Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évolution du tissu artisanal en Bretagne"

Transcription

1 du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des entreprises augmente, le nombre d entreprises sans salarié diminue. C est dans la construction que l emploi salarié progresse le plus. La création d emplois est forte également dans les services, seul secteur où le solde d entreprises est positif. Depuis la fin des années quatrevingts, l artisanat breton a connu d importantes évolutions dont la démographie des entreprises ne suffit pas à rendre compte. Si le début des années 2000 paraît marqué par un accroissement - encore modeste - du nombre des entreprises artisanales, c est avant tout l emploi salarié qui permet d apprécier l évolution de ce secteur entreprises de moins en 14 ans Entre 1990 et 2004, l artisanat a perdu plus de entreprises, soit -7%. Toutes les activités n ont pas été exposées de la même manière à cette baisse. Les services ont échappé à ce phénomène avec un solde positif de près de 500 entreprises en 14 ans. En revanche, le repli a touché fortement l artisanat de production (- 18 %), puis l alimentation, le bâtiment concédant proportionnellement de moindres pertes (- 6 %). Forte progression en 2003 La progression du dernier exercice (+ 433 artisans) est la plus importante enregistrée depuis plus de 20 ans mais ce retournement de tendance initié en 2000 est encore loin d avoir résorbé le recul cumulé depuis le début des années 90. C est essentiellement le bâtiment qui nourrit ce phénomène avec entreprises supplémentaires depuis le 1 er janvier 2000, alors que l artisanat de production parvient tout juste à stabiliser son nombre d entreprises. Parallèlement, l alimentation perd encore 260 entreprises, reflétant l intensité des tensions concurrentielles qui affectent une partie notable des activités de ce secteur. Et l artisanat de services, qui paraissait jusqu ici un moteur durable de la création d entreprise, enregistre luimême un recul net de 335 entreprises. En termes d emploi, l année 2003 se solde par la création nette de emplois salariés supplémentaires, portant ainsi l emploi salarié de ce secteur à un niveau qui constitue un véritable «record historique» pour l artisanat breton. Des variations d un territoire à l autre Depuis le début des années 2000, l évolution moyenne du nombre d artisans (+ 1,6 %) résulte d évolutions nettement différenciées selon les territoires. 34 Octant n janvier 2005

2 du nombre d entreprises artisanales par secteur, et de leurs salariés entre 1990 et 2004 Entreprises artisanales Salariés Absolue En % Absolue En % Alimentation , , , ,1 Bâtiment , ,9 Services , ,5 Total , ,3 Source : Insee-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Saint-Malo, Vitré, Dinan et Vannes se détachent avec des taux très positifs (au dessus de 5 %). A l inverse, six zones d emploi perdent des artisans, dont trois plus nettement, Carhaix, Pontivy-Loudéac et Brest. Guingamp, Ploërmel et Fougères sont en léger recul (moins de 1 %). Dans les huit zones restantes, le nombre d artisans progresse, à des taux néanmoins inférieurs à 5%. L emploi salarié augmente de 37 % Répartition des entreprises artisanales par tranches de taille en 1990 et 2004 Taille 0 salarié 1 à 5 salariés 6 à 10 salariés Plus de 10 salariés en en % 55,0 36,5 6,0 2,5 en en % 41,3 45,5 8,9 4, Source : Insee-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Dans le contexte de repli global du nombre d entreprises, le nombre de salariés a lui augmenté de 37 %. Depuis le début des années 90, et malgré le recul enregistré entre 1993 et 1995, l artisanat breton a gagné plus de emplois salariés en Bretagne ( salariés en 1990, en 2004). Bien loin de l apathie que pouvait laisser supposer la seule prise en compte de l évolution du nombre d entreprises, la progression de l emploi salarié concerne chacun des grands secteurs d activité de l artisanat breton. Émergence de nouveaux profils d entreprises Modestes en apparence, les changements observés dans la structure du tissu artisanal débouchent, à l échelle de ces TPE (très petites entreprises), sur une véritable recomposition autour d entreprises plus étoffées. S il y a moins d entreprises (sauf dans les services), celles-ci se caractérisent désormais par une taille moyenne sensiblement supérieure (2,5 salariés par unité contre 1,7 en 1990). La proportion d entreprises sans salarié n a jamais été aussi faible. Il ya14ans, 55 % des entreprises artisanales n employaient aucun salarié ; début 2004, elles sont 41 %. Dans le même temps, le nombre d entreprises employant 1 à 5 salariés a augmenté de 16 % tandis que celles qui en emploient 6 et davantage sont 45 % de plus. 53 % de salariés en plus dans le bâtiment Le secteur du bâtiment emploie plus de salariés en 2004, soit près de de plus qu en La taille moyenne des entreprises est passée de 1,4 salarié à 2,2. La période récente (2000 à 2004) confirme cette tendance avec salariés supplémentaires. Les activités les plus porteuses sont la maçonnerie générale, la menuiserie, l installation électrique et le terrassement. L année 2003 s inscrit dans le droit fil des précédentes avec salariés de plus. En 2004, personnes sont salariées dans l artisanat des services, soit 40 % de plus en 14 ans. Les entreprises des effectifs salariés des entreprises artisanales de Bretagne entre 2000 et 2004 En % 11 à 18 8 à 10 0 à 7 Moyenne : 8,5 % du nombre total de chefs d entreprises artisanales de Bretagne entre 2000 et Moyenne : 1,56 % Octant n janvier

3 comptent 2,1 salariés en moyenne contre 1,6 en Entre 2000 et 2004, le nombre de salariés a progressé de ce qui confirme la tendance de long terme. La réparation automobile, le nettoyage de locaux, les ambulances et la coiffure en salon sont les activités où l emploi a le plus augmenté. du nombre total de salariés artisanaux de 2000 à 2004 Alimentation Services et alimentation : plus de 20 % de hausse L artisanat de production (hors micro-iaa) 1 emploie salariés en 2004, soit 27 % de plus qu en Le nombre moyen de salariés par entreprise est passé de 2,2 à 3,4. La période récente atteste cette évolution ( salariés de plus entre 2000 et 2004). Les activités les plus porteuses sont la fabrication de lunettes de protection et celle d éléments en matières plastiques pour la construction ainsi que l assemblage de cartes électroniques. L année 2003 marque cependant une inflexion de tendance avec une centaine d emplois salariés perdus. En 2004, plus de salariés travaillent dans le secteur de l alimentation, soit 21 % de plus qu en Une entreprise emploie 2,8 salariés en moyenne contre 2 il ya14ans. Le secteur s est enrichi de cinq cents salariés supplémentaires sur la période La préparation et cuisson de produits de boulangerie et la boulangeriepâtisserie concentrent les plus fortes augmentations. Saint-Malo, Vannes, Vitré : des augmentations importantes L évolution de l emploi salarié par secteur se répercute différemment sur les territoires, en lien avec leur proportion d entreprises employeuses. Depuis le début des années 2000, la progression moyenne de l emploi salarié est de 8,5 % mais dans cinq zones d emploi, l accroissement est plus élevé : Saint- Malo, Vannes, Vitré, Lannion et 1 : Les micro-iaa sont les entreprises artisanales qui exercent une activité de fabrication de produits alimentaires dont la remise au consommateur n'est pas majoritairement assurée dans un local commercial attenant à l'entreprise (meunerie, biscuiterie, conserverie, fabrication de plats cuisinés, de boisson, de produits laitiers ). Elles se distinguent des entreprises, dites de remise directe, qui associent laboratoire de fabrication et magasin où s'effectue l'essentiel de la commercialisation des produits fabriqués (boulangerie-pâtisserie, boucherie-charcuterie, poissonnerie ) à 11 0 à 6-17 à - 1 Moyenne : 2,7 % 21 à à 18 6 à 15-2 à - 1 Bâtiment Moyenne : 15,1 % Fougères qui présentent des hausses entre 18 et 11 %. A l inverse, les sept zones qui bénéficient le plus faiblement de ce phénomène s alignent sur un diagonale centrale qui relie Carhaix à Redon en passant par Ploërmel et Pontivy-Loudéac ; il faut ajouter Guingamp au nord puis Lorient et Auray au sud. La progression de l emploi y est inférieure à 7%.L évolution des six autres zones d emploi est plus proche de la moyenne. 19 à 31 8 à 14 3 à 6-16 à 0 Moyenne : 6,1 % 18 à 26 7 à à - 1 Moyenne : 5,6 % de l artisanat breton entre 1990 et 2004 Nombre d entreprises Nombre de salariés s territoriales différentes selon les secteurs d activité Dans le bâtiment, la progression du nombre de salariés entre 2000 et 2004 est la plus élevée : + 15,1 %. Trois zones d emploi se détachent avec des taux largement supérieurs : Vannes, Saint-Malo et Saint-Brieuc. Cinq autres zones 36 Octant n janvier 2005

4 Les cinq activités artisanales les plus créatrices d'emplois salariés entre 2000 et 2004 dans chaque secteur d activité Alimentation Bâtiment Services Effectifs en 2004 Solde net d'emplois salariés Préparation et cuisson de produits de boulangerie Boulangerie-pâtisserie Boucherie-charcuterie Fabrication de pâtisserie fraîche servie aux collectivités Préparation de poissons, crustacés et mollusques Fabrication de lunettes de protection Fabrication d'éléments en matières plastiques pour la construction Assemblage de cartes électroniques pour compte de tiers Fabrication de pièces techniques en matières plastiques Construction de bateaux de plaisance Maçonnerie générale Menuiserie bois et matières plastiques Installation électrique Terrassement Couverture Réparation automobile (mécanique) Nettoyage de locaux Ambulances Coiffure en salon Carrosserie Source : INSEE-RSA-Urssaf/CRM Bretagne dépassent plus légèrement la moyenne : Auray, Morlaix, Brest, Ploërmel et Fougères. A l opposé, Carhaix et Vitré affichent un taux négatif. L emploi salarié dans les services augmente de 6,1 % au niveau régional, mais Fougères et Lannion connaissent une progression bien supérieure : respectivement + 30,5 % et + 19,5 %. Au contraire Lorient, Saint-Brieuc, Pontivy- Loudéac, Auray et surtout Redon perdent des emplois. Comparéà2000, l artisanat de production compte 5,6 % de salariés en plus. Cinq zones d emploi caracolent à plus de 18 % de taux de progression : Saint-Malo, Lannion, Dinan, Vitré et Brest. A l inverse, huit zones accusent un repli dont notamment Ploërmel qui a perdu près de 14 % de salariés depuis L emploi salarié dans les autres zones progresse davantage qu en moyenne, comme celles de Quimper ou Vannes. Dans l alimentation, derrière une progression moyenne de 2,7 % du nombre de salariés artisanaux entre 2000 et 2004, les évolutions sont très disparates : 55 % dans la zone de Vitré, autour de 10 % à Saint-Malo, Rennes, Dinan, Saint-Brieuc et Pontivy-Loudéac. A l opposé, sept zones d emploi affichent un solde négatif : au premier rang de celles-ci Fougères, suivie de Ploërmel et Lannion. Densité artisanale et évolution de l emploi Exprimée en nombre de salariés pour habitants, la densité moyenne des salariés artisanaux au 1 er janvier 2004 s établit à 356. Sa valeur au niveau local amène à nuancer la perception du développement de l emploi artisanal dans les différents territoires de la Bretagne. Sur les cinq zones qui présentent les progressions d emploi salarié les plus fortes, trois ont des densités très élevées (plus de 450). Il s agit des zones de Fougères, Vitré et Vannes. A l inverse les deux zones d emploi qui correspondent aux deux pôles urbains les plus importants et les plus dynamiques de la région continuent de se distinguer par des densités qui demeurent les plus faibles de Bretagne, avec 284 pour Brest et 303 pour Rennes. Densité de salariés artisanaux en Bretagne pour habitants en Moyenne : 356 Source : Insee-RSA-URSSAF- CRM Bretagne n Hervé Viterbe Chambre Régionale de Métiers de Bretagne Octant n janvier

5 Nombre d'artisans et de salariés de l'artisanat en 2004 par zone d'emploi Alimentation Batiment Services Artisans Salariés Artisans Salariés Artisans Salariés Artisans Salariés Auray Brest Carhaix Dinan Fougères Guingamp Lannion Lorient Morlaix Ploërmel Pontivy-Loudéac Quimper Redon Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes Vitré Total Source : INSEE-RSA-Urssaf/CRM Bretagne Champ :L étude porte sur les artisans et leurs salariés, hors apprentis. Les personnes ayant une activité artisanale sont immatriculées au Répertoire des Métiers tenu par les Chambres de Métiers conformément à la loi n du Elles exercent une activité de production, de transformation, de réparation et de prestation de services, exercée à titre principal ou secondaire. L artisanat occupe ainsi une place transverse aux secteurs économiques que sont l industrie, le commerce, les services et le bâtiment-travaux publics. Le décret n du relatif à la qualification artisanale et au Répertoire des Métiers fixe la liste des activités relevant de l artisanat (~250) en référence aux codes de la Nomenclature d activités française (NAF). L inscription au Répertoire des Métiers est obligatoire pour les personnes qui emploient jusqu à dix salariésaudémarrage de leur activité artisanale. Le décret n du prévoit que lorsque le seuil dimensionnel (10 ou 15 selon la qualification détenue par les dirigeants) est franchi, l entreprise demeure inscrite au Répertoire des Métiers si tel est le désir Pour comprendre ces résultats de son dirigeant. Ainsi au 1 er janvier 2004, 416 entreprises ont dépassé le seuil des 20 salariés. Sources : Concernant les données relatives aux artisans, l Insee a en charge la gestion du Répertoire Sirene des entreprises artisanales (RSA) alimenté àpartir des déclarations collectées, dans le cadre de la tenue du Répertoire des Métiers, via les Centres de Formalités des Entreprises des Chambres de Métiers. Le RSA est entièrement intégré au répertoire national des entreprises et des établissements Sirene. Les données sont classées selon l activité artisanale à cinq positions (NAFA) dont les quatre premières correspondent strictement à la NAF (Nomenclature d activités française) ; elles sont établies au 1 er janvier de l année. C est à partir du RSA, enrichi par l exploitation des données Urssaf pour l emploi salarié, que l Insee fournit annuellement à la Chambre Régionale de Métiers une mise à jour de la base de données maintenue par celle-ci, laquelle a servi de base à l analyse des données présentée dans cet article. Pour en savoir plus Entreprises : l artisanat et le commerce en Bretagne en 2004 / Yves Le Roho ; Insee Bretagne - Le Flash d Octant N 101 (2004, juil.)- 6 p.; Artisans et commerçants en Bretagne / Yves Le Roho, François-Xavier Dussud ; Insee Bretagne, p. ; Artisanat et commerce en Bretagne / Insee Bretagne - Les dossiers d Octant N 38 (2000, avr.) p. ; Les chiffres-clefs de l artisanat : édition 2003 / ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie, Direction des entreprises commerciales, artisanales et de services [DECAS] p. ; L économie bretonne en 14 indicateurs / COCEB (Conférence des Chambres Economiques de Bretagne) - Edition ; 38 Octant n janvier 2005

Quand le bâtiment va, tout va. L emploi et les salaires dans la construction EMPLOI

Quand le bâtiment va, tout va. L emploi et les salaires dans la construction EMPLOI L emploi et les salaires dans la construction Après avoir essuyé une crise sévère au début des années 1980, crise dont les effets se sont prolongés jusqu au milieu des années 1990, la construction semble

Plus en détail

Les SERVICES aux ENTREPRISES

Les SERVICES aux ENTREPRISES G R E F B r e t a g n e Les SERVICES aux ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation DONNÉES ET TENDANCES DU SECTEUR PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région Novembre 2012 SOMMAIRE La

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mercredi 1 er juillet 2015. Saint-Brieuc : la maison médicale de garde s est installée à l hôpital

DOSSIER DE PRESSE Mercredi 1 er juillet 2015. Saint-Brieuc : la maison médicale de garde s est installée à l hôpital GaMAB Garde Médicale de l Agglomération Briochine. Association Départementale pour la Permanence des Soins dans le département des Côtes d Armor Association loi 1901 N Siret : 453 608 465 000 28 ADPS 22

Plus en détail

ARML Bretagne. Rencontre ARS Bretagne 17 septembre 2013 CHU Rennes. Ouest Côtes. Missions Dinan locales. Morlaix Pays de Morlaix Pays Brest de Brest

ARML Bretagne. Rencontre ARS Bretagne 17 septembre 2013 CHU Rennes. Ouest Côtes. Missions Dinan locales. Morlaix Pays de Morlaix Pays Brest de Brest ARML Bretagne Ouest Côtes Missions locales d'armor Mi Morlaix Pays de Morlaix Saint ssi Pays Brest de Brest Saint Missions Brieuc locales on Missions Dinan locales Saint Brieuc Malo s Pays de Dinan loc

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2013 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2012) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte En appui au Contrat d objectifs et moyens (COM) apprentissage,

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

la voie "pro" CAP BTS Bac Pro pour une insertion réussie la voie professionnelle,

la voie pro CAP BTS Bac Pro pour une insertion réussie la voie professionnelle, la voie "pro" la voie professionnelle, pour une insertion réussie Bac Pro BTS Se former au lycée avec l'entreprise, pour exercer un métier avec un diplôme adapté rubrique "enseignement et formation" >

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT. Données 2011 ÉDUQUER PARTICI PER NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE

DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT. Données 2011 ÉDUQUER PARTICI PER NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE Données 2011 ÉDUQUER Cahier des DONNÉES SOCIALES NAISSANCE ET ACCUEIL DU JEUNE ENFANT PARTICI PER 2012 NAÎTRE SE LOGER GRANDIR ACCUEILLIR JOUER SE CONSTRUIRE Fédération bretonne des CAF EDITO Les Caf de

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

La zone d emploi de Pontivy-Loudéac

La zone d emploi de Pontivy-Loudéac Diagnostic La zone d emploi de Pontivy-Loudéac Pontivy-Loudéac, zone d emploi essentiellement rurale, ne doit sa croissance démographique qu aux migrations. Territoire industriel, le principal moteur économique

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Agreste Bretagne - Mars 2013-2 AgresteBretagne Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Les industries agroalimentaires en Bretagne L agroalimentaire en Bretagne : 40 % des emplois industriels

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience La validation des acquis de l expérience PLATEFORME CONSEIL: 02 99 29 72 48 WWW.FONGECIF-BRETAGNE.ORG En pratiquant, j apprends. L un des grands principes énoncés par la loi est de reconnaître que l activité

Plus en détail

La zone d emploi de Lorient

La zone d emploi de Lorient Diagnostic La zone d emploi de Lorient Lorient est une des zones d emploi bretonnes qui gagne le moins de population entre 1999 et 2007. La ville de Lorient en a même perdu sur cette période. L évolution

Plus en détail

Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations

Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations Pôle emploi Bretagne Service Statistiques, Etudes & Evaluations Zoom territorial Avril 2012 Avril 2012 1 La Demande d'emploi Fin de Mois (CVS) des DEFM catégorie A et ABC 00 6000 2 605 6 000 5 000 4 000

Plus en détail

Pré-qualification à la Maintenance Industrielle - Année 2015 -

Pré-qualification à la Maintenance Industrielle - Année 2015 - APPEL D OFFRES Préparatoire Opérationnelle à l Emploi POE Collective Pré-qualification à la Maintenance Industrielle - Année 2015 - Date de lancement : 8 septembre 2015 Date de clôture : 21 septembre 2015

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Panorama du commerce de détail en Bretagne Edition 2015

Panorama du commerce de détail en Bretagne Edition 2015 Panorama du commerce de détail en Edition 2015 Évolutions récentes du commerce de détail en Editorial En 2015, le commerce de détail représente en près de 25 000 établissements, soit plus de 15% du secteur

Plus en détail

Édition 2012. Évolutions récentes du commerce de détail en Bretagne

Édition 2012. Évolutions récentes du commerce de détail en Bretagne Édition 2012 Évolutions récentes du commerce de détail en Bretagne Toute reproduction même partielle de ce document doit être obligatoirement soumise à l autorisation de la CCI Bretagne (loi du 11 mars

Plus en détail

La cartographie, d accompagnement des démarches de circuits courts

La cartographie, d accompagnement des démarches de circuits courts La cartographie, outil essentiel d observation, de pilotage voire d accompagnement des démarches de circuits courts Forum citoyens Circuits courts Montpellier, 8 décembre 200 Marie POISSON - LUNAM Univ.

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Indicateurs de suivi

Indicateurs de suivi G R E F Bretagne Edition 2015 Indicateurs suivi s s d'apprentissage en Bretagne (à échéance 2013) Etu mise en ligne en juin 2014 Méthodologie Contexte Mis en place en 2013, pour fournir s indicateurs utiles

Plus en détail

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Tableau économique de l artisanat MAI 2014 Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand Tableau économique de l artisanat

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes

Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes 1/11 Dossier de presse Préparation de la rentrée 2012 Conférence de presse mardi 17 janvier 2012-11h00 - Club de la presse - 9 rue Martenot à Rennes sommaire fiche 1 fiche 2 L accueil des élèves et les

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

La transmission des PME et des TPE en Bretagne. Etat des lieux et axes de travail

La transmission des PME et des TPE en Bretagne. Etat des lieux et axes de travail La transmission des PME et des TPE en Bretagne Etat des lieux et axes de travail Juillet 2005 Synthèse Initiée par la Région Bretagne et la Caisse des Dépots Bretagne, cette étude est l aboutissement d

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

La politique d intégration vise à donner aux personnes immigrées les moyens de participer

La politique d intégration vise à donner aux personnes immigrées les moyens de participer Un recentrage des moyens d'état autour de l'accueil et de l'accompagnement des primo-arrivants La politique d intégration vise à donner aux personnes immigrées les moyens de participer pleinement à la

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8 Vue d

Plus en détail

ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012. Philippe PAYET MEFPIE

ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012. Philippe PAYET MEFPIE ENQUETE AGROALIMENTAIRE 2012 Philippe PAYET MEFPIE Introduction... 3 L Entreprise et son dirigeant... 4 L entreprise et son marché... 6 L entreprise et son personnel... 9 Projets de recrutement... 11 En

Plus en détail

Offre de formation. http://greta-bretagne.ac-rennes.fr. continue. formation 2012-2013. pour les demandeurs d emploi. Bâtiment. Commerce - Informatique

Offre de formation. http://greta-bretagne.ac-rennes.fr. continue. formation 2012-2013. pour les demandeurs d emploi. Bâtiment. Commerce - Informatique http://greta-bretagne.ac-rennes.fr pour les demandeurs d emploi Offre de formation dans les domaines du Bâtiment GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE

Plus en détail

CHIFFRES. Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand SOMMAIRE. Edition 2015

CHIFFRES. Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand SOMMAIRE. Edition 2015 Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand Edition 2015 Alimentation Bâtiment Production SOMMAIRE ANALYSE GENERALE ALIMENTATION BATIMENT PRODUCTION SERVICES SOURCES ET METHODOLOGIE CONCLUSION

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr septembre 2011 dans les domaines du Commerce - Informatique Hôtellerie-restauration Transport logistique GRETA DES CÔTES-D ARMOR GRETA DE BRETAGNE Offre de formation OCCIDENTALE GRETA EST-BRETAGNE GRETA DE BRETAGNE dans les domaines du Bâtiment Commerce - Informatique Sanitaire et social Hôtellerie-restauration

Plus en détail

les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE Région Bretagne

les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE Région Bretagne les ÉtuDeS De l'ars BRetAGNe - N 2 06/2012 les DÉpASSeMeNtS D HoNoRAIReS DeS MÉDeCINS EN BRETAGNE La Bretagne, région de France la moins touchée par les dépassements d'honoraires Ce deuxième numéro de

Plus en détail

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne En Bretagne, l économie sociale et solidaire pèse un peu plus qu en moyenne en province. La région se singularise par la forte présence des coopératives

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE

ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE Décembre 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives: À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2014. Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Édition 2015 CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Edito du Président L artisanat rhônalpin, fort de plus de 125 000 entreprises, est source de dynamisme économique dans notre

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Février 2014 Diagnostic régional emploi formation : bilan à mi-parcours Contrat de plan régional de développement

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

BP BOULANGER / BAC PRO BOULANGER-PÂTISSIER. Environnement économique et juridique. r e d i

BP BOULANGER / BAC PRO BOULANGER-PÂTISSIER. Environnement économique et juridique. r e d i D BP BOULANGER / BAC PRO BOULANGER-PÂTISSIER r ye er &Herv ém Mey r ie e d i Environnement économique et juridique Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-921-9 2 LE SECTEUR PROFESSIONNEL

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Les chiffres clés de l emploi de l aide à domicile associative

Les chiffres clés de l emploi de l aide à domicile associative Mois AAAA En bref Depuis le plan de développement des services à la personne de 2005 ( «plan Borloo»), l aide à domicile tend à s effacer au profit des services à la personne 1. Cette fiche a pour objet

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL G R E F Bretagne EMPLOI FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Diagnostic général Produit dans le cadre du Contrat d objectifs Sanitaire, social et médico-social Octobre 2013 Contrat

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLICS

BATIMENT TRAVAUX PUBLICS PLAN D ÉVOLUTION DES RENTRÉE 2007 LYCÉES ET LYCÉES PROFESSIONNELS PUBLICS DOS/3 BATIMENT TRAVAUX PUBLICS Technicien Constructeur Bois (1 + 1) Technicien Menuisier Agenceur (1 + 1 ) Technicien Fabricant

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

2008 SECTEURS SAISONNIERS. Etude complémentaire «enquête de la saisonnalité de l activité économique du Pays d Auray»

2008 SECTEURS SAISONNIERS. Etude complémentaire «enquête de la saisonnalité de l activité économique du Pays d Auray» 1 ANALYSE DES DONNÉES SOCIALES 2008 SECTEURS SAISONNIERS Etude complémentaire «enquête de la saisonnalité de l activité économique du Pays d Auray» Menu 2 Les chiffres clés du territoire Les entreprises,

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce Baromètre BODACC Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Annonces publiées au BODACC au 1 er semestre 2015 Sur les six premiers mois 2015, les reprises

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ POUR DONNER VIE AUX PROJETS PROFESSIONNELS DES SALARIÉS

RAPPORT D ACTIVITÉ POUR DONNER VIE AUX PROJETS PROFESSIONNELS DES SALARIÉS RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 POUR DONNER VIE AUX PROJETS PROFESSIONNELS DES SALARIÉS SOMMAIRE PAGE 4 > LES RESSOURCES DU FONGECIF BRETAGNE > LES DEMANDES DE FINANCEMENT CONSEILLER ET INFORMER A DISTANCE Une

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Direction des services de développement économique Observatoire de l Artisanat L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Date impression : 8 février 2013 S O M M A I R E L artisanat en Province Nord Février 2013 I.

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail