La place de l écrit et de l écriture dans notre société : usages et mutations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La place de l écrit et de l écriture dans notre société : usages et mutations"

Transcription

1 INSA de Rennes Département INFO 3ème année La place de l écrit et de l écriture dans notre société : usages et mutations Damien CARDUNER Lauriane HOLY Kévin M GHARY I-0 Camille PIGNON

2

3 REMERCIEMENTS Nous tenons particulièrement à remercier Mme Hélène PRIGENT pour son aide précieuse tout au long de notre monographie, de la conception à la rédaction, pour son travail visant à nous aider à construire au mieux notre monographie en nous donnant des pistes et en suivant notre projet avec intérêt. Nous remercions également Mme Françoise SERANDOUR pour nous avoir accordé un entretien et avoir répondu avec patience à l ensemble des questions que nous lui avons posées. Son enthousiasme et sa volonté d approfondir chaque sujet nous ont tout particulièrement touchés. Enfin nous remercions M. Simon LE BAYON, pour avoir su nous donner des conseils sur l organisation générale du projet. Enfin nous souhaitons à remercier Damien BELVEZE conservateur de la bibliothèque de l INSA de Rennes et Emilie MARIE pour leurs aides techniques. 3

4 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 SOMMAIRE... 4 INTRODUCTION... 6 I. LES USAGES... 7 A. POURQUOI ECRIT-ON ENCORE AUJOURD HUI? Liste des différentes situations d écritures aujourd hui L écrit contractuel Pour laisser une trace Les mutations de l écrit dans la transmission des connaissances B. DIFFERENCES ENTRE ECRIRE POUR SOI OU POUR LES AUTRES Intérêt de l écriture : son caractère personnel Ecrire pour les autres II. LES EVOLUTIONS A. LES NOUVEAUX USAGES Dévelopement des NTIC, de nouveaux écrits Réseaux sociaux, , SMS Vers une dépendance de l utilisation des SMS et des mails Quelles différences entre écrits papiers et numériques B. EN 2012 : CE QU ON ECRIT EST-IL TOUJOURS LU? Les SMS, nouvelle forme de lecture Dans le monde de l édition Ouvertures de nombreux blogs III. EN QUOI LES NTIC FAÇONNENT NOTRE FAÇON DE PENSER A. EN QUOI LES NTIC MODIFIENT NOTRE RAPPORT A L INFORMATION Internet : une source d information qui monte Les liens hypertextes Référence texte: l impact du web en quatre questions B. COMMENT LES TIC PEUVENT-ELLES INFLUENCER SUR L ENSEIGNEMENT? Utilisation des tableaux numériques dans l enseignement Diffusion plus facile de documents par l'intermédiaire d internet Les désavantages des NTIC dans l enseignement C. MODIFICATION DE L ECRITURE ET DONC DE LA PENSEE Nouvelles générations Vs générations X Le sociolecte du langage SMS La maîtrise de la langue française dans les années à venir? IV. L ECRIT DANS L ENTREPRISE A. LE DEVELOPPEMENT DE L ECRIT DANS L ENTREPRISE La mondialisation : principale raison de ce développement De nouveaux défis La valorisation des actifs immatériels : nouvel enjeu majeur La flexibilité du travail pousse à une hausse des standards B. SITUATION ET NOUVEAUX USAGES DE L ECRIT DANS L ENTREPRISE Nouvelle place de l écriture et conséquences L ère de la guerre des talents Les nouvelles formes de langage nées des NTIC CONCLUSION

5 TABLE DES ILLUSTRATIONS TABLE DES ANNEXES GLOSSAIRE BIBLIOGRAPHIE RESUME ABSTRACT MOTS CLES & KEY WORDS

6 INTRODUCTION Depuis presque toujours l Homme écrit. Il y a ans les premières gravures et les premières peintures apparaissent, comme en témoignent les murs des grottes habitées par nos ancêtres, et nous racontent une histoire. C est à cette époque que voit le jour cette extraordinaire forme de communication qui va changer l Histoire de l Humanité : on a d ailleurs pris l habitude de dire que la Préhistoire se termine avec la naissance de l écriture, preuve que celle-ci a entraîné d innombrables bouleversements qui ont permis le développement des grandes civilisations que l on connaît aujourd hui. Les évolutions de l écriture et de l écrit ainsi que de leurs usages ont été nombreuses : les supports ont évolué des supports muraux aux documents numériques en passant par les rouleaux de papyrus et les parchemins. De nouvelles formes d écritures sont apparues : les pictogrammes, par exemple, ont, pour la plupart, laissé place aux alphabets, plus simples. L écrit, réservé aux plus érudits, s est répandu et est devenu un moyen de communication utilisé par tous et dans tous les types de situations. Alors pourquoi écrit-on aujourd hui? Quels usages faisons-nous de l écriture et de l écrit au XXIème siècle? Finalement, la question qu il est légitime de se poser est la suivante : quelle est sa place dans le monde actuel? Ce sont autant de questions auxquelles nous allons essayer d apporter une réponse dans les pages qui suivent. Les dernières décennies ont également apporté leur lot de mutations : l apparition de nouvelles technologies de l information et de communication a amené de nouveaux usages et de nouvelles formes d écritures qu il a fallu apprendre à utiliser et qui ont posé un certain nombre de questions quant au devenir de l écriture et des écrits tels qu on les connaît aujourd hui. Le sociolecte du langage SMS, bien connu de tous et sujet à maintes controverses, en est l exemple le plus flagrant. On peut dès lors s interroger sur l impact de ces bouleversements : à quel point ont-ils changé la place de l écriture et de l écrit dans notre société? Comment va-t-elle évoluer dans le futur? La deuxième partie est entièrement consacrée à l étude de ces questions que nous nous posons. Nous nous intéresserons également à la façon dont les nouvelles technologies de l information modifient notre façon de penser. Il est vrai que depuis leur apparition dans nos foyers, notre rapport à l écriture a été modifié : la réflexion qui précédait l écriture manuscrite est-elle toujours présente? On sait tous à quel point il est facile de corriger un texte écrit sous n importe quel logiciel de traitement de texte alors que l écrit manuscrit d'an tant imposait que l idée ait été retournée dans nos esprits avant d être retranscrite sur le papier. De fait, cette question prend tout son sens : notre réflexion est-elle modifiée par l usage des nouvelles technologies? Enfin, l écrit est avant tout un outil de communication, un outil d organisation et donc un outil de travail. Dans notre quatrième et dernière partie, nous développerons les usages et les mutations liées au secteur de l entreprise. Mais avant toute chose, il s agit de répondre à la question suivante : Quels usages faiton de l écriture et de l écrit aujourd hui? Quelle place ont-ils dans notre société contemporaine? 6

7 I. LES USAGES Ecrire est un geste relativement courant dans notre quotidien. En effet, que ce soit dans le milieu éducatif ou dans le monde professionnel, tout le monde est contraint, à un moment de la journée, de prendre des notes ou d'écrire, même quelques mots. Dans cette partie nous apporterons des réponses aux questions : pourquoi écrit-on aujourd hui? Pour qui écrit-on? et que cela implique-t-il? A. POURQUOI ECRIT-ON ENCORE AUJOURD HUI? Ecrire est aujourd hui dans de nombreuses situations du quotidien utile et pratique. Dans un cadre privé, il permet par exemple parfois de désamorcer des conflits et, dans un cadre professionnel, il permet parfois d accéder à des personnes auxquelles il est impossible d avoir accès autrement. Cependant, en matière d écriture, il existe des codes, ainsi à chaque usage correspond une certaine forme d écriture, c est ce que nous allons détailler. 1. LISTE DES DIFFERENTES SITUATIONS D ECRITURES AUJOURD HUI L écrit a toujours été très présent dans notre société. Avant l avènement de l ère numérique, de nombreux supports étaient rédigés de façon manuscrite. Qu en est-il aujourd hui? Nous allons énumérer les différentes situations d écriture que l on rencontre de manière régulière. Les lettres professionnelles Il est clair qu elles ont aujourd hui disparu au profit des courriels pour des raisons de rapidité et d archivage plus aisé. Les lettres de motivation Sur ce point, la situation n est pas très claire. Après quelques recherches sur les sites internet de recherches d emplois, on peut apprendre que certains recruteurs préfèrent lire des lettres de motivation manuscrites car elles permettent de la personnaliser, de la rendre moins standard. Cependant, pour que la lettre en question arrive dans leurs mains, il est préférable de l envoyer par Internet, autrement dit sous format.doc pour être plus facilement gardé en mémoire au sens informatique du terme, les lettres manuscrites étant généralement empilées sans être classées par la suite. Les lettres privées Il est difficile d estimer la proportion de Français écrivant des lettres. On peut l estimer pratiquement inexistante face aux 79% de Français ayant un téléphone mobile et qui parmi eux, sont 82% à envoyer des SMS d après un sondage TNS Sofres. De plus, il semble difficile d aboutir à une conclusion différente si on considère que 3 Français sur 4 sont utilisateurs d Internet, la moitié d entre eux envoyant des s et que 34% des plus de 15 ans possèdent un compte Facebook selon un sondage Ipsos. 7

8 Les cartes postales Même si ses ventes sont nettement en baisse ces dix dernières années, la carte postale est encore très largement utilisée par les Français malgré l essor récent de la carte postale numérique. Les écrits administratifs Par souci de logistique, ils sont en voie de dématérialisation probablement grâce à la valeur contractuelle que peut prendre un document électronique (voir suite). En témoignent la déclaration de la CAF, la déclaration des impôts qui peuvent être saisies pour les particuliers sur Internet. De même, la déclaration de TVA pour les entreprises doit être obligatoirement télé-transmise depuis octobre 2012 et dès mai 2013, ce sera au tour de la déclaration des impôts pour les sociétés concernées. Les recherches et les notes prises en cours Selon une étude menée parmi étudiants québécois, 88 % utilisent toujours l ordinateur pour produire des travaux écrits, 82 % l utilisent toujours pour préparer des exposés oraux et 56 % l utilisent toujours pour préparer un examen. Ces résultats peuvent être généralisés aux étudiants français. On devine alors que la part des recherches écrites à la main diminue. Concernant les notes prises en cours, cela dépend du contenu du cours en question. En effet, il sera moins aisé de recopier sur ordinateur une formule mathématique complexe qu avec un crayon sur une feuille de papier. Les écrits personnels Ce sont les notes spontanées sur Post-it et les notes prises rapidement au téléphone. Même si des applications pour smartphones existent pour les notes prises à la volée, leur impact sur la population est à nuancer sachant que seulement 15% des Français possèdent un smartphone en usage personnel et 25% en usage professionnel (sondage TNS Sofres). De plus, dans ce cas, il est fort probable que la majorité des personnes préfère l aspect plus personnel que leur procure l aspect visuel de leur écriture. Dans le milieu professionnel Le passage au tout numérique a débuté dans les années 2000 et consiste à informatiser ce qui se faisait autrefois de façon manuscrite, l écriture se fait désormais via une interface logicielle. Certains secteurs ont été beaucoup plus impactés que d autres par ce passage, ceux qui particulièrement possèdent comme produit final des écrits (rapports, graphiques, compte-rendu, chiffres), c est-à-dire tout une partie du secteur tertiaire (administration, banque, conseil...) ainsi que le secteur de l édition, bouleversant ainsi tout leur corps de métiers. Les Chèques Malgré une augmentation des prélèvements automatiques et virements, les chèques sont toujours évidemment utilisés. Selon un récent rapport du comité consultatif du secteur financier, ils représenteraient 18.3% des paiements en 2010 contre 17.5% de virements et 19.9% de prélèvements. Avec du recul, on peut conclure que dans le monde du travail, les changements liés à la manière d écrire sont imposés et sont conséquents tandis que dans la vie personnelle, ces changements dépendront de notre familiarisation avec les nouvelles technologies. Au demeurant, cette liberté peut à terme mettre en exergue un contraste générationnel, les plus 8

9 jeunes étant généralement plus à l aise avec les outils numériques. Un point reste à éclaircir : devant l explosion des correspondances électroniques, quelle valeur possède chaque message du point de vue juridique? 2. L ECRIT CONTRACTUEL Depuis la création de la loi pour la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004, l écrit électronique a désormais la même valeur que l écrit manuscrit exigé dans un contrat sous réserve des 3 conditions suivantes : la signature doit identifier la partie l'ayant apposée ; le procédé doit garantir le lien entre la signature et l'acte sur lequel elle est apposée ; l'intégrité de l'acte doit être garantie. Les conséquences directes de cette nouvelle loi, inscrite dans l évolution technologique de nos sociétés, sont très largement visibles aujourd hui. Tel est le cas des courriels, dont la valeur juridique a été bouleversée. Selon Maître Isabelle Pottier, avocate à la Cour d appel de Paris et spécialiste en droit de l'informatique, il est désormais possible par le biais des s de ' mettre à disposition des conditions contractuelles ou des informations sur des biens ou services ', de transmettre par courrier électronique les informations demandées en vue de la conclusion d'un contrat ou celles qui sont adressées au cours de son exécution ' si leur destinataire a accepté l'usage de ce moyen '. De même, les informations destinées à un professionnel peuvent lui être adressées ' dès lors qu'il a communiqué son adresse électronique '. Ayant acquis les mêmes atouts juridiques, le courriel est donc devenu l évolution de la lettre recommandée classique dans le cas de contrats. Pour continuer sur le statut juridique de l écrit électronique, depuis le 28 décembre 2001, ce dernier peut être utilisé comme preuve en cas de litige entre professionnels ou devant les prud hommes (dans le cas de la rupture de contrat de travail entre employeur et salarié). Cependant, le mail n a pas de valeur juridique entre professionnels ou entre administrations et professionnels. Dans ce type de situation, on considère comme très incertaines l identité de l expéditeur et l intégrité du message en raison du manque de fiabilité lié au message électronique. Si le courriel possède les 3 caractéristiques citées précédemment, il pourra être considéré par les juges comme commencement de preuve mais pas comme preuve irréfutable. Sa valeur probatoire dépendra donc de l état des connaissances du magistrat en charge du procès sur ce sujet. Pour les s susceptibles de faire l objet d un litige, il est très fortement conseillé d utiliser une signature électronique. Cette technologie permet de garantir l identité de l expéditeur et le contenu du message. De cette manière l acquerra une valeur juridique certaine. Nous venons d aborder le thème de la valeur juridique des nouvelles formes d écrits, maintenant examinons dans quelle mesure l écrit peut servir à immortaliser un message. 9

10 3. POUR LAISSER UNE TRACE L écriture est une manière de représenter graphiquement une langue, par le moyen de signes dessinés sur un support. C est une étape-clé dans l Histoire puisqu elle permet de distinguer la période de la Préhistoire avec celle de l Histoire. Cette représentation est toutefois contestée car de ce point de vue, on considère que les peuples sans écriture sont sans Histoire. L écriture est apparue en Mésopotamie en 3400 avant JC, puis en Egypte et en Chine. C est notamment grâce à elle que les historiens auront pu apprendre davantage sur les civilisations de tout temps et de tous les endroits du globe. Une civilisation dont on a du mal à déchiffrer l écriture est tout de suite moins accessible et moins compréhensive. Tel fut le cas jusqu à peu de la civilisation des Mayas. Du point de vue sémantique, l écriture peut également désigner la création personnelle et la manière si particulière, propre à chacun, d articuler les mots entre eux. Cette forme d expression, choisie par les auteurs de tous genres confondus, accorde à ces derniers un privilège unique : celui de laisser une petite partie d eux figée dans le temps pour l éternité. 4. LES MUTATIONS DE L ECRIT DANS LA TRANSMISSION DES CONNAISSANCES L apprentissage de l écriture est un stade-clé dans le développement personnel de l enfant. En France, ce dernier passe ce stade précisément à l âge de 7 ans en classe de CP. C est à cette étape si importante que les parents sont le plus sollicités dans la scolarité de leur enfant. Pourtant aujourd hui, la tendance actuelle semblerait vouloir remplacer les cahiers du collège par des supports numériques. Tel est le cas de la Corrèze où 3300 élèves de 6 ème ont été équipés d Ipads en 2010 après que les élèves de 5 ème à la 3 ème ont été eux-mêmes munis en 2008 d ordinateurs portables. La même initiative fut prise dans le Val de Marne où des netbooks ont été offerts à collégiens. Il semble alors légitime de se poser la question : Est-il encore nécessaire de passer par cette phase d apprentissage de l écriture manuscrit à l ère du tout numérique? Deux études montrent les effets négatifs que pourraient avoir les conséquences d un tel choix. Dans la première, menée à l échelle mondiale par Acer, on a équipé 16 collèges de netbooks éducatifs laissés utilisés de manière libre par les enseignants. Cette étude a montré que bien qu utiles, ces outils servaient principalement comme supports d exercices et de travaux d équipe. De plus, même si les netbooks stimulent la concentration et la coopération des élèves, les professeurs pensent qu ils ne suffisent pas à aider les élèves ayant des difficultés. Enfin, leur utilisation nécessite beaucoup de préparation en amont et provoque une gestion de la classe plus complexe. Les résultats de la seconde étude, dirigée dans une université américaine, sont parus dans le Wall Street Journal. Elle démontre que le fait de dessiner des lettres à la main aiderait à les retenir contrairement au clavier. La très forte corrélation entre les muscles de la main qui écrivent le mot et le processus de pensée qui permet d imaginer le mot suivant stimule beaucoup plus de zones du cerveau. Il se passe le même phénomène chez les adultes. C est 10

11 pour cette raison que l on conseille aux seniors d écrire manuscritement pour garder leur cerveau vif. De même, écrire à la main permettrait de structurer beaucoup mieux la pensée et d expliquer son idée de façon plus ordonnée en raison du cheminement de la main en plusieurs étapes à l écriture d une lettre, là où il n y a qu un unique mouvement vertical et basique sur un clavier. L invasion des écrans nous rendrait-elle stupides? Peut-être qu alors l alternative serait d utiliser les stylets sur des écrans tactiles. Bien que les outils numériques contribuent grandement au travail pédagogique, les conclusions respectives de ces deux études montrent bien qu une bascule totale vers une virtualisation du support écrit serait largement préjudiciable pour l enfant. Concernant les études supérieures, on voit depuis quelques mois, les plus prestigieuses universités du monde comme Columbia, Princeton, Berkley, Harvard, l université de Londres ou l Université hébraïque de Jérusalem mettre gratuitement à disposition des internautes certains de leur cours sous forme de vidéo sur des plates-formes. Plus de 120 collèges et universités veulent les rejoindre. Les intéressés n ont juste qu à indiquer leur nom, leur adresse et sont sollicités pour discuter du contenu des cours sur des forums en ligne et pour constituer des groupes de travail, un peu comme dans une classe. De nombreuses heures sont nécessaires pour suivre les enseignements. Des contrôles de connaissances avec correction immédiate, une section question réponse, des laboratoires virtuels sont proposés en plus. Les quelques plates-formes Internet qui permettent d accéder aux vidéos (edx, Coursera, Udacity) ne délivrent pas de diplôme d une des écoles mais un certificat payant, dont la valeur auprès des entreprises est encore inconnue. Ce fut le Royaume-Uni qui fut précurseur en la matière avec l Open University crée en 1969 avec ses 450 modules pédagogiques et son système d e-tuteurs. C est aujourd hui la plus grande université du pays. En France, la Sorbonne, l université Pierre et Marie Curie, HEC, l école des Mines de Nantes ont fait de même en rejoignant la plate-forme I-tunes-U. Le choix de cette dernière est probablement lié au rayonnement ample et international que cette dernière confère comme le confirme Yves Epelboin, directeur du service des technologies de l information et de la communication pour l enseignement à Pierre et Marie-Curie Aujourd hui, presque toutes les universités et écoles sont dotées d une plate-forme en ligne laissant accès à certains cours. Cela ne semble pas suffisant pour la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche, Genevievre Fiorasso qui, le 28 décembre dernier, avait annoncé pour février prochain son plan France université numérique. L un des principaux axes est de développer une formation continue de cours en ligne, réglant ainsi le problème de certains amphithéâtres d université bondés (comme en première année de médecine). Les enseignements pédagogiques seraient plutôt focalisés sur un suivi individuel. Néanmoins le budget de ce plan n a pas encore été fixé. On peut remarquer ici la volonté de rattraper les autres pays développés du monde en ce qui concerne l e-learning. En effet, en Angleterre, 25% des diplômés d un MBA n auraient jamais assisté physiquement aux cours grâce à ce système. De même, aux États-Unis, cela fait longtemps que les MOOC (Massive open Online course) existent. Il s agit de vidéos de cours grand public suivis par beaucoup d étudiants. Le plus célèbre, dispensé par un professeur de Stanford sur l intelligence artificielle, a réuni près de étudiants. Néanmoins, dans l hexagone, certaines barrières à ce système se poseraient comme «La réticence des enseignants à filmer un cours qui ne serait pas parfait», «les droits d auteur» ou «le moindre intérêt du fait qu ici les étudiants sont dotés de polycopiés alors qu aux États-Unis, où une vidéo permet d économiser des livres coûteux, la demande est forte.» En ce qui concerne les cours classiques en amphithéâtre, l usage croissant des slides (avec ou sans polycopiés pour les élèves) au détriment du tableau classique est de 11

12 plus en plus marqué. Ce changement d habitude pédagogique peut se comprendre dans la mesure où ce support est plus clair pour les étudiants, plus confortable pour l enseignant car il peut se concentrer plus aisément sur le contenu de son cours plutôt que sur sa restitution directe et de plus permet une gestion du temps du cours plus modulable (si l enseignant est pressé, il pourra accélérer la vitesse de passage des diapos ). L inconvénient sera sans doute la perte de stimulation neurologique et donc une baisse de la capacité de mémorisation pour ce type d enseignement d après les éléments vus précédemment. L enseignement supérieur, dans sa mutation vers un accès numérique de son contenu limite les écrits individuels (prises de notes). Nous avons montré en quoi les écrits électroniques bouleversaient la manière d enseigner, maintenant abordons un sujet totalement différent : la stylistique de l écriture manuscrite. B. DIFFERENCES ENTRE ECRIRE POUR SOI OU POUR LES AUTRES Ecrire peut sembler être une activité de personne solitaire, désireuse de créer son propre univers et ne souhaitant pas aller vers les autres, cependant finalement en interrogeant différents écrivains, on se rend compte qu écrire et avant tout un acte de partage : on n écrit également pour les autres. Ainsi se pose la question suivante : dans quelles circonstances écrit-on pour soi? Dans quelles circonstances écrit-on pour les autres? Et qu est-ce que cela dit de nous? 1. INTERET DE L ECRITURE : SON CARACTERE PERSONNEL Ecrire permet de dire ce que l on ressent, ainsi de nombreuses personnes écrivent des journaux intimes pour s exprimer, se libérer comme une sorte de catharsis. Les écrits peuvent donc révéler beaucoup sur notre personnalité : c est le but de la graphologie, technique consistant à déduire la personnalité d une personne à partir de l observation de son écriture manuscrite. Aujourd hui, la France est le pays qui utilise le plus la graphologie avec la Belgique. Ainsi, selon une enquête Oasys Consultant de 2007, 69% des entreprises y auraient recours pour sélectionner leur personnel. Voici quelques indices de votre écriture révélateurs de votre personnalité selon la graphologie: - Une écriture ample indique une personnalité extravertie, un besoin de s affirmer. La personne peut être soit orgueilleuse soit simplement ambitieuse. - A l inverse, une petite écriture dénote d une minutie, une préférence pour l observation à l action. En pratique, cela peut traduire soit une baisse de sa propre estime soit une prédominance des intérêts intellectuels. - Une écriture arrondie met en valeur une personnalité affective. - Une écriture en guirlande, c est-à-dire avec des m tracés comme des u, révèle une personne à l écoute et capable de s adapter. 12

13 - Une écriture scolaire (qui se rapproche de celle apprise à l école) caractérise une soumission aux règles. - Si l écriture n est pas guidée par des lignes, une écriture ascendante traduit une humeur enthousiaste passagère et à l inverse dans le cas d une écriture descendante, un découragement temporaire. - Une écriture rapide indique un dynamisme, une spontanéité. - Une écriture lente dénote d une recherche d esthétisme ou bien d un laisser-aller. - Un trait appuyé reflète une personnalité et une volonté très marquées, un trait irrégulier peut être interprété comme une faculté de résistance aux difficultés et un trait léger dévoile une discrétion ou bien alors un manque de tempérament. - La graphologie analysant également la répartition spatiale des mots, un scripteur ayant par exemple écrit une lettre bien chargée en termes de contenu peut être représenté comme quelqu un qui a besoin d agir et d imposer sa marque. A l inverse, la prédominance du vide sur une lettre traduit un goût pour la solitude. - Même la signature, si elle est proche du texte qui l accompagne, peut être perçue comme implication extrême du signataire. Dans le cas inverse, celle-ci peut être interprétée comme une manière de revenir sur ce que l on a écrit. - En graphologie, la gauche indique le passé et la droite, l avenir. Si une écriture est penchée vers la gauche, on peut penser que la personne à qui appartient cette écriture est focalisée sur son passé et aura du mal à se projeter vers l avenir. Au contraire, une personne écrivant de manière inclinée vers la droite pourra être considérée comme ouverte aux autres, sur le présent et l avenir et ayant besoin d aller de l avant. - La taille de notre écriture révèle nos relations avec les autres et l importance que nous nous donnons à nous-mêmes. L écriture est divisée en trois parties : la hampe (partie supérieure de l interligne), la zone médiane (la partie centrale) et le jambage (la partie inférieure). Si les hampes et sont accentuées, cela traduit une motivation importante voire d un idéalisme. S il s agit des jambages, cela est révélateur d un besoin de se ressourcer. Cependant, on peut remarquer que les différents types d écritures cités précédemment peuvent être interprétés par deux explications assez éloignées l une de l autre. Ce manque de précision constitue une limite de la graphologie. De plus, de nombreuses études montrent le caractère inexact de la graphologie. Dans l entreprise, auparavant employée comme outil décisionnel lors du tri initial des candidatures, la graphologie est dorénavant utilisée en dernier recours, par exemple dans le cas d une hésitation des recruteurs entre deux profils identiques. 2. ECRIRE POUR LES AUTRES L écriture peut être une première image que l on montre de soi. Ainsi, il semble primordial de soigner tout d abord l orthographe. Lorsqu on envoie une lettre manuscrite par exemple une lettre de motivation pour la recherche d un emploi, la présence de fautes d orthographe décrédibilise complètement le scripteur. En effet, les recruteurs considèrent qu une première approche vers l entreprise doit être consciencieuse, et les fautes ne mettent pas vraiment en valeur une telle attitude. Par ailleurs, dans le cas d un poste à 13

14 responsabilité, la personne en question n a plus de secrétaire comme auparavant et peut souvent être amenée à envoyer des s à un groupe de personnes conséquent. Tout le monde peut s accorder à dire que recevoir un message truffé de fautes d orthographe de la part de quelqu un plus hautement placé hiérarchiquement ne semble pas contribuer à sa crédibilité ou bien au respect que l on peut avoir à son égard. Il en est de même dans la vie professionnelle et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Si l on fréquente un cercle d amis instruits et ayant fait des études, le fait de s exprimer avec une orthographe qui laisse à désirer peut engendrer des moqueries derrière les écrans, on peut facilement être considéré comme quelqu un ayant une écriture négligée ou bien être assimilé à un kikoolol, comme nous le verrons plus tard. Du point de vue de la manière d écrire, des études montrent que la façon dont un texte est écrit joue sur l impression reçue par le lecteur (sans parler de graphologie). Un texte raturé, difficilement lisible, sera assimilé inconsciemment à quelque chose de négatif et ne sera pas jugé totalement pour son contenu mais sur sa forme. En définitive, même si la graphologie reste contestée, il apparait clairement qu elle révèle le côté très personnel de l écriture dans sa stylistique. Dans notre relation aux autres, c est surtout une mauvaise orthographe ou bien une façon brouillonne d écrire qui peut donner aux lecteurs une impression négative sur notre propre personne. Les usages de l écriture sont nombreux, et bien souvent ceux-ci ne sont pas figés. 14

15 II. LES EVOLUTIONS L émergence des nouvelles technologies dans notre quotidien a, de près ou de loin, entraîné une évolution dans notre rapport à l écriture et à l apparition de nouveaux usages notamment. On a ainsi pu constater la vitesse avec laquelle les mails, les réseaux sociaux comme tweeter, facebook, sont entrés dans notre quotidien mais aussi les modifications qu ils ont entraînées, comme une certaine dépendance, une hyperconnexion devenue omniprésente aujourd hui. Ils représentent une nouvelle manière de communiquer avec les gens, connaissances proches aussi bien que professionnelles, et une nouvelle façon d écrire. Mais cependant les nouvelles technologies ont aussi leurs limites et ne semblent pas pourvoir remplacer entièrement l écriture manuscrite, ne serait-ce que dans son aspect physique, dans ce qu une lettre manuscrite représente émotionnellement par rapport à un message électronique ou simplement par son aspect pratique. A. LES NOUVEAUX USAGES Nous allons nous intéresser ici à ces nouveaux usages mais également à la place qu ils ont pris au cours du temps dans notre quotidien. 1. DEVELOPEMENT DES NTIC, DE NOUVEAUX ECRITS «Il y a toujours un moment où l écriture de cartes postales s impose», affirme Bernard Bouvet lors du 21 ème congrès de l'union Professionnelle de la Carte Postale (UPCP). Depuis quelques années, on remarque que les NTIC 1 ont fortement perturbé la vente des cartes postales. En effet, il y a un siècle, en 1914 par exemple, 800 millions de cartes étaient vendus contre 320 millions en 2011 avec un abandon au profit des messages téléphoniques ou des mails. Il est toutefois intéressant de noter que l émergence des nouvelles technologies ne semble pas faire disparaître totalement ce moyen de communication et il se porte même bien, comme le montre le marché français de la carterie (cartes postales, cartes de vœux et emballages cadeaux) affichant aujourd hui une hausse de 0,6 % annuellement, avec un chiffre d affaires en 2011 estimé à 404 millions d euros. Selon cette même étude, la carte postale demeurerait le moyen de correspondance préféré des Français face aux supports numériques dans des contextes où l émotion prime sur l information. On constate, en effet, que près de 70% des Français préfèrent la carte postale ou la carte de vœux aux mails, e-cards ou autres SMS, selon Olivier Draeger, président de l'upcp, s appuyant sur les chiffres d'un sondage mené auprès de 1000 foyers. Les français choisiraient donc plutôt la carte postale pour faire passer des émotions bien plus personnelles dans le but de faire plaisir à leurs proches. Cela se retrouve au travers du choix personnel de la carte postale tout d abord, mais également avec les mots choisis et l investissement de l écriture qui 1 NTIC : Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication 15

16 se retrouve derrière cet acte. Un message téléphonique ou électronique semblerait avoir moins d impact que la voie postale et son support physique. Cette dernière voie traduit mieux le type de la relation affective entre l auteur de la carte et le destinataire qui en serait davantage touché. La carte postale serait d autant plus importante aux yeux de leurs auteurs qu elle laisserait une trace et qu elle resterait, contrairement à un SMS ou à un mail. La carte postale représenterait ainsi le support le plus investi émotionnellement pour les Français. Selon l'étude, l écriture des cartes serait en effet rythmée par les différentes périodes ou événements heureux de l année comme les anniversaires, les fêtes et surtout les vacances, Noël et le nouvel an. Ces cartes représenteraient ainsi près de 44% du chiffre d'affaire lors de ce dernier trimestre de l'année avec un pic aux abords des fêtes de Noël. Les français seraient donc attachés à ces traditions comme l écriture des cartes postales en vacances ou à l envoi des cartes de vœux prouvant leur résistance face aux nouvelles technologies. On a également vu apparaître les cartes virtuelles, à mi-chemin entre les cartes postales et les mails. Elles permettent ainsi d envoyer un mail sous forme de carte, permettant à l utilisateur de choisir les images, les couleurs, les polices, les animations, des chansons... et d y ajouter un texte personnalisé. Ces nouvelles cartes séduisent de plus en plus, avec 17 millions de cartes virtuelles prévues pour cette année à l approche des fêtes de fin d année. Elles séduisent pour leur côté immédiat, gratuit, et davantage personnel qu un mail. Cependant, même si elle est de plus en plus utilisée chaque année, elle reste encore loin derrière les cartes postales qui représentent encore 51% des envois à cette période mettant en avant le côté émotionnel. Néanmoins, l étude montre également que l'expéditeur type de ces cartes postales serait une femme (74%) de plus de 40 ans (51%), appartenant à une génération moins habituée à ces nouvelles technologies et ayant des mœurs plus traditionnels. L envoi des cartes postales persiste donc à cause de l émotion que leur rédaction et leur lecture génèrent. Ce mode d écriture semble s adresser à une certaine génération. De nouvelles formes commencent à apparaître et celles-ci séduiront peut-être davantage les nouvelles générations, plus habituées aux nouvelles technologies. 2. RESEAUX SOCIAUX, , SMS FIGURE 1: LES RESEAUX SOCIAUX 16

17 Avec ces nouveaux moyens de messagerie téléphonique, d internet, et plus particulièrement les réseaux sociaux, une nouvelle forme de communication écrite se place sur le devant de la scène et a pris une place de plus en plus importante pour finalement devenir incontournable en Ainsi les mails ont largement remplacé les courriers postaux dans les cas où ceux-ci ne sont pas obligatoires (administrativement, légalement...). Ils ont pour principal avantage d être rapides, et si besoin de permettre d informer différents interlocuteurs avec le même message, mais concernent essentiellement le monde professionnel, comme nous le verrons plus tard. Les SMS, quant à eux, sont plus conviviaux et personnels et tirent leur origine d un autre besoin, celui d envoyer de courts messages (comme son nom l indique : Short Message Service) et offre aussi comme avantage leur instantanéité. Il s agit d un des moyens les plus utilisés aujourd hui avec 403 millions de SMS envoyés par jour dans le monde. Les réseaux sociaux sont eux plus collaboratifs et ont créé un véritable engouement. On pourrait ainsi citer en exemple twetter, facebook Linkedin, Pinterest ou encore Instagram qui ne cessent de progresser en termes de nombre d utilisateurs. Pour comprendre cet engouement, il faut d abord s'intéresser à l évolution d internet. Tout d abord, au cours des dix dernières années, la population des internautes a été multipliée par 4 mais surtout l ordinateur n a plus le monopole d internet, notamment avec l'apparition des smartphones et des tablettes qui offrent la possibilité de se connecter partout à tout instant. Une étude menée en Europe par Comscore a, en effet, montré qu au mois de septembre 2011, 55,1 millions de mobinautes ont accédé à des sites de réseaux sociaux ou des blogs depuis leur smartphone (soit 1 sur 4) comme le montre le tableau ci-dessous, ce qui représente une hausse de 44% par rapport à l année précédente. De plus, les utilisateurs d internet passeraient moins de temps sur leur ordinateur au profit de ces nouvelles plateformes. FIGURE 2 : AUDIENCE DES RESEAUX SOCIAUX Les médias sociaux ont su tirer parti de cette accessibilité ce qui explique cette croissante fulgurante. Selon des études, Facebook aurait ainsi franchi le milliard d utilisateurs 17

18 et un demi-milliard pour twitter cette année (avec cependant 23 millions de profils actifs sur Facebook et 140 millions pour twitter). Preuve de leur succès, on compte aujourd hui sur twitter 55 millions de tweet par jour, ce qui représenterait 750 tweets par seconde. Ces réseaux sociaux proposent un même type fonctionnement, celui d échanger gratuitement des messages courts via Internet, dans un cercle restreint de connaissances ou au contraire de manière publique. Ils permettent ainsi de parler de tout, de se tenir au courant des actualités concernant d autres personnes, lancer ses idées, faire débat de manière écrite au travers des différents sites. Ils ont mené à l'apparition de nouvelles formes d écritures, plus courtes puisqu ils sont limités à un maximum de 140 caractères, d une nouvelle forme de communication en d échanges rapides et de nouvelles expressions comme le tweet sur twitter, le mur ou le tag, sur facebook. On peut ainsi citer en exemple le tweet de Barack Obama le soir de sa réélection ayant fait un record historique pour twitter. Ce message a en effet été retweeté fois dans plus de 200 pays depuis ce soir-là et il en est de même sur facebook. Ainsi l information de sa réélection a été transmise à un très grand nombre de personnes dans un temps très court. On aurait également pu citer d autres sujets qui ont aussi été populaires auprès de cette communauté d internautes, et qui ont suscité de nombreuses réactions sur toutes sortes d évènements d actualité. On constate donc que ces nouveaux réseaux ne sont pas uniquement à visée personnelle et à petite échelle, mais ils permettent également une mondialisation des actualités, un échange qui n était avant pas possible ou alors beaucoup moins accessible à tous et qui permettent de désormais de passer des micro-messages. 3. VERS UNE DEPENDANCE DE L UTILISATION DES SMS ET DES MAILS. On a vu précédemment qu il existait de nombreux supports de consultation pour internet, les mails, les réseaux sociaux, les SMS. De plus, même si à chacun des supports correspond son mode d écriture, la rédaction des messages est rendue de plus en plus facile et intuitive grâce à des surfaces de plus en plus élaborées. Ces deux éléments associés favorisent naturellement un usage plus fréquent de ces NTIC mettant en évidence leur caractère intrusif, c est-à-dire une omniprésence poussant à la dépendance. De ceci émerge la notion d hyperconnexion qui peut se définir par une durée excessive consacrée à internet (estimée à 3 heures par jour par les spécialistes), action rendue facilement possible par le fait qu il est désormais possible d être connecté en permanence et de n importe quel endroit. La simple énonciation du nombre de mails échangés dans le monde, estimé à 200 millions (ou 3,33 millions par seconde!), est révélateur de cet état. Une étude menée par Omnicom Media Group pour JDN montre qu en 2011 la moitié des internautes français possédaient 2 à 3 adresses électroniques différentes contre 1 seule en Ces adresses leur permettent de gérer leur correspondance, privée ou professionnelle, sur leurs boites mail directement ou au travers des réseaux sociaux. L étude souligne également la fréquence croissante de consultation de ces adresses ou réseaux (schéma suivant). Ainsi, selon la même étude la quasi-totalité des internautes (94% en semaine et 91% le week-end) accèdent à leur(s) adresse(s) de messagerie électronique au moins une fois par jour. De plus, deux internautes sur trois consultent même leurs plusieurs fois par jour dans le courant de la semaine. 18

19 FIGURE 3 : FREQUENCE DE CONSULTATION D'UNE ADRESSE MAIL De plus, 30% des personnes interrogées affirment désormais consulter leurs s à partir de leur téléphone. Près de la moitié d entre elles avoue prendre le temps d utiliser ce mode mobile plusieurs fois par jour pour le faire. Ces chiffres montrent bien que de nombreux français sont en permanence en contact avec un moyen d accès à internet et peuvent accéder très facilement à leur correspondance que ce soit en semaine, en week-end ou même en vacances. De manière plus surprenante, il n est pas rare de voir maintenant des personnes consacrer du temps à la rédaction de leurs mails pendant des réunions à des moments qu ils jugent ne pas les concerner. Plus surprenant encore, certains réalisent même une double conversation, l une orale avec l interlocuteur physiquement devant lui et l autre écrite au travers de la messagerie informatique. Souvent, ces faits s expliquent dans le monde professionnel par le besoin de réactivité considérée comme un atout à la compétitivité. 4. QUELLES DIFFERENCES ENTRE ECRITS PAPIERS ET NUMERIQUES Ces nouvelles technologies ont donc pris de plus en plus de place dans notre quotidien et il s instaure un nouveau rapport à l écriture. Sans toutefois remplacer l écriture manuscrite, sur papier, l écrit informatique prend de plus de place. Le degré de remplacement ou de conservation dépend de leurs différences ou complémentarités. A titre d exemple, on voit de plus en plus d ordinateurs ou tablettes prendre place au milieu de conférences, de réunions ou même de cours. La place de l écriture manuscrite pourrait-elle donc devenir obsolète face à la multiplication de nouveaux moyens offrant de nombreux avantages? L apparition de l ordinateur a apporté de nombreux changements dans notre rapport à l écriture. Le mode d écriture informatique a ainsi permis la disparition de la rature, la facilité de réécriture et de réorganisation. De plus, l intégration de logiciels de traitements grammaticaux et orthographiques facilite une écriture avec moins de fautes. Enfin, le texte sera toujours lisible indépendamment de la calligraphie manuelle de son auteur. Il a fait apparaître un nouveau mode d écrire, celui de l écriture, ou de la lecture, en rouleau. En effet, l écriture sur les traitements de texte ou sur internet impose d écrire de façon linéaire, les pages se succédant verticalement plutôt qu horizontalement comme c est le cas avec les livres. Ceci pourrait être gênant pour certaines personnes et dans certaines situations comme travailler sur des documents par exemple car il est plus difficile pour certains de se repérer dans l espace du texte. 19

20 Mais il n est néanmoins pas utilisable dans toutes les circonstances et présente quelques limites dans le remplacement complet de l écriture manuscrite conventionnelle. Ainsi si la prise de note par le biais des ordinateurs est relativement aisée dans de nombreux cas, il est plus difficile d écrire rapidement des formules mathématiques sur un ordinateur que manuellement. Il existe également une différence générationnelle concernant la frappe sur le clavier. Là où les nouvelles générations sont à l aise sans avoir à l apprendre, les personnes plus âges prennent plus de temps à trouver les lettres. De plus, l écriture manuscrite sur papier libre offre également des avantages. Elle permet ainsi une organisation de ses idées d une manière qui est propre à chacun. Elle permet de garder une trace de ce qui est écrit précédemment contrairement à l ordinateur (dans une utilisation simple) témoignant d un apprentissage, d une évolution. Elle représente également pour certains la continuité de la pensée, le geste en étant l acteur. Le mélange des utilisations est illustré par l exemple frappant qui montre que beaucoup de gens préfèrent imprimer les feuilles afin de travailler dessus par la suite. Il leur est ainsi plus facile de relire, premièrement puisque l écran représente parfois un support moins agréable, mais également car cela permettrait d être plus concentré sur ce qui est écrit et de pouvoir prendre des notes sur le côté. En conclusion, il semblerait donc que l écriture manuscrite ne soit pas si obsolète et que les nouvelles technologies d écritures ne sont pas en mesure de les remplacer entièrement, mais que l une et l autre sont complémentaires et sont dépendantes des besoins. B. EN 2012 : CE QU ON ECRIT EST-IL TOUJOURS LU? A l ère du numérique, les écrits et leur place ont évolué, ils ont alors induit une nouvelle forme de lecture, parfois plus courte, plus spontanée. 1. LES SMS, NOUVELLE FORME DE LECTURE On a vu précédemment que le nombre de SMS envoyés avait énormément augmenté ces dernières années et qu il existait une hyperconnectivité, une dépendance, favorisée notamment par l apparition des smartphones avec leur facilité d utilisation et les SMS illimités. Cela semble être le cas selon une enquête menée en Grande-Bretagne par le National Literacy Trust, qui décrit la façon dont les jeunes se comportent face à la lecture, à l'écriture et aux nouvelles technologies : les ados préféreraient ainsi les textos aux livres et aux magazines et y consacreraient davantage de temps. Cela changerait-il leur façon de lire? De plus en plus de téléphones portables possèdent des boîtes de messagerie permettant de voir tous les messages échangés avec un correspondant et de pouvoir écrire un nouveau message en même temps. De plus, l hyper-connectivité et le fait que les téléphones portables soient souvent à portée de main permettent presque une immédiateté dans les échanges. Ces interfaces et cette rapidité facilitent donc un échange sous forme de conversation. Avec ces nouveaux moyens, une nouvelle forme de lecture des échanges s est mise en place. 20

21 Les messages sont la plupart du temps courts, aux contenus variés. On distinguera des messages à caractère pragmatique (donner un rendez-vous, dire à quelqu un d aller acheter du pain, plus particulièrement dans le cercle familial, demander où est la personne ou l envoi de vœux) de ceux qui consistent à pratiquer une nouvelle forme de conversation par la lectureécriture de SMS successifs et immédiats. Dans le premier cas, seul le contenu du message lu est important et on portera moins attention au style, à l'exception de la lecture de vœux (anniversaire, fête ou nouvel an) auquel on portera plus d attention surtout si le message est personnel. Dans le second cas, les interfaces et la rapidité inhérente au SMS ont facilité l émergence de cette nouvelle forme d échange particulièrement fréquente chez les jeunes adultes pour qui leur usage est quasi journalier. Les lettres manuscrites demandaient du temps, parfois plusieurs essais et de l argent pour les envoyer, soit une grande implication et une absence totale de réactivité immédiate. La conversation SMS diffère fortement de celle de l échange de lettres. Les sujets sont plus variés, et peuvent être la continuité des conversations de la journée. La lecture de messages est rapide afin de pouvoir y répondre également rapidement. La présence de faute d orthographe n est pas importante, la rapidité étant prioritaire et on ne relit que rarement nos messages. De plus, on effectue souvent des taches secondaires tout en répondant aux messages. On prête alors moins d attention et moins de temps sur ces conversations avec une lecture plus rapide. 2. DANS LE MONDE DE L EDITION Pourtant, le monde de l édition ne semble pas afficher une baisse flagrante de ses ventes et de son chiffre d affaire et connaîtrait plutôt une stabilisation. Selon les études de l Ipsos, le marché du livre se maintient avec, en 2010, 268 millions de livres vendus représentant 2,8 milliards d euros de chiffre d affaire et en 2011, 270 millions de livres vendus et 2,9 milliards d euros de chiffre d affaire. Ces chiffres, comprennent les livres papier et en ligne. Les maisons d édition ont ainsi dû s adapter aux nouveaux marchés et essayent de conquérir de nouveaux secteurs comme celui des livres électroniques. En 2010, 8% du chiffre d affaire correspondait aux livres numériques contre 10% en Ces chiffres restent encore faibles face aux livres papiers. Selon une étude réalisée par ifop, les français achèteraient en moyenne 11 livres par an et 3 pendant les vacances, ce qui s explique par le temps dont ils disposent. En vacances, le livre papier reste le support préféré des Français avec 93% par rapport au support numérique. Bien qu ils soient plus encombrants, certaines personnes sont attachées à la lecture sur papier, pour des raisons sentimentales, des raisons de confort de lecture et aussi pour le plaisir de pouvoir partager leurs lectures (un livre papier se prête facilement contrairement au livre numérique). Les livres numériques ont également des avantages qui ont pu réconcilier certains lecteurs avec la lecture. En particulier, comme tous les achats sur internet, il est possible de faire son choix, suivi éventuellement par l achat, à toute heure. Cela n oblige donc pas à entrer expressément dans les librairies soumises à des heures d ouverture quelques fois difficilement compatibles avec le mode de vie moderne. De plus, les propositions financières sont souvent plus attractives par rapport à son homologue papier. Enfin, la capacité à ranger de nombreux ouvrages dans un endroit peu gourmand en place physique, à défaut d une capacité de stockage informatique, peut également faire basculer le choix vers la version dématérialisée. 21

22 Les chiffres issus des différents sondages montrent qu il existe toujours un public appréciant la lecture. Selon les personnes, le choix des lectures est différent comme cela l était déjà lorsque seuls les supports papiers existaient. La lecture d'œuvres littéraires, de fiction, de BD ou de presse trouve toujours son public. Les périodes de vacances sont toujours des moments propices à la lecture. Bien que le nombre de ventes des livres en version électronique augmente, le recul que nous en avons aujourd'hui montre que les livres papiers continuent à être appréciés et lus. Il semble que la lecture persiste et ceci quel que soit le support. 3. OUVERTURES DE NOMBREUX BLOGS D un autre côté, on a vu apparaître de plus en plus de blogs. Les blogs sont l abréviation de weblog, c est à dire «journal sur internet» en français. Ce sont des sites personnels, sur lesquels on peut s exprimer et échanger avec d autres internautes. Ils peuvent permettre à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas passer par des maisons d édition de pouvoir se faire connaître et de s exprimer de manière indépendante en présentant leur production artistique, petits textes, poèmes, chansons etc Les blogs peuvent servir pour partager des passions spécifiques comme les blogs culinaires, de mode... Ce moyen d expression peut également avoir un pouvoir libératoire pour certaines personnes. Il est ainsi plus simple pour elles d écrire, elles se sentent protégées derrière leur écran qui leur confère l'anonymat. On voit donc que l'écriture des blogs peut avoir plusieurs types de motivations, dépendant des auteurs. Toutefois, tout comme les livres, les auteurs écrivent dans le but d être lus par un maximum de personnes. Ce moyen est moins risqué financièrement et permet un retour des impressions grâces aux commentaires qui peuvent être postés. De plus, l intérêt du blog (sujet en lui-même, la façon de l aborder et la présentation du blog) est estimé immédiatement grâce à une comptabilité immédiate du nombre de lectures réalisées. L arrivée de nouvelles technologies dans notre quotidien a fait apparaître de nouveaux usages de l écriture et de nouvelles formes de lecture. L écriture à travers les SMS, les s ou sur les réseaux sociaux a pris de plus en plus de place en s installant dans nos quotidiens par de nombreux moyens. Cependant les maisons d édition ou, les cartes postales continuent d exister et conservent une place assez importante pour la population. Il semblerait donc qu il n y aura pas une substitution complète à l écriture manuscrite : les nouveaux usages trouvent leur place et sont toujours fortement utilisés : parfois par obligation (par exemple pour montrer sa motivation), d autres fois pour raison personnelle voire sentimentale. L écriture et l écrit ont toujours eu une place importante dans la société et façonnent notre façon de penser, on peut alors se demander comment elle a évolué avec l arrivée des NTIC. 22

23 III. EN QUOI LES NTIC FAÇONNENT NOTRE FAÇON DE PENSER Notre façon de penser est bien entendu bouleversée par ce qu on lit ou ce que l on écrit. On peut alors se demander ce qui lie lecture et écriture. Commençons par opposer ces deux modes d expression : l écriture correspond plus à un acte de production, alors que la lecture semble être un acte de réception. Cependant nous allons montrer que le lien qui existe entre lecture et écriture est bien plus qu un lien d opposition. En effet, selon un autre point de vue on peut considérer la lecture comme un acte de ré-énonciation, car deux personnes ne lisent jamais un même texte de la même manière. D une certaine manière une nouvelle lecture est à chaque fois une nouvelle production. C est donc bien dans ce sens qu il faut considérer que la lecture et l écriture sont extrêmement liées et peuvent modifier nos préjugés. Ainsi nous verrons comment notre rapport à l information et à l enseignement a été modifié. A. EN QUOI LES NTIC MODIFIENT NOTRE RAPPORT A L INFORMATION Aujourd hui, l information est partout, du classique journal télévisé de 20H, jusqu aux réseaux sociaux, en passant par la presse écrite, les sources d informations ne manquent pas. Il est donc important de se demander comment les médias influencent notre façon de penser au quotidien et comment les NTIC font évoluer notre rapport à l information. C est donc bien en partie parce qu'il y a une évolution des NTIC, qu on peut se demander s il existe une mutation dans notre rapport à l écrit. De plus si aujourd hui on a l impression de recevoir de plus en plus d information, c est bien parce que internet est entré dans nos vies de manière très significative depuis une dizaine d années ce qui a facilité l accès à de nombreuses informations. 1. INTERNET : UNE SOURCE D INFORMATION QUI MONTE D après un sondage réalisé pour microsoft à l échelle de la France fin 2011, un tiers des personnes (33%) interrogées déclarent utiliser quotidiennement internet pour se tenir informés des actualités politiques ou encore des actualités économiques ou sociétales. Ce sondage place donc directement internet comme la troisième source d information pour les français derrière la télévision, (71%), et la radio (56%) des gens. Internet se place devant la presse écrite (23%). Ce sondage nous donne donc des informations sur les usages quotidiens des français et confirment que le média internet est aujourd hui devenu un média incontournable. A partir de ce constat, on peut se demander quels sont les avantages d internet pour trouver des informations sur la politique par exemple, par rapport aux autres médias pour être informé des actualités. On pense tout de suite à l immédiateté de l information, en effet de nombreux réseaux sociaux, avec en tête twitter, semble être parfaitement adapté pour suivre les actualités en temps réel, au même titre que de nombreuses chaînes télévisées comme BFM TV, I TELE ou encore LCI. Au contraire la presse papier publie seulement un journal par jour, c est certainement pour cela qu aujourd hui la presse papier a du mal à conserver sa place en tant que média important. 23

24 télévision radio internet presse écrite FIGURE 4 : MEDIAS LES PLUS SOUVENT UTILISES POUR S INFORMER POLITIQUEMENT En plus de l immédiateté qu internet propose il y a un autre aspect qui fait d internet un média incontournable, en effet internet permet également une très forte interactivité, qu aucun autre média ne propose, et c est bien en cela que réside sa grande force. Depuis le début des années 2000 et l arrivée du web 2.0 qui a fait évoluer le web vers plus de simplicité pour les utilisateurs, il est devenu très facile pour les internautes d échanger des informations et encore plus de les commenter. L apparition de tchat, ou d autres moyens de communication synchrone, facilitent la transmission d idées et d informations. Rechercher des informations sur internet est donc un moyen relativement simple et efficace de trouver des informations, c est donc pour cela qu aujourd hui internet est devenu la troisième source d information pour les français pour les informations du quotidien. 2. LES LIENS HYPERTEXTES Il y a également un autre aspect qui fait d internet un média qui simplifie l accès à l information, ce sont les liens hypertextes. Les liens hypertextes ou hyperliens sont des références vers d autres sources auxquelles on peut accéder par un simple clic. Il existe de nombreuses méthodes de synthèse de données basées sur la navigation entre liens hypertextes. Ainsi sur le moteur de recherche Google, les sites sont référencés, entre autre, par le nombre de liens référençant ce site sur internet. Les liens hypertextes permettent de multiplier très rapidement les sources. La profusion des sources facilite l accès à l information mais peut également parfois noyer les internautes sous les nombreuses informations reçues. Il s agit alors pour l utilisateur de savoir trier les informations. En effet trier l information est 24

25 nécessaire car cela permet de mieux l appréhender et ainsi de mieux la mémoriser. Pour sélectionner les informations utiles sur internet, il faut avant tout avoir appris à sélectionner les différentes informations utiles et il faut avoir également un peu d expérience pour déterminer quels sont les sites fiables. De ce point de vue, il y a finalement très peu de différences entre internet et les autres médias. 3. REFERENCE TEXTE: L IMPACT DU WEB EN QUATRE QUESTIONS On a donc vu qu internet était un média de plus en plus apprécié, mais quel est son impact sur notre vie quotidienne et quel est son impact sur notre cerveau? Aujourd hui les scientifiques se posent des questions. De quelle manière l usage intense du web peut modifier notre cerveau? Le dossier paru dans La Recherche (voir annexes) en septembre 2012 tente de répondre à ces questions. Ce dossier bat ainsi en brèche certaines idées reçues et apportent des éléments qui permettent de comprendre quel est l impact d internet sur notre cerveau. On apprend que sauter rapidement d une page internet à l autre ne nous permet pas de devenir multitâches par exemple. De nombreuses expériences ont été menées et semble montrer qu il est plus difficile de se concentrer sur un écran ordinateur que sur un livre, en effet, on entend parfois que lire sur un écran donne des maux de tête, ou encore qu il est difficile de se concentrer en lisant un texte sur internet. Des chercheurs semblent avoir trouvé une explication à ce constat. En effet on apprend qu on lit différemment le contenu d une page internet que le contenu d une page de livre. Sur une page internet, on ne lit pas le contenu de manière linéaire comme dans un livre, mais on lit les pages par zone. C est cette manière de lire qui peut donner des problèmes d incompréhension de ce qu on lit et donc des maux de tête. Cela fait dire à Jean- François Rouet, directeur de recherche à l université de Poitiers, que le sens même du mot lecture est en train de changer. Une seconde expérience a montré que les zones du cerveau qui étaient activées lors de la lecture d un livre étaient les même chez les internautes novices et chez les internautes chevronnés, alors que lors de la recherche d information sur internet un internaute expérimenté réussissait à mobiliser plus de ressources qu un internaute novice. Ces recherches tendent à montrer que l utilisation d internet nécessite un apprentissage afin de pouvoir exploiter pleinement toutes ses possibilités. Enfin le dossier publié dans la revue La Recherche évoque l'intérêt des nouvelles technologies dans l enseignement. En effet on peut se demander dans quelle mesure le numérique favorise l apprentissage? B. COMMENT LES TIC PEUVENT-ELLES INFLUENCER SUR L ENSEIGNEMENT? Selon l enquête nationale profretic datant de 2011, et visant à mieux connaître les usages des outils numériques par les professeurs du second degré, l usage des nouvelles technologies est majoritairement bien perçu par les professeurs eux-mêmes. L arrivée progressive dans les établissements de tableaux numériques, ensemble composé d un écran 25

26 d un vidéo projecteur et d un ensemble de logiciel spécifique (voir annexe) en est certainement une des raisons principales. Nous allons tenter d expliquer en quoi les nouvelles technologies peuvent apporter un plus dans l enseignement et en quoi cela peut modifier notre rapport à l écriture. 1. UTILISATION DES TABLEAUX NUMERIQUES DANS L ENSEIGNEMENT Selon un bilan réalisé par Jean Pierre Baisson, l'utilisation de ces tableaux numériques interactifs est positif : d une part pour l élève car il permet d améliorer la concentration, la capacité à observer et à schématiser, mais aussi de réconcilier les élèves avec l écriture ainsi que de favoriser la compréhension ; d autre part pour les professeurs car il favoriserait la mutualisation des ressources entre professeurs, ainsi que la structuration des cours. De plus ces tableaux numériques permettraient aux élèves comme aux professeurs de mieux maîtriser les outils technologiques. Cet outil semble donc être avoir de nombreux avantages cependant on constate qu en 2010 seulement 80% des lycées et 60% des collèges étaient équipés d au moins un tableau numérique interactif, ce qui correspond à 3 tableaux numériques pour 1000 élèves. Il semble donc que les tableaux numériques soient plus ludiques et plus interactifs que les tableaux traditionnels, et une majorité de professeurs en convient. Cependant ils admettent également que leur usage est parfois rendu difficile par de nombreux problèmes techniques ou par une mauvaise connaissance de ces différents outils. Ainsi de nombreux professeurs avouent que l'utilisation des tableaux numériques peut parfois devenir une contrainte. Cependant, de plus en plus d enseignants s accordent pour dire que l usage des nouvelles technologies dans l enseignement doit permettre l accompagnement des étudiants, tout le monde sait également que la mise en place de ces outils peut prendre du temps si des mesures ne sont pas prises pour encadrer leur arrivée progressive. La mise en place d un accompagnement adéquate pour les professeurs et également envisageable. 2. DIFFUSION PLUS FACILE DE DOCUMENTS PAR L'INTERMEDIAIRE D INTERNET Dans le domaine de l enseignement, Internet présente de nombreux avantages. Internet contient une mine d informations aussi bien exploitable par les enseignants que par les étudiants. Wikipédia, qui est basé sur la mutualisation des connaissances entre internautes, est le parfait exemple de la puissance d internet. Les internautes apportent leurs connaissances sur différents sujets, et ses connaissances sont ainsi diffusées à travers le monde de manière totalement gratuite pour d autres internautes. C est ainsi de plus en plus facile d accéder à différentes ressources sur de nombreux sujets variés, tels que les sciences, la philosophie, la théologie ou encore les différentes œuvres de grands auteurs de différentes époques. Internet bouleverse donc aujourd hui les usages de la recherche documentaire, ce qui peut avoir pour conséquence de bouleverser les relations entre les élèves et leurs professeurs. 26

27 Internet favorise également les travaux de groupe entre les étudiants. Il est devenu très simple de partager en quelques minutes ces documents par l intermédiaire de site de partage. Par exemple avec Google drive, qui est un espace de stockage, le fameux cloud de Google, les internautes peuvent travailler à plusieurs sur un document et être informés quand d autres personnes modifient ces documents. D autres outils pour le travail collaboratif existent comme par exemple Trello qui permet de faire de la gestion de projet. Le travail en groupe a donc été facilité depuis l'arrivée de ces nouveaux outils : on parle d écriture collaborative. Aujourd hui la diffusion de documents est donc de plus en plus facile, encore faut-il maîtriser et posséder les bons outils. En effet aujourd hui même si les professeurs possèdent majoritairement un ordinateur fixe ou portable ainsi qu une connexion internet, bien souvent ces équipements sont financés par les enseignants eux même. Cela peut donc poser des problèmes et amène d autres questions : dans quelles mesures les nouvelles technologies peuvent-elles être un désavantage dans le monde de l enseignement? Comment peut-on aujourd hui anticiper les problèmes que pourrait créer l instauration de ces nouvelles technologies en matière d enseignement? FIGURE 5: ECRITURE PAPIER ET ECRITURE NUMERIQUES SONT AUJOURD'HUI FORTEMENT LIEES 3. LES DESAVANTAGES DES NTIC DANS L ENSEIGNEMENT On remarque que l utilisation des nouvelles technologies apporte, dans le cadre de l enseignement, beaucoup d aspects positifs, autant pour les enseignants que pour les élèves. Cependant il existe également de nombreux dangers. Le risque principal pour les étudiants est de considérer qu internet fait tout à leur place. Ainsi on constate ces dernières années une augmentation progressive du plagiat et du copié-collé dans le contenu des écrits des étudiants. Ce risque de plagiat est inquiétant d une part car il empêche d évaluer la valeur réelle d un étudiant mais pas seulement, en effet le risque est de ne plus produire aucun document authentique et ainsi au final d appauvrir les contenus disponibles. Le risque de ces nouvelles technologies dans le domaine éducatif est également de focaliser l attention des étudiants sur la forme et de les éloigner du contenu des cours. Ainsi le principal reproche que font les détracteurs des nouvelles technologies aux tableaux 27

28 numériques par exemple est de considérer que ces tableaux sont simplement des gadgets éducatifs et que l utilisation des rétroprojecteurs permettrait d apporter aux élèves les mêmes possibilités pédagogiques. On n a encore certainement trop peu de recul pour apporter des conclusions définitives sur l utilisation de ces tableaux numériques, cependant, on peut raisonnablement imaginer qu il est fou de penser que les tableaux numériques peuvent résoudre simplement les difficultés scolaires de certains élèves. Il y a également parfois le problème de l origine des sources, en effet sur internet on ne sait pas toujours d où viennent certaines informations. On peut ainsi lire sur certains blogs, certains forums ou encore sur twitter des informations erronées, incomplètes voire complètement fausses, l utilisateur doit donc prendre du recul lorsqu il se fit à internet comme source d informations et recouper ces différentes informations pour s assurer de leur qualité. Enfin, il existe le risque de créer un fossé culturel et social entre les personnes ayant accès aux nouvelles technologies et celles qui n y ont pas accès. Il s agit là d un défi majeur pour notre société. De même il existe aujourd hui un fossé générationnel en matière de numérique. De nombreuses personnes considèrent ainsi que les jeunes générations, étant nées à l heure du tout numérique, n ont aucune difficulté pour maîtriser rapidement les nouveaux outils apparaissant régulièrement dans le domaine des nouvelles technologies. L utilisation de ces nouveaux outils entraîne parfois une modification de l écriture et de ses règles. Une modification de l écriture peut-elle entraîner également une modification de notre façon de penser? C. MODIFICATION DE L ECRITURE ET DONC DE LA PENSEE Aujourd hui force est de constater que la langue française subit de nombreuses mutations. Par exemple de nombreuses expressions provenant notamment des pays anglosaxons sont entrées dans notre quotidien. C est par exemple le cas de mot comme tie-break ou encore walkman. On le constate encore plus dans certains milieux professionnels comme par exemple l informatique où une très grande part des mots employés vient directement de l anglais. On peut par exemple évoquer des mots tels que software, hardware ou encore . Face à cette situation en France, les gouvernements successifs ont tenté de mettre en place des lois visant à protéger l usage traditionnel de la langue française. Ainsi la loi Bas-Lauriol datant de 1975 impose l usage de la langue française dans l audiovisuel et la publicité par exemple et depuis 1996 c est l Académie française qui donne sa validation avant qu un nouveau mot soit publié avec sa définition au Journal officiel. L évolution de la langue est donc sujet à controverse et comprend plusieurs acteurs. On peut, rapidement, citer les jeunes générations qui n'hésitent pas à employer de nombreux néologismes auxquels on peut opposer à ces jeunes générations un ensemble de personnes qui sont attachées à un usage plus traditionnel de la langue française. 1. NOUVELLES GENERATIONS VS GENERATIONS X 28

29 Les sociologues utilisent, pour réunir les différentes générations d individus entre elles, un système simple de classification. Ainsi, par exemple, globalement les gens nés entre 1943 et 1959 sont appelés les baby-boomers, les personnes nées entre 60 et 79 la génération X et celles nées entre 80 et 95 la génération Y. Il se trouve que les sociologues ont remarqué des différences dans le vocabulaire, et donc les écrits de ces générations. Ainsi il se trouve que même si toutes les générations s accordent pour dire que bien écrire est essentiel pour réussir dans les études et dans la vie, les jeunes générations considèrent qu il existe une différence entre les écrits scolaires et les écrits hors-scolaires. Ainsi parmi les 85% des étudiants interrogés ayant entre 12 et 17 ans qui affirment utiliser une forme de communication électronique personnelle, 60% ne considèrent pas cela comme de l écriture. 2. LE SOCIOLECTE DU LANGAGE SMS Aujourd hui s il y a de nombreuses mutations dans la langue française, ce n est pas seulement dû à l apparition de nouveaux mots, mais également à leur transformation. Il existe par exemple de nombreuses façons, en langage SMS, d écrire le mot beaucoup. Ainsi sur des SMS l orthographe bocou ou bokou ou encore bcp sera comprise par de nombreuses personnes. Il en est de même pour d autres mots comme longtemps par exemple (voir annexe). On remarque que souvent ces nouveaux mots correspondent à un raccourcissement de mots existants, comme une abréviation. Selon Jean Véronis, Professeur de linguistique et d informatique à l université d Aix Marseille, les abréviations sont utilisées depuis l antiquité par les romains. De plus, il faut savoir qu il y a quelques années, le prix des SMS dépendait directement du nombre de caractères qu il contenait. Ceci est donc certainement une des raisons qui expliquent l origine des abréviations dans l écriture des SMS. On peut prendre en compte une autre raison pour expliquer le nombre de fautes important dans l écriture des SMS. Les SMS étant par nature un moyen de communiquer rapidement, ceci sont rarement relus par leurs auteurs ainsi des fautes de frappe, ou des fautes d orthographe apparaissent de temps et temps. Cependant on observe parfois aujourd hui sur des forums, ou sur des blogs des pages entières écrites en langage SMS. Quel est alors l'intérêt d écrire en langage SMS sachant par exemple sur un forum l intérêt n est pas forcément de communiquer rapidement mais plutôt d échanger des arguments de manière claire et précise, il n est pas rare de voir sur certains forums quelques passages vraiment illisibles. Il arrive parfois, dans le langage SMS, que certaines transformations de mot ne fassent gagner aucun caractère. On peut par exemple parfois lire le mot mwa à la place du mot moi. Sur internet, les personnes utilisant ce genre de pratique sont regroupées sous un terme : celui des kikoo-lol. Il s agit d une contraction entre les mots régulièrement employés par les utilisateurs du langage SMS kikoo, signifiant coucou en langage SMS et lol. Autant le dire tout de suite, ce terme est particulièrement péjoratif et est employé envers des personnes peu matures qui ne comprennent pas que leurs différents messages postés sur les réseaux sociaux, sur les blogs ou sur des forums sont incompréhensibles. 29

30 3. LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DANS LES ANNEES A VENIR? Jean Veronis a publié en 2006 un document traitant des NFCE 2. Jean Veronis montre que les NFCE entraînent très souvent des modifications orthographiques. Ainsi il note, dans les communications électroniques la disparition fréquente des majuscules en début de phrase par exemple. Il relève également une nouvelle forme de ponctuation : les smileys, considérant que leur utilisation de plus en plus fréquente est due aux faibles possibilités proposées par la ponctuation traditionnelle et compare l utilisation des smileys dans les SMS aux didascalies dans les pièces de théâtre. Le français est, comme l indique la constitution française, la langue officielle de la république française. La maîtrise de la langue française est aujourd hui, en France, essentielle pour se faire comprendre. Doit-on pour autant envisager de figer la langue, et ainsi l empêcher d évoluer? La réponse est très clairement non. En effet la langue française évolue subtilement selon l usage, et il est très difficile de faire évoluer brutalement ces usages. De nouveaux mots apparaissent régulièrement. Par exemple le verbe zlataner, provenant du désormais célèbre footballeur Zlatan Ibrahimovic, est apparu récemment, et son utilisation dans les médias et de plus en plus fréquente. On peut donc parler de néologisme. Finalement si la langue française évolue, c est tout à fait normal; les nombreuses influences extérieures modifient la langue française. Ainsi comme l évoque Françoise Serandour, il ne faut donc pas forcément parler de baisse de niveau de maîtrise de la langue française mais plus d une évolution de niveau. A travers notre rapport à l information et à l éducation nous avons vu que notre rapport à l écriture était modifié par les nouvelles technologies. L arrivée dans le monde de l information de réseaux sociaux comme twitter ou encore facebook a bouleversé notre rapport à l information et donc de manière directe à l écriture. De même l arrivée de nouveaux outils tels que les tableaux numériques dans l enseignement permet d apporter des nouveautés dans les manières d enseigner. Cependant nous avons également noté que les nouvelles technologies n apportaient pas que des aspects positifs, ainsi sur internet par exemple se pose le problème de l origine des sources par exemple posant ainsi de nouveaux problèmes dans le domaine de l éducation. Finalement on a montré que les différentes façons de penser entraînent nécessairement des façons d écrire différentes. Ces modifications touchent tous les aspects de notre société et donc également celui de l économie. Comment les entreprises arriveront-elles à s adapter à toutes ces évolutions? 2 NFCE : Nouvelle Façon de Communiquer Par écrit 30

31 IV. L ECRIT DANS L ENTREPRISE A. LE DEVELOPPEMENT DE L ECRIT DANS L ENTREPRISE Durant les dernières décennies, l écrit dans l entreprise s est fortement développé. Jusqu alors il n était pas forcément nécessaire de savoir lire ou écrire pour occuper un certain poste. Prenons l exemple d un opérateur au sein d une chaîne de production : son seul travail a longtemps consisté à placer une pièce en entrée de sa machine, la faire fonctionner et récupérer en sortie la pièce usinée pour la transmettre au maillon suivant. Maîtriser la lecture et l écriture étaient alors des compétences facultatives. Pourtant aujourd hui, on imagine plus pouvoir décrocher un emploi sans ces compétences, même pour un travail ouvrier sur une chaîne de production où, à priori, elles ne sont pas nécessaires. Alors qu est-ce qui a changé? Pourquoi l écrit s est-il développé au sein de l entreprise? 1. LA MONDIALISATION : PRINCIPALE RAISON DE CE DEVELOPPEMENT La chose essentielle à remarquer est que ce développement de l écriture, cette révolution au sein des entreprises, se place au moment de l émergence de la mondialisation. C est l impact de cette ouverture sur le monde qui va considérablement modifier et faire évoluer le travail de chacun dans l entreprise et, de fait, la place de l écriture et de l écrit dans le monde du travail. La mondialisation, conséquence directe du développement des nouvelles technologies de l information et de la communication, a changé les règles du jeu en baissant considérablement le coût des interactions et ce faisant offrant d innombrables nouvelles possibilités aux entreprises mais aussi, a contrario, en créant une concurrence impitoyable. Avec cette expansion sur le monde, un certain nombre d avantages disparaissent tels que l accès privilégié aux clients, à la technologie, à la main d œuvre ou encore au capital. Désormais tout le monde, qu il soit entrepreneur ou simple particulier, a accès à ces avantages et peut ainsi comparer les différents produits ou services en fonction de ses besoin et de ses envies et décider à qui confier le travail. Les entreprises perdent donc là un moyen de différenciation. De plus, la protection financière a disparu elle aussi. Autrefois on était financé par son banquier donc localement. Aujourd hui, les marchés sont de plus en plus globaux tout comme les investisseurs. Et les actionnaires sont très vigilants à la performance des entreprises. A présent ce sont eux qui décident et ils récompensent les bonnes stratégies et performances des entreprises par une hausse du titre et, de même, sanctionnent les mauvaises décisions par une baisse du titre voire des OPA. Il ne suffit donc plus de bien s entendre avec le ministère des finances et de l intérieur et avec les membres du conseil d administration pour bénéficier de financements : il faut convaincre les actionnaires. 31

32 2. DE NOUVEAUX DEFIS Cette évolution pose de nombreux défis aux entreprises : face à une concurrence sans précédent, les entreprises ont plus que jamais besoin de stratégies de conquête des marchés et sont ainsi poussées à chercher la meilleure organisation possible pour atteindre cet objectif. Et là, on commence à se rapprocher du but. Puisque les consommateurs peuvent avoir accès à toutes les entreprises proposant le même produit ou le même service, il faut trouver un moyen autre que la production physique pour se différencier, sortir du lot. La bonne stratégie à adopter est la valorisation des actifs immatériels. 3. LA VALORISATION DES ACTIFS IMMATERIELS : NOUVEL ENJEU MAJEUR Les actifs immatériels représentent l ensemble des informations et des connaissances naissant de la synergie des interactions au sein d une entreprise et qui lui confère une valeur ajoutée. Parmi ceux-ci on peut citer : les connaissances ou le savoir-faire détenu par l entreprise, la qualité de son travail, son personnel qualifié, son réseau, sa réputation. Toutes les entreprises, de par leur existence même, créent des actifs immatériels. L objectif nouveau à atteindre, dans une ère où le coût des interactions à l échelle mondiale est devenu quasi-nul, est, pour une entreprise, de savoir efficacement transformer son capital incorporel capital résultant de la valorisation des actifs immatériels en rente économique. Ces actifs génèrent des rendements croissants parce que les coûts de valorisation des actifs immatériels sont fixes alors que les bénéfices sont proportionnels au volume de l activité. Prenons un exemple concret : une société spécialisée dans les technologies de l information telle que Microsoft et produisant des logiciels ne dépense quasiment rien en coûts de production : Windows 8 ne coûte par exemple par plus d un dollar, le prix d un CD- ROM, et rapporte jusqu à 300 dollars. C est là l exemple d une valorisation d un actif immatériel : les connaissances des développeurs Microsoft ont été transformées en bénéfices financiers. Avant l apparition des nouvelles technologies de l information, le ratio capitalisation boursière sur capital comptable de la plupart des entreprises tournait autour de 1. Plus clairement, la valeur totale des actions, c est-à-dire le prix qu il faudrait payer pour acheter la société, valait plus ou moins les apports numéraires et matériaux fournis par l entreprise : une entreprise valait ce qu elle avait. Dans les années 90, ce ratio a eu tendance à passer à 2 ou 3 : une société valait désormais plus que ce qu elle avait donc la différence est la somme des bénéfices provenant de la valorisation des actifs immatériels. Aujourd hui, ce ratio est beaucoup plus grand : Microsoft était à 20 dans les années 2000 par exemple. On a là une entreprise qui sait valoriser ses actifs immatériels. Depuis le début des années 90, on estime d ailleurs que, de nos jours, que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe, 20% de l accroissement de la capitalisation boursière est due à un 32

33 accroissement du capital physique et 80% est liée à une valorisation des actifs immatériels. On retrouve la loi de Pareto, aussi appelée loi des 80/20, appliquée à la capitalisation boursière. Les actifs immatériels ne sont cependant pas nouveaux. Le dépôt de brevet en est un exemple. Mais leur valorisation est aujourd hui le critère essentiel de différenciation pour les consommateurs : une bonne réputation et l appartenance à un réseau reconnu, par exemple, permettent à celui-ci d avoir confiance et d être sûr d un certain niveau de qualité et, par suite, de s orienter vers cette entreprise plutôt qu une autre. L entreprise, elle, en tire des bénéfices en profitant de cette réputation et de ce réseau reconnu pour augmenter ses marges. 4. LA FLEXIBILITE DU TRAVAIL POUSSE A UNE HAUSSE DES STANDARDS L un des actifs immatériels importants d une entreprise est sa flexibilité du travail. Elle désigne la capacité d une entreprise à s adapter aux fluctuations de l environnement dans lequel elle évolue, c est-à-dire les différents marchés et leurs transformations. La mesure de cette capacité rentre en compte dans sa réactivité industrielle, autre actif immatériel majeur pour une société. On distingue plusieurs types de flexibilité : La flexibilité salariale qui désigne la possibilité de faire fluctuer le salaire d un employé en fonction de l offre et de la demande du travail ; La flexibilité interne qui recoupe : o La flexibilité quantitative interne qui consiste à adapter les horaires de travail aux besoins de l entreprise ; o La flexibilité qualitative interne ou flexibilité fonctionnelle qui permet à la société de faire changer un employé de poste en fonction de ses besoins. La flexibilité externe qui désigne en fait une flexibilité quantitative externe : l entreprise fait varier ses effectifs pour s adapter à ses besoins et à souvent recourt à des embauches sous forme de CDD, des intérimaires ou stagiaires ou encore des prestataires extérieurs (sous-traitance). Or, la plupart des entreprises ont une organisation qui est loin d être flexible. Depuis le début du XXème siècle, c est d abord le modèle du taylorisme qui fait office de modèle organisationnel au sein de la plupart des entreprises. Cette méthode de travail, mise au point par Frederick Winslow Taylor ( ), consiste à organiser le travail de façon rationnelle en le décomposant en tâches élémentaires simples et répétitives que l on va confier à des travailleurs spécialisés. Le problème de cette méthode est quelle est loin d être flexible, elle impose de prendre des salariés spécialisés dans une tâche et une seule qu ils accompliront de façon chronique. Le toyotisme mis en place au Japon pour relancer leur économie après la Seconde Guerre Mondiale considère déjà l idée de flexibilité fonctionnelle qui nécessite un accroissement du niveau de formation. 33

34 C est donc dans l optique de se flexibiliser que les entreprises vont modifier leur organisation interne et dont l une des conséquences directe va être la hausse du niveau d études nécessaire pour prétendre à un même poste. Désormais il faut être polyvalent, pouvoir changer de poste et donc, de fait, avoir des compétences multiples et variées. Maîtriser l écriture et l écrit qui, autrefois, étaient des compétences facultatives sur certains postes, en particulier ouvriers, deviennent indispensables. Si l on pense aux opérateurs sur les chaînes de production par exemple, leur seul rôle avait, jusqu à présent, été de savoir faire fonctionner leur machine. A partir de ce moment, ils doivent désormais savoir réaliser la maintenance de base de celle-ci, remplir un cahier de relève de poste, noter les pannes et les dysfonctionnements observés, contrôler la qualité (les normes ISO 9000 apparaissent au début des années 1990). Ces nouvelles tâches qui leurs sont imposées impliquent d eux un bon niveau de maîtrise de la langue écrite, niveau qui n était pas exigé jusqu alors. Il faut en outre, remarquer, que les nouvelles technologies, de plus en plus axées sur l intelligence artificielle, communiquent via un écran sur lequel s affichent des instructions, des messages de dysfonctionnements ou d erreurs. Certaines machines nécessitent que des commandes soient tapées pour s exécuter. Toutes ces interactions homme-machine nécessitent donc elles aussi un niveau de maîtrise de l écriture et de l écrit correct. De plus, les notices d utilisations et les aides textuelles fournies aux employés pour les aider dans le maniement de leur machine est un exemple de plus qui montre l indispensabilité d un niveau de langue écrite suffisant. Conséquence : on observe des mutations importantes de la place de l écrit dans la société Dès lors on peut observer deux choses : la place de l écriture a radicalement changé dans la société pendant les dernières décennies. Alors qu autrefois il fallait suivre des études pour savoir écrire et maîtriser la langue écrite et que tout le monde n avait pas la chance ou la possibilité de s engager dans cette voie, il était alors possible de partir travailler très tôt sans ces connaissances. Aujourd hui un niveau minimum de formation est requis pour pouvoir postuler à n importe quel emploi. On ne peut plus espérer décrocher du travail sans la compétence de savoir écrire et comprendre l écrit des autres. B. SITUATION ET NOUVEAUX USAGES DE L ECRIT DANS L ENTREPRISE 1. NOUVELLE PLACE DE L ECRITURE ET CONSEQUENCES La place de l écriture et de l écrit est donc plus prépondérante dans notre société contemporaine que dans celle du passé puisque de nos jours l illettrisme a beaucoup reculé, tout le monde a au moins des bases de lecture et d écriture du fait de cette nécessité d un niveau minimum de formation, formation à laquelle tout le monde à accès et qui est même obligatoire jusqu à 16 ans en France. 34

35 Néanmoins, la mutation de l écrit dans l entreprise a été révélatrice de l illettrisme et des problèmes de maîtrise de l écriture qui existe dans notre société. Aujourd hui, 9% de la population adulte âgée de 18 à 65 ans et ayant été scolarisée en France est en situation d illettrisme, soit personnes en métropole. Sur ces personnes, la moitié à plus de 45 ans et plus de la moitié exerce une activité professionnelle. L illettrisme touche donc fortement le milieu de l entreprise. Des ateliers de formation ont alors été mis en place pour permettre aux salariés de se mettre à niveau et de ne pas être pénalisés de ce manque de connaissances. La seconde chose est que le travail en lui-même a changé. Avec la modernisation des chaînes de productions et de montages, l automatisation des tâches par des machines de plus en plus autonomes, on a de moins en moins besoin d opérateurs pour faire fonctionner les machines mais plus pour contrôler la qualité et s assurer que le processus de production se déroule sans problèmes. Les nouvelles formes du travail sont donc plus axées sur la communication, le relationnel et nécessitent donc de maîtriser l écrit. 2. L ERE DE LA GUERRE DES TALENTS La valorisation de l actif immatériel humain s ajoute à cela et accroît le niveau de formation nécessaire pour obtenir un travail. La flexibilisation des entreprises entraîne déjà une valorisation de l actif immatériel représenté par le personnel car un employé polyvalent capable de s adapter à de nouvelles fonctions de façon autonome est déjà un employé qualifié et donc un atout pour l entreprise. Cependant, dans l optique d optimiser leur capital incorporel au maximum, les entreprises cherchent aujourd hui de plus en plus les «talents» et on observe une véritable guerre des talents dans le monde du travail. Auparavant, les salaires avaient tendance à suivre l inflation. Désormais, les salaires des «talents» croissent beaucoup plus vite car très recherchés ils monnaient leur force de travail. Il est donc de plus en plus dur de trouver un travail à cause de cette compétitivité qui existe entre les hommes et dont le niveau de qualification (diplôme + expérience professionnelle) est le critère majeur de différenciation. On comprend facilement que, dans ce cadre de recherche de l excellence, la maîtrise de l écriture et de l écrit est une arme. Savoir lire et écrire est la base, l outil nécessaire que tout à chacun doit avoir dans son inventaire pour trouver un emploi mais il est aussi presque une obligation de savoir maîtriser les différentes formes de l écrit que l on est susceptible de trouver dans une entreprise : par exemple, être capable de rédiger un rapport, un compterendu de réunion ou de séminaire, savoir rédiger correctement un ou une lettre sont des compétences que les chefs d entreprises attendent de leurs employés et qui sont des connaissances indispensables au jour d aujourd hui (voir offre d emploi en annexe). Quelqu un qui possède cette arme dans son arsenal est quelqu un qui possède une vraie force pour convaincre son futur employeur qu il est un atout, qu il possède des connaissances que l entreprise pourra convertir en rente économique. 35

36 3. LES NOUVELLES FORMES DE LANGAGE NEES DES NTIC Ces nouvelles compétences qui paraissent dorénavant normales (comme savoir rédiger un ) viennent, pour beaucoup d entre elles, de l impact des nouvelles technologies qui ont modifié la façon de communiquer au sein et entre les entreprises. L apparition de l , des messageries instantanées et de l intranet ont chamboulé les interactions entre les hommes apportant nombre d avantages mais aussi des inconvénients insoupçonnés. Les s permettent une communication soutenue, rapide, voire quasi-instantanée avec les autres employés ou collaborateurs. Les messageries instantanées mettent en relation des salariés éloignés en terme de distance et leur permet de communiquer presque aussi facilement que s ils étaient dans la même pièce, un peu comme ils l auraient fait oralement. L intranet, qui peut être comparé à une sorte de tableau d affichage virtuel sur lequel l entreprise peut mettre à disposition des informations importantes, offre la possibilité de facilement diffuser des travaux, des mémos, les plannings, les détails des réunions ou encore de trouver des informations utiles sur des évènements à venir ou des employés. On comprend donc les avantages qui en découlent : une augmentation de la rapidité de la diffusion des informations importantes sans coûts et une facilité d accès pour tous aux informations dont ils ont besoin. Néanmoins, ces nouveaux outils impliquent une nouvelle utilisation du langage écrit : on n écrit pas de la même façon dans une lettre que dans un et de la même manière, on écrit encore différemment dans une messagerie instantanée. En effet, la lettre utilise un langage écrit soutenu, très formel ; l est moins strict dans ses normes, le langage est plus courant, plus souple, plus concis. Il faut cependant faire attention : il est facile de tomber dans le familier, il ne faut pas oublier à qui s adresse le message que l on envoie. La messagerie instantanée, elle, est un lieu où il est commun d utiliser un langage écrit très oratoire, le formalisme disparaît presque totalement pour laisser place à la spontanéité : les idées sont dites au fur et à mesure qu elles se forment, de la même façon que l on exprime une idée spontanément lorsqu elle nous vient à l esprit. Dans cette forme de langage écrit on se rapproche beaucoup du langage oral. Un apprentissage est donc nécessaire pour ne pas faire une mauvaise utilisation de ces outils qui pourrait avoir un impact néfaste sur la vie dans l entreprise de l utilisateur. Il existe donc un double tranchant à l utilisation des nouvelles formes du langage écrit. 36

37 CONCLUSION Même si l on ne s en rend pas toujours forcément compte, l écrit est extrêmement présent dans notre vie quotidienne. Ainsi, de manière plus ou moins formelle selon les circonstances, tout le monde est amené à écrire car de nos jours tout est contractualisé. Le fait d écrire est rarement anodin, cela permet de nouer des liens, ou encore de laisser une trace par exemple. Ainsi écrire, c est s exprimer et cela permet d en apprendre beaucoup sur soi-même et sur les autres. L écrit a connu de nombreuses mutations à la fin du siècle dernier. Certaines de ses formes ont été beaucoup bouleversées par les nouvelles technologies, d autres moins et certaines sont apparues : le passage au numérique d une grande partie de documents en est un bon exemple ainsi que l apparition des SMS. Ces nouvelles formes d écriture ont trouvé une place particulièrement importante dans notre quotidien. Cette évolution a fait réapparaître d anciennes façons de lire, l écriture en rouleau par exemple. Dans notre vie quotidienne, notre rapport à l information a été modifié par l arrivée d internet et des réseaux sociaux. De même dans l éducation, l arrivée de nouvelles technologies telles que le tableau numérique entraîne une modification des usages. Toutes ces innovations bouleversent notre façon de penser et par voie de conséquence notre façon d écrire. Ce sont donc bien l influence des nouvelles technologies et les nombreuses influences extérieures qui entraînent une modification de l écriture. Dans l entreprise, la place de l écriture et de l écrit s est beaucoup développée face à de nouveaux enjeux amenés principalement par la mondialisation. La concurrence entraînée par cette ouverture des frontières a obligé les entreprises à redéfinir leurs stratégies de conquête des marchés. L une des plus importantes est la valorisation des actifs immatériels : la qualification du personnel et la flexibilité de la société en sont deux exemples qui ont amené à une hausse du niveau de formation de la part des employés et donc à une place plus prépondérante de l écriture dans l entreprise. A priori on pourrait penser que l écriture perdait petit à petit sa place dans notre société, cependant aujourd hui grâce à de nombreux outils l écriture a su conserver sa place et même devenir essentielle. Sa place dans l entreprise par exemple a même augmenté, on peut également citer le nombre de SMS envoyés qui augmente tous les ans. D ailleurs ne peut-on pas regretter la place de plus en plus importante de l écrit dans notre société qui laisse de moins en moins de place à l oral et donc à la spontanéité. 37

38 TABLE DES ILLUSTRATIONS Figure 1: Les réseaux sociaux Figure 2 : Audience des réseaux sociaux Figure 3 : Fréquence de consultation d'une adresse mail Figure 4 : Médias les plus souvent utilisés pour s informer politiquement Figure 5: Ecriture papier et écriture numériques sont aujourd'hui fortement liées

39 TABLE DES ANNEXES Annexe 1: Un tableau numérique Annexe 2: Des analogies sonores utilisées dans le langage SMS Annexe 3: Abréviation du langage SMS Annexe 4 : Offre pour un emploi necessitant une bonne qualité rédactionnelle Annexe 5: Interwiew de Françoise SERANDOUR

40 ANNEXE 1: UN TABLEAU NUMERIQUE ANNEXE 2: DES ANALOGIES SONORES UTILISEES DANS LE LANGAGE SMS 40

41 ANNEXE 3: ABREVIATION DU LANGAGE SMS 41

L'INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE. Premier compte-rendu d étude exploratoire

L'INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE. Premier compte-rendu d étude exploratoire 129 L USAGE DE L INFORMATIQUE À L ÉCOLE MATERNELLE Premier compte-rendu d étude exploratoire Théo PRINIOTAKIS, Sandrine COURTOIS Contexte C est une recherche en didactique de l informatique en milieu préélémentaire

Plus en détail

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Table des matières Contexte...1 Sélection des participants...2 Méthodologie :...5 Questionnaire :...5 Résultats concernant

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Techniques pour prendre des notes vite et bien

Techniques pour prendre des notes vite et bien Patricia RICHARD-POSTAL Techniques pour prendre des notes vite et bien Éditions d Organisation, 2006 ISBN : 2-7081-3428-0 Avant Propos Test : comment prenez-vous vos notes? Le test suivant vous permet

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS?

COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? COMMENT L APP0 EST-IL PERÇU PAR LES ETUDIANTS? Retour sur l expérience vécue par les tuteurs et réflexion sur le ressenti des étudiants ETOUNDI Ulrich, HENRIEL Théo, NAHORNYJ Robin Etudiants en 4 ème année,

Plus en détail

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Un programme de la Graphisme : Vincent Kember Impression : Merriam Print Tous droits réservés. COFA 2012 Table des matières Introduction

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Les éléments clés. 11/03/2015 Lucie André www.ho-resto-recrute.com 1

Les éléments clés. 11/03/2015 Lucie André www.ho-resto-recrute.com 1 Les éléments clés 11/03/2015 Lucie André www.ho-resto-recrute.com 1 SOMMAIRE I. Rôle du CV Objectifs Moyens II. III. Rédaction L analyse Le Titre La Personnalisation L ordre des informations Conseils et

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS Fonctionnement Qu est-ce qu une tablette tactile? Une tablette tactile est un appareil doté d'un écran qui permet d'interagir simplement en touchant l'écran ou à l'aide d'un

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Qui fait quoi sur internet?

Qui fait quoi sur internet? Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2015 8, avril 2015 www.ftu.be/ep Qui fait quoi sur internet? Analyse des inégalités sociales dans l utilisation d internet

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Fiche action n 2 DOSSIER DE CANDIDATURE «Mobiliser les compétences dans des situations diversifiées et motivantes» Avant-propos Le projet «De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain» a

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire

Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire Les technologies en classe de français langue d enseignement au secondaire québécois : trois exemples d utilisation dans des situations d enseignementapprentissage de l écriture Le développement constant

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER ALS et Institut Grand-Ducal (Luxembourg 17 octobre 2004) 29 Les SMS et la dérive de la langue

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

6. Utiliser la messagerie

6. Utiliser la messagerie "Tablette Windows 8" Sélection de Bonnes Feuilles Août 2012 6. Utiliser la messagerie D e nos jours, la messagerie est devenue un outil du quotidien. Nous recevons tous des e-mails, des messages instantanés,

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Utiliser Gmail. Introduction: Première étape: l inscription! Deuxième étape: Découvrir votre messagerie!

Utiliser Gmail. Introduction: Première étape: l inscription! Deuxième étape: Découvrir votre messagerie! Utiliser Gmail Introduction: Gmail est un service gratuit de messagerie électronique, créé par Google. Vous pouvez accéder à tous les services Google avec un seul identifiant et mot de passe (ex: Google

Plus en détail

ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS)

ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS) ÉCOLE SUPERIEURE D ÉDUCATRICES ET D EDUCATEURS DE L ENFANCE (ESEDE- CFPS) ÉPREUVES DE SELECTION INFORMATIONS AUX CANDIDAT- S- ES* *Afin de faciliter la lecture, les termes désignant les personnes s appliquent

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus Une tablette, mais laquelle? avec Les prix bas, la confiance en plus Six raisons pour choisir une tablette plutôt qu un PC ou un smartphone! INDEX LA TABLETTE : UNE HISTOIRE DE LA MOBILITÉ. ----- LA TABLETTE

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication

Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication Enquête sur le comportement du consommateur à l égard de l Internet et des technologies de la communication 1. Avant-propos... 1 2. Note de synthèse... 2 3. L enquête... 3 3.1. Equipements dont disposent

Plus en détail

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28 Sorin Lucas Ricou Sander A14 Rapport de projet SI28 1 I. Concept Application web permettant la création d une vidéo virale type «NyanCat». L utilisateur aura à sa disposition des musiques, des fonds, des

Plus en détail

Collaborer à l écriture d un récit policier

Collaborer à l écriture d un récit policier Collaborer à l écriture d un récit policier Hélène Lentieul, Collège Albert Ball d Annoeullin, Académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs

Plus en détail

2011 MasterIndex. sur les femmes et la technologie

2011 MasterIndex. sur les femmes et la technologie 2011 MasterIndex MC sur les femmes et la technologie État de la situation MasterCard: Au premier plan de l évolution de la technologie mobile Du paiement sans contact aux paiements mobiles, MasterCard

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Réseaux sociaux et Blogs au service de l insertion

Réseaux sociaux et Blogs au service de l insertion Réseaux sociaux et Blogs au service de l insertion Strasbourg, CRAPT-CARRLI Le 15 octobre 2013 Monique Dagnaud CNRS/EHESS Les quatre jeunesses Il y a au moins 4 jeunesses : Filière élite (5%) : hypersélectionnée,

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Les relations parents-enfants au quotidien

Les relations parents-enfants au quotidien Délégation interministérielle à la Famille Les relations parents-enfants au quotidien 7 janvier 2007 Ipsos / DIF Contacts : Etienne MERCIER : 01 41 98 92 79 Christelle CRAPLET : 01 41 98 94 32 etienne.mercier@ipsos.com

Plus en détail

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines.

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. ductionintro Fiche 1 Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. Suggestions: Comment les technologies

Plus en détail

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Au 1er janvier 2005, les entreprises pourront répondre aux marchés publics sous forme électronique, et les collectivités territoriales

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

Communication Scientifique M2 MIV

Communication Scientifique M2 MIV Communication Scientifique M2 MIV CV, lettre de motivation et de recommandation en milieu scientifique M. Bailly-Bechet Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât.

Plus en détail

Brand content : les écarts entre l offre et la demande

Brand content : les écarts entre l offre et la demande 2014 Edition Spéciale 4 Intelligence Applied Les consommateurs sont de plus en plus nombreux, dans le monde, à se montrer très friands de brand content, et la plupart des marques sont prêtes à satisfaire

Plus en détail

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents

Points de vue. Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Points de vue Tendances et meilleures pratiques en matière de repérage et de recrutement des talents Les capacités de leadership, d innovation et de réussite d une entreprise reposent sur la qualité de

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT)

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT) ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE TRAVAIL (ENT) Travail de rédaction d annonces / convocation pour un entretien d embauche entre employés et candidats qui sera la tâche finale de l activité. Compréhension orale

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015

METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015 1 METHODOLOGIE DE LA NOTE DE SYNTHESE MALAKOFF 2015 La note de synthèse est une épreuve qui se déroule en 5 heures et qui consiste à établir une synthèse écrite, en 4 ou 5 pages, à partir d une série de

Plus en détail

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER?

COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? COMMENT UTILISER LES RESEAUX SOCIAUX POUR MIEUX COMMUNIQUER? Benoit DUDRAGNE http://bdc-etourisme.com Benoit.dudragne@gmail.com www.facebook.com/bdc.conseil.etourisme

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

Tous acteurs! Patrice Cardinaud DRH Groupe Adjoint. Avant-propos

Tous acteurs! Patrice Cardinaud DRH Groupe Adjoint. Avant-propos Avant-propos Avec leurs nombreuses potentialités techniques, les outils de communication jouent un rôle déterminant dans l organisation du travail. La simplicité d utilisation de la messagerie professionnelle

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE 1 METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE Architectures Numériques d'informations. Usages, Contenus et Technologies. Paris, 2 juillet 2010 L emprunteur se fait rare 2 Evolution

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

JAMES. Jeunes activités médias enquête Suisse. Constatations 2014. Direction du projet Prof. Dr. Daniel Süss MSc Gregor Waller

JAMES. Jeunes activités médias enquête Suisse. Constatations 2014. Direction du projet Prof. Dr. Daniel Süss MSc Gregor Waller Partenaire de coopération JAMES Jeunes activités médias enquête Suisse Constatations 24 Direction du projet Prof. Dr. Daniel Süss MSc Gregor Waller Auteurs lic. phil. Isabel Willemse MSc Gregor Waller

Plus en détail

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 30 Mai 2013

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 30 Mai 2013 Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 30 Mai 2013 Contacts Ipsos Public Affairs : Fabienne SIMON 01

Plus en détail

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux secteurs d activité multiculturels. Le Customer Experience Lab -«CX Lab»- de Teleperformance ouvert en 2013 à Lisbonne, mène des recherches

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010 Vous venez d installer Excel 2010 sur votre ordinateur et vous avez eu raison de le faire car vous disposez maintenant d un outil d une puissance redoutable. Avec cette dernière version du tableur, vous

Plus en détail

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début Edition Spéciale 2 Intelligence Applied 1 Avoir un site «responsive design» ou adapté aux mobiles constitue un grand pas en avant. Il ne doit cependant pas être considéré comme le substitut à une véritable

Plus en détail

Comment se renseigner sur une entreprise?

Comment se renseigner sur une entreprise? Comment se renseigner sur une entreprise? Contexte : vous avez déjà pris connaissance d une offre ou vous êtes intéressé.e par une offre en particulier. Quels sont ici les objectifs? Dès votre lettre de

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Moyenne 1 er et 2d degré des élèves équipés (données nationales) Troubles de la fonction visuelle

Moyenne 1 er et 2d degré des élèves équipés (données nationales) Troubles de la fonction visuelle 28 juin 2012 Affaire suivie par : Anne MALLURET IEN Lyon ASH 3 Hélène TERRAT CPC Lyon ASH 3 Analyse qualitative du MPA attribué pour l année scolaire 2011-2012 Cette analyse s appuie sur les résultats

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Client: entreprise du secteur privé et public Population: top management - 160 cadres dirigeants répartis en France

Plus en détail

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER

emploi visibilité sur Internet Développer sa pour trouver un EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER EYROLLES emploi & carrière Patrice de BROISSIA Laëtitia FERRER Développer sa visibilité sur Internet pour trouver un emploi Bâtir une stratégie de carrière, mener une recherche active 4 profils pour identifier

Plus en détail

Information: 06.49.16.50.76

Information: 06.49.16.50.76 - LEVALLOIS PERRET - Information: 06.49.16.50.76 Ecole Bilingue Montessori Prunelle School est une école Maternelle et Primaire privée hors contrat, en lien avec l Association Montessori, et sous le contrôle

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Les aides informatiques utilisées dans le cadre des études scolaires ou post-bac par les déficients visuels

Les aides informatiques utilisées dans le cadre des études scolaires ou post-bac par les déficients visuels Les aides informatiques utilisées dans le cadre des études scolaires ou post-bac par les déficients visuels Enquête initiée par l INS HEA dans le cadre de l ORNA Sommaire Le contexte 3 La méthodologie

Plus en détail

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune.

1) DES OBJECTIFS PARTAGÉS : partir d une vision commune Pour créer du lien il est essentiel d avoir une vision commune. Formation des enseignants et des personnels d éducation à la prévention des violences et à la résolution non-violente des conflits 10 et 11 mars 2015 à l ESEN Poitiers Titre de l intervention : CONSTRUIRE

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

Analyse d un site : guildwars2.com

Analyse d un site : guildwars2.com Rachid ADOUL GIO4 par apprentissage API08 Analyse d un site : guildwars2.com I. Evaluation subjective A. Présentation du site Le site guildwars2.com est le site officiel du jeu vidéo Guild Wars 2. Le jeu

Plus en détail

Usage quotidien des réseaux sociaux

Usage quotidien des réseaux sociaux Edito A l heure du Web 2.0, les réseaux sociaux font partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons aussi bien dans le cadre de notre vie personnelle que professionnelle. Il en est de même pour les

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet.

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web2.0 Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web 2.0 Le Web 2.0 concerne toutes les nouvelles plateformes qui arrivent et sont arrivées ces

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention

Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention Enquête sur les habitudes de consommation d alcool des étudiants et leurs rapports aux actions de prévention Etude réalisée par la FAGE entre mars et mai 2014 auprès de 3086 étudiants 1 Eléments de contexte

Plus en détail