ÉDITION SPÉCIAL 14 AU 18 FÉVRIER 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITION SPÉCIAL 14 AU 18 FÉVRIER 2011"

Transcription

1 SOMMAIRE Qu est-ce que les journées de la persévérance scolaire?...1 Le projet «Commun école» du Carrefour Jeunesse-Emploi des Cantons de l Est...2 Le projet «Famille Pro-Étude» de l École secondaire Paul-Germain-Ostiguy de Saint- Césaire...2 Entrevue avec Cathy Froment...3 Quelques statistiques...4 Programmation en Montérégie Est...5 Qu est-ce que les Journées de la persévérance scolaire? Les Journées de la persévérance scolaires sont une occasion unique de reconnaître la réussite éducative et les efforts des jeunes. Elles ont pour objectif de mobiliser l ensemble de la population de façon à ce que tous nous nous impliquions pour accroître la persévérance scolaire des jeunes et ainsi augmenter le taux de diplomation des élèves afin d assurer l employabilité d une relève qualifiée. Ces journées ont lieu du 14 au 18 février Les jeunes, les parents, les employeurs, les enseignants, les directions d écoles, les intervenants, les élus, bref tous les citoyens, auront la possibilité de mettre en valeur leurs actions pour soutenir la persévérance scolaire. C est l occasion de devenir des «FACTEURS de persévérance scolaire» et de : parler des impacts du décrochage scolaire aux jeunes; reconnaître leurs efforts et valoriser la persévérance; écouter les jeunes sur leurs motivations et leurs projets de vie; développer une culture de la persévérance. 1 AFIN DE DEVENIR UN FACTEUR DE PERSÉVÉRANCE, CLIQUEZ SUR L ICÔNE.

2 Le Forum Jeunesse investit dans 2 projets liés à la persévérance scolaire Le projet «Commun école» du Carrefour Jeunesse-Emploi des Cantons de l Est Le projet qui débutera en septembre prochain, consiste à offrir, à des jeunes ne fréquentant plus le milieu scolaire et n ayant pas complété leur DES, l occasion de faire un retour aux études. Dans un endroit adapté à leur réalité et à leurs besoins, ils pourront se préparer à poursuivre leurs études générales au secteur des adultes ou préparer leur transition vers des études professionnelles. Le projet offrira aux participants divers soutien, soit : un accompagnement académique afin qu ils puissent compléter leur DES; un accompagnement individualisé avec un intervenant psychosocial; un accompagnement individualisé avec un conseiller en orientation ou un conseiller en emploi; la réalisation de diverses activités individuelles selon les intérêts et les besoins des jeunes. Ce projet permettra de favoriser la réussite éducative, l insertion sociale et le développement de l employabilité chez ces jeunes. Pour plus d information, n hésitez pas à contacter M.Yves Lauzière, directeur général du Carrefour Jeunesse-Emploi des Cantons de l Est au Jeunesse Le Forum ncourager est fier d e s visant la ces projet ducative! réussite é Le projet «Famille Pro-Étude» de l École secondaire Paul-Germain-Ostiguy de SaintCésaire Le projet consiste à sensibiliser les élèves, les familles avec ou sans enfants ainsi que les communautés des 5 municipalités desservies par l école secondaire à l importance de l éducation et de la persévérance scolaire. Le projet vise les 0-17 ans. Afin d atteindre ses objectifs, le promoteur mène présentement les actions suivantes : faire signer, à au moins 70% des familles des élèves concernés, un «contrat social» avec l école pour qu elles adhèrent à des valeurs qui ne s opposent pas à la persévérance scolaire; distribuer aux familles qui signeront le contrat social le logo distinctif à mettre bien en vue à la fenêtre de leur résidence; réaliser et diffuser des guides pédagogiques, sous forme de bulletin d information; mettre sur pied 3 comités d élèves de secondaire 1 à 5 pour s impliquer directement dans la mise en place d actions auprès des écoles primaires, des grands-parents et des entreprises; mettre en place un comité directeur permanent qui offre une opportunité concrète aux citoyens et citoyens corporatifs de s impliquer dans l atteinte des objectifs de Famille Pro-études et qui compte assurer la pérennité du financement du projet. Pour plus d information sur ce projet, n hésitez à communiquer avec Mme Stéphanie Tremblay au poste 4597 ou par courriel à Devenez l ami de la page Facebook «Zone & Famille pro études». 2

3 Entrevue avec Cathy Froment Conseillère en développement dossier Réussite Éducative de la Conférence Régionale des Élus Montérégie Est Comment se définit pour vous la persévérance scolaire? Pour moi, la persévérance scolaire se définit par la capacité d une personne à poursuivre ses études malgré les difficultés et les obstacles son cheminement scolaire. Toutefois, pour cela il faut qu elle soit encouragée et accompagnée. Cet encouragement doit provenir de l ensemble de la communauté et ne doit surtout pas reposer sur les seules épaules des jeunes. Finalement, la persévérance va au-delà de la diplomation, qui n est qu une étape dans un parcours de vie. Selon vous, qui est concerné par la persévérance scolaire? La persévérance scolaire, c est l affaire de toutes et tous, c est une responsabilité collective qui doit être partagée tout autant par les parents et les familles, les établissements scolaires, mais également les entreprises, les organismes ainsi que les instances politiques et gouvernementales. Quels sont les facteurs qui contribuent au décrochage scolaire? Tout d abord, je tiens à préciser que le décrochage scolaire n est pas le fait d un seul facteur, de la même façon qu il n existe pas UNE solution pour le résoudre. En fait, le décrochage scolaire est le fait d un ensemble de facteurs qu ils soient internes, comme des difficultés d apprentissage ou une déficience ou davantage reliés à l environnement externe qu il soit social, familial ou scolaire. Quels sont les conséquences à long terme du décrochage? Les conséquences ont deux aspects. Le premier aspect, sur le plan individuel, un manque de confiance en soi, qui entraîne un repli sur soi, donc une méconnaissance de soit et des autres, un sentiment d exclusion, etc. C est un cercle vicieux qu il faut parvenir à briser. Le second aspect, sur le plan économique, concerne, évidemment, les revenus. Saviez-vous que le salaire des personnes ayant obtenu un diplôme qualifiant augmente plus rapidement que l inflation, à un rythme de 1,5% par année. Enfin, il est clairement démontré que les personnes sans diplôme sont plus souvent malades, s impliquent moins dans leur milieu, votent moins, etc. Cela engendre des coûts économiques importants pour une société et au final c est une la société qui s appauvrit. (SUITE À LA PAGE 4) 3

4 (SUITE DE LA PAGE 3) Pourquoi dit-on que la situation est plus inquiétante chez les garçons? Certes, la situation des jeunes garçons est préoccupante, les statistiques le démontrent et des efforts doivent être investis en ce sens. Toutefois, le décrochage scolaire des filles ne doit pas être négligé, car une fille qui décroche, suite à une grossesse, par exemple, aura beaucoup plus de difficultés à retourner sur les bancs d école. Je crois que le type d action à mener pour lutter contre le décrochage doit s adapter aux réalités des filles comme des garçons et des outils sont disponibles pour nous aider. Quels types d actions peut-on poser afin de contribuer à la persévérance scolaire? Parler de façon positive de l éducation. Encourager, s intéresser à nos jeunes en leur offrant un soutien scolaire et émotif. Donner le goût à la lecture et développer la curiosité des jeunes. Valoriser les formations techniques et professionnelles. Développer une bonne relation parents/enseignants. Quelques statistiques* la proportion d élèves passant sans retard du primaire au secondaire en montérégie était de 86,9 % en Le taux de diplomation en 5e secondaire pour en Montérégie était de 70 %. Le taux d obtention d un diplôme en formation professionnelle dans les trois années suivant une première inscription se situe en Montérégie à 78,1 % pour les nouveaux inscrits en Le taux de passage direct du secondaire au collégial pour en Montérégie est de 58,3 % Le taux d obtention d un diplôme d études collégiales (DEC) deux ans après la durée prévue, en Montérégie, est de 70,2 % pour le programme préuniversitaire (cohorte de 2002) et de 58,7 % pour une technique (cohorte de 2001). le taux de passage à l université des titulaires d un DEC préuniversitaire provenant d un cégep de la Montérégie était de 64,6 % en * Source : Statistiques sur la persévérance et la réussite scolaires en Montérégie, édition 2008, Réussite Montérégie. Afin d obtenir plus d information sur la réussite scolaire, nous vous incitons à consulter le site : 4

5 programmation des journées de la persévérance scolaire en montérégie est 13 février février h30 Course de bolide 130, St-Georges, Saint-Jean-sur-Richelieu 19h00 Match d impro École secondaire Paul-Germain-Ostiguy, Saint-Césaire 14 février h35 Spectacle «Humour et Persévérance» École Jean-Jacques Bertrand, Farnham 4 17 février h00 Spectacle «Humour et Persévérance» École Robert-Ouimet, Acton Vale 12h30 Dîner «Chic» École François-William, Saint-Amable 13h40 Spectacle «Humour et Persévérance» École Polyvalente Marcel-Landry, Saint-Jean-sur-Richelieu 18 février h00 Spectacle «Humour et Persévérance» École Euclide-Théberge, Marieville 14h00 Défi «Bouge ta gang» École François-William, Saint-Amable 5

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

CDR Gaspésie Les-Îles

CDR Gaspésie Les-Îles FORUM COOPÉRATIVE ET TOURISME, UN DUO NOVATEUR EN DÉVELOPPEMENT Un forum régional pour les acteurs du tourisme sur le potentiel d une gestion concertée de l offre CDR Gaspésie Les-Îles Octobre 2014 Merci

Plus en détail

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires Prix Innovation 2015 Congrès des milieux documentaires Quand je veux où je veux est la nouvelle image de marque conçue pour mettre en valeur le haut niveau de qualité des bibliothèques membres du Réseau

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement Résidence Le Pivert Sàrl Concept d accompagnement Elaboré en interdisciplinarité avec un représentant des secteurs soins, animation et restauration. Est décliné dans ce document, notre vision globale dans

Plus en détail

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!»

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» «RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» Journée régionale sur le retour aux études Mercredi le 28 janvier 2015 8h45 à 12h30 Invitations Au cours du mois de décembre plus d une centaine d invitations ont été

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

GARNOTTE POUR LA CAUSE

GARNOTTE POUR LA CAUSE PACINI STE-JULIE PRÉSENTE LE TOURNOI DE BALLON-CHASSEUR GARNOTTE POUR LA CAUSE DOCUMENT POUR CAPITAINE Un évènement DE POURQUOI CE TOURNOI? BIEN DANS MA COUR Depuis ses débuts, Marque ta Génération (MTG)

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

J investis pour la relève

J investis pour la relève J investis pour la relève CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT 2014 18 PromouvoirEncourager AiderTRANSMETTRE Développer Favoriser Appuyer Former INSPIRER ÉDUQUER Motiver Instruire Stimuler MobiliserSoutenir

Plus en détail

FICHE PROJET DE PÔLE

FICHE PROJET DE PÔLE Nom du Pôle / Année : Pôle Adultes & Familles - 2014 Référent du Pôle : Malika BONHOMME FICHE PROJET DE PÔLE 1. PRESENTATION GENERALE INTENTIONS ÉDUCATIVES TRAVAILLER SUR DES ACTIONS POUR TOUTE LA FAMILLE

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Notre domaine Sociologie, politiques sociales et travail social organise trois Masters :

Notre domaine Sociologie, politiques sociales et travail social organise trois Masters : 1 Notre domaine Sociologie, politiques sociales et travail social organise trois Masters : - le Master spécialisé Éthique, responsabilité et développement - le Master en Travail social et politiques sociales

Plus en détail

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Préambule Le Collège André-Grasset est un établissement d enseignement supérieur privé de langue française. Sa mission est d offrir

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

Des données sous la dent

Des données sous la dent Consortium d animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur (CAPRES) Des données sous la dent Les parcours d études interordres Pierre Chenard Université du Québec Denis Savard

Plus en détail

Guide de reddition de comptes pour IDÉO 16-17

Guide de reddition de comptes pour IDÉO 16-17 pour IDÉO 16-17 VERSION : OCTOBRE 2014 Sommaire Introduction...3 Mise en contexte des indicateurs de résultats et du lexique...3 Plan d action...3 Calendrier des échéanciers...3 Dates à retenir...3 Gestion

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences Le bilan de compétences sommaire Informations générales sur le bilan de compétences Pourquoi choisir IF Coaching informations générales À quoi sert le bilan de compétences? Comment

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DEP en COMPTABILITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 - 450 758-3654 C info@rac-lanaudière.qc.ca

Plus en détail

DROITS ET RESPONSABILITÉS

DROITS ET RESPONSABILITÉS CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE CHARTE INTERNATIONALE DES DROITS ET RESPONSABILITÉS DES PERSONNES ATTEINTES DU DIABÈTE - 1 Introduction Le diabète

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP

Congrès de la SMSTO. Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP Congrès de la SMSTO Changé (53) 15 & 16 octobre 2015 ACCUEIL D APPRENTIS EN SITUATION DE HANDICAP 1 Qu est-ce que l Agefiph Instituée par la Loi du 10 juillet 1987, l Agefiph désigne l association qui

Plus en détail

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS SOMMAIRE 03 ÉCLAIRER. RÉVÉLER. INSPIRER. 05 SERVICES AUX PARTICULIERS 07 GESTION DE CARRIÈRE 08 STRATÉGIE DE RECHERCHE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest O.N.G.. accréditée auprès d Institutions de l Organisation des Nations Unies Projet d Appui pour une Formation Technique et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest Plan du Projet (Résumé) Introduction

Plus en détail

ENFANT. dossier de presse. semaine DU 19 AU 26 NOV. BÈGLES REGARDS CROISÉS SUR LES FILLES ET LES GARÇONS DE L ET DE LA

ENFANT. dossier de presse. semaine DU 19 AU 26 NOV. BÈGLES REGARDS CROISÉS SUR LES FILLES ET LES GARÇONS DE L ET DE LA L ASSOCIATION SAGE VOUS PRÉSENTE : semaine REGARDS CROISÉS SUR LES FILLES ET LES GARÇONS dossier de presse La Semaine de l Enfant et de la Famille se tiendra à Bègles du 19 au 26 novembre prochains. Cette

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Service de présentation en ligne des demandes de règlement : sécurité, rapidité, convivialité

Service de présentation en ligne des demandes de règlement : sécurité, rapidité, convivialité Service de présentation en ligne des demandes de règlement : sécurité, rapidité, convivialité Assurance Collective Vos employés ont la possibilité de soumettre leurs demandes de règlement de la façon habituelle

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir

Le PEICA au Canada. Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Le PEICA au Canada Présentation à l Institut d été 2013 : Apprendre du passé, préparer l avenir Par Patrick Bussière Division de la recherche sur le développement des compétences Direction de la recherche

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal

Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation de Bernadette Brun, Directrice générale, Voyagez Futé Montréal Les clés de la réussite de Voyagez Futé Montréal, le centre de gestion des déplacements du centre-ville de Montréal Présentation

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Concours sur titres en première année

Concours sur titres en première année Institut d Optique -Concours sur titres-15 Concours sur titres en première année 15 à 20 places sont proposées pour l admission sur titres toutes filières confondues en première année de formation d ingénieur

Plus en détail

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation?

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation? Qui sommes-nous? Depuis plus de 10 ans, le Centre Universitaire de Charleroi ASBL (CUNIC) organise des formations pour formateurs tant à destination des demandeurs d emploi que des salariés des organisations

Plus en détail

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST...

Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... Solidaire autrement UN PROJET NORD-SUD C EST... POUR PARTICIPER Pas de conditions particulières, si ce n est d avoir 18 ans et de suivre la formation Asmae dans son ensemble. Cette formation comporte 6

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

Annule : 2.2 La Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Approbation : CC-010627-1034 Amendée par : CC-080422-2877 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S UJET : Politique de communication 1. LA RAISON D ÊTRE Les communications représentent un secteur

Plus en détail

A- DISPOSITIONS COMMUNES

A- DISPOSITIONS COMMUNES Grenoble, le 28 janvier 2015 Rectorat Division des personnels enseignants DIPER E DIR Réf N 15-005 Affaire suivie par : Franck Lenoir Téléphone : 04-76-74-71-11 Télécopie : 04-76-74-75-82 Mél : Ce.dipere

Plus en détail

JobLab. Un réservoir inépuisable d i dées. info@joblab.ch www.joblab.ch. Rue Haldimand 5 1003 Lausanne 021 312 45 80

JobLab. Un réservoir inépuisable d i dées. info@joblab.ch www.joblab.ch. Rue Haldimand 5 1003 Lausanne 021 312 45 80 Un réservoir inépuisable d i dées info@joblab.ch www.joblab.ch Rue Haldimand 5 1003 Lausanne 021 312 45 80 A la recherche de nouvelles opportunités? Rejoignez le Lab! Situé au cœur de Lausanne, JobLab

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES

L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DE 16 A 25 ANS EN SITUATION D ILLETTRISME L ILLETTRISME EN MOTS ET EN CHIFFRES Situation de personnes de plus de 16 ans ayant été scolarisées en France au moins 5

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2015

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2015 LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2015 ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 MISE EN CONTEXTE Le Service de placement de l Université Laval

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 1 ère SESSION INTER-REGIONALE DU COMITE SUD-EST LYCEE MARSEILLEVEYRE - MARSEILLE PARLEMENT EUROPEEN DES JEUNES - FRANCE UN MOT DE LA PRESIDENTE DU COMITE SUD-EST Sans peuple, il

Plus en détail

OBJECTIFS CIBLES ACTIVITES PIECES A FOURNIR ET CONDITIONS A REMPLIR INFORMATIONS

OBJECTIFS CIBLES ACTIVITES PIECES A FOURNIR ET CONDITIONS A REMPLIR INFORMATIONS Manuel de procédure Du volet Formation Professionnelle O.N.G VAHATRA ANTSIRABE MADAGASCAR Année 2009 VAHATRA Lot 21 A 200 Avaratsena BP 197 110 Antsirabe Madagascar (260) 20.44.481.51 Email: vahatr@moov.mg

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/06 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 26 Juin 2009 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans Vous désirez devenir RSG? Vous êtes déjà RSG et souhaitez approfondir vos connaissances? Pas de souci, Kinésynchro se fera un plaisir de répondre à vos attentes en vous offrant le programme de base de

Plus en détail

L ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR ASSOCIATIF

L ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR ASSOCIATIF L ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR ASSOCIATIF DES PROFESSIONNELS CHOISISSENT POUR SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE DE S INVESTIR DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF ILS TÉMOIGNENT ET FONT DES PROPOSITIONS! François, 53 ans Association

Plus en détail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail Guide de la personne déléguée Déclaration des accidents de travail Décembre 2007 Introduction Toute enseignante ou tout enseignant peut être victime d un accident de travail. Le présent document se veut

Plus en détail

Centre de Formation en Apprentissage de l Équipement. Électrique ÉLECTRICITÉ ÉLECTROTECHNIQUE

Centre de Formation en Apprentissage de l Équipement. Électrique ÉLECTRICITÉ ÉLECTROTECHNIQUE Centre de Formation en Apprentissage de l Équipement Électrique ÉLECTRICITÉ ÉLECTROTECHNIQUE Misez sur l apprentissage en ÉLECTRICITÉ! Entièrement dédié aux métiers de l électricité, le CFA Delépine est

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

OFFRES MARKETING Saison 2014-2015. Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball

OFFRES MARKETING Saison 2014-2015. Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball OFFRES MARKETING Saison 2014-2015 Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball VOTRE OBJET OBJET Enoncez à votre partenaire potentiel la raison pour laquelle vous souhaitez le rencontrer en présentant les

Plus en détail

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire Autoévaluation du conseil d administration Guide et formulaire Pour les coopératives membres de la Fédération des coopératives d alimentation du Québec Avril 2008 Objectif Document no 1 Document à l intention

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Collège de Godinne-Burnot

Collège de Godinne-Burnot Collège de Godinne-Burnot IMMERSION NÉERLANDAIS Présentation Ce 1 er septembre 2014, l immersion a fait officiellement son entrée au Collège. Celle-ci s étend à la deuxième année du degré à partir de septembre

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo L intégration scolaire des jeunes réfugiés Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo Ce film est composé de 7 capsules vidéo qui donnent la parole à deux jeunes réfugiés et à cinq intervenants

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Courbe de montée en compétence Juin-2013 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancer l audio via le bouton : Animé: Akram BOUGARNE Responsable Support SI & Reporting RH Bienvenue! Réalisé:

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail