GRENOBLE PRESQU ÎLE, AU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRENOBLE PRESQU ÎLE, AU"

Transcription

1 Mars 2013 GRENOBLE PRESQU ÎLE, AU CŒUR D UNE STRATÉGIE MÉTROPOLITAINE Jean-Michel Evin, Directeur Général AURG Philippe Colleu, Chargé d études Economie Sabrina Andrieu, Chargée d études Territoire

2 Grenoble Presqu île, un territoire de démonstration Grenoble Presqu'île un des plus importants investissements public-privé en France Grenoble Presqu'île compte parmi les 13 projets d'écocités retenus au niveau national. Le Projet Presqu île est au cœur du dossier Ecocité, au centre d une réflexion globale visant à doter l aire urbaine grenobloise d une centralité d échelle européenne. S appuyant sur l expérience des éco-quartiers de Bonne et Bouchayer-Viallet, sur les actions innovantes engagées sur les projets urbains au nord comme au sud de la ville et sur l expertise technologique et industrielle du pôle d innovation grenoblois, Grenoble Presqu île offre un territoire d expérimentations unique en France, de 250 hectares, au service de la ville de demain, d une ville post-carbone. Tout l'enjeu de la Presqu'île est de proposer un nouveau modèle urbain, exemplaire en matière de développement durable dans toutes ses dimensions, économique, sociale, environnementale et citoyenne. 2

3 Une page d histoire A l origine, 80 hectares de terrain plat Au début du siècle, c est autour du quartier Jean Macé que le site de la Presqu île connaît sa plus forte urbanisation. Dans le même temps, les usines de Merlin Gerin commencent à s installer sur la Presqu île : un premier pas vers la vocation technologique du site Après guerre, le site désaffecté est très convoité. C est la force de conviction de Louis Néel qui l emportera et les grands instituts de recherche pourront ainsi s installer à la confluence du Drac et de l Isère. Une nouvelle page de l histoire grenobloise s ouvre alors. Louis Néel va acheter 80 hectare de ces terrains rigoureusement plats mais n en équipera initialement que deux au profit du CEA pour la création du CENG, Centre d Etudes Nucléaires de Grenoble. 3

4 Une page d histoire Les années 60 marque une étape importante dans le développement de ce territoire. Très vite de multiples projets portés par les universités conforte la vocation universitaire et scientifique du lieu. Le site connaîtra presque chaque année une nouvelle création : laboratoire, école, institut, S implanteront le CNRS, l Institut Polytechnique, l Institut de physique nucléaire Grenoble va prendre une dimension internationale avec l installation de l Institut Laüe-Langevin puis de l ESRF et, dans les années 2000, de Minatec. L institution de Louis Néel a ainsi porté plus d un demi-siècle d épopée scientifique à Grenoble. Et l histoire se poursuit!!! 4

5 Un projet ambitieux au cœur d une métropole innovante Grenoble Presqu île, un projet économique et urbain ambitieux Un site unique, un projet moteur du développement économique du territoire grenoblois, avec des activités représentant 1/3 du PIB de l agglomération, soit 1,4 millions d euros/an Chiffres clés Un site de 250 hectares au cœur de l agglomération 1,3 M d investissement sur 15 ans dont : 600 millions pour le projet scientifique et universitaire 400 millions pour les infrastructures 300 millions pour le programme aménagement urbain m2 SHON à 15 ans dont : m2 immobilier tertiaire, m2 bâtiments universitaires, m2 bâtiments scientifiques, m2 de commerces, équipements, logements familiaux, logements étudiants AUJOURD HUI : salariés étudiants habitants DEMAIN : salariés étudiants habitants 5

6 Grenoble presqu île - GIANT Un projet scientifique, universitaire et économique Une réponse à des enjeux sociétaux Créer un campus d innovation mondial, GIANT Conforter le développement d une territoire qui s est construit sur le triptyque universitérecherche-industrie Un projet qui répond à des enjeux majeurs les technologies de l information et de la communication / les énergies renouvelables et l efficacité énergétique / les sciences du vivant et les biotechnologies /le management de l innovation et son impact sociétal 6

7 Territoire et acteurs Les acteurs publics Périmètre de la ZAC Les pôles de compétitivité Les acteurs privés Les collectivités territoriales et la population Les acteurs de l enseignement et de la recherche 7

8 Une méthode basée entre le projet et le partenariat Un modèle de gouvernance collaborative qui fait ses preuves Pas de structure juridique, une méthode de travail partenarial, une culture de projets pour plus de réactivité et une obligation de résultats. 15 partenaires réunis au sein d un comité de pilotage se réunissant tous les 2 mois, véritable instance de partage et de décision., une vingtaine de maîtres d ouvrages, une trentaine de groupes de travail thématiques. Une SEM d aménagement, InnoVia, au service de ce grand projet. 8

9 Des échelles de coopération Des outils Grenoble Presqu île Une approche aménagement Une économie métropolitaine 9

10 UN PROJET QUI S INSCRIT DANS UNE ÉCONOMIE MÉTROPOLITAINE

11 Des facteurs d attractivité à préserver Grenoble, une métropole européenne innovante Région urbaine : habitants, étudiants, chercheurs publics et privés, N 1 en France pour les emplois de recherche, ingénieurs et cadres supérieurs Un modèle économique qui a fait de Grenoble l un des territoires les plus innovants en France : une capacité exceptionnelle à drainer des financements publics et privés sur des grands projets structurants de R&D. Des enjeux : D attractivité vis-à-vis des chercheurs et des étudiants D essaimage vers l industrie traditionnelle et les PME De mise en réseau des sites d activités 11 Source : Algoé METRO : Diagnostic économique et territorial de l agglomération grenobloise

12 Une modèle de développement économique technopolitain Une économie productivo-publique Un modèle économique mobilisant près de 40% de ses ressources sur une base productive et publique (y compris enseignement et université), pour des moyennes nationales gravitant autour de 25% (cf. graphique ci-contre) Des filières clés : la micro-nanotechnologie, la biosanté, l'électronique et les logiciels, et dans une moindre mesure, la chimie, la mécanique industrielle et la métallurgie Une spécificité métropolitaine affirmée (1/3 des emplois de l agglomération), tout particulièrement marqué par l importance de la R&D, ayant su rassembler représentants de l enseignement supérieur et représentant du monde économique autour de projets d innovation communs. De grands équipements : CEA, CNRS, INRIA, Institut Laue-Langevin, l ESRF, Institut des Neurosciences, INSERM, l EMBL, l IBS LA MÉTRO EN QUELQUES CHIFFRES : entreprises et établissements (Année 2010) 350 établissements de plus de 50 salariés (Année 2010) emplois y compris emploi public (Année 2009) emplois de cadres en conception-recherche étudiants dont 50% en enseignement supérieur actifs occupés résidents (Année 2009) 8% de taux de chômage au 1er janvier 2012 (moy. France : 9,7% ) L emploi métropolitain en Rhône-Alpes => Le triptyque université-recherche-industrie, levier de l innovation (plus de emplois, étudiants, chercheurs impliqués localement) 12

13 UN PROJET QUI S ARTICULE AVEC DE NOMBREUX OUTILS

14 Investissement d avenir Reconnaissance de l excellence du pôle universitaire et scientifique grenoblois IRT Nanoélectronique classé 1 er 9 Equipex (équipements d excellence) 8 Labex (laboratoires d excellence) Un projet d Institut d Ecellence, Idex, pré-sélectionné avec 6 autres comme université d excellence internationale 14

15 Grenoble Université de l Innovation Un des 10 sites français bénéficiaires de la dotation «Plan Campus» Le projet «Grenoble Université de l'innovation» s'appuie sur : Un campus unique constitué de deux sites intégrés au sein de l'agglomération, complémentaires, à forte synergie, reliés par des infrastructures performantes et accueillant chaque jour plus de étudiants et plus de personnels (enseignants, chercheurs, ingénieurs, employés...), 11 établissements partenaires, universitaires et scientifiques (Université Joseph-Fourier, Université Pierre-Mendès-France, Université Stendhal, Grenoble INP, Institut d'études Politiques de Grenoble, Grenoble École de Management, CHU, CEA, CNRS, INRIA et IRSTEA). La constitution de pôles thématiques d'excellence, orientés sur les grands enjeux sociétaux représentant l'engagement prioritaire de la communauté scientifique du site : Planète durable (pôle GReEn ER), Santé (pôle santé), Innovation (Pôle International Logiciel et Systèmes Intelligents) et Information (Innovacs Maison de la création). 15

16 Pôles de compétitivité 71 pôles de compétitivité en France, 13 en Rhône- Alpes La ville de Grenoble est mobilisée sur le soutien à : Minalogic : micro-nanotechnologies et logiciels embarqués LyonBiopole : biotechnologie Diagnostic et vaccins Tenerrdis : énergies renouvelables Axelera : chimie et environnement 16,5 M par an investis par les collectivités territoriales dans les projets de R&D collaboratifs entre laboratoires publics et sociétés privées (principalement PME et startups). 16

17 UN PROJET QUI S INSÈRE DANS LA VILLE

18 L enjeu de l articulation des échelles Des catégories de pôles urbains structurant des bassins de vie A l échelle régionale Un projet inscrit dans les réflexions régionales Région Rhône Alpes - Stratégie Régionale de Développement Economique et d'innovation (SRDEI) : promouvoir les atouts de Rhône-Alpes à l'international, renforcer la place des PME dans les pôles de compétitivité et les clusters, accompagner les entreprises vers l'innovation Pôle métropolitain Sillon Alpin : une volonté partagée d assurer la promotion de l économie locale à travers le déploiement d outils communs, un consensus autour de l identification des espaces économiques d intérêt métropolitain et de la richesse générée par la dynamique industrielle, la nécessité de renforcer la qualité de vie pour tous sur l ensemble du territoire A l échelle de la Région Urbaine Grenobloise Un projet inscrit dans les objectifs du SCoT Conforter l écosystème grenoblois de l innovation et son essaimage sur l ensemble de la Région Urbaine Grenobloise Assurer le déploiement d outils, de rencontres, d équipements favorisant le brassage et l «hybridation» des groupes sociaux locaux (chercheurs, entrepreneurs, artistes, ingénieurs, élus, groupes sociaux, etc ) Pérenniser et développer l économie productive en valorisant notamment les spécificités locales et la forte interconnexion avec le monde de la recherche et innovation. Répondre au besoin de fonctionnement du territoire (population, actifs, entreprises, étudiants, chercheurs, écoles, universités, touristes ) à travers le confortement d une économie présentielle attractive et équilibrée. 18

19 L enjeu de l articulation des échelles A l échelle de l agglomération grenobloise Un projet inscrit dans une stratégie économique et urbaine Stratégie de développement économique : vers la mise en place d une gouvernance économique et institutionnelle pour assurer l efficacité des actions économiques et la cohérence du développement du territoire. Trois axes de travail : La gouvernance «interne» au territoire avec les principales structures intervenants dans le champs du développement économique pour définir et assurer la mise en œuvre des actions prioritaires du développement économique local La proximité avec les entreprises pour mieux connaître leurs besoins : créer un réseau de développeurs territoriaux. L association des territoires voisins : appréhender dès l origine des projets la question des relations avec les territoires voisins (échelle de la région urbaine, du pôle métropolitain Sillon Alpin, ). 19 Stratégie d aménagement : vers le confortement de la centralité urbaine grenobloise à travers les projets de «Polarités relais» Des espaces qui ont vocation à rassembler, attirer, diffuser et participer de la construction des systèmes métropolitains Polarité Nord Ouest : 45 à habitants, 35 à emplois Polarité Sud : 45 à habitants, 25 à emplois Polarité Nord Est : 35 à habitants, 40 à emplois

20 UN PROJET QUI S INSÈRE DANS LA VILLE

21 Créer un nouveau quartier de vie Imaginer un nouveau modèle urbain Les priorités pour cette nouvelle entrée d agglomération : la mixité (mixité sociale et de fonctions), la qualité de vie (diversité des équipements, commerce, services de proximité et services à la population) l innovation architecturale pour une ville créative, pour un projet de cohésion sociale. Préserver la biodiversité Une ville douce à vivre, un maillage «vert» : cheminements piétons, voies cyclables, aménagement des berges de l Isère. 21

22 Innover dans un cadre de vie attractif Relier la ville à la ville L enjeu : un campus d innovation intégré à la ville Rivaliser avec les meilleurs campus à l international nécessite une qualité de vie et d innovation architecturale, une attention portée aux espaces publics, aux lieux de rencontres et de promenade : un enjeu autant urbain que scientifique et économique. Développer la solidarité ville - montagne 22 L enjeu : une liaison par câble entre l agglomération et la Vercors Conforter l image et le rayonnement de la région grenobloise et de ses massifs environnants Développer de nouvelles opportunités économiques Conforter le positionnement touristique Réduire l usage de la voiture pour les déplacements

23 Un projet Ecocité exemplaire S appuyant sur l expertise technologique du site, tout est mis en œuvre pour proposer un projet carbone neutre et relever 4 défis : Produire une énergie décarbonée (photovoltaïque, biomasse, hydraulique) Economiser et maîtriser l énergie (bâtiments basse consommation, et Haute Qualité Environnementale, récupération d énergie, toiture végétalisée, smard grids ) Agir pour une mobilité durable en diminuant la part d auto-solistes ( à 25%) dans la continuité de PDE ambitieux, avec l extension du tramway, l aménagement de pistes cyclables, la mise en place d une politique de stationnement volontariste ( 1 place pour 10 habitants) Préserver la biodiversité d un site unique, à la confluence de deux rivières, en restituant les berges aux Grenoblois, en développant un projet d aménagement d espaces publics et d espaces verts respectueux du caractère naturels du site, de son environnement exceptionnel. Deux exemples de projets novateurs expérimentaux Le projet de mobilité électrique associant constructeurs, opérateurs et laboratoires de recherche L action pilote, déposée auprès de l ADEME, sur les réseaux intelligents («smart grids»), visant à offrir des solutions concrètes de maîtrise énergétique auprès des consommateurs : projet mené en lien avec le projet confluence à Lyon et mobilisant tous les acteurs de l énergie, Schneider Electric, GEG, ERDF, GDF-Suez, Grenoble INP, CEA, Tenerrdis, 23

Imaginer la ville de demain, imaginer un nouveau quartier d agglomération. Christian de Portzamparc, architecte en chef

Imaginer la ville de demain, imaginer un nouveau quartier d agglomération. Christian de Portzamparc, architecte en chef S o m m a i r e 2 3 4 5/6 7 8 9 10 11 Grenoble Presqu île phase 2 Imaginer la ville de demain, imaginer un nouveau quartier d agglomération Imaginer la ville de demain, Christian de Portzamparc, architecte

Plus en détail

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE A propos de http://www.giant-grenoble.org UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE Implanté à Grenoble sur 250 hectares, le campus d innovation GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies)

Plus en détail

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais DOSSIER DE PRESSE Lundi 11 janvier 2016 CONTACT PRESSE Thibaud Etienne Place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 T. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

STRASBOURG ÉCO 2020 Réalisations et perspectives

STRASBOURG ÉCO 2020 Réalisations et perspectives STRASBOURG ÉCO 2020 Réalisations et perspectives JANVIER 2013 Tour Icade, Roger Haeffele 2009 : Une stratégie économique partagée STRASBOURG ÉCO 2020 Un outil au service de l économie strasbourgeoise et

Plus en détail

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE Engagé dans une compétition internationale, Sanofi a fait le choix de la France pour y baser ses principales activités

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Définition des éco-activités

Définition des éco-activités Définition des éco-activités «L ensemble des activités produisant des biens et services capables de mesurer, d empêcher, de limiter ou de corriger les dégâts occasionnés à l environnement» OCDE et EUROSTAT

Plus en détail

Imaginons ensemble des quartiers durables

Imaginons ensemble des quartiers durables Imaginons ensemble des quartiers durables Réinventons nos quartiers Un quartier + vivant, + SOCIAL, + intense Aménager des quartiers plus vivants, c est composer une juste diversité de fonctions et d utilisateurs,

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Sorbonne Universités. Vision et projets

Sorbonne Universités. Vision et projets Sorbonne Universités Vision et projets Qu est-ce que Sorbonne Universités? Sorbonne Universités est un PRES (pôle de recherche et d enseignement supérieur) créé en 2010. Six partenaires sont au cœur du

Plus en détail

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 12/12/2014. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR PRÉSENTATION

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

AU CŒUR DE PARISTECH

AU CŒUR DE PARISTECH AU CŒUR DE PARISTECH NOS MISSIONS Structure de coopération inter-écoles, ParisTech rassemble 12 Grandes Écoles franciliennes, parmi les plus prestigieuses dans leur spécialité. PRÉSIDENT DE PARISTECH JEAN

Plus en détail

Artémisia. Lyon - Confluence (69)

Artémisia. Lyon - Confluence (69) Artémisia Lyon - Confluence (69) Lyon, deuxième métropole de France avec 2,1 millions d habitants Lyon possède un patrimoine architectural important, dont 3 sites inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial

Plus en détail

DIACT Université d été 26-27 septembre 2007

DIACT Université d été 26-27 septembre 2007 Énergies renouvelables et maîtrise de l énergie DIACT Université d été 26-27 septembre 2007 QUI PERD, QUI GAGNE? Des territoires inégaux devant les enjeux économiques du réchauffement La démarche «clusters»

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley

Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Plan Climat-Energie Territorial & Green Valley Salon Planet Energy, 27 janvier 2011 Une stratégie territoriale de lutte contre le réchauffement climatique au profit du développement économique local Plan

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION I Soutien au développement économique 1) Connaissance et analyse du tissu économique Une mission de connaissance et d analyse du tissu économique

Plus en détail

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR > TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES L ENJEU FORMATION 300 formations pour réussir La transition énergétique est une chance Les opportunités de cette transition

Plus en détail

Réflexions sur. Evolution et Structuration du Pôle Eau Académique. 24 Février 2011

Réflexions sur. Evolution et Structuration du Pôle Eau Académique. 24 Février 2011 Réflexions sur Evolution et Structuration du Pôle Eau Académique 24 Février 2011 Contexte Pôle Eau partie prenante de l Opération Campus Projet de LabEx déposé (10 Unités concernées) Thématique Eau présente

Plus en détail

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane

La politique locale de l habitat de Brest métropole océane La politique locale de l habitat de Brest métropole océane Pôle développement économique et urbain / Habitat Suivi de la politique locale de l habitat Le contexte: le projet métropolitain de l agglomération

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

MKT) PROGRAMMES MASTER

MKT) PROGRAMMES MASTER PROGRAMMES MASTER Master 1 Management (M1 MGT) Master 2 Spécialité Direction Financière, Audit Interne et Contrôle de Gestion (M2 DFAICG) PROGRAMMES MASTER www.iae-nice.fr Programmes Master : Former les

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés.

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Rhône-Alpes 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE :

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE : DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) Thème de la FICHE : Fiche thématique n 11 correspondant à l objectif

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine

Attractivité de l enseignement supérieur et de la recherche pour le développement de l Aquitaine CONSEILÉCONOMIQUE,SOCIALET Séanceplénièredu20octobre2010 ENVIRONNEMENTALRÉGIONALD AQUITAINE AVISDUCONSEILECONOMIQUE,SOCIALETENVIRONNEMENTALREGIONAL Attractivitédel enseignementsupérieuretdelarecherche

Plus en détail

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014

Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Séance du Conseil Métropolitain du 23 janvier 2014 Lyon, le 23 janvier 2014 Le Conseil Métropolitain, réunissant les élus de la communauté urbaine de Lyon et des communautés d'agglomération

Plus en détail

Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager.

Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager. Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager Julien ROCHE CRDP Lille 7 juin 2012 1 Quelle légitimité et quelle utilité pour

Plus en détail

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Le consortium Efficacity 6 INDUSTRIELS LEADERS DANS LEUR DOMAINE 7 SOCIÉTÉS D INGÉNIERIE 15 STRUCTURES ACADÉMIQUES D EXCELLENCE

Plus en détail

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement

Michel François DELANNOY Maire de Tourcoing Premier Vice-Président de Lille Métropole, délégué à la Gouvernance et au Développement Faire le pari de l aménagement économique du 21 ème siècle, au nom du développement durable, de la compétitivité du territoire et dans l intérêt des entreprises et des salariés métropolitains. Lille Métropole

Plus en détail

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE

ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ACCÉLÉRATEUR D INNOVATION AU SERVICE DE L INDUSTRIE ÉDITO Construite sur l expérience réussie du LETI à Grenoble, CEA Tech est forte de 4500 collaborateurs chargés d innover au service de l industrie.

Plus en détail

AVEC LA MAISON DE L ENTREPRISE INNOVANTE, LA CCI SEINE-ET-MARNE INVESTIT POUR L AVENIR ECONOMIQUE DU VAL MAUBUEE

AVEC LA MAISON DE L ENTREPRISE INNOVANTE, LA CCI SEINE-ET-MARNE INVESTIT POUR L AVENIR ECONOMIQUE DU VAL MAUBUEE LA MAISON DE L ENTREPRISE INNOVANTE, VITRINE DE L INNOVATION A LA CITE DESCARTES Facteur de compétitivité des entreprises et des territoires, l innovation est au cœur de nos préoccupations. Il ne s agit

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement Inauguration de la Résidence Campus Méditerranéen de IAMM / CIHEAM Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 LANCEMENT DE L INSTITUT POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INEF4 Un outil inédit pour générer et déployer massivement les innovations dédiées aux bâtiments durables

Plus en détail

Dossier de presse LumiWatt Page 1

Dossier de presse LumiWatt Page 1 Dossier de presse LumiWatt Page 1 Sommaire Communiqué de presse Page 3 Présentation du projet Page 4 De quoi s agit-il? Pourquoi? Objectifs Comment? A propos des porteurs du projet Page 9 Lumiwatt, la

Plus en détail

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport

Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport Grand Paris, Contrats de développement territorial et sport 1. Rappels sur les CDT et leur genèse 2. Les CDT et le sport Conférence régionale du sport Atelier Aménagement - 20 mars 2012 1 Rappels sur le

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale pour la recherche et l'innovation Direction générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle Sous-direction

Plus en détail

Rencontre des Président(e)s des conseils de développement du pôle métropolitain Loire-Bretagne

Rencontre des Président(e)s des conseils de développement du pôle métropolitain Loire-Bretagne Rencontre des Président(e)s des conseils de développement du pôle métropolitain Loire-Bretagne Présentation de Robert JESTIN Rennes, 21 mars 2013 1 «Enseignement supérieur et territoires : enjeux et défis

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

L Eco-construction. Filière économique prioritaire de la Seine Aval. Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas.

L Eco-construction. Filière économique prioritaire de la Seine Aval. Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas. L Eco-construction Filière économique prioritaire de la Seine Aval Contact à l AUDAS: Nicolas Ferrand, n.ferrand@audas.fr, 01 30 04 04 33 1 TEDDIF 8 Avril 2008 Intervention TEDDIF, 8 Avril 2008 PRÉSENTATION

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité l action des CCI Les CCI défendent un aménagement et un développement durables du territoire Depuis les trente glorieuses la croissance économique

Plus en détail

MEDZ partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables

MEDZ partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables Le 16 avril 2013 partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables De gauche à droite : M. Mohamed Fikrat, Président de la Commission de la CGEM «Investissements,

Plus en détail

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP La vision du BEP pour son territoire Le BEP vise à inscrire le territoire namurois dans une dynamique de développement durable, génératrice

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DU PROJET IMMOBILIER DES BASSINS DU NOUVEAU HAVRE Le 5 mars 2009 1 Introduction La Cité des Artistes

Plus en détail

«Les indicateurs d innovation localisés»

«Les indicateurs d innovation localisés» «Les indicateurs d innovation localisés» Manufacture des Tabacs - Université de Toulouse - juin 2010 Eurolio 11 juin 2010 - Session 3c «Dynamiques localisées d innovation» L innovation comme ressource

Plus en détail

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir

2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif. ARHM : riche. de son passé et tournée vers l avenir 2 0 1 1 > 2 0 1 5 Projet associatif ARHM : riche de son passé et tournée vers l avenir EDITO Montrer le chemin et rassembler Scriptum Née en 1950 de la volonté d un petit nombre de professionnels de la

Plus en détail

CREACTIVE DEAUVILLE. Philippe Augier Maire de Deauville

CREACTIVE DEAUVILLE. Philippe Augier Maire de Deauville CREACTIVE DEAUVILLE Gérer une ville, c est anticiper et voir loin. Il faut garder un temps d avance, imaginer, se projeter dans l avenir, penser son développement, être à l écoute des tendances et des

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

environnementale de projets d Atelier Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage

environnementale de projets d Atelier Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage Atelier environnementale de projets d Atelier 1 : Gouvernance et Pilotage Le jeudi 26 novembre 2015 1 Editorial... 2 Intervenants... 3 La démarche en quelques mots... 7 ADEME AGORAH, un partenariat autour

Plus en détail

Cérémonie de clôture du programme HOMES

Cérémonie de clôture du programme HOMES Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

5 ème édition de JOB Innov, rencontre jeunes talents PME innovantes le 8 novembre 2012 de 16h à 20h à Grenoble INP Phelma, à Minatec

5 ème édition de JOB Innov, rencontre jeunes talents PME innovantes le 8 novembre 2012 de 16h à 20h à Grenoble INP Phelma, à Minatec Communiqué de presse 5 ème édition de JOB Innov, rencontre jeunes talents PME innovantes le 8 novembre 2012 de 16h à 20h à Grenoble INP Phelma, à Minatec Les étudiants et jeunes diplômés, spécialistes

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le réaménagement de l ancienne maison communale lorsque les services de l administration

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique. Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation

Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique. Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation Plan d action 2015 2017 du Service de développement économique Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation L objectif Accélérer la croissance par l entrepreneuriat et l innovation ---------------

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique La loi ESR du 22 juillet 2013 et la COMUE «Université Bretagne Loire (UBL)» Formation Personnels UBS Vannes, 10 mars 2015 Emmanuel GUISELIN, Chargé de mission aux affaires juridiques de l UBS 1(1) Les

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt Tenerrdis. Emergence de Projets Collaboratifs

Appel à Manifestation d Intérêt Tenerrdis. Emergence de Projets Collaboratifs Appel à Manifestation d Intérêt Tenerrdis Emergence de Projets Collaboratifs 2015 «Energie durable : nouvelles technologies, nouveaux marchés, nouveaux usages» Date limite de dépôt des dossiers : 15 juin

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE LILLE 1 CCI GRAND LILLE ENTRE : Université Lille 1, établissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique - 59655

Plus en détail