Conservatoire ESPACE de l ASPAS. La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conservatoire ESPACE de l ASPAS. La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme)"

Transcription

1 Conservatoire ESPACE de l ASPAS La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme)

2 À travers son Conservatoire privé ESPACE et grâce à la confiance et à la générosité des adhérents et de trois fondations privées amies, le 17 septembre dernier l ASPAS a fait l acquisition de 105 hectares de bois et de landes sur la commune de Véronne (Drôme). La propriété se situe au cœur d un vaste massif boisé à la biodiversité exceptionnelle : le massif du Grand Barry. L inventaire spécifique de ses richesses naturelles débutera au printemps En attendant, voici une synthèse des études et inventaires disponibles concernant l ensemble du massif. Ce vaste massif forestier, relativement homogène, d un Vue aérienne de l acquisition millier d hectares, sans route asphaltée est pratiquement dépourvu d habitat permanent. Il est placé au centre de la Drôme, dans le district du Diois, au pied sud du Parc naturel régional du Vercors. Il s étend sur cinq communes : Véronne, Vercheny, Espenel, Saillans et Pontaix. En continuité avec le massif du Vercors, au nord, le massif du Grand Barry est bordé, à l ouest par le Rieussec (petite rivière à régime torrentiel et riche en écrevisses) et au sud et à l est par la rivière Drôme. En forme de pyramide, ce massif domine la rivière Drôme de plus de 800 m. Il est formé d amples versants qui convergent vers les trois lignes de crête qui se rejoignent au sommet de Gaudichart (1 112 m). Le relief est souligné par de formidables barres de falaises calcaires qui forment un «Y» presque parfait, centré au cœur du massif (crête du Grand Barry, falaises de Vercheny-Pontaix et crête de Vercheny-Espenel ). Entre ces crêtes se développent de vastes combes qui remontent toutes en direction de Gaudichart. R. Mathieu

3 Flore (aperçu) La flore du massif du Grand Barry est représentative de l étage supraméditerranéen (étage des collines méditerranéennes). Elle est dominée ici par la chênaie à chênes pubescents, à buis et à pins sylvestres. Le site abrite quelques boisements résiduels de genévriers thurifères en pied de falaise. On note ça et là des boisements de pins noirs concentrés dans la vaste forêt domaniale située à l est du massif (communes de Pontaix et Vercheny essentiellement). R. Collange Plus d une vingtaine d espèces d orchidées ont été recensées sur le massif et l inventaire ne prétend pas être exhaustif. Trois espèces remarquables des milieux rocailleux chauds ont été identifiées : la bufonie paniculée, la joubarbe du calcaire et le millepertuis à feuille d hysope. Faune (aperçu) R. Collange Invertébrés Des données éparses ont été publiées concernant le site lui-même et ses abords. On y signale la présence avérée ou probable d espèces patrimoniales rares et/ou protégées. Y sont présents des papillons comme la proserpine, le damier de la succise, ainsi que six espèces de zygènes, trois espèces d ascalaphes, les trois cigales (cigale de l orne, cigale rouge et cigale commune) Le fort niveau de naturalité du site, notamment en matière de vieux arbres, mérite un inventaire poussé des invertébrés et plus particulièrement des insectes saproxyliques (coléoptères, diptères, hyménoptères ). Reptiles À côté du cortège classique des reptiles des collines du Diois : lézard vert et lézard des murailles, couleuvre verte et jaune, couleuvre vipérine et vipère aspic, on note sur le massif la présence avérée ou probable de la coronelle girondine et de la couleuvre d esculape. Le lézard ocellé est régulièrement noté sur les versants ensoleillés des collines qui bordent la rivière Drôme, au pied est et sud-est du massif.

4 Mammifères (ongulés et carnivores) R. Mathieu D. Magnin R. Mathieu Ongulés Les quatre ongulés drômois «communs à assez communs» sont présents sur le massif : sanglier, cerf, chevreuil et une mention particulière pour le chamois réparti sur tous les milieux rupestres du massif (falaises, gorges et éboulis). Carnivores Le massif abrite le cortège classique des carnivores présents en milieu collinéen boisé et/ou rupestre : renard, blaireau, martre, fouine, belette, hermine La présence de la genette, notée dans d autres sites proches situés sur le bassin versant de la Drôme, est probable. Lynx : la présence du lynx a été confirmée dans le Vercors, à environ 20 km au nord du massif du Grand Barry (communes de Combovin : analyse génétique de fèces ; et Léoncel : observation par corps homologué). Ceci laisse à penser, compte tenu de la diversité des ongulés sauvages présents, que le massif du Grand Barry pourrait faire partie du domaine vital du lynx drômois. Loup : le massif du Grand Barry est situé à égale distance entre deux zones de présence permanente de l espèce (ZPP) : celle de la forêt de Lente dans le Vercors, située à moins de 15 km au nord et celle de la vallée de la Roanne (Diois), située à peu près à la même distance au sud. Le 6 décembre 2011, un loup a été tué par un train sur la commune d Espenel au pied du massif du Grand Barry (est, sud-est). La rivière Drôme, qui borde le pied du massif, est fréquentée par la loutre, et une observation de cette espèce a été faite sur la commune de Pontaix (pied est du massif). Oiseaux Passereaux On trouve sur le massif du Grand Barry le cortège classique des passereaux des collines supraméditerranéennes et des falaises calcaires : alouette lulu, fauvette passerinette, fauvette pitchou, ortolan, tichodrome échelette, pie-grièche écorcheur, hirondelle de rocher, accenteur mouchet, engoulevent, grand corbeau Passereaux forestiers : belle densité de sitelle torchepot, pic épeiche, pic vert et pic noir.

5 Rapaces Le massif du Grand Barry héberge un site de nidification d aigles royaux et de faucons pèlerins ; ainsi que plusieurs couples de faucons crécerelles. Parmi les espèces arboricoles, on note la présence régulière d éperviers d Europe et d autours des palombes, circaètes Jean- Leblanc et bondrées apivores nicheurs. F. Cahez Le massif est régulièrement survolé par des vautours fauves et des vautours moines issus des colonies du Vercors et des Baronnies. Les grands-ducs sont nicheurs au pied du massif (un couple y est régulièrement suivi dans les gorges du Riousset). Ce massif est réputé pour ses fortes densités de bécasses en période migratoire ou en hivernage. La nidification de l oiseau n a jamais été prouvée, mais n est pas exclue. Avec cette acquisition foncière de l ASPAS, d un peu plus de 100 hectares une nouvelle approche de la conservation de la biodiversité se fait jour. Non seulement chacune des espèces présentes sera ainsi sauvegardée mais l écosystème forestier laissé en libre évolution, sera intégralement et durablement protégé et fera l objet d un suivi naturaliste en lien avec d autres associations, chercheurs ou universitaires. Au nom de toute la vie sauvage dont le domaine vital se réduit de jour en jour, tous les administrateurs et l équipe salariée de l ASPAS remercient chaleureusement tous les donateurs, adhérents et Fondations, qui ont permis cette acquisition. D où proviennent les fonds? Le coût de la propriété de Véronne, frais de notaire compris, s est monté à euros. Trois fondations ont financé cet achat pour un peu plus des deux tiers du montant global : la fondation «Pour une Terre Humaine» , la fondation «Brigitte Bardot» et la fondation «Bourdon» Le reste de la somme provient de la générosité des adhérents de l ASPAS qui ont répondu avec enthousiasme à l appel à dons fait dans le Goupil d avril 2012 (406 donateurs). R. Collange L ASPAS remercie chaleureusement les financeurs, tous privés, qui ont permis de concrétiser ce projet. La propriété du Grand Barry devient ainsi, grâce à vous, la première grande Réserve de Vie Sauvage créée par l ASPAS.

6 L ASPAS rappelle que toutes les sommes provenant des achats de «parts de vie sauvage» sont affectées en totalité au Conservatoire ESPACE pour financer l acquisition des Réserves de Vie Sauvage et la mise en place des mesures de protection adaptées indispensables. Toutes les sommes provenant de l appel à dons en faveur de la propriété du Grand Barry ont été utilisées pour réaliser cet achat et vont permettre, dans les mois qui viennent, de consolider la protection de ce site par rapport à la chasse et lui donner les moyens de jouer pleinement son rôle de Réserve de Vie Sauvage. Tout savoir sur le Conservatoire ESPACE de l ASPAS : Les voies d accès Cet espace de vie sauvage comporte actuellement très peu de chemins permettant de le sillonner et ceci assure une bonne garantie de sécurité pour la faune qui y vit. Une piste, difficilement carrossable l hiver, conduit au cœur de la Réserve. Tout autour, s étendent bois et landes pentus et aux accès très limités. R. Collange L ASPAS vous fera alors parvenir, sur demande, un plan d accès afin que vous puissiez visiter la Réserve de Vie Sauvage du Grand Barry. La gestion de la Réserve du Grand Barry Conformément à la charte du Conservatoire ESPACE (téléchargeable sur le site de l ASPAS), les frais de gestion seront réduits au minimum indispensable (essentiellement : sécurité, assurance et impôts fonciers). Surveillance et suivi faunistique et floristique se mettront en place sur la base du bénévolat. Le Conservateur sera nommé lors du prochain conseil d administration de l ASPAS et ses fonctions s exerceront à titre bénévole. Le mode de gestion choisi est celui de la libre évolution (naturalité). La promenade non-motorisée sera libre sur les sentiers existants, dans le respect absolu de la faune et de la flore sauvages. Aucune chasse ne sera autorisée au même titre que toute autre activité de l homme néfaste à la faune et à la flore. Aucune activité de bucheronnage ne sera autorisée à l exception de minimes opérations de sécurisation indispensables. Conception ASPAS - Rémi Collange - 10/ Photographies : D. Magnin, F. Cahez, R. Mathieu, R. Collange imprimé sur papier 100 % recyclé par Impressions Modernes

7 Bon de soutien au Conservatoire ESPACE Bulletin à découper et à envoyer à ASPAS - BP CREST CEDEX Un don de 30 au profit du conservatoire ESPACE, représente en moyenne une parcelle de 200 m, préservée et appelée 1 part de «vie sauvage». Les donateurs ne deviennent pas personnellement propriétaires des terrains acquis, l ASPAS est l unique propriétaire. Ainsi, l intégralité des fonds récoltés par l ASPAS au bénéfice du Conservatoire ESPACE sont affectés à l achat de terrains et au paiement des charges inhérentes : impôts fonciers, entretien minimum indispensable et toutes autres mesures prises dans l intérêt de la protection de ces milieux, de leur faune et de leur flore après avis du Comité d experts. La participation au conservatoire ESPACE est considérée comme un don, vous bénéficiez donc d avantages fiscaux : 66 % du montant de votre don peut être déduit de vos revenus imposables (dans la limite de 20 % de ceux-ci). NOM : PRÉNOM : ADRESSE : CP : VILLE : TÉL : Je souhaite acheter.. part(s) de vie sauvage à 30 l une : Je joins un chèque de Je souhaite soutenir régulièrement les actions du Conservatoire Espace : J opte pour un prélèvement automatique (Autorisation au dos, à retourner datée, signée et accompagnée d un RIB). J envisage de léguer un bien, de faire une donation, de souscrire une assurance-vie en faveur du Conservatoire ESPACE. Date : Signature :

8 AUTORISATION DE PRÉLÈVEMENT AUTOMATIQUE Le prélèvement automatique : un soutien simple et durable Cadre réservé à l ASPAS Date de 1er prélèvement TITULAIRE DU COMPTE À DÉBITER Nom :... Prénom :... Adresse : CP :... Ville :... NOM ET ADRESSE DU CRÉANCIER ASPAS Association pour la Protection des Animaux Sauvages BP Crest CEDEX N national d émetteur : Etablis. Code COMPTE À DÉBITER Guichet N du compte Clé RIB NOM ET ADRESSE DE VOTRE BANQUE Établissement :... Agence :... Adresse :... J aide le Conservatoire ESPACE (30 = 1 part de vie sauvage) chaque : mois q trimestre q année q Pour la somme de 10 q 15 q 20 q 30 q 50 q ou autre q... CP :... Ville :... J autorise l établissement bancaire teneur de mon compte à effectuer sur ce dernier, si ma situation le permet, les prélèvements que j ai autorisés. Ces instructions sont valables jusqu à nouvel ordre de ma part. Le premier prélèvement interviendra le 10 du mois, suivant la réception de ce formulaire. Puis, le ou les premiers prélèvements s effectueront le 10 janvier de chaque année pour les prélèvements annuels ou le 10 de chaque mois pour les prélèvements mensuels. Je pourrai interrompre à tout moment mes versements, par simple courrier adressé à l ASPAS. Fait à :... Le :././20 Signature : À retourner à l ASPAS, daté, signé et accompagné un RIB

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

Présentation des oiseaux d'intérêt communautaire et leurs milieux

Présentation des oiseaux d'intérêt communautaire et leurs milieux XI. LES ZONES NATURA 2000 Arrière côte de Dijon et de Beaune Directive Oiseaux Site FR2612001 Présentation des oiseaux d'intérêt communautaire et leurs milieux L 'Arrière Côte de Dijon et de Beaune constitue

Plus en détail

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE

NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE Nom du site Numéro du site Surface NATURA 2000 Directive «Oiseaux» ZONE DE PROTECTION SPECIALE : ETANGS DE SOLOGNE : FR2410013 : 29 624 hectares Intérêt : La Sologne présente une vaste étendue forestière

Plus en détail

PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J

PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J PROPRIÉTÉ DE CHASSE JP 759 E.J DESCRIPTIF GÉNÉRAL Situation : Dans le Sud Ouest de la France, à 1h30 de l Aéroport International TOULOUSE/BLAGNAC, à 45 minutes d ALBI, la Préfecture du TARN, à 30 minutes

Plus en détail

Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire

Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire (Loire 42) B.1 Les objectifs à long terme Les objectifs à long terme sont issus des enjeux précédemment identifiés et hiérarchisés.

Plus en détail

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et le Parc national des Pyrénées viennent de signer

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature et terroir scrl Place Communale 20a 6230- Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 INVITATION AU VOYAGE France VANOISE : Gypaète, bouquetins et gentianes Nature Culture Confort

Plus en détail

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire.

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire. Dans un parc, un jardin, à votre porte, que ce soit à la ville ou à la campagne, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée Malheureusement, de nombreuses espèces autrefois communes sont

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

5.4.5. Synthèse de l échantillon de visites interannuelles ciblées sur les inventaires de la petit faune

5.4.5. Synthèse de l échantillon de visites interannuelles ciblées sur les inventaires de la petit faune 5.4.5. Synthèse de l échantillon de visites interannuelles ciblées sur les inventaires de la petit faune Pour synthétiser la pertinence de l échantillon de visites de terrain ciblées sur la petite faune,

Plus en détail

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux CMM Parcs Naturels Régionaux et Nationaux LES PARCS NATIONAUX Les parcs nationaux ont été créés par la loi de 1960. Ils ont pour mission de protéger des espaces naturels d une richesse exceptionnelle.

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE. France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence

INVITATION AU VOYAGE. France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230 Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 INVITATION AU VOYAGE France - Maures, Estérel, îles et littoral varois Le printemps en Provence

Plus en détail

ANNEXE 3 Évaluations préliminaires d incidence du projet sur les sites Natura 2000

ANNEXE 3 Évaluations préliminaires d incidence du projet sur les sites Natura 2000 ANNEXE 3 Évaluations préliminaires d incidence du projet sur les sites Natura 2000 INGEROP juillet 2013 Cadrage réglementaire L article R414-23 du code de l environnement définit le contenu de l évaluation

Plus en détail

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE OU DE DECLARATION PREALABLE (cocher) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230- Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 Nature Culture Confort Effort Dépaysement INVITATION AU VOYAGE Espagne : Sierra Morena Sur les

Plus en détail

La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe

La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe La haie méditerranéenne Un écosystème à la loupe Contenu de l outil : 13 photos d animaux sauvages de la haie (crapaud, rouge-gorge, moineau, hérisson, mulot, gecko, araignée, carabe, cloporte, coccinelle,

Plus en détail

Moi, mon village, ma biodiversité

Moi, mon village, ma biodiversité Moi, mon village, ma biodiversité Regards croisés sur le Parc Arrens-Marsous 4 et 5 octobre 2014 Moi, mon village, ma biodiversité Le Parc national organise ses deuxièmes journées d échange sur les richesses

Plus en détail

Fiche d'identité. La Rivière Saint-Gervais - Rencurel

Fiche d'identité. La Rivière Saint-Gervais - Rencurel Site départemental "Domaine des Ecouges" Identifiant site : Commune(s) : Milieux : Propriétaire : Gestionnaire : Fiche d'identité SD28 La Rivière Saint-Gervais - Rencurel Hêtraie-sapinière, prairies, pâturages,

Plus en détail

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France Le campagnol terrestre, ravageur des prairies Pullulations et biodiversité Le paradoxe du double statut de peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté,

Plus en détail

Basses-Brosses et Chevalleries Un site unique à préserver BASSES-BROSSES ET CHEVALLERIES

Basses-Brosses et Chevalleries Un site unique à préserver BASSES-BROSSES ET CHEVALLERIES Basses-Brosses et Chevalleries Un site unique à préserver BASSES-BROSSES ET CHEVALLERIES Une biodiversité extraordinaire À l image de la RNR Ferme bocagère de la Chauffetière ou de la RNR Bocage humide

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011. Résumé. Novembre 2006

SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011. Résumé. Novembre 2006 SITES DEPARTEMENTAUX DES COTEAUX DU MOULIN ET DE LARGOUNES PLAN DE GESTION 2007-2011 Résumé Novembre 2006 PREAMBULE Un plan de gestion est un document d analyse et de planification qui précise la nature

Plus en détail

N abandonnons pas notre héritage commun.

N abandonnons pas notre héritage commun. N abandonnons pas notre héritage commun. Chaque semaine, 200 fermes disparaissent en France. Disparition des surfaces agricoles, spéculation foncière : nous pouvons agir. Grâce à vous, Terre de liens acquiert

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

Comité de Pilotage (Commun aux deux sites)

Comité de Pilotage (Commun aux deux sites) 5 ième Comité de Pilotage (Commun aux deux sites) un point sur l animation l des sites la contractualisation la charte Natura 2000 la connaissance la communication les perspectives Les MAET des engagements

Plus en détail

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard Trois espèces sont très communes dans le Gard, en hiver : le Faucon crécerelle, l Epervier d Europe et la Buse variable. D autres sont plus localisées : le Busard des roseaux (Petite Camargue), le Busard

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

Les mesures de suppression et réduction d impact

Les mesures de suppression et réduction d impact Note de synthèse Diagnostic et évaluation des impacts. Volet faune, flore et habitats naturels. Projet de canalisation, exploitation de la nappe de Matailly-Moissey Années 2012-2013 Contexte de l étude

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

l Autorisation de prélèvement ci-dessous.

l Autorisation de prélèvement ci-dessous. Versements Individuels Facultatifs Contrats Retraite Article 83 en euros Contrat souscrit : Gan Retraite Vision Entreprise Gan Retraite Entreprise (PERE) Dimension Retraite Actif RCRPS RCRS Identification

Plus en détail

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique.

Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. Bilan de l action Restauration et mise en valeur d une mare en milieu karstique. année 2013 "##"$%&#'()$%$*+$,#-"$-.%/'0."$1-2&"$%+$0(+#'")$$3"0$4.).5(/"06$3"$/%$7()3%#'()$ 8%#+-"$"#$9.&(+5"-#"06$3+$()0"'/$:.).-%/$3"$/%$9-;

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes 1 Dates clés 1970 : Territoire classé Parc national 1985 : Territoire classé Réserve de biosphère par l UNESCO 2006 : Nouvelle

Plus en détail

ANNEXE 3. "Préservation d'arbres-habitat" Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt

ANNEXE 3. Préservation d'arbres-habitat Service des forêts, de la faune et de la nature. Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts Biodiversité en forêt Chemin de la Vulliette 4 1014 Lausanne Directive N : IFOR-BIODIV-ARB.HAB-2012 ANNEXE 3 "" Date de création

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE. Vendredi 4 avril 2014. La Joux-du-Plâne

CONFERENCE DE PRESSE. Vendredi 4 avril 2014. La Joux-du-Plâne CONFERENCE DE PRESSE Vendredi 4 avril 2014 La Joux-du-Plâne Parc éolien des Quatre Bornes Cinq sites ont été retenus dans le concept éolien cantonal : Le Crêt-Meuron, La Montagne de Buttes, Le Mont-Perreux-Le

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature Culture Confort Effort Dépaysement Photo : a. Bouchat Pie bleue Prix : Durée : Hébergement : Encadrement : Groupe : Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230- Pont-à-Celles Tel 071/84.24.74

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT PRÉFET DE MEURTHE-ET-MOSELLE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT Coordonnées du demandeur : Nom (personne morale ou physique) :...... Adresse :..........

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Proposition de modification du périmètre du site pour une meilleure prise en compte du patrimoine naturel d intérêt européen

Proposition de modification du périmètre du site pour une meilleure prise en compte du patrimoine naturel d intérêt européen Projet de site Natura 2000 «Vallée de l Orne et ses affluents» Note de synthèse du site pour une meilleure prise en compte du patrimoine naturel d intérêt européen Version du 20 décembre 2005 Introduction

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature et terroir scrl Place Communale 20a 6230 Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 INVITATION AU VOYAGE Aragon - Espagne Falaises, steppes et lagunes d Aragon La halte des grues

Plus en détail

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Votre école a besoin de vous Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Contribuez au fond annuel de soutien L école R. Steiner de Sorgues a célébré cette année ses 21

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois

Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Compte rendu de la réunion annuelle des observateurs bruxellois Vendredi 8 mars 4-9h Local Aves : 87 de la rue Marie-Thérèse Bruxelles En raison de l absence de Anne Weiserbs, Dido Gosse s occupe de la

Plus en détail

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle m u t u e l l e g é n é r a l e d e l é c o n o m i e, d e s f i n a n c e s e t d e l i n d u s t r i e document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu & Mutuelle 2013 Livret

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Loisirs. motorisés. en milieux naturels

GUIDE PRATIQUE. Loisirs. motorisés. en milieux naturels GUIDE PRATIQUE Loisirs motorisés en milieux naturels Sommaire Préambule Dominique Levêque Président du Parc naturel régional Le mot du Président Le Parc naturel régional de la Montagne de Reims, à travers

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs.

La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs. GUIDE GRAND PUBLIC Pour une fréquentation raisonnée et Partagée de la forêt z EDITO La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs. Marcheur,

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Nom : Prénoms : Votre adresse : Vos coordonnées téléphoniques et internet : Tél : Mel :

Nom : Prénoms : Votre adresse : Vos coordonnées téléphoniques et internet : Tél : Mel : Service auquel doit être retourné ce questionnaire : DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DE NORD- PAS DE CALAIS ET DU DEPARTEMENT DU NORD CABINET DU DIRECTEUR CELLULE D URGENCE ELEVAGE 82, Avenue

Plus en détail

Inventaires des mammifères Espèces, enjeux et perspectives

Inventaires des mammifères Espèces, enjeux et perspectives Inventaires des mammifères Espèces, enjeux et perspectives Atlas de la Biodiversité des Commune (ABC) Commune de Gruffy Contexte Jusqu à présent, peu de données relatives aux mammifères sauvages existaient

Plus en détail

V.2 Autres effets cumulés résiduels

V.2 Autres effets cumulés résiduels V.2 Autres effets cumulés résiduels Tableau 41. Autres effets cumulés dommageables résiduels de la zone d activités du projet avec la Voie de Liaison Nord et la Ligne à Grande Vitesse Poitiers Limoges

Plus en détail

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats :

LA BERRA 2010. Captures, généralités : Analyse sommaire des résultats : LA BERRA 2010 Captures, généralités : La station a été ouverte 28 jours répartis sur 10 week-ends, soit du 28 août au 1er novembre. La semaine de permanence s est déroulée entre le 2 et le 10 octobre.

Plus en détail

Exploiter. la forêt. dans le site classé

Exploiter. la forêt. dans le site classé Exploiter la forêt dans le site classé de la Chaîne des Puys Le site classé de la Paysage emblématique situé dans la partie nord du Parc naturel régional des Volcans d Auvergne sur plus de 13 700 hectares,

Plus en détail

Relais pour la vie 2012

Relais pour la vie 2012 Dossier d inscription Lieu et Date du Relais pour la vie : Vous vous inscrivez en tant que : Capitaine d équipe Coéquipier Comment s inscrire? Si vous vous inscrivez en tant que chef d équipe Le dossier

Plus en détail

Que faire en présence d un animal sauvage mort ou blessé?

Que faire en présence d un animal sauvage mort ou blessé? Que faire en présence d un animal sauvage mort ou blessé? Buse tuée lors d une collision avec un véhicule C. Ferrier/ONCFS Sommaire Préambule...p. 3 Animaux trouvés morts ou blessés à la suite d une collision...p.

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

EXPOSÉ DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL. Volet 2 Etat initial de l environnement ALLINGES. PLU - Diagnostic communal

EXPOSÉ DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL. Volet 2 Etat initial de l environnement ALLINGES. PLU - Diagnostic communal EXPOSÉ DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Volet 2 Etat initial de l environnement PLU - Diagnostic communal ALLINGES 1. Géographie Environnement physique La commune d Allinges s étend sur 1501 hectares. Son territoire

Plus en détail

Animations scolaires 2014-2015

Animations scolaires 2014-2015 Bigorre-Pyrénées 1 Animations scolaires 2014-2015 ecole2014@cpie65.fr Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement 2 Le changement climatique Qu est-ce que le changement climatique? Exploration

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

Convention pour l établissement d un Refuge pour les chauves-souris dans une commune ou toute autre collectivité territoriale

Convention pour l établissement d un Refuge pour les chauves-souris dans une commune ou toute autre collectivité territoriale GCP - Opération Refuges pour les chauves-souris Groupe Chiroptères de Provence (GCP) Rue Villeneuve - 04230 Saint-Etienne-les-Orgues Tel : 09 65 01 90 52 Courriel : gcp@gcprovence.org Site : www.gcprovence.org

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact Presse >> Régis Delcourt. Phoques en baie de Somme. Auteur du livre «Phoques en baie de Somme»

Dossier de Presse. Contact Presse >> Régis Delcourt. Phoques en baie de Somme. Auteur du livre «Phoques en baie de Somme» PARUTION Juin 2014 du livre : Phoques en baie de Somme Régis Delcourt Dossier de Presse Contact Presse >> Régis Delcourt Auteur du livre «Phoques en baie de Somme» delcourt.regis@orange.fr Tel. 06 77 64

Plus en détail

ANIMAUX SAUVAGES EN CAPTIVITE

ANIMAUX SAUVAGES EN CAPTIVITE ANIMAUX SAUVAGES EN CAPTIVITE (fiche MEDD) La détention d animaux sauvages en captivité est régie par le code de l environnement. Toute personne détenant un animal d espèce non domestique à titre individuel

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER KERJOUANNO. Pour confirmer la réservation,

CONSTITUTION DU DOSSIER KERJOUANNO. Pour confirmer la réservation, CONSTITUTION DU DOSSIER KERJOUANNO Pour confirmer la réservation, retourner par courrier au : Service Jeunesse-Séjours Mairie d'antony Place de l'hôtel de Ville 92160 ANTONY OU déposer au : Bureau 220-2

Plus en détail

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Bois de La Prairie (La Commune) No du plan RCI : CS-05 Municipalité :

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

PROJETS DIVERS FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

PROJETS DIVERS FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PROJETS DIVERS Définition : L'évaluation des incidences est avant tout une démarche d'intégration des enjeux Natura 2000 dès la conception du

Plus en détail

Perte de la diversité biologique: faits et chiffres

Perte de la diversité biologique: faits et chiffres MEMO/04/27 Bruxelles, le 9 février 2004 Perte de la diversité biologique: faits et chiffres Qu est-ce que la perte de la biodiversité? Depuis que l Homme est apparu sur Terre et a commencé à pratiquer

Plus en détail

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois.

Je suis la haie. Un petit peu d histoire. Quelle est l origine des haies? En fait, il n y a pas une origine mais trois. Je suis faite d arbres, petits et grands, et je suis bien plus belle que les murs ou les clôtures que je remplace. Je suis un abri et un garde manger pour beaucoup d animaux et je possède encore bien d

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et CONTRAT D ADHESION Entre M.... Société... Pour le Centre... Situé...... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et Sonagora, SA Groupe Luz, 6 rue de l Abbé Groult, 75015 PARIS Dénommée par

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

SEM de La Braconne. Dossier de presse - Mars 2015. Contact presse Alexa Badin, responsable communication Calitom : 05 45 65 22 52 - abadin@calitom.

SEM de La Braconne. Dossier de presse - Mars 2015. Contact presse Alexa Badin, responsable communication Calitom : 05 45 65 22 52 - abadin@calitom. SEM de La Braconne Dossier de presse - Mars 2015 Contact presse Alexa Badin, responsable communication Calitom : 05 45 65 22 52 - abadin@calitom.com 1 2 Sommaire Mornac, commune d accueil... p 5 Les études

Plus en détail

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé Formulaire Base de données Expérience de gestion Nom de l expérience : Superficie : Date de réalisation : Carte : Expérience clé Résumé de l expérience : Type de Milieu générique concerné par l action

Plus en détail

http://www.conservation-nature.fr/article3.php?id=175

http://www.conservation-nature.fr/article3.php?id=175 Page 1 sur 5 Rechercher Accueil Actualités Biodiversité Menaces Conservation Expertises Photographies Veille règlementaire Quizz Contact Vous êtes ici : > Accueil > Conservation > > Détention d'espèces

Plus en détail

Livret Club des Bricoleurs

Livret Club des Bricoleurs Livret Club des Bricoleurs Numéro de carte : Contenu 1. Bulletin d inscription 2. Autorisation de prélèvement 3. Mode d emploi FICHE D ABONNEMENT 1 ère inscription Renouvellement Exemplaire abonné A retourner

Plus en détail

demande de versement volontaire sur votre contrat Article 83 avec versements volontaires

demande de versement volontaire sur votre contrat Article 83 avec versements volontaires identité du salarié assuré Entreprise (raison sociale) : THE WALT DISNEY COMPANY France Numéro de convention : 2466 N de matricule : N d affiliation : Mme* Mlle* M.* Nom* : Nom de jeune fille* : Prénom*

Plus en détail

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés ALPI MARITTIME MERCANTOUR Un passé, un présent, et un futur partagés Un espace protégé transfrontalier Des valeurs communes Deux espaces naturels protégés en limite méridionale de l arc alpin Totalisant

Plus en détail

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE PRÊT «AMELIORATION DU CADRE DE VIE» Montant maximum : 2 400 au taux d intérêt annuel fixe de 3% Les frais de dossier représentent 3 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires

Plus en détail

Bulletin d Adhésion. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0. La complémentaire santé éthique

Bulletin d Adhésion. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0. La complémentaire santé éthique 2014 Bulletin d Adhésion c : 91 m : 10 j : 72 n : 0 La complémentaire santé éthique www.fidelis-vita.com Osez une complémentaire santé respectueuse de la Vie. c : 91 m : 10 j : 72 n : 0 www.fidelis-vita.com

Plus en détail

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Le Grenelle de l environnement et son développement à travers les assises de la forêt ont montré l importance

Plus en détail

Exposition - Médiathèque de Besse. Tout public

Exposition - Médiathèque de Besse. Tout public L i v r e t d e v i s i t e Exposition - Médiathèque de Besse Tout public PANNEAU 1 Fiche d identité de la Réserve naturelle PANNEAU 2 Milieux naturels et paysages Carte de la Réserve naturelle de Chastreix-Sancy

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon restauration et la mise en valeur de sa mare communale.

LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon restauration et la mise en valeur de sa mare communale. LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon Chaque année, un projet est confié aux élèves de Term STAV par un partenaire professionnel du secteur de l aménagement des espaces

Plus en détail

Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé

Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé DEMANDE DE «PRÊT SOCIAL» Montant maximum : 2 000 - sans intérêts Les frais de dossier représentent 1,5 % du capital prêté et seront déduits du capital versé Bénéficiaires : agents de droit public rémunérés

Plus en détail