Rééducation des accidents vasculaires cérébraux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rééducation des accidents vasculaires cérébraux"

Transcription

1 Module «Système nerveux central et MPR» Septembre 2008 Rééducation des accidents vasculaires cérébraux G. Rode, S. Jacquin-Courtois, A. Yelnik Ce document est le support des cours «AVC» faits lors de la session Pathologie du système nerveux central les 10, 11 et 12 septembre 2008 à Lyon. Il s agit d une version préliminaire d un document d enseignement final, qui comprendra des annexes, et un complément d iconographie, notamment radiologique. Il est téléchargeable sur le site du Cofemer. Votre avis nous intéresse. Si vous avez des commentaires et propositions d amélioration, adressez les nous G. Rode, S. Jacquin-Courtois, A. Yelnik

2 Rééducation des AVC page 1

3 Rééducation des AVC page 2

4 Rééducation des AVC page 3

5 o Rééducation des AVC page 4

6 o o o o o o o o o o Rééducation des AVC page 5

7 Rééducation des AVC page 6

8 Rééducation des AVC page 7

9 - - - Rééducation des AVC page 8

10 Rééducation des AVC page 9

11 Rééducation des AVC page 10

12 - - Rééducation des AVC page 11

13 o o o Rééducation des AVC page 12

14 - - Rééducation des AVC page 13

15 Rééducation des AVC page 14

16 Rééducation des AVC page 15

17 Rééducation des AVC page 16

18 Rééducation des AVC page 17

19 Rééducation des AVC page 18

20 Rééducation des AVC page 19

21 Rééducation des AVC page 20

22 Rééducation des AVC page 21

23 Rééducation des AVC page 22

24 Rééducation des AVC page 23

25 Rééducation des AVC page 24

26 Rééducation des AVC page 25

27 Rééducation des AVC page 26

28 Rééducation des AVC page 27

29 Rééducation des AVC page 28

30 Rééducation des AVC page 29

31 Rééducation des AVC page 30

32 Rééducation des AVC page 31

33 Rééducation des AVC page 32

34 Rééducation des AVC page 33

35 Rééducation des AVC page 34

36 Rééducation des AVC page 35

37 Rééducation des AVC page 36

38 Rééducation des AVC page 37

39 Rééducation des AVC page 38

40 Rééducation des AVC page 39

41 Rééducation des AVC page 40

42 Rééducation des AVC page 41

43 Rééducation des AVC page 42

44 Rééducation des AVC page 43

45 Rééducation des AVC page 44

46 Rééducation des AVC page 45

47 M F A V V N Rééducation des AVC page 46

48 Rééducation des AVC page 47

49 Figure 1 : Schéma des principaux territoires artériels hémisphériques.

50 Figure n 2 : Courbe de récupération motrice. Une première période où la récupération est importante Suivie d une seconde période où la récupération est plus lente Twitchell TE, Brain 1951, 71: ; Van Buskirk C. Neurology 1954, 4: From Calautti et al. Stroke 2003, 34:

51 Figure n 3 : Analyse cinématique d un mouvement de préhension chez un patient présentant une hémiparésie droite après AVC ischémique capsulaire. Axe antéro-postéieur (mm) A1 A2 A3 Verre Index Poignet Pouce Axe latéral (mm)

52 Figure n 4 : Récupération motrice de la préhension après AVC. orientation de la pince Temps de mouvement

ETATS GENERAUX DE L AVC 6 ème Edition

ETATS GENERAUX DE L AVC 6 ème Edition ETATS GENERAUX DE L AVC 6 ème Edition Quel intérêt pour une rééducation précoce? G. Rode Service de Médecine Physique et Réadaptation, Hôpital Henry Gabrielle. Hospices Civils de Lyon, & INSERM U1028 ;

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et la sclérose en plaques (SEP) : deux affections pourvoyeuses de handicap en Neurologie M. Benabdeljlil, S. Aïdi, M. El Alaoui Faris Service de Neurologie A et

Plus en détail

L HÉMIPLÉGIE POST-AVC AVC

L HÉMIPLÉGIE POST-AVC AVC AVC L HÉMIPLÉGIE POST-AVC 4 SOMMAIRE Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Rappel 4 Qu est-ce que l hémiplégie? 4 L hémiplégie peut-elle être associée à d autres troubles? 5 Pourquoi tant

Plus en détail

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Pascale Pradat-Diehl Frederique Poncet APHP- GH Pitié-Salpêtrière-

Plus en détail

Bourse IPSEN/SOFMER 2005

Bourse IPSEN/SOFMER 2005 Page 1 sur 6 Bourse IPSEN/SOFMER 2005 Les lauréats de la bourse IPSEN/SOFMER sont cette année les Dr Patrick Dehail et Dr Jacques Luaute Les prix ont été remis lors de l assemblée générale de la SOFMER

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007

Les mécanismes de la récupération neurologique. PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Les mécanismes de la récupération neurologique PPradat-Diehl DU de Rehabilitation neuropsychologique 2007 Introduction Plasticité cérébrale / Récupération après lésion cérébrale Récupération spontanée

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

Bibliographie. Le 21.09.2012 J.Barbin

Bibliographie. Le 21.09.2012 J.Barbin Bibliographie Le 21.09.2012 J.Barbin «Effects of circuit training as alternative to usual physiotherapy after strocke : randomised controlled trial» Ingrid G L van de Port, Lotte E G Wevers, Eline Lindeman,

Plus en détail

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner Le télé AVC Aspects règlementaires Rappels: L AVC est un déficit brutal d une fonction cérébrale sans autre cause apparente qu une cause vasculaire Tout AVC comporte : - une lésion cérébrale responsable

Plus en détail

Microbleeds. Isabelle Klein. Service d imagerie Médicale Hôpital Bichat Claude Bernard, APHP INSERM-U698

Microbleeds. Isabelle Klein. Service d imagerie Médicale Hôpital Bichat Claude Bernard, APHP INSERM-U698 Microbleeds Isabelle Klein Service d imagerie Médicale Hôpital Bichat Claude Bernard, APHP INSERM-U698 Plan Définition, détection Histologie Prévalence Signification diagnostique Valeur pronostique >600

Plus en détail

Table des matières. Relation entre le syndrome d'apnées du sommeil et les maladies. But de l'étude, hypothèses de recherche et objectifs 46

Table des matières. Relation entre le syndrome d'apnées du sommeil et les maladies. But de l'étude, hypothèses de recherche et objectifs 46 Table des matières SOMMAIRE LISTE DES TABLEAUX LISTE DES ABRÉVIATIONS REMERCIEMENTS ii vii ix xi INTRODUCTION 1 CONTEXTE THÉORIQUE 5 Le système vasculaire cérébral 6 L'ischémie cérébrale transitoire 9

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

DOM BEN FORMATION 2016

DOM BEN FORMATION 2016 Orthophoniste 6, place de la monnaie 44000 Nantes 02.40.69.47.81 / 06.10.66.20.53 dom.b4@wanadoo.fr N d Activité : 52 44 04742 44 N SIRET : 42027597600025 NAF: 8690E dombenformation.canalblog.com N URSSAF:

Plus en détail

«Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques»

«Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques» Route de la Vallée 14510 HOULGATE Siret : 520 374 505 000 29 Tel: 02.31.15.69.19 Contact : Caroline BURNEL Port : 06.78.01.21.16 @ : carolineburnel@orange.fr FORMATION QUALIFIANTE «Coaching des publics

Plus en détail

Plasticité cérébrale : Quel rôle dans la récupération après lésion cérébrale. Quelle influence de la rééducation?

Plasticité cérébrale : Quel rôle dans la récupération après lésion cérébrale. Quelle influence de la rééducation? Plasticité cérébrale : Quel rôle dans la récupération après lésion cérébrale. Quelle influence de la rééducation? Isabelle Richard Médecine Physique et Réadaptation CHU-C3RF Angers Les lésions du SNC «récupèrent»

Plus en détail

Thème 3B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse MOTRICITE ET FONCTIONNEMENT CEREBRAL Fiche sujet candidat (1/2)

Thème 3B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse MOTRICITE ET FONCTIONNEMENT CEREBRAL Fiche sujet candidat (1/2) Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Si le réflexe myotatique sert d'outil diagnostique pour identifier d'éventuelles anomalies du système neuromusculaire local (éventuelle

Plus en détail

L AVC vu depuis la MPR. Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON!

L AVC vu depuis la MPR. Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON! L AVC vu depuis la MPR Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON Définition de l AVC... de l élixir et du flacon, du contenu et du contenant. AVC... AVCs AVC Perte soudaine et non convulsive

Plus en détail

FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE

FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE Page 1 sur 6 Route de la Vallée 14510 HOULGATE Siret : 520 374 505 000 29 Tel : 02.31.15.69.19 www.craf2s.fr FORMATION Coaching des publics atteints de pathologies cardiaques MODALITE Intitulé de la formation

Plus en détail

Pas de conflit d intérêt

Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Actualités dans la prévention secondaire de l AVC Dr S Debiais, Dr I Bonnaud, Dr D Saudeau Service de Neurologie, CHRU de Tours FMC septembre 2008 AVC : Pourquoi les prévenir?

Plus en détail

Imagerie à la phase aigue de l AVC: place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence

Imagerie à la phase aigue de l AVC: place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence Pr Emmanuel GERARDIN, unité de neuroradiologie CHU Charles Nicolle, l AVC : Baisse du débit sanguin cérébral localisée (territoire vasculaire)

Plus en détail

SCIENCES. Épreuve écrite anticipée de première. Séries L et ES

SCIENCES. Épreuve écrite anticipée de première. Séries L et ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES Épreuve écrite anticipée de première Séries L et ES SUJET Durée de l épreuve : 1 h 30 Coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Troubles des fonctions cognitives et évaluation des conséquences sur l activité professionnelle. A. Schnitzler [Garches-92]

Troubles des fonctions cognitives et évaluation des conséquences sur l activité professionnelle. A. Schnitzler [Garches-92] Troubles des fonctions cognitives et évaluation des conséquences sur l activité professionnelle A. Schnitzler [Garches-92] Problématique Reprise du travail et lésion encéphalique AVC : 10 à 70% [1] TC

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL «BLANC» SESSION 2014 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SERIES L ES

BACCALAUREAT GENERAL «BLANC» SESSION 2014 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SERIES L ES BACCALAUREAT GENERAL «BLANC» SESSION 2014 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SERIES L ES Durée de l épreuve : 1h 30 Coefficient 2 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1 à 8. Le candidat traite chacune des parties

Plus en détail

[Nom du collège] STAGE D OBSERVATION. [Insérer une image représentant l entreprise (photo, logo, etc...] [Dates du stage]

[Nom du collège] STAGE D OBSERVATION. [Insérer une image représentant l entreprise (photo, logo, etc...] [Dates du stage] [Nom + prénom] [Classe] [Nom du collège] STAGE D OBSERVATION A. [Insérer une image représentant l entreprise (photo, logo, etc...] [Dates du stage] SOMMAIRE [NOUVELLE PAGE - EN HAUT CENTRE - MAJUSCULES]

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

Foscolo (1), J Felblinger (2), S Bracard (1) CHU Hôpital central, service de neuroradiologie, Nancy (1) CHU BRABOIS, Centre d investigation clinique

Foscolo (1), J Felblinger (2), S Bracard (1) CHU Hôpital central, service de neuroradiologie, Nancy (1) CHU BRABOIS, Centre d investigation clinique S A l (1) G H (2) S S Aptel (1), G Hossu (2), S Foscolo (1), J Felblinger (2), S Bracard (1) CHU Hôpital central, service de neuroradiologie, Nancy (1) CHU BRABOIS, Centre d investigation clinique innovation

Plus en détail

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté.

Remerciements à Madame Françoise Jauzein, de l INRP, pour l aide précieuse qu elle a apporté. Pierre Breton, Professeur de SVT, formateur, Lycée Henri Wallon, Valenciennes Académie de Lille Utilisation du logiciel Eduanatomist EduAnatomist est un logiciel de visualisation d'images de neuroimagerie.

Plus en détail

«Expertise» ViaTrajectoire: comment éviter les ruptures de soins?

«Expertise» ViaTrajectoire: comment éviter les ruptures de soins? «Expertise» ViaTrajectoire: comment éviter les ruptures de soins? Dispositif de Coordination de l Aval du court séjour hospitalier du Territoire de santé 1 des Pays de la Loire: La Loire-Atlantique Journées

Plus en détail

Rapport d évaluation

Rapport d évaluation SAISINE DISPOSITIFS MEDICAUX ÉVALUATION DES ENDOPROTHÈSES UTILISÉES DANS L ANGIOPLASTIE DES STÉNOSES ATHÉROMATEUSES INTRACRÂNIENNES Rapport d évaluation Janvier 2013 L argumentaire scientifique de cette

Plus en détail

Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique?

Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique? Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique? A.Morel 1, O. Naggara 1, X. Leclerc 2, M. Tisserand 3, M. Chennoufi 1, N. Carpentier 1, R. Souillard

Plus en détail

ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE

ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE ANALYSE BAROPODOMETRIQUE DE LA MARCHE Classement CCAM : 15.01.05 code : NKQP002 JUIN 2007 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél.

Plus en détail

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX

SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX SYNDROMES DEMENTIELS : IMPLICATIONS POUR LA PRATIQUE VÉRONIQUE CRESSOT PÔLE DE GÉRONTOLOGIE CLINIQUE CHU DE BORDEAUX 1 LES DEMENCES : GÉNERALITÉS Démences vieillissement normal Vieillissement normal :

Plus en détail

NOTES * * * Conseil de classe. le fil conducteur. C.R.I.A. d Amiens Novembre 2011 1 /9

NOTES * * * Conseil de classe. le fil conducteur. C.R.I.A. d Amiens Novembre 2011 1 /9 NOTES * * * Conseil de classe le fil conducteur C.R.I.A. d Amiens Novembre 20 /9 La documentation «le fil conducteur du paramétrage administrateur (octobre 200)», disponible sur le site du CRIA, rubrique

Plus en détail

Découverte des applications de la suite

Découverte des applications de la suite Découverte des applications de la suite Passer un marché par adjudication ouverte / appel d offres ouvert avec une urne électronique Flux CESAME : gestion en centrale Tutoriel N 1 - Support SIMPPA V1 1

Plus en détail

PRESCO PRO. Manuel d utilisation. Scientific Brain Training. nouvelle version. Un programme issu de

PRESCO PRO. Manuel d utilisation. Scientific Brain Training. nouvelle version. Un programme issu de PRESCO Programme de Rééducation et de Stimulation COgnitives Un programme issu de TM nouvelle version Scientific Brain Training PRO www.scientificbraintrainingpro.fr www.editions-creasoft.com LANGAGE Langage

Plus en détail

LES «MOYENS» Réduire le volume d infarctus Maintenir le débit sanguin cérébral Recanalisation artérielle Autres moyens Neuroprotection

LES «MOYENS» Réduire le volume d infarctus Maintenir le débit sanguin cérébral Recanalisation artérielle Autres moyens Neuroprotection RECUPERATION POST-AVC (QUOI DE NEUF POUR DIMINUER LE HANDICAP APRÈS UN AVC?) D R F. P H I L I P P E A U U N V C H F L E Y R I A T INTRODUCTION Troisième cause de décès Première cause de handicap physique

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm Tailles RHL 0 Poids 0.0085 kg Couple de serrage 0.014 Nm Angle d ouverture par mors 10 Poids de pièce recommandé 0.018 kg Exemple d application Unité de transfert pour petites pièces dans la production

Plus en détail

Méthodologie des épreuves écrites

Méthodologie des épreuves écrites Méthodologie des épreuves écrites Conditions pour passer l'examen Avoir suivi l'ensemble des modules de la session Avoir effectué le stage pratique et rendu le rapport de stage Avoir élaboré et rendu la

Plus en détail

Complications ischémiques très tardives des stents flow diverter : une analyse rétrospective d une série monocentrique

Complications ischémiques très tardives des stents flow diverter : une analyse rétrospective d une série monocentrique Complications ischémiques très tardives des stents flow diverter : une analyse rétrospective d une série monocentrique Congrès annuel de la SFNR 2015 A. Guédon 1, F. Clarençon 1, F. Di Maria 1,C. Rosso

Plus en détail

La surveillance neurologique en réanimation médicale

La surveillance neurologique en réanimation médicale CONGRES ANNUEL DU CIRNE «L approche neurologique en réanimation» 11 OCTOBRE 2013 La surveillance neurologique en réanimation médicale Réanimation Médicale HCC Aurélie Baudesson Aurore Bihin Delphine Rué

Plus en détail

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec :

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec : Présenté par: Mme Anne-Marie Goulet, conseillère cadre intérimaire (depuis mars 2014) Direction des soins infirmiers, de la qualité et de la santé publique Mme Linda Boucher, chargée de projet programme

Plus en détail

VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE APRES THROMBOLYSE INTRAVEINEUSE

VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE APRES THROMBOLYSE INTRAVEINEUSE A Attyé, MP Boncoeur-Martel, F Macian-Montoro, P Couratier, C Mounayer, A Maubon Service d Imagerie médicale. CHU Limoges VOLUMETRIE DE L ISCHEMIE CEREBRALE EN IRM DE DIFFUSION ET DEFICIT FONCTIONNEL SECONDAIRE

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 Date : février 2015 Auteurs : Catherine Pourin, Jean-Luc Quenon et toute l équipe du CCECQA Le programme de travail du CCECQA est décliné selon les axes retenus en 2015 : Indicateurs

Plus en détail

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW)

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) L. Hermitte, TH. Cho, N. Nighoghossian, Y. Berthezène Université

Plus en détail

AVIS DE RAPPEL. Cher client,

AVIS DE RAPPEL. Cher client, Stryker Osteonics SA Dr. Homer Stryker Straße 1 CH 2545 Selzach (SO) Stryker Osteonics SA Niederlassung Selzach Dr. Homer Stryker Straße 1 2545 Selzach (SO) Switzerland t: +41 32 641 69 50 f: +41 32 641

Plus en détail

Compléments de Radiologie RDGN Topic 3: substance blanche cérébrale

Compléments de Radiologie RDGN Topic 3: substance blanche cérébrale Compléments de Radiologie RDGN 2130 Secteur de NEURORADIOLOGIE Topic 3: substance blanche cérébrale Dr. Thierry Duprez Professeur Clinique UCL-St-Luc Thierry.Duprez@uclouvain.be http://www.saintluc.be

Plus en détail

IPC/WG/12/4 ANNEXE I

IPC/WG/12/4 ANNEXE I ANNEXE I RÉSUMÉ DES DÉLIBÉRATIONS DE L ÉQUIPE D EXPERTS SUR LA MISE À JOUR DES EXEMPLES DESTINÉS À LA FORMATION À LA CIB (30 NOVEMBRE, 3 ET 6 DÉCEMBRE 2004) 1. Les délibérations ont porté sur les deux

Plus en détail

SYNTHESE PROJET MEDICAL

SYNTHESE PROJET MEDICAL SYNTHESE PROJET MEDICAL POSITIONNEMENT GENERAL DU PROJET MEDICAL Confirmer et renforcer le positionnement du Centre Bouffard-Vercelli, comme Etablissement PSPH de référence et de recours pour la prise

Plus en détail

RMM Infectiologie, septembre 2013

RMM Infectiologie, septembre 2013 RMM Infectiologie, septembre 2013 Complications neurologiques des endocardites infectieuses (EI). Dr Levent. EOH Référent antibiotique.chsa. Dr Dewilde. Urgences, CHSA. Références bibliographiques. 1.

Plus en détail

OU + Momindum 48, rue d Alésia 75014 Paris Tel : 01 82 83 10 00 Fax : 01 82 83 10 11 contact@momindum.com

OU + Momindum 48, rue d Alésia 75014 Paris Tel : 01 82 83 10 00 Fax : 01 82 83 10 11 contact@momindum.com OU + = Vision La vidéo est un support particulièrement apprécié par les entreprises et les universités pour faciliter le transfert du savoir. Par ailleurs, 95% des présentations dans le monde sont réalisées

Plus en détail

Mise en place d un cursus de formation Dirigeants

Mise en place d un cursus de formation Dirigeants Espace Départemental des Sports 8bis rue Louis Thévenet 69004 Lyon 17/09/2015 S. Redoulès Mise en place d un cursus de formation Dirigeants Résultats de l enquête 2015 FORMATION DIRIGEANTS Résultats de

Plus en détail

Prévention secondaire de la pathologie cardiaque par les antiagrégants plaquettaires

Prévention secondaire de la pathologie cardiaque par les antiagrégants plaquettaires Prévention secondaire de la pathologie cardiaque par les antiagrégants plaquettaires Dr G. Pacouret Unité de Soins Cardiaques Intensifs Hôpital Trousseau, Tours. 45 ème Journées de Formation Médicale Continue

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire)

3. Pouvez-vous décrire en quelques mots ce qu est, selon vous, une donnée de santé sensible? (Question ouverte non obligatoire) Parler de santé sur le web, quel(s) risque(s)? Ce sondage est destiné à recueillir l opinion des personnes publiant ou ayant publié un ou plusieurs éléments concernant leur santé ou celle d un proche sur

Plus en détail

Qu attendre de la rééducation du sujet âgé?

Qu attendre de la rééducation du sujet âgé? Qu attendre de la rééducation du sujet âgé? Etats généraux des AVC RESUVAL Sixième Edition Jeudi 24 Octobre 2013 Dr. Yves GUILHERMET Pr. Pierre KROLAK-SALMON Dr. Larbi DJENKAL - Laurence VALDELIEVRE Unité

Plus en détail

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY A quoi sert l imagerie conventionnelle dans le diagnostic

Plus en détail

PRISE EN CHARGE GLOBALE DES PERSONNES AGEES EN SSR

PRISE EN CHARGE GLOBALE DES PERSONNES AGEES EN SSR Clinique SSR SANCELLEMOZ Plateau d'assy PASSY (Haute Savoie) PRISE EN CHARGE GLOBALE DES PERSONNES AGEES EN SSR Le PIII : Plan d Intervention Individualisé Interdisciplinaire ou LA RENCONTRE DE DEUX ESPRITS

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

Présentation. Plate-forme pédagogique Moodle. Université d'avignon et des Pays de Vaucluse. Agenda. Evaluation

Présentation. Plate-forme pédagogique Moodle. Université d'avignon et des Pays de Vaucluse. Agenda. Evaluation Présentation Plate-forme pédagogique Moodle Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Pourquoi une plate-forme? Pourquoi avoir choisi celle-là? Quel avenir pour Moodle? Pourquoi Moodle? FOAD = cours

Plus en détail

adresse de correspondance Avenue des Arts 30 1040 BRUXELLES votre courrier du vos références nos références annexe(s) Législation

adresse de correspondance Avenue des Arts 30 1040 BRUXELLES votre courrier du vos références nos références annexe(s) Législation Service Public Fédéral FINANCES 1040 Bruxelles, le 27 mai 2010 TRESORERIE adresse de correspondance Avenue des Arts 30 1040 BRUXELLES Paiements Note aux Ordonnateurs votre courrier du vos références nos

Plus en détail

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération

Association Université Européenne Assomptionniste. Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Association Université Européenne Assomptionniste Polymorphisme des déficits cognitifs après lésion cérébrale De l analyse clinique à la récupération Jeudi 27 mars 2008 Gilles Rode Université de Lyon,

Plus en détail

Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph

Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph Thrombectomie et prise en charge de l accident vasculaire cérébral ischémique : une révolution médicale - La thrombolyse : indications et contre-indications Mathieu ZUBER Service de Neurologie et Neuro-Vasculaire

Plus en détail

Créer un(e) infirmier(ère) 1. CREER UN(E) INFIRMIER(ERE) Où? Sélectionner la fonctionnalité Personnels de santé du menu Fichier

Créer un(e) infirmier(ère) 1. CREER UN(E) INFIRMIER(ERE) Où? Sélectionner la fonctionnalité Personnels de santé du menu Fichier GUIDE D UTILISATION Créer un(e) infirmier(ère) 1. CREER UN(E) INFIRMIER(ERE) Où? Sélectionner la fonctionnalité Personnels de santé du menu Fichier CAPTI - Micro Diffusion Nationale Août 2005 99 Créer

Plus en détail

Didier Dormont UPMC, CR ICM, CNRS 7225, INSERM S975 Service de Neuroradiologie Diagnostique Les Hôpitaux Universitaires Pitié-Salpêtrière Charles

Didier Dormont UPMC, CR ICM, CNRS 7225, INSERM S975 Service de Neuroradiologie Diagnostique Les Hôpitaux Universitaires Pitié-Salpêtrière Charles Leucoaraïose ARWMC Didier Dormont UPMC, CR ICM, CNRS 7225, INSERM S975 Service de Neuroradiologie Diagnostique Les Hôpitaux Universitaires Pitié-Salpêtrière Charles Foix AP-HP, Paris Objectifs Savoir reconnaître

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

EQUIPE MOBILE REGIONALE D ORIENTATION, DE COORDINATION ET DE SUIVI DES PATIENTS EVC/EPR RHONE ALPES

EQUIPE MOBILE REGIONALE D ORIENTATION, DE COORDINATION ET DE SUIVI DES PATIENTS EVC/EPR RHONE ALPES EQUIPE MOBILE REGIONALE D ORIENTATION, DE COORDINATION ET DE SUIVI DES PATIENTS EVC/EPR RHONE ALPES 3 e Rencontre Interrégionale des Coordinations en Soins de Suite et de Réadaptation 9 et 10 octobre 2014

Plus en détail

Chauffage - écologie. Madame, Monsieur, InterSOLUTION

Chauffage - écologie. Madame, Monsieur, InterSOLUTION InterSOLUTION Madame, Monsieur, InterSOLUTION En vous soumettant ce dossier de presse, Van Marcke entend vous présenter sa sélection de produits pour InterSOLUTION. Vous nous trouverez au Palais 8, Stand

Plus en détail

Rééducation des troubles gestuels apraxiques de l adulte cérébrolésé.

Rééducation des troubles gestuels apraxiques de l adulte cérébrolésé. Rééducation des troubles gestuels apraxiques de l adulte cérébrolésé. Pascale Pradat-Diehl Service de Médecine Physique et de Réadaptation Hôpital de la Salpêtrière. Paris pascale.pradat@psl.aphp.fr Définition

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

Diabète de type 1: Adultes et adolescents le même état bucco-dentaire?

Diabète de type 1: Adultes et adolescents le même état bucco-dentaire? Diabète de type 1: Adultes et adolescents le même état bucco-dentaire? 33 èmes Rencontres de diabétologie, Le Touquet, les 19 et 20 novembre 2010 TERNOIS M, STUCKENS C, ROUSSET MM. Introduction Une relation

Plus en détail

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure

Assurance vie permanente. Protection 100 % Pure Assurance vie permanente Protection 100 % Pure Protection 100 % Pure Une assurance qui vous donne du choix et plus de protection La Protection 100 % Pure est une assurance vie permanente que vous pouvez

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 26 SEPTEMBRE 2005 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 26 SEPTEMBRE 2005 PROJET DE DÉCRET 225 (2005-2006) N 1 225 (2005-2006) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2005-2006 26 SEPTEMBRE 2005 PROJET DE DÉCRET modifiant le décret du 25 mars 2004 relatif à l agrément et à l octroi de subventions aux agences

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER

GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER Tout d abord, merci et félicitations d avoir choisi les cours en ligne des centres «Apprendre-anaviguer» pour préparer votre permis côtier. Ce cours

Plus en détail

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation Lycée PE MARTIN TP N 6 durée : 2h CENTRE D INTERET : CI.5 : transmission de puissance, transformation de mouvement MECANISME D ESSUIE GLACE BOSCH TP de découverte. Application - mise en œuvre de savoirs/savoir-faire.

Plus en détail

Projets de recherche avec des êtres humains Module SUIVI ÉTHIQUE CONTINU Rapport de suivi éthique. Guide d utilisation.

Projets de recherche avec des êtres humains Module SUIVI ÉTHIQUE CONTINU Rapport de suivi éthique. Guide d utilisation. Projets de recherche avec des êtres humains Module SUIVI ÉTHIQUE CONTINU Rapport de suivi éthique Guide d utilisation 18 août 2015 Pour toute question ou pour signaler un problème, contactez Louise Arvisais

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

admission aux urgences

admission aux urgences Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : admission

Plus en détail

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Yannick BOBOT - Médecin urgentiste CH de Flers Karine HAUCHARD - Responsable projets de télémédecine GCS TSBN L AVC Un enjeux de Santé Publique 3 ème cause

Plus en détail

Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle,

Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle, Evaluation du dispositif de thrombectomie REVIVE SE dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux en phase aigüe. Etude observationnelle, multicentrique et prospective Re-Act 1 Consultant: Codman

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Etat des lieux de la prise en charge des AVC en France Problème de

Plus en détail

PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5

PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5 PROJET VIATRAJECTOIRE MÉDICO-SOCIAL FORMATION «RECEVEUR» V5.5 Chef de projet : Olivier ANGOT Équipe de formation : Helen HALLEY Karine MADELEINE Guide Utilisateur : Gestion des demandes d inscription en

Plus en détail

Plateforme «Inscription en ligne»

Plateforme «Inscription en ligne» Plateforme «Inscription en ligne» Modules Formations d intégration Formations Inter collectivités Réunion de présentation collectivités 2013 Déroulé de la présentation Préambule Comment accéder à la plateforme

Plus en détail

I Laffont, E Galano, F Coroian, J Pelissier, J Froger, HY Bonnin. Fédération Hospitalo-Universitaire de MPR Montpellier/Nîmes

I Laffont, E Galano, F Coroian, J Pelissier, J Froger, HY Bonnin. Fédération Hospitalo-Universitaire de MPR Montpellier/Nîmes Fédération Hospitalo-Universitaire de MPR Montpellier/Nîmes 1 - Introduction 2 Evaluation 3 Dépistage des complications 4 Rééducation et réadaptation 5 Suivi 6 Perspectives 1 - Introduction 2 Evaluation

Plus en détail

Lésion Traumatique des nerfs périphériques

Lésion Traumatique des nerfs périphériques DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Système nerveux périphérique Nancy :5-6-7 juin 2006 Coordonnateurs :Pr JY Salle et O. Dizien Titre : Lésions traumatiques

Plus en détail

Thrombolyse des AVC mineurs

Thrombolyse des AVC mineurs Thrombolyse des AVC mineurs Prise en charge des patients et évolution post thrombolyse Résultats du registre RESUVal Etats généraux des AVC 16 octobre 2014 Chloé Laurencin Laurent Derex Les AVC ischémiques

Plus en détail

MISSISSIPPI APHASIA SCREENING TEST (MAST)

MISSISSIPPI APHASIA SCREENING TEST (MAST) MISSISSIPPI APHASIA SCREENING TEST (MAST) Nakase-Thompson R, Manning E, Sherer M, Yablon SA, Gontkovsky SL, Vickery C (2005). Brief Assessment of severe language impairments: initial validation of the

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE FAMILLE RÉSIDANT SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE LA HAUTE-YAMASKA

QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE FAMILLE RÉSIDANT SUR LE TERRITOIRE DU CSSS DE LA HAUTE-YAMASKA Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille 294, rue Déragon Granby (Québec) J2G 5J5 Téléphone : 450 375-1442 Télécopieur : 450 375-8085 QUESTIONNAIRE SANTÉ POUR LES PERSONNES SANS MÉDECIN DE

Plus en détail