Formation EasyShower 28 août. lemarchedesseniors.com

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation EasyShower 28 août. lemarchedesseniors.com"

Transcription

1 Formation EasyShower 28 août

2 Objectif : donner des outils pratico-pratiques pour mieux vendre aux Seniors

3 Constats : ceux qui ont été formés et ont appliqué, ont doublé leurs ventes

4 Sommaire Introduction tour de table Différentes générations Mode de prise de décisions Effet du vieillissement Etude «Salles de bain et Seniors» Eléments importants de vente Outils pratiques pour augmenter les ventes

5 Comment a été construit cette formation Expérience et étude des Seniors depuis 1999 étude formation de plus 4000 personnes (direct et indirect) Interviews des distributeurs comprendre la demande, benchmarking Interviews de clients, non clients pour comprendre : leur choix, les critères, pourquoi, les priorités, les valeurs, les réponses à des objections

6 Tour de table

7

8 Conclusions : différences importantes en les personnes. Dans cet exemple : V, A, K

9 Avoir des difficultés pour vendre aux Seniors c'est NORMAL

10 Exemples de difficultés (en général) Différence de références entre les Seniors et les jeunes vendeurs Difficulté pour un jeune vendeur de parler de sujets «tabous» Les Seniors comparent Les Seniors mettent du temps à choisir Les Seniors sont «peureux» Rôle des enfants difficile à évaluer et à «utiliser» Très grande variété de comportement...

11 Cela revient à vendre - un appareil auditif - une assurance dépendance - un contrat obsèque à Ardisson!

12 Aussi difficile qu'obtenir l' «effet WII»

13 1- Les générations

14 67 ans Baby boomers Seniors Grands Seniors 1930

15 Les Profils Générations Les Baby Boomers Les Jeunes Seniors Les Seniors Les Grands Seniors Nés Entre 1946 et 1956 Entre 1936 et 1945 Entre 1924 et 1935 Avant 1923 Valeurs et préoccupation s Hédonisme, liberté, individualisme, libre pensée, nostalgie, jeunesse Utilitarisme, ordre, statut social, bénévolat, innovation, vision globale Religion, respect de l autorité, histoire, tradition, rationalisme Sécurité, camaraderie, complicité entre amis

16 Leurs revenus.

17 Leurs revenus.

18 Leurs revenus.

19 .

20 Etapes de vie Baby-boomers Seniors menopause 60 { 30 { 20 Retirement Last child left First heritage House is paid dependency man life expectancy lemarchedugrandage.com

21 50 /67 ans Les Baby boomers, La génération qui va tout changer Nés après «Tous pour un, tous pour moi!» Mai 68 : «Soyons réaliste, demandons l impossible!» Valeurs et préoccupations Hédonisme, liberté, individualisme, éducation, libres penseurs Satisfaction IMMÉDIATE Nostalgie et jeunesse Comportement d achat Sensibles à la qualité, aux nouveautés, à l authentique Ils désirent vivre des expériences Le service est primordial

22 50 /67 ans Les Baby boomers c'est eux

23 50 /67 ans Les Baby boomers, La génération qui va tout changer Il s agit d une génération : A profité de sa jeunesse et des efforts des «parents» Née avec la télévision et la société de consommation Connaît maintenant des difficultés dans le travail. (34% des ans ont un emploi) Nostalgique. Refuse dans sa majorité le vieillissement mais aussi qu on tienne compte des effets du vieillissement. «Design Réaliste»

24 50 /67 ans Les Baby boomers, aujourd'hui les moins Très hétérogène mais - beaucoup de frustration - hausse du coté rebel - conflit de valeurs - perte de repères - changements importants

25 50 /67 ans Les Baby boomers : conclusions pour les «salles de bain» - Utiliser les bénéfices produits et les valeurs - Donner du choix et peut-être plusieurs devis - Bien écouter ce qu'ils veulent et leurs valeurs - Etre authentique - Parler en rapprochement - Savoir dès le début si c'est pour un achat ou pour des renseignements - Donner de l'information > Comment choisir? - Donner un guide sur les subventions et laisser faire sauf si demande spécifique - «Vous serez libre de savoir votre maman en sécurité»

26 68 /80 ans Les Seniors, La génération des retraités Valeurs et préoccupations Utilitarisme, ordre, statut social, bénévolat, innovation, vision globale Comportement d achat Consommateurs vigilants, privilégient le coté utile et pratique, recherchent la qualité. Les marques ont tendance à les rassurer

27 68 /80 ans Les Seniors, La génération des retraités Il s agit d une génération : Silencieuse. Moins de personnalités fortes Généralement sans enfant à charge La première génération à connaître la retraite en bonne santé Sont nés pendant la guerre et ont grandi pendant la période de restriction. C est la génération qui est en train de changer le plus et de vouloir enfin penser à elle

28 68 /80 ans Les Seniors : conclusions pour les Salles de bains - Etre habillé un peu «propre sur soi» - Savoir qui prend la décision? Avis des enfants (Jeunes Boomers)? - Préférer un seul choix en rassurant la personne sauf si avis des enfants - Etre à l'écoute - Proposer d'aider à remplir les dossiers de demandes de subventions

29 80 et plus Les Grands Seniors Valeurs : Sécurité, camaraderie, complicité entre amis, Religion, respect de l autorité, histoire, tradition, rationalisme Génération charismatique 8/9 à la maison Cibler principale des montes escaliers Souvent propriétaire Attention très grande disparité de revenus

30 68 /80 ans Les Grands Seniors : conclusions pour les Salles de bains - Etre habillé un peu «stricte» - Savoir qui prend la décision? Avis des enfants (Boomers)? - Préférer un seul choix en rassurant la personne sauf si avis des enfants - Etre franc, direct - Possibilité de jouer sur la peur : exemple appareil en panne - Aider à remplir les dossiers de demandes de subventions

31 Pivot de la famille

32 Pivot de la famille Relations Héritage Relations Aides Enfants Et petits-enfants ans Relations Influence Parents Relations Aides

33 Relations intergénérationnelles avec les petits-enfants Temps passé avec les petits enfants par mois Vis à vis de vos petits-enfants vous sentez-vous? Sans contact Eloigné Plutôt proche Proche Très proche Quelques heures Plus de 10 jours Aucun Plusieurs jours

34 Relations intergénérationnelles avec les petits-enfants Quelles activités faites-vous avec vos petits-enfants? Restaurant Promenade Shopping Sport Vacances Cinéma Jeux vidéo

35 Relations avec les parents Vis à vis de vos parents vous sentez-vous Eloigné Proche Autre Sans contact Plutôt proche Très proche N/A

36 Rapport entre les générations - Les Boomers (enfants) se renseignent pour leur maman : est-ce une demande ou pas de maman? Si oui, c'est ok. Si non, ils auront du mal à convaincre maman - Les Boomers sont généralement encore soumis à leur parent sauf... si dépendance

37 Leurs revenus.

38 8 profils de Seniors the

39 Les Leaders Les Enthousiastes Les Inquiets Les Originaux Les Actifs Les Réfléchis Les Rigoureux Les Sociables

40 Segmentation Profil Valeurs Réfléchis 9% Inquiets 15% Thierry Lhermitte Enthousiastes 11% Daniel Cohn-Bendit, Richard Branson, Yannick Noah Leaders 9% Patrick Lelay, l abbé Pierre, Rigoureux 11% Alain Prost, Lionel Jospin, Sociables 13% Drucker, Originaux 18% Ardisson, Frédéric Mitterrand, Actifs 14% Bernard Tapie, Jacques Chirac, Alain Delon Patrick Poivre d Arvor, Daniel Auteuil

41 La publicité et les Seniors : hétérogène Les Réfléchis Ils sont solitaires et attachés aux activités individuelles. Ce sont eux qui prennent leurs décisions avec le plus de recul, après avoir étudié tous les faits. Leurs qualités sont la discrétion, le sens de l analyse et l érudition. Les Actifs Plutôt carriéristes, ils bénéficient pour la plupart d un statut social élevé. Leurs valeurs sont la réussite, la reconnaissance sociale. Ils attachent beaucoup d importance à leur apparence. La retraite n est qu un mot pour eux, ils souhaitent travailler le plus tard possible. Les Inquiets Ils sont soucieux de leur avenir, en particulier financier, et ont besoin d être rassurés dans leurs prises de décisions. Ils sont néanmoins tournés vers l avenir et attachent une grande importance à la loyauté et l honnêteté. Ils sont francs et fidèles. Les Enthousiates Bons vivants, ils pensent que le temps présent est le meilleur, le plus beau et le plus agréable à vivre. Pour eux, le mot clé est «aujourd hui», voire «maintenant». Ils font partie de ceux qui ont le moins économisé pour leur retraite. Ils acceptent sans rechigner de vieillir, sont actifs et ont des projets plein la tête. Leur valeur principale est le plaisir.

42 La publicité et les Seniors : hétérogène Les Rigoureux L honnêteté, la rigueur, l intégrité caractérisent les rigoureux. Ce sont des bosseurs endurcis qui font passer le travail avant les loisirs. Pour les séduire, le plus important est de leur apporter un maximum d informations. Les Leaders Autoritaires, ils disent ce qu ils pensent et sont peu sensibles aux arguments. Ils refusent la vieillesse et estiment pouvoir se débrouiller seuls. Peu émotifs, on trouve malgré parmi eux des individus capables d aider les autres spontanément. Les Sociables Leurs relations avec les autres, plus particulièrement avec leurs petits-enfants, sont essentielles aux Sociables. Ils sont généreux, attentionnés et très attachés à la famille. Autant de traits de caractère qui les rendent naturellement émotifs. Les Originaux L important pour les Originaux est d être différent des autres. Ce sont des personnes en décalage, qui attachent un grand intérêt aux marques et à leur apparence physique. Ils se distinguent également par leur goût prononcé pour le «beau».

43 Prise de décision the

44

45 1- Je suis encore jeune

46 L âge Cognitif -20 Age

47

48 2 Influences du vieillissement

49 Principales influences du vieillissement Physique (dans l'acte d'achat) - Mémoire à court terme diminue - Mémoire spaciale diminue - Baisse de l'ouïe - Baisse de la vue - Plus grande fatigue pour tenir des positions

50 Principales influences du vieillissement Psychologique (dans l'acte d'achat) - Augmentation des peurs

51 3 Influences de la maturité

52 Influence de la maturité - Décision «interne» - Décision par rapport aux besoins, bénéfices produits et valeurs Ce qui demande de les «récupérer» au début de la présentation d'un vendeur - Plus de temps pour choisir - Besoin de plus d'informations - Plus grande neutralité dans le discours

53 4 Utilisation des Valeurs

54 Croyances, valeurs...

55 Pourquoi utiliser les valeurs? Comment les connaîtres - Mieux vendre - Dépasser les objections très critiques des Boomers Par la question : Qu'est ce qui est important dans...?»

56 (Résultats des interviews des Clients et non clients)

57 CHIFFRES SUR L'AUTOMONIME

58 Résultats des interviews Important de la relation avec le vendeur (rigueur, loyauté...) (il connaissait son produit, il avait une bonne présentation...) Critères d'achat déclarés : le commercial, la taille de l'entreprise, la présentation... MAIS surtout le prix et la proximité du SAV

59 5 Utilisation de l'état émotionnel

60 Utilisation de l'état émotionnel - Un comportement varie en fonction de l'état émotionnel dans le présent - Un état émotionnel serein = meilleure décision - On peut utiliser la peur mais ensuite remettre la personne dans la sereinité

61 Utilisation de l'état émotionnel - Ne pas prendre un rendez-vous à un moment dérangeant de la personne - Avant de parler du produit, «détendre» la situation si besoin - Utiliser le «pont vers le futur» - Etre soi-même en sérénité (expliquer comment) - Utiliser les outils de vente - Utiliser des documents avec des couleurs vives, joyeuses - Préférer une discussion dans un endroit lumineux - Utiliser les ancrages

62 6 Outils de vente

63 1- Connaître l'environnement, les besoins, le pourquoi, les critères d'achat et si possible les croyances Toutes ces données vont servir à contruire la présentation qui sera donnée par rapport à ces critères Environnement : décision seule, influence des enfants ou autres? Pourquoi voulez-vous un monte-escalier? Qu'est ce qui est important dans votre choix? (très très important) Connaissez-vous notre société? Comment? (ici on cherche à savoir les croyances de la personne...) Avez-vous déjà eu des présentations? Avez-vous une idée des prix?

64 2 - Synchonisation Non verbal Attention à la bulle de protection Position similaire Même respiration Même vitesse de parole SURTOUT LES 10 PREMIERES MINUTES

65 4 Utiliser les Ancrages Deux espaces - émotion positive - émotion négative ou ton de voix, mouvement...

66 5 Parler sur l'expiration de la personne Le cerveau est performant pour la mémorisation sur l'expiration

67 VISUEL pense en images, parle vite, bouge les bras, les yeux en l'air, utilise des mots comme imaginez» Montrer le produit, installé chez un client Utiliser la valise de démonstration Parlez aussi vite que lui en accentuant les mots sinon endormissement

68 AUDITIF Pense en son, se parle beaucoup à lui-même, généralement une attitude figée, les yeux à l'horizontal Adopter la même rapidité de parole que lui Utiliser les mêmes expressions : on m'a dit, notez que, ca sonne bien

69 KINESTHESIQUE Pense en émotion, plutôt «moins rapide» IMPORTANT : expliquez le pourquoi des choses Utiliser les mêmes mots : ça fait sens, comment vous sentez-vous, Faites toucher les textures des sièges par exemple Ce sont les seuls qu'on peut toucher au bras

70 6 Utilisez les métaprogrammes Interne, Externe Tri information : personne, action, information, choses, lieu... Rapprochement, Evitement

71 7 Utilisez les métaprogrammes (suite) Pouvoir, vouloir / Falloir, devoir Passé, présent, futur

72 8 Pont vers le futur Commercial Décision Installation Utilisation

73 9- Language «hyp» Je ne vous dirais pas que Peut-être servez-vous d'accord avec moi ou pas «Et» Vous voulez un OUI, OUI, OUI alors vous allez comprendre que notre produit répond à toutes ces attentes

74 10 - Utiliser les questions? Pourquoi : le cerveau répond toujours à la question posée Utiliser des questions «dynamisantes» En quoi est-ce que situation est bien? A votre avis quelles sont les points positifs de notre monte-escalier? Qu'y a -t-il d'important à votre avis? Que puis-je faire pour vous convaincre? Vous avez déjà été satisfait d'un investissement dans votre maison? Lequel? Et.. Imaginez que vous soyez aussi satisfait avec notre monte escalier... Comment pourrait-on faire pour aider vos enfants à prendre leur décision?

75 10 - Utiliser les questions? (suite) Pensez-vous prendre notre modèle A ou plutôt de B?

76 11 - Utiliser correctement les «mots» Pourquoi : chaque mot est transformé en une pensée ou image dans le cerveau. Cette image déclenche ensuite une émotion et peut ««taper» contre des croyances. Exemple : remplacer «dépendance» par «automonie».

77 12 - Contourner une croyance Une croyance est généralement inconsciente Exemple de croyance : «les mointes escaliers, c'est pour les handicapés». Solution : posez des questions et non convaincre la personne par des affirmations. Exemple : «les monte- escaliers, c'est pour les handicapés». «Savez-vous que XX personnes en sont équipées, mais ce n'est pas souvent sû?

78 13. Connaître l'objectivité des réponses

79 7 Objections

80 Utiliser les méta-questions On a dit que «qui le dit?» Les femmes sont très intuitives. «Toutes les femmes?» Les choses changent. «Quelles choses? Toutes? Changent dans quel sens?» Devoir/pouvoir Je ne peux pas... qu'est ce qui vous en empêche? Qu'arriverait-il si vous le faites? Je dois... que ne passerait-il si vous ne le faites pas?

81 Objections IMPORTANT : toujours montrer qu'on comprend la personne même si on n'est pas obligé d'être d'accord.

82 «C'est trop cher» ATTENTION SYNCHRONISE Votre monte escalier est trop cher Cher par rapport à quoi? Par rapport à ceux des concurrents Est-ce les mêmes? N'y a-t-il pas de différence? Non c'est les mêmes Je comprends. Je ne veux pas dire que nos montes-escaliers sont meileurs et repondent mieux à votre besoin de xxxxxxxxxxxxxxxxx (valeurs). Ils apportent une plus grande fiabilité et surtout...

83 «C'est trop cher» Ah d'accord, je ne savais pas Imaginez que vous achetiez notre monte-escalier et vous trouvez qu'il vaille ce qu'il a coûté? Que pensez-vous? Je ne sais pas, je pense que ce serait bien. Que puis-je faire pour vous aider à prendre la décision? Je voudrais que vous m'expliquiez encore ce point Et vous aurez l'ensemble des informations pour prendre votre décision?

84 «Votre concurrent est mieux» SYNCHRONISATION - ANCRAGE Votre concurrent est mieux (se mettre dans la position ancrage émotion négative ralentir la voix) Oui vous avez raison, ils ne sont pas mauvais. Je ne vous dirais pas du mal d'eux. Peutêtre avez-vous entendu parlé de ce cas délicat : une salle de bain mal installé avec un SAV pas adapté. Conséquence : la personne bloquée dans sa maison pendant 1 semaine. Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse deux. (LAISSER DES BLANCS pour que la PERSONNE imagine la situation

85 «Votre concurrent est mieux» SYNCHRONISATION - ANCRAGE... (suite) C'est une situation problématique. Imaginez que cela vous arrive (LAISSEZ UN BLANC) CHANGER DE POSITION et AUGMENTER LE DEBIT DE VOIX Encore une fois, je ne dis pas qu'on est meilleur. Simplement, notre SAV est performant et vous serez en sécurité avec nous.

86 8-Donner de l'information

87 Les 50 ans et plus ont besoin de plus d'informations pour choisir. Autant que ce soit nous qui la donnions.

88 Des guides pratiques Objectifs Permettre aux Baby boomers de prendre leur décision en donnant les informations nécessaires. Créer un contact avec les Baby boomers Créer une image de sérieux

89 Des guides pratiques Comment Contenu rédactionnel Présentation dans le style «Que choisir». Exemples : Comment choisir une aide auditive? Critères importants pour choisir une aide auditive Etre le plus exhaustif possible.

90

Communiquer et vendre aux Seniors

Communiquer et vendre aux Seniors Communiquer et vendre aux Seniors Objectif : donner des outils praticopratiques pour mieux vendre aux Seniors Constats : ceux qui ont été formés et ont appliqué, ont doublé leurs ventes Avoir des difficultés

Plus en détail

Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière

Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière Communication à destination des Seniors Frédéric Serrière Senior Strategic Société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999* Un réseau international d'experts Utilisation

Plus en détail

www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf

www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf vous accueillent www.lemarchedesseniors.com/femmes50plus.pdf Femmes@50plus Frédéric Serrière Senior Strategic Paris, le 12 décembre 2012 Senior Strategic Société d'études et de conseils en Stratégie sur

Plus en détail

Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011)

Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011) Baromètre@50+ 2011 Réalités des gerontechnologies et regard des utilisateurs Frédéric Serrière (6 octobre 2011) Senior Strategic à l'initiative du baromètre Une société d'étude et de conseil en Stratégie

Plus en détail

Baromètre Internet@50plus. LeMarchedesSe

Baromètre Internet@50plus. LeMarchedesSe Baromètre Internet@50plus Senior Strategic Une société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999 Un réseau international Un groupe média de sites d'informations sur le vieillissement

Plus en détail

11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT

11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT : 11 septembre 2013 Frédéric SERRIERE Pierre RAVOT www.capresidencesseniors.com/logement-senior.pdf i i df Senior Strategict Senior Strategic Société d'études et de conseils en Stratégie sur le marché

Plus en détail

BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior. 9 avril 2013 - Paris

BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior. 9 avril 2013 - Paris : vous accueillent BAROMETRE «Les Senioriales / Senior Strategic» Habitat Senior 9 avril 2013 - Paris www.lemarchedesseniors.com/habitatsenior.pdf - Promoteur de résidences pour seniors depuis 2002-36

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation DEVELOPMENT CENTER Damien xxx Poste cible : Entreprise : Assesseurs Evaluesens : Responsable

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point!

Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Fiches Pratiques Secrets de Miel Votre réussite point par point! Mes bonnes résolutions pour réussir en Vente Directe - L engagement o Engagement avec soi : Je vais réussir La Vente directe est comme une

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Les Besoins des Seniors

Les Besoins des Seniors Baromètre «Silver Economy Expo / Senior Strategic» Les Besoins des Seniors Perspectives pour la Silver Economie Méthodologie BESOINS DES SENIORS - Focus group avec 14 Seniors (Septembre 2013) - Interviews

Plus en détail

Assurance dépendance. Résultats de 2 études qualitatives 2009 et 2010

Assurance dépendance. Résultats de 2 études qualitatives 2009 et 2010 Assurance dépendance Résultats de 2 études qualitatives 2009 et 2010 Senior Strategic à l'initiative du baromètre Une société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors depuis 1999 avec

Plus en détail

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile

Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile Baromètre@50+ 2011 Technologies de maintien à domicile Ce document est le support de la présentation donnée le 15 juin à Paris. Il présente une introduction aux résultats d'une étude qualitative et quantitative

Plus en détail

La méthode de coaching

La méthode de coaching La méthode de coaching De Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 136 rue du Faubourg Poissonnière Paris 75010 - T/ 01 42 73 18 36-06 79 64 01 15 frbarquin@lobbycom.fr

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE La préparation physique : LA REUSSITE DE VOTRE ENTRETIEN NECESSITE UNE PRESENTATION SOIGNEE Avant l entretien, il vous faut préparer une tenue : CORRECTE CONFORTABLE ADAPTEE AU POSTE

Plus en détail

Sporaltec Les 50 ans et plus Juin 2011 Par Senior Strategic

Sporaltec Les 50 ans et plus Juin 2011 Par Senior Strategic Méthodologie Interviews face à face 50 minutes en moyenne Les questions liées à l'âge sont souvent intimes et ne peuvent être facilement abordées en focus groupes 34 personnes de 50 à 65 ans. (18 hommes).

Plus en détail

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux!

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Vous êtes âgé(e) de 55 à 75 ans et plus? Votre avis nous intéresse! union nationale des centres communaux d action sociale (UNCCAS) porte

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013

Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013 Baromètre Doro/SeniorStrategic «Téléphonie Mobile & Internet» Paris 14 février 2013 www.lemarchedesseniors.com/doroseniorstrategic.pdf www.lemarchedesseniors.com/doroseniorstrategic.pdf Doro N 1 des télécoms

Plus en détail

Guide de la création de site E-commerce pour les débutants

Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Guide de la création de site E-commerce pour les débutants www.ddlx.org 09 72 19 85 01 Introduction : Un aspect séduisant et attractif d internet, c est qu avec presque rien on peut faire de grandes choses.

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

Ateliers de formation

Ateliers de formation Ateliers de formation Donnez de la hauteur à vos managers et commerciaux! Efficacité managériale Efficacité individuelle Intelligence relationnelle Efficacité commerciale Efficacité managériale S ADAPTER

Plus en détail

BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat

BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat Classe Thème Chapitre TP BEP MRCU N 1 : L adaptation de l offre aux clients et aux usagers N 1 : Le processus d achat Les besoins, les motivations et les freins d achat MISE EN SITUATION Votre entreprise

Plus en détail

TECHNIQUES DE VENTE 1

TECHNIQUES DE VENTE 1 TECHNIQUES DE VENTE 1 Adopter des méthodes de travail partagées Repositionner le client au cœur de la démarche commerciale Etre proactif dans ses actions de vente Agir avec plus d expertise et de différenciation

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/ Ecrit par Martine Poiret Coaching confiance en soi sur Skype ou au cabinet 06 26 64 32 25 1 Ce petit rapport vous est offert par Martine Poiret. Site www.relax34-villeveyrac.fr Vous pouvez l offrir à vos

Plus en détail

Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants

Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants Octobre 2012 Un dispositif d étude ciblé et calibré Un QUALI Deux groupes à Paris et Saint-Pierre-des-Corps

Plus en détail

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Béatrice MILLETRE, Docteur en Psychologie Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Au-delà de la théorie, qui nous permet de changer notre regard sur

Plus en détail

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La greffe d organes La greffe d'organes n'est pas encore pratiquée dans toutes les régions du monde. Au-delà des obstacles culturels et matériels, cette fiche pédagogique propose de mieux comprendre l'importance

Plus en détail

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille L affirmation de soi Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille S affirmer «Communiquer de façon affirmée, c est exprimer ses sentiments et ses façons de voir, par des mots, des gestes,

Plus en détail

Activité : L'île déserte

Activité : L'île déserte CPS : Problèmes, Décisions Thème : Prise de décision collective Type d'activités : Exploration Activité : L'île déserte Niveau : 8-12 ans Participants : 25 Durée : 45 45 mn Objectifs : S inscrire en groupe

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Présentation de l'analyse

Présentation de l'analyse Présentation de l'analyse Un marché complexe Les 50 ans et plus, représentent un relais de croissance pour les entreprises dans les pays développés. Tous les experts du sujet reconnaissent qu'il s'agit

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010)

Guidé par un aveugle CFI / INJA. CIRPP (18 février 2010) Guidé par un aveugle CFI / INJA CIRPP (18 février 2010) 3 projets pour le projet La junior entreprise L entreprenariat Guidé par un aveugle : 2-07-08 / 22-06-09 Intentions pédagogiques Apprend t-on à se

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Appréciation du comportement critères d'évaluation:

Appréciation du comportement critères d'évaluation: Appréciation du comportement critères d'évaluation: 1. Méthodes de travail / traitement des informations J'utilise pour chaque situation de travail la méthode appropriée. Je choisis des informations et

Plus en détail

Plus d information : Téléphone : 09 72 19 85 01. Guide de la création de site E-commerce pour les débutants

Plus d information : Téléphone : 09 72 19 85 01. Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Introduction : Plus d information : Un aspect séduisant d internet, c est qu en partant de presque, rien nous pouvons accomplir de grandes choses.

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP

LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP LES BASES DU COMMERCIAL J-M R. D-BTP 2006 1 Notions de base du commercial Principe de base Exercices Méthodologie Chronologie de l entretien 2 Notions de base du commercial Une personne fonctionne sur

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice

51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 51 e Congrès national des Experts-comptables de justice 21 septembre 2012 Les conditions d une synthèse entre le modèle comptable européen et les normes IFRS --------------- Intervention de Jérôme Haas,

Plus en détail

Vous trouverez, ci-dessous, un message de Christine pour vous présenter le sujet.

Vous trouverez, ci-dessous, un message de Christine pour vous présenter le sujet. 1 Merci de votre intérêt pour la retraite {Wake-Up} C'est avec grand plaisir que nous vous offrons une des fiches de travail sur lesquelles les participants vont réfléchir pendant ces 3 jours. Vous trouverez,

Plus en détail

Résultats du questionnaire de satisfaction 2009 concernant l'accueil de jour et d'éducation thérapeutique. Total. Domaine de La Cadène 1

Résultats du questionnaire de satisfaction 2009 concernant l'accueil de jour et d'éducation thérapeutique. Total. Domaine de La Cadène 1 Lien de parenté Autre Epoux/épouse 3 Fils/fille 5 56% % 33% Autre Epoux/épouse Fils/fille L'ACCUEIL DE JOUR nb - D'une manière générale, avez-vous le sentiment que votre parent se sent bien au centre,

Plus en détail

LA PREVENTION ET VOUS

LA PREVENTION ET VOUS Septembre 2012 LA PREVENTION ET VOUS «LE SURENDETTEMENT ET LA MARGINALISATION : COMMENT VIVRE ET ABORDER LE SURENDETTEMENT AU SEIN DE SON MILIEU FAMILIAL ET SOCIAL» AU DELÀ DE LA DIMENSION ÉCONOMIQUE METTRE

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Monsieur Lessig fait une partie de golf avec 3 autres directeurs d'entreprise. Il est très fier de partager son nouveau savoir à base de libertés. Mais

Plus en détail

Présentation de l'étude

Présentation de l'étude Présentation de l'étude La communication à destination des Seniors suscite de nombreuses questions et interrogations dans les équipes marketing et communication. C'est un sujet souvent nouveau pour les

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

Les reprises et cessions d'entreprises

Les reprises et cessions d'entreprises Les reprises et cessions d'entreprises 007 / 00 Etude réalisée pour : Méthodologie Le CSOEC et l ACFCI Echantillon : Echantillon de 0 dirigeants repreneurs ou futurs cédants, issu d un échantillon national

Plus en détail

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE!

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! JE VAIS EGALEMENT VOUS FAIRE UN E-BOOK COMPLET! (SOMMAIRE, PHOTO ETC )

Plus en détail

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne

Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Les moyens de paiement en ligne et dans la vie quotidienne Décembre 2013 Tout élément extrait de cette étude doit être accompagné de la mention: [Source Médiamétrie / AFMM 2013 - Perception des moyens

Plus en détail

SI LE VOYAGE AÉRIEN FONCTIONNAIT COMME LE SYSTÈME DE SANTÉ

SI LE VOYAGE AÉRIEN FONCTIONNAIT COMME LE SYSTÈME DE SANTÉ SI LE VOYAGE AÉRIEN FONCTIONNAIT COMME LE SYSTÈME DE SANTÉ Traduction du contenu de la vidéo «If Air Travel Worked Like Healthcare» présentée lors du Forum du DG pour le personnel du 5 décembre 2013. La

Plus en détail

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013 L observatoire de la révolution de l âge Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans Juillet 2013 La vieillesse : un nouveau monde? Ampleur des enjeux financiers

Plus en détail

Société Française de Coaching Compte rendu de conférence

Société Française de Coaching Compte rendu de conférence CONFERENCE SFCoach du 22 septembre 2003 Paris Le coaching dans tous ses états Conférence pilotée par Jean-Yves ARRIVE (JYA) Intervenants : Jane TURNER (JT) : coach, auteur du livre «le Manuel du Coaching»

Plus en détail

Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011

Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011 Comment les Français imaginent leur retraite? Octobre 2011 Approche méthodologique!" Cible!"Individus âgés de 18 à 75 ans!"etre actifs ou en recherche d emploi (Ne pas être à la retraite)!" Echantillonnage

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

«Séniors et adaptation du logement»

«Séniors et adaptation du logement» «Séniors et adaptation du logement» APPROCHE QUALITATIVE & BENCH MARK Etude réalisée en dpt 37 et 71 SYNTHESE DE L ETUDE POUR LA PRESSE MARS 2015 15 rue de Bellefond, 75009 Paris // www.adjuvance.fr //

Plus en détail

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Champ Compétence Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Séance 0 : Entretien individuel avec l élève Séance 1 : Se repérer dans l établissement Objectifs : - Mettre en confiance l'élève. - Mise

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE. Comment et où trouver les prospects de vos rêves. www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés -

CAHIER PRATIQUE. Comment et où trouver les prospects de vos rêves. www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - CAHIER PRATIQUE Comment et où trouver les prospects de vos rêves www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - PROPRIETE INTELLECTUELLE / DROITS CONCEDES AUX UTILISATEURS Le Blog du MLM PRO est le titulaire

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014

Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 1 Baromètre AUDIO 2000 / Senior Strategic AUDITION @45plus 2014 Senior Strategic AUDIO 2000 AUDIO 2000 Enseigne d audioprothèse créée en 1999, membre du Groupe Optic 2ooo 274 magasins en France au 1 er

Plus en détail

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e).

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e). Thé ou café Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept Catherine Ceylac reçoit des personnalités de tous les horizons, du chef d entreprise au navigateur solitaire, dans le cadre convivial et intimiste

Plus en détail

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP Ce projet est financé avec l aide de la Commission européenne. Le matériel de formation ne reflète que les

Plus en détail

Le Coaching Cognitif & Comportemental

Le Coaching Cognitif & Comportemental Le Coaching Cognitif & Comportemental Par Michael PICHAT, docteur en psychologie, M.C.U., responsable du diplôme Aujourd hui, le coaching apparaît de plus en plus, en France et à l international, comme

Plus en détail

Fidélisation de la clientèle

Fidélisation de la clientèle Fidélisation de la clientèle le Sommaire de la présentation A. La fidélisation mythes et réalités B. Les sept (7) échelons de la fidélisation C. Conclusion Présenté par Daniel Tanguay Le mardi 1er février

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Le Baromètre du CtoC en ligne

Le Baromètre du CtoC en ligne Le Baromètre du CtoC en ligne Conférence de presse du 15 octobre 2014 9 ème vague OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Philippe Le Magueresse, Thomas Stokic BJ 10599 MÉTHODOLOGIE page 2 Méthodologie

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations?

Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? «Colloque Scientifique des Assises Sport Prévention Santé 2014» Session 1 «Performance : préparation mentale et santé du sportif» Préparation mentale, santé et bien-être : quelles relations? ü Jean Fournier

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner 2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 91004 EVRY Cedex Tel: 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 Mel : crea-911 Page @essonne.cci.fr 0 www.essonne.cci.fr

Plus en détail

Les 7 clefs de la réussite en voix-off

Les 7 clefs de la réussite en voix-off LES 7 CLEFS DE LA RÉUSSITE EN VOIX-OFF 1 Les 7 clefs de la réussite en voix-off par LORENZO PANCINO INFORMATIONS - AVERTISSEMENT LES 7 CLEFS DE LA RÉUSSITE EN VOIX-OFF 2 La loi du 11 mars 1957 n autorisant,

Plus en détail

Allez au sommet avec la méthode Feelselling

Allez au sommet avec la méthode Feelselling Allez au sommet avec la méthode Feelselling Les gagnants avec la méthode Feelselling Vos clients et votre société La direction La vente externe La vente interne Le service à la clientèle Le service après

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

Quoi faire si votre enfant fugue

Quoi faire si votre enfant fugue Aide-mémoire pour les parents à la recherche d un enfant disparu : Quoi faire si votre enfant fugue La liste de questions suivantes a été préparée pour vous aider à décider des étapes à suivre pour retrouver

Plus en détail

L ANALYSE TRANSACTIONNELLE

L ANALYSE TRANSACTIONNELLE Alain CARDON B.A. (U.S.A.) Vincent LENHARDT H.E.C. Docteur en Psychologie (Ph. D.) Pierre NICOLAS Diplômé de l Institut d Études Politiques de Paris L ANALYSE TRANSACTIONNELLE outil de communication et

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail