Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1"

Transcription

1 EuroAfrica-ICT: Atelier d Informations & d Échanges Soutenir l implication d organisations d Afrique sub-saharienne dans le 7ème Programme Cadre de R&D de l UE (FP7/ICT) L insertion des Tic à l École : l exemple du Rocare et des Centres de ressources multimédias scolaires Louis Martin Onguene Essono Université de Yaoundé 1 1

2 La politique camerounaise des Tice Au Cameroun, l éducation représente un élément clé dans l évolution d un pays prêt à participer à la société de l Information. Les établissements d enseignement peuvent donc jouer un rôle important comme lieu d accès à Internet. Il importe de doter les écoles des Tic pour les ouvrir au :onde 2

3 Prévisions des étapes évolutives de Tice au Cameroun : Introduction de l informatique dans tous les établissements scolaires d enseignement secondaire technique et professionnel ; : Introduction des Tic dans les établissements d enseignement secondaire et les Écoles normales d instituteur ; : Les programmes officiels d informatique ont été mis à la disposition des établissements d enseignement secondaire et des écoles normales d instituteurs. 3

4 Les objectifs de l État pour l école Développer des établissements technologiques ayant des filières Tic ; Introduire les Tic dans les programmes scolaires ; Introduire à l université des modules de formation aux applications avancées des Tic ; Élaborer une stratégie nationale de développement des Tic dans le secteur de l éducation ; Former des enseignants à l utilisation des Tic ; Connecter tous les établissements scolaires ; Multiplier des centres de ressources pédagogiques pour enseignants et étudiants ; Développer les produits de formation à distance ; Soutenir la production de contenus pédagogiques. 4

5 Les options du Président de la République Pour ce qui est de mon pays, un accent particulier a été mis sur l appropriation par les jeunes des nouveaux outils de nouveaux outils de la communication et notamment l Internet à partir des établissements scolaires et universitaires. Il faut pourvoir à l électricité et au téléphone auxquels les habitants de villes et de nos campagnes n ont pas encore tous accès alors qu ils sont une condition essentielle à l usage d Internet. C est dire que la promotion des technologies de l Information et de la Communication n est pas dissociable de la promotion du développement dans tous ses aspects. Paul Biya, Sommet de Cannes, février

6 La volonté politique Conscient à la fois du potentiel qu offrent les Tic et des dangers de marginalisation accrue qu elles représentent pour ceux qui n y ont pas accès, le Gouvernement s est engagé dans une politique axée vers l intégration des Tic dans l enseignement secondaire. À cet égard, l introduction de l informatique dans l enseignement secondaire depuis la rentrée marque une étape décisive et revêt une importance particulière car elle s inscrit dans le cadre du renforcement des capacités en ressources humaines à tous les niveaux afin d assurer l intégration de tous dans une société en plein mutation Secrétaire d Etat au Ministère des Enseignement secondaires, juillet

7 Un centre de formation des prof aux Tic Pour accompagner les prof et les tuteurs, Création du centre national à l appui pédagogique avec une annexe dans chacune des 10 Délégations de l Éducation Création d un site d accompagnement pédagogique www. cameduc.org 7

8 Des pistes pour insérer les Tic à l école Introduction de l informatique comme matière obligatoire au lycée et au collège depuis 2004; Ouverture, cette année 2007, d une filière informatique à l École normale supérieure de Yaoundé Création depuis 2001 des centres de ressources multimédias 8

9 Une lente et patiente mise en application 2001 : le couple présidentiel inaugure 02 centres de ressources multimédia pour l initiation des jeunes aux Tic dans le cadre du projet des centres de ressources multimédias dans les établissements scolaires. Le projet vise à initier les jeunes à l usage des Tic. En 2002/2003, 10 centres sont ouverts dans les lycées à Douala, Garoua, Bamenda, Sangmélima, Mvomeka, Bertoua et Dimako. En 2004/2005, 04 centres sont inaugurés à Buea, Maroua, Ngaoundéré et Ebolowa. Au total, en 2007, 17 lycées sur 347 procèdent à l application des enseignements des Tic. 9

10 Un bilan élogieux? Près de élèves sur , soit 02%, sont quotidiennement connectés à Internet pour l école dans leurs lycées qui sont équipés d ordinateurs, de serveurs, d imprimantes, de fax, etc. 10

11 Les prof aussi Les centres multimédias bénéficient aussi de près de 60 moniteurs et de personnels éducatifs formés pour assurer le tutorat en dépit d une très grande demande. 11

12 Quelques couacs Près de 70% d enseignants interrogés et utilisant les Tic, ignorent : La manipulation des logiciels ; La recherche des informations utiles pour leurs cours Les retombées favorables à l utilisation des Tic; Les applications pédagogiques subséquentes à l introduction des Tice Les conditions pédagogiques nécessaires à l utilisation des Tice; Les conséquences pédagogiques des Tice; la nécessité d une formation à l utilisation pédagogique des Tice; Utilisation restreinte des Tic (dans certaines matières) 12

13 Conclusion (partielle) Une louable volonté d insertion des Tic soustendu par un beau discours; Une insuffisance des équipements au regard du nombre de machines et d utilisateurs ( postes pour 3millions) et des infrastructures nécessaires; Insuffisance d encadrement (600 tuteurs pour 3millions) Les tuteurs étrangers à la discipline enseignée La didactique de discipline est relative Effet de mode ou difficulté de réalisation de la politique nationale? 13

14 Le Rocare : Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education : ses missions Introduire la recherche en éducation pour la qualité de l éducation ; Éviter l insertion des ordinateurs et de l Internet dans les écoles, sans préparation préalable de ressources humaines, matérielles et financières souvent gaspillées dans les phases initiales. 14

15 Objectifs du Rocare Déterminer les conditions d accès aux TIC et les processus favorisant leur intégration réussie à l école ; Identifier les approches pédagogiques adaptées à l usage des TIC à l école en contexte africain ; Évaluer les effets de l intégration des TIC ; Identifier les facteurs importants contribuant à la durabilité des Tic Intégrer utilement les TIC à l école. 15

16 Introduire le volet pédagogique et les contenus Le Rocare constate que les élèves, généralement désireux d'employer l'ordinateur et l Internet, utilisent ces outils pour le mél (comme les prof) pour faire des recherches sur des sujets développés dans des disciplines en classe. Beaucoup apprennent Word, Excel et PowerPoint pour leurs travaux. Mais une intégration très limitée des TIC dans l enseignement des disciplines scolaires, math, géo, langues, histoire, etc. Les Tic sont enseignées, mais ne sont pas utilisées pour approfondir l'enseignement et l apprentissage 16

17 D autres constats du Rocare sur le terrain, volet enseignants Plagiat des enseignements gratuits (souvent non interactifs) Indisponibilité des machines aux heures de cours et fermeture des salles en fin de journée Utilisation des Tic pour des méls personnels et pour le jeu de cartes ou de flipper; Impossibilité d utiliser les Tic pour enseigner toute la classe en même temps (120 élèves) La division de la classe en deux groupes d une hre hebdomadaire est inefficace; Manque de motivation dans l utilisation des tice à cause de l impréparation 17

18 Le rôle du Rocare : améliorer l utilisation des Tice Initier l utilisation rationnelle des Tice Aider à concevoir et à structurer des cours ; Vérifier l impact réel des Tic dans l acquisition des savoirs Faire participer des élèves à la construction de leur apprentissage ; Impliquer les enseignants à l élaboration des cours par les Tic; Utiliser les Tic pour intégrer, changer et approfondir la manière la classique d enseigner et d apprendre. Accroitre les compétences et l expertise en Tice; Aider à la conception des contenus d enseignement. 18

19 Des perspectives : une école idéale à Tice est une école où : Tous les élèves et tous les enseignants ont un réel accès aux ordinateurs à l école ; - On fait un usage didactique ou pédagogique des Tic à l école ; - Il existe un leadership dans l intégration des Tic (directeur, politique, équipe d enseignants) à l école ; - Les Tic sont des moyens de communication, de recherche d information, mais aussi de production et de gestion à l école. On s abreuve de moins de rhétorique et de plus de pratique. C est encore le cas dans beaucoup de pays africains. 19

20 Merci Merci de votre bienveillante attention 20

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental:

Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental: Le Cameroun: Contexte géographique et environnemental: Pays d Afrique centrale, situé à mi-chemin entre l Afrique de l Ouest, l Afrique australe, l Afrique de l Est et l Afrique du Nord. Cameroun: une

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Orientations, objectifs, stratégies, actions Mars 2003 Collège Gérald-Godin Table des matières

Plus en détail

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun?

Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Quel avenir pour les TIC dans l enseignement secondaire au Cameroun? Par WINA Blaise FIRISSOU Cellule de la statistique et du Système d Information Universitaire MINESUP Introduction Le présent article

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

La formation à distance : perspective et atouts

La formation à distance : perspective et atouts Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR La formation à distance : perspective et atouts Bernard Dumont http://bdumont.consultant.free.fr Ouagadougou, 15 mai 2013 Retour

Plus en détail

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN TIC & Education à Madagascar Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN Plan Organisation du Ministère de l Education Nationale Répartition

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC)

PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) PRODUCTION DE RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES AU SECONDAIRE EN AFRIQUE CENTRALE (PRENUM-AC) Laboratoire de Didactique André Revuz, IREM Université Paris Diderot Ecoles Normales

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France Didier Paquelin Université Laval La formation pratique des enseignants : le cas français C hronique internationale L organisation de l enseignement en France Le système éducatif français s organise de

Plus en détail

Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN

Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN Table ronde Quelle place pour les langues africaines dans l enseignement primaire? Note d intervention du Secrétaire général de la CONFEMEN I. Des éléments de constats et des récits de vie D entrée de

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie

Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie 2e Journée pédagogique nationale en formation professionnelle. Vendredi 5 novembre 2010 Smail Kalla, Ph.D, Chef de projets

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle 24-26 juin 2015 PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle Philippe LALLE Vice-président Formation et vie universitaire Lyon 1 Contexte: -très peu de flux L2 => LPro -critiques réitérées

Plus en détail

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux

Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Diplôme Universitaire Tutorat dans la formation des étudiants paramédicaux Responsable Pédagogique : - Chantal Eymard - MCF HDR AMU - Danielle Orsini, directrice des Instituts de Formation des Cadres de

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Responsable du projet : Mme Ilham Slim-Hoteit (Secrétaire Générale de l ALEF) Rédacteurs du projet :

Responsable du projet : Mme Ilham Slim-Hoteit (Secrétaire Générale de l ALEF) Rédacteurs du projet : A s s o c i a t i o n L i b a n a i s e d e s E n s e i g n a n t s d e F r a n ç a i s P R O J E T 2 0 1 5 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES DES ACTIVITÉS LANGAGIÈRES À L USAGE DES INFIRMIERS EN FORMATION INITIALE

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Public cible et objectif de la formation Dispositif de formation RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Appel à tuteurs Avec l appui de l Agence universitaire

Plus en détail

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse

MathemaTIC. Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en mathématiques. Dossier de presse LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse MathemaTIC Une plateforme d apprentissage personnalisé pour réussir en

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif

GUIDE DES ÉTUDES. MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation. Master 2. Mention Encadrement Éducatif École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France GUIDE DES ÉTUDES Master 2 MASTER MEÉF Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation Mention Encadrement Éducatif Année

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Master Economie (Economics)

Master Economie (Economics) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Economie (Economics) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Objectifs pédagogiques. Admission. Baccalauréat DAEU ou équivalent. Candidature. Organisation des études en DUT

Objectifs pédagogiques. Admission. Baccalauréat DAEU ou équivalent. Candidature. Organisation des études en DUT 2014-2017 Institut Universitaire de Technologie Carrières Sociales Place Robert Schuman - BP 4006 76610 - Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif iut-sec-cs@univ-lehavre.fr

Plus en détail

Les 15 prochaines minutes

Les 15 prochaines minutes Renforcer les compétences par la formation à distance À l'université Laval Québec, Canada Annick Jaton et Stéphane Roche 13 avril 2010 Les 15 prochaines minutes L Université Laval en quelques mots Les

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11767 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 novembre 2015 Projet de loi de bouclement de la loi 10445 ouvrant un crédit au titre d'indemnité d'investissement

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales

Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales UNIVERSITE PARIS X NANTERRE Formation Master professionnel de Science politique Mention : Gestion des collectivités territoriales PRÉSENTATION Diplôme national Le master Gestion des collectivités territoriales

Plus en détail

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique dans le cadre du Parcours d Insertion en 1 ère année du DUT STID en alternance Hélène Chanvillard, Resp. du Département STID, LYON Le DUT STID forme en 2 ans,

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues

BOUSSADA Hallouma. Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Curriculum vitæ Nom : BOUSSADA Hallouma Profession : Conseillère en éducation, au Bureau d Ingénierie en Éducation et en Formation (BIEF) Assistante en didactique des langues Nationalité : Tunisienne Éducation

Plus en détail

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation Master MEEF 2 e Degré Langues Allemand (M2) 2014-2015 ECTS/ COEF UE Intitulé de l'ue 1 UE 3-1 Initiation recherche (20h par langue) 10 UE 3-2 Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique

Plus en détail

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle Métiers porteurs : le rôle de l entrepreneuriat, de la formation et de l insertion professionnelle Synthèse analytique préparée par la MICI - juin 2013 A l occasion de la relance du débat sur l insertion

Plus en détail

code Actualisation des connaissances en mathématiques objectif initiative candidature durée responsable

code Actualisation des connaissances en mathématiques objectif initiative candidature durée responsable code 0063 Actualisation des connaissances en mathématiques Approfondir la culture professionnelle, le niveau d expertise, élargir les compétences, construire un projet à caractère professionnel (code 24).

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

Les nouveaux dispositifs pédagogiques. Dr PAGONIS Responsable TICE

Les nouveaux dispositifs pédagogiques. Dr PAGONIS Responsable TICE Les nouveaux dispositifs pédagogiques Dr PAGONIS Responsable TICE Les NTIC (nouvelles technologies de l information et de la communication) se placent comme facilitateur de la communication, de la coordination

Plus en détail

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1 Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en Master. Objectifs

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques

Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Sciences, Technologie et Innovation 7 Recommandations Politiques Pour le Progrès des Sociétés de la Connaissance à Travers l Afrique Un Produit du Leadership Africain sur les Cours en TIC www.gesci.org

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

Fiche entreprise : E11

Fiche entreprise : E11 Fiche entreprise : E11 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée, de sexe masculin, travaille aux ressources humaines et est affectée à temps complet au programme de développement

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Brigitte BELMONT, Université Paris Descartes, CERLIS Éric PLAISANCE, Université Paris

Plus en détail

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION

MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION MASTER MEEF PRATIQUES ET INGENIERIE DE LA FORMATION - ANALYSE, CONCEPTION ET RECHERCHE DANS LE DOMAINE DE L'INGENIERIE DES TECHNOLOGIES EN EDUCATION Domaine ministériel : Sciences humaines et socia Mention

Plus en détail

Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP. Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1

Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP. Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1 Le module Accompagnement au projet personnel et professionnel : APPP Session «mise en œuvre BTSA», Dijon, C. Lépine, juin 2010 1 L acception du projet dans la formation BTSA Aider l étudiant à se mettre

Plus en détail

Licence professionnelle Economie de la construction

Licence professionnelle Economie de la construction Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Economie de la construction Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées.

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Un nouveau programme de formation Quand? Pourquoi? Comment? Quels impacts?

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Présentation de la CPES. Sommaire

Présentation de la CPES. Sommaire Présentation de la CPES Sommaire Dans le cadre de la mise en œuvre de la charte pour l égalité des chances dans l accès aux formations prévues par la circulaire n 2005-148 du 22 août 2005, l École Normale

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC. Eric Désévédavy Cadre de santé formateur

Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC. Eric Désévédavy Cadre de santé formateur Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC Eric Désévédavy Cadre de santé formateur Un constat inéluctable Les TIC sont incontournables dans notre société Les TIC sont partout présentes

Plus en détail

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Alioune Camara Spécialiste principal de Programme Centre de recherches pour le développement

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques Direction des bibliothèques Service commun de la documentation PLAN DE FORMATION 2014 Des projets prioritaires Transformation des bibliothèques en Learning Centre. Réorganisation fonctionnelle des bibliothèques.

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. MENTION : Intervention Sociale. SPÉCIALITÉ : Médiateur Socio Économique

LICENCE PROFESSIONNELLE. MENTION : Intervention Sociale. SPÉCIALITÉ : Médiateur Socio Économique U.F.R. Lettres, langues et Sciences Humaines 29 boulevard Gergovia 63037 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 : 04 73 34 65 90 LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION : Intervention Sociale SPÉCIALITÉ : Médiateur Socio Économique

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3)

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sociologie Présentation La licence de sociologie se déroule sur 3 années.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE.

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. PREAMBULE : Avant d aborder votre rôle et vos tâches auprès du professeur

Plus en détail

Présenté par NKENGUE NLEND EMMANUELA SUZANNE Etudiante en classe de Master II Gestion Technico-commerciale à L Ecole Normale d Enseignement Technique

Présenté par NKENGUE NLEND EMMANUELA SUZANNE Etudiante en classe de Master II Gestion Technico-commerciale à L Ecole Normale d Enseignement Technique Présenté par NKENGUE NLEND EMMANUELA SUZANNE Etudiante en classe de Master II Gestion Technico-commerciale à L Ecole Normale d Enseignement Technique (ENSET) Douala SOMMAIRE Première partie : Identification

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Légende : EV

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Master Ingénierie et Management

Master Ingénierie et Management Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée établissement public Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée Université de technologie de Troyes Ingénierie et Management en

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne'

Mention: Chef de projet 'Apprentissage et formation en ligne' UFR Sciences Psychologiques et Sciences de l'education (SPSE) NATURE Formation diplômante Diplôme d'établissement homologué ACCESSIBLE EN Formation initiale Formation continue http://www.preau.ccip.fr/

Plus en détail

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis. Agrément : 01/2008 GUIDE DES LICENCES 2015/2016

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis. Agrément : 01/2008 GUIDE DES LICENCES 2015/2016 Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis Agrément : 0/2008 GUIDE DES LICENCES 205/20 0 Liste des Licences. Licence Fondamentale en Gestion. Parcours

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION OBJECTIFS Créée en 2001, la licence générale Information - Communication forme les étudiants aux sciences humaines et sociales, aux théories et méthodes des sciences

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et métiers de l'éducation et de la formation de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle

Plus en détail

LICENCE Sociologie. Objectifs. Public visé - conditions d'accès. Organisation générale des études

LICENCE Sociologie. Objectifs. Public visé - conditions d'accès. Organisation générale des études LICENCE Sociologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE

L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE L APPRENTISSAGE DU RAISONNEMENT CLINIQUE INFIRMIER PAR LE MODELE «TRIFOCAL» RETOUR D EXPERIENCE Karine CHELLES José TRIGANCE Cadres de santé chargés de formation IFSI D ANNECY 06/11/2014 PLAN PRESENTATION

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

Son adaptation aux besoins de la société marocaine a été qui ont restructuré le paysage de la formation médicale m

Son adaptation aux besoins de la société marocaine a été qui ont restructuré le paysage de la formation médicale m Projet de réforme r des études médicalesm Introduction: La faculté de médecine m marocaine a évolué depuis sa création de au lendemain de l indl indépendance. Son adaptation aux besoins de la société marocaine

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Modules de langues, langages et techniques de communication

Modules de langues, langages et techniques de communication Cadre Européen Commun de Référence en Langues (CECRL) Echelle globale MODULES NIVEAU DESCRIPTIF anglais français expérimenté expérimenté C2 Peut comprendre sans effort pratiquement tout ce qu il/elle lit

Plus en détail

REFORME DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS. Rapport d étape et Recommandations. Issus des travaux du. Comité de suivi de la réforme

REFORME DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS. Rapport d étape et Recommandations. Issus des travaux du. Comité de suivi de la réforme REFORME DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS Rapport d étape et Recommandations Issus des travaux du Comité de suivi de la réforme Août 2014 Daniel Filâtre Président du comité Recteur de l académie de Grenoble

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Automatique et informatique industrielle de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017

Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017 Université Senghor EAMAU CNAM - CODATU MASTER «Transport et mobilité durable dans les villes africaines» OUVERTURE DES CANDIDATURES 2016/2017 Le développement économique et démographique de l Afrique se

Plus en détail

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*)

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) PRESENTATION OBJECTIF ET PUBLIC VISE Le parcours renforcé - recherche de la licence sciences exactes et sciences pour l ingénieur (SESI) s adresse à des bacheliers

Plus en détail

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL

UCAD ZONE FRANCHE. e-ucad. Prof. Abdou Salam SALL E-LEARNING AFRICA UCAD ZONE FRANCHE INTERNET e-ucad Prof. Abdou Salam SALL CONTEXTE La vision de l UCAD a intégré parmi les six paramètres, les Technologies de l Information et de la Communication. L accroissement

Plus en détail

Quelle formation diplômante pour promouvoir et valoriser la pratique médicale de proximité en milieu rural? L expérience de Santé Sud

Quelle formation diplômante pour promouvoir et valoriser la pratique médicale de proximité en milieu rural? L expérience de Santé Sud Quelle formation diplômante pour promouvoir et valoriser la pratique médicale de proximité en milieu rural? L expérience de Santé Sud D.Desplats, D.Adedemy, I.Yacoubou, J.Agossou, A.Libert, F.Guiochon,

Plus en détail

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Actualité & tendances n 16 Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices 20 octobre 2014 1 CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Sommaire 1. Actualité

Plus en détail

MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE

MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales Mention

Plus en détail

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD»

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» quelques repères essentiels pour l ingénierie de dispositifs «ouverts» et «à distance» Annie Jézégou Ecole des Mines de Nantes & CREAD. Université de Rennes 2 1

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Espagnol

www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Espagnol www.u-bordeaux3.fr Master Recherche & Concours de l enseignement Espagnol Objectifs de la formation F ormation de haut niveau destinée aux titulaires d une licence d espagnol : langue espagnole, littérature,

Plus en détail