Extension de la protection sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extension de la protection sociale"

Transcription

1 Symposium sur la Protection sociale en Afrique Abidjan, Côte d Ivoire juin 2015 Extension de la protection sociale Alejandro Bonilla García

2 Elaboration et adoption de la Recommandation sur les socles de protection sociale, 2012 Juin 2011 Août 2011 Mars 2012 Juin 2012 CIT : Discussion récurrente sur la protection sociale (sécurité sociale) Résolution et conclusions concernant la discussion sur la protection sociale Décision d inclure une question normative (simple discussion) à la CIT 2012 (GB) Rapport sur l état du droit et de la pratique Exposé sommaire de la législation et de la pratique dans les Etats membres Questionnaire sur le contenu d une possible Recommendation sur le socle de protection sociale (1er novembre 2011) Rapport final Résumé des réponses des Etats membres au questionnaire (2A) Commentaire du Bureau (2A) Texte du projet de Recommandation (2B) Réponses de 118 Etats membres CIT: Discussion normative (simple discussion) Discussion sur les amendements Adoption de la Recommandation sur le socle de protection sociale, 2012 Vote: 453 votes en faveur, 1 abstention 1

3 Extension de la sécurité sociale pour tous: Les options et les défis Économie informelle et emploi précarisé La majorité des personnes en pays développement travaillent dans l'économie informelle L emploi est «précarisé» imprévisible, avec un salaire non réglementé, sans traitement de base, ni de sécurité sociale et souvent isolé sous forme de travail domestique. Exemples: agriculture de subsistance, travail agricole salarié, emploi à l'extérieur de la ferme, distribution, transport, mendicité, ménage, hôtel/services de restauration, construction, travail du sexe, travail des enfants, travail forcé, et même la fabrication

4 Extension de la sécurité sociale pour tous: Les options et les défis Les défis Majorité écrasante de l emploi total Hétérogéneité Grande vulnerabilité aux effects contraires des cycles économiques Irregularité des revenus Cotisation totale: barrière económique Grande mobilité sur le marché de travail Difficultés administratives liées au recouvrement et au contrôle des cotisations

5 Extension de la sécurité sociale à tous: L approche du BIT, un escalier et deux dimensions Haut Dimension verticale: cherche à fournir des niveaux plus élevés de sécurité du revenu et d'accès aux soins de santé de plus grande qualité Niveau de la C.102 Niveau de protection Niveau du Socle Basse Assurance volontaire (supervisée par le Gouvernement) Assurance sociale/sécurité sociale a des niveaux garantis pour les cotisants Accès a la santé et à des revenus minimum pour tous Bas Revenu individuel /ménage Elevé Dimension horizontale: Extension de la sécurité du revenu et de l'accès aux soins de santé à toute la population

6 Extension de la sécurité sociale pour tous: Quatre garanties essentielles du SPS Tous les résidents Tous les résidents ont accès à un ensemble explicite de services de soins de santé essentiels Tous les enfants Tous les enfants bénéficient d'une sécurité du revenu, au moins au niveau du seuil national de pauvreté, par l'intermédiaire de prestations familiales visant à faciliter l'accès à la nutrition, à l'éducation et aux soins de santé Tous les groupes de la population active Tous les membres des groupes de la population active qui ne peuvent s'assurer un niveau suffisant de revenu sur le marché du travail doivent bénéficier d'une sécurité du revenu minimum à travers l'assistance sociale Tous les résidents agées Tous les résidents âgés ou handicapés bénéficient d'une sécurité du revenu, tout au moins au niveau du seuil national de pauvreté à travers les pensions de vieillesse et d'invalidité.

7 Première reunion (New York) 2012 Deuxième reunion (Hyderabad) 2012 Troisième réunion (New York) 2013 Quatrième reunion (Bruxelles) 2013 Cinquième reunion (Genève) 2014

8 Evaluation de la Protection sociale base sur le dialogue (EPSD) Objectives Résultats 3 phases Answer a simple question: Is the social protection floor a reality for all members of society? Une matrice d'évaluation que compare la situation actuelle de protection et les recommandations du SPS Une analyse des coûts et de l'espace fiscal conduisant à des options politiques prioritaires Un mécanisme pour le dialogue national et la coordination de la politiques Matrice EPSD Estimation des coûts et impactes Appropriatio n, support et suivi

9 Evaluation de la Protection sociale base sur le dialogue (EPSD) PHASE 1 Analyse qualitative et quantitative sur la situation Quels sont les gaps et leur causes? Recommandations pour réduire et éliminer les gaps PHASE 2 Quel serait le coût en 5, 10 ou + ans? Quelles sont les alternatives de financement? PHASE 3 Support technique des taks forces Support Politique

10 Structure logique du protocole d évaluation quantitative préliminaire README INFORMATIO N ET GUIDE TRECHNIQUE GGO (SQ) RECETTES ET DEPENSES DU GOUVERNEMEN T POP POPULATION PAR AGE ET SEXE ECO CADRE MACROECON OMIQUE AR TAUX D ACTIVITE PAR AGE ET SEXE EAP POPULATION ECONOM. ACTIVE 9 Feuilles de calcul 1 pour information sur l outil 6 pour définir le contexte démographique, économique et financier 1 pour chaque programme de bénéfices 1 pour les résultats BEN (1) EXERCICE DE MODELISA TION GGO (BS) RECETTES ET DEPENSES DU GOUVERNEMEN T RES RESUME ET RESULTATS Ce protocole suit un processus logique en plusieurs étapes qui sert à analyser différentes options de politique

11 Structure logique du protocole d évaluation quantitative préliminaire Analyse periodique de la de situation EPSD & PEQ Documentation, recherche, formation, education, communication Appui au developpement de strategies et législation Opertionalisation et mise en place Developpement de composantes du socle de protection socile

12 29/06/

13 Lignes directrices de l'aiss en matière d'investissement des fonds de la sécurité sociale 1. La gouvernance en matière d'investissement est importante parce que: la sécurité sociale doit honorer ses engagements les risques n'ont jamais été aussi complexes et l'environnement extérieur aussi difficile une gestion efficace améliore la situation financière des systèmes de sécurité sociale 2. Importance des lignes directrices pour: définir les objectifs et clarifier les responsabilités définir et mettre en œuvre une stratégie d'investissement adaptée et en assurer le suivi effectuer un suivi des risques et des performances des

14 Défis et réponses: des exemples 1. Défi: garantir des rendements suffisants tout en gérant le risque l'environnement extérieur est de plus en plus complexe et exigeant la faiblesse des taux d'intérêt pèse sur les rendements les régimes parviennent à maturité et ont des besoin de trésorerie plus importants 2. Réponse: lignes directrices sur: l'analyse et le traitement des différents risques l'évaluation des performances et le choix d'indicateurs de référence la prise en compte du passif

15 Défis et réponses: des exemples 1. Défi: gérer le risque opérationnel et systémique conflits d'intérêts potentiels mesures incitatives inadaptées dans la gestion des fonds principe de «diligence raisonnable» (due diligence) 2. Réponse: lignes directrices sur: la gestion des conflits d'intérêts la mise en œuvre de la diligence raisonnable concernant les investissements, les gestionnaires externes et les dépositaires

16 Défis et réponses: des exemples 1. Défi: fournir aux parties prenantes une information de qualité et améliorer les pratiques de gestion renforcement de la surveillance de la gestion des fonds demande d'une meilleure l'information différents indicateurs de performance et d'efficience de la gestion 2. Réponse: lignes directrices sur: l'attribution des responsabilités et la définition des structures de gouvernance la mise en place d'une politique d'investissement socialement responsable

17 2000 "Actuarial Practice in Social Security" et la publ. du BIT "Internal Guidelines for actuarial reviews of social security schemes" (1998, 2006) Development History ISAP 1 General Actuarial Practice (Adopted 18 November 2012, Reformatted 13 October 2013) ISAP [1A] Governance of Models (Expected completion April 2017) ISAP 2 Financial Analysis of Social Security Programs (Adopted 13 October 2013) ISAP 3 IAS19 Employee Benefits (Adopted 11 April 2015) ISAP 4 IFRS X Insurance Contracts (Expected completion 2017) ISAP 5 and 6 Enterprise Risk Management (Expected completion April 2017) ISAP 7 Current estimates and other matters in relation to the IAIS capital standards (Expected completion April 2017) 29/06/

18 Guidelines for Actuarial Work for Social Security 1. Developed jointly by ISSA and ILO 2. Will be presented at the ISSA Actuarial Conference in September 2015 in Budapest (published in 2016) 3. Le BIT va publier une nouvelle méthodologie actuarielle pour le calcul des "Pension Liabilities" dans le contexte du Gouvernement Finance Statistics reporting pour le IMF (ce qui affectera les statistiques nationales sur la dette des pays à partir de 2017). 4. Objectives: To promote good practice in relation to actuarial work 29/06/2015 To provide guidance 17 for the procedures carried out by actuaries in their work

19 Structure and Content Will cover range of issues including: 1. Valuation of social security systems 2. Operational management of social security systems 3. Investment Issues 4. Reporting, Communication and Disclosure 5. Risk management and analysis 6. Regulatory Issues, standards and professional guidance 29/06/

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

La demande. sur l eau 2014. Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. www.cdp.net @CDP Page 1

La demande. sur l eau 2014. Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. www.cdp.net @CDP Page 1 La demande d informations CDP sur l eau 2014 Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring Page 1 Introduction En 2013 le questionnaire du program d eau a posé des questions

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 REPORT TO COUNCIL: RAPPORT AU CONSEIL: FS-31-2013 DATE: 10/21/2013 SUBJECT 2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 SUJET Third quarterly financial report for

Plus en détail

Une étude de différentes analyses réalisées par le BIT

Une étude de différentes analyses réalisées par le BIT Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Comparaison des hypothèses

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Working Group on Implementation of UNGCP Meeting

Working Group on Implementation of UNGCP Meeting United Nations Guidelines on Consumer Protection Working Group on Implementation of UNGCP Meeting 24 March 2014 10 a.m. and 3.00 p.m. (Geneva time) SUMMARY OF THE MEETING Participants: - Chair: Permanent

Plus en détail

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision.

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. SOURCES SOURCE Data Sources Population : Labour Force: Production: Social Indicators: United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. International Labour Organisation (ILO). LaborStat

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique

L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique L actuariat et les nouveaux horizons de l assurance en Afrique Application à l assurance vie Février 2014, version 1.1 Aymric Kamega, Actuaire Directeur associé, PRIM ACT aymric.kamega@primact.fr www.primact.fr

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Circulaire NBB_2012_16 - Annexe 1

Circulaire NBB_2012_16 - Annexe 1 Politique prudentielle et stabilité financière boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tél. +32 2 221 35 88 Fax + 32 2 221 31 04 numéro d entreprise: 0203.201.340 RPM Bruxelles www.bnb.be Circulaire

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles

Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles REPUBLIQUE DU SENEGAL Un peuple Un but Une foi ----------- Ministère de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles SOMMAIRE I- PRESENTATION DES IPM 1. LE

Plus en détail

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen GENERAL ELECTRIC Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen Accountability & Data Protection Christian Pardieu, Executive Counsel, Privacy & Regulatory Affairs Document confidentiel

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

La révision du SCN93 : un point de vue financier

La révision du SCN93 : un point de vue financier La révision du SCN93 : un point de vue financier Dominique Durant 12 ème Colloque de l Association de Comptabilité nationale 4-6 juin 2008 Introduction et plan 1. La comptabilité privée permet de décrire

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

ANNEXE 1. I - CONTEXTE

ANNEXE 1. I - CONTEXTE I - CONTEXTE Caribbean Export Development Agency (Caribbean Export) s'est vu confier par les gouvernements de République Dominicaine et d'haïti, et par l'union Européenne la gestion du «volet commercial»

Plus en détail

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre Abidjan, le 02 Février 2015 MUGEFCI - TOURE Laciné MUTREPCI - SERY Jean-Pierre PASS - HUCHET Jean-Philippe [LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] 1 Des mutuelles pour participer à la réussite

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

CHAPTER 47 CHAPITRE 47

CHAPTER 47 CHAPITRE 47 2013 CHAPTER 47 CHAPITRE 47 An Act Respecting the Delivery of Integrated Services, Programs and Activities Loi concernant la prestation de services, programmes et activités intégrés Assented to December

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211. Board September 17, 2013 at 6:00 PM GSD 211 ITEM. Appel à l ordre : 18h10. 1 Call to Order: 6:10 pm

Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211. Board September 17, 2013 at 6:00 PM GSD 211 ITEM. Appel à l ordre : 18h10. 1 Call to Order: 6:10 pm Procès verbal Bureau 17 septembre 2013 à 18h00 GSD 211 Appel à l ordre : 18h10 Présent.e.s: Interne, vie étudiante, externe, affaires universitaires, finances, Najib Khan, Nicholas Jobidon, coordonnateur

Plus en détail

ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS

ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS Portrait Advisor Swiss Insurance est une société de courtage en assurances ayant développé des expertises faisant du partenariat avec ses clients une valeur productive.

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité 23 Novembre 2012 Pour diffusion publique Résumé Exécutif Une opportunité Pour un opérateur privé, la plateforme d'informations

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

Norme comptable pour l assurance : trouver la bonne mesure

Norme comptable pour l assurance : trouver la bonne mesure Norme comptable pour l assurance : trouver la bonne mesure Denis Duverne et Antoine Lissowski Membres du CFO Forum Paris, le 25 juillet 2006 Sommaire Qui sommes-nous? Quelle est la finalité de la comptabilité?

Plus en détail

CHAPITRE 4. La réglementation du médicament

CHAPITRE 4. La réglementation du médicament CHAPITRE 4 La réglementation du médicament 1 Les procédures d enregistrement d un médicament en Europe Le choix de la procédure Pour l enregistrement d un médicament dans plus d un état membre de l Union

Plus en détail

Flash News. Imposition des travailleurs frontaliers allemands Applications pratiques. 30 mars 2012

Flash News. Imposition des travailleurs frontaliers allemands Applications pratiques. 30 mars 2012 Flash News Imposition des travailleurs frontaliers allemands Applications pratiques 30 mars 2012 Le 26 mars 2012, l administration fiscale luxembourgeoise a émis plusieurs circulaires afin de clarifier

Plus en détail

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations

Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Exemption from Approval for Certain Investments in Intragroup Service Entities (Trust and Loan Companies) Regulations Règlement sur la dispense d agrément pour certains

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT CERN/PFIC/21.6/Approuvé Original: anglais 10 Septembre 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES

Plus en détail

La protection sociale des salariés

La protection sociale des salariés La protection sociale des salariés Joël Bienassis Directeur des Accords Collectifs Bruno de la Porte Directeur Associé 03 février 2011 Sommaire! 1 La protection sociale en France Bruno de la Porte! Définition!

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to Shared Services Canada the Control and Supervision of Certain Portions of the Federal Public Administration in each Department and Portion of the

Plus en détail

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S

P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S P R E T S P R E F E R E N T I E L S E T S U B V E N T I O N S D I N T E R Ê T S Il est courant pour les employeurs d octroyer à leurs employés des prêts préférentiels ou des subventions d intérêts. L économie

Plus en détail

Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention

Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention Sommaire Flottes automobiles de la cartographie des risques au plan de prévention Quelques chiffres Les enjeux du risque routier pour l entreprise La charge des sinistres Cartographie des risques routiers

Plus en détail

2. Programme de transmission (en cours de finalisation)

2. Programme de transmission (en cours de finalisation) Plan 1. Les changements du SEC2010 Secteurs Opérations Points méthodologiques importants 2. Programme de transmission (en cours de finalisation) Contenu Délais 3. Mise en œuvre Groupe de travail «Holdings»

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

APPEL A CONTRIBUTION

APPEL A CONTRIBUTION Comité des bailleurs de fonds pour le développement de l'entreprise CONFÉRENCE CONSULTATIVE RÉGIONALE EN AFRIQUE Créer de meilleurs environnements des affaires pour le développement des entreprises : leçons

Plus en détail

Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise. Atelier Solution

Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise. Atelier Solution Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise Normes IAS : évaluation des engagements sociaux de l entreprise INTERVENANTS : Serge ANOUCHIAN Expert-Comptable et Commissaire aux Comptes

Plus en détail

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec

Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order. Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Quebec Gross Revenue Insurance Program Conditional Remission Order Décret de remise conditionnelle visant le Régime d assurancerevenu brut du Québec SI/2004-55 TR/2004-55

Plus en détail

Controle prudentiel des régimes de pension publics et privés: le cas de la Belgique

Controle prudentiel des régimes de pension publics et privés: le cas de la Belgique Controle prudentiel des régimes de pension publics et privés: le cas de la Belgique FANAF Symposium sur la protection sociale en Afrique Abidjan 24 juin 2015 Stephan Neetens conseiller de la Ministre des

Plus en détail

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations

Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Name Use (Affiliates of Banks or Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur l utilisation de la dénomination sociale (entités du même groupe qu une banque ou société

Plus en détail

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Séoul (République de Corée), 7-9 septembre 2011 L Organisation mondiale de la santé animale

Plus en détail

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes :

Multiple issuers. La cotation des actions ROBECO ci-dessous est suspendue sur EURONEXT PARIS dans les conditions suivantes : CORPORATE EVENT NOTICE: Suspension de cotation Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141002_07393_EUR DATE: 02/10/2014 MARCHE: EURONEXT PARIS La cotation des fonds mentionnés ci-dessous sera suspendue

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité?

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Eric DOMAGE Program manager IDC WE Security products & Solutions Copyright IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Quelques

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

Railway Operating Certificate Regulations. Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer CODIFICATION CONSOLIDATION

Railway Operating Certificate Regulations. Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer CODIFICATION CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Railway Operating Certificate Regulations Règlement sur les certificats d exploitation de chemin de fer SOR/2014-258 DORS/2014-258 Current to September 10, 2015 À jour

Plus en détail

Développement rural 2007-2013. Document d orientation

Développement rural 2007-2013. Document d orientation Développement rural 2007-2013 MANUEL RELATIF AU CADRE COMMUN DE SUIVI ET D EVALUATION Document d orientation Septembre 2006 Direction générale de l agriculture et du développement rural TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form M / Mr Mme / Mrs Nom Last name... Nom de jeune fille Birth

Plus en détail

Crédit renouvelable : des avancées inspirées de la régulation française

Crédit renouvelable : des avancées inspirées de la régulation française Crédit renouvelable : des avancées inspirées de la régulation française En se penchant plus avant sur la législation française encadrant le crédit à la consommation, et en particulier sur les mesures touchant

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act

Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Supporting Vulnerable Seniors and Strengthening Canada s Economy Act Loi visant le soutien aux aînés vulnérables et le renforcement de l économie canadienne S.C. 2011,

Plus en détail

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Finlande. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Profits et pauvreté: la dimension économique du travail forcé

Profits et pauvreté: la dimension économique du travail forcé US$150,000,000,000 Profits et pauvreté: la dimension économique du travail forcé L intégration globale des systèmes économiques, notamment des marchés du travail, a apporté de nombreuses opportunités pour

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Reforme Fiscale Environnementale

Reforme Fiscale Environnementale Reforme Fiscale Environnementale Une formation axée sur la pratique pour les décideurs politiques, responsables de l'administration, conseillers et représentants d ONG Page 1 Accreditation du Fonds Vert

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to September 27, 2015. À jour au 27 septembre 2015. Last amended on July 1, 2010

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to September 27, 2015. À jour au 27 septembre 2015. Last amended on July 1, 2010 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Mortgage Insurance Business (Banks, Authorized Foreign Banks, Trust and Loan Companies, Retail Associations, Canadian Insurance Companies and Canadian Societies) Regulations

Plus en détail

Symantec Network Access Control

Symantec Network Access Control Symantec Network Access Control Conformité totale des terminaux Présentation est une solution de contrôle d'accès complète et globale qui permet de contrôler de manière efficace et sûre l'accès aux réseaux

Plus en détail

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 4 : Évolution de la structure des recettes du régime général et des régimes d assurance sociale des administrations de sécurité sociale

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information

ISO/CEI 27005 NORME INTERNATIONALE. Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27005 Deuxième édition 2011-06-01 Technologies de l'information Techniques de sécurité Gestion des risques liés à la sécurité de l'information Information technology Security

Plus en détail

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LES ENDEMIES Le point sur la couverture du risque maladie au Niger I PLACE ACTUELLE DE L ASSURANCE MALADIE 1. Recensement des dispositions

Plus en détail

Recommandation AMF n 2006-15 Expertise indépendante dans le cadre d opérations financières

Recommandation AMF n 2006-15 Expertise indépendante dans le cadre d opérations financières Recommandation AMF n 2006-15 Expertise indépendante dans le cadre d opérations financières Texte de référence : article 262-1 du règlement général de l AMF Le titre VI du livre II du règlement général

Plus en détail

FAIR VALUE. FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). ****

FAIR VALUE. FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). **** FAIR VALUE FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). **** Vendredi 12 octobre 2007 Xavier Paper 1 Sommaire 1. Quelques constats sur la Juste

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite

CONSOLIDATION DES COMPTES. Sophie de Oliveira Leite 1 CONSOLIDATION DES COMPTES Sophie de Oliveira Leite SOMMAIRE 2 1. La consolidation : un enjeu économique 2. Les méthodes m de consolidation 3. Choix du périmp rimètre de consolidation 4. Consolidation

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations Postal address Adresse postale F-67075 Strasbourg Cedex France With the compliments of the Human Resources Directorate 17 September 2013 Avec les compliments de la Direction des Ressources Humaines DRH(2013)529

Plus en détail

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 :

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 : 1 SECTION 1 : 2 3 Le but de cette version 2.0 du Manuel technique du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire est d apporter aux analystes de la sécurité alimentaire des normes techniques

Plus en détail

Regional Health Authorities (Ministerial) Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les offices régionaux de la santé

Regional Health Authorities (Ministerial) Regulation, amendment. Règlement modifiant le Règlement sur les offices régionaux de la santé THE REGIONAL HEALTH AUTHORITIES ACT (C.C.S.M. c. R34) Regional Health Authorities (Ministerial) Regulation, amendment LOI SUR LES OFFICES RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (c. R34 de la C.P.L.M.) Règlement modifiant

Plus en détail

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. RESTREINTE EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 COMITE PERMANENT FRANCAIS 45 e réunion Original : ANGLAIS RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act

Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement. Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Forgiveness of Certain Official Development Assistance Debts Act Loi sur la remise de certaines dettes liées à l aide publique au développement S.C. 1987, c. 27 L.C. 1987,

Plus en détail

Finance durable et microfinance

Finance durable et microfinance Finance durable et microfinance Résultats du sondage fait auprès d investisseurs professionnels de Suisse Romande Janvier 2014 Copyright Symbiotics 2014 1 Disclaimer This document is meant for information

Plus en détail

PAR RINOX INC BY RINOX INC PROGRAMME D INSTALLATEUR INSTALLER PROGRAM

PAR RINOX INC BY RINOX INC PROGRAMME D INSTALLATEUR INSTALLER PROGRAM PAR RINOX INC BY RINOX INC PROGRAMME D INSTALLATEUR INSTALLER PROGRAM DEVENEZ UN RINOXPERT DÈS AUJOURD HUI! BECOME A RINOXPERT NOW OPTIMISER VOS VENTES INCREASE YOUR SALES VISIBILITÉ & AVANTAGES VISIBILITY

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Annex 1: OD Initiative Update

Annex 1: OD Initiative Update Fondements du D Cadre de travail stratégique Stratégie de Stratégie de programmes rédigée et Projet de stratégie de programmes partagée avec la Commission programmes Consultative Statut Commentaires/problèmes/

Plus en détail

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration?

La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? La portabilité des droits sociaux: Quel impact sur le retour et la réintégration? www.itcilo.org 1 Définition de la sécurité sociale Adoption de mesures publiques afin d assurer la sécurité du revenu de

Plus en détail

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée 2. Adoption du procès-verbal de l assemblée annuelle du 17 juin 2009

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

NOTE Secrétariat général délégations Feuilles de route concernant la stabilité des marchés financiers

NOTE Secrétariat général délégations Feuilles de route concernant la stabilité des marchés financiers CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15 mai 2008 (20.05) (OR. en) 9056/1/08 REV 1 TRADUCTION NON RÉVISÉE EF 27 ECOFIN 158 NOTE du: aux: Objet: Secrétariat général délégations Feuilles de route concernant

Plus en détail