INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie"

Transcription

1 INTRODUCTION Le glaucome est une maladie de l'oeil qui entraîne une atteinte irréversible du nerf optique et une perte progressive du champ visuel. Il est lié le plus souvent à une élévation de la pression intraoculaire. Il existe plusieurs formes de glaucome dont le glaucome aigu et le glaucome chronique : Dans le glaucome aigu, la pression intraoculaire augmente brutalement et provoque de violentes douleurs à l'oeil. Il s'agit alors d'une urgence médicale. Le glaucome chronique, quant à lui, est le plus souvent indolore. Il peut passer longtemps inaperçu du fait de l'absence de manifestations visibles jusqu'à un stade tardif. En l'absence de traitement adéquat, le champ visuel se rétrécit progressivement. À un stade avancé, l'image est réduite à la partie centrale. À terme, le patient risque de devenir aveugle. Le glaucome chronique primitif à angle ouvert représente 50% à 70% des glaucomes Cette maladie oculaire est la deuxième cause de cécité dans le monde. Aujourd'hui, on estime que malheureusement 1 personne sur 2 ignore qu elle souffre d un glaucome, ceci est principalement dû au fait que la maladie est strictement indolore. Champ visuel normal Champ visuel déjà altéré en périphérie Le nerf optique constitue la connexion entre l œil et le cerveau. Il transmet l image perçue vers le cortex cérébral. Un nerf optique atrophié ou malade ne remplit plus son rôle, la pathologie mène alors à la cécité définitive.

2 C est pourquoi, nous portons une attention particulière au dépistage et au traitement du glaucome au sein de notre cabinet ophtalmologique. QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUES DU GLAUCOME? La Tension Intra Oculaire (TIO) : c est le facteur de risque principal! L hérédité : Environ 20 à 30% des cas sont héréditaires L âge: La fréquence du glaucome augmente surtout après 40 ans. Plus de 15 % des personnes de plus de 65 ans présentent un glaucome. L ethnie : Les populations d origine africaine et asiatique sont plus exposées La myopie Les apnées du sommeil Les problèmes de circulation Les hyp Otensions artérielles Le stress L'hypermétropie : pour le glaucome aigu surtout Les facteurs d aggravation du glaucome -Le tabac augmente le risque d évolution du glaucome vers la cécité. -Une mauvaise compliance au traitement -Certains médicaments: cortisone, antidépresseurs, anxiolytiques, médicaments pour la prostate, N hésitez pas à nous faire part de vos antécédants de santé lors de votre consultation. LA TENSION INTRA OCULAIRE (TIO)? L augmentation de la tension intraoculaire (TIO) est le principal facteur de risque du glaucome. Toutefois, toutes les hypertonies oculaires ne donnent pas de glaucome. En effet, certains yeux supportent facilement des pressions plus élevées alors que d autres souffriront d emblée avec des pressions oculaires normales. Ceci dépend aussi d autres facteurs de risques importants, dits anatomiques et vasculaires comme cités ci-dessus. Le glaucome est une pathologie indolore qui ne manifeste aucun symptôme pendant les premières années d évolution. La maladie peut donc évoluer à bas bruit pendant une longue période. Le seul moyen de dépister les signes débutants de la maladie est de se rendre chez un médecin spécialiste : un ophtalmologue. L on peut limiter la survenue d un glaucome ou en ralentir l évolution en abaissant la pression intraoculaire et en corrigeant les facteurs cardio-vasculaires. À QUOI EST GENERALEMENT DU LE GLAUCOME? Le glaucome est la conséquence d une mauvaise oxygénation du nerf optique. Celle-ci est le plus souvent secondaire à une élévation de la tension dans l œil (TIO). Mais elle peut aussi est liée à des problèmes vasculaires empêchant une bonne nutrition du nerf optique. Au début, le nerf optique présente une certaine résistance à la mauvaise oxygénation, mais au fur et à mesure, les cellules souffrent et progressivement, se mettent à mourir de manière précoce.

3 QuickTime and a QuickTime and a En d autre terme, si vous vivez jusqu à 90 ans et que votre nerf optique s arrête à 65, vous pouvez être aveugle pour les dernières années de votre vie. Malheureusement, la science n a pas les moyens de faire revivre des cellules mortes. La pathologie est alors irréversible et peut mener à la cécité. Nerf optique sain Nerf optique atrophié POURQUOI LA TENSION INTRA OCULAIRE AUGMENTE-T-ELLE AVEC L AGE? Notre œil n est pas gonflé par de l air mais par un liquide. Ce liquide, appelé l humeur aqueuse, est produit par une structure et réabsorbé par une autre. Ainsi, il persiste toujours un équilibre entre les deux. Avec l age, la structure qui réabsorbe l humeur aqueuse a tendance à vieillir plus vite que celle qui la produit. Il en résulte un déséquilibre lent et chronique vers l hypertonie oculaire et par conséquent vers des lésions irréversibles du nerf optique. Globe oculaire. Pression intraoculaire et effets sur le nerf optique. QUELLE EST LA VALEUR NORMALE DE LA PRESSION INTRA OCULAIRE? Les valeurs normales de la tension intraoculaire sont comprises entre 10 et 21 mmhg. Une pression supérieure à 21 est considérée anormale et nécessite des examens complémentaires afin d exclure l existence d un glaucome. Parfois, certaines personnes supportent des tensions supérieures à 21 sans manifester de glaucome et n ont besoin que d une surveillance régulière, sans traitement. À l opposé, il existe des personnes dont la pression oculaire est inférieure à 21 mmhg et qui présentent un glaucome. On parle alors de glaucome à pression normale. Il est alors nécessaire d entamer un traitement afin de ralentir ou arrêter les altérations progressives du champ visuel.

4 QUELLES SONT LES PROBLEMES DE VUE QUE L ON OBSERVE DANS LE GLAUCOME? Les premiers symptômes observés dans le glaucome sont des altérations du champ visuel, sous forme de scotomes (taches sombres) dans la vision dite périphérique. Notre attention étant surtout concentrée sur notre vision centrale, et le glaucome étant parfaitement indolore, ces scotomes passent inaperçus pendant longtemps. Malheureusement, en attendant, la pathologie continue à évoluer. En effet, les scotomes fusionnent progressivement et donnent de réels gènes dans le champ de vision : l on se cogne plus souvent, on évite de justesse des obstacles Ces scotomes représentent des zones du nerf optiques qui ne fonctionnent plus convenablement. Il est malheureusement impossible à l heure actuelle de ressusciter des cellules mortes, d où l intérêt de dépister le glaucome au plus vite. La seule personne à même de traquer les signes débutants d un glaucome, c est votre ophtalmologue. Au sein de notre cabinet, une spécialiste du glaucome (Dr BARLET) vous reçoit et organise les examens nécessaires à un dépistage et un diagnostic précis de votre glaucome. QUAND FAIRE UN DIAGNOSTIC? La personne atteinte n ayant pratiquement aucun symptôme au début de la maladie (pas de perte de vision ni de douleur), il est nécessaire de faire contrôler sa vue régulièrement (une visite tous les ans après le premier bilan ophtalmologique). Et spécialement dès 40 ans, surtout si un membre de la famille est affecté par un glaucome. Ainsi, plus le glaucome est dépisté à temps, plus son évolution peut être contrôlée grâce à des traitements appropriés. COMMENT DIAGNOSTIQUE T-ON UN GLAUCOME Le glaucome est totalement indolore et ne peut être dépisté que par la prise systématique, de la pression intraoculaire par un ophtalmologue, de préférence spécialisé dans le glaucome. En effet, le dépistage du glaucome est basé sur une visite chez un ophtalmologue équipé et organisé pour ce genre de dépistage.

5 QuickTime and a Les explorations du glaucome comportent de manière systématique : - L examen du nerf optique, - La prise de la tension intraoculaire - Et l examen du champ visuel. champ visuel computérisé champ visuel computérisé Parfois, en plus, l ophtalmologue spécialiste effectue également: - L analyse de l épaisseur cornéenne (pachymétrie), - Ainsi qu un OCT du nerf optique (analyseur informatique qui établit une carte d identité du nerf optique) Vous pouvez obtenir les résultats de vos examens le jour meme. Pour certains de ces examens, une dilatation de la pupille s avère parfois nécessaire et s effectue avec un collyres fournis au cabinet.cet examen n est pas douloureux mais vous pouvez etre temporairement ébloui par la lumière, ce qui peut en particulier vous gèner dans la conduite de votre véhicule au retour. Notre cabinet étant intégralement équipé, nous avons la possibilité de réaliser des bilans complets et des dépistages à la pointe sans déplacement d un site à l autre. QuickTime and a EN QUOI CONSISTE LE TRAITEMENT? Lorsque le glaucome est diagnostiqué, il existe 2 phases thérapeutique: Par gouttes

6 D abord le traitement médical, qui fait appel à des gouttes intraoculaires de médicaments permettant de baisser la tension oculaire, par réduction de la Tension Intra oculaire. Le plus souvent, l instillation de gouttes suffit. Si la pression reste trop élevée ou si le champ visuel se dégrade, le traitement médical devient insuffisant, on fait appel au traitement chirurgical : Par laser : Le traitement par laser à argon consiste à brûler de petites régions du trabéculum pour provoquer des cicatrices qui ouvriront celui-ci. Par chirurgie : Il consiste en une trabéculectomie perforante ou non (création d une valve extra-oculaire. permettant ainsi de diminuer la pression intraoculaire) Cette chirurgie est effectuée sous anesthésie locorégionale, en ambulatoire ou en hospitalisation courte. UN BON TRAITEMENT? La base du traitement du glaucome, c est la surveillance du patient et la bonne observance du traitement médical, en moyenne un glaucomateux se contrôle tous les 6 mois. Il vise à faire baisser la tension oculaire. Des collyres permettent de diminuer cette tension (traitement à vie). Il est primordial de suivre assidûment le traitement prescrit et de bien respecter les horaires recommandés ainsi que le nombre d instillations de collyre indiqué sur l ordonnance. Si ces traitements se révèlent insuffisants, la chirurgie ou le traitement par laser peuvent alors être envisagés. Grâce aux traitements actuels, on peut vivre normalement avec un glaucome. En effet, les pertes importantes de vision peuvent êtres prévenues, les risques de cécité sont minimes. Iridectomie périphérique au laser (IPL) Pour le traitement du glaucome à angle étroit Le glaucome à angle étroit est une pathologie qui touche les gens dont l angle irido-cornéen est très étroit (hypermétrope, cataracte avancée,..) Une fermeture de cet angle entraîne une augmentation très rapide de la tension intra-oculaire et de très vives douleurs. La pathologie se présentant de manière fort rapide, elle entraîne une atteinte immédiate des cellules du nerf optique. Il s agit d une urgence médicale. Elle nécessite une intervention au plus vite. Souvent il s agit d un traitement au Laser Yag (iridotomie périphérique). Pendant une iridectomie périphérique au laser, on pratique un petit trou dans l iris pour permettre au liquide aqueux de mieux circuler. Cette valve de sécurité est très souvent proposée en traitement de prévention chez des personnes à risque. QuickTime and a

7 Elle est remboursée par les mutuelles, encourageant ainsi la prévention pour toutes les personnes concernées. EXISTE-T-IL UN BONNE MANIERE D INSTILLER DES COLLYRES? Voici quelques conseils destinés à vous faciliter la tache : 1. Lavez-vous les mains soigneusement. 2. S il existe des sécrétions dans l angle interne de l œil, nettoyez délicatement les paupières avec un peu d eau chaude. 3. Tirez la paupière inférieure vers le bas en regardant en haut, puis faites tomber la goutte dans l œil sans toucher ni les cils ni l œil afin de ne pas déstériliser le flacon. 4. Fermez doucement l œil pendant 1 à 2 min sans cligner les paupières afin de conserver la goutte le plus longtemps possible au contact de l œil et ainsi éviter qu elle ne s écule vers le canal lacrymal et les narines.

8 ENCADRES «RESUMES» glaucome chronique a angle ouvert Fréquent après 40 ans: - 1% population, 3.5% chez les européens >70ans - 1 ère cause de cécité irréversible chez l adulte dans le monde Signes : - Absents (pas de douleurs) - Une baisse de vision est le signe qu il est déjà tard Réversibilité: - Les dommages acquis sont irréversibles! - Les traitements chirurgicaux ou médicamenteux peuvent arrêter la progression. Facteurs de risque - Pression intraoculaire anormale, supérieure à 21mmHG - Age - Myopie - Troubles circulatoires - Hypo et hyper tension artérielle - Cortisone - autres Conseils aux patients atteints de glaucome - Instiller le collyre dans l oeil selon la prescription médicale, en respectant le nombre de gouttes et leur répartition sur 24 heures. - En voyage, disposer d une réserve suffisante de médicament - Attendre entre 5-15min après les gouttes pour replacer ses lentilles de contact. - Ne jamais utiliser d'autres collyres sans l'accord du médecin. - Faire contrôler régulièrement sa tension intraoculaire. Demandez cela à votre ophtalmologue - Éviter la pratique des instruments à vent (trompettes). - Le glaucome peut être familial. Incitez les membres de votre famille à réaliser un dépistage. a - Tous les examens de dépistage des glaucomes sont remboursés par votre mutuelle. Il n y l oct qui reste à charge du patient pour le moment. Vous désirez réaliser un dépistage? Nous vous proposons de remplir le questionnaire «consultation glaucome» et de prendre un RDV à votre convenance au numéro suivant :

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104

Glaucome. contrôler ma vue. je fais. pratiq santé. 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Glaucome ENVI-2012-10-311 - HCP Groupe ʻʻ je fais contrôler ma vue ʻʻ pratiq santé 110 esplanade du Général de Gaulle - 92 931 La Défense Cedex - RCS Nanterre 440 313 104 Je m informe : le glaucome, une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME. BUSduGLAUCOME DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE NATIONALE D INFORMATION, DE PREVENTION DES FACTEURS DE RISQUE DU GLAUCOME 1/LE GLAUCOME EN CHIFFRES X Epidémiologie Première cause de cécité absolue en France + 1 Million de

Plus en détail

Les problèmes de vue liés à l âge

Les problèmes de vue liés à l âge Les problèmes de vue liés à l âge Certaines maladies oculaires deviennent plus fréquentes avec l'âge et peuvent conduire dans certains cas à des problèmes de vue importants. Il s agit de la dégénérescence

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome

Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Options chirurgicales dans le cas d un glaucome Le glaucome est défini comme une augmentation de pression dans l œil (appelée pression intraoculaire ou PIO) qui cause une dégénérescence du nerf optique

Plus en détail

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Sommaire Glaucome : Une menace pour la vision p.3 Le fonctionnement de l œil p.4 Les différentes formes

Plus en détail

Campagne Nationale d Information et de Dépistage du Glaucome LIVRET D INFORMATION À L ATTENTION DU PUBLIC. Comité de lutte contre le Glaucome

Campagne Nationale d Information et de Dépistage du Glaucome LIVRET D INFORMATION À L ATTENTION DU PUBLIC. Comité de lutte contre le Glaucome Préservez votre vue! Campagne Nationale d Information et de Dépistage du Glaucome Comité de lutte contre le Glaucome Avec le soutien des Laboratoires En association avec la LIVRET D INFORMATION À L ATTENTION

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

SOMMAIRE À QUOI SERT LE GUIDE? LE CENTRE DU GLAUCOME L OEIL ET SA FONCTION : LA VISION COMMENT FONCTIONNE L ŒIL? QU EST CE QUE LE GLAUCOME?

SOMMAIRE À QUOI SERT LE GUIDE? LE CENTRE DU GLAUCOME L OEIL ET SA FONCTION : LA VISION COMMENT FONCTIONNE L ŒIL? QU EST CE QUE LE GLAUCOME? SOMMAIRE À QUOI SERT LE GUIDE? LE CENTRE DU GLAUCOME L OEIL ET SA FONCTION : LA VISION COMMENT FONCTIONNE L ŒIL? QU EST CE QUE LE GLAUCOME? COMMENT DIAGNOSTIQUER UN GLAUCOME? LES EXPLORATIONS DANS LE GLAUCOME

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé

Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Résultats fonctionnels après chirurgie filtrante dans le glaucome à angle ouvert à un stade avancé Dr S.Khimoud Dr F.Mazari Dr H.Zemour Dr A.Chachoua Dr I.Derder Pr L.Chachoua INTRODUCTION Le glaucome

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

A partir de 50 ans La macula & la DMLA

A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans La macula & la DMLA A partir de 50 ans, il est primordial d effectuer régulièrement un dépistage de la macula auprès d un médecin spécialiste des yeux. En effet, en Belgique, 30 000

Plus en détail

Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA

Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA UE : Défaillances organiques et processus dégénératifs 2.7.S4 Bénédicte DUPAS Service d ophtalmologie Hôpital Lariboisière Introduction Vieillissement

Plus en détail

Le glaucome. Guide destiné aux patients. Introduction. Qu est-ce que le glaucome? Pourquoi est-ce une maladie qui menace votre vision?

Le glaucome. Guide destiné aux patients. Introduction. Qu est-ce que le glaucome? Pourquoi est-ce une maladie qui menace votre vision? Introduction Le glaucome Guide destiné aux patients Ce guide est destiné à mieux répondre aux questions que vous vous posez sur le glaucome ou plutôt les glaucomes. Il existe en effet plusieurs types de

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence

Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence Il y a deux mois, Mme S. a consulté un ophtalmologiste parce que sa vision de près baissait. Outre une presbytie, les examens ont mis en évidence plusieurs anomalies dont une trop forte pression dans les

Plus en détail

JMV. Affections cécitantes curables

JMV. Affections cécitantes curables JMV Affections cécitantes curables AMBLYOPIE L Amblyopie C est une insuffisance de la vision, parfois congénitale ou acquise dans les premiers mois de la vie. La forme la plus courante unilatérale - résulte

Plus en détail

Glaucome. Glaucome. Définition

Glaucome. Glaucome. Définition Glaucome Glaucome Définition Relativement fréquent, le glaucome est une maladie de l œil caractérisée par une augmentation de la pression à l intérieur de l œil. Cette augmentation de pression est le plus

Plus en détail

240 - GLAUCOME CHRONIQUE. Ce qu il faut savoir. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique.

240 - GLAUCOME CHRONIQUE. Ce qu il faut savoir. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique. glaucome chronique 240 - GLAUCOME CHRONIQUE Ce qu il faut savoir 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome

Plus en détail

Les maladies de l oeil. Le glaucome La cataracte

Les maladies de l oeil. Le glaucome La cataracte 6 Les maladies de l oeil Le glaucome La cataracte Une vision claire 0203 Une vision claire Reconnaître les symptômes La plupart des personnes ont déjà entendu parler du glaucome et de la cataracte. Quelles

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE

LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE LES URGENCES EN OPHTALMOLOGIE DU de prise en charge des situations d urgences médico-chirurgicales Dr Guillaume LEROUX LES JARDINS Service d Ophtalmologie de Hôtel-Dieu, Paris Cabinet d ophtalmologie,

Plus en détail

240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR

240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR 240 - GLAUCOME CHRONIQUE CE QU IL FAUT SAVOIR 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome chronique. 3. Connaître

Plus en détail

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF A ANGLE OUVERT RAPPEL : conceptions actuelles du GPAO Neuropathie optique évolutive associant

Plus en détail

Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie

Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie Le Glaucome Chronique à Angle Ouvert : définition et pathogénie Dr Cédric Lamirel Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild Hôpital Bichat Les Glaucomes 6²7 millions!!! Cécité légale irréversible

Plus en détail

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore

Le glaucome chronique à angle ouvert, encore glaucome chronique 240 - GLAUCOME CHRONIQUE Ce qu il faut savoir 1. Connaître la définition, la physiopathologie et l épidémiologie du glaucome chronique. 2. Enumérer les principales causes de glaucome

Plus en détail

L ŒIL. à la loupe... substance transparente et visqueuse qui remplit le globe oculaire et amortit les chocs éventuels

L ŒIL. à la loupe... substance transparente et visqueuse qui remplit le globe oculaire et amortit les chocs éventuels ACMS œil (def) 15/05/03 16:18 Page 3 L ŒIL à la loupe... Principales structures de l œil Cornée : coupole transparente par laquelle pénètrent les images de l environnement Humeur aqueuse : liquide transparent

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou par

La cataracte est l opacification de tout ou par cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Solution pour injection

Solution pour injection Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Eylea de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Luxembourg,

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

Glaucome : ce que je dois savoir

Glaucome : ce que je dois savoir Glaucome : ce que je dois savoir Le site du Docteur J. DA SILVA TAVARES Adresse du site : www.docvadis.fr/docteur.da.silva.tavares Validé par le Comité Scientifique Ophtalmologie Le glaucome est une maladie

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin

Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin Pr. JF Korobelnik Service d ophtalmologie Hôpital Pellegrin CAS CLINIQUE OPH 1 Une femme de 62 ans vient consulter pour troubles visuels au niveau de l œil droit. La padente raconte avoir déjà eu une baisse

Plus en détail

DÉCOL O L L E L MENT T D E R ÉTI T N I E

DÉCOL O L L E L MENT T D E R ÉTI T N I E DÉCOLLEMENT DE RÉTINE S. POMMIER Ref: Pr Philippe Gain DÉFINITION urgence ophtalmologique relative opéré généralement dans les 24 à 48 heures relativement rare (un ophtalmologiste en cabinet en voit 1

Plus en détail

Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant

Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant Item 333 : Orientation diagnostique devant un strabisme de l'enfant Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Phénomène moteur...4 II Phénomène sensoriel...4 III Dépistage du

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement.

a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement. a Novartis company Le Glaucome Tout à propos du glaucome, de la maladie, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Contenu 4 Avant-propos 6 L œil 8 8 9 10 12 14 14 16 Le glaucome Causes et apparition

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar GLAUCOME Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions Docteur Yves Lachkar Professeur au collège de Médecine des Hôpitaux de Paris Chef du service d ophtalmologie et directeur de l Institut

Plus en détail

Je m appelle Matthias FEUCHT et je suis né le 6 octobre 1972 à Stuttgart, en Allemagne.

Je m appelle Matthias FEUCHT et je suis né le 6 octobre 1972 à Stuttgart, en Allemagne. Cabinet ophthalmologique Centre médical Tassy (Tourrettes) Dr Matthias FEUCHT Cabinet ophtalmologique Tassy Clinique Oxford Cannes Qui suis-je? Eventail de traitements Cataracte Maladies et chirurgie de

Plus en détail

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes?

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes? Qu'est ce que la cataracte? La cataracte correspond à une baisse significative d acuité visuelle en rapport avec l'opacification du cristallin, lentille transparente située à l'intérieur de l'œil et permettant

Plus en détail

HYLO -GEL Idéal en postopératoire

HYLO -GEL Idéal en postopératoire HYLO -GEL Idéal en postopératoire Hydratation intensive et prolongée 2 3 Chère patiente, cher patient, Vous venez de subir une chirurgie des yeux par votre ophtalmologue? Grâce à sa teneur en acide hyaluronique

Plus en détail

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82

GLAUCOME CHRONIQUE. Rappels physiopathologiques OBJECTIFS. Item 82 Item 82 GLAUCOME CHRONIQUE Anna Francoz, Pr Alain Bron Service d ophtalmologie, CHU de Dijon, France alain.bron@chu-dijon.fr RR OBJECTIFS DIAGNOSTIQUER un glaucome chronique. ARGUMENTER l attitude thérapeutique

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE BOIS-CERF CLINIQUE CECIL LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? L ÂGE VENANT, LE CRISTALLIN DE L ŒIL S OPACIFIE

Plus en détail

Le traitement du glaucome

Le traitement du glaucome Le traitement du glaucome A.M.U.B. 2014 DUFRANE REBECCA SERVICE D OPHTALMOLOGIE Conflits d intérêt en rapport avec la présentation Honoraires de conférence : néant Participation à un «Advisory Board» :

Plus en détail

«PRESERVEZ VOTRE VUE»

«PRESERVEZ VOTRE VUE» DOSSIER DE PRESSE «PRESERVEZ VOTRE VUE» Campagne nationale de dépistage et d information sur le glaucome Du 12 mai au 3 juin 2006 Service de presse : Capital Image / Stéphanie Chevrel 45 rue de Courcelles

Plus en détail

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI ALS Lumière, source de vie Séance exceptionnelle du 10 avril 2005 à l Hôtel de Ville de Nancy Laser, source de vue par Jean-Claude LEPORI LASER, SOURCE DE VUE par Jean-Claude LEPORI ALS (Nancy, 10 avril

Plus en détail

Faire de la santé oculaire une priorité. Guide de l intervenant

Faire de la santé oculaire une priorité. Guide de l intervenant Faire de la santé oculaire une priorité Guide de l intervenant DIAPO 1 Présentation de l intervenant. Le but de cette présentation est de fournir des informations concernant les modifications de la vue

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

Rétinopathie des prématurés (RDP)

Rétinopathie des prématurés (RDP) Rétinopathie des prématurés (RDP) Programme famille-enfance 3e étage, tour du Centre Centre de santé du lac Ramsey 41 Ramsey Lake Road Sudbury ON P3E 5J1 705.523.7100 www.hsnsudbury.ca Rétinopathie des

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN L expérience LASIK I QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? Pour être éligible au LASIK, vous devez avoir au moins 21 ans, avoir des yeux en bonne santé et être en bonne santé générale. Votre vision ne doit pas

Plus en détail

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements LA VUE Sommaire : Anatomie de l œil Chemin de la lumière dans l œil Vocabulaire et définitions pour l œil Les muscles de l œil Les anomalies de l œil Les 3 amétropies ou vices de réfraction La presbytie,

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE. Nombre de questions : 40

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE. Nombre de questions : 40 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 SESSION DE JUILLET 2014 DCEM3 EPREUVE D OPHTALMOLOGIE Nombre de questions : 40 Durée de l épreuve : 1 Heure Nombre de feuilles : 15 Vous avez

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX CONSOMMATEURS

RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX CONSOMMATEURS RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX CONSOMMATEURS Solution ophtalmique Pr DuoTrav MC Association fixe de 0,04 mg/ml de travoprost et de 5 mg/ml de timolol sous forme de maléate de timolol Veuillez lire tous les

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

un Service très en vue

un Service très en vue Ophtalmologie: un Service Avec près de 30.000 consultations par an, l Ophtalmologie est l un des plus gros services des Cliniques Saint-Luc. Raison de plus pour aller y jeter un œil très en vue L ophtalmologue,

Plus en détail

Améliorez votre vision!

Améliorez votre vision! Information pour les patients Améliorez votre vision! Une orientation sur les implants de lentilles asphériques et à filtre de lumière bleue en cas de cataracte we care for you La cataracte qu est-ce que

Plus en détail

Bien voir. Bien conduire. Sécurité routière

Bien voir. Bien conduire. Sécurité routière Bien voir Bien conduire Sécurité routière Bien voir pour sa sécurité Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception correcte jouent

Plus en détail

I Représentation et modélisation de l œil.

I Représentation et modélisation de l œil. I Représentation et modélisation de l œil. Doc 1 : voir livre p 202 Lorsque la lumière pénètre dans l oeil par la pupille, elle traverse des milieux transparents : la cornée, l humeur aqueuse, le cristallin

Plus en détail

Énoncés ophtalmologie

Énoncés ophtalmologie Énoncés ophtalmologie Item 44 9 Item 44 SUIVI D UN NOURRISSON 1. Quelles sont les acquisitions visuelles normales d un enfant de 3 mois? a. réflexe de fixation b. réflexe de convergence c. réflexe de poursuite

Plus en détail

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie

MPS : La vision. 1. Le mécanisme de la vision. 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie. 3. Autres défauts : Presbytie MPS : La vision 1. Le mécanisme de la vision 2. Les défauts : Myopie et Hypermétropie 3. Autres défauts : Presbytie 4. Étude statistique dans la population 5. Corrections Plan 1)Comment fonctionne le mécanisme

Plus en détail

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet Libérez-vous enfin de votre myopie! Votre vision et l implant AcrySof Cachet Informations sur l implant AcrySof Cachet et ses effets bénéfiques sur votre vue Faites le point sur votre vue Si vous cherchez

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

La rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire La rétinite pigmentaire La rétine est une enveloppe sensible à la lumière entourant la surface interne du globe oculaire, et qui se prolonge par le nerf optique. La rétine est composée de cellules photo-

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALCON EYE GEL 3 mg/g gel ophtalmique Carbomère Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

La dégénerescence maculaire liée à l âge

La dégénerescence maculaire liée à l âge dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) 60 - DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE LIÉE À L ÂGE (DMLA) 1. Connaître l épidémiologie de la DMLA. Ce qu il faut savoir 2. Connaître les principales formes cliniques

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. ISOPTO TEARS 5 mg/ml collyre en solution Hypromellose

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. ISOPTO TEARS 5 mg/ml collyre en solution Hypromellose NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR ISOPTO TEARS 5 mg/ml collyre en solution Hypromellose Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE CATARACTE : DEFINITION Opacifica'on totale ou par'elle du cristallin Mécanisme de vieillissement du cristallin Évolution du cristallin avec l

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1)

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Lisez attentivement ce document et conservez-le

Plus en détail

Sémiologie des yeux. Prof. Michel Hoebeke U.C.L. Tournai 17 novembre 2007 ECU-UCL

Sémiologie des yeux. Prof. Michel Hoebeke U.C.L. Tournai 17 novembre 2007 ECU-UCL Prof. Michel Hoebeke U.C.L. Cliniques universitaires U.C.L.. de Mont-Godinne Tournai 17 novembre 2007 ECU-UCL ou comment aider le médecinm de famille à mieux orienter un diagnostic sans moyen technique

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

1. QU EST CE QUE INDOCOLLYRE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE

1. QU EST CE QUE INDOCOLLYRE ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISE NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR INDOCOLLYRE 1 mg/ml COLLYRE EN SOLUTION Indométacine Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Comment reconnaître l ulcère de Buruli dans votre communauté

Comment reconnaître l ulcère de Buruli dans votre communauté Comment reconnaître l ulcère de Buruli dans votre communauté 1 L ulcère de Buruli est une maladie causée par un microbe L ulcère de Buruli n est pas dû à la sorcellerie L ulcère de Buruli n est pas une

Plus en détail

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age

LA DMLA Mise au point sur les traitements actuels de la Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Association Regards et Contrastes Conférence du 15 décembre 2006 à l Athénée Municipale de Bordeaux Présentation proposée par le Docteur Arnaud Bernard Ophtalmologue Rétinologue LA DMLA Mise au point sur

Plus en détail

Lucentis (ranibizumab)

Lucentis (ranibizumab) Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament LUCENTIS de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES

LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES LE DIABETE DANS LES DEPARTEMENTS D OUTRE MER CARACTERISTIQUES PREVENTION SOMMAIRE EPIDEMIOLOGIE La prévalence du diabète traité est estimée en 2009 à 4,4 % de la population résidant en France soit 3 millions

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31

26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31 26.8.2009 Journal officiel de l Union européenne L 223/31 DIRECTIVE 2009/113/CE DE LA COMMISSION du 25 août 2009 modifiant la directive 2006/126/CE du Parlement européen et du Conseil relative au permis

Plus en détail

Coopérations professionnelles. Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil

Coopérations professionnelles. Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil Coopérations professionnelles Ophtalmologie Dépistage rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d oeil 1 Présentation générale Intitulé du Protocole de coopération (PC) Réalisation

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. LIPOSIC 2 mg/g gel ophtalmique. Carbomère 980

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. LIPOSIC 2 mg/g gel ophtalmique. Carbomère 980 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LIPOSIC 2 mg/g gel ophtalmique Carbomère 980 Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

BeneFit PLUS Modèle médecin de famille

BeneFit PLUS Modèle médecin de famille BeneFit PLUS Modèle médecin de famille Fonctionnement de BeneFit PLUS, modèle médecin de famille: procéder correctement en cas de problèmes de santé En cas de maladie ou d accident Consultation chez le

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) Fiche information La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMLA) La dégénérescence maculaire liée à l âge, ou DMLA, touche une partie de la rétine nommée «macula», qui est responsable de la vision centrale

Plus en détail

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires

Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires Ulcère de Buruli : guide de poche à l intention des agents de santé communautaires 1 L ulcère de Buruli est une maladie causée par un microbe qui affecte la peau mais peut aussi parfois toucher les os.

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

Traitement chirurgical de la myopie, de l hypermétropie et de l astigmatisme

Traitement chirurgical de la myopie, de l hypermétropie et de l astigmatisme Persomed siège social 7 rue Ste Odile BP 62 67 302 Schiltigheim adresse courrier (contacts, commandes) 2 rue de la Concorde 68 000 Colmar tél.: +33 (0)3 89 41 39 94 fax : +33 (0)3 89 29 05 94 Traitement

Plus en détail