Avril Place financière suisse Chiffres-clés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés"

Transcription

1 Avril Place financière suisse Chiffres-clés

2 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur de la place financière de la Suisse a augmenté de deux tiers, alors que la contribution des banques a pratiquement stagné en raison de la récente crise financière. Tableau 1 Création de valeur du secteur financier (en prix courants), en millions de francs Activités financières Activités d assurances Total des intermédiaires financiers Création de valeur, en % du PIB 11,3 11,5 10,5 Produit intérieur brut (PIB) Suisse Source: OFS / SECO, PIB annuel et ses composantes, approche par la production. Part de la place financière au produit intérieur brut (2013)* Avec 10,5%, la place financière apporte une contribution essentielle au PIB. En comparaison internationale, cette contribution est légèrement plus élevée que dans d'autres grands centres financiers, mais nettement plus basse qu'au Luxembourg. en % ,7 10,5 11,4 8,6 6,6 3,6 Allemagne Luxembourg Suisse Singapour Royaume-Uni Etats-Unis * Les valeurs indiquées pour le Luxembourg et les USA concernent l'année 2012 Données: Statistisches Bundesamt Deutschland, Le Portail des Statistiques - Grand Duché de Luxembourg, BFS/SECO (Schweiz), Singapore Department of Statistics, Office for National Statistics (UK), Bureau of Economic Analysis (USA).

3 Notamment une augmentation des postes de travail qui ne font pas partie des postes clés de la place financière a entraîné la croissance de l emploi. Tableau 2 Postes de travail dans le secteur financier (équivalents plein temps) Activités des services financiers Assurances Activités auxiliaires de services financiers et d assurance Total du secteur financier En % de l emploi total 6,1 6,2 5,9 Emploi total (secteurs secondaire et tertiaire) Source: OFS, Statistique de l emploi (estimation sur la base d une enquête par échantillonnage); chiffres du 4 e trimestre. La place financière suisse apporte une contribution importante à l économie suisse en termes d imposition du revenu. Tableau 3 Secteur financier, recettes fiscales des personnes physiques et morales, en millions de francs Recettes fiscales des personnes physiques Recettes fiscales des personnes morales Dont banques Dont assurances Total du secteur financier Part du secteur financier à l ensemble des recettes fiscales, en % 14,1 7,3 8,1 Impôts fédéraux, cantonaux et communaux sur le revenu et la fortune Sources: BNS, OFS, FINMA, AFF, AFC.

4 2 Liens de la place financière suisse avec l étranger Le secteur financier contribue à l excédent de la balance suisse des transactions courantes et donc à la position de créancier de la Suisse vis-à-vis de l étranger. Tableau 4 Contribution au commerce extérieur, part nominale, en milliards de francs Exportations nettes de services financiers, banques 14,7 13,4 13,5 Exportations nettes de services financiers, assurances 4,3 4,3 4,5 Total 19,0 17,6 18,0 En % de l excédent de la balance suisse des transactions courantes 23,2 28,6 27,1 Excédent de la balance des transactions courantes 84,4 52,5 66,3 Source: BNS, Balance suisse des paiements, Une part substantielle des investissements directs de la Suisse à l étranger, élevés en comparaison internationale, émane des banques et des assurances. Tableau 5 Investissements directs des banques et des assurances à l étranger, en milliards de francs Avoirs en capitaux des banques à l étranger Avoirs en capitaux des assurances à l étranger Total En % des avoirs en capitaux à l étranger 19,9 20,0 20,2 Total des avoirs en capitaux à l étranger Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques économiques, février 2014, chiffres de fin d année.

5 Créances de banques sur d'autres banques ( ) L'évolution du marché interbancaire avec l'étranger a été très dynamique par rapport à celle du marché interbancaire suisse. Le graphique montre clairement l'effet de levier précédant la crise financière et la phase de désendettement qui a suivi le début de la crise en milliards de francs Marché interbancaire étranger Marché interbancaire suisse Données: BNS. Bulletin mensuel de statistiques bancaires, tableaux 1C et 1E, chiffres de fin d année.

6 3 Banques Ces dix dernières années, un processus de concentration a eu lieu dans le secteur bancaire suisse. Ces modifications structurelles se traduisent notamment par un recul, pour un quart dans les deux cas, du nombre des banques régionales et des caisses d épargne ainsi que des banques boursières. En outre, la présence des banques en mains étrangères a également diminué ces derniers temps. Tableau 6 Nombre de banques en Suisse Banques cantonales Grandes banques Banques régionales et caisses d épargne Banques Raiffeisen Banques boursières Banques en mains étrangères Succursales de banques étrangères Banques privées Autres banques Total Source: BNS, Les banques suisses.

7 Avec le relèvement de 1 à 2 % du volant anticyclique de fonds propres, à partir du 30 juin 2014, les banques sont tenues d augmenter la couverture en fonds propres de leurs créances hypothécaires. La résistance du secteur bancaire en cas de correction de déséquilibres sur le marché hypothécaire et immobilier devrait, ainsi, être stabilisée, voire renforcée. Tableau 7 Utilisation effective des limites de crédit des banques (volume de crédits), en milliards de francs Crédits en comptes suisses Crédits en comptes étrangers Total Dont créances hypothécaires suisses Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques bancaires, février 2014, chiffres de fin d année. Les importants stocks de titres détenus par les banques témoignent du rôle majeur joué par la place financière suisse dans la gestion de fortune. Tableau 8 Stocks de titres dans les dépôts de la clientèle auprès des banques (titulaires suisses et étrangers), en milliards de francs Dépôts des titulaires suisses Dont particuliers Dont entreprises Dont investisseurs institutionnels Dépôts des titulaires étrangers Dont particuliers Dont entreprises Dont investisseurs institutionnels Total Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques économiques, février 2014, chiffres de fin d année.

8 Parts des différentes catégories de banques au total des bilans en Suisse (2012) Bien que près de 300 établissements bancaires existent en Suisse, la place bancaire suisse est dominée par les deux grandes banques. Elles participent par exemple pour quelque 50 % au total des bilans. 5% 6% 4% 11% 3% 2% 3% 17% 49% Total des bilans de toutes les banques: mrd CHF Banques cantonales Grandes banques Banques régionales et caisses d'épargne Banques Raiffeisen Banques boursières Banques en mains étrangères Succursales de banques étrangères Banquiers privés Autres banques Données: BNS. Les banques suisses 2012, p. A2.

9 4 Assurances et caisses de pensions L Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) surveille, d une part, les compagnies d assurance en Suisse et, d autre part, aussi les caisses-maladie en ce qui concerne leur activité liée à l assurance-maladie complémentaire. Tableau 9 Nombre de compagnies d assurance surveillées en Suisse Entreprises d'assurance sur la vie Entreprises d'assurance dommages Entreprises de réassurance Captives Caisses-maladie surveillées (exploitation des affaires d assurance-maladie complémentaire) Total Source: FINMA, Rapport 2012 sur le marché de l assurance; Les entreprises d assurance privées en Suisse; rapports annuels. Un processus de concentration peut être observé non seulement auprès des banques, mais également auprès des caisses de pensions. Tableau 10 Nombre de caisses de pensions en Suisse Caisses de pensions Source: OFS, Statistique des caisses de pensions.

10 Les titres à revenu fixe ont acquis, ces dix dernières années, une importance relative plus élevée dans la catégorie de placements des assurances. Tableau 11 Actifs des entreprises suisses d assurance-vie, d assurance dommages et de réassurance, par catégorie de placements, en milliards de francs Terrains et constructions Hypothèques Participations Actions et placements similaires Fonds, propres actions et obligations Titres à revenus fixes Prêts et créances inscrites au livre de la dette publique Autres placements Total des actifs Source: FINMA, placements de capitaux de toutes les entreprises d assurance, chiffres de fin d année. Ces dix dernières années, les placements collectifs dans l allocation de capital des caisses de pension ont pris une importance considérable. Tableau 12 Actifs des institutions suisses de prévoyance, par catégorie de placements, en milliards de francs Liquidités, placements à court terme Placements auprès de l employeur Obligations et bons de caisse Hypothèques Actions Immeubles et bien-fonds Placements alternatifs Placements collectifs mixtes Autres actifs Total des actifs Dont placements collectifs Source: OFS, Statistique des caisses de pensions, chiffres de fin d année.

11 Rentes de vieillesse versées (LPP) et population résidante permanente en Suisse ( ) L'évolution démographique en Suisse peut également être observée en fonction du rapport entre les rentes de vieillesse versées (LPP) et la population résidante permanente en en mio Rentes de vieillesse versées (LPP) (échelle de gauche) Population résidante permanente (échelle de droite) Données: OFS. La prévoyance professionnelle en Suisse. Principaux résultats de la statistique des caisses de pensions , p. 5; STATPOP. 5 Bourse suisse La capitalisation à la bourse suisse (SIX Swiss Exchange) est presque deux fois supérieure au PIB de la Suisse. Tableau 13 Capitalisation au SIX Swiss Exchange, en milliards de francs Capitalisation des sociétés cotées au Swiss Performance Index (SPI) Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques économiques, février 2014, chiffres de fin d année.

12 Evolution du marché des actions et de ses principaux secteurs ( ) La récente crise financière se reflète également dans l'évolution des marchés boursiers. Les banques ont été le plus touchées, alors que les résultats des assurances ont évolué au même rythme que l'ensemble du marché (SPI) * Swiss Performance Index (SPI) Banques Assurances Denrées alimentaires et boissons Santé * Jusqu à la fin de janvier 2014 Données: BNS. Bulletin mensuel de statistiques économiques, tableau F7 (indexation propre). Divers facteurs influencent l évolution du marché des capitaux. L inflation, les taux de change et les taux d intérêt, mais aussi les attentes dans domaine jouent un rôle central. Parallèlement aux forces du marché, les mesures de réglementation peuvent, elles aussi, exercer une influence sur les variations du marché des capitaux. Tableau 14 Prélèvement net par les émissions publiques d emprunts obligataires (émissions au SIX Swiss Exchange), en milliards de francs suisses Emprunts en CHF de débiteurs suisses, valeur d émisson Remboursements d emprunts en CHF de débiteurs suisses Emprunts en CHF de débiteurs étrangers, valeur d émisson Remboursements d emprunts en CHF de débiteurs étrangers Total de la valeur nette d émission Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques économiques, février 2014, chiffres annuels.

13 Dans le commerce de titres, ce sont les actions suisses qui dominent. Tableau 15 Chiffres d affaires sur titres du SIX Swiss Exchange (marché secondaire), en milliards de francs suisses Titres suisses: Actions Obligations Produits structurés et options (suisses et étrangers) Fonds de placements (suisses et étrangers) Total Titres étrangers: Actions Obligations Total Total des titres suisses et étrangers Source: BNS, Bulletin mensuel de statistiques économiques, février 2014, chiffres annuels.

14 Remarques D éventuels changements par rapport aux chiffres présentés dans les éditions précédentes de cette publication sont généralement dus à des révisions et ne sont pas indiqués séparément. Des différences d arrondi sont possibles. Des informations complémentaires concernant les tableaux peuvent être téléchargées sous Adresse pour l envoi de questions: DFF/SFI Section Analyse des marchés financiers Bundesgasse Berne Tél: Fax: Impressum: Editeur: Secrétariat d Etat aux questions financières internationales SFI Distribution: N d article: /14F Avril

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Avril Place financière suisse Chiffres-clés

Avril Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2016 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Fabienne Monteil Direction générale des Statistiques Banque de France Sylvain Humbertclaude et Léa mauro Division Synthèse générale

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine

Patrimoine des ménages en 2013 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné une nouvelle et nette progression du patrimoine Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2014 La hausse des cours des actions et des prix immobiliers a entraîné

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Patrimoine des ménages en 2014 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des cours boursiers et des prix immobiliers

Patrimoine des ménages en 2014 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des cours boursiers et des prix immobiliers Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 58 631 00 00 communications@snb.ch Zurich, le 20 novembre 2015 Forte croissance persistante du patrimoine due à la hausse des

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

L importance de la place financière suisse

L importance de la place financière suisse L importance de la place financière suisse Juillet 2012 Factsheet Place financière suisse ASB Juillet 2012 1 L importance de la place financière suisse Avec ses banques, secteur clé de l économie, la place

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

mis à jour le 2 juin 2014

mis à jour le 2 juin 2014 mis à jour le 2 juin 2014 Réponses aux questions fréquemment posées sur le passage au 6 ème Manuel de balance des paiements et de la position extérieure globale (BPM6) et sur la disponibilité des données

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 2011 2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

Chiffres-clés. Place financière suisse. Septembre 2011

Chiffres-clés. Place financière suisse. Septembre 2011 Septembre 2011 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés Département fédéral des finances DFF Secrétariat d Etat aux questions financières internationales SFI 1 Importance économique de la

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Novembre 2009 L'importance de la place financière suisse

Novembre 2009 L'importance de la place financière suisse Novembre 2009 L'importance de la place financière suisse L importance de la place financière suisse Avec ses banques, secteur clé de l économie, la place financière suisse joue un rôle de premier plan

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 3e trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 1er novembre 2

Plus en détail

Le patrimoine financier net des ménages est pour moitié dans le deuxième pilier

Le patrimoine financier net des ménages est pour moitié dans le deuxième pilier Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 21 novembre 2006 Comptes financiers de la Suisse 2004 Le patrimoine financier net des ménages est pour

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 Communiqué de presse Winterthur, le AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 L exercice 2010 s est soldé par un résultat très satisfaisant pour AXA Winterthur. Le volume

Plus en détail

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Présentation à la 70è assemblée de l Association cantonale

Plus en détail

1 La situation économique et financière 10

1 La situation économique et financière 10 Sommaire 1 La situation économique et financière 10 1.1 La situation économique dans la zone euro 12 1.1.1 Les taux d intérêt à court terme 12 1.1.2 Les rendements des titres publics à long terme 13 1.1.3

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2016 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Information spécialisée

Information spécialisée Information spécialisée Information spécialisée Indices des fonds immobiliers 23 octobre 2013 I. Introduction L autorégulation dans l industrie suisse des fonds de placement oblige les directions et les

Plus en détail

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger

Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Notes explicatives relatives aux enquêtes sur l investissement direct étranger Juin 2005 TABLE DES MATIERES 1 GENERALITES 5 1.1 Motivations...5 1.2 Champ d application de l enquête...6 1.3 Conversion des

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier Approuvé par le Conseil de fondation le 15 décembre 2010 Sommaire 1. Principes réglementaires et légaux... 2 2. Solution de compte... 2 3. Stratégie de placement...

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 22 juin 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO - AVRIL 2015 En avril 2015, l encours de parts émises par les fonds

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Calcul du facteur alpha pour la période péréquative quadriennale 2012 à 2015

Calcul du facteur alpha pour la période péréquative quadriennale 2012 à 2015 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Politique budgétaire, péréquation financière, statistique financière Septembre 2012 Calcul du facteur alpha pour la période

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Chiffres et faits 2001

Chiffres et faits 2001 Chiffres et faits 2001 Schweizerischer Versicherungsverband Association Suisse d Assurances Associazione Svizzera d Assicurazioni Adresses Association Suisse d Assurances ASA Secrétariat C. F.-Meyer-Strasse

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS 6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS Le coût du travail est un élément décisif de la compétitivité. Mais il n

Plus en détail

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015.

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015. STREETBOX REAL ESTATE FUND Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 1er trimestre 2015 2015 (à ce jour): 1,51% 1er trimestre 2015: 1,51% Début d année réjouissant malgré une performance négative en janvier Le taux de

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure épargne 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

Financement sur le marché des capitaux

Financement sur le marché des capitaux SIX Group SA Selnaustrasse 30 Case postale 1758 CH-8021 Zurich www.six-group.com Contact: Media Relations pressoffice@six-group.com Financement sur le marché des capitaux Principes Processus Avantages

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007

Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007 Ascom Pensionskasse (APK) Synthèse du rapport 2007 Rapport annuel 2007 L exercice sous revue a été marqué avant tout par des changements. Le travail de préparation pour le passage de la primauté des prestations

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Prévoyance vieillesse et survivants Décembre 2010 Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation

Plus en détail

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Jaume Sabater Gérant, Département Fonds de Placement Swiss Real Estate Funds Day Janvier 2013 Mise en place d une philosophie d investissement et facteurs d influence

Plus en détail

Conférence de presse bilan 12 juin 2015. Ernst Mäder Membre de la Direction, chef des finances

Conférence de presse bilan 12 juin 2015. Ernst Mäder Membre de la Direction, chef des finances Conférence de presse bilan 12 juin 2015 Ernst Mäder Membre de la Direction, chef des finances Comptes annuels 2014: aperçu général L'exercice 2014 se solde par un excédent de produits de 105,8 mio. CHF

Plus en détail

Études. Les PEA bancaires huit ans après

Études. Les PEA bancaires huit ans après Institué pour susciter, grâce à des incitations fiscales, le développement d une épargne des ménages durablement investie en actions, le plan d épargne en actions (PEA) bancaire a trouvé sa place face

Plus en détail

Septembre 2010 Baromètre bancaire 2010. L'évolution conjoncturelle des banques en Suisse

Septembre 2010 Baromètre bancaire 2010. L'évolution conjoncturelle des banques en Suisse Septembre 2010 Baromètre bancaire 2010 L'évolution conjoncturelle des banques en Suisse Baromètre bancaire 2010 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Table des matières Inhaltsverzeichnis Résumé

Plus en détail

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Écarts entre les salaires : les politiques peuvent et doivent agir Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l USS/fq

Plus en détail

Systèmes financiers et financement de l économie

Systèmes financiers et financement de l économie Systèmes financiers et financement de l économie Plan du cours I. Généralités sur les systèmes financiers. II. Les besoins et les capacités de financement. III. Le financement bancaire et le développement

Plus en détail

Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois

Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois Présentation de Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures, Eclépens, le 15 avril 2016 2005-2015 :

Plus en détail

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 La publie ci-dessous les états réglementaires concernant l adéquation des fonds propres selon

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier

Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse des prix de l'immobilier abcdefg Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 20 novembre 2009 Patrimoine des ménages en 2008 Le patrimoine des ménages soutenu par la hausse

Plus en détail

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie

Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs-vie Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Décembre 2011 Rapport de l Office fédéral des assurances sociales sur la situation financière des institutions de prévoyance

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Swisscanto Flex Fondation collective des Banques Cantonales. Individuelle ou collective une solution tout en souplesse

Swisscanto Flex Fondation collective des Banques Cantonales. Individuelle ou collective une solution tout en souplesse Flex Fondation collective des Banques Cantonales Individuelle ou collective une solution tout en souplesse Qui sommes-nous? Le groupe est un des principaux prestataires de fonds de placement, gestionnaires

Plus en détail

Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts

Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts Analyse de benchmarking pour le canton de Zurich et ses districts Table des matières Caractéristiques 3 Performance économique 4 Performance résidentielle 12 Attractivité 19 Sources 32 Annexe : Glossaire

Plus en détail

SwissBankingǀFactuals Evolution de l emploi dans le secteur bancaire Juillet 2013

SwissBankingǀFactuals Evolution de l emploi dans le secteur bancaire Juillet 2013 SwissBankingǀFactuals Evolution de l emploi dans le secteur bancaire Juillet 2013 Sommaire 1 Introduction 3 2 Evolution de l emploi dans le secteur bancaire 4 2.1 Evolution historique 4 2.2 Suppressions

Plus en détail

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2015 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA Conrad-Ferdinand-Meyer-Strasse 14 Case postale CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2 No 1 Février 2009 Prises de position du secteur de l assurance Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion rises de Association Suisse d Assurances (ASA) C. F. Meyer-Strasse 14, Case Postale, CH-8022

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Conférence AROMED du 23 septembre 2015 Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Par Jean-Marc Morier Conseiller en planification patrimoniale ROUTE DE BERNE 52, CP 128, 1000

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

L Etat et le financement de l économie

L Etat et le financement de l économie L Etat et le financement de l économie Présentation du rapport public thématique Jeudi Le financement de l économie Intermédiation Epargne ménages secteur financier Etat sociétés non financières ménages

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 30 avril 2015 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 La Banque nationale

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement FONDATION ABENDROT La caisse de pension durable Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement de placement Etat: 1.1.2015 Table

Plus en détail

B) La problématique à court et moyen terme

B) La problématique à court et moyen terme Atelier 1B «La globalisation des marchés financiers, tendances et enjeux pour le Canada» Sujet : La marginalisation du Canada sur les scènes économique et financière mondiales. Ses conséquences probables

Plus en détail

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX

Prix Evolution générale 2010 2014 L évolution année par année PRIX Prix Panorama Evolution générale 2010 2014 De 2010 à 2014, l indice suisse des prix à la consommation (IPC) a reculé de 0,7%. Du côté des producteurs et importateurs, l indice des prix de l offre totale

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Bamako - Mali. Séminaire sur la gestion de la trésorerie de l Etat. et Plan de Trésorerie. Mme Ayawovi Demba Tignokpa

Bamako - Mali. Séminaire sur la gestion de la trésorerie de l Etat. et Plan de Trésorerie. Mme Ayawovi Demba Tignokpa AFRITAC de louest l Ouest Bamako - Mali Séminaire sur la gestion de la trésorerie de l Etat Lomé, du 07 au 11 février 2011 Tableau des opérations financières de l Etat actuel (TOFE) et Plan de Trésorerie

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

Landesbank Saar Ursulinenstraße 2 66111 Sarrebruck TÉL +49 681 383-1362 FAX +49 681 383-1200. service@saarlb.de www.saarlb.de. HRA 8589 TI Sarrebruck

Landesbank Saar Ursulinenstraße 2 66111 Sarrebruck TÉL +49 681 383-1362 FAX +49 681 383-1200. service@saarlb.de www.saarlb.de. HRA 8589 TI Sarrebruck Communiqué de presse La SaarLB en 2014 : meilleure performance et moins de risques l approche commerciale de la «banque régionale franco-allemande» est bien établie et donne de bons résultats Très bon

Plus en détail

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Cliquet Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à l échéance* Une durée d investissement conseillée de 8 ans Indexation à l indice de référence

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2015

MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2015 MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2015 Patrick Kessler VSV/ASVAD Thomas Hochreutener GfK Hergiswil, le 4 mars 2016 1 Commerce de détail en Suisse 1990-2015 Évolution du chiffre d affaires

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Automne 2015

Tendances conjoncturelles Automne 2015 Tendances conjoncturelles Automne 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2015» Pour toute question

Plus en détail

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS Ce document ne prétend pas décrire tous les risques inhérents aux investissements en instruments financiers. Il a plutôt pour

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Place financière genevoise : défis et opportunités

Place financière genevoise : défis et opportunités Place financière genevoise : défis et opportunités Edouard Cuendet, Directeur de la Fondation Genève Place Financière Top 20 des places financières globales 1. New-York 2. Londres 3. Hong Kong 4. Singapour

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012. Economie Finance et Stratégie

Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012. Economie Finance et Stratégie Banque et Assurance Les Echos 7 ème conférence annuelle 13 Avril 2012 I. Les changements règlementaires 1. Les changements règlementaires concernent non seulement les banques mais aussi l ensemble du système

Plus en détail

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA)

PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) PROGRAMME DE COOPERATION MONETAIRE EN AFRIQUE DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) INTRODUCTION Lors de sa 23 ème réunion ordinaire tenue à Abuja le 18 janvier 2000, le Conseil des

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail