Réduisez votre risque de cancer colorectal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réduisez votre risque de cancer colorectal"

Transcription

1 Réduisez votre risque de cancer colorectal

2 Réduisez votre risque de cancer colorectal On ne doit pas présumer, juste parce qu on se sent en parfaite santé, qu on ne peut pas avoir le cancer. Ne remettez pas le dépistage à plus tard. C est un moyen si simple de détecter tôt le cancer colorectal. ~ Tom Le dépistage pour le cancer colorectal est facile et pratique. Il suffit de faire un examen des selles quand vous franchissez le cap des 50 ans, et de le répéter tous les deux ans. Qu est-ce que le cancer colorectal? Le cancer colorectal débute dans le côlon ou le rectum. Le côlon et le rectum constituent le gros intestin, et sont l étape finale de la digestion des aliments. Le corps y utilise de l eau et certains éléments nutritifs qui lui permettent d être en santé et de bien fonctionner. Les déchets (appelés matières fécales ou selles) s y emmagasinent et traversent le reste du gros intestin. Ils sont expulsés du corps par l anus au moment de la défécation. Il s agit peut-être d un examen que vous préféreriez éviter. Pourtant, un examen des selles pourrait vous sauver la vie, tout simplement. Lisez ce qui suit pour en savoir plus à ce sujet. La présente brochure vous renseignera aussi sur les choix quotidiens qui peuvent réduire votre risque de cancer colorectal et sur les changements dans votre corps qui pourraient être un signe de cancer et que vous devriez signaler à votre médecin. Le cancer colorectal commence très souvent par des polypes, qui sont de petites excroissances non cancéreuses sur la paroi interne du côlon ou du rectum. Dans la plupart des cas, le cancer colorectal apparaît dans les cellules qui tapissent l intérieur du côlon ou du rectum. Par la suite, les cellules cancéreuses se multiplient et forment des tumeurs. Elles peuvent s échapper et donner naissance à d autres tumeurs ailleurs dans le corps. En général, ce type de cancer se développe lentement. Plus il est détecté tôt, plus il est Photos de couverture : Getty Images Matériel autorisé à des fins d illustration seulement; les personnes apparaissant sur les photos sont des modèles. 1

3 facile à traiter. C est pourquoi le dépistage est si important. Les examens de dépistage du cancer colorectal permettent aussi de déceler les polypes, qui peuvent être retirés avant de devenir cancéreux. Chez qui le cancer colorectal est-il diagnostiqué? Le cancer colorectal est le troisième type de cancer le plus fréquent chez les Canadiens et les Canadiennes. La majorité des patients qui en sont atteints n ont pas d antécédents familiaux de la maladie. Certains croient à tort que le cancer colorectal est une «maladie d homme», alors qu il touche aussi bien des femmes. Le cancer colorectal est diagnostiqué surtout chez des personnes de plus de 50 ans, mais peut survenir avant cet âge. Un test simple pourrait vous sauver la vie Je suis en très grande forme et j ai toujours été en excellente santé. Mon médecin de famille m a dit que le dépistage était une bonne idée, et je lui en suis tellement reconnaissant. Les deux premières fois, le résultat avait été négatif. La suivante, il était positif. ~ Tom La façon la plus simple de dépister tôt un cancer colorectal est un examen des selles. Le terme «dépister» signifie rechercher des signes de cancer colorectal dans le cadre de vos soins médicaux réguliers avant que vous remarquiez quelque chose d anormal. Recommandations de la Société canadienne du cancer pour le dépistage Si vous avez 50 ans ou plus, effectuez un examen des selles tous les deux ans. Faites-le même si vous allez bien et avez un mode de vie sain. Le but de l examen est de repérer un cancer avant que vous notiez des symptômes lorsque le cancer est à son stade le plus précoce et est le plus facile à traiter. Examens des selles pour le dépistage du cancer colorectal Les polypes ou tumeurs qui se forment dans le côlon contiennent des vaisseaux sanguins. Une petite quantité de sang peut s en écouler et se retrouver dans les selles qui passent à proximité. Un examen des selles est une recherche de ce sang occulte (caché) invisible à l œil nu. Au Canada, deux types d examen des selles servent à dépister le cancer colorectal : Le test de recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) au guaïc, avec lequel des traces de sang sont décelées dans les selles par une réaction chimique qui se produit sur un carton. Le test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (TIRSOS), avec lequel des traces de sang sont décelées dans les selles par des anticorps spécifiques. Les deux tests consistent à recueillir, à la maison, des échantillons de selles qui sont déposés sur une carte ou dans un flacon pour prélèvement de selles. Selon votre lieu de résidence, vous apportez ou postez ensuite 2 Réduisez votre risque de cancer colorectal Société canadienne du cancer,

4 les échantillons à un laboratoire médical. Le programme de dépistage du cancer colorectal n est pas le même partout au Canada. Pour savoir comment il fonctionne dans votre province ou territoire, informez-vous auprès de votre médecin. Certains aliments et médicaments peuvent fausser les résultats d un examen des selles. Il faut donc lire les instructions fournies dans la trousse de dépistage. Adressez-vous à votre médecin si vous avez des questions. Suivez les lignes directrices sur le dépistage et parlez à votre médecin de tous les autres examens qui pourraient être nécessaires. Croyez-moi, cela en vaut la peine. ~ Nancy S il y a du sang dans les selles Si un examen des selles révèle qu il y a du sang dans les selles, il faut procéder à d autres examens pour déterminer la source et la cause du saignement. Voici ceux que le médecin pourrait suggérer : Coloscopie intervention qui permet de visualiser la muqueuse du côlon tout entier à l aide d un tube étroit et souple muni, à son extrémité, d une lumière et d une caméra. Sigmoïdoscopie par tube souple intervention qui permet de visualiser la muqueuse du rectum et de la partie terminale du côlon à l aide d un tube lisse et pliable qui est muni, à son extrémité, d une lumière et d une caméra. Lavement baryté en double contraste radiographie du côlon et du rectum prise avec un colorant (baryum) qui montre plus clairement la muqueuse du côlon. Si une anomalie est détectée, des échantillons de tissus destinés à une analyse plus poussée (biopsie) peuvent être prélevés durant une coloscopie ou une sigmoïdoscopie. Autres causes de sang dans les selles La présence de sang dans les selles n est pas toujours un signe de polypes ou de cancer. Le sang peut venir du côlon ou d autres parties du tube digestif, telles que l estomac ou l anus. Le saignement peut être dû : à des ulcères (lésions sur la muqueuse du tube digestif); à des hémorroïdes (grossissement ou enflure des veines de l anus et du rectum); à une diverticulose (minuscules poches qui se forment dans des points faibles de la paroi du côlon); à une colite ulcéreuse ou à la maladie de Crohn (inflammation du côlon, souvent appelée maladie inflammatoire de l intestin). 4 Réduisez votre risque de cancer colorectal Société canadienne du cancer,

5 Parlez de votre risque avec votre médecin Le cancer colorectal n est pas attribuable à une cause unique, mais certains facteurs augmentent le risque qu une personne en soit atteinte. Il est important que vous parliez de ces facteurs de risque à votre médecin. Pourquoi vous devez discuter du risque avec votre médecin Si vous avez certains facteurs de risque qui vous prédisposent davantage au cancer colorectal, votre médecin peut vous suggérer de subir différents examens, tels qu une coloscopie, ou d effectuer un examen des selles plus souvent ou avant l âge de 50 ans. Ce que vous ne pouvez pas changer Certains facteurs de risque ne sont pas modifiables. Par exemple, le risque de cancer colorectal augmente après 50 ans. Il existe aussi des données montrant que le risque est accru dans les cas suivants : Antécédents personnels ou familiaux (proche parent tel que père, mère, frère, sœur ou enfant) de cancer colorectal. Antécédents personnels ou familiaux de polypes dans le côlon ou le rectum. Ascendance juive ashkénaze. Présence de l une des affections suivantes : > polypose adénomateuse familiale ou cancer colorectal héréditaire sans polypose > maladie inflammatoire de l intestin > diabète de type 2 Radiothérapie antérieure. Il est impossible de changer ces facteurs de risque, mais vous pouvez les maîtriser dans une certaine mesure si vous en parlez à votre médecin. Si vous avez des antécédents familiaux de la maladie, discutez-en régulièrement avec votre médecin. Il faudra commencer le dépistage plus tôt et l envisager pour vos enfants. Vous devez être proactif. ~ Jack Questions à poser à votre médecin Quel est mon risque de cancer colorectal? Quel examen serait recommandé dans mon cas? À quel moment et à quelle fréquence devrais-je subir l examen? Est-ce que l examen comporte des risques? Comment l examen est-il effectué? Dois-je me préparer d une quelconque façon pour l examen? Qu arrivera-t-il si mes résultats sont anormaux? Ce que vous pouvez changer Vous avez le pouvoir de modifier bien des facteurs de risque pour le cancer colorectal. Des recherches indiquent que les facteurs suivants augmentent ce risque : embonpoint ou obésité; inactivité physique; régime alimentaire comprenant beaucoup de viandes rouges ou transformées et peu de fibres alimentaires; consommation de viandes, volailles ou de poissons cuits à des températures très élevées (frits ou grillés au barbecue); 6 Réduisez votre risque de cancer colorectal Société canadienne du cancer,

6 prise d alcool; tabagisme; sédentarité (passer beaucoup de temps assis). Le cancer colorectal peut parfois se déclarer en l absence de tous ces facteurs de risque. Réduisez votre risque par vos choix quotidiens Lorsqu il est décelé tôt, le cancer colorectal se traite plus facilement. Vos choix de tous les jours peuvent cependant aider à réduire votre risque d être touché par cette maladie. Maintenez un poids santé L embonpoint ou l obésité augmente le risque de cancer colorectal. Vérifiez avec votre médecin quel est votre poids santé, car celui-ci diffère d une personne à l autre. Il vous sera plus facile d atteindre et de maintenir un poids santé en étant physiquement actif et en mangeant sainement. Soyez actif Les données montrent clairement que l activité physique aide à prévenir le cancer colorectal. Plus vous bougez, plus vous réduisez votre risque. Trouvez des activités physiques qui vous plaisent, et pratiquez-les souvent. Passer trop de temps assis, ce qui n est pas la même chose qu un manque d activité physique, peut aussi accroître votre risque de cancer. Diminuez le temps que vous passez en position assise, à un bureau et sur un sofa. Mangez sainement Il y a de fortes raisons de croire qu une saine alimentation peut prévenir le cancer colorectal. Lorsqu on y pense, ce n est pas si étonnant, n est-ce pas? Voici ce qui est particulièrement important : Limitez votre consommation de viandes rouges et transformées (telles que salami, saucisses et saucisses de Francfort); Évitez les viandes, volailles et poissons cuits à des températures élevées; Mangez des produits riches en fibres alimentaires tels que légumes, fruits, grains entiers, fèves, pois et lentilles. Restreignez la quantité d alcool Selon des études, consommer plus de 2 boissons alcoolisées par jour accroît le risque de cancer colorectal. Moins vous buvez d alcool, plus vous réduisez ce risque. Si vous choisissez de boire de l alcool, limitez-vous à moins de 1 consommation par jour si vous êtes une femme et moins de 2 consommations par jour si vous êtes un homme. Ne fumez pas et évitez la fumée secondaire Il existe un lien étroit entre le tabagisme et le cancer colorectal. Si vous fumez, obtenez de l aide pour écraser. Si vous êtes non-fumeur, restez-le! Et évitez les endroits où vous devez inhaler la fumée des autres. 8 Réduisez votre risque de cancer colorectal Société canadienne du cancer,

7 Vous avez des symptômes? Consultez votre médecin Quels que soient votre âge, votre condition physique et vos antécédents familiaux, il est important d être attentif à votre corps. Si le corps se met soudainement à changer, consulter un médecin est toujours la bonne décision à prendre. C est ce qui m a sauvé la vie. ~ Jack Même si vous faites un examen des selles tous les deux ans, vous ne devez ignorer aucun changement dans votre corps. Voyez votre médecin si vous notez n importe lequel des symptômes suivants : malaises abdominaux divers (ballonnements, sensation de plénitude, crampes); modification du transit intestinal, telle que diarrhée ou constipation, sans raison apparente; présence de sang dans les selles (qui sont soit rouge vif, soit très foncées); selles plus étroites que d habitude; urgent besoin d aller à la selle; sensation d évacuation incomplète; nausées ou vomissements; épuisement (sensation de très grande fatigue); perte de poids inexpliquée. Pour en savoir plus Pour en apprendre davantage sur les examens de dépistage pour le cancer colorectal et les moyens de réduire votre risque, communiquez avec nous : Appelez-nous sans frais du lundi au vendredi au (ATS : ). Des services d interprètes sont offerts aux personnes s exprimant dans d autres langues que le français ou l anglais. Envoyez un courriel à Visitez cancer.ca Contactez votre bureau local de la Société canadienne du cancer. Ces symptômes peuvent être ceux d un cancer colorectal ou d autres problèmes de santé moins sérieux. Votre médecin peut suggérer d autres examens, comme une coloscopie ou une sigmoïdoscopie, pour en déterminer la cause. En général, les problèmes médicaux se corrigent plus facilement s ils sont décelés tôt que s ils le sont plus tardivement. 10 Réduisez votre risque de cancer colorectal Société canadienne du cancer,

8 Notes Nous aimerions connaître votre opinion Envoyez-nous un courriel à si vous avez des commentaires ou des suggestions pour nous aider à rendre cette brochure plus utile à tous nos lecteurs. 12 Réduisez votre risque de cancer colorectal Canadian Cancer Society

9 Ce que nous faisons La Société canadienne du cancer lutte contre le cancer : en faisant tout son possible pour prévenir le cancer; en subventionnant la recherche pour déjouer le cancer; en fournissant des outils aux Canadiens touchés par le cancer, en les informant et en leur apportant du soutien; en revendiquant des politiques gouvernementales en matière de santé pour améliorer la santé des Canadiens; en motivant les Canadiens à se joindre à ses efforts dans la lutte contre le cancer. Pour obtenir de l information à jour sur le cancer, sur nos services ou pour faire un don, communiquez avec nous. Ces renseignements généraux, colligés par la Société canadienne du cancer, ne sauraient en aucun cas remplacer les conseils d un professionnel de la santé. Le contenu de cette publication peut être copié ou reproduit sans permission; cependant, la mention suivante doit être utilisée : Réduisez votre risque de cancer colorectal. Société canadienne du cancer, Société canadienne du cancer, 2012 Révisé en novembre 2015 Imprimé en novembre

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

PARLONS CANCER. Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin

PARLONS CANCER. Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin PARLONS CANCER Cancer colorectal et maladie inflammatoire de l intestin QUELQUES DONNÉES Selon l Association canadienne du cancer colorectal, le cancer colorectal constitue la deuxième cause de décès par

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Série prévention Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Programme vaudois de dépistage du cancer du colon Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Dépistage du cancer du colon Canton de Vaud Table des matières Aide à la décision et

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Il peut être très difficile de composer avec la constipation.

Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Il peut être très difficile de composer avec la constipation. Qu est-ce que la constipation? La nourriture que nous mangeons traverse l appareil digestif afin d alimenter notre organisme, notre esprit

Plus en détail

quel sont vos risques de cancer du sein

quel sont vos risques de cancer du sein quel sont vos risques de? cancer du sein Quels sont vos risques de cancer du sein? Vous trouverez dans la présente brochure les facteurs biologiques et les facteurs liés aux habitudes de vie qui sont associés

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

LE CANCER DU COLON et du RECTUM

LE CANCER DU COLON et du RECTUM LE CANCER DU COLON et du RECTUM Quelle fréquence et gravité en France? Comment le dépister? Comment le prévenir? Qui est à risque? Service de Gastro Entérologie Nutrition Hôpital Rangueil CHU de Toulouse

Plus en détail

LE CÔLON ET LE RECTUM

LE CÔLON ET LE RECTUM LE CÔLON ET LE RECTUM LE CÔLON ET LE RECTUM Le côlon et le rectum forment ensemble le gros intestin et assurent des fonctions essentielles dans les dernières étapes de la digestion. La digestion commence

Plus en détail

résection chirurgicale de l intestin

résection chirurgicale de l intestin Votre programme de rétablissement après une résection chirurgicale de l intestin La date de votre intervention chirurgicale : Prévoyez rentrer à la maison le : Veuillez prendre les dispositions nécessaires

Plus en détail

Comprendre le CANCER DU CÔLON

Comprendre le CANCER DU CÔLON Comprendre le Qu est-ce que le cancer du côlon? Le cancer du côlon est une maladie qui se caractérise par des cellules cancéreuses se formant sur la paroi du gros intestin (côlon) la partie de votre système

Plus en détail

Antécédents familiaux de cancer colorectal (intestin)

Antécédents familiaux de cancer colorectal (intestin) Réduction des risques Grâce au travail de ses bénévoles et de son personnel et à la générosité de ses donateurs, la Société canadienne du cancer est le leader de la lutte contre le cancer. La Société canadienne

Plus en détail

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL 11 septembre 2015 DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Nouveau test, nouvelle organisation 1 Communiqué 11 septembre 2015 Dépistage organisé du cancer colorectal Nouveau test, nouvelle organisation

Plus en détail

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie)

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Ordonnance Nom : Prénom : Adresse : Rx 2 lavements Fleets Date : Signature du médecin No. de permis 3 Cette brochure a pour but de vous informer

Plus en détail

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN

DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN DOCUMENT DE RESSOURCE POUR LES ÉTUDES DE CAS SUR LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN Les étudiants travaillent en groupes, chaque groupe recevant une étude de cas différente (Erin, Jenny, Abby ou

Plus en détail

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS Avec près de 42000 nouveaux cas et 17500 décès en 2013, le cancer colorectal est le 3 e cancer le plus fréquent en termes d incidence

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Qu est-ce que le diabète? Le diabète a un effet sur la façon dont votre organisme transforme les aliments en énergie.

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Manger sainement pour réduire son risque de cancer.

Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Ligue suisse contre le cancer Association suisse pour l alimentation Une publication de la Ligue suisse contre le cancer et de l Association suisse pour

Plus en détail

Les essais cliniques

Les essais cliniques Les essais cliniques Les essais cliniques Cette brochure s adresse aux personnes qui ont à prendre des décisions en vue de traiter un cancer. Vous envisagez peut-être la participation à un essai clinique

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé

Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé N ONATAL Le dépistage néonatal et votre bébé : Un départ en santé pour une vie en meilleure santé Un dépistage PréCoCe favorise Un TraiTemenT rapide En tant que nouveau ou futur parent, vous avez à cœur

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Si vous avez ceci. jetez un coup d œil!

Si vous avez ceci. jetez un coup d œil! Si vous avez ceci jetez un coup d œil! Vous subissez une mammographie pour dépister le cancer du sein. Vous subissez régulièrement un test de PAP pour dépister le cancer du col de l utérus. Vous subissez

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE À préparer : Liste de présences Cartes d aliments des 4 groupes alimentaires Affiches du «Guide de formation» : o Saine alimentation (annexe B) o Les calories (annexe C) o Guide

Plus en détail

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur!

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur! Renseignez-vous sur le site Web de la Ce site propose une riche gamme de renseignements et d outils afin de vous aider, vous et votre famille, à prévenir et à contrôler les maladies du cœur et les AVC.

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

L auto-examen des seins

L auto-examen des seins L auto-examen des seins Ce que vous pouvez faire Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 I www.cancer.ca À quoi sert l auto-examen des seins (L AES)? L AES vise à déceler les changements de texture

Plus en détail

Planifier une grossesse

Planifier une grossesse Planifier une grossesse La grossesse est un moment spécial pour vous et votre famille. Planifier votre grossesse vous permet de faire des choix santé avant d être enceinte. Voici quelques choix santé :

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7 l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 L exploitation financière est la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Centre universitaire de santé McGill (CUSM) Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General Hospital ADRESSOGRAPHE Département

Plus en détail

Vous et le cancer colorectal

Vous et le cancer colorectal Troisième édition Vous et le cancer colorectal Un guide pour les personnes vivant avec le cancer colorectal L information dont vous avez besoin est au bout de vos doigts. Visitez l Association canadienne

Plus en détail

Informations sur le cancer de l intestin

Informations sur le cancer de l intestin Informations sur le cancer de l intestin Le cancer de l intestin fait partie des affections malignes les plus fréquentes et représente la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Cette maladie

Plus en détail

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur?

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur? Bon nombre de personnes au Nouveau-Brunswick attendent le moment où on leur apprendra qu on a enfin trouvé les organes qui leur permettront de reprendre une vie normale et active. Bien d autres attendent

Plus en détail

Série prévention. Cancer colorectal. Comment réduire votre risque personnel. Le cancer : une lutte à finir

Série prévention. Cancer colorectal. Comment réduire votre risque personnel. Le cancer : une lutte à finir Série prévention Cancer colorectal Comment réduire votre risque personnel Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer colorectal Comment réduire votre risque personnel Le cancer colorectal

Plus en détail

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Dossier de presse - 10 août 2009 Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lance à compter du 10 août 2009

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé Vous vous posez beaucoup

Plus en détail

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE GASTROSCOPIE SOMMAIRE La gastroscopie, c est quoi............................... 3 Diète préparatoire..................................... 4 GASTROSCOPE Médication...........................................

Plus en détail

Régime de soins de santé de la fonction publique

Régime de soins de santé de la fonction publique Régime de soins de santé de la fonction publique Effectuer l adhésion préalable Table des matières Introduction... i Ayez les renseignements suivants à portée de la main... 1 Protection de vos renseignements

Plus en détail

Dépistage du Cancer Colorectal. Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne)

Dépistage du Cancer Colorectal. Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne) Dépistage du Cancer Colorectal Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne) Epidémio des Kc Colorectaux 35000 nouveaux cas par an, mais mortalité stable. 10 à30 % de

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

La dysplasie cervicale

La dysplasie cervicale La dysplasie cervicale Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez consulter

Plus en détail

CANCER DU FOIE ET TUMEURS

CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS Foie en santé Foie cirrhotique Tumeur Quelle est la cause du cancer du foie? Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le développement du cancer. Comme

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic

Cancer du rein. Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Cancer du rein Comprendre le diagnostic Lorsqu on lui annonce qu elle a un cancer, une personne peut se sentir seule, avoir peur et être dépassée par l énorme quantité

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Résumé www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme de réduction de sodium alimentaire jbelleri@ucalgary.ca

Plus en détail

Renseignements pour les patients

Renseignements pour les patients Biopsie du ganglion lymphatique sentinelle Renseignements pour les patients Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

Ranger et classer Ses documents avec XP

Ranger et classer Ses documents avec XP Ranger et classer ses documents Pourquoi faire? Lorsque nous «travaillons» sur nos ordinateurs personnels, nous avons souvent l impression de ne plus savoir où sont stockés ceux-ci. Dans un premier temps,

Plus en détail

Structure de formation Atelier Évosanté. Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre en charge votre santé.

Structure de formation Atelier Évosanté. Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre en charge votre santé. Structure de formation Atelier Évosanté Un voyage de mille kilomètres commence toujours par un premier pas. - Lao Tseu Bravo! Vous avez fait le premier pas afin de vous remettre en forme et de prendre

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Mammographie de dépistage

Mammographie de dépistage Pour avoir plus d information sur le PQDCS : CENTRE DE COORDINATION DES SERVICES RÉGIONAUX DE MONTRÉAL Ligne d information : 514 528-2424 Mammographie de dépistage destinée aux femmes de 50-69 ans CONCERTATION-FEMME

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Vous et le cancer colorectal

Vous et le cancer colorectal Première édition Vous et le cancer colorectal Un guide pour les personnes vivant avec le cancer colorectal L information dont vous avez besoin est au bout de vos doigts. Visitez l Association canadienne

Plus en détail

PUIS-JE DONNER UN REIN?

PUIS-JE DONNER UN REIN? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires PUIS-JE DONNER UN REIN? Réponses aux questions que se posent les personnes souhaitant faire un don de rein non dirigé UN DON DE REIN DE

Plus en détail

Aidez votre enfant à prendre un excellent départ. Le programme d intervention précoce de la ville de New York Evaluation du développement de l enfant

Aidez votre enfant à prendre un excellent départ. Le programme d intervention précoce de la ville de New York Evaluation du développement de l enfant Le programme d intervention précoce de la ville de New York Evaluation du développement de l enfant Aidez votre enfant à prendre un excellent départ LE DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE MENTALE DE

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France DÉPISTAGE Dépistage organisé du cancer colorectal Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France UN CANCER CURABLE À UN STADE PRÉCOCE LE DÉPISTAGE ORGANISÉ : UNE STRATÉGIE

Plus en détail

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches.

Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Pour les personnes atteintes de problèmes de vue et leurs proches. Chères patientes, chers patients, chers proches, Vous-même, ou l un de vos proches, avez peut-être suivi un traitement ophtalmologique

Plus en détail

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer?

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Le cancer peut apparaître à n'importe quel endroit du corps.

Plus en détail

INFORMATION & PRÉVENTION. Les cancers du côlon et du rectum

INFORMATION & PRÉVENTION. Les cancers du côlon et du rectum INFORMATION & PRÉVENTION Les cancers du côlon et du rectum G R A N D P U B L I C Les cancers du côlon et du rectum Les cancers du côlon et du rectum (gros intestin qui va de l intestin grêle à l anus)

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr La participation de votre enfant à l étude Esteban www.esteban.invs.sante.fr Esteban est une nouvelle étude nationale qui porte sur plusieurs aspects de la santé : l exposition à certaines substances de

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON

PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON FICHE 1 : Le dépistage organisé du cancer du sein : pour les femmes de 50 à 74 ans Chaque année en France, ce sont près de 49 000 femmes chez qui un cancer

Plus en détail

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Cahier De Travail Etape 1 INTRODUCTION Le Route en Etapes Vers Une Haleine Fraîche, Saine Et Naturelle Ce cahier de travail appartient à: Date de début du

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. Diarrhée passagère. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 Diarrhée passagère de l adulte Diarrhée passagère de l adulte Ce qu il faut savoir La diarrhée se manifeste par une modification

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C

Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Programme québécois d aide financière aux personnes infectées par le virus de l hépatite C Mars 2004 Le gouvernement du Québec offre une aide financière aux personnes qui ont été infectées par le virus

Plus en détail