Enseigner la compréhension au cycle 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enseigner la compréhension au cycle 3"

Transcription

1 Enseigner la compréhension au cycle 3 Les compétences visées chez les élèves : Programmes 2008 : La lecture et l écriture sont systématiquement liées : elles font l objet d exercices quotidiens, non seulement en français, mais aussi dans le cadre de tous les enseignements. [ ] L élève apprend à comprendre le sens d un texte en en reformulant l essentiel et en répondant à des questions le concernant. Cette compréhension s appuie sur le repérage des principaux éléments du texte, mais aussi sur son analyse précise. Celle-ci consiste principalement en l observation des traits distinctifs qui donnent au texte sa cohérence : titre ; organisation en phrases et paragraphes, rôle de la ponctuation et des mots de liaison, usage des pronoms, temps verbaux, champs lexicaux. Lecture La lecture continue à faire l objet d un apprentissage systématique : - automatisation de la reconnaissance des mots, lecture aisée de mots irréguliers et rares, augmentation de la rapidité et de l efficacité de la lecture silencieuse ; - compréhension de textes scolaires (énoncés de problèmes, consignes, leçons et exercices des manuels) ; - compréhension de textes [ ] documentaires ; - compréhension de textes littéraires (récits, descriptions, dialogues, poèmes). Socle commun, palier 2 : Compétence 1 : La maîtrise de la langue française L élève est capable de : - dégager le thème d un texte ; - utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre, ou mieux l écrire) ; - répondre à une question par une phrase complète à l oral comme à l écrit ; PROGRESSIONS POUR LE COURS ÉLÉMENTAIRE DEUXIÈME ANNÉE ET LE COURS MOYEN CE2 : - Repérer dans un texte des informations explicites en s appuyant en particulier sur le titre, l organisation (phrases, paragraphes), le vocabulaire. - Dans un récit, s appuyer : sur le repérage des différents termes désignant un personnage, sur les temps des verbes et sur les mots de liaison exprimant les relations temporelles pour comprendre avec précision la chronologie des événements, sur les deux-points et guillemets pour repérer les paroles des personnages. CM1 - Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles

2 (implicites). - Dans un récit ou une description, s appuyer sur les mots de liaison qui marquent les relations spatiales et sur les compléments de lieu pour comprendre avec précision la configuration du lieu de l action ou du lieu décrit. - participer à un débat sur un texte en confrontant son interprétation à d autres de manière argumentée. CM2 - S appuyer sur les mots de liaison et les expressions qui marquent les relations logiques pour comprendre avec précision l enchaînement d une action ou d un raisonnement. - Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d un niveau de langue bien caractérisé, etc.).

3 Rappels théoriques : COMPRENDRE : Définition : comprendre un texte, c est être capable de construire une représentation mentale cohérente à partir de données explicites et implicites du texte et des connaissances antérieures. COMPRENDRE : 5 COMPETENCES 1- DECODAGE 2- COMPETENCES LINGUISTIQUES (syntaxe, lexique) 3- COMPETENCES TEXTUELLES (genre textuel, énonciation, cohésion connecteurs, chronologie, temps verbaux-, anaphores reprises du nom-) 4- COMPETENCES REFERENTIELLES (connaissances sur le monde, sur les univers des textes) 5- COMPETENCES STRATEGIQUES (régulation, contrôle par l élève de son activité de lecture) COMPRENDRE : DEUX ACTIVITES SIMULTANEES 1- TRAITEMENTS LOCAUX : signification des groupes de mots et des phrases 2- TRAITEMENTS GLOBAUX : se construire une représentation mentale cohérente de l ensemble tri des informations principales et organisation progressive en mémoire. Que se passe-t-il quand on lit? Micro processus Reconnaissance des mots, lecture des groupes de mots, idée principale des phrases PHRASE Processus d intégration Traitement des substituts, des connecteurs, des marques morphosyntaxiques ENTRE LES PHRASES Macro processus Identification des idées principales, résumé TEXTE Processus d élaboration Formulation d hypothèses, lien avec les connaissances, raisonnement Processus métacognitifs Repérage des incohérences pour ajuster sa compréhension D après J. Giasson

4 COMPRENDRE C EST A LA FOIS: 1- Prélever des informations : - Informations ponctuelles : prises à un endroit du texte. - Informations globales : prises à plusieurs endroits du texte. 2- Utiliser ces informations pour faire des inférences : les inférences nécessaires anaphores : toute expression dont l'interprétation dépend d'une entité mentionnée auparavant dans le texte. Expressions variées pour désigner un même personnage. Elles peuvent être : - pronominales - synonymiques - métaphoriques les inférences élaboratives - Les inférences logiques : mise en œuvre des règles de calcul logique : ex dans les enquêtes de Lafouine - Les inférences pragmatiques : fondées sur des connaissances usuelles du monde, probables, mais non certaines. 3-Construire et réajuster sa représentation globale du texte en fonction des éléments nouveaux qui apparaissent. Les difficultés rencontrées : Mise en œuvre pédagogique : Pour adapter au mieux les activités, il est nécessaire de tenir compte des difficultés des faibles lecteurs. Les élèves en difficulté croient souvent que tout est dit dans le texte et qu il suffit de lire pour comprendre. En particulier: - Les élèves peinent à établir la cohésion du texte (traitement des connecteurs, des temps verbaux, des reprises anaphoriques). - Difficulté à construire une représentation des personnages : en effet, un personnage, c'est à la fois : - un être (ses désignations, sa description, ses relations avec les autres - un dire (ses paroles, ses pensées ) - un faire (un mobile pour atteindre un but, un plan, des moyens, une issue ) Les élèves confondent la compréhension avec une simple recherche d indices pour répondre aux questions posées («compréhension en îlots»). Les élèves en difficulté n ont pas les stratégies pour comprendre (évaluer sa compréhension, relire, réviser son interprétation ). Quand leur représentation du texte est mise à mal par un élément nouveau, ils ont du mal à la modifier. Problèmes liés à la méconnaissance du genre du texte. Toute œuvre appartient à un genre, qui constitue un "horizon d'attente". Il faut construire culturellement ces genres.

5 Deux types d activités sont à prendre en compte : - la lecture de textes littéraires - les activités d entraînement. Il appartient à l enseignant d établir des liens entre les deux. (D après C. Tauveron, R. Goigoux) Les activités de compréhension de textes littéraires Du côté de l enseignant : Avant de proposer une œuvre littéraire à étudier, l enseignant doit, dans le cadre de sa préparation de classe, s astreindre à identifier les difficultés liées à la compréhension de l ouvrage. Le tableau suivant l aidera à analyser les obstacles possibles à la compréhension : repérage dans le texte : n de la page Difficultés lexicales Difficultés syntaxiques Connecteurs Substituts Inférences Relation textes/images Du côté de l élève : Pour aider l élève à reconstruire les idées essentielles du texte, l enseignant peut s aider de cet outil : Tableau de référence pour permettre à l élève de construire les idées essentielles de l histoire.

6 On peut compléter ce travail par différentes tâches (cf tableau de P Joole, Comprendre les textes écrits, paris : Retz 2008) : 6 types de tâches possibles 5 grands objectifs Relever, repérer Relier, Etablir un lien Remettre dans l ordre Répondre en justifiant Ecrire, rédiger, dessiner Dire, théâtraliser Cerner la situation d énonciation : qui parle, qui raconte, à qui? Les indices permettant de savoir : qui parle, à qui, où, quand ça se passe Un dialogue A l oral Transposer un dialogue au discours indirect Un dialogue ou un monologue Repérer et identifier les personnages : personnalité, motivations, relations entre eux Les pronoms et les substituts Les éléments de portrait La chaine des substituts Schéma actanciel, relations entre les personnages A toute question sur les personnages Ecrire, dessiner le portrait d un personnage Mimer un personnage Cerner la cohérence : temps, lieux. Les connecteurs et les marqueurs de temps Reconstituer la trame chronologique (axe du temps) Etablir un plan Remettre un texte dans l ordre chronologiq ue Rappeler l histoire ou faire anticiper la suite Insérer un épisode supplémentai re Dégager la logique d enchaînement des faits : cause, conséquence Les connecteurs, la silhouette du texte Entre deux phrases Des phrases pour construire un texte Ajouter des connecteurs manquants Reformuler une phrase, un court texte Hiérarchiser des idées, des événements Les idées, les événements Un texte court Résumer, choisir entre plusieurs résumés Rédiger, choisir un titre

7 Les activités d entrainement Présentation de deux outils : Je lis, je comprends Objectif de cet outil : Améliorer la compréhension des élèves en lecture. Comprendre un texte se traduit par l exécution possible d un ensemble de tâches ( reformuler, synthétiser, inférer, questionner, contrôler) qui nécessitent l utilisation de stratégies ( prise d indices, utilisation de connaissances antérieures, association d informations..) Conception : Le travail est organisé en 4 temps : - deux séances préparatoires pour apprendre aux élèves à identifier les procédures qui permettent de répondre aux questions posées. - une évaluation diagnostique - des ateliers visant à développer la prise de conscience de l utilisation de stratégies de lecture et les compétences impliquées dans la compréhension : - repérer les connecteurs - repérer les substituts - faire des inférences - repérer les marques morphosyntaxiques - retrouver les idées essentielles d un texte - formuler des hypothèses - une évaluation en fin d année. Les champs ciblés par l outil 1. Les connecteurs Ce sont des mots appartenant principalement à trois catégories syntaxiques : - les conjonctions et locutions conjonctives - les prépositions et locutions prépositionnelles - les adverbes et locutions adverbiales Ils établissent, entre les éléments reliés, une relation logique et une nuance de sens précise (oppositions, cause, conséquence, temps, conditions, comparaison, but, ) 2. Les substituts Ils appartiennent à deux catégories : les substituts grammaticaux : pronoms personnels, possessifs, démonstratifs, numéraux et cardinaux, interrogatifs et relatifs. Les substituts lexicaux : un synonyme, une périphrase, un mot générique, un mot de la même famille, un mot qui résume 3. Les inférences Faire une inférence, c est effectuer des liens entre les propositions, entre les phrases d un texte ou d un paragraphe ; c est résonner pour trouver/comprendre une information qui n est pas écrite dans le texte. 4. Les marques morphosyntaxiques

8 Reconnaître les marques morphosyntaxiques, c est repérer les indices de genre, nombre, personne, temps verbaux pour effectuer les bons regroupements nécessaires à la compréhension. 5. Les idées essentielles Retrouver les idées essentielles, c est saisir le sens global d un texte ou d un paragraphe pour se construire une image mentale de la situation. 6. Les hypothèses Une hypothèse est une proposition ou une explication que l on énonce sans l affirmer ou la nier. Elle peut être étudiée, confrontée, utilisée, discutée par le groupe de lecteurs. Lector/lectrix Apprendre à comprendre les textes narratifs Sylvie Cèbe/ Roland Goigoux Retz Les pratiques pédagogiques quelques constats : premier constat : la lecture est beaucoup évaluée mais peut enseignée. Deuxième constat : beaucoup d enseignants pensent encore que l apprentissage de la compréhension se fait par l usage. Troisième constat : les enseignants expérimentés aident les élèves à comprendre les textes de façon pertinente. Toutefois les plus faibles lecteurs sont incapables de transférer la moindre stratégie d un texte à l autre. Les procédures ne sont pas enseignées. Les principes didactiques - Rentre les élèves actifs et capables de réguler leur lecture. - Inciter à construire une représentation mentale. - Inviter à suppléer au blanc du texte. - Conduire à s interroger sur les pensées des personnages. - Faire rappeler et reformuler pour apprendre à mémoriser. - Réduire la complexité. - Apprendre à ajuster les stratégies aux buts fixés. - Faire du lexique un objectif permanent. - Planifier un enseignement explicite. Les principes pédagogiques - Favoriser la clarté cognitive. - Assurer une attention conjointe. - Favoriser l engagement des élèves dans les activités. - Répéter sans lasser. - Enseigner les procédures requises par les tâches scolaires. - Concevoir une planification ajustée aux besoins des plus faibles lecteurs.

9 Nécessité de mettre en place une progression ex «Je lis je comprends CE2» L année est divisée en 3 unités qui reprennent chacune les 6 champs ci-dessous (environ 18 séances donc, sans compter des séances d évaluation diagnostique et finale). Les connecteurs Les substituts Les inférences Les marques morphosyntaxiques Les idées essentielles Les hypothèses Planification «Lector lectrix» Chaque séquence est composée de 3 séances d environ 45 minutes. Séquence 1 : apprendre à construire une représentation mentale de l histoire («faire un film») Séquence 2 : Apprendre à reformuler une histoire Séquence 3 : Apprendre à être flexible (réviser son jugement si des informations contradictoires apparaissent) Séquence 4 : Apprendre à répondre à des questions de lecture Séquence 5 : Apprendre à justifier ses réponses Séquence 6 : Comprendre l implicite (causes et conséquences) Séquence 7 : Comprendre l implicite (narrateur, personnages, dialogues) exemple de programmation par type de texte/période Type de texte/genre littéraire Poésies Contes Récits en «je» Ecrits de théâtre Articles de presse, textes scientifiques Nouvelles humoristiques Objectifs possibles -repérer et comprendre les comparaisons, les métaphores -repérer et comprendre les inférences -repérer et comprendre les substituts nominaux -repérer et comprendre les marqueurs chronologiques -comprendre le message d un récit («la morale») -repérer les indices de l énonciation -se représenter les personnages à partir de leurs actes et de leurs paroles (comprendre qui ils sont, leurs motivations, leurs pensées.) -repérer qui parle et à qui -se représenter les personnages à partir de leurs actes et de leurs paroles -repérer et comprendre les marqueurs logiques -repérer l organisation d un texte -savoir utiliser un sommaire, une table des matières -comprendre les ressorts de l humour d un texte

10 Ccl : Tous ces éléments montrent la nécessité d un enseignement explicite Il est nécessaire de faire prendre conscience aux élèves que lire c est résoudre des problèmes. De leur faire découvrir, élaborer et expérimenter des stratégies adéquates qu ils automatiseront par la suite.

11 La démarche d enseignement explicite ORGANISATION DE LA SEANCE POURQUOI FAIRE CES ETAPES 0. Facultatif : Proposer un «texte problème» Faire prendre conscience aux élèves du problème posé, de la difficulté travaillée. 1. Définir la stratégie et préciser son utilité. Dans un langage approprié aux élèves, donner un nom à la stratégie enseignée et expliquer comment cette stratégie leur sera utile pour comprendre un texte Expliquer le but de la séance : Pour comprendre, je vais prendre des indices sur 2. Lecture du texte D abord par le maître à haute voix, puis par les élèves individuellement. 3. Activités autour du lexique difficile du texte 4. Etapes pour comprendre le texte à partir de la stratégie : De la stratégie experte de l enseignant vers l autonomie de l élève a. Repérer les indices : référents, connecteurs, hypothèses. b. Je trouve la réponse c. Je valide par une relecture individuelle De très guidé (repérage préalable par le maître ) à peu guidé Permettre aux élèves de s approprier l utilité de la démarche. Lever les difficultés de compréhension liées au déchiffrage Lever les difficultés liées au lexique. S approprier la démarche de L ENSEIGNEMENT EXPLICITE -Rendre le processus transparent : l enseignant explique verbalement ce qui se passe dans sa tête de lecteur accompli durant le processus -Interagir avec les élèves et les guider vers la maîtrise de la stratégie : Amener les élèves à maîtriser la stratégie en donnant des indices, des rappels et en diminuant graduellement l aide apportée. -Favoriser l autonomie dans l utilisation de la stratégie : L élève assume presque toute la responsabilité du choix et de l application de la stratégie enseignée -Réinvestir l application de la stratégie : quand utiliser la stratégie 5. Débat autour de la réponse donnée Permettre aux élèves d argumenter autour de leur réponse. 6. Institutionnalisation des savoirs Permettre aux élèves de conserver une trace de ce qui a été appris, et de la réutiliser en entraînement 7. Entraînement Des taches très proches de celles effectuées au départ, mais moins guidées par le maître Permettre aux élèves d utiliser ce qu ils ont appris, et d améliorer leur efficacité (aller vers des automatismes) Adapté de : Je lis je comprends CE1

12

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

Enseigner la compréhension au Ce1. Rendre les stratégies explicites

Enseigner la compréhension au Ce1. Rendre les stratégies explicites Enseigner la compréhension au Ce1 Rendre les stratégies explicites Instructions officielles Le niveau attendu en début de CE1 les composantes de l acte de lire Ecole Paul Claudel sept 2012 Questions 1.Comment

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005

La production d écrits. Programmation Cycle 3. École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 La production d écrits Programmation Cycle 3 École des 3 Fontaines Dambenois Stage École 2005 Production d'écrits Programmation Cycle 3 1 Conférence pédagogique / Stage École Trois Fontaines Dambenois,

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Comment construire la compréhension et quels dispositifs pour l entrée en lecture? Comment s approprier les textes? Constats

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

- préparation à l étude des sons et des graphies. - Développer une sensibilité Phonologique -Repérer à l oral des sons identiques et différents.

- préparation à l étude des sons et des graphies. - Développer une sensibilité Phonologique -Repérer à l oral des sons identiques et différents. Les alphas S1 A la bibliothèque S2 A la bibliothèque (2) TAOKI ET COMPAGNIE Période 1 Compétences visées Exercices Manipulation du code Grammaire Expression orale Expression écrite - S appuyer sur les

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

Définir l observa0onl

Définir l observa0onl Définir l observa0onl Observer est une démarche active. C est l action de voir, de considérer avec attention, de noter des comportements afin de mieux connaître et comprendre. C est un ensemble de techniques

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Activités d appui 1. Pourquoi - Pour réviser les différents outils linguistiques disponibles en classe et pour rappeler leur

Activités d appui 1. Pourquoi - Pour réviser les différents outils linguistiques disponibles en classe et pour rappeler leur Activités d appui 1 Mots recyclés Activité de lecture liée au développement du vocabulaire et au trait d écriture «choix de mots» Rechercher des synonymes pour des mots communément utilisés comme «petit»,

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

ENSEIGNER LA COMPREHENSION DES TEXTES A L ECOLE PRIMAIRE. Animation hybride 2013

ENSEIGNER LA COMPREHENSION DES TEXTES A L ECOLE PRIMAIRE. Animation hybride 2013 ENSEIGNER LA COMPREHENSION DES TEXTES A L ECOLE PRIMAIRE Animation hybride 2013 Aujourd'hui, 2,5 millions de personnes se trouvent en situation d'illettrisme, soit 7 % des personnes ayant étéscolarisées

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre des

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM Conception et mise en œuvre d une séquence de lecture au CM ECOLE : Penzé Niveau de classe : CE2 CM1 CM2 ENSEIGNANTE : Aline Doillon Janvier Février 2011 A- Choix des items travaillés (programmes 2008)

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE

SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE ANGLAIS COMMERCIAL LES CONNAISSANCES DE BASE EN ANGLAIS SE PRESENTER ET PRESENTER SON ENTREPRISE ACCUEIL ET VENTE ANGLAIS ET MOYENS DE COMMUNICATION LES CONNAISSANCES DE BASE EN ANGLAIS Objectif général

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS

LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS LISTE DES SITUATIONS PROPOSEES SUITE A LA PRESENTATION D ALBUMS 1. Découverte de l objet-livre 2. Anticiper et rappeler 3. Travail sur les illustrations/lecture d images 4. Dictée à l adulte à partir des

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Groupe académique d inspecteurs et formateurs en langues vivantes GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 Etre capable de comprendre les points

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»?

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»? Guide 3 en 1 en difficulté Cycle 2 Cycle 3 Mode d emploi Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «en difficulté»? L ouvrage Votre ouvrage est découpé en 6 parties séparées par un intercalaire. 1 partie

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants Synthèse du document proposé par l Observatoire de l enfance et la jeunesse du ministère de la Communauté française de Belgique Introduction

Plus en détail

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois «Réaliser un dépliant touristique des Enfers» Angélique Voisin (Lettres Modernes) Jean-Pierre Carrel (Histoire) I Caractéristiques de l'activité Disciplines

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde Extrait du Mémoire professionnel de Karine BODIN, professeur stagiaire en Lettres, IUFM de Poitou-Charentes, année 2003/2004, sous la direction

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES.

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. Dictée de calembours : Les dents la bouche (= laide en la bouche, l ai dans la bouche, l aidant la bouche, lait dans la

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS

CO-INTERVENTION. Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS CO-INTERVENTION Deux situations pour provoquer le débat: la co-intervention dans le cadre de la prévention. Ex: langage en GS la co-intervention dans le cadre de la remédiation: ex mathématique en CE2

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage

DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES. Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage DES APPRENTISSAGES EN MATERNELLE/ QUELQUES PISTES Des pistes sur une séquence de graphisme Des pistes sur une séquence sur le langage Apprentissage en graphisme Introduction Recherche Activités motrices

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des La lecture Dans les programmes 2008 Cycle 2 Français Lecture et écriture Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des mots et par l acquisition progressive

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES COMPETENCES DE COMMUNICATION répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (3 à 4 ans) prendre l initiative

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT

PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT PROGRAMME D'ÉTUDES FRANÇAIS, LANGUE D'ENSEIGNEMENT Présecondaire Secondaire FRA-P031-3 FRA-P033-4 FRA-1031-3 FRA-5145-1 JUILLET 1996 TROISIÈME SECONDAIRE FRA-3034-1 er 1 OBJECTIF TERMINAL LIRE Lire des

Plus en détail

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS

Planning CM1-CM2. Progression Février Mars. Atelier 2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS. Lecture : EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Progression Février Mars Semaines Planning CE2 Atelier 2 Planning CM1-CM2 EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS Du 03 au 08 Mars Du 10 au 15 Mars Du 17 au 21 Mars EXPOSE DU PROJET PAR LES PROFESSEURS recherche

Plus en détail

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel B.O. 1995 n 11 du 15 juin 1995 Programme de français Baccalauréat Professionnel PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel Arrêté du 9 mai 1995 - B.O. n 11 du 15 juin 1995 PRÉAMBULE : FINALITÉS ET

Plus en détail

Traitement et gestion des données à l école élémentaire. Cycle 2

Traitement et gestion des données à l école élémentaire. Cycle 2 Traitement et gestion des données à l école élémentaire Cycle 2 Références exploitées pour cette présentation Cap math CE1 Guide de l enseignant - Hatier Evaluations nationales Problèmes additifs webetab.ac-bordeaux.fr/

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

TYPES DE PHRASES FORMES DE PHRASES

TYPES DE PHRASES FORMES DE PHRASES TYPES DE PHRASES FORMES DE PHRASES Copyright : Grammaire au cycle III 1 CE QUE JE DOIS SAVOIR Il existe quatre différents types de phrases : 1. Déclarative : Karim court vite. 2. Exclamative : Comme Karim

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Ma visite au Parc Animalier

Ma visite au Parc Animalier Ma visite au Parc Animalier Bienvenue au Parc Animalier Saint Martin à Montaigu-La-Brisette! Vous trouverez à travers ce dossier une proposition d'activité à effectuer lors de la visite du parc ainsi qu'un

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail