Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évolution du tissu artisanal en Bretagne"

Transcription

1 du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des entreprises augmente, le nombre d entreprises sans salarié diminue. C est dans la construction que l emploi salarié progresse le plus. La création d emplois est forte également dans les services, seul secteur où le solde d entreprises est positif. Depuis la fin des années quatrevingts, l artisanat breton a connu d importantes évolutions dont la démographie des entreprises ne suffit pas à rendre compte. Si le début des années 2000 paraît marqué par un accroissement - encore modeste - du nombre des entreprises artisanales, c est avant tout l emploi salarié qui permet d apprécier l évolution de ce secteur entreprises de moins en 14 ans Entre 1990 et 2004, l artisanat a perdu plus de entreprises, soit -7%. Toutes les activités n ont pas été exposées de la même manière à cette baisse. Les services ont échappé à ce phénomène avec un solde positif de près de 500 entreprises en 14 ans. En revanche, le repli a touché fortement l artisanat de production (- 18 %), puis l alimentation, le bâtiment concédant proportionnellement de moindres pertes (- 6 %). Forte progression en 2003 La progression du dernier exercice (+ 433 artisans) est la plus importante enregistrée depuis plus de 20 ans mais ce retournement de tendance initié en 2000 est encore loin d avoir résorbé le recul cumulé depuis le début des années 90. C est essentiellement le bâtiment qui nourrit ce phénomène avec entreprises supplémentaires depuis le 1 er janvier 2000, alors que l artisanat de production parvient tout juste à stabiliser son nombre d entreprises. Parallèlement, l alimentation perd encore 260 entreprises, reflétant l intensité des tensions concurrentielles qui affectent une partie notable des activités de ce secteur. Et l artisanat de services, qui paraissait jusqu ici un moteur durable de la création d entreprise, enregistre luimême un recul net de 335 entreprises. En termes d emploi, l année 2003 se solde par la création nette de emplois salariés supplémentaires, portant ainsi l emploi salarié de ce secteur à un niveau qui constitue un véritable «record historique» pour l artisanat breton. Des variations d un territoire à l autre Depuis le début des années 2000, l évolution moyenne du nombre d artisans (+ 1,6 %) résulte d évolutions nettement différenciées selon les territoires. 34 Octant n janvier 2005

2 du nombre d entreprises artisanales par secteur, et de leurs salariés entre 1990 et 2004 Entreprises artisanales Salariés Absolue En % Absolue En % Alimentation , , , ,1 Bâtiment , ,9 Services , ,5 Total , ,3 Source : Insee-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Saint-Malo, Vitré, Dinan et Vannes se détachent avec des taux très positifs (au dessus de 5 %). A l inverse, six zones d emploi perdent des artisans, dont trois plus nettement, Carhaix, Pontivy-Loudéac et Brest. Guingamp, Ploërmel et Fougères sont en léger recul (moins de 1 %). Dans les huit zones restantes, le nombre d artisans progresse, à des taux néanmoins inférieurs à 5%. L emploi salarié augmente de 37 % Répartition des entreprises artisanales par tranches de taille en 1990 et 2004 Taille 0 salarié 1 à 5 salariés 6 à 10 salariés Plus de 10 salariés en en % 55,0 36,5 6,0 2,5 en en % 41,3 45,5 8,9 4, Source : Insee-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Dans le contexte de repli global du nombre d entreprises, le nombre de salariés a lui augmenté de 37 %. Depuis le début des années 90, et malgré le recul enregistré entre 1993 et 1995, l artisanat breton a gagné plus de emplois salariés en Bretagne ( salariés en 1990, en 2004). Bien loin de l apathie que pouvait laisser supposer la seule prise en compte de l évolution du nombre d entreprises, la progression de l emploi salarié concerne chacun des grands secteurs d activité de l artisanat breton. Émergence de nouveaux profils d entreprises Modestes en apparence, les changements observés dans la structure du tissu artisanal débouchent, à l échelle de ces TPE (très petites entreprises), sur une véritable recomposition autour d entreprises plus étoffées. S il y a moins d entreprises (sauf dans les services), celles-ci se caractérisent désormais par une taille moyenne sensiblement supérieure (2,5 salariés par unité contre 1,7 en 1990). La proportion d entreprises sans salarié n a jamais été aussi faible. Il ya14ans, 55 % des entreprises artisanales n employaient aucun salarié ; début 2004, elles sont 41 %. Dans le même temps, le nombre d entreprises employant 1 à 5 salariés a augmenté de 16 % tandis que celles qui en emploient 6 et davantage sont 45 % de plus. 53 % de salariés en plus dans le bâtiment Le secteur du bâtiment emploie plus de salariés en 2004, soit près de de plus qu en La taille moyenne des entreprises est passée de 1,4 salarié à 2,2. La période récente (2000 à 2004) confirme cette tendance avec salariés supplémentaires. Les activités les plus porteuses sont la maçonnerie générale, la menuiserie, l installation électrique et le terrassement. L année 2003 s inscrit dans le droit fil des précédentes avec salariés de plus. En 2004, personnes sont salariées dans l artisanat des services, soit 40 % de plus en 14 ans. Les entreprises des effectifs salariés des entreprises artisanales de Bretagne entre 2000 et 2004 En % 11 à 18 8 à 10 0 à 7 Moyenne : 8,5 % du nombre total de chefs d entreprises artisanales de Bretagne entre 2000 et Moyenne : 1,56 % Octant n janvier

3 comptent 2,1 salariés en moyenne contre 1,6 en Entre 2000 et 2004, le nombre de salariés a progressé de ce qui confirme la tendance de long terme. La réparation automobile, le nettoyage de locaux, les ambulances et la coiffure en salon sont les activités où l emploi a le plus augmenté. du nombre total de salariés artisanaux de 2000 à 2004 Alimentation Services et alimentation : plus de 20 % de hausse L artisanat de production (hors micro-iaa) 1 emploie salariés en 2004, soit 27 % de plus qu en Le nombre moyen de salariés par entreprise est passé de 2,2 à 3,4. La période récente atteste cette évolution ( salariés de plus entre 2000 et 2004). Les activités les plus porteuses sont la fabrication de lunettes de protection et celle d éléments en matières plastiques pour la construction ainsi que l assemblage de cartes électroniques. L année 2003 marque cependant une inflexion de tendance avec une centaine d emplois salariés perdus. En 2004, plus de salariés travaillent dans le secteur de l alimentation, soit 21 % de plus qu en Une entreprise emploie 2,8 salariés en moyenne contre 2 il ya14ans. Le secteur s est enrichi de cinq cents salariés supplémentaires sur la période La préparation et cuisson de produits de boulangerie et la boulangeriepâtisserie concentrent les plus fortes augmentations. Saint-Malo, Vannes, Vitré : des augmentations importantes L évolution de l emploi salarié par secteur se répercute différemment sur les territoires, en lien avec leur proportion d entreprises employeuses. Depuis le début des années 2000, la progression moyenne de l emploi salarié est de 8,5 % mais dans cinq zones d emploi, l accroissement est plus élevé : Saint- Malo, Vannes, Vitré, Lannion et 1 : Les micro-iaa sont les entreprises artisanales qui exercent une activité de fabrication de produits alimentaires dont la remise au consommateur n'est pas majoritairement assurée dans un local commercial attenant à l'entreprise (meunerie, biscuiterie, conserverie, fabrication de plats cuisinés, de boisson, de produits laitiers ). Elles se distinguent des entreprises, dites de remise directe, qui associent laboratoire de fabrication et magasin où s'effectue l'essentiel de la commercialisation des produits fabriqués (boulangerie-pâtisserie, boucherie-charcuterie, poissonnerie ) à 11 0 à 6-17 à - 1 Moyenne : 2,7 % 21 à à 18 6 à 15-2 à - 1 Bâtiment Moyenne : 15,1 % Fougères qui présentent des hausses entre 18 et 11 %. A l inverse, les sept zones qui bénéficient le plus faiblement de ce phénomène s alignent sur un diagonale centrale qui relie Carhaix à Redon en passant par Ploërmel et Pontivy-Loudéac ; il faut ajouter Guingamp au nord puis Lorient et Auray au sud. La progression de l emploi y est inférieure à 7%.L évolution des six autres zones d emploi est plus proche de la moyenne. 19 à 31 8 à 14 3 à 6-16 à 0 Moyenne : 6,1 % 18 à 26 7 à à - 1 Moyenne : 5,6 % de l artisanat breton entre 1990 et 2004 Nombre d entreprises Nombre de salariés s territoriales différentes selon les secteurs d activité Dans le bâtiment, la progression du nombre de salariés entre 2000 et 2004 est la plus élevée : + 15,1 %. Trois zones d emploi se détachent avec des taux largement supérieurs : Vannes, Saint-Malo et Saint-Brieuc. Cinq autres zones 36 Octant n janvier 2005

4 Les cinq activités artisanales les plus créatrices d'emplois salariés entre 2000 et 2004 dans chaque secteur d activité Alimentation Bâtiment Services Effectifs en 2004 Solde net d'emplois salariés Préparation et cuisson de produits de boulangerie Boulangerie-pâtisserie Boucherie-charcuterie Fabrication de pâtisserie fraîche servie aux collectivités Préparation de poissons, crustacés et mollusques Fabrication de lunettes de protection Fabrication d'éléments en matières plastiques pour la construction Assemblage de cartes électroniques pour compte de tiers Fabrication de pièces techniques en matières plastiques Construction de bateaux de plaisance Maçonnerie générale Menuiserie bois et matières plastiques Installation électrique Terrassement Couverture Réparation automobile (mécanique) Nettoyage de locaux Ambulances Coiffure en salon Carrosserie Source : INSEE-RSA-Urssaf/CRM Bretagne dépassent plus légèrement la moyenne : Auray, Morlaix, Brest, Ploërmel et Fougères. A l opposé, Carhaix et Vitré affichent un taux négatif. L emploi salarié dans les services augmente de 6,1 % au niveau régional, mais Fougères et Lannion connaissent une progression bien supérieure : respectivement + 30,5 % et + 19,5 %. Au contraire Lorient, Saint-Brieuc, Pontivy- Loudéac, Auray et surtout Redon perdent des emplois. Comparéà2000, l artisanat de production compte 5,6 % de salariés en plus. Cinq zones d emploi caracolent à plus de 18 % de taux de progression : Saint-Malo, Lannion, Dinan, Vitré et Brest. A l inverse, huit zones accusent un repli dont notamment Ploërmel qui a perdu près de 14 % de salariés depuis L emploi salarié dans les autres zones progresse davantage qu en moyenne, comme celles de Quimper ou Vannes. Dans l alimentation, derrière une progression moyenne de 2,7 % du nombre de salariés artisanaux entre 2000 et 2004, les évolutions sont très disparates : 55 % dans la zone de Vitré, autour de 10 % à Saint-Malo, Rennes, Dinan, Saint-Brieuc et Pontivy-Loudéac. A l opposé, sept zones d emploi affichent un solde négatif : au premier rang de celles-ci Fougères, suivie de Ploërmel et Lannion. Densité artisanale et évolution de l emploi Exprimée en nombre de salariés pour habitants, la densité moyenne des salariés artisanaux au 1 er janvier 2004 s établit à 356. Sa valeur au niveau local amène à nuancer la perception du développement de l emploi artisanal dans les différents territoires de la Bretagne. Sur les cinq zones qui présentent les progressions d emploi salarié les plus fortes, trois ont des densités très élevées (plus de 450). Il s agit des zones de Fougères, Vitré et Vannes. A l inverse les deux zones d emploi qui correspondent aux deux pôles urbains les plus importants et les plus dynamiques de la région continuent de se distinguer par des densités qui demeurent les plus faibles de Bretagne, avec 284 pour Brest et 303 pour Rennes. Densité de salariés artisanaux en Bretagne pour habitants en Moyenne : 356 Source : Insee-RSA-URSSAF- CRM Bretagne n Hervé Viterbe Chambre Régionale de Métiers de Bretagne Octant n janvier

5 Nombre d'artisans et de salariés de l'artisanat en 2004 par zone d'emploi Alimentation Batiment Services Artisans Salariés Artisans Salariés Artisans Salariés Artisans Salariés Auray Brest Carhaix Dinan Fougères Guingamp Lannion Lorient Morlaix Ploërmel Pontivy-Loudéac Quimper Redon Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes Vitré Total Source : INSEE-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Champ :L étude porte sur les artisans et leurs salariés, hors apprentis. Les personnes ayant une activité artisanale sont immatriculées au Répertoire des Métiers tenu par les Chambres de Métiers conformément à la loi n du Elles exercent une activité de production, de transformation, de réparation et de prestation de services, exercée à titre principal ou secondaire. L artisanat occupe ainsi une place transverse aux secteurs économiques que sont l industrie, le commerce, les services et le bâtiment-travaux publics. Le décret n du relatif à la qualification artisanale et au Répertoire des Métiers fixe la liste des activités relevant de l artisanat (~250) en référence aux codes de la Nomenclature d activités française (NAF). L inscription au Répertoire des Métiers est obligatoire pour les personnes qui emploient jusqu à dix salariésaudémarrage de leur activité artisanale. Le décret n du prévoit que lorsque le seuil dimensionnel (10 ou 15 selon la qualification détenue par les dirigeants) est franchi, l entreprise demeure inscrite au Répertoire des Métiers si tel est le désir Pour comprendre ces résultats de son dirigeant. Ainsi au 1 er janvier 2004, 416 entreprises ont dépassé le seuil des 20 salariés. Sources : Concernant les données relatives aux artisans, l Insee a en charge la gestion du Répertoire Sirene des entreprises artisanales (RSA) alimenté àpartir des déclarations collectées, dans le cadre de la tenue du Répertoire des Métiers, via les Centres de Formalités des Entreprises des Chambres de Métiers. Le RSA est entièrement intégré au répertoire national des entreprises et des établissements Sirene. Les données sont classées selon l activité artisanale à cinq positions (NAFA) dont les quatre premières correspondent strictement à la NAF (Nomenclature d activités française) ; elles sont établies au 1 er janvier de l année. C est à partir du RSA, enrichi par l exploitation des données Urssaf pour l emploi salarié, que l Insee fournit annuellement à la Chambre Régionale de Métiers une mise à jour de la base de données maintenue par celle-ci, laquelle a servi de base à l analyse des données présentée dans cet article. Pour en savoir plus Entreprises : l artisanat et le commerce en Bretagne en 2004 / Yves Le Roho ; Insee Bretagne - Le Flash d Octant N 101 (2004, juil.)- 6 p.; Artisans et commerçants en Bretagne / Yves Le Roho, François-Xavier Dussud ; Insee Bretagne, p. ; Artisanat et commerce en Bretagne / Insee Bretagne - Les dossiers d Octant N 38 (2000, avr.) p. ; Les chiffres-clefs de l artisanat : édition 2003 / ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie, Direction des entreprises commerciales, artisanales et de services [DECAS] p. ; L économie bretonne en 14 indicateurs / COCEB (Conférence des Chambres Economiques de Bretagne) - Edition ; 38 Octant n janvier 2005

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes

Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes 1/11 Dossier de presse Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes sommaire fiche 1 fiche 2 L accueil des élèves et les

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DE VOTRE ENTREPRISE À CHAQUE ÉTAPE DE SON Un accompagnement personnalisé à chaque étape de votre développement! Bretagne Commerce International est une association d entreprises

Plus en détail

ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012. Philippe PAYET MEFPIE

ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012. Philippe PAYET MEFPIE ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012 Philippe PAYET MEFPIE Introduction... 3 L Entreprise et son dirigeant... 4 L entreprise et son marché... 6 L entreprise et son personnel... 9 Projets de recrutement... 11 En

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL G R E F Bretagne EMPLOI FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Diagnostic général Produit dans le cadre du Contrat d objectifs Sanitaire, social et médico-social Octobre 2013 Contrat

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

La zone d emploi de Rennes

La zone d emploi de Rennes Diagnostic La zone d emploi de Rennes La zone d emploi de Rennes est une zone très dynamique tant sur le plan démographique qu économique. Attractive, la zone attire essentiellement des actifs plus qualifiés

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Depuis une dizaine d années, l ACOSS (Agence

Depuis une dizaine d années, l ACOSS (Agence QUELS BESOINS DE COMPETENCES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES EN BRETAGNE A L HORIZON 2040? Sophie Bressé, avec la participation de Céline Bedel Observatoire FEPEM des emplois de la

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Juin 2013. Formations pour les professionnels du tourisme. Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne

Juin 2013. Formations pour les professionnels du tourisme. Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne Document confidentiel Contrat d objectifs emploi- tourisme s pour les professionnels du tourisme Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne Septembre à décembre 2013 Accueil

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

Les territoires costarmoricains mutations et recompositions

Les territoires costarmoricains mutations et recompositions Les territoires costarmoricains mutations et recompositions Les derniers recensements de population ont mis nettement en évidence les changements de comportements des habitants des Côtes d Armor. Leurs

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Formations pour les professionnels du tourisme

Formations pour les professionnels du tourisme Document confidentiel Contrat d objectifs emploi- tourisme s pour les professionnels du tourisme Calendrier des actions collectives financées par les OPCA en région Bretagne Accueil Connaissance de l environnement

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Diagnostic régional emploi-formation

Diagnostic régional emploi-formation GREF Bretagne Diagnostic régional emploi-formation Contribution à l'élaboration du Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles Mai 2011 Contrat de projets Etat-Région Sommaire

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Atlas Artisanat. de Haute-Garonne. Chambre de Métiers et de l Artisanat Haute-Garonne. Janvier 2012. Etat des lieux et Perspectives

Atlas Artisanat. de Haute-Garonne. Chambre de Métiers et de l Artisanat Haute-Garonne. Janvier 2012. Etat des lieux et Perspectives Chambre de Métiers et de l Artisanat alimentation services bâtiment production Atlas Artisanat de Janvier 2012 Etat des lieux et Perspectives Réalisé par Karima BELKALEM Service Etudes Statistiques et

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

Praticien en Massages-Bien-être Inscription auto-entrepreneurs (AE) sur Internet avec le statut de «Profession libérale»

Praticien en Massages-Bien-être Inscription auto-entrepreneurs (AE) sur Internet avec le statut de «Profession libérale» Praticien en Massages-Bien-être Inscription auto-entrepreneurs (AE) sur Internet avec le statut de «Profession libérale» Le portail officiel pour l inscription en auto-entrepreneur est à l adresse suivante

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE BOULOGNE- SUR-GESSE Canton de AURIGNAC MONTREJEAU SAINT-MARTORY SAINT-GAUDENS SALIES-DU- SALAT BARBAZAN Canton d'aspet de SAINT-BEAT COMMINGES 2010 Etude portant sur l Artisanat en zones d activités LUCHON

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac

Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac État des lieux du secteur Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac version n 1 - juin 2011 emploi formation insertion Franche-Comté Composition du secteur Du fait

Plus en détail

Un tissu essentiellement composé de petits établissements

Un tissu essentiellement composé de petits établissements Étude n 77 - Février 2013 LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES EN PACA Un tissu essentiellement composé de petits établissements Au palmarès des régions françaises, Provence-Alpes-Côte d'azur ne se situe qu'au

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Mai 2012 Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais Juin 2012 1 Méthodologie La Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais a mis en place

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012 Dares Analyses juin 2013 N 037 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi, chômage, population active : bilan de l année Avec la contraction de l

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Semaine du sanitaire, du social et du médico-social

Semaine du sanitaire, du social et du médico-social Dossier de presse Du 7 au 11 octobre 2013 Semaine du sanitaire, du social et du médico-social Des formations et des métiers pour répondre aux évolutions de la Bretagne Donner un coup de projecteur aux

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine Statistiques Baromètre 2012 Réalisés par Avec le soutien financier de Président de la CMA92 Daniel GOUPILLAT Présent dans les secteurs de l Alimentation, du Bâtiment,

Plus en détail

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine Statistiques Baromètre 2013 Réalisés par Avec le soutien financier de Président de la CMA92 Daniel GOUPILLAT 1 000 entreprises artisanales supplémentaires dans les Hauts-de-Seine!

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Plan de Situation des Salles 2010/2011 1 er Trimestre

Plan de Situation des Salles 2010/2011 1 er Trimestre Plan de Situation des Salles 2010/2011 1 er Trimestre Plan 1 - Salle omnisports de Kervignac, Siège Ligue de Bretagne, Salle du Patronage et Entité Samouraï. Plan 2 Dojo Municipal Lycée Victor Hugo HENNEBONT

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales

Ce dont vous avez besoin : Les structures à votre disposition : Bretagne Capital Solidaire Cigales Comment financer votre projet? Vos apports personnels sont insuffisants? Prenez contact avec les structures suivantes en fonction de vos besoins Quelles sont les principales aides à la création ou reprise

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Accompagnement et aides Panorama des solutions pour lancer son activité : portage salarial, Co-working, incubateurs, pépinières d entreprises, : quelle solution retenir? - Madame Christine LEGAUD - RESEAU

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

L impact des départs à la retraite d ici 2020 sera différent suivant les familles de métiers

L impact des départs à la retraite d ici 2020 sera différent suivant les familles de métiers N 105 septembre 2011 Le Centre ressources emploi formation (Crefor) constitue une ressource au service des politiques d emploi et de formation et de tous les acteurs régionaux concernés par le développement

Plus en détail

2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE

2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE 2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE Dans cette partie, l analyse détaillera les 140 activités qui ont été retenues pour l approfondissement de l étude. Le parti pris a été de les regrouper

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES Juillet 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives : À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE

CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE 2013 Val d Oise SOMMAIRE entreprises département Au 31 décembre 2012 138,1 entreprises artisanales pour 10 000 habitants 3 430 immatriculations Enregistrées par le Centre de Formalités

Plus en détail

Présentation de Bretagne Très Haut Débit

Présentation de Bretagne Très Haut Débit Présentation de Bretagne Très Haut Débit «Fibre optique, Très Haut Débit : un enjeu majeur pour le Centre Bretagne» Vendredi 14 décembre 2012, à 18 heures 30, à l espace Glenmor à Carhaix Un «nouveau»

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Animé par: Malo BOUESSEL DU BOURG - PRODUIT EN BRETAGNE Christine LEGAUD - CCI RENNES Annie LAUNAY - AD MISSIONS Différentes solutions pour accueillir

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal Séminaire annuel de l observation urbaine PLAN Introduction La méthodologie de détermination des pôles d emploi L exemple du SCOT de Valenciennes

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Statistiques Exercice 2012

Statistiques Exercice 2012 Statistiques Exercice 2012 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations communiquées dans ce fascicule sont communiquées titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Publications régionales et locales

Publications régionales et locales Publications régionales et locales 2015-2016 Quotidiens Ouest-France 10 rue du Breil - Zi de Chantepie - 35051 RENNES CEDEX 9 Tél 02 99 32 60 00 - Fax 02 99 32 60 25 Site web : www.ouest-france.fr Tirage

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail