Le Conseil des Chargeurs européens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Conseil des Chargeurs européens"

Transcription

1 Le Conseil des Chargeurs européens ens Un partenaire important travaillant ensemble pour créer les cadres opératoires les meilleurs afin de permettre aux entreprises de prospérer. M. Barroso at the ESC Golden Jubilee European Shippers Council

2 L'union douanière dans la C.E. Principes Libre circulation des marchandises Règles et droits communs avec tous les pays tiers La Communauté Européenne négocie pour le compte de tous les membres avec les pays tiers À travers l'organisation mondiale des douanes WTO À travers des accords bilatéraux European Shippers Council

3 L'union douanière dans la C.E. Législation à travers des directives Obligation pour chaque pays de s adapter Mais avec des degrés de liberté ( habitudes locales ) Arrêt des contrôles aux frontières internes de l'union depuis le début des années 90, et depuis: Contrôles aux frontières externes Code Commun Douanier (CCC) Compromis : enveloppant toutes les règles locales European Shippers Council Révisé régulièrement

4 L'union douanière dans la C.E. Pas vraiment une union Directives + Compromis ont entraîné trop de différences entre les pays: inspections, contrôles Par exemple : différentes interprétations du OEA (Opérateur Économique Agréé) Évolution dans la seconde moitié des années 90 Contrôle aux frontières renforcé (analyse de risque,..) Demande d'automatisation des processus (S.I. systèmes d'information) Demande de l'industrie: moins de transaction et prise en compte du coût European des Shippers Council systèmes

5 L'union douanière dans la C.E. 11 septembre Sécurité sécurité aux frontières mais avec l ambition de ne pas stopper les flux de produits Initiatives D'abord le CTPAT aux USA : trusted trader Plus tard l'oea en Europe Basé sur l'auto évaluation Une fois certifié: moins de contrôles mais pas plus de garantie d'être payé Bien accepté par les prestataires ( marketing..) mais moins par les chargeurs (compliqué et coûteux) Donne aux autorités la possibilité de se concentrer sur les bad guys European Shippers Council

6 L'union douanière dans la C.E. Le nouveau code commun? L'OEA a été le levier pour moderniser le code La communauté économique espère que cela facilitera le commerce mais la route est longue Processus législatif complexe et lent Les fédérations professionnelles ont un pouvoir d'influence faible en comparaison de celui des pays membres Le lobbying doit donc se faire à travers les gouvernements nationaux: c'est len European Shippers Council

7 L'union douanière dans la C.E. Du Code Commun àl Union douanière Beaucoup plus de S.I. et de façon préférable «avant entrée et avant sortie permettant aux autorités de mieux analyser les risques et de façon préventive Plus d'informatisation, bien mais.. Trop de détail demandé? Problème de l'information commerciale Champs de codification incompatibles avec les systèmes de gestion comme SAP Droits de douane plus élevés car basés sur le dernier prix de vente dans le flux European Shippers Council

8 L'union douanière dans la C.E. Cependant des points positifs: Auto évaluation: l'opérateur peut calculer les droits et payer sans passer par l'intervention des douanes Dédouanement centralisé pour toutes les filiales européennes d'un groupe L'union démarre en mai 2016 mais avec une période de transition de 4 ans pour: L'auto évaluation Le dédouanement centralisé European Shippers Council

9 L'union douanière dans la C.E. La Supply Chaine doit être comprise comme incluant le transport et la facilitation du commerce La CE, et en particulier les Douanes veulent quitter progressivement mais de façon définitive l'inspection pour se polariser sur l'évaluation des risques Contrôles basés sur cette évaluation Auto évaluations European Shippers Council

10 La CE et la Supply Chain Cette orientation se traduit par le financement par la CE de projets de recherché portant sur l'optimisation des transactions dans la Supply Chain Par exemple CORE : Consistently Resilient Supply Chain programme de 4 ans 70 partenaires European Shippers Council

11 Consistently Optimised Resilient Secure Global Supply-Chains

12 CORE Key Characteristics Total cost: 49M, EC funding: 29M 70 partners from 17 countries (incl USA, CANADA) 4 year duration: May 2014 May demonstrations 22 WPs

13 Societal risks in int. Trade & Logistics CORE Overall Objective Awareness, best practices & deployment CORE Key Innovative Concepts Current practises Current State of the Art Innovation potential Help! Rising compliance costs for legitimate traders and ineffective security procedures Friction costs in int. Trade & Logistics

14 CORE Consortium End user driven & engaged 1.Trade & Logistics business community driven Shippers/cargo owners (ESC, P&G, BSH, GM, FH, ) Freight forwarders (CLECAT, DHL, Hoyer, Seacon, BAP,..) Ocean carriers (Maersk) 2.Customs & other border control agencies Customs: WCO, NL/UK/BE customs Police: INTERPOL, KLPD (NL) Food/product Safety: NVWA (NL) Effective Management Structure ESC: overall coordination TNO: Technical coordinatio BMT: Admin. coordination

15 Challenges Globalisation: complexity in managing fragmented value chains Multiple potentially conflicting demands: lean, agile, resilient, sustainable, compliant, secure Changing societal threats (e.g. cybersecurity, systemic risks) WTO: from tariffs to trade facilitation (NTB, TTIP) IT & Big data (opportunity & threat)

16 CORE Key Concepts

17 Elaboration of CORE key concepts (1) The fundament: key enabling technologies 1.Visibility of end to end supply chains and visibility of SC risks End to end: focus on upstream (consolidation): data capture & data quality 2.Seamless Data Interoperability Friction costs: e Freight business cases IATA & DG MOVE Standardisation, semantics and data governance 3.Integration of less intrusive (security) technologies in SC Detection, scanning and cargo screening, Automatic identification and data capture (e.g. CSD) and Tracking and tracing technologies Integration in seamless supply chain processes (container scan: 1200) Composite container and temperature controlled container concepts

18 Elaboration of CORE key concepts (2) Proactive and responsive concepts 4.Advanced Supply Chain Risk Management (SCRM) Control capabilities: preventative, corrective, directive, detective Value chain driven: Metrics, best practices, business cases, value of trust 5.Supply Chain Resilience External threats and systemic vulnerabilities: natural disasters, demand shock dependence, information fragmentation, global cyber risks SC resilience framework (WEF, 2012): Partnerships (e.g. harmonised traffic control measures after volcano erupt Policy (Multi stakeholder risk assessment approach) Strategy: Joint resilience adaption strategies Information Technology: use and expand data sharing platforms

19 Elaboration of CORE key concepts (3) Collaboration and Recognition 6.System based supervision shift from individual transactions (declarations) to auditing the corporate compliance system Maximise piggy backing on commercial controls and recognition of other auditable security/quality programmes Beyond AEO: Trusted tradelane supervision 7.Coordinated Border Management Eliminate redundancies between different policies, regulations and enforcement practices Support self structuring process based on political will and trust Fact finding: e.g. Potential synergies between food safety and customs control

20 Contextual demo differences Geographic spread demonstrator tradelanes: all continents! Import/entry, export/exit, transit Entry/exit modes: Sea, Air, Road, Rail Hinterland interfaces: Road, Rail, IWT, Shortsea Product related compliance: Veterinary, Phytosanitary, Dangerous goods, Strategic/dual use goods, Electronics, Automotive, FMCG, pharmaceutics

21 Major outcomes Advanced Supply Chain Risk Management Deployment of innovative control capabilities Handling risks : from transfer/tolerate to treat Sound business cases for transitions Reduced trade compliance costs for legitimate and trusted traders Adoption of supply chain driven supervision models Piggy backing on business and chain controls Boost mutual recognition of security programmes Accelerate Coordinated Border Management Society better protected against supply chain security risks Effective risk based control and supervision Boost collaboration B2B, B2G and G2G Building global resilience: Agenda and roadmap

22 From Pushing boundaries! To Help! Expected impact Friction costs in international trade & logistics Trade Facilitation: compliance cost reductions NL study (TNO): 248M reduction potential Other Total Landed Cost reductions Supply chain synchronisation / optimisation Societal risk reduction Resilience against systemic risks Effective risk based control and supervision Boost to CSR and sustainability New value driven business models

illicite <> sécurité @ chaines de la logistique transfrontalières cadre de recherche

illicite <> sécurité @ chaines de la logistique transfrontalières cadre de recherche Témoin-clé: Vers l illicite sécurité @ chaines de la logistique transfrontalières cadre de recherche pour soutenir l évaluation des lacunes en Recherche et la définition des priorités, dans le contexte

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com , des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com Thales, leader mondial des hautes technologies Systèmes de transport, Espace, Avionique, Opérations aériennes, Défense terrestre,

Plus en détail

Logistiquement parlant.

Logistiquement parlant. Logistiquement parlant. Accord économique et commercial global Canada et Union Européenne Nov.2014 C est quoi? 1 Avantages d une bonne logistique 2 Portrait logistique Européen 3 Alliés logistiques et

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Le métier d Alma est obtenir des économies sur le passé et des financements pour le futur

Le métier d Alma est obtenir des économies sur le passé et des financements pour le futur Quel est notre métier? Soutenir les entreprises en identifiant des sources de cash & d économie Le métier d Alma est obtenir des économies sur le passé et des financements pour le futur Chaque année, environ

Plus en détail

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 BSR s Consumer Products Practice Our Consumer Products Practice focuses on building supply chains for

Plus en détail

Aspects sécurité dans l appel MG-8.4 Liaisons transports et sécurité dans H2020. Armand Nachef PCN Sécurité

Aspects sécurité dans l appel MG-8.4 Liaisons transports et sécurité dans H2020. Armand Nachef PCN Sécurité Aspects sécurité dans l appel MG-8.4 Liaisons transports et sécurité dans H2020 Armand Nachef PCN Sécurité MG 8.4 Smart governance, network resilience and streamlined delivery of infrastructure innovation

Plus en détail

Program Vision sûreté

Program Vision sûreté Program Vision sûreté Security innovation for passenger screening French Civil aviation authority (DGAC) Air Transport Directorate Security and Defence subdirectorate (SRD) François Dubuisson Civil aviation

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Journée Mondiale de la Normalisation

Journée Mondiale de la Normalisation Journée Mondiale de la Normalisation Recherche et innovation : usage des normes dans les s régulés Introduction: Confiance & Services IT «Systèmes de s» eco-systèmes d enterprises offrant des s combinés

Plus en détail

7 ème PCRD Transport et Aéronautique 1 appels DG TREN

7 ème PCRD Transport et Aéronautique 1 appels DG TREN Journée d Information, Paris, 16 Fevrier 2006 7 ème PCRD Transport et Aéronautique 1 appels DG TREN Commission Européenne DG Energie et Transports Ludger ROGGE 7 ème PCRD 2007 activités de la DG TREN Energie

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

IBM Software Strategy Building a Smarter Planet in a Complex World. Patrick Chigard Directeur Software Group General Business

IBM Software Strategy Building a Smarter Planet in a Complex World. Patrick Chigard Directeur Software Group General Business IBM Software Strategy Building a Smarter Planet in a Complex World Patrick Chigard Directeur Software Group General Business 1 January 2009 IBM 2008 CEO Survey: l entreprise du futur 1 2 3 4 5 Avide de

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.

Agenda. Atelier 1 e-gouvernement. Agenda numérique La Belgique Débat. Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10. Atelier 1 e-gouvernement Table ronde sur l Agenda numérique pour l Europe Bruxelles, 11.10.2011 2 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 3 Agenda Agenda numérique La Belgique Débat 4 Actions prévues

Plus en détail

Opérateur de plateforme technologique de «Cloud Supply chain» spécialisé dans la supply chain longue

Opérateur de plateforme technologique de «Cloud Supply chain» spécialisé dans la supply chain longue Lyon, le 6 décembre 2011 Valentin ELISTRATOV DHL Paul SIMON THOMAS - GT NEXUS La structure du groupe DPDHL Deutsche Post DHL est un véritable opérateur global, avec un CA de 51.5 Mds EUR en 2010 et environ

Plus en détail

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Journée des Commissions 20 octobre 2009 Pavillon d Armenonville Commission Logistique & Transport L'Opérateur Economique Agréé

Plus en détail

Jean-François Corté Secretary General World Road Association

Jean-François Corté Secretary General World Road Association International Congress «Building Road Safety Capacity» October 2013 - Warsaw Jean-François Corté Secretary General World Road Association 1 At the turn of the XXth century 2 Looking for speed!!! 3 Camille

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Nick Galletto Partner Deloitte Marc MacKinnon Partner Deloitte

Nick Galletto Partner Deloitte Marc MacKinnon Partner Deloitte When, not if Strategies for private companies on guarding against cyber risks Nick Galletto Partner Deloitte Marc MacKinnon Partner Deloitte When, not if Strategies for private companies on guarding against

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES PIERRE ANGULAIRE DE LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES André Kudelski Meyrin, 27 mai 2014 AGENDA La BIG picture Valeur ajoutée Un Monde Hyperconnecté Se protéger dans le

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

CASTOR. CO 2, from Capture to Storage. An Integrated Project

CASTOR. CO 2, from Capture to Storage. An Integrated Project CASTOR CO 2, from Capture to Storage An Integrated Project Permettre la capture et le stockage géologique de 10% des émissions européennes de CO 2 (30% des émissions des grosses installations industrielles

Plus en détail

La dynamique d un Contexte Global

La dynamique d un Contexte Global Accountability comment le traduire dans une entreprise???? Colloque INRIA Lyon 11 Septembre, 2013 Daniel Pradelles - EMEA Privacy Officer La dynamique d un Contexte Global 1 Les challenges d aujourd hui

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT SOCIETE GENERALE COMMUNICATION Entreprises & Médias COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT 28/11/2014 (SOCIAUX) 28/11/2014 P.2 QUELQUES CHIFFRES POUR COMMENCER Evolution comparée

Plus en détail

WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL

WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL WELSH PURCHASING CARD ~~~~~~~~~ UN PROGRAMME NATIONAL Alan Oram Wales next to England England Wales famous for Octobre 2004 Lancement du programme Making the Connections Delivering better services for

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Organiser la rédaction Appel à projet Consortium + Idée de projet Réunion de consortium proposition

Plus en détail

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs

EESC - GROUP I. European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I. Comité économique et social européen Groupe des Employeurs EESC - GROUP I European Economic and Social Committee Employers' Group CESE - GROUPE I Comité économique et social européen Groupe des Employeurs New work - 1-2014 Nouveaux travaux - 1-2014 1 - INT/729

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

Journée d orientation du 8 mars 2011

Journée d orientation du 8 mars 2011 Berner Fachhochschule Schweizerische Hochschule für Landwirtschaft SHL Journée d orientation du 8 mars 2011 Les études de master Coordination au niveau suisse FHNW Muttenz BFH - SHL Zollikofen Bern ZFH

Plus en détail

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region?

Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Circular Economy Potential for Luxembourg and the Greater Region? Dr. Paul Schosseler Director CRTE / CRP Henri Tudor Vice-president LuxembourgEcoInnovation Cluster 2 3 4 Circular Economy (C.E.) A circular

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Welcome to the Seminar on Urban Pavements Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Association mondiale de la route World Road Association Seminar on Urban Pavements Séminaire sur les Chaussées

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

Atelier A 20. Transport: questions autour de la sûreté de la chaîne logistique

Atelier A 20. Transport: questions autour de la sûreté de la chaîne logistique Atelier A 20 Transport: questions autour de la sûreté de la chaîne logistique Intervenants Philippe GODIN Avocat, BOULOY GRELLET & GODIN Jean Patrick MARCQ Marine Underwriting manager, AIG Modérateur Guy

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software Licence générale d exportation n o Ex. 18 Ordinateurs personnels portatifs et logiciels

Plus en détail

«Smart Ci*es» Internet des objets Internet of Things (IoT) Paris 15/10/2015 Claire FERTE

«Smart Ci*es» Internet des objets Internet of Things (IoT) Paris 15/10/2015 Claire FERTE «Smart Ci*es» Internet des objets Internet of Things (IoT) Paris 15/10/2015 Claire FERTE 1 Défini*on Wikipedia L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension

Plus en détail

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement Olivier BERNARD, VCE Généralisation des réseaux, suprématie d IP Consumérisation des terminaux informatiques Evolution vers une

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

Digitalisation de l Industrie Bancaire

Digitalisation de l Industrie Bancaire Digitalisation de l Industrie Bancaire James Nauffray Jeudi 4 Juin 2015 GET STARTED. BUSINESS IS BACK! AGENDA 1. Digitalisation de l Industrie Bancaire 2. Présentation Crossing-Tech 3. Cas d usage 2 Digitalisation

Plus en détail

Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique. 5 Mai 2010

Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique. 5 Mai 2010 Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique 5 Mai 2010 Sommaire Les Supply Chains Aéronautiques soumises à la pression économique Le projet de transformation logistique, fondation de

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

ITS en quelques mots :

ITS en quelques mots : ITS en quelques mots : Systèmes et Services de Transports Intelligents : Numérique appliquée aux transports terrestres (routes rails fleuvesports- aéroports) Matériels / Logiciels / Télécommunications

Plus en détail

Information Technology for Adoption and Intelligent Design of E- Government (ITAIDE) Prof. dr. Yao-Hua Tan Vrije Universiteit Amsterdam Pays-Bas

Information Technology for Adoption and Intelligent Design of E- Government (ITAIDE) Prof. dr. Yao-Hua Tan Vrije Universiteit Amsterdam Pays-Bas Information Technology for Adoption and Intelligent Design of E- Government (ITAIDE) Prof. dr. Yao-Hua Tan Vrije Universiteit Amsterdam Pays-Bas ITAIDE : Chiffres et participants Durée : 4,5 ans (Janvier

Plus en détail

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY Alain Closier, Thierry Roehm CONTENT GLOBAL BANKING SERVICES HUBSYS : Global banking services: challenges and strategy Alain CLOSIER Head of Banking

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China)

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) Règlement sur l origine (mesures de sauvegarde visant la République populaire de Chine)

Plus en détail

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat SKF DANS LE MONDE 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat Implantation dans le monde Sites de fabrication Unités de ventes SKF est un groupe international avec des sociétés de vente

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Questions fréquemment posées. Décision concernant la reconnaissance mutuelle des Opérateurs Économiques Agréés

Questions fréquemment posées. Décision concernant la reconnaissance mutuelle des Opérateurs Économiques Agréés Questions fréquemment posées Décision concernant la reconnaissance mutuelle des Opérateurs Économiques Agréés Entre la République populaire de Chine et l UE Table des matières I. Historique...2 II. Questions

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi

e-compétences Transformation numérique en Europe Compétitivité, Croissance et Emploi e-compétences Compétitivité, Croissance et Emploi Transformation numérique en Europe Paris, 10 Juin 2015 Université Numérique du MEDEF Construisons ensemble l'europe du numérique Le Marché Mondial du Numérique

Plus en détail

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités N o r m a F i - I T et opportunités Alain Renault Digital Trust - Towards excellence in ICT 11 juin 2012 Objectifs Les objectifs du projet sont les suivants : 1. Investiguer et développer les domaines

Plus en détail

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012

Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Face aux nouvelles menaces liées aux cyber attaques et l évolution des technologies, comment adapter son SMSI? CLUB27001 PARIS 22 novembre 2012 Sommaire 1 L évolution des menaces 2 L évolution du SMSI

Plus en détail

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête Claude Besner PMP, PhD et Brian Hobbs PMP, PhD Programme de maîtrise en gestion de projet ESG / UQÀM Objectifs Identifier empiriquement les outils

Plus en détail

Best of Lotusphere 2005

Best of Lotusphere 2005 Best of Lotusphere 2005 Nouveautés et orientations techniques 2005 Best of Lotusphere 2005 Lotushere 2005. à Orlando 1500 Business Partners 5 jours + 6000 Participants 170 sessions... Ambuj Goyal, General

Plus en détail

Contrôle de la Peste porcine Classique à Hispaniola & Surveillance en Jamaique, Belize et Bahamas

Contrôle de la Peste porcine Classique à Hispaniola & Surveillance en Jamaique, Belize et Bahamas Endémie Contrôle Contrôle de la Peste porcine Classique à Hispaniola & en Jamaique, Belize et Bahamas Belize 1996 Réunion de fin de projet, République Dominicaine 1-5 mars 2004 Stratégie Conduire un programme

Plus en détail

Transformez vos données produits et clients en chiffre d affaires

Transformez vos données produits et clients en chiffre d affaires Transformez vos données produits et clients en chiffre d affaires Avec le MDM, le Big Data et la Data Quality Jean-Michel Franco Talend Connect 9 octobre 2014 Talend 2014 1 Transformer l entreprise grâce

Plus en détail

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité

Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Graphes d attaques Une exemple d usage des graphes d attaques pour l évaluation dynamique des risques en Cyber Sécurité Emmanuel MICONNET, Directeur Innovation WISG 2013, UTT le 22/1/13 2 / CyberSécurité,

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015 Cyber Security An Insurer Perspective Québec, April 29, 2015 About me Kevvie Fowler, GCFA Gold, CISSP Partner, Advisory Services KPMG Canada Bay Adelaide Centre 333 Bay Street Suite 4600 Toronto, ON SANS

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Quels modèles pour les relations constructeurs-fournisseurs en 2010?

Quels modèles pour les relations constructeurs-fournisseurs en 2010? Quels modèles pour les relations constructeurs-fournisseurs en 2010? Synthèse d étude réalisée par Jean Cabanes Accenture Copyright 2002 Accenture Tous droits réservés. Accenture, son logo, et Accenture

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014

Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014 Roger Lemmens Directeur BVZD/ABDH, April 29 th 2014 Le noeud de recherche digitale, d innovation et d esprit d entreprise en Flandres Les atouts de 5 universités! 800+ chercheurs 3 Un système écologique

Plus en détail

L'opérateur Économique Agréé

L'opérateur Économique Agréé file:///c:/documents%20and%20settings/mbull/bureau/aeo_final%20cs.jpg file:///d:/abartala/monbureau/présentation/aeo_final%20cs.jpg L'opérateur Économique Agréé 1 CLUB DE L'INTERNATIONAL D'AUVERGNE Nouveau

Plus en détail

Vincent van Steenberghe

Vincent van Steenberghe LES OUTILS D EVALUATION DES IMPACTS ECONOMIQUES DE LA TRANSITION BAS CARBONE: ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Vincent van Steenberghe SPF Environnement- Service Changements Climatiques Congrès des Economistes

Plus en détail

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires Export crops and food deficits Cultures d exportation et déficits alimentaires Niek Koning Wageningen Univers ity Lessons to be learned from the EU Leçons à tirer de l UE The EU has always pursued food

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012 CORE COURSES (Master level) 2011/2012 Language (F : French - E : English) Semester (1 : Fall - 2 : Spring) M-ESC-4-06-99-10-E M-ESC-4-06-99-10-F M-ESC-4-05-99-05-F M-ESC-4-05-99-05-E M-ESC-4-02-99-03-E

Plus en détail

Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Formations MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Gestion et Pilotage de la Supply (SC-0) l impact de la Supply sur

Plus en détail

RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING

RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING RÉUNION ANNUELLE ANNUAL MEETING 12 mai 2015 LE PORT MOTEUR DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE THE ENGINE OF THE LOGISTICS CHAIN VALIDITÉ DE LA RÉUNION VALIDITY OF THE MEETING CONFORMITÉ DE LA CONVOCATION NOTIFICATION

Plus en détail

Appels à projets TIC & Santé - Horizon 2020 -

Appels à projets TIC & Santé - Horizon 2020 - Appels à projets TIC & Santé - Horizon 2020-14 Janvier 2016 Nicola Gianinazzi, Associé Horizon 2020 TIC-Santé Type of action Type d action / TRL Proof of concept First prototype Demonstrator Proven system

Plus en détail

Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors

Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors Les observatoire des transports dans le programme de facilitation des CERs et des corridors Forum Transport du SSATP Dakar, Sénégal 10 & 11 décembre 2013 1 Structure du Guide Pratique pour les Observatoires

Plus en détail

L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD»

L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD» L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD» PLAN 1. GUICHET UNIQUE: une solution pour la facilitation des échanges? 2. L EXEMPLE DU SENEGAL 3. SENEGAL- KENYA: Un exemple de

Plus en détail

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg GEIDE MSS /IGSS The electronic document management system shared by the Luxembourg Social Security Ministry and IGSS Introduction: The administrative context IGSS missions Legal and international affairs

Plus en détail

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM)

Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Architecture pragmatique pour la gestion du cycle de vie des applications (ALM) Concepts Agile appliqués à l architecture et à la conception Jean-Louis Maréchaux jl.marechaux@ca.ibm.com Jean-Louis Maréchaux

Plus en détail

Gestion du risque cyber: un risque assurable?

Gestion du risque cyber: un risque assurable? Gestion du cyber: un assurable? Conférence Afinege Sommaire 1. Pour qu il y ait assurance il faut qu il y ait 2. Le cyber ou source de 3. Pour pouvoir payer il faut avoir un montant 4. Et demain? Page

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Février 2014 N 003 Sommaire Editorial - Editorial.1 - Les échos de la démarche Qualité 2 - Focus..4 - Champagne : Exemple à Suivre.8 Production : Sous-direction de la Qualité

Plus en détail