ServiceNow veut sortir de la sphère de l ITSM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ServiceNow veut sortir de la sphère de l ITSM"

Transcription

1 ServiceNow veut sortir de la sphère de l ITSM le Par Thierry Outrebon Voir en ligne Pour le spécialiste de l administration de l IT en mode SAAS, le «new Age» des services dépasse les seuls besoins du service informatique. Présent à Paris pour une tournée européenne, devant plus de 700 personnes, le PDG de ServiceNow, Frank Slootman (photo ci dessous), a voulu sortir sa firme du ghetto technique dans lequel on l enferme souvent: «Place aux services pour l entreprise». Sur ses présentations, le mot IT devant le mot service est désormais barré en rouge et remplacé par le mot «entreprise». La société phare de l ITSM (IT service management) aurait- elle honte de ses racines? Gérer l administration des applications, la gestion d événements et l orchestration des processus comme le font ses principaux concurrents : BMC (Remedy), IBM (Tivoli) ou HP (ITSM series) ne lui suffirait- il plus? 1

2 » L important, c est d abord le service et au fur et à mesure que les entreprises deviennent elles- mêmes de vrais clouds comme les banques, par exemple, les paramètres changent et tout ce que l on retient des entreprises, c est la manière dont sont traités les clients «précisait Frank Slootman.» Quel que soit le secteur d activités, que ce soit un hôtel, un restaurant, un magasin, l important c est la manière dont est géré le service.» Un marché trop petit Interrogée sur ces nouvelles orientations, la Vice Présidente de la firme, Geneviève Haldeman, en charge des communications «corporate», modérait le propos : «On continue, bien sur avec l IT, c est le cœur de notre activité mais notre plate forme SAAS peut administrer bien plus que les workflows des seuls services informatiques. Le marché de l ITSM est assez petit mais avec ServiceNow, on s étend déjà à l administration des services, aux outils de ressources humaines, à ceux des finances, des services généraux. On va pouvoir créer des workflows et des applications sur mesure dans toutes sortes de domaines. Mais on ne va pas tout faire nous- mêmes. Pour ces nouvelles applications, les entreprises utilisatrices et nos partenaires intégrateurs s y emploient. Le nombre d utilisateurs qui sortent de la sphère de l IT augmente sans cesse, les clients présents le confirment dans leurs présentations. D ailleurs, ils peuvent se servir de notre service Appshare qui contient des centaines de modules réutilisables proposés par des tiers ou par des partenaires pour assembler plus rapidement leurs applications.» Le PDG, Frank Slootman, très direct, déclarait lors de son intervention: «L IT service management, c est notre étiquette actuelle mais on voudrait que l on s appelle» Enterprise service management «. On va sortir l an prochain une application de gestion financière pour mieux mesurer les coûts des services. Il faut que les systèmes informatiques prennent mieux en compte tous les éléments de gestion des budgets. Ce nouvel outil va plaire. On s en sert déjà avec succès pour notre propre activité.» Une nouvelle approche de la gestion prévisionnelle 2

3 Pour Fred Luddy, le créateur de Service Now, (photo) il faut savoir innover, mais au bon moment. Pour appuyer sa démonstration, il montrait une collection de produits très innovants comme le Newton d Apple à reconnaissance d écriture, les MP3 et des téléphones portables d IBM, mais sortis beaucoup trop tôt. Pour le fondateur de l entreprise, il faut sortir du mode restrictif de la «gestion des enregistrements» qui est à la base des ERP et des bases de données classiques pour passer à celle des «engagements», celle des objectifs. Un discours qui n est pas sans rappeler ceux qui dans l administration française prônent la réinvention de la gestion des budgets provisionnels. Cette approche promettrait de mieux gérer et comparer les dépenses et les entrées futures et pourrait idéalement remplacer la comptabilité classique qui finalement ne fait qu enregistrer les dépenses passées et d entériner les erreurs passées. On peut facilement imaginer que la nouvelle génération d outils financiers de ServiceNow pourrait épouser cette vision de gestion dites sur objectifs». Au- delà des projets, les clients de la firme sont venus étayer le discours de l éditeur. Les ciments Lafarge en phase d intégration avec le géant suisse Holcim montraient les outils qui avaient déjà été utilisés pour restructurer certains processus. ING Bank puis Saint- Gobain montraient des utilisations très avancées. Le mot d ordre était» réinventons- nous, en analysant nos processus et en les améliorant.» 3

4 Tout n est pas cependant très rose En regardant les conseils prodigués par les analystes financiers sur l éditeur, on comprend facilement la nouvelle démarche de ServiceNow. La firme fait partie de celles dont la cotation au Nyse paraît surévaluée par rapport au chiffre d affaires possible. Marshall Hargrave, du site ETF news, prévient qu avec une capitalisation qui a désormais atteint 8,8 milliards de dollars, la firme aura du mal à fournir à ses actionnaires des revenus dans des ratios trés intéressants. Le marché de l ITSM ne représenterait que 2 milliards de dollars et ServiceNow ne pourrait au mieux qu en dévorer la moitié. En 2013, la firme avait réalisé millions de dollars de CA, une progression de 74% sur un an et cette année, les revenus par trimestre dépassent désormais les 160 millions de dollars. Les 600 millions de CA devraient être dépassés, cette année, mais cela ne suffirait pas au bonheur des actionnaires. En effet, les ratios des revenus par action de l année (P/S ratio de 16) et la valeur espérée pour l année prochaine (P/E ratio de 300) rangent la firme dans la catégorie des firmes «du cloud» surévaluées, victimes en quelque sorte de leur succés exceptionnel. Elles risquent à terme de ne plus progresser autant qu auparavant si elles se cantonnent dans leurs périmètres habituels. Mais la firme de Franck Slootman et Freddy Luddy a toutefois régulièrement progressé jusque- là de plus de 60% d une année à l autre et a réussi à fournir comme un métronome 7 cents par action et plus. Le chiffres d affaires était précisément au dernier trimestre clôturé en juillet à 166 millions à comparer aux 161 millions du même trimestre de l an passé, ce qui marque tout de même un réel ralentissement. Tout ceci explique le discours de ses représentants à Paris : «Mais on doit aller bien au delà de l ITSM». BMC, le concurrent meurtri, a sorti l artillerie lourde Dernier élément, sujet que n a pas voulu commenter la firme, le procès qu a entamé BMC Software, son principal concurrent, pour violation de 7 brevets. Le logiciel «Configuration Management Database» de ServiceNow serait le sujet principal des récriminations de BMC. Pour l un des partenaires français de ServiceNow, la situation de conflit s expliquerait en partie par l exode des forces vives de BMC vers ServiceNow. Sur 2200 personnes dans le monde, un bon tiers viendrait de ses concurrents. Quand aux sept brevets déposés par BMC, la plupart seraient, selon des clients de la firme, en fait, sous une forme ou sur autre déjà 4

5 dans le domaine public depuis des années. Pire, certaines personnes qui étaient à la base de ces projets, travailleraient désormais chez ServiceNow. Une situation de conflit qui de l avis de spécialistes de l ITSM risque de nuire pendant un certain temps à ServiceNow sans déboucher sur aucune décision. Christophe Bouchardeau (ex BMC), le patron de la filiale française, de son coté en citant le philosophe Lao Tseu, avait pris de la hauteur dés le début de la conférence pour montrer l universalité de ses outils :«Les hommes au lieu de construire des murs devraient construire des ponts». Pour étayer son discours :» nous nous situons au delà de l ITSM.» ServiceNow pourrait bien racheter, à notre avis, après Nebula, spécialiste de l analytique, une nouvelle firme dans le cloud. 5

Natixis. SNOW Présentation du projet 18/06/2013. Projet Service Now

Natixis. SNOW Présentation du projet 18/06/2013. Projet Service Now Natixis SNOW Présentation du projet 18/06/2013 Projet Service Now Sommaire 1. Introduction Présentation de Natixis Quelques chiffres 2. Informations générales sur le projet Les objectifs Le choix de la

Plus en détail

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII)

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Deuxième semestre 2011 (mardi 22 novembre 2011), sieber&partners et inside-it.ch

Plus en détail

Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena

Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena LIVRE BLANC Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena 3 raisons d évaluer les produits de Serena lors du remplacement ou de l extension de solutions de Service Desk existantes Par Ben Cody

Plus en détail

Le passage aux normes IFRS: quelques recommandations pour un projet réussi

Le passage aux normes IFRS: quelques recommandations pour un projet réussi Le passage aux normes IFRS: quelques recommandations pour un projet réussi Sigma Conso Allen White, Dominique Galloy S il n y a pas de formule générale pour prévoir l importance de l incidence sur les

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Les états financiers simplifiés 2010 sont disponibles sur notre site : http://www.devoteam.fr

Les états financiers simplifiés 2010 sont disponibles sur notre site : http://www.devoteam.fr DEVOTEAM annonce ses résultats 2010 : dynamisme de l activité ITSM, de l Europe du Sud et de la Russie. Hausse de 8% du CA et de 30% du résultat par action. Paris, le 1 er mars 2011 En millions d euros

Plus en détail

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS Ce logiciel gère aussi bien les produits Neufs, une petite Location de courte durée, les Objets Déposés et les objets d occasion RACHATS (Troc). Les Objets Neufs sont

Plus en détail

Section 1 Rôle préventif de l expert-comptable, du reviseur et du comptable dans le cadre d une entreprise en difficulté : mesures à prendre Le rôle

Section 1 Rôle préventif de l expert-comptable, du reviseur et du comptable dans le cadre d une entreprise en difficulté : mesures à prendre Le rôle Section 1 Rôle préventif de l expert-comptable, du reviseur et du comptable dans le cadre d une entreprise en difficulté : mesures à prendre Le rôle de conseiller de l expert-comptable, du reviseur, du

Plus en détail

Résultats S1 2014 en ligne avec les objectifs et accélération des offres stratégiques

Résultats S1 2014 en ligne avec les objectifs et accélération des offres stratégiques Résultats en ligne avec les objectifs et accélération des offres stratégiques Chiffre d affaires de 216,2 millions d euros Marge d exploitation en hausse de 60 points de base Paris, le 1er septembre 2014

Plus en détail

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Enjeux critiques des systèmes de distribution Assurance Etude Accenture Assurances 2020 4 axes d amélioration : Articuler le SI Assurance

Plus en détail

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre

SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre Communiqué de presse 27 mai 2003 SWISS limite les pertes à 200 millions de CHF au premier trimestre La compagnie aérienne SWISS a réalisé un chiffre d affaires de 1 044 milliards de francs suisses au cours

Plus en détail

Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi

Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi Loi Sarbanes-Oxley, mode d emploi Août 2003 COLLECTION GUIDES DE GESTION La fraude et les abus en milieu professionnel délesteront les entreprises en 2002 de 6% de revenus (soit 600 milliards de dollars).

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS Par Jason Frye, Direction Technologique, BMC Software By Joe Smith, BMC Software Que vous le vouliez ou non, la plupart de vos employés utilisent des smartphones,

Plus en détail

Initiation à ENTEA 3

Initiation à ENTEA 3 Initiation à ENTEA 3 L adresse (provisoire) pour accéder à votre nouvel espace numérique de travail est : http://www.entea.fr (à taper dans la barre d adresse du navigateur) On est alors dirigé directement

Plus en détail

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 OSIATISBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 SOLUTIONBIZ EQUANT UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN Gilles Deprost, responsable Knowledge Management & Tools d Equant 2F LES PHASES CLÉS DU PROJET SYNERGY

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm

Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm Chronique du cas Palm Computing Stratégie d entreprise: TP 4 Le cas Palm L entreprise existe depuis 1992 et a été créée par Hawkens. Ensuite, il a été employé chez Intel. Il a ensuite entreprit des études

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Cadrer la stratégie boursière

Cadrer la stratégie boursière Chapitre 1 Cadrer la stratégie boursière Chercher la valeur dans tout investissement Qu est-ce que la stratégie boursière? Elle consiste à «chercher la valeur», nom technique utilisé par les analystes

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES

ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES Sommaire RESUME... 1 DEFINITION D ITIL... 2 ITIL POUR LES PME/PMI... 2 Le point de vue d un client... 3 L IMPORTANCE DU CHANGEMENT... 5 RECOMMANDATIONS...

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

Aperçu. Etude de cas IBM

Aperçu. Etude de cas IBM Etude de cas IBM Merkur Group maîtrise efficacement ses coûts informatiques à l aide de la mise en œuvre d une initiative de gestion de services automatisée et intégrée. Aperçu L enjeu pour Merkur Group

Plus en détail

Guide Enseignant de l application OpenERP

Guide Enseignant de l application OpenERP Guide Enseignant de l application OpenERP PARTIE I : Accès à l application PGI Open Erp Pour accéder à l application «OpenERP» depuis le web. 1. Ouvrez votre navigateur Internet. 2. Une fois ouvert, cliquez

Plus en détail

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011 Communiqué de presse 124 Bureaux de la Colline 92213 SAINT CLOUD CEDEX Téléphone : 01 55 39 61 00 Fax :01 55 39 61 01 www.idc.com Millions d'euros E t u d e I D C : L e M a r c h é F r a n ç a i s d e

Plus en détail

Assemblée Générale du 25 juin 2012 : réponses aux questions écrites de JG Capital Management

Assemblée Générale du 25 juin 2012 : réponses aux questions écrites de JG Capital Management Villiers-sur-Marne, le 25 juin 2012 Assemblée Générale du 25 juin 2012 : réponses aux questions écrites de JG Capital Management Question n 1 : Alors que plusieurs enseignes de bricolage mettent l accent

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC

Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC Sécurisation du centre de services au sein du cloud computing La stratégie de sécurité de BMC pour l environnement SaaS LIVRE BLANC TABLE OF C0NTENTS INTRODUCTION...............................................................

Plus en détail

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9

La capitalisation boursière 3. Le volume des transactions 5. Le flottant 7. Les indices boursiers 9 La capitalisation boursière 3 Le volume des transactions 5 Le flottant 7 Les indices boursiers 9 Le Price Earning Ratio & Taux de rendement des actions 11 (Dividend Yield) Lire le bilan d une entreprise

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise Communiqué de presse 28 juin 21 PRESENTATION DU 4 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 4» Les entreprises du CAC 4 ont renforcé leur bilan malgré la crise Paris, le 28 juin 21 Ricol Lasteyrie publie pour la quatrième

Plus en détail

Séminaire Gestion Incidents & Problèmes

Séminaire Gestion Incidents & Problèmes Séminaire Gestion Incidents & Problèmes Mardi 06 Octobre BIENVENUE!!! En partenariat AGENDA 09h00 : Approche ITIL, démarche & offre d accompagnement Pierre Biragnet - DEODIS 9h30 : Présentation & Démonstration

Plus en détail

Rapport annuel du rendement du portefeuille PRÉSENTÉ À LA SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE

Rapport annuel du rendement du portefeuille PRÉSENTÉ À LA SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE Rapport annuel du rendement du portefeuille 2014 PRÉSENTÉ À LA SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE Table des matières Principales conclusions... 1 Aperçu... 7 Profil de conformité du portefeuille...

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 26 février 2002 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Revue de Presse ACIERNET Année 2014

Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Avec Aciernet, disponibilité immédiate des solutions VCE dans l offre «Cloud in a Box» Publié le 25 Mai 2014 Aciernet est un intégrateur français créé en 2001 et fournit

Plus en détail

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO CRiP Thématique Gouvernance & ITIL, Serveurs & Outillage de la Production 21/01/2014 Avant-Projet. GDFSUEZ > Branche BES > COFELY FSIM (France

Plus en détail

COMPUTACENTER annonce ses résultats intermédiaires

COMPUTACENTER annonce ses résultats intermédiaires Communiqué de presse COMPUTACENTER annonce ses résultats intermédiaires Paris, le 7 septembre 2011 - Computacenter, société européenne de services et de solutions d'infrastructures informatiques, a annoncé

Plus en détail

MÉMENTO DE L ACTIONNAIRE. Sommaire. www.loreal-finance.com

MÉMENTO DE L ACTIONNAIRE. Sommaire. www.loreal-finance.com MÉMENTO DE L ACTIONNAIRE www.loreal-finance.com Sommaire Le groupe L Oréal 03 Un portefeuille de marques unique au monde 04 L Oréal en chiffres 06 Données fondamentales L Espace Actionnaire 08 L information

Plus en détail

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail.

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Comment exploiter au mieux l ensemble de vos indicateurs? Avec la solution agile Pilot4IT Tableau de

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Generali vie est la filiale spécialisée dans la distribution de produits de retraite et de placements par un réseau d agents et de courtiers.

Generali vie est la filiale spécialisée dans la distribution de produits de retraite et de placements par un réseau d agents et de courtiers. Avec Scénario Retraite, vous bénéficiez de la solidité financière du 1 er assureur vie européen : le groupe Generali. Créé en 1831, le groupe Generali représente 191 sociétés implantées dans 69 pays, soit

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail

Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production

Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production Sous-thème 1. Qui produit des richesses? Entreprises et production 1 Que produit-on? DOCUMENT 1 QUATRE FAÇONS DE S ALIMENTER Sensibilisation PHOTO 1. La cantine du lycée PHOTO 2. Les restaurants du cœur

Plus en détail

RESULTATS 2013. BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013

RESULTATS 2013. BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013 Luxembourg, le 20 février 2014 Communiqué de presse : RESULTATS 2013 BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013 Dividende proposé en hausse à EUR 2,60 par action Le Conseil d administration,

Plus en détail

Histoire de la société Poliet-et-Chausson

Histoire de la société Poliet-et-Chausson Histoire de la société Poliet-et-Chausson Nous avons beaucoup cité la société Poliet et Chausson qui possédait les terrains du quartier des Abbesses avant de les lotir, qui exploitait la carrière Saint

Plus en détail

Généralités. Entièrement réalisé en mode graphique. Des centaines d utilisateurs en Suisse. 30 ans d expérience dans le domaine des garages

Généralités. Entièrement réalisé en mode graphique. Des centaines d utilisateurs en Suisse. 30 ans d expérience dans le domaine des garages 1 e-car Distribution sàrl Rue de Savoie 8 1530 Payerne Email : support@carserver.ch Tél. 026 662 1555 Fax.026 662 1556 Généralités Entièrement réalisé en mode graphique Des centaines d utilisateurs en

Plus en détail

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Progrès de la virtualisation La virtualisation des serveurs

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

IBM Tivoli Capacity Process Manager

IBM Tivoli Capacity Process Manager Optimiser l utilisation et les performances des capacités en adoptant une approche disciplinée de la gestion des capacités IBM Tivoli Capacity Process Manager Points forts Aide à améliorer la disponibilité

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LOGICIELS DE PRÉVISION 3 e ÉDITION SILVERPROD Dynamics Ax 2012 SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur SILVERPROD

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2001 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. Si vous avez le moindre doute quant aux suites à donner à ce document, veuillez consulter immédiatement votre courtier, banquier, conseiller

Plus en détail

Android Usage Professionnel

Android Usage Professionnel Android Usage Professionnel Guide pratique Ce document met l accent sur l intégration pratique des appareils Android en entreprise. Juin 2014 Ulrik Van Schepdael Mobco bvba Avant-propos Android est la

Plus en détail

COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015

COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015 COMMENT BOOSTER LA PERFORMANCE DE VOTRE ENTREPRISE? QUELLES SOLUTIONS ERP A L ERE DU NUMERIQUE? JEN 9 & 10 AVRIL 2015 Ce Nouveau Monde de l Entreprise, il est pour vous. LA NUMERISATION DE NOS USAGES L

Plus en détail

Proposition de facture

Proposition de facture Module Fonction Carte Gestion du bureau Proposition de facture UR09110500 Proposition de facture Cette proposition affiche la liste des services et des dépenses qui doivent être facturés au client. Ce

Plus en détail

IBM Global Technology Services Service Management

IBM Global Technology Services Service Management IBM Global Technology Services La voie vers la transformation de l informatique L INFORMATIQUE, UN SOUTIEN AUX MÉTIERS DE L ENTREPRISE Les dirigeants considèrent aujourd hui l informatique comme un levier

Plus en détail

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Rapport annuel 2001 Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Sommaire Le développement du Groupe en action 01 Profil 02 Entretien avec Daniel

Plus en détail

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014 Gouvernance & Influence des Systèmes d Information 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte Economique, Technologique & Sociétal Professionnalisation de la DSI Gouvernance des Systèmes d Information Influence

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise

Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise Europe Lettre d'annonce du 27 juin 2006 ZP06-0279 En bref Introduction Description Accessibilité

Plus en détail

Travail sous le thème :

Travail sous le thème : Travail sous le thème : Avant d entamer directement le sujet, il faudra d abord commencer par une définition et une présentation d un ERP pour comprendre les limites qui ont conduit à l adoption d un ERP

Plus en détail

Catégorie de société à court terme en dollars US CI

Catégorie de société à court terme en dollars US CI Le présent rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds contient les faits saillants financiers, mais ne comprend pas les états financiers semestriels ou annuels complets du fonds de placement.

Plus en détail

Solutions ERP libres Panorama. Philippe Nieuwbourg 02/02/2005

Solutions ERP libres Panorama. Philippe Nieuwbourg 02/02/2005 Solutions ERP libres Panorama Philippe Nieuwbourg 02/02/2005 Collecter, Analyser, Informer en toute indépendance Nos communautés professionnelles dans le domaine de la gestion : Supports papier : De quoi

Plus en détail

Programme prévisionnel

Programme prévisionnel Programme prévisionnel Cet évènement aura lieu à l Institut Emmanuel d Alzon 11 rue Sainte-Perpétue 30000 NIMES NB : Le programme étant prévisionnel, des modifications seront probablement à prévoir concernant

Plus en détail

Un marché qui revient de loin

Un marché qui revient de loin Communiqué de presse 124 Bureaux de la Colline 92213 SAINT CLOUD CEDEX Téléphone : 01 55 39 61 00 Fax :01 55 39 61 01 www.idc.com E t u d e I D C : L e M a r c h é F r a n ç a i s d u C R M Bilan 2006

Plus en détail

L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX

L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX L évolution des nouveaux indices de la Bourse MASI et MADEX 4000.00 Evolution des indices depuis le debut de l'année 2002 3500.00 3000.00 2500.00 MASI MADEX 2000.00 02/01/02 02/02/02 02/03/02 02/04/02

Plus en détail

ITIL et les outils. À l ordre du jour. senté par Johanne L HeureuxL. Consultante. Mise en contexte Quelques exemples.

ITIL et les outils. À l ordre du jour. senté par Johanne L HeureuxL. Consultante. Mise en contexte Quelques exemples. ITIL et les outils Présent senté par Johanne L HeureuxL Consultante 1 À l ordre du jour Mise en contexte Quelques exemples BMC IBM Tivoli Microsoft En conclusion 2 Mise en contexte Pour passer de la théorie

Plus en détail

RAPPROCHEMENT ENTRE CEGID ET TECHNOMEDIA (CANADA, USA, EUROPE, HONG KONG)

RAPPROCHEMENT ENTRE CEGID ET TECHNOMEDIA (CANADA, USA, EUROPE, HONG KONG) RAPPROCHEMENT ENTRE CEGID ET TECHNOMEDIA (CANADA, USA, EUROPE, HONG KONG) Cegid prend position sur le secteur stratégique du Management des Talents (People Management) et s affirme comme un acteur majeur

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Gestion des actifs critiques de votre entreprise avec IBM MAXIMO

Gestion des actifs critiques de votre entreprise avec IBM MAXIMO Gestion des actifs critiques de votre entreprise avec IBM MAXIMO Les Actifs de l Entreprise : Essentiels en période de crise! Source : LePoint.fr TIVOLI MAXIMO pour une gestion millimétr trée de vos Actifs

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes

Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes Des processus métier et exigences aux tests pour les grands systèmes complexes ------ Etude de cas écomouv Séminaire In'Tech INRIA Grenoble Validation formelle de systèmes industriels critiques 18 avril

Plus en détail

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015

http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 DONNÉES PERSONNELLES : LA RUSSIE DURCIT SA RÉGLEMENTATION, LES DSI SUR LE PONT, http://www.silicon.fr/stockage donnees personnelles russie priorite dsi 124232.html, 18/08/2015 LES ENTREPRISES FRANÇAISES

Plus en détail

Montant de l opération : 29,4 millions d euros financés en actions Himedia et en numéraire Impact relutif dès 2010

Montant de l opération : 29,4 millions d euros financés en actions Himedia et en numéraire Impact relutif dès 2010 Communiqué Paris, le 6 juillet 2009 Hi-media annonce l acquisition d AdLINK Media, l activité de régie publicitaire du Groupe AdLINK, et devient le leader européen de la régie publicitaire et du micropaiement

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

Tufin Orchestration Suite

Tufin Orchestration Suite Tufin Orchestration Suite L orchestration des stratégies de sécurité sur l ensemble des environnements de réseaux physiques et Cloud hybrides Le défi de la sécurité réseau Dans le monde actuel, les entreprises

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL SOCIETE CGI INFORMATIQUE 2006 068 INTRODUCTION Activités Informatique (société de services et d ingénierie informatique) Présentation de l entrée Ce fonds est entré

Plus en détail

Démonstration des économies et des avantages Le pilote

Démonstration des économies et des avantages Le pilote Démonstration des économies et des avantages Le pilote 1 Résumé 2 2 Coup d envoi 2 2.1 Présentation 3 2.2 Analyse des Avantages Client (AAC) 3 2.3 Règles et Modèles 3 2.4 Procédés pour les contributions

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER TRADING UPDATE INFORMATION REGLEMENTEE EMBARGO 17 FÉVRIER 2009 17H40 DECLARATION INTERMEDIAIRE DU GERANT COUVRANT LA PERIODE DU 01.10.2008 AU 31.12.2008 Baisse limitée de la valeur du portefeuille ( 2,41%)

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Médiation du crédit aux entreprises

Médiation du crédit aux entreprises Médiation du crédit aux entreprises Gérard Rameix, Médiateur du crédit > Commission système financier et financement de l économie 7 novembre 2011 Sommaire 1. La Médiation du crédit au service des entreprises

Plus en détail

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE VIII.1 - ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL DES BANQUES AU COURS DE LA PÉRIODE 1991-2012 Le processus

Plus en détail

Communication Financière. du 8 Septembre 2014

Communication Financière. du 8 Septembre 2014 Communication Financière du 8 Septembre 2014 1 Sommaire Réalisations 2013 & 2014 et Budget 2014 Faits marquants: Croissance Corporate Investissement Développement Organisation et IT 3 Chiffre d Affaires

Plus en détail

Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2011 TABLE DES MATIÈRES

Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2011 TABLE DES MATIÈRES L EXAMEN COMPORTE SEPT (7) QUESTIONS À DÉVELOPPEMENT VALANT 51 POINTS ET HUIT (8) QUESTIONS À CHOIX

Plus en détail

METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile

METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile METabolic EXplorer en 2012 Une activité contrastée dans un contexte général difficile Clermont-Ferrand, le 25 mars 2013 METabolic EXplorer, entreprise de chimie biologique spécialisée dans le développement

Plus en détail

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 25 novembre

Plus en détail

Scénario Retraite. Et si vous étiez l acteur. de votre retraite?

Scénario Retraite. Et si vous étiez l acteur. de votre retraite? Scénario Retraite Scénario Retraite Et si vous étiez l acteur de votre retraite? Gros Plan Et si, grâce à Scénario Retraite vous profitiez du savoir-faire de Generali Assurances en matière de retraite

Plus en détail

Session 36 TIVOLI : 100% DES UTILISATEURS SATISFAITS AVEC TIVOLI SERVICE DESK! Selma Turki Bertrand Raillard

Session 36 TIVOLI : 100% DES UTILISATEURS SATISFAITS AVEC TIVOLI SERVICE DESK! Selma Turki Bertrand Raillard Session 36 TIVOLI : 100% DES UTILISATEURS SATISFAITS AVEC TIVOLI SERVICE DESK! Selma Turki Bertrand Raillard 13 ITIL en pratique: Offre de services IBM Accelerator Selma Turki ITSM Solution Leader SouthWest

Plus en détail

Techdays 2014 : Mobile et cloud, obsessions de Microsoft

Techdays 2014 : Mobile et cloud, obsessions de Microsoft CLOUD MOBILITÉ Techdays 2014 : Mobile et cloud, obsessions de Microsoft le 11-02-2014 Par Thierry Outrebon Pour sa conférence annuelle réunissant les directeurs informatiques, développeurs et intégrateurs

Plus en détail

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC

Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Stratégie intelligente de reprise d activité pour les postes de travail : postes de travail sous forme de service (DaaS) LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 L improbable n a jamais été aussi probable....

Plus en détail

Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter. 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret

Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter. 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret Revue de presse : Introduction en Bourse de Twitter 1 ère ES 2 Théodore Aubanel 2013 Par Eva Fraicher et Victoire de Camaret 1 SOMMAIRE Articles sélectionnés et résumé de ces articles Analyse et comparaison

Plus en détail

Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005

Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005 Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005 LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES PAR FONDS PROPRES 1) Quelle caractéristique du financement par fonds propres? 2) Que financer par des fonds propres? 3) Par quels

Plus en détail

visant les actions de la société initiée par la présentée par :

visant les actions de la société initiée par la présentée par : DEPOT D UN PROJET DE NOTE D INFORMATION RELATIVES A L OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE visant les actions de la société initiée par la SOCIETE IMMOBILIERE HAUSSMANN MOGADOR PROVENCE présentée par : Etablissement

Plus en détail

Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique

Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique Prix de transfert: la sécurisation des flux à travers des cas pratiques dans l industrie pharmaceutique 19 Mars 2015 Julien Le Guyader, Avocat à la Cour Of Counsel DENTONS Sebastien Gonnet, Vice-President

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail