Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Requêtes S.Q.L. 1 Création des requêtes sous ACCESS"

Transcription

1 Activité 15 Requêtes S.Q.L. Objectif Interroger une base de données avec des requêtes SQL. Fiche de savoir associée Ressource à utiliser Csi1Projets.pdf (Dossier 4) B.1.1.b. 1 En cliquant sur l'objet "Requêtes" sous ACCESS, vous accédez au menu suivant Travail à faire 1 Création des requêtes sous ACCESS L activité 14 nous a permis de découvrir et d étudier la base de donnés «GestProj» de la SSII InfoDev. Dans cette activité, vous allez être amené à créer des requêtes d interrogation dans le langage SQL sous le SGBDR ACCESS. Définition de requêtes en mode SQL sous ACCESS Afin de comprendre les manipulations à effectuer sous ACCESS, nous allons prendre comme exemple une requête à rédiger en langage SQL : Sélectionner l ensemble des informations dont dispose la société InfoDev sur les clients habitant Rochefort. Dans la syntaxe SQL la requête est de la forme suivante : SELECT * FROM CLIENT WHERE VilleClient = ROCHEFORT ; Pour accéder à l environnement SQL sous ACCESS, il vous faut faire les manipulations suivantes : Ouvrir la base gestproj.mdb (par un double-clic dans l explorateur), 75 Ce support de cours prend appui sur les contextes de système d information élaborés par le Réseau CERTA, centre de ressources en informatique et gestion des systèmes d information de l Éducation nationale

2 Sous la boîte de dialogue «GESTPROJ : Base de données», choisir la commande «Créer une requête en mode Création». Cliquer sur "Fermer" pour accéder au choix des modes de création. Après avoir fermé la fenêtre «Ajouter une table», il vous faut sélectionner dans la barre d outils le mode SQL : Cette commande vous permet de rentrer dans l environnement (éditeur de texte) des requêtes SQL d interrogation, de mise à jour et de suppression des données sous ACCESS. On tape dans cette fenêtre, la requête qui affichera les informations relatives aux clients de Rochefort : La barre d outils suivante vous permet de voir le résultat de l instruction SQL via l icône «Exécuter» : 76

3 Vous obtenez, après cette manipulation, la table résultat suivante : Les différentes étapes énoncées dans cette description, vous permettent d implémenter différents types de requêtes sous Microsoft ACCESS. En terminale GSI, nous n utiliserons plus le générateur automatique (mode création) de requêtes, mais uniquement le langage SQL. Modifiez cette requête de manière à afficher uniquement le nom du client, sa ville et le nom du contact. Quels sont les opérateurs relationnels utilisés dans cette requête? 2 Requêtes mono-table (une seule table concernée) Déterminons la requête qui permet d obtenir le nom, et l adresse complète (rue, code postal et ville) des clients habitant en Charente. Ce département possède le code 16. La restriction devra donc porter sur les codes postaux commençant par 16. Quel est le type de ce champ? Comment peut-on restreindre la recherche à une partie du champ? Pour un champ de type texte, l opérateur LIKE permet de réaliser ce type de comparaison. Voici la requête SQL qui répond au besoin exprimé : SELECT CLIENT.NomClient, CLIENT.CPClient, CLIENT.RueClient, CLIENT. VilleClient FROM CLIENT WHERE CLIENT.CPClient Like 16* ; Remarque : Il est préférable de préfixer le nom de champ par le nom de la table (TABLE.champ) dans les requêtes SQL, même si ce préfixage n est pas toujours indispensable nous vous conseillons de le faire systématiquement. L astérisque * est un joker qui signifie ici : quelle que soit la valeur après 16. À vous maintenant de rédiger les requêtes qui répondent aux besoins suivants : Description, origine et date de fin des projets terminés. Cette liste sera triée par ordre chronologique des dates de fin. Description, origine et état des projets commencés en avril Nom, prénom et ancienneté des employés habitant en Charente-Maritime (ce département a le numéro 17). Pour vous aider à écrire cette requête, vous pouvez utiliser la fonction Now() qui retourne la date système. Liste des projets issus de devis qui n ont pas abouti. Cette liste sera triée par le code du pôle et par la date de réponse. 77

4 3 Requêtes portant sur plusieurs tables Un stagiaire a écrit certaines requêtes à destination du technico-commercial. Une de ces requêtes pose problème. Il vous est demandé de la corriger. SELECT PROJET.NomProjet, CLIENT.NomClient, PROJET.OrigineProjet, PROJET.EtatProjet, PROJET.DateReponse FROM PROJET, CLIENT ORDER BY PROJET.NomProjet ; À quel besoin cette requête correspond-elle? Testez cette requête et comparez le résultat obtenu avec le contenu de la table PROJET. Que constatez-vous? Lorsqu une requête nécessite plusieurs tables, il faut indiquer au SGBDR les conditions de jointure entre ces tables. En terminale, la condition de jointure utilisée est l égalité entre les champs communs (clé primaire d un côté et clé étrangère de l autre). Elle est indiquée après la clause WHERE (comme la condition de restriction). Cela correspond, en fait, à la «référence clé étrangère» établie dans le modèle relationnel préalable à l implantation de la base. Quel est le champ commun aux tables Projet et Client? Modifiez la requête en indiquant la condition de jointure. N oubliez pas de préfixer le nom des champs par le nom de la table : par exemple le champ CodePole de la table Pole se note Pole.CodePole. À vous maintenant de rédiger les requêtes qui répondent aux besoins suivants : Liste des projets avec le nom de pôle. Liste des projets avec nom de pôle et nom client. Liste des projets, du pôle réseau, qui sont terminés et concernaient les clients de Charente-Maritime (Code 17). 4 Requêtes utilisant des fonctions d agrégat Les fonctions d agrégats permettent d effectuer des calculs (par exemple des opérations statistiques) sur toute la table ou sur différents groupes de la table. Observons l exemple suivant : SELECT COUNT(*) AS NbClients FROM CLIENT ; La fonction COUNT() compte ici le nombre de ligne de la table CLIENT. À quoi sert le mot-clé AS? Prenons un autre exemple de requête SQL : SELECT CLIENT.VilleClient, COUNT(*) FROM Client GROUP BY CLIENT.VilleClient ; Cette fois-ci, la fonction COUNT() permet de compter le nombre de «lignes» par ville. La clause GROUP BY crée un groupe pour chaque valeur de VilleClient et détermine le nombre d enregistrements correspondants. 78

5 À vous maintenant de rédiger les requêtes qui répondent aux besoins suivants : Nombre de salariés par pôle (le nom du pôle sera affiché). Nombre de projets terminés par pôle. La requête suivante ne fonctionne pas : SELECT POLE.CodePole, POLE.LibellePole, COUNT(*) AS NbProjets FROM POLE, PROJET WHERE POLE.CodePole = PROJET.CodePole GROUP BY POLE.CodePole ; Quel est le problème? Corrigez cette requête. Examinons une nouvelle requête : SELECT CLIENT.VilleClient, COUNT(*) AS NbClient FROM CLIENT GROUP BY CLIENT.VilleClient HAVING COUNT(*) > 2; À quel besoin cette requête correspond-elle? Pourquoi utiliser la clause HAVING et non la clause WHERE? Il existe d autres fonctions d agrégat. Les principales fonctions sont : AVG, MAX, MIN et SUM. Indiquez pour chacune des fonctions citées, son utilité. Écrivez la requête SQL qui nous permet d obtenir la «date de début de projet» la plus ancienne. Observez la requête suivante : SELECT INTERVENANT.NumEmploye, INTERVENANT.NomEmploye, INTER- VENANT.DateEmbauche FROM INTERVENANT WHERE INTERVENANT.DateEmbauche = (SELECT MAX(INTERVENANT.DateEmbauche) FROM INTERVENANT) ; Quel est le résultat recherché? Quelle est l information visée par la requête interne (encadrée en vert)? 2 Éléments de réponses au questionnement élève 1 Création des requêtes sous ACCESS : Modifiez cette requête de manière à afficher uniquement le nom du client, sa ville et le nom du contact. SELECT CLIENT.NomClient, CLIENT.VilleClient, CLIENT.NomContact FROM CLIENT WHERE VilleClient = ROCHEFORT ; 79

6 Remarques Quels sont les opérateurs relationnels utilisés dans cette requête? SELECT : Opérateur de projection WHERE : Opérateur de restriction 2 Requêtes mono-table Description, origine et date de fin des projets terminés. Cette liste sera triée par ordre chronologique des dates de fin. SELECT PROJET.DescriptionProjet, PROJET.OrigineProjet, PROJET. DateFinProjet FROM PROJET WHERE PROJET.EtatProjet = Terminé ORDER BY PROJET.DateFinProjet ASC ; Le mot-clé ASC est facultatif, par défaut le tri se fait sur l ordre croissant (ascendant). Description, origine et état des projets commencés en avril SELECT PROJET.DescriptionProjet, PROJET.OrigineProjet, PROJET.Etat- Projet FROM PROJET WHERE PROJET.DateDebutProjet >= #01/04/2006# AND PROJET.DateDebutProjet <= #30/04/2006# ; Dans Access, en mode SQL, les dates sont souvent au format anglosaxon. Il faut donc inverser les mois et les jours. Pour fonctionner la restriction devient : WHERE PROJET.DateDebutProjet >= #04/01/2006# AND PROJET.DateDebutProjet <= #04/30/2006# ; Il est également possible d utiliser le mot-clé BETWEEN dans la restriction : WHERE PROJET.DateDebutProjet BETWEEN #04/01/2006# AND #04/30/2006# ; Nom, prénom et ancienneté des employés habitant en Charente- Maritime (département 17). Pour vous aider à écrire cette requête, vous pouvez utiliser la fonction Now() qui retourne la date système. SELECT INTERVENANT.NomEmploye, INTERVENANT.PrenomEmploye, (NOW() - INTERVENANT.DateEmbauche)/365 AS Ancienneté FROM INTERVENANT WHERE INTERVENANT.CPEmploye Like 17* ; L expression NOW() - INTERVENANT.DateEmbauche calcule la différence entre la date d aujourd hui et la date d embauche des salariés. Le résultat est en nombre de jours. Il faut le diviser par 365 pour obtenir des années. Le mot-clé AS permet de donner un titre plus explicite au champ calculé. Il est possible d améliorer la présentation en arrondissant le résultat obtenu. L expression devient ROUND((NOW() - INTERVENANT.DateEmbauche)/365,0). La fonction ROUND arrondit un réel à l entier supérieur. 80

7 Liste des projets issus de devis qui n ont pas abouti. Cette liste sera triée par le code du pôle et par la date de réponse. SELECT PROJET.NomProjet, PROJET.OrigineProjet, PROJET.CodePole, PROJET.DateReponse FROM PROJET ORDER BY PROJET.CodePole, PROJET.DateReponse ; 3 Requêtes portant sur plusieurs tables À quel besoin cette requête correspond-elle? L objectif de cette requête est d obtenir la liste des projets avec le nom des clients. Testez cette requête et comparez le résultat obtenu avec le contenu de la table PROJET. Que constatez-vous? On obtient enregistrements, alors qu il n y a que 24 projets au total! Cette erreur provient de l absence de la condition de jointure. A retenir : si vous utilisez 2 tables dans une requête vous aurez une jointure, 3 tables, 2 jointures, en conclusion n tables, n-1 jointures. Quel est le champ commun aux tables Projet et Client? Il s agit du numéro client. Il est clé étrangère dans la table Projet et clé primaire dans Client. Modifiez la requête en indiquant la condition de jointure. N oubliez pas de préfixer le nom des champs par le nom de la table : par exemple le champ CodePole de la table Pole se note Pole.CodePole. SELECT PROJET.NomProjet, CLIENT.NomClient, PROJET.OrigineProjet, PROJET.EtatProjet, PROJET.DateReponse FROM PROJET, CLIENT WHERE CLIENT.NumClient = PROJET.NumClient ORDER BY PROJET.NomProjet ; Liste des projets avec le nom de pôle. SELECT PROJET.NomProjet, POLE.LibellePole, PROJET.OrigineProjet, PROJET.EtatProjet, PROJET.DateReponse FROM PROJET, POLE WHERE POLE.CodePole = PROJET.CodePole ORDER BY PROJET.NomProjet ; Liste des projets avec nom de pôle et nom client. SELECT PROJET.NomProjet, CLIENT.NomClient, POLE.LibellePole, PROJET.OrigineProjet, PROJET.EtatProjet, PROJET.DateReponse FROM PROJET, CLIENT, POLE WHERE CLIENT.NumClient = PROJET.NumClient AND PROJET.CodePole = POLE.CodePole ORDER BY PROJET.NomProjet ; Nous avons besoin de deux conditions de jointure dans cette requête, car il y a trois tables concernées. 81

8 Liste des projets, du pôle réseau, qui sont terminés et concernaient les clients de Charente-Maritime (Code 17). SELECT PROJET.NomProjet, CLIENT.NomClient, PROJET.OrigineProjet, PROJET.EtatProjet, PROJET.DateReponse, CLIENT.CPClient FROM PROJET, CLIENT, POLE WHERE CLIENT.NumClient = PROJET.NumClient AND PROJET.CodePole = POLE.CodePole AND POLE.LibellePole = Réseau AND CLIENT.CPClient LIKE 17* ; 4 Requêtes utilisant des fonctions d agrégat Les fonctions d agrégats permettent d effectuer des calculs (par exemple des opérations statistiques) sur toute la table ou sur différents groupes de la table. Observons l exemple suivant : SELECT COUNT(*) AS NbClients FROM CLIENT ; La fonction COUNT() compte ici le nombre de ligne de la table CLIENT. À quoi sert le mot-clé AS? Il permet de donner un titre au champ calculé. On dit qu on crée un alias. Nombre de salariés par pôle (le nom du pôle sera affiché). SELECT POLE.LibellePole, COUNT(INTERVENANT.NumEmploye) AS NbEmploye FROM POLE, INTERVENANT WHERE POLE.CodePole = INTERVENANT.CodePole GROUP BY POLE.LibellePole ; Nombre de projets terminés par pôle. SELECT POLE.LibellePole, COUNT(*) AS NbProjet FROM POLE, PROJET WHERE POLE.CodePole = PROJET.CodePole AND PROJET.EtatProjet = Terminé GROUP BY POLE.LibellePole ; Quel est le problème? Le libellé du pôle doit être également regroupé. Tout champ apparaissant dans le SELECT, doit se trouver également dans le GROUP BY. Corrigez cette requête. SELECT POLE.CodePole, POLE.LibellePole, COUNT(*) AS NbProjets FROM POLE, PROJET WHERE POLE.CodePole = PROJET.CodePole GROUP BY POLE.CodePole, POLE.LibellePole ; À quel besoin cette requête correspond-elle? Cette requête permet de connaître les villes où résident plus de 2 clients. Pourquoi utiliser la clause HAVING et non la clause WHERE? La clause HAVING exprime une restriction comme le WHERE. Une restriction qui s applique aux regroupements. La clause WHERE ne peut pas s utiliser avec les fonctions d agrégats. 82

9 Il existe d autres fonctions d agrégat. Les principales fonctions sont : AVG, MAX, MIN et SUM. Indiquez pour chacune des fonctions citées, son utilité. AVG : calcule la moyenne des valeurs pour un champ. MAX : détermine la plus grande valeur pour un champ. MIN : détermine la plus petite valeur pour un champ. SUM : calcule la somme des valeurs pour un champ. Écrivez la requête SQL qui nous permet d obtenir la «date de début de projet» la plus ancienne. SELECT MIN(PROJET.DateDebutProjet) FROM PROJET ; La date la plus ancienne correspond à la date la plus «petite». Quel est le résultat recherché? Cette requête permet de connaître l employé le plus récemment embauché. Quelle est l information visée par la requête interne (encadrée en rouge)? La requête interne (requête imbriquée) retourne la date d embauche la plus récente. Remarque Nous vous recommandons de refaire une synthèse du SQL sur la base Infodev via le lien Certa : 83

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION

CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION CONTEXTE N 2 Requêtes d'interrogation de la base de données FORMATION Compréhension, développement et mise au point de requêtes d'interrogation Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

Exploiter les données d'un PGI avec SQL

Exploiter les données d'un PGI avec SQL Exploiter les données d'un PGI avec SQL Propriétés Description Titre de la production Auteur Exploiter les données d'un PGI avec SQL Véronique Bennetot-Dereux GREID Académie de Créteil v.bennetot-dereux@ac-creteil.fr

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL

Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Chapitre 08 Les requêtes d'interrogation en langage SQL Introduction L'étude des requêtes d'interrogation de la base de données est séparée en deux parties : - Une première partie permet de revoir le langage

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

Mapinfo et les requêtes SQL

Mapinfo et les requêtes SQL 31 janvier 2007 Master I Géo-Environnement INTRODUCTION Introduction - Généralités SQL (Structured Query Language) est un LDD (Language de Définition de Données) Créer / modifier / supprimer tables LMD

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS : personne pe eleve enseigne personne pp prof num_p num_p num_classe pe.prenom = pp.prenom num_pro f = pp.num_p pe.nom pe.prenom Objectifs A la fin de la séquence d enseignement l élève doit pouvoir :

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

Interrogation de bases de données avec le langage SQL

Interrogation de bases de données avec le langage SQL Web dynamique avec PHP et MySQL Interrogation de bases de données avec le langage SQL C. Sirangelo & F. Tort Interroger une base avec SQL Interroger une base de données: extraire des données de la base

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL

Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL Chapitre 4 LE LANGAGE D INTERROGATION DE DONNÉES SQL 1. Définitions Clause : mot-clé Requête : interrogation ou action structurée sur la BD Requête d interrogation composée de l ensemble des clauses :

Plus en détail

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron Le langage SQL (deuxième partie) 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l algèbre relationnel

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Durée: 5 Jours Description Ce cours s'adresse aux utilisateurs d'oracle8i, Oracle9i

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE SQL

INITIATION AU LANGAGE SQL ECOLE NATIONALE DES INGENIEURS DES TRAVAUX AGRICOLES DE BORDEAUX DEPARTEMENT ENTREPRISE ET SYSTEMES UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE ET GENIE DES EQUIPEMENTS ~o~o~o~ INITIATION AU LANGAGE SQL Notes de cours

Plus en détail

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

Objectifs du TP : Initiation à Access

Objectifs du TP : Initiation à Access Objectifs du TP : Initiation à Access I. Introduction Microsoft Access fait partie de l ensemble Microsoft Office. C est un SGBDR (système de gestion de bases de données relationnelles) présentant une

Plus en détail

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage

TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage TD sur les requêtes SQL 3 décembre 2008 Prérequis : Modèle conceptuel de données (entité-association), modèle relationnel, bases du langage SQL. Durée : 1 h 50 TD 3 Requêtes SQL Description du système

Plus en détail

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS

Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS Rudiments SQL pour Oracle BDA_RCS 08-11-2014 1 La base de données Gestion des commandes 08-11-2014 2 Les noms de colonnes sont volontairement simplifiés 3 Ajout de nouvelles colonnes dans des tables qui

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

Base de donnes Cinéma

Base de donnes Cinéma Le langage SQL 1 Base de donnes Cinéma Considérons les tables suivantes : Film(Titre, Réalisateur, Acteur) Programme(NomCiné, Titre, Horaire) Film contient des infos sur tous les films et Programme concerne

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Interrogation d une BD

Interrogation d une BD Interrogation d une BD PRINCIPES D INTERROGATION Le résultat d une requête a toujours la forme d une table Résultat d une requête sous forme de table BD=ensemble de tables Algèbre relationnelle n OPERATIONS

Plus en détail

Initiation Access 2003

Initiation Access 2003 Initiation Access 2003 Sommaire Introduction...3 1. Création d une base...3 1.1. Modélisation...3 1.2. Création de la base...4 2. Les tables...5 2.1. Création d'une table en mode Création...5 2.2. Les

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL

Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL TCFE ERR Cas Tennis : le logiciel ACCESS et le langage SQL Vous effectuez un stage au sein de la direction technique régionale de tennis du Limousin. Votre responsable de stage, M. Vilas, vous demande

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉRER LES REQUÊTES

PRÉSENTATION GÉRER LES REQUÊTES Access 2007 PRÉSENTATION Objet du logiciel Démarrer Découvrir l'écran Donner des ordres Menu Office Menu contextuel Ruban Barre d outils Accès rapide Gérer les objets Quitter le logiciel GÉRER LES TABLES

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Analyse informatique : la société SBK

Analyse informatique : la société SBK Analyse informatique : la société SBK Document remis au candidat : Le sujet comporte 12 pages numérotées de 1/12 à 12/12. Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition.

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2

Sommaire. I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 Sommaire I. SCENARII DE TRAITEMENTS...2 I.1 : Alimentation à partir d un fichier Access (.mdb)...2 I.1 : Vérification de l intégrité des traitements SQL sur la pyramide des ages...3 I.2 : Vérification

Plus en détail

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620.107bis DECF SESSION 2006 INFORMATIQUE Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS Ce dossier présente des éléments de corrigé à l attention

Plus en détail

Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL

Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Durée: 5 Jours Description Ce cours vous permettra d acquérir les principes fondamentaux

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

4D - Référence SQL. Prise en main Utiliser le SQL dans 4D Commandes SQL Règles de syntaxe Transactions Fonctions Annexes

4D - Référence SQL. Prise en main Utiliser le SQL dans 4D Commandes SQL Règles de syntaxe Transactions Fonctions Annexes 4D - Référence SQL Prise en main Utiliser le SQL dans 4D Commandes SQL Règles de syntaxe Transactions Fonctions Annexes Prise en main Introduction Recevoir le résultat d'une requête SQL dans une variable

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet Les bases de données (suite) Support de cours Pascal Ballet La saisie et l'impression des données Les formulaires de saisie Les formulaires de saisie jouent deux rôles importants : - la mise en forme des

Plus en détail

II. EXCEL/QUERY ET SQL

II. EXCEL/QUERY ET SQL I. AU TRAVAIL, SQL! 1. Qu est-ce que SQL?... 19 2. SQL est un indépendant... 19 3. Comment est structuré le SQL?... 20 4. Base, table et champ... 21 5. Quelle est la syntaxe générale des instructions SQL?...

Plus en détail

Atelier Le gestionnaire de fichier

Atelier Le gestionnaire de fichier Chapitre 12 Atelier Le gestionnaire de fichier I Présentation Nautilus est un gestionnaire de fichiers pour l environnement de bureau Gnome. Il offre toutes les fonctions de gestion de fichier en local

Plus en détail

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Ce document est un complément des vidéos présentes dans le MOOC. 1. Installation de Python L environnement Python est disponible sur de nombreuses plates

Plus en détail

Utiliser un tableau de données

Utiliser un tableau de données Utiliser un tableau de données OBJECTIFS : - Définir une Base de Données. - Présentation : tableau de données. - Création d un tableau de données - Gestion d un tableau de données. - Trier et Filtrer des

Plus en détail

Baccalauréat technologique. spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009. Éléments de correction et barème

Baccalauréat technologique. spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009. Éléments de correction et barème Baccalauréat technologique spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009 Épreuve de spécialité Partie écrite Éléments de correction et barème Liste des dossiers Barème Dossier 1 : L'organisation

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Chapitre 4 : Le langage SQL

Chapitre 4 : Le langage SQL Chapitre 4 : Le langage SQL Table des matières I) Introduction...2 II) Rappel...2 III) Gestion de la base de données...2 1) Création de la base de données...2 2) Modification de la base de données...2

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

Informations diverses

Informations diverses Fiche récapitulative : langage SQL Documentation Postgresql http://www.postgresql.org/docs/8.1 Informations diverses Sources : http://sqlpro.developpez.com/cours/sqlaz/dml/ http://sqlpro.developpez.com/cours/sqlaz/select/

Plus en détail

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel

Bases de données. Licence Pro QSSI. patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel Bases de données Licence Pro QSSI patrick.marcel@univ-tours.fr http://www.info.univ-tours.fr/ marcel contexte nous avons vu comment exprimer des requêtes simples nous avons vu des requêtes que nous ne

Plus en détail

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table

Les requêtes de consultation. Ex. bibliothèque état de la base. Ex. bibliothèque état de la base. Consultation simple d'une table Les requêtes de consultation Représente la ma jorité des requêtes SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Repérer et comprendre les erreurs de conception d'une base de données

Repérer et comprendre les erreurs de conception d'une base de données Repérer et comprendre les erreurs de conception d'une base de données Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Savoirs Compétences Pré-requis Outils Mots-clés

Plus en détail

ReportBuilder. - Cliquez sur l icône trois points, saisissez le nom du nouveau modèle.

ReportBuilder. - Cliquez sur l icône trois points, saisissez le nom du nouveau modèle. ReportBuilder Le nouveau moteur d impression «ReportBuilder» a été intégré dans Gestimum, il vous permettra de créer facilement vos propres modèles d impression. ReportBuilder est un produit, sophistiqué

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 12 Optimisation des lectures Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Schéma relationnel et requêtes SQL : le cas VETI

Schéma relationnel et requêtes SQL : le cas VETI Schéma relationnel et requêtes SQL : le cas VETI Propriétés Intitulé long Formation concernée Description Utilisation d une base de données pour une gestion de stocks. Classes de première Sciences et technologies

Plus en détail

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10 SESSON 1 Année universitaire 2006-07 Durée : 2 heures L3-EGO Documents autorisés : oui Documents remis au candidat : Le sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10 l vous est demandé de vérifier

Plus en détail

Cours 4 : Agrégats et GROUP BY

Cours 4 : Agrégats et GROUP BY Cours 4 : Agrégats et GROUP BY Agrégat Fonction qui effectue un calcul sur l ensemble des valeurs d un attribut pour un groupe de lignes Utilisation dans une clause SELECT ou dans une clause HAVING 3 types

Plus en détail

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses.

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. VOS ADRESSES 7 VOS ADRESSES Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. Diverses options permettent d enrichir ce carnet d adresses : la saisie

Plus en détail

Extrait du programme Information et Gestion pour les 2 spécialités de Première Sciences et Technologies de la Gestion

Extrait du programme Information et Gestion pour les 2 spécialités de Première Sciences et Technologies de la Gestion 1 Extrait du programme Information et Gestion pour les 2 spécialités de Première Sciences et Technologies de la Gestion 2.3- La base de données THÈMES SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du

Formation à l utilisation des Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles. organisée avec la collaboration du Proyecto FAO COPEMED Universidad de Alicante Ramón y Cajal, 4 03001 - Alicante, España GCP/REM/057/SPA Web : www.fao.org/fi/copemed Tel : +34 96 514 59 79 Fax : +34 96 514 59 78 Email : copemed@ua.es Formation

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

Département Génie Informatique BD50. TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows

Département Génie Informatique BD50. TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows Département Génie Informatique BD50 TP3 : Interrogation d une base de données Oracle 10G avec SQL*Plus Windows Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Mars 2007 Contexte de travail : Après avoir

Plus en détail

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation

Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Quelques exemples de requêtes SQL sur la base de données aviation Note : divers exercices sont proposés. Leurs corrections se trouvent à la fin du document. Le mot-clé COUNT Combien de modèles d'avion

Plus en détail

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3

BASES DE DONNEES Formation initiale Première année Département INFORMATIQUE Année 2002/2003. Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Travail nécessaire après l interrogation numéro 3 Durée 3h Le but de ce document est de vous montrer quel est le travail nécessaire à faire après une interrogation afin de tirer profit d un bonne ou d

Plus en détail

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager

TP base de données SQLite. 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : 2 Définir une base de donnée avec SQLite Manager TP base de données SQLite 1 Différents choix possibles et choix de SQLite : La plupart des logiciels de gestion de base de données fonctionnent à l aide d un serveur. Ils demandent donc une installation

Plus en détail

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur

MO-Call pour les Ordinateurs. Guide de l utilisateur MO-Call pour les Ordinateurs Guide de l utilisateur Sommaire MO-CALL POUR ORDINATEURS...1 GUIDE DE L UTILISATEUR...1 SOMMAIRE...2 BIENVENUE CHEZ MO-CALL...4 MISE EN ROUTE...5 CONNEXION...5 APPELS...7 COMPOSITION

Plus en détail

SQL : Dans les articles précédents vous avez acquis

SQL : Dans les articles précédents vous avez acquis Fiche technique SQL : les sous-requêtes Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont réalisées en SQL.

Plus en détail

Utiliser une base de données

Utiliser une base de données Access Utiliser une base de données SOMMAIRE Généralités sur les SGBD... 3 Démarrage d'access 2002... 4 Ouverture d'un fichier Access... 4 Les objets dans Access... 5 Les tables... 6 A) Ouvrir une table

Plus en détail

EXONET Location de véhicules

EXONET Location de véhicules EXONET Location de véhicules Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Description Évaluation des connaissances sur le modèle relationnel, les bases

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

EXPLOITATION - QUERY et QUERY MANAGER SQL SUR AS400 - LANGAGE DE CONTROLE, introduction à SDA et création de commandes SUR AS/400.

EXPLOITATION - QUERY et QUERY MANAGER SQL SUR AS400 - LANGAGE DE CONTROLE, introduction à SDA et création de commandes SUR AS/400. EXPLOITATION - QUERY et QUERY MANAGER SQL SUR AS400 - LANGAGE DE CONTROLE, introduction à SDA et création de commandes SUR AS/400 Durée 10 jours PROGRAMME DE FORMATION PART I Durée 5 jours RESPONSABLES

Plus en détail

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS)

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) B T S C G O 2 C O R R I G É D U D E V O I R DOSSIER 2 - ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION (P10) A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) a) Commandes non livrées (2 points) Dans le schéma

Plus en détail

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22

CHAPITRE 1 PREMIERS PAS. Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 CHAPITRE 1 PREMIERS PAS Créer un premier projet... 17 Écrire un programme... 18 Compiler, exécuter... 20 Mieux comprendre... 22 15 1.1. Créer un premier projet Pour commencer, lancez Visual Basic Express.

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture;

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture; SELECT pour des requêtes d extraction sur une table Syntaxe générale : Entre [ ] : des valeurs optionnelles Entre { } : une liste de valeur obligatoires possibles De part et d autre de : une valeur parmi

Plus en détail

LE LANGAGE SQL. 1. Préambule...1 2. Le langage SQL...1. 3. Les Tables de l exemple...30

LE LANGAGE SQL. 1. Préambule...1 2. Le langage SQL...1. 3. Les Tables de l exemple...30 LE LANGAGE SQL 1. Préambule...1 2. Le langage SQL...1 2.1. Le standard SQL...1 2.2. Les limites de SQL...2 2.2.1. Langage non procédural...2 2.2.2. SQL : une portabilité limitée...2 2.3. SQL : un Langage

Plus en détail

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5 1. Qu'est-ce que SQL?... 2 2. La maintenance des bases de données... 2 2.1 La commande CREATE TABLE... 3 2.2 La commande ALTER TABLE... 4 2.3 La commande CREATE INDEX... 4 3. Les manipulations des bases

Plus en détail

ACCESS 2000. Les états

ACCESS 2000. Les états ACCESS 2000 S.G.B.D.R. Système de Gestion de Base de Données Relationnelles Utilisation 4 Les états Un état est une forme de compte-rendu de la base de données, destiné plus particulièrement à être imprimé,

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL SQL (sigle de Structured Query Language, en français langage de requête structurée) est un langage informatique normalisé servant à effectuer des opérations sur des bases de

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a.

Formulaires. Fiches de savoir associées. C.0.a., C.0.b., C.0.c., C.2.1.a., C.2.1.b. et C.2.3.a. Activité 10 Formulaires Objectif Travailler sur des formulaires : observer le code et modifier l interface (IHM) de l application. Ressource à utiliser Base de données Formation appformation.mdb Fiches

Plus en détail