14 rue de la République Lyon 2e Dossier IA réalisé en 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "14 rue de la République Lyon 2e Dossier IA69004533 réalisé en 2011"

Transcription

1 Banque de France 14 rue de la République Lyon 2e Dossier IA réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon Guillot Catherine Désignation Dénominations Parties constituantes non étudiées banque de France cour ; conciergerie Localisation Aire d'étude et canton Localisations Aire d'étude : Lyon Urgences Canton : 14 rue de la République Lyon 2e Historique La succursale lyonnaise de la Banque de France est construite en 1857 par l'architecte Gabriel Crétin. Périodes Dates Auteurs Principal : 3e quart 19e siècle 1857 (porte la date) Auteur : Crétin Gabriel (architecte, signature) Auteur : Merlin Jean-Claude (architecte, signature) Auteur : Thoubillon Emile (architecte, signature) Auteur : Thoubillon Xavier (architecte, signature) Auteur : Defrasse Alphonse (architecte, signature) Auteur : Parot François (entrepreneur, signature) 26 août 2015 Page1

2 Description L'immeuble de la succursale lyonnaise de la Banque de France comprend sept travées. Il est d'une hauteur moindre (deux étages carrés) que les édifices voisins (sauf pour la partie surélevée rue de la Gerbe), en particulier le Grand Hôtel de Lyon mitoyen (quatre étages carrés). La hauteur des niveaux est en revanche supérieure à la banque, ce qui entraîne un décalage entre les niveaux des deux bâtiments, décalage qui s accentuent au fur et à mesure des étages. Lors de l aménagement de circulations entre les deux bâtiments, les architectes ont dû tenir compte de cette différence. L'architecte a adopté un vocabulaire de style néo-renaissance avec notamment des pilastres et des chaînes d'angle à bossages en table. Comme le souligne M.-H. Chazelle (p. 14), les grilles monumentales de protection des baies du rez-de-chaussée sont un élément constitutif des agences bancaires, et la succursale lyonnaise de la Banque de France n y fait pas exception. La travée centrale, mise en valeur par des pilastres, est surmontée d un fronton sculpté représentant Mercure et son caducée, associé à l Abondance et à la Paix (évoquées par des grenades, des raisins, des épis de blé, une ruche et du lierre, un rameau d olivier), à l Industrie (présence d un métier à tisser Jacquard et d'une roue dentée) et aux armoiries de la Ville de Lyon (le lion surmontée de trois fleurs de lys tient une épée presque horizontale). Le caractère mondial du commerce est suggéré par la présence du globe terrestre, du compas et d une carène de navire portée sur les flots. Dans son étude très intéressante sur l architecture bancaire à Lyon, M.-H. Chazelle (p. 13 et 14) a établi une typologie d organisation de l espace spécifique aux agences bancaires et aux sièges sociaux : "Qu'il s agisse d une simple agence ou d'un siège social, l accueil du public est situé au centre du bâtiment et au rez-de-chaussée. Dans une agence de proximité, cet espace est relativement réduit mais dans un siège, on lui consacre une centaine de mètres carrés. [...] Le hall est entouré de guichets où le visiteur peut effectuer plusieurs types d opérations. La caisse est mise en valeur par rapport aux autres guichets et occupe un point stratégique, en relation avec la salle forte. Il s'agit le plus souvent d un box clos. / Les étages sont réservés aux services internes de la banque. Cette concentration permet leur communication et une meilleure collaboration entre eux. Ceux avec lesquels la clientèle n'est pas en relation, comme le Portefeuille ou la Comptabilité, sont de vastes bureaux dans lesquels travaillent plusieurs personnes. Les bureaux individuels sont réservés au personnel qui reçoit confidentiellement les clients, ainsi qu au directeur. Ce dernier possède le plus souvent un cabinet avec dépendances et salle d attente qui est situé au premier étage. La salle du Conseil se trouve également au même niveau. Un escalier d honneur sert à lier l étage directorial à la partie publique [...]. / Le sous-sol est réservé à la salle des coffres et à la resserre des titres. Cette localisation garantit à ces services une plus grande sécurité. L accès à cette partie de la banque bénéficie d une remarquable mise en scène de la part des architectes. L'escalier de descente à la salle des coffres peut recevoir un décor de marbre et de mosaïques. [...] La salle des coffres est fermée par une imposante porte blindée de forme rectangulaire ou circulaire qui est généralement produite par la maison Fichet. A l'intérieur, les armoires des coffres-forts sont placées le long des parois." Entre 1857 et 1911, l'accueil du public la Banque de France à Lyon se fait au premier étage, côté rue de la Gerbe. En revanche, 26 août 2015 Page2

3 à partir de 1911 et de la couverture de la cour, la banque s'inscrit parfaitement dans le schéma défini par M.-H. Chazelle, même si la taille du hall d accueil et la disposition des services ont évolué dans le temps. Inscription, signature et date : BANQUE DE FRANCE / GABRIEL CRETIN / ARCHI 1857 Murs Toit Élévations extérieures Étages Couvertures Escaliers États conservations Techniques calcaire brique ciment pierre de taille tuile creuse mécanique ; zinc en couverture ; verre en couverture élévation ordonnancée 2 étages carrés ; 4 étages carrés ; étage de comble toit à longs pans escalier dans-oeuvre escalier tournant à retours avec jour bon état sculpture Représentations : figure mythologique ; : flots ; : figure allégorique profane ; : armoiries ; : ruche Précision représentations Intérêt et protection Mercure. Métier à tisser Jacquard. Intérêts de l'œuvre Statuts juridiques à signaler propriété publique Présentation Avertissement : Deux services de la Banque de France à Paris, le service du Patrimoine Historique et Artistique (PHAR, pour la plupart des documents figurés, photographies, plans, élévations...) et le service des archives historiques, conservent les principales sources concernant sa succursale lyonnaise. Toute demande de photographies doit leur être adressée. Historique Un décret impérial en date du 18 mai 1808 ouvre la possibilité de création de succursales de la Banque de France, appelées «comptoirs d escompte de la Banque de France». 26 août 2015 Page3

4 Dès juin 1808, les comptoirs de Rouen et de Lyon sont fondés, avec un négociant à la tête de ce dernier, Darnal-Mayer (cf. Ramon, 1929, p. 99 et 100). Le but de cette fondation est en particulier de faciliter les transactions commerciales dans le Midi en accélérant la circulation des effets sur Lyon (Arch. dép. Rhône, 3996 W 7A). Mais face au rejet des négociants locaux, les comptoirs végètent et sont supprimés par ordonnance royale du 5 février 1817 (Ramon, p. 131 et Gaston-Breton, 1999, p. 122). Cependant, dans les années 1830, l essor de la Révolution industrielle conduit au développement des banques départementales d émission. Ainsi, une banque départementale voit le jour à Lyon le 29 juin 1835, la Banque de Lyon (Ramon, p. 175) ; elle est attestée par Le Courrier de Lyon du 4 août 1835, dans la rubrique Annonces judicaires, qui indique l établissement d une caisse d escompte et de rassemblement, nommée la Banque de Lyon et dont les statuts sont enregistrés le 22 juin 1835 (Arch. dép. Rhône, 3996 W 7A). Dans ce contexte de concurrence, la Banque de France se décide à ouvrir des comptoirs provinciaux qui portent désormais le nom de succursales (Gaston-Breton p. 122). La loi du 15 mars 1848 impose la fermeture des banques départementales d émission qui sont transformées en comptoirs de la Banque de France (Gaston-Breton p. 122) : le réseau des succursales se met alors véritablement en place. Ainsi, à Lyon, l incorporation-fusion de la Banque de Lyon à la Banque de France est réalisée en avril-mai 1848 : la succursale est créée définitivement par décret en date du 27 avril 1848 et ouverte le 2 mai Le personnel dirigeant de la nouvelle banque est largement issu de la Banque de Lyon. Les locaux sont formés d un corps de logis situé rue des Pénitents de la Croix et de deux corps de logis sur cour (Arch. dép. Rhône, 3996 W 7B), aujourd hui détruits et formant l ancien hôtel de la Loterie royale (M.-H. Chazelle, 2002, p. 37 et 99). Lors de la construction de la Banque de France rue Impériale (actuelle rue de la République), la Banque cherche à vendre cet immeuble situé dans le quartier Saint-Clair, près des fortifications, mais en vain. La Société des Magasins généraux des Soies en devient locataire en novembre 1859 et l achète finalement en 1878 (Archives BdF, Boîte 112). L essor de la succursale lyonnaise de la Banque de France se fait progressivement : elle occupe tout d abord entre la deuxième et la cinquième position parmi les établissements de province et à partir de 1890, elle prend la première place. Une parenté entre les succursales Indépendamment du fait qu un même architecte attaché à la Banque soit à l origine de nombreux projets de succursales (comme Gabriel Crétin ou Alphonse Defrasse), la similitude du rôle des agences provinciales renforce l homogénéité des constructions. Tristan Gaston-Breton (p. 129) détaille les missions des succursales sur tout le territoire français : «Avec l examen du papier, l encaissement des effets constitue le deuxième volet des opérations d escompte et une autre activité centrale des succursales de la Banque de France. [...] Enfin, chaque succursale abrite un service des titres. Y sont conservées toutes les actions et obligations déposées par la clientèle de la Banque de France, qu il s agisse de particuliers ou d entreprises.» Ceci, jusqu à la dématérialisation des titres qui intervient en Ces activités spécifiques et leur articulation sont déterminantes pour comprendre l organisation des lieux. Ainsi, D. Le Barh et M. Bordogna (2001, p ) précisent 26 août 2015 Page4

5 qu à la fin du 19e siècle une succursale est généralement constituée de trois parties distinctes : les serres, le hall du public et les bureaux. Les serres, ou salles fortes, renferment les réserves métalliques, ainsi que les billets usagés ou à mettre en circulation, stockés dans des cases situées dans des armoires métalliques. Pour des raisons de sécurité évidente, la volonté constante d isoler et de protéger le bâtiment se manifeste tout au long des chantiers qui affectent les locaux de la banque. Dans le cas de Lyon, il faut rajouter une fonction supplémentaire : le logement du directeur (à l origine situé au premier étage, donnant sur la rue Impériale), ceux de deux caissiers et des domestiques logés au deuxième étage. La construction rue Impériale L édification de la Banque de France et du Grand Hôtel mitoyen s inscrit dans l histoire de la création de la rue Impériale à partir de Le préfet Vaïsse confie le projet de percement à l architecte de la Ville René Dardel, puis à un ingénieur des Ponts-et- Chaussées, Gustave Bonnet. Il charge ensuite Benoit Poncet ( ), architectepromoteur, de l exécution du projet via La Société Immobilière de la rue Impériale (cf. F. Loyer dans De la rue Impériale à la rue de la République, 1991, p. 13). B. Sanvoisin (2011, p. 109 à 111) souligne le choix du préfet de ne pas créer un nouveau quartier mais de moderniser le coeur traditionnel de la ville, en y privilégiant les «belles perspectives et des édifices monumentaux». Le secteur situé autour de la Bourse de Commerce devient ainsi le quartier des banques. Le Crédit lyonnais s installe dans les années 1870 au 18 rue de la République et achète entre 1901 et 1904 l ensemble de l îlot (cf. Chazelle, p. 48 et 49). Dans L'immeuble lyonnais au XIXe siècle (1996, p. 50), B. Gauthiez indique que la hauteur maximale des façades de la rue Impériale est fixée à 22 mètres avec faîtage de 4 mètres au-dessus et la possibilité de brisure. Les premières pierres des immeubles sont posées le 25 avril 1855 et ceux-ci sont tous achevés en La rue Impériale, livrée à l été 1857, devient en 1871 la rue de Lyon et en 1878 la rue de la République. M.-H. Chazelle indique que la Banque de France est approchée dès 1854 afin de déplacer la succursale dans la future rue Impériale mais le prix du terrain est jugé trop élevé. Selon les archives de la Banque de France (Boîte 112), la compagnie qui s occupe du percement de la nouvelle rue, représentée par Poncet son principal administrateur, est prête à consentir des sacrifices afin que la Banque de France vienne s y implanter. Pour ses administrateurs, la proximité de la Bourse est également un argument favorable au choix du nouvel emplacement, ainsi que les inconvénients de l ancien (proximité des remparts, problème de sécurité...). La Société Immobilière de la rue Impériale propose finalement un terrain de mètres carrés à 750 francs le mètre carré (Archives BdF, Boîte 112). L architecte de la Banque, Gabriel Crétin, établit ainsi le coût du terrain à francs et à environ francs la construction à prévoir. Le directeur de la succursale de Lyon à l origine de l installation rue Impériale se nomme Emile (ou Emilien) Teissier. L acquisition du terrain est réalisée en 1854 et les plans fournis par Crétin en août 1855 (Chazelle, p. 54). Gabriel Crétin ( ) a été nommé architecte de la Banque de France en 1848 et a travaillé à l agrandissement et à la restauration de la Banque de France à Paris et est intervenu notamment sur les succursales de Nîmes, Toulouse, Bordeaux, Lyon 26 août 2015 Page5

6 et Grenoble (cf. Charvet p. 97). Il avait également réalisé la succursale de Dunkerque (cf. base Mérimée, notice IA par A. Oger-Leurent) et celle de La Rochelle (IA par Dominique Mailles). Il est à l origine de la création d un type de succursale. Chaque architecte en chef de la Banque dispose d une équipe à Paris, ainsi que d architectes implantés localement chargés de suivre la construction, les réaménagements et les travaux courants. A Lyon, le chantier commence fin septembre-début octobre L entrepreneur fait sauter à la mine les anciennes fondations des bâtiments préexistants sur la parcelle. Fin octobre sont réalisés les travaux en béton permettant de mettre à l abri des eaux la cave aux espèces. Le coût de construction est finalement de francs auxquels s ajoutent francs pour l installation intérieur, les aménagements, le mobilier des bureaux, des caisses et des serres aux espèces (plus francs de travaux divers), soit francs de travaux, ainsi que le prix du terrain, soit au total francs. Fin 1857, la Banque est établie rue Impériale. Gabriel Crétin affiche son nom, ainsi que la date d achèvement, 1857, sur la façade. Cependant, dès 1856, des agrandissements, qui ne sont réalisés que dans les années 1890, sont envisagés. En effet, en raison de l importance du service de dépôts de titres à la Banque centrale de Paris qui a dû doubler ses espaces, la décision est prise de surélever, à Lyon, d un étage la partie de bâtiment au dessus de la galerie des garçons de retrait, dans la longueur de la rue de la Gerbe, en supprimant au rez-de-chaussée les murs séparatifs existants. Agrandissements Dans un premier temps, les locaux subissent quelques modifications (Archives BdF, Boîte 112) : en 1876 un nouvel aménagement d une serre voûtée est réalisé et en 1881 certaines toitures en zinc sont remplacées par des tuiles. Dans les années , des transformations plus conséquentes sont mises en oeuvre par les architectes locaux, Jean-Claude Merlin, architecte de la Banque en 1884 (installé 1 rue Victor-Hugo à Lyon), Emile Thoubillon ( ) et son fils Xavier ( ) (installé 25 cours de la Liberté à Lyon). Xavier Thoubillon utilise parfois le tampon professionnel de son père alors que celui-ci est décédé. Il est ainsi difficile de faire la part dans les interventions du père et du fils dans les années Merlin supervise dès 1883 l agrandissement des bureaux au premier étage et la création d une nouvelle galerie de recette sur la rue de la République en 1884 (Archives BdF, Boîte 112), parallèlement au redéploiement de la comptabilité avec la mise en place des cases de la galerie de recette au rez-de-chaussée. En 1884 sont réalisés par Merlin l installation des bureaux des grands livres et des archives au second étage, ainsi que le prolongement des bureaux de l escompte. En 1885 l architecte dirige le remaniement des cases des garçons de recette et la création d une annexe de 21 cases (Archives BdF, Boîte 114). Ces ajustements sont révélateurs d un manque de place au fur et à mesure que l activité de la succursale s accroît, en particulier dans la gestion des titres. Les années 1890 Les années 1890 voient des projets d agrandissement qui ne sont plus seulement des réaménagements, mais entraînent «une transformation générale complète», selon l expression du contrôleur général (Archives BdF, Boîte 115), entreprise "morceau par 26 août 2015 Page6

7 morceau, un service après l autre, afin de ne pas arrêter l ensemble des opérations de la succursale". Ainsi, en 1892, des travaux importants sont réalisés afin de déplacer le bureau et la serre des dépôts établis au premier étage, vers le rez-de-chaussée avec l installation des titres en caves (Archives Bdf Boîte 114). Le déplacement de la serre est dû à des raisons de sécurité, le directeur, Aynard, craignant un incendie au Grand Hôtel, mitoyen. En 1892, de nouveaux meubles, suite au déplacement de la serre des titres, sont réalisés par P. Galant et Tihon (menuiserie et meubles d art à Lyon). En 1892 également, Merlin fait construire une surélévation sur la rue de la Gerbe et une annexe en rez-de-chaussée dans la cour par l entrepreneur de travaux publics François Parot (Archives BdF, Boîte 115). Les façades en pierre blanche du Midi sont achevées la première quinzaine d octobre 1892 et la charpente métallique mise en place. Les éléments métalliques des planchers et des toitures sont réalisés en 1892 par la firme Guer et Blanc, entreprise de construction en fer (23 rue du Bât d Argent), dont les ateliers de construction sont situés 9 cours Lafayette prolongé à Villeurbanne. En 1893, la nouvelle serre des titres est refaite par Fichet (constructeurs Charlier, Guénot et Cie) sous la direction de l architecte H. Rolland (cf. la photographie de la plaque apposée sur la porte de la serre). En 1894 des travaux de dallage sont réalisés par la firme de mosaïque Fourcade Abblard, installée à Perpignan. La réinstallation des archives au second étage est approuvée en Les travaux sont encadrés par les architectes Thoubillon père et fils. Les travaux de l annexe située dans la cour (à l emplacement des anciennes remises et écuries) se poursuivent jusqu en Des commandes de mobilier interviennent également. De nouveaux appareils d éclairage ("Grenouillère mixte") sont installés par la société Bizot et Akar ("éclairage et chauffage par le gaz, rue Mazarine 42"). L ébéniste-menuisier Gorland (?) renouvelle le mobilier des bureaux. En juillet 1893, des travaux de menuiserie sont exécutés par Galant et Thion, notamment dans l antichambre. En 1895 des miroirs sont réglés à la firme Flachat-Cochet. En 1894, intervient une transformation importante : la cour est couverte : une "marquise vitrée" [une verrière] avec une "ossature de fer" est placée autour de la cour d honneur par Xavier Thoubillon. Mis en place peu après août 1894, ce "ciel vitré" est construit par Guer et Blanc, entrepreneurs de serrurerie, avec des barres d acier commandées à Longwy. La cour est repavée à cette occasion. La couverture de la cour entraîne des changements de circulation et la création d un nouvel escalier. Les années En 1911 intervient la décentralisation des titres en dépôt libre : la serre aménagée en 1894 au second étage devient alors trop petite. Il est décidé de l agrandir sans la déplacer, en prolongeant cette partie du second étage sur la rue de la Gerbe jusqu au mur de la propriété voisine, le Grand Hôtel, en la blindant, faisant ainsi gagner 50 mètres carrés. Un nouvel escalier en tourelle doit alors être construit. Planifiés et supervisés par Thoubillon ( ), les travaux sont réalisés par l architecte Alphonse Defrasse ( ) qui devient jusqu en 1933 le nouvel architecte en chef de la Banque de France (Archives Bdf Boîte 12 et AC Lyon, 344 WP ). Un service de location de coffres est aménagé au sous-sol en 1922 par la maison Fichet, l escalier des bureaux se prolonge 26 août 2015 Page7

8 jusque là et le sol reçoit un décor de mosaïques, aujourd hui partiellement recouvert de moquette. Les plans de 1911 attestent également d un autre aménagement important : les logements situés au premier étage et donnant sur la rue de la République sont transformés : les trois chambres situés au nord, deviennent le service de l escompte et, la salle à manger, le grand et le petit salons des appartements du directeur sont recloisonnés afin de créer l actuelle salle du conseil, le bureau du directeur et celui du contrôleur principal (aujourd hui réunis dans le bureau double du directeur). En 1911, il est également décidé de créer un bureau auxiliaire aux Brotteaux (formant un îlot délimité par les rues Créqui, Robert, Vendôme et Louis Blanc) : le terrain est acquis en 1909 et les plans du nouveau bâtiment datent de Les travaux, très avancés en août 1914, sont interrompus par la guerre. De ce fait, l idée de racheter le Grand Hôtel pour s étendre est mise en avant (Archives Bdf Boîte 12), achat réalisé en L annexe des Brotteaux est finalement vendue en 1973 à la Société lyonnaise pour la Construction en vue d ériger un nouvel immeuble (Archives Bdf Boîte 12) et ainsi détruite. En 1921 est projeté l exhaussement de l immeuble de la rue Gentil par l architecte Thoubillon (installé 119 rue Corneille à Lyon), en respectant l alignement de la rue, afin de créer un (photo) nouveau dépôt qui est réalisé en 1922 (AC Lyon, 323 WP 40. PCA ). Les autres phases de travaux Les années 1950 voient à nouveau une série de transformations importantes menées par l architecte Gabriel Deveraux (cf. Astié, Prudhon, Godemel, p. 18). Celui-ci travaille également pour le compte du Crédit lyonnais, la banque Barclays et la Banque Privée (cf. Chazelle, p. 38, 120 et 121). A la suite de l expiration du bail du Grand Hôtel, un agrandissement est réalisé en partie sur le 16 rue de la République avec la création de la cour des camions et d'un accès réservé à partir de la rue de la République. La caisse située dans l angle nord-ouest est déplacée dans l aile sud. Les trois façades sur cour sont détruites afin de créer un vaste hall du public. Le premier étage est réaménagé avec en particulier le démontage de la verrière qui est installée au niveau supérieur. Une balustrade en fer forgé (cachée depuis 1972 sous un coffrage en bois) est installée au premier étage. Les revêtements des murs sont retissés à l identique, notamment par la maison Tassinari (dessin fond crème cf. communication écrite de la maison Tassinari, en date du 14 octobre 2011). Dans les années 1970, un entresol est réalisé (architecte Deveraux), coupant le rez-dechaussée en deux niveaux. En 1975, l achat d un logement de fonction pour le directeur, boulevard des Belges dans le 6e arrondissement, permet l agrandissement des locaux administratifs de la banque (Archives BdF, Boîte 12). En , les installations sont modernisées par l architecte Jean Deveraux (cf. Astié, Prudhon, Godemel, 2004, p. 19). Le hall est resserré afin de laisser plus de place aux services. Des guichets en marbre et vitrés pour la caisse y sont installés ; un plafond à caissons posé. En 1993 un escalier de liaison est créé entre le 14 et le 16 rue de la République. Entre 1995 et 2002, de nouveaux réaménagements sont effectués par l architecte Louis Rinuccini. 26 août 2015 Page8

9 Début 2013, la Banque de France va quitter la rue de la République pour de nouveaux locaux situés cours Bayard, à la Confluence et vendre les deux bâtiments dont elle est propriétaire au 14 et au 16. Références documentaires Documents d'archive Banque de France, Paris, Archives historiques, bordereau , boîte 115. Lyon, dossier immobilier, gestion et entretien de l immeuble : mémoire des travaux exécutés, ; devis, plan, correspondance, note, Banque de France, Paris, Archives historiques, bordereau , boîte 114. Lyon, dossier immobilier, gestion et entretien de l immeuble : mémoire des travaux exécutés Banque de France, Paris, Archives historiques, bordereau , boîte 112. Lyon, dossier immobilier : location, entretien et mise en vente de l ancien immeuble : note, correspondance, devis, ; acquisition du terrain rue Impériale : note, correspondance, 1854 ; construction du nouvel immeuble : correspondance, rapport, état de dépenses, ; travaux d entretien : devis estimatif des travaux, correspondance, note, Banque de France, Paris, Archives historiques, bordereau , boîte 12. Lyon, dossier immobilier, cession de l annexe des Brotteaux : note, février 1973 ; acquisition d un appartement de fonction : note, mars 1975 ; acquisition d un immeuble pour le centre électronique : note, décembre 1975 ; projet d agrandissement de la succursale : extrait des pv du Conseil général, avril 1948 ; agrandissement et aménagement : extrait des pv du Conseil général et du comité des succursales, Banque de France, Lyon. Rapport d expertise portant sur l immeuble sis à Lyon rue de la République, n 16 appartenant à la Banque de France Arch. mun. Lyon. 344 WP Voirie urbaine : PC administratif : élévation d un étage du bâtiment situé rue de la Gerbe, pour la Banque de France, août 2015 Page9

10 Arch. mun. Lyon. 323 WP 40. PCA Voirie urbaine : PC administratif : exhaussement d'un immeuble rue Gentil pour la Banque de France, Arch. mun. Lyon. 345 WP Voirie urbaine : PC administratifs, Arch. dép. Rhône W 7A. Création et fonctionnement [Banque de France], Bibliographie ARLAUD, Catherine, BERTIN, Dominique. De la rue Impériale à la rue de la République. Lyon : Archives municipales (coll. Les dossiers des Archives municipales n 2), 1991 ASTIE, Jean-Louis, PRUDHON, Virginie, GODEMEL, Maud (Agence Didier Repellin) Lyon Banque de France 14 rue de la République. Diagnostic patrimonial. s.l., juillet 2004 p , 91-93, , 107 CHAZELLE, Marie-Hélène. L architecture bancaire à Lyon et dans sa région entre 1850 et Mémoire de DEA. dir. F. Fossier : Histoire de l Art : Lyon 2 : 2002 p. 143 à 153 CHAZELLE, Marie-Hélène. "L architecture bancaire entre 1850 et 1930 Etude comparative entre Lyon et Paris", in Genève-Lyon-Paris Relations artistiques, réseaux, influences, voyages (dir. Leïla EL-WAKIL, Pierre VAISSE). Genève : Georg éditeur, 2004 p. 121, 122, 125, 129, 130 GASTON-BRETON, Tristan. Banque de France. Deux siècles d'histoire. Paris : le cherche midi éditeur, 1999 p. 50, 51, 65 GAUTHIEZ, Bernard (dir). L'immeuble lyonnais au XIXe siècle. La production immobilière, ses conditions et ses conséquences urbaines et architecturales. Lyon : Maison Rhône-Alpes des Sciences de l'homme, Centre Pierre Léon (université Lyon II), Laboratoire d'analyse des Formes (école d'architecture de Lyon), p.-59 et 39 p. de tableaux multigr. : ill. (Programme du PIR- VILLES) 26 août 2015 Page10

11 p LE BARH, Danielle, BORDOGNA, Muriel (Dir.). Le Patrimoine de la Banque de France. Charenton-le-Pont, Flohic, 2001 p. 85, 86, 110, 111 PRIVAT-SAVIGNY, Maria-Anne, GILLMANN, Dorothée, SANVOISIN, Brigitte, MARIN, Anne-Catherine. Lyon qui compte... Banques et finances lyonnaises. Lyon : EMCC, 2011 p. 99, 100, 131, 175, 181 RAMON, Gabriel. Histoire de la Banque de France d'après les sources originales. Paris : Grasset, 1929 Périodiques p. 53 BERTIN, Dominique. Lyon : l'ouverture de la rue impériale. Revue de l'art, 1994, n 106 MERCIER, Geoffrey. La Banque de France va quitter la rue de la République. Le Progrès, Edition du Rhône, 31 mars 2010 Autres dossiers concernés Présentation du mobilier de la Banque de France Pendule : Mercure enlevant sa talonnière ; paire de vases décoratifs (garniture de cheminée) Présentation du secteur d'étude Lyon Table Pendule (n 2) Trois paires de chenets Machine à estamper (timbre sec) Paire de chandeliers Pendule (n 1) Tableau : Portrait équestre de Napoléon III Banque de France, hôtel de voyageurs dit Le Grand Hôtel de Lyon Presse à copie de lettres 26 août 2015 Page11

École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR)

École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR) École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR) 119 rue Boileau 33 rue Amédéé-Bonnet rue Bugeaud Lyon 6e Dossier IA69001308 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Hôtel de ville place de l' Hôtel de ville Boën Dossier IA42000632 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Bardisa Marie Désignation Dénominations

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Hôtel de voyageurs le Flaine

Hôtel de voyageurs le Flaine Hôtel de voyageurs le Flaine Flaine Forum Arâches-la-Frasse Dossier IA74000908 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole 11 place Carnot 179 rue du Casino Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA73001168

Plus en détail

maison ; atelier ; garage de réparation automobile

maison ; atelier ; garage de réparation automobile Maison et atelier, puis garage de réparation automobile 24 avenue de Tresserve Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73001964 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal rue de Finsterwalde Montataire Dossier IA60001666 réalisé en

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal

Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal 47 rue Victorien-Sardou la Guillotière Lyon 7e Dossier IA69001082 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

Immeuble, résidence de tourisme Les Loges du Park et immeuble de bureaux, cabinet de radiologie

Immeuble, résidence de tourisme Les Loges du Park et immeuble de bureaux, cabinet de radiologie Immeuble, résidence de tourisme Les Loges du Park et immeuble de bureaux, cabinet de radiologie 105 avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002126

Plus en détail

Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage

Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage Usine de décolletage Anthoine Emile et ses fils actuellement Sté M.B.A. décolletage 50 rue Jeanne-d'arc avenue de Saint-Martin rue des Rânes Sallanches Dossier IA74000771 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights

Plus en détail

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon

77-77b rue Etienne-Richerand Lyon 3e Dossier IA69001278 réalisé en 2009. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de Lyon Charpente Perrier frères puis Bourgey marchand de bois et savonnerie puis fournisseur industriel Netex Sno puis ébéniste Denys et UNICO meubles puis transport Limousin et chauffage Marcadal actuellement

Plus en détail

Restaurant les Covagnes

Restaurant les Covagnes Restaurant les Covagnes Flaine Front de neige Magland Dossier IA74000962 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Entreprise Bonna, puis usine de produits pharmaceutiques, dite fabrique Faure et Dussuel

Entreprise Bonna, puis usine de produits pharmaceutiques, dite fabrique Faure et Dussuel Entreprise Bonna, puis usine de produits pharmaceutiques, dite fabrique Faure et Dussuel 56 rue Victor-Hugo Plaine de Marlioz Aix-les-Bains Dossier IA73001731 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

usine de construction métallique Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds

usine de construction métallique Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds Usine de construction métallique dite Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds 28 rue André-Bollier Gerland Lyon 7e Dossier IA69001176 réalisé en

Plus en détail

usine de serrurerie Rhône-Isère dite Ronis SA

usine de serrurerie Rhône-Isère dite Ronis SA Usine de serrurerie Rhône-Isère dite Ronis SA 16 au 28 rue des Tuileries Lyon 9e Dossier IA69000024 réalisé en 2000 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ;

Plus en détail

Maison (chalet) dit chalet Le Troll

Maison (chalet) dit chalet Le Troll Maison (chalet) dit chalet Le Troll rue des Chenus les Chenus Saint-Bon-Tarentaise Dossier IA73000014 réalisé en 1994 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Piscine du Rhône ; Centre nautique

Piscine du Rhône ; Centre nautique Piscine du Rhône, Centre nautique 8 quai Claude-Bernard Lyon 7e Dossier IA69000630 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville de

Plus en détail

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009 Usine métallurgique (fabricant de cuivrerie) Rome et étalage pour magasins Ulmo et Wergrove puis Buyret frères et Cie tissage mécanique puis Buyret frères et Lévy plombier puis Electro- Ceres puis S.A.B.

Plus en détail

10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011

10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011 Maison 10 rue de Chambéry Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002004 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville d'aix-les-bains

Plus en détail

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison 11 route côtière Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet Dossier IA17045091 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine Communauté d agglomération du Grand-Rodez Inventaire du patrimoine Rodez L immeuble Balard 14 place de la Cité Diane Joy Novembre 2010 L immeuble Balard, 14 place de la Cité L immeuble situé au n 14 place

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré

Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré Département : IA000251 Aire d'étude : Limoges Adresse : Emile-Zola (rue) 2, 12 Dénomination : usine de chaussures Destinations : immeuble de bureaux ; immeuble à successives et actuelles Appellation et

Plus en détail

Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora

Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora Usine frigorifique de la Société des Entrepôts Frigorifiques Lyonnais, actuellement société Socora 24 rue Seguin Confluent Lyon 2e Dossier IA69000067 réalisé en 2001 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

usine de petit matériel électrique

usine de petit matériel électrique Usine de petit matériel électrique dite Lampes Visseaux, puis Claude, Paz et Visseaux, puis I.T.T. puis G.T.E., actuellement Sylvania Lighting International France (S.L.I. France) 22 rue Berjon Lyon 9e

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Ascenseur indépendant : ascenseur incliné 2

Ascenseur indépendant : ascenseur incliné 2 Ascenseur indépendant : ascenseur incliné 2 Flaine Forum Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000939 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

garage de réparation automobile

garage de réparation automobile Garage de réparation automobile 15 route du Plan de la Tour avenue Jean-Corona le Plan Sainte-Maxime Dossier IA83001481 réalisé en 2011 Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Eglise paroissiale Saint-Martin

Eglise paroissiale Saint-Martin Eglise paroissiale Saint-Martin place de la Mairie Armbouts-Cappel Dossier IA59002570 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général Frémaux Céline Rédacteur

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Gatineau désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé

Plus en détail

axel schoenert architectes

axel schoenert architectes HALL ADMINISTRATIF hôtel de ville de puteaux axel schoenert architectes l hôtel de ville de puteaux L agence Axel Schoenert architectes a livré la restructuration partielle de l hôtel de ville de Puteaux.

Plus en détail

ensemble d'édifices à cour commune

ensemble d'édifices à cour commune Ensemble d'édifices à cour commune, dit Cour Wavrans cour Wavrans 134 à 136 rue Denfert-Rochereau quartier Saint-Jean Saint-Quentin Dossier IA02002956 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c)

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN

OFFRE DE VENTE. situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN OFFRE DE VENTE d un bien immobilier, propriété de la Métropole Rouen Normandie situé : 32 rue de l Avalasse 76000 ROUEN PREAMBULE Afin de rationaliser la gestion de son actif immobilier, la Métropole Rouen

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Définition de la maison C est l abri qui permet aux humains de vivre décemment. Elle se compose de 4 murs et d un toit qui nous apparaissent ainsi : -

Plus en détail

Théâtre du Petit Casino, puis entrepôt commercial, puis garage de réparation automobile, dit Garage Wilson

Théâtre du Petit Casino, puis entrepôt commercial, puis garage de réparation automobile, dit Garage Wilson Théâtre du Petit Casino, puis entrepôt commercial, puis garage de réparation automobile, dit Garage Wilson 34 avenue Marie-de-Solms 57 boulevard Wilson Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002030

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 1 er juin 2015 Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 1 er jour du mois

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz 200 3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz Se développant sur 3,991 km, la ligne des Vollandes relie Les Eaux- Vives à Annemasse en France par Moillesulaz (carte nationale 1/100000). 201 Bâtiment des voyageurs

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

PROCES-VERBAL DESCRIPTIF

PROCES-VERBAL DESCRIPTIF SECOND ORIGINAL PROCES-VERBAL DESCRIPTIF L an deux mille douze et deux aout A la requête de Le CMAR, Société Coopérative de crédit à capital variable, soumise au Livre V du Code Rural, inscrite au RCS

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

AUTHENTIQUE CHARENTAISE

AUTHENTIQUE CHARENTAISE Réf. 13300 AUTHENTIQUE CHARENTAISE A 10 min de tous commerces A 30 min de l A 10 A 30 min de COGNAC A 50 min d ANGOULEME (TGV) A 1h15 de LA ROCHELLE Bel ensemble architectural pour cette authentique Charentaise

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION 1 - SOUSCRIPTEUR N Sociétaire :... Nom/Raison sociale :... Adresse :... Personne chargée du dossier :... Téléphone :... Fax :... E-mail :... En qualité de

Plus en détail

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame F 3 20.01 du 11 octobre 2000 (Entrée en vigueur : 20 octobre 2000) Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 40

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921

MARS/AVR 10 Bimestriel OJD : 131921 Page 1/8 Page 2/8 La magnifique verrière ancienne s élance sur toute la hauteur de I appartement et ouvre sur un balcon ou de grands pots plantes de bambous cachent le vis a vis Afin de renforcer le cote

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 04-09-2014 Présents/Aanwezig :

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins d Anjou-Tétreaultville désire vous informer de la mise en marché

Plus en détail

47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005

47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005 47. MIRADOR 40 29 15 N - 03 39 16 W MVRDV - Madrid - Espagne 2005 0 25 50 150 LE TOTEM DU QUARTIER A une demi-heure du centre ville de Madrid, le quartier de Sanchinarro est sorti de terre en 2000 et est

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges

Invitation à soumissionner n PTD/10/056. Annexe I Cahier des charges Invitation à soumissionner n PTD/10/056 Annexe I Cahier des charges Sommaire : I II III IV Introduction générale Descriptif des bâtiments à libérer (P&G et CAM) Descriptif du bâtiment à occuper (Nouveau

Plus en détail

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur Nom : Pont sur La Barberolle Typologie architecturale secondaire : Dénomination : ouvrage d'art / pont Dénomination secondaire : Typologie régionale : Localisation Canton : Bourg de Péage / Pays : Drôme

Plus en détail

Pont routier de Condrieu

Pont routier de Condrieu Pont routier de Condrieu R.D. 28 R.D.4 69 Condrieu le Port les) Roches-de-Condrieu Condrieu Dossier IA69006627 réalisé en 2010 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze. Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» Dossier N : 500032751 42000 SAINT-ETIENNE

SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze. Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» Dossier N : 500032751 42000 SAINT-ETIENNE SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» REVISION D'ESTIMATION EN VALEURS D ASSURANCE Date de relevé : 07/06/2010 Date de valeur : 01/01/2010 SCI

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Modification d un permis délivré en cours de validité

Modification d un permis délivré en cours de validité Demande de Modification d un permis délivré en cours de validité N 13411*01 1/6 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires au calcul des impositions Informations nécessaires

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

3 place Vauban 75007 Paris

3 place Vauban 75007 Paris 3 place Vauban 75007 Paris Appartement exceptionnel situé au rez-de-chaussée www.immobilier-avocat.com Avertissement Ce document a été préparé dans le seul but de fournir à des acheteurs potentiels des

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

IMMEUBLE A VENDRE. Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR

IMMEUBLE A VENDRE. Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR IMMEUBLE A VENDRE Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR À Salzinnes, à proximité immédiate du centre de Namur, de la clinique et maternité Sainte-Elisabeth, des Hautes Ecoles, des autoroutes, des commerces

Plus en détail

«Règles de l Art Grenelle Environnement 2012»

«Règles de l Art Grenelle Environnement 2012» OPÉRATION N 229 FICHE OPÉRATION PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSIONNELS «Règles de l Art Grenelle Environnement 2012» Ce programme est une application du Grenelle Environnement. Il vise à revoir

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Prix de vente : 285 000 Euros

Prix de vente : 285 000 Euros Visite du bien : 167374 Localisation : Marckolsheim Ville proche : Sélestat Autoroute : 16 km Aéroport : 62 km Entre Sélestat et Freiburg Im Breisgau, une maison récente en parfait état! C'est à Marckolsheim,

Plus en détail

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris

Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité Universitaire Internationale de Paris 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Résidence pour Etudiants R+7, Maison de l Inde à la CIUP F. Lipsky-Rollet, O. Gaujard 1 Résidence pour Etudiants, R+7 en bois Maison de l Inde à la Cité

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 En l'absence de remarque de la part des membres présents, les procès-verbaux des séances du

Plus en détail

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Permis de bâtir Données recueillies sur les permis de bâtir concernant les bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation (Formulaire statistique modèle II) INFORMATIONS

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Document promotionnel

Document promotionnel Document promotionnel 330 rue Notre-Dame Ouest, Trois-Pistoles Jean-Francois Levesque, Courtier immobilier Courtage immobilier commercial Cell. : 418 730-3442 Site web : www.gothaimmobilier.com Courriel

Plus en détail