10 Le capital d apport des

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 Le capital d apport des"

Transcription

1 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés par actions Le contexte d affaires et le contexte 1 1 légal des sociétés par actions Le capital-actions 1, 3 1 Le traitement comptable des émissions d actions L émission d actions d une seule catégorie au comptant Les actions sans valeur nominale 3, 5, 9 3, 5, 7, 11 Les actions avec valeur nominale 3, 9 3, 5, 7, 11 L émission d actions en échange de 5 3, 5, 11 biens ou de services L émission d actions de plusieurs 9, 11 catégories à la fois L émission d actions en vertu de 7 7 contrats de souscription La conversion des actions privilégiées en actions ordinaires La comptabilisation des frais d émission d actions Le surplus d apport 1, 3, 9 1 La présentation du capital 9 3, 5, 7, 11 d apport

2 Principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Vrai ou faux 3. L analyse du capital d apport 5. L émission d actions en échange de biens ou de services 7. La comptabilisation des contrats de souscription d actions 9. La présentation des capitaux propres Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. Choix multiples 10 Facile 3. L émission d actions dans différents contextes 20 Facile 5. L émission d actions ordinaires avec et sans valeur nominale 25 Facile 7. L émission et les contrats de souscription d actions 30 Facile 9. Des opérations multiples portant sur des actions 35 Moyen 11. Des opérations multiples portant sur des actions 15 Moyen EXERCICES E1. Vrai ou faux a) Vrai. b) Faux. Les sociétés publiques relèvent du secteur gouvernemental, alors que les sociétés ouvertes sont des sociétés privées à but lucratif qui ne sont pas fermées. c) Vrai. d) Faux. Il s agit d un droit fondamental des actionnaires ; au contraire, une mention explicite aux statuts constitutifs doit indiquer qu une catégorie d actions ne comporte pas de droit de vote. e) Vrai. f) Faux. La plupart du temps, le montant obtenu pour des actions avec valeur nominale est supérieur à cette valeur ; on doit alors comptabiliser l excédent comptabilisé à titre de surplus d apport. Lorsque les actions sont sans valeur nominale, on comptabilise généralement le produit total de l émission dans le capital-actions. E3. L analyse du capital d apport a) $ ( $ $ $) b) $ ( $ $) Le capital légal est habituellement égal au montant du capital-actions émis. c) 16,50 $ [( $ $) actions] d) 100 $ ( $ actions) 10-2 Chapitre 10

3 E5. L émission d actions en échange de biens ou de services 1 er février Banque Actions ordinaires Émission de actions au prix unitaire de 12 $. 2 février Terrain Actions ordinaires Émission de actions ordinaires en échange d un terrain dont on ne connaît pas la valeur marchande. L émission au comptant d actions ordinaires le 1 er février nous fournit une preuve fiable de la valeur marchande des actions. 10 mars Frais de constitution Actions ordinaires Émission de actions ordinaires en règlement d honoraires de $ se rapportant à la constitution de la société. Compte tenu du délai écoulé depuis l émission au comptant des actions ordinaires, on ne peut plus se fier au prix obtenu à ce moment, car la valeur marchande des actions ordinaires varie dans le temps. 21 octobre Terrain Actions ordinaires Émission de actions ordinaires en échange d un terrain évalué par un expert indépendant. Compte tenu du délai écoulé depuis l émission au comptant des actions ordinaires, on ne peut plus se fier au prix obtenu à ce moment, car la valeur marchande des actions ordinaires varie dans le temps. E7. La comptabilisation des contrats de souscription d actions a) Actions sans valeur nominale. 21 mars Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Actions ordinaires souscrites Souscription à actions au prix unitaire de 15 $. Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement initial sur souscription ( $ 20 %). 21 juin Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Deuxième versement sur souscription du 21 mars ( $ 40 %). 21 septembre Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement final sur souscription du 21 mars ( $ $ $). Actions ordinaires souscrites Actions ordinaires Émission de actions ordinaires à la suite du versement final sur souscription du 21 mars. Le capital d apport des sociétés par actions 10-3

4 b) Actions avec valeur nominale. 21 mars Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Actions ordinaires souscrites Prime à l émission d actions ordinaires Souscription, au prix unitaire de 15 $, à actions ayant une valeur nominale de 10 $. Calculs et explications : 1 ( actions 15 $) 2 ( actions 10 $ valeur nominale) 3 [ actions (15 $ 10 $)] ou ( $ $) Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement initial sur souscription ( $ 20 %). Que les actions soient avec ou sans valeur nominale ne change rien à la comptabilisation des encaissements des versements sur les souscriptions. 21 juin Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Deuxième versement sur souscription du 21 mars ( $ 40 %). 21 septembre Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement final sur souscription du 21 mars ( $ $ $). Actions ordinaires souscrites Actions ordinaires Émission de actions ordinaires à la suite du versement final sur souscription du 21 mars. Comme la prime à l émission d actions a déjà été comptabilisée lors de l enregistrement des contrats de souscription le 21 mars, on ne doit transférer que la valeur nominale des actions mises en réserve, soit les actions souscrites, dans le compte de capital-actions émis. 21 septembre Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement final sur souscription du 21 mars {( $ $ $) 90 % soit [ actions ( ) actions]}. Que les actions soient avec ou sans valeur nominale ne change rien à la comptabilisation des encaissements des versements sur les souscriptions. Actions ordinaires souscrites Actions ordinaires Émission de actions ordinaires ( ) aux souscripteurs non défaillants à la suite du versement final. Comme la prime à l émission d actions a déjà été comptabilisée lors de l enregistrement des contrats de souscription le 21 mars, on ne doit que transférer la valeur nominale des actions mises en réserve, soit les actions souscrites, dans le compte de capital-actions émis Chapitre 10

5 Actions ordinaires souscrites Prime à l émission d actions ordinaires Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Banque Remboursement accordé à un souscripteur défaillant. Calculs et explications : Il s agit d annuler les actions mises en réserve (actions souscrites) pour le souscripteur défaillant, d annuler la portion de prime relative à ces actions et comptabilisée par anticipation lors de l enregistrement des souscriptions, d annuler la créance à recevoir du souscripteur défaillant (souscriptions à recevoir) et de comptabiliser le remboursement des sommes déjà reçues de ce dernier. 1 ( $ 10 %) ou (2 000 actions 10 $ valeur nominale) ou ( $ $) 2 ( $ 10 %) ou [2 000 actions 5 $ (15 $ 10 $)] 3 ( $ 10 % 40 %) ou (2 000 actions 15 $ 40 %) ou ( $ $ $ $) 4 [ $ 10 % 60 % (40 % + 20 %)] ou [2 000 actions 15 $ 60 % (20 % + 40 %)] ou [( $ $) $] E9. La présentation des capitaux propres Comme on vous demande de dresser uniquement la section Capitaux propres sans renseignements complémentaires sur les causes de la variation des composantes, on s attend à ce que vous présentiez toutes les composantes, y compris le surplus d apport, d une façon détaillée. PRÉZAN LTÉE Bilan partiel au 31 décembre 20X4 Capitaux propres Capital-actions Actions de catégorie A sans valeur nominale, avec droit de vote, et participantes Nombre d actions émises, $ Actions de catégorie B d une valeur nominale de 100 $, sans droit de vote, non participantes et à dividende cumulatif de 8 % Nombre d actions émises, Nombre d actions souscrites, Total du capital-actions Surplus d apport Prime à l émission d actions de catégorie B Terrains reçus en donation Total du surplus d apport Total du capital d apport Bénéfices non répartis Total des capitaux propres $ Calculs : 1 Nombre d actions ( $ 100 $) 2 Nombre d actions ( $ 100 $) Le capital d apport des sociétés par actions 10-5

6 PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. Choix multiples (10 minutes facile) 1. b) Une société de capitaux peut fonder une autre société et en être actionnaire. Si les actions détenues par la société confèrent un droit de vote, ses représentants peuvent l exercer comme n importe quel autre actionnaire. 2. d) Une société par actions doit maintenir des registres comptables, mais on ne spécifie pas lesquels. Elle n a donc aucunement l obligation de maintenir un registre d inventaire permanent. 3. d) Seul un nombre plus important de formalités légales à respecter constitue un inconvénient pour les sociétés par actions. On ne peut pas affirmer, a priori, que le mode d imposition, lequel implique une double imposition, constitue un inconvénient pour les sociétés par actions. 4. c) Du moins en ce qui a trait aux nouvelles sociétés. 5. d) Les actions autodétenues ne font pas partie du surplus d apport. Elles ne sont pas non plus des actifs même si elles ont un solde débiteur. Elles doivent être présentées en diminution du total des capitaux propres. P3. L émission d actions dans différents contextes (20 minutes facile) a) La passation des écritures de journal. 1 er juillet 20X4 Banque Actions ordinaires Émission de actions au prix unitaire de 25 $. 2 juillet 20X4 Frais de constitution Actions ordinaires Émission de 200 actions ordinaires évaluées à 25 $ l action en règlement d honoraires se rapportant à la constitution de la société. 30 juillet 20X4 Banque Actions privilégiées Prime à l émission d actions privilégiées Émission, au prix unitaire de 107,50 $, de actions ayant une valeur nominale de 100 $. Calculs : 1 (2 000 actions 107,50 $) 2 (2 000 actions 100 $ valeur nominale) 3 [2 000 actions (107,50 $ 100 $)] ou ( $ $) 31 juillet 20X4 Terrain Actions ordinaires Actions privilégiées Prime à l émission d actions privilégiées Émission de actions ordinaires et de 200 actions privilégiées en échange d un terrain évalué à $ Chapitre 10

7 Calculs : 1 (200 actions 100 $ valeur nominale) 2 [200 actions (107,50 $ 100 $)] 3 [ $ ( $ $)] Il s agit de l émission de plusieurs titres à la fois en échange d un bien. Comme on connaît la valeur marchande du bien et des actions privilégiées (actions émises au comptant le 30 juillet 20X4), on doit appliquer la méthode marginale. b) L établissement de la section des capitaux propres du bilan. FEUILLES D ÉRABLE LTÉE Bilan partiel au 31 juillet 20X4 Capitaux propres Capital-actions Actions ordinaires sans valeur nominale Nombre d actions autorisées, Nombre d actions émises, $ Actions privilégiées d une valeur nominale de 100 $, sans droit de vote, non participantes et à dividende cumulatif de 8 % Nombre d actions autorisées, Nombre d actions émises, Total du capital-actions Surplus d apport Prime à l émission d actions privilégiées Total du capital d apport Bénéfices non répartis Total des capitaux propres $ Calculs et explications : 1 Nombre d actions émises ( ) Montant ( $ $ $) 2 Nombre d actions émises ( ) Montant ( $ $) 3 Il s agit d un bénéfice net, car il s agit du premier mois d exploitation, et on n a déclaré aucun dividende. P5. L émission d actions ordinaires avec et sans valeur nominale a) Émission d actions sans valeur nominale. (25 minutes facile) 5 janvier Caisse Actions ordinaires Émission de actions au prix de 10 $ chacune. 31 janvier Frais de constitution Actions ordinaires Émission de actions en règlement d honoraires et de frais juridiques se rapportant à la constitution de la société. Lorsque des actions sont émises en échange de services, on comptabilise ces services à leur juste valeur marchande ou à la juste valeur marchande des actions émises, selon la valeur la plus facile à établir. Le capital d apport des sociétés par actions 10-7

8 10 juin Caisse Actions ordinaires Émission de actions au prix de 11 $ chacune. 3 octobre Caisse Actions ordinaires Émission de actions au prix de 12 $ chacune. b) Émission d actions ayant chacune une valeur nominale de 10 $. 5 janvier Caisse Actions ordinaires Émission de actions au prix de 10 $ chacune. 31 janvier Frais de constitution Actions ordinaires Prime à l émission d actions ordinaires 500 Émission de actions, ayant chacune une valeur nominale de 10 $, en règlement d honoraires et de frais juridiques se rapportant à la constitution de la société. Lorsque des actions sont émises en échange de services, on comptabilise ces services à leur juste valeur marchande ou à la juste valeur marchande des actions émises, selon la valeur la plus facile à établir. 10 juin Caisse ( actions 11 $) Actions ordinaires ( actions 10 $) Prime à l émission d actions ordinaires Émission, au prix unitaire de 11 $, de actions ayant chacune une valeur nominale de 10 $. 3 octobre Caisse ( actions 12 $) Actions ordinaires ( actions 10 $) Prime à l émission d actions ordinaires Émission, au prix unitaire de 12 $, de actions ayant chacune une valeur nominale de 10 $. P7. L émission et les contrats de souscription d actions (30 minutes facile) a) La passation des écritures de journal. 2 janvier Banque Actions ordinaires Émission de actions au prix unitaire de 5 $. 10 janvier Frais de constitution Actions privilégiées Prime à l émission d actions privilégiées Émission de 100 actions privilégiées en règlement d honoraires professionnels de $ se rapportant à la constitution de la société Chapitre 10

9 Calculs et explications : 1 Il s agit de l émission d actions en échange de services dont on ne connaît pas la valeur marchande des actions, mais plutôt la valeur marchande des services. 2 (100 actions 100 $ valeur nominale) 3 ( $ $) 21 mars Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Actions ordinaires souscrites Souscription à actions au prix de 6 $ l action. Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement initial sur souscription ( $ 40 %). 21 avril Banque Souscriptions à recevoir Actions ordinaires Versement final sur souscription du 21 mars ( $ 60 %). Actions ordinaires souscrites Actions ordinaires Émission de actions ordinaires à la suite du versement final sur souscription du 21 mars. 4 septembre Souscriptions à recevoir Actions privilégiées Actions privilégiées souscrites Prime à l émission d actions privilégiées Souscription, au prix unitaire de 120 $, à actions privilégiées ayant une valeur nominale de 100 $ l action. Calculs : 1 (5 000 actions 120 $) 2 (5 000 actions 100 $ valeur nominale) 3 [ actions (15 $ 10 $)] ou ( $ $) Banque Souscriptions à recevoir Actions privilégiées Versement initial sur souscription ( $ 25 %). Que les actions soient avec ou sans valeur nominale ne change rien à la comptabilisation des encaissements des versements sur les souscriptions. 4 octobre Banque Souscriptions à recevoir Actions privilégiées Deuxième versement sur souscription du 4 septembre ( $ 25 %). 4 décembre Banque Souscriptions à recevoir Actions privilégiées Versement final sur souscription du 4 septembre ( $ 50 %). Actions privilégiées souscrites Actions privilégiées Émission de actions privilégiées à la suite du versement final sur souscription du 4 septembre. Le capital d apport des sociétés par actions 10-9

10 Comme la prime à l émission d actions a déjà été comptabilisée lors de l enregistrement des contrats de souscription le 4 septembre, on ne doit transférer dans le compte de capital-actions émis que la valeur nominale des actions mises en réserve, c est-à-dire les actions souscrites. b) L établissement de la section des capitaux propres du bilan. KRISTAL LTÉE Bilan partiel au 31 octobre Capitaux propres Capital-actions Actions ordinaires sans valeur nominale Nombre d actions émises, $ Actions privilégiées d une valeur nominale de 100 $, sans droit de vote, non participantes et à dividende non cumulatif de 10 % Nombre d actions émises, Nombre d actions souscrites, Total du capital-actions Surplus d apport Prime à l émission d actions privilégiées Total du capital d apport Bénéfices non répartis Total des capitaux propres $ Calculs et explications : 1 Nombre d actions émises ( ) Montant ( $ $) 2 (2 000 $ $) 3 Bénéfice net. Notez que le compte Souscriptions à recevoir Actions privilégiées doit être présenté dans la section Actif à court terme du bilan au 31 octobre. P9. Des opérations multiples portant sur des actions (35 minutes moyen) a) La passation des écritures de journal. 2 juillet 20X4 Banque Actions ordinaires Émission de actions au prix unitaire de 5 $. 4 juillet 20X4 Banque Actions privilégiées Émission de actions au prix de 50 $ l action. 8 juillet 20X4 Terrain Bâtiment Équipements Matériel roulant Actions ordinaires Actions privilégiées Émission de actions ordinaires et de actions privilégiées en échange de certains éléments d actif Chapitre 10

