Les secteurs de la beauté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les secteurs de la beauté"

Transcription

1 Les secteurs de la beauté J. Accardo Coiffure - Soins de beauté - Autres soins du corps 29 juin 2010 Commission des comptes de services juin 2010

2 Plan A - Les services de la beauté et leur image dans les comptes B Démographie C Les résultats des entreprises D L emploi dans les services de la beauté Page 2

3 A 1 : Nomenclature NAF Rév1 : les «Services personnels» (93) Blanchisserie teinturerie 930A Coiffure 930D, Coiffure (coupe, brushing, permanentes, etc. coloration + pose/entretien perruques, rasage, traitements divers Soins de beauté 930E conseils beauté, maquillage, soins du visage et de la peau (y.c. traitements anti-rides), manucure, pédicure Services funéraires 930G, pompes funèbres 930H, Act. thermales, thalassothérapie 930K Autres soins corporels 930L soins sauna, centre amincissements, remise en forme, bronzage, relaxation, massage, épilation, musculation (bodybuilding, aerobic, fitness) Page 3

4 A 2 : Les mutations de la demande G1 : produits et services pour la personne, parts budgétaires 1,8 1,6 1,4 % 1,2 1 0,8 0,6 Produits pour le corps Effets personnels (bijoux, montres, lunettes ) Coiffure Services de beauté, entretien corporel 0,4 0,2 0 Page

5 A 3 : Des biens/services inégalement consommés - Les «produits et services pour la personne» : - les 20% les plus aisés = 4 x les 20% les plus modestes - les + de 55 ans = 2 x les moins de 30 ans - les femmes = 5 x les hommes - les parisiens = 2 x les [ hab, hab] Page 5

6 A 4 : Un inégal dynamisme (1) Page 6

7 A 5 : Une première image Trois secteurs : - un secteur «traditionnel» : la coiffure - et deux secteurs «modernes» avec des innovations de produits : - Soins de beauté : - renforcement de la composante «service» (conseil) - spécialisation (ongles) - Autres soins du corps : - Produits traditionnels «relookés» (musculation, fitness, massage, sauna, ) ; - produits nouveaux : épilation «durable», nouvelles techniques d amincissement, de lifting, Une image fidèle? Page 7

8 A 6 : Des secteurs de tailles très inégales Production des branches Coiffure - Soins de beauté et entretien corporels Volumes aux prix chaînés (éch. gauche) - taux de croissance du volume (éch. droite) Coiffure (éch. gauche) Beauté, soins corp. (éch. gauche) 10 Coiffure (éch. droite) 8 Millions euros Beauté, soins corp. (éch. droite) 6 4 % Page

9 B 1 : Evolution du nombre d entreprises Coiffure - Soins de beauté - Autres soins du corps Nombre de sociétés Coiffure Beauté Soins du corps Page 9

10 B 2 : Répartition des sociétés par taille d effectifs 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 10 sal. et plus 3 à 9 salariés 1 à 2 salariés Pas de salariés 30% 20% 10% 0% Coiffure Coiffure Beauté Beauté Soins corp Soins corp Page 10

11 B 3 : Contribution des catégories au chiffre d affaire du secteur 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 10 sal. et plus 3 à 9 salariés 1 à 2 salariés Pas de salariés 30% 20% 10% 0% Coiffure 2000 Coiffure 2007 beauté 2000 Beauté 2007 Soins corp Soins corp Page 11

12 B - 4 : Des réseaux de taille comparable 230 B - Graph. 2 - La taille des réseaux en 2008 Loc. auto. Agences travail temp. Nombre moyen de points de vente d'un réseau Soins de beauté Coiffure Autr. services entreprises Agences immo. Aut services (Télécom, formation) Restau. cafés Hôtels Agences voyage 20 Activ. informat CA moyen d'un réseau (M ) Page 12

13 B - 5 : mais de nature différente Part des types de réseaux dans le CA des réseaux du secteur Coiffure Restaurants et cafés Agences immobilières Agences de voyage Activités informatiques Hôtels Autres activités de service Location automobile Soins de beauté Autres services aux entreprises Agences de travail temporaire 0% 20% 40% 60% 80% 100% Possédé en propre ou majoritairement Franchiseur Groupement Licence de marque, concession Autres Page 13

14 B- 6 : Des mouvements d implantation convergents : Répartition des établissements par zone en 2000 et en 2007 Coiffure Soins de beauté Autres soins corporels Banlieue et couronne du pôle rural 1% 1% 0% 1% 0% 1% Banlieue et couronne du pôle urbain 41% 42% 39% 44% 27% 38% Rural isolé 12% 12% 5% 7% 4% 4% ville centre pôle rural 7% 7% 7% 6% 2% 3% ville centre pôle urbain 37% 35% 45% 39% 64% 49% Autre 3% 3% 3% 4% 3% 5% Page 14

15 Page 15

16 C-1 : Chiffre d affaire par entreprise par catégorie de taille Coiffure sans salarié Beauté sans sal. Soins corps sans sal. 300 Coiffure 3-9 sal. Beauté 3-9 sal. Soins corps 3-9 sal. Beauté 1-2 sal. Coiffure 1-2 sal. Soins corps 1-2 sal Milliers d'euros Page 16

17 C-2 : La composition du chiffre d affaire, par secteur Part des ventes de marchandises dans le chiffre d'affaire, selon le secteur 45% 40% 35% 30% 25% 20% Coiffure Beauté Soins corp. 15% 10% 5% 0% 1998 Page

18 C-3 : Chiffre d affaires et valeur ajoutée moyens selon l effectif occupé Milliers d'euros VA - Coiffure VA- beauté VA- Soins corp. CA - Coiffure CA- beauté CA- Soins corp ,00 Page 18 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 12,00 14,00

19 D- 1 : Emploi Variations annuelles de l'emploi Variation de l'effectif salarié Coiffure Beauté Soins corps Page 19

20 D- 2 : Emploi Taux de variation annuelle de l'emploi 35% 30% 25% 20% 15% Coiffure Beauté Soins corps 10% 5% 0% -5% Page 20

21 D- 3a: Source des variations d emploi Variations annuelles de l'emploi Coiffure Création nette dans entrep. créée dans entrep. cessée dans entrep. pérenne Variations de l'effectif salarié Page 21

22 D- 3b : Source des variations d emploi Variations annuelles de l'emploi Soins de beauté Nombre d'emplois Création nette dans entrep. créée dans entrep. cessée dans entrep. pérenne Page 22

23 D- 3c : Source des variations d emploi Variations annuelles de l'emploi Soins du corps Création nette dans entrep. créée dans entrep. cessée dans entrep. pérenne 800 Nombre d'emplois Page 23

24 D- 4 : Postes et caractéristiques des salariés Age moyen Part des femmes Part des employés et ouvriers D. Coiffure 29,1 30,0 84% 88% 92% 96% 930E. Soins de beauté 30,3 27,6 93% 96% 88% 94% 930L. Autres soins corporels 30,8 31,6 73% 79% 76% 71% Ensemble des services marchands 33,3 34,2 44% 45% 70% 70% Page 24

25 D- 5 : Evolutions des conditions d emploi salarié Secteurs Taux de postes annexes Salaire horaire moyen Durée moyenne du poste en jours Taux de croissance annuel Différence 930D. Coiffure 15% 12% 5,5 7,1 2,7% E. Soins de beauté 17% 13% 5,8 7,0 1,9% L. Autres soins corporels 34% 22% 5,7 8,7 4,3% Ensemble des services marchands 34% 37% 9,6 12,8 2,9% Page 25

Les réseaux de services

Les réseaux de services Les réseaux de services J. Accardo 15 décembre 2009 I - Qu est-ce qu un réseau? (1) Une entreprise «tête de réseau» + des «points de vente» (PV) (= une enseigne) Page 2 - Mc Donald s (restauration) - Manpower

Plus en détail

96 AUTRES SERVICES PERSONNELS 96.0 AUTRES SERVICES PERSONNELS. 96.01 Blanchisserie-teinturerie. 96.02 Coiffure et soins de beauté

96 AUTRES SERVICES PERSONNELS 96.0 AUTRES SERVICES PERSONNELS. 96.01 Blanchisserie-teinturerie. 96.02 Coiffure et soins de beauté 96 AUTRES SERVICES PERSONNELS Cette division comprend tous les services non classés ailleurs dans la nomenclature. Elle comprend notamment des types de services comme la blanchisserie-teinturerie, la coiffure

Plus en détail

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 La qualité des emplois dans les services marchands Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 Le contexte de l étude Question de la qualité des emplois Indicateurs européens Débat sur la qualité

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du commerce Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Le commerce dans son ensemble Les principaux indicateurs Emploi d'entreprises total 2013 2014* (en milliers)

Plus en détail

Présentation des bistrots en France 18 mars 2013

Présentation des bistrots en France 18 mars 2013 Présentation des bistrots en France 18 mars 2013 Marina Robin Chargée d études à la division Services de l Insee Présentation des bistrots en France Plan Nomenclature, champ Dénombrement et évolution des

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Management d un salon de coiffure Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-994-3 2 La présentation du secteur de la coiffure

Plus en détail

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE

L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 1 L ACTIVITÉ ESTHÉTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Tout projet de reprise ou de création d un institut de beauté doit s accompagner d une recherche d informations sur la place de l activité esthétique

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

1. LES SOURCES. L enquête annuelle d entreprise (EAE)

1. LES SOURCES. L enquête annuelle d entreprise (EAE) 1. LES SOURCES L enquête annuelle d entreprise (EAE) L enquête annuelle d entreprise (EAE) est élaborée dans le cadre du règlement européen n 58 / 97 du Conseil du 20 décembre 1996 relatif aux statistiques

Plus en détail

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Plus de 270 000 établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements 2003

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "SERVICES PERSONNELS ET DOMESTIQUES"

SECTEUR D'ACTIVITÉ SERVICES PERSONNELS ET DOMESTIQUES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "SERVICES PERSONNELS ET DOMESTIQUES" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches

Plus en détail

Chiffres clés de l'artisanat. Édition 2013

Chiffres clés de l'artisanat. Édition 2013 Chiffres clés de l'artisanat Édition 2013 L entreprise artisanale Nombre d entreprises au 1 er janvier 2011 Nombre et répartition des entreprises sur Part dans le secteur marchand* Entreprises artisanales

Plus en détail

PROJET DE FAISABILITE. Ville Commentaires Nombre d' habitants. ROUBAIX Bassin de vie 115000

PROJET DE FAISABILITE. Ville Commentaires Nombre d' habitants. ROUBAIX Bassin de vie 115000 PROJET DE FAISABILITE Pour la réalisation d'un centre de lavage haute pression pistes + Portique Ce projet sera implanté sur la commune de: ROUBAIX département 9 Définition de la zone de chalandise Ville

Plus en détail

Résultats comptables des entreprises à La Réunion en 2010

Résultats comptables des entreprises à La Réunion en 2010 Résultats comptables des entreprises à La Réunion en 010 Julie Boé, Chargée d études 05.1.13 Un nouveau dispositif d enquête, Esane Un nouveau dispositif d enquête depuis 008 : Esane Une nouvelle nomenclature

Plus en détail

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46 BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Didier Meyer : Enseignant en comptabilité gestion CFA municipal BELFORT (90) Hervé Meyer : Enseignant en comptabilité gestion Lycée professionnel J. Ferry DELLE (90) Toute

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

BASE DE DONNÉES FRANCE

BASE DE DONNÉES FRANCE BASE DE DONNÉES FRANCE 2013 SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne / Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la

Plus en détail

Métiers de la coiffure

Métiers de la coiffure 21, rue Viète 75017 Paris Tel : (33) 1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com 2011 Rapport de branche Métiers de la coiffure Avril 2013 Contacts : Delphine MIRANDE : Directrice adjointe delphine.mirande@infraforces.com

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 Coiffure 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 a. Les artisans traditionnels indépendants... 8 b.

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

Paris, Grande Halle de la Villette 15, 16 & 17 mars 2014. International Spa & Beauty Exhibition

Paris, Grande Halle de la Villette 15, 16 & 17 mars 2014. International Spa & Beauty Exhibition Paris, Grande Halle de la Villette 15, 16 & 17 mars 2014 International Spa & Beauty Exhibition PRESTIGE SÉRIEUX CONVIVIALITÉ UNE ÉDITION 2014 SUR LE THÈME DU SAVOIR FAIRE À LA FRANÇAISE UNE ÉDITION 2014

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Fiches thématiques. Autres

Fiches thématiques. Autres Fiches thématiques Autres Avertissement Cette édition des Services en France est présentée selon la Nomenclature d Activités Française 2 e révision (NAF rév. 2), entrée en vigueur le 1 er janvier 2008

Plus en détail

LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN

LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN Le profil du consommateur Marocain 1. La population en chiffres Population totale : 31.992.592 Population urbaine : 55,0% Population rurale : 43,6% Densité de la population:

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Vidéo C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Département des études, de la prospective et des statistiques

Plus en détail

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique Chiffres clés Établissements 86 1,0 % des établissements industriels en Emploi 2 292 2,6 % des emplois industriels en 4,5 % des emplois salairés industriels en France 12 e région française pour l'emploi

Plus en détail

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution L industrie en Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution Chiffres clés Établissements 757 24,6 % des établissements industriels en Emploi 5 301 10,6 % des emplois

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

Programme cadre et programme détaillé des examens des modules des cours de technologie - théorie professionnelle

Programme cadre et programme détaillé des examens des modules des cours de technologie - théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme cadre et programme détaillé des examens des modules des cours de technologie - théorie professionnelle Organisation pratique Programme détaillé de I'examen

Plus en détail

INSTITUT EXCLUSIVEMENT FÉMININ LA FRANCHISE....vivez le bien-être dans un réseau performant...

INSTITUT EXCLUSIVEMENT FÉMININ LA FRANCHISE....vivez le bien-être dans un réseau performant... INSTITUT EXCLUSIVEMENT FÉMININ LA FRANCHISE...vivez le bien-être dans un réseau performant... PUBLICITÉ NATIONALE N 1 * GESTION FORMATION PERFORMANCE 02 * Des réseaux d institut de beauté BODY MINUTE UN

Plus en détail

Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata. Licence 3 LEA. Mme Stanislawiak

Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata. Licence 3 LEA. Mme Stanislawiak Couet Coralie Haudrechy Virginie Dieng Aminata Licence 3 LEA Mme Stanislawiak Historique David H.MCConnell 1886 1939 1960 1990 2005 1937 1950 1970 2000 Europe de l Est Présentation Données chiffrées

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) France Création d'entreprises* de 2000 à 2009 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2005 2006 2007 2008 2009 Taux de

Plus en détail

Analyse économique de l impact de la certification HotelCert

Analyse économique de l impact de la certification HotelCert Analyse économique de l impact de la certification HotelCert Comparaison entre un groupe d hôteliers certifiés et un groupe d hôteliers non-certifiés de la région Aquitaine Réalisation : CCI Bayonne Pays

Plus en détail

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Xavier Niel et Mustapha Okham* Alors qu en 1978, le quart de l emploi était industriel, seulement 14 % des emplois sont désormais

Plus en détail

PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES

PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET ET DE SES ASSOCIES ETAT CIVIL Nom : Prénom : Adresse : Code Postal : Ville : Date de naissance : Lieu de naissance : FORMATION EXPERIENCE PROFESSIONNELLE PRESENTATION

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 58 Août 2009 Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le chiffre d affaires net de sous-traitance

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Présentation des statistiques disponibles en comptabilité nationale Jeanne Pagès Le 30 juin 2011 Plan Définition et contexte 1- Données de cadrage 2- L information disponible

Plus en détail

Les activités de Conseils et assistance

Les activités de Conseils et assistance Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les activités

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Praticien en Massage bien-être Inscription AE sur Internet. Et suivez les instructions dans les pages suivantes 2 à 6 de ce document

Praticien en Massage bien-être Inscription AE sur Internet. Et suivez les instructions dans les pages suivantes 2 à 6 de ce document Praticien en Massage bien-être Inscription AE sur Internet Votre activité principale (APE) est «praticien en massage bien-être» et vous voulez vous déclarer comme auto-entrepreneur sur Internet avec le

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Bilan général de l année 2009

Bilan général de l année 2009 Bilan général de l année 2009 2009 : l économie Conséquences de la crise financière Récession dans les économies évoluées, et ralentissement dans les économies émergentes Incertitude, et recherche de sécurité

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES 3-1 Les administrations publiques locales dans les comptes de la nation 42 3-2 Les comptes des administrations

Plus en détail

Les clientes de soins cabines : Quantification, attentes et performances de l image des marques et enseignes

Les clientes de soins cabines : Quantification, attentes et performances de l image des marques et enseignes ETUDES et optimisation marketing Les clientes de soins cabines : Quantification, attentes et performances de l image des marques et enseignes Présentation de l étude France, mai 2010 10.012 femmes interrogées

Plus en détail

Institut de Beauté Centre d esthétique

Institut de Beauté Centre d esthétique Institut de Beauté Centre d esthétique Code NAF: 96.02B STATISTIQUES NATIONALES Nombre d'entreprises 13 758 Chiffre d'affaires 906 millions d euros Effectif salarié 13 714 ACTIVITES L'esthéticienne est

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8 Coiffure 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5

Plus en détail

FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014

FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014 FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014 Nom Prénom (de la personne responsable du dossier) : Coordonnées (tél courriel) Société : Adresse : Code

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement DoSSIER DE FINaNCEMENT MoDéLISé Elaboré conjointement par le Conseil supérieur de l Ordre des Experts Comptables

Plus en détail

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009 Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon Période sous revue 25-29 18 Mars 211 PANORAMA DE LA FILIERE La filière «Transport-Logistique» définie par le Conseil Régional = Entreprises relevant

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie

Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie République Tunisienne Ministère des Affaires Sociales Bureau des Etudes, de la Planification et de la Programmation Principaux Indicateurs du Développement Social En Tunisie Novembre 2012 1 Indicateurs

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire Economique

Les dossiers de l Observatoire Economique Direction Prospection et Développement LES ENTREPRISES DE SERVICES MARCHANDS Les dossiers de l Observatoire Economique A. Présentation générale du secteur...2 1. Avant-propos...2 2. Le cadre des services...2

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement

Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement Promotion 21/214 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Le Puy-en-Velay Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement Objectif de cette licence professionnelle : La Licence Professionnelle

Plus en détail

Côte d Opale* en chiffres 2010

Côte d Opale* en chiffres 2010 BOULOGNE/MER Côte d Opale* en chiffres 21 5 zones d emplois : Berck/Montreuil, Boulogne/Mer, Calais, Dunkerque, Saint-Omer. 438 communes 27 intercommunalités. 145 km de côtes. 4 1 km² de superficie. 3

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Avertissement : l essentiel des données présentées ci-après sont issues de l exploitation

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

Dossier de financement modélisé

Dossier de financement modélisé Renforcement des fonds propres des TPE/PME avec ISODEV, dans le cadre d un investissement Dossier de financement modélisé Elaboré conjointement par le Conseil supérieur de l Ordre des Experts Comptables

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

ÉVOLUTION MENSUELLE DES ÉMISSIONS NETTES - FRANCE

ÉVOLUTION MENSUELLE DES ÉMISSIONS NETTES - FRANCE 2011-01 2011-03 2011-05 2011-07 2011-09 2011-11 2012-01 2012-03 2012-05 2012-07 2012-09 2012-11 2013-01 2013-03 2013-05 2013-07 2013-09 2011-01 2011-03 2011-05 2011-07 2011-09 2011-11 2012-01 2012-03 2012-05

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS PICARD Chiffres clés du secteur ATLAS Les chiffres du secteur 2011 2010 2011 2010 (actifs au 31 décembre) 21 413 20 495 967 996 928 176 % du parc 16,5 16,4 16,6 16,5 salariés 34 990 36 234 1 874 209 1

Plus en détail

Manche. 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons

Manche. 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons zone Normandie année 4,5% 4,0% saison d'été 5,2% 4,4% dont juillet-août 6,1% 4,9% 1.3 - Emploi salarié touristique

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 2011

Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 2011 Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 211 EEn comme au niveau national, les établissements de restauration sont plus nombreux que ceux d'hébergement. Toutefois, la part des

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail