Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires"

Transcription

1 Acheminement de travail Demande de qualifications de fournisseurs Utilisé pour obtenir de l information sur les habiletés et qualifications de fournisseurs afin de créer une liste de fournisseurs pré-qualifiés Diagramme d acheminement du travail: Étape d acheminement du travail: Besoin d achat identifié Objectif: Approuver la demande de qualifications de fournisseurs Identifier l approvisionnement nécessaire (le but et l attente de la demande de qualifications de fournisseurs) Plan d action: de mener un processus d approvisionnement concurrentiel ouvert en utilisant une demande de qualifications de fournisseurs pour établir un attente de fournisseur attitré ou une liste de fournisseurs pré-qualifiés Déterminer le niveau de pouvoirs d approbation nécessaire Résultat: Une demande de qualifications de fournisseurs est publiée en utilisant un processus d approvisionnement concurrentiel ouvert Étape d acheminement du travail: Planification Objectif: Définir l étendue de l approvisionnement et d établir une équipe d évaluation Identifier l individu qui fait l approvisionnement ou le directeur de l approvisionnement (cette personne peut être l utilisateur final ou quelqu un du département) Page 1

2 Déterminer les ressources nécessaires (financières, humaines, experts-conseils, personnes externes) Compléter l analyse de rentabilité de l approvisionnement. (but/objectif et attentes pour faire la demande d information, les exigences, etc.) Communiquer avec le directeur du budget Obtenir les signatures nécessaires sur l analyse de rentabilité de l approvisionnement selon le tableau de pouvoirs d approbation de votre conseil scolaire Choisir les membres de l équipe d évaluation en assurant : - qu il y ait un représentant du département d approvisionnement - qu il y ait de la représentation appropriée des parties intéressées Choisir le directeur de l équipe d évaluation (idéalement l administrateur de soumissions) Déterminer qui assistera aux séances d information sur l évaluation de chaque fournisseur à la fin de l approvisionnement (il faut inclure l administrateur des soumissions et au moins deux participants (idéalement des membres de l équipe d évaluation)) Les individus qui font des approvisionnements et des évaluations doivent signer des déclarations de confidentialité et conflits d intérêts Développer un plan d approvisionnement (suivant les besoins) Résultat: L approbation appropriée dans le délai requis est obtenu et les membres de l équipe d évaluation sont déterminés Étape d acheminement du travail: Exigences Objectif: Déterminer les spécifications de l approvisionnement Diriger des consultations avec les parties intéressées pertinents (y compris les départements, organisations, partenaires du secteur et du système, et membres de la communauté pertinents suivant les besoins) Résumer les consultations avec les parties intéressées pertinents Développer les spécifications commerciales Développer les spécifications techniques avec des experts-conseils du domaine pertinent Créer les spécifications finales pour l approvisionnement Obtenir les signatures nécessaires pour les spécifications de l approvisionnement Résultat: Les spécifications de l approvisionnement sont déterminées et les signatures appropriées sont obtenues. Étape d acheminement du travail: Demande de qualifications de fournisseurs Objectif: Créer un document pour faire la demande de qualifications de fournisseurs Page 2

3 Un document pour demande de qualifications de fournisseurs inclue les suivants, sans s y limiter: Spécifier type et spécifications des matériaux ou services qui seront fournis par un fournisseur potentiel avec le niveau de détails nécessaire Indiquer les exigences pour un processus d approvisionnement concurrentiel ouvert Indiquer les prérequis avant d obtenir les documents d approvisionnement (au besoin par exemple, les déclarations de confidentialité et de conflits d intérêts signées) Indiquer que tout fournisseur qui ne participant pas dans le processus de pré-qualification ou qui n apparaît pas sur la liste peuvent être exclus d opportunités Indiquer le prix plafond pour le fournisseur attitré (un seuil important pour l usage d un fournisseur attitré) Indiquer le nombre minimal de fournisseurs nécessaires pour la liste de fournisseurs attitrés (si nécessaire) Indiquer les méthodes et les intervalles de temps d après lesquels les fournisseurs peuvent être placés sur la liste Dans les conditions de la demande de qualifications de fournisseurs, il faut inclure une phrase qui indique que l organisme renonce à l obligation de demander tout fournisseur de fournir biens, services, ou construction basé sur les résultats de la pré-qualification Indiquer le processus de sélection à la deuxième étape après avoir établis la liste de fournisseurs attitrés: - Par exemple, l usage d une étape d invitation ou de demande de service qui doit être suivi afin d obtenir biens, services, ou construction - Une fois que la liste de fournisseurs attitrés est établie, il y a un nombre minimal de fournisseurs qui seront inclus dans des processus d approvisionnement concurrentiel restreint à l avenir (ceci est basé sur la valeur de l approvisionnement Indiquer la méthodologie d évaluation: - Les standards techniques et obligatoires - La résolution d une égalité de points - Les critères cotés par points/exigences, pointage/évaluation processus, toute notation obligatoire minimum, et pondération pour chaque critère - Le rôle et la notation d évaluation supplémentaire (par exemple évaluation technique d un produit, visite au site, présentation de fournisseurs, vérification de références, etc.) - Le prix/coût - La liste restreinte Indiquer le processus, la date limite pour soumettre des questions et les rôles et responsabilités pendant la période de silence Indiquer le processus pour ouvrir la période de soumissions Indiquer la durée de temps pour répondre (pour un fournisseur attitré avec un prix plafond ayant une valeur de plus de $, il faut un minimum de 30 jours) Obtenir l approbation pour le document de demande de qualifications de fournisseurs (selon le tableau de pouvoirs d approbation de votre conseil scolaire) Indiquer la date limite pour les réponses (ce doit être une journée de travail normale (lundi à vendredi) et non pas un jour de congé) Indiquer les règles pour la soumission et l information sur la réception de la soumission Indiquer le nom, les coordonnés et l endroit où se trouve la personne à contacter (par exemple le directeur d approvisionnement ou l administrateur) (inclure une phrase qui indique que les fournisseurs qui contournent cette personne à contacter peuvent être disqualifiés) Indiquer les conditions, y compris les clauses de révocation et de résiliation, ainsi que les prolongements possibles Page 3

4 Inclure une copie initiale du contrat et accord ou énoncé de travail qui sera signé lorsqu un approvisionnement est attribué Indiquer le processus et l occasion pour les fournisseurs à demander une séance d information sur l évaluation de leur soumission (notification aux fournisseurs de leur droit à une telle séance une fois que le processus concurrentiel soit terminé). Indiquer le processus pour une dispute au sujet d une soumission Indiquer que toute information privée fourni à l organisme peut être révélée par l organisme là où nécessaire selon la Loi sur l accès à l information et la protection de la vie privée et la Loi sur la protection des renseignements personnels sur la santé suivant une ordonnance de la cour ou d un tribunal et là où tenu par la loi Inclure une phrase qui indique que tout approvisionnement résultant d un fournisseur attitré est subordonnée aux accords commerciaux de l Ontario (biens, services et construction >= $) Demander au service juridique de passer en revue le document Obtenir l approbation pour le document de demande de qualifications de fournisseurs (selon le tableau de pouvoirs d approbation de votre conseil scolaire) Afficher le document de demande de qualifications de fournisseurs à un service électronique d appels d offres Résultat: La demande de qualifications de fournisseurs est complétée et affichée Étape d acheminement du travail: Période de silence et processus de réception de soumission Objectif: Diriger une période de silence et un processus d ouverture de soumissions qui sont justes La gestion de la communication et de l information pendant la période de silence inclue ce qui suit : Suivre le processus indiqué dans le document de demande de qualifications de fournisseurs Toute communication passe par la personne indiquée dans le document concurrentiel (par exemple, l administrateur de soumissions ou le directeur d approvisionnement) Assurer que l équipe d approvisionnement qui s occupe de la demande de qualifications de fournisseurs ne communique pas avec les fournisseurs ou ceux qui ont fait des soumissions, et qu ils ne leur donne pas d information pendant la période de silence Assurer que les employés et les autres membres du conseil scolaire ne communiquent pas avec les fournisseurs et qu ils ne leur donne pas d information pendant la période de silence Gérer les changements aux documents concurrentiels : - Modifications de la même façon que le document concurrentiel (par exemple, par courriel ou ramassage) - Clarifications par addenda, questions-réponses de la même façon que le document concurrentiel - Toute modification ou clarification fait par addenda doivent être émis dans un délai raisonnable avant la date de clôture Réception de soumissions (fait par l administrateur de soumissions) Suivre le processus indiqué dans le document de demande de qualifications de fournisseurs Page 4

5 Estampiller chaque soumission quand elle arrive (date, heure, locale, nom de la compagnie, coordonnés) Assurer qu il y ait au moins un témoin Ouvrir les soumissions après la clôture du processus concurrentiel Ne pas ouvrir les soumissions reçues après la clôture du processus (Elles doivent être retournées sans être ouvertes) Résultat: Accès aux modifications et clarifications au document de demande de qualifications de fournisseurs. Assurer que chaque fournisseur a accès à la même information. Les soumissions éligibles sont ouvertes et consignées Étape d acheminement du travail : Accord principal Objectif : Obtenir un accord principal signé par tous les fournisseurs pré-qualifiés avant que la provision de biens, services, ou construction puisse commencer Établir l accord principal qui sera signé par chaque fournisseur pré-qualifié Les accords principaux doivent être finalisée en utilisant l accord principal qui a été publié ave le document concurrentiel Le contrat doit spécifier les mêmes conditions indiquées dans la demande de qualifications de fournisseurs (par exemple, les dates du début et de la fin de l accord et les options pour prolongement, ainsi que les clauses de révocation et de résiliation) Obtenir la signature du fournisseur sur l accord principal avant que tout processus concurrentiel restreint ou demande pour service puissent être publiés L accord principal et les contrats ou l énoncé de travail doivent être mis en place avant que la provision de biens ou services ou la construction puisse commencer Obtenir les signatures nécessaires selon le tableau de pouvoirs d approbation de votre conseil scolaire Résultat : Le contrat ou l accord est signé Étape d acheminement du travail: Évaluation Objectif: Évaluer les soumissions et déterminer les fournisseurs qui seront inclus dans la liste de fournisseurs attitrés ou la liste de fournisseurs pré-qualifiés. Un processus d évaluation des documents de demande de qualifications de fournisseurs doit inclure les éléments suivants, sans s y limiter : Suivre le processus d évaluation indiqué dans le document concurrentiel Effectuer une analyse de conformité (réussite/échec) des exigences obligatoires Rejeter les soumissions qui échouent l analyse de conformité ou qui n obtiennent pas la note minimale exigée Page 5

6 Chaque membre de l équipe d évaluation évalue les exigences cotées en utilisant le système de notation et la matrice d évaluation (Il se peut qu il y ait une note minimale exigée) Le chef de l équipe d évaluation note le prix/coût (s il y a une équipe d évaluation, ne pas mentionner le prix/coût avant que toutes les exigences cotées soient évaluées. Ceci assure que l évaluation n est pas biaisée) Consolider ou trouver la moyenne de toutes les notes pour déterminer la note d ensemble (ceci doit être fait quand une évaluation supplémentaire n est PAS nécessaire (par exemple, une évaluation technique du produit, visite du site, présentations de fournisseurs, vérifications de références, etc.) Si une évaluation supplémentaire n est PAS nécessaire (par exemple, une évaluation technique du produit, visite du site, présentations de fournisseurs, vérifications de références, etc.) Quand une évaluation supplémentaire EST nécessaire (par exemple, une évaluation technique du produit, visite du site, présentations de fournisseurs, vérifications de références, etc.) - Créer une liste restreinte en utilisant le processus indiqué dans le document concurrentiel - Choisir des membres pour l équipe d évaluation pour mener des évaluations techniques ou cliniques du produit (si nécessaire) - Déterminer les critères pour l évaluation supplémentaire - Compléter l évaluation supplémentaire - Finaliser de nouveau la note d ensemble pour la liste restreinte, tout en incorporant la note de l évaluation supplémentaire Se prévaloir de la méthode identifiée dans le document concurrentiel en cas d égalité Choisir la soumission avec le plus haut classement qui se conforme à toutes les exigences obligatoires et qui a reçu une haute note sur les exigences cotées Envoyer une lettre d attribution du contrat à la soumission avec le plus haut classement Les records des notes d évaluation doivent être auditables Tout ce qui est dit ou documenté doit être juste, factuel, complètement défendable et peut être soumis à l examen du public Les évaluations ne doivent pas discriminer ou accorder un traitement préférentiel Résultat: Les fournisseurs qui se conforment aux exigences obligatoires et tout critère cotés par points sont inclus dans la liste de fournisseurs attitrés ou la liste de fournisseurs pré-qualifiés Étape d acheminement du travail : Notification d attribution Objectif: Annoncer à tous les participants qu une liste de fournisseurs attitrés a été sélectionnée Un processus d annoncer l attribution inclue ce qui suit, sans s y limité : Inclure les éléments suivants dans la lettre de notification d attribution : - Le(s) nom(s) de(s) fournisseur(s) à qui le contrat a été attribué - Les dates du début et de la fin de l accord et les options pour prolongement - Offrir une option pour une séance d information sur l évaluation de leur soumission aux fournisseurs qui n ont pas été retenus Afficher la lettre d attribution en utilisant le même système où le document concurrentiel a été affiché Page 6

7 Informer aux fournisseurs à l écrit si une soumission a été rejetée pendant le processus d évaluation (Offrir une option pour une séance d information sur l évaluation de leur soumission à chaque fournisseur qui n a pas été retenu) Compléter le sommaire exécutif (si nécessaire) Documenter les leçons tirées de cette expérience Résultat: Affichage de la liste de fournisseurs attitrés d une façon public, documents de sommation complétés Étape d acheminement du travail: Séances d information sur l évaluation des soumissions des fournisseurs Objectif: Assurer que tous les fournisseurs qui demandent une séance d information sur l évaluation de leur soumission sont accommodés En planifiant les séances d information, la liste donne les éléments obligatoires : Permettre aux fournisseurs un délai maximal de 60 jours après avoir attribué le contrat pour faire une demande pour une séance d information sur l évaluation de leur soumission Mener une séance pour chaque fournisseur Confirmer à l écrit la date et l heure de la séance Assurer que les mêmes participants assistent à chaque séance d information (y compris l administrateur des soumissions ou le directeur d approvisionnement et au moins deux autres participants (idéalement de l équipe d évaluation)) Préserver toute documentation de la séance d information Quand la séance a lieu: - Fournir un survol du processus d évaluation qui se trouve dans le document concurrentiel - Discuter les points forts et faibles du fournisseur par rapport aux critères de l évaluation (ne pas donner des détails quant aux autres fournisseurs) - Donner des suggestions pour l amélioration de leurs soumissions à l avenir - Accepter la rétroaction du fournisseur quant aux pratiques et processus d approvisionnement - Répondre aux préoccupations particulières et aux questions du fournisseur au sujet de leur soumission À la fin d une séance d information, discuter avec la haute direction ou au service juridique de tous les risques et préoccupations (au besoin) Résultat: La réussite des séances d information sur l évaluation des soumissions justes et équitables avec les fournisseurs qui l ont demandée Page 7

8 Étape d acheminement du travail: Préservation de documents Objectif: Préserver toute documentation concernant l approvisionnement Tous les documents, informations et communications au sujet de tout approvisionnements doivent être préservés et accessibles pour au moins sept ans (incluant sans s y limiter à): L analyse de rentabilité de l approvisionnement Le document de demande de qualifications de fournisseurs Les soumissions des fournisseurs de demandes de qualifications des fournisseurs Les preuves d approbations des demandes de qualifications des fournisseurs Les addenda (Modifications/Clarifications et questions-réponses) Les records d évaluation (y compris la matrice d évaluation individuelle, la notation et notes et la matrice de sommaire, l analyse de la notation et les notes) La notification d attribution (lettres et affichage) Tout accord signé (l original signé et tout changement) Tout document quant aux séances d information sur l évaluation des soumissions des fournisseurs Résultat : Tous les documents, informations et communications au sujet de tout approvisionnements sont préservés et accessibles pour au moins sept ans Page 8

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 1. AFFICHAGE DE POSTES 1.1 Tout nouveau poste permanent doit être approuvé

Plus en détail

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED Projet : Services de déménagement d'articles ménagers Étape du rapport : Rapport final - Services de déménagement d'articles ménagers Date de soumission

Plus en détail

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1 Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne Opinion du Tribunal canadien des droits de la personne sur le rapport de vérification J ai

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Secteur de l intégrité opérationnelle Services de soutien à la gestion de projet (SSGP) Programme de réhabilitation de l édifice de l Est RAPPORT FINAL

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»),

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Exemple : Consultant Contrat et stipulations

Exemple : Consultant Contrat et stipulations Exemple : Consultant Contrat et stipulations Note : Le présent document est fourni à des fins informatives seulement. Les associations professionnelles de la santé qui souhaitent utiliser cette ressource

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Système de véhicules de soutien moyen Achat de véhicules commerciaux militarisés (MilCOTS) Rapport

Plus en détail

Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant. Procédure administrative : Numéro : PA 6.010.2. Catégorie : Ressources humaines Pages : 14

Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant. Procédure administrative : Numéro : PA 6.010.2. Catégorie : Ressources humaines Pages : 14 Procédure administrative : Évaluation du rendement du nouveau personnel enseignant Numéro : PA 6.010.2 Catégorie : Ressources humaines Pages : 14 Approuvée : le 24 octobre 2008 Modifiée : Conformément

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets

Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets Biens immobiliers 1 (BI-1) - Services de gestion immobilière et de réalisation de projets Rapport final du surveillant de l'équité Le 10 juin 2014 Soumis au : Directrice, Surveillance de l'équité et gestion

Plus en détail

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP)

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) Le 2 avril 2014 APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) L objet de cet Appel de présélection est d établir une liste de courtiers d assurance qui sont en mesure de fournir des offres de service et des propositions

Plus en détail

Je vais maintenant céder la parole à Josée Pilote, Analyste principale au Bureau du surintendant des faillites.

Je vais maintenant céder la parole à Josée Pilote, Analyste principale au Bureau du surintendant des faillites. 1 Je vais maintenant céder la parole à Josée Pilote, Analyste principale au Bureau du surintendant des faillites. 2 L établissement d offres à commandes permet de transférer les dossiers d insolvabilité

Plus en détail

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye Travaux publics et Services Gouvernementaux Canada Bureau de l Agent principal de gestion des risques Projet de modernisation de paye Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet Approvisionnement

Plus en détail

Examen des marchés publics

Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Canadian International Trade Tribunal TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Examen des marchés

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Guide de lancement QT Plus! Révision : juin 2013

Guide de lancement QT Plus! Révision : juin 2013 Guide de lancement QT Plus! Révision : juin 2013 Généralités Ce guide contient des informations et instructions conçues pour vous aider à planifier la mise en place du produit QT Plus de Services de radiodiffusion

Plus en détail

Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION RC Magasin central 1/5 CENTRE HOSPITALIER DE BLIGNY 91640 BRIIS sous Forge 01 69 26 30 41 Consultation pour achats de travaux REGLEMENT DE LA CONSULTATION Le présent marché est soumis au régime de l ordonnance

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

Page 1 de 1 LIGNE DE CONDUITE

Page 1 de 1 LIGNE DE CONDUITE Page 1 de 1 PRÉAMBULE Le Conseil scolaire public du Nord-Est de l Ontario (CSPNE) vise à ce que l'ensemble de ses écoles et de ses services se procure des biens et des services de haute qualité et à des

Plus en détail

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004)

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à destination des fournisseurs QSL (Contrat

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

SIVT. Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures

SIVT. Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures SIVT Présenté par Véronique Parenteau, CPA, CMA Chef d équipe Sollicitation des marchés et conformité Division

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

Comité d accréditation de l ACCG

Comité d accréditation de l ACCG Comité d accréditation de l ACCG Protocole de renouvellement d accréditation Mis à jour février 014 TABLE DES MATIÈRES Page Introduction Durée de l accréditation Voies possibles pour le renouvellement

Plus en détail

COLLOQUE EN APPROVISIONNEMENT 2014

COLLOQUE EN APPROVISIONNEMENT 2014 COLLOQUE EN APPROVISIONNEMENT 2014 Secrétariat du Conseil du trésor Sous-secrétariat aux marchés publics Direction de la formation sur les marchés publics Direction de la formation sur les marchés publics

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE

CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL DEMANDE DE PROPOSITION RFP-CSAP-201302F SERVICES DE VÉRIFICATION ANNUELLE Les soumissions devront être reçues au plus tard le jeudi 11 avril 2013 à 16h à l attention

Plus en détail

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction :

28 FÉVRIER 2014. Voici les dates importantes se rapportant à l examen du classement du métier de mécanicien-monteur de construction : 28 FÉVRIER 2014 INVITATION À PRÉSENTER DES DOSSIERS-COMMENTAIRES EXAMEN DU CLASSEMENT DU MÉTIER: MÉCANICIEN-MONTEUR OU MÉCANICIENNE-MONTEUSE DE CONSTRUCTION Conformément l al. 1, par. (6), art. 2 du Règlement

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Rapport sommaire de l audit pour les sociétés de transport de cyanure Pour le Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Juin 2012 Le Code

Plus en détail

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Cofinancé par le PNUD/FEM n 00083689 Termes de référence Recrutement d un consultant national Assistance pour l actualisation

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM

Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM LETTRE DE CONSULTATION n 2014/04 Date limite de réception des offres

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

Protection des données personnelles de candidat Alstom

Protection des données personnelles de candidat Alstom Protection des données personnelles de candidat Alstom Contents Section 1 L engagement d Alstom envers la protection des données personnelles... 1 Section 2 Definitions:... 1 Section 3 Données personnelles...

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Projet de gestion II du projet du tunnel Est. Services de surveillance de l équité

Projet de gestion II du projet du tunnel Est. Services de surveillance de l équité Projet de gestion II du projet du tunnel Est Services de surveillance de l équité Rapport final du surveillant de l équité Date de soumission : le 27 juin 2014 Soumis à: Directeur général Secteur de l'intégrité

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Rôle, accès et formation des utilisateurs de HSPnet

Rôle, accès et formation des utilisateurs de HSPnet Rôle, accès et formation des utilisateurs de HSPnet Les permissions des utilisateurs dans HSPnet sont déterminées par trois paramètres : Niveau d'accès Détermine la capacité à ajouter ou modifier la configuration

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL Le plan d accessibilité pluriannuel d Assurance LAWPRO MD1 décrit les politiques et mesures qu Assurance LAWPRO mettra en œuvre pour offrir des services inclusifs et accessibles

Plus en détail

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web @ ma portée Guide du système de gestion des congés FAST Voici le système de gestion des congés FAST! Lancement du nouveau système de gestion des congés Le Service des ressources humaines tient à offrir

Plus en détail

Partie 1. Principes. Karmela Krleža-Jerić, An-Wen Chan, Kay Dickersin, Ida Sim, Jeremy Grimshaw, Christian Gluud, for the Ottawa GroupT 1

Partie 1. Principes. Karmela Krleža-Jerić, An-Wen Chan, Kay Dickersin, Ida Sim, Jeremy Grimshaw, Christian Gluud, for the Ottawa GroupT 1 Déclaration d Ottawa sur l enregistrement des essais d interventions de santé: Proposition pour l enregistrement international d informations relatives au protocole et de résultats des essais réalisés

Plus en détail

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/grantees/grantees_r7.html

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

Directives pour les fournisseurs concernant:

Directives pour les fournisseurs concernant: Directives pour les fournisseurs concernant: La demande d une modification de compte Table des Matières 3 INTRODUCTION 4 12 19 DEMANDE D UNE MODIFICATION DE COMPTE - IDENTITÉ DEMANDE D UNE MODIFICATION

Plus en détail

Rapports du Corps commun d inspection

Rapports du Corps commun d inspection COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.5 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/6 31 octobre 2014 Rapports du Corps commun d inspection

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

C-2014-08 PRESTATION DE FORMATION À LA GESTION DE CONFLITS UTILISANT LES TECHNIQUES DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE (CNV)

C-2014-08 PRESTATION DE FORMATION À LA GESTION DE CONFLITS UTILISANT LES TECHNIQUES DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE (CNV) C-2014-08 PRESTATION DE FORMATION À LA GESTION DE CONFLITS UTILISANT LES TECHNIQUES DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE (CNV) Pôle Publics Date limite de remise des plis : 27 octobre 2014 à 17h00 Version

Plus en détail

Agences de placement temporaire

Agences de placement temporaire Agences de placement temporaire Heures de travail et heures supplémentaires Remarque : Le présent document ne vous est fourni qu à titre indicatif. Il ne constitue pas un avis juridique. Pour obtenir des

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

OFFICE DU TOURISME D EPINAL

OFFICE DU TOURISME D EPINAL OFFICE DU TOURISME D EPINAL Contrat d étude et de conseil pour la remise en concurrence des contrats d assurances de l Office du Tourisme d Epinal MARCHE PUBLIC DE SERVICES Marché à Procédure adaptée en

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines

Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines Mai 2014 Lynn Carpentier Joanisse (par intérim) Conseillère en gestion des ressources humaines Service des ressources humaines Line Lespérance Technicienne responsable de la paie et avantages sociaux Service

Plus en détail

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons

Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons Bonjour en bienvenue au séminaire en ligne sur l outil Demande de Wagons 1 Aujourd hui, j aimerais vous donner un aperçu de certains changements intéressants que nous avons décidé d apporter à notre façon

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Analyse du marché de fourniture en gros de services Internet (haut débit et très haut débit) en Tunisie

Analyse du marché de fourniture en gros de services Internet (haut débit et très haut débit) en Tunisie REPUBLIQUE TUNISIENNE INSTANCE NATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS DE TUNISIE CONSULTATION N 15/2013 Analyse du marché de fourniture en gros de services Internet (haut débit et très haut débit) en Tunisie

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Entreprise Étudiante en classe 2014-2015

Entreprise Étudiante en classe 2014-2015 En classe (dirigé par un enseignant) Classe 1 Classe 2 Ressources et Documents Préalablement au programme (une semaine avant le début du programme) La responsable d Entreprise Étudiante de JE visitera

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 E-TRANSACTIONS GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 1 Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social

Plus en détail

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres.

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres. POLITIQUE : APPROVISIONNEMENT CODE: DG-16 Origine : Autorité : Direction générale Résolution 97-05-28-5.2-C4 Référence(s) : Politiques de la Commission : Signatures autorisées pour les déboursés des budgets

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 Hunter Douglas Canada LP Politique des ressources Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 1 POLITIQUE 1.01 Hunter Douglas Canada LP («l entreprise») établira, mettra en œuvre et maintiendra un plan d accessibilité

Plus en détail

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME

RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME RÈGLEMENT DE GESTION FINANCIÈRE POUR LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL DE SAINT-JÉRÔME (Règlement numéro 8) Remplaçant l ancien règlement numéro 8 et abrogeant le Règlement numéro 6 -

Plus en détail

REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015»

REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015» REGLEMENT DU TOURNOI «PLAY-OFFS 2015» Article 1 : Objet et organisation Ce tournoi est organisé par la SA CIRCUS BELGIUM dont le siège social est établi à 4100 Boncelles, Route du Condroz, 13d (ci-après

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION POLITIQUE DE DÉNONCIATION APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 11 DÉCEMBRE 2013 APPROUVÉE PAR LE COMITÉ D AUDIT LE 25 MARS 2014 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES Méthode de sélection: les dispositions qui suivent s appliquent lorsqu elles ne sont pas contraires à celles préconisées dans les

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS GUIDE DE L UTILISATEUR (SIGNATURE ÉLECTRONIQUE DE L ENTENTE) AOÛT 2015 TABLE DES MATIÈRES Choses importantes à retenir... 3 A. DÉLAI D INACTIVITÉ... 3

Plus en détail

Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario

Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario Recherche et conformité Promoteurs de régimes de retraite : Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario Les règles qui régissent le partage des avoirs de retraite

Plus en détail

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement Agence de la consommation en matière financière du Canada Financial Consumer Agency of Canada Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10 POLITIQUE 107 Page 1 de 10 Objet : Achat En vigueur : Septembre 1987 Révision : Juin 1994; le 1 er juillet 2001; juillet 2002 1.0 OBJET 1.1 La présente politique remplace les politiques suivantes : 104

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

Aménagement du Parc Saint Romain Page 1 / 8. Commune de Saint Aubin Epinay. 375, Route de Lyons 76160 Saint Aubin Epinay. Tél : 02.35.08.45.23 R.C.

Aménagement du Parc Saint Romain Page 1 / 8. Commune de Saint Aubin Epinay. 375, Route de Lyons 76160 Saint Aubin Epinay. Tél : 02.35.08.45.23 R.C. Aménagement du Parc Saint Romain Page 1 / 8 Commune de Saint Aubin Epinay 375, Route de Lyons 76160 Saint Aubin Epinay Tél : 02.35.08.45.23 Règlement de Consultation Aménagement du Parc Saint Romain PROCEDURE

Plus en détail

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral

PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral PROCESSUS D EMBAUCHE ET D ENTREVUE des membres du corps professoral LES ÉTAPES 1. ANNONCE D UN POSTE DE MEMBRE DU CORPS PROFESSORAL 2. CANDIDATURES 3. COMITÉ DE SÉLECTION DE L UNITÉ 4. LISTE RESTREINTE

Plus en détail