Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4. Evaluation du risque amiante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4. Evaluation du risque amiante"

Transcription

1 Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4 Evaluation du risque amiante

2 1Principe ère Demi-journée de l'évaluation -- J1 des risques évaluation du risque amiante (Code du travail, art. R ) à compter du 01 Juillet 2012 ❶ ❷ ❸ Détermination d un Processus de travail Estimation du niveau d empoussière ment Choix de mesures de prévention complémentaires Qualité du matériau amianté Techniques de mise en œuvre Equipement de protection collective (EPC) mis en œuvre mise en place de mesures de protection en fonction du niveau d empoussièrement Niveau 1 : E < 100 f/l Niveau 2 : 100 f/l <= E < 6000 f/l Niveau 3 : 6000 f/l <= E < f/l

3 ❶ Détermination d un Processus de travail Qualité du matériau amianté Nature du matériau amianté Amiante faiblement ou fortement aggloméré? Etat de conservation Nécessité ou non de procéder à un prétraitement du matériau pour le rendre plus solidaire pendant les travaux?

4 ❶ Détermination d un Processus de travail Techniques de mise en œuvre Matériau friable Matériau Faiblement lié Matériau Très lié Ponçage Percement Découpe Chocs mécaniques Contact manuel Risque fort Risque Moyen Risque Faible

5 ❶ Détermination d un Processus de travail Techniques de mise en œuvre Intervention manuelle ❶ Intervention avec outil à vitesse lente Outils équipés d un séquenceur de vitesse et non pas un variateur de vitesse A défaut A défaut ❷ Intervention avec outil équipé d un système d aspiration à la source muni d un filtre THE ❸

6 ❶ Détermination d un Processus de travail Techniques de mise en œuvre pour VEOLIA Eau DESCRIPTION Le coupe-tubes à chaîne RIDGID nº 246 est plus particulièrement adapté pour la coupe des tuyaux en amiante-ciment, mais il peut également servir à la coupe des tuyaux en fonte grise, en béton ou en grès. Il est équipé d une chaîne à molettes qui permet de sectionner les conduites par simple serrage tout en minimisant la largeur de la fouille. Molette de réglage Poignée Crochet Rochet Chaîne Molette du rochet

7 ❶ Détermination d un Processus de travail EPC Travail à l humide Imprégnation à cœur Eau + produit tensio-actif non moussant

8 ❶ Détermination d un Processus de travail EPC

9 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Mesures d empoussièrement Mesure d empoussière -ment Grille d évaluation Données recueillies par l INRS «Mesure d exposition aux fibres d amiante par META (microscopie électronique à transmission analytique)» Document Grille simplifié d évaluation des risques amiante élaborée par l AFPA (sous-section 4) Exemple

10 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la base de données SCOLA Elle centralise à des fins d études, les données d exposition transmises par les organismes accrédités. (arrêté du 14 Aout 2012) L exploitation de ces données est réalisée par l INRS qui remet un rapport annuel à la DGT. La base de données SCOLA mise en place depuis 2007, permet d améliorer la connaissance des expositions des travailleurs à l amiante afin d adapter les politiques de prévention selon les secteurs d activité ou les zones géographiques.

11 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la base de données SCOLA Les résultats consolidés de mesurages d amiante par META saisis dans SCOLA seront accessibles à tout public par l intermédiaire d un outil nommé Mis à disposition début 2015

12 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la base de données SCOLA Matériau Technique Mesure d empoussièrement MAX APR à minima Mesure d empoussièrement MOY APR à minima OMS + FFA Mesuré en f/l VLEP < 10 f/l VLEP < 100 f/l OMS + FFA Mesuré en f/l VLEP < 10 f/l VLEP < 100 f/l Calorifugeages joint Découpe; sciage; tronçonnage Calorifugeages joint Spatule; raclage Calorifugeages joint Faux plafond plaques cartonnées Désemboitage, descellement Désemboitage, descellement Flocage Spatule; raclage Plâtres amiantés THP / UHP Plâtres amiantés Burinage / piquage Plâtres amiantés Rectification ponçage

13 Estimation du niveau ❷ d empoussièrement Utilisation de la grille AFPA

14 Estimation du niveau ❷ d empoussièrement Identifier les risques d exposition qui ne peuvent être éviter c Utilisation de la grille AFPA Estimer l importance de l exposition en fonction de 12 facteurs Donner une note globale à chaque risque identifié Mettre en place les mesures de protection correspondant au niveau de risque obtenu c Modifier les conditions d intervention pour obtenir une note la plus faible possible

15 Estimation du niveau ❷ d empoussièrement Utilisation de la grille AFPA

16 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la grille AFPA

17 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la grille AFPA

18 ❷ Estimation du niveau d empoussièrement Utilisation de la grille AFPA Niveau de risque estimé: total des points obtenus FAIBLE = 0 à 20 Ordre d urgence MOYEN = 21 à 29 FORT 30 Actions prioritaires Remarque:si le total des points obtenus est de 20 ou 29, il est recommandé de choisir des mesures de prévention correspondant au niveau de risque immédiatement supérieur

19 ❸ Choix de mesures de prévention complémentaires Mesures de prévention complémentaires Art. R arrêtés du ministre chargé du travail précisent, selon les niveaux d empoussièrement estimés pour chaque processus, les règles techniques et organisationnelles à mettre en œuvre: Arrêté du 07 Mars 2013: choix, entretien et vérification des EPI utilisés lors d'opérations comportant un risque d'exposition à l'amiante Arrêté du 8 avril 2013: relatif aux règles techniques, aux mesures de prévention et aux moyens de protection collective à mettre en œuvre par les entreprises

20 ❸ Choix de mesures de prévention complémentaires Mesures de prévention complémentaires NIVEAU 3 NIVEAU 2 NIVEAU 1 Risque fort : 6000f/l < E < f/l Risque moyen : 100 f/l < E < 6000 f/l Risque faible : E < 100 f/l NIVEAU 0 Risque nul : moins de 5 f/l (code de la santé publique)

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META)

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Rapport final F. CLERC 1, C. EYPERT- BLAISON 1, M. GUIMON 2, A. ROMERO-HARIOT 2, R. VINCENT

Plus en détail

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres . amiante protégez vous, n exposez pas les autres Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante Avril 2011 F.Dubernet Page 1 ATTE NTION! Respirer CONTI la poussière

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META)

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Synthèse des résultats et recommandations F. CLERC 1, C. EYPERT- BLAISON 1, M. GUIMON

Plus en détail

Pourquoi agir? L amiante, c est quoi? Les pathologies liées à l amiante.

Pourquoi agir? L amiante, c est quoi? Les pathologies liées à l amiante. Page 1 Réunion d information du 09 octobre 2012 Pourquoi agir? L amiante, c est quoi? Les pathologies liées à l amiante. Page 2 Réunion d information du 09 octobre 2012 Le coût Un bilan humain considérable

Plus en détail

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction AMIANTE Le rôle cancérigène de l'amiante a été établi au cours des années 1960 chez les populations

Plus en détail

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 L amiante 85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 I. Définition L amiante est un composé d origine

Plus en détail

28/11/2012. Contexte. Amiante Identification - Prévention Actualité et perspectives. Plan. Effets sanitaires de l amiante

28/11/2012. Contexte. Amiante Identification - Prévention Actualité et perspectives. Plan. Effets sanitaires de l amiante 30 Novembre 2012 Anita Romero-Hariot ECT- INRS Paris Amiante - Actualité et perspectives Journée Santé-Travail Palais des congrès de La Grande Motte Amiante Plan Contexte Contexte réglementaire Perspectives

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013 Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE Note synthétique octobre 2013 De

Plus en détail

Fibres courtes et fines

Fibres courtes et fines Fibres courtes et fines d amiante: quels risques? 30 EME JOURNÉES NATIONALES DE SANTE AU TRAVAIL DANS LE BÂTIMENT & LES TRAVAUX PUBLICS BLOIS, JEUDI 11 JUIN 2009 Pr Ch PARIS U954 Nutrition, génétique et

Plus en détail

AMIANTE. Silicates hydratés se présentant sous la forme de variétés fibreuses ayant la propriété de se diviser en fibres très fines.

AMIANTE. Silicates hydratés se présentant sous la forme de variétés fibreuses ayant la propriété de se diviser en fibres très fines. AMIANTE P.F./Maître d Ouvrage L AMIANTE (synonyme: ASBESTE) Groupe de minéraux cristallins fibreux Silicates hydratés se présentant sous la forme de variétés fibreuses ayant la propriété de se diviser

Plus en détail

I. Champ d application et définitions 3. Dispositions communes 3. II. Evaluation des risques 7. Dispositions communes 7

I. Champ d application et définitions 3. Dispositions communes 3. II. Evaluation des risques 7. Dispositions communes 7 QUESTIONS-REPONSES DECRET 2012-639 DU 4 MAI 2012 ARRETE DU 14 AOUT 2012 - ARRETE DU 14 DECEMBRE 2012 I. Champ d application et définitions 3 Dispositions communes 3 II. Evaluation des risques 7 Dispositions

Plus en détail

Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP

Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP Réunion d information amiante DIRECCTE/CARSAT/DREAL/OPPBTP DIRECCTE Bretagne L actualité réglementaire amiante 3 3 DEFINITIONS Sous-section 3 Dispositions spécifiques aux activités d encapsulage et de

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

I. Champ d application et définitions 4. Dispositions communes 4. Dispositions spécifiques à la sous-section 3 7

I. Champ d application et définitions 4. Dispositions communes 4. Dispositions spécifiques à la sous-section 3 7 QUESTIONS-REPONSES DECRET 2012-639 DU 4 MAI 2012 ARRETE DU 14 AOUT 2012 I. Champ d application et définitions 4 Dispositions communes 4 Dispositions spécifiques à la sous-section 3 7 Dispositions spécifiques

Plus en détail

PETIT-DÉJEUNER PRÉVENTION-SÉCURITÉ» QUELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES TP? DIRECTION DU AMIANTE DEVELOPPEMENT : 13 DÉCEMBRE 2012 AMIANTE

PETIT-DÉJEUNER PRÉVENTION-SÉCURITÉ» QUELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES TP? DIRECTION DU AMIANTE DEVELOPPEMENT : 13 DÉCEMBRE 2012 AMIANTE PETIT-DÉJEUNER PRÉVENTION-SÉCURITÉ» DIRECTION DU AMIANTE DEVELOPPEMENT : QUELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES TP? 13 DÉCEMBRE 2012 Définition réglementaire des travaux de maintenance sur matériaux

Plus en détail

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante

Direction Générale du Travail. Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Direction Générale du Travail Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante 21juin 2012 Bureau des risques chimiques, physiques et biologiques Comparaison des structures

Plus en détail

CEFASC ENVIRONNEMENT

CEFASC ENVIRONNEMENT CEFASC ENVIRONNEMENT Centre de formation amiante sous-section 3 certifié par CERTIBAT www.cefasc.eu Visitez notre blog : ledesamiantage.fr LES FORMATIONS Amiante sous-section 3 Amiante sous-section 4 Retrait

Plus en détail

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Nouvelles exigences de la réglementation amiante Auteur : Serge HAMPARIAN Groupe OASMD Unité Chimie et Protection des Structure

Plus en détail

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat

AMIANTE. Raphaël BESOZZI. Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat AMIANTE Raphaël BESOZZI Conseiller Technique L Union sociale pour l habitat Raphaël Besozzi L Union sociale pour l Habitat Tél. 01 40 75 50 72 Fax. 01 40 75 79 87 Mél : raphael.besozzi@union-habitat.org

Plus en détail

Retrait de matériaux amiantés - Vue d'ensemble des mesures

Retrait de matériaux amiantés - Vue d'ensemble des mesures à usage FFP avec filtre P à ticules du type TMP Apeil de à usage Cat. Sécurisation, type 5/6 de la Sas à comtiment comtiments avec Retrait de matériaux amiantés - Vue d'ensemble des mesures zone Aspiration

Plus en détail

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

Amiante : risques, prévention et formation

Amiante : risques, prévention et formation Entreprises artisanales de plomberie-chauffage Amiante : risques, prévention et formation L amiante c est quoi? L amiante est un matériau : Naturel Minéral Fibreux Utilisé massivement pendant plus de 130

Plus en détail

Consultation CHSCT avril 2013 Gestion des travaux sur enrobés amiantés. 1. Rappel des enjeux liés à l amiante dans les couches de chaussées

Consultation CHSCT avril 2013 Gestion des travaux sur enrobés amiantés. 1. Rappel des enjeux liés à l amiante dans les couches de chaussées Consultation CHSCT avril 2013 Gestion des travaux sur enrobés amiantés Afin de gérer le risque amiante, la DIT émettra très prochainement des consignes aux DIR. En s'appuyant sur un travail en partenariat

Plus en détail

Etude sur les facteurs de protection assignés (FPA) des appareils de protection respiratoire (APR)

Etude sur les facteurs de protection assignés (FPA) des appareils de protection respiratoire (APR) Sandrine CHAZELET - Anita ROMERO-HARIOT Etude sur les facteurs de protection assignés (FPA) des appareils de protection respiratoire (APR) Colloque Prévention des Risques Amiante PESSAC Jeudi 5 mars 2015

Plus en détail

Direction Générale du Travail. Champ d application et définitions. Calendrier des arrêtés

Direction Générale du Travail. Champ d application et définitions. Calendrier des arrêtés Direction Générale du Travail Décret n 2012-639 du 4 mai 2012 relatif aux risques d exposition à l amiante Plan 2 Articulation avec les textes CMR Dans tous les cas, quelle que soit la date de publication

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport B.C.I Bureau Contrôle Immobilier Grégory PFRIMMER Le Lyonnet 24460 Agonac Tel 05/53/09/56/17 email: bciexpertise@gmail.com Diagnostics -Termites -Constat Amiante -Constat Risque Exposition Plomb -Mesurage

Plus en détail

Évolution réglementaire amiante, conséquences pour les gestionnaires immeubles

Évolution réglementaire amiante, conséquences pour les gestionnaires immeubles Évolution réglementaire amiante, conséquences pour les gestionnaires immeubles DIRECCTE Midi-Pyrénées 17 décembre 2012 Etat des connaissances Amiante est cancérogène Amiante est interdit depuis 1 er janvier

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

ENJEUX ET METHODOLOGIE

ENJEUX ET METHODOLOGIE REPERAGE AMIANTE AVANT TRAVAUX ENJEUX ET METHODOLOGIE Intervenant : Hugues HARTMANN Gérant de la société Diagnostics, repérage et conseils en gestion de polluants 19, rue de la Victoire 68490 CHALAMPE

Plus en détail

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:...

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:... A.E.D.I Alpes Expertises en Diagnostics Immobiliers 5 rue Frédéric Mistral - 04200 Sisteron Téléphone : 06 45 74 78 54 Site : www.aediweb.fr E-mail : aedi.0405@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES

Plus en détail

1. Evolution des connaissances sur l amiante 2. L impact sur la santé 3. Quels sont les travaux d intervention en SS4? 4. Les situations de travail

1. Evolution des connaissances sur l amiante 2. L impact sur la santé 3. Quels sont les travaux d intervention en SS4? 4. Les situations de travail Groupe Régional Amiante V4- avril 2015 1. Evolution des connaissances sur l amiante 2. L impact sur la santé 3. Quels sont les travaux d intervention en SS4? 4. Les situations de travail concernées 5.

Plus en détail

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment 17.qxd 04/01/00 11:55 Page 46 SERVICES R 376 modifiée RECOMMANDATION Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment Recommandation R 376 modifiée, adoptée au comité technique national du bâtiment

Plus en détail

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération.

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE évaluation des risques impossible pas de travaux Travaux d entretien, d amélioration de l habitat Vente

Plus en détail

Flash Info N 3. Le risque amiante

Flash Info N 3. Le risque amiante Page1 Flash Info N 3 Juillet 2014 Service Hygiène & Sécurité Le risque amiante Introduction Interdit en France depuis 1997, l'amiante reste présent dans de nombreux bâtiments et équipements. Cependant,

Plus en détail

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante!

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Février 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr L AMIANTE L'amiante,

Plus en détail

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante?

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? 7 novembre 2013 Mélanie JOURDAIN Référente nationale amiante Michel TOURON Chef de projets

Plus en détail

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Amiante On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Le Québec est un important producteur et exportateur d amiante, un minerai reconnu pour ses

Plus en détail

2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE :

2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE : 2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE : DEUX NOUVEAUX TEXTES PORTANT SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES ET LA FORMATION DU PERSONNEL La réglementation distingue deux types d activités : 1 travaux de retrait ou d'encapsulage

Plus en détail

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris Service Hygiène Sécurité Affaire suivie par : Guy BONNET Abed MAKOUR Téléphone 01.44.07.80.51 Télécopie 01.44.07.75.19 Courriel rachysec@univ-paris1.fr L Amiante Journée des CLHS 13 décembre 2010 Introduction

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante 1 La prévention du risque amiante 1. Généralités 1.1 Qu est-ce que l amiante 1.2 Où trouve-t-on de l amiante 1.3 Histoire de l amiante 2.

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h MÉMO SANTÉ e ris ep r t n le d e na ef rtisa h C a MATÉRIAUX S IER T S N PE ER AR UISI URS H C EN CE M EN AG AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante.

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport, il n'a pas été repéré de matériaux et produits susceptibles de contenir de l'amiante. Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l établissement du constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti. Références réglementaires et normatives

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

Amiante. Mars 2011. Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1

Amiante. Mars 2011. Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1 Amiante Mars 2011 Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1 1 1. INTRODUCTION Amiante et asbeste sont des synonymes. L amiante est un minéral naturel. Le mot amiante désigne plusieurs variétés

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l enseignement supérieur et la recherche L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

Prévention du risque amiante Enjeux et obligations des collectivités

Prévention du risque amiante Enjeux et obligations des collectivités Prévention du risque amiante Enjeux et obligations des collectivités 1 Les enjeux de la prévention du risque amiante Humains Économiques Sociaux Juridiques/responsabilité pénale 2 Les grands principes

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : cancer

Plus en détail

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4)

Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) Formations à la prévention des risques liés à l amiante (sous-section 4) DOCUMENT DE REFERENCE Ce document présente le contexte relatif à l organisation des formations «amiante sous-section 4» : Les compétences

Plus en détail

Problématique de l amiante dans les bâtiments

Problématique de l amiante dans les bâtiments Chambre Immobilière Vaudoise Problématique de l amiante dans les bâtiments Séances d information du 11 janvier 2010 Jean-Louis Genre architecte EPIQR Rénovation Sàrl Définition de l amiante Substance minérale

Plus en détail

FICHE 3. Recommandations de prévention pour des opérations de démolition de chaussées par des techniques autres que le rabotage

FICHE 3. Recommandations de prévention pour des opérations de démolition de chaussées par des techniques autres que le rabotage 1 FICHE 3 Recommandations de prévention pour des opérations de démolition de chaussées par des techniques autres que le rabotage Ce document fait partie d une série de 4 fiches ayant pour but d établir

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

L APSAM APSAM L AMIANTE : dangers et mesures de prévention ATTENTION. L APSAM Spécial amiante

L APSAM APSAM L AMIANTE : dangers et mesures de prévention ATTENTION. L APSAM Spécial amiante Travaux à risque élevé : friables, sauf si un sac à gants est utilisé ou si le volume de débris n excède pas 1 pi pour chaque rénovation mineure nettoyage ou enlèvement d un système de ventilation dans

Plus en détail

PRÉVENTION DU RISQUE AMIANTE. Commission Sociale Jeudi 20 septembre2012. Artisans & Entrepreneurs du BTP 83, tournés Vert demain!

PRÉVENTION DU RISQUE AMIANTE. Commission Sociale Jeudi 20 septembre2012. Artisans & Entrepreneurs du BTP 83, tournés Vert demain! PRÉVENTION DU RISQUE AMIANTE Commission Sociale Jeudi 20 septembre2012 Artisans & Entrepreneurs du BTP 83, tournés Vert demain! SYLVIE MENTOR PRÉSIDENT DE LA COMMISSION SOCIALE DE LA FBTP 83 JEAN-PHILIPPE

Plus en détail

L AMIANTE-CIMENT. Guide pratique ATTENTION CONTIENT DE L AMIANTE. Respirer la poussière d amiante est dangereux pour la santé

L AMIANTE-CIMENT. Guide pratique ATTENTION CONTIENT DE L AMIANTE. Respirer la poussière d amiante est dangereux pour la santé L AMIANTE-CIMENT Guide pratique ATTENTION CONTIENT DE L AMIANTE Respirer la poussière d amiante est dangereux pour la santé Suivre les consignes de sécurité Introduction 1. L amiante-ciment 1.1. Amiante-ciment?

Plus en détail

Rédacteur : Fédération des ascenseurs Date de Révision : 24 03 2014. Page 1/40

Rédacteur : Fédération des ascenseurs Date de Révision : 24 03 2014. Page 1/40 FÉDÉRATION DES ASCENSEURS LIVRET D'INFORMATION AMIANTE Rédacteur : Fédération des ascenseurs Date de Révision : 24 03 2014 Page 1/40 Préambule Ce livret est un guide élaboré par la Fédération des Ascenseurs

Plus en détail

MODE OPERATOIRE INTERVENTIONS

MODE OPERATOIRE INTERVENTIONS Mode opératoire propriété de www.acei81.fr toute reproduction interdite Page 1/23 Entreprise Nom Logo MODE OPERATOIRE INTERVENTIONS Chantier Intervention sur canalisations et réseaux calorifugés à l'amiante,

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

Partie 1 : Les travaux sur l amiante en Allemagne 5. Partie 2 : Les travaux sur l amiante en France 16

Partie 1 : Les travaux sur l amiante en Allemagne 5. Partie 2 : Les travaux sur l amiante en France 16 Avant propos L'amiante, est un matériau minéral naturel fibreux, qui a été largement utilisé dans des bâtiments et dans des procédés industriels jusque dans les années 1990 pour ses propriétés exceptionnelles

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l éducation nationale L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité

Plus en détail

HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35

HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I. ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35 HISTORIQUE et EXPLOITATION DETRIVAL I ISDI et déchets d amiante lié à des matériaux inertes (amiante ciment) Commune de VIGNOC 35 Vue aérienne du site de stockage amiante ciment Page 1-6 DETRIVAL I : ISDI

Plus en détail

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre?

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinée de la prévention AMIANTE Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinées de la prévention 2015 Programme Les conséquences pour la santé Quelques

Plus en détail

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent»

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent» D.I.E.C.C.T.E. Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique «L amiante: un «magic minéral»omniprésent» Christian HUMBERT inspecteur du travail

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------- EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL -------------

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------- EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL ------------- Département : ILLE ET VILAINE Commune : CESSON-SEVIGNE Section : BC Feuille : 000 BC 01 Échelle d'origine : 1/1000 Échelle d'édition : 1/1000 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------- EXTRAIT

Plus en détail

Amiante : Information et mise à jour de la réglementation

Amiante : Information et mise à jour de la réglementation Amiante : Information et mise à jour de la réglementation Septembre 2006 J-Ph DEHON-VERTENEUIL, Conseiller en prévention-ingénieur Information A.G.I. 2006 : Amiante 1 1. INTRODUCTION Amiante (n.m.) et

Plus en détail

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1503959C. La ministre de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 28 juillet 2015 relative aux dispositions applicables en matière de prévention du risque d exposition à l

Plus en détail

AVIS de l Agence française de sécurité sanitaire de l environnement et du travail

AVIS de l Agence française de sécurité sanitaire de l environnement et du travail Le Directeur général Maisons-Alfort, le 7/08/2009 AVIS de l Agence française de sécurité sanitaire de l environnement et du travail Relatif à la proposition de valeurs limites d exposition à des agents

Plus en détail

Exigence. amiante. Désamiantage : Règles et bonnes pratiques du désamiantage VOLET 1 : conception et préparation du chantier

Exigence. amiante. Désamiantage : Règles et bonnes pratiques du désamiantage VOLET 1 : conception et préparation du chantier Exigence N 7-2 EME TRIMESTRE 2014 amiante Le magazine d information sur les démarches professionnelles exigeantes de traitement, de décontamination et de substitution et des autres polluants. Désamiantage

Plus en détail

Date du constat : 12 mai 2014 Donneur d ordre

Date du constat : 12 mai 2014 Donneur d ordre SERVICE DIAGNOSTICS ET AUDITS DU PATRIMOINE IMMOBILIER Centre de Strasbourg 4, rue du Parc - Oberhausbergen 67088 STRASBOURG Cedex CONSEIL GENERAL DU BAS RHIN PLACE DU QUARTIER BLANC 67000 STRASBOURG Inspecteur

Plus en détail

Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante. Constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti

Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante. Constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante. Constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti Références réglementaires et normatives Rapport : D5090 Date

Plus en détail

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA

Service Externe de Prévention et de Protection. GUERET François. Votre Partenaire Professionnel en Prévention ARISTA Service Externe de Prévention et de Protection GUERET François Introduction Pourquoi utiliser des F.M.A.? Auparavant, utilisation d asbeste en raison de qualités : Résistance aux hautes T et agents chimiques.

Plus en détail

NOR : TRAT1311107C. (Texte non paru au journal officiel) La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie à

NOR : TRAT1311107C. (Texte non paru au journal officiel) La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie à RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer Mission d'appui du réseau routier national ITM

Plus en détail

l amiante dans le BÂtiment

l amiante dans le BÂtiment prévention des risques l amiante dans le BÂtiment FR 2013 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Avec la collaboration

Plus en détail

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules 30 e rencontres du GP'Sup Université de Strasbourg 9 et 10 décembre 2010 Veille Réglementaire Janvier 2005 IHSESR - Présentation 1 VEILLE REGLEMENTAIRE Réponses DAJ Électricité Rayonnements optiques A

Plus en détail

METROLOGIE. I. Généralités - code du travail...2. Mesures au poste de travail...5. Stratégie d échantillonnage...5. Conditions de prélèvement...

METROLOGIE. I. Généralités - code du travail...2. Mesures au poste de travail...5. Stratégie d échantillonnage...5. Conditions de prélèvement... QUESTIONS-REPONSES DECRET 2012-639 DU 4 MAI 2012 ARRETE DU 14 AOUT 2012 METROLOGIE I. Généralités - code du travail...2 II. Mesures au poste de travail...5 Stratégie d échantillonnage...5 Conditions de

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ INSTRUCTION DE SÉCURITÉ ayant force d obligation selon SAPOCO/42 TIS Rev. Publié par : TIS-GS Date de publication : décembre 2003 Original : français Amiante Dangers et précautions Table des matières 1

Plus en détail

Questions-réponses : cas concrets d application de la réglementation

Questions-réponses : cas concrets d application de la réglementation Questions-réponses : cas concrets d application de la réglementation Cette rubrique est destinée à apporter des précisions sur les modalités d application de la section III du livre IV ème, titre I er,

Plus en détail

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009 Confédération Construction 10 septembre 2009 Evy TROGH Division Autorisations 1 1. et ses applications 2. 3. Détermination de la classe d un chantier 4. 5. 6. amiante 7. 8. 1. 1.1. Qu est-ce que l amiante?

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Module pédagogique «Risques liés à l amiante» Bloc pratique

Module pédagogique «Risques liés à l amiante» Bloc pratique Module pédagogique «Risques liés à l amiante» Bloc pratique Jardiniers, horticulteurs Amiante fortement aggloméré Détérioration ou transformation (perçage, ponçage, etc.) Libération accrue. Augmentation

Plus en détail

Alerte amiante : Tous concernés (1/7)

Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Alerte amiante : Tous concernés (1/7) Un nouvel arrêté du 23 février 2012 (entré en vigueur le 8 mars) fixe de nouvelles et plus nombreuses obligations de formation des salariés susceptibles d être exposés

Plus en détail

LE RÉFLEXE AMIANTE GUIDE POUR LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE AMIANTE DANS LES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE. OCTOBRE 1998

LE RÉFLEXE AMIANTE GUIDE POUR LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE AMIANTE DANS LES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE. OCTOBRE 1998 Ministère de l équipement, des transports et du logement LE RÉFLEXE AMIANTE GUIDE POUR LA PRISE EN COMPTE DU RISQUE AMIANTE DANS LES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE. OCTOBRE 1998 Centre d études sur les réseaux,

Plus en détail

IMPOSE L INSTAURATION D UN PROGRAMME DE GESTION EN CAS DE PRESENCE D AMIANTE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL

IMPOSE L INSTAURATION D UN PROGRAMME DE GESTION EN CAS DE PRESENCE D AMIANTE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL 2007/03 La correspondance doit être adressée au Directeur général Vos références : / Nos références à rappeler : 451/AJ/DVDH/VL/MJ/FL Circulaire aux Sociétés de Logement de Service Public Annexes : 3 Charleroi,le

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE. REPERAGE AMIANTE Pages 2 à 8. MESURAGE Pages 9

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE. REPERAGE AMIANTE Pages 2 à 8. MESURAGE Pages 9 Contrôle DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Technique Immobilier Pau, le : 17 mai 2006. DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE CONTENANT : REPERAGE AMIANTE Pages 2 à 8 MESURAGE Pages 9 DOSSIER : Indivision BRANDILLY

Plus en détail

GUIDE AMIANTE MARS 2015 A L ATTENTION DES DONNEURS D ORDRE

GUIDE AMIANTE MARS 2015 A L ATTENTION DES DONNEURS D ORDRE GUIDE AMIANTE MARS 2015 A L ATTENTION DES DONNEURS D ORDRE SOMMAIRE ET PRÉSENTATION 1 - Les risques de l amiante Contexte p 7 L amiante dans les bâtiments et ouvrages p 8 Les risques pour la santé p 8

Plus en détail

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE TRAVAUX DE DÉCONTAMINATION ET D ENLÈVEMENT DE MATIÈRES DANGEREUSES Amiante, Vermiculite, Pyrite, Moisissures Les travaux de décontamination

Plus en détail

Travaux de retrait ou d encapsulage de matériaux contenant de l amiante

Travaux de retrait ou d encapsulage de matériaux contenant de l amiante Travaux de retrait ou d encapsulage de matériaux contenant de l amiante Guide de prévention Travaux de retrait ou d'encapsulage de matériaux contenant de l'amiante Guide de prévention ED 6091 février 2011

Plus en détail

QUESTION D EXPERT. Le quizz MANCHE 1 LES RISQUES POUR LA SANTÉ

QUESTION D EXPERT. Le quizz MANCHE 1 LES RISQUES POUR LA SANTÉ QUESTION a D EXPERT Le quizz MANCHE 1 LES RISQUES POUR LA SANTÉ Les interventions sur amiante nécessitent une formation adaptée aux types d intervention, aux missions et responsabilités des travailleurs.

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

Intervention sur matériaux amiantés

Intervention sur matériaux amiantés Intervention sur matériaux amiantés Donneurs d ordres et intervenants : tous concernés! 27/11/2014 En partenariat avec : 1 Au sommaire Amiante Où trouve-t-on de l amiante? Vincent WIART Quel impact sur

Plus en détail

L amiante dans. les bâtiments PERSONNEL D ENTRETIEN MÉNAGER ET TECHNIQUE

L amiante dans. les bâtiments PERSONNEL D ENTRETIEN MÉNAGER ET TECHNIQUE L amiante dans les bâtiments PERSONNEL D ENTRETIEN MÉNAGER ET TECHNIQUE Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales > Mission Promouvoir la prévention en

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Amiante et santé : prendre en compte les fibres courtes et les fibres fines

CONFERENCE DE PRESSE Amiante et santé : prendre en compte les fibres courtes et les fibres fines Dossier de presse CONFERENCE DE PRESSE Amiante et santé : prendre en compte les fibres courtes et les fibres fines Mardi 17 février 2009 10h30 11h30 Centre d Accueil de la Presse Etrangère Grand Palais

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

Dossier Technique Amiante

Dossier Technique Amiante Dossier Technique Amiante Depuis 1998 un DTA (Dostier Technique Amiante) est suivi sur le site. Il est revu tous les trois ans. Il consiste à faire un état des lieux des différentes structures composant

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL NATIONAL «AMIANTE ET FIBRES» Rapport d activité

GROUPE DE TRAVAIL NATIONAL «AMIANTE ET FIBRES» Rapport d activité GROUPE DE TRAVAIL NATIONAL «AMIANTE ET FIBRES» Rapport d activité 2008 2009 Avril 2010 1 2 Sommaire AVANT PROPOS... 5 TRAVAUX DU GTNAF... 7 SEANCES PLENIERES DU GTNAF... 7 SOUS GROUPE «VEILLE, SURVEILLANCE

Plus en détail

DIAGNOSTIC SUBSTANCES DANGEREUSES AMIANTE & PCB

DIAGNOSTIC SUBSTANCES DANGEREUSES AMIANTE & PCB DIAGNOSTIC SUBSTANCES DANGEREUSES AMIANTE & PCB 6 OCTOBRE 2010 STEB Service de toxicologie de l'environnement bâti Samuel Martignier, ingénieur en environnement Page 1 Mission Contrôle des risques pour

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DE MATERIAUX CONTENANT DE L'AMIANTE

ASSAINISSEMENT DE MATERIAUX CONTENANT DE L'AMIANTE REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'intérieur, de la mobilité et de l'environnement Service de toxicologie de l'environnement bâti Version 1 août 2013 DIRECTIVE ASSAINISSEMENT DE MATERIAUX

Plus en détail

Systèmes d aspiration pour plan de travail

Systèmes d aspiration pour plan de travail Systèmes d aspiration pour plan de travail Les systèmes d aspiration Nederman pour plan de travail peuvent être utilisés dans tout type d environnement en partant des postes d assemblage où des fumées

Plus en détail