Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses"

Transcription

1 Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/6

2 Art. 6 Secteurs d habitat à caractère rural a) Les secteurs d'habitat à caractère rural sont destinés à recevoir des habitations, des petites et moyennes entreprises et des exploitations agricoles pour autant que ces fonctions sont compatibles entre elles. b) Les bâtiments situés dans ce secteur peuvent être isolés, jumelés ou groupés en bande. c) La largeur d un bâtiment est de minimum 7 mètres. Il peut être dérogé à ce principe dans le cas exceptionnel de la reconstruction d une maison en bande existante, qui ne présente pas la largeur minimale requise. d) Les marges de reculement minimales sur l'avant seront fixées de cas en cas par les autorités compétentes. Elles ne pourront toutefois être inférieures à 3 m et pour les sorties de garage, elles ne pourront être inférieure à 6 mètres. e) Si un projet d'aménagement particulier impose un recul précis ou si une construction existante sur le terrain voisin accuse un certain recul sur la limite de propriété frontale, celui-ci devra être respecté lors de l'érection d'une nouvelle construction. Toutefois, ce recul ne pourra être inférieur à 3 m. f) Le rapport entre l'emprise au sol d'une construction érigée sur un fonds et la surface totale de celui-ci sera de o,4 au maximum. Toutefois, les constructions annexes nécessaires pour l'exploitation des entreprises agricoles ne seront pas prises en considération pour ce calcul. g) La profondeur du sous-sol peut être supérieure au 15 mètres maximum, sous condition qu il soit complètement enterré par le terrain naturel et de respecter le recul maximum autorisé sur les limites postérieures, soit 5 mètres. h) La hauteur de la corniche ne peut dépasser 6,5 mètres. Pour les maisons en bande, les autorités compétentes pourront exiger que la hauteur soit adaptée aux constructions existantes voisines. i) Les dispositions de l'article 12 déterminent les autres prescriptions dimensionnelles. j) Il peut être dérogé au recul obligatoire de 3 mètres de la limite latéral, en présence d une construction existante qui a été érigée conformément à une autorisation de construire avant l entrée en vigueur du présent règlement, pour l agrandissement de la construction existante dans son alignement, pour autant que la profondeur de l agrandissement ne dépasse pas la profondeur de la construction existante. Le recul latéral ne peut en aucun cas être inférieur à 2 mètres. Art. 12 Prescriptions dimensionnelles Prescriptions Zones d habitation Secteur d habitation à caractère rural Secteur de faible densité a) profondeur maximale des bâtiments 15 m 15 m b) largeur minimale des bâtiments 7 m 7 m c) hauteur maximale admissible à la corniche 6,5 m 4,4 m d) marge de reculement minimale sur l avant 3 m 7 m e) marge de reculement latérale minimale 3 m 3 m f) rapport maximum entre l emprise au sol du bâtiment et la surface totale de la parcelle (Grundflächenzahl) 0,4 0,3 g) marge de reculement sur l arrière 5 m 10 m 2/6

3 CHAPITRE 3 REGLES APPLICABLES A TOUTES LES ZONES Art. 20 Hauteur des constructions a) La hauteur des constructions est la différence entre le niveau de l'axe de la voie desservante et le niveau de la corniche principale ou du bord supérieur de la façade. b) La hauteur à la corniche est mesurée dès le niveau de l'axe de la voie publique ou privée existante ou projetée (cote mesurée au milieu de la façade sise sur l'alignement). a) sous-sol b) rez-de-chaussée c) étage d) niveau de la voie e) corniche / bord supérieur façade f) hauteur à la corniche c) Lorsque la côte d'altitude de la corniche n'est pas la même sur toute la longueur des façades, la corniche la plus élevée est déterminante. d) Exceptionnellement, dans les secteurs d habitation de faible densité, en présence d un terrain naturel qui monte considérablement par rapport à la voie desservante, la hauteur de la corniche peut être mesurée à partir du niveau que présente le terrain naturel au milieu de la façade avant projetée, pour autant que la différence de niveau est supérieure à 1,2m et que le projet prévoit de maintenir le niveau de terrain naturel, le cas échéant, à l exception de l accès aux garages. Art. 21 Niveau Sont considérés comme niveaux pleins les étages situés entre le niveau du rez-de-chaussée et le niveau de la corniche, dont les vides d'étages sont de 2,50 m ou plus. Le vide d'étage est la hauteur libre entre le plancher et le plafond. Les locaux destinés au séjour prolongé de personnes devront avoir une hauteur sous plafond d'au moins 2,60 m; les locaux utilitaires auront une hauteur sous plafond d'au moins 2,20 m. Les locaux aménagés dans les combles devront avoir une hauteur suffisante selon leur utilisation sur au moins deux tiers de leur surface. Les locaux entièrement climatisés et les rez-de-chaussées destinés à un usage commercial devront avoir une hauteur vide sous plafond d'au moins 3,20 m. 3/6

4 Art. 24 bis Les saillies sur les alignements des façades Les parties saillantes ou saillies des bâtiments comprennent les escaliers extérieurs et rampes ainsi que les avant-toits, corniches, balcons, auvents, marquises, enseignes publicitaires, éclairages. Elles pourront être autorisées sous les conditions suivantes: a) Les escaliers extérieurs et rampes pourront avoir une saillie maximale de 1,20 m. b) Les corniches principales et les auvents pourront avoir une saillie de 0,70 m sur l'alignement de la façade. c) Les balcons pourront avoir une saillie qui ne pourra pas dépasser 1,20 m. a) bâtiment b) avant-toit, balcon, enseigne etc. c) alignement de façade d) niveau de la chaussée e) niveau du trottoir f) minimum 3m d) Les enseignes et les installations assimilables comme les panneaux publicitaires et les appareils d'éclairage privés ne pourront pas dépasser une saillie de 1,20 m sur l'alignement du trottoir. Elles devront se trouver à au moins trois mètres au-dessus du niveau du trottoir et rester 0,50 m en retrait de la bordure extérieure du trottoir. Elles respecteront un recul au moins égal à la valeur de leur saillie sur une limite latérale, sauf convention entre propriétaires voisins. Elles ne pourront pas dépasser la hauteur de construction admissible dans la zone concernée. 4/6

5 R E G L E S D ' U R B A N I S A T I O N CHAPITRE 4 ESTHETIQUE DES CONSTRUCTIONS ET PROTECTION DES SITES Art. 31 Forme et matériaux des toitures a) Dans les zones d'habitat, les formes de toitures traditionnelles de la région (toit à petite croupe/krüppelwalmdach), toit à double versant/satteldach) seront utilisées de préférence. b) Dans les zones d'habitat, l'inclinaison des toitures ainsi que la hauteur de la corniche des constructions nouvelles seront adaptées aux constructions existantes adjacentes. La toiture principale des maisons isolées aura une pente maximum de 40 degrés. c) Les toitures plates - c.à.d. ayant une inclinaison inférieure à 25%- sont admises pour toutes constructions annexes ainsi que pour les maisons isolées. Les toitures plates sont interdites pour les maisons en bande. d) Tous les matériaux sont autorisés en toiture. e) Les lucarnes et les chiens assis peuvent dépasser le gabarit théorique sur un tiers de la largeur de la façade principale. Art. 32 Façades On utilisera pour les façades les matériaux et couleurs traditionnels pour la région. CHAPITRE 5 EQUIPEMENT DES TERRAINS A BATIR Art. 36 Places de stationnement a) Les valeurs sont à arrondir vers le haut. Sont à considérer comme suffisants: - Un et demi (1,5) emplacement par logement, à l intérieur de la construction, - un emplacement par tranche de 40 m 2 de surface utile pour les commerces, cafés, restaurants et crèches, à l extérieur de la construction. - un emplacement par tranche de 60 m 2 de surface utile pour les administrations et les bureaux. - un emplacement par tranche de 50 m de surface d'étage ou un emplacement par tranche de 3 salariés pour les établissements artisanaux - un emplacement par tranche de 15 sièges pour les salles de réunions et églises - un emplacement par tranche de 50 m 2 de surface d'étage pour les stations d'essence et les garages de réparation, avec un minimum de 3 places par installation - un emplacement par tranche de 5 lits pour les constructions hôtelières. b) les établissements commerciaux et artisanaux devront en outre prévoir sur leur terrain un nombre suffisant d'emplacements de stationnement pour leurs véhicules utilitaires. c) Sauf exception accordée par le Bourgmestre, les places de stationnement sont aménagées sur le même bien-fonds que la construction à laquelle elles se rapportent. d) Le propriétaire est tenu de remplacer, sur son fonds et en situation appropriée, les places de stationnement obligatoires qui ont été supprimées pour quelque cause que ce soit et il peut être astreint au versement de la contribution compensatoire si leur remplacement ou leur aménagement se révèle impossible ou onéreux à l'excès. 5/6

6 Art. 89 Les locaux obligatoires dans les immeubles d habitation ou résidences (comportant plus de 3 unités d habitation) Dans les immeubles d habitation en copropriété, comportant plus de 3 unités d habitation, il faudra aménager : un local commun pour les poubelles, d une superficie minimum de 0,80 m 2 par unité de logement. Une cave par unité de logement, d une superficie minimum de 10,0 m 2 par unité de logement. Un débarras par unité de logement, d une superficie minimum de 1,5 m 2 par unité de logement. Un local pour entreposer les vélos, de forme adaptée et avec un accès aisé et direct vers l espace public, d une superficie minimum de 1,0 m 2 par unité de logement. Un local pour entreposer les poussettes, de forme adaptée et d une superficie minimum de 1,2 m 2 par unité de logement. Il devra obligatoirement être aménagé au rez-de-chaussée, s il n y a pas d ascenseur ou, dans le cas contraire, à l étage à proximité de l ascenseur. Une buanderie avec séchoir, d une superficie minimum de 5 m 2 par unité de logement. Ce local doit obligatoirement être ventilé. Un local de nettoyage, comportant au moins un robinet, un évier et un WC, d une superficie minimum de 2,5 m 2. Un local technique pour l installation des compteurs, dimensionné suivant les indications du service technique. Il devra être séparé de la chaufferie. 6/6

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/5 Art. 7 Secteurs de faible densité

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural.

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. a) Les secteurs d'habitat à caractère rural sont destinés à recevoir des habitations, des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 7.- Secteur de faible densité. a) Les secteurs d'habitation de faible densité comprennent les parties du territoire communal réservées aux maisons d'habitation

Plus en détail

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle ADMINISTRATION COMMUNALE DE Rambrouch Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle Modification de la partie écrite Vol. II Partie Écrite Référence : 79C/007/2011 Avis de la Commission d Aménagement

Plus en détail

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE Commune de CONTERN PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE 1. PROJET DE MODIFICATION relative au PAP Quartier existant «HAB-1» 03/03/2015 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34

Plus en détail

Art. 5 LA ZONE DU CENTRE L article 5 est modifié comme suit :

Art. 5 LA ZONE DU CENTRE L article 5 est modifié comme suit : MODIFICATION PONCTUELLE DE LA PARTIE ECRITE DU PAG DE LA COMMUNE DE BERTRANGE CONCERNANT LE PROJET PRM (Parkraummanagement) Approbation ministérielle du 13.08.2012 La modification ponctuelle s applique

Plus en détail

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence.

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence. Définitions ATTIQUE Etage supérieur d un édifice construit en retrait. Il peut s agir du ou des deux derniers niveaux droits placés au sommet d une construction. L attique ne constitue pas, au sens du

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Ville de Dudelange Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses mars 2004 PAGDUD_version définitive + modif-part_mars 2003 Sommaire Titre I - Les zones 3 1. La division du territoire

Plus en détail

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante Bâtiment annexe : Est considéré comme bâtiment annexe, une construction, accolée ou non à la construction principale, non affectée à l habitation, ou aux activités économiques mais à un usage annexe à

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES

REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES COMMUNE DE CONTERN REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES DÉFINITIF DU 11 MAI 2009 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34 20 ; e-mail : ecau.mir@webline.lu SOMMAIRE

Plus en détail

COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES D AMENAGEMENT GENERAL VOIES PUBLIQUES ET LES SITES

COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES D AMENAGEMENT GENERAL VOIES PUBLIQUES ET LES SITES COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN D AMENAGEMENT GENERAL II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES FSA/LU-A-001419/3 septembre 1999 SGI Ingénierie SA Luxembourg Ingénieurs-Conseils

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Commune de Sanem Plan d'aménagement général partie écrite et règlement sur les bâtisses ESPACE ET PAYSAGES S.A. URBANISME / CADRE DE VIE / ENVIRONNEMENT 75, RUE EMILE MAYRISCH L- 4240 ESCH/ALZETTTE JUIN

Plus en détail

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB Caractère Zone naturelle non équipée, pouvant recevoir de l habitat individuel et éventuellement collectif, à caractère diffus. Article NB.1 - Types d occupation et d utilisation

Plus en détail

TITRE VI DEFINITIONS

TITRE VI DEFINITIONS TITRE VI DEFINITIONS 1 ALIGNEMENT L'alignement est la délimitation de l'emprise des voies publiques au droit des terrains riverains. Lorsqu'il n'est pas prévu d'élargissement de la voie, c'est «l'alignement

Plus en détail

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante :

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante : RÈGLEMENT GP-2010-35 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 728, AFIN DE MODIFIER LES DATES D INSTALLATION ET DE RETRAIT DES CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS TEMPORAIRES, D ACCROÎTRE LA DISTANCE AUTORISÉE POUR UNE

Plus en détail

Définitions DÉFINITIONS

Définitions DÉFINITIONS DÉFINITIONS Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain et la voie qui le dessert. La voie nouvelle est une emprise publique ou privée qui permet de desservir plusieurs

Plus en détail

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES.

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. Elle comprend le secteur UHa qui bénéficie de dispositions particulières à l article 10. SECTION 1 NATURE DE L OCCUPATION

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME DE MAISONS-ALFORT REGLEMENT : CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT AVERTISSEMENT Les définitions figurant dans le présent chapitre sont présentées sous l

Plus en détail

ANNEXE 1 GT OAI/VdL 04/04/2011 Tableau des commentaires et propositions détaillés par article présenté par l OAI lors des GT OAI/VdL

ANNEXE 1 GT OAI/VdL 04/04/2011 Tableau des commentaires et propositions détaillés par article présenté par l OAI lors des GT OAI/VdL ANNEXE 1 GT OAI/VdL 04/04/2011 Tableau des commentaires et propositions détaillés par article présenté par l OAI lors des GT OAI/VdL Base : Partie écrite du PAG de la Ville de Luxembourg (actuellement

Plus en détail

Commune de Bettendorf. Plan d aménagement général Partie écrite et Règlement sur les bâtisses. Texte coordonné avec mise à jour des modifications

Commune de Bettendorf. Plan d aménagement général Partie écrite et Règlement sur les bâtisses. Texte coordonné avec mise à jour des modifications Commune de Bettendorf Plan d aménagement général Partie écrite et Règlement sur les bâtisses Texte coordonné avec mise à jour des modifications juin 2013 vote définitif du conseil communal du 11 juillet

Plus en détail

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD C est une zone à usage dominant d'habitat, peu dense et comportant des constructions en ordre discontinu dans un cadre verdoyant. I - NATURE DE L'OCCUPATION

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES BÂTISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES. Juin 2012

REGLEMENT SUR LES BÂTISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES. Juin 2012 REGLEMENT SUR LES BÂTISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES Juin 2012 Reglement sur les bâtisses, les voies publiques et les sites erstellt im Auftrag der durch die 5, rue de Godbrange, L-6118 Junglinster

Plus en détail

C O M M U N E D E H O S C H E I D PLAN D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL

C O M M U N E D E H O S C H E I D PLAN D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL C O M M U N E D E H O S C H E I D PLAN D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL PARTIE ECRITE / VERSION COORDONNÉE Réf. 100C Approbation du Ministre de l Intérieur 17.06.2006 Approbation du Ministre d Environnement 08.05.2008

Plus en détail

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS Version du 12.03.2014 Vote du conseil communal 19 mars 2014 Approbation du Ministre de l Intérieur 14 août 2014 Date de la publication 12 septembre 2014

Plus en détail

LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12

LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12 PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER DE LA COMMUNE DE KÄERJENG PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER - QUARTIER EXISTANT DE LA COMMUNE DE KÄERJENG LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12 VERSION POUR AVIS

Plus en détail

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973 VILLE DE MOUDON Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC Mars 1973 1 Règlement du plan d extension du centre CHAPITRE PREMIER Dispositions générales et police des constructions Article premier Le plan

Plus en détail

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement.

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement. Chapitre V : Définitions et mesures Article 146 Ordre non contigu 1 Dans les zones à ordre non contigu, les constructions doivent respecter sur tous les côtés les distances à la limite et les distances

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES BATISSES

REGLEMENT SUR LES BATISSES ADMINISTRATION COMMUNALE DE KOERICH REGLEMENT SUR LES BATISSES CONSTRUCTIONS, VOIES PUBLIQUES, CHANTIER Proposition de modification de la partie écrite du PAG de 81 en vigueur avec : Le texte en noir barré

Plus en détail

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé Réaménagement des Plaines LeBreton Tableau sommaire de l aménagement (premier lotissement) Fiche d analyse de l aménagement NOTE: LE TABLEAU QUI SUIT PRÉSENTE LES RÉSULTATS DE LA DÉMONSTRATION DE LA CAPACITÉ

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Commune d Orbe REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC)

Commune d Orbe REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC) REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC) Chapitre I Dispositions générales Objet Article premier.- Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES COMMUNE DE JARRIE PLAN D OCCUPATION DES SOLS UA Juillet 2006 TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES Chapitre 1 - ZONE UA CARACTERE DE LA ZONE : Il s agit de la zone urbaine traditionnelle

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE PARTIE ÉCRITE Sommaire : Art. 1 BUT DU REGLEMENT Art. 2 PORTEE DU REGLEMENT Art. 3 AFFECTATIONS Art. 4 SURFACES CONSTRUCTIBLES Art. 5 ALIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD Secteur discontinu de densité faible CARACTERE DE LA ZONE La zone UD correspond au secteur discontinu avec une faible densité. Elle comprend les secteurs : UDa : SERRIER

Plus en détail

Analyse des dispositions réglementaires du PLU de la ville de Paris

Analyse des dispositions réglementaires du PLU de la ville de Paris Se reporter aux annexes des figures et des dispositions générales du PLU pour les définitions des notions. Articles Zone UG Terrain Rue Armand Carrel Terrain Rue Sorbier Terrain rue Gasnier Guy UG 2 Occupation

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS 16-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS 16.1 BÂTIMENT PRINCIPAL 16.1.1 Superficie minimale 16.1.2

Plus en détail

P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE

P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE P.L.U. VILLE DE JUVISY-SUR-ORGE Approuvé par délibération en date du 29 avril 2004. Modifié par délibération en date du 18 décembre 2007 Actualisé suite à DUP pris par arrêté préfectoral du 22 février

Plus en détail

COMMUNE DE WORMELDANGE

COMMUNE DE WORMELDANGE COMMUNE DE WORMELDANGE PLAN D AMENAGEMENT GENERAL PARTIE ECRITE DISPOSITIONS GENERALES REGLES D URBANISME REGLEMENT SUR LES BATISSES REGLEMENTATION DE CHANTIER PROCEDURES DISPOSITIONS FINALES Avis de la

Plus en détail

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes

Alignements et Accès garages dans bâtisses existantes . Aménagement de garages individuels dans ou à côté de constructions existantes.1. L échéance d une deuxième procédure.1.1..1.2..1.3..1.3.1..1.3.1.1..1.3.1.2..1.3.2. Pour l aménagement de garages dans

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME 4. REGLEMENT SOMMAIRE DISPOSITIONS GENERALES... 3 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES... 8 ZONE UA... 9 ZONE UC... 18 ZONE UD... 28 ZONE UE... 38 ZONE UF... 45 ZONE UL...

Plus en détail

Règlement de la zone UD

Règlement de la zone UD Règlement de la zone Caractère de la zone Il s agit d une zone desservie partiellement par les équipements dans laquelle des constructions ont déjà été édifiées. Elle correspond soit à des hameaux qu il

Plus en détail

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis :

Zone Ri1. Pour les bâtiments existants, quelle que soit la nature de leur occupation actuelle, sont admis : Zone Ri1 Le règlement de la présente zone concerne les secteurs urbanisés soumis à un aléa fort. On distingue 5 catégories de constructions ou (et) d équipements à savoir : 1 les constructions à usage

Plus en détail

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006.

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006. Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006. Titre I CARACTERISTIQUES DES CONSTRUCTIONS ET DE LEURS ABORDS INTRODUCTION GÉNÉRALE CARACTERISTIQUES

Plus en détail

TITRE III REGLEMENT SUR LES BATISSES. Chapitre 1 : Règles générales 3

TITRE III REGLEMENT SUR LES BATISSES. Chapitre 1 : Règles générales 3 TITRE III REGLEMENT SUR LES BATISSES Chapitre 0 : Table des matières Chapitre 1 : Règles générales 3 Article 1 : Définition des constructions...3 Article 2 : Hauteur des corniches...3 Article 3 : Définition

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide REGLEMENT DU PPRI Bassin du TRAPEL Crue rapide décembre 2003 1 Sommaire Dispositions générales p. 3 Titre I - Règles liées à l utilisation des sols : p. 5 Zone Ri1 p. 6 Zone Ri2 p. 12 Zone Ri3 p. 19 Zone

Plus en détail

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS CHAPITRE 10 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS 10.1 CONSTRUCTIONS ET USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS 10.1.1 Cour avant À la condition de

Plus en détail

- TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD

- TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD - TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD Il s agit d une zone dense à caractère central d habitat avec commerces et services, dont les constructions sont édifiées en ordre continu. Elle

Plus en détail

Ville de Puteaux ANNEXE A DEFINITIONS. Plan Local d Urbanisme Modification n 1 Règleme nt Annexe A 131

Ville de Puteaux ANNEXE A DEFINITIONS. Plan Local d Urbanisme Modification n 1 Règleme nt Annexe A 131 ANNEXE A DEFINITIONS Plan Local d Urbanisme Modification n 1 Règleme nt Annexe A 131 ALIGNEMENT : C est la limite commune d un fond privé avec le domaine public. ANNEXES : Ce sont des locaux secondaires

Plus en détail

Notions et méthodes de mesure

Notions et méthodes de mesure Projet pour la mise en consultation 05.07.04 Annexe Notions et méthodes de mesure 1. Bâtiments et parties de bâtiment 1.1 Bâtiments ou constructions Les bâtiments sont des constructions immobilières pourvues

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 5 Ville de Saguenay Table des matières Dispositions applicalbles aux usages habitations TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES HABITATIONS... 5-1 SECTION

Plus en détail

Commune de Trey. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions

Commune de Trey. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions CHAPITRE I Dispositions générales Art. 1.- Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement rationnel du

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

2 Pour les puits de lumière :

2 Pour les puits de lumière : CHAPITRE V LES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX SECTION I RÈGLE GÉNÉRALE Domaine d'application 59. Les normes contenues dans le présent chapitre s'appliquent à toutes les zones. Dispositions générales aux

Plus en détail

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire VILLE DE COLMAR PLAN D OCCUPATION DES SOLS n 9 Règlement Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE TITRE I : Dispositions générales page 3 TITRE II : Dispositions applicables

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

CARACTERE DE LA ZONE UI SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL

CARACTERE DE LA ZONE UI SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL CHAPITRE IV - REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE UI CARACTERE DE LA ZONE UI Il s'agit de zones d'activités économiques destinées à accueillir des entreprises industrielles, commerciales, artisanales et d hébergement

Plus en détail

Modifiant le règlement adopté par le Conseil général en date du 16 octobre 1973 Date d'entrée en vigueur : 30 décembre 1981 (seul le document original fait foi) Le Conseil général de la Commune de Gorgier,

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE U.E. Secteur d'habitations basses avec jardins on de petits collectifs. CARACTERES DE LA ZONE

CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE U.E. Secteur d'habitations basses avec jardins on de petits collectifs. CARACTERES DE LA ZONE CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE U.E. Secteur d'habitations basses avec jardins on de petits collectifs. CARACTERES DE LA ZONE Dans cette zone, la construction de petits immeubles n'est

Plus en détail

Y voir plus clair dans la définition des surfaces...

Y voir plus clair dans la définition des surfaces... Y voir plus clair dans la définition des surfaces... La notion de «surface» se retrouve à différents stades des projets immobiliers (permis de construire, vente, coefficient d'occupation des sols,...),

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND CARACTÈRE ET VOCATION DE LA ZONE La zone ND : Il s agit d une zone équipée, constituant un espace naturel qu il convient de protéger en raison du caractère des éléments

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES ---------------------------------------------------------------

COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES --------------------------------------------------------------- COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES --------------------------------------------------------------- ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS -------------------------------------------------

Plus en détail

MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935

MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935 MAISON CITÉ-JARDIN Phase 1 : 1915-1935 L objectif est de préserver l intégrité des caractéristiques architecturales de la typologie maison cité-jardin qui se trouve dans les secteurs de la phase 1. La

Plus en détail

PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER

PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ÉCRITE DU PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER Le présent projet d aménagement particulier a été élaboré conformément : - à la loi modifiée du 19 juillet 2004 concernant l aménagement communal et le

Plus en détail

CHAPITRE UNIQUE ZONE A

CHAPITRE UNIQUE ZONE A ~-~ ' ~ ~ - ~.., ' -..[.,:..._. CHAPITRE UNIQUE ZONE A Il s'agit d'une zone constituée par les parties du territoire communal affectées aux exploitations agricoles. La valeur agronomique et paysagère élevée

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail

Règlement sur les bâtisses, les voies publiques et les sites

Règlement sur les bâtisses, les voies publiques et les sites Administration communale de Consdorf Règlement sur les bâtisses, les voies publiques et les sites R Avis de la Direction de la Santé du 2 décembre 2013 Approbation du Conseil Communal du 12 décembre 2013

Plus en détail

REGLES APPLICABLES A L'INTERIEUR

REGLES APPLICABLES A L'INTERIEUR DEPARTEMENT DES LANDES COMMUNE DE SAINT GEOURS DE MAREMNE REVISION DU POS PLAN LOCAL D'URBANISME ========== 4 Règlement 4.2 REGLES APPLICABLES A L'INTERIEUR DES ZONES Vu pour être annexé à la délibération

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

CHAPITRE VI - ZONE Uza

CHAPITRE VI - ZONE Uza CHAPITRE VI - ZONE Uza Caractère de la zone Cette zone de la ZAC MAYAC a pour vocation la construction de logements collectifs autour d'une place de Quartier, avec possibilité de création de commerces

Plus en détail

V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES

V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES EXTRAIT REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE DE LA VILLE DE LORIENT ARRETE LE 19/10/2007 V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Article 1 : Portée du règlement Les enseignes sont admises sur l

Plus en détail

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Autorisations de construire Types de procédures Version du 20.09.2013 urbanisme founex definitif.indd 1 10.11.2013 16:41:14 Généralités Suivant la nature des travaux

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Commune de Beaufort Plan d'aménagement général partie écrite règlement sur les bâtisses octobre 1996 Projet de modification ponctuelle juillet 2005 approbation définitive du Ministre de l Intérieur et

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes

Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes Règlement communal de publicité, 7.a.8 enseignes et pré-enseignes P.L.U. approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 27 septembre 2010 REGLEMENT COMMUNAL DE LA PUBLICITE, DES ENSEIGNES

Plus en détail

Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto

Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto Table des matières 23 STATION-SERVICE, POSTE D ESSENCE ET LAVE-AUTO... 23-3 23.1 CHAMPS D APPLICATION... 23-3 23.2 NORMES D'IMPLANTATION... 23-3

Plus en détail

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76 Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU Qualification de la zone 1 AU : La zone 1 AU qui est une zone à urbaniser ouverte immédiatement à l urbanisation

Plus en détail

ADAPTATIONS DU REGLEMENT

ADAPTATIONS DU REGLEMENT ADAPTATIONS DU REGLEMENT Pièce 4 Zone Rédaction actuelle Rédaction proposée Observations / Justifications TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines Chapitre I ZONE UA CARACTÈRE DE LA ZONE UA

Plus en détail

ZONE 1AUE SECTION I : NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL ARTICLE 1AUE 1 - TYPES D'OCCUPATION OU D'UTILISATION DU SOL INTERDITS

ZONE 1AUE SECTION I : NATURE DE L'OCCUPATION ET DE L'UTILISATION DU SOL ARTICLE 1AUE 1 - TYPES D'OCCUPATION OU D'UTILISATION DU SOL INTERDITS ZONE 1AUE Commune de MARCILLE RAOUL/ zone 1AUE La zone 1AUE est une zone naturelle suffisamment équipée en périphérie où est prévue à court terme l'extension de l'agglomération sous forme d'ensembles immobiliers

Plus en détail

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 1 PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 2 TITRE 4 LEXIQUE ET

Plus en détail

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions COMMUNE DE CUDREFIN Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Chapitre I Dispositions générales Art. 1 Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis.

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis. CHAPITRE XIII LE STATIONNEMENT HORS-RUE Domaine d'application et règle générale 182. Les normes contenues dans le présent chapitre s'appliquent à toutes les zones. (Modifié par le Règlement N 1310-2) 183.

Plus en détail

Alignements et Accès les trottoirs

Alignements et Accès les trottoirs . Les trottoirs, les usoirs et les chemins pédestres.1. La largeur des trottoirs, usoirs et chemins pédestres.1.1..1.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..1.8. La largeur minimale d un nouveau trottoir à créer dans

Plus en détail

COMMUNE DE SASSENAGE

COMMUNE DE SASSENAGE COMMUNE DE SASSENAGE PLAN LOCAL D URBANISME 3. RÈGLEMENT ------------------------- ------------------------- Direction de l aménagement urbain. Modification n 2 SOMMAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Zone UF. Les rampes de sortie de garage en sous-sol doivent être aménagées en retrait de 5 mètres par rapport à la bande de roulement.

Zone UF. Les rampes de sortie de garage en sous-sol doivent être aménagées en retrait de 5 mètres par rapport à la bande de roulement. Zone UF Caractéristique de la zone Cette zone concerne les groupes de constructions, à l'écart des bourgs et des hameaux, anciens ou récents, dont l'extension est admise. La zone UF a vocation à accueillir

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Table des matières Articles : page 1 à 3 Titre I Dispositions générales 2 4 Titre II Zones 2 5 à 13 & 1 Village et hameaux 2

Plus en détail

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PLAN PARTICULIER D'AMENAGEMENT N 5 A.R. 15/05/51 PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES A. ZONE D'HABITATIONS CONTIGUES ORDINAIRES ART. 1. La zone dite d habitations contiguës

Plus en détail

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire

Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire Juillet 2013 Conception de bâtiments d habitation adaptés aux personnes âgées Aide-mémoire L intégration des personnes âgées ou souffrant d un handicap est une tâche importante de notre société. Les personnes

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004 PREMIER OBJET Dossier

Plus en détail

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH)

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH) FICHES TECHNIQUES N QUESTION (1) DATE DE VALIDATION COMMISSION OBJET 07-03-001 23 novembre 2007 Classement des bâtiments d habitation Bâtiments d habitation de la 3e famille A 07-03-002 23 novembre 2007

Plus en détail