La transition énergétique: Une révolution?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La transition énergétique: Une révolution?"

Transcription

1 La transition énergétique: Une révolution? Patrice Geoffron Professeur à l Université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières (CGEMP) Entretiens Enseignants-Entreprises 2014 Mercredi 27 Août 2014 Campus Veolia Ile-de-France, Jouy-le-Moutier

2 Sommaire Les impératifs de la transition énergétique et les nombreux obstacles au long chemin Conclusion 2

3 Que sait-on des transitions énergétiques? (1/2) L addition des nouvelles sources s est faite en fonction de leur rapport «prix/efficacité» et s est étendue sur des décennies Source: Fouquet & Pearson (2012) 3

4 Que sait-on des transitions énergétiques? (2/2) Nous systèmes énergétiques ont été transformés en profondeur durant le siècle dernier. Notre histoire est déjà riche en grandes «transitions énergétiques» 4

5 Les spécificités de la transition «bas carbone» (1/2) La transition énergétique «bas carbone» : est une révolution industrielle sous «contraintes de temps», en raison des menaces du changement climatique. L enjeu est : d acclimater progressivement, dans les prochaines décennies, des technologies «bas carbone» qui n émergeraient «naturellement» qu après L Europe est le seul espace politiquement engagé: 3*20 pour % émission de gaz à effet de serre en 2050 («Facteur 4») «COP 2015» à Paris 5

6 Les spécificités de la transition «bas carbone» (2/2) Nous disposons de quelques décennies pour inverser la courbe des émissions de CO 2, en forte croissance depuis deux siècles et à la source de la création de richesses. Source: AIE 6

7 L ambition européenne: le «Facteur 4» en 2050 En 2050, l Europe devra avoir réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 80%! Source: Commission Européenne 7

8 La répartition globale des efforts est à «peu près» connue La moitié de l effort doit porter sur les gains d efficacité, la moitié sur les filières «bas carbone Emissions de CO 2 si «rien n est fait» Emissions pour limiter la température à + 2 Source: AIE 8

9 Source: DNTE Des options multiples, pour un même objectif Tendanciel Transition Continuité Réduction demande: forte (50% en 2050) Réduction demande: modérée (20% en 2050) Sobriété Efficacité Diversification Nucléaire Le Débat national sur la transition énergétique fait apparaître des «avenirs énergétiques» très différenciés selon l effort d efficacité et les choix de mix-énergétiques

10 Faire la transition pour des raisons économiques (1/3) 10 Facture des importations d hydrocarbures

11 Prix des énergies en Euros TTC courants pour 100 kwh PCI Faire la transition pour des raisons économiques (2/3) Evolution du prix des énergies Euros TTC courants pour 100 kwh PCI, tarifs usages domestiques Source : MEDDE/SOeS - Données mensuelles au 15 mai 2013 GAZ NATUREL : Prix complet de 100 kwh PCI au tarif B1, 3 usages. Consommation annuelle de 23,26 MWh PCS. FIOUL DOMESTIQUE : 100 kwh PCI de FOD au tarif C1 (livraison de 2000 à 5000 litres). PCI 11,8 kwh/litre. ELECTRICITE : Prix complet de 100 kwh (puissance 12 kva double tarif). Consommation de 13 MWh dont 5 MWh en heures creuses. PROPANE : 100 kwh PCI de propane en citerne. Pour une livraison de 1 tonne en citerne consignée. PCI 12,88 kwh/kg Prix moyen des énergies en mars ,41 Gaz naturel 8,58 Chauffage urbain 9,50 Fioul domestique 14,55 13,77 Electricité Propane 0 CHAUFFAGE URBAIN : Prix complet de 100 kwh PCI (tarif T110 MU). Consommation 740 MWh (dont 85 % hiver), puissance souscrite 540 kw. 0 Source : MEDDE/SOeS Source : ATEE (Association Technique Energie Environnement) 11

12 Faire la transition pour des raisons économiques (3/3) Economically sustainable Chaotic L inaction serait incohérente, également au plan économique Source: Stern Review 12

13 Sommaire Les impératifs de la transition énergétique et les nombreux obstacles au long chemin Du stress et de la valeur dans les réseaux Conclusion 13

14 1 ) Le monde «regorge» d énergies fossiles (1/3) La transition énergétique devra être réalisée dans un contexte de «profusion» d énergies fossiles Source: IEA, WEO

15 1 ) Le monde «regorge» d énergies fossiles (2/3) Resources in Tm3 North America 50.5 South America 40.5 Europe 13.3 CIS 11.8 Africa 39.4 Asia 51.3 WORLD TOTAL Source EIA/ARI,

16 1 ) Le monde «regorge» d énergies fossiles (3/3) Source: IEA, WEO 2013 Cette «profusion» ne garantit pas nos approvisionnements

17 2 ) La demande énergétique à long terme restera très dynamique En 2035, la Chine consommera autant d énergie que l ensemble de l OCDE Source: AIE 1

18 3 ) Nous ne disposons pas des bons signaux de prix (1/2) Source: AIE/OCDE, 2011 Les subventions aux renouvelables représentaient en milliards de dollars contre 500 milliards pour le pétrole, gaz et charbon 18 5

19 3 ) Nous ne disposons pas des bons signaux de prix (2/2) Jusqu alors, nous ne sommes pas parvenu à trouver des outils économiques efficaces pour accompagner la transition Source: CEC Dauphine 19

20 3 ) Le consensus international sera difficile à établir Les pays les plus riches sont à l origine de 60% des émissions «historiques» et ne représentent que 15% de la population mondiale 20

21 4 ) L argent public manquera pour accompagner la transition (1/2) Dette publique dans l OCDE (% PIB) La crise des dettes publiques limitera la capacité des Etats à soutenir la transition énergétique 21

22 4 ) L argent public manquera pour accompagner la transition (2/2) Part du revenu des ménages consacré à l énergie Source: WEO

23 5 ) Les systèmes gagnent en complexité (1/2)? MW de capacités, principalement centrales à gaz, mises «sous cocon» en Europe 23

24 5 ) Les systèmes gagnent en complexité (2/2) Ex: écarts de production éolienne (réalisé-estimé) en Allemagne (01/2014) 24

25 6 ) La compétivité des Nations dans la balance La réallocation des ressources fossiles impactera fortement les compétitivité industrielle Source: IEA, WEO

26 Sommaire Les impératifs de la transition énergétique et les nombreux obstacles au long chemin Conclusion 26

27 Petit aperçu d un système énergétique «post-transition» La valeur sera créée par «l intelligence» mise à intégrer localement les innovations Source: AIE 27

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques Prix des énergies & Compétitivité du gaz naturel Septembre 2013 Actualités & Graphiques DELEGATION DEVELOPPEMENT Pôle Produits Offres Professionnalisation Prix des énergies & Compétitivité du gaz Contexte

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

PRIX DES ÉNERGIES. Janvier 2003. Prix du pétrole brut importé. Cours du dollar. Prix des énergies à la consommation

PRIX DES ÉNERGIES. Janvier 2003. Prix du pétrole brut importé. Cours du dollar. Prix des énergies à la consommation PRIX DES ÉNERGIES Janvier 2003 600 550 En euros constants indice base 100 en 1973 500 450 400 350 Prix du pétrole brut importé 300 250 200 150 100 Prix des énergies à la consommation Cours du dollar 50

Plus en détail

Statistiques énergétiques France

Statistiques énergétiques France Statistiques énergétiques France Avril 2001 180 160 140 120 Indice base 100 en 1973 Produit intérieur brut en volume Consommation totale d'énergie primaire 100 80 Consommation Émissions de CO2 60 de produits

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en

Plus en détail

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique SOMMAIRE 1) Les Constats 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique 3) Quelles projections pour l avenir? - l augmentation de la demande d électricité - le lien entre

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Friday Lunch Meeting, Chaire économie du Climat 11 septembre, Paris Origine du travail sur l alignement des politiques

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

Vers une «bataille» de l Arctique?

Vers une «bataille» de l Arctique? Conférence du Cercle Géopolitique du 30 octobre 2013 Vers une «bataille» de l Arctique? Patrice Geoffron En cette rentrée 2013, le cycle de conférences du Cercle Géopolitique s est ouvert sur l intervention

Plus en détail

De la transition économique à la transition énergétique en France

De la transition économique à la transition énergétique en France De la transition économique à la transition énergétique en France Résumé : Bien que la France dispose d un patrimoine énergétique qui conserve une grande valeur, il est temps de remettre en question son

Plus en détail

Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment.

Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment. Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment.

Plus en détail

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France En cette année 2014, les débats vont bon train : en Allemagne sur l «Energiewende» (littéralement : le virage énergétique) et en France sur la «transition

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012

Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012 Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012 L énergie, plus fort que les euros L énergie est là dès que le monde change : Modification de température Modification

Plus en détail

Formation Comptabilité énergétique

Formation Comptabilité énergétique Opération groupée de Conseil d Orientation Energétique Formation Comptabilité énergétique 11 / 18 avril 2011 Bertrand DENIS 2 rue du niveau 66200 ELNE Tél : 04 68 56 43 95 Courriel : contact@definergie.fr

Plus en détail

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014 Lessons from the French debate on the Energy Transition Renaud Crassous 05 th May, 2014 Quatre difficultés révélées au cours du DNTE Distinguer les objectifs et les moyens Evaluer les futurs besoins à

Plus en détail

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne.

Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. Financer la lutte contre les changements climatiques : la responsabilité internationale de l Union européenne. En janvier 2009, la Commission européenne a publié sa «Communication Copenhague». Ce texte

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

1 2 3 4 5 Vous me permettrez de dire un mot sur la question des tarifs dans le contexte de ces résultats financiers. 1. Hausses de tarifs par rapport à la hausse du bénéfice net depuis 2004 1. Expliquer

Plus en détail

Sommaire. 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids

Sommaire. 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids Sommaire 1. Les Smart grids, réseaux électriques du futur 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids 2. Le

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Chef Economiste Directeur chaire Energie et Prospérité Dir. de recherche CNRS Journée Scientifique «Enjeux et perspectives de la COP21»

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Octobre 2014 Olivier Messager 06 16 18 30 67 Messager@o2mconseil.fr Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Positionner la France comme un pionnier dans la lutte contre

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 3 avril 2014 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 47 sur 188 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 21 mars

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Partenaires opérationnels

Partenaires opérationnels Partenaires opérationnels ECOSYSTEM ULTRAMAR ROCHE ÉCORESSOURCES ECONOLER BIBBY STE-CROIX DYCOSOLAR ENERSTAT ENERGIE SOLUTIONS ASSOCIÉS VOUS? - 2 - Pour relever les défis énergétiques de demain : la sobriété

Plus en détail

Le changement climatique : un défi incontournable

Le changement climatique : un défi incontournable CEP G 12/02/2009. Le changement climatique : un défi incontournable Dominique Defrise Constat Le capitalisme génère non seulement une crise financière majeure mais aussi une crise climatique. Les réponses

Plus en détail

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - septembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Les transitions énergétiques en France: quelques éléments pour le débat actuel

Les transitions énergétiques en France: quelques éléments pour le débat actuel Les transitions énergétiques en France: quelques éléments pour le débat actuel Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN (Art-Dev, UMR CNRS) Professeur à l Université Montpellier I Président de la Commission

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET

Contribution à l enquête. publique SRCAE Ile de France. 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET Contribution à l enquête publique SRCAE Ile de France 19 septembre 2012 LE FIOUL DOMESTIQUE : UNE COMPOSANTE INCONTOURNABLE DU BOUQUET ENERGETIQUE FRANÇAIS. Ignorer les progrès considérables des matériels

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Consommation mondiale d énergie en 2014

Consommation mondiale d énergie en 2014 Consommation mondiale d énergie en 214 Total 12 928,4 millions de tep (tonnes équivalent pétrole) 316,9 4 211,1 879, 574, 2 858 3 65,5 Energies renouvelables Force hydraulique 3 556 Energie nucléaire Gaz

Plus en détail

gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable DIACT

gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable DIACT PREMIER MINISTRE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DÉLÉGUÉ À L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE NASA/NOAA gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable

Plus en détail

Efficacité énergétique. Concilier performance économique et environnementale

Efficacité énergétique. Concilier performance économique et environnementale Efficacité énergétique Concilier performance économique et environnementale Points abordés Pourquoi économiser l énergie? Réglementation énergétique : contrainte ou opportunité? Engager une démarche de

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE Journée Entreprises Côtes d Armor 7 octobre 2014 Michel Pédron OUVERTURE DES MARCHES DE L ENERGIE Contexte 4 directives européennes (1996

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Remis à la Préfecture de région Provence- Alpes - Côte d Azur Décembre 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Institut

Plus en détail

Présentation de la filière granulés de bois

Présentation de la filière granulés de bois Présentation de la filière granulés de bois se chauffer aux granulés? Pierrelatte le 3 novembre 2011 L entreprise Site de Mariembourg Siège social Site d Arlanc Site du Grand Serre 1 Notre Mission Offrir

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage L AUTOCONSOMMATION DANS LE BÂTIMENT SOLAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013 SOMMAIRE Présentation du CEA CEA, LITEN, INES La problématique PV + stockage Aspects

Plus en détail

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Petite centrale hydroélectrique au fil de l eau située à la Bastide du Salat (09) L Electricité Verte : de quoi parle-t

Plus en détail

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Plan de la présentation La notion de développement durable L économie

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Comptabilité énergétique

Comptabilité énergétique Opération groupée de Conseil d Orientation Energétique Comptabilité énergétique Module 1 Saisie de données 26 juin 2009 Amélie les bains Bertrand DENIS 2 rue du niveau - 66200 ELNE Tél : 04 68 56 43 95

Plus en détail

Négociations sur le climat : coup de froid prolongé

Négociations sur le climat : coup de froid prolongé Négociations sur le climat : coup de froid prolongé - Accord a minima à la conférence de Doha Pérennisation du protocole de Kyoto mais seuls restent engagés pour l'instant l'union européenne, l'australie,

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

Nicolas BOSSARD de MOLIN

Nicolas BOSSARD de MOLIN Nicolas BOSSARD de MOLIN Les ressources en combustible nucléaire et le système énergétique du futur Nicolas Bossard de Molin Directeur adjoint de la Stratégie et des Fusions-Acquisitions IFP Panorama

Plus en détail

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990 Afrique du Sud À la croisée des chemins Objectif climatique : réduction des émissions entre 398 et 614 millions de tonnes équivalent CO 2 d ici 2030 (équivalent à une augmentation de 20 à 82 % par rapport

Plus en détail

Rencontre avec les Collectivités

Rencontre avec les Collectivités Rencontre avec les Collectivités Groupement de Commandes Gaz Réunion d'arrondissement Septembre 2014 2 2 Groupement de Commandes Gaz La consultation des fournisseurs a été lancée le 17 juillet La consultation

Plus en détail

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand?

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Sécurité d approvisionnement en électricité : Regards croisés France-Allemagne Conférence organisée

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Le havre 3 Avril 2013 Académie des technologies, Grand Palais des Champs -Élysées, Porte C, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris http://www.academie-technologies.fr

Plus en détail

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques»

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire «Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu

Plus en détail

Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie. Table des matières 1 Utilisation actuelle des énergies primaires...2

Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie. Table des matières 1 Utilisation actuelle des énergies primaires...2 Energie et écologie Pour un choix futé de votre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL Ensemble, mobilisons notre énergie pour faire éclore un autre avenir. 1 2 1- Généralité 2- Les besoins de notre IUT 3- Nos solutions et notre stratégie

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne Le 6 Juin 2012 Acteur moderne du monde de l énergie moderne POUR VOUS, CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES 1 Les + investissements et performance du bâti de la maison au gaz 2 Les + pour vos clients

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

d énergie dans le monde

d énergie dans le monde L énergie, la vie Sur la Terre, le soleil est la source fondamentale d énergie : toutes les autres sources d énergie en découlent, directement ou indirectement. L énergie est indispensable à la plupart

Plus en détail

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois (SNPGB) Hugues de Cherisey Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois 6, rue François Premier 75008

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

TAXE CARBONE. RÄcapitulation du tableau des Änergies: 1. Impacts de la taxe. 2. Solutions.

TAXE CARBONE. RÄcapitulation du tableau des Änergies: 1. Impacts de la taxe. 2. Solutions. RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL TAXE CARBONE Nous sommes parfaitement conscients qu il est nåcessaire de faire quelque chose pour limiter les Åmissions de co2, mais telle qu est pråsentåe la taxe carbone, elle

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ Guide pratique à destination des entreprises Quels sont les différents acteurs du marché en France? Marché de gros Fournisseurs Vente

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE EN DÉBAT Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 Le cadre européen représente un élément de plus en plus structurant pour les stratégies nationales de transition énergétique,

Plus en détail