maine éco PRÉVENTION ET DISSUASION LUTTE CONTRE L INSÉCURITÉ RUPTURE CONVENTIONNELLE Des précisions sur la procédure... p22

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "maine éco PRÉVENTION ET DISSUASION LUTTE CONTRE L INSÉCURITÉ RUPTURE CONVENTIONNELLE Des précisions sur la procédure... p22"

Transcription

1 IMPRESSION 3D La révolution industrielle?... p8 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Maîtriser ses consommations... p21 RUPTURE CONVENTIONNELLE Des précisions sur la procédure... p22 maine éco LE MAGAZINE ÉCONOMIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU MANS ET DE LA SARTHE LUTTE CONTRE L INSÉCURITÉ PRÉVENTION ET DISSUASION N 168 SEPTEMBRE 2013

2 *Source : Altares 06/2012 pour les entreprises, immatriculations SIREN pour les professionnels et libéraux. CAISSE RÉGIONALE DE CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL DE L ANJOU ET DU MAINE, Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu établissement de crédit - Société de courtage d assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n Siège social situé 40 rue Prémartine, LE MANS CEDEX RCS LE MANS - 05/2013 ici nous joignons L UTILE au profitable 433 millions d euros de prêts aux entrepreneurs et professions libérales en Le Crédit Agricole Anjou Maine est, sur son territoire, la banque d 1 entreprise sur 2 et d 1 professionnel et profession libérale sur 3*.

3 édito Bernard Warain, président de la Chambre de commerce et d industrie du Mans et de la Sarthe N SEPTEMBRE 2013 MAGAZINE BIMESTRIEL ÉDITÉ PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU MANS ET DE LA SARTHE 1 bd René Levasseur, BP Le Mans cedex 1 Tél Fax Directeur de la publication : Bernard Warain Rédactrice en chef : Maryse Gauthier Rédactrice en chef adjointe : Karine Méteyer Ont collaboré à ce numéro : Bénédicte Hascoët Gilles Kervella Cyril Laporte Stéphanie Ménégakis-Lachéré Julien Proult Photos : CCI - Droits réservés pour La vie des entreprises Couverture : Ad'Hoc photo Maquette - Mise en page - Gravure : Okaparka Publicité : Maine Éditions, Pascal Tauvel Tél ou Impression : Auffret Plessix Tirage : exemplaires ISSN : "Le hold-up de l État" Soit vous êtes bon élève, et Il y a 3 ans, le gouvernement nous demandait de régionaliser nos Chambres de commerce et d'industrie (nous nous exécutons) et nous demande aussi de faire 15 % d économie sur le prélèvement et le fonctionnement des CCI (nous nous exécutons). Il y a deux mois, CCI France et le gouvernement signe un pacte de confiance pour les années à venir mais Bercy qui ne le voit pas du même œil, remet en cause ce pacte. "Y a-t-il un pilote dans l avion?" Pourquoi n'y a-t-il jamais un patron chef d'entreprise à la tête de l'état? Vous qui êtes chef d entreprise, patron, laissez-vous d autres personnes prendre des initiatives à votre place? Si vous aimez le mot faillite, c est ce qu il faut faire. Aujourd hui, Bercy veut prélever sur les CCI 20 % supplémentaires, c est un hold-up sur le budget des entreprises, un impôt indolore puisqu il est prélevé par le biais des CCI ; "ce n est pas moi, c est l autre " Et justement, "l autre" qui aujourd hui emploie personnes, qui forment apprentis, qui aide les entreprises au niveau de la création, l international et la recherche (voir édito Maine Eco d'avril 2013). Tout cela doit-il cesser demain? Je me rends compte que l État n a pas conscience de l utilité des Chambres de commerce et d industrie dans notre pays comme certaines grandes entreprises d ailleurs. Si demain les CCI n existent plus, très vite, il faudra les recréer mais peut-être que l État veut faire main basse sur notre modèle de fonctionnement! Bien amicalement. Bernard Warain maine éco septembre

4 sommaire 4 Focus 8 Actualité Industrie L'impression 3D est-elle vraiment une révolution? 8 L'impression 3D est-elle vraiment une révolution? 10 La vie des entreprises 15 Actualité Pacte de confiance entre l'état et les CCI Au service de l'économie française 17 Entreprise Fondation du centre hospitalier du Mans Un appel au mécénat d'entreprise 19 Ressources humaines Groupement d'employeurs Partagez vos salariés! 21 Environnement Transition énergétique Quelles consommations d'énergie demain? Pacte de confiance entre 15 l'état et les CCI 30 La Belgique, un marché de proximité dynamique 22 Juridique Rupture conventionnelle du contrat de travail Les premières précisions jurisprudentielles 24 DOSSIER Lutte contre l'insécurité Prévention et dissuasion 30 International Belgique Un marché de proximité dynamique 33 Conjoncture Enquête de conjoncture Consommation en GMS 34 D une communauté de communes à l autre Le Pays marollais Une terre d'actions 39 Formation Une nouvelle formation au Mans Conception et développement de solutions mobiles 40 Lu pour vous 42 2 maine éco septembre 2013 Musée de la Deuxième Guerre mondiale 42 Maine Découvertes Musée de la Deuxième Guerre mondiale Roger Bellon Guerre et paix 44 Opportunités d affaires Annonces commerciales Annonces industrielles

5 agenda DOSSIER LUTTE CONTRE L'INSÉCURITÉ Prévention et dissuasion Se prémunir contre les actes de délinquance, préserver sa sécurité, celle de son établissement et de sa clientèle est, plus que jamais, une préoccupation quotidienne pour les commerçants et les entrepreneurs, tout autant que pour les chambres consulaires, les forces de l ordre et le gouvernement qui a pleinement intégré cette question dans son récent Plan pour le commerce et les commerçants. Mais, pour que cette prévention soit réellement efficace, il faut que les professionnels puissent disposer de toutes les informations qui leur permettront de mettre en place les solutions et dispositifs correspondant à leurs besoins. Dans ce cadre, chacun doit poursuivre les deux mêmes objectifs : lutter contre le sentiment d insécurité et tout mettre en œuvre pour dissuader les délinquants. 12 septembre 8 h h : Deutsch Frühstück organisé par la Maison de l international CCI Contact : CCI - Zélia Aveline au septembre Foire du Mans Centre des expositions 17 septembre 14 h - 16 h : Bee numérique "Les essentiels" sur "Communiquer sur les réseaux sociaux sans risquer de nuire à son image de marque?" CCI/Ruche numérique Contact : CCI - Manuelle Lechat au septembre 18 h h : "Les Français vus par les étudiants étrangers", conférence organisée par Sarthe international et l'université du Maine CCI Contact : Sarthe international Zélia Aveline au septembre 24 Heures du Mans moto Circuit Bugatti Le Mans septembre 24 Heures cuisine Abbaye de l'épau 26 et 27 septembre 2013 Formation de 2 jours sur "Les fondamentaux du commerce international" CCI Contact : Maison de l international Myriam Reuzé au septembre 9 h h : se développer à l'international : la Corée du Sud et son industrie automobile" Institut automobile du Mans 1 er -3 octobre 9 h - 18 h : le Salon des micro-entreprises Paris, Palais des congrès 3 octobre International connecting day Centre des Salorges, Nantes 4 octobre 8 h h 15 : Breakfast in English organisé par Sarthe international CCI Contact : Sarthe international Zélia Aveline au octobre 25 e Heure du livre Quai Louis Blanc, Le Mans 17 octobre 9 h - 11 h : Réunion "Entreprises : l heure des choix pour maîtriser et gérer vos consommations d énergie" proposée par la CCI et GRDF CCI Contact : CCI - Cyrille Naoarine au octobre Salon du stage Contact : Medef - 18 novembre Formation (1 jour) sur les "Procédures douanières dans les échanges extracommunautaires" CCI Contact : Maison de l international Myriam Reuzé au novembre 18 h h : Conférence "Crise, croissance, mondialisation, où en est la France?" organisée par Sarthe international et BFM TV (Emmanuel Lechypre, éditorialiste) CCI Contact : Sarthe international Zélia Aveline au maine éco septembre

6 [focus] [LA MÉDIATION INTER-ENTREPRISES] Une alternative pour résoudre les conflits Créée en 2010 pour les secteurs industriels et de la sous-traitance, la Médiation Inter-entreprises vient désormais en aide à toute entreprise rencontrant des difficultés relationnelles ou contractuelles avec un client ou un fournisseur. La liste des mauvaises pratiques commerciales est longue : non-respect des délais de paiement, détournement de la propriété intellectuelle, rupture brutale du contrat, conditions contractuelles imposées à la formation du contrat, modifications unilatérales de contrat, contrat à prix ferme sans prise en compte des fluctuations des matières premières, pénalités de retard abusives, activités non rémunérées, modalités de commandes Toute entreprise, quel que soit le secteur d activité, peut saisir la Médiation Inter-entreprises pour résoudre des conflits de façon gratuite et confidentielle. L'entreprise fait son dépôt de dossier directement sur le site. La médiation étudie l admissibilité du dossier et travaille ensuite au rapprochement des intérêts divergents, avant l'élaboration de solutions communes entreprises ont déjà été aidées et 8 médiations sur 10 aboutissent à un accord. Plus d'information : [24 HEURES DU MANS] Prix Escra pour l'écurie Alpine TROISIÈMES RENCONTRES DE L'INNOVATION Comment s'ouvrir aux autres pour s'enrichir Avec spectateurs, journalistes venus de 42 pays différents, une couverture TV dans 190 pays, cette édition a connu un très grand succès. Côté course, les 90 ans des 24 Heures du Mans ont malheureusement été endeuillés par la tragique disparition du pilote danois Allan Simonsen de l'écurie Aston Martin, survenue en tout début de course. Audi s'est imposée pour la douzième fois sur le circuit sarthois, devant Toyota aux deuxième et troisième places. Bravo à l'écurie sarthoise Oak Racing qui réalise un doublé en LMP2 avant son arrivée l'année prochaine en LMP1. Cette année encore, les jeunes du Groupe Escra-Iscam ont pu vivre la course dans des circonstances tout à fait privilégiées : 30 commissaires de stand, 10 infos-course, 18 Prix Escra, 25 chauffeurs ou guides pour les équipes ou l Automobile Club de l Ouest, sans oublier les 25 qui ont été chargés de gérer le réceptif au barnum Escra. Chacun d entre eux a vécu une expérience forte, véritable parenthèse dans un cursus de formation soutenu. Le Prix Escra récompense le travail effectué par les techniciens côté stands. Les jeunes se sont relayés, 24 heures durant, pour évaluer toutes les équipes et attribuer cette distinction qui juge, entre autres, l agencement du stand, la méthode de travail, la qualité des interventions mécaniques durant la course et l efficacité dans les interventions d entretien. Et cette année les heureux élus sont les mécaniciens de la n 36 Signatec Alpine : Michel Bimont, Pierre Gaches, Benoit Hamel, Denis Motot. Une récompense méritée pour cette équipe qui, 35 ans après la victoire de 1978, se place à la quinzième place au classement général et au neuvième rang de la catégorie LM P2. Pour Philippe Sinault, fondateur de l écurie : "C est une fierté de voir nos mécaniciens être primés par un jury. C est important car c est avec eux que nous voulons construire l avenir". Rendez-vous l'an prochain pour la 82 e édition des 24 Heures du Mans les 14 et 15 juin. Une soixantaine de participants ont assisté en juin dernier aux troisièmes Rencontres de l'innovation organisées par la Chambre de commerce et d'industrie avec les partenaires sarthois de l'innovation (CTTM, Émergence, Institut automobile du Mans, Prim's, Oséo et université du Maine). Le thème retenu cette année était l'open innovation, un concept lancé aux États-Unis il y a une quinzaine d'années, encore peu pratiqué par les entreprises françaises. Cette méthode d'innovation est fondée sur le partage de connaissances, par le biais de collaborations et de coopérations entre les entreprises et un grand nombre d'acteurs : centres de recherche publics, clients, concurrents, etc. Le crowdsourcing a notamment été évoqué. Le principe consiste à externaliser son problème à un grand nombre d'anonymes. Pas nouveau comme principe mais Internet a changé la donne. Comme l'a expliqué Julien Pénin, professeur à la faculté des Sciences économiques de l'université de Strasbourg, "l'entreprise poste un problème en ligne. Parmi la "foule", quelqu'un sera sûrement capable de le résoudre et sera récompensé pour la solution trouvée". Une obligation : contractualiser la démarche via un courtier pour s'assurer de la confidentialité. Contact CCI : Angélique Barré, service Industrie au maine éco septembre 2013

7 [CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS CCI] Une nouvelle identité visuelle À la rentrée, le Groupe CCI Formation devient Centre de formation d'apprentis (CFA) CCI Le Mans Sarthe. Un changement d'appellation et de logo qui correspond à une volonté de rapprocher le CFA consulaire de la nouvelle identité visuelle des Chambres de commerce et d'industrie. Rappelons que toutes les CCI L'Ismans, l'école d'ingénieur créée et soutenue par la CCI, et le MIT (Massachusetts Institute of technology) se sont associés pour organiser au Mans, du 27 au 30 juillet, le 1 er congrès international sur les petptides et les protéines et leurs applications dans les biotechnologies. Les travaux effectués dans ces domaines promettent des avancées considérables dans les secteurs médicaux et pharmaceutiques, notamment dans le traitement des cancers, des hémorragies en cours d'opération chirurgicale, la nutrition, les antibiotiques, les vaccins Le congrès du Mans a rassemblé une centaine de chercheurs dont des prix Nobel comme Jean-Marie Lehn (lauréat en 1987) ont adopté, début d'année 2013, un nouveau logo à partir du sigle CCI permettant de gagner en cohérence et en visibilité. Acteur majeur de l'apprentissage en Sarthe depuis 40 ans, le CFA de la CCI forme plus de apprentis par an dans quatre filières métiers (auto/moto/véhicule industriel, restauration, pharmacie/ambulancier, commerce/gestion/ management) et propose 29 diplômes du CAP au BTS en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. [CONGRÈS INTERNATIONAL SUR LES BIOTECHNOLOGIES DES PROTÉINES] Des éminents scientifiques réunis au Mans et Ada Yonath (lauréate en 2009), de grands spécialistes des meilleurs universités mondiales en sciences et en technologies dans le domaine des biotechnologies des protéines venant de plus de dix pays d'amérique, d'europe et d'asie. De grands noms d'entreprises scientifiques mondiales dans le domaine des biotechnologies se sont associés à ce congrès (Menicon, 3D Matric, Cube Biotech ). Cette manifestation de renom a permis de placer l'ismans au cœur de l'actualité scientifique internationale et renforce son projet de création d'un centre de recherche et de développement franco-japonais pour le développement des biomatériaux, bioénergies, biotechnologies. MAISON DE LA CRÉATION Faire le bon choix de structure juridique Fin juin, la maison de la création transmission d'entreprise (MCTE) de la CCI et ses partenaires ont organisé un petit-déjeuner sur le thème "Quelle structure juridique pour mon entreprise?", avec la participation d'une cinquantaine de personnes. Véronique Hamelin, avocate Fidal et Jacky Michel, expert-comptable chez Soregor, ont conjointement développé les différences entre une entreprise individuelle et sociétaire, leurs caractéristiques, ainsi que les impacts juridiques, patrimoniaux, sociaux et fiscaux. Un focus a été fait sur le régime particulier de l'auto-entrepreneur avec ses avantages et ses limites. L'objectif de cette intervention était de faire prendre conscience que le choix du statut juridique peut dépendre de nombreux facteurs comme la nature et l'avancée du projet, ou encore la situation personnel du créateur. Les deux experts ont pu également répondre à de nombreuses questions des participants portant par exemple sur les charges, la protection du chef d'entreprise, le régime salarié et TNS (travailleur non salarié). Le prochain petit-déjeuner de la MCTE aura lieu le 20 septembre de 9 h à 11 h à la CCI sur "les 10 clés pour créer ou reprendre une entreprise" avec l'intervention de Claire Christ, co-gérante de Partners Patrimoine. Contact CCI : Nathalie Di Vincenzo au maine éco septembre

8 [focus] [FORMATION DES MAÎTRES D APPRENTISSAGE/TUTEURS] Une centaine de professionnels diplômés SOLIDÉA Pour aider au financement des entreprises du territoire Transmettre son savoir-faire et ses compétences à un jeune en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation telle est la mission du maître d apprentissage ou du tuteur. Dans cette optique, le Centre de formation d'apprentis (CFA) de la CCI propose une formation (20 heures minimum) et une certification des maîtres d'apprentissage et des tuteurs. La formation a pour objectif de donner les clés pour accueillir et intégrer le jeune dans l entreprise, identifier les apprentissages à mettre en place, organiser ses tâches, l accompagner, le motiver, évaluer ses acquis et le préparer à l examen. Elle se déroule sous la forme de regroupements interentreprises pour permettre aux participants d échanger entre professionnels d un même secteur d activité [ECO-PARTICIPATION D'AMEUBLEMENT] Les professionnels s'informent Comme pour les produits électroménagers, une contribution écologique s'ajoute depuis le 1 er mai au prix des meubles pour financer leur recyclage. Cette obligation implique pour les fabricants et distributeurs de mobilier et de literie d'adhérer à un éco-organisme, de mettre en place une éco-participation en plus du prix de produits et de verser cette éco-participation à un éco-organisme agréé par le ministère de l'écologie. La CCI a organisé une réunion à destination des professionnels pour les informer sur cette nouvelle éco-contribution. Cette dernière concerne les produits mis sur le marché en France, c'est-à-dire fabriqués ou importés en France et destinés à être distribués sur le marché français. Les metteurs sur le marché sont les fabricants français, les artisans, les importateurs, les distributeurs, sur leurs expériences en tant qu encadrants. Au programme également des échanges avec les formateurs du CFA afin de garantir une complémentarité entre le centre de formation et l entreprise dans une logique de "co-formation". À l'issue de cette formation, les diplômés peuvent bénéficier d une prime régionale de 300 euros (prime versée annuellement pendant quatre ans). Le CFA de la CCI a déjà formé et certifié plus de 780 maîtres d'apprentissage ou tuteurs. Cette année, une centaine ont reçu leur attestation de formation des maîtres d apprentissage/tuteurs et leur titre consulaire de maître d apprentissage. De nouvelles sessions de formation commencent dès la rentrée. en magasin ou sur Internet, qui vendent des produits importés ou fabriqués sous leur marque dans le cadre d'un contrat avec un fabricant. Les éléments d'ameublement concernés sont ceux dont la fonction principale est l'aménagement d'un lieu et qui assure l'assise, le couchage, le rangement, le plan de pose ou de travail. Ces éléments d'ameublement doivent relever d'au-moins une des catégories suivantes : meubles de salon, séjour, salle à manger, meubles d'appoint, meubles de chambre à coucher, literie, meubles de bureau, de cuisine, de salle de bain, de jardin, sièges, mobiliers techniques, commerciaux et de collectivité. Contact CCI : Cyrille Naoarine, service Développement durable au Quatorze entrepreneurs sarthois (représentant près de salariés) se regroupent en coopérative pour assurer le financement solidaire de projets et créent Solidéa. Face à l'affaiblissement des niveaux de fonds propres des entreprises du secteur industriel notamment, les dirigeants d'entreprise, particulièrement engagés dans le développement économique de leur région, ont cherché à développer des solutions complémentaires à l'action publique. C'est ainsi qu'est née Solidéa, société anonyme coopérative à but désintéressé, qui a trois fonctions principales : créer une large mutualité d'entreprises afin d'absorber les risques financiers inhérents à leur activité et à leurs projets de développement ; constituer un fonds de garantie abondé par les associés pour soutenir le financement de projets ; et créer des comités d'engagement de chefs d'entreprise complétés éventuellement d'experts invités. Créée au Mans, l'ambition de Solidéa s'étend à un échelon régional. Contact Solidéa : Michel Page au ou 6 maine éco septembre 2013

9 Électricité générale - magasin Neuf rénovation - remise aux normes Câblage informatique - téléphonique Réseau collectif d antennes Toutes vos installations électriques, informatiques et téléphoniques Agencement électrique de magasin électricité - câblage - réseau AVENUE DU MAINE SAINT PAVACE Tél. : UNE MAISON DE TR ADITION AU SERVICE DE L ENTREPRISE Épicerie fine1885 Plateaux repas / Buffets / Restauration / Coffrets cadeaux Thés / Cafés / Confiseries / Champagnes / Vins / Caviar / Charcuterie fine / Fromages 19, rue de Bolton Le Mans Tél maine éco septembre

10 actualité INDUSTRIE L'impression 3D est-elle vraiment une révolution? Bienvenue dans le futur : la fabrication couche par couche grâce à l'impression 3D. Qualifiée de "révolution pour l'industrie" par Barack Obama, cette technologie méconnue du grand public est pourtant utilisée depuis une vingtaine d'années par les industriels, d'abord pour du prototypage, puis aujourd'hui - et c'est peut-être cela la véritable révolution - pour des pièces directement utilisables. de euros. Aujourd'hui, il existe des imprimantes 3D à euros. Ça s'est démocratisé. Cette technologie est devenue accessible à un public plus large." Pour preuve, le marché des particuliers a fait un bond de % en 2011! Pas de rebut, pas de moule et des coûts de fabrication faibles Considérée comme LA tendance du moment, l'imprimante 3D existe depuis ans (le premier brevet a été déposé en 1983). Cette technologie, baptisée "production additive" permet de fabriquer, à partir d'un modèle numérique (une image modélisée en 3D sur un ordinateur), un objet rigide en trois dimensions pouvant avoir à peu près n'importe quelle forme. En résumé, elle offre la possibilité de transformer un objet numérique en objet réel, qu'il soit en plastique, matières polymères ou - depuis peu - en métal. Et s'oppose à la fabrication "classique" qui consiste à produire des objets en enlevant de la matière, en la fondant ou en la pressant. 3D Systems, à Joué L'Abbé, fabrique des prototypes. Depuis quelques mois et un discours de Barack Obama, l'imprimerie 3D est pressentie comme la "prochaine révolution industrielle". Pour le président américain, cette technologie peut contribuer à relancer les industries manufacturières et militaires qui perdent des emplois depuis une décennie en relocalisant la production. Un enthousiasme que tempère Cécile Leroux, responsable du pôle ingénierie de conception au CTTM (Centre de transfert de technologie du Mans) : "Les industriels utilisent déjà l'impression 3D depuis 20 ans, voire 30 ans pour le prototypage rapide." Pour elle, la révolution annoncée serait plutôt du côté des particuliers. "Il y a 20 ans, on ne trouvait pas une machine à moins Les qualités de la production additive sont nombreuses. En premier lieu, on peut quasiment tout fabriquer, avec plus de 200 matériaux utilisables pour l'impression (les plus courants restants le plastique et la céramique). Dans un second temps, cette fabrication par ajout de matière limite les rebuts (jusqu'à 80 % de gâchis dans la production traditionnelle). Plus besoin également de fabriquer un moule (un vrai gain de temps) puisque la technologie permet de faire un objet unique pour un coût peu élevé. Et le résultat est à la hauteur des attentes. "On obtient des pièces finies avec de bonnes propriétés mécaniques, souligne Cécile Leroux. Il n'y a pas de limite dans la forme ou la couleur. Nous pouvons même faire des pièces souples en utilisant des moules en silicone à l'intérieur desquels nous coulons des plastiques." En prime, ce système autorise la fabrication de pièces complexes difficiles, voire quasi impossibles, à produire de manière conventionnelle. Si au départ, le procédé ne concernait que la fabrication de prototypes, la véritable révolution se situe peut-être 8 maine éco septembre 2013

11 actualité Cécile Leroux, responsable du pôle ingénierie de conception au CTTM. désormais dans l'utilisation directe de pièces imprimées. Boeing ou Dassault équipent déjà leurs avions de pièces fabriquées par la production additive, idem dans le domaine de la joaillerie et on estime à le nombre de couronnes dentaires fabriquées chaque jour grâce à cette technologie... Les limites Grâce à l'impression 3D, on peut donc imaginer une production réalisée en fonction de la demande mais également une production de proximité et la fin du Made in China qui limiterait avantageusement les coûts de transport et de stockage... De quoi rêver à une relocalisation d'outils industriels, mais en contrepartie à la disparition de certains métiers comme celui de mouliste, voire de l'industrie traditionnelle? Un scénario peu réaliste pour Cécile Leroux qui souligne la nécessité d'un savoir-faire indispensable à la qualité de la production avec des professionnels qui réorientent leurs métiers vers l'additive, mais aussi l'impossibilité "de produire de grandes séries". Difficile en effet de concurrencer l'injection plastique pour fabriquer des millions de stylos par exemple, notamment en termes de temps... Chez 3D Systems, à Joué l'abbé (siège français de ce fabricant américain, leader mondial sur la vente et la conception d'imprimantes 3D), le sujet est d'actualité. Sur ce site, dédié à la fabrication de prototypes fonctionnels ou non (objets pour des designers, architectes, l'automobile, l'électroménager, l'aéronautique pour des pièces de réacteurs...), "la limite est bien la grande série", confirme Frédéric Brunet, responsable CAO et machines de frittage (un des procédés d'impression 3D, voir encadré). "Mais avec les évolutions continues sur les matériaux, nous allons essayer d'aller vers la petite et la moyenne série sur des produits de niche, particulièrement dans le high tech." Autre frein, la propriété intellectuelle. "Les modèles sont protégés, il y a beaucoup de contrats de confidentialité dans le milieu industriel." Dans l'industrie, la question du copyright est problématique. Dans quelle limite peut-on utiliser des fichiers informatiques, trouvés sur internet? Le débat est ouvert, on l'annonce aussi houleux que celui de l'industrie du disque... De gros débouchés dans le domaine médical Pour Cécile Leroux, les innovations futures se situent tout particulièrement dans le domaine médical. "Au CTTM, nous travaillons pour ce secteur depuis 10 ans. Afin de répondre à une forte demande des professionnels, nous avons créé un pôle dédié à l'ingénierie biologique et médicale. Équipé d'outils spécifiques tels qu'une salle blanche, il développe de nouveaux dispositifs médicaux. Avec le prototypage, nous pouvons par exemple réaliser des prothèses sur-mesure. À terme, nous imaginons même pouvoir fabriquer des organes artificiels. En complément, nous proposons déjà des maquettes sur lesquelles les chirurgiens s'entraînent." L'utilisation, depuis la fin des années 90, de métaux comme le titane ou l'aluminium ouvre encore davantage le champ des possibilités. "Les pièces métalliques représentent une des pistes d'avenir, reconnaît Frédéric Brunet. Nous venons d'ailleurs d'acheter une entreprise spécialisée dans ce domaine qui produit des pièces directement utilisables." Aux États-Unis, une association pro armes à feu réclame le libre accès aux plans sur internet afin d'imprimer des pistolets en 3D. Un axe de développement pas prévu par les professionnels du secteur... Bénédicte Hascoët [QUELQUES CHIFFRES] imprimantes 3D se sont vendues dans le monde en 2012, soit deux fois plus qu'en La majorité des acheteurs reste toutefois les professionnels (même si l'année 2011 affiche un bond sur le marché des particuliers) qui utilisent notamment le procédé pour créer des prototypes plus rapidement. La vente de produits et services de fabrication additive dans le monde est en hausse de 30 % en 2011 à 1,174 milliards de dollars. Elle devrait atteindre 3,7 milliards de dollars en 2015 (d'après le rapport Wohlers 2012) et plus de 6,5 milliards en LES DIFFÉRENTS PROCÉDÉS DE FABRICATION Plusieurs procédés de fabrication additive coexistent, toujours selon un processus d'injection et de solidification de la matière : Lastéréolithographie,techniquenéeen 1987,consisteàdéposercoucheaprès couchedelamatièreplastiquequise polymérisesouslesuvd'unfaisceaulaser. Lefrittagedepoudrepolymères,apparu quelquesannéesplustard,consisteà solidifierdescouchesdematériaugrâce àunlaserquifaitfondrelamatière. Ilestégalementpossibleausside mixerdifférentsprocédés:parexemple, enfabriquantdespiècesdefonderies simplifiéesauxquellesonajoutedes élémentsparfabricationadditive. maine éco septembre

12 la vie des entreprises NOUVELLES DONNES De nouveaux locaux pour son centre de formation à distance Précédemment installé boulevard Alexandre Oyon au Mans, le centre de formation à distance (training center) de la société Nouvelles Donnes a déménagé place de l'éperon, dans l'immeuble du Maine Libre. La surface passe ainsi de 80 à 300 m² pour un investissement de euros. Avec 30 salariés, Nouvelles Donnes développe deux activités : conseil en stratégie et organisation, ainsi que formation présentielle à son siège parisien et formation à distance au Mans. Créé en 2008, le training center forme à distance les salariés concernés par la relation client aux pratiques du téléphone et de l' (contenu de messages). Les séances de formation sont individuelles avec un télé-formateur qui joue le rôle du client ou du prospect. Cette formation innovante concerne tous les secteurs d'activité. Aujourd'hui, le training center réalise 60 % de son chiffre d'affaires de euros (4,5 millions d'euros pour Nouvelles Donnes) avec des clients du secteur bancaire et 25 % avec les assurances. Les autres clients ont des activités très diverses (fleuristes, assistantes dentaires, etc.). L'objectif du training center est de doubler son chiffre d'affaires tous les deux ans et de passer de personnes formées par an à La création d'une vingtaine d'emplois est prévue d'ici à 2016 pour renforcer l'équipe actuelle de huit télé-formateurs et managers. LIBRAIRIE BULLE La spécialiste de la BD déménage et fête ses 30 ans Véritable référence en matière de BD au Mans, la librairie Bulle quitte début septembre son adresse historique du Vieux-Mans après plus de trente ans d'activité. Elle s'installe rue de la Barillerie, dans les anciens locaux d'un gardemeuble qu'elle partage avec son ancien voisin, le cabinet d'architecture de Rémi Ledru, où elle dispose désormais de 200 m² (plus 100 m² de réserve) contre 65 m² à son ancienne adresse. Par beau temps, une cour servira aussi aux animations et dédicaces. Ce déménagement était nécessaire pour son dirigeant, Samuel Chauveau, car le manque de place était devenu ingérable. Environ 400 nouveautés arrivent tous les mois. L'investissement s'élève à plus de euros et l'équipe passe de 5 à 7 temps pleins. Pour l'occasion, mais aussi pour fêter les 30 ans de la librairie (31 en fait), Samuel Chauveau va accueillir fin septembre de grands noms de la BD : Davodeau, Gibrat, Guarnido, Juillard, Makyo, Margerin, Mathieu, Rabaté Un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les passionnés. Cristalpack lève euros et bénéficie d'un PPD de euros L entreprise de La Ferté-Bernard, spécialisée dans la sérigraphie et la fabrication d emballage transparent (fourreaux, boîtes, étuis, etc.), a finalisé une levée de fonds de euros auprès de Sodero Gestion via son fonds Loire Bretagne Expansion. Par ailleurs, elle bénéficie d'un PPD (Prêt participatif de développement) d'oséo de euros, avec contribution de euros de la communauté de communes de l'huisne sarthoise. Nicolas Guillard et Johan Vanneau, les deux associés fondateurs, souhaitent ainsi accompagner la forte croissance de Cristalpack depuis sa création en 2008 (14 salariés, 2,9 millions d euros de CA). Pour son développement, la société acquiert de nouveaux outils de production et va déménager dans des locaux plus spacieux en fin d'année. La miroiterie Vitres et Verre à Mulsanne Le groupe Alta Bâtiment composé des entreprises SV2M et Miroiterie Mancelle a été repris en juin 2012 par Saïd Ennjimi. L'entrepreneur, expertcomptable et également arbitre international de football, a décidé de regrouper les deux entreprises en une seule entité et sur un seul site. Sous le nom de Vitres et verre, la miroiterie est installée zone du Cormier à Mulsanne. La Miroiterie Mancelle a donc quitté ses m² de Saint-Saturnin pour s'installer avec ses 10 salariés sur le site de m² de SV2M (20 salariés). Intervenant sur une dizaine de départements, Vitres et Verre travaille pour les particuliers et les professionnels. MecaMaine Industrie investit pour l'avenir Vingt mois après avoir repris l'entreprise de mécanique de précision située à Changé (qui s'appelait alors FBI), Benoît Thommeret investit dans un tour pour traiter des pièces de grande dimension (jusqu à 1 mètre de diamètre pour une longueur maximum de 4 mètres) et un centre d'usinage pour compléter les équipements. Misant également beaucoup sur le service à la clientèle, le dirigeant entend répondre à leurs besoins et leur offrir un suivi personnalisé. Déjà la production a augmenté et la clientèle s'est diversifiée (secteurs de la parapharmacie et des biens d'équipement notamment). MecaMaine Industrie emploie 15 salariés pour un chiffre d'affaires de 1,44 million d'euros. 10 maine éco septembre 2013

13 la vie des entreprises DROUAULT 3,5 millions d'euros investis au Mans TAPAKAH INNOVATION Commercialisation de la evitrine Spécialisés dans la fabrication d'oreillers et de couettes haut de gamme en plumes et duvets de canard et d'oie, les établissements Drouault - créés en 1850 au Mans et rachetés en 2004 par le groupe Dodo - ont investi 3,5 millions d'euros dans l'extension et la modernisation de leur outil de production et de confection. D'une part, 2,5 millions d'euros ont été consacrés à un nouveau système de lavage et de traitement des plumes et duvets, notamment des nouvelles laveuses, trieuses et mélangeuses qui peuvent traiter 5 tonnes par jour, qui permet une économie d'eau de plus de 40 %. D'autre part, 1 million d'euros a été injecté dans de nouvelles machines de confection de couettes et d'oreillers qui permettent d'accroître les capacités de production : 500 à 700 couettes et oreillers actuellement par jour. La capacité de production a ainsi augmenté de 25 %. Le laboratoire, où quatre personnes testent quotidiennement la qualité des plumes et duvets, a également été modernisé. Avec une fabrication 100 % française et 150 salariés, Drouault poursuit son développement en France et part désormais à la conquête de nouveaux clients, y compris à l'étranger (hôtellerie à l'échelon mondial, grands magasins et réseaux de spécialistes de la literie en Europe). En 2013, le chiffre d'affaires s'est élevé à 23,5 millions d'euros (+ 4,45 % en un an). ECO-DEX Des automates innovants pour la distribution de médicaments La société Eco-Dex installée à La Milesse commercialise depuis 2012 sa gamme d'automates dédiées à la DIN : la distribution individuelle nominative des médicaments en milieu hospitalier. Née en 2009 de la rencontre entre Loïc Bessin, dix ans d'expérience en conception de robots de conditionnement, dirigeant de l'entreprise de mécanique Le Pratique à La Milesse, et Stéphane Ouvrard, expert en réalisation d'outillage pour l'industrie pharmaceutique, la petite entreprise compte aujourd'hui dix salariés dans ses locaux de m². Elle s'est appuyée dès le départ sur l'équipe et la structure industrielle Le Pratique. En trois ans, elle a mis au point et perfectionné sa gamme d'automates qui contribue à la sécurisation du circuit du médicament en milieu hospitalier. Les médicaments sont conditionnés sous forme unidose tracée et protégée. Le stockage et la dispensation nominative journalière sont sécurisés. Eco-Dex peut produire 20 automates par an. Le premier a été installé au centre hospitalier de Lorient et le concept commence à séduire d'autres hôpitaux. L'entreprise a obtenu une avance remboursable de euros (Prêt régional de redéploiement industriel) ainsi qu'un prêt pour l'innovation Oséo de euros. En 2013, le chiffre d'affaires s'élève à 3 millions d'euros. Installée à Saint-Symphorien depuis 2002, Tapakah Innovation développe des applications informatiques. Cette entreprise de trois personnes a créé un procédé innovant : la evitrine. Il s'agit d'une solution interactive avec un écran installé à l'intérieur du magasin en vitrine, accessible depuis l'extérieur simplement en appuyant sur un autocollant placé sur la vitrine. Outre l'écran, tout le matériel actif est installé à l'intérieur de la vitrine (ordinateur qui gère l'application et pavé tactile qui permet aux passants d'y avoir accès à partir de l'extérieur). Jusqu'à présent, il existait des écrans tactiles extérieurs, installés dans les galeries marchandes mais inutilisables par les commerçants ayant pignon sur rue, ou des diffusions de messages sur écran mais sans interactivité. L'idée du dirigeant Thierry Mourlanne : proposer une solution simple et peu onéreuse (non dégradable de l'extérieur) à tous ceux qui souhaitent diffuser un message interactif via une vitrine. Commerçants, agences immobilières, librairies, collectivités locales peuvent être séduits par cette innovation. La CCI accompagne le développement commercial en cours via le programme Dinamic Entreprises. La evitrine est actuellement visible au Comité départemental de la Prévention routière, 175 rue Nationale au Mans. maine éco septembre

14 la vie des entreprises MALITERIE.COM (GÉNÉRALE FRANÇAISE DE LITERIE) Le succès de la vente directe F abricant français de literie depuis plus de 65 ans, Maliterie.com s'est installé dans ses nouveaux locaux à Neuville-sur-Sarthe fin Dirigée par Michel Crépin et son fils Laurent, l'entreprise a adopté une nouvelle stratégie depuis Initialement dédiée à la production pour de grandes marques, elle a développé une stratégie de vente directe en s'appuyant tout d'abord sur ses magasins en propre (11 à ce jour) ainsi que sur le développement de ses sites marchands sur Internet. Aujourd'hui, 90 % de l'activité est ainsi réalisée. Cette association entre digital et commerce de proximité est donc une vraie réussite. La nouvelle usine de m² offre de nouvelles conditions de fabrication et de logistique pour produire annuellement sommiers ( fixes, articulés) et matelas. 3,5 millions d'euros ont été investis. La direction a pour objectifs d'ouvrir de nouveaux points de vente, de garantir la qualité et de recruter. À terme, le réseau devrait compter une quarantaine de magasins. Outre les vendeurs et responsables de magasin recrutés, Maliterie.com crée l'équivalent d'un poste en production dans son usine sarthoise à chaque ouverture de point de vente. Aujourd'hui, l'effectif s'élève à 50 salariés (38 à Neuville-sur-Sarthe) pour un chiffre d'affaires de 10,5 millions d'euros en 2012, en progression de 20 % sur un an. Le fabricant envisage de doubler ce chiffre d'ici à cinq ans. CMMS Les pistes de développement du nouveau dirigeant Spécialiste de la fabrication et de la pose de menuiseries en acier pour le bâtiment, l'entreprise CMMS à Mayet a été reprise fin 2012 par Jérôme Rouge. Elle était précédemment dirigée par son créateur depuis 1998, Pascal Cruchet. Ce dernier reste néanmoins dans l'entreprise pendant environ trois ans en tant que directeur technique. Le nouveau dirigeant se concentre sur la gestion et le commercial. Avec 25 salariés et un chiffre d'affaires de trois millions d'euros, CMMS fabrique des menuiseries en acier sur mesure principalement pour la rénovation de l'habitat social (portes, portails, clôtures, balcons, grilles d'aération, etc.). Ses clients sont principalement des bailleurs sociaux, des collectivités ou des entreprises du bâtiment. Une particularité : 90 % d'entre eux sont situés en région parisienne. L'objectif aujourd'hui est de développer l'activité en élargissant le portefeuille de clients grâce au marché local autour du Mans, Tours et Angers. Autres pistes à suivre : les chantiers pour les immeubles de prestige, le monde de l'éducation, les syndics ou les boutiques. Des secteurs où la PME a déjà de l'expérience. Elle a notamment travaillé pour la façade parisienne d'aston Martin et le pavillon de l'eau à Paris ou encore le marché couvert de Créteil. Le Secrétariat de l'étangsort à Courdemanche Installée à Courdemanche, Catherine Boulay permet au TPE, artisans, agriculteurs, professions libérales et toutes structures qui ne peuvent se permettre l embauche d un personnel administratif de bénéficier de prestations d une personne qualifiée en administration, gestion et secrétariat (facturation, relance des impayés, publipostage, saisie de bases de données, etc.). Elle propose un service de prestation à l heure avec la possibilité d acheter des forfaits. Plus de collectés par Ledpower Pour financer le décollage industriel et commercial de son usine de Saint-Calais, Ledpower a réussi à collecter plus de euros. Pour le fabricant de tubes à led, cette somme s'ajoute aux euros déjà levés en juin 2012 et au concours bancaire de 2,5 millions d'euros. En 2014, l'entreprise prévoit de doubler sa surface, de à m² pour atteindre une production de tubes par mois en Elle vise le marché du remplacement des lampes professionnelles. Ledpower s engage dans une démarche de développement durable et de certification Iso Ses produits ont obtenu le label Origine France garantie en Agrial et RAGT investissent 12 millions d'euros à Maresché La coopérative normande Agrial et le groupe aveyronnais RAGT installent une nouvelle station de semences de graminées fourragères à Maresché. Avec Benoist Sem à Bonnétable pour Agrial et les locaux de RAGT à Ruaudin, les deux acteurs disposaient déjà d'outils dans la Sarthe, mais ils étaient devenus obsolètes. Près de 12 millions d'euros sont investis pour une capacité d'environ tonnes. Le site sera exploité par la société Semara (détenue à 75 % par Agrial, avec un capital de 5 millions d'euros). Une quarantaine de salariés s'occuperont des opérations de tri, mélange et conditionnement. Deux nouveaux fours pour la Société Nouvelle Grandry La PMI de 134 salariés investit 1,3 million d'euros pour remplacer deux de ses trois fours. Ils avaient été endommagés par un sinistre en avril dernier. Pour cette fonderie sabolienne spécialisée dans les pièces mécaniques à forte technicité, ce matériel va lui permettre d'augmenter ses capacités de production tout en réduisant sa consommation énergétique. De construction allemande, ces deux fours électriques à moyenne fréquence seront opérationnels dès octobre. 12 maine éco septembre 2013

15 Jérôme Lefèvre, Directeur Financier, CEFIGES, Le Mans Ahmed Belhaj Directeur Technique BPL Global EMEA, Le Mans Le «sourcing» local, vecteur de développement pour l ensemble du tissu local sarthois. Pour 46 % des entreprises interrogées, les clients donnent une préférence à des fournisseurs locaux. Source CCI de France Comment s illustre ce partenariat local entre BPL Global et le CEFIGES? J.L. : Nos premières relations commerciales remontent à En effet, le CEFIGES, spécialiste de l expertise comptable qui couvre la région Grand Ouest de la France depuis 1993, cherchait une solution d hébergement informatique lui permettant de mieux appréhender ses flux d informations entre son siège social du Mans et ses établissements. Nos choix se sont tout naturellement portés sur la société BPL GLOBAL, spécialiste de l infogérance de plateformes applicatives et réseaux haut débit implantée au Mans depuis 1997 où elle a basé son centre d hébergement et de supervision 24/7. En plus de profiter des avancées technologiques de BPL GLOBAL, qui, d une part, fournit des solutions pour le pilotage avancé des réseaux de distribution énergétique, et d autre part, développe des solutions Cloud Computing offrant une solution d hébergement à valeur ajoutée des infrastructures et applications indispensables au fonctionnement des entreprises ; il était important pour le CEFIGES de favoriser le développement économique local. Techniquement, comment cela se concrétise? A.B. : BPL GLOBAL a proposé à CEFIGES ses services d hébergement et d exploitation, sous un mode Cloud privé, de ses applicatifs métiers de comptabilité, facturation et paie. Nous avons mis en œuvre une plateforme centralisée, hébergée dans un data center sécurisé et redondé afin de garantir un taux de disponibilité proche de 100%. Cette plateforme centralisée permet d accueillir les logiciels de gestion et de comptabilité pour l ensemble des Etablissements du CEFIGES en lieu et place d une plateforme et des logiciels associés pour chaque Etablissement. Fort de notre expertise des réseaux Haut Débit, nous avons suggéré d équiper tous les Etablissements de CEFIGES d un lien VPN pour accéder en toute sécurité aux applicatifs. Ainsi le CEFIGES confie à des experts la gestion de son informatique pour mieux se consacrer à son métier. Le «sourcing» local, vecteur de développement pour l ensemble du tissu local sarthois? J.L. : Oui en effet, en plus d un partenariat, réussi sur le long terme, adossé à une relation de confiance, cette solution a également permis au CEFIGES de proposer à un peu plus de clients (Artisans, Commerçants, PME, PMI et Profession libérale), un accès distant via un portail sécurisé à une comptabilité et facturation en ligne disponible 24H/24. Spécialiste de l expertise comptable. Novaxis - Bâtiment Centaure - 11 allée des Gémeaux BP LE Mans cedex ges.fr Spécialiste de l hébergement et de l infogérance informatique 25, avenue du Panorama Le Mans

16 PROFESSIONNELS, SOYEZ LÀ OÙ VOS CLIENTS VOUS CHERCHENT! BPCE - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de Siège social : 50, av. Pierre-Mendès-France Paris Cedex 13 - RCS Paris n DÉCOUVREZ NOS SOLUTIONS POUR CRÉER VOTRE VITRINE OU VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE. BANQUE & ASSURANCE à Joué-en-Charnie + de 100 véhicules en stock utilitaires et poids lourds Entre LE MANS et LAVAL Société Mini Bus Fourgon Fourgonnette Benne Caisse Betaillere Frigorifique Contactez nous au Germain.indd 1 03/06/13 15:50 14 maine éco septembre 2013

17 actualité PACTE DE CONFIANCE ENTRE L'ÉTAT ET LES CCI Au service de l'économie française Le Pacte de confiance signé fin mai par le Premier ministre, Jean- Marc Ayrault, et le président de CCI France, André Marcon, reconnaît les CCI dans leur rôle d'interlocuteur privilégié des entreprises et sacralise l'ensemble de leurs missions d'accompagnement des sociétés. Mais l'encre de cette signature est à peine sèche que Bercy décide en juillet de ponctionner 20 % des recettes fiscales des CCI remettant en question les services destinés aux entreprises. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre et André Marcon, président de CCI France. Ce Pacte est un signe de confiance adressé par Jean-Marc Ayrault aux CCI, reconnues formellement dans leur rôle de corps intermédiaire à vocation économique et dans leur spécificité d établissements publics de proximité, présidés par des chefs d entreprise élus par leurs pairs. "En tant qu'établissements publics, les CCI sont depuis longtemps attachées à leur mission de relais des politiques publiques sur les territoires, souligne André Marcon. Mais elles demandaient à ce que leur autre statut, celui de porteparole de 2,5 millions d'entreprises via les élus chefs d'entreprise sur le territoire, soit aussi pleinement reconnu par les pouvoirs public." Soutien au développement des entreprises Convaincu que "la croissance repose en premier lieu sur les entreprises, leur dynamisme, leur capacité à innover et à conquérir de nouveaux marchés", Jean-Marc Ayrault entend s appuyer sur les CCI, fortes de leur ancrage territorial. Il rappelle aussi les missions de celles-ci : "La première d'entre elles, Service photo/matignon/yves Malenfer c'est le soutien à la création et au développement d'entreprises Mais les CCI sont également chargées d'accompagner les mutations économiques, d'aider les entreprises à s'internationaliser, de participer à la formation initiale et continue des travailleurs." "Cette contractualisation entre l'état et les CCI n'est pas uniquement symbolique, insiste André Marcon. Elle s'accompagne d'engagements opérationnels détaillés dans un contrat d'objectifs et de performance qui constitue la feuille de route du réseau des CCI." Tous les engagements se traduiront par des actions au service des entreprises autour de plusieurs axes : accompagner des créateurs et repreneurs d'entreprise ; simplifier la vie des entrepreneurs ; favoriser le développement de la formation et des compétences au profit des entreprises et faciliter l'insertion des jeunes ; dynamiser l internationalisation des entreprises ; accompagner les chefs d entreprise pour anticiper et s adapter aux mutations économiques ; et enfin, représenter la diversité du tissu entrepreneurial et contribuer à l animation et au développement des territoires en partenariat avec les collectivités territoriales. Mais tous ces engagements ne seront mis en œuvre par les CCI que si le gouvernement n'ampute pas de 20 % la taxe payée directement par les entreprises auprès des CCI, pour être versée au budget de l'état. Auquel cas ce Pacte de confiance serait rompus, car "on ne peut pas demander aux CCI un effort renouvelé pour aider les entreprises à sortir de la crise et leur couper les moyens d'actions de manière aussi drastique en reniant les engagements pris", tempête Bruno Hug de Larauze, président de la CCI Pays de la Loire. Maryse Gauthier [EN CHIFFRES] L'activité des CCI créateurs et repreneurs d'entreprise accueillis et créateurs accompagnés individuellement dans le montage de leur projet cédants et repreneurs accompagnés dans le montage de leur projet 5 millions de contacts de chefs d'entreprise traités par l'ensemble des CCI formalités et démarches effectuées auprès des CCI formalités internationales effectuées auprès des CCI contrats d'apprentissage enregistrés par les services des CCI en apprentis formés étudiants formés stagiaires de la formation continue projets d'innovation accompagnés maine éco septembre

18 COMOP ADRÉA Mutuelle / Crédit photo : Masterfile - Mutuelle relevant du livre II du Code de la Mutualité Immatriculée sous le n Document non contractuel ADRÉA MUTUELLE VOTRE PROTECTION SOCIALE COLLECTIVE Votre interlocuteur privilégié pour une protection sociale collective ADAPTÉE À VOS BESOINS SPÉCIFIQUES entreprises adhérentes 1 million de personnes protégées Santé Prévoyance Épargne Retraite Tél. : Votre agence au MANS, 19 rue Gambetta Toutes nos coordonnées sur Annonce presse_190x130_cci mans et Sarthe (72).indd 1 13/08/ :55:03 Pub. JRI M et A.eco 9.indd 1 22/08/13 10:19 16 maine éco septembre 2013

19 entreprise FONDATION DU CENTRE HOSPITALIER DU MANS Un appel au mécénat d'entreprise Pour la première fois, le centre hospitalier du Mans lance un appel aux dons pour financer la rénovation de son hall d'accueil. Les entreprises mécènes bénéficient d'une déduction fiscale de 60 % du montant versé. Le projet de réaménagement de l'accueil du centre hospitalier du Mans prévoit notamment des espaces propices à la détente et à la culture. Construit il y a 30 ans, le hall du bâtiment Fontenoy, accueil principal du centre hospitalier du Mans, sera entièrement réaménagé à partir de fin L'opération qui se chiffre à euros est financée à 50 % par le centre hospitalier. Pour boucler son budget, le CH fait, pour la première fois, appel aux entreprises et aux particuliers, via une fondation créée en mars dernier et habilitée à recevoir des dons. "L'idée de créer un fonds de dotation est née suite au désir du frère d'un de nos patients de faire un don pour l'achat d'un fauteuil adapté aux personnes obèses", explique Isabelle Lesage, directrice du centre hospitalier manceau. Reconnue d'intérêt général, la fondation offre la possibilité aux entreprises donatrices de bénéficier d'une réduction d'impôts à hauteur de 60 % de la somme versée. "Cela n'est pas totalement nouveau dans l'univers hospitalier, mais les dons vont généralement à la recherche dans les CHU (Centres hospitaliers universitaires). La nouveauté est que notre fondation est dédiée à l'amélioration du cadre de vie des patients et de leurs proches." Un appel aux dons de Conception Agences Exalto et Audevard Architecture Véritable porte d'entrée de l'hôpital, le hall Fontenoy a subi peu de changements depuis son inauguration en "C'est un carrefour entre les patients, les professionnels et les familles personnes y passent chaque année. Nous souhaitions un cadre nouveau, avec une ambiance conviviale et rassurante, poursuit Isabelle Lesage. Nous voulons qu'il devienne un lieu de vie et plus seulement un lieu de passage." Nouvelle cafétéria, plus spacieuse et ouverte sur une terrasse extérieure, aménagement d'une médiathèque avec des ateliers d'écriture, présence d'un kiosque des associations avec des petits salons pour des entretiens individuels, nouveau local pour les formalités administratives, salle dédiée au bien-être... le projet promet de changer totalement le visage du hall. "Le lieu sera également animé avec des concerts, des spectacles, des cafés littéraires, des expositions... afin de favoriser les échanges." Le démarrage des travaux, qui s'étaleront sur quatre mois, est prévu pour cet automne. L'appel aux dons s'élève à euros. "Nous avons déjà plusieurs chèques, ainsi que plusieurs promesses de dons, souligne la directrice du CH. Nous proposons aux entreprises de devenir partenaires de l'hôpital de leur territoire, un lieu de progrès, de solidarité et d'humanité. Nous pourrons, par exemple, monter des événements avec elles comme des soirées prévention santé à destination de leurs salariés avec la visite de notre site afin qu'ils découvrent les coulisses du CH." Comment devenir mécène? Il suffit d'aller sur le site dans la rubrique "soutenez le CHM" et de télécharger le formulaire de don. Toute entreprise qui contribue au projet bénéficie d'une déduction fiscale de 60 % du montant du don effectué dans la limite de 0,5 % de son chiffre d'affaires HT. Soit pour un don de euros : coût net après déduction fiscale euros. En parallèle, le bénéficiaire offre des contreparties au donateur (communication, visites privées...). À noter, un mur avec les noms des donateurs sera réalisé à l'entrée du hall. Bénédicte Hascoët Contact : Stéphanie Le Glorennec au [EN CHIFFRES] Le mécénat d'entreprise a le vent en poupe. Il est passé de 341 millions d'euros en 2000 à... 1,9 milliard en 2012! En tête de ses champs d'intérêt, on trouve le social (43 %), devant la culture (26 %), la santé et l'éducation (10 % chacune), le sport (6 %). Les entreprises mécènes agissent à plus de 80 % au niveau local. maine éco septembre

20 Programme des ateliers Septembre à décembre 2013 Intranet RH Partage d agenda PES V.2 dématérialisation & archivage Travail collaboratif Pilotage & tableau de bord 19 septembre Intranet RH 24 septembre Partage d agenda et travail collaboratif 3 octobre Atelier Dématérialisation et archivage de documents 10 octobre Nouveaux outils de gestion: EBP Open Line 15 octobre Atelier Dématérialisation et archivage de documents 19 novembre Pilotage Excel et Tableau de bord (SAGE) 26 novembre Partage d agenda et travail collaboratif 28 novembre Atelier Dématérialisation et archivage de documents Contacts & inscriptions Par téléphone Par Mail 5 décembre Atelier Dématérialisation et archivage de documents 10 décembre Partage d agenda et travail collaboratif 18 maine éco septembre 2013

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Ecole Universitaire de Management

Ecole Universitaire de Management Promotion 2010/2011 Sites : Clermont-Ferrand et Vichy LISTES D'EMPLOIS Ecole Universitaire de Management Sommaire : Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance... p2 Licence professionnelle

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur. Décembre 2010

Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur. Décembre 2010 Maîtriser vos risques et choisir votre partenaire assureur Décembre 2010 1 Une démarche personnelle Quelles sont les assurances adaptées à mon entreprise? Comment choisir mon partenaire assureur pour répondre

Plus en détail

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire l'apprentissage des bénéfices partagés ÉDITION 2015 www.agrocampus-ouest.fr/apprentissage Devenir ingénieur par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire Institut supérieur des sciences

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Signature de la convention cadre de partenariat CCI Grand Lille/ Université Lille1. Soirées de l étudiant créateur

Signature de la convention cadre de partenariat CCI Grand Lille/ Université Lille1. Soirées de l étudiant créateur DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention cadre de partenariat CCI Grand Lille/ Université Lille1 Soirées de l étudiant créateur 7 avril 2014 Contacts Presse : Valérie SOLARCZYK - 03 20 63 78 03 06

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5 Les hommes et les femmes de Bessé sont des experts ultra-spécialisés dans la gestion des risques et des assurances des entreprises. Plus que simples courtiers, leur métier est centré sur le conseil sur-mesure

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise Entre l Académie d Orléans-Tours représentée par Paul Canioni Recteur, Chancelier des Universités et La Fédération Française

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT

PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT I/Le crédit d impôt recherche PARTIE 2.7 LES CREDITS D IMPOT ET LES REDUCTIONS D IMPOT Le crédit d impôt recherche a été conçu pour inciter les entreprises à développer leurs activités de recherche ; il

Plus en détail

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Mondial Assistance, c est : Un engagement qualité fort Mondial Assistance est une société certifiée ISO 9001 : 2000. SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Plus de 10 ans d expérience en assistance emploi Plus de 20

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE Créer, reprendre, transmettre une entreprise GUIDE DES PRESTATIONS EDITION 2015 / 2016 C H A M B R E D E C O M M E R C E E T D I N D U S T R I E D U V A R LES SOLUTIONS

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

En PrI SES. plus loin? Guide. Envie d aller ENTREPRISES DES SOLUTIONS CCI BÉZIERS

En PrI SES. plus loin? Guide. Envie d aller ENTREPRISES DES SOLUTIONS CCI BÉZIERS Envie d aller plus loin? Formalités, développement, formation, réseaux La CCI est le partenaire privilégié de la performance de votre entreprise. Elle met à disposition des dirigeants des outils propres

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION

CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION CYCLE DIRIGEANTS ET CADRES DES TPE ET PME DE SEINE-ET-MARNE PROMOTION 2012 MARNE-LA-VALLÉE / PARIS COMMISSION EUROPÉENNE Fonds social européen objectifs Aujourd hui, sous l effet conjugué de la mondialisation

Plus en détail

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille?

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Synthèse de l'étude réalisée par la SEMAEB d'avril à décembre 2014 pour le compte

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

Entreprises & Ressources Humaines

Entreprises & Ressources Humaines Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire perspectives & en pays de la loire Entreprises & Ressources Humaines édition 2009 Les CCI, leader de l information économique

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

Règlement du Concours

Règlement du Concours Règlement du Concours UN MODELE PEDAGOGIQUE POUR : DEVELOPPER L ESPRIT D ENTREPRENDRE EN S INITIANT A LA CREATION D ENTREPRISE FACILITER L ORIENTATION ET L INSERTION PROFESSIONNELLE NOUER DES PARTENARIATS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr

école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr Manuel Qualité V e r s i o n d u 2. 0 d u 1 0 j a n v i e r 2 0 1 2 école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L e s p r i t «G r a n d L a r g e» > > > > > > > >

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2007

Communication sur le Progrès 2007 Monsieur le Secrétaire Général de l'onu, L'année 2007 a été marquée par la réorganisation de la branche construction d'eiffage. En effet, les différentes sociétés EIFFAGE CONSTRUCTION se sont regroupées

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Feuille de route sur les achats innovants au ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Contact : Bureau de la commande publique et des achats Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CERFRANCE. La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! Janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE CERFRANCE. La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! Janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CERFRANCE La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! CERFRANCE Mayenne-Sarthe Rue Albert Einstein Parc Technopole de Changé BP 26116-53061 LAVAL Cedex

Plus en détail

bâtiment apporte À LA FRANCE Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < <<< 3

bâtiment apporte À LA FRANCE Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < <<< 3 Les 85 propositions de la FFB >>> pour les élections législatives 2012 < bâtiment apporte À LA FRANCE Dans un monde extrêmement instable et en perpétuelle rupture, le bâtiment continue à véhiculer des

Plus en détail

Les acteurs publics et privés se mobilisent pour les Gazelles

Les acteurs publics et privés se mobilisent pour les Gazelles Les acteurs publics et privés se mobilisent pour les Gazelles D ores et déjà, de nombreux partenaires ont annoncé leur mobilisation pour accompagner les Gazelles dans la poursuite de leur croissance :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Mayenne Services Publics La lettre thématique Les mesures du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Les dispositifs et instruments financiers Le crédit d impôt pour la compétitivité

Plus en détail

Entreprises innovantes : plus qu un mois pour déclarer le Crédit Impôt Recherche 2008!

Entreprises innovantes : plus qu un mois pour déclarer le Crédit Impôt Recherche 2008! Entreprises innovantes : plus qu un mois pour déclarer le Crédit Impôt Recherche 2008! 19 mars 2009 SUBVENTIUM propose un dispositif d urgence incluant hotline et pré-diagnostic gratuit pour aider les

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Economie-Finance, spécialité Banque Autorité responsable de la certification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION

COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION ASSISTANT COMMERCIAL (H/F) Contrat : CDI Lieu : Vendée Entreprise spécialisée dans l'installation de poêles à bois et à granulés. COMMERCIAL MARKETING COMMUNICATION Polyvalent(e), vos missions seront d'ordre

Plus en détail

Après un Bac pro COMMERCE

Après un Bac pro COMMERCE Après un Bac pro COMMERCE Rappel des finalités de votre diplôme C'est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de

Plus en détail

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes 18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes Vos partenaires pour les solutions de demain! Tous les deux ans à Nantes et depuis plus

Plus en détail

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs

SEPR. pro. Générations. Club. d entrepreneurs SEPR Générations pro Club d entrepreneurs Depuis 150 ans l histoire de la SEPR......s écrit avec les entreprises de la région Créée à l initiative d industriels et commerçants lyonnais, la SEPR n a cessé

Plus en détail

Sommaire. Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier

Sommaire. Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier Dossier de presse Octobre 2013 Sommaire Présentation du modèle des Scop > Un modèle participatif > Des entreprises concurrentielles > Un atout financier Le Réseau des Scop : un accompagnement pour ces

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

Professionnels, Pointues les solutions pour les professions de santé

Professionnels, Pointues les solutions pour les professions de santé Un téléconseiller en ligne au : 6 jours sur 7, du lundi au vendredi de 8 h à 19 h et le samedi jusqu à 17 h Vos Solutions sur mesure INTERNET www.cmne.fr un maximum de services en un clic! Guichet automatique

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A.

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A. LE SAVIEZ-VOUS Etre adhérent du Sycaest, c est bien entendu bénéficier de nombreux services et prestations. Mais c est aussi participer au financement de la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances

Plus en détail

à l'économie sociale et solidaire

à l'économie sociale et solidaire Guide des aides à l'économie sociale et solidaire en Haute-Normandie L'édito du président ÉDITO 2 Désireuse de redynamiser un tissu économique territorial parfois fragilisé, tout en encourageant localement

Plus en détail

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE en mouvement Dans un secteur en pleine évolution, CILGERE a su prendre le train de la réforme pour consolider son implantation territoriale et

Plus en détail

Votre Business Plan 3. Les frais relatifs à la création d une entreprise 7. Le choix de votre structure juridique 9. Votre entretien bancaire 12

Votre Business Plan 3. Les frais relatifs à la création d une entreprise 7. Le choix de votre structure juridique 9. Votre entretien bancaire 12 Guide Créateur Sommaire Votre Business Plan 3 Les frais relatifs à la création d une entreprise 7 Le choix de votre structure juridique 9 Votre entretien bancaire 12 1 Votre Business Plan Votre Business

Plus en détail

Former pour performer

Former pour performer Former pour performer La Chambre de Commerce et d Industrie du Var Créateur de performance Avril 2012 SOMMAIRE La CCI du Var, créateur de performance page 3 Capforma, le pôle formation continue de la CCI

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Exigence et conviction

Exigence et conviction Exigence et conviction Une expertise multiple Depuis 20 ans, en concevant et en distribuant des contrats d'assurance-vie résolument novateurs pour une clientèle très exigeante, le Groupe Union Financière

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Association La Fabrique Juridique du Patrimoine Culturel affiliée au Master Droit du patrimoine culturel de l'université Paris- Sud Dossier de présentation I Présentation du master II Présentation de l'association

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Bilan d'activité 2013

Bilan d'activité 2013 Coopérative d Activités et d Emploi généraliste d'ille et Vilaine Bilan d'activité 2013 Développement économique Création d'activités et d'entreprises Accompagnement de parcours Numéro SIRET : 437 827

Plus en détail

DISPOSITIFS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

DISPOSITIFS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ DISPOSITIFS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ Dossier de presse Lundi 10 février 2014 18h00 Amphitéâtre du centre de formation Pierre Cointreau de la CCI de Maine-et-Loire UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Accélérateur de Compétences

Accélérateur de Compétences Accélérateur de Compétences progressions professionnalisme pédagogies métiers ressources expériences compétences apprentissages qualifications FORMATIONS DIPLÔMANTES OU QUALIFIANTES > COMMERCE > DISTRIBUTION

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience.

Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau représente la tradition, la compétence et l'expérience. Comau est fière de presque quatre décennies d'expérience dans les systèmes de fabrication sophistiqués et est le leader sur le marché mondial

Plus en détail

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue

Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue Nouveau centre de formation Transport Logistique AFTRAL à Rouen : Equipements pédagogiques étoffés et capacité d accueil accrue L AFT IFTIM Formation Continue deviendra AFTRAL (Apprendre et se Former en

Plus en détail

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez!

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE 27 e ÉDITION Édito Depuis 26 ans, les «Prix et Trophée de l Initiative en économie sociale» illustrent

Plus en détail

Votre projet trouve ici sa place

Votre projet trouve ici sa place Votre projet trouve ici sa place Ingénierie de progrès Un environnement scientifique et médical stimulant Au cœur du campus universitaire et médical du Mans, à côté du CTTM et d Emergence, vous bénéficierez

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

Dispositif d'aides au développement INTERNATIONAL - Région Pays de la Loire

Dispositif d'aides au développement INTERNATIONAL - Région Pays de la Loire Objectif du dispositif Produit Caractéristiques Eligibilité entreprises cibles Conditions particulières Contact(s) en région Structuration de la démarche export et prospection des marchés Bénéficier de

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Frais professionnels p 5. 5 Autres avantages p 5.

1 Portage Salarial p 3. 2 Procédure p 4. 3 Contrat de travail p 5. 4 Frais professionnels p 5. 5 Autres avantages p 5. 1 Portage Salarial p 3 2 Procédure p 4 3 Contrat de travail p 5 4 Frais professionnels p 5 5 Autres avantages p 5 6 Extranet p 5 7 Offres de missions p 5 8 Responsabilité civile professionnelle p 6 9 Garantie

Plus en détail

Comment participer à un salon professionnel

Comment participer à un salon professionnel Comment participer à un salon professionnel Que ce soit pour se faire connaitre, pour communiquer sur ses produits, ses services ou ses nouveautés, ou encore pour conquérir un nouveau marché, participer

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

Observatoire du design en Rhône-Alpes

Observatoire du design en Rhône-Alpes Observatoire du design en Rhône-Alpes 2013 2014 Le codesign La région Rhône-Alpes, deuxième région française pour la concentration de designers et d entreprises utilisatrices de design, a structuré depuis

Plus en détail

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes.

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. ENTREPRISES ET PROFESSIONNELS Pour faciliter la restauration de vos salariés CHÈQUE DE TABLE www.banquepopulaire.fr LE CHÈQUE DE TABLE : UNE SOLUTION

Plus en détail

SALON DE L ENTREPRISEL. Comment financer son projet d entreprise d

SALON DE L ENTREPRISEL. Comment financer son projet d entreprise d SALON DE L ENTREPRISEL Comment financer son projet d entreprise d? 11h15 à 11H50 Créateurs : les aides pour un financement réussi 11h 55 à 12h30 Dirigeants : les solutions pour financer votre développement

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail