Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL"

Transcription

1 Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l inensié d coran : - dans le cas d n coran conin (inensié consane d coran a cors d emps), l inensié es définie par : I = Q / où Q es la charge ayan raversé ne porion d circi pendan la drée ; - dans le cas d n coran variable (inensié non consane d coran a cors d emps), l inensié es définie par : i = dq / d où dq es la charge élecriqe circlan dans le circi pendan ne drée d Orienaion d n circi : choix d sens d orienaion d coran élecriqe por leqel l inensié es > 0 e sens d orienaion es maérialisé par ne flèche inensié es ne grander algébriqe ; le branchemen d n ampèremère oriene de fai le circi : enrée par la borne de l ampèremère e sorie par la OM de l ampèremère Si l ampèremère affiche ne valer > 0, l orienaion d circi es correce ; dans le cas conraire, il fa inverser le sens d orienaion Tension élecriqe enre les dex bornes e B d n dipôle : différence de poeniel élecriqe ( ) V B poins a ension es ne grander algébriqe : U = U Elle es représenée par ne flèche B V enre ces dex onvenion réceper : la flèche précisan l orienaion d dipôle de vers B es en sens conraire de la flèche ilisée por représener la ension U Sens convenionnel d coran : sens de la borne + d généraer vers la borne d généraer à l exérier d circi e sens convenionnel d coran es de sens conraire à celi d déplacemen des élecrons ondensaer : composan consié de dex srfaces condcrices (armares) séparées par n isolan diélecriqe Un condensaer se caracérise par ne grander nommée capacié don l nié es le Farad, de symbole F Bobine : composan consié d n fil condcer enoré d ne gaine Une bobine se caracérise par dex granders : - l indcance don l nié es le Henry, de symbole H ; - la résisance r d fil condcer don l nié es l Ohm, de symbole Ω Dipôle : associaion série d n condcer ohmiqe de résisance e d n condensaer de capacié Dipôle : associaion série d n condcer ohmiqe de résisance e d ne bobine d indcance e de résisance r Echelon de ension : variaion brale de la ension appliqée à n dipôle (dipôle o dipôle ) harge d n dipôle : phénomène correspondan à n régime ransioire a cors dqel les ensions ax bornes d condcer ohmiqe e d condensaer agmenen progressivemen a charge d n condensaer nécessie le branchemen d condensaer à n généraer de ension E e généraer exrai les élecrons libres d ne armare e les fai circler vers l are armare : il y a déplacemen de charges omme les charges ne peven pas raverser le condensaer, elles s accmlen sr les armares armare d condensaer perd des élecrons e présene ne charge élecriqe q > 0 armare B d condensaer cape des élecrons e présene ne charge q B < 0 elle qe, à o insan : q = q = q B cors de la charge, q e U agmenen proporionnellemen selon la relaion : q = U a fin de la charge correspond à n régime permanen (o régime éabli o régime asympoiqe) où q e valers maximales ( q = E ; U = E) e i B U aeignen des Tos drois réservés Sdyrama 006 Fiche éléchargée sr wwwsdyramacom

2 Fiche ors Décharge d n dipôle : phénomène correspondan à n régime ransioire a cors dqel les ensions ax bornes d condcer ohmiqe e d condensaer diminen progressivemen e condensaer n es pls connecé a généraer es élecrons accmlés sr l armare négaive B lors de la charge d condensaer se déplacen vers l armare posiive cors de la décharge, q e U diminen proporionnellemen selon la relaion : q = U a fin de la décharge correspond à n régime permanen (o régime éabli o régime asympoiqe) où q e valers minimales ( q MIN e U ) e I MIN = E / B U aeignen des Eablissemen d coran dans n dipôle : phénomène correspondan à n régime ransioire a cors dqel l inensié d coran dans le circi agmene progressivemen To se passe comme si la bobine s opposai à l éablissemen d coran a fin de l éablissemen d coran correspond a régime permanen (o régime éabli o régime asympoiqe) : l inensié es consane (i = ce 0) e la bobine se compore alors comme n condcer ohmiqe Sppression d coran dans n dipôle : phénomène correspondan à n régime ransioire a cors dqel l inensié d coran dans le circi dimine progressivemen To se passe comme si la bobine s opposai à la sppression d coran a fin de la sppression d coran correspond a régime permanen (o régime éabli o régime asympoiqe) où i onsane de emps (o emps caracérisiqe) d n dipôle : grander homogène à n emps, définie par = e caracérisan la rapidié de charge (o de décharge) d n condensaer à ravers n condcer ohmiqe correspond à la drée nécessaire por charger n condensaer à 63 % de sa valer maximale o por décharger n condensaer à 37 % de sa valer maximale (voir méhodologie ci-après) bo de 5, la ension ax bornes d condensaer es égale : - lors de la charge, à 99 % de sa valer maximale ; - lors de la décharge, à % de sa valer maximale On considère a bo d n emps = 7 qe le condensaer es chargé (o déchargé) onsane de emps (o emps caracérisiqe) d n dipôle : grander homogène à n emps, définie par = / e caracérisan la rapidié d éablissemen (o de sppression) d coran dans la bobine correspond à la drée nécessaire por qe l inensié prenne ne valer égale à 63 % de sa valer finale lors de l éablissemen d coran o ne valer égale à 37 % de sa valer iniiale lors de la sppression d coran bo de 5, l inensié d coran es égale : - lors de l éablissemen d coran, à 99 % de sa valer maximale ; - lors de la sppression d coran, à % de sa valer maximale On considère a bo d n emps = 7 qe le coran es éabli (o spprimé) II - ègle Propriéés Propriéé n Un condensaer chargé es n réservoir d énergie : il resie de l énergie lorsq il se décharge Un condensaer es n inerrper over, socker de charges Propriéé n Une bobine emmagasine de l énergie mais ne pe pas resier en différé (comme le condensaer) l énergie sockée En régime permanen, ne bobine es n inerrper fermé Propriéé n 3 Dans n dipôle, la charge q d n condensaer e la ension Par conre, l inensié i d coran sbi ne disconinié ax bornes d condensaer ne son jamais disconines Propriéé n 4 Dans n dipôle, lors de l éablissemen o de la sppression d coran, l inensié i d coran n es jamais disconine Par conre, la ension ax bornes de la bobine sbi ne disconinié Propriéé n 5 a loi des nœds e la loi d addiivié des ensions s appliqen égalemen lorsqe les circis son parcors par des corans variables Tos drois réservés Sdyrama 006 Fiche éléchargée sr wwwsdyramacom

3 Fiche ors Propriéé n 6 a ension ax bornes d n condensaer es définie par : = q / armare pore la charge q ; l armare B pore la charge ( q) Propriéé n 7 a ension ax bornes d ne bobine es définie par : = r i + (di / d) Propriéé n 8 éqaion différenielle de la ension ax bornes d n condensaer lors de la charge de ce condensaer à ravers ne résisance en réponse à n échelon de ension s éabli comme si : E = + (applicaion de la loi d addiivié des ensions) Or : = i (loi d Ohm) e i = dq / d e qi condi à : i = ( d / d) Soi l éqaion différenielle de la ension lors de la charge : E = + [ ( d / d)] o, en posan = : E = + [ ( d / d)] a solion générale de cee éqaion différenielle es de la forme : = e + B où e B son des consanes qi se déerminen à parir des condiions iniiales : (0) Soi : + B condisan à = B D où : B( e ) = + e ( d / d) = ( B / ) e éqaion différenielle s écri : E = B( e + ) + ( B / ) e Soi : B = E condisan à : ( ) = E e où por, on a : = E ompe en qe : q =, alors : q = E ( ) e où por, on a : q = E i = dq / d, alors : i = (E / ) e / où por, on a : i Propriéé n 9 éqaion différenielle de la ension ax bornes d n condensaer lors de la décharge de ce condensaer à ravers ne résisance en réponse à n échelon de ension s éabli comme si : 0 = + (applicaion de la loi d addiivié des ensions) Soi l éqaion différenielle de la ension lors de la décharge : 0 = + [ ( d / d)] a solion générale de cee éqaion différenielle es de la forme : = e + B où e B son des consanes déerminées à parir des condiions iniiales : (0) = E Soi : 0 = E - ( / ) ondisan à : = E D où : (0) = E + B = E Soi : B lors : = E e où por, on a : ompe en qe : q =, alors : q = E e où por, on a : q i = dq / d, alors : i = ( E / ) e où por, on a : i = - (E /) Propriéé n 0 éqaion différenielle de l inensié d coran raversan ne bobine (, r) d n dipôle somis à n échelon de ension s éabli lors de l éablissemen d coran comme si : E = + (applicaion de la loi d addiivié des ensions) Or : = i (loi d Ohm) e = r i + ( di / d) e qi condi à : E = i + ( di / d) avec = r + éqaion différenielle de l inensié d coran lors de l éablissemen d coran s écri : ( E / ) = i + [ ( di / d) ] avec = / a solion générale de cee éqaion différenielle es de la forme : i = e + B où e B son des consanes déerminées à parir des condiions iniiales : i(0) Soi : 0 = + B D où : = B omme ( i / d) = E / = B / = d /, on en dédi : ( ) B Tos drois réservés Sdyrama 006 Fiche éléchargée sr wwwsdyramacom

4 Fiche ors Soi : ( ) ( ) = E / e i où por, on a : i = E / omme = r i + (di / d), on en dédi : ( ) ( ) ( ) = + / r E / e E e où por, on a : = ( r E) / Si la bobine a ne résisance négligeable, lors de l éablissemen d coran, varie de : 0 à E Propriéé n éqaion différenielle de l inensié d coran raversan ne bobine (, r) d n dipôle () somis à n échelon de ension s éabli lors de la sppression d coran comme si : 0 = + [ (di / d)] Soi : 0 = i + [ (di / d)] a solion générale de cee éqaion différenielle es de la forme : i = e + B où e B son des consanes déerminées à parir des condiions iniiales i (0) = E / = + B D où : omme ( di / d) = /, on en dédi : 0 = ( E / ) ( / ) = Soi : = E / Por, l éqaion différenielle s écri : E / = E / + B Soi : B D où : i = ( E / ) e où por, on a : i omme = r i + [ (di / d)], on en dédi : = ( ) r E / e E e où por, on a : Si la bobine a ne résisance négligeable, lors de la sppression de coran, varie de E à 0 Propriéé n énergie emmagasinée par n condensaer es : E ( ) ( ) = / ompe en de q =, on a : E ( / ) ( q ) En effe, la pissance reçe par le condensaer es : P = i = ( d / d) omme P de / d = / = o E = ( / ) ( q / ) =, on en dédi : [ ( ) ( ) ] k E + k es déerminée à parir des condiions iniiales : (0) Soi : k e E ( ) ( ) = / Propriéé n 3 énergie emmagasinée par ne bobine es : E ( ) ( ) = / i En effe, la pissance reçe par la bobine es : P = i = ( r i ) + ( i) ( di / d) e erme r i correspond à la pissance dissipée par effe Jole e ne conribe donc pas à l énergie emmagasinée par la bobine Soi : P = ( di / d) omme P = de / d, on en dédi : E [ ( / ) i ] k' = + K es déerminée à parir des condiions iniiales : i(0) E = / i Soi : k e ( ) ( ) III - Méhodologie Méhodes por déerminer la valer de la consane de emps d dipôle - première méhode : on connaî e On calcle = ; - dexième méhode : lecre graphiqe ; Tos drois réservés Sdyrama 006 Fiche éléchargée sr wwwsdyramacom

5 Fiche ors > charge d condensaer : () = E ( e ) 0,63 E Par lecre graphiqe de l abscisse d poin de la corbe de charge = f() don l ordonnée es égale à 0,63 E, on obien > décharge d condensaer : () = E e 0,37 E Par lecre graphiqe de l abscisse d poin de la corbe de décharge = f() don l ordonnée es égale à 0,37 E, on obien - roisième méhode : ilisaion de la angene à l origine > charge d condensaer : ( / d) = E d / a angene à l origine de la corbe = f() cope l asympoe = E a poin d abscisse = > décharge d condensaer : ( d / d) = E / a angene à l origine de la corbe de décharge = f() cope l axe des abscisses en = Méhodes por déerminer la consane de emps d dipôle - première méhode : on connaî, r e On calcle = / ( + r) ; - dexième méhode : lecre graphiqe ; > éablissemen d coran : ( ) = ( E / ) ( e ) 0,63( E / ) i Par lecre graphiqe de l abscisse d poin de la corbe d éablissemen d coran i = f() don l ordonnée es égale à 0,63 ( E / ), on obien > sppression d coran : i( ) = ( E / ) e 0,37 E / Par lecre graphiqe de l abscisse d poin de la corbe de sppression d coran i = f() don l ordonnée es égale à 0,37 ( E / ), on obien - roisième méhode : ilisaion de la angene à l origine > éablissemen d coran : ( d i / d) = E / a angene à l origine de la corbe d éablissemen d coran i = f() cope l asympoe i = E / a poin d abscisse = > sppression d coran : ( di / d) = E / a angene à l origine de la corbe de sppression d coran i = f() cope l axe des abscisses en = e prodi es homogène à n emps analyse dimensionnelle condi à : [] = [] [] Or : = / i e = q / = (i ) / D où : [] = [U] / I e [] = (I T) / [U] Soi : [] [] = T : homogène à n emps e rappor / es homogène à n emps analyse dimensionnelle condi à : [] = [] / [ ] Or : = / i e = (di / d) D où : [ ] = [U] / I e [U] = [] I T - <=> [] = [U] / ( I T ) Soi : [] / [ ] = T : homogène à n emps Tos drois réservés Sdyrama 006 Fiche éléchargée sr wwwsdyramacom

I. Qu est-ce qu une bobine?

I. Qu est-ce qu une bobine? Chapire 2 : e dipôle (,) Chapire 2 : e dipôle (,) Objecifs : Q es-ce q ne bobine? Qelle es la réponse d n dipôle (, ) à n échelon de ension? Qelle es l énergie emmagasinée par ne bobine? ilan I. Q es-ce

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

Devoir Maison : Étude de l'association d'un condensateur et d'une bobine

Devoir Maison : Étude de l'association d'un condensateur et d'une bobine Devoir Maison : Éde de l'associaion d'n condensaer e d'ne bobine On réalise le onage schéaisé ci-conre Le condensaer de capacié es iniialeen chargé avec n généraer de ension (U G = On choisi coe insan

Plus en détail

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable ondensaers MODULE 8. Le condensaer (accmlaer). Performances-seils. L élève sera capable 1. de différencier ne pile d n condensaer (accmlaer) dans sa mise en œvre. ondensaers 1. Le condensaer. 1.1. Descripion.

Plus en détail

DISPOSITIFS A SEUILS

DISPOSITIFS A SEUILS DISPOSIIFS A SUILS - INSU CMOS. Foncion logiqe Non a a. de expérimenale (voir P) On pe réaliser la foncion Non avec ne pore -Non don les dex enrées son rénies : a b a. b + BF & M L CMOS AM - 3 Page .3

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 4

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 4 TD E 4 orrecion PSI 7 8 Exercice : irci L parallèle Soi le circi représené ci-conre Monrer qe () vérifie l éqaion : TAVAUX DIIGÉS DE E 4 d () + ω d() + ω Q () = On donnera l expression de ω e Q en foncion

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecres ne

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL.

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL. e_ch(le régime sinsoïdal).od Marie Pierro Lycée d Rempar //9 Ch. : LE REGIME SINUSOIDAL.. Définiions... Les valers insananées. Les valers insananées d'ne ension e d'n coran son des foncions sinsoïdales

Plus en détail

Notions de cours sur les condensateurs

Notions de cours sur les condensateurs SP académie de Nanes nformaion e nergie Noions de cours sur les condensaeurs Généraliés. 1.1 onsiuion d un condensaeur. n condensaeur es consiué de deux conduceurs méalliques séparés par un isolan d épaisseur

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Cours d électrocinétique :

Cours d électrocinétique : Universié de Franche-Comé UFR des Sciences e Techniques STARTER 005-006 Cours d élecrocinéique : Régimes coninu e ransioire Elecrocinéique en régimes coninu e ransioire 1. INTRODUCTION 5 1.1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL.

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL. eo_ch(le régime sinsoïdal).od Marie Pierro Lycée d Rempar //9 Ch. : LE REGIME SINUSOIDAL.. Définiions... Les valers insananées. Les valers insananées d'ne ension e d'n coran son des foncions sinsoïdales

Plus en détail

Chapitre 1 : Le dipôle (R,C)

Chapitre 1 : Le dipôle (R,C) hapre 1 : Le dpôle (,) hapre 1 : Le dpôle (,) Objecfs : onnaîre la représenaon symbole d n condensaer ; n lsan la convenon réceper, savor orener les dfférenes flèches-enson, noer les charges des armares

Plus en détail

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z.

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z. http://maths-sciencesfr EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Une minterie est alimentée par ne tension alternative sinsoïdale U(t) = U m sin(t + ) À n instant cette tension est représentée par

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1 CICUITS ELECTIQUES. DUPEAY Lycée F. BUISSON PTSI EPONSE DES CICUITS A UN ECHELON DE TENSION EGIME TANSITOIE D ODE 1 «Une panne d élecricié laisse l aveugle indifféren» Grégoire Lacroix Dans les circuis

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

Chap. 11 : Régime sinusoïdal

Chap. 11 : Régime sinusoïdal I. Imporance Chap. 11 : Régime sinsoïdal Les ensions e les corans sinsoïdax on ne grande imporance dans le monde de l élecricié. En effe, la pls grande parie de l énergie élecriqe es prodie e disribé sos

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Electrocinétique (révisions)

Electrocinétique (révisions) lcrocinéiq (révisions) ) Monags à bas d ransisor. n ransisor NPN s n composan smi-condcr à rois borns : as ollcr mr.. Qsions préliminairs. a) Qll rlaion xis--il nr ls corans,? b) Qll rlaion xis--il nr

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC . Intérêt d redressement Le redressement MCC Si on désire faire fonctionner n moter à corant contin (MCC) en alternatif il ne torne pas mais vibre. Explication : le corant alternatif change de sens réglièrement

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g.

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g. Cas d un dipôle I. Un exemple d applicaion d un cricui : le pacemaker. Exrai de l inrocion suje bac Série S Réunion 2004 Nore cœur se conrace plus de 100 000 fois par jour. Il ba 24 h sur 24 pendan oue

Plus en détail

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D Calcl Scienifiqe Résolion analyiqe d éqaions hyperboliqes non linéaires en D Corrigé de la séance 4 Février 006 Eercice. Solion classiqe La condiion iniiale 0 () = es croissane e C sr R. La méhode des

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 1. Jallu Laurent. I. Le condensateur... 2 Présentation... 2 Symbole... 2 Associations... 3

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 1. Jallu Laurent. I. Le condensateur... 2 Présentation... 2 Symbole... 2 Associations... 3 Lycée Galilée Gennevilliers chap. 1 Jallu Lauren I. Le condensaeur... résenaion... Symbole... ssociaions... 3 II.... 3 L échelon de ension... 4 Inerpréaion microscopiue... 4 Éude héoriue... 6 Soluion algébriue....

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique c. Après avoir refai un enregisremen pour verses valeurs croissanes de résisance, on observe que la spirale compore de moins en moins de ours : un our correspond visiblemen à une oscillaion e le nombre

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

ÉC3 : Circuits linéaires en régime transitoire

ÉC3 : Circuits linéaires en régime transitoire PSI 2 A.BADI lycée Ibn Tamya Année 21-211 É3 : rcs lnéares en régme ransore 1 ondons nales e conné On va éder ce q se passe enre enre dex régmes conns = régme ransore. es granders élecrqes ne son pls consanes.

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

Circuits linéaires en régime transitoire

Circuits linéaires en régime transitoire MPSI - Élecrocnée I - rcs lnéares en régme ransore page 1/8 rcs lnéares en régme ransore Table des maères 1 ondons nales e conné 1 2 égme lbre d crc 1 2.1 Évolon de la enson ax bornes d condensaer........

Plus en détail

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω CIRCUI R U=6V ; L=,4 H ; C= µf R =33Ω ; r = Ω On a R réglable Por R = Ω : Le régime es. Por R = Ω Le régime es. Osillaions libres ans n iri R I. Exemple appliaion n iri. ppliaion es osillaions éleriqes

Plus en détail

CHAPITRE 7 DIPÔLE RL 1 La bobine cours pratiques en ligne 1. Description - Symbole Les bobines ou inductances sont constituées d un f

CHAPITRE 7 DIPÔLE RL 1   La bobine cours pratiques en ligne 1. Description - Symbole Les bobines ou inductances sont constituées d un f CHAPITE 7 DIPÔE 1 a bobine 1 Descripion - Symbole es bobines ou inducances son consiuées d un fil conduceur isolé bobiné sur un suppor isolan (bakélie, éflon) cylindrique ou orique, à l inérieur desquelles

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Spécialité terminale S

Spécialité terminale S Spécialié erminale S Prodire des signax Commniqer Télécommnicaion 1. Les ondes élecromagnéiqes 1.1 Les ondes élecromagnéiqes Propagaion d ne onde élecromagnéiqe dans le vide e dans des miliex maériels

Plus en détail

q : charge en coulombs ( C) t : durée de passage du courant en secondes (s) I : intensité en ampères (A).

q : charge en coulombs ( C) t : durée de passage du courant en secondes (s) I : intensité en ampères (A). harg déharg d n ondnsar. I ) L ondnsar : ) Définiion : Un ondnsar (symbol ) s onsié d x armars méalliqs, séparés par n isolan. isolan s applé diélriq ( air, mia, éramiq, Téflon, polysr ).Fig. 7,8,9 p 30

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures SESSION PSIP3 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE Durée : 4 heures NB : Le candida aachera la plus grande imporance à la claré, à la précision e à la concision de la rédacion Si un candida es amené

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

CONDITONNEMENT DU SIGNAL

CONDITONNEMENT DU SIGNAL I) Présenaion "La diode" CONITONNMNT U IGNAL La diode es un composan élecronique semi conduceur qui se compore comme un inerrupeur fermé quand elle es polarisée en direc e comme un inerrupeur ouver polarisée

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace

GEOMETRIE DANS L ESPACE. I) Vecteurs de l espace GEOETRIE DNS L ESPCE ant tot, rappelons ne propriété fondamentale : Tot théorème de Géométrie plane s appliqe dans n importe qel plan de l espace. Les exemples de ce chapitre se réfèrent a dessin ci-contre

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i +

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i + Le dipôle R série (2) Décharge du condensaeur Influence des grandeurs caracérisiques des composans (orrecion) ircui d éude On consiue le circui élecrique suivan. e circui perme de suivre la charge (posiion

Plus en détail

Spéciale PSI - Cours "Physique des ondes" 1. Chapitre II : Phénomène de propagation. i i+1

Spéciale PSI - Cours Physique des ondes 1. Chapitre II : Phénomène de propagation. i i+1 Spéciale PSI - Cors "Physiqe des ondes" 1 Oscillaers harmoniqes coplés Objecifs : Première approche d phénomène de propagaion Le modèle de milie conin. 1. Chaîne innie d oscillaers Chapire II : Phénomène

Plus en détail

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT.

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT. Objecifs CINÉMATIQUE DES FLUIDES ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT Coprendre les différences enre l approche lagrangienne e l approche eulérienne Saoir eprier une accéléraion lagrangienne en

Plus en détail

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C...

Régime transitoire. 4.2 Aspect énergétique Décharge d un condensateur - Régime libre Régime libre d un circuit R,C... égme ransore Table des maères 1 Crc C sére soms à n échelon de enson 2 1.1 chelon de enson............................. 2 1.2 Charge d n condensaer......................... 2 1.2.1 Condons nales.........................

Plus en détail

II LES VECTEURS 1. Définition Un vecteur est une «classe» de bipoints, un bipoint étant tout simplement un couple de points.

II LES VECTEURS 1. Définition Un vecteur est une «classe» de bipoints, un bipoint étant tout simplement un couple de points. Objecifs : L élèe doi êre capable de : - définir n ecer - cier les caracérisiqes d n ecer - représener n ecer - écrire les opéraions (somme, prodi scalaire, prodi ecoriel) sr les ecers - cier les propriéés

Plus en détail

Filtrage, lissage et stabilisation

Filtrage, lissage et stabilisation PATIE 11 FONCTIONS 49 Filrage, lissage e sabilisaion Nos savons obenir ne ension nidirecionnelle Mais por ceraines applicaions, ne ension conine parfaie es nécessaire AVANT E ÉMAE Nécessié d ne ension

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Bac blanc du vendredi 17 mars 006 - Lycée Élie Caran - La Tour du Pin Physique - Chimie Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : h0 COEFFICIENT : 8 pour les spécialiés physique e chimie - 6 pour

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Plan : : Les méthodes de codage numérique en

Plan : : Les méthodes de codage numérique en Plan : : Les méhodes de codage numérique en 3.1 Inroducion 3.2 Codages binaires 3.2.1 Codage NRZ (Non Reour à Zéro) 3.2.2 Codage biphasé ou (Mancheser) 3.2.3 Codage CMI (Code Mark Inversion) 3.3 Codages

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

E3 Régimes transitoires

E3 Régimes transitoires I Défnons E3 égmes ransores I.1 égme lbre, régme ransore e régme conn Défnon : On appelle réponse lbre o régme lbre d n crc, l évolon de cel-c en l absence de o généraer. e régme d crc es d conn o saonnare)

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

ICNA - SESSION 2006 ÉPREUVE OPTIONNELLE DE PHYSIQUE CORRIGÉ

ICNA - SESSION 2006 ÉPREUVE OPTIONNELLE DE PHYSIQUE CORRIGÉ IN - SESSION 6 ÉPEUVE OPTIONNELLE DE PHYSIQUE OIGÉ Élecrocinéiqe : réime sinsoïdal.. En réime éabli, la chare Z es somise à ne ension d'amplide complexe e es raversée par n coran don l'inensié présene

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

Entrainement DS 1. { u 10 = 240. lim

Entrainement DS 1. { u 10 = 240. lim Enrainemen DS 1 Exercice 1 1) Dériver les foncions définies par : x R, f(x) = 3 x 8 + 7 x 9 5 x 10 x R, h(x) = (8x 2 5)(2x + 3) x R, j(x) = 5x 4 8x 3 + 2x 2 7 2) Donner le ablea de variaion des foncionsfe

Plus en détail

I. Grandeurs électriques

I. Grandeurs électriques Chapre I. Granders élecrqes. Représenaon des granders élecrqes.. Granders pérodqes Une grander pérodqe y() es ne grander q se rerove denqe à elle-même a bo d n emps comme sr la fgre c-conre. y() pe êre

Plus en détail

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire :

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire : LOGARITHME NEPERIEN 1. Exercices préliminaires : 11. Méhode approximaive pour déerminer une aire : On veu déerminer l aire siuée sous la courbe délimiée par la courbe, l axe des x, les 2 vericales passan

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Chapitre 5 : Le condensateur

Chapitre 5 : Le condensateur 5.1. Description et symbole Chapitre 5 : Le condensater épaisser e (nité : le mètre) le diélectriqe = isolant électriqe les dex armatres de srface S (en m 2 ) sr lesqelles sont sodées dex électrodes le

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

( ) et est alors représenté par le graphe ci-

( ) et est alors représenté par le graphe ci- LE SIGNAL SINUSOIDAL : PRODUCTION ET OBSERVATION Le bu de ce premier TP es d une par la prise en main du maériel nécessaire pour l observaion des ondes lors de la prochaine séance (uilisaion de l oscilloscope),

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

Primitives et intégrales

Primitives et intégrales Primiivaion direce Primiives e inégrales To d abord, on linéarise sin. Cela donne : Eercice : Primiiver les foncions sivanes sr l inervalle précisé : ] π a : e sr R ; b : an sr ; π ; c : h sr R d : sr

Plus en détail

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche e Oscilloscope objecif de ce TP es d apprendre à uiliser, ie. à régler, deux des appareils les plus courammen uilisés : le e l oscilloscope. Pour cela vous serez amené(e) à uiliser e à associer de nouveaux

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Chapitre II : Diusion thermique

Chapitre II : Diusion thermique Spéciale PSI - Cours "hermodynamique" 1 Phénomènes de ranspor Chapire II : Diusion hermique Conens 1 Les diérens modes de ransfer hermique 2 1.1 Le rayonnemen... 2 1.2 La convecion... 2 1.3 La conducion

Plus en détail

Dynamique des systèmes de solides 2

Dynamique des systèmes de solides 2 Dynamiqe es sysèmes e solies I. Inroion. lô qe iliser le rinipe Fonamenale e la Dynamiqe il es parfois inéressan e isposer n héorème expriman la onseraion e l énergie. B : rire rapiemen l éqaion e moemen.

Plus en détail