NUMÉRO 75 JANVIER-FÉVRIER-MARS 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NUMÉRO 75 JANVIER-FÉVRIER-MARS 2014 WWW.SQYENTREPRISES.COM"

Transcription

1 SQY > entreprises LE MAGAZINE DES ACTEURS ÉCONOMIQUES À SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES NUMÉRO 75 JANVIER-FÉVRIER-MARS l invité Arnaud Zumaglia, DIRECTEUR GÉNÉRAL EXPLOITATION DE VÉLOPOLIS le dossier SAINT-QUENTIN, TERRITOIRE D INGÉNIERIE l actualité NISSAN WEST EUROPE AU VAL SAINT-QUENTIN

2 18 SEMAINE DE L EMPLOI Saint-Quentin-en-Yvelines SE MOBILISE du 7 au 14 Février

3 éditorial 2014 sous le signe de Paris-Saclay et du Vélodrome Cette année 2014 s annonce sous de bons auspices pour Saint-Quentinen-Yvelines. Nous venons d avoir confirmation de l arrivée du pôle recherche et innovation du groupe Safran auquel s ajoutera un centre de recherche sur les matériaux de l école des Mines. Ce grand groupe français s installera d ici la fin de l année sur l ancien site Nortel situé à cheval entre Magny-les- Hameaux et Châteaufort. L implantation du groupe Safran à Saint-Quentin-en-Yvelines est le résultat de la dynamique de Paris-Saclay, preuve que l avenir et la réussite de notre territoire sont aujourd hui liés à cette opération d intérêt national. En plus de quarante ans, notre agglomération par son attractivité a su attirer de nombreux grands groupes français et internationaux ainsi qu un nombre considérable de PME. Notre développement économique a été construit sur des équilibres de territoire entre habitat, services publics, équipements culturels, transports performants et une qualité de vie reconnue par tous. Aujourd hui, nous sommes un des moteurs économiques de Paris-Saclay. Nous avons l expérience nécessaire pour inspirer le développement de cette nouvelle opération d intérêt national s annonce aussi sous le signe du sport avec l ouverture de notre Vélodrome national. Temple du vélo sur piste, du BMX et de la pratique sportive en général, cet équipement sera ouvert aux entreprises qui y trouveront un lieu adapté pour leurs manifestations corporate. Il est également un formidable élément d attractivité et de développement. C est dans cette dynamique que je veux, au nom de la communauté d agglomération, ses élus et ses agents vous souhaiter à tous, acteurs économiques du territoire, une excellente année Robert Cadalbert, Président de la communauté d agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines Notre développement économique a été construit sur des équilibres Magazine édité par la communauté d agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines - 1 rue Eugène Hénaff - Zone d Activités du Buisson de la Couldre - BP Trappes cedex - Tél. : Directeur de la publication : Yves Macheboeuf Directrice de la rédaction : Catherine Cappelaere, SQY > entreprises ou Responsable de création : Stephan Joubert Rédacteur en chef : Michel Bazan Responsable iconographique : Jean-Julien Kraemer Assistante des éditions : Sabine Courant - Tél. : Régie publicitaire : Marc Laborde - LMC Conseil - Tél. : Réalisation : Scoop Communication Maquette : O COMMUNICATION Impression : Imprimerie Vincent, Ont collaboré à ce numéro : Christiène Pagard, Élisabeth Charle, Nicolas Gervais, Rosa Maï, Sylvain Reisser. Crédits photos : Christian Lauté - photothèque SQY/CA (C. Lauté - M. Lemoine - Jean-Julien Kraemer) - Théâtre de SQY N ISSN Communauté d agglomération, direction générale de l aménagement et du développement - Contacts : Laurent Schlaeintzauer, directeur général adjoint : + 33 (0) ou - Elizabeth Rodrigues, chargée de mission veille économique et stratégique : + 33 (0) ou Thierry Cazes, directeur du développement : ou #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 3

4 côté entreprises 24 Sommaire l actualité Crédit agricole : première pierre du bâtiment Alsace Le Crédit agricole a posé la première pierre du nouveau bâtiment «Alsace», un immeuble de bureaux neuf de m 2. 6 Nissan West Europe au Val Saint- Quentin Agnès Weber, HR, Legal & General Affairs manager de Nissan West Europe, décrypte les raisons du déménagement. 7 Un nouveau projet pour le pôle commercial Hammerson et Codic ont décidé d ajourner leur projet Carré Privé Ouest pour développer un nouveau projet de pôle commercial régional intégré. 8 Renault confie Twizy Way à Keymoov Le service d autopartage de véhicules électriques Twizy Way sera désormais assuré par Keymoov, une PME en plein développement. 9 Doro, à la conquête des «silver surfers» Après les téléphones portables, Doro lance les premiers smartphones et PC simplifiés pour répondre aux besoins des seniors. 10 Nouvelle CCI : proximité et partenariat Les explications de Gérard Bachelier, nouveau président de la Chambre de commerce et d industrie de Versailles Yvelines. 11 Plato SQY : l efficacité d un réseau Durant deux ans, 70 dirigeants de PME du territoire ont participé, avec 12 cadres de grandes entreprises, à plus de 90 ateliers de travail. 12 Voiture & Co inaugure sa plateforme à Trappes Spécialiste des questions de mobilité, l association Voiture & Co est désormais présente à Saint- Quentin-en-Yvelines. 13 L Ile-de-France en 2030 : plus dense, plus fluide, plus verte Le nouveau Schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) fixe des objectifs ambitieux en termes de logements, d emplois, de transports et de nature es rencontres élus - Codesqy Les 10 es rencontres entre les élus et le Codesqy étaient centrées cette année sur le développement économique du territoire. 16 rendez-vous Bpifrance aide les entreprises à investir dans l avenir Tour d horizon des missions de la Banque publique d investissement, qui accompagne et finance le développement des entreprises. 17 l invité Vélodrome national : un équipement unique Gros plan sur le nouveau vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines avec Arnaud Zumaglia, directeur général exploitation de Vélopolis. 18 création Cap 36 : du coaching concret, ludique et humaniste Cap 36 revisite le coaching en entreprise avec une méthode pragmatique, qui fait la part belle aux jeux, aux sentiments et aux émotions. 22 Envolsim ouvre la simulation de vol au grand public Ce centre de simulation de vol permet aux pilotes amateurs et professionnels d avion de tourisme de s entraîner à moindre coût. 23 B-libre coworking fait rimer travail partagé et convivialité Cet espace de travail partagé accueille tous les professionnels en quête d un lieu favorable aux relations d affaires et à la communication. 24 Une nouvelle Maison d assistantes maternelles Depuis septembre, une Maison d assistantes maternelles (MAM) est ouverte à Montigny-le-Bretonneux. Destinée aux petits de 0 à 3 ans, elle repose sur un projet éducatif établi avec les parents. 25 parcours Cim2s, un expert de la sécurité au service des entreprises Installée à Trappes depuis 2011, l entreprise se distingue par son 4 l

5 DR Brossy&associés côté aménagement 46 vivre sa ville expertise dans la protection de tous types de locaux. 26 Dilitrans trace sa route Spécialisée dans le transport urgent, cette PME dynamique n en finit pas de diversifier ses activités 27 Milady Productions, bien plus que des images Cette société de production accompagne ses clients dans tous leurs projets de communication audiovisuelle en apportant un autre regard sur le monde. 28 en pointe Almetis, la signature numérique pour tous Spécialisé dans la protection du patrimoine numérique, cet éditeur innovant veut démocratiser l usage de la signature électronique dans l Hexagone. 29 le dossier Saint-Quentin, territoire d ingénierie Plusieurs grands acteurs de l ingénierie et de nombreux bureaux d études sont présents à Saint-Quentin-en-Yvelines. Tour d horizon. 30 l actualité 1640 Finance s installe à Omega Parc Spécialiste du rachat et du recouvrement de créances, la société 1640 Finance s est installée mi-novembre dans le grand parc d affaires développé par CFC Développement dans la zone d activité de la Clé-de-Saint-Pierre, à Élancourt. 41 Du Simi au Mipim Présente au Simi, du 4 au 6 décembre dernier, Saint-Quentin-en-Yvelines s affirmera également comme un territoire de projets au Mipim, du 11 au 14 mars prochain, à Cannes. 41 immobilier Le nouveau quartier du vélodrome prend forme Une résidence sociale pour étudiants et une résidence pour jeunes actifs commencent déjà à sortir de terre. En attendant le lancement de deux autres résidences (étudiants et chercheurs), de deux hôtels et de m 2 de bureaux 42 transports Les lignes interurbaines Gros plan sur le large maillage de transports en commun en autocars, complémentaires aux axes ferroviaires, qui permettent aux salariés du territoire de joindre leur lieu de résidence. 43 culture Bonne année et bons spectacles! Pour repartir du bon pied après les fêtes, SQY Entreprises vous propose de commencer l année de manière spectaculaire! 44 Ciné 7 : projeté dans l avenir Après des mois de travaux, le Ciné 7 a ouvert au printemps dernier. Plus beau, plus grand, plus moderne, il est à la pointe de la technologie. 46 #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 5

6 côté entreprises l actualité Nomination Un nouveau président pour Mercedes-Benz France Till Conrad étant appelé à la direction du groupe pour diriger les ventes et le marketing de la marque pour les régions du monde «overseas», il est remplacé à la tête de Mercedes-Benz France par Marc Langenbrinck. Le nouveau président, âgé de 44 ans, diplômé de l EM Lyon et entré dans le groupe Daimler en 1995, conserve parallèlement les fonctions de directeur général de Mercedes-Benz Cars qu il exerce depuis Extension Crédit agricole : première pierre du bâtiment Alsace Le Crédit agricole a posé, le 22 octobre dernier, la première pierre du nouveau bâtiment «Alsace», un immeuble de bureaux neuf de m 2 construit sur le campus du groupe à Guyancourt. Environnement de travail Gilbert Blaise à la tête de l Arseg L Arseg, Association des directeurs de l environnement de travail, a nommé un nouveau président depuis avril dernier. Il s agit de Gilbert Blaise, 58 ans, directeur délégué environnement de travail de la SNCF. Son premier chantier : «Établir un plan stratégique de développement et de positionnement de l Arseg pour les cinq prochaines années, avec pour priorités d augmenter sa représentativité au profit de l ensemble des adhérents, d asseoir son positionnement face aux différentes parties prenantes et pouvoirs publics et enfin de renforcer ses expertises et ses outils.» Classement Paris-Saclay dans le top 8 des clusters mondiaux Selon le classement établi cette année par le magazine américain MIT Technology Review, Paris-Saclay figure parmi les huit plus importants clusters au monde, aux côtés de la Silicon Valley, de la Tech City de Londres, de Boston, de Bangalore ou de Pékin. Les critères de sélection de ce classement sont aussi variés que la capacité à créer une culture entrepreneuriale, à assurer la protection intellectuelle et à développer une politique d accueil équilibrée. Le nouveau bâtiment (ici en maquette) bénéficiera d une double certification environnementale Breeam Good et HQE. Jean-Marie Sander, président de Crédit agricole SA, et Pierre Deheunynck, président de Crédit agricole Immobilier, étaient présents pour l événement, ainsi que Robert Cadalbert, président de la Casqy, François Deligné, vice-président de la Casqy et maire de Guyancourt, Pierre Berger, PDG du groupe Eiffage, et Ion Enescu, gérant des Ateliers 115 Architectes. Le nouveau bâtiment développera m² de surface de plancher et intégrera deux halls d accueil, l un pour les visiteurs de l ensemble du campus et l autre dédié au bâtiment. Les surfaces de bureaux, du rez-de-chaussée au niveau R + 5, seront réparties sur les trois ailes du bâtiment. Des surfaces de parkings seront situées en superstructure du bâtiment sur quatre niveaux et accessibles depuis l extérieur du campus (333 places). Les locaux techniques seront installés au R - 1 et en terrasse. Le bâtiment fera l objet d une double certification environnementale, Breeam niveau Good et HQE. Pôle technologique Les travaux de construction ont démarré en mai L aménagement et le design des espaces de travail et collaboratifs, ainsi que le transfert des collaborateurs, assurés par Crédit agricole Immobilier, devraient se dérouler début Fer de lance de la modernisation du campus de Saint-Quentin-en-Yvelines occupé par le groupe Crédit agricole depuis 1978, Alsace accueillera dans un premier temps des collaborateurs travaillant déjà sur le site, afin de permettre la rénovation des bâtiments existants. Les deux bâtiments les plus anciens du site (Champagne et Provence, construits à la fin des années 1970) seront en effet restructurés, ainsi que l équipement de restauration. À terme, le campus pourra accueillir près de collaborateurs, avec pour objectif fort de créer sur ce site un pôle technologique pour le groupe Crédit agricole. Aujourd hui, le campus héberge des activités de Crédit agricole SA (comptabilité, etc.), les backoffices de la banque d affaires Crédit agricole CIB, l essentiel des effectifs du pôle «paiements» du groupe, ainsi que des équipes de Silca, l entité de production informatique du groupe, et du backoffice de LCL. 6 l

7 Automobile Nissan West Europe au Val Saint-Quentin Pour SQY Entreprises, Agnès Weber, HR, Legal & General Affairs manager de Nissan West Europe, décrypte les raisons du déménagement et les objectifs de la filiale du constructeur nippon. Quelles sont les raisons qui ont dicté le changement d implantation du siège? Nissan France s est installé dans le parc de Pissaloup, à Trappes, dans les années 1990 pour accompagner la croissance de ses équipes. Avec le temps, Nissan France est devenu Nissan West Europe. Aujourd hui, cette entité vient s installer à Voisinsle-Bretonneux et se rapprocher de la maison mère Nissan Europe, basée à Montigny-le-Bretonneux. Nous recherchions un bâtiment plus cohérent afin de favoriser la communication en interne comme en externe et d assurer une meilleure diffusion de l information. Nous avons trouvé à Voisins-le- Bretonneux un environnement valorisant, avec des commerces à proximité, une ville à taille humaine mais très dynamique économiquement. De plus, nous réduisons notre empreinte carbone en nous installant dans ce bâtiment certifié Breeam Very Good. Le parc d activité du Val Nissan Nissan Un nouveau siège dans un cadre privilégié. Agnès Weber, HR, Legal & General Affairs manager de Nissan West Europe. Saint-Quentin nous offre un cadre de travail des plus agréables au cœur d un espace naturel privilégié et au milieu d entreprises dynamiques, avec des infrastructures adaptées aux besoins de nos collaborateurs. Ce nouvel environnement doit nous permettre de nous réinventer, à l heure où notre actualité s annonce très intense. Quels sont les pays couverts par Nissan West Europe et les volumes réalisés? Nissan West Europe gère l ensemble des activités de distribution de la marque Nissan sur quatre pays : France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas. Les activités présentes sur ce nouveau site comprennent la direction générale, les ventes, l aprèsvente, le développement réseau, la communication, la finance, les ressources humaines, le juridique, les affaires générales, les relations clients et le marketing. Plus de 200 personnes travaillent aujourd hui dans ce nouveau bâtiment, sous-traitants compris. Nissan West Europe a immatriculé véhicules entre avril 2012 et mars 2013 et véhicules en France en Dans notre plan de croissance Power 88, nous avons des objectifs définis pour chacun des marchés. En France, nous visons une part de marché de 4 % à l horizon 2016, soit une progression de 0,5 point. Nissan West Europe a-t-il prévu de faire évoluer ses effectifs? Pour atteindre ses objectifs de croissance, Nissan a mis en place une nouvelle organisation avec la création d un département Corporate Sales spécifique, dédié aux ventes flotte et la création de plusieurs postes. Nous avons également fait évoluer nos équipes terrain afin de mieux accompagner le développement de notre réseau. Les résultats ont suivi puisque nous avons augmenté notre part de marché sur les véhicules utilitaires et sur les ventes flotte. Les gammes Nissan sont-elles amenées à se développer dans les mois à venir? Entre 2013 et 2015, nous allons lancer quinze nouveaux modèles en Europe, véhicules particuliers et utilitaires. Après la Micra et la Note, la nouvelle génération du Qashqai arrivera en concessions en février. Puis, à l été, ce sera au tour du X-Trail d être lancé. Une berline 5 portes du segment C viendra enrichir la gamme dans la seconde partie de l année. Côté véhicules utilitaires, le camion léger Nissan NT500 arrivera au premier trimestre 2014 et le Nissan e-nv200, notre premier véhicule utilitaire 100 % électrique, sera aussi introduit en Propos recueillis par Sylvain Reisser #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 7

8 côté entreprises l actualité Inauguration Le chantier de l Estaca a démarré Le 15 novembre, débutait symboliquement le chantier de l Estaca, à Montigny-le-Bretonneux. Pour la directrice de l école d ingénieurs, Pascale Ribon, cela a été l occasion de présenter avec ses élèves des modélisations en 3D du futur établissement, qui ouvrira à la rentrée Pascale Ribon a réaffirmé son souhait d intégrer l Estaca au développement du territoire, car «Saint- Quentin-en-Yvelines offre un paysage dynamique du point de vue industriel, des transports et de l innovation». Originalité Maison Bleue, une crèche qui fait école Les 24 étudiantes de l école d auxiliaires de puériculture, créée, il y a un an, par l Ifac et la crèche Maison Bleue à Élancourt, ont toutes obtenu leur diplôme. Une réussite pour cet établissement unique en son genre : c est la seule école de puériculture en France à être associée à une crèche. Ainsi, chaque élève peut bénéficier d une expérience d un mois au contact des enfants et employés de la crèche parmi les six stages à accomplir durant la formation. Distinction Sodexo récompensé par les Trophées de la diversité Sodexo a remporté le prix «Approche internationale» à l occasion de la 8 e édition des Trophées de la diversité, remis le 26 septembre dernier. Premier employeur privé français dans le monde, avec collaborateurs dans 80 pays, Sodexo considère les questions de diversité et d inclusion comme des priorités essentielles de son développement. Réorientation Un nouveau projet pour le pôle commercial Hammerson et Codic ont décidé d ajourner leur projet Carré Privé Ouest pour développer un nouveau projet de pôle commercial régional intégré pour l Espace Saint-Quentin et le centre SQY Ouest. Hammerson et Codic ont annoncé le 21 novembre qu ils ajournaient leur projet de requalification du centre SQY Ouest en outlet de luxe, notamment suite à deux recours. Les deux acteurs ont néanmoins confirmé leur «ambition de créer un pôle commercial régional plus fort grâce à une meilleure intégration des centres Espace Saint- Quentin et SQY Ouest, entre eux et avec le cœur de ville de Saint-Quentin-en-Yvelines». Le 16 septembre dernier, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, Fleur Pellerin, ministre déléguée à l Économie numérique, et Benoît Hamon, ministre de l Économie sociale et solidaire, ont choisi le site de Cassidian, à Saint-Quentin-en-Yvelines, pour illustrer la «Nouvelle France industrielle». Installé dans la zone d activité de la Clé-de- Saint-Pierre, à Élancourt, Cassidian (groupe EADS) est notamment l un des leaders français et européens en matière de communication sécurisée 4G et de cybersécurité. «Un sujet stratégique pour la France et pour l Europe», selon Arnaud Montebourg, et qui figure parmi Élément clé du nouveau projet, la rénovation en cours du centre commercial Espace Saint- Quentin sera achevée d ici au printemps Outre des espaces intérieurs plus agréables pour une expérience shopping améliorée, le centre accueillera de nouvelles marques d ici à début 2014, dont Adidas, Calzedonia, Tube et Loding. «Une meilleure synergie entre les deux centres au niveau de l offre commerciale, mais également sur le lien architectural, permettra de créer un pôle commercial plus dynamique et de créer une destination incontournable pour les populations environnantes, soulignent Hammerson et Codic. In fine, l ensemble regroupera plus de 200 boutiques, couvrira près de m 2 et attirera plus de 20 millions de visiteurs par an, plaçant le centre dans le top 10 des ensembles commerciaux d Ile-de-France. Les premiers éléments de ce nouveau projet pourront être dévoilés début 2014.» Filières Nouvelle France industrielle : trois ministres chez Cassidian les 34 plans de reconquête industrielle du gouvernement. Sur cette nouvelle filière industrielle, Cassidian Cybersécurité a doublé ses effectifs en deux ans, passant de 300 à 600 salariés, dont 400 sont des experts basés pour l essentiel à Élancourt, travaillant dans des salles ultra-sécurisées d où ils surveillent en temps réel les réseaux de leurs clients. 8 l

9 Mobilité durable Renault confie Twizy Way à Keymoov Le service d autopartage de véhicules électriques de Saint-Quentin-en-Yvelines Twizy Way, lancé par Renault, sera désormais assuré par Keymoov, PME nouvellement créée sur le territoire et déjà n 3 de l autopartage en France. Après avoir lancé et expérimenté durant un an, au sein de l agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, le service d autopartage de véhicules électriques Twizy Way, Renault a décidé de le confier à la PME Keymoov, issue du rapprochement d ADM Concept et de Dotmobil et installée à Montigny-le-Bretonneux. «Cette expérimentation à Saint- Quentin-en-Yvelines nous a permis d identifier les différents usages clients, d appréhender le métier de la gestion d un service d autopartage et d ajuster notre offre, se félicite Thierry Viadieu, directeur de programme Services de mobilité et équipements transverses de Renault. Nous avons ainsi pu définir et développer une gamme de produits adaptés aux besoins de mobilité de nos clients.» En développant le «prééquipement autopartage» pour les modèles de sa gamme électrique Twizy et Zoé, le constructeur a conforté son offre Twizy Way poursuit sa route et son développement. pour les flottes des entreprises et des municipalités. Le service Twizy Way, dont la gestion est désormais assurée par Keymoov, poursuit son développement. De nouvelles offres B to B sont actuellement proposées aux entreprises de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le territoire est en passe de devenir une référence en matière de mobilité durable, l objectif final étant de proposer des services de déplacements mutualisés et multimodaux voitures électriques, vélos électriques, bus accessibles avec le même abonnement. Keymoov, acteur majeur de la mobilité électrique Tout commence par une rencontre, en octobre 2012, sous l égide d Oséo Excellence et du pôle de compétitivité Mov eo, entre Dominique Mocquard, fondateur d ADM Concept, et Olivier Rossinelli, PDG de Dotmobil. Créée en 1994 et basée à Saint-Quentinen-Yvelines, ADM Concept est une société d ingénierie qui a démarré dans le design, le prototypage et l électronique embarquée, avant de se lancer dans les kits de transformation, puis dans le véhicule électrique. Elle a notamment équipé d un kit «SAV» véhicules de la police et de la gendarmerie. Plus récemment, elle a développé un kit permettant d adapter des véhicules électriques à l autopartage, utilisé dans les services mis en place à Nice, La Rochelle, Angoulême, Lyon et Saint-Quentin-en-Yvelines. Soit au total quelque 400 véhicules équipés (Renault Twizy et Zoé, Citroën C-Zéro, Peugeot Ion, Mia). Dotmobil est dotée quant à elle d un savoirfaire de 25 ans dans la gestion des flottes et a équipé plus de véhicules d un système de géolocalisation (Dotbox). Après avoir travaillé quelques mois ensemble, les deux dirigeants ont décidé d associer les compétences technologiques complémentaires des deux entreprises autopartage et géolocalisation pour proposer des services de mobilité autour du véhicule électrique. C est ainsi qu est né Keymoov, en juillet 2013, dans la zone d activité de l Observatoire, à Montigny-le-Bretonneux, sur m 2. Avec comme principal étendard le service Twizy Way, dont il assure désormais la gestion. #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 9

10 côté entreprises l actualité Technologie Doro, à la conquête des «silver surfers» Leader européen des téléphones simplifiés pour les seniors, la société suédoise Doro, dont le siège français est basé à Saint-Quentin-en-Yvelines, innove en lançant les premiers smartphones et PC simplifiés pour répondre aux besoins des plus de 60 ans. En France, un senior naît toutes les 37 secondes. Aujourd hui, les plus de 60 ans représentent 23 % de la population et ils atteindront le tiers de la population en Ces consommateurs à part entière jouent un rôle de plus en plus important dans l économie française et européenne. Leader européen des télécoms simplifiées depuis près de 40 ans, la société suédoise Doro a compris l importance d adapter les nouvelles technologies aux seniors. L entreprise a ainsi vendu depuis 2007 plus de cinq millions de téléphones mobiles dans le monde. Nouvelle étape cette année avec le lancement de deux nouveaux concepts innovants. Premier produit novateur : un smartphone simplifié alliant design et efficacité, baptisé La filiale française, Doro SAS, basée à Saint-Quentin-en- Yvelines, est la plus importante du groupe en termes de chiffre d affaires. Elle est issue du rachat par Doro en 2000 des activités terminaux résidentiels de Matra Nortel Communications. Depuis 2007, Jérôme Arnaud, jusqu alors directeur général de la filiale française, est PDG du groupe suédois Doro AB. Doro À la pointe de la «silver économie» Doro et son PDG sont particulièrement actifs dans la structuration de l écosystème francilien de la «silver économie», l économie «grise», dédiée aux seniors. Jérôme Arnaud est ainsi président du cluster Soliage, qui fédère depuis 2010 les acteurs franciliens du secteur des technologies pour l autonomie et des solutions innovantes pour le «bien-vieillir». Le 24 avril 2013, le cluster annonçait le lancement de la Silver Économie, filière industrielle regroupant les entreprises agissant autour du vieillissement, puis, le 1 er juillet, celui de la Silver Valley. Ancrée sur le territoire francilien, la Silver Valley a pour objectif de créer les conditions propices au développement de cette filière autour du Sud-Est parisien et d Ivry-sur-Seine. Aujourd hui, la Silver Valley regroupe déjà 50 entreprises représentant 645 emplois et vise à accueillir à terme près de 300 entreprises qui pourraient employer emplois à forte valeur ajoutée. Doro Liberto 810, et qui permet de se familiariser avec l et Internet. Une interface simple et intuitive, des boutons physiques, un son clair et puissant, une prise en main optimisée : telles sont les principales caractéristiques de ces nouveaux mobiles intelligents. Première campagne télé Ce nouveau smartphone a d ailleurs été mis en scène dans la toute première campagne télé de Doro, du 18 novembre au 15 décembre 2013, sur les chaînes de France Télévisions. Le film publicitaire montre toute «l importance du partage et du lien intergénérationnel, des valeurs au cœur de l ADN de Doro». Deuxième concept innovant : un PC portable simplifié, le Doro EasyPC. Un ordinateur complet avec une interface simple, destinée aux nontechnophiles. Écran tactile, clavier simplifié avec des raccourcis pratiques, manuel d explication Tout est pensé pour faciliter le quotidien des utilisateurs. «Faire des choses simples et importantes, comme communiquer, se divertir, aller sur Internet, doit pouvoir se faire simplement», affirme-t-on chez Doro. Pour se différencier sur ce segment hautement stratégique des smartphones, tablettes et PC, Doro vient également de racheter l un de ses sous-traitants, le développeur de logiciels ergonomiques Isidor. 10 l

11 Chambre consulaire Nouvelle CCI : proximité et partenariat Depuis le 1 er janvier 2013, la Chambre de commerce et d industrie (CCI) de Versailles Val-d Oise / Yvelines a été scindée en deux CCI départementales, chapeautées par la CCI régionale Paris Ile-de-France. Les explications de Gérard Bachelier, nouveau président de la CCI de Versailles Yvelines. «Les budgets et les équipes ont été centralisés au niveau régional, y compris la formation, les écoles et les CFA, explique Gérard Bachelier, nouveau président de la CCI de Versailles Yvelines, élu en novembre L objectif n 1 est de mutualiser les moyens (informatique, marketing, fonctions supports, contacts téléphoniques avec les entreprises, etc.) pour mieux servir les entreprises d Ile-de-France. Par contre, tout ce qui est lié à l appui des entreprises est géré au niveau départemental. Le rôle de la CCI de Versailles Yvelines est d être au plus près du chef d entreprise. Proximité et partenariat sont les mots-clés de notre action.» «Créer une entreprise n est pas très compliqué, poursuit Gérard Bachelier. La vraie difficulté vient après, avec l évolution et le développement de l entreprise, le franchissement de différentes étapes (10 personnes, 50 personnes) La CCI doit accompagner le chef d entreprise tout au long de la vie de l entreprise, de la création à la transmission.» Portrait express Mailler le territoire Pour occuper le terrain, cinq territoires clés ont été définis dans le département, dont le pôle Saint- Quentin-en-Yvelines Plaisir Vélizy. Chaque territoire bénéficie de la présence d une équipe dédiée Gérard Bachelier, 60 ans, est originaire de Lorraine, informaticien de formation et diplômé de l IAE Paris. Il a créé une première société informatique en 1989 qu il a ensuite revendue à Ericsson, puis a créé en 2008 une deuxième société dans le secteur de la banque et des transactions bancaires. Membre de la CGPME depuis 1991 et élu de la CCI depuis 2004, il était vice-président de la CCIV depuis janvier Il a été élu président de la CCI de Versailles Yvelines en novembre Il est également vice-président de la CCI Paris Ile-de-France. Gérard Bachelier se présente comme «un homme de terrain, un entrepreneur, qui connaît parfaitement les contraintes et les difficultés que peut rencontrer un chef d entreprise quand il est isolé». Gérard Bachelier, président de la CCI de Versailles Yvelines. comprenant un ou deux élu(s), un conseiller territorial et un conseiller entreprises et territoire. Depuis début 2013, entreprises des Yvelines ont été contactées et 450 visitées et diagnostiquées par les conseillers de la Chambre. «Pour être le plus proche possible des chefs d entreprise, nous travaillons en partenariat avec les collectivités, souligne Gérard Bachelier. Nous avons d ailleurs signé des conventions de partenariat avec les communautés d agglomération importantes comme celle de Saint- Quentin-en-Yvelines. Elles intègrent un panel d actions en matière d accompagnement et de financement des entreprises. Et les conseillers de la CCI peuvent également se déployer dans les Maisons de l entreprise.» #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 11

12 côté entreprises l actualité Bilan Plato SQY : l efficacité d un réseau Durant deux ans, 70 dirigeants de PME du territoire ont participé, avec 12 cadres de grandes entreprises, à plus de 90 ateliers de travail. Les membres du réseau Plato Saint-Quentin-en- Yvelines dressent un bilan positif de cette expérience. Le 10 décembre dernier, dans la salle du Conseil communautaire, les entreprises du réseau Plato Saint-Quentinen-Yvelines ont présenté aux partenaires et aux acteurs économiques du territoire le bilan de deux années d activité. Tous les partenaires du réseau étaient présents : CCI de Versailles-Yvelines, Casqy, Direccte, Conseil régional, Sevesc et GDF Suez. Une table ronde sur les réseaux d entreprises, leur intérêt pour le développement économique et leur impact sur le territoire, est ensuite venue illustrer ces résultats. Améliorer les performances de l entreprise Durant deux ans, les 70 dirigeants de PME répartis en 4 groupes et les 12 cadres de grandes entreprises composant le réseau Plato SQY ont C. Lauté participé à 83 ateliers de travail, 6 réunions intergroupes et 39 visites d entreprises. À l arrivée, 88 % des participants se disent satisfaits du dispositif. Plato a permis aux chefs d entreprise d échanger sur des problématiques communes, de rompre leur isolement, de bénéficier de l accompagnement des cadres des grandes Le bilan du réseau a été présenté le 10 décembre dernier dans la salle du Conseil de la Casqy. entreprises, de développer des compétences et d acquérir des outils, notamment en matière de ressources humaines, de management, de développement commercial, de stratégie d entreprise ou de communication. Une majorité d entre eux considère qu à court ou moyen terme Plato contribuera à l amélioration des résultats de leur entreprise. Ce réseau a également permis aux chefs d entreprise d améliorer leur connaissance du tissu économique et de développer leur sentiment d appartenance au territoire. Après ces résultats positifs, les CCI des Yvelines et de l Essonne et leurs partenaires vont maintenant engager, sur le territoire de l OIN Paris Saclay, un nouveau réseau Plato réunissant 70 PME et 12 grandes entreprises sur les deux départements. Séminaires Le Cap Saint-Jacques s ouvre aux entreprises Ancienne ferme royale rachetée par l évêché de Versailles en 1984, le Cap Saint-Jacques ouvre son activité de location de salles, afi n de poursuivre la rénovation de ce site historique. Aujourd hui, le Cap Saint-Jacques se partage entre activités d église et lieux réservés aux acteurs de la vie économique. Une aile du bâtiment est en effet dédiée à la location de salles pour les réceptions ou les séminaires d entreprises. Quatre salles de réunion entièrement rénovées sont proposées, dans une architecture de caractère (avec poutres apparentes) et un cadre bucolique. Elles offrent toutes les fonctionnalités attendues par une entreprise (écran de projection, tableau Velleda, accès wi-fi), à un prix attractif (journée d étude à partir de 40 HT / personne, à partir de 10 personnes). Ces salles peuvent accueillir de 4 à 49 personnes, avec possibilité de pauses gourmandes et de livraison de plateaux-repas. L une d elles est équipée d une cheminée et d une cuisine-bar. Implanté au cœur de Saint-Quentin-en-Yvelines, à deux pas de l université, le Cap Saint-Jacques est un lieu préservé de l agitation et du bruit, accessible facilement en voiture et en transports en commun. i CAP SAINT-JACQUES 67, route de Troux Guyancourt Tél. : l

13 Mobilité Voiture & Co inaugure sa plateforme à Trappes Spécialiste des questions de mobilité, l association Voiture & Co est désormais présente à Saint-Quentin-en-Yvelines. Le 7 octobre dernier, elle inaugurait officiellement ses nouveaux locaux à Trappes-en-Yvelines. Créée en 1998, l association Voiture & Co intervient dans la sécurité routière, la mobilité durable et l insertion professionnelle. Sa vocation : accompagner tous les publics vers des déplacements responsables et écologiques (covoiturage, location de vélos, etc.), favoriser l autonomie des personnes les plus fragiles et lutter contre l exclusion en permettant à tous d avoir accès à la mobilité. L association se consacre plus particulièrement aujourd hui à l insertion professionnelle, notamment avec son programme «Bougez vers l emploi», subventionné par la communauté d agglomération. La mobilité est souvent une condition de l insertion professionnelle. Se déplacer vers l insertion professionnelle Ce programme est destiné aux personnes inscrites à la Mission locale ou à Pôle emploi. Avec l aval de ces derniers, l association dresse d abord un bilan sur les capacités de mobilité de la personne avant d envisager un accompagnement graduel par modules (savoir gérer son budget, obtenir une carte grise ou obtenir un conseil administratif, par exemple). L objectif étant qu à l issue de cette formation la personne soit en capacité d être autonome et de trouver un emploi stable. L association va même plus loin dans son approche de l économie solidaire avec le projet Mobiliz, qui permet durant trois mois d obtenir des réparations à faible coût ou de louer à bas prix différents moyens de transport vélos ou Twingo II grâce à un partenariat avec les garages Renault solidaires du territoire. Grégoire Haska Normes bancaires 1 er février 2014 : «Tu sais ou tu SEPA?» Au 1 er février 2014, entreront en vigueur les nouvelles normes SEPA, qui unifient en Europe les virements et les prélèvements, que ceux-ci soient nationaux ou transfrontaliers. D ici à cette date, les entreprises auront dû avoir fait le nécessaire pour s adapter. Le dispositif SEPA, pour «Single Euro Payments Area» ou Espace unique de paiement en euros, vise à doter les habitants de l Union européenne de moyens de paiement scripturaux communs. Principale nouveauté : les moyens de paiement SEPA identifient les comptes bancaires et les banques selon le format international IBAN (International Bank Account Number) + BIC (Bank Identifier Code), alors que les virements domestiques utilisaient jusqu ici les identifiants nationaux des comptes, comme le RIB (relevé d identité bancaire) en France. La principale modification à apporter aux applications informatiques gérant des références bancaires est donc la transformation du RIB en IBAN et l ajout du BIC. À partir du 1 er février 2014, la norme SEPA sera la seule utilisable pour effectuer des virements et des prélèvements y compris pour les opérations effectuées en France! Les virements et les prélèvements nationaux tels que nous les connaissions ne pourront plus être acceptés. Ce changement s impose à tous les acteurs économiques. Les entreprises utilisant le paiement par virement (des salaires par exemple) ou par prélèvement (pour les paiements clients notamment) doivent impérativement s être mises en conformité d ici à cette date. Faute d adaptation et de mise à niveau des systèmes informatiques, les entreprises et les commerces risquent des ruptures de trésorerie lors du basculement du système. #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 13

14 côté entreprises l actualité Sdrif 2013 L Ile-de-France en 2030 : plus dense, plus fluide, plus verte Le nouveau Schéma directeur de la région Ile-de-France (Sdrif) fixe des objectifs ambitieux en termes de construction de logements, de création d emplois, d amélioration des transports et de préservation des espaces naturels. Le nouveau Schéma directeur de la région Ile-de- France (Sdrif) a été adopté le 18 octobre dernier par l assemblée régionale. Préparé en 2008, puis «gelé» suite à la loi sur le Grand Paris, il doit être approuvé cet hiver par décret en Conseil d État. Ce document de planification et d organisation de l espace régional, qui s impose juridiquement aux documents d urbanisme des collectivités, dessine les contours de l Ile-de- France de Quel sera le visage de l Ile-de-France de demain, qui pourrait accueillir 13 millions d habitants en 2030, contre 11,5 millions aujourd hui? «Plus dense, plus fluide, plus verte», répondent les élus du Conseil régional, l objectif central étant d «améliorer la vie quotidienne des Franciliens». Côté chiffres, cela se traduit par des objectifs très Le développement des transports collectifs en site propre dont le TCSP Saint- Quentin-en-Yvelines - Saclay - Massy constitue une priorité. Le Sdrif vise la construction de logements par an en Ile-de-France. ambitieux, avec la construction de logements par an soit le double du rythme actuel et la création de emplois par an avec une hypothèse de croissance de 2,5 %. La mobilité au cœur du projet Le projet régional a l ambition d apporter une réponse concrète aux grands défis du développement durable. Il s appuie sur des principes affirmés d aménagement : densité, intensité, mixité, polycentrisme Et il s articule autour de trois grands piliers : «relier et structurer», notamment grâce à des réseaux de transports accessibles et connectés ; «polariser et équilibrer», en renforçant les centralités urbaines tout en rééquilibrant la région en faveur de l est ; «préserver et valoriser», en conciliant aménagement et environnement. La mobilité est au cœur du projet. Au programme : la fiabilisation et la modernisation du réseau ferré existant et la réalisation du métro automatique du Grand Paris Express. Le développement des transports collectifs en site propre dont le TCSP Saint-Quentin-en-Yvelines - Saclay - Massy constitue également une priorité, ainsi que le développement des modes actifs (vélo, marche). Préserver les espaces naturels et cultivés En limitant la consommation d espaces agricoles, boisés et naturels et en préservant les espaces en eau, le Sdrif veut coupler la densification des 14 l

15 tissus urbains existants avec l amélioration du cadre de vie. L étalement urbain, le gaspillage du foncier, des espaces naturels et agricoles, doivent être aujourd hui maîtrisés. Il s agit avant tout de renouveler la ville sur la ville, d intégrer une nouvelle génération de zones d activité au milieu urbain, de densifier et d intensifier autour des gares et des pôles de centralité, de raisonner l extension des bourgs et des villages et de protéger la ceinture verte régionale. Pour la première fois de son histoire, la région Ile-de-France est passée sous la barre symbolique des 50 % de sa surface en terres agricoles. Actuellement, ha de terres agricoles sont urbanisés chaque année. Avec le nouveau Sdrif, cette M Lemoine «consommation» sera limitée à ha. Au sein du plateau de Saclay, plus de ha boisés et agricoles ont ainsi été sanctuarisés. Des limites urbaines intangibles seront La préservation des terres agricoles devient aussi un enjeu. instaurées, commune par commune, pour protéger les espaces agricoles, dont certains pourront être convertis au maraîchage bio pour développer une agriculture de proximité. Saint-Quentin dans la multipolarité Dans la multipolarité préconisée par le Sdrif, Saint-Quentin-en-Yvelines apparaît comme un pôle économique majeur et comme un pôle d excellence en matière de recherche et d innovation À conforter et à développer. Le développement urbain s effectuera principalement autour des gares du RER, des nouvelles stations de métro et des futures gares du métro automatique du Grand Paris Express. «Des centralités comme Cergy-Pontoise, Évry et Saint- Quentin-en-Yvelines, mais aussi Meaux, Mantes, Melun, Montereau, seront confortées, ainsi que Marne-la-Vallée et Sénart, qui présentent un potentiel foncier important», précise le texte du projet. Pôle économique majeur Cette polarisation de la région métropolitaine aura un impact important sur le développement économique régional. Les grands pôles, positionnés sur les carrefours de transports collectifs et individuels, auront vocation à concentrer les fonctions stratégiques de la région. «Des pôles dotés d une vocation économique déjà affirmée et d un rayonnement international, comme la Défense ou Roissy, seront confortés et resteront des leviers d entraînement du développement régional, souligne le projet. D autres pôles seront renforcés par des activités, services et équipements nouveaux (Cergy-Pontoise, Mantes/Seine-Aval, Évry ou Massy/Saint-Quentin-en-Yvelines) et les pôles de Marne-la-Vallée/Meaux et Sénart/Melun feront l objet d une attention particulière dans une logique de rééquilibrage (est-ouest notamment).» «Les pôles déjà dotés d un rayonnement international à conforter et dynamiser sont Paris, la Défense, Val-de-Seine, Grand-Roissy, Saint- Quentin-Versailles, Orsay- Saclay, Orly», souligne également le texte. Pôle de recherche et d innovation Pour atteindre une masse critique et un rayonnement international performants en termes de recherche et d innovation, la Région veut «structurer une armature de pôles de haut niveau. Sont concernés les pôles majeurs de Paris Quartier latin et Paris Sud-Est, Saclay-Orsay, les pôles à développer de la Vallée scientifique de la Bièvre et Seine-Amont, Créteil, Descartes, Paris Nord, la Défense, Versailles-Saint-Quentin, Cergy, Évry, mais aussi les sites d Ourcq/Cœur de Seine-Saint- Denis, Le Bourget, Roissy, Orly, Sénart-Melun, Fontainebleau et Rambouillet». En matière de recherche et d innovation, Saint- Quentin-en-Yvelines est considéré comme un «pôle d excellence à développer», partie intégrante L agglomération est aussi un territoire d accueil privilégié pour les parcs d activité. de l OIN Paris-Saclay et du Cône sud de l innovation identifié par le Sdrif comme «un réseau à intensifier». Outre le plateau de Saclay dont Saint-Quentin-en-Yvelines constitue la partie occidentale, le Cône sud de l innovation inclut la Vallée scientifique de la Bièvre, les sites de Charles- Foix à Ivry-sur-Seine, d Henri-Mondor à Créteil et de Campus Sciences et Santé du Kremlin-Bicêtre/ Villejuif, ainsi que le Genopole d Évry-Corbeil au sud. Saint-Quentin-en-Yvelines est également considéré comme un «territoire d accueil prioritaire des parcs d activité», incluant des «sites d activité à restructurer et à densifier». La ZA de Trappes- Élancourt est également considérée comme l un des principaux pôles logistiques franciliens. #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 15

16 côté entreprises l actualité Événement Semaine de l emploi La Semaine de l emploi de Saint-Quentinen-Yvelines se déroulera du 7 au 14 février prochains. Les Assises de l emploi, destinées aux chefs d entreprise et aux acteurs économiques du territoire, se tiendront le mardi 11 février sur le thème : «Les Ressources Humaines, outils stratégiques pour le développement de votre entreprise». Quant au Forum du recrutement, il aura lieu le jeudi 13 février. Les entreprises qui recrutent sur le territoire sont invitées à y participer : elles pourront y rencontrer des candidats motivés. Convention La BNP partenaire d Initiative SQY La plateforme de financement Initiative Saint-Quentin-en-Yvelines a signé le 19 décembre dernier, à la Maison de l entreprise, une convention de partenariat avec la BNP. Entreprendre autrement Mois de l ESS En novembre dernier, pour la 6 e édition du Mois de l économie sociale et solidaire (ESS), la Casqy et ses partenaires ont organisé plusieurs rencontres, ateliers et conférences, notamment à l UVSQ, à la Maison de l environnement, à la Maison de l entreprise et à l hôtel d agglomération. À Saint-Quentin-en-Yvelines, l ESS dispose d un fort potentiel. En 2010, on recensait dans ce secteur 330 établissements employeurs, représentant personnes salariées. Un poids appelé à se développer dans les années à venir. L ESS répond à des besoins sociaux dans des secteurs en forte croissance comme le recyclage, la transition énergétique, l économie collaborative et numérique ou les services à la personne. Le projet de loi sur l ESS, présenté par Benoît Hamon, vise à créer en France emplois non délocalisables. Erratum Librairie Mille Feuilles : la bonne adresse Contrairement à ce que nous indiquions dans notre précédent numéro, voici la bonne adresse de la Librairie Mille Feuilles : 23 rue Pierre Sémard Trappes. Tél. : Horaires : du mardi au vendredi, de 9h à 17h et le samedi de 10h à 16h. Événement 10 es rencontres élus - Codesqy Les 10 es rencontres entre les élus et le Conseil de développement de Saint-Quentin-en-Yvelines (Codesqy) se sont déroulées le 30 novembre dernier dans la salle du Conseil communautaire. Thème retenu cette année : le développement économique du territoire. Le Codesqy a souhaité que ces 10es rencontres avec les élus soient l occasion de s interroger sur la place de Saint- Quentin-en-Yvelines dans le projet régional et de réaffirmer le fort potentiel économique du territoire. D où le titre choisi pour l événement : «Saint-Quentin-en-Yvelines, un pôle métropolitain clé dans le projet régional». Lancée par Robert Cadalbert, président de la Casqy, Bertrand Houillon, vice-président de la Casqy en charge du Codesqy et de la vie associative, et Yves Londechamp, président du Codesqy, cette matinée était rythmée par deux temps forts. D abord, une série de trois interventions d experts qui ont permis de mieux situer le pôle économique de Saint- Quentin-en-Yvelines dans son environnement régional : Bernard Pecqueur, professeur d économie territoriale à l université Joseph-Fourier (Grenoble 1), qui a détaillé les principaux atouts des «pôles économiques métropolitains» et a communiqué sa vision proactive du développement économique territorial ; Anne- Marie Roméra, directrice de l économie et du développement local à l IAU Ile-de-France, qui a présenté la place de Saint-Quentinen-Yvelines par rapport aux autres grands pôles régionaux ; Thierry Cazes, directeur du développement de la Casqy, qui a précisé les grands axes du développement économique du territoire. «Pôle économique métropolitain» Deuxième partie de cette matinée : une table ronde sur le thème «Saint-Quentin-en- Yvelines, pôle économique métropolitain : quelles retombées locales?». Elle réunissait François Deligné, vice-président de la Casqy en charge du développement économique, Jean-Luc Vayssière, président de l université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Christophe Boissonnade, PDG de la société C-Intelligent, Laurent Legendre, du groupe EADS et président de l association Deltas SQY, et Yves Londechamp. La qualité des échanges est venue souligner la place de Saint-Quentin-en-Yvelines comme un pôle économique d importance régionale, doté de toutes les grandes fonctions métropolitaines : gestion, conception-recherche, prestations intellectuelles, commerce interentreprises et culture-loisirs. Elle fait écho à la dernière contribution du Codesqy, qui plaide en particulier pour «mieux intégrer Saint-Quentin-en- Yvelines dans le réseau de transports collectifs structurants de la région parisienne». 16 l

17 côté entreprises Rendez-vous Financement Bpifrance aide les entreprises à investir dans l avenir De l amorçage à la conquête de nouveaux marchés, du crédit aux fonds propres, la Banque publique d investissement (bpifrance) accompagne et fi nance le développement des entreprises, partout en France. Entretien avec Marc Auloge, délégué fi nancement-garantie sur les Yvelines et le Val-d Oise. La Banque publique d investissement a été créée en 2013 pour relancer la compétitivité des entreprises françaises. Quelles sont ses différentes missions? Bpifrance est le regroupement d Oséo, de CDC Entreprises, du Fonds stratégique d investissement (FSI) et de FSI Régions. C est un groupe public d investissement et de financement, dont les principales missions sont de favoriser le développement économique des régions, de participer au renouveau industriel de la France et de faire émerger les champions de demain. Organisée en guichet unique et ancrée dans les territoires, bpifrance accompagne les entreprises françaises à chaque étape clé de leur vie : du financement de l innovation au développement en France et à l international, des besoins en trésorerie au financement de la croissance, jusqu aux prises de participation. Très concrètement, quelles sont les différentes solutions que vous proposez pour soutenir les entrepreneurs en prêts et en capital? Bpifrance finance l innovation sous forme de subventions, d avances remboursables ou de prêts à taux zéro. Elle garantit les prêts bancaires et les investissements en fonds propres. Elle intervient également en cofinancement, aux côtés des banques, avec des prêts bancaires à moyen et long terme pour financer C. Lauté le développement des PME et des ETI. À plus court terme, bpifrance peut aider les PME à renforcer leur trésorerie avec des offres de financement pour les commandes obtenues auprès des grands donneurs d ordre. Et elle dispose de solutions de préfinancement du Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE). Avec l aide d Ubifrance, le nouveau groupe soutient en outre les entrepreneurs dans la conquête des marchés à l export. Et il dispose de moyens supplémentaires pour ses activités de crédit, qui lui permettront de mieux accompagner les entrepreneurs avec des solutions de financement longues et sans garantie et d apporter des fonds tout en restant minoritaire, dans l ouverture de leur capital. Début 2014, le prêt numérique, «L activité de bpifrance est au cœur des régions : 90 % des décisions bancaires sur l innovation sont déjà prises localement. Et nous disposons de fonds dédiés à l investissement régional», confi e Marc Auloge, délégué fi nancement-garantie sur les Yvelines et le Val-d Oise pour bpifrance. abondé par l État, devrait également aider de nombreuses entreprises à financer l intégration de nouvelles technologies. Bpifrance est une institution nationale qui se veut au service de la compétitivité des territoires. Comment se matérialise votre action à Saint-Quentin-en-Yvelines? Nous accompagnons déjà de nombreuses sociétés innovantes, installées à Saint-Quentin-en-Yvelines. C est un territoire qui bouge, où nous sommes particulièrement présents, puisque nous avons trois chargés d affaires dédiés, qui se déplacent régulièrement dans les entreprises pour leur présenter nos services. Nous travaillons également en partenariat avec la Maison de l entreprise, qui donne de la visibilité à tous nos dispositifs. Et nous intervenons régulièrement en complément de financeurs locaux, comme Initiative Saint-Quentin-en-Yvelines, qui accorde des prêts d honneur aux entreprises qui ont leur siège social dans l agglomération. Propos recueillis par Elsa Forez i BPIFRANCE Tél. : MAISON DE L ENTREPRISE Bâtiment Médiathèque Montigny-le-Bretonneux Tél. : #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 17

18 côté entreprises l invité Arnaud Zumaglia Ouverture Vélodrome national : un équipement unique Centre national du cyclisme, siège de la Fédération et centre d entraînement des équipes de France ; stade aux normes internationales pouvant accueillir toutes les compétitions de cyclisme sur piste et de BMX ; deuxième arena de sports et de spectacles d Ile-de-France après Paris- Bercy ; lieu largement ouvert au quotidien à la pratique sportive du grand public ; site exceptionnel de séminaires et de conventions d entreprise Le nouveau Vélodrome national de Saint-Quentin-en- Yvelines, c est tout cela. Un équipement unique en France par sa multifonctionnalité, conçu à la fois pour faire rayonner le territoire à l international et pour répondre, grâce à ses missions affirmées de service public, aux attentes des habitants, des salariés et des étudiants de l agglomération Comme nous l explique Arnaud Zumaglia, directeur général exploitation de Vélopolis. 18 l

19 l invité SQY Entreprises : Pouvez-vous nous présenter Vélopolis? Arnaud Zumaglia : Vélopolis est la société d exploitation créée spécialement pour le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines. C est une société projet qui a été conçue pour répondre à l appel d offres de la communauté d agglomération pour la construction du vélodrome. Elle est détenue à 15 % par Bouygues Bâtiment Ile-de-France et à 85 % par le fonds d investissement Meridiam Infrastructure. Au-delà de la partie maîtrise d ouvrage, assurée par Bouygues le temps de la construction, la société Vélopolis est désormais entièrement tournée vers l exploitation, l entretien et la maintenance du bâtiment. Elle emploie une douzaine de personnes et pilote une série de prestataires extérieurs. Notre premier objectif est d animer le bâtiment, de l ouvrir au grand public, mais aussi de l entretenir et de le maintenir afin que l équipement soit toujours en bon état et performant, dans 27 ans, quand nous le rendrons à la communauté d agglomération. Quelle est la logique du partenariat public privé (PPP)? Le PPP vise à financer le projet, c est-à-dire à lever des fonds importants, nécessaires à la construction de cet équipement et ensuite à sa pérennisation. La construction du vélodrome est financée par des subventions publiques (État, Région, Département, Casqy) et par la vente des terrains immobiliers situés aux alentours (où vont être construits un hôtel, une résidence pour les chercheurs, une résidence pour les jeunes actifs et m 2 de bureaux) ; le reste étant financé sous forme de loyer par la Casqy dans le cadre du PPP. L idée des PPP, c est de figer le budget et de minimiser toutes les dérives possibles, même si malheureusement ce n est pas toujours le cas dans les faits. Aujourd hui, nous Le vélodrome national de Saint- Quentin-en-Yvelines s apprête à ouvrir ses portes C est vraiment un équipement unique sommes fiers de pouvoir dire que le PPP du Vélodrome national de Saint- Quentin-en-Yvelines est l un des rares PPP à avoir fini dans les temps et dans le budget, et sans impact financier supplémentaire pour le contribuable. L objectif de Vélopolis est d animer, de donner vie et de faire rayonner le territoire au niveau international grâce à ce vélodrome, mais il est aussi de devenir un centre de profits. Une partie des recettes générées par le vélodrome sera en effet reversée à la Casqy. Quelles sont les relations entre Vélopolis et la Fédération française de cyclisme (FFC)? Nous sommes sur un mariage à trois, avec une convention tripartite entre l agglomération, Vélopolis et la FFC. Même si les liens contractuels directs se font entre la communauté d agglomération et la FFC, notre objectif, en tant qu exploitant, est de placer la Fédération dans les meilleures conditions pour obtenir des médailles. C est le sens premier de la réalisation de cet équipement, initialement prévu pour les Jeux olympiques de Paris 2012 : être un Centre national du cyclisme. Nous entretenons donc des liens étroits avec la Fédération, que je connais bien pour avoir été durant six ans l un de ses partenaires, au poste que j occupais précédemment avant de rejoindre Vélopolis. Notre rôle est aussi de «supporter» la Fédération au sens anglais du terme, d essayer de créer du lien et de la proximité entre les sportifs et les habitants du territoire, de faire naître une véritable ferveur autour de l équipe de France. Quelles sont les différentes composantes du vélodrome et ses principales spécificités? On pourrait dire qu il y a «trois équipements en un» : le vélodrome proprement dit, partie la plus visible et la plus médiatique, le stadium de BMX couvert, unique en France, et la résidence d hébergement des sportifs. Cette composition assez atypique fait du site du vélodrome une sorte de «mini-insep» pour le cyclisme, à l image de Clairefontaine pour le football ou de Marcoussis pour le rugby. Mais le Vélodrome national de Saint- Quentin-en-Yvelines est vraiment un équipement unique car c est aussi un site proposant au quotidien des #75 Janvier-Février-Mars 2014 l SQY entreprises l 19

20 côté entreprises l invité Arnaud Zumaglia activités sportives ouvertes au grand public, avec des missions de service public qui nous ont été confiées par la communauté d agglomération Et c est également une arena de sports et de spectacles, une sorte de «mini-bercy», qui accueillera non seulement des compétitions cyclistes mais aussi d autres événements sportifs et culturels (concerts, etc.). Avec une capacité de personnes, c est la deuxième salle de spectacle en Ile-de-France après Paris-Bercy et devant le Zénith, le palais des Sports et Coubertin. Au niveau de l exploitation, cela génère de la complexité car il faudra être capable de satisfaire tout le monde : les entreprises et le grand public, les spectateurs et les pratiquants, les sportifs professionnels et les amateurs, les abonnés et ceux qui ne viendront qu une fois pour faire un tour de piste Quel est le rôle de l aire multifonctionnelle extérieure, située entre le vélodrome et le stadium de BMX? C est un peu «la cerise sur le gâteau» car elle nous apporte une grande modularité, pour accueillir des cars régie, des villages de marques, etc. Mais elle est surtout une plateforme pour installer des activités sportives outdoor. Grâce à cette disponibilité, le vélodrome pourrait contribuer demain à redynamiser la base de loisirs voisine. C est aussi l une de nos missions. Avec ses vestiaires, ses sanitaires, son infrastructure pour accueillir des sportifs et son aire multifonctionnelle ouverte à des parcours de pratique sportive (vélo ou autre), le vélodrome peut en effet servir de «base arrière» à la base de loisirs. Quel est le cadre de l hébergement de la Fédération? La FFC loue aujourd hui des espaces et des temps de présence. Elle loue m 2 de bureaux au sein du vélodrome et des créneaux pour utiliser le vélodrome en semaine et le week-end, pour l entraînement des sportifs et l organisation de compétitions. Les espaces étant loués en crédit-bail, la FFC deviendra propriétaire de ses bureaux dans 27 ans. Le bâtiment hébergement contient une trentaine de chambres, pouvant accueillir jusqu à 60 sportifs, dont une trentaine de résidents permanents. Le pôle France piste (vitesse et endurance) ainsi que les équipes de France de BMX et de route féminine seront basés ici. Quels sont les grands événements prévus pour l ouverture? Le 13 janvier, le vélodrome sera officiellement ouvert au grand public : les premiers inscrits pourront rouler pour la première fois sur la piste. Le 30 janvier, aura lieu une grande soirée officielle d inauguration avec invités, une grande compétition sportive opposant les équipes de France et d Angleterre de cyclisme sur piste (revanche des derniers JO), un mini-concert de la chanteuse Irma, ainsi que de nombreuses démonstrations sportives de haut niveau. Le 31 janvier, Robert Marchand, 102 ans, tentera de battre son record du monde de l heure des centenaires. Et le week-end des 1 er et 2 février, des journées portes ouvertes permettront au grand public de visiter le vélodrome et de découvrir toutes les activités proposées. Quel est le projet d exploitation? Il s agit d un cas unique, avec une Fédération résidente et une large ouverture au grand public. C est une exploitation 7 jours sur 7 et 48 semaines par an. L ouverture au grand public concerne à la fois la pratique sportive quotidienne et l accessibilité événementielle. La programmation sera la plus éclectique possible car notre objectif est de pouvoir satisfaire chaque habitant, salarié ou étudiant du territoire au moins une fois dans l année. La Fédération occupera les parties communes de l équipement environ En piste! 25 % du temps ; à 75 %, elles seront donc dédiées au grand public. Les gens pourront venir le matin, le midi, l après-midi ou le soir, pour pratiquer différentes activités sportives, liées au cyclisme ou à des disciplines émergentes non concurrentes de celles déjà présentes sur le territoire. L idée est de proposer une offre complémentaire. Quels sont les types d événements prévus? Notre objectif est de ne pas dépasser 40 événements par an, ce qui représente un événement tous les dix jours. Au 15 novembre 2013, 25 événements étaient déjà prépositionnés dans le calendrier pour 2014, avec environ 50 % d événements sportifs, 25 % d événements culturels ou économiques et 25 % de concerts et de spectacles artistiques. Les championnats de France sur piste se dérouleront ici en octobre. Trois compétitions de BMX de niveau national sont également programmées en 2014 : deux coupes de France (en mars et octobre) et un championnat de France (en juillet). Un tournoi de poker associatif réunira joueurs sur cinq jours en mai. Nous sommes également en discussion avec les ligues 20 l

P r oj e t U r b a i n

P r oj e t U r b a i n Projet Urbain Un espace résidentiel et économique privilégié Un aménagement urbain pensé pour les acteurs du développement de demain, au sud-ouest de Paris, aux portes de la Vallée de Chevreuse et du cluster

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines

Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Plan de développement durable à Saint-Quentin-en- Yvelines Mise en oeuvre 2010 / 2012 2 ème édition Mise à jour du calendrier Définition du développement durable : La terminologie officielle le définit

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

ville nouvelle de saint-quentin-en-yvelines

ville nouvelle de saint-quentin-en-yvelines ville nouvelle de saint-quentin-en-yvelines Résidences avec services pour étudiants Au cœur du deuxième pôle économique d Ile-de-France A seulement 20 minutes de Paris, l agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03.La gamme d interventions 04. Les nouveaux dispositifs 2 01.Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data

Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Paris bâtit un programme stratégique de ville intelligente et accélère sur l open data Dossier de presse Mardi 23 juin 2015 1 Sommaire Edito de Jean-Louis Missika 3 Paris bâtit un programme stratégique

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT SITUATION GÉOGRAPHIQUE REJOINDRE ELANCOURT : EN VOITURE : Accès direct à l A12 depuis la N12 Autoroute A13 A 30 min de Paris A 55 min de Chartres A 10

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION I Soutien au développement économique 1) Connaissance et analyse du tissu économique Une mission de connaissance et d analyse du tissu économique

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE UN CAMPUS DE NOUVELLE GÉNÉRATION Un ensemble immobilier tertiaire de 71 600 m 2, sur 3 hectares, à moins de 3 km de Paris Huit immeubles de bureaux avec services organisés en 3 groupes autour d un parc

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin.

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Pour vous garantir un recrutement éfficace 1. Une phase de préparation en amont Pour sélectionner les apprentis

Plus en détail

HPCBIG DATASIMULATION

HPCBIG DATASIMULATION INNOVATION BY SIMULATION SIMULER POUR INNOVER le rendez-vous international The international meeting HPCBIG DATASIMULATION 23 & 24 juin/june 2015 ECOLE POLYTECHNIQUE PALAISEAU - FRANCE www.teratec.eu DOSSIER

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud

UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud Séminaire de la Fondation des Territoires de Demain UNIVERSITE DE GAND - 13 décembre 2010 UVSQ SQY URBAN LIVINGLAB ECO-CAMPUS Marie-Françoise Guyonnaud 1 Situé dans la région Parisienne 2 Inscription dans

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement

signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement signature de l Opération Campus entre la République française et la Banque européenne d investissement 3 Février 2014 Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Avec le Pacte européen pour

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes

Collège Avril 2015. Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Collège Avril 2015 Mise en service de l infrastructure de recharge de véhicules électriques sur le département des Hautes-Alpes Contexte et enjeux Les enjeux du véhicule électrique sont multiples : Réduire

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN

REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN REXEL, PARTENAIRE DE VOTRE QUOTIDIEN Chaque jour, Rexel accompagne Quel que soit le secteur d activité, habitat, tertiaire ou industrie, Rexel accompagne les professionnels dans toute la France. Rexel

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Le réseau de compétences au service des entreprises du bassin économique : Saint-Quentin-en-Yvelines Versailles Grand Parc Plateau de Saclay

Le réseau de compétences au service des entreprises du bassin économique : Saint-Quentin-en-Yvelines Versailles Grand Parc Plateau de Saclay Le réseau de compétences au service des entreprises Versailles Grand Parc Plateau de Saclay Un réseau Pourquoi? Pour valoriser les expertises locales, encourager les synergies, accompagner les entreprises

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION L innovation est une des composantes majeures de la performance. Elle nécessite de recourir à des investisseurs, de solliciter des financements,

Plus en détail

DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D. Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV

DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D. Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV DU RESEAU D ENTREPRISES AU PROJET COLLABORATIF DE R&D Odette DE AZEVEDO Directrice des réseaux d entreprises et filières CCIV La CCIV Chambre de commerce et d industrie d de Versailles Val-d Oise / Yvelines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie de l'efficacité énergétique des bâtiments de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines -

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 CHAPITRE 1 UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ AU SEIN DE LA COMUE UPE UPE : DU PRES À LA COMUE 2007 : UPEC et UPEM deviennent membres fondateurs

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

1er août 2011. Présentation du GROUPE FG DESIGN

1er août 2011. Présentation du GROUPE FG DESIGN #1 Présentation du GROUPE FG DESIGN 2 Le GROUPE FG DESIGN L espace est un média à part, un média à part entière Il est un outil qui doit contribuer à votre stratégie de communication refléter votre image,

Plus en détail