GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GE Capital Equipement Finance. Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014"

Transcription

1 GE Capital Equipement Finance Baromètre des investissements technologiques des PME françaises Edition 2014

2 Edito Nous sommes ravis de vous présenter la première édition du Baromètre Capex Technologies. Cette enquête, réalisée par GE Capital, porte sur les intentions d investissement en France et en Europe et sur les perspectives d investissement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) sur le marché du matériel informatique, des logiciels et de l équipement de bureau (matériels technologiques). En dépit d un climat qui reste difficile et d une croissance qui peine à trouver sa voie, de bonnes nouvelles sont espérées en cette année Le niveau de confiance des chefs d entreprise était en progression au début de l année : 49 % des PME se déclaraient optimistes quant à l avenir. En effet, les investissements des PME françaises devraient augmenter de 62 % au cours des douze prochains mois pour atteindre un investissement total de 26,5 milliards d euros dans le secteur IT. L ensemble des dépenses en matériel informatique et de bureau devrait croître sensiblement. Les acquisitions d équipements informatiques devraient demeurer parmi les plus gros projets d investissement, motivés principalement par la nécessité de renforcer l efficacité et la productivité des PME. Dans cette perspective, un point reste sensible pour les PME : l accès au financement, qu il s agisse de renouveler un équipement ou de lancer de nouveaux projets. C est pourquoi ces deux dernières années, GE Capital a porté une attention particulière aux demandes des clients et à la capacité de ses partenaires à proposer des solutions de financement adaptées aux besoins des entreprises clientes. Actuellement, les PME françaises préfèrent recourir à des organismes externes pour financer leurs dépenses d investissement. Concernant le choix d une solution de financement, 33 % des PME pensent opter en 2014 pour un financement en location via leurs constructeurs ou un établissement de financement. A l heure où les entreprises manifestent leur intention de reprendre leurs investissements dans les équipements bureautiques, les logiciels et le matériel informatique, les douze prochains mois pourraient être porteurs de belles opportunités pour le secteur. Patrice Coulon Directeur Général Adjoint GE Capital Ralph Crockett Directeur de marché GE Capital Equipement Finance 2

3 Synthèse % des PME françaises sont optimistes quant à l avenir Le renouvellement des matériels et des logiciels vise principalement à améliorer l efficacité et la productivité Le niveau de confiance des entreprises a fortement augmenté par rapport à 2013 avec une hausse de 11 points 59 % des PME françaises préfèrent recourir à un organisme externe pour financer leurs dépenses d investissement 03. Les PME françaises prévoient d investir 26,5 milliards d euros en équipements technologiques dans les 12 prochains mois % des PME françaises financent leur matériel en recourant directement aux fonds propres de l entreprise Elles prévoient d investir essentiellement dans le matériel informatique et de bureau, dont 18,7 milliards d euros au cours des 12 prochains mois La location et l obtention d un prêt bancaire sont les solutions de financement les plus prisées pour l acquisition d actifs Cette croissance est attendue dans toutes les classes d actifs technologiques, mais la plus forte croissance d actifs porte sur le matériel informatique avec 10,8 milliards d euros Les banques traditionnelles sont toujours les fournisseurs privilégiés pour les dépenses d investissement L analyse porte sur les intentions d investissement de 326 PME françaises, réparties selon les catégories suivantes : 32% Petite : 2-9 employés Moyenne : employés Grande : 50+ employés 3

4 La confiance en l avenir revient au sein des PME Les PME françaises ont redressé leur confiance avec la deuxième meilleure progression en 2014, après le Royaume-Uni 49% des PME ont un regard positif en ce qui concerne l avenir en % % 25% % Selon les résultats de l enquête, les PME françaises semblent plus confiantes pour les 12 prochains mois : 29 points ont été gagnés par rapport à % Optimistes Pessimistes Neutres 54% des PME de plus de 10 salariés semblent plus optimistes Le niveau de confiance est principalement déterminé par la taille des PME. Ainsi les moyennes et grandes PME ont un niveau de confiance plus élevé que les petites PME. 18% 26% 31% Petite Moyenne Grande 39% 54% 54% 28% 15% 35% 2-9 employés employés employés Optimistes Pessimistes Neutres Evolution de la confiance nette (% optimistes - % pessimistes) 23% des PME sont confiantes quant aux perspectives d avenir 54% 54% 45% 45% 45% 45% Confiance nette 33% 33% 23% 23% 18% 18% 23% 23% 4% 6% 4% 6% Royaume-Uni France Italie Allemagne 4% 4% 4 T T T T1 2014

5 Projets d investissement Tendance positive des dépenses d investissement prévues au cours des 12 prochains mois T T T Le matériel informatique reste le projet d investissement le plus plébiscité Il est prévu que les dépenses en matériel informatique soient l investissement le plus élevé des PME avec 10,8 milliards d euros au cours des 12 prochains mois. Cela représente également la plus forte croissance pour 2014 parmi tous les types d actifs, avec une augmentation de 56 %. Une transformation progressive du marché est attendue avec notamment des offres plus structurées à forte valeur ajoutée (audit de performances, équipements ultra-adaptés) Données en milliards d euros 7.8 Mais les investissements en logiciels ne sont pas en reste Les PME françaises prévoient d investir 7,8 milliards d euros en logiciels au cours des 12 prochains mois. Elles projettent également d accroître le financement de logiciels de 56 % par rapport à Données en milliards d euros Les investissements en équipements de bureau reviendront à leur niveau de 2012 Les investissements en équipements de bureau (mobilier, imprimantes, scanners hors papeterie) devraient augmenter de 76 % au cours des 12 prochains mois. Malgré un ralentissement entre 2012 et 2013, le niveau des intentions d investissement pour 2014 représente une amélioration significative Données en milliards d euros Quel est le montant d investissement prévu par votre entreprise l année prochaine dans l achat/le renouvellement de matériels, logiciels et d équipements de bureau? 11% 14% 19% 9% 14% 11% 5% 17% 21% 54% 57% 66% Plus de Entre et Moins de Aucun 5

6 Les raisons d investir L investissement technologique est la clé du succès pour remporter de nouveaux contrats 42% des projets d investissement en matériel informatique portent sur l amélioration du matériel existant afin d augmenter l efficacité et la productivité. 39% des projets d investissement en logiciel informatique portent sur l amélioration du logiciel existant afin d augmenter l efficacité et la productivité. 29% des dépenses d investissement en équipement de bureau portent sur le remplacement de matériel obsolète. Principales raisons d investir Amélioration de l équipement existant pour augmenter l efficacité et la productivité 42% 39% 19% Détérioration des équipements existants 17% 7% 29% Renforcement des capacités pour répondre à la progression des nouvelles commandes 7% 8% 7% Projet de développement national 7% 9% 7% Acquisition de nouveaux types de matériel pour soutenir la diversification de nouvelles lignes de produits 5% 9% 6% Matériel informatique Logiciel Equipement de bureau Étude de cas Une PME souhaitait renouveler sa flotte vieillissante de téléphones portables pour 42 de ses employés. Elle s est adressée à un distributeur de téléphonie mobile, partenaire de GE Capital. En collaboration avec ce partenaire, GE Capital a proposé une offre sur-mesure incluant : Le rachat et la récupération de ses anciens téléphones La mise à disposition d une flotte de téléphones de dernière génération en location financière L assurance matériel (bris de machine et vol) Cette solution locative complète lui a donc permis de réaliser des économies par rapport à un achat classique de sa nouvelle flotte et l assurance adossée lui apporte aujourd hui toute la sérénité dont il a besoin. 6

7 Les solutions de financement Les financements via un partenaire bancaire restent les plus privilégiés par les PME du secteur IT Les méthodes de financement préférées restent identiques à celles de 2013 Financement de l Union européenne 3% 10% % 59% Utilisation d une carte de crédit 9% 5% Utilisation d une autorisation de découvert bancaire 15% 14% Financement interne Financement externe Obtention d un prêt bancaire pour couvrir le paiement Location de l équipement via un accord de vente ou un financement structuré 33% 36% 33% 33% Contrairement à la majorité des secteurs d activité, le secteur IT semble privilégier cette année le financement par crédit-bail ou location. Aujourd hui au même niveau que le prêt bancaire traditionnel, le leasing évolue néanmoins positivement cette année. Le saviez-vous? Les opportunités manquées, telles que la perte de nouveaux contrats commerciaux due a un équipement obsolète, devrait représenter 11,4 milliards en Malgré ce montant important, il s agit en réalité d une diminution de 25% par rapport à Perte de chiffre d affaires estimée au sein des PME en raison d un équipement obsolète (Mds ) ,4 milliards de perte de chiffre d affaires en 2014 T T T

8 Les solutions de financement La location d équipements dans le top 3 des solutions les plus privilégiées par les PME 84% des PME ont recours aux banques traditionnelles pour leurs investissements Cependant, ces PME françaises sont susceptibles d utiliser deux autres sources de financement pour leurs dépenses, en ayant recours au financement par le constructeur ou un établissement de financement. Évaluation des prestataires pour les dépenses d investissement (% d entités qui l envisageraient) Banque traditionnelle Location par un constructeur Location par un établissement de financement Subventions du gouvernement/de l UE Crowdfunding ou financement participatif 84% 57% 49% 36% Fonds de capital-risque 27% Pour quelle(s) raison(s) envisageriez-vous d utiliser un partenaire financier ou spécialiste du crédit-bail pour obtenir des financements dans la cadre de l acquisition de nouveaux équipements? 8% 11% 9% 8% 12% 8% Facilité Partenaire de confiance Spécialiste capable de répondre à un besoin unique Meilleur service Meilleurs taux et prix La location permet d étaler les paiements Étude de cas Le secteur public aussi fait appel à GE Capital. En témoigne l installation d un parc de tablettes numériques chez un client du secteur public qui avait pour habitude de recourir au paiement comptant de ses investissements IT. Ce qui a séduit notre client : La possibilité d ajouter de nouveaux matériels en cours de contrat et de restituer le matériel durant le contrat Un coût d utilisation par unité très compétitif grâce à un contrat de location opérationnelle La gestion fluide et adaptée des fins de contrats La flexibilité de cette solution est l élément clé de satisfaction pour notre client, soucieux de disposer de ses équipements sans contraintes ni lourdeurs administratives. 8

9 Un regard vers l Europe ROYAUME-UNI Confiance nette : 54 % (contre 33 % en 2013) Total des projets d investissement : 71 Mds, en hausse de 12 % Dépense moyenne par PME : Projets d investissement technologique : 27,5 Mds (+53 % comparé à 2013) ALLEMAGNE Confiance nette : 45 % (identique à 2013) Total des projets d investissement : 136 Mds, en baisse de 18 % Dépense moyenne par PME : Projets d investissement technologique : 26,4 Mds (-17 % comparé à 2013) FRANCE Confiance nette : 23 % (contre 4 % en 2013) Total des projets d investissement : 90 Mds, en hausse de 41 % Dépense moyenne par PME : Projets d investissement technologique : 26,5 Mds (+ 34 % comparé à 2013) ITALIE Confiance nette : 18 % (contre 6 % en 2013) Total des projets d investissement : 60 Mds, en baisse de 24 % Dépense moyenne par PME : Projets d investissement technologique : 16,4 Mds (-18 % comparé à 2013) Méthodologie Cette enquête a été réalisée auprès de chefs d entreprise de PME européennes sur 7 pays (France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, République Tchèque, Hongrie et Pologne). En France, 326 entreprises de 2 à 249 salariés ont été étudiées. Cette étude a été réalisée via un questionnaire en ligne conçu par Millward Brown (Londres) entre le 13 janvier et le 14 février 2014, complété par des données quantitatives de bases de données officielles telles que Eurostat ou l INSEE. Avertissement Ce document contient des projections c est-à-dire, des déclarations basées sur des évènements futurs ne tenant pas compte des évènements passés. Cet état de fait peut conduire nos futures analyses à être très différentes des analyses contenues dans lesdites projections. Sur la base de ce qui précède veuillez noter que nous n entendons pas mettre à jour lesdites projections. 9

10 Un regard vers l Europe La confiance en l avenir 01. La confiance retrouvée? Début 2014, la confiance dans le climat économique repartait à la hausse dans tous les marchés de l UE4 (France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni), sauf en Allemagne où elle était à un niveau déjà relativement élevé Les intentions d investissement et les raisons d investir 02. Les intentions d investissement augmentent Les projets d investissement des pays de l UE4 sont supérieurs à ceux de 2013 en matériel informatique, en logiciel et en équipement de bureau 03. Une croissance à l échelle européenne en ce qui concerne le matériel informatique Le matériel informatique représente la part la plus importante des intentions d investissement prévues sur chacun des marchés de l UE4 04. Améliorer son équipement existant Pour ces 4 pays, l amélioration de l équipement existant en vue d augmenter l efficacité et la productivité reste le principal motif d investissement à la fois pour le matériel informatique (33 %) et les logiciels (35 %) 05. Remettre à niveau son équipement obsolète La détérioration de l équipement existant est le principal facteur de changement du matériel de bureau pour 39 % des PME de l UE4 Les solutions de financement envisagées 06. Le financement par fonds propres représente une spécificité européenne Les PME allemandes, britanniques et françaises disent qu elles financeront «très probablement» (pour 49 % d entre elles) leurs projets d investissement en utilisant directement leurs réserves monétaires existantes (fonds propres de la société). 07. La location d équipement Au-delà des fonds propres, la location est la solution de financement préférée au sein de l UE4 08. Les banques traditionnelles sont les principaux partenaires financiers Dans ces quatre pays, les grandes banques traditionnelles reçoivent le plus haut niveau d attention (73 % en Italie et 84 % en France) 09. Une considération de la location en UE4 À l exception de la France, la majorité des PME de l UE4 envisageraient d utiliser un «prêteur ou une solution de crédit-bail» pour financer leurs investissements technologiques 10

11 GE Capital propose des solutions de financement pour les équipements technologiques GE Capital Equipement Finance conçoit et propose une offre de financement sur-mesure pour une large gamme de matériels et de solutions technologiques. Les plans de financement proposés s adaptent aux différentes étapes des projets avec la prise en compte des rythmes de déploiement et des budgets annuels. GE Capital Equipement Finance propose son offre directement aux entreprises clientes ou via des partenaires (constructeurs, distributeurs ou éditeurs). Temoignages de partenaires A la recherche d une solution performante de financement de logiciels pour Cadware Systems, nous avons trouvé en GE Capital Equipement Finance une proximité de relation et une réactivité qui en font désormais le partenaire incontournable Thierry Lucotte, PDG de Cadware En effet, c est parce que GE Capital Equipement Finance sait financer les différentes activités des acteurs du marché IT, depuis le financement de postes informatiques jusqu aux projets complexes comprenant les équipements, les logiciels et le service, que nous proposons à nos adhérents comme Cadware de s associer avec ce spécialiste du financement IT Frédéric Astié, Président d ASF Consulting SAP est leader des applications d entreprise et fournit aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs les moyens logiciels d une meilleure gestion. Les projets que nous réalisons sont stratégiques pour nos clients et présentent des contraintes techniques et financières importantes. Nous avons trouvé en GE Capital Equipement Finance un partenaire qui nous accompagne dès la phase d avant-vente pour fournir une solution de financement adaptée aux contraintes de cet environnement, au travers d une ingénierie financière réactive et pertinente François Blanchard, Responsable de financements SAP 11

12 Claire Demaison Coordinatrice marché IT Jerôme Laburte Coordinateur marché Bureautique GENERAL ELECTRIC Company. Tous droits réservés. Bien que toutes les précautions aient été prises dans la rédaction des informations contenues dans ce document, la société General Electric, GE Capital, leurs employés respectifs, dirigeants et mandataires déclinent toute responsabilité et n apportent aucune garantie concernant l exactitude, la précision, la mise à jour ou l exhaustivité des informations contenues dans ce document. GE Capital décline toute responsabilité en relation avec les dommages, de quelque nature que ce soit, causés par l utilisation des informations contenues dans ce document. Les informations présentes sur ce document sont fournies à titre d information générale uniquement, elles ne constituent pas un conseil juridique, fiscal, comptable ou d une quelconque autre nature et ne peuvent servir de base à une quelconque transaction. Ce document, en tout ou partie, ne peut être reproduit, stocké dans un système de recherche ou transmis sous quelque forme que ce soit ou par quelque moyen que ce soit, électronique, mécanique, par photocopie, enregistrement ou autrement, sans l accord préalable de la société General Electric. GE Capital Equipement Finance Société par actions simplifiée au capital de Siège social : Immeuble Défense Plaza, rue Delarivière Lefoullon, Puteaux T , F N RCS Nanterre APE 6491 Z N TVA : FR Société de courtage d assurances, immatriculée ORIAS N (www.orias.fr) - Société Financière agréée par l Autorité de contrôle prudentiel.

CAPEX, LE BAROMÈTRE DES PME EUROPÉENNES

CAPEX, LE BAROMÈTRE DES PME EUROPÉENNES GE Capital CAPEX, LE BAROMÈTRE DES PME EUROPÉENNES Une analyse des intentions d investissement et du climat des affaires sur la base d une étude réalisée auprès de 1750 entreprises de sept marchés européens.

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Une approche sur-mesure

Une approche sur-mesure L offre de services de HSBC Private Bank en France Le cœur de notre métier consiste à vous fournir des conseils de qualité et à mettre en œuvre les solutions d investissements permettant de répondre précisément

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Donnez vie. à votre projet automobile. le meilleur. Financeurs Créatifs, pour vous offrir. du financement et des assurances

Donnez vie. à votre projet automobile. le meilleur. Financeurs Créatifs, pour vous offrir. du financement et des assurances Financeurs Créatifs, pour vous offrir le meilleur du financement et des assurances DES FINANCEMENTS QUI VOUS RESSEMBLENT Des solutions qui font toute la différence. Avec CGI, vous allez découvrir toute

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

leasecom, Qui sommes-nous?

leasecom, Qui sommes-nous? leasecom, Qui sommes-nous? Notre objectif : développer et apporter à nos clients des solutions de location financière évolutive et de location longue durée adaptées à leurs besoins. 1 leasecom Filiale

Plus en détail

Projet de gestion locative des actifs technologiques

Projet de gestion locative des actifs technologiques Projet de gestion locative des actifs technologiques Leasecom, inventons L accompagnement durable Créée en 1984, spécialiste de la location évolutive, Leasecom gère les réseaux intelligents (informatique,

Plus en détail

Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques.

Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques. Une approche nouvelle et inédite de la distribution, du service et du financement informatiques. La location Opérationnelle conçue comme un service Depuis 30 ans (1982), notre expérience nous permet de

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

Indice sage de confiance des entreprises

Indice sage de confiance des entreprises Indice sage de confiance des entreprises Tendances mondiales L indice Sage de confiance des entreprises est une mesure annuelle effectuée auprès des PME dans le monde, afin de présenter une image claire

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique www.ccfgb.co.uk POURQUOI LE ROYAUME-UNI? Marché de proximité de plus de 61 millions de consommateurs

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012

Natixis Factor en bref. Factor de sérénité, booster de croissance. Mai 2012 Natixis Factor en bref Mai 2012 Factor de sérénité, booster de croissance banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Chiffres clés 4 e 7000 509 factor en france*

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie BANQUE ET ASSURANCES Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie données au 30/06/2011 La garantie d un groupe solide BNP Paribas Cardif BNP Paribas Cardif conçoit et commercialise une large gamme de produits

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

Situation des PME et perspectives de croissance en France

Situation des PME et perspectives de croissance en France Situation des PME et perspectives de croissance en France Résumé : - Les entreprises françaises ont su résister à la crise grâce à la consolidation de leur bilan au cours des années 2000 ; - Le maintien

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS ÉPARGNE patrimoniale chiffres clés 2012 LE GROUPE AG2R LA MONDIALE* Un groupe d assurance de protection sociale, paritaire et mutualiste Un assureur complet de la personne : Prévoyance, Santé, Épargne,

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

Dossier de candidature Partenaires Mobile IT Program

Dossier de candidature Partenaires Mobile IT Program Powered by Dossier de candidature Partenaires Mobile IT Program www.sfrentreprises.re Afin de développer ensemble de nouveaux projets dans le marché en forte croissance de la Data mobile, SFR Entreprises

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

La boîte à outils pour des placements avisés

La boîte à outils pour des placements avisés La boîte à outils pour des placements avisés Sommaire 3 4 6 8 10 incomeiq une plateforme intelligente pour réfléchir à vos besoins de revenus futurs Les besoins en revenus n ont jamais été aussi importants

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Comptabilité / Finance / Contrôle de Gestion. Optimiser La performance financière du Groupe

Comptabilité / Finance / Contrôle de Gestion. Optimiser La performance financière du Groupe Optimiser La performance financière du Groupe 1 - Comptable 2 - Contrôleur de gestion commercial ou opérationnel 3 - Contrôleur de gestion reporting 1 Comptable La fiabilité des chiffres comme priorité

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000. pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut

Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000. pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut Un taux qui suscite l intérêt 3,50 %* annuel brut jusqu à 50 000 pendant 3 mois puis 1,80 %*annuel brut Avec le Compte Épargne Rémunéré GE Money Bank, votre épargne bénéficie d un taux de 3,50 %* pendant

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

Conseil en Finance d Entreprise & Direction Financière

Conseil en Finance d Entreprise & Direction Financière Conseil en Finance d Entreprise & Direction Financière www.i-roe.com E-mail : philippe.fillinger@i-roe.com Téléphone : 06 16 55 68 15 Télécopie : 09 59 55 98 67 NOTRE MÉTIER Accélérer la croissance Expert-conseil

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires

EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires EVP 2013 Baromètre Européen du Voyage d Affaires Rappel de la méthodologie du Baromètre 2 567 entreprises interrogées + de 1 Md EUR de dépenses voyages 11 pays France Royaume-Uni Allemagne Italie Espagne

Plus en détail

Stop clicking now! Découvrez les espaces de travail de Sage. Sage BOB 50 Expert. Sage BOB 50

Stop clicking now! Découvrez les espaces de travail de Sage. Sage BOB 50 Expert. Sage BOB 50 Stop clicking now! Découvrez les espaces de travail de Sage Sage BOB 50 Sage BOB 50 Expert Votre espace de travail Au fil des années, les logiciels de gestion traditionnels ont été enrichis de nouvelles

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER PRÊTS PRÊT CLÉ DE SOL Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque,

Plus en détail

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application

L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application L offre des cabinets peut se structurer en 3 types de prestations et 3 domaines d application NB : Le schéma ci-après présente de manière synthétique la répartition des activités par type de prestation

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail