L agence GPAA documente en un carnet d illustrations de 250 pages les projets, des plans à la maquette, du chantier au bâtiment fini.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L agence GPAA documente en un carnet d illustrations de 250 pages les projets, des plans à la maquette, du chantier au bâtiment fini."

Transcription

1 En librairie le 15 octobre 2006 Gaëlle Péneau Chroniques & chronologies d une agence d architecture Ce livre n est pas une ultime présentation de bâtiments d architectes ayant «pignon sur rue». Ce livre chronique une agence d architecture compilant l anecdotique de chaque projet pour les ré-assembler dans une tournure documentaire. Re-création : Re-créer le temps architectural. L agence GPAA documente en un carnet d illustrations de 250 pages les projets, des plans à la maquette, du chantier au bâtiment fini. Gaëlle Péneau Architectes et Associés RECREATION Auteurs : Gaëlle Péneau, Emmanuel Hocquard, Stéphanie Vincent. 460 pages 600 illustrations 21x 15 cm (l x h) Prix de vente : 29 euros ISBN : Les projets sont présentés chronologiquement, les uns avec les autres. L idée développée est que le temps d une agence d architecture n est pas linéaire et que le travail sur un concours peut influencer l évolution d un bâtiment en chantier. L objet de ce carnet est de suivre le processus de conception architecturale au quotidien, de suivre sa temporalité, de déplier le télescopage des idées, des influences et d une équipe sur 10 ans d agence. Ré-création : Mettre son agence en récréation d architecture et inscrire ses jeux dans un livre. Réaliser que les projets voient le jour grâce à une équipe qui se rassemble autour d une même éthique. Donner la parole à son équipe autrement que dans l acte architectural. Pendant deux ans et sous l influence poétique d Emmanuel Hocquard, Gaëlle Péneau a créé des temps de discussion autour de mots-clés, puis a invité chacun à créer son photo-roman. Archibooks 18/20, rue de la Perle Paris Page 2 : trois réalisations de l agence Page 3 : extraits du livre : chronologie des réalisations Page 4 : extraits du livre : photo-roman Page 6 : extraits du livre : entretiens d agence t/ +33 (0) f/ +33 (0) Contact presse et partenariat : Marie de Jacquelot 1

2 Page 2 : trois réalisations de l agence Logement Zac Masséna Paris 13ème Maison d accueil spécialisée Allonnes, Le Mans Commerces et Logements, Ile de Nantes, Ilot des Fonderies 2

3 Page 3 : extrait du livre : chronologie des réalisations 3

4 Page 4 : extraits du livre : photo-roman (1) 4

5 Page 5 : extraits du livre : photo-roman (2) 5

6 Page 6 : extraits du livre : entretiens d agence Extrait de l entretien sur la façade IF: Est-ce qu on pourrait faire un bâtiment sans façade? GM : c est ce que dit Rem Koolhass, par exemple : que le bâtiment, c est l urbain qui se continue, qui rentre à l intérieur... et lui ne fait pas de façades. Enfin, je n en ai pas l impression. Ou alors, il n emploie pas ce terme-là. Je trouve ça plus intéressant quand on parle de continuité, quand la façade devient finalement une «membrane» qui est très facilement perméable. Après, peut être qu une façade, c est quelque chose de plus difficile à franchir... en terme de logement par exemple. IF: On a l impression que quand on parle de façades, c est un terme ringard et qu on fait tout pour justement ne pas en parler. TB : oui, tu as raison... IF: c est important d avoir un «face à face». JT: mais après ça dépend qui on a en face, et comment on voit les choses: sur le projet de logements, on a eu un gros problème de façade, et de dialogue. On a eu du mal à se faire comprendre du promoteur, parce que la façade c était une résultante du dessin au trait, du calage des ouvertures, du dimensionnement... et c est très différent de l image que les gens ont d une façade. On travaille une façade, mais ce n est peut-être pas la même que la façade «commune». La façade «professionnelle» devient peut être plus un outil de recherche... ce sont des traits de construction. Une façade c est technique pour nous. Parce que, après, la matière, la couleur, la vêture, ça devient une épaisseur... ça devient... autre chose. [spectacle ou étanchéité] TB: c est du domaine de la communication et de la représentation. Et nous, ce qu on veut éviter, c est justement l effet représentation, l effet «façade»... SV: Vous ne voulez pas qu on soit «spectateur» devant une façade? GM : non, on n est pas là pour faire du spectacle... JT : mais ça pourrait être drôle de faire d un bâtiment un spectacle pour les autres, au contraire ça peut être attrayant... GM : enfin non, la vie ce n est pas un spectacle! JT : et pourquoi pas?!! GM : ah non, ce n est pas un spectacle du tout! IF: commençons par définir ce qu est un spectacle...! GM : pour moi... il n y a pas de nécessité dans le spectacle... c est là pour amuser la galerie, pour divertir...dans le spectacle il n y a pas la même réflexion! JT : ah bon? et la danse par exemple, les chorégraphes font un travail de fond énorme! GM : non mais, je parle du spectacle en terme de spectaculaire. TB : c est vrai qu on peut se poser la question aussi. Regarde les châteaux : c est un spectacle puisque les gens vont les visiter et y reviennent, le bâtiment devient un spectacle. GM : aujourd hui! mais alors est-ce que c est la société qui... on est dans une société du spectacle et c est vachement nouveau! et forcément... TB : mais les bâtiment contemporains d aujourd hui seront dans ce cas là dans plusieurs années. GM : oui mais tu n y penses pas! Quand tu penses à ta façade, est-ce que tu te dis : «ça, dans trente ans, ce sera un spectacle»? TB : ah non! GM : pour moi, la façade ou la peau, ça a un rôle d étanchéité avant tout. Techniquement il faut protéger ce qu il y a derrière. TB : pourquoi on n utilise pas toujours la même chose alors? GM : oui.et bien avant ils utilisaient toujours la même chose... SV: avant ils utilisaient quoi? GM: par exemple à Nantes tout était construit en tuffeau... SV: et pourquoi aujourd hui on n utilise plus le tuffeau? GM : parce que, je ne sais pas... parce que c est cher!! CB: c est plus long aussi... GM: oui ce sont des mises en oeuvre que l on connaît moins... SV: oui mais pourquoi? parce que le système constructif était plus simple? TB: pourquoi on ne fait plus de cloison en brique plâtrière...enfin très peu? IF: oui pourquoi? Parce que c est plus cher? TB: oui, parce qu on ne trouve plus beaucoup de gens pour le faire et c est plus cher... il n y a aucune autre raison. Si, peut-être des raisons techniques : au niveau performance acoustique ou thermique, je pense que c est moins bien. Mais la raison première à l utilisation d un matériau plutôt qu un autre, ce sont les lobbyings commerciaux. Donc, peut-être qu on s est fait avoir de la même manière avec nos vêtures... est- ce qu on maîtrise vraiment ce qu on fait? 6

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2

Cajou. Je joue à chat perché. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou Je joue à chat perché Objectifs : Parler des membres de la famille et nommer des activités. Nommer des jeux. Décrire les règles d un jeu. Age : 8-10 ans Niveau : A1.2-A2 Cajou : Je joue à chat perché.

Plus en détail

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON)

Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) Depuis une semaine les élèves de CM2 découvrent et participent au cercle de lecture dont voici quelques explications Le cercle de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON) 1 Le principe : C est

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE

SITUATION INTÉGRÉE. 3 e ANNÉE SITUATION INTÉGRÉE 3 e ANNÉE Situation intégrée 3 e année Intégration : Français, sciences humaines, techniques de réflexion et technologie Thème : Comment vivent les gens dans ton quartier PRÉACTIVITÉ

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Un patrimoine pensé pour vous...

Un patrimoine pensé pour vous... Un patrimoine pensé pour vous... L E M P L A C E M E N T S Û R L I N N O V A T I O N A R C H I T E C T U R A L E L A Q U A L I T É D E C O N S T R U C T I O N Promoteur Aménageur Constructeur Un patrimoine

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

ARCHITECTURE // DESIGN // ILLUSTRATION VALERIA PIGOZZI PORTFOLIO

ARCHITECTURE // DESIGN // ILLUSTRATION VALERIA PIGOZZI PORTFOLIO ARCHITECTURE // DESIGN // ILLUSTRATION VALERIA PIGOZZI PORTFOLIO Rue Adolphe Demeur 32 1060 Bruxelles 0032 (4)99 469 169 valeworks@mail.be wolly1987@outlook.com TABLEAU DE BORD RESIDENTIEL Carburants

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

API08 Evaluation site internet

API08 Evaluation site internet UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE API08 Evaluation site internet Fédération Française des échecs Emilien NOTARIANNI Printemps 2014 Table des matières Introduction... 2 Evaluation «subjective»... 3

Plus en détail

Le jeu d échecs à l école maternelle

Le jeu d échecs à l école maternelle Ecole «L Oiseau Vert» 800 VOGELGRUN Le jeu d échecs à l école maternelle Développer les capacités de stratégie et de raisonnement Action du projet d école 0/0 Etape n : notion de quadrillage Construction

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Circulaire n 4745 du 24/02/2014

Circulaire n 4745 du 24/02/2014 Circulaire n 4745 du 24/02/2014 Objet : Participation des écoles bruxelloises à la semaine de la construction durable. Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie-Bruxelles Libre subventionné libre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine

Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison bois performante et économique en Touraine 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Inauguration de la première maison «premium» construite en France P. Bouyer 1 Inauguration de la première maison «premium» construite en France une maison

Plus en détail

1 ère de couverture. Les éléments indispensables

1 ère de couverture. Les éléments indispensables "C'est Mon Livre" vous permet de réaliser VOTRE livre, dans lequel vous êtes libre de mettre tout ce que vous souhaitez. Cependant pour rester le plus près possible d'un "vrai" livre édité par un professionnel,

Plus en détail

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010

1. Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 23 mars 2010 Procès-verbal de l Assemblée générale de l AETOC - Association d entraide de personnes souffrant de troubles obsessionnels-compulsifs du 15 mars 2011 de 18 h. 45 à 21 h., Association Parole, 1 rue du Vieux-Billard

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique, 2008 ISBN : 978-2-212-54096-3 Introduction Au fil de l animation d un millier de stages pour former plusieurs milliers de personnes à la

Plus en détail

Je construis «Mon tableau de visualisation»

Je construis «Mon tableau de visualisation» Pour construire ton tableau de visualisation, donne-toi des conditions qui vont t aider : Choisis un moment où tu as du temps devant toi (au moins une heure). Installe-toi dans un endroit où tu as de l

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud

Appel à candidatures. Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière. Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud Appel à candidatures Chorégraphes, danseurs, compositeurs et créateurs lumière Troisième édition Le Cap, Afrique du Sud 08 au 17/11 2013 Crossings 2013 La troisième édition de l Atelier Artistique International

Plus en détail

Consigne : Voici 9 baguettes de tailles différentes. Je voudrais que tu les ranges dans l ordre. CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE

Consigne : Voici 9 baguettes de tailles différentes. Je voudrais que tu les ranges dans l ordre. CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE 3. SERIATION CAPACITE A : ETABLIR ET GERER DES RELATIONS D ORDRE CONSIDERER «PETIT» ET «GRAND» COMME DES RELATIONS ET NON DES ETATS SERIATION épreuve 1 les baguettes Objectifs : Evaluer le niveau de sériation

Plus en détail

5.4 L art et l argent

5.4 L art et l argent 5.4 L art et l argent Lors de Show Math, on a montré que, souvent, l art et les mathématiques se rencontrent, que ce soit avec Esher et la peinture ou avec la musique et les techniques de reproduction

Plus en détail

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3

Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Carte orange 3V uitwerkingen spreekoefeningen unités 1-3 Unité 1 exercice 19 Comment tu t'appelles? Je m appelle Tu as quel âge? J'ai eu ans le mois dernier. Quelle est ton adresse? J habite Tu es dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes?

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? DOSSIER DE PRESSE Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? 5 avril 2007 Contact presse : Hmael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 Empruntis.com en partenariat avec Market Audit a mené

Plus en détail

Instrumentaliser les données?

Instrumentaliser les données? Instrumentaliser les données? Maïeutique en statistique Léo Sila Pièce en trois actes Acte I De quoi s agit-il? M. : J ai tracé ces histogrammes (il montre les histogrammes ci-dessous). Qu en dis-tu? Pourcent

Plus en détail

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire.

ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE. Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. ACTIVITÉS AUTOUR DU LIVRE L'HISTOIRE D'UNE IMAGE Montrer à l enfant une image et lui demander de raconter l histoire. Matériel : photocopie d un page d album ou d'un livre (ne pas mettre de texte avec

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 Sommaire : Le musée de la Cité de l Architecture page 1 La visite du musée page 3 L atelier «Matières- Matériaux» page 4 Les maquettes de maisons page 5 Journal

Plus en détail

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013

Ecoles : La Roche des Arnauds et Gap La Gare 2012 / 2013 «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

«Vos idées en images»

«Vos idées en images» COMMUNICATION 12 com.in déc. 2005 PORTRAIT Studio Casagrande «Vos idées en images» Pour que la photographie devienne un outil de communication, Didier Casagrande et son équipe n ont cessé d innover et

Plus en détail

LOU RIHN ILLUSTRATION PARIS - LEIPZIG. lou.rihn@gmail.com +49 157 541 233 90 www.lourihn.com +33 6 52 28 22 74

LOU RIHN ILLUSTRATION PARIS - LEIPZIG. lou.rihn@gmail.com +49 157 541 233 90 www.lourihn.com +33 6 52 28 22 74 LOU RIHN ILLUSTRATION PARIS - LEIPZIG lou.rihn@gmail.com +49 157 541 233 90 www.lourihn.com +33 6 52 28 22 74 20 Août 2014 PARISIANER Participation à l exposition The Parisianer. Illustration de la couverture

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE PROJET DE CRÉATION D UNE BIBLIOTHÈQUE POUR L ÉCOLE PRIMAIRE DE L ENSEIGNEMENT DE BASE DU SECTEUR II, PÔ, BURKINA FASO Anya Tikhomirova atikho@gmail.com LE PROJET

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Le site web pour apprendre à parler le français du Québec en vidéo

Le site web pour apprendre à parler le français du Québec en vidéo Paris, le 03 juin 2015 Le site web pour apprendre à parler le français du Québec en vidéo Présentation...1 Histoire du projet...2 Le processus de travail...3 Comment le site est accueilli par les internautes...3

Plus en détail

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX Enseignantes du PAVILLON NOTRE-DAME AVANT-PROPOS L organisation d un spectacle de Noël au sein d une école exige, il va sans dire, beaucoup de temps

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB 1. Quel est mon idée? Mon concept? Un site vitrine Un portfolio Un site de commerce 2. Quel est l objectif de mon site? 3 quels

Plus en détail

Les faire-part sur mesure : l'unique a un prix

Les faire-part sur mesure : l'unique a un prix Les faire-part sur mesure : l'unique a un prix Mon but en tant que créatrice de papeterie est que chaque futur couple de mariés aient un faire-part qui leur ressemble et qui colle à leur thème. La décoration

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

UN BIDONVILLE DE MADRID: EL SALOBRAL Le plus critique en terme de MARGINALITE: 20 hectares le long d une autoroute 224 familles 318 «chabolas» des services publics inexistants: ni eau, ni électricité,

Plus en détail

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56)

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56) (2 56) PAROLES Ne fais pas comme ceci, Moi je fais comme cela, C est ma manière à moi Moi je dis comme cela, Mais on dit comme ceci Et c'est plus juste ainsi, Ne va pas par ici, Moi je vais par là, Passe

Plus en détail

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE Objectifs : Acheter un téléphone / un forfait de téléphone ; Remplir un formulaire. Compétences : Compréhensions orale et écrite. Production écrite. Durée : 60

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

BIENVENUE DANS. Nouvelle. Statutaire. des personnels Sociaux. De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière

BIENVENUE DANS. Nouvelle. Statutaire. des personnels Sociaux. De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière BIENVENUE DANS LE LA Nouvelle Escroquerie Espace Statutaire des personnels Sociaux De la Fonction Publique État, Territoriale, Hospitalière Commençons par voir comment nous sommes considérés aujourd hui

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

Comment ça marche. www.oneclickdevis.com. 1 : Les essais Page 3 2 : Je m inscris Page 11 3 : Ma page de travail Page 15 4 : Devis par pièce Page 18

Comment ça marche. www.oneclickdevis.com. 1 : Les essais Page 3 2 : Je m inscris Page 11 3 : Ma page de travail Page 15 4 : Devis par pièce Page 18 Comment ça marche A partir de n importe quel ordinateur avec une liaison internet connectez-vous à : www.oneclickdevis.com 1 : Les essais Page 3 2 : Je m inscris Page 11 3 : Ma page de travail Page 15

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

Portraits. Trouvez l objet

Portraits. Trouvez l objet unité Portraits 5 Trouvez l objet grammaire 1 Répondez comme dans l exemple. Qu est-ce que c est? Exemple : Ce sont des vases. 1 3 4 1 3 3 vocabulaire Barrez l intrus. 1 un vase des fleurs une chaise une

Plus en détail

Des toilettes sèches en ville, c est possible! ecosec.fr

Des toilettes sèches en ville, c est possible! ecosec.fr Des toilettes sèches en ville, c est possible! ecosec.fr Des toillettes séches en ville, c est possible! Eau engrais 27 Litres d eau potable sont consommés par jour et par personne pour les chasses de

Plus en détail

FLEXIBILITÉ INKOLOR imprime tous types de documents, à partir de 50 exemplaires, et jusqu à plus de 100.000...

FLEXIBILITÉ INKOLOR imprime tous types de documents, à partir de 50 exemplaires, et jusqu à plus de 100.000... FLEXIBILITÉ INKOLOR imprime tous types de documents, à partir de 50 exemplaires, et jusqu à plus de 100.000... RÉACTIVITÉ Nous vous transmettons un devis personnalisé en moins de 24 heures. Nos délais

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 4 octobre 2012 par Bénédicte Boucays C est quoi, un propos sexiste à l école? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE

INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE. Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE INSTITUT de THEATRE FRANCOPHONE DE POLOGNE Programme de développement des pratiques théâtrales dans des classes de FLE Lycée / septembre 2015 - juin 2018 Rapport sur l activité théâtrale en français dans

Plus en détail

Livre d artiste. Année 2013. Naissance d une œuvre de la couleur. Hommage à Albert Camus. (1913-1960) Gravures originales / HAKIM BEDDAR

Livre d artiste. Année 2013. Naissance d une œuvre de la couleur. Hommage à Albert Camus. (1913-1960) Gravures originales / HAKIM BEDDAR Livre d artiste Année 2013 Naissance d une œuvre de la couleur. Hommage à Albert Camus. (1913-1960) Gravures originales / HAKIM BEDDAR Ce livre d artiste a été réalisé, à l occasion du centenaire de la

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Mon journal de recherche

Mon journal de recherche Mon journal de recherche 1. Définir le travail 6. Présenter les résultats et 2. Cerner le sujet Évaluer son travail Dictionnaire Encyclopédie 5. Prendre des notes et citer une source 4. Évaluer une source

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS.

Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS. Activité 3: Présentation de la classe jumelle pour le projet LE SON D ENFANTS. Par qui : L enseignant seul. Pour qui : La classe participante au projet LE SON D ENFANTS Objectifs : Annoncer aux enfants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE

DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE DOSSIER DE PRESSE AOUT 2015 TROCCAURIS.COM, PLATEFORME D ECHANGE DE BIENS, SECURISEE, SIMPLE D UTILISATION ET GRATUITE Plus qu une simple plateforme d échange de biens, Troccauris.com c est aussi le lieu

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

La planche tendances. Objectif. Méthodologie et application. Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente.

La planche tendances. Objectif. Méthodologie et application. Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente. Page 1/13 La planche tendances Objectif Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente. Les planches tendances sont des photomontages soignés dont le contenu et l objectif varient

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Round w 2. Élaboration d une préfiguration intermédiaire

Round w 2. Élaboration d une préfiguration intermédiaire Round w 2 Élaboration d une préfiguration intermédiaire Objectif Le round W2 a pour objectif de permettre à chaque équipe de présenter le résultat des premières réflexions et de confronter les projets

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail