Christophe Le Page CIRAD - UPR Green

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Christophe Le Page CIRAD - UPR Green"

Transcription

1 Christophe Le Page CIRAD - UPR Green Combiner jeux de rôles et simulation informatique pour modéliser avec les acteurs les interactions entre dynamiques écologiques et dynamiques sociales dans les agro-écosystèmes

2 Système Multi-Agent (SMA) un mode de représentation basé sur les interactions Objectif A Objectif B Environnement d après Ferber, 1995) 2

3 Pratiquement, que fait un agent? 1. Il perçoit son environnement (incl. autres agents) 2. Il agit en exhibant des comportements Déplacement Communication Action sur son environnement 3. Il mémorise enregistrement des états et actions passés 4. Il prend des décisions : ensemble de règles, heuristiques ou stratégies qui détermine, en fonction de la situation présente et du passé, le comportement à tenir 3

4 Exemple sur le Causse Méjan 4

5 Une demande sociale diversifiée Des agriculteurs qui veulent continuer à vivre de l élevage ovin sur le Causse Des forestiers qui souhaitent rentabiliser les investissements réalisés il y a 30 ans Des naturalistes dont la mission est de maintenir un milieu d une richesse exceptionnelle mais très instable Des chasseurs qui cherchent à prendre possession d un territoire potentiellement riche en gibier Des touristes qui revendiquent un droit à la découverte d espaces naturels et de produits typés 5

6 Questions posées Question de développement posée par le PNC à son CS : Comment arrêter la fermeture des milieux ouverts? Questions de recherche : Comment prévoir l évolution d un espace naturel d origine anthropique selon des stratégies contrastées d aménagement du territoire? Comment rendre compte simultanément d enjeux patrimoniaux et productifs? Comment faciliter la concertation entre acteurs soumis à une même dynamique d enrésinement spontané? 6

7 Un modèle multi-agent pour représenter les dynamiques à l œuvre Un espace ressource définit par des combinaisons de structures végétales d attractivité différente selon les acteurs cultures arbres broussailles pelouses Trois catégories d agents aux objectifs divergents mais dont les pratiques influent notablement sur la dynamique des pins 7

8 Simulations exploratoires Laisser faire la nature Associer Recréer la steppe naturalistes et agriculteurs 8

9 Simulations exploratoires Production de bois (forestier) Efforts de coupes (fermiers - PNC) Intérêt patrimonial (PNC) 9

10 Un jeu de rôles pour Partager rapidement une représentation du processus d enrésinement Rendre plus réaliste la modélisation du fonctionnement de l interaction entre acteurs Laisser libre cours à l inventivité des joueurs pour mettre au point une stratégie d action ou de négociation 10

11 Un archétype de Causse Méjan 11

12 Bilan Décision du Parc de créer un fonds pour la lutte préventive contre l enrésinement Mise en place par la Chambre d Agriculture et la Communauté de Communes d une réflexion collective sur le problème de l enrésinement Mise en œuvre d un Plan Local d Aménagement Concerté pour financer des travaux décidés collectivement Recherche de procédures pour intervenir de façon anticipée sur les crêtes stratégiques 12

13 Retour sur la combinaison des outils 13

14 Modèles abstraits, modèles Kleenex Éviter l effet «boîte noire» d un modèle complexe qui n appartient qu à celui qui en a implémenté tous les détails Bonne compréhension et acceptation partagée du statut du modèle: un jouet pour apprendre ensemble et stimuler les discussions, pas un support d aide à la décision Représentations abstraites ne rebutent pas les acteurs locaux 14

15 Effets de la démarche Ateliers ComMod, 2001 Google Earth,

16 Réseau ComMod 16

Master of Science GEAE Gestion des exploitations agricoles et environnement

Master of Science GEAE Gestion des exploitations agricoles et environnement Master of Science GEAE Gestion des exploitations agricoles et environnement Ph Le Grusse Séquences Pédagogiques Analyse des processus du Développement rural Analyse des politiques dans le domaine de l

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux

Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux Jean-Pierre Müller Cadre scientifique CIRAD-ES-GREEN 1 Plan de présentation D où on part (parle) L objet de recherche

Plus en détail

Mondes Virtuels : une nouvelle forme de sociabilité

Mondes Virtuels : une nouvelle forme de sociabilité Mai 2008 P. 1 / 6 Mondes Virtuels : une nouvelle forme de sociabilité Cet article a été écrit pour la revue «Centraliens» (Revue des anciens de l école Centrale) à paraître en août 2008. Avec son mélange

Plus en détail

Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international...

Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international... Quelles sont les conditions sociales favorisant les stratégies d'intensification écologique? Petit tour d'horizon international... Véronique LUCAS Angers Entretiens de l'aei 29/10/2010 Mon regard particulier

Plus en détail

du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI

du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI Ministère de l Environnement l et du Cadre de vie Secrétariat Permanent du Conseil National pour l Environnement et le Développement Durable Présenté par: Paul BOMBIRI Expert National Statisticien/Economiste

Plus en détail

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure + Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure Maurice Couture GPS Tourisme Inc. Rachel L Abbé Destination Équitable SÉMINAIRE 2013 / 5 ET 6 NOVEMBRE

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE DOCUMENT N 2 : REGLES GENERALES ET PARTICULIERES Décembre 2007 SOMMAIRE ZPPAUP DE LEUCATE DOCUMENT 1 : LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Des arbres en agriculture

Des arbres en agriculture La Société Botanique de France et l'association Française d'agroforesterie présentent Des arbres en agriculture L'agroforesterie au coeur des enjeux contemporains Photo : Afaf vendredi 20 mars 2015 samedi

Plus en détail

Co-construction d un modèle d accompagnement selon la méthode ARDI : guide méthodologique

Co-construction d un modèle d accompagnement selon la méthode ARDI : guide méthodologique Co-construction d un modèle d accompagnement selon la méthode ARDI : guide méthodologique Michel Étienne INRA, Unité d Écodéveloppement, Site Agroparc, 84914 AVIGNON cedex 9 Tél. 0432722577, Fax. 0432722562,

Plus en détail

Une démarche engagée dans le cadre du Réseau Rural bas-normand

Une démarche engagée dans le cadre du Réseau Rural bas-normand Longtemps dédiés au monde agricole, les espaces ruraux ont connu ces dernières années des transformations, dues notamment, à l arrivée de nouveaux habitants, néo-ruraux pour la plupart. L espace rural

Plus en détail

Retour d expériences avec UML

Retour d expériences avec UML Retour d expériences avec UML UML pour les systèmes biologiques Marie-Hélène Moirez-Charron, UMR AGIR, équipe MAGE INRA Toulouse mailto:marie-helene.charron@toulouse.inra.fr PLAN Contexte de travail UML,

Plus en détail

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Le projet de recherche européen FlexWood («Flexible wood supply chain»)

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Des activités mathématiques à l école primaire

Des activités mathématiques à l école primaire 564 Atelier Dm 25 I. Introduction Des activités mathématiques à l école primaire Pourquoi? Quand? Comment? Brigitte Morel Dimanche matin, 8h30, nous cherchons la salle, nous nous installons, première bonne

Plus en détail

Les communes de la Montagne et de Bouguenais

Les communes de la Montagne et de Bouguenais Contribution d'un groupe de citoyens et d'élus réunis le mercredi 1er avril 2015 Les communes de la Montagne et de Bouguenais Envoyé le 08/04/2015 Deux communes de l agglomération nantaise : LES AUTEURS

Plus en détail

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance

Modélisation et conception d'un. environnement de suivi pédagogique synchrone. d'activités d'apprentissage à distance Modélisation et conception d'un environnement de suivi pédagogique synchrone d'activités d'apprentissage à distance Christophe DESPRÉS Laboratoire d Informatique de l'université du Maine Plan de la présentation

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Certification APAC /IAE LYON

Certification APAC /IAE LYON Certification APAC /IAE LYON Corinne Forgues Corinne Lecot http://iae.univ-lyon3.fr Rappel du contexte du projet APAC / IAE LYON L APAC souhaite pouvoir proposer à ses membres des parcours de formation

Plus en détail

A. La contribution de la géographie à l enseignement pour le développement durable

A. La contribution de la géographie à l enseignement pour le développement durable U G I I G U Déclaration de Lucerne sur l enseignement géographique pour le développement durable Hartwig Haubrich (Fribourg), Sybille Reinfried (Lucerne), Yvonne Scheicher (Weingarten) La commission pour

Plus en détail

Le Cityfarming, l Agriculture urbaine, en pleine expansion

Le Cityfarming, l Agriculture urbaine, en pleine expansion Le Cityfarming, l Agriculture urbaine, en pleine expansion Daily Needs est un programme modulaire, proposant des produits de jardinage et d élevage de petit bétail. Un projet à valeur sociale, écologique

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

ETUDE DE LA NEGOCIATION

ETUDE DE LA NEGOCIATION ETUDE DE LA NEGOCIATION DANS LE CADRE D UN JEU DE ROLE SUR LE SYLVOPASTORALISME Rapport de stage de DEA IARFA Présenté par Pierre RUFFEZ Maître de stage : Christophe LE PAGE Enseignant responsable : Alexis

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D Partagez votre vision du paysage Projet Eco Land 3D Agropolis Fondation 18 mars 2009 Présentation Bionatics Profil de la société Projet démarré en 2001 Transfert de technologie avec le CIRAD Éditeur de

Plus en détail

N abandonnons pas notre héritage commun.

N abandonnons pas notre héritage commun. N abandonnons pas notre héritage commun. Chaque semaine, 200 fermes disparaissent en France. Disparition des surfaces agricoles, spéculation foncière : nous pouvons agir. Grâce à vous, Terre de liens acquiert

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet LES JEUX SERIEUX Etat des lieux Rédacteur : Olivier Mondet Les jeux sérieux : entre jeu de rôle et jeu vidéo Les jeux de rôle sont fréquemment utilisés pour simuler des situations professionnelles et impliquer

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Le projet AGAPPE AGriculture, Acteurs, Politiques Publiques et Eau

Le projet AGAPPE AGriculture, Acteurs, Politiques Publiques et Eau Le projet AGAPPE AGriculture, Acteurs, Politiques Publiques et Eau 26 janvier 2010 MAGE Modélisations Appliquées à la Gestion des ressources Environnementales sur un territoire 1 Objectif généraux du projet

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

PAYSAGES VIRTUELS ET PROJETS TERRITORIAUX

PAYSAGES VIRTUELS ET PROJETS TERRITORIAUX PAYSAGES VIRTUELS ET PROJETS TERRITORIAUX Alinat Sandrine : UMR ESPACE-CIRAD TERA ECOSITE TA 60/15, 73 Av. J.F. Breton, 34 398 Montpellier Cedex 5 Tel. 04 67 59 38 97 Fax. 04 67 59 38 38 sandrine.alinat@cirad.fr

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR

COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR COMMENT CONCILIER LES EXTREMES Développement, Mise en oeuvre, et Intégration plus large des stratégies sur les Aires protégées MADAGASCAR RANDRIAMAHALEO Sahoby Ministère de l Environnement et des Forêts

Plus en détail

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements

Probabilités. I - Expérience aléatoire. II - Evénements Probabilités Voici le premier cours de probabilités de votre vie. N avez-vous jamais eut envie de comprendre les règles des grands joueurs de poker et de les battre en calculant les probabilités d avoir

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Elaboration d un outil d accompagnement de projets d aménagements pour la prévention des incendies de forêt

Elaboration d un outil d accompagnement de projets d aménagements pour la prévention des incendies de forêt Institut National Agronomique Paris - Grignon Institut National de la Recherche Agronomique MEMOIRE Présenté par Marie FAYEIN Spécialisation : AGER (Agronomie Environnement) Elaboration d un outil d accompagnement

Plus en détail

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation?

Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Pourquoi utiliser des visuels et des logiciels de présentation? Jacques Lanarès 3 fonctions principales Mémorisation Compréhension Renforcer Attention Les visuels peuvent faciliter la mémorisation : En

Plus en détail

Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks

Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks Eléments pratiques de test des Hiérarchies et Frameworks Notes de cours Christophe Dony Master Info Pro - Université Montpellier-II 1 Introduction 1.1 Définitions Génie Logiciel No 18, Mars 1990. EC2.

Plus en détail

Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe)

Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe) Fouille de données dans des bases parcellaires (cadre projet PayOTe) Thomas Guyet AGROCAMPUS-OUEST IRISA Équipe DREAM 01 mars 2010, Nancy Équipe DREAM : axes de recherche Diagnosing, recommending actions

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

ET SI LA VILLE ÉTAIT NOTRE JARDIN?

ET SI LA VILLE ÉTAIT NOTRE JARDIN? ET SI LA VILLE ÉTAIT NOTRE JARDIN? Organisateur COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG (CUS) Coordinateur Béatrice PIPART, Responsable du projet PNU, Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Animateur Anthony

Plus en détail

Simulation centrée individus

Simulation centrée individus Simulation centrée individus Théorie des jeux Bruno BEAUFILS Université de Lille Année 4/5 Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les

Plus en détail

Atelier de simulation APOLLO XIII

Atelier de simulation APOLLO XIII Atelier de simulation APOLLO XIII Les enjeux d une formation réussie Favoriser la participation, susciter l intérêt Enseigner les principes théoriques tout en l alliant à la pratique Motiver, impliquer,

Plus en détail

Caisse Nationale de Mutualité Agricole

Caisse Nationale de Mutualité Agricole Séminaire national sur la vulgarisation, l appui-conseil et les bonnes pratiques agricoles Le rôle des Assurances Agricole dans le développement de la politique du renouveau Agricole et Rural Présentation

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Ligue pour la Protection des Oiseau Alsace Entrée Thématique Agriculture Espèces et habitats naturels Milieu aquatiques et humides Localisation :

Plus en détail

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée L utilisation du lidar terrestre en foresterie Richard Fournier Département de géomatique appliquée Problématique Inventaire traditionnel : photographie aérienne imagerie satellitaire relevés manuels sur

Plus en détail

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque Les Intelligences Multiples selon Howard Gardner l intelligence verbale/linguistique C est la capacité à être sensible aux

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1 Mission DAR Année et N du projet : 2005 N 321 Programme Agroforesterie 2006/08 Groupe de Travail GT1 Outils d aide à la décision en agroforesterie Responsable de groupe : Christian Dupraz (INRA) R 1.2

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain

Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain La WALLONIE comprend 262 communes Communes de 1 à 5.000 habitants

Plus en détail

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Ce document est issu d une concertation entre la Fédération Nationale des Sociétés d

Plus en détail

CGA Bords de Seine Catalogue des formations 2009

CGA Bords de Seine Catalogue des formations 2009 Catalogue des formations 2009 108 Allée du Québec ZAC des Boquets 76320 BOIS GUILLAUME Télécopie : 02 35 12 36 02 Centre de Gestion Agréé Bords de Seine Introduction du Président Notre centre de gestion

Plus en détail

Télémédecine, télésanté :

Télémédecine, télésanté : Télémédecine, télésanté : vision prospective Table ronde du Collège des Economistes de la Santé, 15 mai 2014. «État des lieux et perspectives de latélémédecine»? Robert PICARD Référent Santé, CGEiet Plan

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing

Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing Statistique et analyse de données pour l assureur : des outils pour la gestion des risques et le marketing Gilbert Saporta Chaire de Statistique Appliquée, CNAM ActuariaCnam, 31 mai 2012 1 L approche statistique

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Conception de réseaux de télécommunications : optimisation et expérimentations

Conception de réseaux de télécommunications : optimisation et expérimentations Conception de réseaux de télécommunications : optimisation et expérimentations Jean-François Lalande Directeurs de thèse: Jean-Claude Bermond - Michel Syska Université de Nice-Sophia Antipolis Mascotte,

Plus en détail

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet

La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet La gestion intégrée des produits résiduaires organiques de la micro-régionouest de la Réunion Etat d avancement du projet T. Wassenaar, J. Queste, J.M. Paillat Assemblée Générale du RMT Fertilisation &

Plus en détail

Modélisation multi-agents - Agents réactifs

Modélisation multi-agents - Agents réactifs Modélisation multi-agents - Agents réactifs Syma cursus CSI / SCIA Julien Saunier - julien.saunier@ifsttar.fr Sources www-lih.univlehavre.fr/~olivier/enseignement/masterrecherche/cours/ support/algofourmis.pdf

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rencontre Départementale d Information des Hautes-Pyrénées. Les filières et le rôle de la Safer GHL

DOSSIER DE PRESSE. Rencontre Départementale d Information des Hautes-Pyrénées. Les filières et le rôle de la Safer GHL Société d Aménagement Foncier et d Établissement Rural DES HOMMES, DES TERRES, DES PROJETS DOSSIER DE PRESSE Rencontre Départementale d Information des Hautes-Pyrénées CCI de Tarbes Mardi 31 mars 2015

Plus en détail

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE»

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE» Confédération Européenne des Syndicats 1 Union des Confédérations de l Industrie et des Employeurs d Europe UNICE/UEAPME 2 Centre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises d

Plus en détail

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010

Solution logicielle pour le pilotage et l ERM. Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Présentation d ERMS Solution logicielle pour le pilotage et l ERM Journées d études IARD 26 mars 2010 2 mars 2010 Sommaire 1 Présentation d ACTUARIS 2 Les problématiques rencontrées 3 Présentation d ERMS

Plus en détail

Transactional mail as part of your

Transactional mail as part of your March 22d, 2012 Transactional mail as part of your Media Banquet it works! Buy Way case by Ugo Setti Head of Commercial Buy Way Au Benelux, Buy Way est le leader du crédit à la consommation au niveau des

Plus en détail

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Cette note a pour objet de définir les animaux et les surfaces pris

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D

Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés. GéoEduc3D Les enjeux de la mobilité et de la réalité augmentée dans les jeux éducatifs localisés Le projet de recherche GéoEduc3D Sylvain GENEVOIS Chargé d études et de recherche (INRP, équipe EducTice) Docteur

Plus en détail

Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants

Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants Une démarche pédagogique en éducation au développement durable : Organiser des jeux de rôles (simulations) en milieu scolaire Introduction

Plus en détail

Tout pour réussir l évènement!

Tout pour réussir l évènement! Tout pour réussir l évènement! CE QU IL FAUT SAVOIR... 1. Contexte Afin de développer l attractivité des terrains de camping en Drôme, la fédération a choisi de s orienter vers la mise en place d un évènement

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Bambus Spieleverlag. Le plateau de jeu :

Bambus Spieleverlag. Le plateau de jeu : Le plateau de jeu : Bambus Spieleverlag D. Augenbraun & G. Cornett GbR P.O. Box 360141 D-10971 Berlin Phone +49-30-6121884 e-mail : cornett@bambusspiele.de http://www.bambusspiele.de Traduction française

Plus en détail

Anglais intensif Préparation au TOEIC

Anglais intensif Préparation au TOEIC ASSOCIATION DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS ECOLOGIQUES - ADPE Centre de Formation Professionnelle Association loi 1901 contact@association-adpe.com Programme Pédagogique Anglais intensif Préparation au TOEIC

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LES VALEURS DE LA BIODIVERSITÉ

LES VALEURS DE LA BIODIVERSITÉ DES CLÉS POUR COMPRENDRE LA BIODIVERSITÉ FICHE-CLÉ N 3 MAI 2013 LES VALEURS DE LA BIODIVERSITÉ REFLET DES RELATIONS MULTIPLES DES HOMMES À LA NATURE Le fait que la biodiversité ait de la valeur est largement

Plus en détail

Sénèque Gouvernance coopérative agricole

Sénèque Gouvernance coopérative agricole Sénèque Gouvernance coopérative agricole Dirigeants élus zorandim75 ivanastar efesantik 5000 managers en formation permanente 4400 étudiants dont 1 520 étudiants internationaux 42000 diplômés à travers

Plus en détail

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Dépôt des dossiers de candidature : au plus tard le 30 juin 2015 1 Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Exposition zones humides. Dossier de Presse

Exposition zones humides. Dossier de Presse Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE - EXPOSITION ZONES HUMIDES 2015 Panneaux d expositions Conception graphique : Séverine Soury Textes : Aurélie Matrot - AVEN Crédits photographiques Aurélie Matrot, Sarah

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

Projet Banque de Terres (PDZA, Projet 1) Rencontre du 23 septembre 2014 par Julie Bourgon, Agente au développement rural et municipal

Projet Banque de Terres (PDZA, Projet 1) Rencontre du 23 septembre 2014 par Julie Bourgon, Agente au développement rural et municipal Projet Banque de Terres (PDZA, Projet 1) Rencontre du 23 septembre 2014 par Julie Bourgon, Agente au développement rural et municipal Objectif de la rencontre Définir ensemble la mise en place de l outil

Plus en détail

MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES

MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES MATH0062-1 ELEMENTS DU CALCUL DES PROBABILITES REPETITIONS et PROJETS : INTRODUCTION F. Van Lishout (Février 2015) Pourquoi ce cours? Sciences appliquées Modélisation parfaite vs monde réel Comment réussir

Plus en détail

Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007)

Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007) Présentation des prospectives en cours à l Unité Prospective de l Inra (Mars 2007) Eléments de méthodologies des prospectives, enseignements et manières de faire Prospective Agriculture 2013 Prospective

Plus en détail

Jean-Philippe Choisis 1 Annick Gibon 2 Jacques Lasseur 2 Hermes Morales 3 Ibrah Touré 4 Jean-François Tourrand 5

Jean-Philippe Choisis 1 Annick Gibon 2 Jacques Lasseur 2 Hermes Morales 3 Ibrah Touré 4 Jean-François Tourrand 5 Synthèse Acteurs et temporalités dans les processus de modélisation participative de l interaction entre systèmes agropastoraux et territoires : analyse comparée de sept études de cas doi: 10.1684/agr.2010.0381

Plus en détail

LE DOUBLE MARCHÉ DE FAIT EN CORSE : DISCUSSION À PARTIR DU MARCHÉ FONCIER AGRICOLE. Sauveur GIANNONI* Caroline TAFANI**

LE DOUBLE MARCHÉ DE FAIT EN CORSE : DISCUSSION À PARTIR DU MARCHÉ FONCIER AGRICOLE. Sauveur GIANNONI* Caroline TAFANI** LE DOUBLE MARCHÉ DE FAIT EN CORSE : DISCUSSION À PARTIR DU MARCHÉ FONCIER AGRICOLE Sauveur GIANNONI* Caroline TAFANI** * Maître de Conférences en économie ** Maître de Conférences en géographie PLAN DE

Plus en détail