LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD. Une étude

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD. Une étude"

Transcription

1 LES ENTREPRISES FRANÇAISES ET LE CLOUD Une étude Décembre 2012

2 SOMMAIRE 1 Introduction Présentation de l étude Les entreprises françaises en marche vers le cloud computing Le data center au cœur des enjeux IT A propos de NextiraOne A propos de NetMediaEurope 8 2 Cloud computing : où en sont les entreprises françaises? Le cloud computing : un processus engagé dans plus d une entreprise sur deux Les entreprises issues du secteur des services sont particulièrement réceptives au cloud Les réfractaires au cloud computing sont freinés par des facteurs anxiogènes Les utilisateurs du cloud computing mettent en avant les aspects financiers et la réponse à la mobilité Vers une montée en puissance du IaaS (Infrastructure as a service) L IaaS de plus en plus utilisé pour l hébergement d applications Le collaboratif, la messagerie et le CRM en tête des applications en SaaS Le cloud privé a le vent en poupe 17 3 De gros enjeux autour du stockage des données Vers une forte croissance du volume de données générées par les entreprises Le stockage virtuel et dans le cloud : deux axes d investissements majeurs pour les deux prochaines années Les capacités de stockage et la maîtrise des coûts arrivent en tête des priorités des entreprises Les efforts portent également sur la sauvegarde et la restauration des données 23 Copyright - NetMediaEurope. 1

3 LISTE DES GRAPHIQUES Graphique 1 : Pénétration du cloud computing selon la taille des entreprises Graphique 2 : Pénétration du cloud computing selon le secteur d activité Graphique 3 : Freins à l adoption du cloud computing Graphique 4 : Raisons d adopter le cloud computing Graphique 5 : Types de service de cloud computing utilisés et envisagés selon la taille des entreprises Graphique 6 : Utilisation du cloud en mode IaaS Graphique 7 : Types d applications en SaaS Graphique 8 : Graphique 9 : Modèle de cloud computing utilisé et envisagé pour l IaaS selon la taille des entreprises Evolution du volume de données générées par les entreprises dans les deux prochaines années Graphique 10 : Stockage : les principaux axes d investissement Graphique 11 : Les priorités en matière de stockage Graphique 12 : Les axes d intervention en matière de stockage, sauvegarde et restauration Graphique 13 : Priorités au niveau des opérations de sauvegarde et restauration Copyright - NetMediaEurope. 2

4 1 Introduction Copyright - NetMediaEurope. 3

5 1.1 Présentation de l étude Cette étude, réalisée en partenariat avec NextiraOne, s appuie sur deux enquêtes menées par NetMediaEurope auprès d un total de 400 décideurs IT d entreprises françaises de 10 à salariés. La première, portant sur l adoption du Cloud computing, a été conduite entre février et mars La seconde, menée entre juin et septembre 2012, portait sur le stockage et la sauvegarde des données. 1.2 Les entreprises françaises en marche vers le cloud computing Contrairement aux idées reçues, ce sont les petites entreprises (de 10 à 99 salariés) qui enregistrent le taux d adoption du cloud computing le plus élevé (36%). Elles devancent de 10 points les organisations de 100 à 999 salariés et de 11 points les grands comptes de salariés et plus. Capables de s affranchir plus facilement et rapidement du modèle informatique traditionnel et sensibles aux arguments tarifaires, les plus petites organisations ont donc été les plus promptes à franchir le pas. Leur avance est toutefois en train de s estomper. Toutes tailles confondues, environ 45% des entreprises ne sont pas encore convaincues par le cloud computing puisqu elles n ont encore aucun projet. Néanmoins, deux tiers d entre elles n excluent pas d y recourir à terme. Avec 32% d organisations ayant un projet de cloud computing, le secteur public sera très dynamique dans les 24 mois à venir. Cela comblera le retard accumulé par ce secteur dont le taux d adoption du cloud est actuellement de 17%, contre 33% dans l industrie ou les services. De son côté, le secteur des services va conforter son avance avec pas moins de 29% d entreprises ayant un projet de cloud, contre seulement 18% dans l industrie. Accéder aux applications en situation de mobilité est la première raison qui a poussé les «early adopters» à recourir au cloud computing, juste devant les aspects financiers : réduction des coûts de possession et facturation à l usage. Preuve d une maturité grandissante, une meilleure identification et maîtrise des coûts ainsi qu une meilleure réponse aux besoins des métiers arrivent respectivement au 2 ème et 4 ème rang des motivations des entreprises engagées dans un projet de cloud computing. La sécurité reste une préoccupation majeure. Pour 39% des entreprises, la sécurité des données demeure un frein à l adoption du cloud computing. Ce n est en revanche plus le premier facteur anxiogène. Avec 44% de citation, c est le risque de dégradation de la qualité de service des fournisseurs qui arrive en tête. Copyright - NetMediaEurope. 4

6 L adoption du cloud computing répond pour l instant à une logique de simplicité de et de rapidité de mise en place. Ainsi, les offres en SaaS (Software as a Service) représentent le point d entrée le plus fréquent, suivi par l IaaS (Infrastructure as a Service) puis le PaaS (Platform as a Service). Ce classement ne sera pas bouleversé dans les 24 mois à venir mais l IaaS et, dans une moindre mesure, le PaaS vont monter en puissance. Ce sont les applications collaboratives et de messagerie qui sont actuellement les plus utilisées en mode SaaS, loin devant le CRM (Customer Relationship Management). Au sein des nouveaux projets, l ERP (Enterprise Resource Planning) et le décisionnel gagnent en importance dans le sillage des applications de CRM. Les 24 mois à venir se caractériseront donc par une demande croissante en faveur des applications SaaS orientées métier. Cela devrait surtout toucher les PME à la recherche de solutions standardisées rendues plus abordables grâce à la location. Les solutions métier des plus grandes entreprises, du fait de leur niveau de complexité et de personnalisation, se prêtent moins à une transition rapide vers le cloud. Actuellement, les entreprises recourent avant tout à l IaaS pour des besoins de stockage (dans 61% des cas). Mais cette pratique va évoluer à moyen terme. En effet, pour les entreprises en phase projet, héberger des applications dans le cloud représente la première motivation d utilisation du IaaS (dans 69% des cas). La taille des organisations influence le type de cloud adopté. Le cloud public est d autant plus privilégié que l entreprise est petite (73% pour les sociétés de moins de 100 salariés, 50% de celles de 100 à 999 salariés et 17% au-delà). D ici 24 mois, plus des deux tiers des entreprises de 100 salariés et plus auront opté pour le cloud privé, contre seulement un tiers chez celles de 10 à 99 salariés. La montée en puissance du cloud computing coïncide avec l augmentation du volume de données générées par les entreprises. Cela impacte directement les data centers. Ainsi, 9 entreprises sur 10 sont engagées dans des projets liés au stockage, à la sauvegarde ou la restauration des données qui apparaissent comme des domaines clés pour l avenir. Face à l accroissement des données, la priorité, pour près d une entreprise sur deux, réside dans l optimisation des capacités de stockage et sauvegarde. Cela joue en la faveur du SAN (Storage Area Network) qui, dans les 2 ans à venir, sera un axe d investissement important pour 39% des entreprises de plus 500 salariés et 22% des 100 à 500 salariés. Il en va de même de la virtualisation, en particulier dans les sociétés de 100 à 500 salariés. De son côté, le stockage en ligne / dans le cloud, du fait de sa flexibilité, apparaît également comme un axe majeur d investissement pour 26% des organisations de plus de 500 salariés et 19% des 100 à 500 salariés. * * * Copyright - NetMediaEurope. 5

7 En conclusion, ces résultats confirment la pénétration croissante du cloud computing en France qui touchera un peu plus d une entreprise sur deux d ici fin Historiquement basé sur le SaaS, ce développement s accompagne désormais d une diffusion croissante du IaaS, et dans une moindre mesure du PaaS, au sein des organisations. Dans un contexte économique difficile, les atouts du cloud computing trouvent un écho d autant plus favorable qu ils prônent une plus grande performance pour les entreprises : au niveau business, en permettant de gagner en réactivité dans la réponse aux besoins des métiers, et ce grâce à une fourniture «à la demande» des ressources informatiques ; au niveau financier, en ne payant que pour ce que l on consomme réellement et en s affranchissant des investissements dans le matériel d infrastructure et sa gestion ; au niveau technologique, en rendant accessibles, grâce à une facturation basée sur la location, des applications et des équipements au préalable inabordables. Le cloud computing demeure toutefois anxiogène, y compris dans les entreprises qui l ont adopté ou envisagent de le faire. La sécurité reste un sujet sensible qui conduit de plus en plus en plus de sociétés à opter pour le cloud privé, au détriment du cloud public. Dans le même temps, les enjeux autour du stockage, de la sauvegarde et de la restauration des données sont importants. D autant que le volume de données générées par les entreprises connaît une forte croissance. La priorité étant clairement à l optimisation des ressources IT, le data center se retrouve au cœur de ce challenge. Cela passe par une virtualisation croissante de l infrastructure, pré-requis indispensable du cloud computing. Copyright - NetMediaEurope. 6

8 1.3 Le data center au cœur des enjeux IT Les résultats de cette étude confortent les informations constatées par NextiraOne sur le terrain auprès des entreprises et administrations. La mobilité - notamment le BYOD (Bring You Own Device) et la centralisation des applications de communication (vidéoconférence, téléphonie sur IP, collaboratif, vidéosurveillance ) (graphique 4) conduisent de plus en plus d entreprises publiques et privées à revoir leurs infrastructures IT. Leur objectif : mettre en place des architectures qui vont permettre de répondre aux attentes de leurs utilisateurs internes en termes de mobilité, stockage, flexibilité, ouverture tout en garantissant la sécurité des données ( 2.2). Quand on met cela en perspective avec la rationalisation des dépenses IT la mise en place d une architecture Cloud apparaît comme la solution incontournable. Le Cloud est déjà présent dans la moitié des entreprises et administrations ( 2.1), en réflexion, projet ou réalisation, quel que soit le secteur d activité, avec une nuance dans le degré de maturité mais également un questionnement autour du modèle à adopter. Cloud public, cloud privé, cloud hybride : que choisir? Comme l étude le montre ( 2.6), plus la taille de l entreprise croît, plus le cloud privé devient pertinent. Pour autant, dans certains domaines, la question ne se pose aujourd hui plus : dans le filtrage URL par exemple, seules les solutions «cloud» ont un sens en termes de performance ou de pertinence. C est dans ce sens que NextiraOne bâtit son catalogue, en intégrant dans son offre des modèles applicatifs classiques ou SaaS selon le domaine où cela a du sens. L expérience de NextiraOne, forte de l alliance NetApp et Cisco, montre également que le critère «taille de l entreprise» est à compléter par le critère «structure de l équipe IT». Les entreprises de taille moyenne, qui ont une équipe informatique structurée, sont celles pour qui les technologies d information et de communication sont stratégiques dans leur activité. Il est fréquent de les voir opter pour des projets de Cloud privé comme les entreprises de taille plus importante, car elles ont finalement les mêmes besoins. C est pourquoi NextiraOne, accompagné par NetApp & Cisco, a investi dans 2 axes : - Guider les entreprises dans l intégration de leurs applications avec un choix cloud public (intégration avec les environnements existants - bases de données, annuaire ; paramétrage d applications ) ; - Fournir des solutions de cloud privé pour garantir la maîtrise des infrastructures et leur sécurité, disponibilité performance sur toute la chaine (Applications <-> Data Center <-> WAN <-> LAN). Les entreprises sont aujourd hui à la recherche de prestataires de services comme Nextiraone pour intégrer leur solution «Cloud» en prenant en compte l ensemble de la chaine : Applications <-> Data Center <-> WAN <-> LAN <-> Utilisateur, ainsi que la sécurité de cette chaine. En effet, les retours d expérience chez de nombreux clients permettent la prise en compte des contraintes inhérentes à ce type de projet, l intégration des points de vigilance, que ce soit en phase de déploiement ou d exploitation. NextiraOne appuie ce savoir-faire sur des partenariats technologiques robustes et «best in class» (NetApp, Cisco, VMWare) qui ont bâti une offre agile et flexible, FlexPod, répondant ainsi à l essentiel des besoins d une entreprise. NextiraOne, qui a déjà adopté cette technologie dans son propre Datacenter, possède ainsi une expertise multiple garantissant l expertise nécessaire à la mise en œuvre ainsi qu à l évolution du système d information de ses clients. Copyright - NetMediaEurope. 7

9 1.4 A propos de NextiraOne NextiraOne est une entreprise internationale qui conçoit, intègre, déploie et exploite des solutions de communications pour plus de clients du secteur privé et public. Grâce à son expertise de pointe dans les communications, incluant les data centers, les centres de contacts, les communications unifiées, les infrastructures réseaux sécurisés, NextiraOne aide ses clients à transformer leurs organisations, rendant simple ce qui est complexe. Avec son siège à Paris, NextiraOne est présent dans 16 pays avec plus de employés à travers l'europe et les Etats-Unis, dont experts qualifiés, et un chiffre d'affaires annuel total d'environ un milliard d'euros en Pour en savoir plus, et Fil d actualité sur Twitter : https://twitter.com/#!/nextiraonefr 1.5 A propos de NetMediaEurope En France, NetMediaEurope édite Silicon.fr, ITespresso.fr, ChannelBiz.fr, Gizmodo.fr, TechWeekEurope.fr et TheInquirer.fr, ce qui en fait le 1 er réseau de sites IT B to B. Le groupe édite également des sites IT au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Espagne et totalise environ 12 millions de visiteurs uniques par mois. En plus de la vente d espace publicitaire, NetMediaEurope propose une large gamme de solutions dans les domaines de la génération de leads, de la détection de projets, des événements et des opérations spéciales. Enfin, NetMediaEurope dispose d un pôle études dédié aux thématiques IT. En 2011, ce département a mené des enquêtes auprès de décideurs IT européens. Le groupe compte à ce jour une centaine de collaborateurs. Copyright - NetMediaEurope. 8

10 2 Cloud computing : où en sont les entreprises françaises? Les résultats présentés dans cette partie sont extraits d une enquête menée par NetMediaEurope entre février et mars 2012 auprès de 200 décideurs IT d entreprises françaises de 10 à salariés. Structure de l échantillon interrogé Par secteur Par taille d entreprises Secteur public 51 Industrie salariés et plus salariés réponses 200 réponses Services salariés 64 Copyright - NetMediaEurope. 9

11 2.1 Le cloud computing : un processus engagé dans plus d une entreprise sur deux Qu il soit planifié, à l étude ou déjà utilisé, le cloud computing touche environ 55% des entreprises françaises. C est au sein des plus petites entreprises (10 à 99 salariés) que le taux d utilisation du cloud computing est le plus élevé. Sensible aux arguments tarifaires, capable de s affranchir plus facilement du modèle informatique traditionnel et caractérisée par un circuit de décision rapide, cette population a été la plus prompte à adopter le cloud. Toutefois, cette avance est en voie de s estomper. En effet, la part des organisations d au moins 100 salariés, dans lesquelles le cloud computing est planifié ou à l étude, se situe autour de 30%, contre 22% chez celles de moins de 100 salariés. Par ailleurs, parmi les entreprises ayant un projet de cloud computing, seule une sur cinq l a déjà planifié. Au final, un peu moins d une entreprise sur deux reste encore à convaincre, mais parmi elles, deux tiers n excluent pas de recourir un jour au cloud computing. Graphique 1 : Pénétration du cloud computing selon la taille des entreprises 42% 46% 44% Ni planifié, ni à l'étude 22% 36% 28% 30% 26% 25% Planifié ou à l'étude Déjà utilisé 10 à 99 salariés 100 à 999 salariés 1000 salariés ou plus Copyright - NetMediaEurope. 10

12 2.2 Les entreprises issues du secteur des services sont particulièrement réceptives au cloud L industrie et les services sont au coude à coude dans l adoption du cloud computing. Toutefois, c est le secteur des services qui va prendre l ascendant sur l industrie au regard du pourcentage d entreprises ayant un projet. Pour sa part, le secteur public arrive actuellement en net retrait dans l utilisation du cloud computing. Toutefois, avec un tiers des organisations ayant un projet, celui-ci est en voie de combler son retard. Le fait que le cloud computing repose sur une facturation étalée dans le temps se révèle un atout pour ce secteur très souvent confronté à de fortes contraintes budgétaires pesant sur ses capacités d investissement. Graphique 2 : Pénétration du cloud computing selon le secteur d activité 49% 38% 51% Ni planifié, ni à l'étude 18% 29% 33% 33% 32% 17% Planifié ou à l'étude Déjà utilisé Industrie Services Secteur public Copyright - NetMediaEurope. 11

13 2.1 Les réfractaires au cloud computing sont freinés par des facteurs anxiogènes C est avant tout la volonté de ne pas externaliser qui conduit près d une entreprise sur deux à ne pas envisager le cloud computing. Les effets anxiogènes associés au cloud computing perdurent mais deviennent plus protéiformes. Les blocages historiques liés à la sécurité sont logiquement en train d évoluer vers des craintes relatives à la qualité des services proposés par les prestataires qui englobent des dimensions telles que la disponibilité et la performance. Viennent ensuite des réticences liées au manque de fiabilité du réseau Internet. Aux contraintes de bande passante (évoquée par un tiers des utilisateurs du cloud) s ajoutent celles de l accès aux ressources informatiques en situation de mobilité (couverture 3G ou Wi-Fi). Enfin, pour un tiers des entreprises, l argument de l économie induite par le cloud computing est mis en doute. Graphique 3 : Freins à l adoption du cloud computing «Qu est-ce qui vous freine dans l adoption du cloud computing?» (Plusieurs réponses possibles) L'entreprise souhaite garder l entière maîtrise de l'it Craintes de fiabilité, de qualité de service chez les prestataires 44% 47% Pas suffisament sécurisé 39% Internet n est pas assez fiable pour accéder aux ressources informatiques Sceptique sur les économies sur le cloud computing 32% 32% Difficile de changer de prestataire (problème de réversibilité) Manque de connaissance du cloud Assez inadapté aux besoins 25% 24% 23% L offre des prestataires n est pas encore assez aboutie Difficile d intégrer le cloud avec son propre système IT Gros bouleversements pour les équipes informatiques 9% 8% 6% Technologies très complexes Autre 1% 1% Réponses des entreprises où le cloud computing n est ni planifié, ni à l étude Copyright - NetMediaEurope. 12

14 2.2 Les utilisateurs du cloud computing mettent en avant les aspects financiers et la réponse à la mobilité Accéder aux applications de n importe où est la première raison qui pousse les entreprises à franchir le pas du cloud computing, devant les aspects financiers (réduction du coût de possession et paiement à l utilisation). Les entreprises où le cloud computing est planifié ou à l étude répondent à la même logique que celle poursuivie par les «early adopters». Toutefois, une meilleure maîtrise des coûts (qui se hisse devant la réduction du TCO) et une meilleure réactivité aux besoins des métiers sont des motivations qui montent en puissance. Ces évolutions témoignent d une plus grande maturité vis-à-vis du cloud computing dont les atouts dépassent les considérations purement technologiques. Graphique 4 : Raisons d adopter le cloud computing «Qu est-ce qui vous a incité à recourir au cloud computing?» (Plusieurs réponses possibles) Permettre l'accès aux applications en mode mobilité Réduire le coût de possession Payer que pour ce que l on consomme Répondre plus rapidement aux besoins Centraliser des applications pour vos établissements distants Transformer des investissements en dépenses locatives (opex vs capex) Mieux identifier et maîtriser les coûts C est une orientation poussée par la direction générale Moderniser le département informatique Disposer d outils de mesure de la qualité de service Davantage externaliser l informatique Autre 8% 4% 6% 10% 18% 19% 14% 19% 23% 22% 23% 32% 30% 29% 26% 31% 44% 38% 38% 36% 42% 44% 50% 64% Entreprises utilisatrices du cloud computing Entreprises où le cloud est planifié ou à l'étude Copyright - NetMediaEurope. 13

15 2.3 Vers une montée en puissance du IaaS (Infrastructure as a service) Avec une offre SaaS (Software as a Service) en voie de généralisation chez les éditeurs de logiciels, ce service est le plus répandu parmi les entreprises utilisatrices du cloud computing. Sa simplicité et sa rapidité de mise en place jouent également en sa faveur. Du coup, les petites entreprises sont d autant plus séduites par cette formule leur permettant notamment de s affranchir des installations, des mises à jour ou encore des migrations de données. Si le SaaS est, et restera, le point d entrée le plus fréquent vers le cloud computing et ce, quelle que soit la taille des entreprises, l IaaS (Infrastructure as a Service) est une formule qui va largement gagner du terrain dans les 24 mois à venir. Le bénéfice est de pouvoir disposer, à la demande, de capacités de calcul, de stockage et d hébergement. Là encore, les entreprises de moins de 100 salariés se montrent les plus intéressées et cette tendance va s amplifier à moyen terme. De son côté, le PaaS (Platform as a Service) arrive en retrait et s avère surtout utilisé par les plus grandes entreprises. Même si sa diffusion va sensiblement augmenter dans les plus petites organisations, encore faut-il que ces dernières disposent des ressources nécessaires pour s impliquer dans le développement de nouvelles applications. En effet, le gros atout du PaaS est de fournir un environnement de développement prêt à l emploi, de test et de déploiement où l infrastructure est totalement transparente. Graphique 5 : Types de service de cloud computing utilisés et envisagés selon la taille des entreprises (Plusieurs réponses possibles) Actuellement Dans les 24 mois SaaS 81% 75% 69% SaaS 84% 78% 72% IaaS 46% 44% 40% IaaS 64% 57% 50% PaaS 14% 23% 33% 10 à 99 salariés 100 à 999 salariés 1000 salariés et plus PaaS 24% 30% 38% Copyright - NetMediaEurope. 14

16 2.4 L IaaS de plus en plus utilisé pour l hébergement d applications La majorité des entreprises sont actuellement séduites par la souplesse du IaaS pour bénéficier, à la demande, de ressources de stockage supplémentaires. Le recours au IaaS pour migrer des applications dans le cloud va fortement se développer à l avenir. Les entreprises gardent ainsi le contrôle des applications hébergées sur les serveurs virtuels mais n ont plus à soucier des machines physiques sous-jacentes. Disposer de capacités additionnelles de traitement apparaît comme un besoin moins prononcé, y compris pour les nouveaux projets. Graphique 6 : Utilisation du cloud en mode IaaS «Pour quels besoins utilisez-vous ou envisagez-vous d utiliser le cloud computing en mode Infrastructure as a Service?» (Plusieurs réponses possibles) Stockage 54% 61% Hébergement 48% 69% Capacité de calcul 35% 38% Actuellement Nouveaux projets Copyright - NetMediaEurope. 15

17 2.5 Le collaboratif, la messagerie et le CRM en tête des applications en SaaS Ce sont les applications collaboratives et de messagerie qui sont actuellement les plus utilisées en mode SaaS. Il en va de même pour les projets à venir. Le cloud offre une réponse d autant plus intéressante que ces applications sont souvent utilisées en situation de nomadisme. Les outils de CRM (Customer Relationship Management) arrivent en troisième place. Là encore, en donnant aux forces de vente la possibilité d accéder à l application depuis n importe où et n importe quel terminal, le cloud se révèle une option technique intéressante. Enfin, si l ERP (Enterprise Resource Planning) et le décisionnel arrivent actuellement en retrait des applications les plus utilisées en SaaS, ce sont des domaines de plus en plus privilégiés dans les nouveaux projets. Les 24 mois à venir vont donc se caractériser par une demande croissante d applications SaaS orientées métier. Cela devrait surtout toucher les PME à la recherche de solutions standardisées rendues plus abordables grâce à la location. Les solutions métier des plus grandes entreprises, du fait de leur niveau de complexité et de personnalisation, se prêtent moins à une transition rapide vers le cloud. Quant aux applications bureautiques, elles gagneront également en puissance dans les projets SaaS, favorisées par une offre plus étendue depuis la sortie d Office Professionnel Plus par Microsoft. Graphique 7 : Types d applications en SaaS «Quel(s) type(s) d application(s) utilisez-vous ou envisagez-vous d utiliser en SaaS?» (Plusieurs réponses possibles) Collaboratif 46% 60% Messagerie 42% 50% CRM Bureautique 27% 21% 25% 33% ERP 17% 24% Outils décisionnels 17% 24% Actuellement Sécurité 10% 12% Nouveaux projets Autre 10% 9% Copyright - NetMediaEurope. 16

18 2.6 Le cloud privé a le vent en poupe Actuellement, le cloud public est d autant plus privilégié que la taille des entreprises est petite. Les craintes relatives à la sécurité sur les infrastructures mutualisées prédominent sur l avantage tarifaire dans les sociétés de plus de salariés. C est l inverse pour celles de moins de 100 salariés. Les organisations de 100 à 999 salariés se situent pour l instant dans une position intermédiaire. A moyen terme, le cloud privé va devenir la norme pour les entreprises de plus de 100 salariés. Il va également gagner du terrain dans les sociétés de moins de 100 salariés. Enfin, le cloud hybride, combinant cloud privé et cloud public dans une logique de partage des applications et des données, est une formule qui va rester assez peu répandue. Graphique 8 : Modèle de cloud computing utilisé et envisagé pour l IaaS selon la taille des entreprises Actuellement Dans les 24 mois 9% 13% 17% 18% 38% 67% 73% 50% Cloud hybride Cloud privé Cloud public 11% 13% 18% 33% 67% 73% 56% 17% 20% 9% 10 à 99 salariés 100 à 999 salariés 1000 salariés et plus 10 à 99 salariés 100 à 999 salariés 1000 salariés et plus Copyright - NetMediaEurope. 17

19 3 De gros enjeux autour du stockage des données Les résultats présentés dans cette 3 ème partie sont extraits d une enquête menée par NetMediaEurope entre juin et septembre 2012 auprès de 200 décideurs IT au sein d entreprises françaises de 100 à salariés. Structure de l échantillon interrogé Par secteur Par taille d entreprises Secteur public 50 Industrie salariés réponses 200 réponses Services 74 Plus de 500 salariés 104 Copyright - NetMediaEurope. 18

20 3.1 Vers une forte croissance du volume de données générées par les entreprises Rares sont les entreprises qui tablent sur une stabilité du volume de leurs données dans les 2 prochaines années. Ce sont les données non-structurées (textes, images, vidéos ) qui vont le plus progresser à moyen terme. La moitié des entreprises étudiées anticipent, dans les 24 mois à venir, que la croissance de ce type de données sera supérieure à 15% par an ; 16% estiment même être confrontées à une croissance annuelle qui sera supérieure à 30%. Quant aux données structurées, elles progresseront plus modestement. 55% des entreprises envisagent tout de même une croissance annuelle de 5 à 15% pour les deux prochaines années. Au final, la croissance annuelle moyenne anticipée par les entreprises, pour les deux ans à venir, atteindra +12% pour les données structurées, contre +20% pour les données non-structurées. Graphique 9 : Evolution du volume de données générées par les entreprises dans les deux prochaines années «Selon vous, comment va évoluer le volume de données dans votre entreprise dans les 2 prochaines années» Données structurées 4% 15% 55% 25% Données nonstructurées 16% 34% 39% 11% Il va exploser (plus de 30% de croissance par an) Il va fortement augmenter (de 16 à 30% de croissance par an) Il va un peu augmenter (de 5 à 15% de croissance par an) Il va stagner ou presque (moins de 5% de croissance par an) Copyright - NetMediaEurope. 19

21 3.2 Le stockage virtuel et dans le cloud : deux axes d investissements majeurs pour les deux prochaines années Logiquement, la taille des entreprises conditionne l orientation de leurs investissements. Ainsi, dans les organisations de plus de 500 salariés, le volume de données géré et les contraintes d administration jouent en faveur du SAN (Storage Area Network). Un des premiers atouts du SAN est en effet de permettre une mutualisation des ressources de stockage et donc d en faciliter l optimisation et la gestion. Le SAN n est pas absent des investissements des plus petites sociétés, puisque que 22% d entre elles en feront un axe important d investissement dans les 2 prochaines années. Graphique 10 : Stockage : les principaux axes d investissement «En ce qui concerne le stockage, dans quels domaines comptez-vous plus particulièrement investir dans les 2 ans à venir» (Plusieurs réponses possibles) Stockage en mode SAN 22% 39% Stockage en mode NAS 26% 30% Stockage en ligne / dans le cloud 19% 26% Stockage virtuel 14% 24% Stockage unifié 7% 11% Stockage en mode DAS 6% 9% Entreprises de 100 à 500 salariés Autre 1% 1% Entreprises de plus de 500 salariés Aucun en particulier 18% 14% Le NAS (Network Attached Storage) permet de centraliser le stockage de données. Tous les postes clients peuvent y accéder à travers le réseau. Il constitue donc un axe d investissement significatif pour environ une entreprise sur quatre, quelle que soit la taille des organisations. Copyright - NetMediaEurope. 20

22 En 3 ème position, le stockage en ligne / dans le cloud ainsi que le stockage virtuel apparaissent comme deux axes majeurs d investissement. Le stockage en ligne / dans le cloud offre en effet des atouts en termes de flexibilité et d ouverture. Les ressources sont extensibles à la demande et les données peuvent éventuellement être accédées depuis n importe où, via Internet. Selon la criticité de leurs données, les entreprises auront à arbitrer entre plusieurs formules : soit utiliser leur propre infrastructure (cloud privé interne), soit s appuyer sur l infrastructure d un prestataire qu il leur en dédie une partie (cloud privé externe), soit mutualiser avec d autres entreprises, l infrastructure d un prestataire (cloud public). De son côté, la virtualisation du stockage permet de représenter les données indépendamment de la manière dont elles sont stockées physiquement. Il est alors possible de rassembler des éléments de stockage différents provenant de divers constructeurs et utilisant des protocoles de gestion de fichiers différents. Cela permet notamment d optimiser l utilisation des actifs et ainsi de réduire les coûts en alimentation, en refroidissement et en espace occupé. Enfin, le stockage virtuel suscite l intérêt des entreprises de 100 à 500 salariés. Un quart d entre elles prévoient d investir dans ce domaine dans les deux prochaines années. En revanche, cette part tombe à 14% dans les plus grandes organisations, plus avancées en la matière. Copyright - NetMediaEurope. 21

23 3.3 Les capacités de stockage et la maîtrise des coûts arrivent en tête des priorités des entreprises L optimisation, ainsi que l augmentation des capacités de stockage et de sauvegarde, sont les principales priorités des entreprises pour les deux prochaines années. La maîtrise des coûts, dans ce contexte d augmentation du volume de données, apparait également comme une réelle préoccupation, en particulier dans les entreprises de plus de 500 salariés. La simplification de l administration du stockage et de la sauvegarde, qui a été citée par près de 20% des entreprises, arrive en quatrième place. Les entreprises de plus de 500 salariés se révèlent plus réceptives que les petites sociétés à la flexibilité et l évolutivité de leur infrastructure (14% vs 8%). Enfin, sauvegarder et restaurer les machines virtuelles apparaît également comme une priorité plus fréquemment citée par les grandes entreprises, ce qui atteste de leur avance en matière de virtualisation par rapport aux plus petites organisations. Graphique 11 : Les priorités en matière de stockage «Quelles sont vos priorités en matière de stockage et de sauvegarde des données pour les 2 ans à venir?» (Plusieurs réponses possibles) Optimiser les capacités de stockage et de sauvegarde existantes Augmenter les capacités de stockage et de sauvegarde Maîtriser les coûts face à l accroissement du volume de données Simplifier l administration du stockage et de la sauvegarde Gagner en flexibilité grâce à une infrastructure plus évolutive Externaliser toute ou partie du stockage Bien sauvegarder et restaurer les machines virtuelles Externaliser toute ou partie de la sauvegarde Réduire la facture énergétique Réduire le nombre de vos data centers Externaliser tout ou partie de vos data centers Vous n'avez pas de priorité 5% 8% 1% 6% 4% 2% 9% 11% 9% 10% 8% 10% 7% 15% 19% 14% 14% 13% 23% 38% 37% 33% Entreprises de 100 à 500 salariés Entreprises de plus de 500 salariés 45% 46% Copyright - NetMediaEurope. 22

24 3.4 Les efforts portent également sur la sauvegarde et la restauration des données Le stockage de données est le domaine qui concentre le plus l attention des entreprises. Elles sont ainsi 56% à en faire une priorité pour les 2 ans à venir. La sauvegarde des données et leur restauration sont également des axes d intervention programmés dans environ la moitié des organisations. Ces résultats attestent du fait que le stockage, mais également la sauvegarde et la restauration des données, restent des domaines clés pour les entreprises. D ailleurs, seules 13% des sociétés n ont pas de projets en la matière pour les 2 ans à venir. Graphique 12 : Les axes d intervention en matière de stockage, sauvegarde et restauration «Quels sont les domaines où vous allez concentrer vos efforts dans les 2 ans à venir?» (Plusieurs réponses possibles) Le stockage 56% La sauvegarde 50% La restauration 46% Aucun en particulier 13% Copyright - NetMediaEurope. 23

25 En ce qui concerne les opérations de sauvegarde et de restauration, la priorité se situe clairement au niveau de leur vitesse de réalisation. Ainsi, plus de la moitié des entreprises souhaitent accélérer la vitesse de leurs sauvegardes. La vitesse de restauration des données, qui doit faciliter la reprise d activité après incident, apparaît également comme une préoccupation de premier ordre. C est surtout le cas dans les entreprises de plus de 500 salariés qui sont 34% à vouloir progresser dans ce domaine, contre 23% dans celle de 100 à 500 salariés. L augmentation du rythme des sauvegardes est moins plébiscitée. Toutefois, les plus petites sociétés semblent accuser du retard dans ce domaine ; 18% des entreprises de 100 à 500 salariés poursuivent cet objectif, contre seulement 6% chez les plus de 500 salariés. Graphique 13 : Priorités au niveau des opérations de sauvegarde et restauration «Quelles sont vos orientations en matière d opérations de sauvegarde et de restauration des données pour les 2 ans à venir?» (Plusieurs réponses possibles) Augmenter la vitesse des sauvegardes 54% 55% Augmenter la vitesse de restauration 23% 34% Augmenter le rythme des sauvegardes 6% 18% Entreprises de 100 à 500 salariés Entreprises de plus de 500 salariés Aucune orientation en particulier 26% 30% Copyright - NetMediaEurope. 24

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES?

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? Une étude Fernando Madeira - Fotolia.com Juin 2012 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Où en sont les entreprises françaises en matière de

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES?

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? Une étude Mai 2014 Shutterstock SOMMAIRE 1 Introduction 2 1.1 Présentation de l étude 3 1.2 Les principales conclusions de l étude 3 1.3 La réponse d IBM 5 1.4 A

Plus en détail

Crédit photo : marrakeshh - Fotolia.com DEPENSES IT 2012. Une étude

Crédit photo : marrakeshh - Fotolia.com DEPENSES IT 2012. Une étude Crédit photo : marrakeshh - Fotolia.com DEPENSES IT 2012 Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 5 1.1 Présentation de l étude 6 1.2 Des relais de croissance en 2012 dans un contexte propice au maintien des

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Baromètre des solutions de stockage

Baromètre des solutions de stockage Baromètre des solutions de stockage Octobre Etude réalisée par pour Descriptif de l'étude L'objectif de cette étude est de disposer d'un indicateur de suivi dans le temps pour : Apprécier la vitesse de

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Une étude pour NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Juin 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur la manière dont les utilisateurs sont en train de modifier leurs usages de l informatique.

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013 Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs Château de Montchat, 7 octobre 2013 De la virtualisation à la VDI hébergée Jan GABRIEL Directeur Alliances &

Plus en détail

1 Introduction 2. 2 Les tendances clés pour 2014 7

1 Introduction 2. 2 Les tendances clés pour 2014 7 SOMMAIRE 1 Introduction 2 1.1 Présentation de l étude 3 1.2 Des axes de croissance dans un contexte de stabilisation des dépenses 3 1.3 Le point de vue d'aastra, a Mitel Company 5 1.4 Le point de vue de

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence

Study Tour Cloud Computing. Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Study Tour Cloud Computing Cloud Computing : Etat de l Art & Acteurs en Présence Extraits des études réalisées par MARKESS International Approches d Hébergement avec le Cloud Computing & la Virtualisation

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

La Continuité des Activités

La Continuité des Activités Caroline Fabre- Offering Manager BC&RS Ikbal Ltaief Consulting Manager BC&RS La Continuité des Activités Nouveaux enjeux, nouvelles technologies, nouvelles tendances Paris, le 9 juin 2010 Grandes entreprises

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris

FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris FUJITSU WORLD TOUR 2014 Paris Desktop as a Service (DaaS) par Fujitsu Christophe Rigonnaud, Practice leader Virtualisation Carlos Alves, Cloud Principal IT Consultant Pourquoi les DSI cherchent à moderniser

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Présentation de GRTGAZ L activité «transport» dans la chaine du gaz Le métier de transporteur

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons cloud analytics mobile social 2015 Alain Cézard Alain.cezard@fr.ibm.com Comment faire

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Ateliers Cloud Computing / ADIJ Solutions aux risques juridiques et catalogue des meilleures pratiques contractuelles Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Atelier

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

État de la transformation IT

État de la transformation IT État de la transformation IT Analyse par EMC et VMware EMC et VMware aident les départements IT à se transformer en fournisseurs de services axés sur les besoins métiers. L État de la transformation IT

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 20 20 se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 Le rythme des innovations majeures s accélère Traduction temps réel Assistants personnels virtuels Cloud Computing Software Defined Anything

Plus en détail

Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts

Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts TÉMOIGNAGE CLIENT Sibelco garantit la performance applicative de ses applications critiques tout en maîtrisant ses coûts Sibelco Europe a déployé le service Smart Application Assurance d Ipanema managée

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Réunion d Information

Réunion d Information Réunion d Information Le Cloud Computing en France Tendances générales Atouts pour les PME Evolution du marché Extraits de résultats intermédiaires de l étude de MARKESS International Le cloud computing

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011

Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 Virtualisation et mutualisation Le cloud computing, un enjeu structurant et stratégique pour le secteur public. Paris, 4 mai 2011 1 20 Qu est- ce que le Cloud Computing? définitions applications pratiques

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE > LA PRESSE AU FUTUR 2011 CONTACTS PRESSE : CYMBIOZ Laëtitia Berché Johanna Deconihout laetitia.berche@cymbioz.com johanna.deconihout@cymbioz.com 06 14 48 02 95 06 82

Plus en détail

Evolution stratégique du cloud computing

Evolution stratégique du cloud computing Evolution stratégique du cloud computing Etat des lieux et tendances 2010-2013 www.idc.com Bruno TEYTON Directeur Consulting IDC France Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

La sécurité des données hébergées dans le Cloud

La sécurité des données hébergées dans le Cloud Conférence IDC Cloud Computing 2012 La sécurité des données hébergées dans le Cloud 25/01/2012 Patrick CHAMBET Responsable du Centre de Sécurité C2S, Groupe Bouygues Planning Quelques rappels Vue simplifiée

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec Objectif L ÉTUDE Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management

ibelem Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management ibelem ENJOY MOBILITY Solutions d EMM : l accompagnement d un partenaire expert, clef du succès du projet Livre blanc IBELEM - Enterprise Mobility Management De l art de bien choisir «Devine, si tu peux,

Plus en détail

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE SOMMAIRE Qu est ce que le Cloud? De nouvelles offres? Approche économique Freins, moteurs et Avantages Des réponses concrètes : Les offres NC² SOMMAIRE Qu est ce

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Accompagnement sur mesure ou solution vpack pré-packagée

Accompagnement sur mesure ou solution vpack pré-packagée Accompagnement sur mesure ou solution vpack pré-packagée APX Evolution des services L infrastructure dynamique est conçue sur une base de virtualisation complète et intégrée (Private Cloud) Cette infrastructure

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

Aujourd hui, les entreprises

Aujourd hui, les entreprises COÛT TOTAL DE POSSESSION DE PANDA CLOUD OFFICE PROTECTION Page 2 I. Synthèse Aujourd hui, les entreprises dépendent fortement de leur système d information pour mener leur activité au quotidien et, par

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition?

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition? : comment faire la transition? Congrès des milieux documentaires 30 novembre 2011 / m.sevigny@umontreal.ca Directeur Bureau des systèmes Direction des bibliothèques - UdeM 2 / 15 Plan de la présentation

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc.

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc. L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE Par Félix Martineau, M. Sc. Bonjour! Félix Martineau Directeur, Pratique Atlassian, R3D Conseil Objectif Définir clairement ce qu est l infonuagique

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail