Document de référence 2011 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document de référence 2011 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL"

Transcription

1 GESTION DES RISQUES I ASSURANCE-CRÉDIT I RECOUVREMENT Document de référence 2011 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

2 SOMMAIRE Entretien avec le Président du Directoire d Euler Hermes 2 Message du Président du Conseil de Surveillance d Euler Hermes 4 PRÉSENTATION DU GROUPE Histoire, évolution du Groupe Aperçu de l activité du Groupe Structure de l actionnariat au 31 décembre Organigramme synthétique du Groupe Informations sociales Informations environnementales 22 GOUVERNEMENT D ENTREPRISE Organes de direction et de surveillance de la Société Rémunération et avantages des mandataires sociaux Liste des fonctions et des mandats exercés par les dirigeants Rapport du Président du Conseil de Surveillance à l Assemblée Générale sur le gouvernement d entreprise et les procédures de contrôle interne et de gestion des risques mises en place par la Société Rapport des Commissaires aux comptes établi en application de l article L du Code de commerce sur le rapport du Président du Conseil de Surveillance 59 ANALYSE DES INFORMATIONS FINANCIÈRES AU 31 DÉCEMBRE Informations financières sélectionnées Événements significatifs Rapport d activité Résultat consolidé du Groupe Trésorerie Financement Capitaux propres consolidés et capital ajusté Création de valeur pour l actionnaire Tendances et perspectives 88 PRINCIPAUX FACTEURS DE RISQUES ET LEUR GESTION AU SEIN DU GROUPE Facteurs de risque Annexes quantitatives et qualitatives liées aux facteurs de risques COMPTES CONSOLIDÉS Bilan consolidé Compte de résultat consolidé État du résultat global consolidé Tableau de flux de trésorerie consolidé Variation des capitaux propres consolidés Annexes aux comptes consolidés Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés 188 COMPTES SOCIAUX Bilan au 31 décembre Compte de résultat Annexe aux comptes sociaux Tableau des filiales et des participations Résultats de la Société au cours des cinq derniers exercices Autres informations Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels 206 INFORMATIONS SUR LA SOCIÉTÉ ET LE CAPITAL Renseignements de caractère général sur la Société Statuts de la Société Renseignements de caractère général sur le capital Répartition du capital et des droits de vote Éléments susceptibles d avoir une incidence en cas d offre publique Prises de participations de la Société hors du Groupe 224 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Rapport du Directoire sur les projets de résolutions Observations du Conseil de Surveillance sur le rapport de gestion du Directoire et sur les comptes Rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur les conventions et engagements réglementés Résolutions soumises au vote de l Assemblée Générale Mixte du 25 mai Descriptif du programme de rachat d actions 243 INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Personne responsable du document de référence Attestation du responsable Contrôleurs légaux des comptes Document d information annuel Documents accessibles au public Glossaire Tableaux de concordance 255

3 Profil Chiffres clés Sécuriser la croissance des entreprises partout dans le monde Euler Hermes, leader mondial des solutions d assurance pour les échanges commerciaux, aide ses clients à développer leurs activités en toute sécurité, partout dans le monde. Unique par sa solidité financière, son analyse du risque et sa structure mondiale intégrée, le Groupe apporte aux entreprises de toute taille, sur leur marché domestique et à l export, le savoir et l aide dont elles ont besoin pour s adapter au mieux à une conjoncture économique en perpétuelle évolution et gérer efficacement leur poste-clients. RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES PAR RÉGION AU 31 DÉCEMBRE ,1 % France 33,3 % Allemagne, Autriche et Suisse AU 31 DÉCEMBRE ,9 % France 2,7 % Asie Pacifique 9,6 % Amérique 11,9 % Pays Méditerranéens & Afrique 21,1 % Europe du Nord 3,4 % Réassurance Groupe & Autres 2,8 % Asie Pacifique 9,8 % Amérique 9,7 % Pays Méditerranéens & Afrique 35,6 % Allemagne, Autriche et Suisse 21,2 % Europe du Nord millions d euros Chiffre d affaires 3,1 % Réassurance Groupe & Autres 70,0 % Ratio combiné net 330 millions d euros Résultat net 15 % Retour sur fonds propres AU 31 DÉCEMBRE ,5 % France 35,6 % Allemagne, Autriche et Suisse 2,6 % Asie Pacifique 9,3 % Amérique 11,6 % Pays Méditerranéens & Afrique 20,7 % Europe du Nord 2,7 % Réassurance Groupe & Autres

4 Chiffres clés RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES PAR ACTIVITÉ AU 31 DÉCEMBRE 2011 AU 31 DÉCEMBRE ,4 % Cautionnements et garantie 5,9 % Autres services 6,8 % Cautionnements et garanties 6,1 % Autres services 87,7 % Assurance-crédit et recouvrement 87,1 % Assurance-crédit et recouvrement AU 31 DÉCEMBRE ,6 % Cautionnements et garanties 6,3 % Autres services 87,2 % Assurance-crédit et recouvrement Comptes simplifiés sur 5 ans Compte de résultat consolidé Chiffre d affaires (1) Résultat technique (2) (64 783) Résultat opérationnel courant Résultat opérationnel Résultat net, part du Groupe Part revenant aux actionnaires minoritaires Bilan consolidé Total de l actif Capitaux propres du Groupe Intérêts minoritaires Information sur l action Résultat net par action 7,54 6,74 0,43 1,92 9,33 Résultat net dilué par action 7,54 6,73 0,43 1,92 9,30 Dividende par action 4,40 4,00-1,50 4,00 Dividende total versé/à verser Autres informations Ratio combiné après réassurance 70,0 % 68,7 % 104,7 % 97,2 % 67,9 % Nombre d employés (1) Le chiffre d affaires comprend les primes acquises ainsi que les accessoires de primes. (2) Le résultat technique est utilisé par le Groupe Euler Hermes comme un indicateur financier clé pour analyser la performance de l activité.

5 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2011 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL CONTRÔLE A POSTERIORI Le présent Document de Référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 13 avril 2012, sous le numéro de dépôt D conformément à l article de son règlement général. Il pourra être utilisé à l appui d une opération financière s il est complété par une note d opération visée par l Autorité des Marchés Financiers. Ce document a été établi par l émetteur et engage la responsabilité de ses signataires. Des exemplaires du présent Document de R éférence sont disponibles sans frais auprès du siège social d Euler Hermes. EULER HERMES I Document de référence

6 ENTRETIEN AVEC LE PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE D EULER HERMES Entretien avec le Président du Directoire d Euler Hermes WILFRIED VERSTRAETE En 2011, nous avons pu encore mieux servir nos clients tout en préservant un très bon résultat technique Le Président du Directoire d Euler Hermes dresse le bilan de l année 2011 et présente la stratégie du Groupe pour Quel panorama de l économie mondiale dressez-vous pour 2011? La volatilité aura été le maître mot de l année économique Elle s est particulièrement renforcée à partir de l été. L attention s est focalisée sur la crise de la zone euro, qui a masqué les difficultés structurelles auxquelles font face les États-Unis. Ces deux régions sont celles où le ralentissement est le plus fort, même si les États-Unis semblent revenus à une dynamique positive. Les pays émergents, non plus, ne sortent pas indemnes de 2011, qui voient leur croissance ralentie. S il est hasardeux de faire des prévisions à moyen terme, quelle que soit la région concernée, on peut affirmer que la crise des dettes souveraines se traduira par une diminution du pouvoir d achat, provoquée par une augmentation de l impôt et/ou une réduction des transferts sociaux. La baisse de la consommation des ménages qui s ensuivra, affectera de nombreux secteurs d activité. Pour autant, le nombre de sinistres n a pas augmenté autant qu on aurait pu le craindre. En effet, de nombreuses entreprises ont tiré les leçons de la crise de Elles se sont restructurées, ont flexibilisé leurs coûts de production et diversifié leurs sources de financement. Elles sont donc mieux préparées à la nouvelle crise qui s annonce. Cependant, si l environnement économique continue à se détériorer, la hausse des sinistres s accélérera. Quel bilan dressez-vous pour Euler Hermes en 2011? La performance financière du Groupe, qui réalise un résultat opérationnel supérieur à celui de 2010, est très bonne. Elle démontre que nous avons pu encore mieux servir nos clients en termes de prises de risques tout en préservant un très bon résultat technique. Le chiffre d affaires a augmenté de 5,9 %, stimulé par une importante production nouvelle, notamment en France et en Europe du Sud, et par la croissance de notre activité dans les pays émergents. En revanche, la forte pression sur les prix que nous avons rencontrée en Allemagne, nous a poussés à une plus grande sélectivité dans notre souscription des risques. La défense de nos taux de prime est une priorité et nous sommes convaincus que notre discipline de souscription des risques est la bonne stratégie à long terme. Notre taux de sinistralité s est bien comporté en 2011, en raison de notre discipline de souscription des risques et de boni de liquidation plus importants que les années passées. L augmentation de notre taux d acceptation des nouveaux risques conjuguée à la détérioration de la situation des entreprises suite à la crise de la zone euro et aux États-Unis, poussent le nombre de sinistres à la hausse. Nous avions anticipé cette évolution. Au final, 2011 a confirmé la pertinence de notre stratégie et la solidité financière de notre Groupe. Quels sont les faits marquants de 2011 pour Euler Hermes? Nous avons noué ou renforcé des partenariats pour développer nos opérations. HSBC a reconfirmé notre statut de «preferred strategic partner» et nos partenariats opérationnels dans les pays du Golfe, au Mexique et au Brésil portent leurs fruits. Nous nous sommes alliés à China Pacific Insurance (Group) Co, l une des principales compagnies d assurance en Chine. 2 EULER HERMES I Document de référence 2011

7 ENTRETIEN AVEC LE PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE D EULER HERMES Nous avons signé un protocole d accord avec Mapfre, le leader de l assurance en Espagne, pour développer conjointement nos activités en Amérique Latine, au Portugal et en Espagne. Parallèlement, nous avons lancé, en février, une filiale en Turquie, qui délivre d excellents résultats dès la première année. Nous avons terminé l année par une simplification de notre structure juridique en Europe, où nous opérons désormais principalement par l intermédiaire de trois sociétés d assurance, en France, en Allemagne et en Belgique. Et qu avez-vous fait pour vos clients en 2011? 2011 a été la première année complète de mise en place de notre plan stratégique Excellence, entièrement centré sur nos clients. Nous avons lancé de nombreuses initiatives pour encore mieux les connaître et les servir. Nous partageons aujourd hui la même segmentation et le même modèle de service à nos clients partout dans le Groupe. Notre outil de gestion de nos relations clients (CRM), en phase de déploiement, gère déjà les deux tiers de nos assurés. Nos «Advisory and Solution Departments», premiers points d entrée pour nos clients, apportent des réponses rapides à leurs questions et des recommandations d experts. Le système de «ticketing» dont nous avons doté les collaborateurs de ces départements, leur offre une vue consolidée des clients, leur permet de gérer leurs demandes et de suivre nos interactions avec eux. Ces nouveaux outils ne seraient pas efficaces sans la mobilisation de tous nos collaborateurs et leur adhésion. Un projet de l ambition d Excellence ne peut réussir que si nos collaborateurs sont convaincus de la pertinence de la stratégie. Les accords que nous avons trouvés avec les partenaires sociaux dans nos filiales en témoignent. Autre exemple de mobilisation de nos collaborateurs : nos spécialistes du risque dans le monde ont aujourd hui pour mission de rencontrer nos clients, de façon conjointe avec nos équipes commerciales. En 2011, 77 % de nos assurés ont ainsi été contactés. Cette approche proactive est déterminante pour les accompagner parfaitement, tout particulièrement dans l environnement mouvant que nous connaissons. En parallèle, nous travaillons à la transformation et à l harmonisation de la gestion de nos contrats, dans un projet d envergure Groupe. Nous avons remodelé l organisation de notre Groupe et ses procédés. Notre nouvelle structure, façonnée par Excellence, nous amène à être mieux préparés aux défis futurs car nous sommes plus intégrés et plus proches de nos clients, donc plus réactifs. Nous sommes désormais en pleine capacité de maîtriser la volatilité de notre activité, un atout dans l environnement économique actuel. Quels sont vos priorités et défis pour 2012? Nous voulons renforcer notre position d assureur-crédit le plus proche de ses clients et les accompagner dans les turbulences qui les attendent en 2012 et peut-être au-delà sera une année chahutée, placée sous le signe de la vigilance. Nous mettrons tout en œuvre pour tirer le meilleur parti de l intérêt que les entreprises manifestent pour nos solutions d assurance-crédit. La perception du risque par nos clients comme par les entreprises non assurées s est aiguisée. Nous allons continuer à mener notre stratégie de préservation de l adéquation entre les risques que nous garantissons et nos tarifs. C est une condition indispensable au maintien de nos couvertures et au bon accompagnement de nos clients. Dans ce contexte, notre activité devrait continuer à progresser en 2012, mêle si l évolution du chiffre d affaires de nos clients est difficile à prévoir. Un mot pour conclure? Il est pour nos équipes, à qui je veux rendre hommage. Les collaborateurs d Euler Hermes ont accepté et géré un grand nombre de changements et de projets en 2011, dans un environnement extérieur toujours plus volatile et plus difficile. Leur formidable capacité d adaptation, leur grand professionnalisme et leur engagement exceptionnel ont permis à notre Groupe de réaliser, en 2011 encore, une très bonne performance. La grande qualité de nos équipes conjuguée à la nouvelle organisation de notre Groupe nous permet d aborder 2012 avec confiance. Wilfried VERSTRAETE Président du Directoire EULER HERMES I Document de référence

8 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE D EULER HERMES Message du Président du Conseil de Surveillance d Euler Hermes CLEMENT B. BOOTH Euler Hermes cherche à apporter la stabilité nécessaire à ses clients en période d instabilité Alors qu une forte volatilité règne sur les marchés, Euler Hermes a enregistré de solides résultats, grâce auxquels le Groupe a pu maintenir une très bonne couverture des risques commerciaux de ses clients et renforcer son positionnement concurrentiel. Le Conseil de Surveillance d Euler Hermes a coordonné ses travaux avec ceux du Directoire afin d orienter les activités du Groupe en cette période complexe et instable. Il a soutenu le Directoire dans sa conduite de la transformation d Euler Hermes, garantissant l expan sion du Groupe et navigant entre les écueils de la crise. Résultats 2011 Malgré une conjoncture encore plus difficile au cours du dernier trimestre de l année, Euler Hermes a réalisé de solides résultats en 2011, conformément aux objectifs fixés pour l exercice. Le chiffre d affaires consolidé a atteint millions d euros, en hausse de 6 %, et le résultat net s est élevé à 330 millions d euros, en progression de 12 %. Le rendement total pour les actionnaires a été de 15 %. Enregistrant les meilleurs résultats de son secteur, Euler Hermes a su conserver la confiance de ses actionnaires, malgré la forte volatilité constatée sur les marchés tout au long de l année. Grâce à une organisation au service de ses clients, à sa position de leader du marché et à un modèle économique souple, Euler Hermes a pu s adapter rapidement aux conditions de marchés difficiles et rester pleinement investi auprès de ses clients, comme en témoigne la hausse des garanties que le Groupe leur a accordées. La parfaite compréhension des besoins de ses clients ainsi que la solidité de son organisation et de sa situation financière ont permis à Euler Hermes de renforcer son positionnement concurrentiel. En tant que leader reconnu du secteur de l assurance-crédit, collaborant avec d autres entités du groupe, Euler Hermes constitue un élément clé du groupe Allianz. En retour, Allianz apporte à Euler Hermes tout le soutien d un grand groupe et une extraordinaire stabilité financière. Nomination Le Conseil de Surveillance a nommé Frédéric Bizière membre du Directoire d Euler Hermes. Cette nomination a pris effet au 15 septembre Frédéric Bizière est en charge des fonctions marchés, marketing, commercial et distribution. Collaborateur du groupe Euler Hermes depuis de nombreuses années, il fait bénéficier le Directoire de ses solides compétences financières et en matière de services clients. Il a remplacé Michel Mollard que nous tenons à remercier pour les années au cours desquelles il s est investi pour le Groupe. Perspectives 2012 À l image de l exercice écoulé, 2012 s annonce comme une année difficile dont les défis restent à découvrir. Tablant sur un ralentissement économique, le Groupe a élaboré différents scénarios possibles et a adopté les mesures nécessaires. Il convient toutefois de préciser que l évolution future de la zone euro pèsera fortement sur les résultats Le modèle économique d Euler Hermes lui confère la flexibilité indispensable pour accompagner ses clients aussi bien dans des périodes favorables que difficiles. L excellent taux de renouvellement vient d ailleurs confirmer la confiance accordée à Euler Hermes par ses clients pour la couverture de leurs activités. Le Conseil de Surveillance tient à remercier le Directoire d Euler Hermes, la direction et tous les collaborateurs pour l excellence de leur engagement personnel au cours de l exercice écoulé. Paris, 16 février 2012 Pour le Conseil de Surveillance Clement B. Booth Président 4 EULER HERMES I Document de référence 2011

9 1 PRÉSENTATION DU GROUPE 1.1 HISTOIRE, ÉVOLUTION DU GROUPE APERÇU DE L ACTIVITÉ DU GROUPE Principales activités Exposition par secteur d activité en Propriétés immobilières Stratégie d Euler Hermes Position concurrentielle STRUCTURE DE L ACTIONNARIAT AU 31 DÉCEMBRE ORGANIGRAMME SYNTHÉTIQUE DU GROUPE Relations mère-filiales Organigramme INFORMATIONS SOCIALES INFORMATIONS ENVIRONNEMENTALES 22 EULER HERMES I Document de référence

10 1 Histoire, PRÉSENTATION DU GROUPE évolution du Groupe 1.1 Histoire, évolution du Groupe Euler Hermes, un g roupe aujourd hui plus que centenaire, s est développé par croissance interne et externe pour devenir le premier assureur-crédit dans le monde, présent dans plus de 50 pays. Euler Hermes SFAC en France et Euler Hermes Kreditversicherungs-AG en Allemagne sont à l origine du Groupe actuel Euler Hermes. D une part, Hermes Kreditversicherungsbank-AG (Hermes) a été créée en 1917 par deux membres de Münchner Rückversicherungs-Gesellschaft et Globus Versicherungs-AG. En 1949, elle devient le garant des opérations de crédit à l export de la République Fédérale d Allemagne, en coopération avec Deutsche Revisions- und Treuhand AG. D autre part, la SFAC a été fondée en 1927 par de grandes compagnies d assurance dont les Assurances Générales (prédécesseurs des AGF) et la Compagnie Suisse de Réassurance. Au cours des années 1990, la SFAC et Hermes s engagent dans une politique de croissance internationale en faisant l acquisition de compagnies d assureurs-crédit et en créant de nouvelles filiales. En 1996, les AGF deviennent l actionnaire majoritaire de la SFAC et Allianz prend le contrôle d Hermes. La même année, la SFAC, société de holding, change de nom en s appelant Euler. En 1998, le capital des AGF est détenu majoritairement par Allianz. En 1999, Euler et Hermes signent un accord de coopération afin de coordonner leur développement international. Le 27 avril 2000, Euler est introduite au premier marché d Euronext Paris. En septembre 2001, le groupe Allianz et les AGF annoncent leur intention de regrouper leurs filiales respectives d assurance-crédit au travers de l acquisition d Hermes par Euler. En juillet 2002, le g roupe Euler finalise l acquisition d Hermes. En 2003, le g roupe et toutes ses filiales adoptent le nom Euler Hermes (le «Groupe»). Depuis 2004, le Groupe poursuit son développement à l international et depuis 2010 a entamé sa réorganisation ACI, États-Unis 1917 Hermes, Allemagne 1918 Trade Indemnity, Royaume-Uni 1927 SFAC, France et SIAC, Italie 1929 COBAC, Belgique 1989 Nederlandsche Kredietverzekering, Pays-Bas Euler rachète Hermes. Le groupe et toutes ses filiales adoptent le nom Euler Hermes. Développement international : Finlande, Grèce, Portugal, Maroc. Euler Hermes rachète 100 % de ses filiales au Benelux. Expansion en Russie, en Inde, dans les pays Baltes et en Turquie. Développement international : Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande, Émirats arabes unis. Nouvelles opérations en Argentine ; partenariats avec ICIC en Israël et avec BOCI en Chine. Rachat des sociétés de recouvrement de dette UMA (États-Unis) et R2C (Irlande). Ouverture d'une succursale en Colombie. Partenariat dans certains pays du CCG : Oman, Koweït, Qatar. Création d'euler Hermes World Agency. Création d'euler Hermes Collections. Projet de réorganisation «Excellence» : construire un groupe international intégré, donnant la priorité aux clients. Ouverture d'une succursale au Chili Création d une société d assurance-crédit en Turquie. Partenariat en Chine avec China Pacific Insurance Group. Protocole d'accord avec Mapfre pour créer une joint-venture en Espagne, au Portugal et en Amérique latine. Simplification de la structure juridique le 31 décembre 2011 : une entité juridique unique opère en Belgique par le biais de 12 succursales d'assurance en République tchèque, au Danemark, en Finlande, en Hongrie, en Italie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Roumanie, en Slovaquie, en Suède, au Royaume-Uni et en Irlande. 6 EULER HERMES I Document de référence 2011

11 1 PRÉSENTATION DU GROUPE Aperçu de l activité du Groupe 1.2 Aperçu de l activité du Groupe Euler Hermes est le premier acteur mondial des solutions d assurance pour les échanges commerciaux. Au 31 décembre 2011, le Groupe est implanté dans plus de cinquante pays dans le monde. Son objectif est de favoriser le développement commercial des entreprises localement et à l international, quels que soient leur taille ou leur secteur d activité. À partir de son métier principal, l assurance-crédit, Euler Hermes a développé une offre complète de services pour la gestion du poste client des entreprises. Ses clients bénéficient de sa connaissance unique des risques d entreprises, acquise par ses équipes d experts situées au plus près des acheteurs, partout dans le monde. L idée fondatrice de l assurance-crédit est la couverture par l assurance du paiement des créances commerciales. C est aussi un outil stratégique qui permet aux entreprises de mieux connaître les risques que représentent leurs clients d aujourd hui et de demain et ainsi de sélectionner les meilleurs partenaires commerciaux. C est surtout l assurance de se développer sur de nouveaux marchés en toute sécurité PRINCIPALES ACTIVITÉS Assurance et recouvrement de crédit Les différentes polices d assurance sont construites autour de trois services majeurs : Prévention du risque clients Euler Hermes offre aux entreprises son expertise de la gestion des risques acheteurs. Ses équipes à travers le monde évaluent quotidiennement la situation financière des acheteurs. Grâce à ses services de prévention, Euler Hermes aide les entreprises à asseoir leur développement sur des clients solvables. Euler Hermes suit l évolution des défaillances d entreprises dans les principales économies du monde. Dans plus de 50 pays, les analystes crédit et souscripteurs de risque du Groupe auscultent en permanence la santé financière de plus de 40 millions d entreprises à travers le monde. Grâce à ses implantations locales, Euler Hermes dispose d une base de données unique au monde permettant d apporter à ses clients des informations stratégiques pour leur activité et prendre des décisions de limites de crédit qualifiées, au niveau national ou international. Pour offrir un accompagnement spécifique aux entreprises multinationales, Euler Hermes a lancé, en 2008, sa filiale, Euler Hermes World Agency. Structure intégralement dédiée aux multinationales, Euler Hermes World Agency leur propose une équipe d experts et une gamme de services uniques pour optimiser la gestion et la sécurisation de l ensemble de leurs postes clients. Depuis sa création, Euler Hermes World Agency a des résultats supérieurs aux attentes. En 2010, le Groupe a élargi son offre à destination de ses clients par le développement d une nouvelle activité de polices d assurance du type risque acheteur unique non annulables et un produit d assurance à moyen terme sous la dénomination «Transactional Cover» dont le lancement par Euler Hermes World Agency a été opéré en Recouvrement des impayés Euler Hermes propose des services de recouvrement à ses clients depuis des décennies dans le cadre de ses polices d assurance-crédit. Acteur majeur dans le domaine du recouvrement de créances, Euler Hermes dispose de ses propres équipes de spécialistes réparties dans le monde. Au plan international, le Groupe est déjà un acteur majeur sur ce secteur. En 2010, il a renforcé son pôle dédié au recouvrement, dénommé Euler Hermes Collections créé en Cette décision s inscrit dans une initiative stratégique visant à développer le recouvrement pour le compte des clients assurés (contrat accessoire à la police d assurance-crédit) et à proposer des prestations de recouvrement à des entreprises non assurées (recouvrement pour le compte de tiers). L objectif est d offrir aux entreprises des solutions complémentaires et modulaires pour la gestion de leurs postes clients, de diversifier les métiers du Groupe et d en renforcer la croissance. Cette nouvelle entité s appuie sur un réseau international de bureaux de recouvrement locaux et sur un centre de services partagés à Varsovie qui assure les principales fonctions support. Euler Hermes est la première entreprise internationale de recouvrement dotée d une application informatique dédiée et commune à plusieurs pays ; elle poursuit l expansion de cet outil. Le marché du recouvrement international de créances pour compte de tiers offre un potentiel de croissance pour le Groupe grâce à sa couverture mondiale et à sa base de données de plus de 40 millions d entreprises dont peu de prestataires financiers disposent à ce niveau à ce jour. Le déploiement de l activité en Pologne, en Allemagne, en Autriche et en Italie se poursuit actuellement au Royaume-Uni, aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Belgique, ainsi qu en Europe Centrale. Indemnisation des créances non recouvrées Les pertes sur les créances commerciales impayées couvertes par des polices du Groupe sont indemnisées selon un ratio prévu entre l assureur et son client. La puissance financière d Euler Hermes, membre du groupe Allianz, constitue un gage de solidité pour protéger les actifs de ses assurés. Pour garantir tous ses services, le Groupe s appuie sur une expertise financière et une base de données mises à jour de plus de 40 millions d entreprises. Cela constitue la vraie richesse du Groupe. Ses experts financiers peuvent ainsi faire un travail de prévention des impayés auprès de ses clients, mais aussi adapter les offres en fonction des tendances économiques par secteur d activité ou géographique qu ils auront analysées. EULER HERMES I Document de référence

12 1 Aperçu PRÉSENTATION DU GROUPE de l activité du Groupe Cautionnements et garanties Euler Hermes offre également aux entreprises un large éventail de garanties et de cautions pour les marchés nationaux ou d exportation, constituant ainsi une alternative de financement réelle aux prêts bancaires. Ces services sont principalement conçus pour les entreprises de construction et d ingénierie et pour les fournisseurs d équipements industriels. En effet, Euler Hermes permet aux entreprises de libérer les fonds nécessaires pour qu elles puissent continuer à développer leurs activités. L Allemagne est le premier marché du Groupe pour les activités de cautionnement suivie par le Royaume-Uni, les Pays-Bas, les pays scandinaves, la France et la Pologne. Autres services Financement des créances commerciales Pour faciliter les demandes de financement bancaire des assurés, un service a été créé dans Eolis, l outil de gestion des contrats en ligne, qui permet aux clients de communiquer à leurs banques les pourcentages d assurance-crédit facture par facture. Le Groupe opère également des montages financiers en relation avec les banques des assurés par le biais d opérations de titrisation. Assurance contre la fraude L assurance contre la fraude dénommée «fidelity» couvre les entreprises contre les pertes financières causées par des agissements frauduleux de leurs employés ou de leurs prestataires, tels que les vols, les détournements ou la fraude. Ce service est proposé actuellement en Allemagne. Réassurance Le Groupe opère également une activité de réassurance propre de ses polices au travers de deux filiales en Suisse et au Luxembourg dont l activité principale est de réassurer les activités des filiales d assurancecrédit du Groupe. Les primes et sinistres du Groupe sont assurés par ces filiales qui rétrocèdent à leur tour à d autres réassureurs externes une partie significative des risques pour couvrir leur propre exposition au risque, se protéger contres les pertes multiples ou importantes et augmenter leur capacité de souscription. Cette activité de réassurance permet d obtenir certains bénéfices, notamment une réduction de l engagement net sur des risques individuels et une protection contre des pertes multiples ou importantes. Pour les sociétés d assurance-crédit (les cédantes), la réassurance fournit des moyens de souscription complémentaires pour augmenter leurs capacités de souscription tant en termes de nombre que d ampleur des risques. Faute de réassurance, la cédante devrait disposer de capitaux additionnels très significatifs. La réassurance ne décharge cependant pas la cédante de ses engagements face aux assurés. La réassurance exerce donc 3 fonctions essentielles : elle apporte à l assureur direct une plus grande sécurité des fonds propres et une solvabilité garantie, ainsi qu une stabilité des résultats en cas de sinistres inhabituels et importants ; elle autorise les assureurs à accroître leur capacité disponible c est-àdire le montant maximum qu ils peuvent assurer au titre d un sinistre ou d une catégorie de sinistres en leur permettant de souscrire des risques plus nombreux ou plus importants ; elle met à disposition des assureurs-crédits des liquidités importantes en cas de sinistralité exceptionnelle. Chiffre d affaires par activité 31 décembre 2011 (en millions d euros) Tous secteurs d activité Assurance-crédit et recouvrement Cautionnements et garanties Autres services Primes acquises 1 896, ,1 138,7 81,4 Accessoires de primes 378,8 318,3 6,9 53,5 Chiffre d affaires 2 274, ,4 145,6 134,9 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 87,7 % 6,4 % 5,9 % 31 décembre 2010 (en millions d euros) Tous secteurs d activité Assurance-crédit et recouvrement Cautionnements et garanties Autres services Primes acquises 1 775, ,2 136,7 81,3 Accessoires de primes 372,5 314,1 8,5 50,0 Chiffre d affaires 2 147, ,2 145,2 131,3 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 87,1 % 6,8 % 6,1 % 8 EULER HERMES I Document de référence 2011

13 1 PRÉSENTATION DU GROUPE Aperçu de l activité du Groupe 31 décembre 2009 (en millions d euros) Tous secteurs d activité Assurance-crédit et recouvrement Cautionnements et garanties Autres services Primes acquises 1 694, ,2 130,0 81,3 Accessoires de primes 391,2 334,7 7,1 49,4 Chiffre d affaires 2 085, ,9 137,1 130,7 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 87,2 % 6,6 % 6,3 % Chiffre d affaires par région géographique 31 décembre 2011 (en millions d euros) Groupe Allemagne, Autriche et Suisse France Europe du Nord Pays Méditerranéens & Afrique Amérique Asie Pacifique Réassurance Groupe & Autres Primes acquises 1 896,1 593,9 341,4 425,1 227,8 191,8 55,4 60,8 Accessoires de primes 378,8 163,5 70,0 54,7 43,3 26,6 5,1 15,6 Chiffre d affaires 2 274,9 757,3 411,4 479,8 271,1 218,4 60,5 76,4 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 33,3 % 18,1 % 21,1 % 11,9 % 9,6 % 2,7 % 3,4 % 31 décembre 2010 (en millions d euros) Groupe Allemagne, Autriche et Suisse France Europe du Nord Pays Méditerranéens & Afrique Amérique Asie Pacifique Réassurance Groupe & Autres Primes acquises 1 775,2 602,6 313,9 399,2 170,6 181,3 54,3 53,3 Accessoires de primes 372,5 161,9 70,3 55,2 38,6 28,4 5,1 13,2 Chiffre d affaires 2 147,7 764,5 384,2 454,4 209,2 209,7 59,3 66,5 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 35,6 % 17,9 % 21,2 % 9,7 % 9,8 % 2,8 % 3,1 % 31 décembre 2009 (en millions d euros) Groupe Allemagne, Autriche et Suisse France Europe du Nord Pays Méditerranéens & Afrique Amérique Asie Pacifique Réassurance Groupe & Autres Primes acquises 1 694,5 574,8 292,2 373,2 194,1 169,1 50,0 41,2 Accessoires de primes 391,2 168,9 72,5 58,0 47,1 24,6 4,3 15,8 Chiffre d affaires 2 085,7 743,7 364,7 431,2 241,2 193,7 54,3 57,0 % du chiffre d affaires Groupe 100,0 % 35,6 % 17,5 % 20,7 % 11,6 % 9,3 % 2,6 % 2,7 % EULER HERMES I Document de référence

14 1 Aperçu PRÉSENTATION DU GROUPE de l activité du Groupe EXPOSITION PAR SECTEUR D ACTIVITÉ EN ,37 % Textile 2,44 % Informatique et télécommunication 2,58 % Transport 3,51 % Automobile 4,20 % Équipement ménager 4,42 % Autres 4,85 % Électronique 5,90 % Matières premières 6,17 % Chimie 6,43 % Matériel et équipement 8,53 % Services 14,51 % Construction 14,50 % Distribution 10,38 % Agroalimentaire 9,23 % Métallurgie PROPRIÉTÉS IMMOBILIÈRES Au 31 décembre 2011, l ensemble des propriétés immobilières du Groupe représente un total en valeur de marché de 241,47 millions d euros. Ce total se décompose en : immobilier appartenant au Groupe et utilisé pour les besoins de ses activités : 229,16 millions d euros ; immobilier appartenant au Groupe et utilisé par des tiers : 12,31 millions d euros. L immobilier appartenant au Groupe et utilisé pour les besoins de ses activités correspond au siège de : Euler Hermes France : 123,850 millions d euros ; Euler Hermes Allemagne : 82,505 millions d euros ; Euler Hermes Italie : 19,281 millions d euros ; Euler Hermes États-Unis : 2,829 millions d euros ; Euler Hermes Maroc : 0,697 million d euros. L immobilier appartenant au Groupe et occupé par des tiers en France représente une valeur de marché de 7,492 millions d euros. 10 EULER HERMES I Document de référence 2011

15 1 PRÉSENTATION DU GROUPE Aperçu de l activité du Groupe STRATÉGIE D EULER HERMES Les trois axes stratégiques majeurs du Groupe sont la croissance, l intégration du Groupe pour une meilleure maîtrise des coûts et une rentabilité soutenue sur le cycle. La croissance E n Europe, son marché principal L Europe, y compris l Europe de l est, est le marché principal d Euler Hermes qui est leader dans la plupart des pays européens. Le Groupe a toujours placé la qualité du service au cœur de sa stratégie et a mis l accent sur cette priorité ces dernières années en développant un nouveau modèle de service, qui inclut diverses initiatives comme les visites clients réalisées conjointement par les départements commerciaux et du risque. Le nouveau modèle de services est fondé sur la segmentation clients qui a pour objectif d identifier au mieux les besoins de chacun. Ce recentrage a permis au Groupe de se développer fortement sur le segment des multinationales, dont la croissance annuelle moyenne des primes est de 15 % depuis 2007, portant le portefeuille de 150 millions d euros fin 2007 à 260 millions d euros fin Le Groupe travaille également sur de nouvelles offres produits et cherche à diversifier ses canaux de distribution, notamment via internet. Dans un contexte de perspectives économiques incertaines, la demande d assurance-crédit restera forte et la proximité avec nos clients ainsi que notre expertise du marché seront déterminants pour renforcer notre présence commerciale. La rentabilité d Euler Hermes sur ses principaux marchés permet d investir dans de nouveaux relais de croissance à l extérieur de l Europe, pour répondre aux besoins grandissants de ses clients dans ces marchés à haut potentiel. Dans les marchés en croissance Nos études économiques montrent que la croissance, notamment celle de la production industrielle, se fait essentiellement en Asie et en Amérique du Sud. Le Groupe y investit afin d atteindre la taille critique tant en matière de prévention et d indemnisation des risques que par sa présence commerciale au travers de son réseau de vente. À cette fin, Euler Hermes développe à la fois des partenariats capitalistiques (joint-ventures telles que l initiative en cours avec Mapfre) et des partenariats de distribution, lesquels sont souvent un pré-requis indispensable à la percée dans les pays émergents comme l Asie. Aux États-Unis, le Groupe investit aussi de façon significative afin de conquérir notamment le marché californien et ses secteurs industriels stratégiques. L intégration du Groupe pour une meilleure maîtrise des coûts La maîtrise des coûts est et restera une priorité stratégique pour l entreprise. La transformation du Groupe ces dernières années a pour but de mieux servir les clients en adaptant notre modèle opérationnel sur leurs besoins tout en améliorant notre productivité. Le programme de transformation du Groupe a commencé en 2009 et a pris toute sa mesure en Il s est traduit par une baisse du ratio des coûts nets au cours de l exercice La première étape de cette transformation a été le programme «One Euler Hermes», lancé fin 2009, qui a permis au Groupe de simplifier sa structure, de clarifier sa gouvernance et de garantir l a transparence et l efficacité. En 2010, Euler Hermes a entamé une nouvelle phase de sa transformation avec le projet Excellence. Le projet Excellence s articule autour de trois axes : «Customer Centricity» («Recentrage sur le client»), qui vise à harmoniser les approches commerciales dans le Groupe et à adapter son fonctionnement aux besoins des clients ; «functional/regional blueprint» («modèle fonctionnel/régional»), qui vise à définir de manière plus précise le mode de fonctionnement de chaque entité, conformément aux principes du Groupe ; «Productivité/flexibilité» : l optimisation des processus Groupe permet de libérer de nouvelles ressources et de rendre les structures organisationnelles plus flexibles. Bien avancée, cette initiative a déjà généré de bons résultats, comme en témoigne la fidélité de nos clients. Par ailleurs, Euler Hermes a gagné en efficacité opérationnelle grâce à la généralisation de solutions informatiques uniformisées et partagées. Cette opération a commencé au début des années 2000, avec le déploiement d IRP comme plateforme commune pour le risque et l information. Dans le domaine de la finance, SAP a été mis en place progressivement dans les principales entités opérationnelles du Groupe, permettant ainsi d harmoniser le reporting financier au sein d Euler Hermes. Dans le même temps, le Groupe a mis en place un nouvel outil informatique pour son activité de recouvrement. Euler Hermes s est ensuite attelé à la modernisation de ses applications commerciales et a mis en place avec succès un nouvel outil CRM en Avec la mise en place d un nouveau système commun de gestion des contrats, le Groupe va franchir une étape supplémentaire afin de couvrir l ensemble de la chaine de valeur commerciale, des prospects, en passant par les contrats commerciaux, jusqu à la facturation des primes et aux échanges d informations avec les assurés. L Allemagne sera pilote de ce projet qui sera lancé au cours de l année Enfin, les organisations ont été rationalisées et harmonisées à travers le Groupe. Une étape de plus a été franchie vers l intégration avec le projet Blue Europe. EULER HERMES I Document de référence

16 1 Aperçu PRÉSENTATION DU GROUPE de l activité du Groupe Le 1 er janvier 2012, Euler Hermes a achevé avec succès la simplification de sa structure légale en Europe en regroupant douze de ses filiales dans une unique société d assurance, Euler Hermes Europe, située à Bruxelles. La fusion permet une meilleure gestion des risques, une gestion financière et une gouvernance simplifiées. Elle permet également d optimiser la gestion des besoins en capitaux liés à l application des normes Solvency II. Cette nouvelle structure donne à Euler Hermes la capacité de respecter les normes de Solvabilité II. Une rentabilité élevée sur le cycle L activité d Euler Hermes est intimement liée aux cycles de l économie mondiale qui alterne des périodes de croissance et de contraction d une durée variable. Sur la base d un ratio combiné moyen de 80 % et d un rendement moyen sur le portefeuille financier de 4 %, Euler Hermes vise un retour sur fonds propres moyen sur 10 ans supérieur à 12 % pour ses actionnaires. L objectif étant pour le Groupe d auto-financer sa croissance tout en maintenant un taux de distribution des dividendes de 5 0 %. Le Groupe va gérer activement ses besoins en capitaux dans le respect des normes Solvency II, par une surveillance étroite de ses risques et le maintien d une structure de réassurance efficace. Euler Hermes souhaite également offrir à ses clients la garantie de sa solidité financière en visant le maintien d un rating minimum de A+ à n importe quel moment du cycle économique POSITION CONCURRENTIELLE PARTS DE MARCHÉ EN ,1 % Mapfre 2,3 % QBE 2,4 % AIG / Chartis 4,0 % CESCE 6,8 % Autres 23,3 % Atradius / CyC 34,9 % Euler Hermes 25,2 % Coface Source: Rapports annuels, Estimations Euler Hermes, établies en Juillet Euler Hermes exerce l essentiel de son activité sur les principaux marchés d Europe occidentale et des États-Unis et se développe activement dans les pays d Amérique latine et en Asie. La nature et l intensité de la concurrence varient selon les pays. Euler Hermes est en concurrence avec d autres assureurs-crédits mentionnés ci-dessus sur ses principaux produits et sur chacun de ses marchés. Les principaux facteurs de compétitivité sont les suivants : les tarifs ; le réseau de distribution ; la notoriété de la marque ; les notations de solidité financière et de capacité de règlement des sinistres ; et l évolution de la réglementation, dans la mesure où elle a un impact sur la tarification des contrats ou les coûts de sinistres. la qualité de service ; 12 EULER HERMES I Document de référence 2011

17 PRÉSENTATION DU GROUPE 1 Structure de l actionnariat au 31 décembre Structure de l actionnariat au 31 décembre 2011 Au cours de l année 2011, le nombre d actions Euler Hermes détenues par Allianz SA et Allianz Vie est resté stable, soit actions. Ce niveau correspond à une participation de 68,08 % dans le capital d Euler Hermes et à 70,39 % des droits de vote au 31 décembre Le public détient 28,64 % des actions d Euler Hermes, soit 29,61 % des droits de vote. Euler Hermes détient actions propres représentant ainsi 3,28 % de son capital social. Allianz SE 100,00 % Allianz France 100,00 % 100,00 % Allianz Vie 8,59 % 68,08 % Allianz SA 59,49 % Public 28,64 % Euler Hermes 3,28 % (Auto-détention) Actionnaire Nombre d actions % Droit de vote % Allianz Vie ,59 % ,88 % Allianz SA ,49 % ,51 % Total Allianz France ,08 % ,39 % Auto-détention ,28 % 0 0,00 % Public ,64 % ,61 % TOTAL ,00 % ,00 % EULER HERMES I Document de référence

18 1 Organigramme PRÉSENTATION DU GROUPE synthétique du Groupe 1.4 Organigramme synthétique du Groupe RELATIONS MÈRE-FILIALES Euler Hermes SA est la société mère du Groupe. Société de pure holding financière détenant des participations dans les sociétés mentionnées ci-dessous, elle n a pas d activité économique propre. Pour une présentation détaillée des principaux flux entre la Société et ses filiales, veuillez vous référer au paragraphe 6.3 du présent Document de Référence. Les mandataires sociaux de la Société exercent également des fonctions dans les principales filiales du Groupe (paragraphe 2.3 du présent Document de Référence). L organisation économique du Groupe s articule autour de six régions géographiques : Allemagne, Autriche et Suisse, France, Europe du Nord, Pays méditerranéens et Afrique, Amérique et Asie Pacifique. Concernant la filiale grecque Euler Hermes Emporiki SA détenue à 60 % et la filiale marocaine Euler Hermes Acmar détenue à 55 %, les relations avec les actionnaires minoritaires sont régies par un pacte. CANADA Euler Hermes Canada Montréal 100 % ÉTATS-UNIS Euler Hermes ACI Inc. Owings Mills 100 % MEXIQUE Euler Hermes Seguros de Crédito S.A. Mexico DF 100 % COLOMBIE Euler Hermes Colombia Bogota 100 % SUÈDE* Euler Hermes Sverige filial Stockholm 100 % ROYAUME-UNI* Euler Hermes UK Londres 100 % PAYS-BAS* Euler Hermes Kredietverzekering NV s-hertogenbosch 100 % BELGIQUE * Euler Hermes Europe S.A. (NV) Bruxelles 100 % FRANCE Euler Hermes S.A. Société mère Euler Hermes SFAC S.A. Paris 100 % ITALIE * NORVÈGE* Euler Hermes Norge Oslo 100 % DANEMARK* Euler Hermes Danmark, filial of Euler Hermes Europe SA Belgien Copenhague 100 % IRLANDE* Euler Hermes Ireland Dublin 100 % Euler Hermes Europe S.A. Rappresentanza per l Italia Rome 100 % ESPAGNE Euler Hermes Crédito Sucursal en Espana de EH SFAC S.A. Madrid 100 % MAROC Euler Hermes Acmar Casablanca 55 % BRÉSIL Euler Hermes Seguros de Crédito S.A. São Paulo 100 % * Suite à la restructur ation juridique «Blue Europe» au 31 décembre 2011, le Groupe rassemble dans une seule et unique entité juridique, Euler Hermes Europe SA (NV), douze succursales d assurance. CHILI Euler Hermes Seguros de Crédito S.A. Santiago 100 % ARGENTINE Euler Hermes Argentina S.A. Buenos Aires 100 % 14 EULER HERMES I Document de référence 2011

19 PRÉSENTATION DU GROUPE 1 Organigramme synthétique du Groupe ORGANIGRAMME L organigramme ci-après est l organigramme simplifié des principales sociétés constituant le Groupe au 31 décembre 2011 (pour une présentation détaillée des acquisitions de filiales intervenues au titre de l exercice 2011, voir paragraphe du présent Document de Référence). FINLANDE * Euler Hermes Europe SA Suomen sivuliike Helsinki 100 % ALLEMAGNE Euler Hermes Kreditversicherungs-A.G. Hambourg 100 % POLOGNE Towarzystwo Ubezpieczen Euler Hermes S.A. Varsovie 100 % RÉPUBLIQUE TCHÈQUE* Euler Hermes Europe SA, organizacni slozka Prague 100 % SLOVAQUIE* Euler Hermes Europe SA, pobocka poist ovne z ineho clenskeho statu Bratislava 100 % HONGRIE* Euler Hermes Europe SA, Magyarorszagi Fioktelepe Budapest 100 % ROUMANIE* Euler Hermes Europe SA Bruxelles Sucursala Bucuresti Bucarest 100 % TURQUIE Euler Hermes Sigorta Anonim Sirketi Istanbul 100 % INDE Euler Hermes Services India Pvt. Ltd. Mumbai 100 % AUSTRALIE Euler Hermes Trade Credit Underwriting Agents Pty Ltd. Sydney 100 % SUISSE Euler Hermes Reinsurance A.G. Zurich 100 % RUSSIE Euler Hermes Credit Management OOO Moscou 100 % GRÈCE Euler Hermes Emporiki S.A. Athènes 60 % JAPON Euler Hermes Credit Services (Japan) Ltd. Tokyo 100 % CHINE Euler Hermes Information Consulting (Shanghai) Co. Ltd. Shanghai 100 % HONG KONG Euler Hermes Credit Underwriters (HK) Ltd. Hong-Kong 100 % SINGAPOUR Euler Hermes Credit Insurance Agency (S) Pte. Ltd. Singapour 100 % NOUVELLE-ZÉLANDE Euler Hermes Trade Credit Ltd. Auckland 100 % EULER HERMES I Document de référence

20 1 Informations PRÉSENTATION DU GROUPE sociales 1.5 Informations sociales EFFECTIF ET MOUVEMENTS L effectif total du Groupe était de personnes au 31 décembre 2011 dont personnes sous contrats à durée indéterminée et 252 sous contrats à durée déterminée. L attractivité du Groupe reste élevée en 2011 avec de nombreuses candidatures reçues en Euler Hermes a effectué 782 embauches. L effectif présenté correspond au nombre d employés avec un contrat de travail avec la filiale à la date d arrêté des comptes, soit au 31 décembre Pour les entreprises en intégration proportionnelle, l effectif présenté correspond à leur quote-part dans les comptes consolidés. L effectif des sociétés mises en équivalence n est pas pris en compte. 31 décembre décembre 2010 Argentine 5 6 Brésil Canada Chili 5 5 Colombie 5 5 Mexique États-Unis Amérique Australie Chine Hong Kong Inde Japon Nouvelle-Zélande Singapour Asie Pacifique Allemagne Suisse Allemagne, Autriche et Suisse France France Grè ce Italie Maroc Espagne Turquie Pays M éditerranéens et Afrique EULER HERMES I Document de référence 2011

GESTION DES RISQUES I ASSURANCE-CRÉDIT I RECOUVREMENT. Document de référence 2010 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

GESTION DES RISQUES I ASSURANCE-CRÉDIT I RECOUVREMENT. Document de référence 2010 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL GESTION DES RISQUES I ASSURANCE-CRÉDIT I RECOUVREMENT Document de référence 2010 INCLUANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL SOMMAIRE 1 2 Entretien avec le Président du Directoire d Euler Hermes 2 Message du

Plus en détail

Document de Référence 2012

Document de Référence 2012 Euler Hermes Document de Référence 2012 Gestion des risques Assurance-crédit Recouvrement Cautionnement Sommaire 1 2 3 4 5 Lettre du Président du Directoire d Euler Hermes 2 Message du Président du Conseil

Plus en détail

Document de Référence 2013

Document de Référence 2013 Euler Hermes Document de Référence 2013 Gestion des risques Assurance-crédit Recouvrement Cautionnement Sommaire Lettre du Président du Directoire d Euler Hermes 2 Message du Président du Conseil de Surveillance

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL

Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Action Recouvrement DES IMPAYÉS CLIENTS À RECOUVRER EN FRANCE, À L INTERNATIONAL Avec Action Recouvrement, gagnez en efficacité à moindre coût! Une expertise reposant sur plus de 75 ans d expérience Optez

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Vous développer à l international?

Vous développer à l international? Euler Hermes France Vous développer à l international? Germany Belgium Oui, mais sereinement. *Notre savoir au service de votre réussite United States Japan Brazil China India Spain Poland Italy United

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial

Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial Communiqué de presse Export-gnation? Prix, Protectionnisme et (défauts de) Paiement : Les trois «P» qui empiètent sur la reprise du commerce mondial PARIS 18 MARS 2015 Une reprise encore à confirmer, des

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises Zurich Insurance Group Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises - Les PME ont pu réaliser de la croissance grâce à leurs marchés domestiques lors des 12 derniers mois - Diverses opportunités

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS. Conférence de presse. Paris - 4 août 2015

AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS. Conférence de presse. Paris - 4 août 2015 AXA 2015 RÉSULTATS SEMESTRIELS Conférence de presse Paris - 4 août 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des

Plus en détail

Informations sur Atradius Notation

Informations sur Atradius Notation Informations sur Atradius Notation Décembre 2013 Atradius N.V. Atradius est le numéro 2 mondial de l assurance-crédit et du cautionnement, et le leader de ces solutions pour les multinationales, avec une

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Caroline ALBANET-SAROCCHI Associée Directeur

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Toulouse 8 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

Réunion Actionnaires. Nantes 14 septembre 2009. Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris

Réunion Actionnaires. Nantes 14 septembre 2009. Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris Réunion Actionnaires Nantes 14 septembre 2009 1 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

HBS Technologie. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575

HBS Technologie. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575 HBS Technologie S.A. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575 DESCRIPTIF D UN PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS QUI SERA

Plus en détail

Experts for Finality and Run-off

Experts for Finality and Run-off Profil d entreprise Experts for Finality and Run-off Une activité de pionnier DARAG, Deutsche Versicherungs- und Rückversicherungs-AG est une compagnie d assurance spécialisée dans le Run-off. Nous sommes

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Communiqué de presse Nanterre, le 11 juin 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 LE SOLDE NET D EMPLOI DE LA FRANCE REDEVIENT NEGATIF POUR LA 1 ERE

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015

Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015 Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015 Société anonyme au capital social de 1 509 184 540 euros Siège social : 13, boulevard du Fort de Vaux CS 60002 75017 Paris - France 479 973 513 R.C.S. Paris

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +4 44 63 3 communications@snb.ch Zurich, le 8 juin 205 Les banques suisses 204 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse Résumé

Plus en détail

Groupon, #1 dans 48 pays :

Groupon, #1 dans 48 pays : Groupon, leader mondial du commerce local Groupon facilite la vie de millions de personnes en recherchant et en proposant de bonnes affaires à des prix imbattables et cela partout dans le monde. 42.6M

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014

HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014 HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014 Rapport sur l exercice des droits de vote Année 2014 Conformément aux dispositions de l article 314-101 du Règlement

Plus en détail

Allianz en France, nous connaître de A à Z

Allianz en France, nous connaître de A à Z Allianz en France, nous connaître de A à Z 100 % Allianz, 100 % Clients, 100 % Simple. La nouvelle donne qui prévaut dans l assurance est celle d un consommateur en recherche de proximité et de confiance,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Société anonyme au capital de 31.856.937 euros Siège social : 113, rue Jean-Marin Naudin - 92220 BAGNEUX RCS NANTERRE B 402 103 907

Société anonyme au capital de 31.856.937 euros Siège social : 113, rue Jean-Marin Naudin - 92220 BAGNEUX RCS NANTERRE B 402 103 907 Société anonyme au capital de 31.856.937 euros Siège social : 113, rue Jean-Marin Naudin - 92220 BAGNEUX RCS NANTERRE B 402 103 907 Note d'information à la suite de la décision du Conseil d Administration

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Rapport annuel 2001 Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Sommaire Le développement du Groupe en action 01 Profil 02 Entretien avec Daniel

Plus en détail

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures

Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures Rapport sur les Statuts de la Banque asiatique d investissement dans les infrastructures La Banque asiatique d investissement dans les infrastructures (BAII) résulte d une initiative de la Chine, qui a

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE WENDEL Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 191 158 140 Siège social : 89, rue Taitbout - 75009 Paris 572 174 035 R.C.S. Paris PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Rapport intérimaire sur la mise en œuvre de Bâle III Octobre 2011 Le présent document est traduit de l anglais. En cas de doute ou d ambiguïté, se reporter à l original.

Plus en détail

la performance au travail

la performance au travail kelly Global workforce index la performance au travail 120,000 répondants JUILLET 2013 31 pays Selon vous, êtes-vous suffisamment bien payé? pensez-vous Que vous êtes suffisamment bien payé? (% de oui

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE SAFRAN AÉRONAUTIQUE ET ESPACE Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l aéronautique,

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes Équipe expansion Mondiale de BDC Mission L équipe de l expansion mondiale apporte son soutien aux PME canadiennes qui étendent

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

SD Worx Connect Erasing the borders of payroll

SD Worx Connect Erasing the borders of payroll SD Worx Connect Erasing the borders of payroll Systèmes Échelon paneuropéen La gestion de paie Tax & Legal Think Global, Act Local Services Solution intégrée Service transparent Outil sur mesure Votre

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011

EXPOSE SOMMAIRE. a) Présentation de la situation et de l activité du groupe SQLI en 2011 SQLI Société anonyme Au capital de 1.822.927,45 uros Siège social : 268, avenue du Président Wilson 93210 La Plaine Saint-Denis RCS Bobigny 353 861 909 SIRET : 353 861 909 00094 EXPOSE SOMMAIRE a) Présentation

Plus en détail

Revenus totaux : 3 337 M (+ 3,2 %) Résultat brut d exploitation : 2 442 M (+ 3,7 %) Résultat net part du Groupe : 1 080 M (+ 4,8 %)

Revenus totaux : 3 337 M (+ 3,2 %) Résultat brut d exploitation : 2 442 M (+ 3,7 %) Résultat net part du Groupe : 1 080 M (+ 4,8 %) Paris, le 19 février 2015 Communiqué Résultats annuels 2014 Un résultat net part du Groupe de 1 080 M, en augmentation de 4,8 %., premier assureur de personnes en France, présent en Europe et en Amérique

Plus en détail

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins.

La gamme de produits de SIX Financial Information. Pour répondre à tous vos besoins. La gamme de produits de SIX Financial Information Pour répondre à tous vos besoins. Depuis plus de 80 ans, SIX Financial Information collecte, traite et distribue des informations financières internationales.

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur -

LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur - LE BRESIL ET L AMERIQUE LATINE Solutions de financement / sécurisation des contrats export - Le cas concret du Crédit Acheteur - Lyon Juin 2011 Structured Export Finance Gilbert Potié Sommaire 1. Panorama

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Allianz Suisse Communication Communiqué de presse «Global Wealth Report» d Allianz: progression du patrimoine la plus élevée depuis 2003 Les actifs financiers bruts ont atteint un nouveau record en 2013,

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail