Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage"

Transcription

1 Introduction Différentes approches conceptuelles des aphasies et des troubles du langage Pascale Pradat-Diehl Service MPR de la Salpêtrière

2 PLAN Langage, aphasies et aphasiques Langage Evolution des contextes théoriques et des classifications Localisation et dissociation anatomo clinique Neurolinguistique Psychologie cognitive Retour à l anatomie Troubles du langage non aphasiques Incapacité de communication

3 Pourquoi examiner une aphasie? Diagnostique positif ou différentiel Classification de l aphasie Description du trouble du langage Démarche cognitive: Comprendre le ou les mécanismes altérés En vue de rééducation Evaluer les compétences ou déficits de communication

4 Classification des aphasies Des conceptions non superposables Localisations et dissociations classiques: B, W, C, TC Aphasie sous corticale Aphasie motrice/ sensorielle(luria) Aphasie fluente/ non fluente Cognitive: trouble sémantique, dyslexie phonologique.

5 Broca / Wernicke Théories associationnistes Broca: aphasique qui ne parle pas mais comprend Wernicke : aphasique qui ne comprend pas mais «parle» Nécessité d une connexion Temporal gauche d entrée Frontal gauche de régulation motrice de la parole Hypothèse d un trouble de la répétition: Aphasie de conduction

6 Recueil des données et classement des aphasies Production langage spontané Répétition Compréhension désignation, ordres complexes, phrases Dénomination

7 Typologie des aphasies Schéma de Lichtein 1891 Transcortical moteur B Aphémie Anarthrie C Conduction Transcortical sensoriel W Surdité verbale

8 Typologie des aphasies Langage Répétition Compréhension Broca Non fluent - + Conduction fluent - + Wernicke fluent - - TCM Non fluent + + TCS fluent + -

9 Au delà du schéma de Lichtein Ajout des formes cliniques du langage écrit Classification de syndromes: Association de signes fréquemment associés Mécanismes communs ou association de proximité anatomique?

10 Langage oral/ écrit Langage oral Dictée Répétition Production verbale Lecture à haute voix Langage écrit Copie Transcodages Production écrite

11 Analyse systématique du langage oral et écrit: description Langage spontané Dénomination Répétition Compréhension orale Compréhension écrite Ecriture spontanée, dictée, copiée Langage élaboré

12 Approche linguistique Phonème paraphasies phonémiques désintégration phonémique Mots ; Lexique Syntaxe agrammatisme dyssyntaxie

13 Approche cognitive Modélisation du traitement de l information Traitement perceptif d entrée 2 voies 1 voie lexico-sémantique 1 voie non sémantique 1 Phase intermédiaire de maintien temporaire de l information (buffer) 1 voie finale commune de production

14 Voie non lexicosémantique Traitement perceptif Lexique d entrée Voie lexicosémantique Système sémantique Buffer Lexique de sortie Production

15 Les modèles cognitifs de lecture

16 Mot écrit oie phonologique Analyse perceptive visuelle Voie lexicale Conversion graphème-phonème Lexique orthographique d entrée Système sémantique Buffer phonologique Lexique phonologique de sortie Production

17 Mot écrit oie phonologique Analyse perceptive visuelle altérée Voie lexicale Conversion graphème-phonème Lexique orthographique d entrée Système sémantique Buffer phonologique Lexique phonologique de sortie Production

18 Mot écrit oie phonologique Analyse perceptive visuelle Interruption de la voie lexicale Conversion graphème-phonème Lexique orthographique d entrée Système sémantique Lexique phonologique de sortie Buffer phonologique Production Régularisation des mors irréguliers

19 Mot écrit nterruption de a voie phonologique Analyse perceptive visuelle Voie lexicale Conversion graphème-phonème Lexique orthographique d entrée Système sémantique ncapacité de ecture des non mots Buffer phonologique Lexique phonologique de sortie Production

20 Intérêts et limites Meilleure analyse du dysfonctionnement Mais décrit à partir de «cas purs» troubles associés chez les patients autre classification aide à la rééducation?

21 Le retour de l anatomie IRM morphologique Imagerie fonctionnelle

22 Anatomie IRM morphologique Correspondance -Sémiologie de l aphasie -Classification de l aphasie -Et Anatomie -Kreisler, Godefroy et al Neurology 2000

23 Kreisler, Godefroy et al Neurology 2000

24 Raichle, 1996

25 Troubles du langage sans aphasie

26 Troubles du «langage» sans aphasie Mémoire à court terme et mémoire de travail Langage et hémisphère droit Syndrome psycho linguistique ou les troubles du langage des patients «frontaux» : troubles dyséxécutifs fluences/ similitudes récit

27 Les tableaux aux frontières Troubles de production Mutismes Anarthrie pure Apraxie buccofaciale Dysarthrie Troubles perceptifs Surdité corticale Surdité verbale pure Agnosie visuelle

28 Les troubles associés aux aphasies Troubles du calcul Apraxie Pragmatique relation entre les signes linguistiques et les utilisateurs

29 Les troubles de la communication Difficultés fonctionnelles Echelle de communication verbale de bordeaux (ECVB) Darrigrand et Mazaux TLC

30 ECVB (Darrigrand et Mazaux) Questionnaire: interrogatoire (semi-)dirigé: Sur leur propre vision des difficultés rencontrées Différents champs d'activité expression des intentions conversation téléphone achats relations sociales lecture écriture

31 Etude de validité 127 patients Age moyen 54 ans, délai moyen 4 ans Prédominance des troubles Ecriture du courrier 79% Lecture (68%) et écriture (60%) des documents administratifs Conversation sur un sujet abstrait 59% Utilisation de chèques ou cartes bancaires 57% Usage du téléphone 54% Prise de parole 50% Aucune corrélation avec l'âge, le sexe, le niveau culturel Corrélation avec le score de gravité du BDAE r = 0,78 p<.0001

32 TLC Grille attention et motivation à la communication conduite de salutation attention portée aux propos de l interlocuteur investissement du patient dans l interaction Grille communication verbale compréhension verbale débit élocutoire intelligibilité de l expression informativité et pertinence du discours capacité à signaler les difficultés et réajuster son discours recours au langage écrit Grille communication non verbale compréhension expressivité informativité utilisation des signes non verbaux du patient de la communication non verbale du dessin

33 Un cas clinique Aphasie de conduction par trouble phonémique. Revue Neurologique, 2001,157,

34 Aphasie de conduction 55 ans droitier, écrivain AVC ischémique artère cérébrale moyenne gauche Hémiparésie droite et HLH droite transitoires Mutisme initial

35 Langage spontané Il faut prendre les méka mékaman enfin comment ça s appelle les mémanka Je devrais le savoir, j en prends tous les jours les mékamanki non ce n est pas çà. Dénomination 10% ex d erreur table: klabe, talbe

36 Répétition très altérée pour les mots et non mots Répétition impossible pour les phrases Compréhension orale normale

37 Typologie de l aphasie Langage oral possible Compréhension préservée Répétition impossible Aphasie de conduction

38 Aphasie de conduction Théorie association/ disconnexion C B Répétition impossible W Production verbale possible Compréhension préservée

39

40

41 Anatomo-clinique classique: atteinte du faisceau arqué

42 Langage oral Langage oral/ écrit Trouble de la Production verbale Trouble de Répétition Trouble de la Production verbale Trouble de la Lecture à haute voix Langage écrit Production écrite Compréhension orale et écrite intègres

43 Trouble de la production verbale Production des phonèmes Sans association à une apraxie buccofaciale Sans désintégration phonémique Paraphasies phonémiques: Trouble de l organisation des phonèmes

44

45 Répétition Mots 20 % Non mots 16 % Phrases 0 Lecture à haute voix 20 % 16 % 0 Dénomination 10 %

46 Analyse cognitive Pas de dissociation entre les voies lexicales et non lexicales en répétition et lecture à haute voix Intégrité des voies lexicales et phonologiques Effet de longueur du mot en dénomination, répétition et lecture à haute voix Buffer phonologique Sans trouble de production Association au trouble de la mémoire de travail: stock phonologique (empan verbal endroit 5 envers 3)

47 Retour à l anatomie fonctionnelle Anderson et al, 1999 expérience d inactivation temporaire Rôle de la partie supérieure du gyrus temporal supérieur dans la production des phonème localisation du buffer phonologique de sortie?

48 Agraphie

49

Langage et Aphasies. Paul Broca (1824-1880)

Langage et Aphasies. Paul Broca (1824-1880) Langage et Aphasies Paul Broca (1824-1880) I- Le langage et son évaluation Donnez le nom d un objet servant à mesurer les angles. Langage : quelques erreurs «Une table, non..une chaise, non.» «Un tatu..tabuba..non

Plus en détail

Langage : Modèles & Anatomie fonctionnelle

Langage : Modèles & Anatomie fonctionnelle Langage : Modèles & Anatomie fonctionnelle Xavier de Boissezon JM Mazaux & JC Daviet deboissezon.x@chu-toulouse.fr Modèles & Anatomie fonctionnelle Définition : Langage et Aphasie Un peu d histoire : L

Plus en détail

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation Dysphasies : Aspects rééducatifs des Dysphasies Florence George : Orthophoniste CERTA CHU Timone - Marseille Précoce préserver l appétence à la communication Intensive : au moins 3 fois par semaine Accompagnement

Plus en détail

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Les mécanismes de la récupération neurologique PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Introduction Plasticité cérébrale / Récupération après lésion cérébrale Récupération spontanée

Plus en détail

MODELES COGNITIFS ET CLASSIFICATION DES APHASIES

MODELES COGNITIFS ET CLASSIFICATION DES APHASIES MODELES COGNITIFS ET CLASSIFICATION DES APHASIES Caroline Badois-Roux hôpital de la Pitié-Salpêtrière Service de Médecine Physique et Réadaptation Orthophoniste Sophie Charvériat hôpital Raymond Poincaré

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Tests logopédiques. Mazaux et al. 1972

Tests logopédiques. Mazaux et al. 1972 Tests disponibles à l emprunt Logopédie (adulte) Les tests suivants se trouvent aux bureaux de la logopédie à la Ruelle Vaucher 22 et peuvent être demandées en prenant contact via mail avec Sylvia Gonzalez

Plus en détail

Aphasie. Introduction. Repères historiques 17-018-L-10

Aphasie. Introduction. Repères historiques 17-018-L-10 Encyclopédie Médico-Chirurgicale 17-018-L-10 Aphasie F Viader J Lambert V de la Sayette F Eustache P Morin I Morin B Lechevalier Résumé. Cet article est une revue des formes cliniques, des causes et des

Plus en détail

Alcool et troubles cognitifs

Alcool et troubles cognitifs Alcool et troubles cognitifs O. Martinaud,, S. Bioux,, E. Bliaux,, D. Pouliquen Service de Neurologie CMRR Mars 2009 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Dépendance à l alcool selon le DSM-IV Présence de trois

Plus en détail

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Université Paris-Descartes M2 RECHERCHE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Ouvrage recommandé : Fiori N. (2006). Les Neurosciences Cognitives. Armand Colin,

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx

Le syndrome de Benson. F Etcharry-Bouyx Le syndrome de Benson F Etcharry-Bouyx Atrophie corticale Postérieure n Benson, 1988 n Origine dégénérative n Cortex occipital avec extension L atrophie corticale postérieure = syndrome de Benson n Atrophie

Plus en détail

DIU de Réhabilitation neuropsy py 2008. Service MPR Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr

DIU de Réhabilitation neuropsy py 2008. Service MPR Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr Aspects médico-sociaux DIU de Réhabilitation neuropsy py 2008 Pascale Pradat-Diehl Service MPR Salpêtrière pascale.pradat@psl.aphp.fr l Cadre conceptuels du handicap Classifications internationales du

Plus en détail

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES Introduction Historique Principes Généraux La réhabilitation du langage : un désir ancien, une pratique récente Aphasie comme «réversion de l évolution» (Jackson 1915)

Plus en détail

Echelle NIHSS ( National Institute of Health Stroke Score)

Echelle NIHSS ( National Institute of Health Stroke Score) Echelle NIHSS ( National Institute of Health Stroke Score) 1a. Niveau de conscience 0 Eveillé, réactivité vive Choisir une réponse, même si une évaluation complète est impossible du fait d une intubation,

Plus en détail

LES ACTIVITES NUMERIQUES

LES ACTIVITES NUMERIQUES LES ACTIVITES NUMERIQUES Cours de P. LEMAIRE aux étudiants de DESS de Perturbations Cognitives Cours 2: Neuropsychologie clinique des Activités Numériques 1 Cours 2: Neuropsychologie clinique des AN 1.

Plus en détail

La dysphasie développementale et ses diagnostics différentiels

La dysphasie développementale et ses diagnostics différentiels La dysphasie développementale et ses diagnostics différentiels Pr Patrick VAN BOGAERT Clinique de Neurologie Pédiatrique Université Libre de Bruxelles Hôpital Erasme Développement normal du langage 3 mois

Plus en détail

Questionnaire Lillois De Participation à la Communication : Normalisation, Validation et Elaboration d un. questionnaire de l entourage

Questionnaire Lillois De Participation à la Communication : Normalisation, Validation et Elaboration d un. questionnaire de l entourage Université Lille II Institut d orthophonie BEYAERT Virginie MARQUANT Sandra Mémoire présenté pour l obtention du Certificat de Capacité d Orthophonie Lille, 2010 Questionnaire Lillois De Participation

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

On admet un problème

On admet un problème La dysphasie et le retard de langage : comment résoudre l énigme? f aisons le point en N eurologie Évelyne Pannetier, MD Présenté par l Université de Sherbrooke, dans le cadre de téléconférences avec les

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG. Mathieu Chastan

Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG. Mathieu Chastan Médecine Nucléaire et démences : TEMP de perfusion et TEP au FDG Mathieu Chastan Démence OMS : Syndrome associant dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l aptitude à réaliser

Plus en détail

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.»

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» «L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» (Marc Delahaie,, médecin m phoniatre, chercheur et formateur) Synthèse Donatien ROUX Chargé de mission «Maîtrise de la langue Prévention

Plus en détail

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti caroline.bogliotti@u-paris10.fr Anne Lacheret anne@lacheret.com ; www.lacheret.com Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr Objectifs du

Plus en détail

CMémoire LA DEMARCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE. C. BAUDU Hôpital Pasteur Service de Psychiatrie Pavillon M1A

CMémoire LA DEMARCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE. C. BAUDU Hôpital Pasteur Service de Psychiatrie Pavillon M1A CMémoire LA DEMARCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE C. BAUDU Hôpital Pasteur Service de Psychiatrie Pavillon M1A VIELLISSEMENT COGNITIF NORMAL Approche neuropsychologique globale: Ralentissement du traitement de l

Plus en détail

U N A F T C. Synthèse de la définition du handicap cognitif 1

U N A F T C. Synthèse de la définition du handicap cognitif 1 32 rue de la Colonie 75013 PARIS Tél : 01 53 80 66 03 Fax : 0153 80 66 04 Email : secretariat@traumacranien.org site internet : www.traumacranien.org U N A F T C U n i on N ationale d es A s s ociations

Plus en détail

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE - TABLEAU RECAPITULATIF, p. 2 à 5 «Les différentes formes de dyslexie» - LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT, p. 6 à 7 «Les signes d alerte» 1 TABLEAU

Plus en détail

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de l enseignement 1) L orthophonie : présentation

Plus en détail

"L'aphasie, Vous connaissez?"

L'aphasie, Vous connaissez? "L'aphasie, Vous connaissez?" «Livret destiné à l entourage de personnes aphasiques» Réalisé par Maëlle Boulin, Anne-Laure Hugon et Gaëlle Le Bornec, orthophonistes GROUPE HOSPITALIER RAYMOND POINCARE

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Le bilan multidisciplinaire : contenu. M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc

Le bilan multidisciplinaire : contenu. M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc Le bilan multidisciplinaire : contenu M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc Bilan multidisciplinaire Evaluation par différents intervenants du développement

Plus en détail

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Catherine Pech-Georgel, Médecin phoniatre Florence Poracchia-George Orthophoniste CERTA - IDEC TROUBLES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

L expertise en droit commun. Maître Daniel Bernfeld Docteur Anne Peskine

L expertise en droit commun. Maître Daniel Bernfeld Docteur Anne Peskine L expertise en droit commun Maître Daniel Bernfeld Docteur Anne Peskine Les règles de procédure Principe du contradictoire Principe de l imputabilité La mission, toute la mission, rien que la mission Place

Plus en détail

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté.

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté. Pierre Breton, Professeur de SVT, formateur, Lycée Henri Wallon, Valenciennes Académie de Lille Utilisation du logiciel Eduanatomist EduAnatomist est un logiciel de visualisation d'images de neuroimagerie.

Plus en détail

La Mémoire Sémantique

La Mémoire Sémantique La Mémoire Sémantique Évangéline Bliaux, neuropsychologue Carine Amossé, orthophoniste le 12 décembre 2008 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 La mémoire sémantique Mémoire à long terme comprenant l ensemble

Plus en détail

Les troubles de l. , évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE. Société Française de Pédiatrie

Les troubles de l. , évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE. Société Française de Pédiatrie Les troubles de l, évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE Société Française de Pédiatrie Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé MARS 2007 2 GUIDE PRATIQUE Le repérage et la prise

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

Troubles Cognitifs et Démences : Dépistage et Evaluation

Troubles Cognitifs et Démences : Dépistage et Evaluation Séminaire de Capacité de GériatrieG Troubles Cognitifs et Démences : Dépistage et Evaluation Claire LEISSING-DESPREZ Psychologue-Neuropsychologue Centre Hospitalier Émile Roux Assistance Publique Hôpitaux

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 103 24 juin 2013. S o m m a i r e BARÈME MÉDICAL APPLICABLE À L ASSURANCE ACCIDENT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 103 24 juin 2013. S o m m a i r e BARÈME MÉDICAL APPLICABLE À L ASSURANCE ACCIDENT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1481 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 103 24 juin 2013 S o m m a i r e BARÈME MÉDICAL APPLICABLE À L ASSURANCE

Plus en détail

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies.

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies. Enfants Adolescents AdultesPersonnesÂgéesPlasticité NeuronalePathologiesMaintienCognitif MémoireAttentionLangage FonctionsExécutivesVisuoSpatial Spécial Praxies Le nouveau est enfin arrivé! Logiciel conçu

Plus en détail

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT

DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT DEPISTAGE DES TROUBLES DU LANGAGE DE L'ENFANT L'ERTL4 Pégase 14 octobre 2014 Dr Capucine Wallois Dr Yan Zborowska Jeu de rôle Introduction A 4 ans, 1 enfant sur 6 présente un retard de langage Recommandations

Plus en détail

PHO. Y a pas. Un imagier. 15 activités. pas. Manuel d Utilisation. personnalisable et enrichissable. diversifiées et paramétrables

PHO. Y a pas. Un imagier. 15 activités. pas. Manuel d Utilisation. personnalisable et enrichissable. diversifiées et paramétrables Y a pas pas PHO TO Un imagier personnalisable et enrichissable de 500 photographies de l environnement quotidien 15 activités diversifiées et paramétrables réparties en 4 modules une grande variété d aides

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

I nstructions pour l administration et la cotation

I nstructions pour l administration et la cotation 1.5.2 M ontreal Cognitive Assessment (MoCA) I nstructions pour l administration et la cotation Le Montreal Cognitive Assessment (MoCA) a été conçu pour l évaluation des dysfonctions cognitives légères.

Plus en détail

Langage oral, langage écrit...

Langage oral, langage écrit... Langage oral, langage écrit... De la difficulté... Aux troubles C Billard Kremlin Bicêtre Paris santé réussite www.arta.fr le concept de Troubles Spécifiques du Langage : les questions? Quand s inquiéter

Plus en détail

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies.

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies. Enfants Adolescents AdultesPersonnesÂgéesPlasticité NeuronalePathologiesMaintienCognitif MémoireAttentionLangage FonctionsExécutivesVisuoSpatial Les métiers Spécial Praxies Le nouveau est enfin arrivé!

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL 1. 2. et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

Spécial Tablette. Spécial Tablette. Rentrez dans l ère tactile. nouveau! Le must * de la rééducation sur tablette tactile Android

Spécial Tablette. Spécial Tablette. Rentrez dans l ère tactile. nouveau! Le must * de la rééducation sur tablette tactile Android Spécial Tablette nouveau! Rentrez dans l ère tactile EnfantsAdolescents AdultesPersonnesÂgées CabinetDomicileEtablissement PratiqueRapideMotivant ErgonomiqueCoordination DésignationAccessibilité Spécial

Plus en détail

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés?

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Rôle du médecin traitant Rôle de coordinateur autour de l enfant en difficultés scolaires Ecouter la plainte Eliminer une cause

Plus en détail

Difficultés de communication des personnes aphasiques

Difficultés de communication des personnes aphasiques Difficultés de communication des personnes aphasiques J.-M. Mazaux, J.-C. Daviet, B. Darrigrand, A. Stuit, F. Muller, S. Dutheil, P.-A. Joseph et M. Barat Résumé L aphasie est une catastrophe psychologique

Plus en détail

Le logiciel EduAnatomist.

Le logiciel EduAnatomist. Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant,

Plus en détail

Le bilan diagnostique Kinésithérapique

Le bilan diagnostique Kinésithérapique Le bilan diagnostique Kinésithérapique «La kinésithérapie prévient, réduit, restaure ou compense les mouvements pathologiques au niveau des déficiences, des limitations fonctionnelles, incapacités et des

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5

PLAN A. INTRODUCTION... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 C. EVOLUTION DES DEMENCES... 5 D. CONCLUSION... 5 1 DEMENCES DES PERSONNES AGEES PLAN A. INTRODUCTION... 2 I. Historique... 2 II. Les démences :... 2 a) Définition... 2 b) Epidémiologie... 2 B. CLASSEMENT DES DEMENCES... 2 I. Les démences dégénératives...

Plus en détail

Saussure, Freud, l aphasie :d un point de rencontre à la linguistique clinique

Saussure, Freud, l aphasie :d un point de rencontre à la linguistique clinique Saussure, Freud, l aphasie :d un point de rencontre à la linguistique clinique Clément De Guibert To cite this version: Clément De Guibert. Saussure, Freud, l aphasie :d un point de rencontre à la linguistique

Plus en détail

B S E D S 5-6. Généralités. Du repérage au diagnostic DEPISTER REPERER. Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité

B S E D S 5-6. Généralités. Du repérage au diagnostic DEPISTER REPERER. Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité B S E D S 5-6 Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité Laboratoire cogni-sciences IUFM Académie de Grenoble Equipe du Dr Zoman (Dr Lequette) Site: www.grenoble.iufm.fr/recherch/cognisciences

Plus en détail

Equipe ACCES Neurosciences

Equipe ACCES Neurosciences Equipe ACCES Neurosciences Programme de 1 ère S : Référentiel : Le cortex sensoriel et la plasticité du système nerveux central (illustration grâce { des images d activation du cortex somesthésique ou

Plus en détail

L INHIBITION VERBALE CHEZ L ADULTE BILINGUE

L INHIBITION VERBALE CHEZ L ADULTE BILINGUE UNIVERSITE PARIS X NANTERRE Année 2011 MEMOIRE pour l obtention du MASTER 2 EN SCIENCES DU LANGAGE Fonctionnements langagiers et Dysfonctionnements linguistiques L INHIBITION VERBALE CHEZ L ADULTE BILINGUE

Plus en détail

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - Cummings et Benson (1992) définissent la démence comme un déficit cognitif acquis et

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - Cummings et Benson (1992) définissent la démence comme un déficit cognitif acquis et 1 NEUROPSYCHOLOGIE DES DEMENCES Cummings et Benson (1992) définissent la démence comme un déficit cognitif acquis et persistant touchant au moins trois sphères cognitives parmi les suivantes : le langage,

Plus en détail

Trisomie 21 et langage

Trisomie 21 et langage Trisomie 21 et langage Chaque personne porteuse de trisomie 21 est unique. Les compétences langagières et communicationnelles varient donc d un individu à l autre, tout comme dans le reste de la population,

Plus en détail

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle

Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Développer la maîtrise du langage à l école maternelle Agnès FLORIN Université de Nantes, Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN EA2661) DDEC 56, 3 octobre 2012 Introduction Le langage ne commence

Plus en détail

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr 9 e IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr métro vélib parkings place de Clichy 7 rue Mansart 9 e bus 30-54 Pigalle 68-74

Plus en détail

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique

Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Master Fl&DL LMLGA118, Psycholinguistique Caroline Bogliotti caroline.bogliotti@u-paris10.fr Maria Kihlstedt maria.kihlstedt@u-paris10.fr Anne Lacheret anne@lacheret.com ; www.lacheret.com Objectifs du

Plus en détail

FRENCH, SECOND LANGUAGE

FRENCH, SECOND LANGUAGE FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN SEPTEMBRE 1998 Quebec FRENCH, SECOND LANGUAGE TEST DE CLASSEMENT FRE-1092-6 FRE-5091-6 DÉFINITION DU DOMAINE

Plus en détail

APPRENDRE À PARLER ET

APPRENDRE À PARLER ET APPRENDRE À PARLER ET SAVOIR PARLER Corinne Gallet : enseignante ressource TSL L IMPORTANCE DU LANGAGE Le langage est un outil de pensée Le langage est un outil de communication Le langage est un indicateur

Plus en détail

T. Bouguerra : Cours de méthodologie

T. Bouguerra : Cours de méthodologie E 53 SLL1 T. Bouguerra : Cours de méthodologie III. LES APPROCHES ACTIONNELLES 1. Le Modèle actionnel et le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues Par approche actionnelle on entend essentiellement

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT

LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT LES PHASES DU DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ORAL CHEZ L ENFANT L étude du langage a beaucoup évolué ; nous sommes passés du répertoire de mots (par la description du répertoire de mots compris et produits par

Plus en détail

L écriture chez l enfant ; développement et pathologies

L écriture chez l enfant ; développement et pathologies 1 Université de Bourgogne Option L3 Psychologie L écriture chez l enfant ; développement et pathologies Annie VINTER, LEAD-CNRS 5022, UB Plan de cours Acte élémentaire, acte finalisé Les niveaux de description

Plus en détail

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire»

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Par le Dr Stéphane BURLOT Plan : Les chiffres de l échec scolaire La spirale de l echec Les points d appels des difficultés scolaires Les Origines «médicales»

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr Université CLAUDE BERNARD

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE de Jean Dubois

BIBLIOGRAPHIE de Jean Dubois I. Linguistique française a) Ouvrages b) Articles BIBLIOGRAPHIE de Jean Dubois II. III. Neurolinguistique a) Ouvrages b) Articles Derniers ouvrages publiés ou diffusés I. Linguistique française. a. Ouvrages.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION LES ATELIERS RÉDACTIONNELS Formations académiques Nice 2012 P O U R Q U O Maîtriser la langue française : un gage de réussite Au sein de l organisation

Plus en détail

U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES

U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES Certificat de Capacité d ORTHOPHONISTE 1, rue Gaston Veil - 44035 NANTES Directeur de l Ecole d Orthophonie : Pr Philippe Bordure Directrice Pédagogique :

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Y'a pas photo DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars 2015 MOT -CLE LIBRE

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Département Universitaire d Enseignement et de Formation en Orthophonie

Département Universitaire d Enseignement et de Formation en Orthophonie Département Universitaire d Enseignement et de Formation en Orthophonie Pr LAMAS 12H PUPH Rappel Anatomique et Physiologique Exploration clinique et Paraclinique Pathologie oreille externe Oreille interne

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

Mécanismes cérébraux de la lecture. Second Cours. Vers une physiologie de la lecture

Mécanismes cérébraux de la lecture. Second Cours. Vers une physiologie de la lecture Mécanismes cérébraux de la lecture Stanislas Dehaene Chaire de Psychologie Cognitive Expérimentale Second Cours Vers une physiologie de la lecture Résumé du premier cours et plan du second cours La lecture

Plus en détail

Diplômes. Expériences professionnelles. Ingrid Fourrier Logopédiste (orthophoniste) Assistante de recherche et Doctorante

Diplômes. Expériences professionnelles. Ingrid Fourrier Logopédiste (orthophoniste) Assistante de recherche et Doctorante Ingrid Fourrier Logopédiste (orthophoniste) Assistante de recherche et Doctorante Université de Genève Faculté des Sciences de l Education et de Psychologie Boulevard du Pont D Arve, 42 1205 Genève (suisse)

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...i

Table des matières. Remerciements...i Table des matières Remerciements...i CHAPITRE 1...1 Introduction générale...1 1.1 La traduction : moyen de communication, d expression et de développement économique et social...3 1.2 Communication et

Plus en détail

LES «MOYENS» Réduire le volume d infarctus Maintenir le débit sanguin cérébral Recanalisation artérielle Autres moyens Neuroprotection

LES «MOYENS» Réduire le volume d infarctus Maintenir le débit sanguin cérébral Recanalisation artérielle Autres moyens Neuroprotection RECUPERATION POST-AVC (QUOI DE NEUF POUR DIMINUER LE HANDICAP APRÈS UN AVC?) D R F. P H I L I P P E A U U N V C H F L E Y R I A T INTRODUCTION Troisième cause de décès Première cause de handicap physique

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35)

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35) FORMATION ORMATIONS EVS EVS Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB Des modules de deux jours pour valoriser des compétences et acquérir des connaissances complémentaires Compétences et métiers de l aide

Plus en détail

«LES BESOINS EDUCATIFS DES ENFANTS DYSPHASIQUES» Evaluation et propositions pour l accompagnement pédagogique. Rapport final - Octobre 2002

«LES BESOINS EDUCATIFS DES ENFANTS DYSPHASIQUES» Evaluation et propositions pour l accompagnement pédagogique. Rapport final - Octobre 2002 «LES BESOINS EDUCATIFS DES ENFANTS DYSPHASIQUES» Evaluation et propositions pour l accompagnement pédagogique. Rapport final - Octobre 2002 Recherche en Education 2001-2002 N 272/01 Ministère de la Communauté

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Logiciels ORTHOMOTUS (PC)

Logiciels ORTHOMOTUS (PC) ORTHOMOTUS (PC) Tapavu? Thibault Marie-Pierre, Lenfant Mickaël, Helloin Marie-Christel Ce logiciel a pour objectif de stimuler les fonctions attentionnelles et visuo-perceptives chez les enfants. Il se

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

Mention «Psychologie»

Mention «Psychologie» Diplôme Bac + 3 Parcours - - - - - Contacts UFR LLSHS Lettres, Langues, Sciences Humaines et des Sociétés /lshs/ Secrétariat Licence "Psychologie" - Bureau C313 : tél.: 01 49 40 44 65 / 31 66 Contact formation

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail