Savoirs associés aux compétences clés issues du RCCSP

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Savoirs associés aux compétences clés issues du RCCSP"

Transcription

1 Savoirs associés aux compétens s issues du RCCSP Travail réalisé de juillet à septembre 2012 par le groupe «Démarche qualité régionale de construction des parcours de formation Compétens s»

2 2

3 Sommaire introduction 4 PRoCeSSuS D enchaînement DeS étapes PouR l élaboration DeS PaRCouRS ComPéTenCeS CléS D après la DémaRChe qualité en basse-normandie CommuniqueR à l oral CommuniqueR DanS une langue étrangère TiReR PaRTi De l expérience ReSPeCTeR les RègleS et les CoDeS 12 ComPéTenCeS CléS identifiées DanS une PeRSPeCTive De formation 6 11 CommuniqueR à l écrit 16 PRenDRe DeS initiatives 7 ConDuiRe une action ou un PRojeT 12 gérer et organiser le TemPS et l espace 17 mobiliser DeS outils numériques 8 TRavailleR en équipe 13 mobiliser DeS outils mathématiques 18 maîtriser les leviers et enjeux De l ouverture CulTuRelle 3

4 Introduction les savoirs associés aux compétens s les critères de maîtrise de la compéten à chaque degré Les savoirs associés déclinés des éléments constitutifs des compétens s elles mêmes formulées à partir de la matri RCCSP, ont pour but de donner quelques repères aux formateurs pour construire les séquens d apprentissage, quelles qu elles soient : situations didactisées, autoformation, FOAD, fa à fa pédagogique, travail en sous groupe, projet en groupe etc Dans une logique d approche par compéten, s savoirs associés sont de fait diversifiés puisqu ils sont sensés représenter l ensemble des ressours internes qu une personne mobilise dans une situation où est mise en œuvre une compéten. Ainsi, les listes de Savoirs associés présentées n ont pas un caractère exhaustif, le réel étant toujours plus riche et complet que le prescrit. En d autres termes, les formateurs devront ajouter des Savoirs pour enrichir leurs séquens afin de s approcher davantage de l agir en situation. Ce seront par exemple des Savoirs de type capacités cognitives, capacités méta émotionnelles si s dernières sont indispensables pour que les personnes agissent en situation selon les attendus. Ces Savoirs sont classés par degrés. Malgré leur caractère parfois aléatoire, les degrés ont été fixés selon deux types de paramètres: 1. La complexité de la situation dans laquelle les Savoirs sont mobilisés. La plupart du temps mais sans que soit systématique, les Savoirs «simples» sont plutôt mobilisés en situation très peu complexe (très peu d interaction, espa restreint, durée courte, degré d autonomie laissé dans la tâche peu élevé, enjeu faible ) 2. Le niveau du public au regard des savoirs de base. En référen au cadre de référen de l ANLCI de 2003, les Savoirs sont classés selon les 3 premiers degrés du cadre structurant. C est donc globalement selon s deux types de paramètres qu ont été classés les Savoirs, sans qu il soit exclu qu une personne ait besoin de travailler rtains Savoirs de degré 1 complémentairement à d autres de degré 3 Complémentairement à s Savoirs associés, le présent document formule, pour chaque compéten, des critères de maîtrise de lle-ci à 3 degrés (cf. RCCSP). Ces critères décrivent une manifestation concrète et typique de la compéten quand le degré conrné est atteint. Précisons que les critères ainsi formulés sont des jugements globaux de la manifestation de la compéten. Afin de tendre vers plus d exhaustivité, il sera utile de formuler d autres critères de manifestation de la compéten pour chaque degré, ainsi que des indicateurs. 1 Référentiel de compétens s en situation professionnelle (RCCSP) 2 Le terme savoir est écrit avec une majuscule car il regroupe l ensemble des ressours internes mobilisées par un individu dans une situation donnée et en lien avec une compéten. Le terme ressour étant considéré équivoque par le groupe bas normand (ressours pédagogiques, ressours externes ), il n est pas retenu. 4

5 Prossus d enchaînement des étapes pour l élaboration des parcours de développement Compétens s : cf. démarche qualité Basse Normandie 1(un) element DeClenCheuR D une DemanDe De PReSTaTion Compétens s Un dysfonctionnement Un projet de personne (emploi avenir, contrat de sécurisation professionnelle ) Un projet de structure (développer la mobilité interne, faire évoluer les postes ) Une GPECT 2(deux) 2 (deux) avant la formation DiagnoSTiC fonctionnel DeS ComPeTenCeS CleS en SiTuaTion PRofeSSionnelle 0util : RCCSP acteurs : entreprise, organisme de formation, conseiller OPCA, consultant GPEC etc.. ou RePeRage De la maitrise DeS ComPeTenCeS CleS 0util : outil de repérage de besoins en CC à utiliser dans le cadre d un entretien ou en autodiagnostic acteurs : tout prescripteur n ayant pas la possibilité d observer la personne en situation, encadrement de proximité 3(trois) PoSiTionnemenT SuR les SavoiRS associes aux ComPeTenCeS CleS 0util : Savoirs associés aux compétens s en situations professionnelles acteurs : organismes de formation en organisme De formation 4(quatre) PaRCouRS De formation Outil : Modules structurés autour de situations didactisées à visée de développement de compétens s en situations professionnelles 0util : Modules construits à partir de multiples modalités dont la situation didactisée acteurs : Formateurs et référents parcours des organismes de formation 5(cinq) evaluation / bilan Du PaRCouRS De formation 0util : Positionnement de fin de formation 6(six) a l issue De la formation evaluation DeS effets Outil : outil de repérage «après» 0util : outil de repérage à utiliser suite au parcours de formation acteurs : prescripteurs, encadrant de proximité 5

6 12 compétens s identifiées dans une perspective de formation Les savoirs associés du Référentiel de compétens s en situation professionnelle sont quant à eux formulés dans une perspective d action en lien avec la situation de travail. Ils ont pour fonction d aider à diagnostiquer les besoins, à partir de la situation de travail. RCCSP les activités types mobilisent des Compétens Clés Extension opérationnelle du RCCSP Conduire une action ou un projet Travailler en équipe Communiquer à l oral Communiquer dans une langue étrangère Communiquer à l écrit gérer et organiser l espa et le temps mobiliser des outils mathématiques Respecter les règles et les codes Tirer des enseignements de l expérien utiliser des outils numériques Prendre des initiatives maîtriser les leviers et enjeux de l ouverture culturelle Dans une perspective de formation RCCSP les savoirs mobilisés peuvent se regrouper autour de Compétens Clés Dans une perspective de repérage en situation réelle elements des ComPeTenCeS CleS et leurs quelques SavoiRS associes CRiTeReS de maitrise de la ComPeTenCe Cle 6

7 ConDuiRe une action ou un PRojeT Des situations néssitant d être préparées avant, gérées pendant et évaluées enfin identifier le résultat à produire/atteindre à l issue de l action ou du projet Déterminer les étapes de l action ou du projet mettre en œuvre chaque étape dans le respect des techniques et procédures en vigueur Se réguler en cours d action notamment en fonction des aléas faire preuve d engagement tout au long de l action ou du projet CRiTèRe (3) De maîtrise De la ComPéTenCe Réalise partiellement une activité, en utilisant quelques moyens à disposition Réalise la plupart des étapes d une activité, fait fa à quelques imprévus Réalise les étapes d une activité ou d un projet, réagit fa aux imprévus quelques SavoiRS (4) à mobiliser Décrire la situation souhaitée, le résultat escompté à l issue de l action prescrite Estimer son degré de responsabilité et ses enjeux vis-à-vis de l action Prévoir les étapes (très peu nombreuses) de l action Prévoir leurs durées respectives Ordonnanr s étapes Enonr le ou les moyens (méthode, technique, mode d emploi) à utiliser pour réaliser l action Réaliser chaque étape comme prévu Se réguler en cours d action en fonction des événements Identifier l aléa courant et y faire fa Enonr en quoi l action est terminée Estimer les résultats de l action Rendre compte de l action réalisée Décrire la situation souhaitée, le résultat escompté à l issue de l action semi prescrite Estimer son degré de responsabilité dans l action Enonr les enjeux de l action Identifier et ordonnanr les étapes (peu nombreuses) de l action Estimer la durée des étapes ainsi que les moyens de les mettre en œuvre ((méthode, technique, mode d emploi, ressours externes ) Réaliser chaque étape comme prévu Se réguler en cours d action, revoir son organisation si besoin Identifier les quelques aléas et y faire fa Enonr les critères signifiant que l action est terminée Estimer les résultats de l action Tirer un bilan de l action réalisée Décrire l objet du projet Estimer son degré de responsabilité et les enjeux du projet (vis-à-vis de soi ; du collectif) Identifier, ordonnanr et prévoir la durée des étapes pour la mise en œuvre du projet Enonr le ou les moyens (méthode, technique, mode d emploi et autres ressours externes..) à utiliser pour mettre en œuvre les étapes du projet Mettre en œuvre les étapes, comme prévu Se réguler en cours de réalisation, revoir son organisation si besoin Identifier les aléas et y faire fa Enonr les critères signifiant que le projet est achevé Estimer les résultats du projet Tirer le bilan de l action/projet réalisé, dans la perspective d autres action/projet similaire 3 Les trois indicateurs sont des jugements globaux portés sur la compéten mise en œuvre par la personne, en situation. Ils seront à décliner lors de l élaboration d un outil de repérage des compétens s en situation 4 Quelques-unes des ressours internes à mobiliser par la personne, en situation : «d ordre cognitif, comme, par exemple, l ensemble des connaissans adaptées et reconstruites par la personne dans une situation ; d ordre conatif, comme, par exemple, la motivation de la personne à s investir dans une situation [ ] d ordre corporel comme par exemple l ensemble coordonné des gestes que la personne pose pour réaliser le traitement de la situation» Philippe Jonnaert, Situations de formation et problématisation, Editions de boeck. 7

8 TRavailleR en equipe Des situations qui demandent de participer à une activité se déroulant à plusieurs. Se positionner comme membre d un collectif Déterminer sa contribution possible pour la réalisation d une activité collective Réaliser sa part de l activité ou projet collectif, se réguler en cours de réalisation adapter une attitude relationnelle adaptée aux interlocuteurs, facilitant le bon déroulement de l activité ou du projet collectif Participe partiellement au collectif de travail et aux activités à plusieurs Participe globalement au collectif de travail et lors des activités à plusieurs Facilite la coopération au sein du collectif de travail et lors des activités à plusieurs Se situer dans un organigramme Définir le sens du collectif dans un groupe Faire le néssaire pour comprendre et être compris par son coéquipier Résumer à l oral un plan de travail collectif Dire son rôle pour une activité collective Faciliter le bon déroulement de l activité collective Intervenir en réunion Identifier les outils facilitant l échange entre coéquipiers (langage professionnel commun, blog, cahier de liaison, agenda collectif, boite à idée, document qualité ) Expliciter sa pla, son rôle et sa contribution au sein du collectif Donner un exemple du sens du collectif dans un groupe Prendre en compte les règles et les usages de son/ses coéquipiers et hiérarchiques Communiquer à ses coéquipiers des informations conditionnant le bon fonctionnement collectif Identifier et utiliser les outils facilitant le dialogue au sein du collectif (blog, cahier de liaison, agenda collectif, boite à idée, document qualité ) Participer activement aux réunions collectives Décrire son rôle dans un plan de travail collectif Auto évaluer sa contribution dans une activité collective Expliciter les enjeux des acteurs du collectif Décrire les différentes manières de faire selon les coéquipiers Répondre aux questions et sollicitations des coéquipiers et hiérarchiques Faciliter au quotidien la relation avec ses coéquipiers Modifier ou adapter son rôle dans un plan de travail collectif S engager dans la mise en œuvre d une décision collective Faire des propositions pour un meilleur fonctionnement du collectif Générer le sens du collectif au sein du collectif de travail 8

9 CommuniqueR a l oral Des situations qui demandent, pour être traitées, de comprendre qui nous est dit et de savoir s exprimer à l oral. Comprendre un énoncé oral S exprimer oralement en respectant les règles d usage (vocabulaire, grammaire, débit de voix S exprimer clairement et en traduisant ses intentions Rendre compte intervenir avec pertinen dans une conversation interpréter et utiliser correctement les signes de la communication non verbale Communique et comprend globalement les messages oraux ou gestuels les plus courants Communique et comprend des messages oraux ou gestuels courants, en appliquant les bases de la communication orale Communique et comprend la plupart des messages oraux ou gestuels, en appliquant les principales règles de la communication orale Ecouter Répéter Traduire le sens de chaque phrase courte entendue Prononr un énoncé oral court et simple Identifier chaque élément de sens à partir d un énoncé oral Prononr un énoncé court en structurant des phrases simples et du vocabulaire de base Repérer les signes de la communication non verbale Répondre à une question fermée Résumer un énoncé oral Participer à une conversation Utiliser les signes non verbaux de la communication orale Répondre à une question ouverte 9

10 CommuniqueR DanS une langue etrangere Des situations qui demandent la maîtrise d une langue étrangère Se présenter Se faire comprendre dans des situations habituelles Répondre à des questions Participer à des conversations Rédiger des messages Décrypter des messages et autres documents écrits Utilise et comprend quelques mots de la langue étrangère Comprend et utilise quelques phrases usuelles de la langue étrangère Tient une conversation courante dans une langue étrangère Comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes Comprendre des énoncés très simples Se présenter très simplement Comprendre une signalisation composée de mots Comprendre et utiliser des phrases isolées en lien avec un domaine précis et de proximité Poser des questions très simples Répondre à des questions très simples Repérer sur quoi porte un document à partir des titres Comprendre les points essentiels d une information donnée oralement et portant sur un domaine précis et de proximité Produire des énoncés simples dans des situations courantes et usuelles Raconter un événement passé sur un sujet de proximité Comprendre l essentiel d une consigne écrite 10

11 CommuniqueR a l ecrit Des situations qui demandent, pour être traitées, de savoir lire et écrire. identifier les différents types d écrits extraire les informations contenues dans un document adapter son action en s appuyant sur un écrit Rédiger un écrit en respectant les règles en vigueur (vocabulaire, orthographe, grammaire, conjugaison, ponctuation ) Rédiger un message compréhensible et traduisant ses intentions Comprend et écrit les mots usuels Comprend et rédige des messages courts Comprend des documents écrits divers, rend compte à l écrit Lire et verbaliser la signification de logos et de pictogrammes courants Lire des mots usuels fréquents issus de la sphère professionnelle ou sociale. Lire et comprendre une phrase simple avec guidan. Identifier les principales caractéristiques de la situation de communication dans des écrits variés : qui écrit, à qui, quand, objet. Recopier sans erreur en écriture scripte et cursive un mot Ecrire spontanément des mots usuels et fréquents de la sphère professionnelle ou sociale (état civil, jours de la semaine ) Les mobiliser dans un écrit usuel de la sphère professionnelle ou sociale (fiche de congés, enveloppe, agenda ) Lire seul une ou plusieurs phrases simples Lire seul et comprendre une consigne simple Reformuler oralement l idée essentielle d un écrit lu simple Repérer dans un texte des informations explicites (écrites) Recopier sans erreur et lisiblement un message court Rédiger une ou plusieurs phrases simples cohérentes à partir d une consigne donnée. Respecter la correspondan graphiephonie Respecter les structures syntaxiques fondamentales Lire et comprendre des écrits variés : fiches techniques, mode d emploi, schéma, plan Varier sa stratégie de lecture en fonction de la nature de l écrit et de l objectif poursuivi Lire à autrui de façon claire, fluide et expressive Résumer oralement les idées essentielles d un écrit lu complexe Inférer à partir d un texte des informations nouvelles (implicites) Reproduire un document sans erreur et avec une présentation adaptée Rédiger un écrit professionnel court, porteur de sens, construit en paragraphe et ponctué, sans cadre d écriture explicitement donné : compte rendu, lettre, description, explication, argumentation Utiliser les principales règles d orthographe lexicale et grammaticale. Utiliser les connecteurs logiques usuels Résumé un texte. Adapter le propos au destinataire et à l effet recherché 11

12 gerer et organiser l espace et le TemPS Se situer dans un espa Se déplar d un endroit à un autre ordonnanr les étapes Se projeter dans l avenir à court, moyen et long terme anticiper la suite des événements Des situations qui demandent de savoir où l on est, où l on va, comment on s y rend de gérer un espa de se repérer dans le temps, de gérer son temps. Situe l heure et l endroit où il/elle se trouve Gère son temps sur une courte durée ; se dépla et s organise dans un espa restreint Gère son temps lors d une activité ; gère l espa et s organise pour les déplaments Se repérer sur son lieu de travail Utiliser des éléments simples de signalisation Mettre en application une organisation, par exemple dans un rangement Estimer un volume, un temps Utiliser le déroulé d un plan de travail collectif Utiliser un planning, une fiche de suivi de production Situer des faits dans l ordre chronologique Maîtriser l heure Appliquer des consignes d organisation du travail Lire un plan, une carte Expliquer un itinéraire Organiser son poste de travail Mettre en relation son activité au sein d un plan de travail collectif Utiliser un agenda, une feuille de route Maîtriser les calculs de durées simples Evaluer des temps, des volumes, des durées Réguler son activité Organiser son travail en fonction d un objectif Etablir un itinéraire optimal en tenant compte les contraintes Proposer un agenment ou une organisation du lieu de travail Proposer ou adapter un plan de travail collectif Ordonner la sucssion de tâches Gérer un agenda Maîtriser les calculs de durées décimales S organiser de façon autonome pour atteindre un objectif Proposer un projet d organisation du travail 12

13 mobiliser les outils mathematiques Poser les données d un problème Traiter des informations graphiques Traiter des informations chiffrées Résoudre les problèmes en utilisant et combinant les outils mathématiques pertinents Raisonner avec logique (déduire, induire, relier, modéliser ) Des situations qui néssitent, pour être traitées, la mobilisation et l utilisation d outils mathématiques, géométriques Gérer une situation où il faut lire des chiffres et compter des éléments Gérer une situation où il faut réaliser des calculs simples Gérer une situation néssitant le recours à la proportionnalité, les pourntages Compter dénombrer Utiliser des relations d ordre (avant après) Communiquer des quantités Formaliser des hypothèses quantitatives Expliciter des relations de causes Enregistrer des données Evaluer des marges de fonctionnement Utiliser les unités de mesure Utiliser les 4 opérations Expliciter un calcul Négocier un montant un horaire Prendre la fréquen d événements Signaler des disproportions Expliciter des écarts à des objectifs Calculer une quantité Utiliser des pourntages Reformuler un calcul exposé par quelqu un Etablir une facture Evaluer les coûts d aléas observés Evaluer les proportions Evaluer une demande exptionnelle d un client 13

14 TiReR DeS enseignements De l experience verbaliser son action a posteriori modifier positivement ses façons de faire une même action à partir des bilans effectués Décrire objectivement ses points forts et points faibles (pour la réalisation d actions) faire le point sur ses compétens, affinités envisager ses possibilités d évoluer Des situations qui offrent la possibilité de réfléchir à sa manière de faire, d apprendre qui donnent l occasion de mieux se connaître pour évoluer positivement Décrit une activité réalisée ; fait part des grandes étapes de son expérien globale Cible qu il refera et/ou ne refera pas, suite à une activité réalisée ; décrit chaque étape de son expérien de vie Tire le bilan de ses réalisations pour décider de lles à venir ; analyse ses expériens de vie Décrire ses activités d écoute et de mémorisation Trouver ses propres moyens pour mémoriser des informations importantes (apprendre par cœur, recopier des données ) Décrire son expérien de vie Décrire une activité réalisée Réaliser le bilan d une activité simple réalisée : qu on referait, que l on changerait Analyser ses façons d écouter, de mémoriser Trouver sa stratégie pour apprendre (reformuler des énoncés, des formules ) Analyser son expérien de vie (classer les données) Expliciter des relations de causes à effet dans son parcours de vie Analyser une activité vécue : qui a fonctionné, qui est à modifier Argumenter des façons d apprendre en s appuyant sur sur ses caractéristiques personnelles Identifier des fils conducteurs dans son expérien de vie Expliciter une activité vécue : qui a été fait, les réorganisations en cours d action, le stress, les pensées secondaires, les informations parasites Décider de s organiser différemment pour une activité à venir, en fonction du bilan réalisé 14

15 ReSPeCTeR les RegleS et CoDeS en vigueur Des situations qui requièrent de la personne qu elle respecte les codes et règles en vigueur, qu elles soient explicites ou non. identifier les règles et codes de conduite implicites d une situation identifier les règles explicites (hygiène, sécurité, règlement intérieur ) d une situation Respecter et appliquer les règles et codes (implicites et explicites) en vigueur dans toutes les situations anticiper les règles et codes qu il sera néssaire de respecter dans une situation à venir identifier les comportements inadaptés dans différentes situations Respecte partiellement les règles et codes incontournables dans une situation donnée Respecte les règles et codes incontournables dans une situation donnée Respecte les règles et codes, y compris implicites, de l environnement Définir que sont les règles et codes Se situer par rapport aux règles et codes Enonr les règlements et protocoles à appliquer obligatoirement et systématiquement dans une situation courante Appliquer les bases (notamment hygiène, sécurité) de s règlements et protocoles Identifier les codes de conduite élémentaires de l environnement de travail Respecter les codes de conduite évidents dans un environnement Repérer des manquements aux règlements et protocoles Décrire une des conséquens de la non application de chaque règlement ou protocole Définir et classer les différents types de règles et codes Enonr les règlements et protocoles à appliquer pour les principales activités à réaliser Appliquer l essentiel des règlements et protocoles Identifier les codes de conduite de l environnement Respecter les codes de conduite sans qu ils soient tous explicites Rendre compte à l oral d un manquement aux règlements et protocoles Informer sur les principales conséquens d un manquement aux règlements et protocoles Analyser les règles et codes de l environnement Enonr l ensemble des règlements et protocoles à appliquer pour les activités à réaliser Appliquer les protocoles et règlements, y compris dans leurs détails Identifier et respecter les codes de conduite de l environnement, même implicites Signaler et décrire les conséquens des manquements aux règlements et protocole Décrire les conséquens que peuvent des comportements déviants par rapport aux codes implicites de l environnement 15

16 PRenDRe DeS initiatives Des situations qui demandent aux personnes de réagir sans qu il leur soit expressément demandé. Réagir fa à un événement perturbateur ou bien faire évoluer une situation Prendre en compte tous les paramètres de la situation initiale evaluer sa légitimité à prendre tte initiative identifier les effets escomptés de la prise de décision, ainsi que les risques potentiels envisager globalement les moyens pour mettre en œuvre sa décision Fa à une situation néssitant une réaction, réagit selon qui est recommandé ou prescrit dans cas Fa à une situation néssitant une réaction, entreprend une action simple et sans risque Fa à une situation néssitant une réaction, entreprend une action après en avoir mesuré les conséquens Envisager une possibilité de faire évoluer une situation simple (courte, usuelle, peu de données à prendre en compte) Annonr les résultats souhaités grâ à l initiative envisagée Décrire l initiative en tenant compte des composantes de la situation initiale Décrire sa légitimité à prendre l initiative Estimer les quelques moyens à mobiliser pour transformer l initiative en action (simple) Envisager au moins deux possibilités de faire évoluer une situation assez courante Annonr les résultats souhaités grâ aux initiatives envisagées Décrire l initiative retenue en intégrant les données présentes dans la situation initiale Justifier sa légitimité à prendre l initiative, ainsi que les risques potentiels Estimer les moyens (temps, matériels et autres ressours, personnes ) à mobiliser pour transformer l initiative en action Envisager des possibles pour faire évoluer une situation peu courante et assez complexe (un nombre de données assez important à prendre en compte) Annonr les résultats espérés grâ aux initiatives envisagées Argumenter l initiative retenue en intégrant l ensemble des données présentes dans la situation de départ Analyser sa légitimité, les risques potentiels, les impacts possibles de l initiative Estimer les moyens à mobiliser pour transformer l initiative en action Enonr les points de vigilan pour une telle prise d initiative 16

17 utiliser les outils numeriques Des situations où il faut d une part cibler l outil numérique ou le logiciel à utiliser, puis utiliser leurs fonctionnalités. appréhender positivement l utilisation des outils numériques mobiliser l /les outil(s) numérique(s) correspondant à l activité à réaliser utiliser les fonctionnalités de s outils (traitement de texte, tableur, diaporama, messagerie, moteurs de recherche sur internet etc ) identifier la sour de l information recueillie et en évaluer la qualité et la pertinen identifier la cause des dysfonctionnements les plus fréquents et solutionner le problème (dans la limite de ses possibilités) Consulte et utilise les rudiments des outils numériques de l environnement Navigue et utilise les fonctionnalités de base des outils numériques de l environnement Utilise la plupart des fonctionnalités qu offrent les outils numériques de l environnement Utiliser la procédure pour démarrer un outil informatique Utiliser le clavier et la souris Anticiper le comportement d un outil numérique Utiliser une messagerie vocale Utiliser une messagerie instantanée Identifier une défaillan de l outil numérique S informer sur les outils informatiques Transcrire un message écrit sur un traitement de texte Envoyer et revoir des messages écrits par téléphone mobile Faire une recherche sur Internet Utiliser une messagerie Internet Consulter un blog Créer un document et l enregistrer Créer une arboresn pour classer ses documents Sauvegarder des données Mettre à jour une application Imprimer un document Comprendre les informations transmises par une machine à commande numérique Créer une messagerie Internet Envoyer, télécharger et enregistrer une piè jointe Identifier les commandes et applications disponibles sur l outil numérique Régler une machine à commande numérique Participer à un blog Donner son avis sur un forum Utiliser un agenda partagé Caractériser une panne informatique Utiliser les fonctionnalités d un navigateur Avoir un regard critique sur l Internet Choisir un outil informatique adapté à son activité (traitement de texte, tableau de calcul, messagerie) 17

18 mobiliser les leviers et enjeux De l ouverture CulTuRelle Des situations qui présentent des éléments de différen culturelle ou qui mobilisent une dimension artistique ou esthétique. identifier une différen de culture la décrire de manière neutre adapter son attitude fa à la différen culturelle Repérer la dimension esthétique et/ou artistique d'une situation intégrer dans une activité une dimension esthétique et/ou artistique Acpte les différens de culture ; repère quelques facteurs esthétiques et artistiques dans l environnement Explique les différens culturelles repère et intègre quelques facteurs esthétiques et artistiques de l environnement et de ses réalisations Tient compte des différens culturelles pour agir ; intègre la dimension esthétique et artistique dans ses activités Définir qu est la différen culturelle Décrire une manifestation concrète de la différen culturelle Décrire une situation en prenant appui sur les critères d une autre culture de la sienne propre Utiliser ses cinq sens pour décrire une situation ou une production Analyser la différen culturelle Décrire des situations illustrant la différen culturelle Décrire une situation sous plusieurs angles culturels Décrire une situation ou une production à partir de quelques critères esthétiques et artistiques Réaliser une activité en intégrant quelques critères esthétiques et artistiques Analyser le phénomène de la différen culturelle dans divers environnements Analyser des situations sous l angle d autres cultures Analyser une situation ou une production dans leur dimension esthétique ou artistique Réaliser une activité en intégrant une dimension esthétique et artistique 18

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

DécliCC. savoir. cahier des charges

DécliCC. savoir. cahier des charges DécliCC savoir S ORGANISER cahier des charges Du PARCOURS déclicc savoir S ORGANISER Développer ses compétences clés pour savoir s organiser Module A 30 à 40 heures Organiser l exécution d une tâche Contexte

Plus en détail

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers.

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers. ÊTRE ACTEUR DE LA relation client Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client Module A 20 heures Communiquer avec les clients, les usagers Contexte et finalité de la formation

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

A2 Certaines informations ont été comprises mais le relevé est incomplet, conduisant à une compréhension encore lacunaire ou partielle.

A2 Certaines informations ont été comprises mais le relevé est incomplet, conduisant à une compréhension encore lacunaire ou partielle. Annexe Fiche d évaluation et de notation pour la compréhension de l oral (LV1) Situer la prestation du candidat à l un des cinq degrés de réussite et attribuer à cette prestation le nombre de points indiqué

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles S3CP Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles Référentiel Le présent socle décrit un ensemble de connaissances et compétences devant être apprécié dans un contexte professionnel.

Plus en détail

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective

Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation. La Validation des Acquis de l Expérience. La mise en dynamique par l approche collective Programme Régional de formation des Acteurs de la Formation La Validation des Acquis de l Expérience La mise en dynamique par l approche collective Mise en dynamique : L approche collective Trois expériences

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes)

Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) Domaine 1 : S approprier un environnement informatique de travail (3 items / 7 aptitudes) 1.1 Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition 6 5 4 3 1.1.1 L'élève distingue les espaces accessibles

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNIQUES DE GESTION DE L INFORMATION - NIVEAU 1

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNIQUES DE GESTION DE L INFORMATION - NIVEAU 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENTET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SECRETARIAT

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS Dispositif de Formations de formateurs 1 RÉUSSIR SON PARCOURS Vous souhaitez : Devenir formateur permanent ou occasionnel Obtenir une certification de formateur Vous perfectionner dans votre métier Réaliser

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes du collège - Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Idées clés et sens Harmoniser l offre de formation au profit des usagers Construire

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

Le management de projet

Le management de projet OBJECTIFS Être capable de planifier, évaluer, planifier, organiser, démarrer, piloter, évaluer un projet simple Être capable de résoudre des problèmes d'optimisation dans les domaines de la logistique

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE Code APE : 804CN SIREN : 183 109 073N déclaration d existence : 73 31 P00063 31 G:\COMMUN-DAVA\Doc-DAVA - En Vigueur\RESSOURCES DOCUMENTAIRES DU DAVA\FRP - Référentiel.doc MAJ12/11/2010 version 2007 adaptation

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS

AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS AGENCE NATIONALE D APPUI A LA PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET MEDICO-SOCIAUX APPEL A PROJETS «Validation méthodologique de l élaboration de scores composites de performance hospitalière» 1.

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales BFT-FRANCE AVRIL 2015 SOMMAIRE Maitriser ma parole en public 3 Maitriser mes oraux d examen 4 Maitriser mon orthographe 5 Maitriser ma syntaxe à l écrit

Plus en détail

Modules de formation

Modules de formation Modules de formation Nos modules de formation sont conçus de façon à être interactifs et ludiques (nombreuses mises en situations, jeux de rôles, exemples tirés du vécu des étudiants et de l expérience

Plus en détail

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 DIFOR2-CAFA Plan de formation des personnels en contrat aide ou contrat unique d insertion Contenu I. Développement personnel... 2 A. Développer

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1

GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Groupe académique d inspecteurs et formateurs en langues vivantes GRILLE D EVALUATION DES COMPETENCES EN VUE DE LA VALIDATION DU NIVEAU B1 Etre capable de comprendre les points

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

Les épreuves professionnelles du BTS Communication

Les épreuves professionnelles du BTS Communication Les épreuves professionnelles du BTS Communication EPREUVE E4 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E6 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E5 COEFFICIENT 4 Ecrit EPREUVES

Plus en détail

Destination plan de formation

Destination plan de formation Destination plan de formation Nombre de pouvoirs locaux et provinciaux ont intégré la circulaire "plan de formation" du 2 avril 2009, pourtant, une récente étude réalisée par le CRF a permis de poser le

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Domaine français. Nom des examinateurs : Avant le 2 ème stage de 3 ème. Capacités Compétences caractéristiques En début de 4 ème

Domaine français. Nom des examinateurs : Avant le 2 ème stage de 3 ème. Capacités Compétences caractéristiques En début de 4 ème Domaine français apacités ompétences caractéristiques de A ommunique r oralement Mobiliser son attention Prendre en compte la définie par les consignes Technique de la langue à l oral Utiliser les moyens

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe.

Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe. Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe. Action 5 : Gestion du stress ; des émotions et confiance

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : L ADN, molécule support de l information génétique classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances

Plus en détail

PARCOURS EFB - AVOCATS

PARCOURS EFB - AVOCATS PARCOURS EFB - AVOCATS Le dispositif de formation a distance Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Étape 5 Entretien téléphonique individuel de cadrage avec un tuteur Autodiagnostic Amont Formation en ligne

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION

Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION DISCIPLINE : MATHEMATIQUES Nom de la séquence : RESOLUTION DE PROBLEMES = CHOISIR LA BONNE OPERATION NIVEAU DE CLASSE : CM1 ITEM S SEANCE 1 Découverte et construction de la notion SEANCE 2 Construction

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Dossier de Reconnaissance des Acquis de l Expérience Professionnelle. (RAEP) Direction de la Formation CAFA de Bordeaux 2011

Dossier de Reconnaissance des Acquis de l Expérience Professionnelle. (RAEP) Direction de la Formation CAFA de Bordeaux 2011 Dossier de Reconnaissance des Acquis de l Expérience Professionnelle. (RAEP) Composition du dossier Première partie : L identité du candidat et sa situation administrative. Deuxième partie : Le parcours

Plus en détail

Formation «Concevoir et animer une démarche participative»

Formation «Concevoir et animer une démarche participative» Formation «Concevoir et animer une démarche participative» 1- Date et lieux : Durée du stage : 2 X 2 jours, à raison de 7 heures par jour soit un total de 28h. Module 1 : jeudi 28 et vendredi 29 janvier

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011. Atelier n 4. Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS

Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011. Atelier n 4. Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011 Atelier n 4 Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS L épreuve 7 permet d évaluer la capacité intégrative 10 du

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

Formation hybride et à distance : innovations francophones Centre for literacy, Webinaire du 21 mai 2015

Formation hybride et à distance : innovations francophones Centre for literacy, Webinaire du 21 mai 2015 Formation hybride et à distance : innovations francophones Centre for literacy, Webinaire du 21 mai 2015 Usages du numérique en formation des personnes en situation d illettrisme en France : Développements

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

3.1. Dénomination du cours Classement Code U Nombre de périodes Traitement de textes CS R 96 3.2. Part d autonomie P 24 Total des périodes 120

3.1. Dénomination du cours Classement Code U Nombre de périodes Traitement de textes CS R 96 3.2. Part d autonomie P 24 Total des périodes 120 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TRAITEMENT

Plus en détail

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N au réapprentissagedes savoirs debase Formations des M au ges rurales Organisme de formation de base de proximité, compétent dans l accompagnement et la formation des publics dits de faible niveau (V et

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite Action collective inter-entreprises Fiche méthodologique du groupe de ARACT Bourgogne -2009 1 Étapes

Plus en détail

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2

EDUCATEUR: APPROCHE CONCEPTUELLE 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR:

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

«Représentation statistiques»

«Représentation statistiques» Scénario indexé dans http://www.educnet.education.fr/ http://www.educnet.education.fr/bd/urtic/maths/ «Représentation statistiques» Evolution de populations : Comparer des séries «Les TICE pour traiter

Plus en détail