Eclairage Automobile: Les conséquences de l intégration de DELs blanches de puissance sur la stratégie des tests de fiabilité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eclairage Automobile: Les conséquences de l intégration de DELs blanches de puissance sur la stratégie des tests de fiabilité"

Transcription

1 Laboratoire d électronique et de technologie de l information Eclairage Automobile: Les conséquences de l intégration de DELs blanches de puissance sur la stratégie des tests de fiabilité Bertrand CHAMBION, Jeudi 18 Octobre 2012, Tours L. Mendizabal, V. Carreau, L. Bechou, A. Gasse, J. Rullière

2 Sommaire 1. Les DELs dans l automobile: applications et tendances éclairage 2. Le contexte normatif: quels sont les documents de référence? Sont-ils adaptés? 3. Les architectures des composants dédiés automobile: a) Parades technologiques? b) Les conséquences sur les tests de fiabilité: les mesures i) Mesures électriques ii) Mesures photométriques iii) Mesures thermiques c) Comment améliorer le suivi de ces composants en vieillissement - utilisation? d) Bancs de tests et résultats préliminaires 4. Conclusion 2

3 1) Les DELs dans l automobile: applications et tendances éclairage Marché global DELs - Applications principales: Backlight, General Lighting 2010 Marché automobile: <10% du marché global Puissance engagée K. Eichhorn, 2006 Temps 3

4 1) Les DELs dans l automobile: applications et tendances éclairage Les sources lumineuses Source Halogène Source Xenon Source à DELs Rendement = 25 lm/w Flux = 1 500/ 2 000lm H4 = 60W H7 = 55W Rendement = 90 lm/w Flux = / lm Rendement énergétique Réduction émissions CO 2 Autonomie Km H7 with Reflector D1S = 35W D5S = 25W Rendement = C Flux = 600 à 1200 lm / module 4 chips led module 15W Multi single led 3W Led driver = 50 / 300lm / puce Reflector led system lens led system H7 with lens (elliptic) M. MAI, ISAL 2011 Driver Xenon 4

5 2) Le contexte normatif: quels sont les documents de référence? Sont-ils adaptés? Profil de mission des DELs en automobile Grand public h << h Durée de fonctionnement Fort courant (max) ~ 1 A Température de couleur, flux Normes ECE sources standard 1000lm min Température Courant Humidité Photométrie Cyclage Choc thermique (Mil-Std-883) Jusqu à 30 C/min 5

6 2) Le contexte normatif: quels sont les documents de référence? Sont-ils adaptés? Normes dédiées DELs / Eclairage général Tests de h LM 80 Paramètres à suivre TM 21 Extrapolations Durée de tests Profil de mission DELs pour l automobile Durée de fonctionnement Température Normes Automobile Eclairage AEC Q101 Qualification des composants discrets ISO Tests environnementaux Eq. Électronique UNECE Sources R48, 99, 112, 127 Courant Humidité Photométrie Cyclage 6

7 3) L architecture des composants DELs dédiés automobile a) Parades technologiques? Composant classique Composant Auto Un besoin de puissance lumineuse 1000lm minimum par projecteur Composants multipuces (2 à 5) Forte densité de courant (1A/mm²) Forte densité de puissance (400W/cm²) Adaptation thermomécanique Un profil de mission sévère Température, humidité, cyclage, courant Travail sur la thermique : Rth~2K/W Brasures Au-Sn Embase céramique AlN Drain thermique métallique Encapsulation des puces Protection humidité Verre plan ou dôme Silicones 7

8 b) Conséquences sur les tests de fiabilité: les mesures Modèle global de vieillissement Modèles d accélération et paramètres associés Thermique (Arrhénius) Electrique (Eyring, Black) Hygrométrie (Peck) Cyclage (Cofin Manson) Mesures électriques I(V) Rs, Rp, Vf Mesures physiques sur véhicules de test: monitoring Mesures thermiques Rth Tj Kfactor Mesures photométriques Spectre Lumens Température x,y Mesures globales niveau composant monopuce multipuces 8

9 i) Mesures électriques - + Caractéristique I(V) niveau composant -5,00-3,00-1,00 1,00 3,00 5,00 7,00 9,00 11,00 13,00 15,00 1,E+00 Rp I (A) 1,E-01 1,E-02 1,E-03 1,E-04 1,E-05 1,E-06 1,E-07 1,E-08 1,E-09 1,E-10 1,E-11 DEL A DEL B Tunnel GaN, défauts Recombinaison radiative U (V) Rs Mesure globale multipuces Pas de suivi individualisé des puces Diagnostic de défaillance difficile à établir Mécanismes multiples Influence directe sur le modèle d accélération associé 9

10 ii) Mesures Photométriques - + Mesures par sphère intégrante Flux, Spectre Mesure globale multipuces Popt µw/nm DEL A DEL B Pas de suivi individualisé des puces Diagnostic de défaillance difficile à établir Mécanismes multiples Longueur d'onde (nm) Influence directe sur le modèle d accélération associé 10

11 Cth [Ws/K] iii) Mesures Thermiques - + Cth (Ws/K) Mesures T3Ster niveau composant Sondage thermique du composant Test_Altilon - Ch. 1 DEL A T3Ster Master: cumulative structure function(s) Puit thermique Mesure globale multipuces Pas de suivi individualisé des puces ,1 0,01 0, e ,5 1 Rth 1,5 [K/W] 2 2,5 Puces Bumps métal Brasure céramique Rth (K/W) Adhésif Th +dissipateur Diagnostic de défaillance difficile à établir Mécanismes multiples Influence directe sur le modèle d accélération associé 11

12 c) Comment améliorer le suivi de ces composants en vieillissement-utilisation? Travail exploratoire sur des composants multipuces dédiés automobile Mesures électriques Mesures thermiques Mesures photométriques Thermographie IR, Observation des puces en fonctionnement R. Horng, 2011 Mesures relatives, Tendances Yole dvpt Philips M. Meneghini, 2007 Peu adapté à une étude de fiabilité Recouper les mesures et évolutions afin de détecter un signe précoce de défaillance Analyse de défaillances 12

13 d) Bancs de test et résultats préliminaires Banc de vieillissement dédié automobile Thermique Electrique Photométrique Premiers résultats: Test sous humidité ambiante 10,34 14,5 Suivi de Vf en vieillissement sous contraintes échelonnées Vf (V) 10,32 10,3 10,28 10,26 10,24 10,22 10,2 I=1mA Vf DEL A Vf DEL B Vf (V) 14 13, , mA 1000mA Vf DEL A Vf DEL B Temps (h) Temps (h) 13

14 Conclusion Composants DELs automobile: <10% du marché global des DELs Performances supérieures au xénon pour l éclairage général Composants multipuces Intégration rapide de DELs de puissance blanches dans les projecteurs Normes et réglementation: Pas de document dédié exclusivement Pas d outils ni de critère de sélection de composants Mesures et étude de fiabilité appliquées aux composants multipuces: Mesures physiques globales des composants (architecture) Impossibilité de diagnostiquer les puces individuellement Indentification de tendances possibles mais lourdes techniquement Croisement des modèles - vieillissements privilégiés Peu de bibliographie (L.KIM, 2006; G.ELGER,2011; F.CHEN 2012) - Caractérisations mais pas de vieillissements 14

15 Merci de votre attention Des questions? Laboratoire d électronique et de technologie de l information Laboratoire de Packaging et Assemblage CEA LETI, Grenoble DREAM/DELTA/SEL Laboratoire IMS, Intégration des Matériaux au Système Université Bordeaux 1 15

Performances et évolution des technologies LED

Performances et évolution des technologies LED Performances et évolution des technologies LED Du composant à l application futur et perspectives Laurent MASSOL Expert AFE, président du centre régional Midi-Pyrénées de l AFE (Led Engineering Development)

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Panel technologique des systèmes d éclairage Jean-Michel DESWERT, Technology Manager - Lighting Laboratoire

Plus en détail

Luminaires à LED. Méthodologie de contrôle et d évaluation. Jean-François PHILIPPE Direction du marketing et du développement CITELUM Le 22/02/12

Luminaires à LED. Méthodologie de contrôle et d évaluation. Jean-François PHILIPPE Direction du marketing et du développement CITELUM Le 22/02/12 Luminaires à LED Méthodologie de contrôle et d évaluation Jean-François PHILIPPE Direction du marketing et du développement CITELUM Le 22/02/12 Antoine KASSIS Direction du marketing et du développement

Plus en détail

Les clefs pour réaliser les bons choix

Les clefs pour réaliser les bons choix Les clefs pour réaliser les bons choix Benjamin MONTEIL Responsable de LED-fr.net Ingénieur développement chez Sammode Membre actif de l AFE (Association Française de l Eclairage) Mon parcours 2004 Vision

Plus en détail

La révolution de l éclairage : les DEL c est bien mais ce n est pas tout!

La révolution de l éclairage : les DEL c est bien mais ce n est pas tout! La révolution de l éclairage : les DEL c est bien mais ce n est pas tout! Patrick Martineau, ing. Colloque multi énergies de l AGPI 9 et 11 avril 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques

Plus en détail

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES TC E-14 Norme approuvé le 10 octobre 2003 {R-14-2} TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Les avancées dans le domaine de l éclairage

Les avancées dans le domaine de l éclairage Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en

Plus en détail

Laurent MASSOL Led Engineering Development

Laurent MASSOL Led Engineering Development RESUME Technologies des LED Performances des LEDs actuelles de l intégration de cette technologie de la technologie LED du marché des LEDs - applications en éclairage public Retour sur le Rapport de l

Plus en détail

14.5'' (368mm) Courant typique à 120 V (A) Courant typique à 240 V (A)

14.5'' (368mm) Courant typique à 120 V (A) Courant typique à 240 V (A) EcoSwap Feuille de données techniques Pour luminaire sur fût 7'' (178mm) Pour luminaire suspendu 16.8'' (427mm) 14.5'' (368mm) EcoSwap est un engin DEL conçu spécialement pour les projets de conversion

Plus en détail

Présentation de la Plateforme 08/09/2014

Présentation de la Plateforme 08/09/2014 Présentation de la Plateforme 08/09/2014 Historique Plateforme technologique nationale indépendante, moteur du développement de la filière industrielle française de l éclairage Initiée par le CEA-Leti

Plus en détail

Durée de vie Modularité Entretien du luminaire Recyclage

Durée de vie Modularité Entretien du luminaire Recyclage Thomas Blum Schréder Swiss SA Entretien des LEDs Contenue Durée de vie Modularité Entretien du luminaire Recyclage Durée de vie Durée de vie Définition de la durée de vie Il n y a pas de définition standard

Plus en détail

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012. Introduction. Terminologies. Fonctionnement des DEL. Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21. Comparaisons

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012. Introduction. Terminologies. Fonctionnement des DEL. Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21. Comparaisons 15 et 16 mai 2012 Technologie d éclairage à efficacité énergétique Josée Bacon Introduction Terminologies Fonctionnement des DEL Energy Star/ LM79-LM80 / TM 21 Comparaisons Nouvelles réglementations Questions

Plus en détail

Les LEDs dans l éclairage et la signalisation automobile

Les LEDs dans l éclairage et la signalisation automobile Les s dans l éclairage et la signalisation automobile Jean-Paul Charret Directeur Recherche & Développement Valeo Eclairage & Signalisation Benoit Reiss Responsable Projets Recherche Avancée Valeo Eclairage

Plus en détail

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Antoine BOUBAULT Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Introduction Contexte Sortie fluide Récepteur (Matériaux absorbeurs) Entrée fluide Héliostats (Matériaux réflecteurs) Accroissement la durée de vie des matériaux

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Eclairage à Leds et. développement durable

Eclairage à Leds et. développement durable Eclairage à Leds et développement durable Réalités et perspectives Bernard Duval Délégué Général Conférence ASPROM Vendredi 23 octobre 09 UIMM, 56 avenue de Wagram Paris Les LEDs et le développement durable

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Gilles Poupon CEA Grenoble LETI, 17 Rue des Martyrs 38054 Grenoble Cedex 9 Sommaire Les évolutions : - Microélectronique - Contexte - Packaging

Plus en détail

Catalogue. www.2fenergie.com direction@2fenergie.com

Catalogue. www.2fenergie.com direction@2fenergie.com Catalogue Néon LED T8 1200mm Ces néons LED ont une plus grande durée de vie que les néons fluorescents traditionnels. Ils vous feront Économiser jusqu'à 60% d'électricité. Avantages : Faible consommation

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants

Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants Consortium FISYCOM FIabilité des SYstemes et des COMposants!!! Fiabilité des systèmes mécatroniques Système mécatronique FISYCOM vise à déployer des moyens technologiques et méthodologies multiphysiques

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

2010-2020, l explosion de l éclairage à LED? P Mottier Responsable des programmes «nouvelles technologies pour l éclairage»

2010-2020, l explosion de l éclairage à LED? P Mottier Responsable des programmes «nouvelles technologies pour l éclairage» 2010-2020, l explosion de l éclairage à LED? P Mottier Responsable des programmes «nouvelles technologies pour l éclairage» Source YOLE développement Depuis 2000, les leds blanches General lighting De

Plus en détail

RefLED Superia MR16. RefLED Superia MR16 7W 460LM 830 40 SL APERÇU DU PRODUIT

RefLED Superia MR16. RefLED Superia MR16 7W 460LM 830 40 SL APERÇU DU PRODUIT 0026342 Caractéristiques de la gamme High light output of - 345 useful lumens = 35W MR16 Halogen, 430 useful lumens = 40W MR16 Halogen 80% Energy saving vs. halogen MR16 means fast payback Coolfit technology

Plus en détail

Coffrets Photovoltaïques Regroupement de chaînes pour applications résidentielles (RJB) & Bâtiments (BJB) de 1 à 6 chaînes / 1 à 2 MPPT / DC ou DC/AC

Coffrets Photovoltaïques Regroupement de chaînes pour applications résidentielles (RJB) & Bâtiments (BJB) de 1 à 6 chaînes / 1 à 2 MPPT / DC ou DC/AC Produits et solutions intégrés Coffrets Photovoltaïques Regroupement de chaînes pour applications résidentielles () & Bâtiments (BJB) de 1 à 6 chaînes / 1 à 2 MPPT / ou /AC new La solution pour > : Résidentiels

Plus en détail

Notions de base de l éclairagisme

Notions de base de l éclairagisme OSRAM - Technologies de base et produits Emission thermique Décharge basse pression + Lampes à incandescence substance fluorescente Lampes halogènes Lampes fluorescentes en différents diamètres Lampes

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

La solution d'éclairage la plus durable. Système d'éclairage à induction QL 55W

La solution d'éclairage la plus durable. Système d'éclairage à induction QL 55W La solution d'éclairage la plus durable Système d'éclairage à induction QL 55W Systèmes d'éclairage à induction QL L'éclairage à induction QL est utilisé pour des applications d'éclairage professionnelles,

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage Session d information pratique électriciens Eclairage Rénovation des installations d éclairage Arnaud Deneyer 21 mai 2014 Laboratoire Lumière & Bâtiment Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

Journée technique. Outil COLUROUTE. Mesure des propriétés de réflexion des matériaux. Valérie Muzet. Cerema - DTerEst - LR Strasbourg

Journée technique. Outil COLUROUTE. Mesure des propriétés de réflexion des matériaux. Valérie Muzet. Cerema - DTerEst - LR Strasbourg Journée technique Outil COLUROUTE Mesure des propriétés de réflexion des matériaux Valérie Muzet Cerema - DTerEst - LR Strasbourg COLUROUTE COefficient de LUminance des ROUTEs Sommaire Introduction et

Plus en détail

Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite. P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015

Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite. P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015 Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015 Plan Principales applications de l électronique hyperfréquence Le boitier plastique: un

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Lumen Outpout. System Power Lm/W Tendertext. SKU GTIN Commercial Designation

Lumen Outpout. System Power Lm/W Tendertext. SKU GTIN Commercial Designation 911118160100 4250854103785 BALDUR 3200LM 830 DALI WB L1124 WH 3200 27,0 119 équipée de Mid-Power LED de qualité, DALI de driver LED et de lentilles optiques de haute précision en PMMA. WB faisceau large,efficacité

Plus en détail

GUIDE IMPORTANCE DE LA NORMALISATION

GUIDE IMPORTANCE DE LA NORMALISATION GUIDE IMPORTANCE DE LA NORMALISATION DES CRITÈRES DE PERFORMANCE DES LUMINAIRES LED Autoriser une comparaison objective des performances des luminaires LED n est possible qu en passant par la publication

Plus en détail

L interconnexion et l encapsulation des MEM s

L interconnexion et l encapsulation des MEM s L interconnexion et l encapsulation des MEM s O. PUIG L interconnexion et l encapsulation des MEM s! Les spécificités des MEM s par rapport à l état de l art de la µélectronique Procédés Mécanique Thermique

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE SUR LES NOUVEAUX DETECTEURS DTS/AQ/EQE/AE

ASSURANCE QUALITE SUR LES NOUVEAUX DETECTEURS DTS/AQ/EQE/AE ASSURANCE QUALITE SUR LES NOUVEAUX DETECTEURS ASSURANCE QUALITE SUR LES NOUVEAUX DETECTEURS SPECIFICITE DES DETECTEURS APPROCHE DAQ RETOUR D EXPERIENCES PROJETS DETECTEUR MULTISPECTRAL LA FILIERE 150 mm

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

Les luminaires LED pour le tertiaire et l'industrie sur le grill

Les luminaires LED pour le tertiaire et l'industrie sur le grill Les luminaires LED pour le tertiaire et l'industrie sur le grill Jean-Michel Deswert Jean-michel.deswert@laborelec.com 0477/70 24 96 24-10-2014 Laborelec Laboratoire d éclairage Laboratoire accrédité ISO

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Guide des Tubes Fluorescents

Guide des Tubes Fluorescents GE Lighting Guide des Tubes Fluorescents Le choix de l efficacité énergétique pour toute application Réglementations de l UE À compter du 13 avril 21, de nouvelles réglementations européennes seront applicables

Plus en détail

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options Design: Pearl Creative Caractéristiques - luminaire Etanchéité du bloc optique: IP 65 (*) Résistance aux chocs (verre): IK 08 (**) Tension nominale: 230V 50Hz Classe électrique: I ou II (*) Poids (module):

Plus en détail

alura led LA LUMIÈRE VERTE

alura led LA LUMIÈRE VERTE LA LUMIÈRE VERTE Design : Michel Tortel ÉLÉGANCE INTEMPORELLE ET HAUTE PERFORMANCE CARACTÉRISTIQUES LUMINAIRE Etanchéité du bloc optique : IP 66 (*) Résistance aux chocs : IK 04 (**) (PMMA) IK 10 (**)

Plus en détail

ECLAIRAGE INDUSTRIEL LED. Stations-service. La technologie innovatrice à LED pour de nombreuses applications

ECLAIRAGE INDUSTRIEL LED. Stations-service. La technologie innovatrice à LED pour de nombreuses applications ECLAIRAGE INDUSTRIEL LED Stations-service La technologie innovatrice à LED pour de nombreuses applications La technologie à LED HELLA pour toute la station-service BUREAU Eclairage intérieur Plafonnier

Plus en détail

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral.

S-UV 419. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral. S-UV 419 Rev : 1 du 08/13 Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR Cedex www.babbco.fr Sommaire Mode d emploi 1/ DESCRIPTION

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES

SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE et NOUVELLES NORMES EUROPEENNES Applicables fin 2009. Guide d interprétation et d application (produits celduc relais) celduc 2009 1 DIRECTIVES

Plus en détail

Contexte et enjeux de l archivage numérique

Contexte et enjeux de l archivage numérique Contexte et enjeux de l archivage numérique Yannick Deshayes Laboratoire IMS, Université Bordeaux, IPB, UMR 5218 (CNRS) 351 Cours de la libération 33405 Talence Cedex email : yannick.deshayes@ims-bordeaux.fr

Plus en détail

élégance, performance

élégance, performance Combine élégance, performance et brillance éclatante LANTERNE PHILIPS LUMEC, LANTERNE, La série Lanterne Contemporaine de Philips Lumec fait entrer le style lanterne au XXIe siècle. Cette série combine

Plus en détail

QUASAR. La puissance LED en trois déclinaisons MADE IN ITALY. CHROME utilisable en intérieur seulement.

QUASAR. La puissance LED en trois déclinaisons MADE IN ITALY. CHROME utilisable en intérieur seulement. QUASAR La puissance LED en trois déclinaisons QUASAR 10 QUASAR 20 QUASAR 30 Design R. Fiorato, F. Paglairini Aujourd'hui, la gamme s'enrichie d'une version finition CHROME utilisable en intérieur seulement.

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

L'éclairage à LEDs. patrick.mottier@cea.fr. CEA. All rights reserved

L'éclairage à LEDs. patrick.mottier@cea.fr. CEA. All rights reserved L'éclairage à LEDs patrick.mottier@cea.fr plan Contexte Historique rapide Principales caractéristiques des leds Lampes et luminaires Marché Le smart lighting Les oleds Conclusion Patrick Mottier - ENOVA

Plus en détail

KEEP IT DRY. Le nouveau symbole de l économie d énergie

KEEP IT DRY. Le nouveau symbole de l économie d énergie KEEP IT DRY Le nouveau symbole de l économie d énergie Le nouveau symbole de l économie d énergie Le système électronique de régulation d énergie (EECS ) modère la consommation énergétique en fonctionnant

Plus en détail

SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE

SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE Un modèle d évolution Stello Comfort LED Spot encastré élégant à LED 12/13W avec collorette blanche LED placées en retrait pour assurer un confort visuel exceptionnel et limiter

Plus en détail

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur

COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur A chaque établissement sa cogénération rentable! IBGE, 2009-10-08 COGENERATION : appel d offres, comparaison et choix de l entrepreneur Exemple du Palais de Justice de Bruxelles Régie des Bâtiments ir.

Plus en détail

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau

Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau S é m i n a i r e " M o b i l i t é s " Vers l efficience énergétique : Mesures intelligentes et connexion du véhicule électrique au réseau Laboratoire Modélisation, Intelligence, Processus et Systèmes

Plus en détail

Rapport d Expertise. LED Horticoles Agrotek. Juillet 2015

Rapport d Expertise. LED Horticoles Agrotek. Juillet 2015 Rapport d Expertise LED Horticoles Agrotek Juillet 2015 Présentation Contexte et problématique: Les LED Horticoles proposent un très bon éclairement rapporté à leur consommation électrique. Elles ont vocation

Plus en détail

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie infrarouge (ir) Introduction Historique Domaines d application types d équipements Fonctionnement de la caméra ir Facteurs d erreurs

Plus en détail

AGPI Mini colloque Avril 2010

AGPI Mini colloque Avril 2010 AGPI Mini colloque Avril 2010 Particularités des diodes électroluminescentes à haute puissance et leur utilisation dans les appareils d éclairage Chrisnel Blot Président du laboratoire Spectralux Une diode

Plus en détail

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché?

Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Éclairage efficace : quoi choisir parmi les équipements sur le marché? Patrick Martineau, ing. Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire 12 mars 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Journées techniques Ouvrages d Art 2013

Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Les Plénières Journées Techniques Ouvrages d Art 2013 Journées techniques Ouvrages d Art 2013 Dijon, Mercredi 05 et Jeudi 06 juin pour les investigations sur étanchéité : la passerelle des 2 rives à Hervé

Plus en détail

Traitement de l'air par oxydation photocatalytique Application à l'élimination des composés organiques volatils

Traitement de l'air par oxydation photocatalytique Application à l'élimination des composés organiques volatils Congrès européen Ecotechnologies pour le futur Atelier Qualité de l'air Gaëlle BULTEAU Département Climatologie Aérodynamique Pollution Epuration Traitement de l'air par oxydation photocatalytique Application

Plus en détail

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération

TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT. SyPACV2. Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération TECHNOLOGIES EXPERTISES RECHERCHES ANALYTIQUES EN ENVIRONNEMENT Ingénierie SyPACV2 Système de prélèvement automatique compact - 2 ème génération 2012 SOMMAIRE 1. Le service Ingénierie 2. Qu est-ce que

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

Le choix éclairé. ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po

Le choix éclairé. ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po Le choix éclairé ECORENO Trousse de conversion à DEL pour boîtier encastré de 4 po 5 ANS DE GARANTIE ECORENO Éclairage Contraste est synonyme de confiance. La compagnie offre un vaste choix de luminaires

Plus en détail

Informations techniques Classe d isolation. Puissance 2,5 2,5 flux lumineux 210 lm 166,06 lm Efficacité Lumens/watt 84 66,42

Informations techniques Classe d isolation. Puissance 2,5 2,5 flux lumineux 210 lm 166,06 lm Efficacité Lumens/watt 84 66,42 84 31 011 400 Encastré Anneau Inox 2,5W (1 LED - 3000K) 10 Informations techniques Classe d isolation III Puissance 2,5 Intensité 210 lm Optique 10 Position de la lampe Fixe Résistance à la rupture IK

Plus en détail

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches. 1 square La Bruyère 75009 Paris T: +33 (0)1 45 26 03 39 Courriel : info@absel.fr Skype : abselparis www.absel.fr Septembre 2008 EN STOCK! Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR VIREx

NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR VIREx Page : 0 NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR Le présent document comporte 9 pages. G. SAMIER Chef de projet Rédaction Fonction Visa - Date L. DESARNAUD-CAULY Chef de Laboratoire Vérification Fonction Visa

Plus en détail

BEAUREGARD. BEAUREGARD existe en deux tailles et plusieurs optiques : Deux montages existant

BEAUREGARD. BEAUREGARD existe en deux tailles et plusieurs optiques : Deux montages existant Beauregard BEAUREGARD Deux montages existant Les luminaires BEAUREGARD enchantent depuis toujours l imaginaire urbain. Version portée Leur silhouette, familière et connue de tous, s impose comme la conclusion

Plus en détail

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Fiorenzo NAMECHE LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering LIGHT TO LIGHT Bureau indépendant

Plus en détail

vous présente les ampoules

vous présente les ampoules vous présente les ampoules AMPOULES : comment choisir? Une ampoule est caractérisée par plusieurs grandeurs : 1 PUISSANCE en watts (W), indique la consommation d énergie de l ampoule. Plus la puissance

Plus en détail

Études, réalisations électroniques et logiciels embarqués

Études, réalisations électroniques et logiciels embarqués Métier Conception / Fabrication de produits électronique Schéma Placement Routage Vue 3D Prototype Pré-série Plasturgie/Boîtier/Lexan Production Packaging/Livraison Simul Banc Conception Outillage Routage

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en Contraintes d intégration liées à la réduction d émissions et de consommation de carburant en traction autonome Samuel Hibon Mai 2009 TRANSPORT Sommaire 1st topic Les normes Page 3 2nd topic Evolutions

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT :

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT : Comment choisir un éclairage adapté? DEROULEMENT : 1-Faire des études préliminaires en complétant les fiches suivantes pour connaître les données, les unités et les appareils de mesure. 2-Faire les mesures

Plus en détail

Laurent MASSOL Led Engineering Development

Laurent MASSOL Led Engineering Development 1 2 RESUME Objectif de cette étude interne de LED ENGINEERING DEVELOPMENT Attentes du marché à 5000 et 10000h Conclusion et OBJECTIFS 3 Strategies in Light Santa Clara (Californie) - 7 au 9 Fev 2012 Elaborer

Plus en détail

COFFRETS ELECTRIQUES. Comment choisir son coffret électrique? le disjoncteur? Option pilotage automatique Temps de filtration : Pool Timer Voir p.

COFFRETS ELECTRIQUES. Comment choisir son coffret électrique? le disjoncteur? Option pilotage automatique Temps de filtration : Pool Timer Voir p. 82 COFFRETS ELECTRIQUES Il est important de réfléchir aux futurs équipements de la piscine, afin de prévoir, dès le départ, un coffret le plus complet possible. Options possibles : projecteurs avec transformateurs

Plus en détail

Solaire Photovoltaïque

Solaire Photovoltaïque Solaire Photovoltaïque Halle des écomatériaux Une halle provisoire dès 2011 Une halle définitive fin 2012 Des espaces dédiés à la pédagogie autour de la performance énergétique et des matériaux Des maquettes

Plus en détail

Diffuseurs sonores et/ou lumineux

Diffuseurs sonores et/ou lumineux Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Diffuseurs sonores et/ou lumineux www.siemens.fr/buildingtechnologies DAGS - Diffuseur d Alarme Générale Sélective sonore et/ou lumineux DVAF - Diffuseur

Plus en détail

Conférence Achat Public d'innovation 20 mai 2014 Technologie LED pour l éclairage : une opportunité pour des achats innovants

Conférence Achat Public d'innovation 20 mai 2014 Technologie LED pour l éclairage : une opportunité pour des achats innovants Conférence Achat Public d'innovation 20 mai 2014 Technologie LED pour l éclairage : une opportunité pour des achats innovants Joël Thomé Directeur de la Plateforme PISEO Sommaire PISEO Contexte de la filière

Plus en détail

Contrôle d un système d assistance de freinage

Contrôle d un système d assistance de freinage Pré requis : Savoirs Maîtriser la frontière du système de freinage et de ses composants Maîtriser les fonctions du système et des composants Maîtriser le fonctionnement des organes de frein Connaître les

Plus en détail

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012

Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie. PREDAT 1 juin 2012 Ancrage de l innovation en Région Plateforme AlHyance Nouvelles Technologies pour l Energie PREDAT 1 juin 2012 Axes stratégiques du CEA : Positionnement d AlHyance 3 segments l hydrogène (Production, Stockage,

Plus en détail

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17 Sophie BAGAGEM Conseillère environnement Le contexte Toutes activités confondues en France, les émissions de gaz à effet de serre des entreprises artisanales sont estimées

Plus en détail

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES IP66, étanche à l eau et à la poussière. Corps en fonte d aluminium injecté, dissipateur thermique intégré Traitement anti-corrosion titanium, visserie inox traitement PCS.

Plus en détail

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI , portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI PROMES (UPR 8521 CNRS) Université de Perpignan France 29 juin 2011 1 Contexte 2 3 4 Sommaire Contexte 1 Contexte 2 3 4 Laboratoire

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

OSTAR -Lighting Note d application

OSTAR -Lighting Note d application OSTAR -Lighting Note d application En bref Cette note d application donne un aperçu des sources lumineuses haut rendement de la famille de produits OSTAR -Lighting LED. Il s agit d une vue d ensemble de

Plus en détail

Projecteurs LED haute puissance pour stands et expositions

Projecteurs LED haute puissance pour stands et expositions Projecteurs LED haute puissance pour stands et expositions touch. switch. light L innovation dans la technique d eclairage Très grande force d éclairage, construction extremement petite, aucun danger de

Plus en détail

Catalogue solutions professionnelles

Catalogue solutions professionnelles 1 Produits Projecteurs LED Ampoules LED Dalles et tubes LED Bandes souples à LEDs Page 2-5 6-13 14-17 18-21 2 Projecteur extérieur à LEDs - sol ou façade - haut rendement Projecteur à LEDs haut rendement

Plus en détail

Stockage de l énergie électrique

Stockage de l énergie électrique Lampadaire autonome Luméa Stockage de l énergie électrique Référence : 2-ACT4 CNTR D'NTÉRÊT Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie

Plus en détail

Protection et identification des réseaux

Protection et identification des réseaux Protection et identification des réseaux Présenté par: Mme Liette Belzile Le 7 novembre 2011, CERIU Infra 2011 Québec Produit Plaque Protection Mécanique PLYFORT HR 2 Fonctions Protection Identification

Plus en détail

1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée?

1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée? 1. Généralité : 1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée? Pour un habitat performant, il faut : Fiches disponibles sur le site http://intratek.free.fr Page 1 2. L utilité d un

Plus en détail