Monétiser votre CMS. Retour d experience de Mediapart avec Drupal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monétiser votre CMS. Retour d experience de Mediapart avec Drupal"

Transcription

1 Monétiser votre CMS Retour d experience de Mediapart avec Drupal

2 DRUPAL Vente de contenus et modes de paiements Nicolas Silberman Directeur technique Marine Sentin Responsable du service abonnés Mediapart

3 Quel CMS choisir? DRUPAL Vente de contenus et modes de paiements 1. La politique des droits d accès : rôles Drupal, droit d accès, droits en écriture, etc. 2. Les modes de paiements et leurs limitations. 3. Le Service abonnés pour tout ce qu un CMS ne peut pas gérer : l affectif, la saisie manuelle, les différents niveaux de langages, les différents niveaux d utilisation d un site. 4. Les abonnés : vigies techniques et commerciales.

4 La politique des droits d accès : rôles Drupal, droit d accès, droits en écriture, etc. Par défaut il y deux types d utilisateurs Drupal, l utilisateur anonyme et l utilisateur identifié sur un site communautaire. Chaque utilisateur se voit associé à un ou plusieurs rôles Drupal, chaque rôle permet à l utilisateur un lot prédéfini d actions. ü ü Un utilisateur anonyme peut lire le Club (blogs des abonnés et des invités), ainsi que les chapôs et titres des articles, et accéder aux formulaires d abonnement. Un utilisateur identifié, peut accéder à son espace personnel et y mener certaines actions selon qu il possède ou non, en plus le rôle abonné ou un autre rôle.

5 - 3 - Les droits associés au rôle abonné : ü Lire les contenus payants (articles de la rédaction), ü Publier sur le site des commentaires, des billets de blog et des articles d édition. ü Utiliser sa messagerie privée (messagerie entre abonnés). ü Modifier ou supprimer les contenus de son blog. ü Gérer ses inscriptions aux mails, modifier ses infos publiques et privées Un utilisateur identifié mais sans rôle abonné : ü Peut accéder à «Mon compte». ü S inscrire ou se désinscrire des mails. ü Modifier ses informations personnelles et se réabonner. ü Ne peut pas ou plus participer sur le site ni modifier ses contenus publics.

6 - 4 - Le rôle abonné est attribué lorsque : ü l utilisateur a choisi un abonnement et après validation d un paiement (le paiement peut être gratuit). ü L activation a lieu que le paiement soit saisi manuellement en BO (chèque par exemple) ou en FO par le client. ü Le rôle est coupé automatiquement, à la fin d une période non reconduite, suite à un impayé ou à une résiliation, ou suite à l intervention du Service abonnés ou des administrateurs. ü Le rôle 6 donne des droits d abonné. Il peut donc aussi être attribué manuellement à un utilisateur avec qui nous n avons pas de relation commerciale, mais à qui nous souhaitons donner les mêmes droits qu un abonné : un invité par exemple (paiement gratuit) ou lors d un geste commercial ; ou automatiquement lors d une opération promotionnelle (filleuls, carte rouge Télérama, etc.)

7 - 5 - Les rôles et la durée de validité des droits : Le rôle invité par exemple permet de proposer à un utilisateur les mêmes droits qu un abonné payant. Mais le rôle en lui-même n indique pas de période de temps. Afin que les droits de l utilisateur ne soient pas attribués de façon permanente il faut donc associer l ouverture et la fermeture d un rôle à certaines conditions. Le rôle est associé à une période de temps définie selon des critères qui relèvent de la politique commerciale du site : Ø Quel rôle conditionné par quel paiement? Ø Au bout de combien de temps après un impayé, un rôle est-il fermé? Ø Au bout de combien de temps et après quelles vérifications après un paiement un rôle est-il attribué? Etc.

8 Les modes de paiements et leurs limitations Les paiements vérifiés instantanément : CB, ecard, Paypal Certains modes de paiement, permettent une vérification quasi immédiate du paiement et donc d associer l attribution d un rôle Drupal à cette vérification. Les paiement CB, ecard, Paypal par exemple, permettent un échange avec des prestataires de paiements sécurisés. Un retour positif garantit un paiement réel. L activation du rôle abonné dépend de ce retour positif.

9 - 7 - Les paiements vérifiés après ouverture des droits : prélèvements automatiques, chèques, virement, mandats administratifs Certains modes de paiement, impliquent une vérification a posteriori : non pas au moment où le client saisit son mode de paiement, mais, en différé, lors de la transaction réelle entre les établissements bancaires. Activer les droits d accès du client au moment de la saisie de son mode de paiment ou au moment de la vérification du paiement, relève de la politique commerciale du site vendeur de contenus. Ces choix peuvent varier selon le mode de paiement que le site souhaite valoriser, par exemple : - Si le client choisit le prélèvement automatique sur le site, son rôle abonné est activé dès l enregistrement de son RIB. - Par contre, s il opte pour le paiement par chèque. Son accès aux contenus payants ne sera possible qu à réception du chèque par courrier.

10 - 8 - Les limites de chaque mode de paiement : CB -> Les incidents de paiements : expirations et retours erreur sans lien avec la situation réelle du compte bancaire. Paypal et ecard -> Le client indique un montant maximum qui ne correspond pas à la logique de prélèvements mensuels de l abonnement qu il a choisi (ce qui génère des incidents de paiements) Problèmes liés à ces trois modes de paiement : Le client peut se tourner vers Paypal et contester le débit. Paypal par défaut recrédite le client. Le site a 24 heures pour répondre à la contestation dans le cas d une vente immatérielle, donc dans les faits le vendeur ne peut pas refuser le remboursement.

11 - 9 - De la même façon, dans le cas d un paiement CB, le client peut à tout moment contester les débits auprès de sa banque. La banque par défaut recrédite son client puis facture au vendeur les frais générés. A C est au vendeur de justifier le prélèvement effectué en cas de contestation client. Cette justification est généralement demandée après que le client ait été recrédité d office par l intermédiaire de paiement ou par la banque. Lorsqu il s agit de petits montants, le temps nécessaire à la gestion de ces litiges (taux horaires salaires) est souvent supérieur à la perte et le vendeur renonce à les traiter. B Côté base client l information de recréditation ne remonte pas en temps réel. A la fin du mois, il faut aller chercher dans le bilan Paypal ou dans le bilan envoyé par la banque, les recréditations et les frais. Il faut alors aller couper l accès aux clients concernés.

12 Prélèvements automatiques -> Le prélèvement automatique (RIB, prochainement SEPA) : les messages d erreur des banques sont uniformisés et correspondent à la réalité du compte bancaire concerné. Mais la réalité du paiement ne peut être confirmée que plusieurs jours après la date des prélèvements. La banque transmet au vendeur la liste des rejets et les raisons. Chèques, virements et mandats administratifs -> le refus lié à un chèque est transmis après plusieurs jours au vendeur par les banques. Pour un virement ou un mandat administratif il faut vérifier le crédit sur le compte bancaire vendeur. Problèmes liés à ces trois modes de paiement A Les prélèvements automatiques présentent les mêmes difficultés que les CB en cas de contestation par le client.

13 B - Pour les 3 modes de paiement ci-dessus, vu les délais d encaissement réels, il est souvent commercialement choisi d ouvrir l accès au produit à l acheteur avant d avoir vérifié le paiement. Ceci ne pose aucune difficulté technique du côté de l attribution des rôles Drupal. Mais cela implique de prévoir des équipes et des systèmes à même de vérifier et de gérer ces rejets, litiges, recréditations tant en termes de relations clients que de comptabilité.

14 Le Service abonnés pour tout ce qu un CMS ne peut pas gérer : l affectif,, la saisie manuelle, les différents niveaux de langages, les différents niveaux d utilisation d un site. L affectif : Lorsque vous vendez du contenu, vous vendez un produit lié à l affect, aux convictions, à la curiosité, aux centres d intérêt, bref au cerveau de votre client. Et pour le moment, aucun CMS ni système de vente, ni robot, ne peut répondre seul sans intervention humaine, aux incroyables et innombrables questions qui se cachent dans les circonvolutions du cerveau humain. Dans le cas d un journal, il faut répondre aux demandes de contacts humains avec l équipe. L achat d un abonnement est souvent un acte : - en réaction à l actualité. - par envie ou besoin d identification au «bord politique supposé» de la rédaction.

15 Les lecteurs veulent transmettre des informations à la rédaction, leur faire part de leurs émotions, de leurs analyses et les outils participatifs du site ne suffisent pas : Soit le lecteur ne veut pas échanger publiquement. Soit le lecteur n a pas un usage aisé des outils participatifs Soit sa question ne concerne pas la rédaction car il s agit d une question sur le fonctionnement du site ou des abonnements -> 80 % des demandes

16 Les différents niveaux de langages, les différents niveaux d utilisation du site : Tout le monde n emploie pas les mêmes mots pour désigner la même chose. Un moteur de recherche ou une FAQ ne répondront pas à toutes les questions. Cabonnés parlent de leur «cotisation» ou de leur «adhésion» au site et non de leur «abonnement». Certaines personnes ne savent pas ce que désignent le terme «newsletters» et vont formuler leur demande ainsi «je ne reçois plus le journal, dans ma boite, que faire?». Pour nous, le terme «journal» désigne la partie payante du site et les newsletters sont une option gratuite. Pour de nombreux abonnés, les newsletters sont le Journal, le site. Elles pensent que leur abonnement permet de recevoir des newsletters et non d accéder à des contenus en ligne. Par ailleurs, le vendeur n est pas à l abri d erreur dans ses mails, en choisissant des termes ou une façon d expliquer qui se révèlent peu intelligibles pour les usagers.

17 De la même manière, tout le monde n a pas le même usage d internet. Qu il s agisse d un fait générationnel ou de personne n ayant pas un usage quotidien du web ou de votre site. Si votre site a vocation a toucher le plus de monde possible, aucun CMS ne vous permettra de vous passer d un Service clients. De nombreuses personnes ne savent pas ce qu est un mot de passe ni à quoi il peut servir. De nombreuses personnes ne font pas de différence entre leur RIB et leur CB. Et de nombreuses personnes veulent précisément la seule formule d abonnement que vous ne proposez pas. Le fait de payer sur le web est anxiogène. Les clients ont besoin d avoir des échanges avec des humains pour se rassurer, poser des questions sur les modes de paiements etc.

18 Les abonnés : vigies techniques et commerciales Les problèmes rencontrés par les abonnés permettent quasi quotidiennement d améliorer le discours commercial mais aussi la compréhension des besoins utilisateurs. De nombreuses évolutions techniques sont directement liées à des questions récurrentes concernant les pages de paiements, les abonnements, les fonctions participatives du site. Une Service abonnés à même de décrypter les demandes, de les traduire et de les rassembler permet d améliorer le contenu et les fonctionnalités.

19 En conclusion : Drupal permet d attribuer des rôles et de délimiter clairement les champs d action sur le site de chaque utilisateur en fonction de critères prédéfinis. Ces critères relèvent de choix politiques éditoriaux et commerciaux (dans la limite des possibilités techniques bien entendu). Les réactions des abonnés sont mouvantes, il faut donc prévoir techniquement de pouvoir changer les paramètres de ces critères dans le temps. Tous les modes de paiements présentent des avantages et des inconvénients techniques mais aussi en termes de communication vers vos acheteurs. N oubliez pas ce paramètre si votre système repose sur des paiements récurrents : sur Internet un acheteur exige de se sentir libre de changer d avis. Aucun robot ou système ne pourra remplacer les échanges humains avec vos clients du fait des différents et multiples niveaux de langages et d usages d un site.

20 Vos abonnés sont vos meilleurs vigies techniques et commerciales. S il existe un bug quelque part sur une obscure page oubliée de votre site, un abonné finira toujours par le trouver et par vous le signaler. Charge à vous de comprendre ce qu il vous transmet comme information et de la faire suivre. Si un dysfonctionnement technique a lieu, important ou anodin, qui impacte les clients, c est presque toujours ces derniers qui lanceront l alerte : soyez à l écoute. Lorsque vous lancez une opération marketing, prévoyez de recenser les retours que vos abonnés ne manqueront pas de vous faire. Cela vous permettra d améliorer votre communication les fois suivantes et donc de monétiser plus aisément vos contenus. Cela vous permettra aussi de comprendre quel est le mode de paiement qui a les faveurs des internautes pendant une période donnée, quels sont les points de fonctionnement de ce mode de paiement que vous devez éclaircir auprès de vos acheteurs etc.

21 Historiser vos relations clients : Un client paye, vous devez donc avoir la mémoire de toutes les transactions ayant eu lieu entre lui et vous, de façon contextualisée (pour des besoins comptables évidents mais aussi pour faire exister la relation avec le client). Vous devez avoir une outil CRM qui vous permet de maintenir une relation commerciale avec votre client, d historiser cette relation. Vous devez savoir avec qui vous échangez. Entre le CMS et vos clients, un outil CRM doit faire le lien.

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE

PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE PAYBOX MANUEL UTILISATEUR BACK-OFFICE COMMERÇANT VENTE A DISTANCE VERSION 1.4 01/06/2014 AVERTISSEMENT Ce document est la propriété exclusive de Paybox/Point Transaction Systems. Toute reproduction intégrale

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier)

TFC. (Téléphone, Fax, Courrier) TFC (Téléphone, Fax, Courrier) Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social : 12 place des Etats-Unis 92127 Montrouge Cedex. Immatriculée au registre de Nanterre sous

Plus en détail

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur Entreprise 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, L e nouveau service Banque à distance

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS

FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS FORMULAIRE DE DEMANDE D ABONNEMENT ANNUEL PAYÉ EN TROIS FOIS SANS FRAIS Pour faire votre demande : Remplir le présent formulaire et le mandat de prélèvement joint Joindre les pièces suivantes : 1 photo

Plus en détail

Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3

Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3 Règlement public d usage et conditions générales d utilisation du service V3 Article 1 Objet du service V3 1.1 Le Service de vélos en libre Service «V3» est proposé par Bordeaux Métropole. Cette dernière

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Guide d ouverture de compte

Guide d ouverture de compte Guide d ouverture de compte Ouverture et configuration d un compte PayPal Business Recevez et/ou envoyez des paiements en ligne immédiatement Version 1.1 Janvier 2009 SOMMAIRE 3 étapes pour accepter les

Plus en détail

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 E-TRANSACTIONS GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 15/09/2015 1 Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez l ensemble de nos tarifs sur www.bforbank.com SOMMAIRE 1 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 5 OFFRES GRPÉES DE SERVICES 2 VERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

Le ccsf vous informe : bien utiliser le prélèvement sepa dans toute l europe

Le ccsf vous informe : bien utiliser le prélèvement sepa dans toute l europe Le ccsf vous informe : bien utiliser le prélèvement sepa dans toute l europe Qu est ce que le prélèvement SEPA? Le prélèvement SEPA (Single Euro Payments Area Espace unique de paiement en euros) est un

Plus en détail

L E P A I E M E N T E N T R O I S F O I S : A I D E A L I M P L A N T A T I O N

L E P A I E M E N T E N T R O I S F O I S : A I D E A L I M P L A N T A T I O N L E P A I E M E N T E N T R O I S F O I S : A I D E A L I M P L A N T A T I O N Tableau des Versions de Document Version Auteur Date Nature de la modification 1.00 AMUE 03/03/2010 Création du document

Plus en détail

Une solution open source, sans commission sur les ventes, avec un engagement limité.

Une solution open source, sans commission sur les ventes, avec un engagement limité. la-billetterie.net est une solution indépendante à destination des salles de spectacles ou des organisateurs d événements. Elle permet la vente d abonnements et de billets en ligne ou au guichet, le contrôle

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 13/05/2015

GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 13/05/2015 E-TRANSACTIONS GUIDE DE CRÉATION ET D ACTIVATION D UN COMPTE PAYPAL POUR LES CLIENTS D E-TRANSACTIONS VERSION DU 13/05/2015 Crédit Agricole S.A, société anonyme au capital de 7 729 097 322. Siège social

Plus en détail

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 DEMANDES DE VIREMENT - P. 16 MON COMMERCE - P. 21 UTILISATEURS - P. 27 COMPTABILITÉ - P. 30 PRÉSENTATION www.factobox.com A SAVOIR Depuis 2009, plus de 200 clients

Plus en détail

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC applicables au 1 er août 2011 SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 2 Ouverture, transformation, clôture... 2 Relevés

Plus en détail

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE)

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Dans le but de vous faciliter la lecture de ses barèmes tarifaires, la

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Sommaire Extrait standard des tarifs...3 Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte...4 Relevés de votre compte...4 Services

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DES SUPPORTS ET DES TITRES DE TRANSPORT FIL BLEU mises à jour le 3/07/2015.

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DES SUPPORTS ET DES TITRES DE TRANSPORT FIL BLEU mises à jour le 3/07/2015. CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D UTILISATION DES SUPPORTS ET DES TITRES DE TRANSPORT FIL BLEU mises à jour le 3/07/2015. 1. CARCTERISTIQUES GENERALES 1.1. Les présentes conditions générales ont pour

Plus en détail

1- ACCES AU SERVICE UIBNET

1- ACCES AU SERVICE UIBNET GUIDE UIBNET - ACCES AU SERVICE UIBNET Adresse d accès Pour accéder au service UIBnet, vous disposez de moyens : - Vous connecter directement via l adresse www.uibnet.com.tn - Vous connecter sur le site

Plus en détail

FICHE 2 : Faire le suivi d une réservation effectuée en ligne

FICHE 2 : Faire le suivi d une réservation effectuée en ligne Etape 1 : Vous recevez un email d alerte, vous indiquant qu un dossier a été réalisé sur votre plateforme de réservation : ResanetOnline. Au même moment le client reçoit un email de confirmation de sa

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. LES PARTIES 1.1. Festoyons.com Entreprise individuelle N Siret : 48170196900018 N TVA IntraCommunautaire : FR1648170196900018 Siège social : 4 rue du Buisson de May 27120

Plus en détail

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA?

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA? FAQ SEPA Dispositions générales Auprès de qui puis-je domicilier un virement ou un prélèvement SEPA? Combien coûte un virement/prélèvement SEPA? Ma banque peut-elle appliquer des dates de valeur sur la

Plus en détail

Fédération Nationale des Organismes de Gestion des Établissements de l Enseignement Catholique Questions Réponses Le mandat

Fédération Nationale des Organismes de Gestion des Établissements de l Enseignement Catholique Questions Réponses Le mandat 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : contact@fnogec.org Questions Réponses Le mandat 2 La référence unique de mandat (RUM) 3 La prénotification

Plus en détail

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Sommaire Présentation Accéder à mon.vie-publique.fr Ma page : votre page d accueil personnelle Votre profil Modifier les données de votre profil Configuration

Plus en détail

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012 014 Le droit au compte Les Mini-Guides Bancaires Mai 2012 2 Sommaire Introduction Une banque peut-elle refuser de m ouvrir un compte bancaire? Est-il utile de contacter plusieurs banques? En quoi consiste

Plus en détail

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Article 1 Champ d application 1.1 Le présent règlement

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 )

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Les présentes conditions générales régissent l utilisation

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

FAQ Online Banking. 1. Demander l accès et se connecter à l Online Banking. 2. Online Banking Plus

FAQ Online Banking. 1. Demander l accès et se connecter à l Online Banking. 2. Online Banking Plus FAQ Online Banking 1. Demander l accès et se connecter à l Online Banking 1.1 Comment puis-je demander l accès à l Online Banking? 1.2 Comment puis-je accéder et me connecter à l Online Banking? 1.3 Puis-je

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009

CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les entreprises Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1 INFORMATIONS ET DOCUMENTS P.1 MOYENS DE PAIEMENT Cartes Bancaires Chèques

Plus en détail

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr»

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» «Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» Page 2 sur 23 PREAMBULE Le CNV a mis en place la déclaration en ligne de la taxe fiscale sur les spectacles de variétés. Ce guide

Plus en détail

Drupal, un CMS libre adapté aux besoins des bibliothèques

Drupal, un CMS libre adapté aux besoins des bibliothèques Grenoble, mai 2009 Drupal, un CMS libre adapté aux besoins des bibliothèques Nicolas Morin nicolas.morin@biblibre.com Portail? Un portail Web est un site Web : qui offre une porte d'entrée unique sur un

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Le Bus TM Libellule Eurybus Tra nsport scolaire Monbeecycle Cocci CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 1 Objet 1.1 Les présentes conditions générales de vente ont pour objectif de définir précisément les modalités

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Particuliers Applicables à la clientèle Mai 2014 Bank Audi France sa 2 1 - EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Commission de tenue de compte Abonnement permettant de gérer ses comptes sur

Plus en détail

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 27 août 2013 SOMMAIRE

ING DIRECT TARIFS. Tarifs TTC applicables au 27 août 2013 SOMMAIRE ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC applicables au 27 août 2013 SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 2 Ouverture, transformation, clôture... 2 Relevés

Plus en détail

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque JUIN 2015 N 30 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque Ce mini-guide vous est offert par

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 La création de sites internet Le référencement de sites internet Je veux créer mon site internet Objectifs et démarche Les objectifs Définition Un site internet

Plus en détail

CONTRAT DE PRISE D ORDRES

CONTRAT DE PRISE D ORDRES CPO_20110615_FR PREAMBULE - DEFINITIONS La SOCIETE GENERALE est mandatée par la société émettrice pour tenir le service de ses titres nominatifs et/ou assurer la gestion des options de souscription ou

Plus en détail

Guide tarifaire des principales opérations

Guide tarifaire des principales opérations particuliers Guide tarifaire des principales opérations AVENANT Édition avril 2011 Application juillet 2011 VOTRE BANQUE AUX ANTILLES-GUYANE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS PAYS-BAS FRANCE Allemagne BELGIQUE GRANDE BRETAGnE ESPAGNE ITALIE CONDITIONS ET TARIFS Produits et Services pour les particuliers Janvier 2009 sommaire FONCTIONNEMENT DU COMPTE P.1 SUIVI DU COMPTE P.1

Plus en détail

le Fichier central des chèques (FCC) et le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI),

le Fichier central des chèques (FCC) et le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI), Le rôle du Fichier central des chèques et du Fichier national des chèques irréguliers Note d information La Banque de France a reçu du législateur la mission de «veiller au bon fonctionnement et à la sécurité

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail

CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015

CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015 CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous s entendent

Plus en détail

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration «SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration Introduction L échéance du 1 er Février 2014, date limite pour basculer vos virements et prélèvements

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Fiche documentation Entreprise 01 : S inscrire à la plateforme de marché de formation professionnelle

Fiche documentation Entreprise 01 : S inscrire à la plateforme de marché de formation professionnelle Fiche documentation Entreprise 01 : S inscrire à la plateforme de marché de formation professionnelle Sommaire 1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. LA PAGE D ACCUEIL... 4 2.1. Page d accueil en mode non connecté...

Plus en détail

Foire aux questions Souscription IPAB-ASSOCIATION

Foire aux questions Souscription IPAB-ASSOCIATION Foire aux questions Souscription IPAB-ASSOCIATION Contenu Rappel des pré-requis techniques :... 2 Informations générales... 2 1. A quoi sert Ipab Association?... 2 Tarification... 3 1. Quelle est la tarification

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er septembre 2015 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er

Plus en détail

Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel

Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel Document d information Novembre 2009 Guide de la mobilité bancaire Document non contractuel AIDE A LA MOBILITE Chaque banque propose un service d aide à la mobilité aux clients qui souhaitent les moyens

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6 OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM Page 1 sur 6 Offre 1 LOCATION DU LOGICIEL DE COPROPRIETE ET PRESTATION DE REVISION DES COMPTES Offre 2 SOUS-TRAITANCE DE LA COMPTABILITE DES COPROPRIETES Prestation

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014

CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 CONDITIONS TARIFAIRES en vigueur au 1 er juin 2014 PRODUITS ET SERVICES POUR LES PARTICULIERS GUYANE 1 Vs trverez dans ce dépliant, les conditions tarifaires pr les particuliers en vigueur au 1 er juin

Plus en détail

Bienvenue sur votre service de Banque à Distance

Bienvenue sur votre service de Banque à Distance 1 2 Bienvenue sur votre service de Banque à Distance Parce que vous avez besoin d autonomie dans la gestion courante de vos comptes, la Caisse d Epargne de Lorraine Champagne Ardenne vous accompagne dans

Plus en détail

Cession de ligne. Carrément vous. Carrément vous. sfr.fr. Mode d emploi et. Pièces justificatives demandées. Pour un particulier :

Cession de ligne. Carrément vous. Carrément vous. sfr.fr. Mode d emploi et. Pièces justificatives demandées. Pour un particulier : Mode d emploi et pièces justificatives demandées Cession de ligne Cédez votre ligne en 5 étapes : 1 - Le repreneur et le cédant* complètent et signent le présent formulaire** 2 - Le repreneur rassemble

Plus en détail

Sécurisez vos données. Migrez vos données.

Sécurisez vos données. Migrez vos données. Après deux ans d études auprès de nos partenaires, nous avons recensé un nombre important de disfonctionnement : perte de fichiers de contacts, mails, répertoires téléphoniques et agendas. En 1 clic des

Plus en détail

Conditions Tarifaires Février 2015

Conditions Tarifaires Février 2015 Conditions Tarifaires Février 2015-1- Le présent document contractuel détaille les Conditions Tarifaires applicables aux opérations et aux services les plus courants de la clientèle, dont notamment les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE

CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE CONDITIONS GENERALES D ABONNEMENT ET D UTILISATION DU SITE 1. Définitions Abonné : désigne toute personne physique ou morale ayant souscrit à un Abonnement. Abonnement : désigne la souscription à un abonnement

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS

CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS CREDIT MUNICIPAL DE TOULOUSE CONDITIONS ET TARIFS Tarifs en vigueur au 1 er juillet 2015 Sommaire Sommaire... 2 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS... 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE... 3

Plus en détail

MON COMPTE BANCAIRE. Dans ce chapitre. u Votre compte bancaire au quotidien u Choisissez vos moyens de paiement u Rencontrez votre conseiller bancaire

MON COMPTE BANCAIRE. Dans ce chapitre. u Votre compte bancaire au quotidien u Choisissez vos moyens de paiement u Rencontrez votre conseiller bancaire MON COMPTE BANCAIRE Vous démarrez dans la vie active et vous faites face à de nouveaux besoins : votre traitement vous est désormais versé chaque mois; vos dépenses et paiements sont plus nombreux et souvent

Plus en détail

La lettre. La Gestion des comptes clients : les mesures à adopter très vite. Le poste client : l investissement le plus important à l actif du bilan

La lettre. La Gestion des comptes clients : les mesures à adopter très vite. Le poste client : l investissement le plus important à l actif du bilan Dossier : Gestion d entreprise 43 Direction financière à la demande La Gestion des comptes clients : les mesures à adopter très vite La gestion des comptes clients, est-ce seulement le boulot de la compta?

Plus en détail

PayPal Business. Guide d ouverture de compte. Ouverture et configuration d un compte. Recevez et/ou envoyez des paiements en ligne immédiatement.

PayPal Business. Guide d ouverture de compte. Ouverture et configuration d un compte. Recevez et/ou envoyez des paiements en ligne immédiatement. Ouverture et configuration d un compte PayPal Business Recevez et/ou envoyez des paiements en ligne immédiatement. Guide d ouverture de compte Version 1.1 - Janvier 2009 * Baromètre ecommerce de tns sofrès,

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT Entre les soussignés : BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE, société anonyme au capital de 150 Millions de dinars, dont le siége social est à Tunis 95 Avenue de la liberté,

Plus en détail

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa e)services - Guide de l utilisateur e)carpa 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 - Accès au site e)carpa 4 2.1 Identification et authentification 4 2.2 Consultation du site e)carpa 6 2.3 Mode de navigation sur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK CONDITIONS GENERALES DU SERVICE BANQUE EN LIGNE ECOBANK 1. OBJET Les présentes conditions générales fixent les modalités d accès et de fonctionnement du service de banque en ligne fourni par ECOBANK (le

Plus en détail

Conditions Générales

Conditions Générales ADHESION AUX SYSTEMES DE PAIEMENT PAR CARTES BANCAIRES Conditions Générales BANQUE DE SAVOIE SOMMAIRE : ADHESION AU SYSTEME RESEAU CB A AUTOMATE Chapitre A-1 : Condition Générales d adhésion au système

Plus en détail

Livret Pratique. sur le portage salarial. L alternative à la création d entreprise

Livret Pratique. sur le portage salarial. L alternative à la création d entreprise Livret Pratique sur le portage salarial L alternative à la création d entreprise Le portage salarial En quoi consiste le portage salarial? Le portage salarial est une solution alternative à la création

Plus en détail

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW Newsletter n 3 Automne 2013 Cette nouvelle newsletter est axée sur une révolution et une évolution Le 1er février 2014 marque la fin des virements et des prélèvements nationaux VOLKSWAGEN BANK marque une

Plus en détail

Payer sans chéquier : c est possible!

Payer sans chéquier : c est possible! Payer sans chéquier : c est possible! C NUM é. 5.03. p e e a e e, a Wa e au Payer sans chéquier : c est possible! Suite à un rejet de chèque sans provision ou parce que votre compte bancaire est à découvert,

Plus en détail

GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x

GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x GENERATION i7 - NOUVEAUTES VERSION 7.7x Nouveautés comptabilité OPTIMISATION DES AFFICHAGES ET RECHERCHES : Gestion des listes avancées : Tris, filtres et regroupement (SQL) : Les versions SQL Server et

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Moyens de paiement Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil

Plus en détail

Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente.

Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente. Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente. Découvrez un compte courant pas tout à fait comme les autres. Une banque pas tout à f monabanq. est l une des 1 ères banques en

Plus en détail

Bienvenue sur le site www.bentcriss.com, site de vente de vêtements de golf et de sportwear mode en ligne.

Bienvenue sur le site www.bentcriss.com, site de vente de vêtements de golf et de sportwear mode en ligne. 1 sur 10 Dernière mise à jour le 01/12/2014 Bienvenue sur le site www.bentcriss.com, site de vente de vêtements de golf et de sportwear mode en ligne. Nous vous invitons à lire attentivement les présentes

Plus en détail

CONVENTION INTERNET. Préambule

CONVENTION INTERNET. Préambule CONVENTION INTERNET Préambule Dans le but de faciliter les échanges avec ses adhérents et de simplifier leurs tâches administratives, Congés Intempéries BTP - Antenne d Evreux - Eure et Eure-et-Loir met

Plus en détail

Gestion de votre compte commerçant. votre guide

Gestion de votre compte commerçant. votre guide Gestion de votre compte commerçant votre guide 1 Q 1 Q 2 Q 3 Q 4 Q 5 Quelle est la manière la plus simple de gérer mon compte? Quel montant me sera versé lors du paiement? À quel moment vais-je recevoir

Plus en détail

COMPRENDRE LES MODALITES PRATIQUES DES VERSEMENTS

COMPRENDRE LES MODALITES PRATIQUES DES VERSEMENTS Bulletin de Versement AMPLISSIM PEE Ce document vous permet de : comprendre les modalités pratiques des versements, prendre connaissance des Conditions Générales d adhésion et de fonctionnement du service

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES BforBANK

CONDITIONS TARIFAIRES BforBANK CONDITIONS TARIFAIRES BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez l ensemble de nos tarifs sur www.bforbank.com SOMMAIRE 1 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 2 VERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE n Ouverture,

Plus en détail

Paiements, les paiements échelonnés, le calcul des intérêts et la facturation mensuelle

Paiements, les paiements échelonnés, le calcul des intérêts et la facturation mensuelle Questions & réponses fréquentes Questions générales La Cumulus-MasterCard est gratuite: Qu est-ce que cela signifie exactement? Où puis-je collecter des points Cumulus dans le monde avec ma Cumulus-MasterCard?

Plus en détail