Semaine 07 du 14 au 20 février 2011 N 161. Table des matières. Cloud privé : 5% des entreprises sont suffisamment matures pour une adoption 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Semaine 07 du 14 au 20 février 2011 N 161. Table des matières. Cloud privé : 5% des entreprises sont suffisamment matures pour une adoption 4"

Transcription

1 Semaine 07 du 14 au 20 février 2011 N 161 Table des matières La dématérialisation des processus RH encore très immature 2 Les trois priorités des DSI en 2011 : Cloud, virtualisation et mobile 3 Cloud privé : 5% des entreprises sont suffisamment matures pour une adoption 4 HP : contrat de 281 millions de dollars dans la santé 6 Le Wi-Fi devient l'auxiliaire des réseaux 3G d opérateurs 6 Spotcloud, le futur du cloud computing? 7 Des accents pour les.fr dès déjà intégrée dans les noms de domaine 8 Passer au cloud public : quel impact pour les métiers de l entreprise? 9 Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 1

2 La dématérialisation des processus RH encore très immature Source : CIOonline Si les avantages de la dématérialisation des processus RH sont bien maîtrisés et si certains sont déjà numérisés, l'approche des utilisateurs démontre l'immaturité du marché selon une étude de Markess International. La dématérialisation des processus RH est largement pratiquée mais l'approche des DRH est très immature selon une enquête de Markess International. Certains processus sont obligatoires sous forme dématérialisés (comme des déclarations sociales) et cela pousse globalement la dématérialisation. Mais la plupart des processus sont au mieux numérisés, c'est à dire que le processus est d'abord géré sous forme papier, papier qui est scanné et retraité en format numérique, par exemple au sein d'une GED, avec ou sans reconnaissance automatique de caractères et intégration des informations. Les doubles-flux papiers et numérique sont également très fréquents. Les gains importants de la dématérialisation sont connus. Selon l'enquête de Markess International, le premier recherché est l'accès simplifié et permanent aux documents traités (72% des répondants approuvent ce point de vue). Evidemment, la réduction des coûts arrive aussitôt après (70% des répondants) ainsi que celle des délais (60%). Si environ la moitié des organisations numérisent ou dématérialisent d'ores et déjà des documents liés aux processus RH, la quasi-totalité envisagent d'y passer. Markess International s'est aussi intéressé document par document à ce que les organisations dématérialisaient et envisageaient de dématérialiser dans les prochaines années. Tous les documents et tous les processus sont concernés (de 30% à 50% des répondants selon les documents) et partout on voit un intérêt pour accroître la part numérisée des documents (d'ici 2012, de 60% à 90%). Il y a cependant un net retard sur le bulletin de paye où les réticences sont les plus grandes. Il n'en reste pas moins que la valeur juridique des documents est un vrai problème, ce qui justifie que le double-fux papier et numérique soit la règle générale. Des attentes fortes Les responsables interrogés ont pourtant de fortes attentes et souhaitent des solutions les plus intégrées possibles, y compris d'un côté avec le SIRH et de l'autre avec les coffres-fortes électroniques qui garantiront la préservation avec valeur juridique des documents le temps nécessaire (plus de 50 ans pour un bulletin de salaire). Le modèle économique des offreurs est généralement toujours le même : chaque document est archivé le temps nécessaire contre un paiement initial unique. L'immaturité de l'approche des utilisateurs est caractérisée par le manque d'intérêt a priori pour le partage des informations et la réversibilité du stockage externalisé des documents archivés sous format numérique. Des discussions seraient en cours entre acteurs et sous l'égide de l'afnor pour aboutir, dans un premier temps, à un «bulletin de salaire numérique» standardisé et, dans un second temps, dans une normalisation des coffres-forts électroniques afin que chaque salarié puisse posséder le sien auprès du prestataire de son choix, exactement comme il possède un compte en banque où toucher son salaire auprès de la banque de son choix. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 2

3 Les trois priorités des DSI en 2011 : Cloud, virtualisation et mobile Source : Technologie - Budgets en berne, pression sur les coûts, poids de l existant sur les dépenses et nécessité pour l informatique de contribuer plus directement à la compétitivité tirent les mutations des systèmes d information des entreprises. Des changements qui transparaissent dans les priorités des DSI pour 2011, établies par Gartner. Comme chaque année, le cabinet Gartner a mené une enquête auprès de DSI du privé et du secteur public afin d'établir une liste des 10 grandes priorités dans le domaine des systèmes d'information. Sur la base des réponses de 2014 DSI (répartis sur 50 pays, et représentant 160 milliards de dépenses IT), Gartner a classé le Cloud en tête des priorités technologiques en 2011, devant la virtualisation et les solutions mobiles. Cloud : un terme générique qui cache des projets très hétéroclites A titre de comparaison, la virtualisation figurait à la première place, devant le Cloud, dans l'édition 2010 de ce baromètre. Cette place accordée au Cloud peut a première vue sembler surprenante. En clair, le marketing supplante pour l'heure les réalisations. D'autres études démontrent en effet que l'implémentation d'infrastructures de type Cloud (privé, public, hybride...) est très progressive en entreprise en raison des pré-requis techniques. En outre, des freins, technologiques et organisationnels, demeurent. Par ailleurs, le Cloud Computing fait en quelque sorte office de marque ombrelle pour différentes technologies existantes (comme la virtualisation) et déjà bien connues des entreprises. Le SaaS pour économiser sur la maintenance et financer des projets métiers C'est particulièrement le cas pour les services en ligne. Or, concernant ces derniers, l'adoption n'est pas nouvelle. L'utilisation du terme générique Cloud Computing tend à masquer des réalités très diverses. C'est donc principalement la mise en place de solutions en mode SaaS (messagerie, CRM...), plutôt que le déploiement d'architecture de Cloud public ou privé, qui tire le Cloud Computing parmi les priorités des DSI. La tendance en faveur du SaaS s'est toutefois accentuée selon Gartner. Cela tient en grande partie à la stagnation des budgets informatiques (en raison notamment de la crise de 2008), à la volonté des entreprises de se recentrer sur leurs métiers (l'it n'est qu'un service support) et de réduire leurs coûts. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 3

4 «Durant les cinq prochaines années, les DSI prévoient des changements spectaculaires dans l'it du fait de l'adoption de nouvelles technologies et l'accroissement de leur contribution à la compétitivité» considère le directeur de recherche de Gartner, Mark McDonald. Les technologies mobiles pour coller aux usages Dans cette optique, les services en ligne présentent l'avantage de permettre aux DSI d'économiser sur leurs dépenses de maintenance, celles-ci étant assurées par les prestataires. Or selon Gartner, les entreprises consacrent en moyenne plus de 50% de leur budget IT aux opérations quotidiennes d'administration et de maintenance. Face à des budgets gelés (-0,4% en zone EMEA, +1% au niveau mondial), et pour lesquels une reprise n'est pas attendue avant 2014, les entreprises externalisent donc des services IT afin de réinvestir une part de l'économie générée dans de nouveaux projets tournés vers les métiers et l'activité de l'entreprise. Certains DSI s'inquiètent d'ailleurs de la tendance chez certains métiers à court-circuiter la direction informatique pour souscrire eux-mêmes à des offres SaaS. «3% des DSI ont la majorité de leur IT tournant sur le Cloud ou des technologies SaaS. Mais au cours des quatre prochaines années, les DSI tablent sur une augmentation de cette proportion de 43%» analyse le cabinet. Quant à la progression des technologies mobiles dans les priorités 2011 (6ème en 2010), elle s'inscrit dans la continuité (ouverture du SI et équipement en terminaux) et suit le développement des usages mobiles. L'évolution des terminaux (puissance, expérience utilisateur, taille...), combinée à des applications et services en ligne adaptés aux mobiles, est un des leviers expliquant cette progression. Cloud privé : 5% des entreprises sont suffisamment matures pour une adoption Chiffres - Exclusif Selon une étude du cabinet Forrester, le désintérêt à l égard du Cloud Computing diminue progressivement. Mais des freins importants demeurent : la confidentialité des données, la maturité des solutions et leur coût. Les entreprises européennes privilégieraient une architecture privée. Mais l adoption réclame du temps en raison d exigences techniques. Le cabinet a dévoilé à l'occasion d'une conférence du CRIP les résultats comparatifs entre les entreprises américaines et européennes sur l'adoption du Cloud Computing. Début décembre, Forrester avait déjà publié une étude faisant état d'une pénétration croissante du Cloud privé. Selon Forrester, les entreprises européens manifestent elles aussi un intérêt croissant (mais relatif) à l'égard de l'iaas (Infrastructure as a Service), défini par l'afdel comme «la possibilité pour l'utilisateur de bénéficier, à la demande, d'une infrastructure matérielle lui fournissant une capacité de traitement, sans avoir à gérer le réseau en tant que tel.» Des déclarations d'intention plus favorables en 2010 Ainsi en 2009, 45% des entreprises interrogées déclaraient n'avoir aucun projet dans ce domaine. Un an plus tard, elles sont 36%. La part des sociétés se déclarant intéressées mais n'ayant aucun projet recule elle aussi de 43 à 38%. Sur la même période, elles sont plus nombreuses à planifier une implémentation (19%, contre 8% en 2009). Quant aux principales motivations des entreprises européennes à adopter des solutions de type IaaS, il s'agit de la capacité de bénéficier de ressources IT à la demande et extensibles, des améliorations en matière d'administration de l'infrastructure, de flexibilité, mais aussi en termes de continuité d'activité. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 4

5 Quant à la baisse du coût total de possession des serveurs, elle n'apparait qu'en quatrième position, 58% des entreprises européennes la considérant comme importante ou très importante. Ce facteur d'adoption est considéré comme plus critique par les firmes américaines, qui sont 71% à percevoir ce levier comme important ou très important. Les entreprises européennes très sensibles aux questions de sécurité et de confidentialité En ce qui concerne les principaux freins, c'est sans surprise la sécurité et la confidentialité des données qui arrivent en tête. Cette problématique est une préoccupation pour 58% des entreprises. Forrester ne précise en revanche pas s'il existe des différences selon la taille des sociétés interrogées. Dans l'étude parue en décembre 2010, le cabinet soulignait que les entreprises de plus de salariés étaient plus sensibles (69%) encore aux risques liés à la sécurité et à la confidentialité (contre 59% pour celles de 2 à 999 salariés). Mais les entreprises européennes mettent directement en cause la fiabilité et la performance des offres Cloud de type IaaS. Elles sont ainsi 31% à les juger encore trop peu matures. 31% estiment qu'elles sont trop coûteuses (31%) par rapport à un existant - et 13% ajoutent que les performances ne sont pas suffisantes. Pour les prestataires, les conclusions sont donc sévères. Standardisation et automatisation de l'it requises par le Cloud privé Pour répondre à ces enjeux, les entreprises européennes se montrent sans surprise plus intéressées (53%) par les infrastructures en Cloud privé. C'est très nettement plus que pour les sociétés nordaméricaines (38%). Celles-ci sont plus intéressées en revanche par des approches de types Cloud public et hybride (combinant des serveurs hébergés et locaux, ou des serveurs locaux combinés à une infrastructure en Cloud public). Mais les différences sur ces architectures avec les entreprises européennes sont toutefois faibles. Pour autant, en dépit de l'intérêt des entreprises européennes à l'égard du Cloud privé, peu d'entre elles sont techniquement prêtes pour une adoption de ces technologies. Seules 5% des entreprises remplissent les pré-requis selon Forrester - c'est-à-dire des procédures opérationnelles standardisées, un déploiement et une administration totalement automatisés, un kiosque self-service ou d'orchestration pour les utilisateurs et une infrastructure commune aux différents métiers de l'entreprise. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 5

6 HP : contrat de 281 millions de dollars dans la santé Le constructeur américain a remporté un contrat de 7 ans avec l'etat de l'oklahoma pour fournir des prestations de support et de BPO. La division services du constructeur américain HP a remporté un contrat de 281 millions de dollars avec le département de la santé de l'etat d'oklahoma aux Etats-Unis. Signé pour une durée de 7 ans, le contrat prévoit la fourniture de prestations dans le domaine du support logiciel, du développement applicatif mais également des services d'externalisation des processus métiers. Le contrat prévoit également qu'hp assurera une mise à niveau du portail Web du département de la santé au travers duquel les habitants de l'etat d'oklahoma pourront accéder à leurs informations médicales. HP aidera également le département à se conformer aux nouvelles exigences en matière de système d'information médical de type ICD-10 et HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act). Le Wi-Fi devient l'auxiliaire des réseaux 3G d opérateurs Gérer le réseau Wi-Fi comme une boucle locale radio, intégrée à l infrastructure 3G de l opérateur : cette option technique émane d un nombre croissant d équipementiers. Utiliser les connexions Wi-Fi des hotspots pour soulager les réseaux 3G, c est bien. Mais gérer et intégrer cette boucle locale radio en offrant une itinérance automatique avec l infrastructure cellulaire existante, c est mieux. C est en substance, le message que plusieurs équipementiers ont adressé aux opérateurs au salon Mobile World Congress de Barcelone, en leur proposant des passerelles Wi-Fi à incorporer à leurs réseaux 3G existants. Les points d'accès Aironet 1550 de Cisco se posent à l'extérieur des bâtiments pour la couverture wifi liée aux hot spots Cisco et Ruckus adapte leur offre Wi-Fi Cisco met en avant une panoplie d équipements, incluant de nouveaux points d accès radio voués à être installés à l air libre. Elle est censée fournir aux opérateurs une infrastructure ad hoc pour des hotspots Wi-Fi, s intégrant techniquement au réseau cellulaire. Avec cette offre, le constructeur cible l équipement de zones ayant ponctuellement de fortes densités de trafic (salles de spectacles, lieux d exposition, stades ). Plus inattendu sur ce terrain, puisque spécialisé dans les réseaux sans fil d entreprise, Ruckus Wireless propose aux opérateurs une passerelle Wi-Fi. Située entre le réseau Wi-Fi et le noyau mobile de l opérateur, celle-ci s'interface avec les systèmes d'authentification du client. Selon le constructeur, les abonnés cellulaires n'auraient plus besoin de se connecter explicitement chaque fois qu'ils accèdent à des services sans fil. Itinérance automatique entre Wi-Fi et 3G Nokia Siemens Network lance aussi sa solution Smart Wlan Connectivity qui sait aiguiller automatiquement les connexions des smartphones sur les réseaux Wi-Fi, sans interruption de service. «Tous ces terminaux étant compatibles Wi-Fi, l intégration du Wi-Fi aux réseaux mobiles peut dispenser d avoir besoin d une capacité supplémentaire sur le réseau mobile, surtout dans les zones de hotspots», explique Thorsten Robrecht, responsable de la gestion des produits Network Systems chez l équipementier finlandais. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 6

7 Spotcloud, le futur du cloud computing? Et si le futur du cloud computing n'était ni chez Amazon, ni chez Google ou Microsoft, mais partout à la fois. Le Canadien Spotcloud propose une vision en rupture avec le marché en train de se constituer. Spotcloud, c'est le retour de la bonne vieille place de marché, mais appliquée au cloud computing. Vous avez besoin de puissance informatique pour ajouter, par exemple, des serveurs derrière votre site web en prévision d'une grosse opération marketing, ou pour muscler votre infrastructure en prévision d'une clôture comptable difficile? Il suffit de se rendre sur Spotcloud.com, et de consulter les offres proposées. Et si le prix affiché pour l'exécution d'une machine virtuelle et ses caractéristiques techniques correspondent au besoin, l'affaire est conclue. La grande nouveauté de Spotcloud, c'est qu'il ne s'agit pas d'une simple revente de capacités de services cloud existants : toute entreprise est en mesure de se présenter elle-même comme founisseur de puissance informatique et de fixer son prix sur la place de marché. Là encore, elle a la possibilité de ne proposer de puissance que lorsque ses serveurs sont sous utilisés. Une offre limitée à l'iaas Pour l'heure, seule l'exécution de machines virtuelles (VM) peut être négociée sur la place de marché. La start up propose des serveurs dédiés préparamétrés sur lesquels les utilisateurs installeront leurs applications, pour ensuite les exécuter chez l'un des fournisseurs Spotcloud. L'une des limites actuelles du service : ces outils, gratuits, s'appuient tous sur Linux Ubuntu. Côté fournisseur de capacité, il s'agit d'installer une image ISO du système Enomaly ECP Spotcloud Edition sur une machine. A priori il semble qu'il soit nécessaire de la dédier à cette fonction fournisseur Iaas (Infrastructure as a Service), ce qui limite la flexibilité pour l'entreprise. La configuration mise au point par Spotcloud assure l'isolation des VLAN, la gestion des quotas d'utilisation des ressources. L'approche qui fait école Le Canadien n'est pas la seule start up à avoir eu cette idée de commercialiser la puissance informatique inutilisée des entreprises. En Europe, une société allemande tiend la corde, Zimory. Son atout? C'est une spinoff de Deutsche Telekom, elle bénéficie donc d'un support de poids qui pourrait faire la différence si ce modèle de course à la puissance s'avère un succès. Zimory a levé 4 millions d'euros de financement en octobre Des accents pour les.fr dès 2011 Des adresses internet comme académie-française.fr, café.fr, château.fr ou vélo.fr verront le jour d ici à la fin de l année. Elles permettront, en particulier, d optimiser le référencement d un site. L Afnic, le registre des.fr, a décidé d introduire d ici six à huit mois les dépôts de noms de domaine contenant les caractères diacritiques, également appelé noms de domaine internationalisé (IDN). L utilisation d IDN est possible depuis 2003, avec la mise en place d un standard de conversion (IDNA) entre caractères internationaux et caractères ASCII. Les IDN sont majoritairement implantés dans les extensions nationales européennes (13 sur 22 répondants en 2009). Le.ch suisse les autorise depuis Le.eu les a introduits avec succès en Les extensions en version originale, comme le «рф» cyrillique pour la fédération de Russie, apparaissent progressivement depuis Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 7

8 Le choix des lettres fait débat Le lancement de noms de domaine avec accents en.fr est donc logique. Il permettra d écrire correctement en français. Toutefois, le choix des caractères diacritiques autorisés fait débat. Tout le monde s accorde à intégrer les lettres courantes à â ä ç é è ê ë î ï ô ö ù û ü. L Afnic s interroge sur l implantation des caractères spécifiques des langues régionales (basque, breton, corse, occitan ), des langues parlées en France (arabe, chinois, portugais ) ou dans l Union européenne, puisque ses membres seront prochainement éligibles au.fr. Le scénario le plus probable, dans un premier temps, est une ouverture limitée aux caractères français principaux comme l'accent aigu, grave, circonflexe, tréma et la cédille. Avant d ouvrir les IDN en.fr à tous, une période d enregistrement prioritaire est envisagée pour les collectivités, institutions, marques ou titulaires du nom sans accent. L Afnic peut également décider de les ouvrir directement avec accents à tous sur la base du «premier arrivé, premier servi», comme cela a été fait précédemment pour le.eu, avec succès. Cette ouverture va permettre, en particulier, aux internautes d acquérir de nouveaux noms de domaine descriptifs pouvant optimiser un site pour son référencement comme bébé.fr, crédit.fr, énergie.fr, protéine.fr Google ne semble pas défavoriser les noms de domaine accentués, à en juger par l excellente position du nom de domaine défibrillateur-cardiaque.com sur la requête correspondante. Un cybersquatting pour l instant limité Les opposants à l adoption des IDN en.fr, eux, craignent une nouvelle vague de cybersquatting. Il existe déjà des dépôts en.com comme ikéa.com. Mais les plaintes concernant cette typologie de noms de domaine restent limitées. Il y a eu quelques cas en.eu et seulement 130 décisions sur en procédure extrajudiciaire (UDRP) à l Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), avec 93 % de décisions favorables aux requérants. Les ayants droit craintifs de cette admission des IDN en.fr pourront toujours enregistrer leurs noms naturels (citroën.fr, kookaï.fr, sociétégénérale.fr ) et choisir une solution de surveillance de noms de domaine détectant des cas proches typographiquement (comme crèditagricole.fr avec une erreur d accent) déjà intégrée dans les noms de domaine C'est une tendance d écriture qui concerne les grands événements de l année mais également des sujets récurrents. Panorama des noms de domaine de l année D après les chiffres de Keepalert.com, presque 900 noms de domaine sont actuellement déposés en.fr avec l expression Parmi eux, on trouve tout pour bien préparer l année : de carte-de-voeux fr à agendas2011.fr, d'almanach2011.fr à calendrier-2011.fr. Les plus mystiques utilisent déjà calendrier-lunaire-2011.fr et se préparent à faire face aux aléas de la vie grâce à horoscope-2011.fr. Vous voilà d attaque pour affronter cette nouvelle année qui comptera, comme toutes les autres, ses arbredenoel2011.fr, bac2011.fr, ballondor2011.fr, beaujolais-2011.fr, cannes2011.fr, fete-desmeres-2011.fr, fete-des-peres-2011.fr Vous n échapperez pas à impots2011.fr, à moins que vos efforts d epargne2011.fr, de defiscalisation2011.fr ou votre 2011-scellier.fr fonctionnent. A vérifier sur calcul-impots-2011.fr. Cantonales, rugby et dalaï-lama A part ces marronniers, savez-vous qu'il y aura des élections cantonales en mars? Soixante-dix noms de domaine en.fr associent l année 2011 à l expression canton, parmi lesquels bernadettedreuxcantonalesduras2011.fr, cantonales2011.fr, electionscantonales2011.fr Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 8

9 Autre événement incontournable de l'année : la Coupe du monde de rugby, qui se déroulera l'automne prochain en Nouvelle-Zélande, le pays des All Blacks. Ce sport a réuni ses forces vives avec une douzaine de.fr : coupedumonderugby2011.fr, coupe-du-monde-rugby-2011.fr, francerugbycoupedumonde2011.fr, newzeland2011-coupe-du-monde-rugby.fr, voyagesrugbynouvellezelande2011.fr En disséquant les noms de domaine 2011, j ai fait le plein de découvertes. Le championnat d Europe d échecs a lieu à aixlesbains2011.fr. Le dalaï-lama est attendu à Toulouse (dalailamatoulouse2011.fr). La Normandie fête son onzième centenaire ( les-festivites.fr) et cette année 2011est celle des outre-mer (2011anneedesoutre-mer.fr). Tout un programme. Enfin, un nom de domaine 2011 a déjà été glissé dans la corbeille de futurs mariés : Sophie et Clément (16juillet2011.fr), Marion et Pierre-Nicolas (23juillet2011.fr), Matthieu et Elodie (13aout2011.fr), Aure-Elise et Hugues (20aout2011.fr). Tous nos vœux de bonheur. Euromaster2011.fr leur souhaite d ailleurs bonne route. 2012, déjà là! L'année 2011, un bon cru pour les noms de domaine? Dans son observatoire 2010 du marché des noms de domaine en France, l Afnic a noté que «l usage des années révolues chutent logiquement (2008, 2009) alors que les années en cours et futures sont davantage présentes (2010, 2011). L année 2000 symbolique connaît une croissance toujours soutenue, c est également le cas de 2012 (élections présidentielles françaises, Jeux olympiques d été à Londres) et de 2016 (élections régionales françaises, Jeux olympiques d été à Rio de Janeiro, Championnat d Europe de football en France).» Cette analyse est confirmée par les chiffres de Keepalert.com. Presque fr existent encore avec 2010, 900 avec 2011 et déjà un millier avec Rendez-vous l année prochaine. Passer au cloud public : quel impact pour les métiers de l entreprise? Directions des achats, de la sécurité, de la cellule architecture et de la production sont concernées de plein fouet par la montée en puissance des offres cloud. Octo Technology donne quelques pistes d évolution de ces métiers. Direction des achats-juridique : créer un pôle dédié au cloud Problématiques. A quelle juridiction une entreprise française doit-elle se soumettre en matière de cloud computing? Sur quelles bases les contrats doivent-ils être définis? Les gros acteurs américains du cloud comme Google ou Amazon, issus du grand public, sont encore néophytes en matière de relations commerciales avec les entreprises. D autant que toute relation, y compris la facturation, passe par un portail de self-service sur internet. Recommandation. «Le département juridique de l entreprise devrait créer un pôle de compétences dédié au cloud. Celui-ci, suffisamment informé (en termes de réglementations, d'offres, de prix,...), viendrait en support lors des négociations de ces contrats atypiques», explique Guillaume Plouin d'octo Technology. RSSI : être garant du bon usage du cloud Problématiques. La sécurité des données reste un des freins majeurs à l adoption du cloud computing : en matière de criticité des données, d'authentification sur le cloud ou encore de sécurisation des flux. Dans un réflexe de protection, beaucoup de responsables de la sécurité des systèmes d information (RSSI) s'avèrent réticents face à ces services externalisés. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 9

10 Recommandations. Une classification des données (critique, confidentiel-défense, fonctionnement, etc.). «Il est pertinent de définir l éligibilité ou non au cloud de chaque classe de données», relève-ton chez Octo Technology. En matière de sécurité d accès aux données, «le RSSI peut exiger de son opérateur de cloud l utilisation d un outil de fédération des identités», conseille le spécialiste. Ainsi, celui-ci ne stocke ni identifiant, ni mot de passe. Ces données d authentification restent dans l entreprise, qui en conserve la gestion (changement périodique des mots de passe, syntaxe, authentification forte, etc.). «De nombreux opérateurs de cloud proposent cette fonctionnalité», rassure-t-il. De façon générale, le RSSI peut homologuer ces opérateurs en fonction du respect de certaines normes : ISO , SA70 de type II, chiffrement, etc. Il pourrait par ailleurs lancer des tests d intrusion pour éprouver l efficacité des clouds. «Le RSSI apparaîtrait ainsi comme l instance de validation de l usage de tel ou tel opérateur de cloud», indique Guillaume Plouin. Cellule architecture : mettre en place un centre de compétences Problématique. L urbanisation du système d information évolue : cloud privé, public ou hydrique, il est de plus en plus complexe de maintenir la cohérence entre les données dispersées à travers le monde. Et les fournisseurs ne sont pas moteurs sur ce point, car «les middlewares des offres clouds sont encore simplistes», explique Guillaume Plouin. De plus, cette échelle internationale soulève la question des performances des réseaux et donc des applications. Recommandations. «Les départements architecture devraient monter un centre de compétences cloud proposant l état de l art sur les multiples plates-formes du marché Paas (Platform as a Service) et Iaas (Infrastructure as a Service)», conseille Octo Technology. Il précise : «Les architectes ont un vrai rôle à jouer en matière d intégration entre le cloud et le système d'information de l entreprise.» En termes de réversibilité, Guillaume Plouin recommande aux entreprises de la tester à partir des interfaces de programmation (API) proposées par les opérateurs de cloud, ou bien de leur déléguer la gestion de ces tests. «Il est même possible de demander à l opérateur de fournir une solution de réversibilité clé en main», ajoute-t-il. Avec le RSSI, la cellule architecture peut contribuer à l homologation des opérateurs de cloud. Production : se recentrer sur le support aux utilisateurs Problématique. Les Clouds Saas (Software as a Service) et Paas réduisent drastiquement le niveau d intervention du service de production, qui se libère ainsi de la gestion du matériel et se centre sur l analyse des performances applicatives et des reseaux, ainsi que sur l'allocation de ressources et le déploiement (provisionning). Recommandations. «La production devrait travailler sur les applications métier innovantes aidant l entreprise à rester concurrentielle et à déléguer la gestion d applicatifs tels que la messagerie», indique Guillaume plouin. Les personnes dédiées à l exploitation de l informatique se recentreront probablement sur le support aux utilisateurs via Itil, ainsi que sur la gestion du cycle de vie des opérations du système d'information. Performances Veille 2010 Performances MC - - Tous droits réservés 10

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Baromètre des solutions de stockage

Baromètre des solutions de stockage Baromètre des solutions de stockage Octobre Etude réalisée par pour Descriptif de l'étude L'objectif de cette étude est de disposer d'un indicateur de suivi dans le temps pour : Apprécier la vitesse de

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud Le Cloud computing Sommaire Qu est ce que le cloud? Les avantages/ Les inconvénients Le marché du cloud avec un focus sur la France Les conséquences de l adoption du cloud Page 2 Définition Définition

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Les enjeux de l IT Service Management

Les enjeux de l IT Service Management Les enjeux de l IT Service Management Préparé pour IBM France Montpellier, 2 et 3 juillet 2008 Richard Peynot Agenda Les enjeux de la DSI et l IT Service Management ITIL s impose comme le standard ITSM

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Study Tour Cloud Computing Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Extraits des études réalisées par MARKESS International Approches d Hébergement avec le Cloud Computing & la Virtualisation

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Accenture 01 Business et Technologies * * La Haute Performance. Réalisée. Méthodologie 109 entretiens téléphoniques réalisés auprès

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE AVANTAGES CLÉS Infrastructure RSA Security Analytics Collecte distribuée grâce à une architecture modulaire Solution basée sur les métadonnées

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Cahier des charges. Logiciel de GRH. Solution Ressources Humaines. Meck-Moroni

Cahier des charges. Logiciel de GRH. Solution Ressources Humaines. Meck-Moroni Cahier des charges Logiciel de GRH Meck-Moroni Solution Ressources Humaines Contexte et justification La MECK-MORONI a été créé officiellement en novembre 1998. Elle a enregistré au cours des dix dernières

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LES ATOUTS DES SOLUTIONS E-ACHATS SOURCE-TO-PAY «Les suites Source-to-Pay

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé!

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Tout le monde connait maintenant les avantages d une solution de gestion d entrepôt (WMS) : productivité accrue, accès en temps réel à l'information, précision

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Journée de l informatique de gestion 2010

Journée de l informatique de gestion 2010 Journée de l informatique de gestion 2010 Nouvelles technologies du SI «Le Cloud Computing et le SaaS au service quotidien de l informaticien de gestion» Prof. Ph. Daucourt Neuchâtel, 17 novembre 2010

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE 21 novembre 2003 Sommaire Objectifs de l'enquête et méthodologie Tendances des SID (Systèmes d'information Décisionnels)

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS «L e-procurement est un outil au service de la stratégie achats des grandes entreprises. Automatiser intégralement le processus

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts

Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts TÉMOIGNAGE CLIENT Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts Sibelco Europe a déployé le service Smart Application Assurance d Ipanema managée

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale

IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale IAM et habilitations, l'approche par les accès ou la réconciliation globale 04/12/08 Page 1 Evidian 2008 1 Les couches archéologiques du Système d information: Les systèmes centraux Ventes Employés Employé

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell

Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Les solutions centre de données virtuel et Infrastructure-service de Bell Zied Hammami Directeur Principal- Spécialiste centre de données 14 novembre 2013 Ordre du jour Les centres de données de Bell Centre

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

EXIN Cloud Computing Foundation

EXIN Cloud Computing Foundation Exemple d examen EXIN Cloud Computing Foundation Édition Septembre 2012 Droits d auteur 2012 EXIN Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne saurait être publiée, reproduite, copiée, entreposée

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels

Baromètre des usages numériques professionnels Baromètre des usages numériques professionnels 3 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. & Charline Launay, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Le Cloud, qu'il s'agisse d'un Cloud privé proposé par un fournisseur de services gérés (MSP) ou d'un Cloud public tel que Microsoft

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail