Circulaire. Champ d'application. Chapitre I (Introduction des dossiers de demande d aide)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Circulaire. Champ d'application. Chapitre I (Introduction des dossiers de demande d aide)"

Transcription

1 Luxembourg, le 16 décembre 2008 Circulaire concernant les critères à observer lors de l'introduction d'une demande d'aide dans le cadre du Titre II, chapitre 7 de la loi du 18 avril 2008 concernant le renouvellement du soutien au développement rural (articles 21 à 23 entreprises du secteur de la transformation et de la commercialisation) Champ d'application Le chapitre I de la présente circulaire s'applique à tout dossier de demande d aide introduit en vertu des articles 21 et suivants du chapitre 7 de la loi du 18 avril 2008 concernant le renouvellement du soutien au développement rural, désignée ciaprès par: la loi. Le chapitre II de la présente circulaire s'applique à toute demande de paiement de subvention pour des projets d investissement autorisés par le Ministre de l Agriculture conformément à l article 22 de la loi. Chapitre I (Introduction des dossiers de demande d aide) I) Présentation de la demande en obtention d une d aide A) Introduction de la demande La demande est à présenter en cinq exemplaires et doit comprendre : 1. un dossier répondant au questionnaire (annexe1), dûment rempli et signé, 2. tous les documents et pièces prévus au questionnaire susvisé. Pour les plans d architecte ou plans techniques de machines ou d équipements, un exemplaire suffit. Toutes les informations supplémentaires demandées par la commission spéciale sont également à présenter en cinq exemplaires. 1, rue de la Congrégation Tél.:(352) Adresse postale: L-1352 Luxembourg Fax: (352) L-2913 Luxembourg F:\commis\spéc\loi agraire 2008\Instructions demandes doc

2 B) Vérifications préalables et accusé de réception Avant sa présentation à la commission spéciale une demande est examinée par le secrétariat de la commission spéciale. En cas de demande incomplète, les éléments manquants seront demandés au demandeur d aide par le secrétariat de la commission spéciale. Dès que le secrétariat de la commission pourra constater qu'il ne manque pas d'élément indispensable à l'analyse de la demande, il enverra un accusé de réception au demandeur d aide. Il y a lieu de souligner que cet accusé de réception ne peut être considéré comme approbation du projet d'investissement, mais sert uniquement à déterminer la date d'introduction officielle de la demande et la date à partir de laquelle le demandeur d aide peut commencer la réalisation de son projet. C) Conséquences en cas d'introduction d'une demande ayant trait à un projet déjà en cours de réalisation 1) Toute action ou travail autres que ceux visés sous 2) ci-après, commencés avant la réception de l accusé de réception rendent la demande irrecevable. Une exception est faite pour les travaux faisant partie du projet d investissement, mais pour lesquels le demandeur d aide ne demande aucune aide. Il est cependant indispensable que ces travaux puissent être nettement identifiés et présentés de façon séparée. Dans ce cas, la demande est recevable et ces travaux sont non-éligibles. 2) Les actions et travaux spécifiés ci-dessous sont éligibles : a) les honoraires d'architecte, frais d'étude et achat de matériel de construction payés avant la date d'introduction officielle de la demande, frais relatifs aux autorisations administratives; b) l'achat ou la passation de commandes fermes concernant des machines, des appareils et du matériel de construction, y compris charpentes métalliques et éléments préfabriqués, à condition que les paiements éventuels y relatifs ne constituent que des acomptes. Toutefois, la fourniture, le montage, l'incorporation des installations, machines et équipements, et les travaux sur place en ce qui concerne le matériel de construction, ne doivent pas avoir eu lieu avant la date d'introduction officielle de la demande. Il y a lieu de noter que la passation de commandes fermes par l entreprise d'un projet d'investissement ne pourra en aucun cas préjuger, ni l'analyse du dossier, ni la décision d'approbation. 3) La commission spéciale peut constater sur place le respect des dispositions cidessus. 2

3 D) Compléments aux projets Les dispositions de la présente circulaire s'appliquent également aux demandes complémentaires introduites par les demandeurs d aide. Des compléments ne peuvent toutefois être présentés que pour des modifications, des changements ou des extensions d'un projet d'investissement, imprévisibles au moment de l'établissement du projet initial. E) Entrée en vigueur Les présentes dispositions sont applicables à toutes les demandes d'aide présentées au Ministère de l'agriculture, de la Viticulture et du Développement Rural à partir du 1er janvier Pour les demandes d aide présentées avant le 31 décembre 2008, les dossiers sont à compléter, le cas échéant, et dans les meilleurs délais, par les données et pièces manquantes. Chapitre II (Présentation de la demande de paiement d une avance et/ou d un solde) Champ d application 1. La présente s'applique aux projets d'investissement autorisés après le 1er janvier 2007 par le Ministre de l'agriculture conformément à l'article 22 de la loi. 1. Est considéré comme projet d'investissement tel qu'il a été, en tant que dossier global, présenté par une personne morale, approuvé par le Ministre de l'agriculture. 2. Pour les projets autorisés avant cette date ainsi que pour des compléments éventuels se rapportant à ces projets, la décision ministérielle du 24 juillet 2001 reste applicable. 3

4 Réalisation du projet En ce qui concerne le début des travaux ainsi que les investissements éligibles en relation avec le début des travaux, il est renvoyé au chapitre I de la présente concernant les critères à observer lors de l'introduction d'une demande d'aide dans la cadre de la loi (art. 22 et 23). Le décompte final du projet doit être présenté au plus tard deux ans après la fin prévisionnelle des travaux indiquée dans la décision d'approbation du projet. Sur demande dûment motivée et reconnue par le Ministre de l'agriculture, la commission spéciale précitée entendue en son avis, ce délai peut être reporté. Réception technique des projets La réception technique du projet est faite en principe sur place par des fonctionnaires du Ministère de l Agriculture. Pièces à joindre lors de la présentation du décompte Conformément à l article 22 de la loi et dans un intérêt de transparence et de liquidation rapide, les modalités suivantes sont à respecter lors de la présentation d une demande de paiement d une aide : 1) Le demandeur d aide est tenu : - d ouvrir un compte bancaire séparé pour les projets visés par la présente circulaire, - de faire établir des factures séparées pour des investissements se rapportant à des positions séparées du devis, - d'effectuer un virement séparé pour chaque facture individuelle concernant le projet, ou d'individualiser chaque facture séparément lors du virement. 2) Les pièces suivantes sont à joindre à tout décompte intermédiaire et final: - un relevé des factures, notes de crédit et paiements (en 3 exemplaires) (modèle voir annexe 2), - une copie des factures et notes de crédit (identifiées par les mêmes numéros courants que ceux utilisés pour l établissement de l'annexe 2), des souches de virements et des extraits de compte bancaire (1 exemplaire); - une copie des autorisations administratives requises pour la réalisation du projet (autorisation de bâtir, permission de voirie, autorisation commodo-incommodo, etc.). 3) En cas de besoin les originaux des pièces et documents peuvent être consultés sur place. 4

5 4) Pour des projets ayant une certaine envergure par rapport aux dimensions économiques de l'entreprise du demandeur, les contrôleurs peuvent demander les bilans et comptes pertes et profits du bénéficiaire se rapportant aux années de réalisation du projet. 5) Pour le décompte final il y a lieu de présenter en outre un tableau comparatif de synthèse entre le devis autorisé et le projet réalisé (annexe 2). 6) Les frais bancaires exposés en relation avec le paiement de factures ne sont pas éligibles à une aide de l'etat. 7) En cas d escompte, le montant éligible est le montant effectivement payé, et non le montant brut de la facture. Il en est de même pour les ristournes et les notes de crédit qui sont défalquées des montants bruts des investissements. Divergence entre le devis autorisé et le projet réalisé 1. Investissements non réalisés En cas de non réalisation de certains investissements prévus au devis autorisé, le devis autorisé est réduit jusqu'à concurrence du montant en question. Il en de même si le montant des dépenses retenu est inférieur au montant du devis. 2. Utilisation de l'imprévu En principe, l'imprévu sert à couvrir des frais supplémentaires qui ont leur origine dans des travaux supplémentaires imprévisibles lors de l'établissement du devis, dans le changement de fournisseur pour la livraison d'un équipement prévu au devis ou dans une hausse des prix dépassant le coefficient d'adaptation prévu ci-dessous. 3. Investissements non prévus au devis En aucun cas l'imprévu ne peut être utilisé pour effectuer des investissements non prévus au devis autorisé (constructions, acquisition d'équipements ou de machines, etc.). Des frais d'experts éventuels (p. ex. réception technique) imposés par les pouvoirs publics et imprévisibles au moment de l'approbation du projet peuvent être repris dans le projet lors du décompte, sans qu'il soit pour autant procédé à une adaptation du devis autorisé. 5

6 Adaptation du devis à l'évolution des prix 1. En application de l'article 21, paragraphe (2), alinéa 3 de la loi, le devis autorisé peut être adapté pour tenir compte de l'évolution des prix dans le temps. Le coefficient forfaitaire d'adaptation est le nombre indice des prix à la construction. 2. L'application du coefficient se fait en principe dans les conditions suivantes: le devis autorisé est arrêté au nombre indice applicable à la date à laquelle le projet d investissement est approuvé. Ce nombre indice est communiqué au demandeur dans l autorisation ministérielle; pour les différentes factures, le nombre indice de l'année reprise sur les factures en question est appliqué; en cas de réalisation manifeste de la majeure partie du projet au cours d'un semestre particulier, le nombre indice de ce semestre est retenu; pour l'ensemble du projet, un nombre indice moyen est calculé selon les critères du 2e tiret ci-dessus ; le devis du projet est réévalué en application des dispositions ci-dessus et constitue le plafond de l'investissement éligible. Cette réévaluation n'est faite qu'au moment de la présentation du décompte final. 1. Obtention des avances Avances En application de l article 22, paragraphe (2), de la loi, un demandeur d'aide peut obtenir des avances à valoir sur le décompte final au cours de la réalisation de son projet. Tout comme pour le décompte final, les investissements présentés dans le cadre des avances sont sujets à un contrôle préalable par les fonctionnaires chargés du contrôle des subventions. Les dispositions des points 3 et 4 ci-dessous s appliquent. 2. Cadre des avances Le montant du devis autorisé sur lequel porte l'appréciation des avances est le devis total hors imprévus et hors TVA. De même, des positions particulières contenues dans le devis et dont l'éligibilité est laissée, par l'approbation ministérielle, à l'appréciation des agents effectuant le contrôle, ainsi que des parts importantes du projet (> 10 %) qui ne seront définitivement pas réalisées suite à une réorientation de certains éléments du projet ne font pas partie de la base de calcul pour les avances. Les demandeurs d aide sont invités à signaler les modifications visées ci-dessus aux agents effectuant le contrôle dès la prise de décision d'abandon en question. Sous réserve du point 3 ci-dessous, le montant total des avances est plafonné à 80 % du devis précisé ci-dessus. 6

7 3. Ouverture du droit à des avances et nombre de tranches Compte tenu des divers montants d'investissements minima (imprévus inclus, hors TVA) prévus à l'article 34 du règlement grand-ducal du 25 avril 2008 portant exécution du Titre I et du Titre II, chapitres 1 er, 2,3,4,6, 7 et 10 de la loi du 18 avril 2008 concernant le renouvellement du soutien au développement rural, les montants de devis autorisés tels que définis au point 2 ci-dessus, doivent dépasser les seuils suivants pour donner droit à des avances: Investissement minimum Seuils pour accéder aux avances Nombre maximal de tranches d avances x < solde < x < solde < x < solde < x 3 + solde Dans le respect des dispositions qui précèdent, les demandeurs d aide sont libres de choisir la date de présentation des demandes d'avances. Le Ministre de l'agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Fernand BODEN 7

8 Annexe 1: Questionnaire Questionnaire destiné aux demandeurs d'une aide au titre du chapitre 7, article 21, paragraphe 1er de la loi du 18 avril 2008 concernant le renouvellement du soutien au développement rural 1. Demandeur 1.1. Nom ou raison sociale 1.2. Adresse postale (Rue et No; Code postal et Localité) 1.3. No téléphone / Fax / adresse Forme juridique (statuts à joindre) 1.5. Coordonnées de la personne de contact responsable pour la réalisation du projet (Nom, Prénom, No téléphone / Fax / adresse ) 2. Activités principales du demandeur 2.1. Secteur agricole concerné et objet des activités. Le terme de production englobe également la collecte, le stockage, la transformation, le traitement et la commercialisation des produits agricoles Aire géographique sur laquelle s'étendent les activités. 3. Situation actuelle du demandeur 3.1. Outils de production Bâtiments existants avec indication de leur volume bâti Installations de production existantes avec indication de leurs capacités (annuelles). - Capacités techniques théoriques. - Capacités techniques réelles (avec indication des heures de travail effectives) Main d'œuvre (évaluée en tâches complètes) occupée dans les différents services (administration, production, commercialisation, etc.) Nature et origine (à ventiler par pays) des matières premières utilisées (le cas échéant liste des fournisseurs des trois derniers exercices comptables avec indication des volumes livrés, zone géographique de collecte). Prix payés aux producteurs. Liens contractuels avec les producteurs Statistiques sur le volume de production des trois derniers exercices comptables Débouchés existants (volumes à ventiler par pays) pour les produits finis Bilans et comptes de pertes et profits des trois derniers exercices comptables approuvés et précédant l année de la demande. 8

9 4. Projet d'investissement 4.1. Description détaillée du projet Catégorie de projet (modernisation, extension, restructuration, etc.) Modification de l'outil de production Bâtiments: volume bâti (plan de situation et plans détaillés à joindre) Installations de production: capacités (annuelles) - Capacités techniques théoriques. - Capacités techniques réelles (avec indication des heures de travail effectives) Main-d'œuvre (évaluée en tâches complètes) occupée dans les différents services (administration, production, commercialisation, etc.) Explications précises si et dans quelle mesure (indiquer les parties du devis y relatives) le projet vise, par l introduction de nouvelles techniques de production, à améliorer sensiblement les conditions en matière de bien-être des animaux, d'amélioration de la qualité nutritive et d hygiène des produits, de sécurité alimentaire et de respect de l environnement (article 21 (2) 2 e alinéa de la loi du 18 avril 2008 concernant le renouvellement du soutien au développement rural et article 34 (1) du règlement grandducal du 25 avril 2008 portant exécution de la susdite loi (indications précises quant aux incidences mesurables de ces améliorations) 4.2. Devis détaillé et échéancier de réalisation prévisible des investissements projetés Tableau récapitulatif des différentes positions avec indication du fournisseur potentiel et du prix de l'offre en euros (le cas échéant converti à partir d'une monnaie étrangère et en indiquant le taux de change appliqué) Echéancier de réalisation prévisible des différentes positions (dates de début et de fin estimées des investissements, échéancier prévisible des dépenses d investissement par année) Offres à l'appui (à annexer) Financement du projet (indication des moyens propres, des emprunts éventuels et des aides publiques escomptées) Copies des autorisations administratives requises (autorisation de bâtir, permission de voirie, commodo/incommodo, etc.). Si ces autorisations ne sont pas encore disponibles au moment de l introduction du dossier, les demandes d autorisations en question sont à joindre. 5. Situation projetée 5.1. Incidences sur la main d œuvre et incidences quantitatives et qualitatives du projet d'investissement sur la production ainsi que les débouchés pour les produits finis (distinction à faire entre produits visés sous point et autres), pour le ou les exercices comptables de réalisation du projet ainsi que les trois exercices comptables suivant la fin de réalisation du projet (données à présenter selon le même schéma que les données dont question aux points 3.2., 3.3. et 3.4.). Description du degré de rationalisation attendu éventuellement de la réalisation du projet. 9

