Le syndrome de stress posttraumatique. Est il une maladie à risques sexuels?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le syndrome de stress posttraumatique. Est il une maladie à risques sexuels?"

Transcription

1 Le syndrome de stress posttraumatique : Est il une maladie à risques sexuels? Patrick Blachère (psychiatre sexologue,) 3 Place du Revard Aix les Bains

2 Le stress post traumatique Ou PTSD est un trouble anxieux que l'on appelait jadis névrose traumatique ou encore parfois névrose de guerre Les conséquences sexuelles de ce trouble anxieux sont peu connues. Pourtant, certains auteurs estiment que 80 % des sujets présentant un PTSD connaissent des dysfonctions sexuelles durables. Il n'existe que peu de références bibliographiques sur le sujet. Elles sont pour la plupart anglo saxonnes et concernent les vétérans de la guerre du Vietnam.

3 Epidémiologie Les données de la littérature en matière d'épidémiologie sont extrêmement divergentes suivant les pays aux USA 5 à12 % des sujets présenteraient des critères diagnostics de PTSD au sein de la population générale dans les autres pays les études font état d'une prévalence de1% de PTSD (Ce qui correspond néanmoins à une importante morbidité).

4 B/ Rappel des critères diagnostics du PTSD Le sujet a été confronté à un événement traumatique important dans lequel les deux éléments suivants étaient présents: - Le sujet a vécu, a été témoin ou a été confronté à un événement durant lesquels des individus ont pu trouver la mort ou être très gravement blessés ou bien ont été menacés de mort ou de blessures graves ou bien durant lesquels son intégrité physique ou celle d'autrui a pu être menacée. - La réaction du sujet à l'événement s'est traduite par une peur intense, un sentiment d'impuissance ou d'horreur.

5 - Réactivité physiologique lors de l'exposition à des indices internes ou externes pouvant évoquer un aspect de l'événement traumatique À distance de ce traumatisme le sujet présente ce qu'il est convenu d'appeler des 1/Symptômes d'intrusion L'événement traumatique est constamment revécu Souvenirs répétitifs - Rêves répétitifs de l'événement - Impressions ou agissements soudains «comme si» l'événement traumatique allait se reproduire (illusions, hallucinations, flash-back). - Sentiment intense de détresse psychologique lors de l'exposition à des indices évoquant ou ressemblant à un aspect de l'évènement traumatique.

6 2/ Des symptômes d'évitement et d'émoussement - Efforts pour éviter les pensées, les sentiments ou les conversations associées au traumatisme, - Efforts pour éviter les activités, les endroits ou les gens qui éveillent des souvenirs du traumatisme, - Incapacité à se rappeler un aspect important du traumatisme, - Réduction nette de l'intérêt pour des activités ou réduction de la participation - Sentiment de détachement d'autrui ou bien sentiment de devenir étranger aux autres personnes. - Restriction des affects (par exemple : incapacité à éprouver des sentiments tendres). - Sentiment d'avenir «bouché» (par exemple : ne pas pouvoir faire carrière, se marier, avoir des enfants...).

7 3/ Des symptômes neurovégétatifs.

8 Clinique des troubles sexuels - Les PTSD secondaires à un traumatisme d origine non sexuelle La prévalence des difficultés sexuelles est, dans ce groupe de patients, aussi importante que dans les PTSD secondaires à un traumatisme sexuel.(80%)

9 Les dysfonctions sexuelles post stress (données de la littérature) sont variées. Certaines semblent directement liées à la composante neurovégétative du trouble anxieux. Cette origine expliquerait le caractère très atypique de certaines plaintes faussement étiquetées hystériques mais qui ne sont, de fait, que le résultat de perturbations du système nerveux autonome (sudation, érythrose orgasmique, malaise etc. ) Dans ce groupe, les difficultés conjugales sont nombreuses. Il est, à ce sujet, très éclairant de lire les témoignages des partenaires des vétérans du VIETNAM : l irritabilité et l émoussement des affects sont à l origine de la plupart des difficultés décrites.

10 Les PTSD secondaires à des traumatismes de nature sexuelle Nous retrouvons dans ce groupe les mêmes difficultés que dans les PTSD non sexuels. Mais certaines dysfonctions semblent directement liées à la nature sexuelle du traumatisme - Dysfonction sexuelle et surtout «vaginisme secondaire à retardement» apparaissant bien après le trauma et parfois après une période de vie sexuelle «épanouie» et souvent au décours d une première grossesse. - Phobies spécifiques de certaines caresses ou positions coïtales rappelant au sujet l acte traumatique, Ces phobies spécifiques sont difficiles à «avouer» pour la victime car elles font revivre le traumatisme et génèrent parfois honte et sentiment de culpabilité. Il importe donc de les rechercher systématiquement surtout en matière d évaluation du préjudice. Cette perte de fantaisie est souvent la source de tensions conjugales

11 o De savoir évaluer le préjudice, Synthèse Il convient pour le sexologue : o De retenir l importance des complications sexuelles des PTSD, o De savoir rechercher les troubles spécifiques aux PTSD d origine sexuelle, o De comprendre l originalité de certains symptômes du fait de l importance des manifestations neurovégétatives,

12 Le partenaire est aussi une victime Le partenaire de la victime d un traumatisme, doit supporter l émoussement affectif, l irritabilité, voire les dysfonctions sexuelles du conjoint. Une simple information donnée par le thérapeute sur l origine de ces troubles permet souvent une amélioration du fonctionnement conjugal

13 Conclusion Ainsi l étude des conséquences sexuelles du PTSD permet de redécouvrir qu il n y a de bonnes études de la sexualité que si le regard du chercheur se tourne aussi du coté du partenaire Et de fait le syndrome de stress posttraumatique est bien une maladie à risques sexuels et conjugaux

TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE

TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE TROUSSE DE TRIAGE RAPIDE PRÉSENTATION DE LA FICHE Le site Internet d information sur le trauma de l hôpital Douglas et de l université McGill met à votre disposition cette trousse de triage rapide afin

Plus en détail

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale

Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Formations de l Hêtre Carrefour des pratiques sur les agressions sexuelles et la violence conjugale Le syndrome de stress post-traumatique Conférence préparée et animée par Evelyne Donnini, psychologue

Plus en détail

Semaine de sensibilisation aux victimes d actes d

Semaine de sensibilisation aux victimes d actes d Semaine de sensibilisation aux victimes d actes d criminels État de stress post-traumatique traumatique et résiliencer Atelier animé par Evelyne Donnini, Psychologue Montréal, 29 avril 2009 1 Définition

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011

Les troubles anxieux. Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue. Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Les troubles anxieux Stéphane Dubé, Ph.D., neuropsychologue Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas 8 novembre 2011 Peur, Préoccupation, Anxiété un équilibre vacillant Plusieurs facteurs jouent

Plus en détail

Plan. Psycho traumatisme : Hypnose, E.M.D.R Et Mouvements Alternatifs en Thérapie M.A.T.H

Plan. Psycho traumatisme : Hypnose, E.M.D.R Et Mouvements Alternatifs en Thérapie M.A.T.H Psycho traumatisme : Hypnose, E.M.D.R Et Mouvements Alternatifs en Thérapie M.A.T.H Docteur Yves DOUTRELUGNE Plan 1. Le Psycho-traumatisme: définition, types, conséquences 2. L Etat de Stress Post Traumatique

Plus en détail

ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr

ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr ETAT DE STRESS AIGU ETAT DE STRESS POST TRAUMATIQUE: IFSI Nice Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr Plan: Définition Etat de stress aigu Etat de stress post traumatique Evolution Complications Traitement Trouble

Plus en détail

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers

Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie. Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Réparation juridique du dommage corporel : données propres à la psychiatrie Pr Senon Faculté de Médecine Université de Poitiers Problèmes posés en psychiatrie Le PTSD : une clinique encore mal connue La

Plus en détail

TDAH. et troubles concomitants chez l adulte

TDAH. et troubles concomitants chez l adulte TDAH et troubles concomitants chez l adulte TDAH ET TROUBLES CONCOMITANTS CHEZ L ADULTE Le trouble déficitaire de l attention avec hyperactivité (TDAH) chez l adulte est une affection médicale reconnue

Plus en détail

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT)

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT) CONTEXTE FACTUEL Qu est-ce que l ESPT? État de stress post-traumatique (ESPT) L état de stress post-traumatique, ou ESPT, est un trouble mental qui revêt la forme d un trouble anxieux qui peut affliger

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA GESTION D EVENEMENTS TRAUMATIQUES. Dossier de presse SOMMAIRE. 6. Conférence sur les Troubles post-traumatiques.

SEMINAIRE SUR LA GESTION D EVENEMENTS TRAUMATIQUES. Dossier de presse SOMMAIRE. 6. Conférence sur les Troubles post-traumatiques. SOMMAIRE 1. Avant Propos.. Page 3 2. Stress et Deuil Post-traumatiques.Page 4 3. Présentation de l Intervenante. Page 5 4. Organisation de la semaine.page 6 5. Sensibilisation à la Gestion de crises..

Plus en détail

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU

Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU Troubles post-traumatiques du personnel consécutifs à un stress extrême : le double meurtre de PAU CHS de PAU nuit du 17 / 18 Décembre 2004 Dépistage et prise en charge par le médecin du travail Dr J.

Plus en détail

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux

11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux SEMESTRE 2 UE 2.6.S2 Processus psychopathologiques 11/ Syndromes névrotiques et syndromes anxieux Névrose et anxiété La névrose est une perturbation de l ensemble de la personnalité plus marquée au niveau

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289

DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES. Trouble psychosomatique Question 289 DEUXIEME PARTIE : MALADIES ET GRANDS SYNDROMES Trouble psychosomatique Question 289 Rédaction : M. Ferreri Fl. Ferreri C. Agbokou M. Lejoyeux Le trouble psychomatique se définit comme un trouble somatique

Plus en détail

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant

Prévention du stress posttraumatique. Comment réagir après un évènement traumatisant Prévention du stress posttraumatique Comment réagir après un évènement traumatisant Lindsy Werrebrouck Psychologue Conseiller en prévention psychosociale Mensura Programme Traumatisme Incident critique

Plus en détail

Le stress familial induit par le malaise :

Le stress familial induit par le malaise : Le stress familial induit par le malaise : ce que les forum internet nous apprennent! Cécile GUIHENEUF, Amine ARSAN GPG 15/03 et 05/04/2012 Introduction Introduction Savoir médical partagé avec internet

Plus en détail

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident M. Hours (1), P. Charnay (1), E. Fort (1), M. Bernard (1), V. Bonnavion (1),

Plus en détail

Françoise S. Maheu, PhD. Département de psychiatrie, Université de Montréal

Françoise S. Maheu, PhD. Département de psychiatrie, Université de Montréal Troubles anxieux et fonctionnement du cerveau chez les jeunes Conférences de Revivre - 9 février 2010 Françoise S. Maheu, PhD Centre de recherche, CHU Ste-Justine Centre de recherche, CHU Ste-Justine Département

Plus en détail

Cours 2 Sémiologie anxieuse

Cours 2 Sémiologie anxieuse UE 7 Psychologie Médicale Pr. Lejoyeux Vendredi 18 octobre 10h30-12h30 RT: Natacha Moutard RL : Armin Habibi Cours 2 Sémiologie anxieuse Sommaire : Introduction A. 1. Le stress aigu A. 2. L'état de stress

Plus en détail

Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques. Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010

Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques. Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010 Violence conjugale: vaste tableau d effets traumatiques Dr Nicolas PASTOUR C.H. Jean Martin Charcot Plaisir CPAV - Octobre 2010 1. Nécessité de faire le lien entre la violence conjugale et tout signe physique

Plus en détail

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007

Les Troubles Psychiatriques Majeurs. Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Les Troubles Psychiatriques Majeurs Mimi Israël M.D. Avril, 2007 Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Qu est-ce qu un

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Sémiologie Psychiatrique

Sémiologie Psychiatrique Sémiologie Psychiatrique Troubles de personnalité Source principale: Collège national des enseignants de Psychiatrie Personnalité Définition: Résultat, chez un sujet donné, de l intégration dynamique de

Plus en détail

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement

PLAN. 1. Introduction. 2. Clinique des troubles anxieux. 3. Evaluation clinique. 4. Traitement LES TROUBLES ANXIEUX CHEZ L ENFANT ET L ADOLESCENT DR PAULE GARROS PLAN 1. Introduction 2. Clinique des troubles anxieux 3. Evaluation clinique 4. Traitement 1. INTRODUCTION 1.1. Points de repère 1.2.

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Programme Troubles anxieux

Programme Troubles anxieux Programme Troubles anxieux De quoi s agit-il? A tout âge de la vie, il nous arrive d éprouver de l anxiété, voire de la peur. Parfois ces réactions peuvent devenir envahissantes et ingérables. C est le

Plus en détail

L INTÉGRATION PAR LES MOUVEMENTS OCULAIRES : UN CATALYSEUR DE LA CAPACITÉ D AUTOGUÉRISON DE L ÊTRE HUMAIN

L INTÉGRATION PAR LES MOUVEMENTS OCULAIRES : UN CATALYSEUR DE LA CAPACITÉ D AUTOGUÉRISON DE L ÊTRE HUMAIN L INTÉGRATION PAR LES MOUVEMENTS OCULAIRES : UN CATALYSEUR DE LA CAPACITÉ D AUTOGUÉRISON DE L ÊTRE HUMAIN Stéphanie Deslauriers et Stéphane Migneault, psychologues L intégration par les mouvements oculaires

Plus en détail

1/ Le deuil après suicide en tant que deuil traumatique comporte-t-il toujours un syndrome de stress post-traumatique PTSD?

1/ Le deuil après suicide en tant que deuil traumatique comporte-t-il toujours un syndrome de stress post-traumatique PTSD? Louis JEHEL Audition publique «Effets et conséquences du suicide sur l entourage : modalités d aide et de soutien» PLAN QUESTION : le deuil, le stress post-traumatique, la dépression, le suicide, à la

Plus en détail

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON

LES NÉVROSES. Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON LES NÉVROSES Dr BLAISE Emilie Chef de clinique-assistante des hôpitaux au CHU de DIJON PLAN Historique Définition Etiopathogénie Névrose d angoisse: attaque de panique, trouble panique, anxiété généralisée

Plus en détail

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf

Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf Les névroses, les psychoses et les troubles narcissiques Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Les névroses... 3 1.1. Eléments essentiels de définition...3 1.2. Classification

Plus en détail

Série «La psychologie peut vous aider» : L état de stress post-traumatique

Série «La psychologie peut vous aider» : L état de stress post-traumatique Série «La psychologie peut vous aider» : La plupart d entre nous avons déjà vécu des expériences effrayantes. Souvent, nous y repensons longtemps après l événement. Chez certaines personnes, ces pensées

Plus en détail

4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire.

4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire. 4.07 Les troubles anxieux chez les enfants et les adolescents : Aperçu d'une prise en charge interdisciplinaire. 2e Congrès biennal du C.Q.J.D.C. Présenté par Caroline Berthiaume, Clinique d intervention

Plus en détail

Le Trouble TDAH. Avril 2009 ASH 04 1

Le Trouble TDAH. Avril 2009 ASH 04 1 Le Trouble Déficit de l Attention/ l ttention/hyperactivité TDAH Avril 2009 ASH 04 1 Caractéristiques ristiques Ce trouble est caractéris risé par : des difficultés à se concentrer «je suis très s facilement

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

Troubles du comportement alimentaire

Troubles du comportement alimentaire Troubles du comportement alimentaire Les troubles des conduites alimentaires Il n est pas rare que les vicissitudes de la vie, les inquiétudes et le stress induisent chez l adolescent des perturbations

Plus en détail

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin

Phobies: IFSI Nice 2008. Emmanuel Mulin Phobies: IFSI Nice 2008 Emmanuel Mulin PLAN: I. Définition II. Formes cliniques II.a agoraphobie II.b phobies sociales II.c phobies spécifiques VI. Evolution VII. Complications VIII. Traitement Définition:

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux Plan Les troubles anxieux I. Généralités II. Attaque de panique III. Trouble panique : 2. Facteurs de risque : 3. Selon la classification DSM4 : IV. TAG = trouble d anxiété généralisé V. Agoraphobie 2.

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Troubles des conduites alimentaires

Troubles des conduites alimentaires Troubles des conduites alimentaires Dr S Guillaume Service de Psychologie Médicale s-guillaume@chu-montpellier.fr Introduction Un problème fréquent en pratique clinique i Trois types de trouble identifiés:

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19 Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM... 1 Introduction

Plus en détail

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Plan de la présentation Risques psychosociaux > Stress au travail > Violences externes > Violences internes Aspects réglementaires et juridiques

Plus en détail

Faire face aux inquiétudes excessives

Faire face aux inquiétudes excessives TOUT D UN COUP QUE Faire face aux inquiétudes excessives Pascale Harvey, psychologue, Clinique des troubles anxieux et de l humeur, IUSMM Vedrana Ikic, doctorante en psychologie à l UQAM, projets de recherche

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25

PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 SOMMAIRE Avant-propos... 15 Introduction générale. Présentation de la méthode de «causalité»... 19 PREMIÈRE PARTIE Vieillissement progressif et vieillesse harmonieuse Introduction... 25 CHAPITRE I Nous

Plus en détail

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Résumé Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Dr Jean-Jacques Déglon Médecin-directeur de la Fondation Phénix Le syndrome d hyperactivité

Plus en détail

Troubles anxieux de l enfant et adolescent

Troubles anxieux de l enfant et adolescent Les troubles anxieux de l enfant et adolescent Troubles anxieux de l enfant et adolescent Dr Hélène DENIS MPEA Peyre Plantade Item 32 41 289 anxiété de séparation le plus fréquent 3 à 4% des enfants d

Plus en détail

Des critères d admissibilité en réadaptation bien définis pour une clientèle mieux desservie

Des critères d admissibilité en réadaptation bien définis pour une clientèle mieux desservie Des critères d admissibilité en réadaptation bien définis pour une clientèle mieux desservie Myriam Lanctôt, Neuropsychologue, CRDP Le Bouclier Programme de traumatologie, LN 9 e Congrès québécois de réadaptation

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste

FICHE DE POSTE. Médecin urgentiste posté en UHCD. Poste occupé par : Depuis le : Corps des médecins Hospitaliers. Médecin urgentiste Poste occupé par : Depuis le : DOMAINE : médical Médecine d urgence INTITULE DU METIER Correspondance statutaire Qualification Corps des médecins Hospitaliers Exigences sur le poste Travail en 6 H UHCD,

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail

LES TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS

LES TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS LES TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS Objectifs du cours 1. Bien définir une obsession et une compulsion 2. Apprendre la clinique du TOC 3. Savoir poser le diagnostic positif et différentiel du TOC 4.

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U.

ACOUPHENES. Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement. Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. ACOUPHENES Comprendre la souffrance du patient Répondre à son questionnement Dr RENAUD PICARD Service ORL-Audiophonologie C.H.U. Besançon Prise en charge (PEC) souvent multidisciplinaire. ORL, MG, audioprothésiste,

Plus en détail

LA GESTION DU STRESS SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES?

LA GESTION DU STRESS SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES? LA GESTION DU STRESS COMMENT GÉRER G SON STRESS LORSQU ON ON EST DE JEUNES ADULTES? LE STRESS C EST C QUOI? Le stress, c'est l'ensemble des r de l'organisme (positives ou négatives) à une demande d. Plus

Plus en détail

EVALUATION DE LA DOULEUR

EVALUATION DE LA DOULEUR EVALUATION DE LA DOULEUR Catherine GRENIER IADE -Cadre de Santé -Formateur 18/11/2015 CG - Promotion MONET 2015-2018 et Promotion VAN GOGH 2015-2016CG - Douleur - Promotion 2013-2016 Votre expérience en

Plus en détail

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009

NEVROSES. -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques. Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 NEVROSES -Troubles obsessionnels compulsifs - Névroses phobiques Dr C. Agbokou Hôpital Pitié-Salpêtrière IFSI 2009 Troubles obsessionnels compulsifs Généralités Trouble peu fréquent Sex ratio = 1 Début

Plus en détail

Exclusion liée au logement et violence domestique

Exclusion liée au logement et violence domestique Exclusion liée au logement et violence domestique Adapter les services pour rencontrer les besoins des femmes sans domicile fuyant la violence domestique. Introduction... 2 Violence domestique: Une voie

Plus en détail

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE

FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Qu attendre d une consultation de gérontopsychiatrie? FARAP 2011 SAINT-ETIENNE Dr Dorey JM CHS le Vinatier, BRON Pôle EST (Pr d Amato) Gérontopsychiatrie: définition Discipline médicale qui s intéresse:

Plus en détail

CUMP SAMU 59 & Clinique Universitaire de Psychiatrie

CUMP SAMU 59 & Clinique Universitaire de Psychiatrie ETAT DE STRESS POST- TRAUMATIQUE : CLINIQUE ET NOSOGRAPHIE Dr Francois DUCROCQ CUMP SAMU 59 & Clinique Universitaire de Psychiatrie CHRU de Lille, France 1 Situation du problème Définition précise du trauma

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Comment intervenir avec les couples et les familles

Comment intervenir avec les couples et les familles Comment intervenir avec les couples et les familles Objectifs: Présenter les principes généraux et règles de base àconsidérer dans le travail avec les proches d un patient Définition du couple Institution

Plus en détail

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire)

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire) Arrivée des jeunes Arrivée des jeunes avant celle du salarié 5 Inquiétude, stress, charge de responsabilité Activité physique et/ou éducative extérieure Accompagnement d'un jeune ou d un groupe de jeunes

Plus en détail

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT

ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT ASPECTS PSYCHOPATHOLOGIQUES DE L OBESITE COMMUNE DE L ADOLESCENT Dr Hélène LE BOURDONNEC Pédopsychiatre Responsable de l Unité Médicopsychologique Institut SAINT PIERRE 34250 PALAVAS LES FLOTS Aspects

Plus en détail

SEXUALITE FEMININE. F. Bianchi-Demicheli. Clinique de Stérilité et Endocrinologie gynécologique Département de gynécologie et obstétrique HUG Genève

SEXUALITE FEMININE. F. Bianchi-Demicheli. Clinique de Stérilité et Endocrinologie gynécologique Département de gynécologie et obstétrique HUG Genève SEXUALITE FEMININE F. Bianchi-Demicheli Clinique de Stérilité et Endocrinologie gynécologique Département de gynécologie et obstétrique HUG Genève BIBLIOGRAPHIE ICD-10 International Statistical Classification

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Déficiences et activité. Probst Laetitia

Déficiences et activité. Probst Laetitia Probst Laetitia MSP 14-17 B 16.01.2016 Date de réactualisation : 10.01.2016 TABLE DES MATIERES 1 Découpage et échéances du cours... 3 2 Modalités pédagogiques... 3 3 Contenu du support... 3 4 Références

Plus en détail

Emotions et adaptation

Emotions et adaptation Emotions et adaptation Béatrice Cahour* et Janick Naveteur** *CNRS Télécom ParisTech **Université de Valenciennes Journées de printemps du GDR Mars 2010 - Nantes Fonction adaptative des émotions >> Les

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte SFMG RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MÉDECINE GÉNÉRALE Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte Décembre 2004 I. PROMOTEURS Société

Plus en détail

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : UN ENJEU DE CONNAISSANCE Christophe SOULLEZ Directeur de l Observatoire national de la délinquance France XI Colloque du CIPC Palerme 17/19 novembre 2014 1 Un enjeu de

Plus en détail

Approche psychologique de l immolation A. BELAID, S.JOUCDAR, F.KACHA

Approche psychologique de l immolation A. BELAID, S.JOUCDAR, F.KACHA Approche psychologique de l immolation A. BELAID, S.JOUCDAR, F.KACHA Introduction Nécessité d un abord psychologique, sociologique et politique Rare, la tentative de suicide par le feu représente environ

Plus en détail

I. Troubles de l anxiété

I. Troubles de l anxiété I. Troubles de l anxiété Définition : - Réponse normale à une menace ou un changement inattendu dans l environnement (situations normales, maladie psychiatrique). - Un patient atteint d un trouble de l

Plus en détail

Le paracétamol. Antalgique

Le paracétamol. Antalgique Le paracétamol Antalgique La douleur Présentation La douleur est un mécanisme physiologique ayant pour fonction principale l alerte. Elle informe le cerveau de l existence d une menace. La peau, les muscles

Plus en détail

Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811

Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811 Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811 1)Quelques notions générales 2)La sexualité Masculine (celle de Monsieur tout le monde et

Plus en détail

22/03/2010. Jeux Pères-enfantsenfants

22/03/2010. Jeux Pères-enfantsenfants Panorama des Groupes d entraide et des Groupes de soutien du Grand Montréal FORUM sur L ENTRAIDE de MONTRÉAL 2010 Historique de l Entraide L entraide : phénomène lié au développement des civilisations

Plus en détail

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) 1- dépistage individuel

Plus en détail

Importance du rôle des proches dans l accompagnement des patients en neurochirurgie

Importance du rôle des proches dans l accompagnement des patients en neurochirurgie Importance du rôle des proches dans l accompagnement des patients en neurochirurgie L Bergot, infirmière - S Mazeaud, psychologue C.H.R.U. Brest Equipe: L Bergot : infirmière S Cuchard : infirmière S Mazeaud

Plus en détail

Rendre l euthanasie plus facile pour tous. c est possible.

Rendre l euthanasie plus facile pour tous. c est possible. Rendre l euthanasie plus facile pour tous. c est possible. En partenariat avec Conférencière; France Carlos Présentation France Carlos, Spécialiste en accompagnement de deuil animalier depuis 2007 Diplômée

Plus en détail

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003

Névroses Q266. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Névroses Q266 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année Universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Hystérie Névrose d angoisse Phobies TOC PTSD Diagnostic d une conversion hystérique Diagnostic

Plus en détail

. DUWIG (Mise ligne 03/03/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

. DUWIG (Mise ligne 03/03/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE DEUIL NORMAL I DEFINITION (Petit Robert) Douleur, affliction que l'on éprouve de la mort de quelqu'un. Voir : affliction, tristesse, perte. DR DUWIG EMSP CHU de NIMES Référence bibliographique "Les

Plus en détail

Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles

Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles Les hommes sont aussi victimes d agressions sexuelles Et si on en parlait... Mythes et réalités sur l agression sexuelle au masculin 1 866 LE CAVAC (1 866 532-2822) www.cavac.qc.ca Les hommes sont aussi

Plus en détail

Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE. Les constatations du Groupe recherche Shepell

Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE. Les constatations du Groupe recherche Shepell Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE Les constatations du Groupe recherche Shepell Le stress liè au travail : son impact, selon le PAE Une analyse des dossiers de PAE traités par Les Consultants

Plus en détail

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein

Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Les balafrés du corps Comment se reconstruire? Exemple du cancer du sein Dr Reich Michel Équipe de Psycho-Oncologie Centre Oscar Lambret (Lille) Congrès AFSOS, Paris 17 septembre 2010 Introduction Dans

Plus en détail

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie Caroline Berthiaume, Ph.D. Psychologue clinicienne Coordonnatrice clinique Introduction Domaine d étude relativement

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

Conseils aux hypertendus stressés

Conseils aux hypertendus stressés Conseils aux hypertendus stressés 1. 2. 3. 4. 5. 6. Si votre pression artérielle est élevée mais a été prise dans une période de stress, dites-le à votre médecin, et faites-la mesurer à nouveau, dans un

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L=ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALIDITÉ TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES

LIGNES DIRECTRICES SUR L=ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALIDITÉ TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES LIGNES DIRECTRICES SUR L=ADMISSIBILITÉ PRESTATIONS D INVALIDITÉ TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES CMP 00652 CIM-9 307.1, 307.5, 307.51 CIM-10 F50, F50.1, F50.2, F50.3, F50.9 DÉFINITION TROUBLES DES CONDUITES

Plus en détail

La dépression post-partum :

La dépression post-partum : La dépression post-partum : Plus qu un «bébé blues» La rubrique Les soins est coordonnée par le D r Pierre Fugère. Il est professeur titulaire, Université de Montréal, et obstétricien-gynécologue, Centre

Plus en détail

EMPREINTE FORMATIONS

EMPREINTE FORMATIONS EMPREINTE FORMATIONS Formation de Conseillers en Relation d Aide Empreinte Formations est une association protestante qui met au service des personnes et des associations son expérience dans le domaine

Plus en détail

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées,

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées, Les vertiges Un défi intéressant Pierre Laplante MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006 Les vertiges

Plus en détail

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au CRA de Picardie Pr C Mille, Dr M Bon Saint Come, (Pédopsychiatres), Dr A Simonot (neuropédiatre) H Bué, C Moulin (Psychologues), V Bury (Psychomotricienne), A-L

Plus en détail

Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis

Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis Par: Carl Montpetit, chargé de projet Pour: Le consortium TCC modéré grave adulte de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Plus en détail

Manuel du phobique et de l anxieux

Manuel du phobique et de l anxieux Edmund J. Bourne Manuel du phobique et de l anxieux Traduit de l anglais par Brigitte Vadé, 2011 ISBN : 978-2-212-54862-4 Table des matières Remerciements... 4 Préface à la cinquième édition... 11 Introduction...

Plus en détail

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) sont, avec les troubles cognitifs,

Plus en détail

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? - L enfant

Plus en détail

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels.

Démarches dia2llostigues des syndromes. Démentiels. \ Démarches dia2llostigues des syndromes Démentiels. Introduction: Les démences constituent un problème de santé publique préoccupant du fait du retentissement majeur des maladies sur la santé des individus

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

THERAPEUTIQUE GENERALE

THERAPEUTIQUE GENERALE THERAPEUTIQUE GENERALE I- Définitions : - Pharmacologie : Etude des médicaments dans l organisme. La pharmacocinétique correspond au devenir du médicament au sein de l organisme et la pharmacodynamie étudie

Plus en détail

REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO.

REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO. REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO. Communication aux journées SEXOGYN-MARSEILLE 23-25 Mai 2013 Docteur M. AUBRY (docteur en médecine, psychiatre) La rééducation périnéale est peu pratiquée

Plus en détail