Le sol. Contenu. Le sol - Page 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le sol. Contenu. Le sol - Page 1"

Transcription

1 Le sol Contenu I. Différence entre la culture bio et la culture conventionnelle... 2 II. Structure du sol Horizon zéro ou «O» comme organique Horizon A, horizon lessivé Horizon B, horizon d accumulation Horizon C, la roche-mère III. Différents types de sols Les sols sablonneux Les sols argileux Les sols limoneux... 4 IV. Remarques, trucs et astuces Bâcher le sol au printemps... 5 Engrais vert gélif... 5 V. Les constituants du sol Les constituants solides Les constituants liquides Les constituants gazeux Matière organique Remarques... 6 VI. Comment faire pour connaître son sol?... 8 Test de sédimentation... 8 Le sol - Page 1

2 I. Différence entre la culture bio et la culture conventionnelle La culture biologique se soucie du sol : elle le prépare et le respecte. Dans le cadre d une culture biologique, il faut connaître son sol et lui apporter amendement et engrais naturels afin d obtenir un sol fertile qui va pouvoir accueillir des plantes. La culture conventionnelle fertilise la plante sans se préoccuper de la conséquence sur le sol, ce qui provoque souvent un excès de nitrate. Le sol est alors anémié, il n y a plus de vie bactérienne, il est souvent dammé ce qui entraîne des problèmes d irrigation II. Structure du sol. Le sol n est pas une masse homogène, il est possible de distinguer des couches superposées que l on différencie par leur composition et leur épaisseur. Ces couches sont appelées horizons Schématiquement, on a : 5 cm 10-15cm Horizon zéro ou «O» comme organique Horizon A lessivé cm Horizon B d accumulation Horizon C, roche mère 1. Horizon zéro ou «O» comme organique Ce sont les 5 premiers centimètres où la matière organique est stockée. La partie organique c est tout d abord l humus, provenant de la décomposition des végétaux (feuilles mortes, bois morts..) et animaux (déjections, cadavres,.). À cela s ajoute les microorganismes, les bactéries, les vers, Le sol - Page 2

3 2. Horizon A, horizon lessivé Il s étend sur une hauteur de cm. Les éléments nutritifs du premier horizon sont entraînés vers les horizons inférieurs par les eaux de pluie. L horizon A est riche en matière organique, il est très important pour la croissance des plantes. 3. Horizon B, horizon d accumulation. Sa hauteur est de cm Les débris provenant des horizons supérieurs s y accumulent. On aura donc une réserve de matière organique (moins importante évidemment que dans les horizons supérieurs). Pour la plupart des plantes, il convient de ne pas trop arroser, ainsi elles développent leur système racinaire et certaines d'entre elles vont puiser l eau dans l horizon B. Cette couche est pauvre en matière organique mais riche en éléments minéraux On conseille également de ne pas bêcher au-delà de cm (horizon «0» + horizon A qui contiennent beaucoup de matière organique) afin de ne pas atteindre l horizon B et faire remonter à la surface une terre moins fertile. 4. Horizon C, la roche-mère. Cette couche est uniquement composée de roche-mère altérée et fragmentée par des facteurs physiques et chimiques. Elle peut être sableuse, argileuse ou dure. On note l absence de matière organique dans cette couche. Si on bêche trop profondément, on remonte cette couche à la surface III. Différents types de sols. Il est possible de regrouper les textures en 3 groupes fondamentaux : 1. Les sols sablonneux. Se dit d un sol dont la rétention d eau n est pas bonne, la granulométrie est grosse. Dans ce cas, la matière organique des premiers centimètres est lessivée et dès lors ils sont pauvres en éléments nutritifs. Ils sont faciles à travailler, se réchauffent vite au printemps (propice aux primeurs) et se dessèchent vite en été. C est le cas des sols de Campine et du nord de la Hesbaye. Le sol - Page 3

4 il faut apporter massivement du compost, le fertiliser continuellement et apporter beaucoup d eau. Le prix de revient des cultures est donc très élevé et il faut cibler ces cultures pour que leur quota puisse compenser le coût des amendements et de l irrigation. Ce sol est idéal pour les légumes racines (carottes de Campine et de Hesbaye, de Yerne ). 2. Les sols argileux. De par leur granulométrie très fine, ils retiennent bien l eau et par conséquent ne sont pas lessivés par les pluies. Les sols argileux sont riches en matière organique et peuvent donc être très fertiles. Toutefois, il sont difficiles à travailler et deviennent durs en séchant ce qui fait obstacle au développement des racines. Ils sont longs à se réchauffer au printemps. On rencontre ce type de sols notamment en Gaume et en Ardennes. amener du sable mais on ne modifiera pas la structure du sol. apporter du compost bien décomposé au printemps ne pas se précipiter pour mettre en place les cultures car le sol est lent à se réchauffer pailler la terre quand elle est suffisamment réchauffée travailler avec des engrais verts ayant de grands systèmes racinaires (moutarde par exemple) pour aérer le sol : tondre avant la montée en graines, les fanes constituent alors un paillis en hiver. cultiver sur buttes pour permettre à la terre de ressuyer plus vite. Ce travail doit être continu, si l on arrête le sol se recompacte Pour rappel : les engrais verts sont des plantes croissance rapide qui retiennent les éléments nutritifs du sol. Elles occupent un sol non cultivé, lui évitant d'être envahi par les mauvaises herbes. Puis, une fois décomposées, elles servent d'apport de matière organique. Les plantes le plus souvent utilisées sont : la moutarde, le colza, la phacélie ou encore la mâche. 3. Les sols limoneux Ce sont des sols dont les propriétés se situent entre celles des deux précédents. Ils sont riches, se réchauffent bien au printemps et sont faciles à travailler. Cependant, ils croûtent très vite après une pluie et se craquèlent. Il faut donc constamment les binner. Ce sont notamment les sols de Hesbaye et du Condroz. apporter du compost pour compléter les matières organiques déjà présentes. Le sol - Page 4

5 IV. Remarques, trucs et astuces. Bâcher le sol au printemps On peut faire travailler les microorgansimes d un sol limoneux ou argileux en le bâchant au début du printemps pendant 4 à 5 semaines (il est préférable de le bâcher à ce moment plutôt qu en hiver car la neige amène des sels minéraux). En effet, une bâche noire opaque posée sur le sol va provoquer un dégagement de chaleur. Dans ces conditions, les adventices germent très vite sur 1 ou 2 cm et fanent directement puisqu il n y a pas de lumière. Cette dégradation va amener des microorganismes et des vers de terre qui vont décomposer cette matière organique, c est ce que l on appelle la minéralisation. De plus, le ver fait des galeries dans le sol et l aère. La terre est ainsi bien préparée et désherbée naturellement. En outre, l effet de bâche va augmenter la température du sol ce qui est important pour la germination des légumes Attention : il faut bien préparer le sol avant de mettre la bâche : faucher les grandes herbes et ratisser pour éviter une asphyxie du sol qui provoque un développement de bactéries et de champignons. Engrais vert gélif Si il n a pas gelé avant novembre/décembre, il faut faucher l engrais vert gélif, ne pas attendre qu il monte en semences car sinon on ensemence le terrain. Les fanes formeront un paillis naturel sur le sol. V. Les constituants du sol. 1. Les constituants solides Ce sont les cailloux, graviers, sable, limon, argile. 2. Les constituants liquides L eau 3. Les constituants gazeux. Air, oxygène, gaz carbonique 4. Matière organique. Débris d animaux, déchets végétaux en décomposition, feuilles mortes, humus Idéalement, ces constituants se répartissent comme suit : Le sol - Page 5

6 constituants du sol 25% 25% 5% 45% constituants solides constituants liquides constituants gazeux matières organiques Remarques Il est important d aérer le sol, de le binner pour casser les fibres capillaires et ainsi atteindre le pourcentage de 25% d eau Il est important aussi de connaître la composition solide du sol puisque cela représente 45%. Il est à noter que le pourcentage d humus ne devrait théoriquement pas dépasser 5%. Il n est pas rare pourtant de trouver des sols dont ce pourcentage atteint 12 ou 15 % (dû généralement à un apport trop important d engrais). Cet excès se fait souvent au détriment de l eau ou de l air, un sol dont le taux d humus est trop élevé est asphyxié (voir ci-dessous). C est notamment pour cela que l on recommande de ne pas enfouir la matière organique dans le sol. Dans ces conditions, il faut aérer le sol. Si le sol est o trop pauvre en matière organique ou s il a été enrichi avec des nitrates, il n y a plus de vie microbienne. En effet, les micro-organismes décomposent la matière organique, en son absence, ils meurent et le sol est sans vie. o trop riche en matière organique, les micro-organismes vont rejeter l excès à la surface pour avoir les 25% d air dont ils ont besoin. La matière organique ne sera pas assimilée et les micro-organismes manqueront d oxygène. Voici à quoi ressemblent les collanboles : De plus, l anaérobie (manque d oxygène) est source de maladie pour les légumes car elle provoque champignons, virus et bactéries Cependant, des micro-organismes, les collemboles, vont décomposer la matière organique exédentaire rejetée à la surface du sol. Ils se posent sur les légumes mais il est rare qu ils provoquent des dégâts importants. Lorsqu ils sont importunés, ils se déplacent comme de petites puces. Le sol - Page 6

7 Quelques plantes indicatrices de la nature du sol : o Plantes indicatrices d un sol riche en humus : petites et grandes orties, chiendent, lamiers blancs et lamiers pourpres sureau noir, mouron blanc Le sol - Page 7

8 o Plantes indicatrices d un sol acide (NB : pour faire monter le Ph d un sol acide on le chaule) La consoude La prêle témoigne d un sol très acide et riche en silice La pâquerette VI. Comment faire pour connaître son sol? Test de sédimentation Le sol - Page 8

9 Dans un bocal en verre verser de la terre (sans pierre ni vers) et de l eau dans les proportions 1 3, 2 3. Bien remuer le mélange d eau et de sol et laisser reposer 3 4 jours Au bout de ce laps de temps, l eau se sera clarifiée et des couches se seront formées : - Au fond du bocal, se trouve une couche de sable (jaune beige) Le sol - Page 9

10 - Au milieu, une couche de limon (un peu plus brune) - Au sommet, une couche d argile (gris) À la surface de l eau, se trouve des fragments de matière organique Il suffit alors de mesurer la hauteur des différentes couches de sable, de limon et d argile et évaluer la proportion de chacune d elles et agir. Par exemple, si le sol est très argileux, il faut le travailler avec des engrais verts avant et pendant l hiver et l amender avec du sable pour que la terre se réchauffe plus vite. Cependant, il n est pratiquement pas possible de transformer un sol durablement : si on amène une grosse quantité de terre limoneuse sur un sol, après un an le sable descend et il faudra labourer trop profondément (jusqu à l horizon d accumulation) ce qui boulversera le sol. Le sol - Page 10

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

À la rescousse d un architecte

À la rescousse d un architecte À la rescousse d un architecte Niveaux : 4 e et 6 e année Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : les connaissances, la prise de conscience, les compétences. Objectifs

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Le compostage Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Pourquoi composter? Des bénéfices pour la Collectivité Saviez-vous Qu en compostant, vous réduirez de 33% vos déchets domestiques? Qu

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

LES AUTRES FERTILISANTS

LES AUTRES FERTILISANTS FICHE PEDAGOGIQUE N 4 LES AUTRES FERTILISANTS L'utilisation de fertilisants complémentaires est souvent recommandée pour répondre aux besoins ponctuels de la plante. Ils complètent l'effet fertilisant

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

COMPOSANTE MAJEURE : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE

COMPOSANTE MAJEURE : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE ATTENTION Ce sujet est destiné aux candidats ayant choisi lors de leur inscription de composer pour cette troisième épreuve sur la composante majeure : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE. Vous devrez

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

environnement architecture

environnement architecture architecture environnement les fonctions du paillis organique 1 la définition du paillis organique L e paillis organique est une couche de matériaux naturels protecteurs posés sur le sol dans le but d

Plus en détail

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes?

Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Gestion de l azote des fumiers : comment réduire les pertes? Un producteur agricole peut-il en même temps protéger l environnement, améliorer les relations avec ses voisins et sauver de l argent? La réponse

Plus en détail

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution!

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution! Elle est de plus en plus lourde. Et on doit la sortir de plus en plus souvent Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Une seule solution! La MRC Robert-Cliche Plan de gestion des matières

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants.

Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Chapitre 4 : Le recyclage de la matière constituant les êtres vivants. Lorsque les êtres vivants meurent, la matière organique qui les constitue tombe sur le sol. (ex : feuilles mortes ) Que devient la

Plus en détail

Le Compostage Individuel

Le Compostage Individuel Le Compostage Individuel Services Techniques 31, Chemin des Ragots - BP 97 71 403 AUTUN Cedex Tél : 03 85 86 01 51 Fax : 03 85 86 59 11 Mail : communaute@autun.com LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL C est la décomposition

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

Comprendre la formation et la fertilité des sols

Comprendre la formation et la fertilité des sols Comprendre la formation et la fertilité des sols Un sol est constitué d'éléments minéraux et de matières organiques. Il prend naissance à partir de la roche puis évolue sous l'action du climat et de la

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

RECETTE POUR UN BON COMPOST

RECETTE POUR UN BON COMPOST RECETTE POUR UN BON COMPOST Ingrédients : Déchets verts et déchets bruns strictement végétaux et à volume égal * (éviter sel, huile, et protéines animales) A la maison découper les déchets en petits morceaux

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol G E N E R A L I T E S Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

Faites. le geste. compostez

Faites. le geste. compostez Faites le geste nature compostez Édition 2012 Édito Soucieuse de préserver votre environnement, la Communauté de Communes Loire & Sillon poursuit ses actions d encouragement à la réduction des déchets

Plus en détail

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? Le lombricompostage (ou vermicompostage) est une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur l

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Jardiner dans le. respect de l environnement. Fiche-conseil I Ateliers pratiques

Jardiner dans le. respect de l environnement. Fiche-conseil I Ateliers pratiques Domaine du Gasseau jardin potager (Saint-Léonard-des-Bois, Sarthe) Fiche-conseil I Ateliers pratiques Jardiner dans le respect de l environnement Aujourd hui le plus grand nombre d entre nous aspire à

Plus en détail

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4 60.01 DRAINER C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3 Les principes de drainage page 2&3 les réseaux de drainage page 4 la pose des drains page 4&5 page 1/6 - Fiche Conseil n 60.01

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes Restes de fruits pourris ou cuits, Marc de café

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE, ST-STE, 4 e secondaire La lithosphère La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid)

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid) GAZONS Un gazon, ou pelouse, est une surface semée de graminées sélectionnées. Cette sélection se fait en fonction de la qualité ornementale du gazon, de sa résistance (au piétinement, à la sécheresse,

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES c/n : (rapport entre le carbone et l azote)

Plus en détail

Je composte, ça change tout!

Je composte, ça change tout! Je composte, ça change tout! L e compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en une

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles.

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Atelier 1 : La formation d'un gisement de charbon L'origine biologique du charbon est montrée par la présence de fossiles de végétaux dans les roches

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

7 avril 2014 RES EAU SOL

7 avril 2014 RES EAU SOL 7 avril 2014 RES EAU SOL Jacques THOMAS Scop SAGNE LE SOL, ELEMENT FONDAMENTAL DE LA BIODIVERSITE Synthèse de la formation du 7 avril 2014 Saint Paul Cap de Joux LE SOL : UNE INTERFACE est une science

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

LA SCARIFICATION. L'herbe coupée peut rester sur le gazon à certaines conditions :

LA SCARIFICATION. L'herbe coupée peut rester sur le gazon à certaines conditions : LA SCARIFICATION Une faible épaisseur de feutre est tolérée, car elle protège du dessèchement et assure une surface de jeu élastique. Toutefois, dans les cas où la production de matière est supérieure

Plus en détail

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité Fiche conseil n 5 Faire du compost de qualité Faire du compost de qualité Réussir son compost Le composteur est désormais installé dans votre jardin, il faut maintenant l alimenter. Pour obtenir un compost

Plus en détail

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS L activateur de compost JARDOR est un excellent moyen d obtenir rapidement un compost de qualité. Pourquoi et comment utiliser l activateur de compost JARDOR?

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Le compostage individuel des déchets

Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets La quantité de déchets que nous produisons ne cesse d augmenter : chaque habitant produit environ 1,2 kg de déchets ménagers par

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Les pattes de kangourou (Anigozanthos)

Les pattes de kangourou (Anigozanthos) Date : 14 mars 2016 Infolettre : 20160314 Les pattes de kangourou (Anigozanthos) L anigozanthe ou pattes de kangourou appartient à la famille des Haemodoracées. C est l emblème de l Australie-Occidentale.

Plus en détail

Composition du sac de déchet d origine résidentielle**

Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 2016 Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 12% RDD Textiles Matières 2% 3% diverses 3% 21% ** Recyc-Québec Caractérisation des matières résiduelles du secteur résidentiel 2010 QU EST-CE

Plus en détail

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF?

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? I LA POLLUTION QUE NOUS PRODUISONS ET SON IMPACT SUR LE MILIEU NATUREL Pollution = Introduction d éléments extérieurs non

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite http://www.univers-nature.com/habitat-sain/assainissement-filtre-a-roseaux-particuliers.html Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite Depuis le

Plus en détail

Les amendements basiques ou chaulage des prairies

Les amendements basiques ou chaulage des prairies Les amendements basiques ou chaulage des prairies Pour quelles raisons chauler ses prairies? Chauler signifie apporter un amendement minéral basique, calcique et/ou magnésien. Les amendements basiques

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier par le Collectif Éco-Quartier Définition du compostage Le compostage est un procédé naturel qui permet de transformer les matières organiques, comme les feuilles et les restes de table, en un excellent

Plus en détail

Lionel Quillet Président de la Communauté de Communes de l Ile de Ré. Patrick Rayton Vice-président en charge des Déchets Ménagers

Lionel Quillet Président de la Communauté de Communes de l Ile de Ré. Patrick Rayton Vice-président en charge des Déchets Ménagers Afin d offrir aux Rétais un service de qualité à moindre coût, une véritable politique publique de gestion des déchets a été mise en place par la Communauté de Communes, laquelle s articule autour de quatre

Plus en détail

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre es techniques culturales sans labour () en pomme de terre De par son mode de culture en buttes, la culture de pomme de terre est particulièrement sensible aux problèmes de ruissellement et d érosion sur

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Pourquoi une analyse de sol? A) Il peut y avoir deux types de carences: La carence vraie: l élément minéral n est pas assez présent dans le sol. La carence induite:

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

> Quelle terre, quels outils et quel arrosage?

> Quelle terre, quels outils et quel arrosage? Chapitre 4 > Quelle terre, quels outils Une règle d or : soignez bien votre sol et il vous le rendra. Apportez-lui, en cas de besoin, sable, engrais et/ou compost pour l aérer ou l enrichir. Vous pouvez

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

L EAU Fiche expériences

L EAU Fiche expériences L EAU Fiche expériences Expérience de dégrillage. Matériel : bac rectangulaire, un grillage Solutions et produits : eau sale avec des gros déchets Principe : une séparation physique permet de libérer l

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage LE COMPOSTAGE : QU EST-CE QUE C EST? C est le cycle naturel de dégradation des matières organiques en présence d air. Le compostage permet

Plus en détail

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X 31-100 et Normes NF X 31-101

Plus en détail

LA TONTE. compact et solide

LA TONTE. compact et solide LA TONTE Une tonte régulière est une condition sine qua non pour un gazon compact et solide Si coupes fréquentes (+) formation de nombreuses pousses périphériques et augmentation de la densité des feuilles

Plus en détail

De la cuisine au jardin :

De la cuisine au jardin : De la cuisine au jardin : le compostage domestique Maggy Hinse, B.Sc. Biologie Cette conférence vous est offerte par : Déroulement 1. Définitions et objectifs 2. Les acteurs du compost 3. Les matières

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts 8401 Winterthour Bernhard Schenk 01.09.2014 Thèmes Facteurs d influence sur des gazons naturels sains Espèces de graminées et progrès

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE

LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE LE POTASSIUM DANS LES SOLS DE TUNISIE Ali MHIRI Institut National Agronomique de Tunisie Atelier Gestion de la fertilisation potassique, Acquis et perspectives de la recherche Tunis 10 Décembre 2002 1.

Plus en détail