HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions"

Transcription

1 HRS: Nouvelles conditions de vente et augmentation des commissions 1. Situation initiale À partir du 1 er mars 2012, la plate-forme de réservation en ligne HRS fera passer sa provision sur les réservations uniques de 12 à 15 %. Les commissions des filiales Tiscover et Hotel.de seront portées au même niveau. Outre l augmentation des provisions, HRS a également entrepris d adapter et d harmoniser, d ici au 1 er mars 2012, les conditions générales de vente (CGV) d HRS, d Hotel.de et de Tiscover, afin que des conditions quasi-identiques s appliquent, à compter de cette date, aux trois portails de réservation. L annonce de ces mesures par HRS a provoqué ces dernières semaines des débats en Allemagne, en Autriche et en Suisse quant à l abus que fait HRS de sa position sur le marché. Le présent document propose une appréciation du nouveau contexte et indique des modifications importantes à prendre en compte en cas de reconduction des contrats avec HRS, Hotel.de et Tiscover. Il convient cependant de noter que des clauses différentes peuvent figurer dans chaque CGV. 2. Modifications importantes Les principales nouveautés et modifications sont résumées ci-après. En règle générale, toutes les conditions s appliquent également à Hotel.de et à Tiscover. Champ d application du contrat Le système d HRS comprend la vente via les partenaires de coopération et de vente d HRS ainsi qu avec les entreprises liées à HRS. Cela signifie que les hôteliers n auront plus la possibilité, à l avenir, de vendre exclusivement via HRS, Hotel.de ou Tiscover. Commissions et paiements HRS reçoit, à titre de rémunération pour chaque réservation effectuée, une commission s élevant à: 15 % pour les réservations uniques (contre 12 % auparavant); 13 % pour les réservations groupées (contre 10 % auparavant); 10 % pour les réservations de réunions; 3 % pour les réservations via les «widgets» éventuellement disponibles et les majorations convenues à part («top rankings»). Le dernier taux pose le fondement de l introduction des «top rankings» jusqu ici toujours rejetés en raison de majorations exceptionnelles (qui faussent les prix). En outre, il est désormais possible, pour les réservations uniques (commission de 15 %), de réserver jusqu à 9 chambres, contre 6 auparavant. Ce n est qu à partir de 10 chambres que la réservation devient groupée (commission de 13 %). Le recours au prélèvement bancaire électronique est désormais obligatoire pour les hôtels situés dans tous les pays proposant ce moyen de paiement. Sinon, HRS offre la possibilité de régler par carte de crédit. Il n est toutefois plus possible de payer par chèque ni par virement. hotelleriesuisse Monbijoustrasse 130 Tél Société suisse des hôteliers Case postale Fax CH-3001 Berne

2 À la demande d HRS, l hôtel doit payer une prestation de garantie. Quelle que soit la rémunération mensuelle moyenne, la prestation de garantie peut être augmentée à la demande de HRS. Garantie des meilleurs prix et garantie de disponibilité Pour être mis en service dans le système d HRS, l hôtel doit avoir mis en place les taux standards (par exemple taux HRS) pendant au moins 12 mois au préalable. Pour pouvoir être proposé sur HRS et sur Hotel.de lors d une nouvelle admission, l hôtel doit avoir mis en place les taux standards pendant 12 mois au préalable. En fixant les taux, ce qui l engage ainsi à respecter leur homogénéité, l hôtelier perd la possibilité d adapter ses prix à court terme et de gérer sa rentabilité. HRS exige de ses partenaires hôteliers les prix des chambres les plus avantageux, tous impôts et taxes compris (c est-à-dire prix définitifs) et la plus grande disponibilité possible. L hôtel s engage ainsi: à indemniser efficacement les clients d HRS en cas de manquement à l obligation de garantie des meilleurs prix, dans le cadre de la facturation, et à adapter immédiatement le prix indiqué sur HRS en conséquence; à ne pas privilégier d autres canaux de vente par rapport à HRS concernant la disponibilité en s assurant que des chambres encore disponibles sur d autres canaux de vente apparaissent aussi sur HRS; à ne pas privilégier d autres canaux de vente par rapport à HRS concernant les conditions de réservation et d annulation en proposant aussi sur HRS des conditions avantageuses figurant sur d autres plates-formes de réservation et de voyage ou via les canaux de vente en ligne ou hors ligne de l hôtel. Cela implique, pour l hôtelier, une obligation d homogénéité des taux, de disponibilité et de conditions sur tous les canaux de distribution en ligne ou non, sans exception! Obligations de l hôtel En cas d événements de force majeure (c est-à-dire d événements imprévisibles ou non influençables tels que crises politiques, guerres, grèves, catastrophes naturelles, attentats, etc.) rendant le voyage de l hôte impossible, l hôtel accepte les annulations sans frais. Cela vaut également pour les cas où les hôtes ne peuvent plus prévenir l hôtel à temps de l annulation de leur voyage et où le délai gratuit d annulation est déjà dépassé. L hôtel s engage ainsi à courir le «risque de voyage» de l hôte en cas de force majeure. Par exemple, des hôtes pourraient annuler gratuitement leur séjour si un nuage de cendres rendait leur voyage en avion impossible. Il s agit là d un élargissement flagrant de la sphère de responsabilité aux dépens de l hôtelier. Conséquences juridiques d un manquement aux devoirs de l hôtel L hôtel est tenu envers HRS d une réparation des dommages issus d un manquement à ses devoirs visés dans le présent contrat. Parallèlement, il est contraint de dédommager HRS pour les charges et coûts impliqués par un manquement à ses devoirs. HRS peut faire valoir ses prétentions dans le cadre de la facture de commission.

3 Cette clause définit une vaste responsabilité pour l hôtelier en cas de manquement contractuel à ses devoirs. Selon les CGV, les créances comprennent «les éventuels coûts supplémentaires relatifs aux autres solutions de logement en cas de réservations annulées par l hôtel, ainsi que les coûts additionnels tels que le téléphone ou le taxi». Dans tous les cas, HRS facture des frais de dossier. Tout cela constitue un préjudice évident pour l hôtel. Photos et descriptions des hôtels Pour pouvoir figurer dans le système d HRS, les hôtels doivent proposer au moins 6 photos de bonne qualité (contre 3 auparavant). HRS est en droit d ajouter aux photos et/ou vidéos livrées par l hôtel des photos et vidéos prises par ses soins ou par des tiers. L hôtel se déclare d accord avec la prise gratuite de photos ou vidéos de l établissement par HRS et avec la publication de celles-ci sous tous les modes d exploitation connus choisis par HRS. En vue de la prise de photos/vidéos, l hôtel doit garantir à HRS ou aux personnes mandatées par HRS l accès aux locaux de l établissement. Évaluations des hôtels HRS se réserve le droit, notamment en cas de soupçon d utilisation abusive ou d intention de nuire, de retirer ou de ne pas publier certaines évaluations. Cependant, pour des raisons techniques, HRS n est ni en mesure ni contraint de contrôler chaque évaluation avant sa publication dans son système. Ainsi, HRS n a pas à vérifier l authenticité des évaluations, mais invitera les hôtes à proposer des évaluations conformes à la réalité et à la loi. Si une affirmation mensongère est déposée par un hôte sur HRS/Hotel.de, l hôtel doit prouver à HRS/Hotel.de, à l aide des documents correspondants (photos ou témoignages) la nécessité de supprimer l affirmation ou de la commenter. «La charge de la preuve pour la fausseté de l affirmation d une évaluation revient à l hôtel». L hôtel ne peut prétendre à publier de commentaires sur son établissement. L hôtel sera donc désormais confronté à de nouveaux obstacles pour corriger les évaluations déposées par des utilisateurs d HRS et d Hotel.de. Utilisation de systèmes étrangers pour mettre à jour les taux et disponibilités HRS est en droit d exclure librement et immédiatement l utilisation de certains managers de réseau, notamment lorsque ceux-ci portent atteinte à la stabilité du système d HRS. Bons pour une nuitée Pour des objectifs de commercialisation, HRS a droit, par année calendaire, à un bon pour deux nuitées en chambre double pour deux personnes, petit-déjeuner compris, lorsque l hôtel concerné a généré plus de 500 nuitées cette année-là. Cette disposition s appliquera également à Hotel.de et à Tiscover à partir du mois de mai! 3. Appréciation Avec les manœuvres d HRS (reprise d Hotel.de, augmentation des commissions sur les réservations et renforcement des CGV), le processus de consolidation des plates-formes de réservation en ligne se poursuit. La position sur le marché des principales plates-formes de réservation se renforce ainsi

4 à vue d œil, au détriment du secteur de l hôtellerie. En raison du manque de concurrence, d autres plates-formes de réservation en ligne risquent de s essouffler dans un avenir proche, ce qui aggravera la situation du secteur. Ce n est pas tant l augmentation des commissions sur les réservations, mais bien plutôt la nouvelle exigence d homogénéité des taux introduite par HRS (garantie des meilleurs prix) ainsi que l obligation de faire figurer toutes les disponibilités sur tous les canaux de vente en ligne et hors ligne, qui sont choquants à ce sujet. Cela représente non seulement une grave atteinte à la liberté d entreprise, mais aussi un obstacle considérable à la concurrence. Nous recommandons à nos membres de miser avant tout sur une stratégie multi-réseaux et d entreprendre une différenciation de la conception de leur offre afin de ne pas être limités par la fixation des prix des nouvelles CGV. Stratégie multi-réseaux Il est conseillé de ne pas recourir qu à un réseau, mais si possible de privilégier, ou, du moins, de traiter de façon équivalente, les canaux de réservation à faibles commissions. C est le seul moyen pour réduire la puissance et l emprise de Booking.com (52 % de part de marché en Suisse), d HRS et d Hotel.de (54 % de part de marché en Allemagne). La plate-forme de réservation la plus avantageuse reste encore sa propre page d accueil. De nombreux établissements hôteliers ont de quoi s améliorer sur ce point. Mais STC propose aussi en Suisse une autre solution peu onéreuse. En outre, STC constitue un partenaire fiable en raison de son actionnariat très plébiscité dans le secteur (CFF, ST). Différenciation de l offre Comme les garanties des meilleurs prix et de la plus grande disponibilité se réfèrent chaque fois au même type de chambres et à une offre identique, il est recommandé de proposer des catégories de chambres différentes selon les plates-formes (en fonction des commissions) et de mettre au point une conception différenciée de l offre. Il convient de regarder de près la définition de l homogénéité des taux. Introduire une offre spéciale avec des prestations qui ne sont pas proposées sur un autre portail de réservation (il suffit pour cela d ajouter un bouquet de fleurs dans une chambre) permet déjà de différencier ses prix sans pour autant justifier une obligation d homogénéité des prix. 4. Boycott et résiliation du contrat Boycott hotelleriesuisse comprend le mécontentement du secteur, mais déconseille de recourir au boycott, qui fait l effet d une déclaration de guerre et ne mène que rarement à l objectif souhaité. Si HRS venait à retirer ses exigences, d autres plates-formes en ligne suivraient. L augmentation des commissions est donc très difficile à enrayer, c est pourquoi il est essentiel que tous les hôteliers et l association s efforcent de trouver d autres solutions. Résiliation du contrat Si un hôtelier ne met plus aucune chambre à disposition d ici au 1 er mars 2012, HRS considèrera que le contrat a été résilié, étant donné que l hôtelier, en procédant ainsi, n accepte pas les CGV. Tous les hôtels peuvent résilier ainsi leurs contrats.

5 5. Mesures juridiques Intervention de l Office allemand des cartels L Office allemand des cartels a envoyé à HRS, le 10 février 2012, un avertissement pour violation de la loi sur les restrictions de la concurrence. La clause relative aux prix les plus avantageux introduite par HRS s assimile particulièrement à ce type de violation. Néanmoins, cet avertissement ne constitue pas de décision finale. HRS pourra en effet se prononcer sur les reproches qui lui sont faits. Interdiction de l exigence d homogénéité des prix par un tribunal allemand Le 15 février 2012, par le biais d une mesure provisionnelle, le Tribunal régional supérieur de Düsseldorf a déclaré la garantie des meilleurs prix d HRS contraire au droit de la concurrence et, partant, non avenue. Contrôle par la Comco en Suisse Dès le mois de juin dernier, hotelleriesuisse s est adressée à la Comco. Celle-ci a alors entrepris une étude de marché, à laquelle nous n avons cependant pas accès. De son côté, hotelleriesuisse travaille actuellement sur des clarifications légales approfondies (expertises) au sujet de différentes clauses des CGV. 6. Compléments d information hotelleriesuisse Service juridique Tél (horaire: 08 h 30 à 12 h 00, 14 h 00 à 16 h 00) hotelleriesuisse, février 2012

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier

Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier Contrat de partenariat pour l hébergement hôtelier Date : 19.01.2016, Version : 1.3 1. Conditions contractuelles générales L établissement proposant des services d hébergement confirme avoir reçu une copie

Plus en détail

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 2 Introduction Conclusion des mandats de publicité Les présentes Conditions générales de vente

Plus en détail

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider 1. Offre et Contrat 1.1 Les présentes Conditions Générales s appliquent à tous les contrats passés entre Tourisoft et ses Clients. Aucune modification

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Préambule aspiricus.ch est une plateforme Internet de la aspiricus SA qui offre aux petites et moyennes organisations sans but lucratif suisses un portail bon marché simple

Plus en détail

La classification suisse des hôtels

La classification suisse des hôtels La classification suisse des hôtels Règlement sur la classification suisse des hôtels et l utilisation des marques de garantie afférentes Le présent règlement a été adopté par l Assemblée des délégués

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION Les présentes conditions générales de réservation sont régies par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION A L ECRAN MULTI-TAUX

CONTRAT D ADHESION A L ECRAN MULTI-TAUX CONTRAT D ADHESION A L ECRAN MULTI-TAUX ENTRE LOGIS INTERNATIONAL SERVICES Ayant son siège social 83, avenue d Italie 75 013 Paris, FR Représentée par Marie Lou LOPEZ, en qualité de Directrice Commerciale,

Plus en détail

L Adhérent s engage à fournir des informations exactes et sera seul responsable de la fourniture d informations erronées.

L Adhérent s engage à fournir des informations exactes et sera seul responsable de la fourniture d informations erronées. L Adhérent s engage à fournir des informations exactes et sera seul responsable de la fourniture d informations erronées. Aucune demande d adhésion ne sera prise en compte par téléphone, fax, courrier

Plus en détail

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG

Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Conditions Générales de Licence Logicielle de la société CENIT (Schweiz) AG Mise à jour des informations Décembre 2011 1. Objet de la licence 1.1 L objet de la licence est le logiciel mis au point et fabriqué

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente AccepTV 1. Préambule Les présentes conditions générales de vente détaillent les droits et obligations de la société AccepTV et de son client (ci-après le «Client») dans le

Plus en détail

PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 3960 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch

PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 3960 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch PCProfi Informatique SA Ch. du Rotsé 2 396 Sierre Tél. : +41 27 452 29 29 Fax : +41 27 452 29 28 www.pcprofi.ch Domaine d application et validité Le type et l étendue des prestations à fournir par la Société

Plus en détail

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178

Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178. en tant qu utilisateur ecode178 Contrat relatif à l utilisation du bureau de clearing de la ZEK pour le décret 178 en tant qu utilisateur ecode178 entre l Association pour la gestion d une centrale d information de crédit (ci-après:

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Les 3, 10 et 17 octobre 2013 Formation inter entreprises (Réponse souhaitée avant le 6 septembre 2013) Vous recherchez une solution ou «La»solution? La méthodologie

Plus en détail

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel

GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN. Allons à l essentiel GESTION BANCAIRE AU QUOTIDIEN Allons à l essentiel Votre conseiller avec vous, jour après jour Le Conseil global pour mieux vous conseiller Votre parcours de vie est unique. Tant sur le plan professionnel

Plus en détail

Esprit Commerce LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE

Esprit Commerce LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE Esprit Commerce www.espritcommerce.com service.client@espritcommerce.com LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE Du 12 Septembre 2012 Article 1 : Clause générale Article 2 : Produits Article 3 : Prix

Plus en détail

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances

EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances EGK-Voyage Votre protection d assurance globale pour les voyages et les vacances +41 44 283 33 93 www.egk.ch EGK-Voyage: frais de guérison Prestations Frais de guérison non couverts à l étranger en complément

Plus en détail

Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique

Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique Poursuite de la croissance des ventes en ligne dans l hôtellerie suisse en 2009 malgré la crise économique Résultats d une étude en ligne auprès des membres d hotelleriesuisse Roland Schegg, Michael Fux

Plus en détail

Conditions d inscription par OPAN

Conditions d inscription par OPAN Conditions d inscription par OPAN 1. Parties au contrat, association des services ambulatoires de la ville de Berne, Könizstrasse 60, case postale 450, CH-3000 Berne 5 ; ci-après «prestataire», ainsi que

Plus en détail

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern Date de publication 005.2015 Remplace la version du 2-0f Valable à partir du 005.2015 Valable à partir du 005.2015 1/5 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Facturation... 3 3 Factures... 3 4 Paiements... 4 5

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Les Conditions Générales de Vente Export

Les Conditions Générales de Vente Export Les Conditions Générales de Vente Export Il est fortement recommandé de rédiger les conditions générales de vente export (CGVE) en anglais (et éventuellement dans la langue du pays de l acheteur). Les

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Conditions Générales de Vente et de Livraison des outils spéciaux et/ou équipements de Volkswagen Group France aux opérateurs indépendants

Conditions Générales de Vente et de Livraison des outils spéciaux et/ou équipements de Volkswagen Group France aux opérateurs indépendants Conditions Générales de Vente et de Livraison des outils spéciaux et/ou équipements de Volkswagen Group France aux opérateurs indépendants Date de mise à jour : Novembre 2014 1 - Généralités Les présentes

Plus en détail

Les voyages organisés

Les voyages organisés Lesvoyagesorganisés Obligationsduvoyagiste Quipeutvendredesvoyagesorganisés? LaventedevoyagesetséjoursestencadréeparlesarticlesL.2111etsuivantsetR.2111et suivantsducodedutourisme.pourpouvoirvendredesvoyagesorganisés,toutopérateur

Plus en détail

Conditions générales de services COURS D ALLEMAND A DISTANCE SUR PLATEFORME INTERNET

Conditions générales de services COURS D ALLEMAND A DISTANCE SUR PLATEFORME INTERNET Conditions générales de services COURS D ALLEMAND A DISTANCE SUR PLATEFORME INTERNET Toute commande de formation implique l acceptation sans réserve par le /la participant / e et son adhésion pleine et

Plus en détail

Conditions générales (Avril 2010)

Conditions générales (Avril 2010) Maison Noble Conditions générales (Avril 2010) Limitations de responsabilité - A propos du site o Les photos sont la propriété de Maison Noble. Ceux qui visitent le site peuvent les copier pour les utiliser

Plus en détail

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007 11/12/2007 NEGOCIER UN CONTRAT D'AFFACTURAGE Sommaire 1. Champ d application du contrat 2. Pays d intervention du contrat 3. Durée maximum du crédit du contrat 4. Fréquence des remises du contrat 5. Mention

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

CONVENTION. Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi

CONVENTION. Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi CONVENTION ENTRE: Maître., Avocat au Barreau de Bruxelles, dont le cabinet est établi ; ci-après dénommé : «L avocat» ; ET: Madame/Monsieur.., ci-après dénommé : «Le client» ; ARTICLE 1 : DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG)

CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG) CONDITIONS CONTRACTUELLES GENERALES (CCG) L Agence nationale de traduction et de certification (OFFI Zrt), s engage en tant que prestataire (par la suite : l Agence) auprès de ses Clients à accomplir les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE FIXATION DES FRAIS & HONORAIRES N 05-12

CONDITIONS GENERALES DE FIXATION DES FRAIS & HONORAIRES N 05-12 CONDITIONS GENERALES DE FIXATION DES FRAIS & HONORAIRES N 05-12 Afin de permettre la nécessaire collaboration entre l Avocat et le Client, ce dernier s engage à donner sans restriction et si possible par

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch

Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch 1. OBJET Les présentes Conditions Générales de Vente (ci-après les «CGV») définissent les relations juridiques entre l utilisateur et BUYECO Sàrl (ci-après

Plus en détail

Pouvoir adjudicateur :

Pouvoir adjudicateur : MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE POUR FOURNITURE ET ACHEMINEMENT D ENERGIE ELECTRIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Pouvoir adjudicateur : Centre Enseignement Zootechnique Parc

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C A R T E D E C R É D I T ( «C O N D I T I O N S G E N E R A L E S C A R T E D E C R É D I T»

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C A R T E D E C R É D I T ( «C O N D I T I O N S G E N E R A L E S C A R T E D E C R É D I T» Citybike Wien Gewista Werbeges.m.b.H. Postfach 124 1031 Vienne C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C A R T E D E C R É D I T ( «C O N D I T I O N S G E N E R A L E S C A R T E D E C

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 25.11.2011 COM(2011) 832 final 2007/0229 (COD) COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN conformément à l'article 294, paragraphe 6, du traité sur le fonctionnement

Plus en détail

Site Internet. Maintenance

Site Internet. Maintenance www.sc-conception.com www.lizy-sur-ourcq.com Site Internet www.lizy-sur-ourcq.com Maintenance CONTRAT N 2013/CM/008012 P r e s t a t i o n s d e s e r v i c e s Villers-Cotterêts, le 22 janvier 2013 Entre

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE CONTRAT DE LICENCE Entre : L European Pallet Association e. V., Association enregistrée au Registre des Associations du Tribunal d Instance de Munster (R.F.A.) sous le matricule VR 4439, Hermelinweg 14,

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft

Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Entente sur la qualité des services en ligne Microsoft Date d entrée en vigueur : Le 1 er septembre 2011 1. Introduction. La présente entente sur la qualité de service (l «EQS») s applique au contrat (le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES FORMATIONS ICC

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES FORMATIONS ICC CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES FORMATIONS ICC ARTICLE 1 : OBJET L Institut du Commerce Connecté est une «business unit» de la société B.D.C, organisme de formation enregistré sous le numéro 31 59 08

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) créent un accord légal et s appliquent à toutes les commandes conclues entre le client et Laly P Photographe- 39 rue Raymond

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LA PÉRIODE DE CLASSIFICATION 2016 2018

RÈGLEMENT POUR LA PÉRIODE DE CLASSIFICATION 2016 2018 FAMILY DESTINATION 13.01.2015 RÈGLEMENT POUR LA PÉRIODE DE CLASSIFICATION 2016 2018 TABLE DES MATIÈRES 1 Objectifs... 2 1.1 Qualité... 2 1.2 Profil spécial de l offre... 2 1.3 Transparence pour les clients...

Plus en détail

Le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation 013 Le crédit à la consommation L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Nouvelle édition Septembre 2011 Sommaire Qu est-ce qu un crédit à la consommation? 2 Quels sont les différents types de crédit

Plus en détail

Ombudsman des banques suisses

Ombudsman des banques suisses Ombudsman des banques suisses La procédure en bref Résumé de la procédure de médiation INSTANCE D INFORMATION ET DE MÉDIATION NEUTRE L Ombudsman des banques suisses est un médiateur neutre qui examine

Plus en détail

FR CALENDRIER DES COURS 2016

FR CALENDRIER DES COURS 2016 COURS INTENSIFS Intensif 8 Berlin 04.01. 26.02. 29.02. 23.04. 25.04. 18.06. 04.07. 26.08. 29.08. 21.10. 24.10. 16.12. 2.190 2.450 Fribourg 03.02. 24.03. 04.04. 25.05. 04.10. 24.11. 29.11. 27.01.2017 2.190

Plus en détail

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation?

Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? Cession de droits sociaux : quels sont les risques encourus au cours de la période de négociation? La période des pourparlers : de la responsabilité délictuelle aux aménagements contractuels Introduction

Plus en détail

Politique de traitement des réclamations

Politique de traitement des réclamations 1 Type de document : Politique Auteur : AGAMA Conseil Politique de traitement des réclamations Réf. : PR 01 Version : 19/05/2014 REFERENCES REGLEMENTAIRES Article L. 520-1 I du Code des assurances Articles

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

2. CONDITIONS DE PAIEMENT Tous les prix s entendent comptants, et comprennent la taxe sur la valeur ajoutée légale.

2. CONDITIONS DE PAIEMENT Tous les prix s entendent comptants, et comprennent la taxe sur la valeur ajoutée légale. Conditions contractuelles CONDITIONS GENERALES DE CONTRAT ET DE VOYAGE POUR LES VOYAGES FORFAITAIRES ET LES PRESTATIONS PARTICULIERES FOURNIES PAR STA TRAVEL LTD. 1. QUAND UN CONTRAT S ETABLIT-IL ENTRE

Plus en détail

Aloa Vacances pourra mettre fin au programme de fidélité en cessant à tout moment de proposer à sa clientèle toute nouvelle adhésion.

Aloa Vacances pourra mettre fin au programme de fidélité en cessant à tout moment de proposer à sa clientèle toute nouvelle adhésion. ALOA VACANCES Conditions générales d utilisation de la carte fidélité 1-Objet : La carte de fidélité Aloa Vacances a pour objet de faire bénéficier les clients Aloa Vacances des avantages décrits ci-après

Plus en détail

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG

Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Comparaison du Règlement de dépôt ancien et nouvel de Credit Suisse AG Règlement de dépôt ancien (12.2011) Règlement de dépôt nouveau (12.2013) Règlement de dépôt Dispositions générales Art. 1 Champ d

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse:

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: confie au mandataire 1 nom/adresse: le mandat décrit dans le présent contrat:

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX. Marché passé dans le cadre de la procédure adaptée (art. 28 du CMP)

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX. Marché passé dans le cadre de la procédure adaptée (art. 28 du CMP) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché passé dans le cadre de la procédure adaptée (art. 28 du CMP) Commune de Saint Claude de Diray Mairie Place de la mairie 41350 Saint Claude de Diray INSTALLATION ET FOURNITURE

Plus en détail

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation

Informations aux clients et Conditions générales d assurances (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Informations aux clients et (CGA) Assurance de garantie locative pour les baux à usage d habitation Edition 01.2011 Informations aux clients Informations aux clients Ce que vous devriez savoir à propos

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Objet du marché : Voyage Linguistique et Culturel En Angleterre : Devon Sur la piste des grands détectives anglais REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation utilisée : Procédure

Plus en détail

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso

Au Crédit Mutuel, un crédit réfléchi et ça, guide. clarté. crédits. conso Au Crédit Mutuel, JE M engage dans un crédit réfléchi et ça, ça change tout. guide clarté crédits conso guide clarté crédits conso SOMMAIRE Le crédit réfléchi page 4 Financer vos projets page 6 Regrouper

Plus en détail

TARIF JOURNALIER 2015

TARIF JOURNALIER 2015 1 2 TARIF JOURNALIER 2015 EMPLACEMENT BOX DE LUXE du 01/03 au 30/06 du 30/06 au 31/08 Sanitaire individuelle wc, évier extérieur du 31/08 au 31/10 Emplacement + 3 personnes 22 28 EMPLACEMENT Emplacement

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) VIA LE SITE INTERNET Qapa.fr ARTICLE 1 er DEFINITIONS Candidat : Donnée(s) Utilisateur : Compte Utilisateur : Données personnelles : Entreprise Utilisatrice : Espace

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Le contrat de management

Le contrat de management Le contrat de management Check-list pour la négociation d un contrat de management AVERTISSEMENT : Nos check-lists ont pour but de vous aider à formuler certaines questions à se poser lorsque vous négociez

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS)

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS) CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS) INTRODUCTION Heaventys est une solution de billetterie en ligne, destinée à des

Plus en détail

MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS

MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS 1. Contenu des missions Les prestations d IGRETEC pour la mission d assistance à maîtrise d ouvrage consistent en la mission de surveillance

Plus en détail

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Condition d'utilisation Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Article 1- Objet : Casa d'arno propose des cours de cuisine pour les particuliers dont les différentes formules

Plus en détail

Plate-forme MRT (Maintenance Repair Tires) Conditions particulières 1

Plate-forme MRT (Maintenance Repair Tires) Conditions particulières 1 Plate-forme MRT (Maintenance Repair Tires) Conditions particulières 1 1. Champ d application Les présentes Conditions particulières s appliquent à (l utilisation de) la plate-forme MRT. Par l utilisation

Plus en détail

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014 ERGOPIX Sàrl Conditions générales - octobre 2014 1. Généralités 1.1 ERGOPIX Sàrl (ci-après : Ergopix) est une société active dans la création de plateformes web, ayant son siège social à Vevey. 1.2 Les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net CONDITIONS GENERALES PRESTATIONS DE SERVICES Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour

Plus en détail

Esprit Commerce 15 rue Nationale 85140 L OIE (Vendée-France) Tel : 02 51 65 36 64 Coût d un appel local Du lundi au vendredi 9h-12h et 15h-19h

Esprit Commerce 15 rue Nationale 85140 L OIE (Vendée-France) Tel : 02 51 65 36 64 Coût d un appel local Du lundi au vendredi 9h-12h et 15h-19h Esprit Commerce 15 rue Nationale 85140 L OIE (Vendée-France) Tel : 02 51 65 36 64 Coût d un appel local Du lundi au vendredi 9h-12h et 15h-19h www.espritcommerce.com service.client@espritcommerce.com ESPRITCOMMERCE

Plus en détail

Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement

Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement Le 13 novembre 2013 Position de l ACPR relative à l application du règlement n 97-02 à l intermédiation en opérations de banque et en services de paiement 2013-P-01 Document de nature explicative La présente

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

CONDITIONS DE VENTE. HIVER 2011/2012 DU 30 AVRIL 2011 au 30 AVRIL 2012

CONDITIONS DE VENTE. HIVER 2011/2012 DU 30 AVRIL 2011 au 30 AVRIL 2012 CONDITIONS DE VENTE HIVER 2011/2012 DU 30 AVRIL 2011 au 30 AVRIL 2012 Les conditions de vente suivantes s appliquent à toute location de chambres, appartements et chalets réservés sous la bannière Alpaga

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

1 re partie. Introduction et définitions

1 re partie. Introduction et définitions 1 re partie Introduction et définitions 7 Fiche 1 : Définition et objectifs de la comptabilité analytique Définition de la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un outil d aide à la prise

Plus en détail

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION?

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION? N-Nour VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF MARS 2011 Depuis le 1 er janvier 2011, les contributions d assurance chômage sont versées aux Urssaf (voir Infos d Experts janvier 2011). Certaines

Plus en détail

Plateforme SEO My Ranking Metrics

Plateforme SEO My Ranking Metrics Plateforme SEO My Ranking Metrics https://myrankingmetrics.com Conditions générales d utilisation - CGU Conditions générales de vente - CGV -- Décembre 2014 -- Partie 1 Introduction Voici l ensemble des

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» PRATIQUER L AUDIT INTERNE

«Enrichir l Organisation par les Hommes» PRATIQUER L AUDIT INTERNE PRATIQUER L AUDIT INTERNE Les 7, 14 et 21 mars 2013 Formation inter entreprises (Réponse souhaitée avant le 1 er février 2013) L'audit interne est une mesure d'évaluation, mais aussi l'occasion de développer

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN

RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN ASSOCIATION D ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR DU DISTRICT DE LA BROYE «LES P TITS PRUNEAUX» Place du Château, 1566 St-Aubin/FR RÈGLEMENT SERVICE MAMANS DE JOUR ASSOCIATION «LES P TITS PRUNEAUX» ST-AUBIN Préambule

Plus en détail

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP)

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) CAHIER DES CHARGES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Contrat type Prestations Modèle 1

Contrat type Prestations Modèle 1 Contrat type Prestations Modèle 1 concernant un appartement de 3 pièces dans la maison x, 3925 Grächen La FEWO Agentur Grächen (agence d appartements de vacances de Grächen) de la Touristische Unternehmung

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS MOBILES VOIX ET DONNEES

Plus en détail

CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE

CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE CONTRAT D ÉDITION, CE QUI CHANGE - De nouvelles obligations pour l éditeur - La création de dispositions spécifiques pour les droits numériques - De nouvelles possibilités pour l auteur de résiliation

Plus en détail

1. Le lieu d exécution pour toutes les obligations nées du contrat de livraison est le lieu de l établissement commercial du vendeur.

1. Le lieu d exécution pour toutes les obligations nées du contrat de livraison est le lieu de l établissement commercial du vendeur. Conditions Générales Unifiées de l Industrie Textile Allemande Version du 01.01.2002 Les Conditions Générales Unifiées ne sont applicables qu entre commerçants Art. 1er Lieu d exécution, livraison et acceptation

Plus en détail

944.3. Loi fédérale sur les voyages à forfait. du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994)

944.3. Loi fédérale sur les voyages à forfait. du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994) Loi fédérale sur les voyages à forfait 944.3 du 18 juin 1993 (Etat le 1 er juillet 1994) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les articles 31 sexies et 64 de la constitution fédérale 1 ;

Plus en détail

Service Financement. Pour une démocratisation des funérailles

Service Financement. Pour une démocratisation des funérailles Service Financement Pour une démocratisation des funérailles DES ATTENTES EXPRIMÉES > De nombreuses personnes se limitent encore à de vagues recommandations à leurs proches; > Ces personnes ne prévoient

Plus en détail

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière

CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière CHARTE DE MEDIATION CASDEN Banque Populaire / Banque Monétaire et Financière En application de l article L. 316-1 du Code monétaire et financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différends

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM I. Définitions et champ d application On désigne par «DEVBOOKING» la Société DEVBOOKING SAS. DEVBOOKING SAS au capital de 10.000 euros, dont le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALE DE VENTE DE LA CENTRALE DE COMMERCIALISATION Biarritz Tourisme : Biarritz Tourisme, Square d Ixelles 64200 Biarritz, France

CONDITIONS GENERALE DE VENTE DE LA CENTRALE DE COMMERCIALISATION Biarritz Tourisme : Biarritz Tourisme, Square d Ixelles 64200 Biarritz, France CONDITIONS GENERALE DE VENTE DE LA CENTRALE DE COMMERCIALISATION Biarritz Tourisme : Biarritz Tourisme, Square d Ixelles 64200 Biarritz, France Tél. 05 59 22 37 10 Fax : 05 59 24 97 80 http://tourisme.biarritzfr

Plus en détail

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Préambule : Les présentes conditions générales de vente ont pour objet la conformité aux dispositions visées à l article L.441-6 du Code de commerce

Plus en détail

CONDITIONS DE LOCATION CHÂTEAU DE TARGNON

CONDITIONS DE LOCATION CHÂTEAU DE TARGNON CONDITIONS DE LOCATION CHÂTEAU DE TARGNON ARTICLE 1 : Identification Nous entendons par : - Le propriétaire: Immosoirheid S.A., La Lienne 6, 4987 Stoumont, TVA 0434 753 802 - Le client ou locataire : Toute

Plus en détail

Conditions générales du HP Store

Conditions générales du HP Store Conditions générales du HP Store 1. Dispositions générales Nos livraisons et services sont effectués exclusivement sur la base des présentes conditions de vente et de livraison. Lorsque vous passez commande

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CHANGEMENT DE TRENTE BÂCHES DU COURS SALEYA ET REPARATION DE LEURS STRUCTURES METALLIQUES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CHANGEMENT DE TRENTE BÂCHES DU COURS SALEYA ET REPARATION DE LEURS STRUCTURES METALLIQUES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CHANGEMENT DE TRENTE BÂCHES DU COURS SALEYA ET REPARATION DE LEURS STRUCTURES METALLIQUES ENTRETIEN DES BÂCHES DU COURS SALEYA, ET DE LEURS STRUCTURES METALLIQUES

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Date : 01/06/2013 Le présent ensemble des Conditions Générales de Vente de GLUAL HIDRÁULICA est applicable à toutes les livraisons et à toutes les prestations. ARTICLE 1. GÉNÉRALITÉS ARTICLE 2.- OFFRES

Plus en détail