Les cadres de référence pour l évaluation orthopédagogique (Descriptif à venir) Catherine Turcotte Professeure, Université du Québec à Montréal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les cadres de référence pour l évaluation orthopédagogique (Descriptif à venir) Catherine Turcotte Professeure, Université du Québec à Montréal"

Transcription

1 BLOC A École d été «non-créditée»_mise à niveau en orthopédagogie _350$/5 jours S adresse aux diplômés de la Maîtrise en orthopédagogie DATE HEURE Descriptif Lundi 17 août 9 h à 12 h Mélanie Bédard Doctorante, Université du Québec à Montréal Les cadres de référence pour l évaluation orthopédagogique (Descriptif à venir) Catherine Turcotte Professeure, Université du Québec à Montréal Évaluer la compréhension de l'écrit entre la 4e et la 6e année à l'aide d'un outil diagnostique. Comment évaluer des processus de compréhension complexes en lecture? Cette présentation s appuie sur la création et l analyse de nouveaux outils diagnostiques s adressant aux élèves de la 4e à la 6e année afin d aborder cette question. Les outils seront exposés, manipulés et discutés dans le but d approfondir le construit de la compréhension et fournir des pistes d évaluation à cet égard auprès d élèves du primaire. Mardi 18 août 9 h à 12 h Chantal Ouellet Professeure, Université du Québec à Montréal Procédures graphiques d élèves en difficulté lors d accords grammaticaux Les élèves en difficulté du début du secondaire font davantage d erreurs en orthographe grammaticale que les élèves de la fin du primaire. Pourquoi? Cette présentation fera état des procédures graphiques privilégiées par les élèves en difficulté à la différence de celles utilisées par des élèves de 6e année du primaire et de 1ère secondaire. 1

2 Nathalie Chapleau Professeure, Université du Québec à Montréal Apport, implication et description des capacités en conscience morphologique du normoscripteur et du scripteur présentant des difficultés Certains chercheurs (Berninger et coll., 2008, Bowers et Kirby, 2010, Casalis et coll., 2004, Pacton et coll., 2005) ont démontré l apport de la conscience morphologique sur le développement du vocabulaire, l identification et la production des mots écrits ainsi que la compréhension en lecture. Cette communication fera une brève recension de ces études et présentera les capacités en conscience morphologique de normoscripteurs et de scripteurs présentant des difficultés d apprentissage, âgés entre 8 et 12 ans. Julien Prud Homme Professeur associé, Université du Québec à Montréal L'orthopédagogie, une profession nouveau genre? L orthopédagogie québécoise s est longtemps tenue à l écart du système des ordres professionnels. En effet, de 1970 à 2000, la définition de ce qu est un expert (ou une experte!) en milieu scolaire a reposé sur d autres fondements, tandis que les ordres professionnels ont surtout balisé la définition de l expertise dans le domaine de la santé. Depuis 2000, cependant, des mutations touchant les métiers, les diagnostics et les politiques de l apprentissage contribuent à une médicalisation des difficultés scolaires, ce qui favorise l imposition d un modèle d expertise analogue à celui de la santé et suscite de nombreuses difficultés! À la lisière entre le monde scolaire et celui de la thérapie, les orthopédagogues ne seraient-elles pas les mieux placées pour proposer un modèle plus original d expertise professionnelle en milieu scolaire? Mercredi 19 août 9 h à 12 h Daniel Daigle Professeur, Université de Montréal Pourquoi enseigner les propriétés visuelles des mots? Cette conférence a pour but de présenter les résultats d'une étude où un programme d'entraînement à l'orthographe lexicale et, plus spécifiquement, aux propriétés visuelles des mots a été mis à l'essai. Les résultats indiquent non seulement que ce programme d'entrainement à des effets positifs sur les apprentissages des élèves de 2e année, mais que c'est lorsqu'on les sensibilise aux propriétés visuelles des mots que les progrès sont les plus marqués. 2

3 Alain Desrochers Professeur, Université d Ottawa L anatomie d un outil standardisé pour l évaluation orthopédagogique des difficultés en lecture-écriture L objectif général de cet exposé didactique est de faire un retour sur les procédés utilisés dans l évaluation orthopédagogique des difficultés en lecture-écriture et, plus spécifiquement, de décrire en détail les caractéristiques d une classe d outils d évaluation couramment utilisée en orthopédagogie, notamment, les épreuves de performance standardisées. Jeudi 20 août 9 h à 12 h Sylviane Valdois Directrice de recherche, CNRS, Université Pierre-Mendès, France Ces enfants dyslexiques qui présentent des troubles de l empan visuo-attentionnel : comment les diagnostiquer? Comment les aider? Mon exposé vise à introduire le concept d empan visuo-attentionnel et à montrer que certains enfants dyslexiques ne peuvent traiter simultanément l ensemble des lettres des mots, ce qui perturbe leur apprentissage de la lecture même lorsqu ils présentent de bonnes capacités de traitement phonologique. Line Laplante et Alain Desrochers Professeurs, Université du Québec à Montréal et Université d Ottawa Pistage des progrès (Descriptif à venir) Caroline Denaes Post-doctorante, Université du Québec à Montréal Évaluer le potentiel en lecture d élèves ayant une déficience intellectuelle Des tâches de raisonnement analogique ont été conçues pour améliorer les habiletés en lecture chez des enfants ayant une déficience intellectuelle légère. Ces tâches sont présentées en format 2x2 sur tablette tactile. Elles sont composées de 2 parties : la première est formée d analogies picturales et la seconde est composée d analogies verbales. 3

4 Rebeca Aldama Candidate à la M.A. Éducation (adaptation scolaire), Université du Québec à Montréal Portrait du potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère Ce projet vise à documenter le potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère. En procédant par étude de cas (N=4), au moyen d une méthodologie mixte, des données quantitatives et qualitatives ont été récoltées à l aide du WIAT-IICDN-F (Wechsler, 2005), de questionnaires aux enseignants, d entretiens individuels et du dossier scolaire des élèves. Vendredi 21 août 9 h à 12 h Manon Jolicoeur Ph.D., orthopédagogue, chargée de cours, Université du Québec à Montréal Lire, ça compte! L'étude de cercles de lecture au sein d'équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans Cette communication fera état de l impact de cercles de lecture au sein d équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans sur leur perception de compétence en lecture, sur leur motivation à lire ainsi que sur le développement de leurs compétences en compréhension de l écrit. TABLE RONDE Panélistes : S. Valdois, D. Daigle, A. Desrochers, L. Laplante, N. Chapleau, C. Ouellet, C. Turcotte Animatrice : Monique Brodeur Questions vives en orthopédagogie de la lecture-écriture: comment aller plus loin? Cocktail de clôture Animatrice : Chantal Ouellet Bilan de l école d été en orthopédagogie

5 BLOC B Ateliers et conférences à la pièce _100$/par jour ou en forfait_350$/ 4 jours S adresse aux personnes en pratique dans le milieu et aux finissants du Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale DATE HEURE Descriptif Lundi 17 août N/A Mardi 18 août 9 h à 12 h Amélie Cayouette Le développement de l'orthographe chez des jeunes scripteurs ayant un TSA: à la découverte de profils uniques Les élèves ayant un trouble du spectre de l'autisme ont-ils un développement de l'orthographe qui correspond aux modèles existant pour les élèves neurotypiques? Les résultats préliminaires d'une recherche portant sur les profils développementaux en orthographe d'élèves ayant un TSA seront présentés, analysés discutés en se basant sur le modèle des préoccupations des jeunes scripteurs de Montesinos-Gelet et Morin (2006). Nathalie Chapleau Professeure, Université du Québec à Montréal Apport, implication et description des capacités en conscience morphologique du normoscripteur et du scripteur présentant des difficultés Certains chercheurs (Berninger et coll., 2008, Bowers et Kirby, 2010, Casalis et coll., 2004, Pacton et coll., 2005) ont démontré l apport de la conscience morphologique sur le développement du vocabulaire, l identification et la production des mots écrits ainsi que la compréhension en lecture. Cette communication fera une brève recension de ces études et présentera les capacités en conscience morphologique de normoscripteurs et de scripteurs présentant des difficultés d apprentissage, âgés entre 8 et 12 ans. Julien Prud Homme Professeur associé, Université du Québec à Montréal L'orthopédagogie, une profession nouveau genre? L orthopédagogie québécoise s est longtemps tenue à l écart du système des ordres professionnels. En effet, de 1970 à 2000, la définition de ce qu est un expert (ou une experte!) en milieu scolaire a reposé sur d autres fondements, tandis que les ordres professionnels ont surtout balisé la définition de l expertise dans le domaine de la santé. Depuis 2000, cependant, des mutations touchant les métiers, les diagnostics et les politiques de 5

6 l apprentissage contribuent à une médicalisation des difficultés scolaires, ce qui favorise l imposition d un modèle d expertise analogue à celui de la santé et suscite de nombreuses difficultés! À la lisière entre le monde scolaire et celui de la thérapie, les orthopédagogues ne seraient-elles pas les mieux placées pour proposer un modèle plus original d expertise professionnelle en milieu scolaire? Mercredi 19 août 9 h à 12 h Daniel Daigle Professeur, Université de Montréal Pourquoi enseigner les propriétés visuelles des mots? Cette conférence a pour but de présenter les résultats d'une étude où un programme d'entraînement à l'orthographe lexicale et, plus spécifiquement, aux propriétés visuelles des mots a été mis à l'essai. Les résultats indiquent non seulement que ce programme d'entrainement à des effets positifs sur les apprentissages des élèves de 2e année, mais que c'est lorsqu'on les sensibilise aux propriétés visuelles des mots que les progrès sont les plus marqués. Natalie Lavoie Professeure, Université du Québec à Rimouski Travailler les compétences grapho-motrices pour soutenir l apprentissage de l orthographe Des recherches ont montré que bien orthographier et produire des textes de qualité est tributaire de l automatisation des habiletés graphomotrices. Pour prévenir ces difficultés, des activités systématiques et régulières devraient être proposées aux élèves. C est sur ces éléments que la présentation se penchera puisque nos travaux ont examiné l impact des différents styles d écriture enseignés sur l apprentissage de l écriture, l influence d une approche pédagogique visant le développement des habiletés graphomotrices, les pratiques d enseignantes ainsi que le profil graphomoteur d élèves du premier cycle du primaire. Jeudi 20 août 9 h à 12 h Sylviane Valdois Directrice de recherche, CNRS, Université Pierre-Mendès, France Ces enfants dyslexiques qui présentent des troubles de l empan visuo-attentionnel : comment les diagnostiquer? Comment les aider? Mon exposé vise à introduire le concept d empan visuo-attentionnel et à montrer que certains enfants dyslexiques ne peuvent traiter simultanément l ensemble des lettres des mots, ce qui perturbe leur apprentissage de la lecture même lorsqu ils présentent de bonnes capacités de traitement phonologique. 6

7 Céline Chatenoud et Catherine Turcotte Professeures, Université du Québec à Montréal Développer la compétence en lecture des élèves ayant une déficience intellectuelle Les élèves ayant une déficience intellectuelle légère (DIL) ont souvent un potentiel inexploité en lecture. Cette communication présente des séquences d'enseignement de la lecture visant à appuyer l'apprentissage des stratégies de lecture de mots et de compréhension ainsi que de vocabulaire pour les élèves ayant une DIL. Ces séquences, développées par des professeurs, des enseignants et des conseillers pédagogiques, ont été pensées à partir des connaissances récentes sur, d'une part, l'enseignement de la littératie et, d'autre part sur les avancées scientifiques nouvelles concernant les capacités de ces élèves à apprendre davantage que ce qui est généralement admis dans le milieu scolaire. Caroline Denaes Post-doctorante, Université du Québec à Montréal Évaluer le potentiel en lecture d élèves ayant une déficience intellectuelle Des tâches de raisonnement analogique ont été conçues pour améliorer les habiletés en lecture chez des enfants ayant une déficience intellectuelle légère. Ces tâches sont présentées en format 2x2 sur tablette tactile. Elles sont composées de 2 parties : la première est formée d analogies picturales et la seconde est composée d analogies verbales. Rebeca Aldama Candidate à la M.A. Éducation (adaptation scolaire), Université du Québec à Montréal Portrait du potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère Ce projet vise à documenter le potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère. En procédant par étude de cas (N=4), au moyen d une méthodologie mixte, des données quantitatives et qualitatives ont été récoltées à l aide du WIAT-IICDN-F (Wechsler, 2005), de questionnaires aux enseignants, d entretiens individuels et du dossier scolaire des élèves. 7

8 Vendredi 21 août 9 h à 12 h Manon Jolicoeur Ph.D., orthopédagogue, chargée de cours, Université du Québec à Montréal Lire, ça compte! L'étude de cercles de lecture au sein d'équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans Cette communication fera état de l impact de cercles de lecture au sein d équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans sur leur perception de compétence en lecture, sur leur motivation à lire ainsi que sur le développement de leurs compétences en compréhension de l écrit. TABLE RONDE Panélistes : S. Valdois, D. Daigle, A. Desrochers, L. Laplante, N. Chapleau, C. Ouellet, C. Turcotte Animatrice : Monique Brodeur Questions vives en orthopédagogie de la lecture-écriture: comment aller plus loin? Cocktail de clôture Animatrice : Chantal Ouellet Bilan de l école d été en orthopédagogie

9 BLOC C École d été «créditée»_ Séminaire thématique sur l intervention orthopédagogique de la lecture-écriture (2e cycle)_65$/5 jours 1 S adresse aux étudiants inscrits à la Maitrise en orthopédagogie (cours ASS833d_3 crédits) DATE HEURE Descriptif Lundi 17 août 9 h à 12 h Myriam Fontaine Les aides technologiques : des ressources pour optimiser les interventions orthopédagogiques en lecture et en écriture. Des aides technologiques susceptibles d optimiser des interventions orthopédagogiques en lecture-écriture seront d abord présentées. Ensuite, l'apport et les limites de chacune seront discutés. Puis, des pistes d'intervention orthopédagogique seront proposées. Marie-France Côté Doctorante, Université McGill Les erreurs produites en lecture et en écriture par des élèves de 1er cycle du primaire scolarisés en français langue seconde présentant des difficultés Cette présentation vise présenter les résultats de l'analyse des erreurs produites en lecture et en écriture par les élèves apprenant à lire à la fois en anglais et en français (écoles anglophones du Québec). Certaines erreurs sont différentes des erreurs produites par des élèves unilingues. L'interprétation de ces erreurs permettra de présenter des hypothèses sur le développement des processus cognitifs en lecture chez ces élèves et sur le type d'intervention permettant de leur venir en aide plus efficacement, en favorisant le transfert des apprentissages. 1 Plus les frais de scolarité qui dépendent de votre statut d'inscription (étudiant UQAM, étudiant CRÉPUQ ou étudiant libre) et de votre statut au Canada (citoyenneté, résident permanent du Québec ou du Canada, etc.). Veuillez-vous référer au site du Registrariat pour un estimé des frais : et pour vous inscrire au cours ASS833d du trimestre d été

10 Mardi 18 août 9 h à 12 h Amélie Cayouette Le développement de l'orthographe chez des jeunes scripteurs ayant un TSA: à la découverte de profils uniques Les élèves ayant un trouble du spectre de l'autisme ont-ils un développement de l'orthographe qui correspond aux modèles existant pour les élèves neurotypiques? Les résultats préliminaires d'une recherche portant sur les profils développementaux en orthographe d'élèves ayant un TSA seront présentés, analysés discutés en se basant sur le modèle des préoccupations des jeunes scripteurs de Montesinos-Gelet et Morin (2006). Nathalie Chapleau Professeure, Université du Québec à Montréal Apport, implication et description des capacités en conscience morphologique du normoscripteur et du scripteur présentant des difficultés Certains chercheurs (Berninger et coll., 2008, Bowers et Kirby, 2010, Casalis et coll., 2004, Pacton et coll., 2005) ont démontré l apport de la conscience morphologique sur le développement du vocabulaire, l identification et la production des mots écrits ainsi que la compréhension en lecture. Cette communication fera une brève recension de ces études et présentera les capacités en conscience morphologique de normoscripteurs et de scripteurs présentant des difficultés d apprentissage, âgés entre 8 et 12 ans. Julien Prud Homme Professeur associé, Université du Québec à Montréal L'orthopédagogie, une profession nouveau genre? L orthopédagogie québécoise s est longtemps tenue à l écart du système des ordres professionnels. En effet, de 1970 à 2000, la définition de ce qu est un expert (ou une experte!) en milieu scolaire a reposé sur d autres fondements, tandis que les ordres professionnels ont surtout balisé la définition de l expertise dans le domaine de la santé. Depuis 2000, cependant, des mutations touchant les métiers, les diagnostics et les politiques de l apprentissage contribuent à une médicalisation des difficultés scolaires, ce qui favorise l imposition d un modèle d expertise analogue à celui de la santé et suscite de nombreuses difficultés! À la lisière entre le monde scolaire et celui de la thérapie, les orthopédagogues ne seraient-elles pas les mieux placées pour proposer un modèle plus original d expertise professionnelle en milieu scolaire? 10

11 Mercredi 19 août 9 h à 12 h Daniel Daigle Professeur, Université de Montréal Pourquoi enseigner les propriétés visuelles des mots? Cette conférence a pour but de présenter les résultats d'une étude où un programme d'entraînement à l'orthographe lexicale et, plus spécifiquement, aux propriétés visuelles des mots a été mis à l'essai. Les résultats indiquent non seulement que ce programme d'entrainement à des effets positifs sur les apprentissages des élèves de 2e année, mais que c'est lorsqu'on les sensibilise aux propriétés visuelles des mots que les progrès sont les plus marqués. Natalie Lavoie Professeure, Université du Québec à Rimouski Travailler les compétences grapho-motrices pour soutenir l apprentissage de l orthographe Des recherches ont montré que bien orthographier et produire des textes de qualité est tributaire de l automatisation des habiletés graphomotrices. Pour prévenir ces difficultés, des activités systématiques et régulières devraient être proposées aux élèves. C est sur ces éléments que la présentation se penchera puisque nos travaux ont examiné l impact des différents styles d écriture enseignés sur l apprentissage de l écriture, l influence d une approche pédagogique visant le développement des habiletés graphomotrices, les pratiques d enseignantes ainsi que le profil graphomoteur d élèves du premier cycle du primaire. Jeudi 20 août 9 h à 12 h Sylviane Valdois Directrice de recherche, CNRS, Université Pierre-Mendès, France Ces enfants dyslexiques qui présentent des troubles de l empan visuo-attentionnel : comment les diagnostiquer? Comment les aider? Mon exposé vise à introduire le concept d empan visuo-attentionnel et à montrer que certains enfants dyslexiques ne peuvent traiter simultanément l ensemble des lettres des mots, ce qui perturbe leur apprentissage de la lecture même lorsqu ils présentent de bonnes capacités de traitement phonologique. 11

12 Céline Chatenoud et Catherine Turcotte Professeures, Université du Québec à Montréal Développer la compétence en lecture des élèves ayant une déficience intellectuelle Les élèves ayant une déficience intellectuelle légère (DIL) ont souvent un potentiel inexploité en lecture. Cette communication présente des séquences d'enseignement de la lecture visant à appuyer l'apprentissage des stratégies de lecture de mots et de compréhension ainsi que de vocabulaire pour les élèves ayant une DIL. Ces séquences, développées par des professeurs, des enseignants et des conseillers pédagogiques, ont été pensées à partir des connaissances récentes sur, d'une part, l'enseignement de la littératie et, d'autre part sur les avancées scientifiques nouvelles concernant les capacités de ces élèves à apprendre davantage que ce qui est généralement admis dans le milieu scolaire. Caroline Denaes Post-doctorante, Université du Québec à Montréal Évaluer le potentiel en lecture d élèves ayant une déficience intellectuelle Des tâches de raisonnement analogique ont été conçues pour améliorer les habiletés en lecture chez des enfants ayant une déficience intellectuelle légère. Ces tâches sont présentées en format 2x2 sur tablette tactile. Elles sont composées de 2 parties : la première est formée d analogies picturales et la seconde est composée d analogies verbales. Rebeca Aldama Candidate à la M.A. Éducation (adaptation scolaire), Université du Québec à Montréal Portrait du potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère Ce projet vise à documenter le potentiel d apprentissage de la lecture d élèves de la fin primaire et du début secondaire ayant une déficience intellectuelle légère. En procédant par étude de cas (N=4), au moyen d une méthodologie mixte, des données quantitatives et qualitatives ont été récoltées à l aide du WIAT-IICDN-F (Wechsler, 2005), de questionnaires aux enseignants, d entretiens individuels et du dossier scolaire des élèves. 12

13 Vendredi 21 août 9 h à 12 h Manon Jolicoeur Ph.D., orthopédagogue, chargée de cours, Université du Québec à Montréal Lire, ça compte! L'étude de cercles de lecture au sein d'équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans Cette communication fera état de l impact de cercles de lecture au sein d équipes de hockey de garçons de neuf et dix ans sur leur perception de compétence en lecture, sur leur motivation à lire ainsi que sur le développement de leurs compétences en compréhension de l écrit. TABLE RONDE Panélistes : S. Valdois, D. Daigle, A. Desrochers, L. Laplante, N. Chapleau, C. Ouellet, C. Turcotte Animatrice : Monique Brodeur Questions vives en orthopédagogie de la lecture-écriture: comment aller plus loin? Cocktail de clôture Animatrice : Chantal Ouellet Bilan de l école d été en orthopédagogie

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR

PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR Volume 16, numéro 10 Le 6 mai 2014 PROGRAMME COURT EN ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS LANGUE SECONDE DE L UQAR SÉANCE D INFORMATION Profitez d une occasion unique et complétez le programme court de premier cycle.

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master 1 Présentation et objectifs de la formation Le Master première année (M1) de Psychologie

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

FORMATIONS CONTINUES 2015

FORMATIONS CONTINUES 2015 FORMATIONS CONTINUES 2015 Administration & interprétation d'adolexie... 2 Comprendre le rapport du neuropsychologue pour intervenir efficacement en orthopédagogie - Formation annulée... 3 Formation sur

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble

Wiiji Kakendaasodaa: Apprendre ensemble : Apprendre ensemble Sommaire exécutif PROJET D ÉCOLES MODÈLES Février 2015 Julia O Sullivan, PhD Conseillère principale pour a Professeure et doyenne Institut des études pédagogiques de l Ontario Université

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE

APPRENDRE À LIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE APPRENDRE À LIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE ...... SOMMAIRE.. LES FACTEURS DE PROTECTION CONTRE L ÉCHEC EN LECTURE, AU DÉBUT DE LA SCOLARISATION CONCERNANT L ÉLÈVE : Développer

Plus en détail

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz)

MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) MEEF Anglais-Lettres (site de Metz) contact : alain.culliere@univ-lorraine.fr Le master MEEF 2D (master des métiers de l éducation, de l enseignement et de la formation, second degré) anglais-lettres est

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

Université du Québec

Université du Québec ARSENAULT Cathy Téléphone : (418) 833-8800 poste 3230 Courriel : cathy_arsenault@uqar.qc.ca Page Web: http://www.uqar.ca/education/professeurs/arsenault-cathy/ - Enseignement et apprentissage des mathématiques

Plus en détail

Outiller les intervenants scolaires pour promouvoir la réussite des élèves en mathématiques

Outiller les intervenants scolaires pour promouvoir la réussite des élèves en mathématiques Outiller les intervenants scolaires pour promouvoir la réussite des élèves en mathématiques LES PROBLÈMES Dans tout le Canada, des éducateurs ont déterminé un certain nombre de problèmes relatifs à l enseignement,

Plus en détail

CONVENTION DE COTUTELLE DE THÈSE ENTRE ,

CONVENTION DE COTUTELLE DE THÈSE ENTRE <UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FRANÇAIS>, CONVENTION DE COTUTELLE DE THÈSE ENTRE , L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Considérant que l étudiant(e) désire s inscrire

Plus en détail

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes.

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. Catherine Pech-Georgel, Florence George évaluation du langage écrit et justification

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

L'anglais intensif pour tous au primaire. École Le Ruisselet 2012-2013

L'anglais intensif pour tous au primaire. École Le Ruisselet 2012-2013 L'anglais intensif pour tous au primaire École Le Ruisselet 2012-2013 2013 Historique Depuis plusieurs années les parents de l école Le Ruisselet réclamaient un programme d enseignement intensif de l anglais

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages.

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. REFERENCES Ouvrages ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. BEAUCHESNE, André, GARANT, Céline et DUMOULIN, Marie-Josée

Plus en détail

ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit national, comparé et international. Montréal, du 4 au 9 juillet 2011

ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit national, comparé et international. Montréal, du 4 au 9 juillet 2011 FPD790A-80. Droit national et international de la consommation (4 cr.) ou JUR665D. Droit comparé et international de la consommation (3 cr.) ÉCOLE D ÉTÉ EN DROIT DE LA CONSOMMATION Développements de droit

Plus en détail

Les parents, de grands observateurs

Les parents, de grands observateurs La dernière semaine du mois d août marque la rentrée des classes de près d un million d élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire au Québec. De ce nombre, environ 160 000 enfants ont des besoins

Plus en détail

Certificat de perfectionnement en français langue seconde BIENVENUE À LA SÉANCE D INFORMATION

Certificat de perfectionnement en français langue seconde BIENVENUE À LA SÉANCE D INFORMATION Certificat de perfectionnement en français langue seconde BIENVENUE À LA SÉANCE D INFORMATION PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation de l École de langues Présentation du regroupement FLS Présentation du

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

Plan National de Formation

Plan National de Formation Plan National de Formation Rendez vous de l éducation Sciences cognitives et éducation Mardi 20 novembre 2012 Collège de France 11, place Marcelin Berthelot 75005 Paris Mercredi 21 novembre 2012 Lycée

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 1/8

PROGRAMME 2015-2016 1/8 PROGRAMME 2015-2016 1/8 Les métiers : L'aide-soignant (AS) et l auxiliaire de puériculture (AP) exercent leur activité sous la responsabilité de l'infirmier. - L AS réalise des soins liés aux fonctions

Plus en détail

L illettrisme, une question scolaire. Marie-France Bishop Pr Université de Cergy Pontoise Didactique du Français

L illettrisme, une question scolaire. Marie-France Bishop Pr Université de Cergy Pontoise Didactique du Français L illettrisme, une question scolaire Marie-France Bishop Pr Université de Cergy Pontoise Didactique du Français Quelques points de discussion Des chiffres pour poser le problème Manifestations et causes

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

Horaire. Accueil et déjeuner : 9h-10h (Lamoureux 477) Bloc 1 : 10h-11h. Pause : 11h-11h15. Bloc 2 : 11h15-12h15

Horaire. Accueil et déjeuner : 9h-10h (Lamoureux 477) Bloc 1 : 10h-11h. Pause : 11h-11h15. Bloc 2 : 11h15-12h15 Horaire Accueil et déjeuner : 9h-10h (Lamoureux 477) Bloc 1 : 10h-11h Pause : 11h-11h15 Bloc 2 : 11h15-12h15 Dîner et présentations par affiche : 12h15-14h Bloc 3 : 14h-15h Pause : 15h-15h15 Bloc 4 : 15h15-16h15

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES D ADMISSION POUR PROGRAMMES CONTINGENTÉS PROGRAMMES D ÉCHANGES ÉTUDIANTS CREPUQ UQAM 2014-2015

CONDITIONS PARTICULIÈRES D ADMISSION POUR PROGRAMMES CONTINGENTÉS PROGRAMMES D ÉCHANGES ÉTUDIANTS CREPUQ UQAM 2014-2015 CONDITIONS PARTICULIÈRES D ADMISSION POUR PROGRAMMES CONTINGENTÉS PROGRAMMES D ÉCHANGES ÉTUDIANTS CREPUQ UQAM 2014-2015 Certains programmes d études ont établi des critères d admissibilité. Vous trouverez

Plus en détail

CRPE 2016 Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles

CRPE 2016 Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles 2015-2016 CRPE 2016 Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles ASSOCIATION POUR LA PREPARATION AUX EXAMENS ET AUX CONCOURS A.P.E.C 22, rue Vendôme ravine des chèvres les hauts 97438 Sainte Marie

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Vous trouverez ci-joint un descriptif succinct du contenu de chacun de ces modules.

Vous trouverez ci-joint un descriptif succinct du contenu de chacun de ces modules. LES CHARTREUX CROIX-ROUSSE 58, rue Pierre Dupont 69283 LYON CEDEX 01 Tél. : 04 72 00 75 50 Lyon, le 13 octobre 2011 Objet : "Samedis Plus" Monsieur, Madame, La succession de réformes au niveau du lycée

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN

LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN LA MATERNELLE 4 ANS À TEMPS PLEIN AVEC PROGRAMME ENRICHI : UNE MESURE PRÉVENTIVE ESSENTIELLE POUR REJOINDRE ET SOUTENIR EFFICACEMENT LES ENFANTS EN MILIEU DÉFAVORISÉ PROJET PILOTE ÉCOLE SAINT-ZOTIQUE,

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

ÉCOLE DE LANGUES Cours d anglais 2015-2016

ÉCOLE DE LANGUES Cours d anglais 2015-2016 ÉCOLE DE LANGUES Cours d anglais 2015-2016 ON MET L ACCENT SUR L ANGLAIS! Depuis plus de 30 ans, l École de langues de la (FEP) offre des cours d anglais conversation, lecture et rédaction de niveau débutant,

Plus en détail

Préparation aux concours d entrée aux IFSI. navigation

Préparation aux concours d entrée aux IFSI. navigation Préparation aux concours d entrée aux IFSI Instituts de Formation aux Soins Infirmiers Présentation & tarifs IDESIA propose une section «préparation aux concours d entrée aux instituts de formation aux

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie

Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie Réseau de connaissances Consortium Néerlandais pour la Réhabilitation Note de recherche #9 Développement de la Petite Enfance à Bong et Montserrado, Liberia -I ère Partie Recherche menée par Ingrid GERCAMA

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

PORTFOLIO THÉMATIQUE TROUBLES DU SPECTRE DE L AUTISME ET AUTRES HANDICAPS

PORTFOLIO THÉMATIQUE TROUBLES DU SPECTRE DE L AUTISME ET AUTRES HANDICAPS PORTFOLIO THÉMATIQUE TROUBLES DU SPECTRE DE L AUTISME ET AUTRES HANDICAPS Surveillance de l état de santé de la population Septembre 2015 Manon Noiseux, M.Sc. Épidémiologie et médecine préventive Surveillance

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Master de Sciences Humaines et Sociales Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Organisation et descriptifs des enseignements M2 Année 2011-2012 Trois objectifs majeurs

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME

INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME INFIRMIÈRES AUXILIAIRES LE TROUBLE DU SPECTRE DE L AUTISME Le Service de la formation continue et de la formation hors campus de l UQTR offre des activités de formation visant à répondre à des besoins

Plus en détail

SYLLABUS STAGE I EDU S 470-420 STAGE D'INITIATION

SYLLABUS STAGE I EDU S 470-420 STAGE D'INITIATION SYLLABUS STAGE I EDU S 470-420 STAGE D'INITIATION Session d hiver 2016: du 29 février au 22 avril Daniel Haley (Directeur)... 780-465-8730... dhaley@ualberta.ca Marc-André Roy (Associé)... 780-465-8781...

Plus en détail

HORAIRE DE LA SESSION D'ÉPREUVES DU 9 au 18 JUIN 2014 Horaire des élèves - mis à jour le 30 mai

HORAIRE DE LA SESSION D'ÉPREUVES DU 9 au 18 JUIN 2014 Horaire des élèves - mis à jour le 30 mai Lundi 9 juin 2014 A.M. DÉBUT FIN GROUPE LOCAL 087103 Histoire 08:35 10:35 11 522 1re secondaire 12 523 13 524 14 526 15 527 16 528 17 529 18 554 19 553 Mesures adaptatives - ordinateur 08:35 11:29 426

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE / FLS

Didactique et méthodologie du FLE / FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE / FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL

PROGRAMME INTERNATIONAL PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Convention de cotutelle NOM DE L ÉTUDIANT CODE PERMANENT PRÉAMBULE La présente convention a été rédigée conformément aux dispositions

Plus en détail

Les garçons et la lecture: une intrigue à suivre! Colloque thématique 2010 de l AEFNB Manon Jolicoeur, M.Ed manon.jolicoeur @umoncton.

Les garçons et la lecture: une intrigue à suivre! Colloque thématique 2010 de l AEFNB Manon Jolicoeur, M.Ed manon.jolicoeur @umoncton. Les garçons et la lecture: une intrigue à suivre! Colloque thématique 2010 de l AEFNB Manon Jolicoeur, M.Ed manon.jolicoeur @umoncton.ca Problématique Motivation à lire des garçons Plan de la présentation

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

Guide programme. Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration

Guide programme. Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration Guide programme Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration Table des matières LE CHEMINEMENT Présentation du cheminement... 3 Condition

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Préparation au concours infirmier. Fiche d information. LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au D.E.I )

Préparation au concours infirmier. Fiche d information. LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au D.E.I ) INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & Corse Fiche d information Préparation au concours infirmier Epreuves d admissibilité et d admission LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet

Plus en détail

Formulaire Demande d admission

Formulaire Demande d admission Formulaire Demande d admission Identification de l ÉLÈVE Nom de famille : Prénom : Fille Garçon Résidant / Résidante Externe OBLIGATOIRE Année scolaire : 2013-2014 OU Année en cours Niveau désiré : 1 re

Plus en détail

U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES

U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES U.F.R. de MEDECINE ET DES TECHNIQUES MEDICALES Certificat de Capacité d ORTHOPHONISTE 1, rue Gaston Veil - 44035 NANTES Directeur de l Ecole d Orthophonie : Pr Philippe Bordure Directrice Pédagogique :

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014

Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative BILAN 2013-2014 Au service de la réussite de chacun 100, rue de la Baie Gatineau

Plus en détail

Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue

Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue Plan d études 2015-2016 du Baccalauréat (Ba) en communication multilingue Répartition des crédits obligatoires en BA et progression des modules Modules de l enseignement Crédits 1. Langue A 20 2. Langues

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU PAGE : 1 Adoptée : CAD-9848

Plus en détail

25e colloque L ORTHOPÉDAGOGIE AU CŒUR DE LA PROFESSIONNALISATION. Programme des activités. Les 22, 23 et 24 octobre 2014 Hôtel Delta, Sherbrooke

25e colloque L ORTHOPÉDAGOGIE AU CŒUR DE LA PROFESSIONNALISATION. Programme des activités. Les 22, 23 et 24 octobre 2014 Hôtel Delta, Sherbrooke Mise à jour 20-10-2014 2014 25e colloque Les 22, 23 et 24 octobre 2014 Hôtel Delta, Sherbrooke L ORTHOPÉDAGOGIE AU CŒUR DE LA PROFESSIONNALISATION Programme des activités Être enseignant, c est préparer

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Communication et surdité

Communication et surdité Cégep du Vieux Montréal Service d aide à l intégration des élèves (SAIDE) Communication et surdité RCT.02 Programme de formation menant à l obtention d une attestation d études collégiales (AEC) INFORMATION:

Plus en détail

LES ENFANTS DE TSA. L équipe : Nos actions : Parrain : JOSEF SCHOVANEC

LES ENFANTS DE TSA. L équipe : Nos actions : Parrain : JOSEF SCHOVANEC LES ENFANTS DE TSA Parrain : JOSEF SCHOVANEC Les enfants de TSA est une association qui a pour but d aider les personnes porteuses de TSA (Trouble du Spectre Autistique), de la petite enfance à l âge adulte

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO Siège social 820, promenade Lakeshore C.P. 3600 North Bay ON P1B 9T5 Téléphone : 705-472-3443 Sans frais : 888-591-5656 Télécopieur : 705-472-5757 www.cspne.ca

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 Au Québec, les programmes de formation des enseignants accordent une large place à la formation

Plus en détail

Intervention de Marie-Aude LAURENT

Intervention de Marie-Aude LAURENT La prise en compte des Besoins Educatifs Particuliers au service du Projet Individualiséde Formation: une clépour la réussite scolaire des élèves en difficulté. Intervention de Marie-Aude LAURENT COLLOQUE

Plus en détail

À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA

À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA Automne 2013 À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA Par Giselle Boisvert, conseillère pédagogique, Commission scolaire de Montréal Les données de la troisième

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école Voici quelques chiffres

Plus en détail

Service de soutien Français Mathématiques. Guide des enseignants

Service de soutien Français Mathématiques. Guide des enseignants Service de soutien Français Mathématiques Guide des enseignants Dernière mise à jour : 29 août 2012 Table des matières Description de la tâche (réseau de la FGA)... 3 Le service de soutien au... 4 Le service

Plus en détail

Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013

Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013 Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013 Carpe Diem : un regard différent, une approche différente Janvier 2013 Nicole POIRIER / Eric PIRIOU

Plus en détail

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire Référence : Arrêté du 19/12/2006 «Le professeur connaît : - les valeurs de la République les grands principes du droit de la fonction

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque Compte rendu Ouvrage recensé : Potvin, C., Power, T.M. et Ronchi, A. (dir.) (2014). La formation en ligne : les conseillers et ingénieurs pédagogiques. 20 études de cas. Laval : Presses de l Université

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues

Éveil au Langage et. Ouverture à la Diversité Linguistique. La fleur des langues Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique La fleur des langues MODULE La fleur des langues, 11 pages ÉLODiL Mai 2006 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Au cours de

Plus en détail

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 «Jouer, c est Magique» Association Suisse Québec Échanges Pédagogiques Adresse : 1, rue de la Tambourine 1227 Carouge www.asqepe.org Jouer, c est magique

Plus en détail