11 Calculs : 1 [ $ ( $ $)] 2 [ $ ( $ $)] Il s agit de l émission de plusieurs titres à la fois en échange de biens. Comme on connaît la valeur marchande des biens et des deux catégories d actions (actions ordinaires émises au comptant le 2 juillet et actions privilégiées émises au comptant le 4 juillet), on doit appliquer la méthode proportionnelle, considérant que le total des valeurs marchandes des éléments d actif ( $) constitue la contrepartie forfaitaire reçue pour les deux catégories d actions. Le total de la valeur marchande des deux titres considérés individuellement s établit comme suit : Actions ordinaires : actions 5 $ = $ Actions privilégiées : actions 50 $ = Total $ 14 juillet 20X4 Honoraires professionnels Actions ordinaires Émission de actions ordinaires en échange de la préparation d un plan stratégique. 5 décembre 20X4 Terrain Actions ordinaires Émission de actions ordinaires en échange d un terrain évalué à $ par un expert indépendant. Il s agit de l émission d actions en échange de biens. Comme on ignore la valeur marchande des actions ordinaires (la dernière opération de ventes d actions ordinaires remonte à une date trop éloignée, soit le 14 juillet, et que l on connaît la valeur marchande du terrain (évaluation d un expert indépendant), on doit comptabiliser l opération à la valeur marchande du terrain. b) L établissement de la section des capitaux propres du bilan. CANNEX LTÉE Bilan partiel au 31 décembre 20X4 Capitaux propres Capital-actions Actions ordinaires sans valeur nominale Nombre d actions émises, $ Actions privilégiées sans valeur nominale, sans droit de vote, non participantes et à dividende cumulatif de 5 $ l action Nombre d actions autorisées, Nombre d actions émises, Total du capital-actions Bénéfices non répartis Total des capitaux propres $ Calculs et explications : 1 Nombre d actions émises ( ) Montant ( $ $ $ $) 2 Nombre d actions ( ) Montant ( $ $) 3 Bénéfice net Le capital d apport des sociétés par actions 10-11

12 P11. Des opérations multiples portant sur des actions (15 minutes moyen) a) La passation des écritures de journal. 2 janvier Banque Actions ordinaires Émission de actions ordinaires au prix unitaire de 10 $. 4 janvier Équipement Actions ordinaires Actions privilégiées Prime à l émission d actions privilégiées Banque Émission de actions ordinaires et de 200 actions privilégiées en échange d une pièce d équipement ayant une valeur marchande de $. Calculs et explications : 1 (2 000 actions 10 $, soit la juste valeur des actions émises le 2 janvier) 2 (200 actions 100 $) 3 ( $ $ $ $) Étant donné que l on a obtenu une pièce d équipement évaluée à $ en fonction de la valeur marchande des actions et de la somme déboursée au comptant de $, le produit net de l émission à répartir entre les deux catégories d actions totalise donc $ ( $ $). Puisqu on connaît seulement la juste valeur des actions ordinaires, on doit appliquer la méthode marginale. On attribue la juste valeur connue aux actions ordinaires et on alloue le solde aux actions privilégiées. 21 mars Banque Actions privilégiées Prime à l émission d actions privilégiées Émission de actions privilégiées, ayant une valeur nominale de 100 $ chacune, au prix unitaire de 102 $. Calculs : 1 ( $) 2 ( $ valeur nominale) 3 ( $ $) Chapitre 10

13 b) L établissement de la section des capitaux propres du bilan. Comme on vous demande de dresser uniquement la section Capitaux propres sans renseignements complémentaires sur les causes de la variation des composantes, on s attend à ce que vous présentiez, y compris le surplus d apport, d une façon détaillée toutes les composantes. FAÏENCE LTÉE Bilan partiel au 30 septembre Capitaux propres Capital-actions Actions ordinaires sans valeur nominale Nombre d actions émises, $ Actions privilégiées d une valeur nominale de 100 $, sans droit de vote, non participantes et à dividende non cumulatif de 10 % Nombre d actions émises, Total du capital-actions Surplus d apport Prime à l émission d actions privilégiées Total du capital d apport Déficit (75 000) Total des capitaux propres $ Calculs : 1 Nombre d actions ( ) Montant ( $ $) 2 Nombre d actions ( ) Montant ( $ $) 3 (3 000 $ $) Le capital d apport des sociétés par actions 10-13

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

Les sociétés par actions

Les sociétés par actions CHAPITRE 9 Les sociétés par actions chap. 9, n o 1 a) ARCOBEC INC. 20X5 Juill. 01 Banque opérations 100 000,00 ordinaire 100 000,00 (pour enregistrer l émission de 1 000 actions ordinaires à Annie Lavoie)

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

FORMULAIRE 9. AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1

FORMULAIRE 9. AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1 FORMULAIRE 9 AVIS D ÉMISSION PROPOSÉE DE TITRES INSCRITS (ou titres convertibles ou échangeables en titres inscrits) 1 Veuillez remplir ce qui suit : Nom de l émetteur inscrit : Les Propriétés Genius Ltée

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003

QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 COMMUNIQUÉ QUATRIÈME TRIMESTRE 2003 TSX-SMF PUBLICATION IMMÉDIATE SEMAFO PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR L ANNÉE SE TERMINANT LE 31 DÉCEMBRE 2003 Montréal, Québec, le 21 avril 2004 SEMAFO (TSX SMF)

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749

V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 V I E L & C i e Société anonyme au capital de 15 423 348 Siège social : 253 Boulevard Péreire 75017 Paris RCS Paris 622 035 749 TEXTE DES RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 55 Table des matières 3 TITRE I LES ÉTATS

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR TABLE DES MATIÈRES PAGE 1. Éléments de la rémunération 3 1.1 Commission de production sur contrats d assurance vie... 3 1.2 Revenu de service acquis sur contrats d assurance vie... 3 1.3 Commission de

Plus en détail

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs

Rapport de la direction. Rapport des vérificateurs États financiers consolidés au 30 novembre Rapport de la direction Relativement aux états financiers consolidés Les états financiers consolidés de Quincaillerie Richelieu Ltée (la «Société») ainsi que

Plus en détail

Chap. 9 : L affectation du résultat

Chap. 9 : L affectation du résultat 1 / 9 Chap. 9 : L affectation du résultat L affectation du résultat de l exercice N est une opération de l exercice suivant N+1. Les bénéfices peuvent être maintenus dans l entreprise (mis en réserves)

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES LES ACQUISITIONS DE TITRES Objectif(s) : o Classification des titres. Pré-requis : o Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). Modalités : o Immobilisations financières :

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

Sans avoir la prétention d être exhaustif, nous examinerons dans cet article, successivement :

Sans avoir la prétention d être exhaustif, nous examinerons dans cet article, successivement : Les dividendes SigmaConso Allen White Dominique Galloy La problématique de l élimination des dividendes interne en consolidation semble à priori être un sujet relativement simple. En effet, les financiers

Plus en détail

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008 États financiers 27 Rapport de la direction aux actionnaires de 5N Plus inc. Les ci-joints sont la responsabilité de la direction de 5N Plus inc. et ont été

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

MANUEL DES NORMES Audit légal et contractuel

MANUEL DES NORMES Audit légal et contractuel 325 MANUEL DES NORMES TITRE 6 NORMES RELATIVES AUX INTERVENTIONS CONNEXES A LA MISSION GENERALE 326 6000. NORMES ET COMMENTAIRES DES NORMES RELATIFS AUX INTERVENTIONS CONNEXES A LA MISSION GENERALE SOMMAIRE

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉNONCÉ DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION RELATIVEMENT À L INFORMATION FINANCIÈRE La direction est responsable de la préparation et de la présentation des états financiers consolidés

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Guide de l'actionnaire au Nominatif

Guide de l'actionnaire au Nominatif Guide de l'actionnaire au Nominatif SOMMAIRE Quels sont les différents modes de détention?...2 La détention au nominatif pur...2 La détention au nominatif administré...2 La détention au porteur...2 Quels

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 15/11 du 26/10/2011 Visa du CDVM n VI/EM/036/2011 en date du 26/10/2011 Casablanca, le 28 octobre 2011 AVIS N 144/11 RELATIF À L AUGMENTATION DE CAPITAL EN NUMERAIRE DU CREDIT IMMOBILIER ET HOTELIER PORTANT SUR 3 801 155 ACTIONS NOUVELLES AU PRIX DE 253 MAD Avis d approbation

Plus en détail

RCS Lyon 504 011 388

RCS Lyon 504 011 388 Participations ISF : 62 rue de Bonnel 69003 Lyon 04 78 27 43 06 RCS Lyon 504 011 388 SYNTHESE Objectif de l investissement : L objectif est de proposer à des PME en phase de croissance d apporter des fonds

Plus en détail

CONVOCATIONS BOURSE DIRECT

CONVOCATIONS BOURSE DIRECT CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS BOURSE DIRECT Société anonyme au capital de 13 988 845,75 uros Siège social : 253, boulevard Pereire, 75017 Paris. 408 790 608 R.C.S. Paris.

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

CONVOCATIONS MAUNA KEA TECHNOLOGIES

CONVOCATIONS MAUNA KEA TECHNOLOGIES CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS MAUNA KEA TECHNOLOGIES Société anonyme au capital de 559 700,76 euros Siège social : 9, rue d Enghien 75010 Paris 431 268 028 R.C.S. Paris

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS TIVOLY

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS TIVOLY CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS TIVOLY Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 5 539 950 Siège social : n 266, route Portes de Tarentaise 73790

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 17 novembre 2004 - Rôle n 2001/15288/A Exercice d'imposition 1992 Arrêt Avocats: Maître Benoît Philippart de Foy - pour la requérante I. Objet et recevabilité

Plus en détail

CONVOCATIONS WEBORAMA

CONVOCATIONS WEBORAMA CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS WEBORAMA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 385.922,79 euros Siège social : 15, rue Clavel - 75019 Paris 418

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Statuts de Schindler Holding SA

Statuts de Schindler Holding SA Edition mai 2014 Table des matières I Fondements Article 1 3 Page 4 II III IV V VI Capital-actions et capital-participation Article 4 11 Page 4 Actes de disposition relatifs aux actions et aux bons de

Plus en détail

Séance du 5 décembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2014).

Séance du 5 décembre 2014 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2014). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE»

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» ADMISSION DES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» AU MARCHE PRINCIPAL DE LA BOURSE : La Bourse a donné, en date du 25/06/2013, son

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Ipsos Assemblée générale annuelle 7 avril 2011. Documents mis à disposition des actionnaires

Ipsos Assemblée générale annuelle 7 avril 2011. Documents mis à disposition des actionnaires Ipsos Assemblée générale annuelle 7 avril 2011 Documents mis à disposition des actionnaires 1. Avis de réunion publié au BALO L avis préalable de réunion à l Assemblée générale mixte du 7 avril 2011 est

Plus en détail

RÈGLE 1 INTERPRÉTATION ET EFFETS

RÈGLE 1 INTERPRÉTATION ET EFFETS RÈGLE 1 INTERPRÉTATION ET EFFETS 1. Dans les présentes Règles à moins que le contexte ne s'y oppose, le terme : «activités manipulatrices et trompeuses» désigne la saisie d un ordre ou l exécution d une

Plus en détail

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons

Le présent chapitre se divise en deux parties. Dans la première (A), nous nous intéresserons Chapitre 14 A. Réévaluation intégrale des actifs et des passifs B. Faillite et mise sous séquestre Objectifs d apprentissage Après avoir étudié ce chapitre, l étudiant devrait pouvoir : décrire les conditions

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

ALTEN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013. Ordre du jour :

ALTEN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013. Ordre du jour : ALTEN Société anonyme au capital de 33 271 807,83 Euros Siège social : 40, avenue André Morizet 92100 Boulogne-Billancourt 348 607 417 R.C.S. Nanterre ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE DU 19 JUIN 2013 Ordre du

Plus en détail

Questions fréquentes Plan de restructuration

Questions fréquentes Plan de restructuration Questions fréquentes Plan de restructuration 1. Quel est l objectif du plan de restructuration proposé? 2. D où vient cette dette de 126 millions d euros due le 1 er janvier 2015? 3. Y avait-il d autres

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011 Le présent prospectus préalable de base a été déposé dans chacune des provinces du Canada selon un régime permettant d attendre après qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains renseignements

Plus en détail

ASSURANCES MUTUELLE ITTIHAD -AMI ASSURANCES - Siège Social : 15, Rue de Mauritanie, 1002 Tunis

ASSURANCES MUTUELLE ITTIHAD -AMI ASSURANCES - Siège Social : 15, Rue de Mauritanie, 1002 Tunis EMISSION D ACTIONS CORRELATIVE A LA TRANSFORMATION DE LA FORME JURIDIQUE DE MUTUELLE EN SOCIETE ANONYME VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation

Plus en détail

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X Banque nationale suisse Direction de la statistique Saisie des données Case postale Bon de livraison pour disquettes (FRIN) A imprimer et joindre à la disquette Raison sociale Adresse NPA Localité Collaborateur

Plus en détail

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers

Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers Planification de la relève Troisième partie : La vente de l entreprise à un tiers par LORI MATHISON Voici le dernier d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison et publiés sur le Reper portant

Plus en détail

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA]

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] [TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] Votre dossier Notre dossier Wildeboer Dellelce LLP 365 Bay Street Suite 800 Wildeboer Dellelce Place Toronto (Ontario) M5H 2V1 2011-041735 Ryan Lay

Plus en détail

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires.

Note d information relative au programme de rachat d actions propres. à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires. Note d information relative au programme de rachat d actions propres à autoriser par l assemblée générale mixte des actionnaires du 4 juin 2002 En application de l article L. 621-8 du Code monétaire et

Plus en détail

Résultat du vote AGM - SAFT GROUPE SA - 12/05/2015

Résultat du vote AGM - SAFT GROUPE SA - 12/05/2015 AGM - SAFT GROUPE SA - 12/5/215 Résolution 1 Approbation des comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre 214 15 46 36 19 559 15 46 36 19 559 Quorum atteint : 15 515 595 % "" * : 99,29 % Résolution

Plus en détail

GUIDE DE L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF

GUIDE DE L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF GUIDE DE L'ACTIONNAIRE AU NOMINATIF Quels sont les différents modes de détention? p.2 Quels sont les avantages d'une inscription au nominatif pur? p.3 Comment inscrire vos titres au nominatif pur? p.4

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1 arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 21 décembre 2007 1 arrête: (Droit de la société anonyme et droit comptable; adaptation des droits de la société en nom collectif, de la société en commandite, de la société à responsabilité limitée, de la société coopérative, du

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés États financiers consolidés 100 Responsabilité de la direction dans la préparation des états financiers 100 Rapports des comptables agréés inscrits indépendants 101 Rapport

Plus en détail

RÉSULTATS FINANCIERS États financiers consolidés

RÉSULTATS FINANCIERS États financiers consolidés RÉSULTATS FINANCIERS États financiers consolidés RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE La direction de La Banque Toronto-Dominion (la Banque) et de ses filiales est responsable

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge

Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge La relève Maximiser l utilisation des pertes lorsqu on jette l éponge À l occasion du congrès de l Association de planification fiscale et financière tenu le 5 octobre 2012, l Agence du revenu du Canada

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS 2013

ÉTATS FINANCIERS 2013 ÉTATS FINANCIERS 2013 ÉTATS FINANCIERS 2013 2 AIRBUS GROUP ÉTATS FINANCIERS 2013 1 2 3 4 5 Q ÉTATS FINANCIERS 2013 1 2 3 4 5 EADS N.V. États fi nanciers consolidés (IFRS) 5 Notes annexes aux États fi

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

Guide de l'actionnaire au nominatif

Guide de l'actionnaire au nominatif Guide de l'actionnaire au nominatif SOMMAIRE Quels sont les différents modes de détention?...2 La détention au nominatif pur...2 La détention au nominatif administré...2 La détention au porteur...2 Quels

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

LEADMEDIA LANCE UNE AUGMENTATION DE CAPITAL DE 2 M AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL DE SOUSCRIPTION

LEADMEDIA LANCE UNE AUGMENTATION DE CAPITAL DE 2 M AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL DE SOUSCRIPTION Paris, le 18 juin 2013. LEADMEDIA LANCE UNE AUGMENTATION DE CAPITAL DE 2 M AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL DE SOUSCRIPTION LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 OBJET: Aménagement du taux des intérêts

Plus en détail

Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu

Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu Propositions législatives et notes explicatives concernant la Loi de l impôt sur le revenu Imposition des dividendes Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Juin

Plus en détail

Analystes financiers (Mai 2006) 3

Analystes financiers (Mai 2006) 3 Analystes financiers (Mai 2006) 3 Tous les éléments de produits et de charges constatés au cours d'un exercice, notamment la charge d'impôt, les éléments extraordinaires entrent dans la détermination du

Plus en détail