ANNEXE V : CIRCUIT D AUDIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE V : CIRCUIT D AUDIT"

Transcription

1 PROGRAMME D'INITIATIVE COMMUNAUTAIRE INTERREG IIIC ZONE SUD Projet INTERREG IIIC «PolyMETREX plus II» 2S0110 R ANNEXE V : CIRCUIT D AUDIT Le présent document fournit les informations pertinentes concernant les personnes habilitées à effectuer le «contrôle de premier niveau» dans le cas du Chef de File, aussi bien que des partenaires du projet. Le «contrôle de premier niveau» (article 4/438) 1 est l'audit réalisé par l'auditeur indépendant consistant à vérifier l'éligibilité des dépenses de l'opération, la délivrance effective des produits et services et le respect des dispositions nationales et communautaires. Suite au contrôle de premier niveau, l'auditeur signe la «Confirmation d'un auditeur indépendant membre d organisme/service (public ou privé) compétent». Auditeur indépendant de l ensemble de l opération L'organisme compétent choisi par le Chef de File, le Gouvernement de la Catalogne, pour la réalisation de l'audit de l'ensemble de l'opération et la certification de la dépense est la Direcció General de Programació Econòmica del Departament d Economia i Finances de la Generalitat de Catalunya (voir lettre annexée a ce document). Cet auditeur autorisé est une unité organisationnelle indépendante des activités et de la gestion financière du projet, qualifiée pour réaliser des audits de documents comptables et bien expérimentée dans l application des règles du FEDER, notamment les règles relatives aux dépenses éligibles (Règlement (CE) nº 1685/2000 de la Commission, modifié par le Règlement (CE) nº 448/2004 de la Commission). 1 Le cadre réglementaire des systèmes de gestion et de contrôle des États membres est fixé dans le Règlement de la Commission (CE) nº 438/2001, modifié par le Règlement (CE) nº 2355/2002 de la Commission, et dans le Règlement du Conseil (CE) nº 1260/1999. PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 1

2 Auditeurs indépendants des partenaires Les auditeurs indépendants autorisés au niveau des partenaires sont aussi des unités organisationnelles indépendantes des activités et de la gestion financière du projet, qualifiées pour réaliser des audits de documents comptables et bien expérimentées dans l application des règles du FEDER. Pour les partenaires du projet appartenant à l Italie, la Grèce, la Pologne ou à Malte les auditeurs indépendants sont déterminés auparavant par les correspondantes réglementations nationales. Les auditeurs indépendants de chaque partenaire du projet sont nommés dans la liste ci-dessous: Pour le Gouvernement de la Catalogne en qualité de Chef de File : Generalitat de Catalunya Departament d Economia i Finances Direcció General de Programació Econòmica Adresse: Gran Via de les Corts Catalanes, Barcelona (Espagne) Personne à Contacter: M. Antònia Monés i Farré Teléphone: Fax: Àrea de Programació Pour la Députation Provincial du Saragosse en qualité de partenaire nº 2, Diputación Provincial de Zaragoza Secretaría General Adresse: Palacio Provincial Plaza de España, Zaragoza (Espagne) Personne à Contacter: Secretaria General de la Diputación Provincial Teléphone: Fax: PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 2

3 Pour la Gouvernement Régional de l'andalousie en qualité de partenaire nº 3, Junta de Andalucía Consejería de Economía y Hacienda Adresse: C/ Juan Antonio Vizarrón. Edificio Torretriana. Isla de la Cartuja Sevilla (Espagne) Personnes à Contacter: D. Manuel Gómez Martínez Interventor General Teléphone: Fax: Pour la Région de Veneto en qualité de partenaire nº 4 et Région Emilia- Romagna en qualité de partenaire nº 5, L Italie à choisi de centraliser le «contrôle de premier niveau» pour tout le programme INTERREG IIIC, à fin de garantir le respect de la Reg (EC) No. 438/2001. Par conséquent, les Certificateurs du Ministère des Infrastructures et des Transports sont responsables du «contrôle de premier niveau» et exercent ce contrôle sur tous les partenaires italiens au programme INTERREG IIIC. Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti Dipartimento per il coordinamento dello sviluppo del territorio Adresse: Via Nomentana 2 I Roma Personnes à Contacter: Gabriella Irace Teléphone: Fax: Pour le Service Municipal d'urbanisme, d'habitation et de Circulation de Rotterdam en qualité de partenaire nº 6, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 3

4 Pour l Organisme pour la Planification et la Protection Environnementale d'athènes en qualité de partenaire nº 7 et l Organisme pour la Planification et la Protection Environnementale Thessalonique en qualité de partenaire nº 8, Le Ministère d Économie et des Finances est l autorité nationale compétente pour certifier toutes les dépenses des Chef de files et des partenaires grecs dans les opérations du programme INTERREG IIIC avant qu ils présentent son rapport financier correspondant bien au STC bien au Chef de file concernés. Les coordonnés de l auditeur indépendant pour les partenaires grecs sont: Ministère d Économie et des Finances Autorité de Paiement Unique pour les Fonds Structurels Unité d Audit et Contrôle Adresse: Petraki st Athènes (Grèce) Personnes à Contacter: Teléphone: Fax: Pour METREX - Le Réseau des Régions et des Aires Métropolitaines en qualité de partenaire nº 9, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour la Greater London Authority en qualité de partenaire nº 10, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour le Glasgow and the Clyde Valley Structure Plan Joint Committee en qualité de partenaire nº 11, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour la Verband Region Stuttgart en qualité de partenaire nº 12, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 4

5 Pour la Ville de Dresde, Département de Planification Urbaine en qualité de partenaire nº 13, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour la Ville de Stockholm/Administration de Planification Urbaine en qualité de partenaire nº 14, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour la Ville de Helsinki en qualité de partenaire nº 15, (voir coordonnés de l auditeur indépendant dans les pages finales annexées à ce document). Pour la Malta Environment and Planning Agency en qualité de partenaire nº 16, La Division de Planification et Coordination des Priorités (Planning and Priorities Co-ordination Division) dans le Bureau du Premier Ministre est le coordinateur national pour la participation de Malte à l Initiative Communautaire Interreg III et, de même, l organisme responsable de la certification des dépenses pour les partenaires de Malte («contrôle de premier niveau»). Ainsi, les partenaires maltais doivent présenter son rapport financier à la Division de Planification et Coordination des Priorités avant de l envoyer bien au Chef de File ou au Secrétariat Technique Conjoint. Les coordonnés de l auditeur indépendant pour les partenaires maltais sont: Planning and Priorities Co-ordination Division Office of the Prime Minister Adresse: Auberge de Castille, St.Paul s street, CMR02, Valletta (Malte) Personnes à Contacter: --- Teléphone: Fax: Site web : PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 5

6 Pour la La Municipalité de Szczecin en qualité de partenaire nº 17 et l Institut pour le Développement Urbain de Krakovie en qualité de partenaire nº 18, À la Pologne, le «contrôle de premier niveau» sera réalisé de façon centralisée. Le BUREAU INTERREG (INTERREG OFFICE) est chargé de conduire l audit des partenaires polonais qui participent à des projets INTERREG III: Interreg Office (Implementing Authority for Phare CBC Programmes) Adresse: ul. Wspólna 2/4, IV piętro, Warszawa (Pologne). Personnes à Contacter: Ms Sylwia Tyszko Teléphone: Fax: Site web : Pour la La Municipalité de Sofia en qualité de partenaire nº 19, Les directives d audit d Interreg IIIC ne s appliquent pas à la Municipalité de Sofia, pourvu qu elle participe au projet avec ses propres fonds uniquement (sans financement FEDER). Rôle et tâches de l'auditeur indépendant 2 L'auditeur certifie la dépense en contrôlant la validité et la conformité des factures. L'auditeur déclare la bonne utilisation des fonds en délivrant la «Confirmation d'un auditeur indépendant membre d organisme/service (public ou privé) compétent». Cette confirmation confirme aussi le versement du cofinancement national proportionnel. La signature originale de l'auditeur doit figurer sur la confirmation présentée au Secrétariat Technique Conjoint (STC). Le chef de file est responsable de la tenue des comptes de l'opération. La tâche de l'auditeur est de confirmer l'information contenue dans ces comptes en utilisant à cet 2 Voir aussi les DIRECTIVES D AUDIT, «Guide de l AUDITEUR», lesquelles peuvent être télechargées du site web officiel du programme INTERREG IIIC PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 6

7 effet des contrôles permettant l'obtention de moyens de preuve suffisants pour émettre un avis fondé concernant : 1. L'existence d'une système financier sain/d'une gestion financière saine et d'un mécanisme de contrôle interne permettant de vérifier l'information enregistrée dans les comptes et la qualité des documents justificatifs (système de comptabilité de l'opération adéquat). 2. La conformité aux dispositions applicables dans le pays partenaire du projet (États membres de l'ue et Norvège), notamment aux dispositions relatives aux marchés publics et au contrôle financier des organisations partenaires. Les partenaires du projet doivent tenir compte des dispositions relatives aux marchés publics dans la passation de leurs contrats de fournitures et de services externes. La conformité des partenaires du projet à ces dispositions doit être vérifiée par l'auditeur. 3. La conformité aux règles particulières régissant le Programme INTERREG IIIC et le FEDER, et notamment aux règles indiquées dans le Contrat de Subvention. 4. La solution apportée par le projet aux problèmes ayant pu se présenter au cours d'un contrôle financier antérieur de la Commission, de la Cour des Comptes Européenne ou d'une Autorité de Gestion, soit par l'obtention des documents adéquats, soit par l'exclusion de la dépense des comptes. Le rapport doit donner des informations explicites sur ce point. Modèle d information choisi dans le projet 3 Le Chef de File (CF) présentera les rapports d'avancement de l'opération, qui se composent du rapport d'activité et du rapport financier audité accompagné du certificat des dépenses signé, au Secrétariat Technique Conjoint. La manière dont le certificat des dépenses et les certificats d'audit seront présentés au chef de file sera la suivante. Les partenaires du projet tiendront les comptes des dépenses effectuées et envoieront tous les six mois au Chef de File le rapport financier audité accompagné du certificat des dépenses. Le Chef de file présentera tous les six mois au Secrétariat Technique Conjoint les rapports d'avancement et les certificats d'audit établis par un auditeur indépendant. 3 Voir aussi les DIRECTIVES D AUDIT, «Guide de l AUDITEUR», lesquelles peuvent être télechargées du site web officiel du programme INTERREG IIIC PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 7

8 L'Autorité de Paiement effectuera les versements au Chef de File et le Chef de file procèdera à son tour aux versements aux partenaires. Modèle d'information AG/STC Chef de file Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Partenaire du réseau Rapport interne des auditeurs 4 En signant la «Confirmation d'un auditeur indépendant membre d organisme/service (public ou privé) compétent», l'auditeur confirme tous les éléments qu'il lui a été demandé de vérifier et déclare l'usage régulier des fonds. Cette confirmation doit se baser sur des contrôles adéquats, ainsi que sur un rapport d'audit interne. Le rapport d'audit interne de l'auditeur est utile aux auditeurs aussi bien qu'aux chefs de file et il fait aussi partie des documents du projet/de la piste d'audit. Ce rapport est à seul usage interne et ne doit pas être envoyé au Secrétariat Technique Conjoint. Le rapport d'audit interne doit contenir au minimum les éléments suivants : 1. Une brève description de la méthode utilisée pour les contrôles (taille de l'échantillon de documents vérifiés, nature des documents vérifiés, dispositions nationales et communautaires contrôlées). 2. La mention du montant des dépenses contrôlées et de la période considérée. Il doit être fait mention de la nature précise des vérifications effectuées. 3. La mention que les dépenses engagées ont non seulement été contrôlées, mais ont aussi été payées dans la période courante du rapport. 4 Voir aussi les DIRECTIVES D AUDIT, «Guide de l AUDITEUR», lesquelles peuvent être télechargées du site web officiel du programme INTERREG IIIC PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 8

9 4. Une description claire de chacune des réserves exprimées le cas échéant concernant l'éligibilité de certaines dépenses et le traitement qui leur a été donné. 5. Une liste de contrôle (on trouvera un exemple de liste de contrôle à l'annexe II). L'auditeur déterminera le niveau de détail et d'exhaustivité des vérifications à effectuer et l'échantillonnage à réaliser en fonction de chaque situation, en se fondant sur son jugement professionnel. Le certificat des comptes est à remettre au chef de file, qui est juridiquement responsable de l'opération à l'égard de l'autorité de Gestion dans la région concernée. PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 9

10 DOCUMENTS ANNEXÉS PROJET COFINANCÉ PAR L UNION EUROPÉENNE 10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Novembre 2008

Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Novembre 2008 Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Novembre 2008 Programme MED Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau - 1 - Table des matières 1. Introduction... 3 2. Cadre du programme

Plus en détail

Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Janvier 2010

Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Janvier 2010 Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau Janvier 2010 Programme MED Notes d Orientation pour le Contrôle de Premier Niveau - 1 - Table des matières 1. Introduction... 3 2. Cadre du programme

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE SUD-OUEST EUROPÉEN ACCORD D OCTROI DE L AIDE FEDER. Entre: Le Gouvernement de Cantabrie

PROGRAMME OPERATIONNEL DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE SUD-OUEST EUROPÉEN ACCORD D OCTROI DE L AIDE FEDER. Entre: Le Gouvernement de Cantabrie PROGRAMME OPERATIONNEL DE COOPERATION TERRITORIALE ESPACE SUD-OUEST EUROPÉEN ACCORD D OCTROI DE L AIDE FEDER Entre: Le Gouvernement de Cantabrie Et Projet ,

Plus en détail

METREX Le Réseau des Régions et des Aires Métropolitaines d'europe

METREX Le Réseau des Régions et des Aires Métropolitaines d'europe Lieu Holmen Copenhague Note de procédure Les membres sont priés de bien vouloir apporter avec eux leur copie du Procés Verbal de la Réunion de Rotterdam car il contient un certain nombre de sujets qui

Plus en détail

Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique

Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique Certification ISO 9001 : 2008 Rapport d'audit de renouvellement Date(s) de l'audit : 4 & 5 décembre 2012 Bureautique Conseil Midi-Pyrénées - Perret Bureautique A l attention de Madame Fabienne MORALY Suzanne

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

plate-forme mondiale de promotion

plate-forme mondiale de promotion plate-forme mondiale de promotion À propos de The Institute of Internal Auditors (Institut des auditeurs internes) L'institut des auditeurs internes (IIA) est la voix mondiale de la profession de l'audit

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 16/XI/2007 C (2007) 5489 final À NE PAS PUBLIER DÉCISION DE LA COMMISSION du 16/XI/2007 portant adoption du programme opérationnel "Italie-France

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-5 Détermination de la nécessité de recourir à un expert... 6-7 Compétence et objectivité de l'expert...

Plus en détail

VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU

VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU NOM ET NUMERO DU PROJET : - «LibelCourtProjet» Début / Fin de projet : du «DateDebProjet» au «DateFinProjet» Déroulement de la visite sur place

Plus en détail

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL.

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL. DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL Introduction Module 1 Contrôle de la qualité et documentation Module 2 Acceptation de

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse

PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse Avant toute démarche, envoyez au Secrétariat Technique Conjoint (STC) une fiche de présentation succincte de votre projet de coopération transfrontalière,

Plus en détail

DOCUMENT DE MISE EN ŒUVRE

DOCUMENT DE MISE EN ŒUVRE Document de mise en œuvre - PO Med Coopération Territoriale Européenne Programme Med 2007-2013 (CCI 2007 CB 163 PO 045) Fonds Européen de Développement Régional DOCUMENT DE MISE EN ŒUVRE Version Février

Plus en détail

AUDIT A BLANC OU PRE AUDIT (ISO 9001)

AUDIT A BLANC OU PRE AUDIT (ISO 9001) OFFRE TECHNIQUE ET FINANCIERE Par le Bureau d Etudes Qualitas Côte d Ivoire SA AUDIT A BLANC OU PRE AUDIT (ISO 9001) Qualitas Côte d Ivoire SA est un cabinet créé en 2005. Nos métiers sont : l Audit, le

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >,

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, <AUTORITE DE GESTION> Version finale : Trame commune [FEDER/FSE] 2014-2020 Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, Entre < l

Plus en détail

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national :

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national : Projet d instruction CGET/DMAT/DHUP visant à préciser les modalités de gestion des opérations d efficacité énergétique dans le logement social cofinancées par le FEDER en fin de période de programmation

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Lignes directrices relatives à la notion de personnes politiquement exposées (PPE)

Lignes directrices relatives à la notion de personnes politiquement exposées (PPE) Janvier 2010 Lignes directrices relatives à la notion de personnes politiquement exposées (PPE) Document de nature explicative (Version actualisée avec mise à jour des dispositions législatives et réglementaires

Plus en détail

Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000

Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000 Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000 traduction française 1 V1.1 du document «itsmf ISO/CEI 20000 Certification Scheme Scoping Guidelines» 1. Introduction Ce document doit être considéré

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ)

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE 50 FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Fiches d opérations standardisées concernées : N BAT-SE-02 et IND-SE-01. Ce document

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Conditions générales de certification dans le cadre d évaluation de système de management/ certification de services

Conditions générales de certification dans le cadre d évaluation de système de management/ certification de services Conditions générales de certification dans le cadre d évaluation de système de management/ certification de services ARTICLE 1 : CADRE CONTRACTUEL Le contrat qui régit les relations entre CERTIBAT et les

Plus en détail

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI]

RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] RAPPORT SUR L'AUDIT PRUDENTIEL DES GROUPES ET CONGLOMERATS D'ASSURANCE [GROUPE OU CONGLOMÉRAT D'ASSURANCE ASSUJETTI] 1 Conditions générales de l'audit Les passages indiqués en italique dans le présent

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995)

Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995) Déclaration d'assurance (budget général) relative à l'exercice 1994 (25-26 octobre 1995) Légende: Première déclaration d'assurance relative aux activités relevant du budget général. Depuis l'entrée en

Plus en détail

Primes énergie 2014. Formulaire 15 - Réalisation d'un audit énergétique Demande de prime

Primes énergie 2014. Formulaire 15 - Réalisation d'un audit énergétique Demande de prime Primes énergie 2014 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété, signé et accompagné des annexes dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale à l'adresse indiquée cicontre

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

!"# $ % % & "!#' $ ( "%& )& * + +, )# -. / & +&, & & + & &

!# $ % % & !#' $ ( %& )& * + +, )# -. / & +&, & & + & & !"#!$ %#"# & 2 '(!"# $ % % & "!#' $ ( "%& )& * + +, )# -. / & +&, & & + & & 0 1 2 +,&, / & & 3 % 2,& % % +4 +& + + 0& &5! %, 06 &!,, % &, && 2&7/& %(% -5%&7. 8(7&&&/&(7%! )( '*+ 9 % (:, % 6 & 2% 7 &7 (

Plus en détail

METIERS DE L INFORMATIQUE

METIERS DE L INFORMATIQUE METIERS DE L INFORMATIQUE ISO 27001 LEAD AUDITOR REF : GOMO019 DUREE : 5 JOURS TARIF : 3 500 HT Public Toute personne amenée à conduire des audits dans le domaine de la sécurité des systèmes d'information.

Plus en détail

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION EUROFINS SCIENTIFIC Société Anonyme Européenne au capital de 1.388.167,60 Siège social : Site de la Géraudière - Rue Pierre Adolphe Bobierre 44300 NANTES RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL

Plus en détail

Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) EGESIF_14-0017

Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) EGESIF_14-0017 EGESIF_14-0017 Note d'orientation sur les options de coûts simplifiés (SCO s) Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) L Europe sociale EGESIF_14-0017 Note d'orientation sur les options

Plus en détail

Commission Nationale de l'informatique et des Libertés

Commission Nationale de l'informatique et des Libertés Délibération nº 2015-165 du 4 juin 2015 portant adoption d'une norme simplifiée concernant les traitements automatisés de données à caractère personnel mis en œuvre par les organismes publics ou privés

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid

Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Commission européenne Direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid Guide pratique des procédures applicables aux devis-programmes (approche projet) Version 4.1 Mars 2013 TABLE DES

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR LE DOSSIER DE CANDIDATURE A UNE BOURSE COFINANCÉE CRÉDIT AGRICOLE S.A. / MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes/maee

Plus en détail

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 Introduction: La Commission européenne a adopté le 23 mai 2001 le

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF212 N de révision : 7.3 Mise à jour : 04/02/2015 Et addendum n 1 du 04/02/2015 Date de mise en application : 04/02/2015 Règles de certification SERVICES DE DEPANNAGE/REMORQUAGE DE

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION Conditions Générales Entre, la Société CERTIF.ME, Société par Actions Simplifiée au capital de 10 000, dont le siège social est fixé à CEBAZAT 63118 13 Rue du Stade, immatriculée

Plus en détail

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011

Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour 2011 Cote du document: EB 2010/101/R.41 Point de l'ordre du jour: 17 b) Date: 9 novembre 2010 Distribution: Publique Original: Anglais F Plan de travail du Bureau de l audit et de la surveillance du FIDA pour

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC. Préparation des Programmes D R A F T

Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC. Préparation des Programmes D R A F T D R A F T Coopération Transfrontalière dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage et de Partenariat ENPI-CBC Préparation des Programmes Guide à la préparation des Programmes ENPI- CBC INDEX

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE (MAPA) Objet du marché

CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE (MAPA) Objet du marché CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE (MAPA) Objet du marché Prestation de traduction simultanée pour la Conférence finale d un projet européen de coopération, ECO SCP Med Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Spécialiste en gestion financière de projet

Spécialiste en gestion financière de projet Termes de référence Spécialiste en gestion financière de projet 1. Contexte du projet Le projet appuie la mise en œuvre du cadre de gouvernance prévue dans la nouvelle constitution marocaine, à travers

Plus en détail

N o t e m é t h o d o l o g i q u e. Art. 60 du règlement n 1083/2006 et art. 13 du règlement n 1828/2006 - voir annexe n 1.

N o t e m é t h o d o l o g i q u e. Art. 60 du règlement n 1083/2006 et art. 13 du règlement n 1828/2006 - voir annexe n 1. Modalités de réalisation du contrôle de service fait des opérations cofinancées au titre des programmes du Fonds social européen, pour la période 2007-2013 N o t e m é t h o d o l o g i q u e Sources règlementaires

Plus en détail

Guide pratique des procédures contractuelles dans le cadre des actions extérieures de l UE SUBVENTIONS

Guide pratique des procédures contractuelles dans le cadre des actions extérieures de l UE SUBVENTIONS Guide pratique des procédures contractuelles dans le cadre des actions extérieures de l UE LES SUBVENTIONS Juin 2013 1 Sommaire 1. Principes fondamentaux / Définitions 2. Comment attribuer une subvention?

Plus en détail

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA)

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) Région Provence Alpes Côte d Azur Région Rhône-Alpes Axe 3 «Développer la résilience des territoires et des populations

Plus en détail

Primes énergie 2010 - Formulaire 15

Primes énergie 2010 - Formulaire 15 du 07/01/2010 Primes énergie 2010 - Formulaire 15 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété et signé dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture à l'adresse indiquée ci-contre

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER 10 décembre 2012 Chère Madame/Cher Monsieur, Chaque pays européen a son propre système national d'enseignement

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

CONNAÎTRE. Programmation 2007-2013. Guide sur l éligibilité des dépenses cofinancées par les fonds structurels européens (FEDER, FSE) en France

CONNAÎTRE. Programmation 2007-2013. Guide sur l éligibilité des dépenses cofinancées par les fonds structurels européens (FEDER, FSE) en France avec urop Act Guide sur l éligibilité des dépenses cofinancées par les fonds structurels européens (FEDER, FSE) en France Programmation 2007-2013 CONNAÎTRE les programmes européens Guide Edition Mars 2011

Plus en détail

Conditions générales de certification AFNOR Certification

Conditions générales de certification AFNOR Certification Conditions générales de certification AFNOR Certification dans le cadre d évaluation de système de management/ certification de services ARTICLE 1 : CADRE CONTRACTUEL Le contrat qui régit les relations

Plus en détail

CAHIER DES TERMES DE REFERENCE DE PRESELECTION

CAHIER DES TERMES DE REFERENCE DE PRESELECTION REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION SECRETARIAT GENERAL Unité de Gestion par Objectif pour la Réalisation des Projets Educatifs Financés par des Bailleurs de Fonds Internationaux CAHIER DES

Plus en détail

Current challenges for Audit Authorities and Groups of Auditors in ETC and IPA programmes and perspectives for the future

Current challenges for Audit Authorities and Groups of Auditors in ETC and IPA programmes and perspectives for the future Current challenges for Audit Authorities and Groups of Auditors in ETC and IPA programmes and perspectives for the future Session 3.1 Sampling method Expérience de l Autorité d audit dans le programme

Plus en détail

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide :

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide : AIDE A L INVESTISSEMENT DES PME CONVENTION ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES YVELINES ET LA SOCIETE XXX EN APPLICATION DE L ARTICLE L1511-5 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Date de réception

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 3 (Juillet 2012) VIDEOSURVEILLANCE Service d installation et de maintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue Francis

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1303 du 3 septembre 2007 fixant les règles nationales d éligibilité

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT. Site manager RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > TRAVAUX DATE DE MODIFICATION : 27/04/2015 FAMILLE : Mise en œuvre / Réalisation APPELLATIONS

Plus en détail

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique

Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique Lignes directrices du Fonds NEPAD pour le changement climatique 1 I. Introduction Le Fonds NEPAD pour le changement climatique a été créé en 2014 par l Agence de la planification et de coordination du

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel I4 NF 285 Edition : Janvier 2015 N de révision : 4 ORGANISMES CERTIFICATEURS CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville CD 64 - CS 22265 F- 27950 SAINT-MARCEL Tél.

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

Notes d Orientation pour le contrôle et l audit

Notes d Orientation pour le contrôle et l audit Notes d Orientation pour le contrôle et l audit Secrétariat technique commun ENO 45, rue de Tournai 59000 LILLE France Tél. : +33 (0)3 20 78 55 00 Fax : +33 (0)3 20 55 65 95 E-mail : nwe@nweurope.eu Web

Plus en détail

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 Canadian Northern Economic Development Agency Agence canadienne de développement du Nord Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 PARTIE A Renseignements sur le demandeur

Plus en détail

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales Régime cadre exempté de notification N X59/2008 relatif aux aides sous forme de capital-investissement en faveur des PME Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre d un régime

Plus en détail

Annexe 1 : Liste des pièces

Annexe 1 : Liste des pièces Annexe 1 : Liste des pièces Programme : Service instructeur : Mesure/Sous mesure : Maître d ouvrage : Intitulé de l opération : N Presage de l opération : Pièces du dossier Lettre de demande de subvention

Plus en détail

L audit des fournisseurs

L audit des fournisseurs Chambres de Commerce et de l Industrie Les Journées Qualité, Hygiène et Sécurité, Environnement L audit des fournisseurs Conférence du 8 Avril 2006 par Christian DOUCET DOUCET Conseil Conseil, Audits,

Plus en détail

DSA.ANS.PRO.001. Chef du Service de la Circulation Aérienne. BEMBA Patrick Chef du Service SAR 07/10/2013. Directeur de la Sécurité Aérienne

DSA.ANS.PRO.001. Chef du Service de la Circulation Aérienne. BEMBA Patrick Chef du Service SAR 07/10/2013. Directeur de la Sécurité Aérienne AUTORITE AERONAUTIQUE ------------ DIRECTION DE LA SECURITE AERIENNE CAMEROON CIVIL AVIATION AUTHORITY ------------ DIRECTION OF AVIATION SAFETY DSA.ANS.PRO.001 TYPE DE DOCUMENT NOM DU DOCUMENT PROCESSUS

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social

Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social Présentation générale du Manuel De Procédures de l Agence de Développement Social 1 Page sur 5 1. PRESENTATION DU MANUEL DE PROCEDURES... 3 2. STRUCTURE DU MANUEL DE PROCEDURES... 3 Fenêtre 1 : Structure

Plus en détail

Recommandation de la Commission sur la limitation de la responsabilité civile des contrôleurs des comptes - Foire aux questions

Recommandation de la Commission sur la limitation de la responsabilité civile des contrôleurs des comptes - Foire aux questions MEMO/08/366 Bruxelles, 6 juin 2008 Recommandation de la Commission sur la limitation de la responsabilité civile des contrôleurs des comptes - Foire aux questions Pourquoi la Commission a-t-elle publié

Plus en détail

RÈGLEMENT* CONCERNANT L'AUDIT DE QUALITÉ DANS LE DOMAINE DES SERVICES COMPTABLES

RÈGLEMENT* CONCERNANT L'AUDIT DE QUALITÉ DANS LE DOMAINE DES SERVICES COMPTABLES RÈGLEMENT* CONCERNANT L'AUDIT DE QUALITÉ DANS LE DOMAINE DES SERVICES COMPTABLES * ) Approuvé par la Décision no. 00/39 du Conseil Supérieur du Corps des Experts Comptables et des Comptables Agréés de

Plus en détail

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

avec Europ Act 2007 / 2013

avec Europ Act 2007 / 2013 avec Europ Act Programme européen d appui et de coordination technique GUIDE DU BENEFICIAIRE 2007 / 2013 Programme opérationnel 2007-2013 Adopté par la Décision n C (2007) 6691 du 17 décembre 2007 de la

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Plus en détail

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014

AUDIT INTERNE. BELAC 3-03 Rev 3-2014. Mise en application : 27.06.2014 BELAC 3-03 Rev 3-2014 AUDIT INTERNE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC (www.belac.fgov.be) sont seules considérées comme authentiques.

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Services de réseaux informatiques 2013/S 206-357048. Avis de marché. Services

Belgique-Bruxelles: Services de réseaux informatiques 2013/S 206-357048. Avis de marché. Services 1/8 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:357048-2013:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Services de réseaux informatiques 2013/S 206-357048 Avis de marché Services Directive

Plus en détail

1. Contexte et justification

1. Contexte et justification Termes de Référence pour l assistance technique à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics du Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo 1. Contexte et justification

Plus en détail

APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020

APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020 APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020 Axe 3 : «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Objectif spécifique 3: «Développer les projets

Plus en détail

Système d infomobilité pour passagers et marchandises visant le renforcement durable de la compétitivité des systèmes port-hinterland en zone MED

Système d infomobilité pour passagers et marchandises visant le renforcement durable de la compétitivité des systèmes port-hinterland en zone MED Renforcer la compétitivité des systèmes port/hinterland en zone Med Système d infomobilité pour passagers et marchandises visant le renforcement durable de la compétitivité des systèmes port-hinterland

Plus en détail

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse 2012 / 2013 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil >> Présentation d ATHENA ATHENA est une société de services fondée en 2007 offrant des prestations dans les domaines de la sécurité informatique

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux

10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Juin 2006 10 conseils sur la gestion et la mutualisation des agents par les groupements intercommunaux Article publié dans le Courrier des maires, n 191 du 01 mai 2006, par Emmanuel Duru, Responsable des

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations Catalogue de Formations QUALITY & INNOVATION Tel : +33 (0) 1 39 56 11 34 Gsm : +33 (0) 6 48 29 84 54 Fax : +33 (0) 1 60 14 61 82 www.q2i-edu.fr 1 Ce catalogue a pour objectif de vous renseigner sur le

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE

PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE PROGRAMME OPERATIONNEL ITALIE-FRANCE MARITIME 2007-2013 MANUEL D IMAGE Guide pour le respect des règles d information et publicité à destination des projets Version 2 1 octobre 2011 1 Les règlements de

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 OBJECTIFS - Soutenir la mobilité internationale des étudiants lorrains au sein des cursus universitaires

Plus en détail

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS Mars 2014 Sustainable Agriculture Network (SAN) and Rainforest Alliance, 2012-2014. Ce document est disponible sur les sites suivants: www.sanstandards.org

Plus en détail

GUIDE DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES A L'ATTENTION DES PORTEURS DE PROJET

GUIDE DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES A L'ATTENTION DES PORTEURS DE PROJET SUBVENTION GLOBALE «Développement de l Innovation et de l Information Programme Opérationnel FEDER 2007-2013 GUIDE DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES A L'ATTENTION DES PORTEURS DE PROJET Janvier

Plus en détail