Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt)"

Transcription

1 Les frontières touristiques ne sont pas toujours celles de l administration. Afin de restituer une vision plus pertinente des tendances du tourisme dans la capitale et d anticiper la création de la Métropole du Grand Paris (janvier 2016), L OTCP a décidé d élargir son champ d analyse à Paris et aux trois départements de la petite couronne. Nous appellerons désormais cette zone «Grand Paris». Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays Nuitées hôtelières par pays Arr. et nui. hôtelières par zone géographique. Taux d occupation dans l hôtellerie parisienne Proportion des clientèles affaires/loisirs Note méthodologique 6 Prix moyen et RevPAR globaux Prix moyen et RevPAR par catégorie Hôtellerie par zone touristique TO, Prix moyen et RevPAR des résidences de tourisme Trafic dans les Aéroports de Paris : une fréquentation touristique toujours élevée malgré les signes d un contexte économique difficile. Avec 1,4 million d arrivées dans les hôtels parisiens au mois de juin (-4,4 % par rapport à juin 2013), la fréquentation touristique de la capitale reste bonne malgré les effets d une crise économique palpable. Si le taux d occupation hôtelier reste élevé (89,0 % à Paris toutes catégories confondues), le volume des arrivées revient à un niveau comparable à celui de juin Même constat à l échelle du Grand Paris où l on enregistre une baisse des arrivées hôtelières de 4,4 %. La clientèle internationale enregistre un deuxième mois de baisse consécutif avec un recul de 7,2 % au mois de juin à Paris et 5,6 % dans le Grand Paris. Il s agit toutefois, pour ce mois, de la deuxième meilleure performance en termes d arrivées étrangères à Paris depuis les huit dernières années. Le record d arrivées ayant été atteint l année dernière. Les clientèles étrangères traditionnelles enregistrent majoritairement un volume d arrivées en recul aussi bien à Paris que dans le Grand Paris. C est le cas des arrivées Américaines (Etats-Unis) à -7,2 % en juin dans la capitale. Il s agit de la première baisse des arrivées hôtelières de cette clientèle à l échelle parisienne depuis décembre Toutefois grâce à un bon début d année, les arrivées américaines restent stables à Paris au cours du premier semestre 2014 (+0,4 %). D autres reculs sont à signaler comme ceux des Britanniques (-14,0 % à Paris) et des Italiens (-14,7 %). Enfin, en ce qui concerne les clientèles des nouveaux pays émetteurs, les contextes économiques et/ou politiques impactent significativement le volume des arrivées russes (-21,7 % à Paris) et chinoises (-1,0 %); ainsi que les zones «Autre Amérique» (-6,3 % à Paris), «Autre Europe» (-3,4 %) et «Autre Asie/Océanie» (-9,2%). No- tons enfin que le volume des arrivées françaises est comparable à celui de juin 2013 avec arrivées à Paris (-0,1 %). Les arrivées hôtelières nationales ont augmenté de +0,7 % au cours premier semestre La baisse observée en 2013 (-8,5 %) semble pour le moment enrayée. Le tourisme d affaires enregistre à Paris un cinquième mois de baisse consécutif avec un volume de nuitées en recul de 11,5 % pour le mois de juin (sans Air Show cette année). Dans ce contexte les nuitées d affaires affichent une baisse de 11,9 % à Paris depuis le début de l année. Enfin les résidences de tourisme tirent leur épingle du jeu avec un taux d occupation de 87,3 % au mois de juin à Paris (+0,6 %) et de 78,8 % (+2,2 %) depuis le début de l année. Le prix moyen des résidences était de 179,6 au mois de juin contre 216,2 pour les hôtels parisiens. Cours de l euro par rapport au Dollar et au Yen Tableau de bord Directeur de la publication Nicolas Lefebvre Directeur général Réalisation : Charles-Henri Boisseau 9 Arrivées hôtelières dans le Grand Paris : 2,1 millions (-4,5%) Taux d occupation des résidences hôtelières : 87,3 % (+0,6%) Taux d occupation à Paris: 89,0 % (-1,7 pt) Prix moyen des hôtels à Paris : 216,2 (+2,1 %) Récapitulez ici de façon brève mais efficace les produits ou services que vous proposez. RevPAR des hôtels dans le Grand Paris: 103,2 (+1,2%) Tourisme d affaires: 2,3 millions de nuitées dans le Grand Paris (-9,7 %)

2 Arrivées hôtelières par pays Tableau Tableau de bord de bord août juin Page Page 2 2 Arrivées hôtelières à Paris et dans le Grand Paris (Données Insee) : deuxième recul mensuel consécutif des arrivées étrangères à Paris (-7,2 %) Arrivées hôtelières juin Paris Grand Paris Arrivées hôtelières ETRANGERS ,2 % FRANCAIS ,1 % TOTAL ,4 % Arrivées hôtelières étrangères 1. Etats-Unis ,2 % 2. Royaume-Uni ,0 % 3. Allemagne ,6 % 4. Italie ,7 % 5. Japon ,6 % 6. Espagne ,9 % 7. Suisse ,5 % 8. Chine ,0 % 9. Russie ,7 % 10. Belgique ,1 % 11. Pays-Bas ,5 % 12. Australie 13. Canada Autres nationalités ,2 % ,6 % ,2 % ,5 % ,1 % ,7 % ,3 % ,7 % ,5 % ,7 % ,6 % ,8 % ,8 % ,9 % ,3 % ,1 % Arrivées hôtelières cumulées Paris Arrivées hôtelières Janvier-juin 2014 Grand Paris Janvier-juin 2014 ETRANGERS ,1 % FRANCAIS ,7 % TOTAL ,9 % ,9 % ,3 % ,1 % Arrivées hôtelières étrangères Janvier-juin Etats-Unis ,4 % 2. Royaume-Uni ,8 % 3. Italie ,4 % 4. Allemagne ,1 % 5. Japon ,2 % 6. Espagne ,5 % 7. Russie ,1 % 8. Belgique ,6 % 9. Suisse ,8 % 10. Pays-Bas ,0 % 11. Chine ,2 % 12. Australie 13. Canada Autres nationalités ,1 % ,8 % ,4 % ,4 % ,5 % ,4 % ,4 % ,3 % ,8 % ,7 % ,9 % ,4 % ,5 %

3 Nuitées hôtelières par pays Page 3 Nuitées hôtelières à Paris et Paris + petite couronne (Données Insee) Légère hausse des nuitées françaises en juin à Paris (+0,7 %). En augmentation de +2,7 % au cours du deuxième trimestre Nuitées hôtelières juin Paris Nuitées hôtelières Arrivées hôtelières étrangères ETRANGERS ,7 % FRANCAIS ,7 % TOTAL ,2 % 1. Etats-Unis ,8 % 2. Royaume-Uni ,2 % 3. Allemagne ,3 % 4. Italie ,5 % 5. Japon ,4 % 6. Espagne ,0 % 7. Russie ,7 % 8. Chine ,0 % 9. Suisse ,8 % 10. Belgique ,7 % 11. Pays-Bas ,4 % 12. Australie 13. Canada Autres nationalités ,1 % Grand Paris ,9 % ,3 % ,6 % ,3 % ,5 % ,9 % ,4 % ,5 % ,1 % ,6 % ,4 % ,0 % ,1 % ,7 % ,3 % Nuitées cumulées Paris Nuitées hôtelières Janvier-juin 2014 ETRANGERS ,3 % FRANCAIS ,9 % TOTAL ,9 % Cumul Grand Paris Janvier-juin ,6 % ,7 % ,8 % Arrivées hôtelières étrangères Janvier-juin 2014 Janvier-juin Etats-Unis ,4 % 2. Royaume-Uni ,4 % 3. Italie ,1 % 4. Allemagne ,5 % 5. Japon ,9 % 6. Espagne ,6 % 7. Russie ,5 % 8. Suisse ,5 % 9. Belgique ,5 % 10. Pays-Bas ,3 % 11. Chine ,5 % 12. Australie 13. Canada Autres nationalités ,9 % ,4 % ,7 % ,8 % ,8 % ,7 % ,9 % ,6 % ,1 % ,4 % ,4 % ,6 % ,1 %

4 Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 4 Arrivées et nuitées hôtelières dans le Grand Paris par zone géographique (Données Insee) : baisse des arrivées et des nuitées des pays des zones «Autre Europe», «Autre Asie/Océanie» et «Autre Amérique» AUTRE EUROPE Arrivées : (-8,1%) Nuitées : (-9,5%) AUTRE AMERIQUE Arrivées : (-4,1%) Nuitées : (-7,3%) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : (+7,0%) Nuitées : (+7,0%) AFRIQUE Arrivées : (+0,8%) Nuitées : (+3,1%) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : (-7,0%) Nuitées : (-7,0%) Autre Amérique* : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie* : données pour les pays d Asie et d Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe* : données pour le continent européen, sans compter la Russie, le Royaume-Uni, l Italie, l Espagne, l Allemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier-juin /2014 AUTRE EUROPE ,9 % AUTRE AMERIQUE ,4 % AUTRE ASIE/OCEANIE ,6 % PROCHE ET MOYEN ORIENT ,2 % AFRIQUE ,5 % TOTAL ,5 % Nuitées hôtelières Janvier-juin /2014 Baisse des arrivées des pays de la zone «Autre Amérique» (-4,4 %) au 1er semestre 2014 AUTRE EUROPE ,7 % AUTRE AMERIQUE ,8 % AUTRE ASIE/OCEANIE ,8 % PROCHE ET MOYEN ORIENT ,0 % AFRIQUE ,4 % TOTAL ,1 % *Les données 2014 concernant l Australie et le Canada ne sont pas encore disponibles. Ces deux nationalités sont donc à nouveau respectivement intégrées dans les régions «Autre Asie/Océanie» et «Autre Amérique»

5 Taux d occupation hôtelier et tourisme d affaires Page 5 Taux d occupation dans l hôtellerie homologuée à Paris et dans le Grand Paris (Données Insee) : un taux d occupation de 89 % qui reste aux niveaux de juin % 90% 85% 80% 75% 70% 65% 60% 55% 50% TO Paris juin 2014: 89,0 % Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Paris 2013 Paris 2014 Paris+PC 2013 Paris+PC 2014 Le TO des hôtels du Grand Paris atteint 87,4 % en juin 2014 Taux d occupation hôtelier juin Paris Juin 1/2* 3* 4/5* TCC ,3 % 91,5 % 92,0 % 90,7 % ,0 % Janvier-juin Var n-1 78,1 % -0,6 pt 77,7 % -0,4 pt Taux d occupation hôtelier juin Grand Paris Juin 1/2* 3* 4/5* TCC ,9 % 89,4 % 90,7 % 89,1 % ,4 % Janvier-juin Var n-1 76,0 % -0,5 pt 74,7 % -1,3 pt Tourisme d affaires dans l hôtellerie homologuée à Paris et dans le Grand Paris (Données Insee) Les nuitées d affaires en recul de 11,5 % à Paris et de 9,7 % dans le Grand Paris en juin Proportion de la clientèle affaires à Paris Proportion de la clientèle affaires dans le Grand Paris 60,0% 50,0% 49,6% 48,8% 42,5% 45,5% 31,6% 60,0% 50,0% 53,0% 44,0% 51,8% 32,4% 51,8% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 29,7% 40,0% 30,0% ,0% ,0% 30,6% ,0% 0,0%

6 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Page 6 Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Prix moyen et RevPAR hôteliers à Paris Prix moyen 216,2 +2,1 % RevPAR 195,2 +0,5 % Janvier juin 2014 Prix moyen 172,5 +1,5 % RevPAR 139,0 +1,2 % Prix moyen et RevPAR hôteliers dans le Grand Paris Prix moyen 163,1 +2,3 % RevPAR 143,9 +0,6 % Janvier juin 2014 Prix moyen 133,6 +1,4 % RevPAR 103,2 +1,2 % Note méthodologique Echantillonnages Insee et MKG L enquête de fréquentation hôtelière de l Insee s appuie sur un échantillon représentatif de la structure hôtelière parisienne en interrogeant chaque mois plus de 800 hôtels homologués (entre 50 % et 55 % de l offre hôtelière parisienne) dont 77 % d indépendants. Cette enquête nous fournit notamment les arrivées/ nuitées hôtelières pour les principales nationalités. Depuis 2006, l OTCP a mis en place avec MKG Hospitality un dispositif de suivi complémentaire où figurent notamment le taux d occu- pation, le prix moyen et le RevPAR hôtelier. MKG permet également d obtenir ces informations par grandes zones touristiques. Notons toutefois que la base de données MKG reflète moins précisément la structure hôtelière globale parisienne. La base qui s appuie sur plus de 350 hôtels (environ 45 % de l offre en chambres à Paris), comprend majoritairement des hôtels de chaînes et peu d hôtels indépendants. La quasi totalité des grandes enseignes internationales sont intégrées dans le panel. Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality) Paris: le prix moyen de l hôtellerie économique progresse de +5,0 % Prix moyens et RevPAR par catégorie de juin 2014 et évolutions (%) par rapport à juin ,9 105,1 178,8 181,2 321,8 291,0 +5,0 % +1,7 % +4,8 % +2,7 % -0,2% -0,6% +2,4 % Economique Moyen de gamme Haut de gamme Prix moyen RevPAR Janvier juin* Prix moyen RevPAR Economique Moyen de gamme Haut de gamme 98,3 +2,9 % 144,0 +2,0 % 254,7 +0,9 % 81,2 +2,4 % 116,9 +1,3 % 201,6 +1,0 % Grand Paris: RevPAR en hausse de +0,9 % pour l hôtellerie économique Prix moyens et RevPAR par catégorie de juin 2014 et évolutions (%) par rapport à juin ,2 89,1 154,0 134,9 284,6 255,6 +4,4 % +0,9 % +3,8 % +2,1 % -0,2 % -0,6 % Economique Moyen de gamme Haut de gamme Prix moyen RevPAR Janvier juin* Prix moyen RevPAR Economique Moyen de gamme Haut de gamme 77,8-0,1 % 128,9 +2,5 % 225,3 +0,3 68,5 +2,6 % 97,3 +1,8 % 175,2 +0,1 % * Rappelons que la TVA appliquée à l hôtellerie-restauration est passée de 7% à 10% au 1er janvier 2014.

7 Hôtellerie par zones touristiques Page 7 Taux d occupation hôteliers par zone touristique à Paris au mois de juin 2014 (Données MKG Hospitality) : le taux d occupation en recul dans toutes les zones à l exception de «Tour Eiffel Trocadéro» et «Les Halles le Marais» 87,7 % -2,9 pts 92,1 % -0,1 pt 91,3 % -0,9 pt 88,7 % -3,1 pts 94,1 % +0,3 pt 85,7 % -2,0 pts 90,1 % -2,9 pts 91,5 % -1,6 pt 93,4 % -0,4 pt 88,4 % 0 pt 91,9 % -2,0 pts 90,0 % -1,3 pt Taux d occupation hôtelier en juin 2014 par rapport à juin 2013 Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique à Paris au mois de juin 2014 (Données MKG Hospitality) Le prix moyen en augmentation dans toutes les zones à l exception de «Saint- Germain-des-Prés Montparnasse» et de «Opéra Grands Magasins» Zones touristiques - Prix moyens RevPAR Champs Elysées - Louvre 394,7 +1,9 % 363,5 +1,8 % Montmartre - Pigalle - Trinité 124,6 +3,0 % 109,3-0,2 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 120,0 +3,4 % 106,4-0,1 % République - Bastille 136,8 +3,9 % 123,2 +0,7 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 158,0 +2,8 % 145,2 +0,3 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 187,1-0,6 % 171,2-2,3 % Tour Eiffel - Trocadéro 203,3 +8,8 % 179,7 +8,8 % Passy - Bois de Boulogne 237,5 +4,9 % 203,5 +2,5 % Opéra - Grands Magasins 302,8-0,1 % 276,4-1,1 % Les Halles - le Marais 229,3 +1,6 % 215,7 +1,9 % Notre Dame - Quartier Latin 192,6 +0,5 % 179,8 +0,1 %

8 Résidences de tourisme Page 8 Taux d occupation des résidences de tourisme à Paris au mois de juin 2014 (Données MKG Hospitality) Un taux d occupation de 87,3 % en juin 2014 (+0,6 %) 95,0% 90,0% 85,0% 80,0% 75,0% 70,0% 65,0% 60,0% 55,0% 50,0% : 87,3 % Le TO des résidences de tourisme en hausse de +2,2 pts au premier semestre 2014 Janvier juin 2014 Taux d occupation 78,8 % +2,2 pts Ces données MKG Hospitality sont issues d un panel de résidences composé de 34 établissements pour appartements, soit près de 70 % de l offre parisienne. Evolution du prix moyen et du RevPAR des résidences de tourisme à Paris (Données MKG Hospitality) RevPAR de 156,8 en juin 2014 soit une hausse de +5,1 % par rapport à juin 2013 Evolution du prix moyen et du RevPAR des résidences de tourisme à Paris 180,0 160,0 140,0 Prix moyen juin 2014: 179,6 (+4,4 %) RevPAR juin 2014: 156,8 (+5,1 %) 120,0 100,0 80,0 60,0 Prix moyen 2013 Prix moyen 2014 RevPAR 2013 RevPAR ,0 Janvier juin 2014 Prix moyen 153,2 +2,6 % RevPAR 120,8 +5,5 % Le RevPAR des résidences de tourisme en hausse de +5,5 % au premier semestre 2014

9 Aéroports et cours de l euro Page 9 Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Le trafic de passagers internationaux* en augmentation de +6,1 % en juin Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris - Données brutes, en milliers de passagers 2,6 millions de passagers long courrier en juin 2014 (+4,2 % par rapport à l année dernière) Nbre de Passagers Moyen Courrier ,3 % Le trafic international en hausse de +4,9 % depuis le début de l année Long Courrier ,2 % Total international ,1 % Nbre de Passagers Janvier-juin 2014 Total international ,2 % Cours de l euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) *Le trafic passagers internationaux correspond au cumul des départs et des arrivées en liaison avec les aéroports ADP. 1,45 1,40 1,35 1,30 1,25 1,20 1,15 1,10 1,05 1,00 Cours de l'euro contre le dollar US - moyenne mensuelle - juillet 2014: 1 = 1,35 USD Cours de l'euro contre le yen japonais - moyenne mensuelle - juillet 2014: 1 = 137,7 JPY Retrouvez sur le site les études réalisées par l Observatoire économique du tourisme parisien, ainsi que la publication «Le tourisme à Paris - Chiffres-clés 2013». Pour vous inscrire au tableau de bord : CONTACT Tableau de bord Observatoire économique du tourisme parisien Charles-Henri Boisseau Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, Paris Téléphone : / Télécopie :

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Arrivées hôtelières à Paris et dans le (Données Insee) ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières août 2015 - Paris

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Nuitées hôtelières cumulées Paris. Nuitées hôtelières mai 2015 Paris ARRIVÉES ET NUITEES HÔTELIÈRES À PARIS (DONNÉES INSEE) Variation 2015/2014

Nuitées hôtelières cumulées Paris. Nuitées hôtelières mai 2015 Paris ARRIVÉES ET NUITEES HÔTELIÈRES À PARIS (DONNÉES INSEE) Variation 2015/2014 2 ARRIVÉES ET NUITEES HÔTELIÈRES À PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières mai2015 - Paris Arrivées hôtelières Mai 2015 Arrivées hôtelières étrangères Mai 2015 ETRANGERS 839 822 +0,5 % FRANCAIS 527 800-0,6

Plus en détail

Evolution du taux d occupation hôtelier de janvier à mai ,3 % BILAN HÔTELIER AVRIL ET MAI 2016 (DONNÉES MKG)

Evolution du taux d occupation hôtelier de janvier à mai ,3 % BILAN HÔTELIER AVRIL ET MAI 2016 (DONNÉES MKG) Afin de fournir les informations les plus fraîches, cette première page dresse un premier bilan des données de fréquentation hôtelières pour les mois d avril et de mai. Il s agit des données MKG Hospitality.

Plus en détail

Arrivées hôtelières février Paris. Grand Paris. Arrivées hôtelières cumulées Paris

Arrivées hôtelières février Paris. Grand Paris. Arrivées hôtelières cumulées Paris ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières février - Paris Arrivées hôtelières Février ETRANGERS 466 398-13,0 % FRANCAIS 495 082 +0,3 % TOTAL 961 480-6,6 % Février

Plus en détail

Grand Paris. Arrivées hôtelières septembre Paris. Arrivées hôtelières cumulées Paris

Grand Paris. Arrivées hôtelières septembre Paris. Arrivées hôtelières cumulées Paris ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières septembre - Paris Arrivées hôtelières Septembre Arrivées hôtelières étrangères Septembre ETRANGERS 769 915-9,4 % FRANCAIS

Plus en détail

Le prix moyen des hôtels parisiens en baisse de 0,5 % en janvier Arrivées. Janvier 2013 ETRANGERS FRANCAIS

Le prix moyen des hôtels parisiens en baisse de 0,5 % en janvier Arrivées. Janvier 2013 ETRANGERS FRANCAIS Suite à l adoption d un nouvel échantillonnage de l Insee, l Observatoire de l OTCP n est pas en mesure de produire son Tableau de Bord mensuel dans les conditions habituelles. Ainsi temporairement nous

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

Mars 2013 : le niveau d activité reste élevé avec un TO de 79,4 % Arrivées Mars 2013 ETRANGERS FRANCAIS

Mars 2013 : le niveau d activité reste élevé avec un TO de 79,4 % Arrivées Mars 2013 ETRANGERS FRANCAIS MKG Hospitality annonce un RevPAR en hausse de +3,6 % au mois d avril 2013 pour atteindre 145,0. Le prix moyen progresse de +5,2 % (170,6 ) tandis que le taux d occupation baisse légèrement de 1,3 point

Plus en détail

Tableau de bord. Septembre 2013: un excellent TO de 87,0 % malgré une légère baisse de 0,3 pt. Zoom sur Batimat 2013

Tableau de bord. Septembre 2013: un excellent TO de 87,0 % malgré une légère baisse de 0,3 pt. Zoom sur Batimat 2013 Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels parisiens en octobre atteint 88,7 % soit une baisse de 1,1 point par rapport à l année dernière. Le prix moyen et le RevPAR reculent respectivement

Plus en détail

Tableau de bord. Légère hausse des arrivées hôtelières en juillet 2013 à +1,1 %

Tableau de bord. Légère hausse des arrivées hôtelières en juillet 2013 à +1,1 % Selon les premières estimations de MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels parisiens en août atteint 80,1 % soit une progression de +4,3 points par rapport à l année dernière. Le prix moyen baisse

Plus en détail

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été

Bilan de l activité touristique 2015. Résultats du 1 er semestre et de l été Bilan de l activité touristique 2015 Résultats du 1 er semestre et de l été Analyse de la conjoncture économique Contexte international En raison d un ralentissement de l activité au cours du 1 er trimestre

Plus en détail

Part des nuitées du tourisme d affaires: 35,5 % (-8,5 pts)

Part des nuitées du tourisme d affaires: 35,5 % (-8,5 pts) Le taux d occupation des hôtels du au mois de mars était, selon MKG Hospitality, de 73,7 %, en légère baisse de 0,9 point par rapport à mars 2014. Sommaire Synthèse 1 Focus pâques 2015 2 Arrivées/nuitées

Plus en détail

Taux d occupation des résidences hôtelières à Paris : 77,8 % (+2,3 pts) Taux d occupation hôtelier dans le Grand Paris: 74,1 % (-2,0 pts)

Taux d occupation des résidences hôtelières à Paris : 77,8 % (+2,3 pts) Taux d occupation hôtelier dans le Grand Paris: 74,1 % (-2,0 pts) Sommaire Synthèse 1 Retour sur les attentats de 1995 et les émeutes de 2005 Arrivées hôtelières par pays Nuitées hôtelières par pays Arr. et nui. hôtelières par zone géographique. Taux d occupation dans

Plus en détail

Les arrivées étrangères en hausse de +9,7 % en janvier 2012

Les arrivées étrangères en hausse de +9,7 % en janvier 2012 L Insee pour la première fois publie les données de fréquentation mensuelle de trois nouvelles nationalités : les Russes, les Australiens et les Canadiens. Ces données figureront dorénavant reportées dans

Plus en détail

Arrivées hôtelières à Paris + PC : 2 millions (-0,4%) Taux d occupation à Paris: 84,5 % (+0,7 pt)

Arrivées hôtelières à Paris + PC : 2 millions (-0,4%) Taux d occupation à Paris: 84,5 % (+0,7 pt) Les frontières touristiques ne sont pas toujours celles de l administration. Afin de restituer une vision plus pertinente des tendances du tourisme dans la capitale et d anticiper la création de la Métropole

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013

Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 n 40 mars 2014 Enquête de fréquentation hôtelière Hôtellerie 4 ème trimestre 2013 Golf Hôtel de Digne-les-Bains www.alpes-haute-provence.com ENQUÊTE DE t FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE Evolution du taux d occupation

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

L éruption du volcan Eyjafjöll n a que peu impacté l activité de l hôtellerie parisienne

L éruption du volcan Eyjafjöll n a que peu impacté l activité de l hôtellerie parisienne En mai, selon MKG Hospitality, le RevPAR des hôteliers parisiens progresse de 22 % par rapport à mai 2009. Le taux d occupation de l hôtellerie parisienne est de nouveau en hausse et l augmentation des

Plus en détail

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros Communiqué de presse Paris, le 19 janvier 2010 Chiffre d affaires 2009 : -7,9% en données comparables Dans un environnement économique encore sévèrement touché par la crise, Chiffre d affaires des Services

Plus en détail

Le mois de mai pâtit d un effet calendaire défavorable au tourisme de loisirs

Le mois de mai pâtit d un effet calendaire défavorable au tourisme de loisirs Pour le mois de juin 2011, MKG Hospitality annonce un taux d occupation de 89,9 % pour les hôtels parisiens, soit 1,5 points de plus que l année précédente. Conjugué à l augmentation du prix moyen (+11,3

Plus en détail

Soirée des adhérents de l OTCP. 23 novembre 2015

Soirée des adhérents de l OTCP. 23 novembre 2015 Soirée des adhérents de l OTCP 23 novembre 2015 CONJONCTURE 2015 DES PERFORMANCES ESTIVALES MEILLEURES QUE CELLES DU DÉBUT D ANNÉE 90% Taux d'occupation hôtels Grand Paris 2014 Taux d'occupation hôtels

Plus en détail

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015 L hôtellerie en Alsace en 2014 Juin 2015 1 Principales données.. 3 Remarques.. 6 L offre dans l hôtellerie. 10 La fréquentation. 13 Les nuitées 14 La taux d occupation 27 Prix moyen, revenu par chambre,

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014

PRÉVISIONS. Performances hôtelières 2014/2015 EDITION 2014 EDITION 2014 Performances hôtelières 2014/2015 PRÉVISIONS 50, rue Dombasle 75015 Paris T. : +33 (0)1 56 56 87 87 F. : +33 (0)1 56 56 87 88 hcs@mkg-hospitality.com www.mkg-hospitality.com SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

Observatoire économique du tourisme parisien. Synthèse : Octobre et novembre, deux bons mois touristiques*

Observatoire économique du tourisme parisien. Synthèse : Octobre et novembre, deux bons mois touristiques* Tourisme parisien > tableau de bord janvier - novembre 2007 Le prochain tableau de bord présentera un bilan complet de l année 2007. Sommaire Synthèse 1 Actualité de l Observatoire Arrivées hôtelières

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 1 tourisme n 35 juin 213 L hôtellerie genevoise a vécu une année 212 mitigée. En repli de,9 % par rapport à 211, le nombre de nuitées enregistrées s élève à 2,8 millions en 212. Un contexte économique

Plus en détail

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux)

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) Méthodologie L'enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de tourisme est une enquête nationale, effectuée par sondage auprès d'un échantillon

Plus en détail

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française Points forts 2 BILAN TOURISME 211 UN RETOUR DE CROISSANCE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Après un premier semestre encourageant et un second plus morose, les arrivées touristiques

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

FREQUENTATION TOURISTIQUE

FREQUENTATION TOURISTIQUE 03 Tourisme Décembre 2011 FREQUENTATION TOURISTIQUE La fréquentation touristique en Polynésie progresse de 2,2 % au mois de décembre 2011 par rapport à décembre 2010, avec l'arrivée de 14 106 touristes.

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 7 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 98 Paris La Défense cedex - Tél. 47 7 6 6 - Fax 47 7 6 8 Coe-Rexecode - 9 avenue

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Décembre 2014 898 SYNTHESE La valeur des investissements étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca a enregistré

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015 CONSOMMATION MONDIALE D OLIVES DE TABLE La consommation mondiale d olives de table a été multipliée par 2,7 au cours des 25 dernières années, augmentant de 169,4 % durant la période 1990/91-2014/15. Dans

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005

Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005 Tourisme parisien > tableau de bord janvier décembre 2005 Observatoire économique du tourisme parisien Février 2006 - n 11 Somre Synthèse 1 Actualité de l Observatoire Arrivées hôtelières 2 Nuitées hôtelières

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France

Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de-France Enquêtes sur les aires d autoroutes auprès des clientèles de la destination Paris Ile-de- Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Méthodologie Face à la nécessité de disposer

Plus en détail

Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014

Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014 Les arrivées en provenance de 11 marchés lointains via les GDS à l aéroport de Bordeaux en 2014 Méthodologie - Partenariat Les GDS (global distribution system) sont des plates-formes technologiques de

Plus en détail

Sommaire. Edito. Taux de change : I- La France. Prochains salons organisés par FrenchTimber :

Sommaire. Edito. Taux de change : I- La France. Prochains salons organisés par FrenchTimber : Septembre 2013 N 68 Sommaire I- La France a) Export de grumes de chêne p 2 b) Export de sciages de chêne p 3 c) Export de grumes de hêtre p 4 d) Export de sciages de hêtre p 5 e) Export grumes de résineux

Plus en détail

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Comité Lait de vache Situation des marchés 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Lait biologique Une collecte toujours dynamique malgré des prix payés au producteur en repli 2 La collecte de lait bio

Plus en détail

Un bon mois de décembre pour Paris

Un bon mois de décembre pour Paris Estimation des performances de janvier 2010, pour les 23 premiers jours : selon MKG Hospitality, le RevPAR décroît de 4,5 % du fait d une baisse des prix de 4,4 %. Le taux d occupation des hôtels reste

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

BIVB. Le BIVB et les ventes de Bourgogne

BIVB. Le BIVB et les ventes de Bourgogne BIVB Le BIVB et les ventes de Bourgogne Eléments clés de la Bourgogne viticole BIVB/ PôleMarchés et Développement Le système Bourguignon : l exceptionnelle diversité 5 grands terroirs Chablis - Auxerrois

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc

Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc Les Tendances de l Hôtellerie au Maroc Le tourisme en quête de valeur ajoutée et d image En partenariat avec : Introduction Philippe Gauguier Associé In Extenso Tourisme, Hôtellerie et Restauration Programme

Plus en détail

AGENDA > 19 avril 2011 : Comité Bois & plants

AGENDA > 19 avril 2011 : Comité Bois & plants numéro 21 / 7 avril 211 / OCM promotion pays tiers Nouvel appel à propositions Les membres du Conseil spécialisé de la filière viticole ont donné un avis favorable, le 23 mars dernier, sur un projet de

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Comment les entreprises françaises ont-elles conquis le monde?

Comment les entreprises françaises ont-elles conquis le monde? Comment les entreprises françaises ont-elles conquis le monde? Vision d un voyage en Pologne : à Varsovie, au cœur de la capitale, en haut d un immeuble, un immense panneau publicitaire, le seul dans ce

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE 2013 Méthodologie MKG Hospitality réalise pour la Chambre de Commerce et d'industrie de Caen et Tourisme un reporting

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015

Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Conjoncture de l industrie française à l automne 2015 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode 26 Novembre 2015 Agenda 1 3 faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

Ces résultats se décomposent en deux activités principales :

Ces résultats se décomposent en deux activités principales : SETO - Syndicat des Entreprises du Tour Operating C/o DONATELLO, 81 rue Saint Lazare, 75009 PARIS Le Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO) communique le baromètre annuel de l activité tour

Plus en détail

Tourisme parisien. > tableau de bord janvier - février Synthèse : De bons résultats pour une saison de moins en moins basse

Tourisme parisien. > tableau de bord janvier - février Synthèse : De bons résultats pour une saison de moins en moins basse Tourisme parisien > tableau de bord janvier - février 2008 Observatoire économique du tourisme parisien Mai 2008 - n 28 Sommaire Synthèse : De bons résultats pour une saison de moins en moins basse Synthèse

Plus en détail

REPÈRES 2015. NOUVEAUTÉS Les clientèles coréenne et mexicaine intègrent le guide en 2015

REPÈRES 2015. NOUVEAUTÉS Les clientèles coréenne et mexicaine intègrent le guide en 2015 REPÈRES 2015 DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE TEMPS FORTS Économie mondiale, clientèle française, tourisme international, perspectives... Retrouvez les faits qui ont marqué 2014 INTERVIEWS Les professionnels

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction N 59 Octobre 2015 Chiffre du mois La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés Introduction La 26 e édition de l enquête nationale sur les ingénieurs publiée en juin dernier par Ingénieurs et

Plus en détail

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009

FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY INTRODUCTION. Mars 2009 FRANCE HOTEL MARKET SENTIMENT SURVEY Mars 2009 REPARTITION DES REPONDANTS EN % INTRODUCTION 4,1% 7,3% 5,7% PAR REGION 13,8% 14,6% L étude Horwath HTL Global Hotel Market Sentiment Survey a été lancée afin

Plus en détail

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1

Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 Stefan Avdjiev Christian Upper stefan.avdjiev@bis.org christian.upper@bis.org Principales tendances de l activité bancaire et financière internationale 1 En coopération avec des banques centrales et autorités

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 144 145 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi n 90-1259 du 31 décembre 1990 organisant la fusion des anciennes professions d avocat et de conseil juridique ainsi

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014

Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014 Enquête Profil des passagers aériens 2013-2014 Résultats annuels cumulés Direction du Transport Aérien Rapport du 5 septembre 2014 SDE1 1411c Objectifs de l enquête La DGAC réalise depuis 2009 chaque année

Plus en détail

Août 2015. Les arrivées étrangères via les GDS à l aéroport de Bordeaux au 2ème trimestre 2015

Août 2015. Les arrivées étrangères via les GDS à l aéroport de Bordeaux au 2ème trimestre 2015 Août 2015 Les arrivées étrangères via les GDS à l aéroport de Bordeaux au 2ème trimestre 2015 Méthodologie - Partenariat Les GDS (global distribution system) sont des plates-formes technologiques de distribution

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS > Les synthèses de FranceAgriMer Avril 2015 numéro VINS / 27 OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30

Plus en détail

Le Tourisme de luxe Eclairages et tendances

Le Tourisme de luxe Eclairages et tendances Le Tourisme de luxe Eclairages et tendances 31 Janvier 2013 Conjoncture Comme pour le secteur du luxe en général, la demande de voyages de luxe devrait croître Source : HORWATH HTL Pour International Luxury

Plus en détail

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini*

Les étudiants étrangers en France et français à l étranger. Jérôme Fabre, Magda Tomasini* Éducation, formation 2 Les étudiants étrangers en France et français à l étranger Jérôme Fabre, Magda Tomasini* En 2001, 1,8 million d étudiants poursuivent des études supérieures dans un pays de l OCDE

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Gamme Colissimo Gamme Colissimo Entreprises. Solution d expédition informatisée (SEI)

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Gamme Colissimo Gamme Colissimo Entreprises. Solution d expédition informatisée (SEI) Gamme Colissimo Gamme Colissimo Entreprises Entreprises Pour plus d informations rendez-vous sur : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon

Plus en détail

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010 Chiffres d affaires 2009 et T4 en progression, soutenus par les marchés de croissance 2009 : 96,2 Md d, +0,9% hors essence et à changes constants T4 2009 : 26 Md d, +1,0% hors essence et à changes constants

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

Chiffres clés. du tourisme

Chiffres clés. du tourisme Chiffres clés du tourisme Édition 2007 Le poids économique du tourisme en France en 2006 Échanges extérieurs Dépenses en France des visiteurs étrangers : 36,9 milliards d euros (+4,3%*) Dépenses à l étranger

Plus en détail