SÉMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SÉMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER"

Transcription

1 2 ème semestre 2014 et 1 er semestre 2015 SÉMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER proposés par le Luxembourg Lifelong Learning Center dans la série dialogue FORMATIONS N 2 Accélérez votre carrière, choisissez un séminaire au LLLC pour engranger de nouvelles compétences Le Fonds Social Européen investit dans votre avenir

2 Séminaires sur mesure Maßgeschneiderte Seminare Tailormade Seminars Séminaires intra-entreprise Tous nos séminaires sont disponibles sous la forme de séminaires intra-entreprise Sur demande, nous pouvons offrir d autres séminaires adaptés à vos besoins spécifiques Choisissez vous-même le sujet, la langue véhiculaire, la date, le lieu et le nombre de participants Pour plus d informations, n hésitez pas à contacter le Luxembourg Lifelong Learning Center Betriebsinterne Seminare Alle unsere Seminare können als In-House Seminare angeboten werden Auf Anfrage können wir weitere, Ihren individuellen Anforderungen angepasste Seminare, anbieten Bestimmen Sie selbst das Thema, die Arbeitssprache, das Datum, den Veranstaltungsort sowie die Teilnehmerzahl Für weitere Informationen, wenden Sie sich bitte an das Luxembourg Lifelong Learning Center In-house seminars All our seminars can be organised as in-house seminars Other seminars tailored to your individual needs can be offered upon request You choose the topic, working language, date, venue and number of participants For further information, please contact the Luxembourg Lifelong Learning Center 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F

3 Jean-Claude Reding Président de la CSL Une bonne utilisation des techniques financières et comptables est importante pour le développement des entreprises et des organisations en général. La formation étant un outil de gestion à tous les niveaux, cette dernière a un rôle primordial à jouer dans l acquisition des compétences des salariés: il importe de disposer des informations indispensables et de prendre conscience des enjeux des décisions comptables et financières afin de ne pas exposer inutilement l entreprise à des risques qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur sa pérennité. C est dans cette optique que le Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC), la formation continue de la Chambre des salariés, a conçu un certain nombre de séminaires destinés à permettre à tout intéressé, selon ses besoins individuels, d acquérir des savoirs et savoir-faire et ce afin d appréhender efficacement les problèmes qui peuvent se poser dans l exercice de sa profession. Au cours des dernières années, les formations pour le secteur financier proposées par le LLLC ont connu un succès important. Au-delà des cours de base initialement proposés, nous avons complété au fil des années notre offre par des séminaires pointus suite à la demande de nos participants. Cette coproduction nous permet de vous apporter un service plus complet et plus cohérent avec les contraintes et spécificités économiques et financières actuelles. Nos intervenants de haut niveau alternent théorie et exercices et présentent des exemples variés afin de vous faciliter pour autant que possible des applications concrètes au retour sur votre lieu de travail. C est là que réside la plus-value de votre «investissement-formation». Je vous laisse dès à présent découvrir notre nouvelle brochure et j espère pouvoir vous accueillir parmi nos participants à la rentrée 2014/15. Luxembourg, septembre 2014

4 Luxembourg Lifelong Learning Center en un coup d œil Les séminaires pour le secteur financier 2 semestre 2014 Réf Intitulé Dates Durée (jours) Langue Page S1079 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes physiques 18 et 25 septembre F 6 S1179 Vendre des produits financiers 18 et 19 septembre F 7 S1141 Financial instruments 18th and 19th September GB 8 S1036 Risk management 22 et 23 septembre F 9 S1180 Sustainable and responsible investment: what is it? 29th and 30th September GB 10 S1093 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes morales 2 et 9 octobre F 11 S1092 Domiciliation: réglementation: organisation comptable et administrative des sociétés 6 octobre ,5 F 12 S1070 Les obligations professionnelles contre le blanchiment d argent 6 et 7 octobre F 13 S1072 Les instruments financiers - les bases 8 et 9 octobre F 14 S1054 Les conventions préventives de la double imposition 8 octobre ,5 F 15 S1073 Les instruments financiers - approfondissement 13 et 14 octobre F 16 S1109 Structuration de patrimoines et d entreprises: risques techniques/ d incrimination 14 octobre F 17 S1009 Les produits dérivés 15 et 16 octobre F 18 S1064 Introduction à la fiscalité internationale et à la structuration de patrimoines et d entreprises 16 et 23 octobre F 19 S1050 Hedge funds: les défis de la gestion alternative 20 et 21 octobre F 21 S1171 Explorer le monde économique et financier 27 octobre F 22 S1069 Organismes de placement collectif: les bases 3 et 4 novembre F 23 S1153 Principes de base des comptes consolidés 4 et 5 novembre F 24 S1085 Organismes de placement collectif: approfondissement 5 et 6 novembre F 29 S1158 Analyse financière, une vision synthétique à partir de cas pratiques 6 et 13 novembre F 30 S1186 Setting up proper market risk and performance measurements for hedge funds 7th November GB 31 S1010 Gestion des risques 10 et 11 novembre F 32 S1043 Les produits structurés 12 et 13 novembre F 33 S1159 Introduction to derivatives 12th November GB 34 S1087 Comprendre la Bourse et l économie actuelle 17 et 18 novembre F 35 S1185 Selling financial services 18th and 19th November GB 36 S1101 Régimes matrimoniaux, donations et successions 18 et 25 novembre F 37 S1173 La banque pour non-banquiers 19 et 20 novembre F 38 S1178 Marchés des changes: une classe d actif à explorer 24 novembre F 39 S1162 Introduction to the preparation of consolidated accounts 26th and 27th November GB 40 S1181 Impact investing: a funding tool of the local and rural economy 1st and 2nd December GB 41 S1189 Les bases du trading pour trader pour soi 5 décembre F 42 S1182 L impact investing: un outil de financement de l économie locale et rurale 8 et 9 décembre F 43 S1142 Hedge funds 17th December GB 44 Inscription online via Le Fonds social européen investit dans votre avenir 4

5 Luxembourg Lifelong Learning Center Les séminaires pour le secteur financier 1 semestre 2015 Réf Intitulé Dates Durée (jours) Langue Page S1180 Sustainable and responsible investment: what is it? 5th and 6th January GB 10 S1079 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes physiques 20 et 27 janvier F 6 S1179 Vendre des produits financiers 22 et 23 janvier F 7 S1188 Les fondamentaux de la macroéconomie 22 et 23 janvier F 45 S1141 Financial instruments 29th January GB 8 S1093 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes morales 3 et 10 février F 11 S1072 Les instruments financiers - les bases 23 et 24 février F 14 S1109 Structuration de patrimoines et d entreprises: risques techniques/ d incrimination 24 février F 17 S1069 Organismes de placement collectif: les bases 26 et 27 février F 23 S1185 Selling financial services 26th and 27th February GB 36 S1187 Understand macro indicators for investment decisions 27th February GB 47 S1145 Introduction to risk management 27th February GB 46 S1070 Les obligations professionnelles contre le blanchiment d argent 2 et 3 mars F 13 S1064 Introduction à la fiscalité internationale et à la structuration de patrimoines et d entreprises 3 et 10 mars F 19 S1189 Les bases du trading pour trader pour soi 6 mars F 42 S1092 Domiciliation: réglementation: organisation comptable et administrative des sociétés 11 mars ,5 F 12 S1054 Les conventions préventives de la double imposition 11 mars ,5 F 15 S1162 Introduction to the preparation of consolidated accounts 16th and 17th March GB 40 S1101 Régimes matrimoniaux, donations et successions 24 et 25 mars F 37 S1153 Principes de base des comptes consolidés 25 et 26 mars F 24 S1142 Hedge funds 1st April GB 44 S1184 Actualités fiscales et prudentielles liées à la fiscalité 22 avril F 48 S1009 Les produits dérivés 27 et 28 avril F 18 S1178 Marchés des changes: une classe d actif à explorer 29 avril F 39 S1050 Hedge funds: les défis de la gestion alternative 29 et 30 avril F 21 S1158 Analyse financière, une vision synthétique à partir de cas pratiques 29 avril et 6 mai F 30 S1010 Gestion des risques 4 et 5 mai F 32 S1043 Les produits structurés 6 et 7 mai F 33 S1144 Prevention of money laundering and terrorist financing 13th May ,5 GB 49 S1181 Impact investing: a funding tool of the local and rural economy 8th and 9th June GB 41 S1186 Setting up proper market risk and performance measurements for hedge funds 12th June GB 31 S1087 Comprendre la Bourse et l économie actuelle 15 et 16 juin F 35 S1182 L impact investing: un outil de financement de l économie locale et rurale 15 et 16 juin F 43 S1073 Les instruments financiers - approfondissement 17 et 18 juin F 16 S1085 Organismes de placement collectif: approfondissement 24 et 25 juin F 29 Inscription online via 5 Le Fonds social européen investit dans votre avenir

6 réf : S1079 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes physiques Donner aux participants un aperçu détaillé, reprenant les principes de base de la fiscalité luxembourgeoise des personnes physiques et commenter les règlements grand-ducaux et les circulaires de l'administration fiscale. Les notions de base. La fiscalité des produits de l épargne. Le revenu net provenant de la location de biens. Les revenus nets divers (spéculation et plus-values). Les dépenses spéciales. Les droits de succession. La TVA et les produits et services bancaires. Le secret bancaire et fraudes. Public cible : S'adresse à toute personne intéressée, professionnelle ou non, en la matière ou désirant remplir une déclaration d'impôt. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 18 et 25 septembre 2014 Session 2 : 20 et 27 janvier 2015 Intervenant : Marc Boland, expert comptable / Frédéric Rob, consultant Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 6

7 réf : S1179 Vendre des produits financiers Maîtriser les éléments essentiels d'une technique de vente ainsi que des caractéristiques des produits financiers proposés sur le marché. Le séminaire a comme objectif de vous faire gagner du temps grâce à une structure de pensée et une description systématique d'un produit vendu. Les exercices peuvent être définis par les participants et sont le plus près possible de la réalité de la place financière. Le marketing : - l'image de marque ; - l'esprit marketing ; - les principes de base du marketing ; - les profils clients ; - la concurrence. Les produits financiers dans l'environnement économique : - la structure de pensée en matière économique ; - les taux d'intérêts ; - l'intervention de la banque centrale ; - la recherche de l'équilibre économique. La technique de vente : - la technique de vente en quatre phases ; - les transactions harmonieuses ; - les situations délicates ; - le suivi ; - la vente par le biais de supports divers. Le type d'exercices : - la vente des produits d'actif du bilan ; - la vente des produits du passif du bilan ; - la vente des produits hors bilan ; - les principes de la gestion de fortune. Public cible : Toute personne en charge de la relation clientèle. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 18 et 19 septembre 2014 Session 2 : 22 et 23 janvier 2015 Intervenant : Roger Claessens, Prof UBI, consultant Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 7

8 ref: S1141 Financial instruments Objectives The objective of this course is to provide participants with clear and detailed descriptions of the diverse financial instruments that are issued, traded and settled in financial services today. Based on ISO Standard 10962, the course covers debt instruments, equities, derivatives, entitlements and investment funds. No prior knowledge of financial instruments is required. Contents ISO Standard 10962: - ISO Standard for the classification of financial instruments; - categories and attributes of different instruments; - application of Debt instruments: - the market for debt instruments; - attributes and classification of debt instruments; - interest and yields of debt instruments; - issuing and trading conventions. Equities: - the market for equities; - attributes and classification of equities; - issuing and trading equities; - stock exchanges; - performance indicators (e.g., price-earnings ratio, dividend yield). Entitlements (warrants and rights): - attributes and classification of entitlements; - market practice. Derivatives: - attributes and classification of derivatives (futures, options, swaps, forwards); - exchange-listed vs. over-the-counter derivatives; - market practice for derivatives; - hedging and speculating with derivatives. Investment funds: - the market for investment funds; - attributes and classification of investment funds; - types of funds; - market practice for investment funds. Target audience: Anyone interested in financial instruments. Language: English Duration: 2 days Dates: Session 1: 18 th and 19 th September 2014 Session 2: 29 th and 30 th January 2015 Instructor: Paul Kleinbart, consultant Registration fee: 390,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 8

9 réf : S1036 Risk management Présentation des concepts fondamentaux d une gestion intégrée des risques au sein d une institution financière. Description du rôle et de la mission d un gestionnaire des risques. Présentation de l intérêt et de l enjeu de la gestion des risques au sein d une institution financière Donner aux participants une vue d ensemble sur les outils quantitatifs et qualitatifs utilisés dans la gestion des risques pour que les participants puissent les mettre en pratique. Introduction à la gestion des risques : - les types et les sources de risque ; - le risque de marché ; - le risque de contrepartie ; - le risque de liquidité ; - le risque opératoire ; - le risque de réputation. Les leçons des désastres financiers. La mise en place d une infrastructure de gestion des risques : - le processus de gestion des risques ; - la mise en place d un département de gestion des risques ; - la fonction de gestion des risques. Les outils pour la mesure du risque de marché : - le concept de la «value at risk» ; - le «stress testing» ; - les analyses de scénarios. Le risque de contrepartie : - le risque attendu ; - le risque inattendu ; - le concept de la «Credit Value at Risk». Le risque opérationnel : - définition et les différents types de risques ; - mise en place d une gestion des risques opérationnels ; - la cartographie des risques. Le régulateur : - introduction à la règlementation Bâle 3. Public cible : S'adresse à toute personne travaillant dans le département financier d'une entreprise ou d'une banque. Durée : 2 jours Dates : 22 et 23 septembre 2014 Intervenant : Guy Mertens, gestionnaire des risques Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 9

10 ref: S1180 Sustainable and responsible investment SRI: what is it? Objectives Understanding what sustainable investing means and how it is possible to implement a sustainable investment strategy in a portfolio. Raising awareness on existing opportunities to invest under a sustainable way. Contents History of the SRI. Definitions of the SRI context (small-mid caps blue chips, microfinance, impact investing). SRI market data. SRI performance. SRI indexes. SRI institutional framework. Countries specific development. Presentation of concrete and detailed cases all along the seminar. Conclusion. Target audience: People with front-office position in the financial and banking sector; portfolio managers ; everybody with an economic or financial background being interested in this topic. Language: English Duration: 2 days Dates: Session 1: 29 th and 30 th September 2014 Session 2: 5 th and 6 th January 2015 Instructor: Xavier Heude, SRI expert and consultant in organization Registration fee: 390,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 10

11 réf : S1093 Introduction à la fiscalité luxembourgeoise des personnes morales Donner aux participants une vue d'ensemble du système fiscal luxembourgeois relatif aux personnes morales. Introduire les aspects internationaux de l'imposition à Luxembourg d'une personne morale et esquisser les régimes de la liquidation, de la fusion et de la scission. Le champ d'application de l'impôt sur le revenu des collectivités. Les dépenses d'exploitation. Le privilège des sociétés-mères et filiales (Schachtelprivileg). L'imputation des impôts étrangers. Le report des pertes. Le calcul de l'impôt. La bonification d'impôt pour investissement. L'impôt commercial et communal sur le bénéfice. L'impôt sur le capital. L'approche synthétique : liquidation, fusion, scission. Public cible : Collaborateurs de fiduciaires, dirigeants de PME et cadres comptables et financiers, chargés de relations «entreprises» de PSF. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 2 et 9 octobre 2014 Session 2 : 3 et 10 février 2015 Intervenant : Frédéric Rob, consultant Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 11

12 réf : S1092 Domiciliation : réglementation, organisation comptable et administrative des sociétés Maîtriser la législation luxembourgeoise relative à la domiciliation, son évolution et les risques y liés ; comprendre les nouvelles contraintes liées à la réglementation européenne et la nécessité croissante de substance et de réalité économique; mise à jour pour les professionnels du métier et les personnes ayant participé aux séminaires précédents relatifs à la fiscalité internationale et à la structuration. Le cadre légal luxembourgeois : - qu est-ce qu un siège? - loi relative à la domiciliation des sociétés, modifications effectuées et prévisibles ; - diligence du domiciliataire et exemple de convention-modèle de domiciliation: l ordre des expertscomptables ; - diligence du domiciliataire: la CSSF. Les risques liés à la responsabilité des organes de gestion et de contrôle : - la responsabilité civile ; - la responsabilité pénale ; - impôts et charges sociales ; - le droit d établissement ; - responsabilité en cas de faillite ; - limites de la responsabilité ; - réflexions sur le cumul des sanctions. La notion d établissement stable : - établissement stable dans le contexte conventionnel ; - impact local. La substance contre la forme : - législations anti-abus ; - libre circulation et arrêt Cadbury-Schweppes ; - projet de modification de la directive «mère-fille» ; - pénalisation et hypocrisie croissantes. Public cible : S adresse à toute personne concernée par la domiciliation et aux compliance officers. Durée : 0,5 jours Dates : Session 1 : 6 octobre 2014 (matin) Session 2 : 11 mars 2015 (après-midi) Intervenant : Marc Boland, expert comptable Droit d'inscription : 105,00 12

13 réf : S1070 Les obligations professionnelles contre le blanchiment d'argent Informer, sensibiliser et former les participants à la problématique du blanchiment d'argent. Éléments de terminologie et définitions : - le blanchiment est une activité criminelle ; - les infractions primaires ; - les 3 fonctions de blanchiment : injection, empilage et intégration ; - le Groupe d'action Financière sur le blanchiment de capitaux (GAFI). La législation luxembourgeoise : - les principales lois et circulaires ; - le champ d'application et les responsabilités ; - les sanctions pénales ; - les cas pratiques. Les obligations professionnelles du secteur financier : - l'obligation de connaître le client ; - l'obligation de coopérer avec les autorités ; - l'obligation au secret professionnel ; - la lutte contre le terrorisme : la loi du 12 août 2003 ; - les autres obligations. Les autres professions soumises à des obligations similaires. Les indices de blanchiment : - les indices généraux ; - les opérations de caisse et sur compte en banque ; - les opérations de crédit ; - les opérations sur futures et sur options ; - les opérations d'investissement et financières ; - les opérations d'assurance ; - les opérations effectuées avec complicité interne. Les risques pour les banquiers et les PSF. Exemples concrets du Luxembourg et exercices. Public cible : Tout public. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 6 et 7 octobre 2014 Session 2 : 2 et 3 mars 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 13

14 réf : S1072 Les instruments financiers - les bases Acquérir les bases des produits financiers traditionnels : les actions, les obligations et les instruments monétaires. Les obligations, rappels fondamentaux : - les différentes possibilités de financement ; - les définitions, les taux et les courbes de taux ; - la valeur actuelle nette et la valeur future ; - l'appréciation du risque de signature et du risque de spread pour une obligation; - l'introduction au rating. Les différents types d'obligation : - les obligations à taux fixe et à taux variable ; - les autres types d'obligations EMTN, BMTN et les obligations convertibles. Les actions : l'univers de la Bourse : - les marchés et les produits ; - la définition d'une action et les droits des actionnaires. Les 3 règles d'or pour investir en Bourse. Juger le marché : - la conjoncture économique et le cycle économique ; - la prime de risque ; - les éléments techniques : la méthode de Dow, la moyenne mobile... ; - les éléments psychologiques. Le B.A.-BA de l'analyse financière : - la croissance et les structures industrielles et financières ; - les résultats et les prévisions. Les critères d'investissement : - les multiples de capitalisation : PER, cash flow et chiffre d'affaires ; - le rendement, l'actif net, les perspectives et la qualité. Les instruments du marché monétaire : - les Euro commercial paper, les certificats de dépôt négociables et lesbillets de trésorerie. Les bons de trésor. Public cible : Tout public. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 8 et 9 octobre 2014 Session 2 : 23 et 24 février 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 14

15 réf : S1054 Les conventions préventives de la double imposition Les participants découvrent lors de ce séminaire le fonctionnement du modèle OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) de convention et analysent quelques conventions. Les relations fiscales internationales : - le choc des souverainetés fiscales des États ; - la territorialité de l'impôt ; - les définitions et les objectifs des Conventions Fiscales Internationales (CFI) ; - l'élimination des doubles impositions et la protection des contribuables ; - les mesures contre l'évasion fiscale et la coopération entre les administrations fiscales ; - le conflit entre le droit conventionnel et le droit interne ; - les doubles impositions juridique et économique. L'application des conventions fiscales internationales : - la structure d'un CFI ; - la convention fiscale applicable ; - les critères de rattachement : la résidence et l'établissement stable ; - la correction des doubles impositions. Étude de la convention du modèle OCDE : - l'imposition des différents revenus mobiliers et des plus-values ; - la non-discrimination ; - exercice : le principe de partage de taxations ; - l'utilisation abusive des conventions ; - l'élaboration d'une CFI. Public cible : S'adresse à toute personne intéressée en la matière. Durée : 0,5 jours (matin) Dates : Session 1 : 8 octobre 2014 Session 2 : 11 mars 2015 Intervenant : Marc Boland, expert comptable Droit d'inscription : 105,00 15

16 réf : S1073 Les instruments financiers - approfondissement Approfondir ses connaissances sur les produits financiers traditionnels : les actions, les obligations et les instruments monétaires. Présenter les risques financiers ainsi que les différents nouveaux instruments financiers permettant de les réduire. Introduction à la notion de risque : - le succès d'un produit financier selon plusieurs économistes ; - la taxinomie des risques ; - le préambule sur la notion de type de marché. Les obligations, les calculs obligataires et le risque de taux : - le prix, la sensibilité, la duration et la convexité ; - les courbes des taux. Couverture du risque de taux, les futures sur taux : - la présentation du produit ; - le rôle de la chambre de compensation ; - les cas pratiques sur le Bund. Couverture du risque de taux, les swaps : - les concepts ; - l'application pratique ; - les cas des «credit default swap» (dérivé de crédit). Choisir son investissement obligataire : - comparer différentes obligations ; - cas pratiques selon différents scénarios économiques. Les actions, introduction aux indices : - un indice comme outil de comparaison ; - quelques outils mathématiques indispensables pour investir : volatilité, bêta... ; - les différentes contraintes d'un investisseur. Couverture du risque action, les options et les warrants : - définition et terminologie ; - les facteurs déterminant la prime ; - les stratégies optionnelles et la combinaison d'options répondant à différents profils d'investissement. Tableau récapitulatif de l'investisseur. Public cible : Tout public. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 13 et 14 octobre 2014 Session 2 : 17 et 18 juin 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 16

17 réf : S1109 Structuration de patrimoines et d'entreprises : risques techniques/d'incrimination Ce séminaire condensé en une journée donne un aperçu global des risques que courent d'une part les banquiers et conseillers en matière de structuration de patrimoines et d'entreprises, et d'autre part les clients confrontés aux législations anti-structuration des pays voisins. Bonne préparation prudentielle au séminaire «Introduction à la fiscalité internationale et à la structuration de patrimoines». Risques d'incrimination pénale liés aux activités bancaires, fiscales et financières transfrontalières : - les notions de complice et de co-auteur ; - la fraude et l'escroquerie fiscale (législation luxembourgeoise) ; - le blanchiment fiscal dans les pays voisins ; - les mécanismes d'entraide judiciaire et administrative et le mandat d'arrêt européen ; - l'étude de cas. Risques techniques liés aux législations anti-structuration : - les lois anti-paradis fiscaux ; - les lois anti-groupes (transfer pricing) ; - l'abus de droit, la simulation et l'inopposabilité de certains actes aux autorités fiscales ; - les mesures anti-délocalisation (d'actifs et de personnes) ; - les législations anti-anonymat ; - l'acte anormal de gestion ; - la compatibilité des mesures nationales anti-structuration avec les engagements internationaux des États. Public cible : Chargés de relation private et corporate banking de PSF, juristes, fiscalistes et ingénieurs financiers de PSF, fiduciaires et entreprises. Durée : 1 jour Dates : Session 1 : 14 octobre 2014 Session 2 : 24 février 2015 Intervenant : Marc Boland, expert comptable Droit d'inscription : 195,00 (déjeuner inclus) 17

18 réf : S1009 Les produits dérivés Ce séminaire vise à démystifier la complexité des produits dérivés et à fournir aux participants une connaissance approfondie sur divers instruments résolument modernes. Les motivations de création d un produit dérivé : - contrôle et gestion du risque. Les contrats à terme : - aspects administratifs et de gestion de la couverture (dépôt et appel de marge) ; - rôle de la chambre de compensation ; - cas pratique et approfondissement sur un future sur taux d intérêt. Les «forward rate agreements» : - principe de base ; - calculs élémentaires ; - application pratique. Les swaps : - concepts - présentation des différents swaps (CDS, de dividende, equity swap ) ; - applications pratiques (cas du swap de taux). Les options et les warrants : - définition et terminologie ; - facteurs déterminant la prime ; - stratégies optionnelles et combinaison d options répondant à différents profils d investissement. Les caps, floors et collars : - approfondissement sur le risque de taux ; - cas pratiques. Les options de seconde génération : - introduction aux sept familles d options de seconde génération ; - motivation pour leur utilisation et exemples concrets : options à barrière et asiatiques. Application aux produits structurés : - assemblage de produits classiques et dérivés ; - reverse convertible. Public cible : S'adresse aux trésoriers, aux responsables financiers, aux gérants de fortune, aux contrôleurs, aux opérateurs de marché et à toute personne travaillant dans un département financier. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 15 et 16 octobre 2014 Session 2 : 27 et 28 avril 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 18

19 réf : S1064 Introduction à la fiscalité internationale et à la structuration de patrimoines et d'entreprises Ce séminaire donne aux participants un aperçu des contraintes de la fiscalité européenne et des outils de structuration disponibles. Le contexte ingénierie patrimoniale : - les réponses intégrées à des besoins différenciés ; - l'approche personnalisée d'une clientèle diversifiée. Le contexte fiscal international : - l'harmonisation fiscale en Europe ; - la carte d'europe des distorsions fiscales. Les flux commerciaux : - les sociétés offshore : principes généraux ; - les éléments de différenciation. Les flux financiers : - les principes généraux ; - la fiducie ; - la titrisation ; - les structures sociétaires luxembourgeoises : bases de droit des sociétés ; - la holding est décédée, vive la SPF ; - la SPF ; - la Soparfi ; - les sociétés financières luxembourgeoises : comparaison holding -SPF- Soparfi ; - les exemples d'utilisation combinée de structures ; - les conventions contre la double imposition ; - la SICAR ; - les fonds d'investissement spécialisés (FIS). La gestion et les flux inter-générations : - les principes généraux : compte joint, mandats propter mortem et post mortem, formules sociétaires locales, la fondation (Liechtenstein, Panama), le trust, l'administratiekantoor, le changement de résidence, les assurances et la transmission d'entreprises. Autres produits et juridictions. Public cible : S'adresse aux gestionnaires de patrimoine, aux conseillers fiscaux, aux cadres financiers et aux comptables. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 16 et 23 octobre 2014 Session 2 : 3 et 10 mars 2015 Intervenant : Marc Boland, expert comptable Droit d inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 19

20 Début prochaine promotion : 3 octobre 2014 Plus d informations sur : 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F

21 réf : S1050 Hedge funds : les défis de la gestion alternative Les participants acquièrent les principes fondamentaux des hedge funds, ainsi que les différentes stratégies par des exemples pratiques. Ils apprennent à utiliser et à commercialiser ces produits dans un réseau bancaire ou d'assurance. Le positionnement de ce type de fonds, son évolution ainsi que le rôle des différents prestataires sont étudiés. L univers de la gestion alternative : - la tentative de définition et la distinction avec l investissement traditionnel ; - quelques signes distinctifs (le «1-20», les «hurdle rates», l approche volatiliste ) ; - les principaux outils (la vente à découvert, le levier, l active trading ). Le développement spectaculaire du marché des hedge funds : - la répartition des actifs sous gestion (l évolution de l industrie) ; - le cadre légal et la discipline de marché ; - les différents métiers de cette industrie (le rôle du prime broker). Les différentes stratégies : - la typologie des différentes stratégies (long/short, d arbitrage et de valeur ; - relative, «event driven», directionnelles et approches tactiques, arbitrage de convertible, «risk arb» ) ; - nombreux exemples tirés de l économie actuelle ; - les avantages et les inconvénients (étude des commissions de performance). La mesure de performance et des risques des stratégies alternatives : - les mesures de performance traditionnelles ; - les difficultés de la mise en place d indice de hedge funds ; - examen des différents risques spécifiques à ce type de fonds. Comparatif et enjeux actuels de la gestion alternative : - la comparaison titres et hedge funds ; - la comparaison OPC traditionnels et hedge funds ; - la comparaison private equity et hedge funds. Cas pratiques et tableaux d analyse. Public cible : S'adresse aux banquiers dépositaires, administrateurs de fonds, commerciaux, contrôleurs, opérateurs de marché ainsi qu'à toute personne souhaitant connaître les hedge funds. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 20 et 21 octobre 2014 Session 2 : 29 et 30 avril 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 21

22 réf : S1171 Explorer le monde économique et financier Le séminaire vous permettra d argumenter les points d actualité en économie de manière claire et professionnelle dans le cadre de vos activités ou celui de votre vie privée. Le séminaire vise à structurer la pensée économique en soulignant les liens et les interactions des différents agents économiques sur l ensemble des marchés financiers. La structure de la pensée économique est basée sur l approche de P. Samuelson, prix Nobel en Économie. Les consommateurs : - - Les principes de base du marketing ; - - Les profils clients ; - - La prise de décision des consommateurs. Les producteurs : - - La concurrence ; - - Les marques ; - - Le positionnement dans le marché. Le marché des biens et des services : - - Les cycles économiques ; - - Les indicateurs clefs ; - - La croissance et l endettement. Le marché de l emploi : - - La politique de plein emploi ; - - Le chômage technique et structurel. Le rôle et l intervention d une banque centrale : - - Le rôle de la monnaie ; - - Les taux d intérêt ; - - Les instruments de gestion monétaire. Le rôle et l intervention d un gouvernement : - - La politique sociale ; - - Les aides et subventions ; - - L Union Européenne. Public cible : Toute personne ayant comme objectif de découvrir le monde économique et financier. Durée : 1 jour Date : 27 octobre 2014 Intervenant : Roger Claessens, Prof. UBI et consultant Droit d'inscription : 195,00 (déjeuner inclus) 22

23 réf : S1069 Organismes de placement collectif : les bases Fournir les bases de l'industrie des OPC à Luxembourg et présenter les différents métiers de cette industrie, en insistant sur la fonction de comptable OPC. Présentation générale et définition : - 3 grands principes ; - les avantages et les inconvénients d'investir dans un OPC ; - l'évolution récente de l'industrie des OPC ; - les atouts de la place luxembourgeoise. Cadre légal des OPC : - de UCITS I à UCITS IV ; - OPC partie I et partie II ; - les restrictions d'investissement et la politique d'investissement. Les différents types d'opc à Luxembourg : - FCP, SICAV, SICAF, SICAR ; - un coup de projecteur sur les FIS ; - les fonds ouverts/semi-ouverts/fermés ; - les fonds de distribution/de capitalisation ; - les fonds à compartiment unique/multiple ; - la distinction et les risques liés selon la stratégie d'investissement. Les métiers de l'industrie des OPC : - la CSSF, les réviseurs, l'administration centrale de l'opc, l'agent domiciliataire, la Bourse, l'agent de transfert, le gérant de l'opc... ; - la fonction de banque dépositaire (étude d'ensemble). La valeur nette d'inventaire (VNI) : - le rôle du comptable OPC ; - le calcul théorique et pratique de la VNI ; - les sources d'erreur de la VNI ; - le contrôle de la VNI ; - les circulaires CSSF (seuil de matérialité). Public cible : S'adresse aux banquiers dépositaires, agents de transfert, gérants et à toute personne souhaitant renforcer sa culture financière en matière d'opc à Luxembourg. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 3 et 4 novembre 2014 Session 2 : 26 et 27 février 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 23

24 réf : S1153 Principes de base des comptes consolidés Donner aux participants une base théorique des concepts et des méthodes de la consolidation afin qu'ils puissent mieux comprendre leur activité en pratique. Les participants apprennent sur base d'exemples, non seulement les techniques clés de la consolidation, mais également les pièges à éviter. Législation luxembourgeoise : - les exigences relatives à la préparation des comptes consolidés ; - les exceptions ; - l'établissement des comptes consolidés en Lux-GAAP ou IFRS. Organisation de l'établissement des comptes consolidés : - le périmètre de consolidation ; - l'homogénéisation des comptes ; - la liasse de consolidation. Méthodes de consolidation : - l'intégration globale ; - l'élimination des titres et le calcul du goodwill ; - les éliminations intra-groupes ; - l'intégration proportionnelle ; - la mise en équivalence. Réconciliation des réserves consolidées. Problèmes spécifiques de la consolidation : - la conversion des devises étrangères ; - les impôts différés. Différences majeures entre Lux-GAAP et IFRS. Étude de cas. Public cible : S'adresse à toutes les personnes qui doivent préparer ou analyser des comptes consolidés et qui ont peu d'expérience dans cette matière. Durée : 2 jours Dates : Session1: 4 et 5 novembre 2014 Session 2: 25 et 26 mars 2015 Intervenant : Frank Thihatmar, réviseur d entreprises agréé, expert comptable Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 24

25 Séminaires 2014/2015 du LLLC Formulaire d inscription Je soussigné(e) désire m inscrire au(x) séminaire(s) suivant(s) : Référence(s) Intitulé du/des séminaire(s) Date(s) Nom et prénom : Date et lieu de naissance : Sexe : masculin féminin Nationalité : Résidence : Luxembourg Allemagne Belgique France Autre pays (dans l UE) : Autre pays (hors UE) : Employeur : Effectif de l entreprise : et plus Contrat de travail : à durée indéterminée à durée déterminée Fonction dans l entreprise : Confirmation et facture à envoyer à : privé employeur N et rue : Code postal et localité : Téléphone : Fax : Données statistiques (Les présentes données sont utilisées à des fins statistiques.) Niveau scolaire : Enseignement primaire Éducation différenciée CCM ou CITP Cycle inférieur de l ES/EST CATP ou 12 e EST ou 2 e ES Situation emploi : Occupe un emploi Inactif/Retraité Demandeur d emploi Personne en mesure active de l ADEM Étudiant Refugié/Demandeur d asile Date : Signature : BAC ou Brevet de maîtrise BTS Bachelor/Licence Master Doctorat Statut professionnel : Salarié Apprenti Indépendant/ Profession libérale Fonctionnaire Employé communal/ état CFL P&T Luxembourg Institutions internationales Inactif/Sans emploi Secteur d activité : Artisanat Banques Marketing/ Communication Assurances Commerce Industrie Autre secteur/ autres services En remplissant la présente fiche, j autorise le LLLC à traiter les présentes données nominatives par voie informatique. Le LLLC m informe que sur demande, je peux obtenir sans frais, à des intervalles raisonnables et sans délais excessifs, l accès aux données me concernant. Je déclare par la présente accepter expressément les conditions générales de participation qui se trouvent au verso et dont j atteste avoir pris connaissance. Conditions générales lues et acceptées L inscription n est valable qu après paiement des droits d inscription. Un abandon doit être signalé par écrit au secrétariat du LLLC. Délai d inscription : au plus tard un mois avant le début du séminaire. Paiement des droits d inscription au compte du : LLLC/CSL/SEMINAIRES à la BCEE Luxembourg, Code BIC/SWIFT : BCEELULL N IBAN : LU À renvoyer à : LLLC 13, rue de Bragance L-1255 Luxembourg F. (+352) Note : Certaines données demandées ci-devant sont requises par le FSE. 25

26 Conditions générales de participation Article 1 Tout intéressé désireux de participer à un ou plusieurs séminaires doit s inscrire moyennant le formulaire d inscription à envoyer par courrier, fax ou par au plus tard un (1) mois avant le début du séminaire. Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC) 13, rue de Bragance - L-1255 Luxembourg T (+352) F (+352) Inscription en ligne : L inscription n est définitive qu au moment du reçu du paiement du droit d inscription au compte : LLLC/CSL/SEMINAIRES à la BCEE Luxembourg Code BIC/SWIFT : BCEELULL N IBAN : LU Article 2 Pour l organisation d un séminaire, l inscription d un minimum de personnes est requise, faute de quoi le LLLC se réserve le droit d annuler la tenue du séminaire. Dans ce cas le LLLC procède au remboursement du droit d inscription. Pour être pris en compte, le remplacement doit faire nécessairement l objet d une confirmation par courrier ou par fax au plus tard avant le début du séminaire. Cette confirmation est à adresser au LLLC. Article 3 Après réception des droits d inscription le commanditaire reçoit une confirmation de participation écrite de la part du Luxembourg Lifelong Learning Center. Article 4 Tout candidat ayant assisté à un séminaire reçoit un certificat de participation reprenant le titre, les objectifs, le contenu et la durée du séminaire. Article 5 En signant la fiche d inscription le commanditaire déclare accepter les présentes conditions de participation et autorise le LLLC à traiter les données nominatives par voie informatique. En cas d annulation par le participant aucun remboursement du droit d inscription payé n est effectué. Il est néanmoins possible de remplacer la personne inscrite par un autre participant. 26

27 LLLC Seminars 2014/2015 Registration form I undersigned wish to register for the following seminar: Reference(s) Title of the seminar(s) Date(s) Surname and first name: Date and place of birth: Sex: male female Nationality: Residence: Luxembourg Germany Belgium France Other EU member states: Non-EU countries: Employer: Company size: and more Employement contract: fixed-term permanent Position held: Confirmation and bill should be sent to : myself employer N and street: Postal code and town: Phone: Fax : The following data is collected for statistical purposes Education: Primary school School for children with special needs CCM or CITP Lower cycle of secondary education CATP or 12 e or 2 e Professional activity: employed retired/no professional activity unemployed measure of the ADEM student refugee/asylum seeker Date : Signature : A-Levels or Master craftsman s diploma BTS Bachelor Master PhD Employment status: Economic activity: Salaried employee Skilled labour Apprentice Banking Self-employed Marketing & Liberal profession Communication Civil servant Insurance State or communal Trade employee Industry CFL Other sector/ P&T Luxembourg Service industry International Institutions No professional activity/unemployed By filling in this form, I authorise the LLLC to electronically process the above data. The LLLC informs me that, on my demand, I can have access to the data concerning myself without incurring any fees, at regular intervals and without excessive delays. I hereby declare that I have read and that I agree to the general conditions of participation on the back of this registration form. I have read and I agree to the general conditions Your registration is only valid after payment of the registration fees. Written notice must be given to the CSL in case of cancellation. Last day for registration: 1 month before the beginning of the course. Registration fees are to be paid to the account of the : LLLC/CSL/SEMINAIRES at the BCEE Luxembourg, BIC/SWIFT Code: BCEELULL IBAN N : LU To be sent to: LLLC 13, rue de Bragance L-1255 Luxembourg F. (+352) Notice : some of the above information is requested by the European Social Fund. 27

28 General terms and conditions of participation Article 1 To enrol in a seminar, the candidate may register online or fill in a registration form and send it by post, fax, or by courier to the Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC) at least 1 month before the beginning of the course: Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC) 13, rue de Bragance - L-1255 Luxembourg T (+352) F (+352) Online Registration: Registration is only final after reception of the registration fees in the account: BIC/SWIFT Code: BCEELULL LLLC/CSL/SEMINAIRES at the BCEE Luxembourg N IBAN : LU Article 2 A minimum enrolment has to be achieved for a seminar to take place. If the minimum enrolment is not achieved, the Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC) reserves the right to cancel the training. In this case it reimburses the registration fee. If the candidate cancels his/her registration, there will be no reimbursement. It is however possible to register another candidate in instead of the person initially registered. This change has to be confirmed by writing to the LLLC before the beginning of the seminar. Article 3 After reception of the registration fees, a written registration confirmation will be sent to the person/company who has carried out the registration. Article 4 The participant will receive a participation certificate featuring the title, the objectives, the contents and duration of the seminar. Article 5 By signing the registration form, the person carrying out the registration accepts the general terms and conditions of participation and authorizes the LLLC to electronically process the above data. 28

29 réf : S1085 Organismes de placement collectif : approfondissement Aider les professionnels travaillant dans le domaine financier à sélectionner le support optimum pour leurs investissements dans les OPC. Les participants acquièrent également les bases et les outils permettant d'apprécier et de contrôler la performance des fonds d'investissement suivant des approches qualitatives et quantitatives. Les chiffres du marché des OPC : - l'évolution du marché des OPC ; - les avantages et les inconvénients de l'investisseur ; - le positionnement de la place luxembourgeoise. Les attentes de l'investisseur : - le résultat : analyse du couple rendement/risque ; - le temps (horizon d'investissement) ; - la souplesse (flexibilité, liquidité) ; - les contraintes réglementaires et fiscales. Les règles de gestion d'un OPC : - les différents types de gestion (value, growth...) ; - l'attribution de performance (stratégique, tactique...) ; - les contraintes de gestion (réglementaires, duration, marketing...); Les différents types de fonds traditionnels : - les fonds profi lés et les fonds de fonds ; - les fonds monétaires, obligataires et de type actions. Les nouveaux OPC : - les fonds alternatifs, les fonds éthiques et les fonds structurés. Une approche scientifique : - les grilles d'analyse quantitative et qualitative ; - l'indice de référence comme outil de comparaison ; - la vraie mesure de performance. La mise en place d'un outil de contrôle et de suivi : - le nouveau métier «d'analyste de fonds» ; - les outils adaptés. Récapitulatif - questions essentielles : - les 60 questions essentielles à se poser ; - les exercices de groupe permettant de sélectionner un fonds. Public cible : Toute personne intervenant dans les domaines de la distribution, de la gestion, du contrôle ou du traitement administratif des fonds d'investissement. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 5 et 6 novembre 2014 Session 2 : 24 et 25 juin 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 29

30 réf : S1158 Analyse financière, une vision synthétique à partir de cas pratiques L'analyse financière est à la base pour se forger une idée concrète sur la situation financière d'une entreprise. L'objectif primaire de ce séminaire est de permettre aux participants de : - fournir, à partir d'informations chiffrées sur des entreprises de divers secteurs, une vision synthétique sur la réalité financière d'une entreprise ; - l'aider en tant que dirigeant, investisseur, prêteur ou personne salariée/indépendante à comprendre les prises de décision respectives ; - faire la différence entre des aspects comme la profitabilité, la solvabilité et la liquidité. Comprendre l'environnement de l'analyse financière : - les objectifs ; - la source d'informations ; - les différents points de vue. Revue des concepts fondamentaux de l'analyse financière : - les grandes masses du bilan ; - les fonds de roulement ; - le besoin en fonds de roulement ; - la trésorerie ; - le cash flow ; - la capacité d'autofinancement ; - les quelques ratios importants. Méthodologie d'une analyse financière : - comment lire les états financiers d'une entreprise? - outil d'analyse financière ; - structurer l'interprétation des données. Cas pratiques et travail en groupe : - sur base de cas pratiques, les participants vont travailler dans des groupes afin de faire leur propre analyse sur base d'informations chiffrées d' entreprises issues du secteur commercial, artisanal, industriel ou des services ; - présentation des groupes de leurs cas étudiés ; - discussion entre les groupes et le formateur. Conclusions. Public cible : Toute personne qui désire faire une analyse financière propre d'une entreprise et sur base de cas concrets. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 6 et 13 novembre 2014 Session 2 : 29 avril et 6 mai 2015 Intervenant : Yves Kemp, licencié en sciences commerciales et financières Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 30

31 NEW ref: S1186 Setting up proper market risk and performance measurements for hedge funds Objectives The objective of this seminar is to explain what are the challenges faced by asset managers since 2008 and how risk management and performance measurement can be improved to help portfolio managers to face with uncertainty. The seminar will introduce to the key concepts but also extend the presentation to best practices into hedge funds risk management and performance measurement. Contents Introduction : - the lessons of the 2008 financial crisis on risk management and performance measurement ; - the limits of mathematical models ; - the problematic of finding diversification in a world of high correlation ; - the volatility paradigm ; - the concept of risk-on- risk-off (RORO) ; - unconventional monetary policies and impact on assets pricing. Key concepts to master ; - understand the concept of market efficiency, volatility, standard deviation and variance ; - what is value at risk and how is it computed? business case in Excel for easy understanding of how to compute VAR ; - parametric, historical and Monte-Carlo VaR ; - the concept of efficient frontier ; - correlation, pairwise correlation, correlation matrix: what does it mean? - risk/reward concept. Risk and performance methods : - understand the main performance risk adjusted metrics such as beta, tracking error, tracking error volatility, sharpe ratio, treynor ration ; - how to read the performance risk adjusted metrics and how to question the portfolio managers ; - what is alpha? beta-adjusted/net market exposure ; - what are the various type of risk models? PCA, fundamentals, macro models ; - understand liquidity risk and how we measure liquidity risk ; - performance attribution: what is a Brinson analysis? - P&L attribution and alpha attribution ; - measure market timing skills of a portfolio manager ; - success ratios ; - other types of performance attribution. Target audience: Individuals working in risk management who want to expand their knowledge on hedge funds risk and performance practices, or senior managers involved in Hedge Funds administration, oversight or management, consultants in the asset management industry. Language: English Duration: 1 day Date: Session 1: 7 th November 2014 Session 2: 12 th June 2015 Instructor: Dr Christian Szylar, consultant and book author Registration fee: 195,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 31

32 réf : S1010 Gestion des risques Ce séminaire permet de découvrir et d'analyser différents risques financiers et non-financiers. Il offre une «boîte à outils» permettant de gérer ces risques. Il vise également à présenter les aspects organisationnels et les moyens à mettre en place pour créer un département «risk management». Préambule sur les différents types de marché : - les marchés cotés/non-cotés ; - les marchés organisés/assimilés/de gré à gré ; - le rôle de la chambre de compensation pour les marchés organisés. La taxinomie des risques : - l'introduction à la notion de risque ; - un rappel sur les risques de contrepartie (de Bâle I à Bâle III) et ses applications ; - la tentative de définition du risque opérationnel et du risque de marché ; - le risque systémique. La gestion quantitative des risques : - l'approche volatiliste ; - le concept de la «value at risk» ; - les différentes méthodes de calcul de la VAR ; - les analyses de scénarios ; - le creditmetrics et la VAR. Les instruments de couverture des risques : - les produits dérivés (options, futures, swaps) ; - les facteurs de sensibilité ; - l'appréciation et les outils de contrôle. L'analyse de la mise en place d'une infrastructure de gestion des risques : - la définition et les difficultés du contrôle des risques ; - les objectifs de la banque (les procédures de contrôle émanant de la direction) ; - la fonction «risk manager» : étude d'ensemble (évolution, salaire, description de poste) ; - les systèmes d'information : l'analyse des aspects organisationnels ; - les outils de contrôle à mettre en place : le reporting et la quantification. Mise en situation : exercices de groupe et jeux de rôle avec l'étude de cas concrets. Public cible : S'adresse aux auditeurs, contrôleurs des risques ainsi que toute personne en charge de la mise en place de procédures et de suivi des risques. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 10 et 11 novembre 2014 Session 2 : 4 et 5 mai 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 32

33 réf : S1043 Les produits structurés Acquérir les principes fondamentaux des produits structurés, ainsi que leur valorisation et apprendre à utiliser et à commercialiser ces produits dans un réseau bancaire ou d'assurance. Le marché européen des produits structurés : - le volume et l'évolution ; - les objectifs ; - les métiers de cette industrie. Les différents types de produits structurés : - la définition et la motivation d'utilisation ; - la typologie des différentes structures ; - les avantages et les inconvénients. L'analyse du montage ; - l'examen d'un contrat type ; - la forme technique et la description des flux ; - la couverture de taux en cas de départ décalé. Les aspects réglementaires et comptables. Le suivi des positions : - les procédures en cas de remboursement anticipé ; - la simulation de la valeur du produit structuré au cours de sa vie. Les risques spécifiques d'un produit structuré : - de type obligataire ; - de type action. Les pistes d'audit : - l'analyse des aspects organisationnels ; - le respect des engagements contractuels ; - les outils de contrôle à mettre en place. La synthèse avec le lancement d'un fonds à capital garanti. Public cible : S'adresse aux risk managers, contrôleurs, chargés de clientèle, opérateurs de marché, gestionnaires de patrimoine ainsi qu'à toute personne souhaitant connaître les produits structurés. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 12 et 13 novembre 2014 Session 2 : 6 et 7 mai 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 33

34 ref: S1159 Introduction to derivatives Objectives Despite current discussions about the risks associated with derivatives, they are financial instruments that can be used effectively for hedging, arbitrage and speculation. This course provides participants with an introduction to derivatives and their markets, both on exchanges and over the counter. Contents Overview of derivatives: - history and development; - market for derivatives. How derivative markets operate: - exchange-listed derivatives; - over-the-counter derivatives. Options: - attributes of options; - pricing of options; - hedging with options; - market practice for options. Futures and forwards: - attributes of futures; - futures vs. forwards; - futures and margin accounts; - market practice for futures. Swaps: - attributes of swaps; - types of swaps; - interest rate and currency swaps; - equity swaps; - credit default swaps. Risks of derivatives: - market risk; - counterparty risk; - operational risks. Target audience: People working in financial services, who are interested in derivatives. Language: English Duration: 1 day Dates: 12 th November 2014 Instructor: Paul Kleinbart, consultant Registration fee: 195,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 34

35 réf : S1087 Comprendre la Bourse et l'économie actuelle Acquérir les bases des principaux indicateurs économiques utilisés pour les marchés de taux, de change et d'actions. Comprendre l'actualité financière à l'aide de nombreuses études de cas concrets issus de la presse européenne. L'information financière : dans quel but? - les missions d'information (communication, valorisation, évaluation...) ; - les 3 types d'analyse (fondamentale, quantitative et chartiste) ; - les différents métiers de l'information économique et financière. Comment exploiter les sources d'information générale : - les journaux, les télévisions ; - les sites web (de société, d'information boursière...) ; - les salons sectoriels, les cercles métiers... Les principaux indicateurs économiques : - les indicateurs d'activité (PIB, chômage, production industrielle) ; - les indicateurs de prix (CPI, PPI, NAPM, inflation...) ; - les statistiques monétaires et salariales. La conjoncture économique et les marchés financiers : - les influences réciproques entre la conjoncture et les marchés ; - les thèmes d'actualité : pétrole, réformes fiscales, événements politiques... ; - l'intervention de l'état : politique économique, sociale et budgétaire. Les informations portant sur les sociétés (micro-économie) : - comment apprécier une action? - quels sont les facteurs déterminants? - les outils d'analyse utilisés dans la presse économique. Les informations portant sur les taux d'intérêt : - l'influence des indicateurs économiques sur le rendement d'une obligation ; - les différents facteurs influençant un taux (rating, le temps...) ; - l'examen des taux d'intérêt dans la presse. Trucs et astuces : - la création de sa propre «feuille des marchés» (base de données) ; - savoir analyser la pertinence d'une information. Nombreux cas pratiques issus de l'actualité économique et financière. Public cible : Tout public. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 17 et 18 novembre 2014 Session 2 : 15 et 16 juin 2015 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 35

36 NEW ref: S1185 Selling financial services Objectives SEMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER Discover and master a well-known selling technique as well as the main characteristics of the financial products offered in Luxembourg. The workshop aims at allowing you to sell faster and better thanks to a systematic approach and a proven product description. Case studies can be defined by the participants if they so wish. In any event they are geared towards the reality of the financial centre and the economic environment. Contents Marketing : - what is a brand? - the marketing approach ; - the basic principles of marketing ; - customer profiling ; - competition. Financial products in the economic environment : - a mental framework for economics ; - the interest rates ; - the intervention of the central bank ; - the research of a balance between various policies. The selling technique : - selling in four phases ; - harmony within a transaction framework ; - the delicate situations ; - the follow-up ; - selling through various communication channels. Exercise typology : - the sale of asset products ; - the sale of liabilities products ; - the sale of off-balance sheet products ; - the basic principles of asset allocation. Target audience: Every member of staff in contact with customers. Language: English Duration: 2 days Dates: Session 1: 18 th and 19 th November 2014 Session 2: 26 th and 27 th February 2015 Instructor: Roger Claessens, Prof. UBI, consultant Registration fee: 390,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 36

37 réf : S1101 Régimes matrimoniaux, donations et successions Faire comprendre aux participants les règles de droit civil et fiscal applicables au Luxembourg, en Belgique et en France, de même que la problématique des successions transnationales. Notions de base : - le droit international privé ; - les droits de propriété. Les régimes matrimoniaux : - la communauté légale ; - la communauté universelle ; - la séparation des biens ; - la participation aux acquêts ; - les effets d'un changement de régime. Les successions et les donations, aspects civils : - la dévolution légale, le partage et le rapport ; - les successions testamentaires ; - les donations, règles et spécificités nationales. Les successions et les donations, aspects fiscaux : - règles, taux et particularités au Luxembourg ; - règles, taux et particularités en Belgique régionalisée ; - règles, taux et particularités en France ; - fictions en faveur des autorités fiscales. Les successions et donations transnationales : - les principes communs ; - les conventions préventives de la double imposition ; - le pays imposant (aussi), le donataire et l'héritier. Public cible : Chargés de relation private et personal banking de PSF, fiscalistes et ingénieurs financiers de PSF et fiduciaires ; et pour tout ceux qui pensent mourir un jour. Durée : 2 jours Dates : Session 1 : 18 et 25 novembre 2014 Session 2 : 24 et 15 mars 2015 Intervenant : Karl Louarn, consultant Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 37

38 réf : S1173 La banque pour non-banquiers Acquérir une culture générale permettant de comprendre le fonctionnement des marchés financiers, de la banque en générale, de ses différents départements et de ses métiers. Organisation des marchés financiers : - l activité bancaire ; - les acteurs de la place financière luxembourgeoise ; - organigramme type des différents départements de la banque. Les principes fondamentaux des Organismes de Placement Collectif (OPC) : - une industrie essentielle à Luxembourg ; - définition générale et concept ; - les avantages et les inconvénients d investir dans un OPC ; - les différents types de fonds à Luxembourg. Les produits financiers : - les titres traditionnels : actions, obligations ; - les produits dérivés : options, futures, swaps ; - les produits plus complexes : produits structurés, hedge funds... Les métiers des différents départements : - dans la banque traditionnelle : CRM, front/middle/back office ; - dans la gestion privée et institutionnelle ; - dans l industrie des fonds d investissement : administration de fonds, banque dépositaire Étude de nombreux cas pratiques : - présentation de nombreux métiers ; - ouverture de compte jusqu à sa fermeture ; - souscription d une part d un OPC ; - comment passer un ordre de Bourse? Bonus : Un lexique des termes utilisés dans le séminaire sera fourni avec leur traduction en anglais. Public cible : S adresse aux informaticiens, consultants et tout public n ayant pas eu de formation dans les domaines bancaires et financiers. Durée : 2 jours Dates : 19 et 20 novembre 2014 Intervenant : Jacques Boissonnade, consultant financier et formateur Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 38

39 réf : S1178 Marchés des changes : une classe d actif à explorer Au terme de la session les participants seront capables de maîtriser les concepts de base du marché des changes, d identifier les éléments essentiels pour le calcul des produits dérivés sur devises et de proposer des stratégies adaptées en fonction des objectifs d investissement. Introduction historique et macroéconomie : - rôle sociologique ; - histoire des monnaies et des systèmes monétaires ; - facteurs qui influencent le cours d'une devise ; - parité de Pouvoir d'achat (PPA). Spécificités du marché des changes : - données principales, vocabulaire, système de cotation, type d'ordres... ; - calcul de cours croisés ; - exemple de recherches sur les devises (analyses techniques, preview, cours cibles ). Produits dérivés sur devises : Forward et Swap : - description et marché des NDF (Non Deliverable Forward) ; - change à terme : explication et calcul ; - swap de change : exemple pratique. Produits dérivés sur devises : Options sur devises : - introduction sur les principes de base des options ; - détermination du prix d'une option vanille ; - spécificité de la volatilité sur le marché des changes ; - cas appliqués aux devises avec le FX target. Stratégies sur devises via des produits structurés : - optimisation du couple risque / rendement ; - outperformer : prise de position directionnelle sans protection du capital ; - protected note : prise de position directionnelle avec garantie du capital ; - airbag : prise de position directionnelle avec protection du capital ; - deposit note : produit de rendement. Public cible : Toutes les personnes intéressées par cette classe d actif. Durée : 1 jour Date : Session 1: 24 novembre 2014 Session 2: 29 avril 2015 Intervenant : Damien Bessières, consultant et formateur Droit d'inscription : 195,00 (déjeuner inclus) 39

40 ref: S1162 Introduction to the preparation of consolidated accounts Objectives The seminar aims to introduce to the participants the theory and practice of the preparation of consolidated accounts under Lux-GAAP and IFRS. The participants learn with the help of practical examples not only the consolidation methods but as well the related problems. Contents Legal and regulatory requirements in Luxembourg: - conditions for the preparation of consolidated accounts; - exemptions from preparing consolidated accounts; - accounting policies: Lux-GAAP or IFRS? Organization of the establishment of consolidated accounts: - scope of consolidation; - use of uniform accounting policies; - consolidation reporting package. Consolidation methods: - full consolidation: recognizing and measuring goodwill, elimination of intragroup balances; - proportionate consolidation; - equity method. Reconciliation of the consolidated equity from one year to another. Specific consolidation topics: - currency accounting: functional currency and presentation currency; - deferred taxes. Main differences Lux-GAAP versus IFRS. Case study. Target audience: Professionals of all levels who have to prepare or to analyze consolidated accounts and who have little or no experience in this respect. Language: English Duration: 2 days Dates: Session 1: 26th and 27th November 2014 Session 2: 16th and 17th March 2015 Instructor: Frank Thihatmar, chartered accountant and company auditor Registration fee: 390,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 40

41 ref: S1181 Impact investing: a funding tool of the local and rural economy Objectives In a perspective of sustainable development and reduction of economic divides between regions and continents, this training aims at developing skills in the funding of small enterprises, more specifically in developing or emerging countries (but only), as a mean to create wealth and autonomy. Contents Introduction: - general concept of development and challenges; - current economic situation per region; - why focussing on the local economy? stakes Sources of funding of the local and rural economy: - traditional channels; - microfinance; - conventional approaches (bank and venture capital). Principles of sustainable management of the firm: - concept of stakeholders vs. corporate vision; - organisation management of the firm; - environment and market; - social/environnemental impact and monitoring; - reporting. Fund raising (investors): - the alternative investment market; - investors profile; - draw up an investment request (example upon concrete cases). Note: Upon prior approval of the instructor, participants are allowed to showcase examples of projects. Target audience: Everyone being interested in taking part to a sustainable development. No specific educational background is required, except a good knowledge of the political, social and economic world environment. Language: English Duration: 2 days Dates: Session 1: 1 st and 2 nd December 2014 Session 2: 8 th and 9 th June 2015 Instructor: Xavier Heude, sustainable & responsible investment expert and consultant in organization Registration fee: 390,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 41

42 NEW SEMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER réf : S1189 Les bases du trading pour trader pour soi Ce séminaire dispense les bases du trading à ceux qui souhaitent ouvrir un compte titre et s essayer à la pratique d opérations boursières. Pendant ce séminaire, les participants apprendront quels sont les principes et connaissances de bases nécessaires pour limiter les risques et profiter pleinement des opportunités offertes sur les marchés financiers. Introduction aux marchés financiers : - les actions ; - les obligations ; - le marché monétaire ; - les monnaies ; - les matières premières ; - les instruments financiers dérivés : futures, options, forward, swap ; - les différents types de trade. Les concepts de bases liés aux titres cotés : - méthodes pour évaluer une société, sur-évaluée ou sous-évaluée? - le secteur d activité ; - le beta d un titre : à qui cela sert-il? Comment le calculer simplement? - la volatilité d un titre et quelles leçons puis-je en déduire? - valeurs défensive et les cycliques ; - les influences macroéconomiques. Construire un portefeuille de titres : - la frontière efficiente ; - les corrélations ; - la variance-covariance ; - la volatilité historique ; - protéger son portefeuille et techniques de base du heding, beta hedging ; - le concept de diversification ; - trader les futures (sur titre et indices), FX forward, swaps et les options. Public cible : Tout public. Durée : 1 jour Dates : Session 1: 5 décembre 2014 Session 2: 6 mars 2015 Intervenant : Dr Christian Szylar, consultant et auteur de livre Droit d inscription : 195,00 (déjeuner inclus) 42

43 réf : S1182 L'impact investing : un outil de financement de l'économie locale et rurale Dans une optique de développement durable et de réduction des déséquilibres économiques mondiaux, ce séminaire est destiné à développer des compétences dans le financement des petites entreprises, dans les pays en développement ou émergents, comme dans les pays développés. Cela répond au besoin de création d'emploi et de richesse locale durable, en vue d'une meilleure autonomie. Introduction : - concepts généraux de développement/défis ; - situation économique par région ; - pourquoi l'économie locale? Enjeux. Sources de financement de l'économie locale : - formes traditionnelles de financement ; - financement bancaire ; - les nouvelles approches. Principes de gestion responsable de l'entreprise : - notion de stakeholders vs. vision de l'entreprise ; - organisation de l'entreprise et management ; - environnement et marché ; - impact social/environnemental et monitoring ; - reporting. Recherche de fonds (investisseurs) : - le marché de l'investissement alternatif ; - profil des investisseurs ; - monter un dossier d'investissement (exemple à partir de cas concrets). Note : Avec l autorisation préalable de l intervenant, les participants peuvent présenter des exemples de projets. Public cible : Toute personne intéressée par les problématiques de développement durable, travaillant dans le milieu bancaire et financier, ou développant un projet professionnel. Durée : 2 jours Dates : Session 1: 8 et 9 décembre 2014 Session 2: 15 et 16 juin 2015 Intervenant : Xavier Heude, expert en investissement socialement responsable et consultant en organisation Droit d'inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 43

44 ref: S1142 Hedge funds Objectives In the wake of the financial crisis, hedge funds have become very controversial. This course provides participants with a comprehensive view of hedge funds, hedge fund administration and the hedge fund market. Participants should have at least a basic understanding of investment funds. Contents Origins of hedge funds: - history and development of the hedge fund market; - why are hedge funds controversial? - the current market for hedge funds. Characteristics of hedge funds: - hedge funds vs. traditional 'long only' funds; - unique characteristics of hedge funds; - players in hedge fund markets. How hedge funds operate: - short selling and leveraging in hedge funds; - use of derivatives in hedge funds; - hedge fund investment strategies; - performance fees, equalisation, side pockets; - funds of hedge funds. Controversy and risk in hedge funds: - risk management in hedge funds; - case studies: LTCM, Amaranth, Bear Stearns and others. Future trends: - trends that will shape the future of the hedge fund industry. Target audience: People working in the investment fund industry, who would like to understand hedge funds. Language: English Duration: 1 day Date: Session 1: 17 th December 2014 Session 2: 1 st April 2015 Instructor: Paul Kleinbart, consultant Registration fee: 195,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 44

45 NEW SEMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER réf : S1188 Les fondamentaux de la macroéconomie Depuis2008 nous vivons dans une des crises les plus importantes que le monde ait connue depuis celle de Pourtant les principes qui mènent à ces crises sont souvent les mêmes. Cependant de part son ampleur exceptionnelle des mesures non-conventionnelles ont été mises en œuvre par les banques centrales notamment. Les impacts sur le prix des actifs ont été significatifs. Ce séminaire revient donc sur les grands principes qui régissent nos économies et permet aux participants à mieux comprendre le monde qui l entour. Les participants apprendront avec des exemples concrets quels sont ces principes fondamentaux de la macroéconomie qui font que cette dernière est une matière en évolution constante. Introduction générale à la macroéconomie. Business case «baby sitter» comme outil d introduction pour comprendre les mécanismes de l offre et de la demande et les solutions à apporter aux déséquilibres. Le cycle nature des crises, croissance et crises économiques, récessions et expansions économiques. La croissance à long terme. Les fonctions économiques : - la production, la répartition, la consommation et l investissement. Les agents économiques : - les entreprises, les ménages, les institutions financières, l État ainsi que le reste du monde. Les grands systèmes économiques : - le système capitaliste, le système socialiste et l économie mixte. Les principaux courants de la pensée économique : - le courant libéral : les économistes classiques et néoclassiques ; - le courant Marxiste ; - le courant Keynésien. Le rôle des banques centrales et la création de monnaie : - les fonctions de la monnaie ; - la création de monnaie ; - les agrégats monétaires ; - l euro système et la banque centrale européenne. La richesse des nations : - la mesure du produit national intérieur brut ; - comment et pourquoi les pays commercent et pourquoi est-ce source de conflits ; - pourquoi certains pays sont riches et d autres sont pauvres ; - la théorie de Jeffrey Sachs ; - mesurer la richesse des nations ; - spécialisation et avantage comparatif et les concepts économique de base : théorie et étude de cas. Public cible : Toute personne intéressée par la matière et toute personne ayant fait le cas échéant des études supérieures mais pas dans le domaine «Économie». Durée : 2 jours Dates : 22 et 23 janvier 2015 Intervenant : Dr Christian Szylar, consultant et auteur de livre Droit d inscription : 390,00 (déjeuner inclus) 45

46 ref: S1145 Introduction to risk management Objectives With the financial crisis, the increasing complexity of financial services and the large number of recent financial scandals, risk management has become more important than ever before. This course introduces participants to risk management in financial services and the different types of risk covered by it. Contents The activities belonging to risk management: - what is risk? - objectives of risk management; - activities and methods of risk management. Different types of risk: - credit risk; - market risk; - operational risk; - other secondary types of risk. Methods of risk management: - quantitative and qualitative methods of risk management; - value at risk (VaR); - bottom-up vs. top-down. Issues in risk management: - communication issues in risk management; - risk events and their consequences; - national and international legislation regarding risk management; - role and responsibilities of a risk manager. Target audience: People working in the financial services, who have an interest in risk management. Language: English Duration: 1 day Date: 27 th February 2015 Instructor: Paul Kleinbart, consultant Registration fee: 195,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 46

47 NEW ref: S1187 Understand macro indicators for investment decisions Objectives Economic indicators can have some significant influences on the markets and therefore understanding how they interfere with all markets is crucial for all type of investors, traders and portfolio managers whatever asset classes they do manage..the seminar aims to help investors in navigating in different environments by analyzing how macroeconomic can influence the markets and how some key macro-indicators can be used to build some successful investment strategies. Contents General introduction : - rethinking macro economy and a new investment paradigm ; - the effect of unconventional monetary policy on the macro economy ; - macro themes dominate the market now more than ever ; Understand economics : - microeconomic versus macroeconomic theory ; - understand the business cycles and the different phases : - role of central banks. A seletion of key macroeconomic indicators : - leading macroeconomic indicators ; - lagging macroeconomic indicators ; - coincident macroeconomic indicators ; - economic policy uncertainty indices ; - financial stress indices ; - creating diffusion indices. Unconventional monetary policy and the markets impact : - what is an unconventional monetary policy e.g. quantitative easing, Japan deflation, etc. ; - equities and bonds price impact ; - consequences on investment flows ; - equities in low interest rate environment ; - unconventional monetary policy and impact on banking ; - the future of unconventional monetary policy and potential consequences on the markets: short and long term risks. Foreign exchange and macroeconomics : - foreign exchange main drivers for currencies appreciation ; - carry trades ; - fundamental exchange rate models, current accounts and exchange rate. Macroeconomics and strategic asset class allocation : - defining strategic allocation and macro environment ; - which macro environment for which particular class of assets ; - asset class performance varies under different economic environments ; - developing and implementing a regime-based allocation policy ; - optimal portfolios for individual regimes. Target audience: Any individuals involved in investment decisions, or individuals aiming to work for an asset management firm or investment selection, or financial people who want to expand their knowledge on links between the markets and the macro environment Language: English Duration: 1 day Date: 27 th February 2015 Instructor: Dr Christian Szylar, consultant and book author Registration fee: 195,00 (lunch included) Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 47

48 NEW SEMINAIRES POUR LE SECTEUR FINANCIER réf : S1184 Actualités fiscales et prudentielles liées à la fiscalité Découvrir en version condensée l essentiel de la fiscalité luxembourgeoise, belge et française (autres pays sur demande) ; mise à jour pour les professionnels du métier et les personnes ayant participé aux séminaires précédents relatifs à la fiscalité internationale et à la structuration. Essentiel de la fiscalité luxembourgeoise, belge et française : actualités et perspectives. Evolution en matière d échange d information, tendances lourdes : - étapes actuellement prévues ; - Fatca européen ; - opération Gutt bis ; - autre thèmes en fonction des actualités. Criminalisation du monde des affaires : - exemples récents ; - loi française de programmation dite anti-terroriste ; - nouvelles listes noires en Belgique ; - dernières mises en examen / inculpations, Nouvelles contraintes en matière de structures luxembourgeoises : - la BEPS de l OCDE et la modification de la directive mère-fille votée le 20 juin 2014 intégrant une mesure anti-produits hybrides et le projet d y insérer une clause anti-abus (impact significatif probable sur la domiciliation). Public cible : S adresse aux gestionnaires de patrimoine, aux conseillers fiscaux, aux cadres financiers, aux comptables et à toute personne désireuse de se tenir au courant de l évolution de la fiscalité et des risques y liés à Luxembourg. Durée : 0,5 jours (matin) Dates : 22 avril 2015 Intervenant : Marc Boland, expert comptable Droit d inscription : 105,00 48

49 ref: S1144 Prevention of money laundering and terrorist financing Objectives Preventing money laundering and terrorist financing is a key responsibility of all professionals of the financial sector. It is therefore essential that training in this activity be conducted regularly. This course provides participants with the information and training that they require to combat money laundering and terrorist financing effectively. Contents Typical transaction cycles of money laundering. Differences between money laundering and terrorist financing. Recommendations of the Financial Action Task Force (FATF or GAFI). Legal and regulatory framework for the prevention of money laundering and terrorist financing. Primary offences. The requirement to know your customer. Obligations of professionals of the financial sector to prevent money laundering and terrorist financing. Identifying suspicious transactions. How to manage a suspicious transaction. Recent developments in the fight against money laundering and terrorist financing. Target audience: All professionals of the financial sector and anyone outside the financial sector who are involved in preventing money laundering and terrorist financing. Language: English Duration: 0,5 days (afternoon) Dates: 13 th May 2015 Instructor: Paul Kleinbart, consultant Registration fee: 105,00 Location: LLLC, 13, rue de Bragance, Luxembourg 49

50 FORMATIONS POUR ADULTES PAR LE LUXEMBOURG LIFELONG LEARNING CENTER CAPITALISEZ SUR VOTRE RICHESSE HUMAINE! RÉEL FACTEUR DE DIFFÉRENCIATION MASTER ADMINISTRATION DES AFFAIRES, SPÉCIALITÉ ADMINISTRATION DES ENTREPRISES avec l Université de Lorraine OBJECTIFS : permet aux candidats qui n ont pas de compétences pointues dans le domaine de la gestion d entreprise d en acquérir les outils indispensables permet aux candidats de développer leurs capacités d adaptation et d innovation dans leur fonction de gestionnaire. personnes titulaires d un diplôme de niveau BAC+4 dans quelque domaine que ce soit cadres qui désirent renouveler, compléter ou valider les connaissances ou l expérience acquises au sein de l entreprise. LICENCE SCIENCES DE GESTION avec l Université de Lorraine OBJECTIFS : former des généralistes de la gestion rapidement opérationnels et aptes à accéder à des postes à responsabilités acquérir une solide culture dans l ensemble des disciplines des sciences de gestion (finance, comptabilité, ressources humaines, marketing, systèmes d information, etc.) tout en touchant à des domaines connexes et en conservant un caractère polyvalent. détenteurs d un Bac+2 (DEUG, DUT, BTS, etc.) dans le domaine de la gestion et de l économie. FORMATION RISK MANAGEMENT avec ICHEC-Entreprises Bruxelles OBJECTIFS : fournir aux participants, en appui de la bonne gouvernance d entreprise, une approche globale de la gestion des risques liés aux métiers de la finance ainsi qu une méthodologie performante de la maîtrise des risques opérationnels développer de nouvelles méthodes de pilotage et une meilleure communication des risques. cadres et dirigeants des entreprises du secteur financier et de l assurance personnes impliquées dans le développement du dispositif de la gestion des risques. DÉBUT : 2015 DURÉE : ± 477 h réparties sur 2 années académiques DÉBUT : octobre 2014 DURÉE : ± 540 hrs réparties sur 2 années académiques DÉBUT : janvier 2015 DURÉE : 5 modules de 3 jours (16 heures), 1 module par mois RETROUVEZ TOUTES NOS FORMATIONS SUR 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F

51 LUXEMBOURG LIFELONG LEARNING CENTER : CENTRE DE FORMATION POUR ADULTES KEY THE TO YOUR FUTURE 190 MODULES EN COURS DU SOIR EVENING COURSES / ABENDKURSE PROCHAINES SESSIONS : FIN SEPTEMBRE 2014 et FIN FEVRIER 2015 DIPLÔME D ACCÈS AUX ÉTUDES UNIVERSITAIRES Option Littéraire (DAEU-A) FORMATIONS SPÉCIALISÉES Diplôme d Études Spécialisées Gestion Financière Diplôme d Études Spécialisées Gestion de Patrimoine FORMATIONS UNIVERSITAIRES Diplôme d Études Spécialisées Risk Management spécialité Administration des Entreprises Master Marketing et Communication des Entreprises Master Banque, Finance, Assurance, parcours Fonds et Gestion Privée Master Financial Analysis and Strategy 180 SÉMINAIRES PAR AN SEMINARS / SEMINARE Diplôme d Études Spécialisées Management et Développement (Coaching) des Hommes Diplôme d Études Spécialisées Ingénierie Financière NEW Diplôme d Études Spécialisées International (English) Master Gestion des Ressources Humaines et Relations du Travail NEW Double diplôme : Master Logistique et Master Achats Internationaux Licence Sciences de Gestion Treasury Management (English) Certificat Contrôle Interne / Certified Internal Control Specialist (CICS) NEW Certificat de Compétences Management de la Santé, du Bien-Être et du Développement Durable au Travail pour les TPE/PME Formation Bien-être et Santé au Travail (BEST) NEW Licence Gestion Comptable, parcours Contrôle de Gestion Formation pour Délégués à la Sécurité NEW Licence Gestion Comptable et Financière des PME-PMI Formation Droit Appliqué pour Salariés des Services Juridiques NEW Licence Management des Organisations Métiers de la Comptabilité : Comptabilité Paie Licence STS, mention Analyse du Travail, Psychologie et Formation, parcours Psychologie du Travail CERTIFICATIONS TOUT AU LONG DE L ANNÉE European Computer Driving Licence ECDL (English, Français, Deutsch) Diplôme d Université Techniques de Relaxation et Sophrologie Pearson VUE - IT certification and professional licensing Diplôme d Université Gestion de l Égalité, de la Non-Discrimination et de la Diversité Kryterion Pour plus de détails, consultez notre site : 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F formation LLLC.lu

52 Chambre des salariés / Luxembourg Lifelong Learning Center LES DIFFÉRENTS SITES DE LA CHAMBRE DES SALARIÉS : Le siège de la Chambre des salariés (CSL) 18 rue Auguste Lumière L-1950 Luxembourg T F Le Luxembourg Lifelong Learning Center (LLLC) 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F Le Centre de Formation et de Séminaires (CEFOS) 12 rue du Château L Remich T F Le Centre de Formation Syndicale (CFSL) 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T F

Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu

Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu DIPLÔME D ÉTUDES SPÉCIALISÉES JANVIER 2014 Inscrivez-vous en ligne / www.lllc.lu DIPLÔME D ÉTUDES SPÉCIALISÉES Le contexte

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM

DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM BACHELOR EN MANAGEMENT INTERNATIONAL EM NORMANDIE N D INSCRIPTION (Réservé à l EM NORMANDIE) (to be filled by EM NORMMANDIE) CHOISISSEZ UNE SEULE OPTION / CHOOSE

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion Comptable, parcours Contrôle de Gestion (LGC)

Licence professionnelle Gestion Comptable, parcours Contrôle de Gestion (LGC) DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015 2017 FORMATION CONTINUE EN 2 ANS Licence professionnelle Gestion Comptable, parcours Contrôle de Gestion (LGC) Photo Nom : (pour les femmes, indiquer le

Plus en détail

Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I

Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I Loi de 1988 relative aux Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) Partie I I. Introduction Sommaire II. III. IV. Objectif de l investissement Les investisseurs Les différentes stratégies

Plus en détail

Loi de 2007 relative aux Fonds d Investissement Spécialisés

Loi de 2007 relative aux Fonds d Investissement Spécialisés Loi de 2007 relative aux Fonds d Investissement Spécialisés Sommaire I. Introduction : une nouvelle structure on-shore II. III. IV. Des investisseurs avertis Une législation légère et souple Processus

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Partenaires. Public cible

Partenaires. Public cible Les mé tiers OPC Le Luxembourg est reconnu comme un centre d excellence pour la domiciliation et l administration de fonds d investissement. La croissance constante et l évolution de la sophistication

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES

AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES AXA WORLD FUNDS FRAMLINGTON GLOBAL REAL ESTATE SECURITIES UN COMPARTIMENT DE AXA WORLD FUNDS, UN FONDS DE PLACEMENT DU LUXEMBOURG CONSTITUÉ SOUS LA FORME D UNE SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT À CAPITAL VARIABLE

Plus en détail

Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Banque, Assurance et Marchés des capitaux

Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Banque, Assurance et Marchés des capitaux Détail des enseignements des semestres S3 et S4 Tableau 2. Présentation des cours de Master 2 Parcours Corporate et Parcours Marchés des capitaux Intitulé du cours Cours obligatoires pour les parcours

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples VISA 2012/82078-1283-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-11 Commission de Surveillance du Secteur Financier Prospectus simplifié Décembre

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Gérard Marie Henry. Les hedge funds. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5

Gérard Marie Henry. Les hedge funds. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5 Gérard Marie Henry Les hedge funds, 2008 ISBN : 978-2-212-54005-5 Sommaire Introduction... 9 Chapitre 1 Qu est-ce qu un hedge fund?... 15 Les multiples définitions... 16 La définition de l Autorité des

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs NE POURRA ETRE PRIS EN CONSIDERATION.

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE FINANCIERE - BAC+5 - MSFI Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs

LEXIQUE - A A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z. Actuaires / Actuariat. Actifs représentatifs LEXIQUE - A Actuaires / Actuariat Un actuaire est un professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale.

Plus en détail

Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235

Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235 Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235 PRESENTATION DE LA SICAV Dexia Patrimonial, ci-après désignée

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

LETTRE AUX PORTEURS. Objet : La Française Trésorerie Moyen Terme (FR0010607226 / FR0011468388)

LETTRE AUX PORTEURS. Objet : La Française Trésorerie Moyen Terme (FR0010607226 / FR0011468388) LETTRE AUX PORTEURS Paris, le 10 août 2015 Objet : La Française Trésorerie Moyen Terme (FR0010607226 / FR0011468388) Madame, Monsieur, Vous êtes porteur de part(s) du fonds commun de placement La Française

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Formateur : Eymen Errais, PhD, FRM Dr. Errais est titulaire d un doctorat en ingénierie financière de Stanford University. Il possède

Plus en détail

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013

www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 www.pwc.lu Bale III et CRD IV - enjeux pour les entreprises et les trésoriers Conférence PME-PMI 10 Juin 2013 Bâle III n est qu une des réglementations à venir Toute une série d autres initiatives font

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

Monnaie, Banque et Marchés Financiers

Monnaie, Banque et Marchés Financiers Collection FlNANCE dirigée par Yves Simon, Professeur à l'université Paris-Dauphine, et Delphine Lautier, Professeur à l'université Paris-Dauphine Monnaie, Banque et Marchés Financiers Didier MARTEAU C

Plus en détail

Perfectionnement professionnel

Perfectionnement professionnel ÉDUCATION PERMANENTE / CONTINUING EDUCATION Perfectionnement professionnel Professional Development Ateliers Workshops Conférences Programmes Programs Conferences L occasion de se développer Opportunity

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

UFG-LFP FUNDS SICAV à compartiments multiples de droit luxembourgeois

UFG-LFP FUNDS SICAV à compartiments multiples de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE JUILLET 2010 Les souscriptions ne peuvent être effectuées que sur base de ce prospectus accompagné des statuts et des fiches signalétiques de chacun des compartiments telles que mentionnées

Plus en détail

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form

Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form Master Développement Durable et Organisations Master s degree in Sustainable Development and Organizations Dossier de candidature Application Form M / Mr Mme / Mrs Nom Last name... Nom de jeune fille Birth

Plus en détail

Table des matières LIVRE 1. Préface. Les comptes annuels

Table des matières LIVRE 1. Préface. Les comptes annuels Table des matières LIVRE 1 Préface Les comptes annuels Bilan actif A. Capital souscrit non versé A.I Capital souscrit non appelé A.II Capital souscrit appelé et non versé B. Frais d établissement C. Actif

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du Commerce : Luxembourg, B-63.116 INFORMATION AUX ACTIONNAIRES

Plus en détail

Réglement Contrat de placement Règlement concernant le Contrat de placement

Réglement Contrat de placement Règlement concernant le Contrat de placement Introduction En signant le contrat de placement, le client accepte les dispositions du présent règlement. Ce règlement est un complément du Règlement Général des Opérations du groupe Crelan Le client a

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Partenaires. Public cible. Structure de l offre

Partenaires. Public cible. Structure de l offre Les mé tiers OPC Le Luxembourg est reconnu comme un centre d excellence pour la domiciliation et l administration de fonds d investissement. La croissance constante et l évolution de la sophistication

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE COMPARTIMENT FIT FUND BOND Décembre 2011 Le 10 janvier 2012 FIT FUND BOND PRESENTATION DE LA SICAV Date

Plus en détail

NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL

NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2007 NEWTON LUXEMBOURG - NEWTON LUXEMBOURG INTERNATIONAL importantes: Les droits et obligations des investisseurs, ainsi que leur relation statutaire avec Newton Luxembourg

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Lettre aux porteurs du fonds absorbé «Alcyone France».

Lettre aux porteurs du fonds absorbé «Alcyone France». Lettre aux porteurs du fonds absorbé «Alcyone France». Le 02 janvier 2014 Objet : Fusion-absorption du FCP «Alcyone France» (ISIN : FR0007483581) par le FCP «TRUSTEAM GARP» (Part C : FR0007066725) Madame,

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE DE RECHERCHE DOCTORALE DE LA FONDATION MARTINE AUBLET ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP

FORMATION D INGENIEURS B.T.P. PAR L APPRENTISSAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DE LA MISSION A L ETRANGER SCHOOL OF ENGINEERING TRAINING BY APPRENTICESHIP Réglant sous forme de stages dans une tierce entreprise, l accueil d un apprenti pour complément

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA )

FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) School of Communication Arts & Digital Marketing Genève FICHE D INSCRIPTION / ENROLMENT FORM CREA Ecole de création en communication SA ( ci-après CREA ) / ( hereby CREA ) MASTER EN MARKETING DU LUXE M1

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

France 2015 - France Prospect

France 2015 - France Prospect Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/3092804/ France 2015 - France Prospect Description: France Prospect - La solution indispensable pour votre prospection Annuaires

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. La valeur (15 heures) 2. Le diagnostic financier des comptes sociaux (40 heures)

UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. La valeur (15 heures) 2. Le diagnostic financier des comptes sociaux (40 heures) UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS 1. La valeur (15 heures) Il s agit de prendre conscience, à partir du concept de valeur, de mécanismes fondamentaux en finance en excluant tout

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Informations personnelles Nom/Prénom Name / Firstname Numéro de la carte

Plus en détail

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz Solvency II : la compliance modulaire Ary Elbaz Sommaire SIX et la réglementation : notre engagement Solvency II : approche de SIX Financial Les types de données impactés Des offres modulables pour répondre

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale Ministry of Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

ING (L) Invest European Equity

ING (L) Invest European Equity PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LUXEMBOURG - AVRIL 8 ING (L) INVEST Introduction Ce compartiment a été lancé par l apport de l avoir social du compartiment «European Equity» (lancé le 17 octobre 1997) de la SICAV

Plus en détail

Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23)

Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23) Fiche d information financière en matière d assurance-vie (branche 23) mylife pro Type d assurance vie Garanties Public cible Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

Capital réglementaire, économique et simulations de crise au Mouvement Desjardins

Capital réglementaire, économique et simulations de crise au Mouvement Desjardins Capital réglementaire, économique et simulations de crise au Mouvement Desjardins Présentation dans le cadre de l événement «Journée carrière PRMIA» 17 mars 2015 Mathieu Derome, M.Sc. Directeur Principal

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE FRANCE ALTER DOMUS Alter Domus est un leader européen dans les Services d Administration de Fonds et les Services Administratifs et Comptables de sociétés. Nous sommes spécialisés dans le service aux véhicules

Plus en détail

Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg. Catherine BOURIN - ABBL

Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg. Catherine BOURIN - ABBL Conférence «Traduction financière» Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg Catherine BOURIN - ABBL 8 juillet 2010 Qu est-ce que le blanchiment

Plus en détail

Notre indépendance vous assure des choix de gestion en toute objectivité

Notre indépendance vous assure des choix de gestion en toute objectivité A VOTRE SERVICE Forte de plus de 50 ans d'expérience, PKB a acquis une connaissance approfondie des exigences des particuliers et des familles, ainsi que des entrepreneurs, des professions libérales et

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE

ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE 1 ROYAUME DE BELGIQUE / KINGDOM OF BELGIUM / KONINKRIJK BELGIE Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur et de la Coopération Internationale Ministry of Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement»

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» REFERENCE : 301 1. Objectif général Situer les enjeux de la nouvelle réglementation issue de Bâle III : «Capital Requirements Regulation (CRR)» et

Plus en détail

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP»

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» REFERENCE : 1005 1. Objectif général Donner une connaissance de base des produits récents de marché

Plus en détail

Eligible Financial Contract Regulations (Winding-up and Restructuring Act)

Eligible Financial Contract Regulations (Winding-up and Restructuring Act) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Eligible Financial Contract Regulations (Winding-up and Restructuring Act) Règlement sur les contrats financiers admissibles (Loi sur les liquidations et les restructurations)

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Table des matières détaillée Préface XIX Avant-propos XXI PARTIE I LA FINANCE ET LE SYSTÈME FINANCIER 1 Chapitre 1 Qu est-ce que la finance? 1 Résumé 1 1.1 Définition de la finance 3 1.2 Pourquoi étudier

Plus en détail

Qui sommes-nous? Finexis S.A. c est :

Qui sommes-nous? Finexis S.A. c est : Qui sommes-nous? Finexis S.A. c est : Une société domiciliée à Luxembourg et contrôlée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) avec le statut de société de gestion. Des services d

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Eligible Financial Contract General Rules (Bankruptcy and Insolvency Act)

Eligible Financial Contract General Rules (Bankruptcy and Insolvency Act) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Eligible Financial Contract General Rules (Bankruptcy and Insolvency Act) Règles générales relatives aux contrats financiers admissibles (Loi sur la faillite et l insolvabilité)

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire

Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée. Sommaire Texte consolidé, élaboré à des fins d information. Seuls les textes publiés au Mémorial font foi. Loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier telle qu elle a été modifiée Sommaire Art. 1 er. Définitions.

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3 Tables des matières 1 Métiers des banques et de CIB 2 Activités de Front Office Qu est que le trading (Thong NGUON Natixis CIB) Activités de Middle Office 3 Valorisation et explication de P&L (H.Hung NGUYEN

Plus en détail

La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise

La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise Conférence PRMIA Revue Fondamentale du Trading Book Quel trading pour les années à venir Paris,

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE English version follows Instructions de la demande FORMULAIRE DE DEMANDE Les établissements canadiens doivent faire la demande au nom du candidat. Le formulaire de demande en ligne doit être rempli et

Plus en détail

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006

BLUELINEA. 269.826,00 EUR composé de 1.349.130 actions de valeur nominale 0,20 EUR Date de création : 17/01/2006 CORPORATE EVENT NOTICE: Inscription par cotation directe BLUELINEA PLACE: Paris AVIS N : PAR_20120221_02921_MLI DATE: 21/02/2012 MARCHE: MARCHE LIBRE A l'initiative du membre de marché ARKEON Finance agissant

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Congo Democratic Republic Tourist visa Application for citizens of Hong Kong living in Alberta

Congo Democratic Republic Tourist visa Application for citizens of Hong Kong living in Alberta Congo Democratic Republic Tourist visa Application for citizens of Hong Kong living in Alberta Please enter your contact information Name: Email: Tel: Mobile: The latest date you need your passport returned

Plus en détail

A N N E E 2 0 1 5 2 0 1 6

A N N E E 2 0 1 5 2 0 1 6 REGLEMEN T FINA NCIER DU LYCEE FRA NCAIS DE DELHI A N N E E 2 0 1 5 2 0 1 6 DROITS D INSCRIPTION : Droits dus lors de la première inscription au LFD. L élève n est réputé inscrit qu après le paiement effectif

Plus en détail

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON. First Session of the Thirty-third Legislative Assembly LEGISLATIVE ASSEMBLY OF YUKON First Session of the Thirty-third Legislative Assembly ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU YUKON Première session de la trente-troisième Assemblée législative BILL NO. 46 ACT TO AMEND

Plus en détail

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible A risque plus faible Rendement potentiellement plus faible GASPAL PATRIMOINE A risque plus élevé Rendement potentiellement plus élevé Scores Lipper Preservation du capital : 3/5 Performances régulières

Plus en détail