Dossier de présentation Projet PILSI - EDD - BEeSy

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de présentation Projet PILSI - EDD - BEeSy"

Transcription

1 Dossier de présentation Projet PILSI - EDD - BEeSy 4 juillet 2013 : Signature du contrat de partenariat pour la construction du projet PILSI - EDD - BEeSy Informations complémentaires Contact : Géraldine Fabre / 26

2 2 / 26

3 4 Juillet 2013 : Signature du contrat de partenariat... 5 Un projet immobilier ambitieux... 5 Un engagement environnemental fort... 6 Des qualités remarquables... 6 Pilsi - EDD - BEeSy : Un projet, deux programmes... 6 Les acteurs et partenaires du projet... 8 Une démarche collective, au cœur de la dynamique Université Grenoble Alpes... 8 Les financeurs du projet... 9 Le maître d ouvrage : le Groupe GCC et ses partenaires... 9 Organismes prêteurs... 9 Le partenariat avec la Caisse des Dépôts... 9 Projet PILSI, Pôle Informatique Logiciels et Systèmes intelligents Une triple mission : Recherche, formation, transfert Un projet immobilier à la hauteur de l ambition internationale Un centre d excellence interconnecté avec un tissu d entreprises particulièrement dense.. 12 Quelques exemples de transfert de technologie Une ambition matérialisée dès 2010 par la création du Centre de Recherche Intégrative Internationaliser la formation Acteurs et partenaires du projet Chiffres clés Dates clés Rappel : 60 ans d informatique grenobloise Vue prospective du bâtiment Projet EDD, Environnement et Développement Durable Les sciences de l environnement au premier plan Une concentration de compétences unique Regroupement des filières de formation Acteurs et partenaires Chiffres clés Calendrier Vue prospective Projet BEeSy, biologie environnementale et systémique BEeSy, un pôle structurant la recherche en biologie environnementale et systèmique Acteurs et partenaires Chiffres clés Calendrier Vue prospective / 26

4 L'Opération Campus à Grenoble millions pour le projet grenoblois Un collectif rassemblant tous les acteurs locaux Une gestion exemplaire Une véritable dynamique locale Chiffres clés L aménagement et le développement du Domaine universitaire Un campus qui vit et rayonne Le domaine universitaire de demain c est Un effet d entraînement pour les secteurs voisins Un campus ouvert sur l économie et connecté aux autres pôles de développement de l agglomération / 26

5 : SIGNATURE DU CONTRAT DE PARTENARIAT POUR LA CONSTRUCTION DU PROJET PILSI-EDD-BEESY Le 4 Juillet 2013, l Université de Grenoble signe un contrat de Partenariat Public-Privé avec le groupement constitué par GCC et ses partenaires pour la construction du principal programme immobilier réalisé sur le domaine universitaire dans le cadre de l Opération Campus : le projet immobilier PILSI-EDD-BEeSy. Ce projet représente m² de constructions pour un investissement d environ 70 millions d euros. Il doit conforter trois pôles d excellence thématiques : PILSI, Pôle Innovation, Logiciel et Systèmes Intelligents EDD Environnement et Développement Durable BEeSy Biologie Environnementale et Systémique. L opération concerne donc trois communautés scientifiques : Sciences du numérique, Sciences de la Terre, Biologie. Un projet immobilier ambitieux Ce projet constitue le plus important investissement réalisé sur le domaine universitaire depuis plus de 30 ans. Il comprend trois opérations immobilières coordonnées qui doivent contribuer à revaloriser le patrimoine immobilier de l Université de Grenoble. le bâtiment PILSI recherche ( m² de bureaux, d espaces de séminaires et de colloques, de plateforme d expérimentation, avec un data-center, une cafétéria. le bâtiment EDD (4 500 m² de bureaux et de halles technologiques) le bâtiment BEeSy (1 200 m² d animaleries et espaces de laboratoires (cultures cellulaires...) Livraison prévue des bâtiments : mai 2015 : BEeSy octobre 2015 : EDD mars 2016 : PILSI 5 / 26

6 Un engagement environnemental fort PILSI-EDD-BEeSy est l un des premiers grands projets immobiliers de l après Grenelle de l environnement mené sur un campus universitaire français. En raison des thèmes de recherche appliquée abordés dans les trois pôles changement climatique, impact sur le vivant, efficacité de la production, maîtrise des effluents, mais aussi Green IT (maîtrise des consommations énergétiques engendrées par le calcul et le stockage des données), l Université de Grenoble se veut exemplaire en préconisant des constructions et des modes de fonctionnement responsables. Des qualités remarquables Qualité de l insertion urbaine, qualité et la durabilité des matériaux utilisés. Performances environnementales : un data center en free cooling (Green-IT), des performances thermiques et d isolation supérieures aux exigences de la nouvelle réglementation thermique, un système de bonus-malus engageant l exploitant sur la réduction des consommations d énergie. Climatisation naturelle, récupération de chaleur et d eau de pluie, l utilisation de la géothermie pour chauffer et pour rafraîchir le bâtiment. Confort des usagers, convivialité et ouverture : qualité des équipements et du mobilier, espaces ouverts, terrasses, lieux de travail et de détente favorisant les rencontres entre chercheurs et avec les partenaires. PILSI - EDD - BEeSy : Un projet, deux programmes Les m² de construction confiés au groupement GCC et ses partenaires seront complétés durant la période par un programme de constructions et réhabilitations de m² 2, portant également sur des équipements de formation et recherche des pôles PILSI et EDD. Ces opérations complémentaires seront construites dans le cadre d une maîtrise d ouvrage publique : réhabilitation de bâtiments pour la partie Formation de PILSI (5 000 m² ² de rénovation) construction du bâtiment Climat-Planète pour le projet EDD (2 500 m² ² de construction) À terme, ces deux programmes accueilleront dans leur ensemble 13 laboratoires et 3 écoles doctorales chercheurs et étudiants, en master ou en école d ingénieurs, sont concernés par les constructions nouvelles ou la restructuration des bâtiments existants. 6 / 26

7 Plan du Domaine universitaire de Saint-Martin d Hères / Gières : Les futurs aménagements, dont le projet immobilier PILSI EDD BeeSy, figurent en rouge. 7 / 26

8 LES ACTEURS ET PARTENAIRES DU PROJET Une démarche collective, au cœur de la dynamique Université Grenoble Alpes Un projet fédérateur construit avec les usagers : À travers l opération conduite par l Université de Grenoble, toute une communauté s est mobilisée pour participer aux groupes de travail et élaborer les programmes du projet PILSI-EDD-BEeSy : équipes des services du patrimoine et des laboratoires communs de l Université Joseph Fourier et de Grenoble INP, du service aménagement du campus, les services informatiques impactés par les projets de datacenters, les architectes conseil du campus Au total, plus d une centaine de personnes ont été mobilisées et ont apporté leur expertise au projet. Cette mobilisation autour d un projet fédérateur modifie en profondeur l Université : nouveaux modes de travail collaboratif, anticipation des phases de maintenance dès la conception des bâtiments, nouvelles approches de la gestion du patrimoine, rationalisation des centres de données à l échelle du campus, approches énergétiques économes (géothermie), mutualisation de plate-formes La personne publique : l Université de Grenoble est la structure unique qui rassemble les six établissements universitaires de Grenoblois et Savoie, couvrant tous les secteurs de la formation et de la recherche. Les membres fondateurs du PRES sont l'université Joseph Fourier, l'université Pierre-Mendès-France, l'université Stendhal, l'université de Savoie, Grenoble INP et Sciences PO Grenoble. Les institutions associées de ce PRES sont le CROUS de Grenoble, la Région Rhône-Alpes, Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble, l assemblée des Pays de Savoie, les collectivités de Drôme et Ardèche, l École d'architecture et l Ecole d art et design. Le PRES Université de Grenoble a assuré un lien étroit avec les services du ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche, et plus particulièrement du Service des Grands Projets Immobiliers. L équipe projet : Coordination scientifique et concertation avec les usagers : Yassine Lakhnech (UJF - Coordinateur général) avec Uwe Schlattner (projet BEeSy), Alain Cartelier (projet EDD), Nicolas Balacheff (projet PILSI) et Gabrielle Feltin (data-center). Conduite du projet : Jacques Schmitt (chef de projet) avec Nicolas Stellian et Juliana Clain et avec l appui de l équipe de la Direction du Développement et de l Aménagement (Université de Grenoble). Direction du patrimoine des établissements : Dominique Gremeaux (UJF) et Jean Rossel Millet (Grenoble INP). Les assistants à la personne publique : Juridique : Dorothée Griveaux cabinet Dentons (Salans) Financier : Martin Liger, Finance Consult Programmation : Michel Soler, POMH 8 / 26

9 Économie du projet : Michel Puig, R2M Énergie : David Chénier, AMOES Data Center : Marie Chabanon, APL Les financeurs du projet L État, à travers la dotation de 400 Millions d euros attribués au site grenoblois dans le cadre de l Opération Campus par le Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR). La Métro, communauté d agglomération grenobloise, abonde le financement de l opération PILSI-EDD-BEeSy à hauteur de 5,4 M d euros. La Métro et la Région Rhône Alpes financent également les constructions neuves et les réhabilitations du second volet du programme : PILSI-Formation et Climat-Planète. Le maître d ouvrage : le Groupe GCC et ses partenaires Le Groupement, dont GCC est mandataire, est constitué d une équipe d industriels et d investisseurs qui ont décidé d associer leurs compétences et de participer à une société spécifiquement dédiée au projet qui sera titulaire du contrat de partenariat : la société «PILSI SERVICES». Investisseurs : FIDEPPP2, fond d investissement filiale de NATIXIS (banque d investissement de la Banque Populaire et des Caisses d Épargne), GCC (Promoteur) et de IDEX (Maintenance) Architectes : cabinets AMPLITUDE (conception de l architecture de EDD et BEeSy) et DHA (conception de l architecture du bâtiment PILSI) Bureaux de d études : BETREC (Structure), ELITHIS (Fluides 6 HQE), E2CA (Économiste) et CAPINGELEC (Data-center et Animalerie). Réalisation des travaux : CUYNAT CONSTRUCTIONS filiale grenobloise du groupe GCC. Organismes prêteurs Crédit Foncier Caisse D Épargne Rhône-Alpes Direction des Fonds d Épargne (groupe Caisse des Dépôts) Le partenariat avec la Caisse des Dépôts La Caisse des Dépôts a accordé à la société PILSI Services un prêt sur fonds d épargne d un montant de 9,8 millions d euros. D une durée de 25 ans, ce financement de long terme contribue à sécuriser le financement du projet sur toute la durée du contrat de partenariat, par l octroi dès la date de signature du PPP d un prêt 9 / 26

10 qui sera versé à la date de mise en service; il permet également d améliorer significativement le coût global du projet pour la personne publique. Le fonds d épargne permet, grâce à la centralisation d une partie de l épargne réglementée (livret A, LDD), de financer, sur le long terme, des projets d intérêt général. Consacrés en premier lieu au logement social et la politique de la ville, ces financements servent aussi d autres priorités identifiées par les pouvoirs publics, telles que les universités qui font l objet d enveloppe dédiées. 10 / 26

11 PROJET PILSI, PÔLE INFORMATIQUE LOGICIELS ET SYSTÈMES INTELLIGENTS Fort d une communauté de 1900 chercheurs et 4000 étudiants en mathématiques et informatique, l ambition de PILSI est de s'imposer comme un pôle de recherche et de formation dans le domaine du logiciel, unique en Europe et au meilleur rang mondial. En concentrant en un même lieu moyens et compétences, son objectif est d'amplifier les coopérations et synergies entre les laboratoires de recherche et les industries du domaine des micro et nanotechnologies et des technologies de l'information et de la communication. Par ses activités, PILSI est au cœur d enjeux scientifiques, techniques, mais aussi économiques, sociétaux et environnementaux, majeurs, relatifs à l énergie, la santé et la société de l information. Une triple mission : Recherche, formation, transfert PILSI s'est fixé trois missions : Créer l'innovation en accélérant la rencontre et l'enrichissement mutuel des micro-nanotechnologies de l'information et de la communication par l'action conjointe de la recherche, de la formation et de l'industrie. Accélérer le transfert des innovations des laboratoires pour répondre à des besoins industriels et sociétaux, notamment en amplifiant les coopérations qui se dessinent dans l'institut Carnot "Logiciels et Systèmes Intelligents" et dans le pôle de compétitivité Minalogic. Attirer les meilleurs talents à Grenoble, chercheurs et étudiants, et favoriser l arrivée de nouveaux partenaires industriels. 11 / 26

12 Un projet immobilier à la hauteur de l ambition internationale Trois laboratoires aujourd hui dispersés sur le domaine universitaire seront regroupés dans le futur bâtiment PILSI Recherche : LIG 1, LJK 2 et Verimag. Le Laboratoire Intégration et Atelier Logiciel pour Puces (LIA LP) du CEA viendra les rejoindre. À terme, le PILSI accueillera 800 à 1000 chercheurs et personnels de recherche dans un seul et même bâtiment. À dominante tertiaire, ce bâtiment accueillera notamment : des Espaces communs favorisant la synergie entre les différents occupants et visiteurs : centre informationnel, séminaire, réception-café-restaurant des espaces démonstrateurs : showroom et espace Intelligence ambiante un datacenter dont la conception s appuie sur les principes du Green IT des espaces tertiaires pour 813 postes de travail (avec une densification possible jusqu à 1024 postes) Six autres laboratoires bénéficieront des nouvelles ressources du pôle : GIPSA-Lab 3, G-SCOP 4, Institut Fourier, INRIA, TIMA 5, TIMC-IMAG 6. Un centre d excellence interconnecté avec un tissu d entreprises particulièrement dense La vallée grenobloise accueille quantité d implantations de départements R&D, d entreprises et de laboratoires, de Montbonnot à Échirolles et Eybens au Sud de l agglomération constituant une sorte de route du software et des Smart Systems. PILSI est créé avec l objectif affirmé d'un transfert rapide des innovations issues de la recherche pour répondre à des besoins industriels et sociétaux. La proximité des équipes de recherche académiques et industrielles, réunies en un même lieu, favorise l'émulation scientifique et la valorisation rapide des résultats des innovations technologiques (dépôt de brevets, création de start-up, etc.). Les liens avec les entreprises déjà nombreux seront renforcés par des plateformes d expérimentation partagées. 1 LIG : Laboratoire d Informatique de Grenoble 2 LJK : Laboratoire Jean Kuntzmann 3 GIPSA-Lab : Grenoble Images Parole Signal Automatique 4 G-SCOP : Sciences pour la Conception, l'optimisation et la Production de Grenoble 5 TIMA : Techniques de l'informatique et de la Microélectronique pour l'architecture d'ordinateurs 6 TIMC-IMAG : Techniques de l'ingénierie Médicale et de la Complexité 12 / 26

13 Quelques exemples de transfert de technologie ST et les architectures multicoeurs permettant un fonctionnement multitâche des processeurs. Les outils de développement du logiciel critique de l A380. Cabrilog présent dans les calculettes de millions de lycéens. Catia qui a permis de dessiner des éléments du Rafale. Les sociétés Praxim et Koelis qui ont développé des applications et systèmes de chirurgie assistée par ordinateur. Une ambition matérialisée dès 2010 par la création du Centre de Recherche Intégrative En préfiguration de PILSI et dès 2010, les partenaires du projet PILSI ont inauguré le Centre de Recherche Intégrative (CRI). Celui-ci répond aux besoins d une recherche collaborative avec l industrie inscrite dans des échéances de longue durée. Financés en partenariat avec le CEA, le CNRS et l INRIA, les premiers programmes de recherche concernent la programmation des architectures multicœurs pour le développement d'environnements de programmation et de modèles d'exécution visant à réduire la consommation et les coûts de fabrication. Internationaliser la formation L offre de formation dans les domaines des mathématiques, de l informatique et des sciences et technologies de l information et de la communication (STIC) à l'université de Grenoble est particulièrement riche et complète avec : 4 écoles d ingénieurs (Ensimag, Phelma, Génie Industriel, Polytech Grenoble), 2 IUT et 3 écoles doctorales (ED MSTII 7, ED EEATS 8, et ED ISCE 9 ). Chaque année, près de 600 ingénieurs, 200 étudiants de master et plus de 400 étudiants en IUT sortent diplômés de ces filières multidisciplinaires. Plus de doctorants effectuent leurs travaux de thèse dans les laboratoires de ce pôle. Le pôle PILSI prévoit d héberger un programme international de formation en mathématiques et technologies de l'information pour attirer les meilleurs doctorants. Pour former plus d'étudiants à l'informatique et faire face à un accroissement des effectifs, le projet prévoit une extension des bâtiments de formation existants. L Ensimag qui accueille 800 élèves ingénieurs prévoit d en accueillir en ED MSTII : École doctorale Mathématiques, Sciences et technologies de l'information, Informatique 8 ED EEATS : école doctorale Électronique, Électrotechnique, Automatique, Traitement du Signal 9 ED ISCE : Ecole doctorale Ingénierie pour la Santé, la Cognition et l'environnement 13 / 26

14 Acteurs et partenaires du projet Laboratoires de recherche : LIG, LJK, Verimag, institut Carnot Logiciels Systèmes Intelligents Filières d enseignements : 4 écoles d ingénieurs (Ensimag, Phelma, Génie Industriel, Polytech Grenoble), 2 IUT et 3 écoles doctorales (ED MSTII, ED EEATS, et ED ISCE) Établissements : Université Joseph Fourier, Grenoble INP Organismes de recherche : CEA, CNRS, INRIA Pôle de compétitivité : Minalogic Chiffres clés Les sciences du logiciel à Grenoble chercheurs doctorants étudiants concernés Le futur pôle PILSI m² de locaux neufs dédiés à la recherche chercheurs et personnels accueillis à terme m² de bâtiments rénovés pour la formation Dates clés 2007 : Joseph Sifakis lauréat du Prix Turing 2008 : Grenoble lauréat de l Opération Campus Décembre 2009 : première réunion du Centre de recherche intégrative Février 2010 : installation de la première équipe au Centre de recherche intégrative 2014 : pose de la première pierre du centre de recherché PILSI 2016 : réhabilitation des locaux pour l Ensimag Mars 2016 : livraison du nouveau bâtiment Rappel : 60 ans d informatique grenobloise C est en 1951 que le mathématicien Jean Kuntzmann, professeur à l université de Grenoble, crée le premier laboratoire de calcul, qui donnera naissance à l IMAG 10 et à l Ensimag. En choisissant la capitale des Alpes pour y installer une grande part de leurs activités de R&D, Bull, Cap Sogeti, Cisco, HP, Kelkoo, Open, Orange, Schneider Electric, STMicroelectronics, Sun Microsystems, Xerox... confirment l aura de l informatique grenobloise. 10 IMAG : Informatique Mathématiques Appliquées Grenoble 14 / 26

15 Aujourd hui Grenoble est le second site français après Paris pour la recherche sur les Sciences et technologies de l information et de la communication (STIC). La recherche dans le domaine du logiciel à l Université de Grenoble, c est 9 laboratoires (tous classés A+ ou A), 640 doctorants et 700 chercheurs permanents, dont Joseph Sifakis, directeur de recherche CNRS au laboratoire Verimag, premier et unique prix Turing français. Vue prospective du bâtiment Le bâtiment PILSI, au cœur du domaine universitaire, derrière l amphi Weil, en bordure de la place centrale (crédit : DHA Architectes). 15 / 26

16 PROJET EDD, ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Les sciences de l environnement au premier plan En sciences de l environnement, le pôle grenoblois se classe en 42 ème position mondiale au QS World University Rankings 2011 (en 4 ème position mondiale pour le nombre de ses citations) et en première position française pour ce domaine de recherche. Sur Grenoble plus de 950 chercheurs, doctorants, post-docs et personnels techniques et étudiants évoluent dans ces disciplines. Les résultats aux appels à projets du programme Investissements d Avenir ont confirmé la place de tout premier plan de ce pôle. En effet, la sélection établie par les jurys internationaux a retenu de nombreux projets du site dans le périmètre EDD, parmi lesquels le labex porté par l OSUG (Observatoire des sciences de l univers de Grenoble) Le labex TEC XXI Plusieurs équipements (une ligne de lumière au Synchrotron dédiée à la pollution, les antennes astronomiques du plateau de Bure) labellisés Equipex. Une concentration de compétences unique Le projet immobilier EDD a pour objectif de continuer à structurer le Pôle grenoblois des Sciences de l environnement afin de rapprocher les équipes et ainsi faciliter le développement de projets transdisciplinaires autour du climat et du développement durable. 16 / 26

17 Il prévoit la construction pour 2015 de bâtiments contenant deux plateformes de recherche et de formation sur les écotechnologies, le changement climatique, le risque mécanique des constructions : Plateforme PEI (Processus, Effluents, Industries) Cette plateforme est dédiée aux éco-technologies et aux technologies propres. Sa vocation est de mettre au point et/ou d optimiser des procédés industriels de production, de recyclage, de traitements d effluents, d imaginer de nouveaux modèles d usine pour produire propre. Les plateaux techniques et l expertise des chercheurs seront accessibles aux industriels. Des étudiants de master et élèves ingénieurs seront accueillis pour mener des projets industriels au contact direct de la recherche. Des espaces seront réservés aux startup. Plateforme Mécanique et risques La halle technique a été rénovée dans le cadre du contrat de plan État/Région ; le projet immobilier PILSI-EDD-BEeSy permettra la création de bureaux améliorant les capacités de travail des chercheurs du laboratoire 3S-R. Ces deux plateformes accueillant 300 chercheurs et étudiants seront regroupés dans un bâtiment partagé entre espaces tertiaires (plus de 200 postes de travail pour chercheurs, doctorants, stagiaires ) et halles technologiques (plus de 700 m² de halles expérimentales) sur environ m² Exemples d applications des recherches menés dans les domaines EDD Modélisation de l ancrage d une éolienne Étude de stockage profond de déchets radioactifs Phytorestauration : dépollution par les plantes Regroupement des filières de formation Les formations en Sciences de l environnement, aujourd hui dispersés sur différents sites de l agglomération grenobloise, seront regroupées sur le domaine universitaire. Quatre filières de la Licence au Doctorat sont concernées : Sciences de la Terre Mécanique, Énergétique et Ingénierie Biologie des systèmes Sciences humaines et sociales sur l environnement. 17 / 26

18 Les étudiants bénéficieront ainsi de l accès à certains équipements, de la proximité des chercheurs et du contact avec les partenaires industriels. Acteurs et partenaires Recherche : laboratoires : LGGE 11, LEGI 12, 3S-R 13, LTHE 14, Laboratoire de Rhéologie, LGP2 15, GIPSA-Lab 16 Formation : IUT1 de Grenoble UFR Phitem 17, UFR Chimie-biologie Écoles d ingénieurs : Ense3, Pagora, Phelma, Polytech Grenoble Écoles doctorales : ED TUE 18, ED I-MEP2 19 Chiffres clés 950 chercheurs, doctorants, post-docs et personnels techniques étudiants m² d extension Calendrier Début des travaux : 2013 Livraison des bâtiments : octobre LGGE : Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l Environnement 12 LEGI : Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels 13 3S-R : Laboratoire Sols, Solides, Structures - Risques 14 LTHE : Laboratoire d Études des Transferts en Hydrologie et Environnement 15 LGP2 : Laboratoire de Génie des Procédés Papetiers 16 GIPSA-Lab : Grenoble Images Parole Signal Automatique 17 PHITEM : Physique, Ingénierie, Terre, Environnement, Mécanique 18 ED TUE : École doctorale Terre Univers Environnement 19 ED I-MEP2 : École doctorale Ingénierie, Matériaux, Mécanique, Énergétique, Environnement, Procédés, Production 18 / 26

19 Vue prospective du bâtiment Bâtiment EDD - Vue de la rue de la piscine (crédit : Amplitude architectes) 19 / 26

20 PROJET BEESY, BIOLOGIE ENVIRONNEMENTALE ET SYSTÉMIQUE BEeSy, un pôle structurant la recherche en biologie environnementale et systémique L ambition de BEeSy est de parvenir à se mesurer aux grands centres mondiaux spécialisés en biologie systémique qui se sont déjà constitués aux USA à Seattle, en Chine à Shanghai, mais aussi au Japon, en Angleterre ou en Suisse. S ils ont à ce jour une longueur d avance sur la structure fédérative de Grenoble, cette dernière ne manque pas d atouts dans la compétition, avec de nombreux laboratoires et chercheurs reconnus mondialement. Afin de soutenir cette ambition, le projet immobilier prévoit la construction d une extension, baptisée «Xavier Leverve», au bâtiment B de biologie. Cette extension d environ 1 200m² contiendra une animalerie et un insectarium répondant aux exigences internationales ainsi qu une zone de laboratoire centrée sur la culture cellulaire. Elle permettra d accueillir environ 800 rats et 500 souris sur lesquels une cinquante de chercheurs pourront travailler simultanément. Cette structuration du Pôle BEeSy permettra à terme de : renforcer les synergies entre Formation et Recherche renforcer les coopérations entre les différents laboratoires du domaine de la biologie créer un continuum de recherche, de la molécule aux écosystèmes, à l interface de plusieurs disciplines (mathématique appliquée, nano-biologie, chimie, physique, sciences de la terre/environnement ) Partager des plateformes techniques de pointe 20 / 26

21 Acteurs et partenaires Laboratoires de recherche : LECA 20, LAPM 21, LBFA 22, IAB 23, groupe RMN 24 de l IBS 25 Plateformes : Nanobio, IRTSV 26 Établissements : UJF, Grenoble INP Organismes : CEA, CHU, INSERM Chiffres clés une extension de m² étudiants / an 300 doctorants 650 enseignants-chercheurs 800 rats et 500 souris Calendrier Début des travaux : mars 2014 Livraison de l extension de BEeSy : mai LECA : Laboratoire d Écologie Alpine 21 LAPM : Laboratoire Adaptation et Pathogénie des Microorganismes 22 LBFA : Laboratoire de Bioénergétique Fontamentale et Appliquée 23 IAB : Institut Albert Bonniot 24 RMN : Résonance magnétique nucléaire 25 IBS : Institut de Biologie Structurale 26 IRTSV : Institut de Recherches en Technologies et Sciences pour le Vivant 21 / 26

22 Vue prospective du bâtiment BEeSy - Extension Xavier Leverve au bâtiment B de biologie (crédit : Amplitude architectes) 22 / 26

23 L'Opération Campus à Grenoble En 2008, l État s est engagé dans un vaste programme de rénovation immobilière et urbaine des universités appelé "Opération Campus". Ce programme vise à faire émerger des campus d'excellence afin de hisser la France au niveau des standards mondiaux. 400 millions pour le projet grenoblois En juillet 2009, le projet stratégique grenoblois "Grenoble Université de l'innovation" a été retenu par un jury international parmi les douze campus lauréats et s est vu attribué une dotation de 400 millions d euros. Le projet s'est distingué par son caractère particulièrement global et intégré, que ce soit au niveau de la nature et du nombre d'acteurs impliqués, de l'intégration urbaine, de la vision scientifique et de la démarche sociétale. Le projet affirme l ambition stratégique du site annonçant la formation ou le renforcement de pôles thématiques engagés sur quatre grands enjeux sociétaux contemporains : Planète, Santé, Information, Innovation. Il constitue depuis lors, le cadre dans lequel s inscrivent les différents projets d aménagement, d enseignement et de recherche, tant sur le Domaine universitaire de Saint-Martin-d Hères/Gières (projet Campus 2025), que sur le site de la Presqu île de Grenoble (projet GIANT). Décliné en un ensemble de programmes immobiliers prévoyant des équipements de formation, de recherche et de vie de campus (logement, restauration, services...), ce programme concerne 46 équipements en construction ou rénovation en cours ou en phase de lancement sur la Presqu'île de Grenoble et le Domaine universitaire de Saint Martin d'hères/gières. Un collectif rassemblant tous les acteurs locaux La démarche intègre TOUS les acteurs universitaires et scientifiques locaux : les établissements universitaires (universités Joseph Fourier, Pierre-Mendès-France et Stendhal, Grenoble INP et Sciences PO Grenoble) avec les autres organismes de recherche et formation (CEA, CNRS, INRIA, IRSTEA, CHU et GEM), en partenariat avec l'inserm et le CSTB, ainsi que le CROUS sur les aspects logement et vie étudiante, en lien avec les pôles de compétitivité, la CCI et avec le soutien des différentes collectivités territoriales (région, département, communauté d'agglomération, ville). 23 / 26

24 Une gestion exemplaire Les intérêts générés par le placement des dotations Opération Campus auprès de l'agence Nationale pour la Recherche (ANR) ont été régulièrement redistribués par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'Université de Grenoble s est ainsi vu attribuer deux bonus supplémentaires de 21 millions puis 11 millions d'euros, en décembre 2010 et décembre 2011, grâce à son "bilan extrêmement positif" et à la manière "déterminée et efficace" avec laquelle le PRES mène l'opération Campus, comme l'avait alors souligné le ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Cet investissement supplémentaire a été à 90% consacré à la vie de campus : équipements sportifs, espaces culturels, lieux de convivialité et de services. Une véritable dynamique locale Le programme de développement immobilier engagé grâce à l Opération Campus s étend jusqu en 2016 et est rendu possible notamment grâce à l'apport des collectivités territoriales (Région Rhône-Alpes, Grenoble Alpes Métropole et Ville de Grenoble) qui ont décidé de le soutenir à hauteur de 135 millions d'euros. Il compte de nombreux projets pour la qualité de la vie de Campus (réhabilitation et construction de logements, restauration, équipements sportifs, etc.) mais aussi de grands projets structurants pour la recherche et la formation, notamment GreEn-ER, pôle mondial Énergie Matériaux PILSI, Pôle d'innovation Logiciels et Systèmes Intelligents Maison de la Création avec son Espace scénique transdisciplinaire Pôle Formations Métiers de la Santé Espace Européen des Sciences Sociales Extension de l Institut de Biologie structurale Plateforme NanoSécurité Extension de Sciences Po Grenoble Chiffres clés 400 millions d euros de dotation État 135 millions de subventions des collectivités locales o 85 millions de la Région Rhône-Alpes o 40 millions de Grenoble Alpes Métropôle o 8 millions de la Ville de Grenoble o 2,5 millions du SMTC de l agglomération grenobloise 32 millions d euros de bonus supplémentaires de l État m² de locaux neufs et réhabilités 46 projets (constructions ou rénovations) 24 / 26

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010. Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics

La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010. Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010 www.minalogic.com About Minalogic Domain Location Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics Grenoble/France,

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB)

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB) Saadi KHOCHBIN Directeur de recherche CNRS Institut Albert Bonniot (IAB) Inserm / UJF Institut des sciences biologiques médaille d Argent Les projets développés par Saadi Khochbin s inscrivent essentiellement

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT

Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT Charte d adhésion d un laboratoire au Mésocentre CIMENT (Calcul Intensif, Modélisation, Expérimentation Numérique et Technologique) https://ciment.ujf-grenoble.fr Version 1 / Janvier 2013 Préambule Ce

Plus en détail

PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms

PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms PERSYVAL-lab Pervasive Systems and Algorithms Responsable scientifique et technique: Marie-Christine Rousset Coordination scientifique du montage du projet: Yassine Lakhnech, Marie-Christine Rousset, Jean-Marc

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Master Management, innovation, technologie

Master Management, innovation, technologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management, innovation, technologie Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr Recherche et Formation dans un environnement de pointe Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr 1 Grenoble: forte synergie recherche formation relations industrielles Années 8 International training courses

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

Note de cadrage. Projet Web UMS

Note de cadrage. Projet Web UMS Note de cadrage Projet Web UMS 05/10/2009 Introduction Ce document a pour objectif de définir la note de cadrage du projet Web de l'ums MI2S. 1. Contexte L'UMS MI2S est constituée de deux services, Moyens

Plus en détail

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie ACTION 5 : Poursuivre la dynamique d équipements et de laboratoires d excellence pour composants dotés de fonctionnalités nouvelles. La Lorraine dispose de forces de recherche exceptionnelles dans le domaine

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015 Septembre 2014 Dossier de presse / 2014-2015 SOMMAIRE I 2014 : année marquante pour l INstitut Polytechnique de Bordeaux p.3 A. L INstitut Polytechnique se dote d une nouvelle identité p.3 B. Nouveaux

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Grenoble

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique. Tires II, III et IV : propositions de la Conférence des Présidents d Université PROJET

Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique. Tires II, III et IV : propositions de la Conférence des Présidents d Université PROJET Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique Ces propositions sont élaborées à partir du plan commenté du projet de loi en date du 10 décembre 2013 (http://www.developpement durable.gouv.fr/img/pdf/2013

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Contribution de l Ariut de Bretagne aux Assises territoriales sur l enseignement supérieur et la recherche en Bretagne

Contribution de l Ariut de Bretagne aux Assises territoriales sur l enseignement supérieur et la recherche en Bretagne Contribution de l Ariut de Bretagne aux Assises territoriales sur l enseignement supérieur et la recherche en Bretagne 1 septembre 2012 Introduction Depuis plusieurs décennies, le système IUT en Bretagne

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [IMMOBILIER D ENTREPRISE] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

Dossier de presse. Assemblée générale constitutive. 7 mai 2013. Clermont-Ferrand

Dossier de presse. Assemblée générale constitutive. 7 mai 2013. Clermont-Ferrand Dossier de presse Assemblée générale constitutive 7 mai 2013 Clermont-Ferrand Institut d Auvergne du Développement des Territoires, 51 boulevard François Mitterrand Communiqué de presse «Un nouveau pas

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

16- Veiller en interne à une bonne articulation des actions du BAIP et des dispositifs déjà bien implantés dans différentes composantes.

16- Veiller en interne à une bonne articulation des actions du BAIP et des dispositifs déjà bien implantés dans différentes composantes. Recommandations : 16- Veiller en interne à une bonne articulation des actions du BAIP et des dispositifs déjà bien implantés dans différentes composantes. 17- Assurer non seulement une meilleure lisibilité

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX»

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Pour les porteurs de projets de l Université Joseph Fourier de Grenoble 24 Septembre 2010 Sommaire Quelques rappels sur LABEX Démarche

Plus en détail

Licence et Master E.E.A.

Licence et Master E.E.A. Licence et Master E.E.A. N. Galopin & F. Camus UFR PHITEM 2 avril 2015 Spécialités des Masters 2 De roulement des E tudes Apre s le Master? De roulement des e tudes Locaux et environnement ge ographique

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Le Crédit d Impôt Recherche

Le Crédit d Impôt Recherche > RECHERCHE Le Crédit d Impôt Recherche Un outil pour les entreprises en partenariat avec l Institut Carnot CSTB L État accompagne les entreprises dans leurs projets innovants en les aidant, notamment,

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Licence professionnelle Prospection et protection des ressources souterraines

Licence professionnelle Prospection et protection des ressources souterraines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Prospection et protection des ressources souterraines Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine

EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine Réunion Groupe de Travail 05 Février 2013 GROUPE DE TRAVAIL, RÉUNION DU 05-02-2013 Ordre du jour état des lieux du projet (historique) EXPLOR

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse : Pierrette Langlais pierrette.langlais@univ-tlse3.fr 05 61 55 62 50-06 25 54 18 57

Dossier de presse. Contact presse : Pierrette Langlais pierrette.langlais@univ-tlse3.fr 05 61 55 62 50-06 25 54 18 57 Présentation de l opération Campus à l Université Toulouse III - Paul Sabatier Point presse de Bertrand Monthubert, Président de l Université Toulouse III - Paul Sabatier Dossier de presse Contact presse

Plus en détail

Appel à projets des Investissements d Avenir "Initiatives D'Excellence en Formations Innovantes" (IDEFI) ÉDIFICE

Appel à projets des Investissements d Avenir Initiatives D'Excellence en Formations Innovantes (IDEFI) ÉDIFICE Appel à projets des Investissements d Avenir "Initiatives D'Excellence en Formations Innovantes" (IDEFI) ÉDIFICE Préambule Le projet Édifice propose de construire le démonstrateur d un dispositif de formation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre

L Ecole et observatoire des sciences de la Terre L Ecole et observatoire des sciences de la Terre Michel GRANET LabEx G-EAU-THERMIE PROFONDE JOURNÉE DE LANCEMENT 14 Juin 2012 Un peu d histoire des sciences de la Terre à Strasbourg Quelques dates clés

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP . Communiqué de Presse L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP Bordeaux, 1 er septembre 2014 Aujourd hui, l INstitut Polytechnique de Bordeaux (3200 étudiants, 280 enseignants-chercheurs,

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num DOSSIER DE PRESSE - 14 JANVIER 2014 SOMMAIRE CONTEXTE...........

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Espace Clément Ader. Maison de la recherche et de la valorisation

Espace Clément Ader. Maison de la recherche et de la valorisation DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2012 Pôle de Recherche et d'enseignement Supérieur www.univ-toulouse.fr 15 rue des Lois 31000 Toulouse Espace Clément Ader Description du projet 1 Budget prévisionnel

Plus en détail

Opération d Intérêt National Éco-Vallée EcoCité plaine du Var. www.ecovallee-plaineduvar.fr

Opération d Intérêt National Éco-Vallée EcoCité plaine du Var. www.ecovallee-plaineduvar.fr Opération d Intérêt National Éco-Vallée EcoCité plaine du Var www.ecovallee-plaineduvar.fr 1 2 3 3 Eco-Vallée Un nouveau positionnement économique Faire d Eco-Vallée l accélérateur de la mutation économique

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

Médiacampus Le rassemblement inédit en France d une école de communication et d un média.

Médiacampus Le rassemblement inédit en France d une école de communication et d un média. Dossier de Presse Nantes, le 06/03/2014 Médiacampus Le rassemblement inédit en France d une école de communication et d un média. Moatti-RiviereArchitectes Contact presse : Marie Le Saint CCI Nantes St-Nazaire

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE

ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE ADSC ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENTS SONIA CORTESSE LISTE DE RÉFÉRENCES ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE ASSISTANCE À LA MAÎTRISE D OUVRAGE DURABLE HQE & DÉVELOPPEMENT DURABLE MÉTHODOLOGIE ÉQUIPEMENT

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Université Paris-Sud Mission Campus INAUGURATION DE LA CAFÉTÉRIA DE L IUT D ORSAY

Université Paris-Sud Mission Campus INAUGURATION DE LA CAFÉTÉRIA DE L IUT D ORSAY NEWSLETTER PROJET CAMPUS Numéro 6 Décembre 2012 Université Paris-Sud Mission Campus www.u-psud.fr INAUGURATION DE LA CAFÉTÉRIA DE L IUT D ORSAY Première réalisation du Plan Campus, la nouvelle cafétéria

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Synthèse. Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012

Synthèse. Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012 Synthèse Visite du Club Bureaux à Lyon 23 octobre 2012 Une trentaine de membres du Club Bureaux s'est déplacée en région Rhône Alpes pour étudier le renouveau urbain de l'agglomération lyonnaise, à travers

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

neocampus : campus du futur 27 février 2015

neocampus : campus du futur 27 février 2015 neocampus : campus du futur 27 février 2015 Démarrage juin 2013 ECO-CAMPUS TOULOUSE Président B Monthubert Confort au quotidien pour la communauté universitaire Diminution de l empreinte écologique de

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Management des Systèmes d Information, spécialité Management et Technologies

Plus en détail

Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité. A- Les orientations stratégiques :

Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité. A- Les orientations stratégiques : 1 Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité A Les orientations stratégiques : Le projet Idex (Initiative d excellence) de notre regroupement a comme objectif de faire de l Université Sorbonne

Plus en détail

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable PRÉSENTATION 4 L entreprise QUI SOMMES-NOUS? 5 Notre vision, mission et valeurs SOLUTIONS 6 Spécialement conçues pour vous SOLAIRE THERMIQUE 7 Profitez

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail