PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE"

Transcription

1 PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE LE 16 JANVIER 2013

2 MISE EN CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE En parallèle à deux rencontres publiques sur le projet de Plan de gestion des matières résiduelles , la population lavalloise était invitée à participer à un sondage en ligne afin qu elle puisse se prononcer sur les principales initiatives environnementales proposées par la Ville de Laval ayant comme objectif de réduire leur empreinte écologique. Près de 110 citoyens ont pris le temps de répondre aux 10 questions qui avaient comme objectifs, entre autres, de mieux connaître leur niveau d aisance face aux différentes étapes reliées à la collecte des matières résiduelles ainsi que de connaître la source de leurs inquiétudes en ce qui a trait à la construction des centres de compostage et de biométhanisation. La méthodologie utilisée fut celle d organiser le sondage avec l aide du site spécialisé SurveyMonkey 1. Bien qu il eut été impossible pour la Ville d assurer que les 109 citoyens ayant participé au sondage soient bel et bien des résidants de la Ville de Laval, les résultats obtenus reflètent ceux obtenus lors des deux rencontres publiques sur le projet de PGMR, qui ont eu lieu en novembre et décembre derniers. 1 SurveyMonkey est un outil efficace et facile d utilisation qui permet d organiser chacune des étapes d un sondage. Bien que non-scientifique, cet outil numérique permet de rejoindre un grand nombre de personnes et ce à peu de frais. Ville de Laval 2

3 RÉSULTATS DU SONDAGE Question 1 Pour récupérer plus de matières recyclables dans le bac bleu, seriezvous en faveur de : 68,8% 53,2% 39,4% 27,5% 22,0% Mettre en place plus d information et de sensibilisation Interdire de mettre les matières recyclables aux ordures Permettre l utilisation d autres types de contenants pour les matières recyclables comme des sacs de plastique bleus transparents Réduire la fréquence des collectes des ordures (ex. : aux 2 semaines dans les édifices de 8 logements et moins) Mettre en place une tarification personnalisée en fonction de la quantité d ordures déposées à la rue La grande majorité des répondants (68,8%) sont en faveur de plus d initiatives afin d informer, sensibiliser et éduquer les Lavallois sur les tenants et aboutissants de la collecte des matières résiduelles, les meilleures pratiques et les recettes gagnantes pour mieux gérer le recyclage au quotidien. Cependant, tout en étant en faveur d une interdiction de mettre les matières recyclables aux ordures (53,2%), les répondants ne sont que 22% à être en faveur de la mise en place d une tarification personnalisée en fonction de la quantité d ordures déposées en bordure de rue. Ville de Laval 3

4 Question 2 Participeriez-vous à la collecte des matières organiques (résidus de jardins et alimentaires) en les déposant dans un contenant en bordure de rue? 13% 12% Oui, j y participe déjà 75% Oui, je n y participe pas actuellement, mais je serais prêt à le faire Non 75 % des répondants admettent que même s ils ne participent pas présentement à la collecte des matières organiques, ils seraient prêts à le faire. Ce résultat donne du muscle à la mesure 39 du projet de PGMR qui touche la poursuite de l information, de la sensibilisation et de l éducation sur les procédures et les meilleures pratiques de gestion des matières résiduelles. Autrement dit, l accompagnement des citoyens lavallois sera très important pour rendre plus facile et agréable la gestion des matières organiques au quotidien. Ville de Laval 4

5 Question 3 Pour récupérer les matières organiques seriez-vous en faveur : 88,9% 81,1% 32,2% Que les matières organiques soient déposées en bordure de rue dans un bac roulant comme ceux déjà utilisés dans les quartiers desservis (semblables aux bacs de récupération) Que la collecte des matières organiques soit mise en place auprès de tous les ménages et les industries, commerces et institutions de Laval Que les matières organiques soient déposées en bordure de rue dans des sacs spécifiques La très grande majorité des participants est favorable à une collecte des matières organiques en bordure de rue et ce, auprès de tous les ménages, les institutions, les commerces et les industries (ICI). Les répondants sont donc en faveur de l élargissement de la mesure 19 du projet de PGMR qui limite la collecte des matières organiques auprès des ménages de huit logements et moins. Ils souhaiteraient à plus de 80 % que s organise une collecte des matières organiques pour tous les ménages et les ICI de Laval. Ville de Laval 5

6 Question 4 Seriez-vous prêts à assumer les coûts d'achat : 73,4% 48,1% D un bac roulant à environ 90 $ De sacs compostables à environ 20 cents chacun 11,4% De sacs de plastique non compostables à environ 10 cents chacun Dans le cadre de la collecte des matières organiques, près des trois-quarts (73,8 %) des répondants sont prêts à débourser environ 90 $ pour s équiper d un bac roulant, alors que près de la moitié, soit 48,1 1% des répondants, sont prêts à assumer le coût d environ 0,20 $ pour l achat de sacs compostables. Bref, la grande majorité des participants est prête à faire sa part et partager la facture afin de participer au succès de la collecte des matières résiduelles. Ville de Laval 6

7 Question 5 Craignez-vous la présence d installations de biométhanisation et de compostage à Laval? À plus de 5 km de votre lieu de résidence 47% 24% 9% À plus de 1 km de votre lieu de résidence À moins de 1 km de votre lieu de résidence 20% Je ne crains pas la venue d installations de biométhanisation et de compostage Près de la moitié des participants au sondage (47 %) ne craint pas la venue d installations de biométhanisation et de compostage à Laval. Il est à noter que lors de la première rencontre publique, la Ville de Laval a confirmé que les deux installations seront situées à plus de 500 m des premières habitations, respectant ainsi les normes gouvernementales en vigueur. Il est à prévoir que les campagnes accrues d information, de sensibilisation et d éducation prévues par la Ville auprès de l ensemble des citoyens et de la communauté limitrophe permettront d améliorer l acceptabilité du projet. Ville de Laval 7

8 Question 6 Si vous êtes craintif, qu'est-ce qui vous inquiète? 87,0% 66,7% 55,6% 51,9% 25,9% Les odeurs possibles Le bruit potentiel Les oiseaux La circulation accrue Autre (veuillez préciser) 54 des 109 répondants ont répondu à cette question. 87 % craignent la présence d odeurs nauséabondes reliées aux activités de traitement des matières organiques et 67% s inquiètent du bruit potentiel relié au transport accru aux abords des deux installations. Ces mêmes craintes avaient déjà été soulevées lors de la première rencontre publique. Ville de Laval 8

9 Question 7 Pour traiter les ordures restantes, préféreriez-vous : Traiter ces ordures à Laval, dans un gazéificateur qui transformera les ordures en électricité ou en éthanol Traiter ces ordures à Laval, dans un incinérateur moderne de nouvelle génération, comme celui de Paris, enterré aux 2/3, recouvert de verdure, sans cheminée ni panache et ne dégageant aucune odeur Je ne sais pas Traiter ces ordures à Laval, dans un centre de tri spécialisé conçu à cet effet Conserver le statu quo et envoyer ces ordures vers l enfouissement, à l extérieur de Laval, au risque de générer un impact écologique négatif 10% 8% 13% 46% 23% À la lecture du graphique ci-dessus, nous constatons que, pour traiter les ordures restantes, près de 80 % des répondants préfèrent traiter celles-ci à Laval soit en mettant en place un centre de tri, en construisant un incinérateur moderne comme celui de Paris, ou soit en installant un gazéificateur qui permettrait ainsi de valoriser les ordures restantes en électricité ou en éthanol. Ville de Laval 9

10 Question 8 Pour vous départir de vos résidus domestiques dangereux (comme la peinture, les huiles, les ordinateurs, les cellulaires, les lampes au mercure), préférez-vous? Les apporter dans un écocentre municipal moyennant un tarif à l utilisation? Avoir le choix de les apporter à l un ou l autre de ces endroits : détaillants, commerçants lavallois ou écocentre municipal? Les retourner chez les détaillants et commerçants de Laval qui les mettent sur le marché? Les apporter dans une aire de réception des matériaux secs (il y en a deux actuellement sur le territoire)? Les accumuler pour les apporter à l une des journées de collecte des résidus domestiques dangereux (RDD) que la Ville tient deux fois par année? 2% 14% 19% 45% 20% Plus de 65 % des répondants démontrent clairement qu ils préfèrent se départir de leurs résidus domestiques dangereux en les rapportant soit à un écocentre municipal ou chez les détaillants qui reprennent les biens en fin de vie qu eux-mêmes vendent. Plus de 20% des participants au sondage sont en faveur de la responsabilité élargie des producteurs qui doivent prendre en charge la gestion de fin de vie des produits dangereux qu ils mettent sur le marché (mesure 29 et 30 du projet de PGMR). Étant donné que plusieurs choix de réponses inclus le municipal (écocentre municipal et aire de réception), nous pouvons en déduire que la majorité des répondants sont en favorable au maintien du rôle de la municipalité dans la réception et la gestion des RDD. Ville de Laval 10

11 Question 9 Pour envoyer moins de déchets à l'enfouissement, êtesvous prêts à subir une légère augmentation de taxes? 8% 9% 25% Non, aucune augmentation de taxes De 1 $ à 10 $ par année de plus 13% De 10 $ à 20 $ par année de plus De 20 $ à 30 $ par année de plus 19% 26% De 40 $ à 50 $ par année de plus Plus de 50 $ par année Même si le quart des répondants n est pas prêt à assumer une augmentation de taxes pour diminuer l envoi de déchets vers l enfouissement, 75 % sont prêts à accepter une augmentation de taxes de 1 $ jusqu à 50 $ par année. Ville de Laval 11

12 Question 10 Dans quel groupe d âge vous situezvous? 5% 3% 33% 59% Moins de 24 ans Entre 25 et 44 ans Entre 45 et 65 ans Plus de 66 ans Il est à noter que près de 60 % des répondants au sondage font partie du groupe d âge entre 25 et 44 ans. Ville de Laval 12

13 CONCLUSION À la lecture des résultats des 10 questions présentées sur le site de la Ville pendant la période des deux rencontres d audience publique, nous pouvons dégager les deux grands constats suivants : Les Lavalloises et Lavallois veulent être informés et sensibilisés sur les différentes procédures pour mieux gérer leurs matières résiduelles. À cet égard, les résultats aux questions 1 à 3 ainsi que 7 et 8 sont éloquentes. Enfin, pour faciliter la diminution de l empreinte écologique de leur Ville, ils semblent prêts à délier les cordons de leurs bourses en acceptant une augmentation raisonnable de leurs taxes. Les réponses aux questions 4 et 9 présentent des résultats probants. Ville de Laval 13

Mémoire de l ARPE-Québec

Mémoire de l ARPE-Québec Mémoire de l ARPE-Québec Présenté à la dans le cadre du Projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015 2020 Septembre 2015 I Table des matières 1. Introduction... 1 2. À propos

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Modification si besoin Nom établissement : Nom responsable : Téléphone

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Éco-déjeuner-causerie Réseau d échanges du PSDD 17 octobre 2007 1 Contexte Action 1.14 du premier Plan stratégique

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

Projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles et son plan d action 2010-2015

Projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles et son plan d action 2010-2015 Projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles et son plan d action 2010-2015 Mémoire présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec Février

Plus en détail

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage;

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D AMOS RÈGLEMENT N o VA-460 CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; CONSIDÉRANT QU avis de motion

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

MÉMOIRE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES MÉMOIRE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Présenté à la Commission de consultation publique de la Communauté métropolitaine de Montréal Décembre 2003 SOMMAIRE La réduction à

Plus en détail

Avis du Conseil des Entreprises de Services Environnementaux. Concernant

Avis du Conseil des Entreprises de Services Environnementaux. Concernant Avis du Conseil des Entreprises de Services Environnementaux Concernant L élaboration des lignes directrices pour la planification régionale de la gestion des matières résiduelles (PGMR) Présenté au Ministère

Plus en détail

2006 pour les matières recyclables. 2006 à 2010 pour les ordures ménagères. locales

2006 pour les matières recyclables. 2006 à 2010 pour les ordures ménagères. locales État d avancement des interventions prévues au Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la de La Haute-Yamaska Secteur municipal et résidentiel 1 Généraliser sur l ensemble du territoire de la

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Manuel de gestion des déchets

Manuel de gestion des déchets Manuel de gestion des déchets Grands ensembles domiciliaire Un guide à l intention des propriétaires des grands ensembles domiciliaires de la Ville du Grand Sudbury pour la gestion des déchets Table des

Plus en détail

l installation de gestion des ressources du chemin Brady

l installation de gestion des ressources du chemin Brady Services de collecte des articles recyclables et des déchets ménagers de Winnipeg Service des eaux et des déchets La face changeante de l installation de gestion des ressources du chemin Brady La décharge

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels?

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels? L association Zero Waste Europe a été fondée afin de donner l opportunité à tous de repenser leur relation vis-à-vis des ressources. Dans un nombre de plus en plus important de régions, des groupes locaux

Plus en détail

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE 30 juin 2014 Cette note présente le bilan des discussions du groupe

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Le rôle des municipalités en matière de protection de l environnement Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Guide de référence Élections municipales

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques

Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. Vers une gestion concertée des matières organiques Notes d allocution de Madame Ginette Bureau Présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC Vers une gestion concertée des matières organiques à l occasion du Colloque de la Communauté métropolitaine de

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.14_mars

La Vie d'ange Vol.14_mars La Vie d'ange Vol.14_mars MRC DE ROUSSILLON 20 DE RÉCUPÉRATION 2015 concours à l intérieur (voir encart) 1989 1994 Première Politique québécoise de gestion des déchets Collecte du recyclage dans la MRC

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

Programme ICI ON RECYCLE!

Programme ICI ON RECYCLE! Projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2010-2015 Programme ICI ON RECYCLE! Résultats 2009 Mario Laquerre Directeur Programmes RECYC-QUÉBEC Photo : José Azel/Aurora

Plus en détail

L ÉQUITÉ TERRITORIALE (1989-2011) L ACCEPTABILITÉ SOCIALE LES RISQUES LA GESTION

L ÉQUITÉ TERRITORIALE (1989-2011) L ACCEPTABILITÉ SOCIALE LES RISQUES LA GESTION L ÉQUITÉ TERRITORIALE (1989-2011) L ACCEPTABILITÉ SOCIALE LES RISQUES LA GESTION DANS LE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES DE L AGGLOMÉRATION MONTRÉALAISE Présenté à l OCPM par Nicole Loubert, citoyenne

Plus en détail

Mémoire de Ville de Laval sur le

Mémoire de Ville de Laval sur le VILLE DE LAVAL POUR UN PARTAGE PLUS ÉQUITABLE DES RESPONSABILITÉS ENTRE LES PRODUCTEURS DE BIENS ET LES MUNICIPALITÉS sur le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles ( PMGMR ) Communauté

Plus en détail

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d Verdir Vaughan Un plan global de gestion des déchets d Webinaires du Fonds municipal vert Le 21 octobre 2009 Présent senté par : C. Kirkpatrick, Directrice, Gestion des déchets d solides Service des travaux

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME RÈGLEMENT 262

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME RÈGLEMENT 262 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE SAINT-PACÔME RÈGLEMENT 262 REGLEMENT NUMERO 262 RELATIF A LA COLLECTE DES MATIERES RESIDUELLES (DECHETS, MATIERES RECYCLABLES) ATTENDU QUE la municipalité

Plus en détail

Mémoire sur le PMGMR 2015-2020

Mémoire sur le PMGMR 2015-2020 Mémoire sur le PMGMR 2015-2020 Présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Par Conseil régional de l environnement de Lanaudière Conseil régional de l environnement des Laurentides Conseil régional

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Allier économie et environnement. Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015

Allier économie et environnement. Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015 Allier économie et environnement Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015 Allier économie et environnement Mot du ministre Les matières résiduelles, au même titre

Plus en détail

Verre, papier, métaux... Foire aux questions. Le bac roulant, un jeu d enfant. Trousse d information de votre nouveau bac de recyclage

Verre, papier, métaux... Foire aux questions. Le bac roulant, un jeu d enfant. Trousse d information de votre nouveau bac de recyclage Ville de Montréal, 000413-3874 (06-10) Foire aux questions Que faire du petit bac de recyclage? Si vous n'utilisez plus votre petit bac au moment de la collecte sélective des matières recyclables, pensez

Plus en détail

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie.

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie. ÉDITION 2014 Collecte de matières dangereuses et de matériel informatique et électronique destinée aux ICI, OBNL et édifices de neuf logements et plus de l arrondissement Ville-Marie. Ce projet est soutenu

Plus en détail

Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur

Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur Déroulement de la présentation Présentation de l entreprise Informations générales sur le thème Questions, discussion

Plus en détail

VILLE DE LAVAL. Plan de gestion des matières résiduelles Lignes directrices. Rapport final. Décembre 2008. N/Réf. : 052-P022033-0100-MR-R001-00

VILLE DE LAVAL. Plan de gestion des matières résiduelles Lignes directrices. Rapport final. Décembre 2008. N/Réf. : 052-P022033-0100-MR-R001-00 VILLE DE LAVAL Plan de gestion des matières résiduelles Lignes directrices Rapport final Décembre 2008 Présenté par : N/Réf. : 052-P022033-0100-MR-R001-00 i TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1 VISION

Plus en détail

Bilan 2013 Gestion des matières résiduelles

Bilan 2013 Gestion des matières résiduelles Bilan 2013 Gestion des matières résiduelles par Catherine Loriot Chargée de projets PGMR Service de l environnement Février 2014 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 1 CONTEXTE...2 2 PORTRAIT GLOBAL...3

Plus en détail

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme!

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme! SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL ÉCONOMIE ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION Comparez votre ferme! Pour une quatrième année consécutive, la FPPQ publie son étude sur les coûts de production.

Plus en détail

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS Déchets triés Coûts maîtrisés La redevance incitative, qu est-ce que c est? C est un système de facturation qui prend en compte la collecte et le traitement de tous

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN RÈGLEMENT NUMÉRO 507-2015 RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES ATTENDU QU en vertu de l article 19 de

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

(Du 1 er juillet 2013)

(Du 1 er juillet 2013) Réponse du Conseil communal au Conseil général à l interpellation n 13-601 du groupe socialiste par M. Baptiste Hurni & consorts, intitulée «Pour un retour des poubelles publiques dans les rues de notre

Plus en détail

GUIDE DU CITOYEN COLLECTE À 3 VOIES

GUIDE DU CITOYEN COLLECTE À 3 VOIES GUIDE DU CITOYEN COLLECTE À 3 VOIES 1 Qu est-ce que LA COLLECTE À 3 VOIES? La collecte à 3 voies consiste, pour les citoyens de Drummondville, à tenir compte de 3 catégories de matières résiduelles afin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Mémoire sur le projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal 2008-2012. Présenté à

Mémoire sur le projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal 2008-2012. Présenté à Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets Mémoire sur le projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal 2008-2012 Présenté à La Commission

Plus en détail

Réduisons vite nos déchets

Réduisons vite nos déchets 2008 Réduisons vite nos déchets Réduisons vite nos déchets, "Réduisons vite nos déchets, çà déborde!" ça déborde! C'est par ce slogan accrocheur que l'ademe (Agence de l'environnement et de la Maîtrise

Plus en détail

MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT

MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT MÉMOIRE DU P.A.R.I. ST-MICHEL PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PUBLIQUES DE L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL SUR LE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES. MONTRÉAL, LE 24 NOVEMBRE 2011

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ)

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ) Le 1 er juin 2015 Commission sur l eau, l environnement, le développement durable et les grands parcs Ville de Montréal MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ) L adoption d un code volontaire

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Objectifs : 1. Soutenir les ICI dans la gestion des matières résiduelles, en rendant plus accessibles

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION

PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION 1 2 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MEMBRES DE LA COMMISSION... 4 1. Introduction... 5 1.1 Présentation de la Communauté et compétences... 5 1.2 Bref historique du projet de PMGMR 2015-2020 et mandat

Plus en détail

Bilan du PGMR 2004-2009 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE...1

Bilan du PGMR 2004-2009 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE...1 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE...1 1- RÉDUCTION À LA SOURCE... 2 2- RÉEMPLOI...3 3- MATIÈRES RECYCLABLES MILIEU RÉSIDENTIEL...5 4- MATIÈRES RECYCLABLES MILIEU ICI...7 5- TEXTILES...8 6- RÉSIDUS DOMESTIQUES

Plus en détail

Introduction 1. La mise en contexte 2. Les objectifs du Bilan 2011 3. Le bilan des mesures prévues au PGMR

Introduction 1. La mise en contexte 2. Les objectifs du Bilan 2011 3. Le bilan des mesures prévues au PGMR ISBN 978-2-923826-09-7 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2012 TABLE DES MATIÈRES Introduction....................................................................................

Plus en détail

1. Informations de fond

1. Informations de fond Les termes de Référence pour le Recrutement d'un Expert international dans la gestion des déchets Solides dans le cadre du "Projet- pilote de renforcement des capacités et de la gestion des déchets solides

Plus en détail

COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ AU MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT M. THOMAS J. MULCAIR 28 MAI 2004

COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ AU MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT M. THOMAS J. MULCAIR 28 MAI 2004 PROJET DE RÈGLEMENT RELATIF À LA COMPENSATION POUR LES SERVICES MUNICIPAUX FOURNIS EN VUE D ASSURER LA RÉCUPÉRATION ET LA VALORISATION DE MATIÈRES RÉSIDUELLES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE

Plus en détail

Les expériences réussies de valorisation des matières résiduelles par les municipalités canadiennes

Les expériences réussies de valorisation des matières résiduelles par les municipalités canadiennes Une solution durable waste Objectif 50 % et plus : Les expériences réussies de valorisation des matières résiduelles par les municipalités canadiennes Saviez-vouS que Mentions de source des photos de la

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020. Avis de la CORPIQ présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal

Projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020. Avis de la CORPIQ présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Projet de Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015-2020 Avis de la CORPIQ présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Montréal, 21 septembre 2015 Montréal et Ouest du Québec

Plus en détail

L épandage des composts et des digestats urbains

L épandage des composts et des digestats urbains Par Marc Hébert agr., M. Sc., service des matières résiduelles, ministère du Développement durable, de l Environnement, de la Faune et des Parcs L épandage des composts et des digestats urbains Comme dans

Plus en détail

DES DECHETS DANS LES COMMUNES DU SICA

DES DECHETS DANS LES COMMUNES DU SICA Bertrange Garnich SICA Info TRAITEMENT DES DECHETS DANS LES COMMUNES DU SICA Kopstal Mamer Kehlen Septfontaines Koerich IMPORTANTES NOUVEAUTÉS À PARTIR DE 2011 CONSULTATION, TRIAGE DES DECHETS RECYCLABLES,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX POLITIQUES DE CUEILLETTE DES ORDURES MÉNAGÈRES, DES MATIÈRES RECYCLABLES, DES ENCOMBRANTS ET DES DÉCHETS AUTRES QUE DOMESTIQUES

RÈGLEMENT RELATIF AUX POLITIQUES DE CUEILLETTE DES ORDURES MÉNAGÈRES, DES MATIÈRES RECYCLABLES, DES ENCOMBRANTS ET DES DÉCHETS AUTRES QUE DOMESTIQUES PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE RIPON COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT RELATIF AUX POLITIQUES DE CUEILLETTE DES ORDURES MÉNAGÈRES, DES MATIÈRES RECYCLABLES, DES ENCOMBRANTS ET DES DÉCHETS AUTRES QUE DOMESTIQUES

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets Quand les pelures d oignons donnent plein gaz C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets EST-CE QUE VOTRE COMMUNE COLLECTE CORRECTEMENT LES BIODÉCHETS? Est-ce

Plus en détail

Étude de faisabilité technicoéconomique. récupération des plastiques agricoles au Bas-Saint-Laurent

Étude de faisabilité technicoéconomique. récupération des plastiques agricoles au Bas-Saint-Laurent Étude de faisabilité technicoéconomique sur la récupération des plastiques agricoles au Bas-Saint-Laurent présentée par Geneviève Potvin janvier 2007 Objectifs Réduction de l enfouissement par le détournement

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET DE PMGMR 2015-2020

MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET DE PMGMR 2015-2020 MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE PROJET DE PMGMR 2015-2020 Présenté à : Communauté métropolitaine de Montréal Par : REGROUPEMENT DES ECO-QUARTIERS Rédaction : M. Nicolas

Plus en détail

Projet de Plan de gestion des matières résiduelles 2005-2008 MRC des Chenaux ERRATUM

Projet de Plan de gestion des matières résiduelles 2005-2008 MRC des Chenaux ERRATUM Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2005-2008 Projet de Plan de gestion des matières résiduelles 2005-2008 MRC des Chenaux ERRATUM Saint-Étienne-des-Grès, le 28 septembre 2004 Deux erreurs

Plus en détail

Mémoire sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Mémoire sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire sur le projet de Plan de développement durable du Québec présenté dans le cadre de la consultation publique le 18 mars 2005, à Victoriaville INTRODUCTION Le Bloc Vert participe avec plaisir et

Plus en détail

9.1 LES CALCULS DE PERFORMANCE

9.1 LES CALCULS DE PERFORMANCE 9. SYSTÈME DE SUIVI ET DE SURVEILLANCE Il est primordial de mettre en place les outils nécessaires pour assurer un suivi rigoureux du Plan conjoint de gestion des matières résiduelles des MRC d'acton et

Plus en détail

RAPPORT DU SONDAGE AUPRÈS DE LA POPULATION

RAPPORT DU SONDAGE AUPRÈS DE LA POPULATION 1 RAPPORT DU SONDAGE AUPRÈS DE LA POPULATION Dans le cadre de la démarche d adoption de sa politique familiale, débuté en mai dernier, le Comité Famille et le Conseil Municipal ont fait parvenir, par courrier,

Plus en détail

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Juillet 2013 Table des matières 1 POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 2 PRINCIPES GÉNÉRAUX...

Plus en détail

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Population de la Ville de Markham 315 588 Maisons unifamiliales 91 684 Immeubles multi-résidentiels

Plus en détail

Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois

Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois CARTE DE VISITE Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois Contacts SITA Centre Est : Florent MAILLY Directeur de l agence traitement Tél : 06 87 76 29 74 / florent.mailly@sita.fr Nicolas

Plus en détail

Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à:

Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à: Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC Présenté à: 5 e rencontre municipale de l énergie 9-10 avril 2015 L enjeu Les halocarbures Utilisés en réfrigération

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES Bases légales Article premier Le présent règlement régit la collecte, le transport

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT. Règlement 15-896

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT. Règlement 15-896 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT Règlement 15-896 Règlement régissant la collecte porte-à-porte des matières résiduelles Attendu que la Loi sur les compétences municipales

Plus en détail

LA RÉCUPÉRATION AU QUÉBEC : DIAGNOSTIC, COMPARAISON AVEC LA RÉCUPÉRATION EN EUROPE ET RECOMMANDATIONS. par Nicolas Boisselle

LA RÉCUPÉRATION AU QUÉBEC : DIAGNOSTIC, COMPARAISON AVEC LA RÉCUPÉRATION EN EUROPE ET RECOMMANDATIONS. par Nicolas Boisselle LA RÉCUPÉRATION AU QUÉBEC : DIAGNOSTIC, COMPARAISON AVEC LA RÉCUPÉRATION EN EUROPE ET RECOMMANDATIONS par Nicolas Boisselle Essai présenté au Centre Universitaire de Formation en Environnement en vue de

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

Assistance à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières organiques et de compostage

Assistance à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières organiques et de compostage Rapport final RT02-23507 Assistance à la planification et suivi d un projet pilote de collecte des matières organiques et de compostage Phase 2 : MRC de La Jacques-Cartier, MRC de La Côte-de-Beaupré et

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD Barbara Kaczmarek Responsable ICPE Déchets Développement Durable CHRU de Lille BK/IMRT/1 SOMMAIRE A- Contexte et objectifs du traitement des déchets B- Typologie

Plus en détail

Étude sur l implantation d écocentres dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans

Étude sur l implantation d écocentres dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans Rapport final dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans Juin 2006 experts-conseils 4700, BOUL. WILFRID-HAMEL, QUÉBEC (QUÉBEC) CANADA Rapport final - 05-14461 dans

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes

Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes Atelier : Des aliments frais de proximité: expériences à partager pour la mise en place d initiatives gagnantes Plan de l atelier Objectifs de l atelier Portrait des initiatives au Québec (40) et questions

Plus en détail

CONTACT de LA PORTE D ALSACE

CONTACT de LA PORTE D ALSACE CALENDRIER DE TRI ZONE C Les consignes de tri et les dates de collecte de vos produits résiduels DANNEMARIE GOMMERSDORF CONTACT de LA PORTE D ALSACE Communauté de communes de la région de Dannemarie ;

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA COLLECTE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (DÉCHETS, MATIÈRES RECYCLABLES, MATIÈRES ORGANIQUES)

RÈGLEMENT RELATIF À LA COLLECTE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (DÉCHETS, MATIÈRES RECYCLABLES, MATIÈRES ORGANIQUES) Province de Québec MRC des Basques RÈGLEMENT RELATIF À LA COLLECTE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (DÉCHETS, MATIÈRES RECYCLABLES, MATIÈRES ORGANIQUES) le Ministère du Développement Durable, de l Environnement

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Le milieu naturel DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION

Le milieu naturel DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION DES IDÉES POUR PASSER À L ACTION Vous êtes un acteur du milieu scolaire et désirez organiser une activité dans le cadre du Jour de la Terre? Rien de plus facile! Les parents peuvent aussi y participer.

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ)

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ) Le mardi 30 juin 2015 Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC (ÉEQ) Commentaires et recommandations de ÉEQ à l égard du projet de PMGMR 2015-2020 de la CMM

Plus en détail

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Zero Waste France a organisé à la fin du mois dernier un voyage d étude en Alsace et Franche- Comté. Ce fut l occasion de visiter des collectivités

Plus en détail

Herbicyclage. Questions et réponses

Herbicyclage. Questions et réponses Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage c est quoi? Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage est une technique qui consiste à laisser les rognures de gazon (appelés aussi les résidus

Plus en détail