10 5.2. Rentabilité économique du projet au niveau du demandeur à l'aide des comptes de pertes et profits prévisionnels pour le ou les exercices comptables de réalisation du projet ainsi que les trois exercices comptables suivant la fin de réalisation du projet (données à présenter selon le même schéma que les comptes de pertes et profits dont question au point 3.5. et en expliquant les hypothèses retenues) Retombées économiques au niveau des fournisseurs de matières premières d'origine agricole (contrats de livraison, quantités achetées, prix payés etc.) Incidences sur la sécurité des conditions de travail. 6. Tableau synthétique comparatif Toutes les données quantitatives concernant la situation actuelle et la situation projetée sont à présenter également sous forme d un tableau synthétique comparatif. 7. Date et signature. Le dossier de la demande d aide proprement dit est à dater et à signer par le représentant du demandeur d aide. 10

11 Annexe 2 : Tableau modèle Projet d investissement : (Intitulé/référence) Liste énumérative des pièces justificatives Travaux prévus Factures Paiements effectués Réservé contrôle Postes du devis Coûts selon devis (hors T.V.A.) No crt Date et numéro Fournisseur Montant (hors T.V.A.) T.V.A. Montant total Date No extrait bancaire Montant payé 11

Appareil de PCR temps réel Haut débit

Appareil de PCR temps réel Haut débit DOSSIER DE CONSULTATION PROCEDURE ADAPTEE Marché n Appareil de PCR temps réel Haut débit Le présent marché est passé selon la procédure adaptée, prévue à l article 28 du code des marchés publics. Date

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre du présent régime cadre relatif aux aides à la formation

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

Appel à projets. Ouvert du 15 mars au 1 er mai 2016. Table des matières

Appel à projets. Ouvert du 15 mars au 1 er mai 2016. Table des matières N Appel à projets Soutien aux investissements des Industries agroalimentaires (Type d opération.2a du Programme de Développement Rural de Franche-Comté) (version 1.2 du PDRR approuvée par la Commission

Plus en détail

Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt - 06.2015

Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt - 06.2015 Régime cadre exempté de notification n SA 42062 relatif aux aides au transfert de connaissances et aux actions d'information dans le secteur forestier pour la période 2015-2020. Les autorités françaises

Plus en détail

Avis de l instructeur Favorable Défavorable. Date de réception du dossier / / NOM ou DENOMINATION SOCIALE DE L ENTREPRISE : LOCALISATION DU PROJET :

Avis de l instructeur Favorable Défavorable. Date de réception du dossier / / NOM ou DENOMINATION SOCIALE DE L ENTREPRISE : LOCALISATION DU PROJET : Dossier de demande d'aide FONDS D INTERVENTION POUR LES SERVICES, L ARTISANAT ET LE COMMERCE (FISAC) Rénovation de façades et d enseignes Accessibilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite NOM

Plus en détail

Vu l article 8 du décret n 2005-837 du 20 juillet 2005 définissant le Patrimoine Rural Non Protégé,

Vu l article 8 du décret n 2005-837 du 20 juillet 2005 définissant le Patrimoine Rural Non Protégé, REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE SUBVENTION DEPARTEMENTALE CONSERVATION DU PATRIMOINE RURAL NON PROTEGE Préambule Vu l'article 99-IV de la loi n 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités

Plus en détail

29 Bourses de préactivité et bourses innovation

29 Bourses de préactivité et bourses innovation Réalisé par : DGO ECONOMIE, EMPLOI ET RECHERCHE Direction des Réseaux d'entreprises Place de la Wallonie, 1 B-5100 JAMBES (NAMUR) BELGIQUE Tel. : +32.(0)81.33.39.39 - Fax : +32.(0)81.33.37.77 E-mail :

Plus en détail

Pour les exploitations au forfait, en l absence de données permettant de le calculer, l EBE peut-être évalué à 40 % du CA dûment justifié.

Pour les exploitations au forfait, en l absence de données permettant de le calculer, l EBE peut-être évalué à 40 % du CA dûment justifié. DDTM 44 FONDS D ALLÈGEMENT DES CHARGES A DESTINATION DES ELEVEURS DANS LE CADRE DU PLAN DE SOUTIEN A L ÉLEVAGE FRANCAIS Règlement Règlement N 1408/2013 N 1408/2013 de de la commission la commission du

Plus en détail

Marché n 24-2012 CCP valant AE PG/RA 14/05/2012 MARCHES PUBLICS *** Marché n 24-2012

Marché n 24-2012 CCP valant AE PG/RA 14/05/2012 MARCHES PUBLICS *** Marché n 24-2012 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT MARCHES PUBLICS *** OBJET DU MARCHE Marché n 24-2012 Remplacement du groupe froid sur le site de Meudon du musée Rodin Personne publique : Établissement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION INVESTISSEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION INVESTISSEMENT an DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION INVESTISSEMENT INTITULE DE L'OPERATION : ANNEE DE PROGRAMMATION : IMPUTATION BUDGETAIRE : Ne pas remplir Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Vous trouverez dans

Plus en détail

Avis de marché Services - Société Publique Locale Les Docks

Avis de marché Services - Société Publique Locale Les Docks Avis de marché Services - Société Publique Locale Les Docks Directive 2004/18/CE. Section I : Pouvoir adjudicateur I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Société Publique Locale Les Docks, 2ème étage

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX SEANCE PUBLIQUE N 21/2012

APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX SEANCE PUBLIQUE N 21/2012 ROYAUME DU MAROC LA FONDATION MOHAMMED VI DE PROMOTION DES ŒUVRES SOCIALES DE L EDUCATION - FORMATION CAHIER DE PRESCRIPTIONS SPECIALES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX SEANCE PUBLIQUE N 21/2012

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET Année 2015-2016 Ce dossier est destiné aux associations désireuses d obtenir une subvention de la part de la commune pour un projet. Il ne concerne pas le

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Page 1 of 5 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE : Article 28 et 40.II du code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LYCEE AMBROISE VOLLARD 3, avenue de Soweto TERRE SAINTE 97410 SAINT-PIERRE

Plus en détail

C O N V E N T I O N N 20XX-XX-XXX - XX

C O N V E N T I O N N 20XX-XX-XXX - XX FOR02 v. 4 d u 15.05.2012 DG2/DPR/CRE 2007-2013 Proj. XXXX-XX-XXX CO XX-2012 (Gestionnaires du projet) C O N V E N T I O N N 20XX-XX-XXX - XX «Compétitivité régionale et emploi» 2007-2013 Relative à la

Plus en détail

AIDE DEPARTEMENTALE A LA MISE AUX NORMES DES EXPLOITATIONS D ELEVAGE DANS LES ZONES VULNERABLES HISTORIQUES

AIDE DEPARTEMENTALE A LA MISE AUX NORMES DES EXPLOITATIONS D ELEVAGE DANS LES ZONES VULNERABLES HISTORIQUES AIDE DEPARTEMENTALE A LA MISE AUX NORMES DES EXPLOITATIONS D ELEVAGE DANS LES ZONES VULNERABLES HISTORIQUES DEMANDE DE SUBVENTION IMPRIME A RETOURNER AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORNE (décision du Conseil

Plus en détail

Circulaire n 4433 du 03/06/2013

Circulaire n 4433 du 03/06/2013 Circulaire n 4433 du 03/06/2013 AIDE SPECIFIQUE AUX DIRECTIONS D ECOLES MATERNELLES, PRIMAIRES ET FONDAMENTALES DE L ENSEIGNEMENT ORDINAIRE ET SPECIALISE. Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

Cerfa N 15367*01 Date de mise à jour : Aout 2015 Page 1/5

Cerfa N 15367*01 Date de mise à jour : Aout 2015 Page 1/5 FONDS D ALLÈGEMENT DES CHARGES A DESTINATION DES ELEVEURS DANS LE CADRE DU PLAN DE SOUTIEN A L ÉLEVAGE FRANCAIS Règlement N 1408/2013 de la commission du 18/12/2013 Décision de FranceAgriMer INTV-GECRI-2015-44

Plus en détail

Manuel pour les intermédiaires et les revendeurs finaux

Manuel pour les intermédiaires et les revendeurs finaux Manuel pour les intermédiaires et les revendeurs finaux Version 1.2 Page 1 sur 12 Table des matières 1. Cadre légal 1.1. Obligation de collecte 1.2. Quels sont les appareils qui relèvent de l obligation

Plus en détail

ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS

ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS PREFET DE LA REGION PICARDIE ORGANISATION D UN SPECTACLE DE NOEL JEUNE PUBLIC A AMIENS La Procédure de consultation utilisée est la suivante : Marché sous forme de procédure adaptée en application de l

Plus en détail

Changement en matière de TVA logement Mesures transitoires avant le 31 décembre 2014

Changement en matière de TVA logement Mesures transitoires avant le 31 décembre 2014 Réf OAI : K/note prof/note57-2 Mesures Transitoires TVA Logement 20141211 11/12/2014 Note professionnelle urgente n 57 2 aux membres de l OAI Changement en matière de TVA logement Mesures transitoires

Plus en détail

LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR

LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR PREFECTURE DE MAYOTTE Direction de l Agriculture et de la Forêt ARRETE N 92 /DAF/2007 portant modification du régime des aides aux agriculteurs LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR VU

Plus en détail

Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics)

Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics) Lycée de l Image et du Son d Angoulême Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics) FOURNITURES DE PLOMBERIE POUR L ENTRETIEN COURANT

Plus en détail

Fourniture de propane vrac pour le Club des Adhérents de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l Education - Formation à Rabat

Fourniture de propane vrac pour le Club des Adhérents de la Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l Education - Formation à Rabat ROYAUME DU MAROC LA FONDATION MOHAMMED VI DE PROMOTION DES ŒUVRES SOCIALES DE L EDUCATION - FORMATION CAHIER DE PRESCRIPTIONS SPECIALES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX SEANCE PUBLIQUE N 11/2012

Plus en détail

DEMANDE D AIDE. Relative aux investissements dans le secteur des serres maraîchères. Décision AIDES/SAN/D2013-67 du 5 novembre 2013

DEMANDE D AIDE. Relative aux investissements dans le secteur des serres maraîchères. Décision AIDES/SAN/D2013-67 du 5 novembre 2013 N 15001 MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET DEMANDE D AIDE Relative aux investissements dans le secteur des serres maraîchères Décision AIDES/SAN/D2013-67 du 5 novembre 2013

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

Marché public. Fourniture et livraison de tampons pour les services du Département de la Somme

Marché public. Fourniture et livraison de tampons pour les services du Département de la Somme Marché public Fourniture et livraison de tampons pour les services du Département de la Somme Représentant légal du Département : Monsieur le Président du Conseil général Comptable assignataire : Monsieur

Plus en détail

Préfet de la région de Franche-Comté

Préfet de la région de Franche-Comté Préfet de la région de Franche-Comté DIRECTION REGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE DE FRANCHE-COMTE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT Information

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Type d opération 4.2.2 du Programme de Développement Rural Régional 2014-2020* *faisant référence au PDR Haute Normandie

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT SALARIE AVEC L ACPI

DEVENIR INTERVENANT SALARIE AVEC L ACPI DEVENIR INTERVENANT SALARIE AVEC L ACPI Ce document contient les éléments nécessaires pour entamer une collaboration et vous permettre de devenir intervenant salarié. Les questions en italique sont facultatives.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES OBJET DU MARCHE COLLECTE, AFFRANCHISSEMENT, DISTRIBUTION ET REMISE A DOMICILE DU COURRIER REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHE PUBLIC DE SERVICES OBJET DU MARCHE COLLECTE, AFFRANCHISSEMENT, DISTRIBUTION ET REMISE A DOMICILE DU COURRIER REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DES DEUX SEVRES MARCHE PUBLIC DE SERVICES SIEDS Syndicat Intercommunal d'energie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421-79004 NIORT Cedex OBJET DU MARCHE COLLECTE,

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1/6 NOTE JURIDIQUE LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1. Les enjeux. En principe, les associations relevant de la loi du 1er juillet 1901, et plus généralement les organismes à but non

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

SUBVENTIONS D INTÉRÊT

SUBVENTIONS D INTÉRÊT PERSONNEL FONCTIONNAIRES COMMUNAUX Subventions d intérêt 1 SUBVENTIONS D INTÉRÊT Sommaire Règlement grand-ducal du 12 octobre 2001 concernant les subventions d intérêt aux fonctionnaires et employés des

Plus en détail

par écrit auprès de l'organisme compétent et indiquant : plusieurs dispositions concernant le contrôle de l'utilisation

par écrit auprès de l'organisme compétent et indiquant : plusieurs dispositions concernant le contrôle de l'utilisation N L 279/22 Journal officiel des Communautés européennes 11. 10. 90 REGLEMENT (CEE) N0 2921/90 DE LA COMMISSION du 10 octobre 1990 relatif à l'octroi des aides au lait écrémé en vue de la fabrication de

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes «Entre Bois et Marais» Place Paul Quellec 14670 TROARN Tél: 02 31 23 31 38 SIGNALISATION VERTICALE PROGRAMME 2012-2015 Cahier

Plus en détail

Exposé des motifs. Les principaux changements par rapport au règlement grand-ducal du 15 mai 2001 sont les suivants :

Exposé des motifs. Les principaux changements par rapport au règlement grand-ducal du 15 mai 2001 sont les suivants : Projet de règlement grand-ducal ayant pour objet 1. de fixer le montant du droit d inscription à payer lors de l admission à un cours d intérêt général organisé par le Service de la formation des adultes

Plus en détail

PROCÉDURE : ADAPTÉE ACTE D'ENGAGEMENT

PROCÉDURE : ADAPTÉE ACTE D'ENGAGEMENT MARCHÉ DE PRESTATIONS DE SERVICES PASSÉ EN VERTU de l article 28 DU CODE DES MARCHÉS PUBLICS PROCÉDURE : ADAPTÉE REFONTE SITE INTERNET POUR L OFFICE DE TOURISME ROCHEFORT OCEAN 2016 ACTE D'ENGAGEMENT Collectivité

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF

DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF DEMANDE DE SUBVENTION FREE 2013 INVESTISSEMENT SOLAIRE THERMIQUE COLLECTIF obligatoirement avant la commande des travaux Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire indispensable

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail Editions Tissot - article daté du 20 mai 2009 Droit du travail Syntec : les dispositions spécifiques Syntec, expliquées clairement. Boutique

Plus en détail

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi Administration communale de Flémalle Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article 1 On entend par : Demandeur : Toute personne physique qui

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Commun aux deux lots

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Commun aux deux lots COMMUNE DE PETITE-FORET Mairie de Petite-Forêt 80 rue Jean Jaurès 59494 Petite-Forêt Tel : 03 27 28 17 50 Fax : 03 27 28 17 51 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Commun aux deux lots Spectacle Pyrotechnique

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics FOURNITURES COURANTES. N de marché : 2011-0

MARCHE A PROCEDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics FOURNITURES COURANTES. N de marché : 2011-0 Imputation budgétaire : Engagement comptable : N nomenclature : N ensemble unique : N unité comptable : MARCHE A PROCEDURE ADAPTÉE Passé en application de l article 28 du Code des Marchés Publics FOURNITURES

Plus en détail

V- Soutien au repeuplement du cheptel apicole

V- Soutien au repeuplement du cheptel apicole V- Soutien au repeuplement du cheptel apicole V.1- Aide au maintien et développement du cheptel Cofinancement FranceAgriMer Dates limites de dépôt de la demande d'aide : 1 ère tranche : 15 décembre pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2013-07 RENOVATION DU REVÊTEMENT DU SOL SPORTIF DE LA SALLE DES SPORTS PENNY BROOKES

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PAIEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PAIEMENT N 14120*02 FORMULAIRE DE DEMANDE DE PAIEMENT SOUTIEN À L'AMELIORATION DE LA DESSERTE FORESTIÈRE (DISPOSITIF N 125 A DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Avant de remplir cette demande, lisez attentivement

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

@ Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des aides

@ Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des aides Aide aux investissements liés à l élevage Objectifs Conformément aux objectifs visés aux points 3) a et 3) c de l article 14 du règlement CE 702/2014 : - améliorer le niveau global des résultats et de

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION Document facultatif 1 DC-1 MARCHES PUBLICS RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION (Modèle conforme à l arrêté du 10 juin 2004 pris en application de l'article 42 du CMP) Les mentions figurant dans ce modèle n'ont

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières Valant acte d engagement MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Cahier des Clauses Administratives Particulières Valant acte d engagement MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE n 04/Investissements/MAPA/2009 Marché de travaux Fourniture et pose de menuiseries et volets motorisés Cahier des Clauses Administratives Particulières Valant acte

Plus en détail

Pouvoir adjudicateur : CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS CLIMATIQUES

Pouvoir adjudicateur : CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS CLIMATIQUES Lycée Polyvalent ALGOUD-LAFFEMAS Pouvoir adjudicateur : Lycée polyvalent ALGOUD-LAFFEMAS 37 rue Barthélémy de Laffemas 26901 VALENCE Cedex 9 Natures des prestations : CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION CAMPING

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION CAMPING DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION CAMPING Intitulé du projet :. Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des dépenses/recettes)

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES N Pirae, le Cahier des clauses administratives particulières «Acquisition et mise en œuvre d'un progiciel de gestion des ressources humaines, des prestations et des mises à jour inhérentes pour les modules

Plus en détail

CONDITIONS D EXONÉRATION

CONDITIONS D EXONÉRATION CONDITIONS D EXONÉRATION L article 7 du C.G.I. a posé un certain nombre de conditions pour pouvoir bénéficier des exonérations et des taux réduits de l I.S. précédemment développés dans la section V ci-dessus

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR J. 14 1163 CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR ANNÉE 2014 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée :3 heures

Plus en détail

ANNONCE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PROCEDURE FORMALISEE

ANNONCE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PROCEDURE FORMALISEE ANNONCE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE PROCEDURE FORMALISEE CONTENU DE L'AVIS AVIS DE MARCHE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : MSA du Limousin 1 Impasse

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2009/3 Traitement comptable des subsides en capital dont l octroi et/ou le paiement sont échelonnés sur plusieurs années Avis du 11 février 2009 Mots clés Condition

Plus en détail

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTES AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 Il est expressément précisé,

Plus en détail

5REPUBLIQUE FRANCAISE

5REPUBLIQUE FRANCAISE Pôle développement de la solidarité 5REPUBLIQUE FRANCAISE Direction EXTRAIT DES DELIBERATIONS DE L'ASSEMBLEE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES Séance du 26 mars 2012 Rapport de Monsieur le Président Le soutien

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION. MISE EN CONCURRENCE POUR LA FOURNITURE DE PHOTOCOPIES Octobre-Novembre 2015

REGLEMENT DE CONSULTATION. MISE EN CONCURRENCE POUR LA FOURNITURE DE PHOTOCOPIES Octobre-Novembre 2015 Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole CS 70529 36018 CHÂTEAUROUX CEDEX Tél. : +33 (0)2 54 53 11 00 Fax : +33 (0)2 54 22 32 73 Email : legta.chateauroux@educagri.fr

Plus en détail

PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DE STRUCTURES EN HAUTEUR DANS LA SALLE OMNISPORTS DU COMPLEXE SPORTIF CHANTE-CIGALE LETTRE DE CONSULTATION

PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DE STRUCTURES EN HAUTEUR DANS LA SALLE OMNISPORTS DU COMPLEXE SPORTIF CHANTE-CIGALE LETTRE DE CONSULTATION PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DE STRUCTURES EN HAUTEUR DANS LA SALLE OMNISPORTS DU COMPLEXE SPORTIF CHANTE-CIGALE LETTRE DE CONSULTATION Date et heure limites de réception des offres : Le lundi 10

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

2. Modification de la condition d ancienneté du logement.

2. Modification de la condition d ancienneté du logement. COMMUNICATION Taux de TVA pour les travaux immobiliers effectués à des logements privés Modification à partir du 01.01.2016 Mesure transitoire La condition d ancienneté d un logement pour l application

Plus en détail

I. INFORMATION AUX NOTAIRES

I. INFORMATION AUX NOTAIRES Taxe sur la valeur ajoutée. Article 44, 1 er, 1, du Code de la TVA. Soumission à la TVA des prestations des notaires et des huissiers de justice à partir du 1 er janvier 2012. L administration a informé

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Relatif aux modalités d établissement des comptes des établissements de paiement

Relatif aux modalités d établissement des comptes des établissements de paiement CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2009-19 DU 3 DÉCEMBRE 2009 Relatif aux modalités d établissement des comptes des établissements de paiement Sommaire 1 Présentation

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Réalisation de divers travaux autour du barrage du Goéland à Saint-Pierre

Réalisation de divers travaux autour du barrage du Goéland à Saint-Pierre Administration : Régie Eau et Assainissement de la ville de Saint-Pierre OPÉRATION : Barrage du Goéland MARCHE DE TRAVAUX N... IMPUTATION :... MARCHÉ DE TRAVAUX ACTE D ENGAGEMENT OBJET DU MARCHÉ : Réalisation

Plus en détail

JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20

JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20 JORF n 0266 du 16 novembre 2013 Texte n 20 Décret n 2013-1031 du 15 novembre 2013 portant extension à de nouveaux bénéficiaires des tarifs sociaux de l électricité et du gaz naturel NOR: DEVR1316323D Publics

Plus en détail

Pour les personnes souhaitant comprendre le calcul de L, vous pouvez vous référer à l annexe 4 du présent document.

Pour les personnes souhaitant comprendre le calcul de L, vous pouvez vous référer à l annexe 4 du présent document. Énergies renouvelables et efficacité Energétique FACTURATION DE L ÉLECTRICITÉ PHOTOVOLTAÏQUE Sites bénéficiant d un seul contrat d achat régi par l arrêté du 10 juillet 2006 Comment calculer le tarif d

Plus en détail

Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics)

Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics) Lycée de l Image et du Son d Angoulême Marché Public de fournitures (marché à bons de commande) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du code des marchés publics) FOURNITURE DE MATERIELS INFORMATIQUES Cahier des

Plus en détail

Aide à la numérisation des salles de cinéma. notice des circuits itinérants

Aide à la numérisation des salles de cinéma. notice des circuits itinérants Aide à la numérisation des salles de cinéma notice des circuits itinérants 30 juin 2013 : date limite de création d une demande d aide à la numérisation des salles à compter de cette date, l accès à l

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

CONDITIONS GENERALES DE VENTES Tél. : 01 61 04 45 30 Fax : 01 06 04 45 39 Email : serimco@orange.fr Site : www.serimco.fr Produits d entretien et d hygiène Articles de ménage, brosserie, essuyage Aspirateurs, matériel et machines de

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008)

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008) REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B (adopté par décision du 5 mai 2008) La Commission Permanente du Conseil Régional, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives particulières. Installation d une cabine sanitaire encastrée dans un local existant sur la commune d ESTAIRES

Cahier des Clauses Administratives particulières. Installation d une cabine sanitaire encastrée dans un local existant sur la commune d ESTAIRES Cahier des Clauses Administratives particulières Installation d une cabine sanitaire encastrée dans un local existant sur la commune d ESTAIRES ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES 1-1 Objet

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Marché Public de Services - Marché à procédure adaptée Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Cahier des charges valant acte d engagement Date limite de réception des offres : 27

Plus en détail

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition 07/2015 garantie de l Etat Qu est-ce qu une garantie

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ACTE D ENGAGEMENT N 11 037-01 - MR (A.E.) FOURNITURE DE CONSOMMABLES ET PETIT MATERIEL INFORMATIQUE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ACTE D ENGAGEMENT N 11 037-01 - MR (A.E.) FOURNITURE DE CONSOMMABLES ET PETIT MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ACTE D ENGAGEMENT N 11 037-01 - MR (A.E.) Objet de la consultation FOURNITURE DE CONSOMMABLES ET PETIT MATERIEL INFORMATIQUE Remise des offres Date limite de réception : 07/03/

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

AXE 3 QUALITÉ DE LA VIE EN MILIEU RURAL ET DIVERSIFICATION DE

AXE 3 QUALITÉ DE LA VIE EN MILIEU RURAL ET DIVERSIFICATION DE MODÈLE DE DEMANDE DE PAIEMENT AXE 3 QUALITÉ DE LA VIE EN MILIEU RURAL ET DIVERSIFICATION DE L ECONOMIE RURALE n 14056*01 Mise à jour : le 13/01/10 FORMULAIRE DE DEMANDE DE PAIEMENT PROMOTION DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Aide à la création d entreprises commerciales et artisanales

Aide à la création d entreprises commerciales et artisanales Développement économique et promotion des activités Commerce, Artisanat et Industrie Aide à la création d entreprises commerciales et artisanales Contact Les dossiers de demande de subvention doivent être

Plus en détail

La présentation et la sélection des candidatures et des offres.

La présentation et la sélection des candidatures et des offres. La présentation et la sélection des candidatures et des offres. Les points essentiels à retenir : - Le principe est l ouverture de la consultation à tout candidat, dans la mesure où il présente les garanties

Plus en détail

Musée national du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny

Musée national du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny 1 Musée national du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.) valant LETTRE DE CANDIDATURE et ACTE D'ENGAGEMENT Marché public de fournitures et de services Marché à

Plus en détail

Un risque de perte d emploi plus élevé

Un risque de perte d emploi plus élevé N 25 Septembre 1999 Un risque de perte d emploi plus élevé en Languedoc-Roussillon En Languedoc-Roussillon, le risque de perdre son emploi dans l année est de 7 %. Il est supérieur de deux points à celui

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 11 décembre 2008 portant homologation du règlement n o 2008-12 du Comité de la réglementation

Plus en détail

Avis de marché Fournitures SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR

Avis de marché Fournitures SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR Avis de marché Fournitures Directive 2004/18/CE. SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : CA de Marne-La-Vallée / Val Maubuée, 5, cours de l'arche Guédon à Torcy, à

Plus en détail

L Etat, représenté par M. Pierre LAMBERT, Préfet du Département des Deux-Sèvres, 4, rue Du Guesclin BP 522 79099 NIORT cedex,

L Etat, représenté par M. Pierre LAMBERT, Préfet du Département des Deux-Sèvres, 4, rue Du Guesclin BP 522 79099 NIORT cedex, ANNEXE 2 PROJET CONVENTION relative au paiement par l'agence de Services et de Paiement (ASP) des aides du Programme pour l'installation et le Développement des Initiatives Locales (PIDIL) Programme 2012-2013

Plus en détail