ensemble Nature & Découvertes s adresse à tous ceux qui ont le désir de comprendre le monde naturel et d en apprécier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ensemble Nature & Découvertes s adresse à tous ceux qui ont le désir de comprendre le monde naturel et d en apprécier"

Transcription

1 La Fondation est une réponse importante et concrète au troisième engagement de notre charte : protéger la nature ensemble Nature & Découvertes s adresse à tous ceux qui ont le désir de comprendre le monde naturel et d en apprécier les bienfaits. Plusieurs principes fondamentaux guident nos actions : Notre engagement pour votre satisfaction Proposer à un public de tout âge une sélection de produits originaux et de qualité, permettant de découvrir la nature et de s en inspirer. Faire de nos magasins des lieux de curiosité, de calme et d accueil, où nos équipes vous conseilleront et partageront avec vous leur connaissance de la nature. Notre engagement pédagogique Encourager la connaissance et l expérience des richesses de la nature, par des actions pédagogiques variées et accessibles à tous. Notre engagement écologique Mener quotidiennement notre activité de manière écologique et participer à la protection de la nature, par des actions de notre Fondation. Notre engagement économique Développer notre entreprise sur une base durable et profitable, en préservant l équilibre entre les aspirations de nos clients, de nos équipes, de nos fournisseurs et de nos actionnaires, afin de contribuer positivement à la société dans laquelle nous vivons.... Plus d informations sur la Fondation sur Grâce à la fidélité de nos clients, la Fondation Nature & Découvertes a pu, en 18 ans, financer près de en France, en Outre-mer et en Afrique francophone, pour un montant global de près de Fondation Nature & Découvertes - 1 avenue de l Europe Toussus-le-Noble - France Le siège social, les entrepôts et les magasins de Nature & Découvertes sont certifiés selon la norme ISO pour le respect de l environnement. Rédaction : Virginie Deby Charlotte Blondel Merci aux photographes du projet Cœurs de nature/sipa pour les visuels de 2 e de couverture, p2-3, p4. Alain Pons (p1), École de la mer (p8-9), Marielle Tredez (p10-11), Taxinomes (p12), FCPN (p13, p30), Richard Boutin (p14 portrait), Terre & Cités (p14), Canif (p15), Au-delà de l eau (p16), Bugerbivore (p17), Aquarelle Thomas Hérault (p18-19), RNNMO LPO (p18-19), RN Moëze-Oléron (p19), Rodolphe Holler (p22), Pala Dalik (p23), CSOL (p24), Le Tichodrome (p25), LPO (p27 portrait), Philibert Soufflot (p27), ASPAS (p28), AROBA (p29), Artpiculture (p31), SOS Busards (p32), FNE (p33), CREN Limousin (p34-35), Road Tree p (p36), Jardin du Monde (p37), Rés OGM Info (p38), GRAB (p39), Retropomme (p40), ProSpecieRara (p41), EDF (p42), N&D (p43 haut). cpo

2 Édito Nous, les hommes, n avons jamais eu aussi besoin de la nature pour nous bâtir, nous ressourcer et apprendre. Et jamais, celle-ci n a été aussi menacée sous l action d une société humaine de plus en plus fébrile! Nous avons donc voulu faire évoluer notre Fondation en impliquant davantage nos équipes avec les associations locales pour résoudre les problèmes d environnement au plus près de chez eux et de leur vie. En cette époque difficile, chacun de nous a besoin de croire qu il ou elle peut changer le monde à son échelle locale et la Fondation est là pour leur fournir une aide financière et morale pour réaliser leurs. Nous avons donc créé et développé les coups de main de petite taille, qui devraient représenter bientôt la moitié des engagements de notre Fondation. Parallèlement, nous maintenons notre aide aux plus grands structurants qui permettent de lancer des mouvements d ampleur et de mettre en synergie tous les acteurs de la protection de la nature. La nature a besoin des hommes, comme l homme a absolument besoin de la nature! Notre Fondation est plus que jamais engagée aux côtés de toutes les associations qui se battent pour que l issue future des relations entre les hommes et la nature soit heureuse et harmonieuse! La Fondation tire ses ressources des personnes qui travaillent chez Nature & Découvertes et des dons de ses clients. La Fondation est ainsi le ciment qui nous lie dans une action commune qui fait sens. Qu ils en soient chaleureusement remerciés! François Lemarchand, fondateur de Nature & Découvertes et président de la Fondation Nature & Découvertes Protéger la nature ensemble 1

3 Pour la nature Dès sa création, Nature & Découvertes avait décidé que son activité commerciale nourrirait une Fondation de protection de la nature. Dix-huit ans plus tard, la Fondation Nature & Découvertes est devenue un acteur majeur dans le monde naturaliste. En 18 ans, la Fondation a soutenu près de pour une dotation globale de 9 millions d euros principalement par la voie du comité de la Fondation réuni deux fois par an. En 2008, ce même comité, composé d experts, de pédagogues et d acteurs de terrain reconnus décide de créer 4 comités Coup de main annuels supplémentaires. L objectif? Permettre aux de portée locale d accéder aux financements de la Fondation. Et cette fois, ce sont des salariés volontaires qui choisissent les à financer. Le succès de ces comités Coup de main est au rendez-vous : pas moins de vingtsept salariés y ont participé cette année pour défendre les qui leur tenaient à cœur. Si à l origine les Coup de main représentaient 50 % des soutenus et environ 10 % de la dotation annuelle de la Fondation, la séduction opère. En 2011, ils représentent 111 dotations, soit près des ¾ des soutenus et plus de 30 % de la dotation totale!... En 2012, nos équipes feront l actualité de la Fondation. Sur le terrain, elles sélectionneront des locaux qui leur parlent et les présenteront à la Fondation. Plus que jamais, nos équipes incarneront l engagement écologique de notre entreprise, un facteur de motivation pour tous.... Une fondation sous égide, à quoi ça sert?... Thierry Gissinger, responsable du programme environnement à la Fondation de France Être sous égide de la Fondation de France est avant tout un gage de sérieux et de rigueur! La Fondation de France encadre aussi les frais de fonctionnement et garantit que les fonds sont bien utilisés. Pour les donateurs et les clients, c est une raison d avoir confiance. La Fondation Nature & Découvertes profite également de toutes les expertises indispensables, qui la placent d emblée dans la catégorie des acteurs de référence dans son domaine, la protection de la nature. Sur le sujet, elle est ainsi en position d échanger avec d autres acteurs. À la clé, un enrichissement mutuel très utile au moment des choix stratégiques ou des comités de sélection. Cela permet d agir en cohérence avec les autres fondations abritées par la Fondation de France : elles sont une quinzaine dans le champ de la protection de l environnement. En bref, être sous égide de la Fondation de France permet à la Fondation Nature & Découvertes de profiter de son statut reconnu d utilité publique, ce qui n est pas un vain mot.»... en 2011 > Les majeurs : Nombre de candidatures : 150 Nombre de présentés au comité majeur : 56 Projets financés : 46 Dotation globale : Dotation moyenne pour un projet : > Les Coup de main : Nombre de candidatures : 414 Nombre de présentés aux 4 comités Coup de main : 129 Projets financés : 111 Dotation globale : Dotation moyenne pour un projet : Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 3

4 Fiers de notre Fondation! Chez Nature & Découvertes, la Fondation est un projet porté par chaque salarié, qui peut visiter certains financés ou même rencontrer les associations partenaires et en faire profiter nos clients! Appel aux salariés! Jusqu ici, pour obtenir un financement de la Fondation, les associations remplissaient leur dossier et l envoyaient au comité. Désormais, la donne a changé : les salariés de Nature & Découvertes ont le pouvoir de porter eux-mêmes un projet et de le défendre auprès des experts de la Fondation. Dans chaque magasin, dans chaque équipe, dans chaque service, on pourra s enthousiasmer pour un projet local ou pour l action d une association qu on connaît bien et l aider à faire financer ses. Vive l implication!... Carine Courtabessis, responsable adjointe du magasin Nature & Découvertes du Mans Dans le sillage de l année de la biodiversité, toute l équipe du Mans a voulu transmettre ses connaissances en la matière et présenter à nos clients quelques associations, qui sont venues à leur rencontre directement en magasin : une AMAP (Association de Maintien de l Agriculture Paysanne), les Bio-jardiniers, les Petits Débrouillards, Sarthe environnement et André Marseul notre spécialiste des insectes Nous avons consacré le mercredi après-midi aux enfants et la journée du samedi aux adultes. Les associations de la Sarthe ont également pu entrer en contact avec la Fondation et, à notre grande satisfaction, certaines d entre elles ont même été financées au comité suivant.»... 4 Protéger la nature ensemble Ah, les jolies colonies de vacances! C est en effet en colo que Carine a pris goût à la nature : randonnées, équitation, remontées de torrent... Merci papa, merci maman! Depuis, l ex-parisienne revenue sur la terre de ses origines familiales, a découvert une nouvelle manière de profiter de la nature : l accrobranche. Louis Augusto, directeur du magasin Nature & Découvertes de Montpellier Odysseum Le Languedoc- Roussillon est un petit paradis de biodiversité. Ce n est que justice si la Fondation sélectionne chaque année des dans notre région. C est cette riche actualité que j ai eu à cœur de faire découvrir à mon équipe et à nos clients. Comment? En accueillant les acteurs de la protection de la nature directement dans notre magasin. Les magnifiques photos sous-marines de Laurent Ballesta se sont installées en magasin et nous avons même transformé notre centre commercial en forum des associations! Étant moi-même dans le milieu associatif depuis de nombreuses années, notre association Longitude 181 Nature a pu bénéficier en 2011 d un soutien pour la création de notre Guide International des Centres de Plongée Éco-responsables.» Ce directeur de magasin mériterait d avoir des palmes. D ailleurs il en porte souvent pour pouvoir plonger dans les eaux cristallines de la Méditerranée. Et un jour, c est sûr, il fera un tour du monde en bateau avec sa femme et ses quatre enfants devenus grands pour profiter des beautés de la grande bleue. Protéger la nature ensemble 5

5 La Fondation en Action : financés en 2011 Bruxelles Lausane Genève Sion Belgique 1 projet Suisse 8 Afrique 15 Louvain.. Année après année, la Fondation a tissé des liens solides avec le réseau associatif, qui lui permettent aujourd hui de mener des actions efficaces sur le terrain. Cette année, 157 ont vu le jour, au plus près des enjeux de biodiversité de chaque milieu... Guadeloupe Guyane Nouvelle-Calédonie Outre-mer 8 Martinique Réunion Polynésie Française France entière 26 Brest île-de-france... Bretagne 3 Magasins Nature & Découvertes Parinor Paris, Bercy Village Boulogne-Billancourt Paris, Carrousel du Louvre Chambourcy Créteil Éragny Évry 2 Paris, Forum des Halles Paris, Italie 2 Parly 2 La Défense Marne-la-Vallée Paris, Montparnasse Orgeval Paris, Passage du Havre Rosny 2 Melun Sénart Val d Europe Thiais, Belle épine Vélizy 2 Vannes Anglet Nantes La Rochelle Pau Le Havre Rennes Le Mans Pays de la Loire 5 Angers Poitou-Charentes 6 Angoulême Bordeaux Aquitaine 8 Poitiers Tours Centre 5 Limoge Limousin 2 Midi-Pyrénées 7 Toulouse Picardie 3 île-de-france Paris 10 Auvergne Clermont-Ferrand Reims Bourgogne 3 11 Dijon Valence Metz Lorraine 3 Nancy Lyon Calais Lille Nord- Valenciennes Pas-de-Calais 2 Caen Basse- Normandie 1 projet Rouen Haute- Normandie 4 Champagne- Ardenne 3 Franche- Comté 3 Rhônes-Alpes Grenoble Besançon Annecy Chambéry Alsace 1 projet 8 Languedoc- Roussillon Provence-Alpes- 7 Avignon Côte-d Azur Nîmes Montpellier Aix en Provence Marseille Beziers Toulon Strasbourg Mulhouse Nice Perpignan Magasins Nature & Découvertes 6 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 7

6 à l école de la nature... LE PEUPLE DE L ESTRAN Montant : Jean-Paul Salasse, Frédéric Lisak, membre du comité scientifique membre du comité scientifique Espace de culture océane du littoral et de l environnement À La Rochelle, cette association a mis au point un parcours de découverte de l estran et de sa biodiversité destinés à des enfants en classe de 6e. Au cours de trois séances, dont une au Muséum d Histoire naturelle, les jeunes collégiens sont amenés à étudier la répartition des espèces sur l estran rocheux, à découvrir la méthodologie scientifique et à rencontrer différents acteurs de la culture scientifique sur le territoire.... Après avoir envisagé de devenir vétérinaire, passionné de la biodiversité, Frédéric a choisi le journalisme, exerçant de préférence sa plume sur les thèmes de la nature et de l environnement, notamment aux éditions Milan Presse. Il dirige actuellement la maison d édition Plume de carotte qu il a créée, éditions spécialisées dans l éducation à l environnement du grand public. Faire de l éducation à la nature, c est avant tout donner l envie d aller à la rencontre de cette nature. Cela passe par la découverte, la surprise, l émotion, l interpellation et le terrain! Car il faut aller les voir, ces petites bêtes, ces plantes modestes, ces milieux qui nous entourent. Et cela que l on construise son projet en pleine ville ou, au fin fond des Pyrénées. En créant le contact avec cette nature de proximité, on favorisera la (re)découverte des mille et une histoires qu elle nous raconte : alimentaires, techniques, scientifiques, historiques, ludiques, symboliques C est ainsi que l on suscitera chez le plus grand nombre l envie de pratiquer cette nature. Et donc d en devenir acteur.»... Directeur de l association Les écologistes de l Euzière», Jean-Paul Salasse est également président du GRAINE Languedoc-Roussillon, un réseau d éducation à l environnement regroupant des adhérents individuels (enseignants, animateurs, éducateurs et techniciens de collectivités), des associations et des collectivités locales. Mais surtout, il reste un animateur dans l âme, ancré dans le terrain et passionné des questions de pédagogie.... Un bon projet pédagogique suit le chemin des étapes du raisonnement de l enfant et non celles de l adulte pédagogue : il part de ce sur quoi l enfant percute : ses représentations mentales, son ressenti, il va s enfoncer, il va voir un crabe, ça pince, il va se mouiller. Puis et on déroule le projet, on remonte le fil pour retrouver son objectif et amener à une compréhension plus globale de la question. C est essentiel, et bien plus efficace et facile, parce que l enfant va chercher tout seul à comprendre ce qui l intéresse vraiment, et il va chercher de lui-même à creuser davantage. L idée est de faire en sorte que le gamin s approprie le savoir, les arguments. Il est dans le comprentissage, pourrait-on dire, plus que dans l apprentissage. Finalement, on peut l amener à comprendre scientifiquement, mais aussi physiquement, émotionnellement. Du coup, il faut se mettre au niveau des gamins, et faire preuve de patience, ne pas brûler les étapes, revenir sur le même site à des moments différents : l enfant verra d autres choses, comparera et on disposera alors d autres pistes pédagogiques. Et surtout, nous ne sommes pas là pour faire la morale : il faut lui montrer comme la nature est extraordinaire et l amener à apprivoiser un environnement inconnu. Prenons l exemple du projet Le peuple de l estran» : le bord de mer, c est un espace de découverte infini, étrange, ça change d une marée à l autre, c est drôle et intrigant... En bref, Le plaisir du gamin, y compris celui d apprendre et de comprendre devrait être au cœur de l ambition pédagogique, plus que l apprentissage, qui est moins motivant.».. 8 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 9

7 La nature : une expérience à vivre Cahier technique Les coléoptères En 2011, la campagne de la FCPN Chemins, j aime la nature sur les bords s intéresse aux coléoptères : avec presque espèces en France, et à travers le monde, les coléoptères sont le plus grand groupe d insectes connu. La FCPN édite donc un nouveau cahier technique, réalisé en partenariat avec les experts de l Opie (Office pour les Insectes et leur Environnement). Une foule d activités terrain et d animation ludiques et passionnantes pour initier un jeune public à ce petit monde fascinant. En exclusivité : une clé de détermination des principales familles, un livret en couleur détachable décrivant 34 espèces parmi les plus communes. L envie de partager de la nature tient François Lenormand depuis qu il est tombé dans la collection de la Hulotte, le journal le plus lu dans les terriers ; il crée son club CPN, puis s implique au sein de la Fédération jusqu à en devenir le président, puis le vice-président. Instituteur de formation, il est aujourd hui formateur à CARDERE et s affaire, ces derniers temps, à l élaboration d un plan régional (Haute-Normandie) d éducation à la nature.... François Lenormand, membre du comité scientifique et du comité coup de main La Fédération des clubs CPN (Connaître et Protéger la Nature) défend une approche de terrain pour l éducation à la nature, notamment en diffusant ses cahiers techniques. Car nos enfants savent de moins en moins nommer les choses de la nature qui les entourent et pire, ils en ont de moins en moins la perception : certains n entendent même pas le chant des oiseaux... Or c est en allant dans les forêts et les jardins, en goûtant à la nature qu ils deviendront naturellement les ambassadeurs de sa protection. Et ils en tireraient aussi des bénéfices pour eux-mêmes : du point de vue des spécialistes du développement psychomoteur, l enfant se construit grâce à la nature ; il expérimente, il découvre, il apprend à observer, il comprend mieux les êtres vivants. On tend même à penser qu être coupé de la nature entraînerait des pathologies... La nature est aussi un support extraordinaire pour apprendre les matières scolaires et d un point de vue civique, enfin, quand un enfant protège la nature, il protège un bien commun par excellence. En fin de compte, aller dans la nature permet l intégration de valeurs multiples...» Protéger la nature ensemble Parco Alpi Marittime Parc national du Mercantour Alpes-Maritimes Le Var Italie... éric Girard, Nice N&D ex-directeur du magasin Nature & Découvertes de Nice Cap 3000, directeur du magasin de La Rochelle N&D Var LE VAR, FLEUVE VIVANT» Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) PACA Le fleuve Var est souvent perçu à tort comme minéral et non vivant. Mais sur ses 110 km de long, seuls 10 sont connus du grand public, qui ignore la biodiversité qu il recèle : on y recense plus de 150 espèces animales! La carte de découverte imaginée par la LPO, très attrayante, donne envie de découvrir les principaux points d intérêt naturalistes. Diffusée gratuitement dans les offices du tourisme de la région et au magasin Nature & Découvertes de Nice Cap Montant : Membre du comité de la Fondation, Eric Girard a rejoint Nature & Découvertes en 2004 comme directeur du magasin de Toulon. Parce qu il partageait les valeurs de l entreprise, il a tout de suite été séduit par la Fondation. La nature le ressource la montagne en particulier comme son autre passion, les voyages. Et tant que faire se peut, il allie les deux! Lorsque Tangi de la LPO m a présenté ce projet, je n ai pas hésité : je lui ai dit que l équipe du magasin serait son ambassadrice. Notre implication est d autant plus naturelle que le Var borde l emplacement du magasin! Ainsi, la carte sera diffusée chez Nature & Découvertes, nos clients pourront discuter avec les guides-conseils des attraits naturalistes des bords du fleuve et même rencontrer les acteurs du projet afin de repérer avec eux sur la carte les lieux intéressants, photos à l appui!»... Protéger la nature ensemble 11

8 Parler couramment la nature LES PIES DU JARDIN Les ateliers de la nature... François Lasserre, responsable des événements nature chez Nature & Découvertes et membre du comité scientifique LE SITE DES TAXINOMES Les Petits Débrouillards Bretagne Sur ce site, quiconque peut mettre en ligne une photo d un végétal ou d un animal et poser une question (son nom? sa famille?). Les autres internautes réagiront -parfois même en instantané- et les scientifiques des Petits Débrouillards valideront. Le plus : avec les outils de géolocalisation (de votre Smartphone ou du site) n importe qui peut retrouver le lieu de la séance photo et aller admirer à son tour le spécimen, voire proposer une sortie nature collective! Une carte du monde permet de faire une recherche sur les découvertes des uns et des autres autour de chez vous.. Montant : Protéger la nature ensemble Co-président d un réseau d éducation à l environnement et membre du conseil d administration de l Office pour les insectes et leur environnement, François cherche, par sa présence au comité à faire le lien entre le programme pédagogique que Nature & Découvertes propose au grand public (largement dispensé par des associations) et les initiatives associatives de terrain présentées à la Fondation...» Une très bonne idée des Petits Débrouillards! C est la première fois qu un projet naturaliste s ouvre à ce point à tous, y compris aux plus profanes de la nature et ce, dans le monde entier : vous prenez en photo un oiseau, un insecte, un arbre, votre plante d appartement ou même une bactérie au microscope et vous postez la photo sur le site. Le but premier, c est le partage du spectacle de la nature grâce à la technologie : par la mise en ligne avec internet et par la géolocalisation, faite au mètre avec Google Map. L autre ambition des Taxinomes, c est de faire comprendre à tout le monde la classification des espèces : les Petits Débrouillards vous renseignent sur le nom latin, et il ne vous reste qu à situer votre découverte dans l échelle du vivant Motivés par un jardin partagé tout public qui s est ouvert dans leur cité, un groupe d enfants a eu envie de créer un club CPN pour en savoir plus sur la faune qu ils avaient sous le nez. Les pies du jardin sont nées! Au programme : découvrir la faune et la flore en milieu urbain, sensibiliser les habitants, créer du lien et améliorer la biodiversité et le cadre de vie. Les enfants ne vont pas seulement découvrir et observer, mais aussi créer des panneaux, mener des inventaires et toute une série d actions concrètes : le meilleur moyen d apprendre à parler la nature... Montant : Marie Even, responsable événementiel chez Nature & Découvertes J ai soutenu le projet avec mes tripes, parce que l idée vient des enfants eux-mêmes, ce qui est plutôt rare. Ils méritent d être soutenus, d autant plus qu il s agit d une vingtaine d enfants issus de familles défavorisées, qui ont peu l occasion de faire des sorties nature! De plus, la responsable de l association -une petite structure- conduit ce projet avec passion et connait parfaitement le public des enfants, pour avoir déjà travaillé avec eux. Enfin, le côté social aussi, est très stimulant : une autre association a déjà créé des jardins pédagogiques pour adultes dans cette cité et cette initiative a fait naître de belles rencontres entre les habitants. Or cette cohésion sera renforcée avec les animations que le club va monter!» Après une formation en communication et en commerce, Marie s est spécialisée dans l organisation d évènements. Elle a toujours voulu que les animations, les spectacles, les ateliers qu elle monte ou sélectionne aient une note artistique et plus encore une vocation à faire découvrir aux participants un univers qui leur est inconnu. Au hasard... la nature?... Protéger la nature ensemble 13

9 ça se passe à côté de chez nous Dans les Yvelines, près du siège et des entrepôts de Nature & Découvertes, la nature fait l objet de soins attentifs ; proximité oblige! AGRICULTURE DE PROXIMITÉ : SENSIBILISER ET MOBILISER POUR LA BIODIVERSITÉ CULTIVÉE DU PAYS DE SACLAY Réseau Terre et cité Le projet du Grand Paris pourrait menacer les terres agricoles du plateau de Saclay dans les Yvelines, comme sur l ensemble de la région parisienne. Pour un certain nombre d acteurs du plateau, l importance de se fédérer pour préserver ces terres essentielles à la vie locale et pour conduire une animation territoriale, est aujourd hui une évidence. Rassemblés au sein du réseau Terre et Cité, agriculteurs, écoles, élus, associations et Nature & Découvertes, dont le siège est implanté sur le plateau, mènent des actions de lobbying auprès des pouvoirs publics et réfléchissent sur une agriculture raisonnée et sur sa valorisation quotidienne, comme le développement de cantines bio. Montant global des deux fondations : Jean-Baptiste Dumond, membre du comité scientifique et délégué général de la Fondation Lemarchand Le développement du grand Paris, avec ses nouvelles voies de circulation, ses nouveaux transports en commun, ses constructions immobilières risque d impacter fortement les terres agricoles de la région parisienne. 800 hectares disparaissent déjà chaque année au profit des programmes fonciers... Les deux fondations ont donc décidé de soutenir les acteurs agricoles du plateau de Saclay qui cherchent à préserver et valoriser leurs terres agricoles tout en favorisant le développement d une agriculture raisonnée voire bio. Les différentes actions conduites dans le cadre du réseau Terre et Cité, comme la création d une AMAP et d une cantine bio, rassemblent l ensemble des acteurs du plateau, y compris des personnes en difficulté. C est ce double caractère biodiversité et social qui nous a plu, et explique le soutien cumulé des deux fondations.». Ancien dirigeant du WWF France, Jean-Baptiste Dumond est membre des Journalistes et Ecrivains pour l Environnement et gère la Fondation Lemarchand pour l équilibre entre les Hommes et la Terre depuis Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse Plateau de Saclay Yvelines Zone de chevauchement entre le plateau de Saclay et le périmètre du PNR Entrepôt N&D Trappes Entrepôt N&D Coignières CANIF Yvelines Versailles Siège N&D Toussus-le-Noble Essonne TERRE ET CITÉ UN CONSERVATOIRE DE L ABEILLE NOIRE EN ÎLE-DE-FRANCE Le Conservatoire de l Abeille Noire en Île-de-France (CANIF) En Île-de-France le CANIF, un groupement d apiculteurs de la région, et le CNRS constituent un conservatoire pour préserver l abeille noire, l espèce locale d origine qui a presque disparu au profit d autres espèces plus productives ou plus dociles qui ont la faveur des apiculteurs. Mais elles sont également moins résistantes, et ces derniers renouvellent leurs essaims plus régulièrement car ils sont beaucoup moins bien adaptés à notre environnement local. Montant : René Guillaume, responsable du CANIF Nous avons créé le conservatoire en 2009 avec Lionel Garnery, chercheur au CNRS ; il restait quelques ruches d abeilles noires à partir desquelles nous avons pu conduire la reproduction. Si l on veut lutter contre la disparition des abeilles, le meilleur moyen est de privilégier les espèces les mieux adaptées à chaque région! Notre objectif est de multiplier le nombre de ruches pour favoriser la re-colonisation du milieu (400 à terme pour le seul conservatoire, au cœur du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse) et pour en fournir aux apiculteurs de la région. La Fondation nous apporte un soutien précieux en finançant des ruches et les équipes Nature & Découvertes participent au projet en cultivant des ruches sur le site de leurs entrepôts à proximité immédiate du PNR!» René Guillaume, apiculteur amateur et ingénieur qualité de son métier, a grandi à la campagne. Le miel, il est tombé dedans quand il était petit : ses parents allaient en chercher chez les apiculteurs comme d autres allaient chercher le lait à la ferme d à côté! D où, sûrement, sa passion pour la butineuse à rayures. 14 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 15

10 Des chantiers pour motivés 16 Protéger la nature ensemble CRÉATION D UNE RIPISYLVE EN MEUSE Au-delà de l eau L intensification de l agriculture, qui conduit à trop défricher, a transformé de nombreux espaces cultivables en désert biologique. Dans la Meuse, des agriculteurs regroupés en association replantent les bords de cours d eau traversant leurs terres agricoles, avec une végétation adaptée (la ripisylve), pour recréer les milieux sauvages qui favorisent la biodiversité : depuis sa création, l association a replanté plus de arbres... Montant : Petit, il farfouillait dans la nature ; ado, il s est engagé dans le milieu associatif naturaliste ; depuis 20 ans, il est membre actif de la LPO. Ce qui ne l empêche pas d aller seul sur le terrain, passer des heures à prospecter, inventorier, rechercher, attendre... bref, savourer.... Jérôme Gardet, responsable adjoint du magasin Nature & Découvertes de Besançon et animateur de sorties nature Dans ce projet, ce qui m a séduit, c est l état d esprit des porteurs et des bénévoles. Chacun apporte ce qu il peut, avec les moyens du bord : qui le terrain, qui le tracteur ou les outils, qui de l huile de coude. C est un projet bien ficelé, et conduit avec une économie de moyens étonnante. Du coup, on a envie de les aider! On sent aussi qu il est très fédérateur, qu il repose sur la cohésion, l envie, le plein d énergie. Cela fait du bien au moral de constater que des associations, des personnes, entreprennent sans se poser de questions. C est porteur d espoir! Et puis il faut regarder les choses en face : nous avons fait des bêtises sur cette Terre... Je trouve que c est symboliquement intéressant et réconfortant que certains essaient de les réparer.»... LES TARPANS DU BUGET Bugerbivore Sur un parcours communal traversant le plateau d Hauteville dans le Jura, les broussailles (des ligneux spontanés : noisetier, aubépine, prunellier,...) progressaient aux dépens d espèces végétales remarquables. Les chevaux introduits par l association pour débroussailler en broutant craignent les épines acérées des prunelliers et elle doit, en complément, organiser des chantiers d éco-volontariat pour les éliminer. Montant : Après avoir été guide au parc ornithologique du Marquenterre (Baie de Somme), Sandrine a rejoint Nature & Découvertes en 1993, comme guide-conseil et accompagnatrice de sorties nature. Actuellement réseau vert, elle a intégré le service formation au siège, tout en continuant les sorties nature. Sandrine Desorbaix, Assistante formation chez Nature & Découvertes et animatrice de sorties nature L association avait songé au pâturage extensif pour débroussailler : elle a introduit des tarpans, une race rustique descendant du cheval primitif européen, adaptée à la région et qui ne nécessite presque pas l intervention de l homme. Ce qui m a plu, c est que l homme complète le travail de l animal, symboliquement, et aussi qu il ait recours à l animal, comme autrefois. Même si aujourd hui, c est dans le but de préserver la nature, et non pour en tirer les fruits. J ai aimé aussi que l on essaie de retrouver les paysages bucoliques d autrefois. Et les résultats sont là : en cinq ans de pâturage, on a constaté une augmentation de 15% des espèces végétales et on trouve aujourd hui près de 240 espèces végétales sur le site dont beaucoup d orchidées, qui se plaisent dans ces milieux de pelouse sèche.» Protéger la nature ensemble 17

11 Quand la mer se retire. Valentine Simar, chargée d étude et d animation chez OCEAMM Les gens connaissent mal les mammifères marins : promeneurs et plaisanciers ne savent pas les identifier quand ils les aperçoivent, et pourtant, grands et petits sont toujours captivés! Nous éditons donc un guide, avec le soutien de la Fondation, qui leur permettra d apprendre à les reconnaître et qui explique comment recueillir des observations qui seraient utiles aux scientifiques, car nousmêmes manquons de connaissances. Le manuel comprend des fiches d identification détaillées, des fiches d observation, un espace vierge pour les notes. Il invite aussi son utilisateur à mettre en ligne ses observations sur notre site internet, en précisant la localisation de l animal et, c est important : que faire face à un mammifère échoué? Ce guide est volontairement simple, ludique et agréable : il peut être utilisé à tout âge, même par un enfant de 10 ans!» MAMMIFÈRES MARINS : SCIENCE PARTICIPATIVE EN MER OCEAMM Si vous naviguez sur la Manche ou en Mer du Nord, dauphins, rorquals, baleines à bosse, phoques et une quinzaine d autres mammifères remarquables sont susceptibles de croiser votre route. Pourtant, la pêche, les sports nautiques, le trafic maritime les menacent. OCEAMM lance donc un programme de mobilisation du public, notamment des plaisanciers. Dans ce projet de science participative, chacun peut compléter efficacement le travail des scientifiques, comme observateur sentinelle, dans un but commun : mieux connaître l état des populations de ces mammifères pour préparer des actions ad hoc. Montant : Passionnée par le milieu marin et dotée d un master en biologie et écologie des organismes, Valentine Simar est également très attachée à la vulgarisation des connaissances : elle mène de nombreuses animations dans les écoles et les collèges en s appuyant sur un programme pédagogique qu elle a elle-même élaboré, basé sur des jeux, une veillée contée, des épreuves amusantes, etc. DES BAIES, DES OISEAUX, DES HOMMES Réserve Naturelle de Moëze-Oléron Face à l île d Oléron, la Réserve naturelle de Moëze-Oléron est un lieu fabuleux pour découvrir des dizaines de milliers d oiseaux au nom chantant et au plumage étonnant : outre l oie cendrée, la cigogne, l échasse blanche et le busard, on peut y apercevoir la barge à queue noire, la spatule blanche, la gorgebleue à miroir, et bien d autres encore. La Réserve abrite une station de baguage très active où les scientifiques du Muséum national d Histoire naturelle forment les futurs bagueurs bénévoles. La dotation de la Fondation lui permet de mieux les accueillir et de réaliser un documentaire pour sensibiliser les visiteurs à l intérêt de poser des bagues aux pattes des oiseaux. Montant : Hadrien était décorateur d intérieur et designer quand il a rejoint Nature & Découvertes pour prendre un poste de guide-conseil, auquel il a vite ajouté le rôle de réseau vert : cette mission supplémentaire apporte plus de sens à mon travail...» Hadrien Varier, guide-conseil sciences du magasin Nature & Découvertes de Paris-Haussmann J ai rencontré David Sève à l Université de la Terre, qui m a expliqué que je pourrais soutenir le travail des associations via la Fondation. C est ainsi que j ai découvert puis défendu ce projet qui était, de plus, un clin d œil à mon enfance : mes grands-parents avaient un terrain près de Moëze-Oléron quand j étais petit. J ai pu me rendre compte que la nature n était plus aussi riche que ce qu elle était à l époque... ça m a d autant plus donné envie de soutenir le travail de cette association! Désormais, dès qu il y a possibilité de suivre un projet associatif pour le compte de la Fondation, et si c est dans mes cordes, je suis prêt à répondre présent. Et il y a de quoi s investir...» 18 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 19

12 Polynésie Française Guyane Martinique Guadeloupe Réunion Nouvelle-Calédonie La nature vire au rouge! CAHIERS D OUTRE-MER Le Comité français de l UICN Sébastien Moncorps, Le comité français de l UICN met à jour ce travail très complet : pages, édité en exemplaires, une situation actualisée pour chaque collectivité! Destiné aux associations et aux institutionnels, cet état des lieux est essentiel pour identifier les actions de protection prioritaires et la prise en compte de la biodiversité dans les politiques d aménagement du territoire. Les associations de l Outre-mer français pourront également s appuyer sur l outil pour sensibiliser la population au patrimoine naturel inestimable qui est le sien. membre du comité scientifique L engagement du Comité français de l UICN, partagé par la Fondation, pour l outre-mer est motivé par deux constats. Le premier, c est que les collectivités d outre-mer abritent 80% de la biodiversité existant sur le territoire français et qu elles sont pour une large part situées dans des hauts-lieux de la biodiversité mondiale. Grâce à ses collectivités, la France possède le deuxième domaine maritime mondial, dans lequel se trouvent 10% des récifs coralliens et des lagons de la planète, et une très grande diversité de milieux et d espèces, souvent endémiques... Le deuxième constat, c est que les associations locales ont besoin d être davantage soutenues pour mener à bien leurs actions, car protéger cette biodiversité pose de nombreux défis. C est donc sur ces deux motivations que le Comité français de l UICN travaille à publier un nouvel état des lieux de cette richesse exceptionnelle.» 20 Protéger la nature ensemble Montant : LA LISTE ROUGE DES ESPÈCES MENACÉES EN FRANCE Le Comité français de l UICN Cette liste rouge est réalisée depuis 2007 par le Comité français de l UICN, en partenariat avec le Muséum national d Histoire naturelle et de nombreux experts associations et institutionnels. Référence mondiale, cette liste cible les espèces végétales et animales qui sont régulièrement présentes en France ou qui s y reproduisent en milieu naturel. Elle évalue le degré de menace pesant sur ces espèces ainsi que leur risque de disparition de notre territoire : le travail est titanesque! Sont ciblés en 2011 et 2012 : les requins et les raies de métropole, les crustacés d eau douce de métropole, la faune et la flore de Guadeloupe, et les oiseaux des collectivités d outre-mer. Montant : Écologue de formation, Sébastien Moncorps commence par travailler à France Nature Environnement puis au Muséum national d Histoire naturelle. Il rejoint en 1997 le Comité français de l UICN Union internationale pour la conservation de la nature dont il est aujourd hui le directeur. Sébastien Moncorps, membre du comité scientifique Dans la liste rouge, chaque espèce est évaluée, en fonction des critères établis par l UICN et des meilleures connaissances scientifiques disponibles, et placée dans une catégorie : elle est considérée comme menacée si elle fait partie des catégories en danger critique d extinction, en danger ou vulnérable. En 2007, la Fondation a été l un des premiers partenaires à soutenir ce projet ambitieux et essentiel. Ambitieux, car il s agit d évaluer à terme l ensemble des espèces du territoire, métropole et Outre-mer. Essentiel pour identifier les espèces ayant le besoin le plus urgent de mesures de conservation, de surveiller l évolution des menaces, d identifier les sites à protéger et d inciter tous les acteurs, en particulier les associations, à lancer des actions. Plusieurs groupes ont déjà été évalués, mais le travail doit se poursuivre : c est pourquoi la Fondation a renouvelé en 2011 son engagement, à hauteur de par an, pour soutenir sur trois ans les nouvelles analyses de la Liste rouge, qui seront mises à disposition de tous les acteurs du territoire.» Protéger la nature ensemble 21

13 Avec plantes et 380 animaux vertébrés uniques au monde, l Outre-mer possède autant d espèces spécifiques que toute l Europe continentale! Un trésor de biodiversité que la Fondation entend préserver. Cap sur l Outre-mer Matthieu Petit, chargé de mission en environnement chez Te mana o te moana différence avec La la métropole est le très faible nombre d associations environnementales existantes et actives en Polynésie Française donc le faible nombre de environnementaux menés à bien sur le territoire. Par exemple, pour les tortues marines, deux associations œuvrent encore activement et doivent couvrir la totalité du territoire. Pourtant, elles travaillent à collecter des données encore totalement inconnues : plusieurs espèces n ont jamais été étudiées en Polynésie. Pour résumer, la grosse différence est qu il y a peu d associations mais des enjeux de recherche et de conservation énormes, ce qui rend crucial le rôle des associations sur le terrain!» Après avoir réalisé son stage de fin d études sur le sentier sous-marin, Matthieu a intégré l équipe pour développer des de conservation et de recherche sur les récifs coralliens et les tortues marines. OBSERVATOIRE DES CÉTACÉS DE POLYNESIE FRANÇAISE Te mana o te moana Fondée en 2004, l association travaille trois grands axes : l éducation, la recherche et la conservation. L exemple de l observatoire des mammifères marins, un de ses nombreux, montre le besoin important, en Polynésie, d un travail concret, à la fois de sensibilisation du public, de développement de supports éducatifs et de mutualisation des informations, ce que le gouvernement n a pas inscrit parmi ses missions principales. En sept ans, Te mana o te moana a sensibilisé plus de enfants scolarisés, soigné plus de 300 tortues au sein de sa clinique dédiée aux tortues marines et animé plus de 200 journées événementielles, soit plus de deux par mois... Mauruuru!. Montant : OBSERVATION RÉCIFS Pala Dalik (l écho du récif) L association a vocation de soutenir le RORC (le Réseau d Observation du Récif Corallien de Nouvelle-Calédonie), qui existe depuis Chaque année, à la même période, ses membres se rendent sur les neuf mêmes sites pour observer l évolution de l état de santé des récifs. Parmi eux, des membres plongeurs formés aux techniques officielles d évaluation. Montant : Sandrine Job, responsable du projet qui est très Ce important dans notre démarche me semble-t-il, c est de restituer les résultats de nos recherches auprès des habitants riverains des sites suivis. Dans le même temps, nous les sensibilisons et surtout, Ingénieur en environnement nous échangeons avec eux : car ils peuvent marin, Sandrine Job travaille nous en apprendre autant sur ces milieux sur la protection des récifs qu ils fréquentent quotidiennement que coralliens depuis 10 ans. nous leur apprenons suite à nos observations scientifiques : que s est il passé sur la côté pendant l année, telle crue, tel siphon, etc. Ils vont ainsi nous aider à comprendre les causes qui ont abouti à la situation que nous mesurons. C est grâce au soutien de la Fondation Nature & Découvertes, et à celui de l IFRECOR (Initiative Française pour les Récifs Coralliens, dépendant des ministères de l écologie et de l Outre Mer), que nous pouvons développer les outils se sensibilisation qui nous aident à entrer en contact avec la population.» 22 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 23

14 Prendre les oiseaux sous notre aile Cédric Choppe, guide-conseil randonnée au magasin Nature & Découvertes de Lyon République CONSTRUCTION DE VOLIÈRES DE RÉEDUCATION SUR LE SITE DE SAINT-FORGEUX Association du Centre de Soins pour Oiseaux Sauvages du Lyonnais (CSOL) Dans ce centre de soins pour oiseaux sauvages près de Lyon, les bénévoles se dévouent pour accueillir et soigner les oiseaux recueillis par les particuliers dans le Rhône et la Loire. Près de oiseaux lui sont confiés chaque année relevant de 180 espèces différentes et leur nombre ne cesse de croître : le centre a dû en refuser près de 500 l année dernière. Il cherche donc à augmenter sa capacité d accueil en construisant de nouvelles volières pour accueillir ces pensionnaires sur un nouveau site plus spacieux. Montant : Fan de randonnées, doté d une licence en protection de l environnement, auditeur interne en magasin pour la norme environnementale ISO , Cédric a pris immédiatement le poste de réseau vert quand il est entré chez Nature & Découvertes pour poursuivre son projet nature. Il participe avec entrain aux comités Coup de main : je m y sens complètement détaché de ma partie commerciale et 100 % dans l élan associatif!» L association, donc le centre de soin, s est créée en Auparavant, quand quelqu un trouvait un oiseau blessé, il ne pouvait que l apporter chez un vétérinaire accrédité, qui parfois était impuissant à le sauver. Donc dès son ouverture, le centre a connu une affluence incroyable! C est dire si une telle structure était nécessaire. Longtemps, ils ont dû travailler dans des conditions qui n étaient pas favorables, trop peu de volières, dans un bâtiment qu ils partageaient avec d autres associations, avec ce que ça implique en manque de tranquillité... Dans le nouveau site, leur tâche sera facilitée et plus efficace. De plus, il est situé en pleine nature, ce qui permet de relâcher les oiseaux dans de bonnes conditions. Oui, quand je compare l ancien site et le nouveau, ça me fait chaud CENTRE DE SOINs POUR LA FAUNE SAUVAGE Isère Parc de la Chartreuse Le Tichodrome Cette association a créé une structure de soins adaptée au nombre conséquent d animaux blessés ou en détresse découverts chaque année par les particuliers dans la région Rhône-Alpes ; mais les lieux doivent être adaptés à la diversité des espèces reçues, ce qui nécessite des structures d accueil ou de convalescence adéquates (box, salle de quarantaine ou de soins, ). Le soutien de la Fondation a ainsi contribué à construire une vingtaine de volières extérieures, dont une de 350m2. Montant : au cœur que l on ait pu contribuer à ça!» Damien est chez Nature & Découvertes depuis 4 ans, après avoir dû cesser son métier de plombier : au début, je ne savais pas que l entreprise était investie à ce point en faveur de la nature, puis j ai découvert la Fondation et le poste de réseau vert, et ça m a vraiment plu. Faire plus que son simple travail, et quelque chose qui a un sens, c est génial.» Grenoble e èr s L I N&D Parc du Vercors N&D Caserne Le Tichodrome Parc national des Ecrins... Damien Carlier, préparateur de commandes à l entrepôt Nature & Découvertes de Trappes Ces bénévoles consacrent un temps fou à se battre pour que la nature reste belle... ils me donnent envie de me mobiliser à mon tour, ce que je vais pouvoir faire au titre de réseau vert, en accompagnant une autre association de mon choix dans son projet : je suis content, je vais m investir un peu, moi aussi... J aimerais bien en choisir une près de chez moi, où il y a un grand domaine forestier. Car du coup, je pourrais facilement donner un coup de main à cette association, y emmener des amis ou des collègues qui pourraient être d accord pour aider les bénévoles. Pour certains, la nature, ce n est pas leur truc, alors si je peux les amener à s y intéresser...» Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 25

15 La LPO et la Fondation, une belle histoire David Sève, directeur de la Fondation Nature & Découvertes La Fondation et la LPO sont des partenaires de longue date. La grande qualité de ses nous a souvent conduit à lui apporter notre soutien : ainsi, depuis la création de la Fondation, nous avons consacré près de 10 % de notre dotation aux actions et programmes de la Ligue. Pour marquer cette relation placée sous le sceau de la confiance, de l échange et de l efficacité, le comité a souhaité instaurer un partenariat financier de moyen terme, pour soutenir les de la Mission Rapaces de la LPO et l action de la LPO en outre mer, concrétisée par le projet pluriannuel Life+ Cap Dom. Le premier projet sur la biodiversité d Outremer qui implique des associations locales soutenu par l Europe, à marquer d une pierre blanche! Cet accord cadre et une visibilité à trois ans permettra à la LPO de gagner en efficacité et en réactivité sur ces et de mener des actions structurantes et durables, car elle n aura pas à soumettre au comité ces dossiers que nous connaissons très bien, et dont nous avons beaucoup discuté.» Passionné de nature, David est bagueur pour le Muséum national d Histoire naturelle depuis son adolescence. Vice-président d une association de protection de la nature (Athéna 78), il investit une bonne part de son temps libre dans la protection de la Chevêche d Athéna dans les Yvelines. 26 Protéger la nature ensemble LE FILM DU CENTENAIRE : UN SIÈCLE POUR LES OISEAUX La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) À l occasion de son centenaire, la LPO réalise un film retraçant la belle histoire de la sauvegarde des oiseaux dont les héros sont incontestablement les dizaines de milliers de bénévoles, répartis sur plusieurs générations. Il y a le Torrey Canyon, l Olympic Bravery et autres Erika, qui conduiront au procès historique reconnaissant le préjudice écologique, il y a le combat pour les tourterelles dans le Médoc avec Brigitte Bardot, Sophie Marceau ou Théodore Monod ; mais, au-delà des actions musclées, la LPO s illustre aussi à travers l élevage d espèces fragiles, la préservation, les observations, les campagnes de baguage ou la science participative. Comment compter un nuage d oiseaux passant au-dessus des Pyrénées? Comment identifier le chant d un oiseau ou reconnaître un oiseau parmi plus de espèces? Images d archives et témoignages à l appui, le film explore autant l ornithologie que l univers de la LPO, de la gestion de réserves magnifiques aux sorties nature riches en surprise. Montant : Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, journaliste, producteur et réalisateur de télévision Dans le monde associatif, la LPO est le premier acteur pour la biodiversité en France en termes d adhérents et de salariés ; Nature & Découvertes et sa fondation sont des contributeurs essentiels : ce partenariat vient cadrer une relation ancienne, pour la rendre plus fonctionnelle -le mot n est pas sexy, mais l efficacité est au rendez-vous! Cependant, il va bien au-delà des sommes considérables que la Fondation apporte à nos... Ainsi, même si à l ouverture des magasins, j ai pensé que l enseigne, sa fondation et la LPO semblaient partager les mêmes valeurs naturalistes, il fallait qu une relation de grande confiance soit possible pour établir un partenariat comme celui qui nous lie aujourd hui. Or une relation profondément humaine, marquée par la convivialité, je dirais même par la complicité, s est naturellement créée avec les collaborateurs de la Fondation et avec François Lemarchand. En parallèle, nous avons pu construire une collaboration : David Sève, son équipe et le comité s investissent dans la réflexion lorsque nous leur présentons une action. De nombreux porteurs n auraient pas vu le jour sans leur soutien et les magasins constituent des relais d information importants sur les actions conduites. Je crois que nos expériences s ajoutent et viennent enrichir nos compétences mutuelles : la Fondation et la LPO ont fait très vite du Grenelle avant l heure...» PROTECTION DE LA CHOUETTE EFFRAIE La Mission Rapaces de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) Les populations de chouette effraie régressent de manière inquiétante dans de nombreux départements. Les causes sont les collisions routières, ainsi que la disparition de ses ressources alimentaires et de son habitat, les anfractuosités dans les bâtisses se faisant de plus en plus rares au fil des rénovations. La Mission Rapaces a donc lancé en 2011 un plan de sauvegarde national de l espèce. La campagne comprend la pose de 200 nichoirs et la diffusion d outils de suivi des populations. La Fondation, déjà partenaire de plusieurs plans, soutient cette initiative de longue haleine en l inscrivant dans le partenariat pluriannuel qu elle a noué cette année avec la Mission. Montant : Son parcours -et sa vie- sont placés sous le signe de la nature : à 12 ans, Allain Bougrain-Dubourg avait déjà créé un club des jeunes amis des animaux. À 19 ans, il parcourt la France pendant six ans pour présenter une exposition sur les mal-aimés (reptiles, rapaces,...). Puis durant plus de 30 ans, il présente des émissions animalières comme Terre des bêtes sur France 2. Il coanime aujourd hui l émission de radio Vivre avec les bêtes sur France Inter. Protéger la nature ensemble 27

16 La protection déploie ses ailes Bordeaux... Guy Jarry, membre du comité scientifique UN CAMP DE SUIVI MIGRATOIRE POINTE DU GRAVE L ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages) L ASPAS organise un camp de suivi migratoire sur la pointe du Grave, pointe qui constitue la rive sud de l estuaire de la Gironde. La particularité de ce camp est d être le seul à s intéresser à la dernière décade de janvier ; il pourrait être par là même une occasion de lever le voile sur un phénomène méconnu : l existence d une migration très active dès fin janvier. Ce qui pourrait bien influencer les périodes de chasse Montant : Jusqu en 2004, Guy Jarry était directeur adjoint du centre de recherche sur la biologie des populations d oiseaux au Muséum national d Histoire naturelle. En 2000, il y a créé le premier indicateur national de la biodiversité : le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (le STOC). La Pointe du Grave est un des endroits les plus significatifs en France pour observer la migration précoce. C est d ailleurs un lieu où l on peut observer tout au long de la période migratoire de nombreuses espèces d oiseaux - j invite tout un chacun à venir y découvre ce spectacle époustouflant! Mais la question fondamentale du projet est la période observée : s il se confirme, comme on le suppose d après quelques observations isolées, que dès la dernière décade de janvier, les oiseaux sont en migration très active, c est une découverte très importante qui influencera les dates d ouverture de la chasse. Car il est interdit en France de tirer les chassables lorsqu ils sont en migration de retour, donc prénuptiale. Cela demande une observation attentive menée par des ornithologues avertis, et ce, jusqu à fin février. Bien sûr, une seule campagne sera trop juste pour tirer des conclusions : notre but est de permettre à l association d apporter la preuve qu il y a un intérêt évident à poursuivre les observations sur le site. Les premiers résultats seront en ligne sur le site de la LPO qui collabore habituellement avec l ASPAS.» 28 Protéger la nature ensemble UNE STATION DE BAGUAGE EN AQUITAINE AROBA (Association pour la Recherche par le Baguage en Aquitaine) Cette association aquitaine tournée vers la recherche ornithologique, a créé deux stations de baguage, sur le bassin d Arcachon et sur l estuaire de la Gironde. Elle répond ainsi à l attente du CRBPO (Centre de Recherches par le Baguage des Populations d Oiseaux), émanation du MNHN (Muséum national d Histoire naturelle), qui demande aux associations régionales de créer des stations pérennes pour déployer des programmes d observation et d études de long terme, et disposer ainsi d un grand nombre de données. Mais ce site a une particularité : une trappe Helgoland... Montant : Christian Paucot, co-fondateur d AROBA Sa formation d ingénieur a éloigné Christian du monde rural de ses origines, ses parents avaient une ferme lorsqu il était enfant. Il a donc choisi, en parallèle de son métier, de s engager en tant que bénévole. C est ainsi qu il a monté AROBA avec d autres bagueurs. Nous avons en effet pensé qu une trappe Helgoland serait propice. C est la première construite en France, même si depuis une autre association a décidé d en monter une dans le Pas-de-Calais. Pourtant, cette technique (originaire de l île allemande d Helgoland, en Mer du Nord) est répandue au-delà de nos frontières. Il s agit d un système de tunnel en filet, en forme d entonnoir, qui permet la capture en nombre d oiseaux, pour les baguer. Elle permet aussi de capturer certaines espèces qui échappent aux autres techniques, comme les filets japonais. Il y a eu une forte mobilisation de bénévoles pour la construction de la trappe -habitants, bagueurs et chasseurs réunis!- car le site (une réserve de chasse reconvertie en lieu éco-touristique) a été aménagé par l association, la communauté de communes de Estuaire (ndr : de la Gironde) et l office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).».. Protéger la nature ensemble 29

17 à deux pas de la maison AIDER LES MARTINETS Club CPN de Boisgervilly Le martinet, ce petit oiseau qui ressemble à s y méprendre à l hirondelle, est menacé : les plans de rénovation des vieilles bâtisses suppriment les anfractuosités où il nidifie généralement. Alors dans la commune de Boisgervilly, à 30 km de Rennes, les jeunes membres d un club CPN ont décidé de remédier à la régression des effectifs en construisant des nichoirs : d abord une trentaine sur le toit de la Poste, puis chez les particuliers, d abord réticents, finalement emballés. Les plus jeunes ont sensibilisés les moins jeunes. Montant : Steven Prioul, 15 ans, créateur du club CPN Les p tites natures On a voulu faire un vrai grand projet : il fallait dix nichoirs au moins, car le martinet vit en bande, mais on en a fait trente, pour que notre action soit vraiment efficace. Cependant, ça coûte cher, à 20 euros le nichoir... heureusement, le club a reçu un courrier de la Fondation Nature & Découvertes expliquant qu elle pouvait soutenir des. Je me suis dit qui ne tente rien n a rien» et j ai bien fait! Et on a réussi : la population des martinets va augmenter dans la ville et aux alentours. Nous continuons quand même à proposer des nichoirs aux habitants de Boisgervilly, et personne n a jamais refusé. Leur principale réticence, c était les fientes, très acides, qui tâchent les terrasses et tuent les plantes, alors on a imaginé un système de planches fixées sous les nids, sur lesquelles tombent les fientes. C est vrai qu au début du projet de la Poste, certains se sont plaint des saletés que ça entraînait. On est donc allé les voir pour leur expliquer que c était les moineaux (et non les martinets), et qu ils allaient se lasser car les nichoirs ne sont pas adaptés pour les abriter. Et ces personnes sont finalement revenues sur leur position, c est chouette. J adore les oiseaux mais j ai d autres en tête pour le club. Par exemple, cette année, nous voudrions faire prendre un arrêté contre la chasse au blaireau en Ille-et-Vilaine, qui est considéré à tort comme un nuisible! J ai créé le club il y a trois ans, et nous sommes maintenant 23 (des ados, des tout petits et deux adultes) mais j aimerais rallier d autres associations (comme le Groupe Mammalogique Breton et la LPO), parce qu à plusieurs, on peut y arriver, alors que tout seul, on ne peut pas tout faire! La preuve : on doit beaucoup à la Fondation...»... EN PISTE LES POLLINIZ ACTEURS! Art piculture Art piculture organise des ateliers dans son rucher pédagogique et directement chez les particuliers. Objectif : faire découvrir l abeille et son œuvre sous toutes les facettes, et multiplier les ruches pour favoriser l ouvrage de la petite reine de la pollinisation en danger de disparition. Montant : Samantha Dutartre est une fan de photo animalière, elle publie ses œuvres sur un site qu elle a créé avec son mari. Passionnée des voyages, elle traque ses modèles autour du monde, à la recherche de nouvelles espèces à capturer... avec son objectif. Rendez-vous sur image-nature.net, vous en aurez plein les yeux! Samantha Dutartre, Réseau vert puis responsable adjointe du magasin Nature & Découvertes de Val d Europe Art piculture a une manière captivante de faire découvrir les abeilles mais ce qui m a le plus marquée dans ce projet, c est l importance accordée par l association à la transmission du savoir entre les acteurs du projet. Chaque participant qu ils appellent polliniz acteurs- doit transmettre les connaissances et conseils qu il a reçus à un autre, selon le principe du parrainage. À l instar de l abeille, il essaime. D ailleurs, les participants signent une promesse d essaimage! De même, le participant qui reçoit une ruche d Art piculture lui retourne son geste en équivalent miel à partir de sa production : en valorisant ce miel, l association peut alors offrir des ruches à de nouveaux polliniz acteurs.» 30 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 31

18 Tous ensemble, tous ensemble! IDENTIFIER LES CAUSES DE DÉCLIN DU BUSARD SAINT-MARTIN EN AVEYRON SOS Busards La population du busard Saint-Martin est en déclin sur toute l Europe. Pour comprendre les causes de ce déclin en Aveyron, et in fine mener les actions de protection efficaces, SOS Busard a entrepris depuis quelques années de cartographier les emplacements des nids : un travail essentiel, mais minutieux et de longue haleine. En effet, alors que la plupart des rapaces nichent en hauteur (arbres, falaises), les busards nichent au sol. Et sans construire d aire, ce qui veut dire qu ils nichent chaque année à un endroit différent. De plus, la disparition de leurs milieux d origine (prairies herbeuses et marécageuses) conduit ces rapaces à nicher dans les champs de céréales, ce qui ne rend pas aisé le repérage! Les premiers nids repérés révèlent que de moins en moins d oeufs éclosent. Les pesticides utilisés en agriculture seraient une des causes les plus probables. L association mène donc des analyses sur les oeufs et poursuit son travail de cartographie. Montant : Virginie est entrée chez Nature & Découvertes, il y a 11 ans, convaincue par la politique environnementale de l entreprise et motivée par le poste de réseau vert, qu elle a pris d emblée. Eté comme hiver, dès qu elle le peut, elle part faire des randonnées nature avec sa précieuse paire de jumelles... CRÉER DES OUTILS... JURIDIQUES POUR.. LES ASSOCIATIONS Virginie Auberty, Marie-Laure Cambus, directrice du magasin Nature & Découverte DE PROTECTION directrice de France Nature Environnement de Béziers FNE (France Nature Midi-Pyrénées Environnement Midi-Pyrénées) projet, dont j ai été Ce le rapporteur, est venu rencontrer ma passion pour les rapaces. Je suis tombée dedans il y a huit ans, dans les Pyrénées, à l occasion d un stage ornithologique organisé par la Fondation, pour les réseaux verts primés. Hormis la satisfaction de constater qu il y a des gens qui se battent pour les rapaces, ce qui m a profondément plu, c est l engagement incroyable de Viviane Lalanne-Bernard, la porteuse du projet. Bien sûr, c est souvent ce qui ressort dans ces associations : si elles survivent, c est parce que les gens sont des passionnés, parce qu ils ont une énergie à toute épreuve. Pour porter un projet comme celui-ci, le faire connaître au plus grand nombre, convaincre les agriculteurs de changer les choses,... elle y passe un temps fou! Alors nous, nous avons décidé de la soutenir et nous lui disons : bravo!»... Le mouvement France Nature Environnement Midi-Pyrénées crée une série d outils à destination des associations de défense de la nature et de l environnement, pour les aider à lutter plus efficacement contre les de tiers impactant la biodiversité : un guide juridique, des formations (procédure et éléments juridiques), un forum d échanges entre associations et un outil de veille en ligne pour faire connaître au plus vite les actions anti-écologiques contre lesquelles lutter. Montant : Ingénieur agronome, Marie-Laure Cambus a très vite rejoint le monde associatif de l éducation à l environnement où elle a été successivement animatrice, chargée de mission, puis coordinatrice jusqu au jour où elle a pris la mission de directrice de FNE Midi-Pyrénées. De nombreuses associations et bénévoles isolés dénoncent des (infrastructures, arrêtés préfectoraux,...) impactant la biodiversité. Mais ils se débrouillent seuls, bien souvent face à des acteurs mieux armés juridiquement. Nous avons voulu leur donner les moyens d être plus efficaces dans ces actions, notamment sur le plan juridique. Notre guide, soutenu par la Fondation, donne des définitions juridiques et administratives, bien sûr, mais il explique surtout des procédures. Exemples : créer une association pour agir, régler une situation grâce à une concertation et, en dernier recours (car nous incitons à privilégier les solutions non contentieuses) monter un dossier en contentieux pour les tribunaux. Notre objectif, est de mieux préparer les associations pour qu elles aient gain de cause dans leurs actions juridiques ; elles créent alors des précédents, qui profiteront aux suivantes.» Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 33

19 Promenons-nous dans les bois À l opposé des forêts exploitées, les forêts naturelles, identifiables par la présence de vieux arbres, de bois mort et d espèces autochtones, présentent une forte diversité d essences et des arbres aux âges très divers. Cette richesse végétale attire donc logiquement davantage d espèces animales que les autres forêts... Malheureusement, aujourd hui en France, les forêts naturelles ne représentent que 0,2 % de la surface forestière nationale. Il est essentiel de préserver celles qui nous restent. (Source : FORÊTS DE PENTE Eric de Kermel, membre du comité scientifique, directeur des éditions Bayard Nature et Territoires et du magazine Terre sauvage La particularité de ces forêts est qu elles pourraient presque être qualifiées de forêts naturelles tant leur exploitation était impossible durant les siècles derniers compte tenu de l absence de techniques pour travailler dans les pentes de ces régions. Le comité a été sensible à cette demande du Conservatoire car la Fondation souhaite tout autant aider à la restauration de milieux qu agir de façon préventive. Il n est pas normal qu aujourd hui soient encore menacés des milieux naturels remarquables avec le consentement de collectivités locales, alors qu elles sont censées protéger l intérêt général et ce bien public qu est notre patrimoine naturel!» CREN (Conservatoire Régional des espaces naturels) du Limousin Les forêts de pente qui couvrent les gorges de la Dordogne et de ses affluents abritent des espèces remarquables et très sensibles au dérangement, notamment des grands rapaces. Mais la pression des sociétés d exploitation forestière est forte car la demande en bois de qualité s accroit. Ainsi, c est la 3e fois que la Fondation finance le travail remarquable de ce conservatoire Eric de Kermel est directeur des éditions Bayard Nature et Territoires et du magazine Terre sauvage. Il baigne dans la nature au fil des pages des magazines qu il boucle, mais pas uniquement. Impliqué dans le monde associatif, il vit sa relation à la nature quotidiennement dans un jardin, très régulièrement sur les sentiers de Provence et sur la côte bretonne. qui se bat pour empêcher ces forêts d être exploitées. Sa démarche consiste à acquérir des parcelles "stratégiques" dans le sens où elle sont situées à des emplacements qui rendent impossible ou inintéressant tout projet d exploitation intensive. Montant : RÉÉDITION CAMPAGNE PÉDAGOGIQUE LA FORÊT M A DIT La FRAPNA (Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature) Marcher sur les feuilles qui craquent, ramasser les châtaignes, écouter les oiseaux, respirer l odeur des champignons : quelle meilleure manière d apprendre à respecter et à protéger la forêt? Ainsi, la FRAPNA lançait en 2002 une campagne pour inciter parents et professionnels de l éducation à emmener les enfants se promener dans les bois. Les supports pédagogiques n étaient plus disponibles alors qu écoles et centres de loisirs restaient très demandeurs. Grâce au soutien de la Fondation, l association réédite le kit et relance la campagne. Montant : Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 35

20 Jardins d Afrique ROAD TREE P 2011 Road Tree p En collaboration avec des associations africaines, ces bénévoles français mènent un projet de plantation d arbres en Afrique pour lutter contre la désertification et la dégradation des sols. Une action bien ficelée, et originale parce qu elle s appuie sur la musique et la danse pour passer des messages d éducation à l environnement auprès des populations locales. Montant : Après un DESS de psychologie sociale et environnementale étude de l homme dans son environnement social et physique- Linda est entrée chez Nature & Découvertes pour effectuer un stage au service développement durable, sur la mise en place de la norme environnementale ISO et, elle y est restée!... Linda Vu, chargée de mission Environnement chez Nature & Découvertes Voyage-solidaire- Bamako-Paris : que des mots qui font rêver! J ai eu de la chance d être le rapporteur de ce projet, il est super et très atypique ; le comité l a même élu coup de cœur! Les bénévoles partent de France en voitures, chargées de matériel divers de graines et de greffons et se rendent jusqu à Bamako, au Mali, avec deux étapes, le Maroc et la Mauritanie. à chaque halte, des associations locales les attendent : elles ont repéré les terrains favorables pour des plantations pérennes et identifié les espèces adaptées au milieu et à une exploitation intéressante (fruits, épices,...) pour les populations. Sur le chemin du retour, les bénévoles leur laissent les voitures ils achèvent le voyage en avion. Ce projet rassemble beaucoup d aspects : la lutte contre la désertification, la solidarité nord/ sud, la créativité, Ça donne très envie de participer au prochain voyage! Du coup, j ai organisé avec les réseaux verts une collecte au sein des entrepôts Nature & Découvertes : on a pu remettre à l association des objets retirés de notre distribution qui seraient utiles là-bas : moustiquaires, gourdes, bobs, pelles et gants de jardin, crayons de couleurs, etc. En attendant de partir un jour avec Road Tree p, qui sait...»... PHARMACOPÉE À MADAGASCAR Jardins du Monde À Madagascar, l érosion des ressources naturelles est très préoccupante, comme l état sanitaire de la population : celle-ci a perdu son savoir traditionnel sur les plantes médicinales et la médecine moderne est trop coûteuse. Aidée de groupements de villageois, Jardins du Monde a recensé ces plantes et édité un manuel de leur usage. L association développe des jardins médicinaux communautaires écologiques, des de commerce durable et elle forme villageois et professionnels de la médecine à l utilisation de ces plantes et à leur préservation. Montant : Fanny Laporte, guide-conseil bien-être du magasin Nature & Découvertes de Vélizy 2 Ils font des recherches avec le corps médical et scientifique depuis 2003 pour dresser une pharmacopée : ce projet coup de main est la continuation d un projet majeur financé par le comité l année dernière. Cette fois, il s agit de publier un livre sur l usage thérapeutique des plantes pour la population et notamment de diffuser cette pharmacopée auprès de l université de médecine, pour inciter les étudiants qui formeront le corps médical de demain à utiliser et diffuser ce savoir. Ils allégeront alors le travail de l association, qui a besoin de renfort! Deux aspects m ont particulièrement touchée : l idée d apprendre à des gens démunis à se soigner de manière autonome (quelle plante ne pas ingérer, quelle plante consommer pour quel usage), et le fait que l association se tourne beaucoup vers les mamans seules et les enfants. C est vraiment bien, ce qu ils font sur le terrain!»... Fanny se destinait à devenir institutrice, mais elle a changé de voie en cours de route. Elle aime la relation clientèle, mais c est avant tout l importance de la nature qui la fait vivre dans cette entreprise. Elle se prépare ainsi à devenir en 2012 relais Réseau Vert régional et auditrice norme dans les magasins. En attendant, elle renoue avec la pédagogie dans les ateliers enfants montés depuis peu dans les magasins. 36 Protéger la nature ensemble Protéger la nature ensemble 37

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact Presse >> Régis Delcourt. Phoques en baie de Somme. Auteur du livre «Phoques en baie de Somme»

Dossier de Presse. Contact Presse >> Régis Delcourt. Phoques en baie de Somme. Auteur du livre «Phoques en baie de Somme» PARUTION Juin 2014 du livre : Phoques en baie de Somme Régis Delcourt Dossier de Presse Contact Presse >> Régis Delcourt Auteur du livre «Phoques en baie de Somme» delcourt.regis@orange.fr Tel. 06 77 64

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 26 septembre 2014 relatif au comité technique ministériel de l

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005

L activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005 note d informationjanvier 08.07 Au total, en 2005, 47 000 diplômes ont été délivrés par les universités, dont plus de la moitié sont des diplômes nationaux. Un tiers de ces diplômes sont des licences et

Plus en détail

L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E

L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E L A P E R F O R M A N C E D U R A B L E ÉDITO Accompagner durablement votre performance Samsic Facility regroupe l ensemble de nos métiers supports à l exploitation immobilière tels que la propreté, la

Plus en détail

Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales

Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales Indicateur : milieux naturels protégés par voies réglementaire, foncière et contractuelle dans les communes littorales Contexte Comme toutes les lisières entre deux types de milieux (écotone), le littoral

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

Bien plus qu un zoo!

Bien plus qu un zoo! Page 1 Bien plus qu un zoo! Espaces uniques de rencontre et d observation d espèces devenues rares, les parcs zoologiques se doivent de faire découvrir et comprendre au public le monde animal. Notre équipe

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

CONTACTS. fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr. marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr. Fatène Benhabyles-Foeth. Marianne Zalc-Müller

CONTACTS. fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr. marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr. Fatène Benhabyles-Foeth. Marianne Zalc-Müller CONTACTS _ Marianne Zalc-Müller marianne.zalc-muller@diplomatie.gouv.fr 06 11 69 43 00 Fatène Benhabyles-Foeth fatene.benhabyles-foeth@diplomatie.gouv.fr 06 46 82 16 66 / 01 43 17 52 61 Marie Jaudet presse@cop21.gouv.fr

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29 1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES AVEC : 10-15 le financement et la garantie l investissement 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DE DEMAIN AVEC : 16-23 l innovation les secteurs d avenir l export 3Développer

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE

L esprit village! DOSSIER DE PRESSE L esprit village! DOSSIER DE PRESSE Les sites Internet vous tiennent au courant de ce qui se passe au bout du monde. Tous Voisins vous informe de ce qui se passe en bas de chez vous. Contact Clément Gayet

Plus en détail

Annexe ELECTIONS CNESER 2015

Annexe ELECTIONS CNESER 2015 Annexe ELECTIONS CNESER 2015 Universités et Institut national polytechnique : Article D. 711-1 - Aix-Marseille - Amiens - Angers - Antilles-Guyane - Artois - Avignon - Besançon - Bordeaux - Bordeaux-III

Plus en détail

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX L offre de prêts sur fonds d épargne de la Caisse des Dépôts Pour la réussite de tous les projets Une offre globale pour vos opérations de réhabilitation La Caisse

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience (VAE) dans les établissements d enseignement supérieur en 2010

La validation des acquis de l expérience (VAE) dans les établissements d enseignement supérieur en 2010 note d informationdécembre 11.30 En 2010, le nombre total de diplômes délivrés au titre de la validation des acquis de l expérience (VAE) par les universités et le CNAM change peu par rapport à l année

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

Étude Image et notoriété de la Picardie. l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007

Étude Image et notoriété de la Picardie. l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007 Étude Image et notoriété de la Picardie l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007 Étude réalisée par téléphone du 6 au 23 Novembre 2007, méthode des quotas

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel STATISTIQUES Les Notes Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2002-2003 Ministère

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Du paysage à la carte

Du paysage à la carte séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Du paysage à la carte Observer un paysage séance 1 Observe attentivement cette photo, prise depuis la place du marché de Montréjeau, dans les Pyrénées. Repère les différents

Plus en détail

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans

Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans Les études supérieures sont un des principaux motifs de mobilité dans la vie. Le départ des jeunes, redouté dans de nombreux territoires, commence souvent pour des raisons de poursuites d études. À l échelle

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

LA 7EME EDITION. Ø Une édition riche et innovante

LA 7EME EDITION. Ø Une édition riche et innovante Le Salon de l Écologie est un événement annuel d envergure nationale organisé par les étudiants du master Ingénierie en Écologie et en Gestion de la Biodiversité (IEGB) de l Université de Montpellier.

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE

PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE Urbanbees PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE LIFE+08 NAT-F-000478 SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIFS RESULTATS ATTENDUS PARTENAIRES ET FINANCEURS 3 4 5 6 INFORMATION ET SENSIBILISATION 7 1/ EXPOSITION ITINERANTE 7

Plus en détail

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel

Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel LES NOTES STATISTIQUES DU DEPS Les établissements d enseignement supérieur artistique et culturel dépendant du Ministère de la culture et de la communication Effectifs et diplômes Année scolaire 2005-2006

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE BIODIVERSITÉ ET MILIEU FERROVIAIRE CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE En amont d une séance en classe, la fiche d information

Plus en détail

Proposition de mécénat du premier outil européen de sensibilisation, d information et d éducation au Développement Durable

Proposition de mécénat du premier outil européen de sensibilisation, d information et d éducation au Développement Durable Proposition de mécénat du premier outil européen de sensibilisation, d information et d éducation au Développement Durable Sous le patronage de la commission européenne ET en collaboration avec le 1 Qui

Plus en détail

édito Description du concours Thème 2014 : «Agriculture urbaine et biodiversité»

édito Description du concours Thème 2014 : «Agriculture urbaine et biodiversité» CAPITALE FRANÇAISE de la édito Le milieu urbain est un écosystème à part entière où plantes et animaux trouvent abris et ressources. La biodiversité dite urbaine conditionne de nombreuses fonctions écologiques,

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE IN E E AC OIR PL L UIN LA > 9 J DE 8 JU S NS LE DA ÉCOJUIN S 3>7 UR T O L VÉ S E D RE A L TU UIN A B NA > 7 J 3 LE 9 3ju-in92013 coup Nos Journées du Développement Durable portent cette année sur la biodiversité,

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014 CODES MIN 2014 Bulletins de paie éligibles sans code «MIN» : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin de solde» ; - Bulletins de paie des agents de la DILA, portant la mention «Direction

Plus en détail

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Grâce à plus de 25 années d expérience et à la parfaite maîtrise de son métier, la société CM - CIC Sarest accompagne les collectivités publiques françaises

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

Hôtel L Estelle en Camargue. www.hotelestelle.com

Hôtel L Estelle en Camargue. www.hotelestelle.com Douceur du sud Hôtel L Estelle en Camargue www.hotelestelle.com Lille Provence - Camargue Le Havre Rouen Caen NORMANDIE Paris Reims Nancy Rennes VALLEE DE LA LOIRE Quimper Nantes Tours Bourges Auxerre

Plus en détail

1 0 0 % P h o t o & N a t u r e

1 0 0 % P h o t o & N a t u r e 1 0 0 % P h o t o & N a t u r e A u c œ u r d e l a r é s e r v e n a t u r e l l e d e l a b a i e d e S o m m e : Le Parc du Marquenterre o Activité de découverte o Stage d initiation o Stage de perfectionnement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais. du 16 mai au 16 juin Salle de l étage Entrée Gratuite

COMMUNIQUE DE PRESSE. Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais. du 16 mai au 16 juin Salle de l étage Entrée Gratuite Le 14 mai 2013 De : Magali BOUCHEZ, chargée de communication CCC Pour : Information et diffusion COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais du 16 mai au 16

Plus en détail

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Point d information 1 er décembre 2011 M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Depuis son lancement en 2007, la participation au programme de

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

MOBILISATION ENVIRONNEMENT HANDICAP ENGAGEMENT

MOBILISATION ENVIRONNEMENT HANDICAP ENGAGEMENT MOBILISATION ENVIRONNEMENT Crédits photos : DR - Impression : EA Handiprint HANDICAP ENGAGEMENT Fondation d entreprise Gecina 16 rue des Capucines 75084 Paris Cedex 02 Tél. : +33 (0)1 40 40 50 55 Contact

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 DEUG (diplôme d'études universitaires générales) DEUG management et gestion des administrations de l éducation, la formation et la culture DEUG

Plus en détail

RACE. L empreinte de la forêt au 31/07/2010. Le trimestriel des activités de PEFC OUEST

RACE. L empreinte de la forêt au 31/07/2010. Le trimestriel des activités de PEFC OUEST LA TRAC RACE Le trimestriel des activités de PEFC OUEST Pas à pas On accélère le pas? Ce numéro devait paraître fin juin. La forte activité du premier semestre 2010 nous a conduit à prendre un peu de retard.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France...

01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9. Repères. Population et société... 10 Français et langues de France... 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page9 Repères... 10 Français et langues de France... 20 01-Population-corTC2--_Mise en page 1 16/02/15 15:23 Page10 La France compte 65,8 millions d

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Une solution intégrée pour votre projet de territoire

Une solution intégrée pour votre projet de territoire Une solution intégrée pour votre projet de territoire EXPERTISES / DIAGNOSTICS / PROSPECTIVE COMMUNICATION / STRATÉGIE FISCALE & FINANCIÈRE CONCERTATION / GOUVERNANCE / CONSEIL & AMO Moindre dynamique

Plus en détail

Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire

Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire Annuaire des membres du Réseau d'educateurs à l'environnement d'indre et Loire Crédits photo : BiodiverCity, Maison de la Loire 37 Version Mars 201 5 Arborésciences 06 70 11 36 05 / 06 19 25 17 arboresciences37@gmail.com

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Le pôle métropolitain

Le pôle métropolitain Le pôle métropolitain Lyon Bourgoin-Jallieu Vienne Saint-Étienne Pourquoi faire un pôle métropolitain? Comment fonctionnera le pôle métropolitain? Pourquoi faire un pôle métropolitain? La loi du 16 décembre

Plus en détail

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire.

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire. Dans un parc, un jardin, à votre porte, que ce soit à la ville ou à la campagne, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée Malheureusement, de nombreuses espèces autrefois communes sont

Plus en détail

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et le Parc national des Pyrénées viennent de signer

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Grande Cause Nationale 2014. L engagement associatif au cœur du Tour

Grande Cause Nationale 2014. L engagement associatif au cœur du Tour Grande Cause Nationale 2014 L engagement associatif au cœur du Tour Sondage après sondage, les Français confirment qu ils considèrent les associations comme un élément fondamental de la cohésion sociale

Plus en détail

Annexe PERSONNELS. G aide logistique université de Picardie 3 G aide technique du bâtiment université de Picardie 2. Académie d Aix-Marseille

Annexe PERSONNELS. G aide logistique université de Picardie 3 G aide technique du bâtiment université de Picardie 2. Académie d Aix-Marseille 1801 RECRUTEMENT NOR : MENA0301785V RLR : 716-0 AVIS DU 20-8- MEN DPMA B7 Recrutements externes d agents des services techniques de recherche et de formation En application de l article 65-2 du décret

Plus en détail

PRESENTATION L ASSOCIATION TERRE MARINE

PRESENTATION L ASSOCIATION TERRE MARINE p. 1 PRESENTATION Du 1 er au 2 novembre 2014, TERRE MARINE organise, en parallèle du Salon Nautique, la 2 ème édition du Festival S.I.M. Sons et Images de Mer, qui se tiendra au Palais des Congrès du Cap

Plus en détail

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité Aquitaine Samedi 15 février 2014 Le site Le domaine de Certes-Graveyron

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Le Scot des Rives du Rhône, passeur de biodiversité

Le Scot des Rives du Rhône, passeur de biodiversité Juin 2013 Le Scot, passeur de biodiversité Le Scot des Rives du Rhône, passeur de biodiversité 1l i v r e t Pour un territoire à biodiversité positive, livret 1 Scot des Rives du Rhône 1 Le Scot des Rives

Plus en détail

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 M le Président directeur général de l Ifremer, M. le Directeur de l INSU, Mesdames et Messieurs les délégués nationaux

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 14 juin 2013 JOURNAL OICIEL DE LA RÉPUBLIQUE RANÇAISE Texte 27 sur 118 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 juin 2013 autorisant

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

Formations 2012-2013

Formations 2012-2013 Formations 2012-2013 Coach Facelooking, un métier d avenir Professionnels de la beauté et du bien-être Particuliers et indépendants Vous souhaitez diversifier votre activité actuelle en proposant à vos

Plus en détail

PROGRAMME «ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PUBLIC DU PREMIER DEGRE» page 1 / 28

PROGRAMME «ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PUBLIC DU PREMIER DEGRE» page 1 / 28 PROGRAMME «ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PUBLIC DU PREMIER DEGRE» page 1 / 28 RENTREE SCOLAIRE 2008 REPARTITION DES CREATIONS D EMPLOIS D ENSEIGNANTS DU PREMIER DEGRE PUBLIC La loi de finances pour 2008 a prévu

Plus en détail

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009 DOSSIER PRESSE WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse Le 15 Octobre 2009 Auteurs : Aline Bossi Florent Lamiaux Editions Le Courrier du livre Contact

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail