L impact de deux strategies de compression dans le

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L impact de deux strategies de compression dans le"

Transcription

1 L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo Réunion scientifique, Imagerie stéréo et 3D GdR ISIS, 2011 G. Blanchet, A. Buades, B. Coll (Univ. Illes Balears), J.M. Morel, B. Rougé Projet MISS (CNES)

2 Outline Introduction L impact de la compression jpeg dans le calcul de la carte de disparité Convolution et décimation (zoom arrière) comme une approche nouvelle Discussion L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 1

3 Stéréovision dans l imagerie satellite L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 2

4 Introduction et motivation Étudier l effect de la compression jpeg pour des précisions subpixellaires de corrélation d images comprimées d un couple stéréoscopique. Étude quantitatif de la dégradation de la précision de la restitution en fonction du taux de compression sur les deux images d un couple. Comment la compression peut affecter la capacité de mesurer et de comparer les caractéristiques de l image dans le probléme stéréo? Mais comment mesurer une possible amélioration? - Dans la pratique, la plupart des études considèrent la qualité visuelle de l image comprimée comme le critère unique - Mais la qualité visuelle est très difficile à mesurer et reste une évaluation subjective. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 3

5 Introduction: compression artifacts Dans le cas de taux de compression plus élevé, des artefacts peuvent être générés en degradant la qualité perçue des images compressées: 1. Les techniques de codage basée sur la DCT, utilisés dans le format JPEG et MPEG, portent sur les artefacts de bloc. 2. JPEG 2000 qui est basé sur une transformée en ondelettes, introduit pour la plupart l effect du blurring, à cause de l atténuation des hautes fréquences spatiales, et les valeurs aberrantes, outliers. 3. Le seuillage des coefficients liés aux fréquences élevées résultant de la DCT ou bien de la transformation par ondelettes, produit des oscillations autour de contours, le phénomène de Gibbs. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 4

6 Les artefacts dans la compression Certaines stratégies pour éviter les problèmes d artefacts: 1. Dans le domaine spatial, des méthodes de filtrage ou réalcement ont été introduits pour réduire les artefacts (ringing artifacts), tout en préservant les contours. 2. Dans le domaine des fréquences par exemple, les artefacts de bloc (blocking artifacts) peuvent être atténué dans les régions régulières en modifiant certains coefficients de la DCT. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 5

7 Importance de la compression des données Applications de compression de données: 1. Images médicales 2. Imagerie satellite 3. Images de télédétection (photo-interprétation, cartographie, stéréovision, urbanisme) L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 6

8 Un cas particulier: problème stéréoscopique L intérêt principal: l imagerie par satellite et le problème de correspondance stéréo. 1. Instruments à haute résolution peuvent conduire, à la fois, à l augmentation de la résolution de l image et le nombre de bits par pixels 2. Plusieurs algorithmes de compression ont été comparés: le JPEG, algorithme utilisé dans le satellite SPOT5 et le JPEG2000, utilisé dans le futur satellite Pléiades. 3. L évaluation de la précision est donnée par un algorithme de corrélation L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 7

9 Impact de la compression jpeg dans le calcul de la carte de disparité Besoin d avoir une image de disparité du vérité terrain (ground truth), parfait et parfaitement enregistré. Pour les algorithmes de corrélation classiques ne parviennent pas les occlusions et souffrent le probleme de l adhesion, à savoir, le fait que les patchs contiennent caractéristiques de l image des profondeurs différentes. Afin de maintenir un algorithme simple et être en mesure d évaluer l exactitude: faire une translation de l image de référence dans la direction horizontale et donc la épipolaire en ligne. De cette façon, on élimine les inconvénients des algorithmes stéréo et on peut se concentrer sur la capacité de trouver les mêmes patches. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 8

10 Invariance par traslation Figure 1: Comparaison des JPEG 2000 compressé (en haut) et sous-échantillonnés (en bas) des images avec un écart-type du bruit de 2.5. Le taux de compression est 1 bit par pixel. L erreur quadratique moyenne entre la référence et l image en arrière pour la compression JPEG 2000 est égal à alors qu il est 1.0 pour la stratégie de sous-échantillonnage. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 9

11 La chaîne 1. Une image de référence et une deuxième image après application d une translation d un pixel ou sous-pixel à l image de référence. 2. Les deux images sont compressées à un taux fixe et un bruit blanc d écart type est ajouté. 3. Pour chaque pixel de l image de référence, une fenêtre carré autour du pixel est prise et on cherche la plus proche dans la seconde image dans le même ligne horizontale et proche de la position d origine. 4. Les distances entre la fenêtre dans la premiere image et les fenêtres centrées aux positions des pixels dans la seconde image sont interpolées afin d obtenir un subpixelian estimation de la disparité. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 10

12 Figure 2: Ensemble d Image texture. L impact de deux strategies de compression dans le proble me ste re o p. 11

13 4 b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = Table 1: Erreur moyenne de pixels sur les données des images precedentes. Le taux de colonnes indiquent le nombre de bits par pixel choisi dans le compresseur JPEG. Pour les deux dernières colonnes on montre l erreur moyenne obtenue avec la stratégie proposée, désigné par SS2 et SS3, ce qui signifie que le sous-échantillonnage est de l ordre deux et trois, respectivement. Le premier tableau montre l erreur moyenne pour une translation entier et le second pour une translation non-entier. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 12

14 Quelques observations 1. L erreur commise est assez similaire quand une translation d un nombre entier ou non entier est appliquée. 2. L erreur augmente lorsque le nombre de bits par pixel diminue ou le bruit écart-type augmente. 3. En augmentant le ratio de compression à 1 bit par pixel et en ajoutant un bruit blanc d écart type 2, qui est encore très raisonnables, l erreur est augmenté à 0.2 pixels (image dégradée rapidement). 4. Une explication à cette dégradation rapide de la précision jpeg pourrait être le fait que des images dans la base de données sont très texturées et donc très dificulte à compresser. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 13

15 Les bases d une stratégie proposée (ou nouvel algorithme) 1. Translation invariant: zones d images avec une profondeur constante ou altitude sont liés l une à l autre image du paire par une translation. 2. Il est clair que tout algorithme de compression avec perte filtre en quelque sorte le bruit. 3. Comment est le bruit transformé par l algorithme de compression? 4. Nous encore préfèrons un bruit blanc d un bruit corrélé ou sa transformation en artefacts. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 14

16 Convolution avec une gaussienne L algorithme de compression ne répondant conditions ci-dessus est le filtrage linéaire par convolution avec un noyau Gaussien. Note: La convolution gaussienne est un algorithme de compression car elle réduit la information spectrale de l image En plus, cette réduction spectrale permet faire un sous-échantillonnage spatial, le facteur de sous-échantillonnage dépend de l écart-type du noyau et il est limitée par aliasing. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 15

17 Facteur de sous-échantillonnage On va essayer des facteurs de sous-échantillonnage donnés par 2 et 3, correspondant à des écarts-type gaussienne de 1.2 and 1.8. Ce sous-échantillonnage réduit la quantité de pixels de l image par un facteur 4 ou 9, conduisant à un taux de compression de 2 et 0.88 bits Algorithme de compression sans perte: le taux final de compression de 2 et 3 souséchantillonnage sont respectivement, 1 et 0.44 bits par pixel. Note: Les paires sous-échantillonné sont zoomés par un zoom zero padding avant de calculer la carte de disparité pour obtenir une carte de disparité avec la même résolution que celle obtenu par compression. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 16

18 Figure 3: Image Satellite urbain, CNES. La re solution de cette image est de 50cm. L impact de la compression et du sous-e chantillonnage sur la pre cision de la disparite pour cette image se montre a la table suivant L impact de deux strategies de compression dans le proble me ste re o p. 17

19 4 b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = a) JPEG b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = b) JPEG Table 2: Erreur moyenne sur l image de la Figure Marseille avec JPEG 2000 (a) et DCT classique JPEG (b). La première ligne indique le taux de bits par pixel choisi dans le compresseur JPEG. Les deux derniers colonnes donnent l erreur moyenne obtenue avec la stratégie proposée, désigné par ss2 et SS3, ce qui signifie un 2 (resp. 3) sous-échantillonnage. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 18

20 4 b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = c) JPEG 2000 avec convolution 4 b/p 2 b/p 1.5 b/p 1 b/p 0.5 b/p ss2 (1 b/p) ss3 (0.44 b/p) σ = σ = σ = d) JPEG avec convolution Table 3: Erreur moyenne sur l image de la Figure Marseille avec JPEG 2000 (a) et DCT classique JPEG (b). La première ligne indique le taux de bits par pixel choisi dans le compresseur JPEG. Les deux derniers colonnes donnent l erreur moyenne obtenue avec la stratégie proposée, désigné par ss2 et SS3, ce qui signifie un 2 (resp. 3) sous-échantillonnage. L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 19

21 Conclusions 1. La compression avec les algorithmes standards (JPEG, JPEG2000) sont moins intéressants que le dézoom de l image. 2. A taux de compression équivalent, la compression JPEG2000 introduit des artefacts près des contours qui induisent des erreurs de localisation lors du calcul des cartes de disparité alors que le dézoom préserve la précision planimétrique. 3. Indépendance en translation de la convolution par un filtre L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 20

22 L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 21

23 L impact de deux strategies de compression dans le problème stéréo p. 22

PLAN Analyse d images Morphologie et Segmentation

PLAN Analyse d images Morphologie et Segmentation PLAN Analyse d images et Segmentation L.Chen, J.Y.Auloge. INTRODUCTION. DEFINITIONS 3. VISION HUMAINE ET SYSTEMES DE COULEURS 4. ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION. TRANSFORMATIONS D IMAGES 6. AMELIORATION

Plus en détail

Bases du traitement des images. Détection de contours

Bases du traitement des images. Détection de contours Détection de contours Dominique.Bereziat@lip6.fr Contributions: N. Thome, D. Béréziat, S. Dubuisson Octobre 2015 1 / 76 Introduction Rôle primordial de la détection de contours en vision 1 Réduction d

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

Compression numérique. Image fixe (et vidéo)

Compression numérique. Image fixe (et vidéo) Compression numérique Image fixe (et vidéo) 1 Contexte Codage ou compression des images numériques Réduc:on de la quan:té d éléments binaires représentant l informa:on (image, vidéo) Taux de comp. = Qté

Plus en détail

Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit

Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit Comprendre le bruit et son effet sur les mesures d oscilloscope 2 ème partie : Mesurer en présence de bruit Par : Johnnie Hancock, Agilent Technologies Introduction Aucun oscilloscope n échappe à cette

Plus en détail

Codage Compression d images

Codage Compression d images Codage Compression d images E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCompression d images 1/1 Une image Une image est un tableau de w h pixels, chaque pixel étant représenté

Plus en détail

Mesure agnostique de la qualité des images.

Mesure agnostique de la qualité des images. Mesure agnostique de la qualité des images. Application en biométrie Christophe Charrier Université de Caen Basse-Normandie GREYC, UMR CNRS 6072 Caen, France 8 avril, 2013 C. Charrier NR-IQA 1 / 34 Sommaire

Plus en détail

Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites

Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites Projet GIZ-CRTS Formation en Télédétection spatiale et SIG CRTS, 18-21 janvier 2016 Aperçugénéral des principales méthodes d Extraction d informations thématiques à partir des images satellites Abderrahman

Plus en détail

Le tatouage d images ou Watermarking (Cédric Piovano & Julien Pugliesi)

Le tatouage d images ou Watermarking (Cédric Piovano & Julien Pugliesi) Travail d étude Licence informatique Le tatouage d images ou (Cédric Piovano & Julien Pugliesi) JUIN 2004 Encadrement: Pierre Crescenzo . Introduction Le watermarking, qu est-ce donc? En quoi cela diffère

Plus en détail

Traitement d images. Chapitre I Prétraitements

Traitement d images. Chapitre I Prétraitements Traitement d images Chapitre I Prétraitements 1 2 Introduction Les prétraitements d une image consiste à effectuer des opérations visant à : améliorer sa qualité visuelle restaurer l image en éliminant

Plus en détail

Compression des images hyperspectrales et son impact sur la qualité des données

Compression des images hyperspectrales et son impact sur la qualité des données Hyperspectral QI Compression Flexibilité Conclusion Compression des images hyperspectrales et son impact sur la qualité des données Emmanuel CHRISTOPHE Corinne Mailhes, Co-directrice de thèse, TéSA/IRIT

Plus en détail

Notes sur la compression de signaux video.

Notes sur la compression de signaux video. Compression Vidéo Novembre 2006 1 Notes sur la compression de signaux video. Numérisation des signaux video Le CCIR (Comité Consultatif International des Radiotélécommunications) publie en 1982 le standard

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Introduction au traitement numérique des images Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des

Plus en détail

Représentation des images et ondelettes

Représentation des images et ondelettes Représentation des images et ondelettes François Malgouyres Département d informatique de l université Paris 3 http://www.zeus.math.univ-paris3.fr/ malgouy malgouy@math.univ-paris3.fr Table des matières

Plus en détail

Transformations géométriques / Filtrage

Transformations géométriques / Filtrage Traitement / Plan Bibliographie Cours de traitement Elise Arnaud - Edmond Boyer Université Joseph Fourier Cours de traitement Alain Boucher Cours de traitement T Guyer Université de Chambéry Cours de traitement

Plus en détail

TP2 Opérations et filtres

TP2 Opérations et filtres TP2 Opérations et filtres 1. Opérations arithmétiques Mettre en place les fonctions Min et Max sur 2 images en niveaux de gris. Min() conserve entre 2 images les pixels de luminance minimum, Max() conserve

Plus en détail

Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection

Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection Présentation // Généralités Objectifs>> Etudier les apports possibles des techniques de télédétection dans la cartographie

Plus en détail

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D

PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D PSF et traitement de déconvolution sur les images 3D Acquisition d une image 3D De l objet à l image visible L acquisition Émission de Fluorescence Z hv 2 hv 1 hv 2 Y X hv 2 Fluorescence dans un corps

Plus en détail

Multimédia et Signaux Numériques : Image

Multimédia et Signaux Numériques : Image Multimédia et Signaux Numériques : Image Plan des cours «images et multimédia» 1 Images et représentations 2 Images, capteurs, Fourier, TCD 3 Compression d images : JPEG 4 Filtrage numérique des images

Plus en détail

1 Séance de TP 1. 1.2 Pour commencer : Ouverture/Visualisation d images

1 Séance de TP 1. 1.2 Pour commencer : Ouverture/Visualisation d images Université Joseph Fourier UE Imagerie Numérique 1 Séance de TP 1 1.1 Introduction à ImageJ Au cours de ces TPs, nous allons utiliser le logiciel de traitement d images ImageJ. Il s agit d un logiciel «libre»

Plus en détail

Modification des valeurs d une image

Modification des valeurs d une image Modification des valeurs d une image Pour l instant, nous avons vu surtout des transformations ponctuelles des pixels d une image Lire la valeur d un pixel la remplacer par une autre Il existe aussi des

Plus en détail

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

Traitement des images!

Traitement des images! Traitement des images! Yves USSON! Reconnaissance des Formes et Microscopie Quantitative! Lab. TIMC UMR 5525 CNRS, Grenoble! Traitement d images - définition! Séquence d opérations ayant pour but :!! -

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR

Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR Toulouse le 08 Octobre 2014 Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR Travail réalisé par RAZAGUI Abdelhak sous la direction de Joël STEIN Période du 13 septembre au 11 Octobre

Plus en détail

Laboratoire recherche UMR CNRS

Laboratoire recherche UMR CNRS Laboratoire recherche UMR CNRS Initiation au traitement des images Détection automatique Mesure de la surface des zones urbaines des images satellitaires Cet atelier propose de mesurer l'emprise urbaine

Plus en détail

Techniques de synchronisatio. communications numériques

Techniques de synchronisatio. communications numériques n pour les communications numériques ENST-Bretagne Département Signal et Communication 1/13 Sommaire La synchronisation dans les communications numériques Présentation du contexte Hypothèses sur les perturbations

Plus en détail

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR

Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Projet de Traitement du Signal Segmentation d images SAR Introduction En analyse d images, la segmentation est une étape essentielle, préliminaire à des traitements de haut niveau tels que la classification,

Plus en détail

Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour

Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour Vérification du bâti à partir de la disparité de points de contour Charles Beumier Signal and Image Centre (Prof. Marc Acheroy) Ecole royale militaire Bruxelles, Belgique 8 Jan 29, Paris-Tech 1 Vérification

Plus en détail

Estimation du mouvement. Marco Cagnazzo 14 mai 2012

Estimation du mouvement. Marco Cagnazzo 14 mai 2012 Estimation du mouvement Marco Cagnazzo 14 mai 2012 Plan Introduction La représentation du mouvement Les différentes techniques Applications et examples 2 Estimation du mouvement Le mouvement dans les images

Plus en détail

Cours de Topographie et Topométrie Générale

Cours de Topographie et Topométrie Générale Maîtrise de Sciences et Techniques "Eaux, Sols, Pollutions " Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre (EOST) Cours de Topographie et Topométrie Générale Chapitre 1 Notions géodésiques de base Jean-Baptiste

Plus en détail

Bases du traitement des images. Détection de contours. Nicolas Thome. 19 octobre 2009. Plan Modélisation Filtrage Approches continues Post-Traitements

Bases du traitement des images. Détection de contours. Nicolas Thome. 19 octobre 2009. Plan Modélisation Filtrage Approches continues Post-Traitements Détection de contours Nicolas Thome 19 octobre 2009 1 / 61 Introduction Rôle primordial de la détection de contours en vision 1 Réduction d'information Information de toute l'image résumée dans le contours

Plus en détail

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation?

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation? Analyse d images, vision par ordinateur Traitement d images Segmentation : partitionner l image en ses différentes parties. Reconnaissance : étiqueter les différentes parties Partie 6: Segmentation d images

Plus en détail

Plan. 1. Généralités. 2. Types d Images. 3. Numérisation. 4. Couleurs. 5. Introduction au traitement d Images. 6. Dégradations d une image

Plan. 1. Généralités. 2. Types d Images. 3. Numérisation. 4. Couleurs. 5. Introduction au traitement d Images. 6. Dégradations d une image Plan Licence Pro 1. Généralités 2. Types d Images 3. Numérisation Bases de traitement d images 4. Couleurs Alain Dieterlen 5. Introduction au traitement d Images 6. Dégradations d une image Groupe LAB.EL,

Plus en détail

Schéma de compression vidéo

Schéma de compression vidéo Plan Schéma de compression vidéo G. Laroche 04/0/2006 Introduction Étapes de compression Codage du résiduel Calcul du résiduel Autres étapes Conclusion Questions Plan Introduction Qu est ce qu un codec

Plus en détail

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes CNES Paris - 22/05/2003 Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes Michel DHOME LASMEA UMR 6602CNRS/UBP Clermont-Ferrand Etat de l art (communauté vision artificielle)

Plus en détail

Analyse en Composantes Principales (ACP)

Analyse en Composantes Principales (ACP) Analyse en Composantes Principales (ACP) Principal Component Analysis (PCA) Nicolas Stoiber Dynamixyz Contexte : traitement du signal Problématique: comment, dans ce contexte, représenter des entités,

Plus en détail

Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO,

Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO, Pixels morts des écrans LCD Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO, celui-là même qui édicte les

Plus en détail

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM TD TECHNIQUES DE CODAGE ET DE COMPRESSION. LANGAGE / CODAGE / VALENCE.. Rappels Toute fraction intelligible d un message est constituée de symboles. Le langage est l ensemble de ces symboles. Un codage

Plus en détail

Segmentation de séquences vidéo en temps réel

Segmentation de séquences vidéo en temps réel MVA-2011 p. 2 Segmentation de séquences vidéo en temps réel G. Koepfler MVA-2011 p. 1 Introduction But: Détecter des objets en mouvement dans une séquence d images. Motivations: Extraire l information

Plus en détail

Détection statistique d anomalies en présence de paramètres de nuisance

Détection statistique d anomalies en présence de paramètres de nuisance Détection statistique d anomalies en présence de paramètres de nuisance Lionel Fillatre ENST Bretagne, département Signal & Communication Lionel Fillatre (département SC) Détection d anomalies 1 / 29 Structure

Plus en détail

Détection de contours

Détection de contours Traitement Détection de s Plan? Dérivées d une image Bibliographie Cours de traitement Elise Arnaud - Edmond Boyer Université Joseph Fourier Cours de traitement Alain Boucher Cours de traitement T Guyer

Plus en détail

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004

GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION. Montréal, 17 21 mai 2004 TAG-MRTD/15-WP/17 27/4/04 GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE SUR LES DOCUMENTS DE VOYAGE LISIBLES À LA MACHINE QUINZIÈME RÉUNION Montréal, 17 21 mai 2004 Point 2 : Rapport du Groupe de travail sur le contenu

Plus en détail

Qualité Six Sigma. Sommaire. Sylvain ROZÈS. 28 mars 2008. 1 Introduction 1. 2 Étude séparée de quatre échantillons 1

Qualité Six Sigma. Sommaire. Sylvain ROZÈS. 28 mars 2008. 1 Introduction 1. 2 Étude séparée de quatre échantillons 1 Qualité Six Sigma Sylvain ROZÈS 28 mars 2008 Sommaire 1 Introduction 1 2 Étude séparée de quatre échantillons 1 3 Étude sur l ensemble des échantillons 8 4 Étude sur les range 13 1 Introduction Le but

Plus en détail

Faire et analyser un graphique de Bland-Altman pour évaluer la concordance entre deux instruments ou plus

Faire et analyser un graphique de Bland-Altman pour évaluer la concordance entre deux instruments ou plus Faire et analyser un graphique de Bland-Altman pour évaluer la concordance entre deux instruments ou plus Par Marie-Pierre Sylvestre Contexte On désire comparer deux instruments qui mesurent le même concept.

Plus en détail

Méthodes symboliques de reconnaissance d objets en vision par ordinateur. Thi Thanh Hai TRAN

Méthodes symboliques de reconnaissance d objets en vision par ordinateur. Thi Thanh Hai TRAN Méthodes symboliques de reconnaissance d objets en vision par ordinateur Thi Thanh Hai TRAN INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE Numéro attribué par la bibliothèque THÈSE pour obtenir le grade de

Plus en détail

L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories :

L analyse d images regroupe plusieurs disciplines que l on classe en deux catégories : La vision nous permet de percevoir et d interpreter le monde qui nous entoure. La vision artificielle a pour but de reproduire certaines fonctionnalités de la vision humaine au travers de l analyse d images.

Plus en détail

LES IMAGES NUMERIQUES

LES IMAGES NUMERIQUES LES IMAGES NUMERIQUES Plan du cours Pourquoi? Comment? Qu est-ce qu une image numérique La couleur Le crénelage Le traitement d images La protection du contenu 2 Introduction 2 types d images issues de

Plus en détail

Présentation de quelques techniques de shape-from-x

Présentation de quelques techniques de shape-from-x Présentation de quelques techniques de shape-from-x Jean-Denis DUROU IRIT - Toulouse Jean-Denis DUROU (IRIT - Toulouse) ISIS - 12 avril 2011 1 / 36 Introduction Scannage 3D, reconstruction 3D et shape-from-x

Plus en détail

MESURES ET INCERTITUDES

MESURES ET INCERTITUDES MESURES ET INCERTITUDES OBJECTIFS DE CE CHAPITRE : Savoir exprimer une mesure avec le bon nombre de chiffres significatifs. Savoir arrondir le résultat d un calcul avec le bon nombre de chiffres significatifs.

Plus en détail

Toucher digital humain : transduction mécanique de l information tactile et rôle des empreintes digitales

Toucher digital humain : transduction mécanique de l information tactile et rôle des empreintes digitales Toucher digital humain : transduction mécanique de l information tactile et rôle des empreintes digitales La perception tactile digitale humaine fait de la main un outil d une exceptionnelle précision.

Plus en détail

L imagerie vue par un mathématicien

L imagerie vue par un mathématicien L imagerie vue par un mathématicien Li-Thiao-Té Sébastien LAGA UMR 7539, Université Paris 13 Plan Généralités Images Modèles Qu est-ce qu une image? des coordonnées spatiales des mesures pour chaque position

Plus en détail

Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr

Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr Introduction Le projet Cirene a été conçu il y a plusieurs années et a considérablement évolué en cours de route.

Plus en détail

TP 6, Mécanique Expérimentale 2007-2008

TP 6, Mécanique Expérimentale 2007-2008 TP 6, Mécanique Expérimentale 2007-2008 U. V. Mécanique Expérimentale 2007 08: TP6 Mesure de champs par corrélation d'images numériques d'une éprouvette en traction avec concentrateur de contraintes Matériel

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation M.LOUYS, Traitement d images et problèmes inverses Master Astrophysique, Observatoire de Strasbourg, 2013 Propriétés générales d une image

Plus en détail

D.I.I.C. 3 - INC Module COMV - Contrôle 1

D.I.I.C. 3 - INC Module COMV - Contrôle 1 Université de Rennes 1 année 2009-2010 I.F.S.I.C. 11 Décembre 2009 D.I.I.C. 3 - INC Module COMV - Contrôle 1 cours d Olivier LE MEUR Durée : 2 heures Documents autorisés : documents des cours, TD et TP,

Plus en détail

Vision par Ordinateur

Vision par Ordinateur Vision par Ordinateur James L. Crowley DEA IVR Premier Bimestre 2005/2006 Séance 6 23 novembre 2005 Détection et Description de Contraste Plan de la Séance : Description de Contraste...2 Le Détecteur de

Plus en détail

Détecteurs et descripteurs

Détecteurs et descripteurs Détecteurs et descripteurs GIF-4105/7105 Photographie Algorithmique Jean-François Lalonde Merci à D. Hoiem et A. Efros pour les slides Comment aligner deux images? Déterminer une transformation globale

Plus en détail

Bases de données multimédia VIII indexation vidéo & audio

Bases de données multimédia VIII indexation vidéo & audio Bases de données multimédia VIII indexation vidéo & audio ENSIMAG 2014-2015 Matthijs Douze & Karteek Alahari Plan Spécificité du problème Filtrage temporel Détecteur spatio-temporels Aggrégation temporelle

Plus en détail

Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée

Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée Initialisation automatique du recalage 2D/3D pour la réalité virtuelle et augmentée IRISA - Equipe TEMICS 6 Fevrier 2008 1/18 Problématique : Recalage vidéo 2D et modèle 3D Problématique Avec : Le modèle

Plus en détail

IMAGES ET VIDEOS COMPRESSION ET FORMATS EXAMEN

IMAGES ET VIDEOS COMPRESSION ET FORMATS EXAMEN Images et Vidéos : Compression et Formats, 12/13. 1 Sujet 1 Filière ICN 212/213 IMAGES ET VIDEOS COMPRESSION ET FORMATS EXAMEN Sans document Toute manifestation d'un équipement électronique entraîne 2

Plus en détail

PROGRAMMATION C TD/TP 8 - TRAITEMENT D IMAGE (2)

PROGRAMMATION C TD/TP 8 - TRAITEMENT D IMAGE (2) PROGRAMMATION C TD/TP 8 - TRAITEMENT D IMAGE (2) LICENCE MATHS-INFO 19-20 MARS 2012 Introduction Le premier TP de la série sur le traitement des images a permis d avoir des fonctions de lecture/écriture

Plus en détail

Photo-interprétation et Télédétection

Photo-interprétation et Télédétection Photo-interprétation et Télédétection L3 CM5 GO 651 Caen 2007 Anne PUISSANT Sommaire 1. Introduction 2. Principes fondamentaux de la télédétection 3. Spécificités des PA 4. Spécificités des images satellites

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

CODES CORRECTEURS D'ERREURS

CODES CORRECTEURS D'ERREURS CODES CORRECTEURS D'ERREURS Marc URO TABLE DES MATIÈRES DÉTECTION ET CORRECTION D'ERREURS... 6 CAS D'UN CANAL SANS SYMBOLE D'EFFACEMENT...6 CAS D'UN CANAL AVEC SYMBOLE D'EFFACEMENT...7 GÉNÉRATION ET DÉTECTION

Plus en détail

Cartographie de la couverture de fucales en zone intertidale

Cartographie de la couverture de fucales en zone intertidale Centre d Etude et de Valorisation des Algues Perrot, T., et Mouquet, P., RST/IFREMER/DYNECO/VIGIES/06-10/REBENT Cartographie de la couverture de fucales en zone intertidale Région Bretagne Zone Douanenez

Plus en détail

Rapport de Stage : Analyse d images aériennes de haute résolution du département de Haute Savoie

Rapport de Stage : Analyse d images aériennes de haute résolution du département de Haute Savoie Rapport de Stage : Analyse d images aériennes de haute résolution du département de Haute Savoie Jean Fortin 30 mai au 22 juillet 2005 Stage de licence effectué au laboratoire MAP-ARIA, à l école d architecture

Plus en détail

Filtrage et EDP. Philippe Montesinos. EMA/LGI2P - Site EERIE. Parc Scientifique G. Besse - 30035 Nîmes Cedex 1- France http://www.lgi2p.ema.

Filtrage et EDP. Philippe Montesinos. EMA/LGI2P - Site EERIE. Parc Scientifique G. Besse - 30035 Nîmes Cedex 1- France http://www.lgi2p.ema. Filtrage et EDP Philippe Montesinos EMA/LGI2P - Site EERIE Parc Scientifique G. Besse - 30035 Nîmes Cedex 1- France http://www.lgi2p.ema.fr 1 Plan 1. Rappels: - Les analyses multi-échelles. - Méthodes

Plus en détail

Autour des logiciels de l équipe signal

Autour des logiciels de l équipe signal Caroline CHAUX - Autour des logiciels de l équipe signal 1/18 Autour des logiciels de l équipe signal Caroline CHAUX Equipe signal et communication Laboratoire d Informatique Gaspard Monge - UMR CNRS 8049,

Plus en détail

La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale

La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale La télédétection urbaine à l'aube de la très haute résolution spatiale J.-P. Donnay, C. Collet & C. Weber Réseau Télédétection de l'auf - Lausanne - novembre 1999 1. Émergence : Phase 0 Photographie aérienne

Plus en détail

Régression linéaire et corrélation

Régression linéaire et corrélation CHAPITRE 10 Régression linéaire et corrélation 1. Introduction Dans ce chapitre, nous regarderons comment vérifier si une variable à un influence sur une autre variable afin de prédire une des variables

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Contexte pédagogique Objectifs Suites numériques Visualiser les situations exprimées à l aide de suites

Plus en détail

TP 7 : Manipulation d images.

TP 7 : Manipulation d images. Lycée Masséna TP 7 : Manipulation d images. On va voir deux choses dans ce TP : les tableaux Numpy, qui sont très pratiques pour les opérations terme à terme entre tableaux de nombres à plusieurs dimensions.

Plus en détail

HPLP310 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique

HPLP310 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique Titre : HPLP30 - Biblio_35 Fissure radiale interne dans u[...] Date : 0/09/0 Page : /5 HPLP30 Biblio_35 Fissure radiale interne dans un cylindre épais sous pression et chargement thermique Résumé : Ce

Plus en détail

Thème Image - TP2 - Compression

Thème Image - TP2 - Compression Université Joseph Fourier DLST UE MAP110/120 Année 2013-14 Thème Image - TP2 - Compression Compte-ru Il vous est demandé de rédiger un compte-ru pour ce TP. Ouvrez en parallèle un document Open Office

Plus en détail

Estimation et compensation en mouvement pour codage vidéo

Estimation et compensation en mouvement pour codage vidéo Groupe des Ecoles des Télécommunications Institut National des Télécommunications Estimation et compensation en mouvement pour codage vidéo MEP, 2006 Marius Preda Unité de Projets ARTEMIS Advanced Research

Plus en détail

Indexation 3D à partir de vues 2D

Indexation 3D à partir de vues 2D Indexation 3D à partir de vues 2D Thibault Napoléon 1 Télécom ParisTech - TSI Qu est ce que l indexation 3D? Recherche dans une grande base de donnée 3D Recherche par le contenu (la forme, la couleur...)

Plus en détail

Traitement bas-niveau

Traitement bas-niveau Plan Introduction L approche contour (frontière) Introduction Objectifs Les traitements ont pour but d extraire l information utile et pertinente contenue dans l image en regard de l application considérée.

Plus en détail

TS 34 Le poids des images

TS 34 Le poids des images FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 34 Le poids des images Type d'activité Activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S Images numériques

Plus en détail

TELEVISION NUMERIQUE

TELEVISION NUMERIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Restauration d images

Restauration d images Restauration d images Plan Présentation du problème. Premières solutions naïves (moindre carrés, inverse généralisée). Méthodes de régularisation. Panorama des méthodes récentes. Problème général Un système

Plus en détail

Le problème des multiplications matricielles enchaînées peut être énoncé comme suit : étant

Le problème des multiplications matricielles enchaînées peut être énoncé comme suit : étant Licence informatique - L Année 0/0 Conception d algorithmes et applications (LI) COURS Résumé. Dans cette cinquième séance, nous continuons l exploration des algorithmes de type Programmation Dynamique.

Plus en détail

Romain Vernoux. Reconstruction d une scène 3D par stéréovision

Romain Vernoux. Reconstruction d une scène 3D par stéréovision Romain Vernoux Reconstruction d une scène 3D par stéréovision TIPE Informatique 2011 1 Table des matières Introduction 3 I. Modélisation des caméras 4 1. Espace projectif..............................

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Compression par dictionnaire Principe : Avoir une liste des mots fréquents ; Lorsqu on trouve un mot dans la liste, remplacer ce mot par sa position

Plus en détail

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB La photogrammétrie stéréoscopique appliquée à la mesure de la hauteur de la végétation en zone alluviale : exemple de la réserve naturelle du Val-d Allier (03) Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement

Plus en détail

Codage MPEG-4 de dessins animés

Codage MPEG-4 de dessins animés Codage MPEG-4 de dessins animés Jean-Claude Moissinac Cyril Concolato Jean-Claude Dufourd Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications 46 rue Barrault 75013 Paris cyril.concolato@enst.fr, dufourd@enst.fr,

Plus en détail

Incertitudes expérimentales Étude de cas : logiciel Chute

Incertitudes expérimentales Étude de cas : logiciel Chute Nº 755 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 883 Incertitudes expérimentales Étude de cas : logiciel Chute par Daniel BEAUFILS Institut National de Recherche Pédagogique, 910 Montrouge Juan-Carlos IMBROGNO

Plus en détail

Choix de modèle en régression linéaire

Choix de modèle en régression linéaire Master pro Fouille de données Philippe Besse 1 Objectif Choix de modèle en régression linéaire La construction d un score d appétence sur les données bancaires correspond au choix et à l estimation d un

Plus en détail

Géométrie discrète Chapitre V

Géométrie discrète Chapitre V Géométrie discrète Chapitre V Introduction au traitement d'images Géométrie euclidienne : espace continu Géométrie discrète (GD) : espace discrétisé notamment en grille de pixels GD définition des objets

Plus en détail

Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15

Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15 Création (commentaires) : 5 novembre 2010 16/7/11 : ajouter dia II-6-1-15 Hypothèses : voir illustration expérimentale à la dia suivante et quantification de l effet de l effort tranchant sur la déformé

Plus en détail

Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images

Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images Fusion de classifiers visuels et textuels pour un système de recherche d images Sabrina Tollari, Hervé Glotin, Jacques Le Maitre Université du Sud Toulon-Var Giens, 16 juin 2004 1 Plan Problématique Du

Plus en détail

Imagerie médicale et neuronavigation

Imagerie médicale et neuronavigation Imagerie médicale et neuronavigation Pierre Hellier INRIA Plan Introduction Imagerie médicale, modalités, traitement et analyse Neuronavigation pour la neurochirurgie et la stimulation magnétique transcrânienne

Plus en détail

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS

I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS I. LA VARIABILITE AU SEIN DES POPULATIONS La notion de population recouvre un concept difficilement réductible à une définition unique. Au sens de la génétique, une population représente une entité de

Plus en détail

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html

Arithmétique Algorithmique. http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Arithmétique Algorithmique http://www.math.univ-lyon1.fr/~roblot/ens.html Partie III Algorithmes classiques 1 Coût de la multiplication et de la division 2 Exponentiation rapide 3 Algorithme d Euclide

Plus en détail

Traitement d images. Quelques applications. Vision humaine. Qu est-ce qu une image? Introduction

Traitement d images. Quelques applications. Vision humaine. Qu est-ce qu une image? Introduction Traitement Introduction Plan Introduction et prise en main J Transformations d histogramme Transformations géométriques Convolution Détection de contour Bibliographie Cours de traitement Elise Arnaud -

Plus en détail

Modélisation AR et prédiction

Modélisation AR et prédiction T.P. 7 Modélisation AR et prédiction 1 Introduction au traitement de la parole 1.1 Généralités Un premier point concerne le choix de la fréquence d échantillonnage. Dans le domaine de la téléphonie cela

Plus en détail

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN)

Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Audio-vidéo Numérisation du Signal Conversion Analogique / Numérique (CAN) Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Signal analogique Caractéristiques des signaux analogiques Échantillonnage

Plus en détail