Encourager la mobilité durable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Encourager la mobilité durable"

Transcription

1 Encourager la mobilité durable Les prêts de la BEI dans le secteur des transports contribuent à la réalisation des objectifs stratégiques de l Union européenne en matière d environnement, de développement régional, d économie de la connaissance, de réseaux transeuropéens, de liens avec les pays voisins et de développement.

2 Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? La BEI est la banque de l Union européenne. Première institution financière multilatérale au monde par le volume de ses prêts et de ses emprunts, elle apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets d investissement solides et durables, essentiellement dans l UE. Elle a pour actionnaires les 27 États membres et soutient des projets qui concourent à la réalisation des objectifs de l UE. Ses quelque employés s appuient sur l expérience acquise depuis plus de 50 ans dans le domaine du financement de projets. La BEI, dont le siège se trouve à Luxembourg, dispose d un réseau de bureaux locaux et régionaux en Europe et dans le monde. Quelles sont les priorités de l activité de prêt de la BEI? Appui à la croissance et à l emploi. La stratégie Europe 2020 vise une croissance intelligente, durable et inclusive. À cette fin, la BEI a pour mission d investir dans la connaissance et l innovation, de promouvoir une économie plus verte et plus efficace dans l utilisation des ressources, mais aussi de contribuer à la cohésion économique, sociale et régionale. Véritable moteur de l économie européenne, les petites et moyennes entreprises constituent également une priorité spécifique de l activité de financement de la BEI. Action en faveur du climat : plus de 25 % des financements annuels de la BEI soutiennent des investissements réduisant les émissions de gaz à effet de serre et permettant une meilleure adaptation aux changements climatiques. Ils concernent principalement l énergie, les transports, l eau, le traitement des eaux usées et des déchets solides, la foresterie, la recherche-développement et l innovation. Les enjeux liés à l action en faveur du climat sont intégrés dans l ensemble des opérations de prêt de la BEI. La BEI contribue à la mise en œuvre du volet financier de la politique étrangère de l UE. Elle est surtout active dans les pays préadhésion du sud-est de l Europe, ainsi que dans les pays voisins méridionaux et orientaux. Elle est également présente dans les pays d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), en Asie et en Amérique latine, où ses opérations de financement visent à soutenir le développement du secteur privé local, à renforcer les infrastructures sociales et économiques, à atténuer les changements climatiques et à favoriser l adaptation à leurs effets. Pont Apollo, Slovaquie 2 Encourager la mobilité durable

3 Metro do Porto II Réseau de métro léger, station Casa da Música Ligne A, Portugal Le secteur des transports est vital pour permettre aux pays de l Union européenne de bénéficier d un marché commun dans lequel les personnes et les biens circulent librement. C est de loin le principal secteur dans lequel la BEI est active depuis sa création en En tant que banque de l Union européenne, la BEI a financé la mise en place de bon nombre des réseaux qui forment l ossature de l économie et de la société européennes. Elle a soutenu la construction de routes et d autoroutes, de lignes ferroviaires à grande vitesse, de ponts et de tunnels d importance majeure, de grands ports et aéroports européens ainsi que de réseaux de transports urbains essentiels dans les villes européennes en pleine expansion. Ses investissements dans ce Recherche-développement et innovation dans le secteur des transports La BEI donne la priorité à la mise au point et à l application de technologies innovantes respectueuses de l environnement pour les infrastructures et les équipements de transport. Elle veille, dans la sélection et l évaluation des projets à ce que chacun d entre eux appuie la mise en place d un système de transport plus performant et plus durable, contribue à réduire la dépendance à l égard du pétrole et renforce la compétitivité de l industrie européenne. En 2011, la BEI a financé des investissements qui aideront Nissan à fabriquer, pour la première fois en Europe, un véhicule électrique et à installer sa première chaîne européenne de fabrication de batteries pour véhicules électriques. La Nissan LEAF sera fabriquée en 2013 à Sunderland, au Royaume- Uni. Ce financement sert également à soutenir la construction, à Sunderland, de la nouvelle principale usine européenne de l entreprise où seront fabriquées des batteries au lithium-ion pour véhicules électriques. Ce projet permettra à la fois de sauvegarder l emploi local dans le secteur de l ingénierie de pointe et de créer de nouveaux postes au sein de l usine de batteries. secteur ont permis de réduire les temps de trajet, la consommation d énergie et le nombre d accidents. Ils ont créé des emplois, facilité les échanges commerciaux et réduit les incidences négatives des transports sur l environnement. En résumé, les projets financés par la BEI ont contribué à améliorer la qualité de vie des citoyens de l UE. En soutenant la recherche-développement dans le secteur des transports, la Banque a également favorisé des innovations technologiques qui rendent les déplacements plus efficaces et plus sûrs. Ses prêts pour les transports ont aussi joué un rôle à l extérieur de l UE et ont en particulier aidé les pays candidats à préparer leur adhésion à l Union. Elle soutient des investissements dans le secteur des transports dans le reste du monde, par exemple en assurant des liaisons de transport sûres avec les pays voisins. Depuis 1958, la BEI a prêté plus de 220 milliards d EUR au secteur des transports, soit le quart de l ensemble de ses prêts. Encourager la mobilité durable 3

4 Transports urbains Les projets de transports urbains publics contribuent à réduire les encombrements et à améliorer l environnement, en favorisant un transfert de la voiture particulière vers des transports en commun durables et en améliorant l efficacité des transports, notamment par de meilleures connexions intermodales., Les projets d investissement financés par la Banque dans les transports publics doivent s inscrire dans une stratégie globale de transport et d aménagement urbains. étro de Prague, République tchèque En 2011, la BEI a accordé un financement pour la construction d une extension de 6 kilomètres à double voie de la ligne A du métro de Prague, dans le nord-ouest de la capitale tchèque. L extension du réseau métropolitain est l un des projets d infrastructure clés de la capitale tchèque. Elle contribuera à améliorer l efficacité des transports en commun ainsi que la sécurité, le confort et la capacité de transport. Le prolongement de la ligne A permettra d accéder à plusieurs points de correspondance avec d autres moyens de transports collectifs (bus et tramways) ainsi qu à des parcs relais. Il contribuera par conséquent à améliorer la qualité de vie des Praguois, mais aussi des milliers de navetteurs qui viennent chaque jour travailler dans la capitale. Par ailleurs, en renforçant l attrait du système de transport public et en réduisant le recours aux voitures particulières et, partant, les encombrements, le projet aura des incidences positives sur l environnement urbain. Politique de prêt dans le domaine des transports Toutes les activités de prêt de la BEI sont guidées par les objectifs stratégiques de l UE. Dans le secteur des transports, la politique de l Union est définie dans le Livre blanc sur les transports publié par la Commission européenne en L objectif est de promouvoir une mobilité durable et de contribuer à mettre en place un réseau qui soutienne le progrès économique européen, renforce la compétitivité et offre des services de mobilité de qualité tout en faisant un usage plus rationnel des ressources. Dans la pratique, les transports doivent utiliser une énergie plus propre et en moindre quantité, mieux exploiter une infrastructure moderne et réduire leur impact négatif sur l environnement et sur des actifs naturels clés comme l eau, la terre et les écosystèmes. Les principes directeurs du soutien de la BEI à la mobilité durable sont les suivants : La mobilité est essentielle à la libre circulation des personnes et à la croissance économique. La BEI applique une stratégie qui consiste à rechercher systématiquement les moyens les plus efficients, les plus économiques et les plus durables de satisfaire la demande dans le domaine des transports. Cela nécessite de conjuguer plusieurs solutions qui tiennent compte de tous les modes de transport, tout en veillant à ce qu elles soient soigneusement planifiées pour limiter les incidences négatives des transports sur l environnement. La BEI participe résolument au financement des réseaux transeuropéens (RTE). Parce qu ils mobilisent des investissements à long terme et qu ils jouent un rôle essentiel dans la mise en place d un système de transport efficace facteur de cohésion à l échelle européenne, les RTE restent la pierre angulaire des Acquisition de 90 trolleybus neufs, de pièces de rechange et d équipements nécessaires à l entretien du matériel roulant, Moldavie 1 Feuille de route pour un espace européen unique des transports Vers un réseau de transports compétitif et performant sur le plan des ressources, COM(2011) Encourager la mobilité durable

5 investissements en matière de transport dans l UE et sont cruciaux pour le fonctionnement du marché interne. Un réseau de transport intégré, interopérable, axé sur les technologies, convivial pour les usagers et respectueux de l environnement est un facteur important pour la compétitivité de l UE ainsi que pour la création d emplois et la croissance. La BEI intègre systématiquement la question du changement climatique dans la totalité de ses projets relatifs aux transports. Les considérations climatiques orientent les investissements de la Banque vers un appui aux modes de transport plus durables comme le transport par rail et par bateau. Les économistes et les ingénieurs de la Banque veillent à ce que l ensemble des projets financés soient viables économiquement et techniquement et solides sur le plan environnemental. Ils sont également chargés de mesurer la valeur ajoutée des opérations de prêt de la BEI. Tous les projets doivent en outre respecter la déclaration des principes et normes adoptés par la BEI en matière sociale et environnementale en vertu de laquelle la la Banque doit améliorer l équilibre entre les coûts environnementaux et sociaux et les autres avantages que comportent les projets. Gestion du trafic aérien Les investissements dans des projets de gestion du trafic permettent d assurer la sécurité et l efficacité des transports aériens. La BEI leur accorde également la priorité, car la mise en place de liaisons aériennes plus directes et de procédures plus efficaces joue un rôle central dans le processus d amélioration de la performance environnementale du transport aérien. En 2012, la BEI a financé la modernisation et l extension des installations de contrôle du trafic aérien de l ASECNA (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar), une agence de contrôle du trafic aérien basée à Dakar, au Sénégal. L Agence compte 18 États membres en Afrique occidentale, auxquels s ajoute Madagascar, et gère 16 millions de km² d espace aérien, soit une fois et demie la superficie de l Europe. Les investissements ont porté sur des aides à la navigation, des systèmes de surveillance et de contrôle, des infrastructures informatiques et de communication, des équipements météorologiques et des systèmes de sécurité. Le projet a permis d améliorer la sécurité, l efficacité et la fiabilité des installations de contrôle du trafic aérien des États membres de l ASECNA, l objectif étant de porter la navigation aérienne en Afrique de l Ouest et à Madagascar aux normes internationales d opérabilité. 2 Encourager la mobilité durable 5

6 Réseaux transeuropéens de transport Les réseaux transeuropéens sont primordiaux pour faire progresser l intégration européenne. L UE fixe actuellement à 30 le nombre de projets de RTE prioritaires, dont 21 concernent le transport ferroviaire, les autres étant des projets de routes, de ports, de voies navigables intérieures et d aéroports. La BEI est un partenaire naturel pour le financement des réseaux transeuropéens de transport (les RTE-T) étant donné les investissements considérables et les longues durées qui sont nécessaires. Les prêts de la BEI dans le secteur des transports ne représentent qu un faible pourcentage du total des dépenses d investissement publiques et privées consacrées aux transports dans l UE (sauf pour les projets ferroviaires, où il est relativement plus grand). Cependant, sur la période , la Banque contribuera à couvrir les besoins d investissement des projets de RTE-T à hauteur de Le transport ferroviaire Les chemins de fer sont à l heure actuelle l un des modes de transport les plus efficients sur le plan énergétique et les moins polluants. La BEI finance des lignes de chemin de fer urbaines (métro léger, tram-train, métro classique), des lignes de chemin de fer régionales, des lignes classiques et des lignes à grande vitesse. Elle investit dans les infrastructures, l électrification, les bâtiments, la signalisation et le matériel roulant. En finançant des projets ferroviaires qui relèvent des RTE ou situés dans des régions dites «de convergence», la Banque accroît encore la valeur ajoutée de ses opérations. Les investissements dans le ferroviaire sont une composante importante de l action de la BEI en faveur du climat. En 2010, la Banque a financé la réalisation de la ligne ferroviaire circulaire destinée à desservir l aéroport d Helsinki, en Finlande. La nouvelle ligne reliera la capitale et la banlieue à l aéroport d Helsinki ainsi qu au parc d activités d Aviapolis. L aéroport d Helsinki figure parmi les principales plateformes de transit aéroportuaire pour les vols intercontinentaux Est-Ouest. La ligne en construction, longue de 18 km, sera équipée de quatre nouvelles gares. Les trains circuleront toutes les 10 minutes à une vitesse pouvant atteindre 120 km/h, offrant ainsi un substitut intéressant au transport routier et donc des avantages non négligeables pour l environnement. Ligne Westmetro, Finlande 6 Encourager la mobilité durable

7 Ports Les ports sont les principaux points de passage pour les échanges internationaux de l UE et la demande dans le secteur du transport maritime est en croissance. Les ports maritimes et les centres logistiques intermodaux ont un rôle important à jouer dans l amélioration d une chaîne d approvisionnement mondiale intégrée et durable. L Europe doit disposer, sur son littoral, de points d entrée sûrs et efficaces vers le marché commun pour éviter des traversées inutiles du continent par la route. Des connexions intermodales fiables et diversifiées avec l arrière-pays sont essentielles pour fluidifier les flux de marchandises et réduire les temps de transport. Les financements de la BEI sont axés sur des investissements dans des ports qui font partie du réseau transeuropéen ou sont situés dans des régions de convergence et qui favorisent un report modal du trafic routier vers le transport maritime. Depuis 1997 et plus récemment, en 2009, la BEI a financé le développement continu du port de Barcelone, en Espagne. Port maritime international appartenant au réseau transeuropéen de transport, spécialisé dans le fret polyvalent et les marchandises à forte valeur ajoutée, c est l un des plus grands ports de la Méditerranée. Le prêt accordé en 2009 a servi à financer l extension des installations liées au transport maritime conteneurisé et à courte distance et l amélioration des connexions intermodales (rail-route) nécessaires pour permettre au port de faire face à la croissance du trafic dans l hinterland de Barcelone. 15 % environ, ce qui témoigne de la priorité qu elle accorde aux RTE. Toute une gamme de produits financiers est disponible, des prêts standard avec garantie ou de premier rang sans garantie aux prises de participation dans des fonds d infrastructure. Parmi ces produits figurent le LGTT, l instrument de garantie de prêt pour les projets relevant du réseau transeuropéen de transport, et des obligations de projet. Il est également possible d associer les ressources prêtées par la BEI à celles de l UE (budget RTE-T ou Fonds structurels). Port de Barcelone, Espagne Encourager la mobilité durable 7

8 Transport routier Le transport routier demeurera un certain temps encore le mode de transport prédominant au service de la croissance, de l emploi et de l intégration européenne. Les financements de la BEI dans ce domaine sont axés sur les réseaux transeuropéens, qui englobent des autoroutes, des routes de qualité et les infrastructures connexes. La Banque finance également des projets routiers dans les régions de convergence pour en améliorer l accessibilité. C est à ce niveau que les projets de ce type présentent une valeur ajoutée. Des aménagements routiers divers sont aussi soutenus lorsqu ils permettent d améliorer la sécurité routière, les conditions de circulation des poids lourds et la gestion du trafic, ou qu ils contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre (par le développement de combustibles de substitution et notamment de l électromobilité en zone urbaine), ou à apporter des solutions au problème des effets néfastes des transports sur le climat. La BEI ne finance des projets routiers que s ils présentent une rentabilité économique élevée. En 2009, la Banque a décidé de soutenir la remise en état en cours du réseau routier local polonais, y compris le revêtement de chaussées et la construction de ponts et d autres ouvrages d art disséminés dans toutes les régions de convergence du pays. Les prêts de la BEI contribuent à accroître la sécurité et la capacité des moyens de transport de manière à mieux faire face à la croissance du trafic et à mettre le réseau aux normes européennes. Des financements privés à l appui d investissements publics Ces dix prochaines années, l Union européenne sera confrontée à d importants besoins d investissements en infrastructures : dans les douze «anciens» États membres, une grande partie des infrastructures en place devront être renouvelées, tandis que dans les quinze «nouveaux» États membres, il faut encore développer les réseaux d infrastructures de transport existants. Compte tenu de la pression qui s exerce sur les budgets publics, l importance relative du secteur privé dans le financement des infrastructures va grandissant. Les partenariats public-privé (PPP) ne sont pas une nouveauté dans le secteur des transports. Dans les PPP, en règle générale, les pouvoirs publics et les entreprises privées coopèrent pour assurer le financement, la conception, la construction et l entretien des projets d infrastructure. Installation d un système de télépéage (ETS) sur une partie du réseau routier et autoroutier, Pologne La BEI possède une expérience et un savoir-faire considérables dans le domaine du financement en PPP. Elle a mis sur pied le Centre européen d expertise en matière de PPP (EPEC) dont le réseau, outre la BEI et la Commission européenne, compte désormais 30 pays de l UE et pays associés ainsi que de nombreuses régions. L EPEC facilite la mise en commun rationnelle de l expérience et des meilleures pratiques et fournit des services d assistance et de conseil aux promoteurs publics de projets de transport réalisés en PPP. 8 Encourager la mobilité durable

9 Un soutien spécial pour les investissements dans les transports Outre le financement de projets sur ses ressources propres, la BEI peut fournir un soutien complémentaire grâce à la série d initiatives et d instruments conjoints dont elle assure la gestion. L initiative JASPERS (Joint Assistance to Support Projects in European Regions Assistance conjointe à la préparation de projets dans les régions européennes) est gérée par la BEI et cofinancée par la Commission, la BERD et la KfW allemande. Elle aide les pays bénéficiaires de financements sous forme d aides non remboursables au titre des Fonds structurels à préparer des propositions de projets d infrastructures viables en leur apportant une assistance technique. Les projets relatifs aux transports représentent une part importante des missions JASPERS. Le LGTT (Loan Guarantee Instrument for Trans-European Transport network Projects Instrument de garantie de prêt pour les projets relatifs au RTE de transport) a été créé par la BEI et la Commission européenne pour prendre en compte les risques d insuffisance du trafic pour les entreprises privées qui investissent dans de tels projets. Financé à parts égales par les deux institutions, cet instrument couvre les risques d insuffisance des recettes liés au faible trafic durant la phase critique de l exploitation des projets, un délai étant souvent nécessaire pour que le taux d utilisation engendre un niveau de rentabilité suffisant. JESSICA (Joint European Support for Sustainable Investment in City Areas Soutien européen conjoint à l investissement durable dans les zones urbaines) est une initiative mise sur pied par la Commission européenne et la BEI en collaboration avec la Banque de développement du Conseil de l Europe. Cette initiative permet aux États membres d utiliser une partie des aides non remboursables qu ils reçoivent au titre des Fonds structurels pour procéder à des investissements remboursables Voies navigables intérieures Le transport par les voies navigables intérieures est l un des modes de transport les plus efficients sur le plan énergétique et les moins polluants, en particulier pour les marchandises, puisqu il permet de transporter d un coup de gros volumes de fret. Le transport fluvial est le fer de lance de la politique européenne des transports et la BEI encourage la mise en place d un réseau attrayant et efficace de voies navigables intérieures, par le raccordement des ports maritimes de première importance et l élimination des goulets d étranglement, et l extension de ce réseau. Les voies navigables intérieures peuvent aussi être intégrées dans les réseaux transeuropéens et contribuer à améliorer l accessibilité des régions de convergence. Elles jouent un rôle essentiel dans l action pour le climat. En 2010, la BEI a accordé un prêt pour supprimer des goulets d étranglement et améliorer des connexions intermodales sur le réseau des voies intérieures navigables de la Wallonie. Le financement a servi à appuyer la construction de deux nouvelles écluses de 225 x 25 mètres à Lanaye et Ivoz-Ramet et des travaux de dragage entre Flémalle et Seraing. Ces deux aménagements sont situés sur le corridor transeuropéen Rhin/Meuse-Main-Danube. Ces travaux ont pour but d intégrer le réseau de la Wallonie dans le réseau européen des voies navigables intérieures, en particulier en augmentant sa capacité. Ils permettront aussi de développer les ports fluviaux et le transport intermodal et de favoriser la croissance économique pour la région wallonne. dans des projets relevant de plans intégrés d aménagement urbain durable, y compris des réseaux de transports urbains. Le mécanisme ELENA (European Local ENergy Assistance Mécanisme européen d assistance technique pour les projets énergétiques locaux) a été créé par la Commission européenne et la BEI pour faciliter Construction de deux écluses et travaux d approfondissement des voies fluviales de la Meuse entre Flémalle et Seraing (Wallonie, Belgique) la mobilisation de fonds au profit d investissements dans les énergies durables au niveau local, y compris les investissements dans les transports publics urbains. L aide au titre d ELENA couvre une partie des frais d assistance technique induits par la préparation, la mise en œuvre et le financement de programmes d investissement. Encourager la mobilité durable 9

10 Modernisation et extension de l aéroport de Berlin-Schönefeld pour créer le nouvel aéroport unique «Willy Brandt» Berlin-Brandenbourg International (BBI), Allemagne Les instruments de financement de la BEI La BEI adapte ses financements aux besoins spécifiques de l emprunteur et du projet, en respectant des pratiques et procédures bancaires saines. Les promoteurs de projets peuvent appartenir au secteur public ou au secteur privé, à l intérieur comme à l extérieur de l UE. La BEI octroie des prêts à moyen et long terme, assortis de taux d intérêt fixes ou variables, libellés en EUR ou dans d autres monnaies pour les projets supérieurs à 25 millions d EUR. 3 Elle accorde des prêts individuels pouvant aller jusqu à 50 % des coûts d investissement. Il appartient au promoteur de se procurer le solde du financement et les fonds de roulement auprès d autres sources. Pour les projets d un montant inférieur à 25 millions d EUR, la BEI accorde des financements indirects via des banques intermédiaires partenaires. La BEI accorde également des prêts-cadres relevant soit d un secteur unique, soit de plusieurs secteurs à la fois, pour financer des investissements dans une série de projets interdépendants. Aéroports La BEI finance des projets d aéroports faisant partie des réseaux transeuropéens. Les plateformes aéroportuaires sont essentielles pour le transport des voyageurs et du fret et les aéroports de moindre dimension permettent à de petites collectivités d accéder au réseau. Ces projets contribuent au désenclavement et soutiennent donc l emploi et la croissance. La BEI soutient l aéroport de Schiphol à Amsterdam à l aide d un prêt de 350 millions d EUR, d une durée de 20 ans, destiné à porter la capacité de manutention des bagages à 70 millions d unités par an. Un système électromécanique de manutention des bagages remplacera les chariots de transport fonctionnant au diesel, avec à la clé un accroissement de l efficacité et des effets bénéfiques sur l environnement. Le flux des bagages sera géré de la même manière que la circulation routière avec des zones de «stationnement» et deux voies séparées, l une pour le trafic rapide et l autre pour le trafic lent. Pour l aéroport d Amsterdam, ce qui compte c est l augmentation des services aux voyageurs. L objectif de la BEI consiste à stimuler le potentiel de croissance des Pays-Bas en contribuant à améliorer l accès au réseau de transport aérien. Parmi les autres instruments de financement figurent les fonds d infrastructure, dans lesquels la BEI investit et apporte des capitaux propres ou de la dette. Les financements de la BEI peuvent être associés à des aides non remboursables de l UE. Appui à la préparation et à la réalisation de projets Outre des financements pour des projets, la BEI est en mesure de fournir aux projets et aux promoteurs divers services d aide à la préparation et à la réalisation des opérations. Tirant parti de sa vaste expérience interne, des initiatives conjointes avec l UE et avec d autres institutions et de la gestion de l expertise externe (par exemple par la mise en place d une unité d exécution de projet au sein de l entité concernée), la Banque adapte son soutien aux besoins de chaque projet et de chaque promoteur afin que toutes les opérations soient conformes aux normes européennes et aux bonnes pratiques internationales. 3 Des limites inférieures s appliquent aux projets et programmes financés par la BEI au titre de son mandat «Afrique, Caraïbes et Pacifique». 10 Encourager la mobilité durable

11

12 Encourager la mobilité durable Contacts Pour tout renseignement d ordre général : Bureau d information Département Responsabilité d entreprise et communication 3 (+352) (+352) U Banque européenne d investissement , boulevard Konrad Adenauer L-2950 Luxembourg 3 (+352) (+352) BEI 04/2013 QH FR-C ISBN doi: /39285 EIB GraphicTeam EIB Photolibrary Lansimetro Metro do Porto S.A. Berlin Airports

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

et la promotion de l action en faveur du climat

et la promotion de l action en faveur du climat La Banque européenne d investissement et la promotion de l action en faveur du climat Les changements climatiques constituent l une des principales menaces d un point de vue environnemental, social et

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

19, 1. Mrd. Mrd. Financement de l action pour le climat

19, 1. Mrd. Mrd. Financement de l action pour le climat Financement de l action pour le climat En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) a inscrit l action en faveur du climat au premier rang de ses priorités.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.5/2003/7/Add.4 8 juillet 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 16.12.2008 COM(2008) 886 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION Plan d action pour le déploiement de systèmes de transport intelligents en Europe

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles 3ème conférence internationale MEDENER 10 avril 2015 2ème table ronde Les synergies et projets pour accélérer la transition énergétique

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC

LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC LA STM: ACTEUR-CLÉ DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS AU QUÉBEC Michel Labrecque, Président du conseil d administration Présenté à l Institut de recherche en économie contemporaine Le 10 septembre 2013

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

SOUS-FONDS PUBLICATIONS EVENEMENTIELLES SERIES ACCORDS HORS UE SOUS-SERIES COTONOU DOSSIERS : PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS LINGUISTIQUES :

SOUS-FONDS PUBLICATIONS EVENEMENTIELLES SERIES ACCORDS HORS UE SOUS-SERIES COTONOU DOSSIERS : PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS LINGUISTIQUES : BEI PUBLICATIONS ACCORDS HORS UE COTONOU 20000 623 2000 FR8 FONDS BEI SOUS-FONDS PUBLICATIONS SERIES EVENEMENTIELLES SOUS-SERIES ACCORDS HORS UE DOSSIERS : COTONOU PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Fiche d information. Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES

Fiche d information. Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES Fiche d information Juin 2009 Renaissance d un pur-sang : Le parc de locomotives F-40 de VIA À PROPOS DES LOCOMOTIVES Depuis plus d un siècle d exploitation ferroviaire au diesel, seulement un petit nombre

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE?

LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? LES PNEUS HIVER SONT-ILS OBLIGATOIRES DANS TOUTE L EUROPE? novembre 2013 Introduction En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE

FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE FINANCEMENT DU PROJET DE LGV BORDEAUX TOULOUSE La présente note donne dans un premier temps quelques informations sur le coût du projet de LGV Bordeaux-Toulouse ( 1 et 2) ; puis elle donne des éléments

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Mémoire sur l industrie du taxi

Mémoire sur l industrie du taxi Mémoire sur l industrie du taxi Présenté à la : Commission permanente du conseil d agglomération sur l environnement, le transport et les infrastructures et Commission permanente du conseil municipal sur

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de

Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de Renforcer l activité de prêt à l économie: mettre en œuvre l augmentation du capital de la BEI et les initiatives conjointes de la Commission et de la BEI Rapport conjoint de la Commission et de la BEI

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO La BCEAO dispose dans chaque Etat membre de l UEMOA, d une agence nationale et des agences auxiliaires. L agence nationale du Niger comprend trois représentations

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Le Kent : la région idéale pour faire des affaires

Le Kent : la région idéale pour faire des affaires Le Kent : la région idéale pour faire des affaires Le Kent est le tremplin idéal pour nouer des liens commerciaux avec le Royaume-Uni. Le Kent, un comté situé non loin de Londres, est aussi la région d

Plus en détail

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH

EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! WWW.ETIQUETTE-PNEUS.CH EXPRIMEZ-VOUS LORS DU CHOIX DE VOS PNEUS : EXIGEZ DES PNEUS SÛRS, ÉNERGÉTIQUEMENT EFFICACES ET SILENCIEUX! POUR DE MEILLEURS PNEUS SUR LES ROUTES SUISSES S exprimer lors du choix des pneus? Donner son

Plus en détail

Did you know... that trucks give you the freedom to live wherever you want? «Le saviez-vous?» Faits et chiffres sur le camionnage en Europe

Did you know... that trucks give you the freedom to live wherever you want? «Le saviez-vous?» Faits et chiffres sur le camionnage en Europe Did you know... that trucks give you the freedom to live wherever you want? «Le saviez-vous?» Faits et chiffres sur le camionnage en Europe 1 Did you know... that trucks give you the freedom to live wherever

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev. Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions

Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev. Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev Une nouvelle dimension, de nouvelles ambitions Le groupe RATP, la RATP et RATP Dev Le Groupe RATP La RATP en Ile de France RATP Dev L exploitation et la maintenance

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

PNEUS HIVER EN EUROPE

PNEUS HIVER EN EUROPE PNEUS HIVER EN EUROPE En période hivernale, difficile de savoir si l équipement en pneus neige des voitures est obligatoire dans le(s) pays européen(s) que vous allez traverser pendant vos vacances ou

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri.

Zone pavée destinée aux usagers des autobus et pouvant comprendre un banc ou un abri. Lexique: Sondage des Actifs Arrêts de transport en commun Nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées : Les catégories suivantes reflètent le nombre d'arrêts munis des commodités mentionnées, et non

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Principaux défis et facteurs de réussite Dans le cadre de leurs plans stratégiques à long terme, les banques cherchent à tirer profit

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

Propulsions alternatives

Propulsions alternatives Propulsions alternatives Huit formes de propulsion alternative existent aujourd hui à côté des moteurs à essence et au diesel classiques. Nous les passons en revue ici avec à chaque fois une définition,

Plus en détail

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur

Les engagements d'electricité de France, en tant que producteur et distributeur MINISTÈRE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT MINISTERE DELEGUE A L INDUSTRIE, AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, AU COMMERCE, A L ARTISANAT ET A LA CONSOMMATION CONTRAT DE SERVICE PUBLIC

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

AVANT-PROJET. Schéma national des infrastructures de transport soumis à concertation

AVANT-PROJET. Schéma national des infrastructures de transport soumis à concertation Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer Schéma national des infrastructures de transport soumis à concertation juillet 2010 Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement

Plus en détail

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique»

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Nom Gérard MESTRALLET, Président Directeur Général Jean -Pierre HANSEN, Directeur Général

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable

EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF. André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable EN ROUTE VERS L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT COLLECTIF André Porlier Gestionnaire corporatif Développement durable 26 novembre 2013 1. Bref survol de la STM 2. Plan 2020 3. Bilan GES 4. Plan électrification

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

SOLUTIONS DE POINTE EN STOCKAGE D ENERGIE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES

SOLUTIONS DE POINTE EN STOCKAGE D ENERGIE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES SOLUTIONS DE POINTE EN STOCKAGE D ENERGIE POUR APPLICATIONS INDUSTRIELLES Technologies de pointe à base de plomb (Pb) Technologies de pointe à base de nickel (Ni) Technologies de pointe à base de lithium

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur,

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur, Version de : juillet 2013 Le point sur... Informations fournies par le ministère fédéral des Finances Les mécanismes européens de stabilité Sur la voie de l Union de la stabilité 1 2 3 4 ème volet Editorial

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 2010-2011 du ministère des Finances du Québec 22 février 2010 Document

Plus en détail

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique SERVICES DU PREMIER MINISTRE SERVICES FÉDÉRAUX DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET CULTURELLES Plan d appui scientifique à une politique de développement durable Leviers d une politique de développement

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE 2015 Résumé Le niveau et la dynamique de développement du transport aérien suisse sont analysés et évalués dans le cadre d un vaste monitoring

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Ce chapitre offre un aperçu du processus de

Ce chapitre offre un aperçu du processus de Identification des be Introduction Ce chapitre offre un aperçu du processus de planification qui sert à déterminer les besoins des réfugiés, des apatrides et des autres personnes relevant de la compétence

Plus en détail

Appel à communication

Appel à communication Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie (MEDDE, Paris, France) Commissariat général au développement durable (CGDD) Direction de la recherche et de l innovation (DRI) Service

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU Annexe A.1 Glossaire 1. Définitions Accord-cadre Area Direction Asset Management-Infrabel Area Direction Traffic Management & Services-Infrabel Bureau Organisation du Trafic-Infrabel

Plus en détail

BONIFACIO. Séminaire infomobilité intermodale interrégionale. 25 septembre 2013. Salle St Jacques DOSSIER DE PRESSE

BONIFACIO. Séminaire infomobilité intermodale interrégionale. 25 septembre 2013. Salle St Jacques DOSSIER DE PRESSE Applications de grandes dimensions (à partir de 10 mm) La Coopération au cœur de la Méditerranée La Coopérazione al cuore del Mediterraneo Applications de dimensions petites et très petites (de 5 mm à

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. Accompagnant le document

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. Accompagnant le document COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 19.12.2011 SEC(2011) 1611 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT Accompagnant le document Proposition de règlement du Parlement

Plus en détail