L État. Chapitre 06. Introduction. Mise en situation. Doc. 1 TVA déductible et TVA collectée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L État. Chapitre 06. Introduction. Mise en situation. Doc. 1 TVA déductible et TVA collectée"

Transcription

1 L État Chapitre 06 Introduction Le chapitre traite de la notion de, point 5 du programme : - Calcul - Comptabilisation Dans ce chapitre, on s efforcera de montrer qu il s agit d une taxe en définitive supportée par le consommateur final et fiscalement neutre en termes de trésorerie et de résultat pour les entreprises. La déclaration de TVA n'est pas au programme. Mise en situation Doc. 1 TVA déductible et TVA collectée La TVA collectée correspond à la TVA que l entreprise collecte pour le compte de l État sur les ventes réalisées. La TVA déductible est, quant à elle, la TVA que supporte l entreprise sur ses propres achats. La TVA déductible n est pas une charge pour l entreprise, car le rôle de cette dernière est de collecter l impôt indirect sur la valeur ajoutée pour le compte de l État qui en contrepartie lui permet de déduire la TVA qu elle supporte sur ses achats. Le solde des différents comptes de TVA se trouve dans le grand livre de l entreprise dans les comptes ; et Pour un achat : - La TVA augmente le montant des créances envers l'état (TVA déductible). - La trésorerie est touchée lors du règlement (le règlement se faisant TTC), donc cela entraîne une baisse de la trésorerie. Pour une vente : - La TVA augmente le montant des dettes envers l État (TVA collectée). - La trésorerie est touchée lors de la réception du règlement, ce dernier est perçu TTC, ce qui a pour conséquence une hausse de la trésorerie.

2 Doc. 2 Détermination de la Calcul de la : TVA collectée ( + TVA déductible sur immobilisations) La est donc la différence entre la TVA collectée perçue par l entreprise pour le compte de l Etat et les TVA déductibles supportées par cette dernière lors de ses achats. L entreprise devra reverser cette à l État. de Février = TVA collectée TVA déductibles ,00 (21 250,75) = ,75 Il s agit donc d un crédit de TVA. Cela signifie que c est l Etat qui doit cette somme à l entreprise. Cette dernière pourra donc la déduire le mois suivant, lors de la détermination de la qu elle devra reverser. Doc. 3 Enregistrement de la TVA L écriture du 30/01/N correspond à la liquidation de la donc à la constatation de cette dernière d un point de vue comptable. Cela consiste à solder les comptes de TVA collectée et déductible de la période et de constater la TVA due au titre du mois. Celle du 15/02/N constate le règlement de la TVA due constatée au titre du mois de janvier. L opération du 28/02/N, correspond à la liquidation de la de février. L écriture constate un crédit de TVA, par conséquent l entreprise n a rien à reverser à l État. Elle pourra le mois suivant déduire ce crédit de TVA de la qu elle aura constatée. Le code fiscal prévoit que la doit être reversée arrondie à l euro près. En règle générale, lors du calcul de la cette dernière n est pas un nombre entier. Les comptes 658 et permettent d imputer la différence d arrondi entre le montant calculé lors de la liquidation et celui effectivement versé à l État. La n a aucune incidence sur le compte de résultat puisqu il s agit d une opération comptabilisée dans des comptes de Tiers (classe 4). Par contre le règlement de la entraîne une baisse de trésorerie sauf s il s agit d un crédit de TVA. 2 Chapitre 06

3 Exercices Ex. 1 Taxe sur la valeur ajoutée Montants hors taxes Calculs Montants HT Matériels industriels ,00/1, ,84 Achat de biens et services au taux réduit ,10/1, ,46 Achats de biens et services aux taux normal ,20/1, ,78 Ventes de marchandises aux taux normal ,20/1, ,34 Extrait de balance Compte intitulé Solde débiteur Solde créditeur TVA déductible sur Immobilisation 2 499,16 1 taux 5.5% 956,64 2 taux 19.6% 5 837, TVA collectée 7 418,86 Pour déterminer les montants de TVA il suffit de faire la différence entre le TTC et le HT. La n a aucun impact sur le compte de résultat (compte de classe 4), et elle annule au final l impact des TVA collectées et déductibles sur le bilan. En effet lors de l écriture de liquidation de la, on solde les comptes de TVA collectées et déductibles afin de déterminer la TVA à reverser. Lors du règlement, elle va baisser le niveau de la trésorerie. 4. au titre du mois de février : Formule de calcul : TVA collectée (TVA déductibles sur ABS+TVA déductible sur immobilisations.) = 7 418,86 ( 956, , ,16 ) ,36 Il s agit donc d un crédit de TVA. 3

4 Ex. 2 Liquidation de la Calcul des Septembre Octobre Novembre Décembre TVA collectée ,25 (1) , , ,75 TVA déductibles ,90(2) , , , ,35(3) 2 010, ,10 Crédit de TVA 2,82 TVA due (sans arrondi) 7 144, ,48(4) ,10 (1) , ,00 ; (2) 8 750, ,15 ; (3) , ,90 ; (4) 2 010,30-2,82 Journal de l entreprise DUFLONT Liquidation de la TVA du mois de septembre 30/09/N TVA collectée ,25 Produits de gestion courante 15/10/N , ,00 0, , Banque 7 144,00 Règlement de la Liquidation de la TVA du mois d octobre 31/10/N TVA collectée Crédit de TVA à reporter ,88 3, ,70 0,18 4 Chapitre 06

5 Liquidation de la TVA du mois de novembre 30/11/N TVA collectée , Crédit de TVA à reporter 15/12/N , ,00 3,00 0, , Banque 2 007,00 Règlement de la Liquidation de la TVA du mois de décembre 31/12/N TVA collectée ,75 15/01/N , ,00 0, , Banque ,00 Règlement de la Le règlement de la TVA au titre de septembre n a aucune incidence sur le compte de résultat (aucun compte de classe 6 ou 7 n étant ventilé). Par ailleurs, il va faire diminuer la trésorerie et annuler la dette de l entreprise vis-à-vis de l État. Ex. 3 Application informatique Ce TD a pour objectif d amener les élèves automatiser des calculs sur plusieurs tableaux et feuilles nommées. Vous trouverez les maquettes vierges dans le fichier élève : C06 Ex3 Appli Elève Les corrigés sont fournis dans le fichier : C06 Ex3 Appli info Corrigé 5

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La TVA COLLECTEE est donc un Flux

L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La TVA COLLECTEE est donc un Flux LE CREDIT DE TVA L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La par l'entreprise est alors reversée à l'etat (.. fiscale de l'entreprise sur

Plus en détail

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions

Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Chapitre 14 Le principe de prudence : Les dépréciations et les provisions Introduction La mise en situation comprend 5 parties : I Les dépréciations d actif Dépréciation de l actif Dépréciations des terrains

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

L affectation du résultat

L affectation du résultat L affectation du résultat Chapitre 16 Introduction La mise en situation permet : d étudier la notion de bénéfice distribuable ; de calculer l affectation du bénéfice ; d'enregistrer la répartition du bénéfice.

Plus en détail

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable.

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable. 1. Le régime du réel normal Fiche ressource n 20 : Etablir les déclarations de TVA Vous êtes employé au service comptabilité de la société Lechat. Elle achète au sein de l Union Européenne une partie de

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL)

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) I. GÉNÉRALITES Lorsqu elle est soumise au régime du réel normal (1), l entreprise doit calculer, chaque mois, le montant de la TVA due à l état. Celle-ci

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Chapitre 23 Le budget de trésorerie Introduction L objectif de ce chapitre est, dans un premier temps, de permettre aux élèves d établir un budget de trésorerie. Pour cela, ils doivent bien en comprendre

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

LA DECLARATION DE TVA : ELABORATION ET ENREGISTREMENT

LA DECLARATION DE TVA : ELABORATION ET ENREGISTREMENT LA DECLARATION DE TVA : ELABORATION ET ENREGISTREMENT La société LA PIERRE AUX FEES, implantée dans le Nord, fabrique et commercialise des produits laitiers à partir de diverses matières premières. Les

Plus en détail

Enregistrement des activités courantes Entreprise BULOT

Enregistrement des activités courantes Entreprise BULOT Enregistrement des activités courantes Entreprise BULOT Objectifs : Calculer la TVA due selon le régime du réel normal, Traiter les opérations spécifiques : reversement de TVA, complément de déduction,

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A MODULE : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée (Formateur) Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre

Plus en détail

Comptabilité financière en IFRS

Comptabilité financière en IFRS Comptabilité financière en IFRS Wolfgang Dick & Franck Missonier-Piera ISBN : 2-7440-7172-2 Chapitre 7 : Fiscalité Exercice 7.1 Comptabilisation de l impôt sur les bénéfices Il convient tout d abord de

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

Comptabilité. + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Comptabilité. + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Comptabilité 2 e ÉDITION Madeleine Deck-Michon Emmanuelle Plot-Vicard L essentiel + de 20 fiches de cours + de 150 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode d'emploi.........................................................

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Le principe de prudence : Les amortissements

Le principe de prudence : Les amortissements Le principe de prudence : Les s Chapitre 13 Introduction La mise en situation comprend 5 parties I Le principe de prudence II L III Plan d IV Enregistrement V Les cessions d immobilisations Il faut garder

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions

Comptabilité. 4- Les provisions 4- Les provisions 4-1 Définition : En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges sont comptabilisées dès lors

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation Comptabilité générale Semestre 2 Tronc commun Gestion/Logistique/Informatique Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 2 : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre 7 : Les

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité 0202 Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité I PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE ص 0 من 00 PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS 1. INTRODUCTION AUX TRAVAUX DE FIN D

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels UP BY AssiM www.fb.com/assim.lamrabti 4- Les provisions Rappels En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 4 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 4 Unité 3 Thème 4 UNITÉ 3 THÈME 4...1 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et

Plus en détail

LE CREDIT DE TVA. Application 1

LE CREDIT DE TVA. Application 1 LE CREDIT DE TVA Application 1 La SARL POULETTE vous communique les informations suivantes relatives au 1 er trimestre de l'exercice N : JANVIER FEVRIER MARS Chiffre d'affaires HT Achats de matières 1ères

Plus en détail

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale Chap. 2 Le budget BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Etablir le budget des ventes Etablir le budget de trésorerie (encaissements / décaissements) Calculer l excédent ou l insuffisance

Plus en détail

S.A. actions minimum S.A.

S.A. actions minimum S.A. Pr. SAMIRA BOUNID La société anonyme : La S.A. est commerciale à raison de sa forme, quelque soit son objet. Son capital est divisé en actions négociables représentatives d apports en numéraire (argent)

Plus en détail

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général)

RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) CHAPITRE8 LE PRINCIPE DE PRUDENCE LES DEPRECIATIONS ET LES PROVISIONS RAPPEL : LE PRINCIPE DE PRUDENCE (Article 120-3 du Plan Comptable Général) «La comptabilité est établie sur la base d appréciations

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge COMMISSION DES NORMES COMTPABLES Avis CNC 2013/13 - L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge Avis du 4 septembre 2013 1 I. Introduction 1. Pour le traitement comptable

Plus en détail

COMPTABILISATION DE L'IMPÔT SUR LES SOCIETES (IS) Objectif(s) : o Particularités des traitements comptables relatifs aux impôts sur les sociétés.

COMPTABILISATION DE L'IMPÔT SUR LES SOCIETES (IS) Objectif(s) : o Particularités des traitements comptables relatifs aux impôts sur les sociétés. COMPTABILISATION DE L'IMPÔT SUR LES SOCIETES (IS) Objectif(s) : o Particularités des traitements comptables relatifs aux impôts sur les sociétés. Pré-requis : o Connaissances fiscales : IS et IFA. Modalités

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 21 : LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 21 : LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION COMPTABILITE GENERALE ETAPE 21 : LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION Elles constatent les moins-values potentielles des immobilisations, des stocks, des créances ou des titres : pertes de valeurs réversibles,

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatés d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Comptabilité approfondie Cas MAIGRE

Comptabilité approfondie Cas MAIGRE Comptabilité approfondie Cas MAIGRE Cette ressource propose une situation simple destinée à la formation des étudiants préparant le Diplôme Universitaire de Technologie dans un Département «Gestion des

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

Chap. 9 : L affectation du résultat

Chap. 9 : L affectation du résultat 1 / 9 Chap. 9 : L affectation du résultat L affectation du résultat de l exercice N est une opération de l exercice suivant N+1. Les bénéfices peuvent être maintenus dans l entreprise (mis en réserves)

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DCG 9 Introduction à la comptabilité. 3 e ÉDITION. Michel Parruitte. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DCG 9 Introduction à la comptabilité 3 e ÉDITION Michel Parruitte Sup FOUCHER «Le photocopillage, c est l usage abusif et collectif de la photocopie sans

Plus en détail

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196 K = 50 000 euros Vente prestation et entretien = 4 000 euros 15/03/n+1 Acompte du 25 15/034/n+1 Facturation 15/04/n+1 Règlement 30 jours fin de mois Réception de l acompte : 512 Bq 1196 4151 avances et

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

Les bases de la comptabilité une leçon pour comprendre les grands principes comptables

Les bases de la comptabilité une leçon pour comprendre les grands principes comptables Les bases de la comptabilité une leçon pour comprendre les grands principes comptables Dans cette leçon, vous allez découvrir les principes fondamentaux de la comptabilité, et visualiser les incidences

Plus en détail

Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks.

Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks. Introduction Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks. La mise en situation se décompose ainsi : Principe d indépendance

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale COURS 470 Série 07 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge. Projet d'avis

COMMISSION DES NORMES COMTPABLES. L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge. Projet d'avis COMMISSION DES NORMES COMTPABLES L'emploi du compte de liaison entre une société étrangère et sa succursale belge Projet d'avis I. Introduction 1. Pour le traitement comptable des opérations effectuées

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 Chapitre 0 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE 9 0.1. Le système classique de comptabilité générale 9 0.2. Définition de la comptabilité générale 10 Aperçu sur les

Plus en détail

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ...

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ... Les Provisions I/Généralités : A/ Principe de prudence : Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe:... La constatation de

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Se préparer aux épreuves Thème 2 Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Partie 1 Énregistrements comptables divers 1.1 01/06/N 238 Avances et acomptes versés sur commandes 2 000,00 d immobilisations

Plus en détail

Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE

Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE Histoire de la comptabilité Le plus vieux métier du monde. On compte depuis que l on écrit : Tablette sumérienne Puis : comptabilité en recettes et dépenses Avec la

Plus en détail

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS.

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS. ANALYSE COMPTABLE ET FIINANCIIERE Outil mis en œuvre : Tableur Intérêts pédagogiques découvrir les divers indicateurs caractéristiques de la situation financière et de l exploitation, faire des comparaisons

Plus en détail

FirstW@ve. Comptabilité financière

FirstW@ve. Comptabilité financière FirstW@ve Comptabilité financière ENVIRONNEMENT Fonctionne sous «Windows/NT» Base de données «SQL/Server» Outil de développement «MAGIC 8.3» Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux Licences nécessaires

Plus en détail

E4 - SAS GARAGE ARMAND. Barème

E4 - SAS GARAGE ARMAND. Barème E4 - SAS GARAGE ARMAND Barème DOSSIER Gestion des ventes et de la trésorerie A. Enregistrement de deux factures de vente - forme des écritures - facture MAIF - facture CYMES B. Financement des véhicules

Plus en détail

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1)

Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Classes Préparatoires en Sciences Economiques, Commerciales et Sciences de Gestion Programme de Comptabilité Financière Première Année (Semestre 1) Introduction générale : *Historique et intérêt de la

Plus en détail

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL DIRECTION GÉNÉRALE DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS N OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL Déclaration relative au trimestre N 9*0 Formulaire obligatoire en vertu des dispositions de l'article de la

Plus en détail

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva

DECLARATION DE TVA. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» 1 Paramétrage de la déclaration de Tva DECLARATION DE TVA Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Déclaration de Tva» Fonctionnement 1 Paramétrage de la déclaration de Tva 2 Attribution des rubriques de Tva aux comptes concernés 3 Préparation

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 8ème édition, 2012. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION 1. Notion du Compte: Nous avons vu que le Bilan donne une vue d'ensemble de la situation de l'entreprise à une date

Plus en détail

Comptabilité approfondie Cas CETEAU

Comptabilité approfondie Cas CETEAU Comptabilité approfondie Cas CETEAU Cette ressource propose une situation simple destinée à la formation des étudiants préparant le Diplôme Universitaire de Technologie dans un Département «Gestion des

Plus en détail

Découverte de la comptabilité : Le plan de comptes LE PLAN DE COMPTES

Découverte de la comptabilité : Le plan de comptes LE PLAN DE COMPTES LE PLAN DE COMPTES 1. QU'EST-CE QU'UN COMPTE COMPTABLE? Un compte est composé d'un numéro (codé selon un système décimal normalisé selon des règles définies dans le Plan Comptable Général) et un intitulé

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT BILAN

COMPTE DE RESULTAT BILAN COMPTE DE RESULTAT COMPTE DE RESULTAT Par définition, il permet de déterminer le résultat financier d une date à une autre. Il résulte de la différence entre les recettes et les dépenses réalisées pendant

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

Sommaire. Menu Structure... 24

Sommaire. Menu Structure... 24 Taux de TVA applicables au 1 er janvier 2014 dans les applications Sage 30 / 100 génération i7 jusqu à V7.50 Sommaire Contexte... 2 Modification des taux de TVA au 1er janvier 2014... 2 Nouvelle application

Plus en détail

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999.

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999. 15 octobre 2009 HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? Avec «Compta libérale» version 5.6 apparaît un nouveau journal, celui des écritures des opérations diverses. Jusqu à présent, vous vous en

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 12 : LES FACTURES D AVOIR

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 12 : LES FACTURES D AVOIR COMPTABILITE GENERALE ETAPE 12 : LES FACTURES D AVOIR PREMIÈRE PARTIE : LE RETOUR DE MARCHANDISES 1. Lors d un retour de marchandises, le fournisseur rédige et envoie au client une facture appelée facture

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

Exercice 3.24. Les impôts sur les bénéfices. Question 1. Question 2. Problèmes et solutions

Exercice 3.24. Les impôts sur les bénéfices. Question 1. Question 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.24 Les impôts sur les bénéfices Question 1 Un de vos amis a récemment pris connaissance du rapport annuel d une société publique où il compte obtenir un emploi. Il vous demande

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Question Une : Frik & Flooze SA est une entreprise dont l activité est d acheter et vendre des smartphones. L entreprise a été fondée

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Janvier 2012 s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Page 1/19 Mode Opératoire retraitements fiscaux le 31/01/2012 Sommaire 1. Généralités...

Plus en détail

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013

Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Avril 2013 Crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) 2 S O M M A I R E PAGES Présentation du CICE 3 Modalités de calcul 4 Les obligations déclaratives 6 La comptabilisation

Plus en détail

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise.

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. COMPTABILITE La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. Toutes les entreprises dont l activité

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

T.V.A. sur véhicules d'occasion

T.V.A. sur véhicules d'occasion T.V.A. sur véhicules d'occasion (Régime de la TVA sur marge) 1. Configuration générale: Avant d'entamer les encodages d'achat et de ventes de véhicule de type TVA/MARGE, il est nécessaire de créer quelques

Plus en détail

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS 13 DOSSIER 2 L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS SARL LAURIQUE Ravalement de façades 19 place de Gavarnie 65110 CAUTERETS Cette entreprise termine son exercice comptable tous

Plus en détail

Ecritures d inventaire

Ecritures d inventaire Date début :.. Date fin : Problématique : L exercice comptable découpe la vie de l entreprise. A chaque fin d exercice, il est nécessaire de procéder à un inventaire comptable qui permettra d élaborer

Plus en détail

Les systèmes de cash pooling consistent à optimiser les frais financiers d un groupe de sociétés.

Les systèmes de cash pooling consistent à optimiser les frais financiers d un groupe de sociétés. FAQ Cash pooling La centralisation de trésorerie Définition Les systèmes de cash pooling consistent à optimiser les frais financiers d un groupe de sociétés. Il existe deux grandes catégories de cash pooling

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail